Page 1

LE S

B 3 e l b m e s n E NOVEMBRE 2007

Le mot du Président

C

ertains, parmi vous, savent ce que cette année va représenter pour toutes les hospitalités, qu'elles soient d'accueil ou d'accompagnement, mais beaucoup d'autres n'en savent pas autant.

1858 : entre le 11 février et le 16 juillet, eurent lieu les dix-huit apparitions de la Vierge à la petite Bernadette, alors âgée de 14 ans. Nous allons donc vivre une année jubilaire exceptionnelle. 150 ans après, Lourdes va nous aider à revivre chacune des apparitions par des célébrations magnifiques au sein des sanctuaires et, même au-delà, sur les pas de Bernadette dans Lourdes. Nous devons nous y préparer car nous aurons, nous hospitaliers des Landes, à réfléchir à trois des douze missions proposées par Mgr Perrier pour ce jubilé : - "l'Église en mission auprès des personnes handicapées", - "l'Église en mission auprès des jeunes", - "l'Église en mission avec Marie".. Trois motifs de réflexion mais aussi d'action qui sont parfaitement adaptés à notre bénévolat. Notre Hospitalité, j'en ai déjà parlé, vivra plus particulièrement deux fois ce jubilé : - lors de notre récollection annuelle, le 25 mars, date anniversaire de la 16e apparition (25/03/1858), fête de l'Annonciation pour l'Église ; date choisie par Marie pour donner son nom à Bernadette, - lors de notre pèlerinage, le 16 juillet, date anniversaire de la 18e apparition, la dernière qui eut lieu, fête de Notre Dame du Mont Carmel, fête empreinte de discrétion, d'humilité, de recueillement, de simplicité ; choix de Marie qui devra nous guider durant notre pèlerinage. Cette année 2008, je le souhaite à toutes et à tous, restera gravée dans les mémoires. François d’AVEZAC


Le mot de l’Aumônier « L’ANNÉE DE TOUS LES DANGERS? »

E

n visitant un jour une église, j’ai vu un oratoire avec un tabernacle portant cette belle inscription sur sa porte : « Le Maître est là. Il t’appelle » (Jean 11, 28) – voir photo page 6–. J’avoue que ces mots se sont gravés dans mon cœur et qu’ils retentissent d’une manière toute particulière en cette année de l’appel dans notre diocèse.

Oui, le Maître nous appelle ! A quoi ? À chacun d’être attentif pour l’entendre nous adresser la parole, me parler. Lui et non moi, me raconter de belles histoires. En tant qu’hospitalier, hospitalière, que veut-il me dire ? Lorsque Marthe dit à Marie que Jésus l’appelle, la situation est marquée par la tristesse, le désarroi, la souffrance, peut-être même la colère et la révolte. Leur frère Lazare est décédé depuis trois jours sans que Jésus ait répondu à leur appel. L’ Hospitalité Landaise a fêté le soixante dixième pèlerinage des adultes et le trentième des jeunes en juillet dernier. C’est dire que les pèlerinages d’aujourd’hui sont différents des premiers. L’évolution nous a fait – et nous fait peut-être encore – souffrir plus ou moins. Quant à l’avenir, quel sera-t-il ? La relève semble bien exister mais la moisson est tellement abondante ! Aussi le Maître m’appelle à garder confiance et à prendre la place qu’il me montre pour le bien commun de tous. Personne n’est éternel dans un service, une affectation ! En tant qu’aumônier d’hôpital, j’ai découvert que le service d’aumônerie, s’il veut être pris au sérieux tout en respectant sa spécificité, ne peut faire fi de la "culture" où il exerce. Le travail des professionnels de santé est devenu de plus en plus "pointu", nécessitant une implication personnelle forte et une compétence renouvelée par la formation continue. Le Seigneur ne m’appelle-t-il pas à relire régulièrement la manière dont je vis mon engagement au sein de l’Hospitalité Landaise (voire de Lourdes) et à prendre telle disposition pour mieux l’honorer ? Une autre phrase m’habite, celle que Bernadette rapporte en parlant de Marie à son égard : « Elle m’a regardée comme une personne. » Quel est mon regard sur les personnes malades, handicapées, plus âgées ou plus jeunes que moi ? Pas seulement sur elles mais aussi leurs familles, les autres hospitaliers et hospitalières, les événements ? Enfin sur moi-même et Dieu ? Mon regard est-il habité par Celui de qui je reçois la vie et le service que j’accepte d’accomplir de mon mieux ? Vivre en communion avec Dieu n’est donc pas de tout repos ! Sans compter que lorsqu’on commence à mettre le doigt, c’est tout le membre qui peut y passer… Comme le gérant qui reçoit un talent, nous trouvons notre Maître exigeant à certains moments, pour ne pas dire dur (il rémunèrera l’ouvrier de la onzième heure autant que celui qui a commencé le matin…). Mais l’amour n’est-il pas exigeant puisque, par nature, il appelle au don total de soi ? Oui, « le Maître est là. Il nous appelle ». Il m’attend. Père Olivier DOBERSECQ 2


Les 12 missions de Lourdes

 L’évêque de Lourdes a proposé à certains pèlerinages d’être porteurs d’une ‘’mission’’. Il

s’agit de voir en quoi Lourdes peut contribuer à la mission de l’Église pour notre temps. Ce jubilé ne se veut pas une simple rétrospective. Depuis 150 ans, le message de Lourdes s’est déployé : Marie, les malades, l’eucharistie, la pénitence/conversion. Mais de nouvelles harmoniques se sont faites entendre sans dénaturer le message primitif : la paix, le dialogue œcuménique ou les relations avec les autres religions. Ces 12 ‘’missions’’ seront mises en valeur par l’un ou l’autre pèlerinage ‘’porteur’’ ou à un moment particulier de l’année. Elles peuvent aussi être reprises par tous les pèlerinages. PÈLERINAGE RÉCOLLECTION RASSEMBLEMENT

MISSION

L’Église en mission pour le service des autres L’Église en mission pour l’unité des chrétiens

Du 6 au 9/12 2007 Rencontre des hospitaliers Du 18 au 25/1 Semaine de prière pour l’unité Du 22 au 26/9 avec le pèlerinage catholique anglican Du 6/2 au 23/3 Retraites et récollections à Lourdes 11/2 Journée mondiale des malades du 23 au 27/6 UNITALSI avec les enfants malades Du 29/9 au 4/10 avec L’ UNITALSI (national italien) Du 23 au 29/3 avec le HCPT Du 29/6 au 3/7 avec les hospitalités catalanes Du 14 au 16/11 Congrès HCPT Du 13 au 18/4 avec le Montfortain Du 4 au 8/9 Congrès Les apparitions entre histoire, foi et théologie Du 7 au 11/10 avec le Rosaire

L’Église en mission pour appeler à la conversion L’Église en mission auprès des malades

L’Église en mission auprès des personnes handicapées

L’Église en mission avec Marie

L’Église en mission auprès des jeunes

Du 23 au 26/4 avec le Fraternel d’Ile de France Du 15 au 20/7 avec les JMJ de Sydney à Lourdes Du 2 au 7/5 avec les Œuvres hospitalières de Malte Du 22 au 25/5 avec le pèlerinage militaire Du 9 au 10/8 avec le pèlerinage des Tamouls Du 11 au 16/8 avec le pèlerinage national Du 20 au 25/8 avec les gens du voyage

L’Église en mission parmi les nations L’Église en mission pour la paix L’Église en mission pour la rencontre inter-religieuse L’Église en mission, nourrie de l’eucharistie L’Église en mission auprès des exclus

Appel à tous les hospitaliers Depuis trois ans, lors de notre première célébration à Lourdes, nous avons la joie d’accueillir un grand nombre de nouveaux hospitaliers. Malgré cet apport régulier, l’effectif hospitalier pendant le pèlerinage reste stable d’année en année, alors qu’il devrait mathématiquement augmenter. Les “nouveaux’’ ne font-ils qu’un passage éphémère ? Les “anciens’’ quittent-ils le service au même rythme des nouvelles arrivées ? Chacun de nous ne devrait-il pas s’interroger sur la suite à donner à son engagement ? Le pèlerinage 2008 est déjà lancé. Le programme devra être arrêté avant le 1er décembre 2007 pour que les services des sanctuaires programment toutes les demandes pour le 11 février prochain. Nous en sommes au stade des projets. Ils nous permettent

d’entrevoir des actions originales pour notre pèlerinage en juillet. Mais il faudra, pour les réussir, que nous soyons plus nombreux que d’habitude. Des hommes en plus grand nombre, des rouleurs et rouleuses pour véhiculer les malades, de nouveaux accompagnateurs spirituels, des choristes qui auront participé aux 6 ou 7 répétitions préliminaires à partir du mois de février. Au total, au moins 50 hospitaliers en plus !!! … Et même encore plus si possible !!! Si vous voulez vivre un pèlerinage sortant des sentiers habituels, dès maintenant, bloquez les dates sur votre agenda. Ne prenez aucun autre engagement, et lorsque vous recevrez les formulaires d’inscription répondez vite : “Présent ! ’’ 7


En souvenir … Depuis St Vincent de Tyrosse … ∑ Nous avons souvent croisé Loulou Discazaux, sur nos chemins hospitaliers de Lourdes ou de Buglose. Le 26 juin dernier, sur son lit de malade, il écrivait ces quelques mots : … Je remercie Dieu de m’avoir guidé dans ma manière de suivre mon chemin. Je te remercie Marie, toi qui, à chaque jour de mes chutes, n’as cessé de m’aider à me relever. Encore merci Marie, d’avoir été là à chaque moment pénible de ma vie pour me protéger du sombre qui me guettait ; toi, tu m’aidais à me relever. Merci à vous tous qui êtes là, ainsi qu’à ceux qui auraient voulu participer à mon au revoir, car ce n’est bien qu’un au revoir ! Merci à ceux qui pensent à notre grande famille … De nombreux hospitaliers lui ont dit au revoir le mardi 14 août.

Depuis Maylis …  Quelques jours après, les hospitaliers étaient de nouveau réunis pour le premier anniversaire de l’entrée dans la vie de notre ancien aumônier Pierre Ducamp. En présence de sa famille, nous avons prié dans le cimetière de Maylis. Notre président a déposé une plaque sur la tombe de l’abbé en souvenir des nombreuses années de service accompli dans l’Hospitalité. L’église était presque trop petite pour accueillir les paroissiens et tous ceux qui avaient connu l’abbé tout au long de son ministère, pour une messe d’action de grâces.

Frère Jean

∑ Il a fait partie de l’équipe des jeunes de notre Hospitalité. Le dimanche 9 septembre dernier, (nous étions à Buglose) Jean Lesparre a prononcé sa première profession dans l’Ordre des Prêcheurs, (Dominicains) à Marseille. Nos prières l’accompagnent sur ce chemin. 6


Échos du pèlerinage à Lourdes Journal de bord d’un « BRASSARD JAUNE» à Lourdes  Il y avait, en 2007, 80 nouveaux hospitaliers.‘’Ensemble’’ a donné la parole à l’un de ces hospitaliers qui, avec ses ‘’yeux neufs’’ nous conte son pèlerinage. souvent assis … On me confie une malade que je dois amener à la grotte en voiturette pour la messe. Je suis heureux d’avoir pu placer ma malade au premier rang face à la grotte, (grosse émotion ; j’ai retrouvé là une amie aussi émue que moi !). Ensuite, direction le chemin de croix pour les malades avec des commentaires sur les derniers instants de la vie du Christ et des chants. Que de pensées et d’émotion avec ma malade pendant le chemin du retour ! À 14h30 une ‘’chasse au trésor’’ est organisée dans les sanctuaires. Sur les 4 hommes de mon groupe nous ne sommes plus que 3 pour tirer les voiturettes, heureusement que les scouts sont là pour nous aider ! Mais c’est néanmoins une grande ‘’pagaille’’ indescriptible. Après avoir été dirigés vers la statue de ste Bernadette et de ses moutons, on nous a fait faire demi tour vers la prairie pour recevoir un nouveau contrordre et finalement nous retrouver aux pieds de la sainte et de ses bêtes. À 17h30 célébration à l’église Ste Bernadette. 21 heures, procession annulée à cause d’un orage. Le lendemain mercredi, 6h30, notre petit groupe “ALPHA’’ a décidé de se retrouver à la grotte afin de prier pour les malades de notre paroisse, et là, main dans la main, unis dans la même ferveur et la même émotion, nous nous redonnons la force pour continuer à vivre au mieux notre expérience. Nous regagnons nos étages avec un élan nouveau et le cœur léger. Je conduis une malade à la piscine puis nous repassons par la grotte où nous faisons un petit arrêt, et nous nous dirigeons vers l’église Ste Bernadette où nous retrouvons les pèlerins d’un jour de nos paroisses, avec leurs prêtres. Retrouvailles chaleureuses et joyeuses ! À 16heures, baptême d’adulte au cours d’une célébration eucharistique avec nos pèlerins. Nous nous dirigeons avec nos malades vers la Basilique Souterraine. Gros moment d’émotion

Parmi mes amis du groupe ‘’ALPHA’’, j’avais entendu parler de l’Hospitalité Landaise. Cela m’a donné envie de participer à cette expérience humaine et spirituelle. Je me suis inscrit pour le dernier pèlerinage et nous sommes partis avec quelques amies ‘’ALPHA’’, des novices comme moi et d’autres déjà expérimentées. À l’arrivée, j’ai passé à mon bras le brassard jaune des débutants. Il était bleu pour les autres. (Cela m’a rappelé ma jeunesse scout !) Nous portions des vêtements ‘’marine et blanc’’. Nous avons été séparés et affectés à des services différents au 3° et au 4° niveau de l’Accueil Notre Dame. Attendant l’arrivée des malades, je vais me présenter à la responsable de ma salle et je vais faire connaissance avec mon équipe. Je suis impatient de me rendre utile dans une ambiance que je présume chaleureuse. Mais rien ne se passe comme je l’avais espéré. L’équipe se compose d’anciens qui se connaissent bien ; ils discutent entre eux, ils me laissent dans mon coin, seul, triste, déçu. Depuis 4 ans, je participe aux réunions ‘’ALPHA’’ ; les nouveaux y sont accueillis chaleureusement ; afin qu’ils se sentent à l’aise, les paroles de bienvenue sont de rigueur. Ici, je me suis senti isolé. Heureusement, une connaissance d’un autre service m’a encouragé. Vers 10 heures les premiers malades arrivent. Nous avons la responsabilité de 12 personnes que nous devons installer dans leur chambre. À midi, au self, je retrouve mes amies et le moral remonte un peu. À 17h30 le pèlerinage démarre à l’église Ste Bernadette ; contact avec les malades en voiturette. Je me sens enfin utile car, jusque là, je suis resté assis sur une chaise, aucune occupation ne m’ayant été attribuée. (incompréhension totale !) J’ai eu envie de repartir chez moi, le cœur bien gros de déception. Le lendemain mardi, reprise de nos fonctions. Je remarque avec étonnement que les femmes ont beaucoup plus de travail que les hommes qui sont 3


devant toutes les délégations de malades émanant de nombreux pays ! Que de monde à l’unisson dans une même ferveur ! Ensuite nous remontons nos malades avec l’aide des scouts. Heureusement qu’ils sont là pour pousser les voiturettes avec nous dans la montée. Merci les scouts ! Je suis assez surpris de voir les femmes pousser avec difficulté les voiturettes, alors que les hommes portent les pancartes. Ne serait-il pas plus judicieux de faire l’inverse ? D’autre part, je constate que mon groupe est composé de 4 hommes – dont 2 en fait ne sont pas opérationnels : l’un faisant partie de la chorale, et l’autre étant souvent ‘’invisible’’. C’est curieux, car je m’aperçois que dans un autre groupe, une amie fait aussi partie de la chorale, mais elle assume tout de même la toilette de sa malade, nettoie la chambre, fait le lit, et tire la voiturette de cette dernière. Les femmes seraient-elles plus courageuses et résistantes que les hommes ? J’ai constaté à plusieurs reprises que les tâches me semblaient mal réparties. Le soir après notre service, procession avec les pèlerins landais d’un jour qui sont restés jusqu’au bout et achats pour nos malades. Jeudi matin, dernier jour. Nous remplissons des bidons d’eau pour nos malades et pour les gens de

notre paroisse, puis retour à nos étages respectifs. Tout le monde range, nettoie, refait les lits. Il faut que tout soit net pour les prochains arrivants. Une dernière messe est célébrée à l’église Ste Bernadette, puis nous raccompagnons nos malades dans les cars, direction la salle des fêtes de Lourdes, afin de prendre un dernier repas tous ensemble. Il a fallu peu de jours pour nous attacher à nos malades, mais nous avons vécu des choses fortes et émouvantes. Et chacun repart avec tous ses souvenirs. 16 heures : adieux et retour. Samedi, je reçois un appel téléphonique de l’ami hospitalier qui m’avait réconforté le premier soir. Je lui explique que malgré certaines déceptions et parfois un manque d’organisation – trop de personnes donnent des ordres, ce qui amène fatalement des contrordres – malgré cela, je ressens quelque chose d’important et une sorte de sérénité, de plénitude, que je ne saurais expliquer. En résumé, je me sens bien, aucune fatigue, et surtout une grande paix intérieure. Je suis ‘’prêt à repartir’’ comme le scout que j’étais il y a … quelques années (si l’on veut encore de moi.) Claude

Humeur souriante

 Nous les hospitaliers, … (hommes et femmes)

Notre engagement nous met au service des personnes malades et handicapées. Nous participons avec enthousiasme à différentes manifestations, comme à Buglose le 2 septembre dernier. Si nous en croyons les commentaires glanés de ci de là, nos invités étaient, dans l’ensemble, satisfaits de leur journée … Du moins, ceux qui ont eu une place assise au déjeuner et aux célébrations sans avoir à faire intervenir l’un d’entre nous pour en récupérer une parmi celles squattées par … des hospitaliers … (toujours hommes ou femmes) !!! Un loupé que nous veillerons à ne plus reproduire. Jany

Chorale et accompagnement spirituel Vous êtes déjà venu en pèlerinage comme hospitaliers (hommes ou femmes). Vous avez pu apprécier tout le travail d’animation dans les salles de l’accueil ou pendant les célébrations. Ce service recrute aussi, c’est une autre manière de vivre son pèlerinage. Si vous avez envie d’essayer, faites-nous connaître votre désir dès maintenant. En fonction des nécessités nous ferons appel à vous. Merci de nous contacter dès que possible : M.F. d’AVEZAC 05 58 57 75 41 ; B. LUSSAN 05 58 97 87 62 4


Buglose 2007

Une grande semaine de prières : tel fut “l’Octave’’, rendez-vous des Landais avec celle qui est si chère à leurs cœurs, Marie, la Vierge de Buglose. leur messe de rentrée autour du thème : “Appelés à la connaissance de Dieu’’. Les membres du Mouvement Chrétien des Retraités étaient “Appelés à partager la Bonne Nouvelle’’ avec l’enseignement du Père Macaire, dominicain de Bordeaux. “Appelés à la vie éternelle’’ marquait la journée des mouvements Espérance et Vie, Veufs et Résurrection et celle des familles endeuillées. L’intervenant était un chapelain de Montligeon (Orne). Le lendemain, fête de la Nativité, nous étions “Appelés à une foi vivante’’. Le Père Macaire nous guidait sur le chemin de Marie, par la prière du Rosaire avec St Dominique. Le jour de la clôture de l’Octave tous les pèlerins landais étaient “Appelés à témoigner dans le monde’’ par le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon et par notre évêque. Chaque jour, une chorale (quelquefois deux) animait les célébrations du pèlerinage.

Depuis quelques temps, le sanctuaire sort de sa torpeur. Sous la direction du recteur, une équipe prépare tout au long de l’année, les fêtes de la Nativité. Il fallait tout d’abord mieux accueillir les pèlerins. L’administration diocésaine a transformé le bâtiment existant : plusieurs salles aux utilisations diverses (réunions, repas, carrefours, conférences, vidéo) et les coins toilettes qui manquaient tant dans le domaine. Les services municipaux ont ajouté un chapiteau pour abriter la foule des pèlerins qui pouvaient trouver chaque jour la table accueillante d’un traiteur. Il fallait un programme, chaque jour différent, pour que chaque composante de l’Église des Landes et les visiteurs de passage y trouvent de quoi nourrir leur foi. L’eucharistie journalière, la prière des Laudes, celle du chapelet, le chant des vêpres, une procession, un chemin de croix rythmaient le déroulement de la journée. Notre évêque et le recteur avaient invité des intervenants de qualité pour développer le thème de l’année : “APPELÉS’’, en thèmes journaliers. “Appelés dans la faiblesse’’, les malades accompagnés par l’Hospitalité Landaise, la Fraternité et le SEM ouvraient la semaine. Le lendemain les équipes du Rosaire recevant leur présidente nationale étaient “Appelés au silence et à la prière’’. “Appelés à accueillir’’, l’après-midi du mardi était réservée aux curistes et pèlerins de passage : découverte et visite guidée des sanctuaires, histoire de Buglose, célébration eucharistique. “Appelés à être serviteurs’’ était le thème de la journée des prêtres, religieux et religieuses, accompagnés des équipes et conseils paroissiaux, autour de Mgr ROUET, archevêque de Poitiers, animateur d’un débat sur le fonctionnement des communautés paroissiales de son diocèse. Ce même jour, en fin de journée, les membres de l’Enseignement Catholique se réunissaient pour

Une semaine riche d’enseignements divers et de prières. Une semaine qui a vu, chaque jour, une foule de pèlerins plus importante que celle qui était prévue. Il fallait un service d’accueil à la hauteur. Les membres de l’Hospitalité Landaise, présents chaque jour, se sont mis, une nouvelle fois, au service de Notre Dame et de leur diocèse. Tout comme l’ancienne salle qui nous a accueilli tant de fois, le local abritant notre matériel va disparaître à son tour. Il est remplacé par un local plus vaste, au fond du parc, près de la vois ferrée. De nombreux hospitaliers travaillent à sa rénovation. De son côté, l’équipe sous la direction du recteur, a déjà tiré les enseignements de l’Octave 2007 et se prépare à lancer une réflexion sur l’évolution de Buglose en pensant au prochain octave. La machine est sur les rails pour tout le monde. Rendez-vous en septembre 2008. Bernard 5


Déjà tournés vers 2008  Les dates à retenir : L’année 2008 est une année jubilaire : 150° anniversaire des apparitions. Elle sera jalonnée d’événements qui demanderont de notre part, un engagement, une présence, un service, une union de prière … À vos agendas !!! DATE 17 novembre 2007 6/9 décembre 2007 8 décembre 2007 8 décembre 2007 8 décembre 2007 9/11 décembre 2007 15 décembre 2007 6 janvier 2008 12 janvier 2008 12 ou 13 janvier 2008 19 janvier 2008 26 janvier 2008 11 février 2008 18 février 2008 16/18 février 2008 22 février/9 mars 14/16 mars 2008 25 mars 2008 25/26 mars 2008 31 mars 2008 7 avril 2008 16 avril 2008 20 avril 2008 25/26 avril 31 mai 2008 3 juin 2008 5 juillet 2008 15/18 juillet 2008 16 juillet 2008 15/20 juillet 2008 31 août/8 septembre 16 octobre 2008 8 décembre 2008

LIEU ÉVÉNEMENT DAX Conseil d’administration de l’Hospitalité Landaise. LOURDES Deuxième rencontre internationale des hospitaliers. LOURDES Fête de l’Immaculée Conception. Ouverture de l’année jubilaire. BUGLOSE Fête de l’Immaculée Conception.(Pour ceux qui resteront dans les Landes) Bourriot Bergonce Noël du secteur de Villeneuve de Marsan. Tartas Noël des secteurs de Tartas et Ygos. LOURDES Colloque : ‘’Le message de Lourdes hier et aujourd’hui’’. Récollection ‘’Accueillir le message de Lourdes’’. Saubion Noël des secteurs de Tyrosse, Magescq, Seignanx et Peyrehorade. Biscarrosse Bourg Noël des secteurs de Biscarrosse et Mimizan. Saint Sever Noël des secteurs de Saint Sever et Hagetmau. Clèdes Noël du secteur de Grenade. Campet Lamolère Noël du secteur de Mont de Marsan. Dax Noël des secteurs de Dax, Montfort, Mugron, Linxe, Bon Pasteur des Barthes avec l’équipe des jeunes. à définir Noël du secteur d’Amou. LOURDES Fête de N.D. de Lourdes. Anniversaire de la 1ère apparition. Journée mondiale des malades. LOURDES Fête de ste Bernadette. Anniversaire du début de la quinzaine des apparitions. Jusqu’au 4 mars, évocation des apparitions, chaque jour à la grotte, à 12 heures. LOURDES Récollection ‘’Avec Bernadette, vivre la grâce de Lourdes’’. LOURDES Récollections ‘’Le carême à la lumière de Lourdes’’. LOURDES Récollection ‘’La semaine sainte avec sainte Bernadette’’. LOURDES Anniversaire de la 16e apparition. ‘’ Je suis l’Immaculée Conception ‘’. LOURDES Récollection pour les hospitaliers landais. LOURDES Fête de l’Annonciation. LOURDES Anniversaire de la 17e apparition. ‘’L’épreuve du feu’’. LOURDES Anniversaire de la mort de Bernadette, (1879). Secteur d’Amou Assemblée générale de l’Hospitalité Landaise. LOURDES Colloque ‘’ L’Église fait-elle confiance aux jeunes ?’’ LOURDES Fête de la Visitation. LOURDES Anniversaire de la 1ère communion de Bernadette, (1858). Journée de préparation au pèlerinage. LOURDES Pèlerinage diocésain landais. LOURDES Anniversaire de la 18e et dernière apparition. Fête de Notre Dame du Mont Carmel. LOURDES Jeunes. Vivre les J.M.J. de Sydney à Lourdes. BUGLOSE Journées mariales. Fête de la Nativité de Marie. LOURDES Journée des anciens. LOURDES Fête de l’Immaculée Conception. Clôture de l’année jubilaire.

Vous pouvez déjà noter

En 2009 : Pèlerinage du 18 au 21 juillet Bureau : Centre Jean-Paul II - 102, av. Francis Planté 40100 DAX - Tél. 05 58 58 31 10 Permanence : Les lundis et vendredi en après-midi de 14h30 à 17 h Imprimerie Guy Barrouillet - Dax

2007_03nov  
2007_03nov  
Advertisement