Page 1

11-2013 www.batitech.ch

ELECTROTECHNIQUE

Swiss Garde 4000

RusĂŠ comme un renard! Avec suppression animal

www.zublin.ch 20 I Eclairage 56 I Gestion des connaissances 60 I Double ou triple vitrage?


Geberit Mapress

Haute qualité au meilleur prix. Simplement bien approvisionné: avec Geberit Mapress vous profitez dès maintenant de prix attractifs. Chez Geberit, le pionnier en matière de technique de pressage, vous pouvez compter sur une qualité exceptionnelle du matériau et de la mise en œuvre ainsi que sur un conseil compétent. Une gamme complète de matériaux, de dimensions, de raccords et d’outils vous offre des possibilités d’application pratiquement illimitées. Découvrez de plus amples informations sur les systèmes d’alimentation Geberit auprès de votre commerce de la technique du bâtiment Geberit ou sur → www.geberit.ch.


éditorial

bâtitech 11-13

(Source: Feller)

Photons magiques Avez-vous déjà réfléchi aux raisons qui vous poussent à appuyer sur le bouton d’un interrupteur? Bien sûr, c’est pour allumer la lumière! Par contre, aujourd’hui, ce geste n’est pas uniquement réalisé dans le but de nous éclairer, du moins à la maison. De plus en plus fréquemment, les motivations sont d’ordre esthétique. Elles tiennent un peu de la psychologie et du besoin de personnaliser un espace de vie pour lui conférer une ambiance particulière. Entrer dans un monde quelque peu différent, se relaxer, voilà des sujets bien éloignés de la technique. Les sources lumineuses sont certes des objets techniques, elles sont aussi éléments de confort, de bien-être et surtout capables de susciter des émotions. Tournons-nous par exemple vers les professionnels du spectacle, ils se servent à merveille des effets magiques que l’éclairage peut offrir. Les concepteurs d’éclairage de surfaces de vente eux aussi exploitent avec beaucoup de savoir-faire la magie de la lumière pour mettre les produits en avant. Quant aux architectes d’intérieur, ils innovent en tirant parti des expériences des spécialistes du monde du spectacle. Les professionnels de l’éclairage se plaisent à rappeler que dès le début du siècle dernier, Le Corbusier, en entamant la carrière d’architecte que l’on connaît, pensait qu’une maison n’est vraiment habitable que si elle est pleine de lumière et d’air. La lumière est vectrice d’émo-

tions, elle influence la perception du monde qui nous entoure et nous l’avons tous expérimenté personnellement. Aujourd’hui les besoins évoluent. Une maison vraiment habitable doit s’adapter à nos humeurs et à nos activités. Rentrer chez soi, cuisiner, manger, lire, regarder la télévision, jouer, travailler, se détendre ou bien accueillir des amis, voilà des situations dans lesquelles il nous faut ou faudrait un éclairage spécifique. Fort heureusement les solutions ne manquent pas. Prenons pour exemple la LED qui dans beaucoup de cas devient incontournable, ou encore les systèmes de gestion de l’éclairage tels que DALI. Les nuits se font plus longues, nous nous recroquevillons davantage dans nos intérieurs. Peutêtre aurez-vous un peu de temps pour étudier ces technologies et leurs applications dans les pages spéciales «Eclairage» que nous vous présentons dans ce numéro.

Pierre Schoeffel Rédacteur électrotechnique pierre.schoeffel@keyboost.ch

1


2

bâtitech 11-13

sommaire éclairage I 20

actuel www.batitech.ch

4 Le projet géothermique de St-Gall secoué 6 KWC est «arrivé» chez Franke 8 Transformation exigeante, concept de ventilation intéressant 12 Succès de l’action «nettoyage» après un incendie 16 Chauffage selon les besoins réels

éclairage Swiss Garde 4000 avec suppression animal Le nouveau Swiss Garde 4000 possède de nombreuses fonctions remarquables pour plus de sécurité et de confort. L’appareil se singularise par la capacité de faire la distinction entre les petits animaux et les personnes. Cette innovation de premier plan a été réalisée par des ingénieurs expérimentés ayant élaboré un algorithme intelligent et performant. Il tient certes compte de la différence de taille entre hommes et petits animaux, mais considère aussi le rayonnement calorifique distinct. Grâce à cette nouveauté unique en matière de détecteur de mouvement, les commutations de l’éclairage, pénibles et dues aux chats ou aux renards, font partie du passé. www.zublin.ch

20 Des normes garantissent un réseau propre 22 LED – oser la couleur 24 Bus DALI pour lumière intelligente (2e partie) 28 La lumière dynamique améliore la productivité 30 Un claquement de doigts suffit 32 thePrema: un design qui surprend positivement 33 Systèmes de lifts ReelTech pour luminaires 34 Les luminaires communiquent entre eux 36 Zumtobel présente la famille de luminaires à LED Light Fields evolution

produits I 47

40 Urinoir économe pour espaces sanitaires représentatifs 42 Un précieux apport à la série LWD 44 Une eau potable d’excellente qualité grâce à un revêtement minéral 46 Elégance par excellence 47 Mise en service réussie du premier ascenseur à énergie solaire 48 Un paquet musclé et silencieux dans l’armoire 49 Nouveau système de montage ultra-efficace 50 Gotthelf se pare d’un ascenseur magique 52 Le nouveau chauffe-eau pompe à chaleur 53 Une harmonie parfaite entre esthétique et fonctionnalité 54 Sécurité et mobilité garanties dans la salle de bain

partie technique 56 Gestion des connaissances: les séminaires sont des chances 60 Double ou triple vitrage

exposition produits 38 Thermostats d’ambiance à technologie tactile

62 Le nouveau complexe de halles de Messe Basel est achevé


sommaire partie technique I 56

bâtitech 11-13

carnet I 73

associations 64 Des objets symboliques pour les propriétaires d’installations solaires 66 Plus de paperasse, mais aussi plus de sécurité

formation 68 Brain Food 70 Know-how NIBT 9

carnet 72 Vague verte sur la grande bleue 73 Le secteur suisse du travail du bois en grande forme 75 Le bilan de la première année est positif 76 Le Geberit Challenge a enchanté tout le monde 78 Brain Food – réponses aux questions 125 à 153

SOLUTIONS DE GESTION DU TEMPS, DE LA LUMIÈRE ET DE LA TEMPÉRATURE.

thePrema thePrema – le détecteur de présence aux propriétés étendues Le détecteur de présence thePrema de thebenHTS fait partie de la nouvelle génération de détecteur associant la technologie de pointe avec un design innovateur. Ce détecteur utilise la matière transparente de la lentille comme élément de design. Avec l’anneau décoratif transparent, le thePrema s’adapte parfaitement à l’environnement. La zone de détection carrée jusqu’à 100 m²

correspond à la géométrie typique d’une salle. Grâce à sa qualité de détection sensitive, il satisfait toutes les exigences posées par une commande d’éclairage et de CVC appropriée à l’utilisation et économe en énergie. Les planificateurs et installateurs apprécient la fiabilité de détection carrée des détecteurs de présence de thebenHTS.

Intéressé? Pour en savoir plus sur les nouveaux détecteurs de présence : www.theben-hts.ch Theben HTS AG | Im Langhag 7b | 8307 Effretikon | Tél. 052 355 17 00 | Fax 052 355 17 01 | sales@theben-hts.ch | www.theben-hts.ch

3


4

bâtitech 11-13

actuel

Des gisements de gaz gênent la géothermie: d’abord à Bâle et maintenant malheureusement des problèmes aussi à St-Gall avec des vibrations indésirables

Le projet géothermique de St-Gall secoué Avec les vibrations sur le chantier géothermique de St-Gall, voilà déjà le second forage profond en Suisse qui est sujet à discussion pour le monde politique et public. Cependant, sa renommée est plus importante que les faits qui s’y sont passés. Restons donc sur le sol ferme et inébranlable des faits! Jürg Wellstein Les services industriels responsables, soutenus par le gouvernement, ont convaincu la population grâce à une communication transparente et objective. Cela est prouvé par un accord à 80 % sur le projet, les risques et les coûts. Le projet de géothermie fait également partie intégrante du concept de l’énergie EnK3 2050 de St-Gall «Chaleur – Électricité – Mobilité». La direction du projet a toujours souligné qu’il

ne s’agit pas d’un chantier de construction normal, mais d’un projet de développement géothermique. Il compte de nombreuses «inconnues» et pas mal de risques. Le tremblement de terre a été désigné comme l’un des 12 plus grands risques. Par conséquent, on s’est adressé en premier au Service suisse de sismologie (SED) de Zurich afin qu’il conçoive un réseau microsismique et son système de surveillance. Ce dernier a enregistré tous les chocs et l’ingénieur du projet était conti-

Contacts Projet géothermique de St-Gall: www.geothermie.stadt.sg.ch Société Suisse pour la Géothermie: www.geothermie.ch Service Sismologique Suisse (SED): www.seismo.ethz.ch

Parce que les gisements de gaz se trouvent à toutes les profondeurs, la plate-forme de forage est équipée, en standard, d’une torchère (à droite). (Photo: Jürg Wellstein)

nuellement informé. Le forage a atteint avec succès la zone cible à 4450 mètres de profondeur, les premières études ont montré que cette couche rocheuse était sans failles, c’était de bonnes nouvelles. Le 16 juillet 2013, et selon la planification, le nettoyage a eu lieu. Et de façon inattendue, c’est le 19 juillet, lors de la préparation planifiée de tests d’extraction, qu’une poche de gaz a été détectée au fond du percement. Ensuite, la pression dans le forage a augmenté et de l’eau en est sortie. Samedi matin, 20 juillet 2013, à 05 h 30, la région de St-Gall a ressenti comme un tremblement de terre d’une magnitude de 3,6 ainsi que d’autres secousses de plus faible importance. Le puits a été fermé et sécurisé. Maintenant, des enquêtes sont menées afin de déterminer les nouvelles mesures à prendre.

Les ressources en gaz font partie intégrante du sous-sol Le système de forage installé à St-Gall est généralement utilisé pour le forage de gaz, l’équipe connaît bien ce genre de problème. Depuis le début, un dispositif de torchère a été installé, pour le cas où l’on atteindrait des réserves de gaz possibles. Celles-ci peuvent être rencontrées à n’importe quelle profondeur – même en Suisse. Ici, la recherche traditionnelle de gaz naturel était restée largement infructueuse. Seul le projet «Finsterwald» dans l’Entlebuch a permis à Swisspetrol, entre 1985 et 1994, de trouver à 4370 mètres de profondeur du gaz naturel estimé à près de 73 millions de m³. Puis le site souterrain s’est tari. Actuellement, l’accent est mis sur le Val-de-Travers, où l’on suppose qu’il y a de plus grosses quantités. Quelles sont les causes concrètes des vibrations survenues à St-Gall? On ne sait pas encore s’il s’agit d’effets de relaxation dans le percement de la fracture, la contribution matérielle à la stabilisation de la pression du gaz ou d’autres facteurs.


actuel

L’énergie géothermique, qui pourrait favoriser une bande d’énergie avec chaleur et puissance constante tout au long de l’année, s’est à nouveau trouvée dans la sphère des critiques. Parallèlement à cela, le souci d’intensifier la recherche et le manque de connaissances a été confirmé par d’autres forages d’exploration. Sans aucun doute, les événements ont montré à St-Gall que malgré des méthodes d’analyse modernes (par exemple, mesures sismiques 3 D), nous ne pouvons générer un forage profond dans le sous-sol suisse qu’avec nos connaissances. Il restera toujours certains risques. Il existe toujours un dilemme entre exploration et production. Si l’énergie géothermique, indépendante des variations saisonnières et de la variabilité du climat, peut, à l’avenir, contribuer à la fourniture d’électricité et de chaleur à haute température (par exemple pour les réseaux de chauffage urbain), ce genre de production doit être promu activement et les projets de Bâle et St-Gall y contribuent. ■

Air venant du compresseur

bâtitech 11-13

L’eau thermale nécessaire est conduite du séparateur dans l’installation de froid et dans le bac de stockage

Le mélange air-eau monte dans le boîtier

Tube pour injection de l’air L’eau s’écoule de la formation, monte progressivement vers le haut du boîtier La méthode de relevage et de nettoyage est utilisée pour éliminer l’eau de rinçage ascendante dans le forage et les grains fins en suspension. L’ensemble du processus n’a pu être achevé en juillet 2013 en raison des événements. (Graphique: www.geothermie.stadt.sg.ch)

Visions audacieuses & Concepts réalisables une alliance parfaite

Les meilleures solutions se fondent sur une alliance parfaite. Hälg Group réunit le meilleur des techniques du bâtiment pour vous fournir la solution optimale. Qu’il s’agisse de conseils, d’étude, d’exécution, de maintenance, d’exploitation ou de tout à la fois: vous profitez de l’alliance parfaite que forment notre expérience, nos capacités d’innovation et notre savoir-faire. Afin que tout fonctionne d’une façon impeccable. Votre partenaire Hälg Group se trouve près de chez vous. Ou sur www.haelg.ch

5


6

bâtitech 11-13

actuel

KWC est «arrivé» chez Franke

«Nous nous sentons déjà comme à la maison» En juin dernier, le groupe Franke annonce la prise de contrôle totale de la fabrique de robinetterie suisse KWC AG, dont le siège est à Unterkulm (AG), ceci après le consentement donné par la commission de la concurrence (Comco). Roland Gloor, directeur général et délégué du conseil d’administration, nous dit quelles conséquences cela a eu pour KWC AG. Le groupe Franke génère des ventes annuelles de l’ordre de deux milliards de francs. Interwiew: Franz Lenz L’acquisition par le groupe Franke est terminée. Qu’est-ce que cela signifie pour KWC en tant qu’entreprise privée; que peut décider KWC de façon indépendante? Roland Gloor: Tout d’abord, je tiens à dire que le team KWC a été très heureux que ce soit le groupe Franke qui décide d’acheter KWC. Bien sûr, j’ai beaucoup réfléchi pendant toute la phase du processus de vente, comment le «petit» KWC allait être intégré dans un grand groupe

comme Franke. Mais Alexander Zschokke, CEO de Franke, nous a assuré, avant l’achat final, que KWC continuerait de fonctionner en tant que marque indépendante. Les premières semaines déjà ont montré que les équipes pouvaient travailler ensemble, harmonieusement et de façon professionnelle. Michael Pieper nous a également très bien accueilli de façon très personnalisée et chaleureuse dans le groupe Franke. KWC est arrivé chez Franke et nous nous sentons dans un environnement de professionnels

L’assortiment de raccords séries KWC IQUA arrive au bon moment, parce que l’hygiène n’est plus seulement réservée une certaine classe, mais fait partie de la liste des exigences de chacun. L’eau s’écoule sans que l’on ait besoin de toucher le robinet. (Photo: KWC)

avec des attentes élevées et un bon environnement de travail, déjà comme si nous étions à la maison. Quels sont les impacts sur le personnel de KWC, y a-t-il des doubles fonctions? KWC est une société bien organisée et qui fonctionne avec des structures éprouvées et claires. Comme notre objectif commun est d’internationaliser la marque KWC, je suppose que nous allons devoir augmenter notre personnel. Quel est le profil de notre personnel pour un proche avenir, mais aussi pour un plus long terme, ce sont des questions primordiales pour KWC et nous n’en parlerons qu’après une clarification détaillée. Pour les emplois dits en «doublons», nous allons de notre côté coopérer et trouver des solutions concrètes au sein du groupe et toujours garder une perspective KWC indépendante et flexible. A quoi va ressembler la ligne des produits dans quelques années, car enfin Franke produit également des équipements de qualité. Dans les domaines de la cuisine et de la salle de bains, Franke ne produit pas de robinetterie. Dans ce secteur de marché, KWC jouera un rôle central au sein du groupe. Comment se présentera la «Stratégie Produits» dans le futur? C’est une partie importante de nos travaux stratégiques actuels. Je tiens seulement à dire que le potentiel de synergies est extrêmement intéressant et prometteur. Est-ce qu’il y a des visions qui peuvent être réalisées dès que l’on appartient à un grand groupe suisse? Notre affiliation à un stratège suisse, je la considère fondamentalement comme un grand avantage. En plus de la proximité géographique, nous nous comprenons aussi bien linguistiquement que culturellement. Le groupe Franke a un énorme


actuel

succès dans le monde entier, il est bien connu dans différents secteurs d’activité et a réalisé un chiffre d’affaires très élevé sur les marchés étrangers. KWC peut donc s’appuyer sur l’expérience très précieuse d’un groupe distinct et indépendant. Je suis également convaincu qu’avec cette nouvelle constellation dans notre secteur d’activité, nous trouverons dans notre industrie globale des solutions plus innovantes ainsi que de nouvelles impulsions. Comment voyez-vous l’évolution de KWC dans cinq ans, et comment voyez-vous l’avenir de l’industrie de la construction en général? J’aimerais tout d’abord partager quelques réflexions sur l’avenir de l’industrie de la construction et du bâtiment en Suisse. Je m’attends à ce que, l’année prochaine déjà, nous vivions une certaine détente dans le secteur des constructions nouvelles. Les consommateurs ainsi que nos agents de vente seront de plus en plus tournés en direction de la qualité – et ceci pour les produits et les services. La

Le CEO Roland Gloor montre la nouvelle ligne KWC SAROS. Elle établit de nouvelles normes en matière de facilité d’utilisation et peut être tirée vers le haut jusqu’à 60 cm. Après utilisation, la douche amarrée à la sortie est magnétiquement verrouillée par un simple clic. (Photo: F. Lenz)

question de la durabilité, nous allons, à l’avenir, encore plus l’intégrer dans nos stratégies de production et des solutions

bâtitech 11-13

produits. Je vois aussi que le marché de la rénovation et du remplacement continuera d’avoir une très grande importance: un domaine dans lequel KWC, traditionnellement, peut marquer son empreinte fonctionnelle et innovante, mais également spécifique pour les solutions produits. KWC restera aussi un partenaire fiable pour tous les clients qui comptent sur une véritable qualité suisse, et je suis aussi curieux de voir comment Internet va évoluer dans l’avenir de notre industrie. Au cours des cinq prochaines années, nous prévoyons, en Suisse, une croissance modérée pour nous et nous l’utilisons comme décrit précédemment, pour nos débouchés à l’étranger, ceci dans le segment haut de gamme. Pour moi, le premier but est d’augmenter notre part des exportations et de passer de près de 30 % aujourd’hui à au moins 50 %. KWC AG CH-5726 Unterkulm Tél. 062 768 68 68 www.kwc.ch

L’air pur est mon énergie ! VIKTOR RÖTHLIN, CHAMPION D’EUROPE exploite les énergies renouvelables et chauffe avec une pompe à chaleur d’Alpha-InnoTec sans rejet de CO2, pour un air pur.

www.alpha-innotec.ch U N E M A R Q U E D U G R O U P E S C H U LT H ES S

7


8

bâtitech 11-13

actuel

«Meltem», l’élément de ventilation super-silencieux

Transformation exigeante, concept de ventilation intéressant Ron Epstein, architecte zurichois, est fier de la réussite de la remise à niveau d’un immeuble à Seefeld (Zurich) – et aussi des solutions techniques qu’il a choisies pour le chauffage et la ventilation. Alan C. Hawskins La maison de Seefeld a été construite en 1880, agrandie en 1905. Comme c’était l’usage à ce moment-là, l’habitation et le lieu de travail se trouvaient sous un même toit et les chambres étaient réparties en conséquence. Au fil des années, la propriété a été utilisée de différentes manières, et même aujourd’hui, après une rénovation complète, vous trouverez trois appartements ainsi que des bureaux.

Les unités de ventilation s’intègrent discrètement dans les salons et chambres à coucher.

La maison, dans le quartier zurichois de Seefeld, est chauffée par pompe à chaleur et quatre forages. Ron Epstein, architecte, dans l’(étroite) chaufferie.

Lors de la rénovation, l’architecte Epstein a gardé à l’esprit l’aspect énergétique: un système de pompe à chaleur récupère cette dernière à partir du sous-sol de Seefeld. Compte tenu de la constellation serrée des bâtiments dans le voisinage immédiat, il n’a pas été facile de trouver de l’espace pour effectuer les quatre forages nécessaires. Lors de la rénovation d’immeubles anciens, l’installation de la tuyauterie et des canaux de ventilation est généralement très laborieuse et coûteuse. Ron Epstein ne voulait pas nécessairement un certificat «Minergie» pour le bâtiment, mais, pour lui, un bon apport d’air frais est toujours très important. Il voulait aussi utiliser le minimum d’énergie thermique possible. Compte tenu de l’espace limité, il était impossible d’utiliser un système de ventilation conventionnel et il a dû se

décider pour une unité de ventilation individuelle Meltem de l’entreprise Systec Therm. Ces appareils sont très compacts et peuvent être facilement intégrés dans les murs extérieurs. La maison dispose d’un total de 14 appareils Meltem répartis dans les diverses chambres des appartements. Pour les cuisines et salles de bains, les systèmes de ventilation conventionnels ont été installés – et ceci en trouvant des emplacements adéquats pour les conduites, comme le fait remarquer l’architecte. Les unités de ventilation dans les chambres sont très compactes et très silencieuses. Dans une chambre, une grande unité est installée et utilise une place d’environ 40 par 30 cm, plus quelques centimètres d’espace. A l’extérieur, vous ne voyez que deux petites grilles de ventilation pour l’alimentation et l’évacuation


actuel

bâtitech 11-13

peugeot-professional.ch

NE LAISSE JAMAIS TOMBER SON PARTENAIRE

PEUGEOT PARTNER DÈS CHF 15 462.– AVANTAGE CLIENT DE CHF 6 388.– COMPRIS

LE PEUGEOT PARTNER: UN VRAI PRO Malgré son impressionnant volume de chargement, le Peugeot Partner se faufile dans les passages les plus étroits. Et, grâce à ses portes battantes et à son seuil de chargement bas, vous pouvez facilement charger jusqu’à 850 kg. L’aide au freinage d’urgence et l’antipatinage garantissent, quant à eux, des trajets sans souci. Les nouvelles motorisations sont sobres et respectueuses de l’environnement. Vous le voyez, vous pourrez toujours compter sur votre Peugeot Partner. Dès maintenant chez votre partenaire Peugeot. Peugeot Partner Fourgon tôlé Urban L1 1.6 VTi 98 ch, CHF 21 850.–, moins rabais fl otte CHF 5 462.– et prime cash CHF 926.–, prix fi nal CHF 15 462.–. Véhicule illustré: même modèle, avec options, CHF 24 510.–, moins rabais fl otte CHF 5 462.– et prime cash CHF 926.–, prix fi nal CHF 18 122.–. Offre valable pour les commandes effectuées entre le 1.11 et le 31.12.2013. Prix, hors TVA. En exclusivité auprès des partenaires Peugeot participant. Les véhicules utilitaires proposés sont destinés à l’utilisation commerciale ou professionnelle – les offres sont donc réservées uniquement à la clientèle fl otte.

GAMME PEUGEOT UTILITAIRES

9


10

bâtitech 11-13

actuel

L’architecte Ron Epstein (à droite) en conversation avec Roger Lex, représentant de Systec Therm. Un autre projet sera réalisé.

Par dispositif, seules deux petites grilles d’air sont visibles sur la façade.

de l’air. La commande se fait sur l’appareil lui-même ou par l’intermédiaire d’une télécommande. Les unités sont équipées d’un filtre d’admission d’air qui doit être remplacé ou nettoyé environ une fois par an. Dans le dispositif, l’air frais de l’extérieur et l’air vicié n’entrent pas en contact. Les canaux d’air sont séparés et un échangeur de chaleur à flux croisés fait en sorte que l’air frais entrant soit chauffé. La chaleur reste donc dans la maison et il n’y a pas de courants d’air froid. Avec l’échangeur de chaleur à écoulement transversal, la chaleur est récupé-

rée à partir de l’air d’évacuation. Durant les chaudes journées d’été, l’action est aussi partiellement inversée – l’air extérieur chaud est facilement refroidi, au travers de l’échangeur de chaleur, par l’air plus froid venant de l’intérieur. Pour les unités de ventilation Meltem, différents modèles sont disponibles. Des systèmes de filtres remplaçables empêchent la pénétration de poussière et d’allergènes et des filtres à charbon actif, en option, peuvent garder à l’extérieur les odeurs désagréables. Les cartouches de filtres peuvent être facilement remplacées et ce-

Le bloc de ventilation Meltem Les différents dispositifs de ventilation de confort individuel Meltem fournissent non seulement le confort, la réduction du bruit et l’élimination de l’air contaminé dans les chambres, mais en option, un climat agréable aussi pour les personnes souffrant d’allergies. Le système ne nécessite pas de réseaux de conduites. Il est donc très facile à planifier et installer, est très hygiénique dans son utilisation et ne demande que peu d’entretien. Le système se caractérise par: – une réduction des coûts de chauffage grâce à la récupération de chaleur, – une très faible consommation d’énergie, – le respect des exigences pour les bâtiments Minergie, – l’augmentation du bien-être dans un air frais, propre et préchauffé, – une limitation de la concentration de CO2 dans l’air ambiant à 1000–1500 ppm (amélioration de la respiration pulmonaire normale des résidents). Le système de son puissant filtre est anti-allergique et il n’y a pas de courants d’air. L’isolation acoustique élevée et un fonctionnement pratiquement silencieux ainsi que d’autres avantages sont offerts par le système de ventilation de la pièce individuelle. Il est donc idéal pour les chambres à coucher. Pour plus de détails et d’informations sur les unités de traitement d’air individuelles: www.systectherm.ch

Unité de ventilation confort pour la chambre individuelle «M-WRG» du fabricant Meltem: l’air extérieur et l’air d’échappement passent à travers le mur. Le corps principal de l’appareil avec la récupération de la chaleur est inséré dans la paroi. L’habillage mesure 40 × 40 cm.

ci sans outils. Sur les appareils Meltem, un écran LCD fournit des informations sur les données et les paramètres d’exploitation actuels et indique quand un changement de filtre est nécessaire. Les cartouches de remplacement sont envoyées par la poste et remplacées par le propriétaire lui-même. Avec la rénovation du bâtiment, Ron Epstein a obtenu de l’argent du programme de renforcement de la Confédération. Le résultat des investissements permet d’être fier non seulement visuellement, mais aussi financièrement par la facture de chauffage: pour des surfaces chauffées de 804 m² dans une maison rénovée l’hiver dernier, le coût pour le chauffage et l’eau chaude s’est élevé à Fr. 1500.–. ■


www.vw-nutzfahrzeuge.ch

actuel

Offre passée au crible, excellence certifiée.

Easy Care a été concu spécialement pour vous. Il s’agit d’un leasing complet extrêmement séduisant à un taux d’intérêt de 3.5 % et avec contrat de maintenance et de réparation. Consacrez-vous entièrement à vos affaires, nous nous chargeons de votre véhicule. Vous aimeriez en savoir plus? Contactez votre partenaire V W Véhicules Utilitaires pour connaître le coût de votre V W Véhicule Utilitaire en leasing complet et comment calculer votre offre Easy Care personnelle. Offre valable pour les professionnels, prix en CHF hors TVA. Exemple de full-leasing par AMAG Leasing SA: V W Caddy Entry Fourgon 1.2 TSI, 85 ch, taux d’intérêt 3.5%, durée 60 mois (15’000 km/an), prix d’achat au comptant CHF 14’900.–, acompte CHF 2’789.–, mensualité de leasing CHF 199.–, casco complète obligatoire non comprise, inclusive prestation service et usure. Tous les détails sur www.vw-nutzfahrzeuge.ch/easycare

bâtitech 11-13

11


12

bâtitech 11-13

actuel

Des conduites de ventilation d’une longueur totale d’environ 10 km: les spécialistes du nettoyage rendent l’impossible possible

Succès de l’action «nettoyage» après un incendie Lorsque Tiventa AG a obtenu le contrat pour ce travail de nettoyage exceptionnel, son propriétaire Peter Tischhauser ne savait pas exactement à quoi s’attendre. Le grand incendie qui s’était propagé dans le nouveau bâtiment de l’Université des Sciences Appliquées du nord-ouest de la Suisse à Windisch a provoqué des dommages matériels importants Andreas Widmer Le campus était presque terminé quand un incendie dévastateur a éclaté. En plus de la grande chaleur, une fumée très dense a pratiquement rempli l’ensemble du bâtiment et compliqué le nettoyage à venir. Le plus grand incendie dans l’histoire de l’assurance argovienne des bâtiments AGV avec des dégâts pour environ 30 millions de francs s’est transformé en challenge pour toutes les entreprises impliquées dans les travaux de restauration, car le temps imparti était court.

assez de personnels avec du bon matériel, de sorte que l’horizon temporel limité put être maintenu jusqu’à son terme et dans les délais impartis. Pour P. Tischhauser, il était clair, dès le début, que seuls ses propres employés entraient en ligne de compte. Ils bénéficient de la pleine confiance de leur chef. Et seulement avec son équipe, ce grand objectif pourrait être atteint.

Analyse exacte et bonne communication

compte des événements imprévus. L’objectif de ce plan était d’éviter, autant que possible, des pertes de temps et des coûts supplémentaires; sans oublier les autres mandats en cours de l’entreprise. Un modèle de communication approprié a été créé, dans lequel les responsabilités pourraient toujours être adaptées à l’état actuel des travaux. Des réunions quotidiennes avec les dirigeants des équipes étaient aussi communes que les rapports à la fin de chaque journée de travail. Ainsi, l’organisation en charge était toujours à jour et des mesures supplémentaires pouvaient rapidement être prises en cas de besoin. A chaque étage, il y avait une réception interne; de cette façon, les erreurs ou autres écarts pourraient être identifiés et corrigés assez tôt. Cela tout en gardant un œil sur la date de remise définitive des travaux.

Selon les prévisions, les cours devaient commencer le 16. 9. 2013

Par une analyse minutieuse des dégâts, il est possible de déterminer les besoins en temps et la répartition des équipes de nettoyage. L’établissement du calendrier des interventions devait aussi tenir

L’ensemble du nouveau campus compte environ 62 000 m² de surface au sol, dont 42 000 m² seront utilisés, à l’avenir, par l’Université des Sciences Appliquées du nord-ouest de la Suisse (FHNW). Parmi ceux-ci, les surfaces de la FHNW dans les troisième et quatrième étages avec environ 17 000 m² ont été affectées par l’incendie. Pour toutes les zones endommagées, l’EMPA a été chargé de contrôler tout le matériel d’études techniques. Non seulement les travaux de nettoyage dans des proportions inconnues ont été exigés de Tiventa, mais également le calendrier était déjà établi avec échéance fixe; une épée de Damoclès était suspendue audessus de l’entreprise de Küttigen. Dans ce cas particulier, l’organisation pour l’exécution de ce gros mandat a joué un rôle majeur et a décidé en grande partie de sa réussite. Il y a toujours eu sur place

Des ouvertures supplémentaires dans les canaux étaient nécessaires pour un bon nettoyage. La feuille est découpée avec soin par un expert. (Photo: Tiventa AG)

Avec toujours la pression et des années d’expérience Pendant cinq semaines, les spécialistes de Tiventa ont nettoyé de la suie dans les


actuel

bâtitech 11-13

13

Il a fallu démonter les faux plafonds pour accéder aux canaux de ventilation et les nettoyer. (Photo: A. Widmer)

Une lutte perpétuelle contre le temps. Un technicien de service nettoie la partie d’un conduit de ventilation et prépare sa remise en service.

canaux de ventilation et ceci sur une longueur totale de dix kilomètres environ. Chaque jour, ce sont une vingtaine de techniciens de service qui étaient répartis dans les deux bâtiments du campus ayant chacun quatre étages. Cette armada était nécessaire. Pour que le système de canal soit nettoyé sans reste, les ouvertures de révisions déjà disponibles ne suffisaient pas. A des intervalles définis, des ouvertures de nettoyage supplémentaires ont dû être coupées dans la tôle d’acier. Grâce à ces ouvertures, des brosses rondes ont pu désormais être engagées dans le canal. Mises en rotation par de l’air comprimé, ces «brosses volantes» ont permis de libérer de la suie les parois internes des canaux. Les entrées supplémentaires ont favorisé un nettoyage rapide et donné ainsi une meilleure vue d’ensemble des différents secteurs. De grandes quantités d’eau ont été nécessaires pour le nettoyage humide. Le mélange ainsi obtenu était fortement contaminé et a dû être éliminé. Même dans des délais très serrés, les préoccupations environnementales ont été observées. La récolte de ce bouillon venant des canaux a requis des compétences spéciales.


14

bâtitech 11-13

actuel

Pour le nettoyage humide: le liquide est acheminé avec des rigoles en plastique dans des conteneurs spéciaux. L’improvisation était parfois demandée.

L’équipement pour un tel travail ne peut pas être facilement acheté dans le commerce spécialisé des environs. Même ici, les techniciens de service de Tiventa ont dû trouver des solutions. Des feuilles de plastique fixées au plafond ont dirigé le liquide dans les gouttières et ensuite dans les récipients en attente. Les objets en suspension ont également eu besoin des compétences d’improvisation du personnel de Tiventa pour être éliminés.

Important contrat très spécial Grâce à cet important contrat, Tiventa AG a pu engranger beaucoup de nouvelles expériences, et P. Tischhauser le sait bien. Les employés travaillant dans le campus

ont été tout simplement dépassés par l’ampleur et les dimensions des ouvrages. Mais tous ont saisi ce gigantisme à brasle-corps et l’ont géré. Avec ce défi, l’esprit d’équipe a ainsi augmenté de façon significative et les employés sont devenus encore plus responsables. P. Tischhauser a toujours cru en ses gens et ils l’ont remercié avec leurs capacités extraordinaires de travail. Seuls ceux qui ont de grands objectifs peuvent les atteindre. Le plus grand contrat de l’histoire de la société peut être enregistré comme un exemple de réussite dans les annales de l’entreprise.

Ces couvercles ont été installés après le nettoyage. Ici aussi, il fallait un fonctionnement sans faille. L’EMPA les a aussi contrôlés lors de cette révision technique. (Photo: Tiventa AG)

Une «brosse volante» nettoie la suie sur les parois intérieures du conduit de ventilation.

www.tiventa.ch

Ces éléments de ventilation ont été soigneusement nettoyés et remontés.

Après l’achèvement des travaux de nettoyage des différents secteurs, les embouts sont soigneusement fermés et protégés contre de nouvelles contaminations.

Un monobloc de ventilation après le nettoyage. Il est comme neuf et sera bientôt prêt sur le campus de FHNW pour accomplir son service. (Photo: Tiventa AG)


www.renault.ch

actuel

bâtitech 11-13

15

VÉHICULES UTILITAIRES RENAULT CECI N’EST PAS UNE ILLUSION D’OPTIQUE: PLUS DE 100 MODÈLES VOUS ATTENDENT!

RENAULT MASTER: DÈS FR. 18 640.– *

RENAULT TRAFIC: DÈS FR. 18 479.– *

NOUVEAU RENAULT KANGOO EXPRESS: DÈS FR. 11784.– *

MAINTENANT AVEC UNE PRIME DE REPRISE ALLANT JUSQU’À FR. 4 000.– *

RENAULT PROPOSE À VOTRE ENTREPRISE LE VÉHICULE QU’IL LUI FAUT. La gamme de véhicules utilitaires Renault offre la solution idéale pour chaque activité. Son offre étendue vous permet de choisir le véhicule qui vous convient en fonction de ses caractéristiques: volume de chargement de 2 à 20 m3, charge utile de 355 à 1 850 kg, longueur de 3,8 à 6,8 m et hauteur de 1,7 à 2,8 m. Sans compter les multiples possibilités d’équipement et les 3 ans de garantie constructeur. Plus d’informations sur www.renault.ch ou par téléphone au 0800 80 80 77. * Offres réservées aux clients professionnels (petites flottes hors accords cadre) dans le réseau Renault participant jusqu’au 31.12.2013. Exemples de calcul prix: Master Fourgon L1H1 2.3 dCi 101, prix catalogue Fr. 28 300.– moins remise flottes Fr. 5 660.– (= 20% de remise) moins prime de reprise Fr. 4 000.– = Fr. 18 640.–; Trafic Fourgon L1H1 2.0 dCi 90, prix catalogue Fr. 25 900.– moins remise flottes Fr. 4 921.– (= 19% de remise) moins prime de reprise Fr. 2 500.– = Fr. 18 479.–; Nouveau Kangoo Express Compact Access dCi 75, prix catalogue Fr. 16 200.– moins remise flottes Fr. 2 916.– (= 18% de remise) moins prime de reprise Fr. 1 500.– = Fr. 11 784.–. Prime de reprise: l’achat ne peut être effectué que par la même personne que celle indiquée sur le permis de circulation de l’ancien véhicule utilitaire. L’ancien véhicule utilitaire, qui sera échangé contre un nouveau VU Renault, doit être immatriculé depuis au moins 3 mois et doit encore être en état de rouler. La prime de reprise est cumulable avec la remise flottes. Tous les prix mentionnés ne comprennent pas la TVA. Garantie et Renault Assistance: 36 mois/100 000 km (au 1er des 2 termes atteint).


16

actuel

bâtitech 11-13

La régulation participe activement: la technique du bâtiment avec un régulateur de chauffage qui fait son autoapprentissage

Chauffage selon les besoins réels Le système de contrôle Neurobat pour chauffage utilise un processus d’autoapprentissage grâce à un concept d’anticipation. Cela signifie que les nouvelles installations et les installations adaptées ultérieurement peuvent être équipées pour une plus grande efficacité et une réduction des coûts de l’énergie.

Entrées capteurs Prévisions climatiques

Prévisions sur le bâtiment

Module de présence des utilisateurs

Algorithme d’optimalisation

Température de l’offre optimale

Neurobat utilise des données de capteurs de trois modules et un algorithme d’optimisation, ce qui permet de déterminer la température de départ optimale du dispositif de chauffage. (Images: Neurobat AG)

Jürg Wellstein Comme les vêtements s’adaptent au climat du moment et ne peuvent pas être choisis en fonction du calendrier, le chauffage d’un bâtiment doit se conformer aux conditions spécifiques et non pas à une courbe théorique. C’est en tenant compte de ces considérations que le système de régulation de chauffage Neurobat avec autoapprentissage a été créé. Il prend en compte de manière cohérente le confort dans un bâtiment et

donc ses besoins en énergie, les propriétés thermiques des matériaux, les conditions climatiques, les charges énergétiques internes et le comportement des habitants.

Pour les fabricants et les installateurs Le dispositif de Neurobat permet, grâce à un module prédiction, des économies d’énergie allant jusqu’à 35 %. Actuellement, plusieurs systèmes de référence sont en exploitation et deux domaines d’appli-

cation différents peuvent être couverts. NBM de Neurobat est utilisé par les fabricants comme un composant matériel qui complète un régulateur de courbes de chauffage classique dans de nouveaux systèmes de chauffage pour les bâtiments résidentiels et commerciaux. Cela signifie qu’il peut être intégré directement par les fabricants dans leurs produits. En revanche, le NIQ de Neurobat peut équiper les bâtiments résidentiels existants. Cela permet aussi lors d’un montage ultérieur d’atteindre une plus grande efficacité de chauffage et donc une réduction des coûts de l’énergie. Le dispositif est posé par l’installateur et relié au système de chauffage existant. Un dispositif en ligne Neurobat NOL est encore en développement pour les grands immeubles commerciaux et des immeubles d’habitation avec plusieurs circuits de chauffage. Neurobat fonctionne quelle que soit la source d’énergie et permet ainsi une utilisation avec le mazout, le gaz naturel, les pellets de bois, le chauffage urbain et les systèmes de pompes à chaleur.

Les modules nourrissent l’algorithme d’optimisation Le dispositif de Neurobat comprend un module climatique, qui prédit les effets des conditions météorologiques et les données climatiques sur le bâtiment et la régulation du chauffage; il s’adapte dynamiquement aux changements climatiques qui prévalent. Le module utilise une prévision météorologique à 24 heures. Le module du bâtiment considère, sur la base des données des capteurs, le comportement thermique de l’immeuble et fait une prédiction sur les besoins en énergie à venir. Le troisième module exploite les caractéristiques de présence des utilisateurs. Des détecteurs de présence sont utilisés pour calculer les besoins en chauffage du moment.


Avec un algorithme d’optimisation, toutes ces différentes données sont utilisées afin de déterminer une température de départ optimale du système de chauffage; elles peuvent varier de manière significative avec des courbes de chauffage, ceci à partir de l’ensemble des commandes. Ici, l’augmentation potentielle de l’efficacité de la commande du chauffage d’aujourd’hui est pleinement exploitée et permet en plus de réduire les coûts en énergie ainsi que les émissions de CO2. Le processus d’autoapprentissage, grâce au concept d’anticipation, a besoin d’une

Actuellement, deux appareils Neurobat sont disponibles: le type NIQ est utilisé pour la rénovation d’installations.

période de 10 jours à deux semaines. Mais Neurobat n’est pas seulement un dispositif de régulation, mais veut être finalement une plate-forme de produits de gestion thermique efficace du bâtiment puis couvrir tout le spectre du marché.

Aussi, il est important que soient développés les moyens d’intégrer l’eau chaude domestique et de prendre en compte les tarifs de l’énergie dynamique.

Expositions et présentation Aussi bien les bâtiments résidentiels que commerciaux sont aujourd’hui équipés de dispositifs de Neurobat; cela permet de faire une campagne dans les expositions. Le type NBM a d’abord été testé au siège du Centre Suisse d’Électronique et de la Microtechnique (CSEM) à Neuchâtel. Et c’est grâce à l’appui, au développement à long terme par le CSEM, qu’aujourd’hui un partenariat technologique stratégique existe avec cette organisation. Cela a été éprouvé dans d’autres bâtiments tels que l’«Horlogerie» et «La Villa» à Neuchâtel. Le dispositif NIQ déployable en «plug and play» est utilisé sur environ huit sites, comme dans des maisons unifamiliales à Fey VD, Ruswil LU, Scherz AG, Unterengstringen AG et des maisons multifamiliales à Brigue VS. La consommation de chaleur hebdomadaire a significativement diminué par rapport à la température ambiante moyenne, ceci grâce à l’utilisation de Neurobat. Etape importante dans le développement de Neurobat: la fondation «Pro Aqua – pro Vita» lui a décerné à la Swissbau de Bâle, le prix Environnement 2012, dans la catégorie «Innovation».

Entrées

Module climatique

Module bâtiment

Module utilisateur

Module eau chaude

Module coûts

Algorithme d’optimalisation

Régulation eau chaude

Sorties

Régulation chauffage

Besoins en chaleur

Avec deux autres modules, il sera possible, dans le futur, de réguler aussi la production d’eau chaude ainsi qu’optimiser des coûts sur la base des prix indicatifs.

bâtitech 11-13

Energie de chauffe sur une semaine

actuel

Température extérieure moyenne Résultat NIQ de Neurobat: les besoins en chaleur baissent considérablement par rapport à la température extérieure moyenne.

Le dispositif plug and play de Neurobat NIQ est maintenant utilisé dans environ huit bâtiments.

Bases suisses avec un rayonnement international En mars 2013, Neurobat a participé à la foire internationale d’économie d’énergie à Wels (Autriche) et a pu se présenter ici, dans un marché très sensibilisé. L’entreprise Cleantech suisse Neurobat AG a son siège à Gossau, les services ventes et marketing sont situés à Brugg AG, les activités de recherche et développement sont réalisées à Vernier GE, près des centres de recherche de l’Université de Genève et de l’EPFL. ■

Contact Neurobat AG Siège principal: 9200 Gossau Vente et marketing: 5200 Brugg, tél. 056 552 33 00 office@neurobat.net www.neurobat.net

17


18

b창titech 6/7-12

actuel

EXIGEZ UNE INSTALLATION FACILE ALPHA2 AVEC GRUNDFOS AUTOADAPT


actuel

bâtitech 6/7-12

UN VRAI JEU D’ENFANT Grâce à sa conception matérielle et logicielle innovante, l’ALPHA2 est très facile à installer. La fonction intelligente Grundfos AUTOADAPT minimise les réglages du système. La conception compacte, les coquilles d’isolation, le débitmètre et la prise ALPHA vous simplifient grandement le travail !

En savoir plus : moderncomfort.grundfos.com ou facebook.com/grundfosforinstallers

19


20

bâtitech 11-13

éclairage

Pour éviter que les LED ne «polluent» le réseau électrique

Des normes garantissent un réseau propre Bien que les LED ne soient pas des composants électroniques adaptés à notre réseau électrique, le passage à la «lumière électronique» se fait à une vitesse fulgurante. Les fournisseurs d’énergie doivent donc faire face à de nouveaux défis, car contrairement à l’ampoule à incandescence, les lampes LED n’absorbent pas la pure puissance active du réseau, mais une puissance dite apparente. De plus, les flancs de commutation à pente raide dans les drivers accroissent les risques d’interférences. Le but des normes internationales est d’éviter à l’avenir aussi bien des perturbations que le «black-out» complet du réseau. Alors que les ampoules fonctionnaient directement à partir du réseau de 230 VAC, les lampes LED doivent être utilisées avec du courant continu. Pour cela, des drivers redressant et lissant la tension sont néces-

cité ne peut circuler que si la valeur de tension au niveau du redresseur est plus élevée qu’au niveau du condensateur, on obtient un flux de courant de grande amplitude pendant une courte durée. Le cou-

Les courtes impulsions de courant élevées ont aussi une autre conséquence déplaisante sur l’alimentation du réseau: elles créent des ondes harmoniques. Si un sinus pur montre uniquement sa fréquence de base en tant que première harmonique, le flux de courant pulsatoire génère aussi des composants de fréquence plus élevés avec une fréquence 3 à 39 fois plus élevée. Cette problématique est exclusivement liée au fait que la tension alternative à l’entrée doit être redressée et lissée. Si l’on commute maintenant en aval encore un convertisseur à courant constant à haute fréquence, des parasites supplémentaires par conduction et par rayonnement surviennent.

La norme EN 61000-3-2 exige une correction active du facteur de puissance

Les lampes LED ont besoin de drivers qui transforment la tension de réseau en courant continu constant. Des normes doivent empêcher que ces ballasts ne «polluent» le réseau par millions.

saires. Dans ce but, un condensateur relativement grand servant d’accumulateur d’énergie doit être placé après le redresseur de courant. Etant donné que l’électri-

rant et la tension ne sont plus «en phase» et la lampe LED absorbe dans le réseau une puissance apparente qui est plus élevée que la pure puissance active.

Sans procéder à des mesures de correction, il y a lieu de craindre que l’équilibre de notre réseau d’électricité, au vu des milliards de sources de parasites potentielles, ne puisse bientôt plus être maintenu. C’est pourquoi une correction active du facteur de puissance directement effectuée dans le driver est indispensable, notamment pour les lampes particulièrement puissantes. Ce résultat est visé par toute une série de normes internationales importantes. La norme EN 61000-3-2 prévoit ainsi pour les drivers de LED à partir de 25 W un facteur de puissance impératif de > 0,9. Les drivers conformes aux normes sont désignés dans la fiche de données techniques par la «Class C». Afin de garantir un réseau électrique propre, RECOM a équipé ses drivers d’une correction active du facteur de puissance (PFC) à partir d’une puissance de 12 W. Un modulateur de largeur d’impulsion, qui produit plusieurs impulsions de courant synchrones avec la tension d’entrée, est commuté entre le redresseur et le condensateur de charge. On obtient ainsi un


éclairage

courant de charge presque sinusoïdal, ce qui améliore le facteur de puissance avec des valeurs > 0,95 et entraîne des ondes moitié moins grandes que celles requises par la norme. Au lieu d’un régulateur complexe, les drivers avec fonction PFC passive utilisent des étrangleurs et des condensateurs pour réduire les ondes harmoniques. Cette technique permettant seulement d’atteindre des valeurs comprises entre 0,7 et 0,8, elle n’entre pas en ligne de compte pour les drivers de LED à partir de 25 W de puissance.

Ce qui se cache derrière les sigles CEM et SELV Souvent, les prospectus mentionnent des abréviations que les profanes ne connaissent pas. CEM est par exemple la compatibilité électromagnétique qui prend en compte les risques d’interférences d’un appareil électrique. Les valeurs limites autorisées et les procédures de mesure appropriées sont définies dans la norme EN 55015. La CEM effectue une différenciation entre les parasites par conduction et les parasites par rayonnement. Les premiers sont mesurés à l’entrée du réseau, sachant que la plage de fréquences comprise entre 9 kHz et 30 MHz est intéressante. Pour les autres, ce sont les intensités de champ mesurées jusqu’à 300 MHz qui jouent un rôle. On distingue deux catégories: la «Class A», moins exigeante, s’applique au domaine industriel, et la «Class B», beaucoup plus stricte, pour le bureau et la maison. En règle générale, il est possible d’améliorer ultérieurement les drivers appartenant à la «Class A» à la «Class B» en connectant des filtres externes. Pour cela, il faut utiliser des composants aux dimensions plus importantes qui dégradent le rendement du système. Il est donc plus avantageux, tout au moins pour le consommateur, de monter dans les lampes des modules de drivers répondant déjà à la «Class B». Lorsque les drivers de LED sont pourvus du signe SELV (Safety Extra Low Voltage), il est garanti que la tension entre deux éléments de contact quelconques du circuit secondaire ne dépassera pas la valeur limite de 60 VDC. Ceci s’applique aussi en cas de simple défaut à l’intérieur du driver. Les détails correspondants sont définis dans la directive LDV 2006/95/CE.

bâtitech 11-13

Fig. 1: Contrairement au flux de courant sinusoïdal à gauche, le courant pulsatoire crée des ondes harmoniques à droite.

Une durée de vie plus élevée protège les ressources Pour concevoir des lampes durables, il faut accorder une grande importance à la durée de vie du driver, le maillon supposé le plus faible de la chaîne. Les LED

de haute qualité, RECOM spécifie aussi pour ses produits, outre les valeurs habituelles calculées pour la MTBF avec une Design Lifetime de > 70 000 heures, de véritables valeurs déterminées lors de tests HALT (Highly Accelerated Life

Fig. 2: En cas de PFC active, un modulateur de largeur d’impulsion contrôle la consommation de courant de façon à ce qu’elle se rapproche le plus possible de la forme sinusoïdale.

assurent généralement 50 000 heures de fonctionnement, voire plus. Si un driver tombe déjà en panne à mi-chemin, les coûts de réparation sont considérables ou la lampe complète doit être remplacée. C’est pourquoi il est important d’utiliser des drivers avec une durée de vie comparable à celle des LED. L’Institut VDE contrôle la durée de vie des lampes, analyse le calcul de la MTBF spécifiée (Mean Time Between Failure) et étudie les conceptions des circuits afin de détecter d’éventuels composants surchargés. En tant que fabricant de drivers de LED

Time) pour la durée de vie. De plus, la série disponible sous le nom de RACT20 est dotée d’une PFC dynamique. Celle-ci permet de varier l’intensité en continu jusqu’à zéro sans «polluer» le réseau avec des interférences. Des organismes nationaux et internationaux ainsi que le consortium du secteur de l’éclairage (ZHAGA) travaillent sur d’autres directives visant à favoriser la standardisation des LED en tant qu’agent lumineux dominant du futur. www.recom-lighting.com

21


22

bâtitech 11-13

éclairage

LED: connaissances de base

LED – oser la couleur Ce qui était jusqu’alors difficile à réaliser devient presque un jeu d’enfants avec la technologie LED: créer notamment des espaces baignés de lumière colorée ou seulement nuancée. Les couleurs ont une influence non négligeable sur le moral des personnes. Pour un investissement légèrement supérieur, une pièce ou uniquement une zone de la pièce peut être plongée dans une couleur afin d’attirer le regard. Raymond Kleger Lorsque l’on recherche sur internet les effets des couleurs sur le psychisme des gens, on trouve par exemple ceci: le rouge est la couleur de l’amour, de l’éro-

Variation de l’intensité et de la couleur avec ampoules rétrofit à LED RGB de Moree Ltd (www.moree.de)

tisme et de la passion, mais aussi celle de la colère. Nous rougissons quand nous sommes embarrassés et nous «voyons» rouge, lorsque la colère nous fait bouillir. Dans les pièces de couleur bleue, nous avons toujours une plus grande impression de froid que dans les pièces aux couleurs chaudes. Le bleu aurait un effet apaisant et relaxant et se prêterait donc particulièrement à la couleur des murs d’une chambre à coucher...! Mais que montrent les travaux de recherche effectués sur la composition de la lumière et de son influence sur les hommes? La lumière froide – une proportion plus grande de bleu – a un effet stimulant. Les études révèlent que lorsque nous sommes soumis à une lumière bleue intense, l’effet est identique à celui d’une dose de caféine. Par contre, la lumière chaude d’une bougie a de toute évidence un effet relaxant; nous l’associons au romantisme. L’ensemble de ces faits semble plutôt contredire les interprétations communément répandues sur la psychologie des couleurs.

La lumière naturelle débute le matin avec un ton chaud, environ 2000 K. Vers midi, quand le ciel est bleu, la lumière est plus froide, environ 6000 K. Le soir, il se passe la même chose que le matin. Durant des millénaires, l’homme était soumis chaque jour au rythme naturel de la lumière. Et l’homme s’est adapté à ce rythme. Actuellement, beaucoup de personnes sont exposées toute la journée à une lumière artificielle d’intensité égale. D’éminents chercheurs considèrent qu’une telle exposition aurait des effets négatifs sur le bien-être et les performances des êtres humains. La technologie LED permet de manière simple de recréer le rythme naturel de la lumière. Plusieurs grands fabricants proposent depuis peu des systèmes de LED à commande numérique, qui reproduisent le spectre complet de la lumière naturelle tout au long de la journée, grâce à la technologie des LED RGB. Indépendamment de cela, il existe également sur le marché des lampes dont la couleur peut être modifiée à souhait, notamment des lampes à LED rétrofit. La couleur de la lumière dans une pièce peut par conséquent être adaptée au ressenti momentané ou à l’ambiance qui y règne. ■


partie technique

bâtitech 11-13

23

La plus haute qualité Corps du luminaire en aluminium avec nervures de refroidissement brevetées qui améliorent la gestion thermique.

Puissance et précision. Montage rapide Montage sûr et rapide sur rail porteur TECTON ou en luminaire suspendu.

Éclairage précis Technique de lentilles innovante pour un guidage précis du flux avec une répartition carrée extensive ou intensive.

Extensive

zumtobel.com/graft

400

800

1200

150

300

450

GRAFT

Intensive

Avec un flux lumineux allant jusqu’à 28 000 lumens et une efficacité lumineuse du luminaire de 100 lm/W, GRAFT accomplit des prouesses dans le domaine industriel. Disponible avec une innovante technologie de lentilles, diverses répartitions lumineuses et températures de couleur, GRAFT est prêt à relever tous les défis. L’utilisation d’une technologie LED de pointe et de matériaux de haute qualité a permis de développer un luminaire industriel à LED d’une qualité et d’une durabilité inégalées. Zumtobel. La Lumière.


24

bâtitech 11-13

éclairage

Le bus DALI s’est imposé et établi en tant que «bus de la technique d’éclairage»

Bus DALI pour lumière intelligente (2 partie) e

La première partie de cet article, publié dans le numéro précédent de «bâtitech», mettait en évidence la simplicité d’utilisation du système DALI. Conçu pour que tous les avantages du contrôle flexible de l’éclairage soient accessibles au plus grand nombre, DALI mise sur la flexibilité et la rentabilité. Une interface d’éclairage à adressage numérique standardisée, des produits compatibles et la possibilité de commander jusqu’à 64 luminaires par circuit, ont permis d’étendre l’utilisation de ce bus de communication à des installations d’éclairage de grande envergure. Avec DALI, tout ou presque est possible, en matière de gestion de l’éclairage. Et pour garantir une installation d’éclairage optimale et pérenne, il suffit de procéder à une planification correcte et d’observer un certain nombre de critères. Marcel Schöb

Elaboration d’une application DALI Lors du dimensionnement d’une application DALI, il faut veiller aux points suivants: • L’aspect conceptuel: quelles sont les caractéristiques que l’application doit présenter? Doit-elle être dépendante de la lumière du jour? Des scénarios d’éclairage spéciaux ou l’utilisation de couleurs sont-ils souhaités? • L’aspect technique: qu’est-il possible de faire avec DALI? Où se situent les limites de DALI et quel est leur impact sur l’application?

Les exigences du client ont une forte influence sur le concept. Ensuite, dans une deuxième phase, il s’agit de définir les aspects techniques et par conséquent les produits les plus adaptés. L’aspect technique de l’installation DALI a une grande influence sur la planification. Premier élément clé pour le bon fonctionnement d’une installation DALI: le plan d’installation qui devrait comporter les points suivants: • La position de tous les appareils DALI (incluant le type et le nom des appareils) • Les groupes d’appareils DALI • De manière optionnelle, l’adresse courte DALI (dans certaines installations, il

Pilote pour quatre lampes fluorescentes avec interface DALI.

est judicieux de définir l’adresse dès la phase de planification) • Le câblage du circuit DALI et celui des boîtiers de dérivation (lorsqu’il y a plusieurs circuits DALI, il est préférable d’opter pour des couleurs différentes) • Les longueurs des câbles pour chaque circuit DALI

Câblage ou appareils DALI Si dans le profil d’exigences, la commande d’éclairage doit être flexible, autrement dit si l’affectation des luminaires et des appareils de commande doit être modifiable, ceci doit déjà être pris en compte dans les moindres détails avant l’installation. Dans les installations de gestion de l’éclairage traditionnelles (sans DALI), le planificateur doit prendre en compte toutes les variantes de commande d’éclairage possibles, avant de procéder à l’exécution de l’installation. La planification conventionnelle prévoirait de poser plusieurs lignes de commande par zone dans une pièce, pour couvrir toutes les variantes d’installation possibles. Avec DALI, lorsque des modifications sont réalisées à court terme sur une variante de commande, après l’exécution de l’installation, on a la garantie de pouvoir prendre en compte toute variante optionnelle de commande de l’éclairage (sécurité de la planification). Il n’y a pas de coûts supplémentaires liés à la pose de plusieurs lignes ou à la modification du câblage des lignes de commande!


éclairage

bâtitech 11-13

25

Fascinante Opter pour DALI ou pour une commande conventionnelle dépend de l’ampleur des fonctions souhaitées et de la flexibilité de la gestion de l’éclairage.

A prendre en compte dès l’étude du projet Lors de l’élaboration d’une application DALI, il faut veiller à plusieurs points: • 64 participants DALI max. par circuit DALI • 16 groupes DALI max. par circuit DALI • 16 scénarios DALI max. par circuit DALI • Le courant circulant dans le circuit DALI ne doit pas dépasser le courant maximal de l’alimentation • Ne pas dépasser la longueur maximale des lignes! • La section de la ligne bus DALI recommandée est de 1,5 mm2

lumière! Découvrez le catalogue novateur ECLAIRAGE 2013/2014! L’assortiment élargi et les produits actuels font de ce catalogue un instrument de travail apprécié.

Consommation électrique du circuit DALI Chaque appareil faisant partie du circuit DALI consomme du courant via le circuit de commande du circuit DALI. La somme de courant consommé au sein du circuit DALI ne doit pas dépasser le courant maximal de l’alimentation électrique de DALI. Pour évaluer la consommation électrique d’un circuit DALI, il faut tenir compte à la fois de la consommation de l’appareillage DALI et de celle des appareils de commande DALI. Dans le standard DALI, la consommation électrique de l’appareillage a été fixée à 2 mA. La consommation électrique de chaque appareil de commande DALI est spécifiée dans la fiche technique. Un bloc d’alimentation destiné à un circuit DALI délivre généralement entre 200 et 240 mA. Pour 24 luminaires par exemple, on compte: • 24 appareils gradables, 2 mA chacun • 2 contrôleurs de groupe, 6 mA chacun • Contrôleur de scénarios 6 mA Il en résulte un courant total de: 24 × 2 mA + 3 × 6 mA = 84 mA. L’illustration 5 montre un ballast électronique muni d’une interface DALI destiné à 4 lampes fluorescentes.

Longueur de câble maximale La longueur de câbles maximale s’obtient par rapport à la chute de tension admise sur la ligne DALI, définie à 2 V maximum. Si l’on considère qu’un courant total de 0,25 A circule sur le circuit DALI, les câbles de 1,5 mm2 peuvent mesurer 300 m sans apparition de problème (illustration 6). Puisque le courant électrique de commande DALI de 0,25 A ne circule pas sur toute la longueur du câble (valeur inférieure au niveau de chaque luminaire sur la gaine), une longueur de 300 m n’est pas une valeur critique. Il faut cependant veiller aux chutes de tension supplémentaires qui ont lieu au niveau des points de contact.

Câblage L’installation du système DALI s’effectue avec le matériel d’installation couramment utilisé pour les installations basse tension (fig. 7). Pour le circuit Dali, deux fils conducteurs sont nécessaires. La tension du réseau et la ligne bus peuvent être réunis dans le même câble. Cela correspond à un câble à 5 conducteurs (L, N, PE, Da, Da). Conformément à la norme NIN actuelle, les circuits électriques principaux peuvent être acheminés avec leurs circuits auxiliaires, même si les circuits auxiliaires conduisent une tension plus faible que les circuits principaux. Il faut cependant veiller à utiliser des câbles qui correspondent à la tension de service la plus élevée. Inutile de respecter

Nous connaissons les besoins de l´électricien.

1020 Renens 2000 Neuchâtel Rue des Tunnels 67–69 Rue de Lausanne 79 Tél. 021 637 01 88 Tél. 032 737 88 88 Fax 021 637 01 80 Fax 032 737 88 80 vente@electrolan.ch vente@electrolan.ch www.electrolan.ch


26

bâtitech 11-13

éclairage

Courant maximal

Chute de tension maximale

Longueur de ligne maximale

Le câblage de la ligne bus DALI peut être réalisé en ligne, en étoile ou une combinaison des deux. La chute de tension maximale des signaux bus ne doit pas dépasser 2 V.

la polarité de la ligne DALI. Le signal DALI n’est pas SELV. On appliquera par conséquent les directives NIN normales. Il n’y a pas lieu de tenir compte de règles particulières en matière de topologie de réseau (les câblages en étoile et mixtes sont autorisés).

Mise en service Il existe plusieurs possibilités de mettre en service une application DALI. Certains produits offrent la possibilité de mise en service directe de l’installation, lorsqu’il s’agit par exemple uniquement de luminaires dans une pièce. Le manuel d’utilisation de chaque produit décrit la façon de procéder, pour paramétrer le circuit DALI. Pour les applications DALI plus complexes, la manière la plus fiable est sans doute de paramétrer et de mettre le circuit en service, par l’intermédiaire d’un outil logiciel adéquat. Dans ce cas, il est toujours nécessaire de coupler l’ordinateur par le biais d’une interface USB DALI. Penser à vérifier les points suivants: 1. Tous les appareils DALI sont-ils reliés à la tension d’alimentation? 2. Tous les appareils DALI sont-ils dans le bon circuit? 3. Procédures supplémentaires en fonction des indications du fabricant.

Panne d’un appareil DALI Comme mentionné plus haut, DALI se fonde fortement sur l’intelligence répartie, ce qui signifie que l’adresse et les paramètres, ainsi que l’appartenance à un groupe ou les valeurs des scénarios sont

enregistrés dans l’appareil DALI. Si l’un de ces appareils tombe en panne, ses paramètres doivent à nouveau être sauvegardés dans le nouvel appareil. Bien sûr, le plus simple est d’utiliser un outil logiciel: 1. Remplacer l’appareil 2. Le nouvel appareil reçoit automatiquement l’adresse courte DALI immédiatement inférieure. Etant donné qu’il manque une adresse dans le circuit, il obtient automatiquement l’adresse de l’ancien appareil. Si plu-

Erreur sur la ligne du bus DALI Les applications DALI ne posent pas de problèmes majeurs, toutefois il faut veiller à certains points: • Consommation électrique maximale de tous les dispositifs sur le bus DALI • Respect des longueurs de câbles maximales. En cas de non-respect des valeurs-limites, des phénomènes étranges se produisent: • Les appareils DALI réagissent aux ordres de diffusion, mais le système ne les trouve pas, lors de l’adressage

Les lignes de commande DALI sont composées de deux conducteurs dans un câble normal de 5 × 1,5 mm2.

sieurs appareils sont en panne, des adresses libres leur sont affectées. 3. Programmer à nouveau l’appartenance à un groupe et les valeurs des scénarios. La plupart des outils logiciels offrent la possibilité d’enregistrer les réglages des appareils DALI dans un fichier de sauvegarde et de les recharger dans le nouvel appareil, en cas de panne de l’un d’eux. Il faut cependant que l’adresse du produit échangé corresponde à celle de son remplaçant.

• Le système ne trouve pas tous les appareils DALI raccordés au circuit DALI • En cas d’adressage multiple, le système trouve un nombre différent d’appareils • Les appareils ne réagissent pas de manière fiable aux ordres DALI. L’un des problèmes les plus courants apparaissant dans une installation DALI résulte du fait que la chute de tension maximale au sein du circuit a été dépassée ou qu’un court-circuit se produit en un point du circuit. Comment procéder à la mesure de la chute de tension dans un circuit DALI?


éclairage

bâtitech 11-13

LUXOMAT ®

27

B.E.G. PD11 360 KNX Détecteur de présence KNX plat PD11 360 KNX de Swisslux

Différents répétiteurs DALI utilisés dans des lignes très longues.

Tensions correctes dans le circuit DALI? Il faut procéder de la manière suivante: 1. Vérifier que tous les appareils DALI fonctionnent correctement 2. S’assurer qu’il n’y a aucune communication sur la ligne DALI 3. Mesurer la tension fournie par l’alimentation DALI (11,5…22,5 V), la valeur typique s’élevant à 16 V; une valeur très basse pourrait signaler un court-circuit 4. Mesurer la tension sur l’appareil DALI situé le plus loin de l’alimentation; la valeur minimale doit s’élever à 9,5 V 5. Etablir un court-circuit entre D1 et D2 (appareil DALI le plus éloigné de l’alimentation) –› la tension de l’alimentation DALI ne doit pas dépasser 2 V; si la valeur est supérieure, soit la ligne est trop longue, soit la section de la ligne bus trop petite, soit les résistances de contact au niveau des bornes sont mauvaises 6. Si la source de l’erreur réside dans un câble trop long, un répétiteur DALI peut être une solution (fig. 8); celui-ci renforce les signaux du bus DALI 7. Un phénomène très rare se produit lorsque les appareils possèdent la même adresse courte; ils réagissent alors simultanément, aucune réponse correcte n’est transmise à l’appareil de commande

Détecteur de présence performant à intégrer dans des systèmes de bus KNX Design absolument plat et dimensions minimales Plusieurs sorties et entrées pour la lumière et le commande CVC Semi-automatique (manuel ON/automatique OFF) pour les sorties lumière et CVC Montage rapide grâce à la fixation à ressort Cache de protection et décharge de traction inclus Description

No-E

PD11 360 KNX, Détecteur de mouvement KNX

405 470 239

Bilan Dans les bâtiments à usage tertiaire et de manière générale, pour les installations d’éclairage de grande envergure, l’ancienne interface 1…10 V destinée à la régulation de l’éclairage a pratiquement disparu. Comme tous les fabricants de composants proposent une interface DALI pour l’automatisation des bâtiments, celle-ci correspond à l’état actuel de la technique. Pour des concepts d’éclairage encore plus ambitieux, notamment pour des spectacles, il convient d’utiliser le protocole DMX qui est encore plus performant. Ce protocole est avant tout plus rapide et permet ainsi de réaliser des concepts d’éclairage très dynamiques. ■

Commander maintenant sous www.swisslux.ch: Catalogue de poche 2013/2014: La dernière édition du catalogue de poche très apprécié qui va dans toutes les poches de veste ou de pantalon constitue une aide précieuse pour tous les électriciens et planificateurs.

Swisslux AG Industriestrasse 8 8618 Oetwil am See Tel: 043 844 80 80 Fax: 043 844 80 81 Technik-Hotline: 043 844 80 77

Swisslux SA Chemin du Grand Clos 17 1092 Belmont-sur-Lausanne Tél: 021 711 23 40 Fax: 021 711 23 41

www.swisslux.ch


28

bâtitech 11-13

éclairage

Zumtobel teste l’effet d’une commande d’éclairage ciblée sur le personnel d’une entreprise en travail posté

La lumière dynamique améliore la productivité Un projet de recherche sur le terrain a permis à Zumtobel de prouver que les solutions d’éclairage à commande dynamique permettaient d’influencer positivement la performance de travail des employés en travail posté, durant les sombres mois d’hiver et d’augmenter leur bien-être. Cette étude a permis d’établir que la baisse du niveau de stress ne dépendait pas de l’intensité lumineuse mais uniquement de la commande dynamique de l’éclairage. Les personnes travaillant en équipes se plaignent souvent de fatigue durant la journée, de diminution de leur productivité et de troubles du sommeil. Grâce à un projet d’études réalisé chez Flextronics, une entreprise spécialisée en électricité, la société Zumtobel a prouvé que la commande dynamique de l’éclairage diminue ces troubles et augmente simultanément la productivité des employés. Cette étude menée sur 30 personnes travaillant en équipes a été réalisée dans le site de production d’Althofen en Autriche, en collaboration avec la société Bartenbach (Laboratoire d’études sur l’éclairage) et le Centre d’ergonomie Tyrol.

L’étude s’est axée sur la période critique, c’est-à-dire sur les mois d’hiver, lorsque la luminosité est faible. Afin que les résultats soient scientifiquement fondés, Flextronics s’est assuré que les conditions de travail et les conditions ambiantes restent constantes. L’équipe chargée de cette étude a en outre développé une méthodique de questionnement spécifique et utilisé divers instruments d’analyse. Il s’agissait notamment de la surveillance médicale des fonctions du corps, de la mesure de la productivité en fonction d’indices et de l’interprétation de questionnaires concernant la psychologie du travail.

Une commande d’éclairage intelligente pour un rendement meilleur Pour ce projet de recherches, Zumtobel a équipé la zone de travail de chemins lumineux Tecton (4000 et 6500 kelvin) et du système de commande d’éclairage Luxmate Emotion. Les personnes en travail posté ont dans un premier temps été exposées à un éclairage standard constant (4000 kelvin) pendant plusieurs semaines, procurant une luminosité de 1000 lux, conforme à la norme. Après analyse des résultats, une période de contrôle a suivi, durant laquelle la luminosité a été transformée, de manière perceptible et imperceptible, en lumière blanche équivalente à la lumière du jour (6500 kelvin), dont l’intensité était variable (1000 et 2000 lux). Cette commande dynamique de l’éclairage s’opérait dans un premier temps, à intervalles réguliers de 30 minutes, durant lesquels l’intensité lumineuse se modifiait de manière imperceptible. Dans un second temps, l’in-

Un éclairage de base statique pendant le temps de travail a pour conséquence des troubles du sommeil nettement plus marqués (ligne bleue). Les éclairages dynamiques montrent une activité nocturne bien plus calme (ligne rouge + verte).


éclairage

bâtitech 11-13

29

Des cycles d’éclairage dynamiques augmentent le bien-être des employés travaillant en équipes, comme par exemple dans l’atelier Zumtobel à Lemgo.

Pour l’éclairage des postes de travail des personnes travaillant en équipes, il ne faut pas uniquement tenir compte des exigences visuelles de l’éclairage. L’effet biologique de la lumière revêt également une grande importance. Les modifications de la luminosité ont des effets positifs sur l’état psychique des employés.

tensité lumineuse était augmentée de manière abrupte, en début et fin du temps de travail, pour influencer l’état de veille des employés.

La lumière dynamique diminue le niveau de stress Le résultat de cette étude était nettement mesurable: les conditions d’éclairage dynamiques ont augmenté le bien-être des employés pendant et après le travail, durant le semestre hivernal. Par ailleurs, le temps moyen nécessaire à la réalisation des tâches a diminué, ce qui a augmenté la productivité de 4 %. Zumtobel a ainsi

pu apporter la preuve que les solutions d’éclairage dynamiques sont profitables sur le long terme, malgré un investissement initial et des coûts de fonctionnement plus élevés – ceci vaut en particulier lors de l’utilisation de LED à haut rendement. Grâce à une étude complémentaire en laboratoire, faisant appel cette fois à des rythmes de luminosité courts et imperceptibles, Zumtobel a pu prouver que le bien-être des employés ne dépendait pas de l’intensité lumineuse, mais qu’il était uniquement influencé par la dynamique. Cette expérience a également permis de diminuer le niveau de stress des participants, alors que la luminosité s’élevait à peine à 500–800 lux. www.zumtobel.com/tecton

LED Tecton Système de chemin lumineux muni de LED avec rail porteur qui intègre l’alimentation, la commande d’éclairage et la desserte de la lumière de secours; quatre optiques différentes; focalisation de la lumière optimale; en option: commande en fonction de la lumière du jour, détection de présence ou capteur de mouvement; efficacité des lampes jusqu’à 104 lumen/W; température de couleur: 3000 et 4000 kelvin; rendu des couleurs: Ra > 80.


30

bâtitech 11-13

éclairage

Voir et entendre

Un claquement de doigts suffit Le choix et la pose de détecteurs de mouvements sont souvent sources de questionnements et sont parfois à l’origine de quelques surprises dans la pratique. Cela peut concerner la charge raccordée, la portée, ou des déclenchements indésirables. Dans ce dernier cas, il n’est pas toujours facile de cerner l’origine. Un détecteur infrarouge passif est à comparer à un œil sensible aux variations brusques de la température de la zone «observée».

Un courant d’air inopportun peut être une cause de déclenchement non souhaité, de même qu’une source de chaleur située à proximité. Un cas typique et régulièrement rencontré: une lampe. L’étude des diverses recommandations que l’on peut trouver en annexe de catalogues et documents est un investissement en temps rentable et évite bien des désagréments lors du fonctionnement de l’installation. Que faire quand on est en présence de lieux à la structure tarabiscotée, présentant de nombreux coins et recoins et qu’on souhaite ne pas multiplier la pose de détecteurs? Que faire quand les locaux

sont équipés de cloisons de séparation ou d’objets encombrants, gênant la visibilité et formant des «zones d’ombre»? Il existe plusieurs solutions, dont le détecteur radar hyperfréquence capable de «voir» à travers les murs. Cela n’est pas un avantage dans tous les cas de figure et peut conduire à des déclenchements non souhaités. Il fallait donc une alternative fiable et c’est la raison pour laquelle sont développés des détecteurs munis «d’oreilles», c’est-à-dire de capteurs acoustiques capables de seconder efficacement la détection infrarouge passive. Cette technologie est éprouvée et réalise des progrès constants, raison pour laquelle Zublin en équipe certains de ses détecteurs. Il s’agit de l’Infra Garde 360 AP Acoustique et de l’Infra Garde 200 UP Acoustique. Ce sont des appareils pour montage mural ou au plafond. Lorsque la lumière est allumée, leur sensibilité aux ondes sonores permet de prolonger la durée de la temporisation, au moindre bruit perçu. A titre d’exemple, il peut s’agir de bruits de pas derrière une armoire ou une cloison ou d’une conversation dans un angle du couloir. Dans ce cas, le capteur acoustique intégré évite l’extinction de la lumière, empêchant les personnes de se trouver brutalement plongées dans l’obscurité. Voilà une solution à prendre en compte dans les salles d’eau et les cabinets de toilette. Un claquement des doigts ou des mains va se révéler salvateur. Cela évite bien des situations gênantes. Ces détecteurs et leur système de détection double «PIR et acoustique» contribuent à une commutation de l’éclairage conforme aux besoins.

M.Züblin AG CH-8304 Wallisellen Tél. 044 878 22 22 www.zublin.ch


produits

bâtitech 11-13

LAMPADAIRE ATARO LED LA TECHNOLOGIE, SOUCIEUSE DE L‘ENVIRONNEMENT. Un lampadaire ATARO LED éclaire un double poste de travail grâce à une puissance de 105 W et de façon absolument homogène avec 9.000 lm. L‘intégration de modules LED selon le standard Zhaga assure sa durabilité. Les systèmes de gestion automatique PULSE HFMD (détection de la lumière du jour et détection de la présence) et PULSE TALK (module radio EnOcean pour la communication entre luminaires) offrent confort et économie d‘énergies. Waldmann Lichttechnik GmbH, Telefon +41 21 793 19 19, info-ch@waldmann.com, www.waldmann.com

31


32

bâtitech 11-13

éclairage

Le détecteur de présence thePrema unit les contrastes

thePrema: un design qui surprend positivement Les nouveaux détecteurs de présence de thebenHTS arborent un design transparent. Une lentille translucide et un cache de forme ronde, transparent lui aussi, permettent aux détecteurs thePrema de s’adapter à tout type d’environnement. Avec leur zone de détection carrée, ils offrent une qualité de détection optimale, couvrant jusqu’à 100 m2. Les détecteurs thePrema répondent ainsi à toutes les exigences d’une commande CVC ou d’une commande d’éclairage, énergétiquement efficace et adaptée aux besoins. Le détecteur de présence de thebenHTS, thePrema, fait partie de la nouvelle génération de détecteurs de présence qui allient technologie de pointe et design innovant. thePrema se sert du matériau

Une technique remarquable Les pièces ont dans plus de 90 % des cas une forme carrée, raison pour laquelle thebenHTS conçoit depuis des années des détecteurs qui présentent une sensibi-

Les nouveaux détecteurs de présence thePrema de thebenHTS arborent un design transparent; la lentille translucide s’adapte de manière optimale à l’environnement.

translucide dont est constituée la lentille, comme élément de design. Combiné à un cache transparent de forme ronde, thePrema s’adapte optiquement à tout environnement. La zone de détection est carrée, conformément à la géométrie usuelle des pièces et peut couvrir jusqu’à 100 m2. Grâce à sa qualité de détection de haute sensibilité, thePrema répond à toutes les exigences en matière d’efficacité énergétique et d’adaptation aux besoins dont doivent faire preuve les commandes d’éclairage, de chauffage et de climatisation. Les planificateurs et les installateurs apprécient la simplicité et la fiabilité de la zone de détection carrée des détecteurs de présence de thebenHTS.

lité optimale pour ce type de configuration. Le nouveau détecteur de présence thePrema possède toutefois de nombreuses autres qualités intéressantes. Sa mesure de lumière mixte est appropriée à tout type de sources lumineuses, ce qui n’est pas toujours le cas des produits que l’on rencontre par ailleurs sur le marché. La précision de la mesure de lumière mixte permet d’obtenir une luminosité bien définie, que ce soit avec des lampes fluorescentes (FL/PL/ESL), halogènes, à incandescence ou à LED. La mesure de luminosité peut en outre être optimisée et peut être commutée sur mesure spot ou sur mesure large.

Caractéristiques supplémentaires: • Fonctionnement commutable en mode automatique ou semi-automatique • Temporisation à l’extinction automatique • Détection automatique du boutonpoussoir/commutateur • Fonction impulsions pour minuteries d’éclairage d’escaliers • Canal de présence: relais, libre de potentiel • Temporisation à l’enclenchement et temporisation à l’extinction réglables • Présence transitoire (réduction de la temporisation à l’extinction en cas de présence non prolongée) • Surveillance du local avec détection de mouvement sélective • Réglage extrêmement facile du mode d’économie d’énergie avec la nouvelle fonction «eco/eco plus» • Hauteur de montage recommandée 2,0… 3,5 m • Consommation propre 0,5 W • Pour une charge ohmique, la puissance de commutation s’élève à 2300 W, pour cos ? = 0,5 elle s’élève à 1150 W

Bilan Avec son nouveau détecteur de présence thePrema, thebenHTS lance une nouvelle fois sur le marché un détecteur qui surprend par son design. Installé au plafond, ce détecteur à lentille translucide se remarque à peine. Il existe bien sûr, en option, des télécommandes pour les utilisateurs et la mise en service. thePrema peut être installé dans le plafond grâce à un boîtier encastré ou en saillie, grâce à un cadre spécial pour montage apparent.

Theben HTS AG CH-8307 Effretikon Tél. 052 355 17 00 www.theben-hts.ch sales@theben-hts.ch


éclairage

bâtitech 11-13

Demelectric SA

Systèmes de lifts ReelTech pour luminaires Les éclairages sont souvent suspendus au-dessus des escaliers, des équipements ou des rayons de magasins, etc. La maintenance requiert alors un appareillage lourd et du personnel qualifié coûteux. Par ailleurs, il existe un risque latent d’endommagement des installations ou d’accidents. Le nouveau système de lifts ReelTech change la donne: ReelTech conçoit et fabrique des systèmes de lifts permettant d’abaisser et de lever des luminaires, de tout type et de toute taille. Commande rapide et sûre Les lifts pour luminaires ReelTech permettent d’abaisser les luminaires à la hauteur de travail désirée, au moyen d’une télécommande et d’économiser des frais de location et d’utilisation de plates-formes élévatrices ou autres appareils. Le courant étant automatiquement coupé lorsque le luminaire est descendu, il n’y a plus aucun risque d’électrocution. La télécommande permet en outre de programmer la commande de luminaires isolés, de groupes de luminaires ou de l’éclairage complet.

Un montage d’une simplicité déconcertante Le lift ReelTech se fixe au plafond. Le lift et l’élément de couplage sont reliés par un

contact de commutation, assurant l’alimentation du luminaire. Lorsque le lift reçoit de la télécommande le signal de descendre, le lift et l’élément de couplage se séparent et le luminaire descend, accroché à un système de filin métallique.

Cinq modèles différents Avec une distance de levage de 10 à 15 mètres et un poids de levage de 4 à 25 kilos, le «Compact Type» et le «Hook-Up Type» sont parfaitement adaptés pour des luminaires suspendus ou éclairages de postes de travail dans des hangars en tout genre. Pour le déplacement de luminaires volumineux ou de lustres dans des salles des fêtes ou églises, ont été conçus le «Heavy Duty Type» et le «Super Heavy Duty Type». Leur distance de levage peut

atteindre 30 mètres et ils résistent à un poids de levage atteignant 300 kilos.

Versions multicontact pour les commandes de luminaires et les alimentations d’urgence Dernière nouveauté de la gamme de lifts pour luminaires ReelTech: la série multicontact. Avec cette version, il y a dorénavant huit contacts disponibles entre l’alimentation électrique et la sortie du luminaire. Les circuits électriques en fonctionnement autonome de l’alimentation moteur et luminaire permettent la commande supplémentaire d’actionneurs de commutation sur une ligne bus. Ainsi, les lifts pour luminaires ReelTech sont-ils prédestinés à commander l’éclairage moderne. www.demelectric.ch

33


34

bâtitech 11-13

éclairage

Les luminaires communiquent entre eux Installation de lampadaires Waldmann ATARO LED avec système de gestion de l’éclairage PULSE TALK dans l’Institut Fraunhofer de Stuttgart.

l’éclairage et son impact sur les actifs. Dans les bureaux, les postes de travail sont éclairés par des lampadaires performants ATARO LED de la société Waldmann. Un lampadaire est en mesure d’éclairer deux postes de travail. La lu-

L’Institut Fraunhofer IAO pour la «Gestion du travail et l’Organisation» a réalisé un nouveau bâtiment à Stuttgart, le «Centre pour l’Ingénierie Virtuelle (ZVE)». Une véritable «Maison du Savoir» est née de la collaboration entre l’architecte Ben van Berkel (UNStudio Amsterdam) et les ingénieurs et architectes du bureau ASPLAN de Kaiserslautern. C’est dans des conditions optimales que les scientifiques peuvent effectuer ici leurs travaux de recherche dans les domaines de l’organisation innovante du travail, de la mobilité du futur, des technologies visuelles et de l’ingénierie virtuelle. La configuration du bâtiment et des laboratoires et bureaux futuristes est fortement imprégnée du savoir-faire scientifique, propre à l’Institut. Les scientifiques se sont par ailleurs penchés sur

mière est particulièrement homogène et la puissance des lampes installées ne dépasse pas 105 W. Les lampadaires sont en outre munis des systèmes de gestion de l’éclairage PULSE HFMD et PULSE TALK. Autrement dit, ils sont non seulement régulés en fonction de la lumière du jour et de la présence, mais communiquent également entre eux. Ils utilisent à

cet effet le standard radio EnOcean. Le résultat est probant: l’éclairage, qui s’adapte à la présence ou non des collaborateurs, est agréable dans tout l’espace dédié aux bureaux. Afin d’exploiter tout le potentiel d’économie d’énergie, il est possible de raccorder la passerelle EnOcean à la gestion technique du bâtiment. Les informations concernant la présence, recueillies par les lampadaires, sont exploitables pour d’autres applications. En tant que solution interdisciplinaire, la climatisation peut par exemple être pilotée par zone précise et en fonction de la présence des personnes. Ce bâtiment a obtenu du Conseil Allemand pour la Construction Durable (DGNB), le label de qualité DGNB dans la catégorie or, pour son efficacité exemplaire, le respect de l’environnement et la préservation des ressources. Waldmann Lichttechnik GmbH CH-1094 Paudex Tél. 021 793 19 19 info-ch@waldmann.com www.waldmann.com


produits

bâtitech 11-13

Je suis partout chez moi Dans mon métier, je suis toujours sur la brèche. Mon partenaire doit donc aussi se montrer souple, fiable et disponible 24 heures sur 24. En Suisse, Electro-Matériel SA est désormais neuf fois à vos côtés, afin que vous puissiez faire du bon boulot à toute heure et en tout lieu.

Votre en Va succursale lais EM

Bienv à Sionenue Base

l

Bern

Genè

ve

Heide

n

Lausan

ne

Lugano

Luzern

Sion

Basel

Zürich

Bern

Genève

Heiden

Lausanne

Lugano

Luzern

Sion

Zürich

www.electro-materiel.ch

35


36

bâtitech 11-13

éclairage

Light Fields evolution

Une famille de luminaires à LED pour des projets d’éclairage exigeants Zumtobel présente la famille de luminaires à LED Light Fields evolution, conçue pour les environnements de bureau modernes. Light Fields evolution combine un design clair avec des innovations technologiques: il en résulte une famille de luminaires à LED qui se décline en luminaire encastré, apparent, suspendu, en applique et en lampadaire. Tous présentent la même esthétique et une faible hauteur de construction, idéale pour l’architecture de bureau moderne.

A propos Zumtobel est un leader international dans la fourniture de systèmes d’éclairage globaux offrant une interaction vivante entre la lumière et l’architecture. En tant que leader en termes d’innovation, le fabricant de luminaires Zumtobel offre un choix étendu de luminaires et de systèmes de commande d’éclairage haut de gamme pour les applications les plus diverses dans l’éclairage professionnel de bâtiments – par exemple bureaux et centres de formation, présentation et vente, hôtellerie et bien-être, milieu médical et centres de soins, art et culture ainsi que locaux techniques et industriels. Zumtobel est une marque de la société Zumtobel AG avec siège social à Dornbirn, Vorarlberg (Autriche).

Gamme complète de luminaires à LED pour un concept global d’éclairage de bureau.

Qu’il s’agisse de travaux sur clavier-écran, de la commande d’un SmartPhone ou d’une tablette PC, de réunions ou de présentations: la famille de luminaires à LED apporte toujours une qualité de lumière irréprochable sans éblouissement. Ceci grâce à l’optique micropyramidale brevetée (MPO+). La couche diffusante de l’optique assure la dissipation optimale des points LED pour procurer une lumière homogène et non éblouissante. La densité d’éclairage est résolument réduite malgré un flux lumineux élevé. Cela est garant d’une répartition agréable de la lumière, même en présence d’angles de rayonnement restreints. Le luminaire est disponible dans deux températures de couleur: 3000 et 4000 kelvins. Avec un rendement lumineux pouvant atteindre 105 lm/W, il réduit la charge énergétique du bâtiment et contribue activement à une valeur ajoutée durable. Tous les luminaires de la famille Light Fields evolution affichent une excellente qualité de lumière et une grande efficacité énergétique. Les différents types de luminaires intègrent des techniques innovantes, afin d’apporter la lumière optimale dans diverses configurations de bureau. Zumtobel a développé le réflecteur 3Dprotect pour les luminaires encastrés, apparents et pour l’applique. Le réflecteur, pour lequel une demande de brevet a été déposée, sert à la fois de protection et d’optique. La structure tridimensionnelle protège les modules LED au moment de l’encastrement et évite leur dégradation par décharges électrostatiques lors de l’installation. Le degré de réflexion élevé de la structure assure en outre une augmentation du rendement optique du luminaire. Les diodes électroluminescentes sont intégrées dans le cadre du luminaire suspen-


D32

éclairage

bâtitech 11-13

37

La solution aux problèmes de maintenance Systèmes de lifts ReelTech ReelTech abaisse au moyen d‘une

REEL TECH -Lifte Leuchten

télécommande le luminaire à la hauteur désirée.

- pas de frais de location de matériel La structure tridimensionnelle protège les modules LED au moment de l’encastrement et évite leur dégradation par décharges électrostatiques lors de l’installation.

de levage - pas de spécialistes necessaires - travail à sûreté intégrée - minimisation du temps de maintenance - télécommandable

Compact type multicontact CSI12M du, ce qui a permis un design tout en finesse, la hauteur ne dépassant pas 28 mm. La technologie de guidage de la lumière litePrint dirige la lumière LED vers le bas, assurant ainsi une relation harmonieuse entre les composantes directe et indirecte. La trame de points sur le guide optique LitePrint, calculée avec précision, assure un éclairage uniforme de toute la surface éclairante. En même temps, un pourcentage exactement défini de la lumière est orienté vers le haut à travers des ouvertures – sans modules LED supplémentaires. Le lampadaire offre une grande liberté d’aménagement dans les environnements de bureau modernes amenés à changer fréquemment. Disponible avec trois différents flux lumineux (7800, 11 000 et 14 800 lumens) ainsi que dans les températures de couleur blanc chaud et blanc neutre, le lampadaire Light Fields evolution offre de nombreuses possibilités d’utilisation. Il intègre la technologie swarmControl qui apporte une nouvelle dimension de qualité de lumière individuelle au poste de travail. Elle se distingue par deux fonctions: la CorridorFunction et la détection de présence. La première est gage de sécurité et de bonne orientation. Un détecteur de mouvement intégré commande l’allumage progressif et successif des luminaires qui jalonnent ainsi le chemin vers le poste de travail. La fonction présence en revanche assure des conditions d’éclairage idéales avec un éclairement moyen de jusqu’à 500 lux au poste de travail. L’adaptation de l’intensité aux besoins individuels reste néanmoins possible à tout moment. Les luminaires voisins communiquent entre eux par l’intermédiaire de swarmControl et produisent un nuage lumineux qui crée une agréable ambiance de travail. Le lampadaire gagne encore en efficacité avec la fonction sensControl III. Le détecteur de présence allume automatiquement le luminaire et l’éteint dès que le poste de travail est inoccupé. Un capteur de luminosité mesure l’éclairement sur la table de travail et gradue le lampadaire en fonction de la quantité de lumière artificielle et de lumière du jour disponible. Cette technologie permet d’économiser jusqu’à 70 % d’énergie par rapport aux lampadaires commutables. www.zumtobel.com

- poids de levage 12 kg - hauteur de levage max. 15m - alimentation séparée pour monteur et luminaire - 4 contacts auxiliaires pour commande DALI/ télévariateurs - hauteur de levage à réglage continu - télécommandable

... vous trouvevez d‘autres modèles sous www.demelectric.ch

Télécommande radio RCU - 999 lifts programmable - 433.92 MHz, jusqu à 100m portée - couplage mixte possible

Représentation pour la Suisse: Demelectric SA • Steinhaldenstrasse 26 • 8954 Geroldswil téléphone +41 (0)43 455 44 00 • fax +41 (0)43 455 44 11 info@demelectric.ch • www.demelectric.ch

Achat auprès des grossistes. Demandez notre documentation.


38

bâtitech 11-13

produits ELECTROTECHNIQUE

Thermostats d’ambiance à technologie tactile La deuxième génération des thermostats d’ambiance RDD/RDE de Siemens arrive sur le marché. Avec leur design d’une élégante modernité, ces nouveaux thermostats offrent une fonctionnalité étendue. Depuis plus de dix ans sur le marché, la famille des thermostats RDD/RDE fait place aujourd’hui à la nouvelle génération. Par comparaison très plats, les tout derniers appareils présentent un design contemporain plus épuré. Leur grand écran bien structuré offre une lecture aisée. Ils sont en outre dotés de commandes capacitives perfectionnées: il suffit désormais d’effleurer les touches pour modifier les paramètres. Du programme horaire au mode vacances, les cycles de programmation de la ligne RDE permettent de définir la température ambiante pour des périodes

données, ce qui réduit la demande d’énergie et les frais de fonctionnement, les pièces inutilisées ne consommant pas de chauffage. Afin qu’efficacité énergétique et rentabilité soient toujours au

Programme de soutien «Soleil plus»: des rabais sur une énergie gratuite.

Saviez-vous qu’une installation de capteurs standard de Schweizer couvre jusqu’à 70 % des besoins annuels en eau chaude d’une famille de quatre personnes – et qu’en plus elle prolonge la durée de vie du chauffage? Découvrez sans tarder nos produits innovants – et profitez dès aujourd’hui, dans votre maison, de la chaleur gratuite du soleil grâce à notre bon d’une valeur de 400 CHF! Davantage d’informations sur www.soleil-plus.ch Ernst Schweizer AG, Metallbau Avenue d’Epenex 6 CH-1024 Ecublens VD Téléphone +41 21 631 15 40 info@schweizer-metallbau.ch www.schweizer-metallbau.ch

rendez-vous, il est également possible de connecter les thermostats à des lecteurs de cartes magnétiques (pour chambres d’hôtel, par exemple), si bien qu’on peut ne chauffer les pièces que pendant leur occupation effective. Les cycles de programmation offrant de surcroît de nombreuses options, il est par exemple aisé de régler les phases de chauffage et de refroidissement différemment chaque jour, suivant la façon dont la pièce est occupée. Toutes les deux disponibles avec une alimentation CA 230 V ou sur batterie, les lignes RDD et RDE possèdent un tampon pour le stockage temporaire des données et des réglages, en cas de panne de courant ou pendant le changement de batterie. Les thermostats d’ambiance RDD/RDE sont indiqués pour les applications de chauffage dans les immeubles résidentiels et tertiaires, les maisons individuelles (principales ou secondaires), les logements collectifs avec systèmes de chauffage par appartement, les établissements scolaires, les hôtels et les bureaux dotés de la régulation par pièce. Pour l’exploitation dans les lieux publics, les thermostats disposent d’une fonction de blocage des commandes et des valeurs de consigne qui les protège efficacement contre toute manipulation.

Siemens Suisse AG CH-6312 Steinhausen www.siemens.com/thermostats


partie technique

bâtitech 6/7-12

NISSAN NAVARA XE, KING CAB 2.5 l dCi, 190 ch (140 kW)

dès

Fr. 26 661.–*

NISSAN NAVARA. DE REMORQUABLE À REMARQUABLE. UN MOTEUR QUI DÉMÉNAGE. ET QUI EMBALLE. Le patinage, ce n’est pas son truc. Ni sur bitume, ni sur la boue des chantiers. Avec sa traction intégrale, le NISSAN NAVARA déménage. Tout droit, sans tirer des bords, jusqu’où vous voulez. 450 Nm à 2000 tr/min., c’est du costaud. 3.5 tonnes à remorquer après expertise DTC ? Pas de souci pour cette bête de somme. Musclez votre quotidien, c’est plus fun ! Infos sur www.nissan.ch

*Offre hors TVA réservée aux entrepreneurs. Avantage réservé à certaines catégories de clients. Jusqu’au 31.12.2013.

39


40

bâtitech 11-13

produits

Laufen

Urinoir économe pour espaces sanitaires représentatifs Aujourd’hui, les espaces sanitaires publics exercent une fonction représentative importante. Les hôtes, les clientes et clients, les collaboratrices et collaborateurs jugent également les entreprises et les institutions à l’importance qu’elles accordent à l’entretien et à l’attractivité de leurs espaces sanitaires. Avec le nouvel urinoir Antero et la nouvelle paroi de séparation Cinto, Keramik Laufen apporte un peu de vent frais dans ce secteur, en y ajoutant design et fonctions intelligentes. L’urinoir a obtenu le prix Red Dot Award 2012 pour sa conception recherchée et innovante. Avec l’urinoir Antero, Keramik Laufen vient révolutionner les espaces sanitaires publics. Le design est signé Toan Nguyen (Toan Nguyen Studio, Milan). Le designer a créé un urinoir d’aspect unique, récompensé par le prix Red Dot Award 2012 pour sa conception recherchée et innovante. A la différence d’autres urinoirs traditionnels, le corps en céramique d’Antero n’est pas conique ou cylindrique, mais s’extrait d’un grand bloc en céramique rectangulaire de 380 × 765 mm. Les dimensions généreuses du bloc de base remplissent également une fonction éminemment pratique: en cas de rénovation, il recouvre intégralement les traces des éléments précédents, tout en s’adaptant aux raccordements standards. Par ailleurs, Keramik Laufen a entièrement pensé la géométrie de la paroi arrière et de la cuvette pour répondre aux besoins des exploitants et des utilisateurs. Des bords de rinçage dotés de petites alvéoles – un système breveté par Keramik Laufen – permettent un rinçage régulier et économique de la cuvette et de la paroi arrière sur les bords supérieurs et

Forme et fonction en symbiose: les dimensions généreuses du bloc de base de l’urinoir Antero font une forte impression visuelle mais dissimulent également les traces des anciennes installations. (Photo: Keramik Laufen)

sous le rebord de la cuvette. Et pour garantir un écoulement régulier et une protection efficace contre les éclaboussures, la paroi arrière a été biseautée et la cuvette a été creusée et rétrécie vers l’avant.

Fonctions intelligentes pour une utilisation économe Doté de fonctions intelligentes, Antero est parfaitement adapté aux utilisations fréquentes dans la gastronomie, les grands nœuds de communication, les entreprises, les bâtiments publics, les centres commerciaux, les cinémas, les théâtres, les stades et les salles de concert. Les exploitants apprécient tout spécialement les économies d’eau et la facilité d’entretien. Antero possède donc un système de commande électronique adapté aux besoins, qui offre un rinçage efficace et économique et est également disponible en version encastrée, sur secteur ou à piles. En fonction du type d’utilisation, il est possible de choisir différentes quantités d’eau de rinçage entre 0,5 et 3 litres et plusieurs intervalles de rinçage. Une protection anti-éclaboussures intégrée

Installés en série, l’urinoir Antero récompensé par le prix Red Dot et la paroi de séparation Cinto se combinent idéalement pour des solutions architecturales haut de gamme dans les espaces sanitaires publics.

permet d’arrêter le rinçage en cas de blocage de l’écoulement et ainsi d’éviter les inondations.

Sécurité et simplicité d’entretien Antero sait également se montrer économique en matière de nettoyage et d’entretien. La surface céramique se nettoie simplement et rapidement, elle est exempte d’espaces difficiles d’accès ou de trous de fixation. Même le siphon d’aspiration est équipé d’un bouchon en céramique facile à nettoyer. Les fonctions de nettoyage et d’entretien et les commandes intelligentes peuvent se configurer en toute simplicité à l’aide d’un PC raccordé à une clé USB et une interface est prévue pour le système de gestion technique du bâtiment. L’accès au système de commande, à la soupape magnétique et à la pile s’effectue par en dessous via un abattant de service, facile à utiliser et efficace contre le vandalisme.

Solutions architecturales possibles Keramik Laufen propose la paroi de séparation Cinto adaptée à l’urinoir Antero. Son design reprend la forme rectangulaire de l’urinoir et reproduit ses arêtes d’angle. La coupe concave protège des regards indiscrets et confère une impression d’apesanteur. Installés en série, Antero et Cinto constituent une solution architecturale qui s’intègre parfaitement à la géométrie de l’espace. www.laufen.ch

Idéal pour les lieux très fréquentés: Keramik Laufen a équipé l’urinoir Antero d’un système de commande électronique intelligent, qui réagit en fonction des besoins.


Hoval TransTherm Comfort (20, 40) Hoval TransTherm PRO Station de transfert complètement équipée pour Solution précise sur mesure pour toutes les maisons individuelles et petits bâtiments d’habitation. applications. De 30 à 5000 kW.

2

3

2 3

Hoval CombiVal chauffe-eau Un programme complet pour maisons individuelles et bâtiments d’habitation.

bâtitech 11-13

Système d’automatisme et de régulation pour la chaleur à distance TopTronic® supervisor et TopTronic® com. La centrale de communication intelligente pour le réseau de chaleur à distance.

1 Système énergétique décentralisé 2 Hoval TransTherm Station de transfert compacte avec groupes d’armatures de chauffage intégrés. 3 Chauffe-eau Hoval Pour la production d’eau chaude sanitaire, Hoval vous propose un programme complet de chauffe-eau et d’accumulateurs pour les maisons individuelles et les immeubles d’habitation.

1

CENTRALE ÉNERGÉTIQUE

Hoval – l’entreprise suisse leader en matière de solutions de production de chaleur respectueuses de l’environnement et pour un développement durable.

Hoval UltraGas® (125 – 2000 D) Ainsi que Hoval UltraOil® et Hoval BioLyt comme système d’énergie décentralisé.

Y compris un conseil global et un service compétent! Hoval SA, 1023 Crissier, tél. 0848 848 464, fax 0848 848 767, www.hoval.ch.

La chaleur à distance est l’énergie du futur: elle est économique, disponible 24 h/24 et permet de réduire les émissions polluantes. Hoval est votre partenaire fiable, et offre des solutions tout-en-un, adaptées aux besoins individuels – depuis la centrale énergétique jusqu’au chauffe-eau en passant par les stations de transfert.

Vous souhaitez une source d’énergie durable pour l’avenir. Hoval offre des solutions sur mesure.

De la chaleur pour le chauffage à distance et de proximité.

produits 41


42

bâtitech 11-13

produits

Pompe à chaleur air-eau LWD 90A d’Alpha-InnoTec

Un précieux apport à la série LWD Les pompes à chaleur air-eau de la série LWD d’Alpha-InnoTec profitent d’une forte demande sur le marché. Le modèle LWD 90A vient étoffer cette série en y ajoutant une machine encore plus performante. La série LWD d’Alpha-InnoTec comprend actuellement les deux types LWD 50A et LWD 70A présentant une puissance calorifique de 5,6 et de 7,7 kW respectivement (A2/W35 – EN 14511). Ces deux modèles se distinguent par leurs coefficients de performance (COP) élevés et tournent avec un niveau de pression acoustique incomparablement bas de 45 dB(A), mesuré à 1 mètre de distance. En outre, ils peuvent être tous deux équipés d’un refroidissement actif en option. Incarnant une nouvelle phase d’extension, le dernier-né LWD 90A sera lancé sur le marché et présentera une puissance calorifique de 9,0 kW (A2/W35 – EN 14511). A l’instar des deux modèles plus petits, il fonctionne avec un réfrigérant écophile et se caractérise également par ses performances et sa pression acoustique remarquables.

«Plug and Heat» (branchez et chauffez): l’unité extérieure et le module intérieur sont parfaitement adaptés l’un à l’autre pour former un ensemble performant.

Puissance calorifique 1

COP

Pression acoustique

2

1

LWD 50A

LWD 70A

LWD 90A3

5,6 kW

7,7 kW

9,0 kW

3,8

3,8

3,6

45 dB (A)

45 dB (A)

45 dB (A)

Réfrigérant

Montage simple se prêtant très bien aux modernisations La nouvelle pompe à chaleur LWD 90A d’une puissance calorifique de 9,0 kW est conçue pour moderniser des installations de chauffage existantes. L’unité extérieure peut être montée au mur ou fixée au sol. Ces opérations sont réalisables à peu de

Réfrigérant naturel R290

Circuit de chauffage

De 20 à 70 °C

De 20 à 70 °C

De 20 à 70 °C

Source de chaleur

De –20 à 35 °C

De –20 à 35 °C

De –20 à 35 °C

Refroidissement actif

Optionnel

Optionnel

Dimensions 1

Nouveau: le modèle LWD 90A d’Alpha-InnoTec met la nature au cœur de votre maison.

1320 × 445 × 930 mm

A2/W35 – EN 14511 Mesurée à 1 mètre de distance 3 Disponible à partir de juillet 2013, caractéristiques techniques provisoires 2


produits

bâtitech 11-13

CALPEX Pour un avenir sûr en toute flexibilité

Un système véritablement écologique: les nouvelles pompes à chaleur air-eau LWD d’Alpha-InnoTec associées à des capteurs solaires.

frais, avec rapidité et simplicité à l’aide du Caractéristiques kit de montage joint • Fonctionnement avec un réfrigéà la livraison. La trarant naturel versée murale isolée • Très bon COP* jusqu’à 3,8 et calorifugée de la • Idéal pour une construction pompe à chaleur est neuve ou une modernisation également unique en • Marche très silencieuse son genre. Elle permet • Installation simple sans conduite de relier facilement de refroidissement l’unité extérieure avec • Montage mural ou fixation au sol le module intérieur. Ce dernier intègre déjà tous les composants nécessaires, dont la pompe, la robinetterie de sécurité, le vase d’expansion et le régulateur de pompe à chaleur Luxtronik 2.0 compatible Internet. Le fonctionnement avec un réfrigérant naturel et écologique n’exige aucun contrôle d’étanchéité. Vu que l’appareil extérieur dispose d’un circuit de refroidissement fermé, les pompes à chaleur air-eau peuvent être installées sans certificat en système frigorifique. A peine branchées, elles sont prêtes à chauffer, fidèles à la devise «Plug and Heat»!

Fiez-vous au numéro un Chef de file sur le marché, la société ait Suisse SA concentre ses activités exclusivement sur les conseils et sur la commercialisation de pompes à chaleur et de systèmes solaires, depuis bien des années. Des spécialistes en matière de vente, de technique et de service aprèsvente prodiguent une assistance optimale aux intéressés soucieux de l’environnement. Disponible dès maintenant, le nouveau modèle LWD 90A complète à merveille la série LWD d’Alpha-InnoTec.

www.pipesystems.com

Brugg Rohrsystem AG Industriestrasse 39 CH-5314 Kleindöttingen phone +41 (0)56 268 78 78 fax

+41 (0)56 268 78 79

pipesystems@brugg.com www.pipesystems.com A company of the BRUGG Group

ait Schweiz AG / ait Suisse SA CH-6246 Altishofen www.alpha-innotec.ch

CALPEX – le système de tuyauterie plastique basse température, de haute qualité pour la distribution d’eau sanitaire et d’eau de chauffage: • Flexibilité • Efficacité énergétique • Fiabilité • Rapidité • Compétence

43


44

bâtitech 11-13

produits

Analyse de tube.

Tube avant et après.

Anrosan: le premier revêtement minéral pour conduites d’eau certifié

Une eau potable d’excellente qualité grâce à un revêtement minéral Anrosan, qui vient d’être lancé par le Näf Tech SA, est la première technique de revêtement entièrement minéral pour l’assainissement des conduites d’eau potable, sans résine époxy. Ce revêtement composé d’eau, de sable siliceux et de ciment garantit la meilleure qualité d’eau potable dans les bâtiments. Il est le seul système, à ce jour, à satisfaire de manière avérée à toutes les prescriptions légales sur la base des lignes directrices des autorités. En coopération avec les laboratoires cantonaux, l’Office fédéral de la santé publique OFSP a renforcé les obligations concernant les fournisseurs de prestations d’assainissement des conduites d’eau potable. Dans le passé, les assainissements réalisés avec de la résine époxy avaient entraîné à plusieurs reprises des dégradations de la qualité de l’eau potable. Le matériau de revêtement utilisé dans le système Anrosan est un mélange entièrement minéral composé de ciment, d’eau et de sable siliceux. Depuis plus de 70 ans, on utilise en Suisse un matériau similaire pour assainir les conduites d’eau publiques. C’est le premier système d’assainissement des conduites d’eau potable par l’intérieur à se voir attester la conformité totale selon les dispositions légales actuellement en vigueur en Suisse. «Avec Anrosan, nous entamons une nouvelle ère dans l’histoire de l’assainissement des conduites d’eau potable, avec des avantages concrets par rapport à la résine époxy», affirme Werner Näf, inventeur du procédé et président du conseil d’administration de Näf Tech SA. Anrosan est la première technique d’assainissement des conduites d’eau potable par l’intérieur à avoir obtenu, au niveau mondial, la certification selon DIN

A noter En cas d’assainissement des conduites d’eau potable par l’intérieur: • Toute offre doit être précédée d’une analyse de l’eau; sans vérification de la qualité de l’eau, il n’est pas possible d’évaluer l’état des conduites. • Lors de la sélection du fournisseur, veiller à la conformité des matériaux et procédés selon la lettre d’information no 165 de l’OFSP ou se renseigner auprès du laboratoire cantonal. • L’assainissement des conduites terminé, l’entreprise qui a effectué les travaux doit faire parvenir une analyse de l’eau à un laboratoire accrédité et se faire attester cette analyse par ce dernier.

CERTCO (DIN EN ISO 11295/no de registre FB1R003).

La recherche et le développement au service de la qualité de l’eau potable Après une phase de développement de plusieurs années, les spécialistes du groupe Naef ont réussi à adapter le revêtement en ciment, éprouvé dans les réseaux d’eau publics, pour les conduites avec des diamètres inférieurs. «La longue période de développement est profitable au niveau de l’utilisation qui ne présente aucun inconvénient, contrairement au revêtement de résine époxy», explique Werner Näf. Le composé inorganique ne constitue pas de terrain propice aux micro-organismes. Les conduites revêtues selon la technique Anrosan garantissent une qualité irréprochable de l’eau potable, même après 72 heures de stagna-


produits

nelles pathogènes. «De plus, pour la première fois au monde, le système permet aussi de revêtir des tuyaux en plastique», ajoute Werner Näf.

Des exigences plus sévères en matière de qualité

Une eau potable d’excellente qualité.

tion, alors que la loi n’exige ce niveau de qualité que jusqu’à 24 heures de stagnation. Le revêtement, résistant à la chaleur, peut être désinfecté à une température jusqu’à 200 degrés Celsius, d’où une protection additionnelle contre les légio-

Jusqu’ici, les entreprises d’assainissement étaient uniquement tenues de procéder à des autocontrôles des prescriptions légales. En dépit de cette obligation d’autocontrôle, des dégradations de la qualité de l’eau suite à des assainissements avec de la résine époxy ont été constatées à plusieurs reprises. Le problème le plus fréquent est la migration de substances (par exemple de bisphénol A) du matériau de revêtement vers l’eau potable. En coopération avec les laboratoires cantonaux, l’Office fédéral de la santé publique OFSP a établi aujourd’hui des

bâtitech 11-13

lignes directrices pour le contrôle de la qualité de l’eau potable. Il est exigé des fournisseurs qu’ils présentent des pièces justificatives probablement d’ici fin 2013. Anrosan a déjà apporté toutes les preuves nécessaires et passé tous les contrôles avec succès.

Une entreprise familiale habitée d’un feu sacré et d’un grand esprit d’invention Le groupe Naef sis à Freienbach (SZ) est le leader mondial de l’assainissement des conduites par l’intérieur. Cette entreprise familiale compte un effectif de plus de 70 collaborateurs très motivés. La nouvelle marque Naef Group regroupe les sociétés Näf Tech SA dans le secteur de l’assainissement des conduites d’eau potable et HAT-Tech SA, laquelle est spécialisée dans l’assainissement de chauffages au sol.

www.naef-group.com

te! rendre visi Venez nous Berne ie nBoisEnerg Salon Maiso .11.2013 21.11. – 24 and F05 St 2, 3. le Hal

Elle ménage environnement et budget: la pompe à chaleur air-eau Aquarea bi-bloc de Panasonic. Tobler élargit son programme de pompes à chaleur: le modèle air-eau Panasonic Aquarea bi-bloc à haut rendement veille à votre confort par tous les temps. En combinaison avec des capteurs solaires, il réduit l’exploitation des ressources et les rejets de CO2 à un minimum. Réversible, le système Aquarea bi-bloc passe aisément en mode rafraîchissement durant l’été: une innovation prometteuse apte à couvrir à tous les besoins – avec efficacité et respect de l’environnement. Tobler Technique du Bâtiment SA, 8902 Urdorf, Steinackerstrasse 10 T +41 44 735 50 00, F +41 44 735 50 10, tobler@toblergroup.ch, www.techniquedubatiment.ch

45


46

bâtitech 11-13

produits

Happy D.2 fait entrer la douceur des formes dans la salle de bains

Elégance par excellence Le design épuré et architectural est de plus en plus recherché pour la salle de bains. Pas étonnant, car il est moderne et classique. Mais avec Happy D.2, sa série complète de salle de bains, Duravit démontre que les lignes douces y trouvent aussi leur place. Succédant à la réussite de Happy D, icône du design, cette série affiche son élégance féminine. Son caractère unique est encore une fois interprété avec une plus grande finesse et davantage de clarté: Happy D.2 fait entrer la douceur et la féminité des formes dans la salle de bains en y ajoutant des fonctionnalités pratiques et des points forts technologiques. Un design caractéristique se retrouve sur la géométrie des lignes de base de toutes les composantes de la série avec des baignoires et des lavabos aux rebords résolument minimisés. Leur forme de base symétrique offre de généreux volumes intérieurs entourés d’un rebord particulièrement fin. La console chromée, réglable en hauteur, amène le contraste à l’harmonie des formes. Douze modèles de lavabos et treize baignoires composent la série. Ces dernières offrent un grand confort grâce à la transition en douceur du rebord vers l’intérieur et à l’inclinaison de la partie dorsale. Différents systèmes balnéo peuvent

être installés en option pour dispenser un massage bienfaisant ou relaxant. La forme douce et féminine de Happy D.2 est aussi parfaitement mise en valeur sur les meubles. La finition décorée façon toile de lin donne une impression particulièrement riche grâce à sa structure en profondeur avec – comme son nom l’indique – un toucher pratiquement naturel et semblable à celui du lin. Les consoles en bois de la série sont extraplates avec, sur le devant, une épaisseur visible de tout juste 12 mm. La série comporte également des étagères murales filigranes de largeur variable. La cuvette de WC et le bidet peuvent eux aussi être qualifiés de féminins et chics. Ces appareils en céramique reprennent le principe des formes extérieures compactes. La gamme offre aussi bien des cuvettes de WC et des bidets sur pied que suspendus. Soulignant l’élégance classique et plate de la cuvette, l’abattant est pourvu du système «Softclose» de fermeture amortie. Les miroirs sont équipés d’un bandeau lumineux filigrane. Bénéficiant d’une technologie innovante, un éclairage indirect à diodes électroluminescentes permet d’obtenir une lumière homogène, non éblouissante et de couleur agréable qui éclaire parfaitement le visage. Duravit a mis au point une sonorisation (en option) adaptée aux armoires de toi-

lette. Elle offre une excellente tonalité spécialement étudiée pour une utilisation en salle de bains. Le contrôle de la musique en continu fonctionne confortablement via tous les périphériques compatibles bluetooth. Ce système de sonorisation convient également aux grands projets grâce à un ciblage clairement défini. Happy D.2 est ainsi très bien parti pour continuer sur la voie royale tracée par son prédécesseur et avec un rapport qualité/prix des plus raisonnables. www.duravit.ch

A propos Dessinée par Sieger Design, Happy D, la série à succès de Duravit, a défini en 1998 lors de son lancement un archétype unique en son genre fait de concision et de clarté. La forme classique et architecturale à la fonctionnalité pratique a assuré à cette icône du design une place de choix dans l’assortiment de Duravit. En 2013, Happy D.2 réaffirme son ambition de classique tourné vers l’avenir.


produits

bâtitech 11-13

Schindler: ascenseur à énergie solaire

Mise en service réussie du premier ascenseur à énergie solaire C’est une première: Schindler teste à Barcelone un ascenseur à énergie solaire, l’objectif visé par ce développement étant de pouvoir couvrir ainsi l’intégralité du besoin en électricité des ascenseurs dans les bâtiments résidentiels et dans les petits bâtiments commerciaux. Il en résulte une diminution significative des coûts d’exploitation pour les propriétaires des bâtiments concernés. Le prototype d’un ascenseur du modèle Schindler 3300 alimenté par de l’énergie solaire a été installé dans un bâtiment de cinq étages au Barrio Garcia. Selon Eric Rossignol, R & D System Project Manager chez Schindler, «notre solution technique fonctionne parfaitement: les modules solaires situés sur le toit chargent une batterie, et un gestionnaire d’énergie intelligent transmet cette énergie renouvelable à l’ascenseur. Le prototype de Barcelone nous a permis de découvrir des éléments intéressants et montré ce qu’il est encore possible d’améliorer – et nous mettons actuellement en œuvre toutes les connaissances acquises.» Suivant la fréquence d’utilisation journalière de l’ascenseur, le prototype installé peut, à l’heure actuelle, fournir en moyenne annuelle autant d’énergie solaire que nécessaire pour couvrir près de la moitié des besoins énergétiques de l’ascenseur. Les besoins restants sont couverts à partir du réseau. Lorsque l’énergie fournie par les modules solaires sur le toit n’est pas nécessaire, elle est emmagasinée dans des batteries jusqu’à utilisation. Sinon, elle

peut servir à l’approvisionnement énergétique d’autres applications dans le bâtiment. Les modules sur le toit sont suffisamment grands pour garantir une énergie suffisante au fonctionnement de l’ascenseur, même en hiver pendant les journées moins ensoleillées. Difficile de dire combien de temps il faudra encore au marché pour s’intéresser aux ascenseurs à énergie solaire, mais le prototype précité constitue incontestablement un grand pas en avant. Pour Alain Garrigue, EU-S NI/MOD Business Manager et défenseur passionné de ce concept, «c’est l’engagement de Schindler envers l’avion solaire expérimental Solar Impulse qui nous a inspirés pour ce projet. Le secteur automobile, avec ses modèles hybrides, nous a montré comment faire… A notre tour de repousser sans cesse les limites de la technologie afin de garder une longueur d’avance et d’être en mesure d’offrir à notre clientèle des solutions de mobilité toujours plus durables.» www.schindler.ch

Conception, Réalisation, Décompte Compteurs d‘energie thermique, de froid et d‘eau enregistrement des données individuelles sur site, par bus ou par ondes radio. Simple, précis, fiable. Depuis 1988 fortement recommandé Rapp Wärmetechnik AG | Dornacherstrasse 210 | 4018 Bâle Téléphone +41 61 335 77 44 | Fax +41 61 335 77 99 | www.rapp.ch | rappwt@rapp.ch

(Photos: Maria Latov Gonzalez)

47


48

bâtitech 11-13

produits

Zehnder ComfoAir SL 330

Un paquet musclé et silencieux dans l’armoire Le spécialiste du climat ambiant Zehnder propose avec son nouveau modèle ComfoAir SL 330 un appareil de ventilation compact qui se prête de manière idéale à une implantation dans un endroit exigu. En effet, partout où une ventilation tout confort est judicieuse et qu’il y a peu de place à disposition, ce système performant de petite dimension trouve aisément sa place dans chaque armoire à encastrer standard ou dans une niche. Qu’il s’agisse de neuf ou de rénovation, le nouveau Zehnder ComfoAir SL 330 compact offre une solution de ventilation idéale dans un espace réduit convenant aux logements à usage locatif ou en copropriété de même qu’aux maisons à une ou plusieurs familles. Avec ses

535 mm de largeur sur 545 mm de profondeur pour une hauteur variant entre 1900 mm et 1950 mm grâce au socle de montage, le Zehnder ComfoAir SL 330 se loge aisément dans les armoires encastrables standard de la cuisine, de la salle de bain ou du hall d’entrée.

Le nouvel appareil de ventilation tout confort Zehnder ComfoAir SL 330 est un véritable génie de l’espace: en effet, grâce à sa taille réduite, il trouve sa place dans les armoires encastrables standard de la cuisine, de la salle de bain ou du hall d’entrée. L’aménagement de l’appartement peut se faire en toute liberté: ne restent en effet visibles que l’organe de commande et les grilles design des entrées et des sorties d’air pulsé et vicié.

L’appareil de ventilation compact et performant Zehnder ComfoAir SL 330 tout confort s’adapte aisément dans chaque armoire encastrable standard ou dans une niche pour économiser de la place. L’échangeur de chaleur à enthalpie intégré avec récupération d’humidité permet une agréable humidité de l’air ambiant et les amortisseurs de bruit assurent un fonctionnement quasi silencieux. La construction modulaire facilite en outre le transport ainsi que le montage.

L’amortisseur de bruit pour un fonctionnement quasi silencieux est déjà intégré dans ces dimensions. En même temps, cet appareil très performant est doté d’une efficacité énergétique optimale: il est en effet capable de pulser 330 m3 d’air par heure pour une pression extérieure de 280 Pa. Avec un degré de récupération d’humidité pouvant aller jusqu’à 70 %, l’échangeur de chaleur à enthalpie crée une humidité de l’air ambiant agréable et, grâce à un degré de récupération de chaleur dépassant les 80 %, il réduit sensiblement les frais de chauffage. Pour les journées de grandes chaleurs, ComfoAir SL 330 dispose d’un by-pass d’été empêchant un réchauffement excessif du bâtiment du fait de la récupération de chaleur. Equipé de ventilateurs à faible consommation d’énergie, l’appareil atteint une efficacité électrique de 0,26 W pour 290 m3/h. Ceci signifie qu’en comparaison avec les économies en frais de chauffage, la consommation d’électricité se réduit à un minimum. Une isolation acoustique hautement efficace et des ventilateurs EC à courant continu travaillant de manière très discrète garantissent une exploitation quasi silencieuse de la ventilation tout confort. Avec le nouvel appareil de ventilation compact Zehnder ComfoAir SL 330, l’aménagement de l’appartement pourra se faire en toute liberté: en effet, ne restent visibles que l’organe de commande et les grilles design des entrées et des sorties d’air pulsé, resp. d’air vicié. Le nouvel organe de commande Zehnder ComfoSense s’inscrit avec élégance dans l’architecture intérieure du bâtiment au moyen d’un cadre choisi dans la ligne design EdizioDue de Feller. Tous les composants sont aisément accessibles pour faciliter les travaux d’entretien et les filtres peuvent être remplacés aisément en peu de temps. En outre, la construction modulaire du système permet un montage simple et rapide. Zehnder Comfosystems Cesovent AG CH-8820 Wädenswil Tél. 043 833 20 20 www.zehnder-comfosystems.ch


produits

bâtitech 11-13

TRITEC / TRI-FLAT

Nouveau système de montage ultra-efficace D’une extrême légèreté, il est gerbable, optimisé pour le transport et surtout, il peut être posé avec un minimum de manutention en un temps record! Ce sont là les principaux avantages du nouveau système de montage PV pour toits en terrasse de TRITEC. Le système sera disponible à partir de septembre dans sa version TRI-FLAT South pour la pose en orientation sud et TRI-FLAT East-west pour l’exposition est-ouest. Mise en œuvre universelle TRI-FLAT South et TRI-FLAT East-west sont composés d’éléments en aluminium et en acier inoxydable A2 de haute qualité. Ce système de montage pour toits en terrasse est optimisé au niveau du lestage et pour le transport, ses châssis ont un angle d’inclinaison de 10 ou 15° et il peut être posé en orientation sud ou estouest. Il est parfaitement adapté à une pose sans perçage du toit sur terrasses à film d’étanchéité, en béton ou recouvertes de gravier ou bien végétalisées sur substrat, avec une inclinaison maximale de 5°.

Economie de temps de pose TRI-FLAT presque sans vis! Un système très simple d’encliquetage d’éléments prépercés allié à un montage pratiquement sans outils confère efficacité et facilité de pose en un temps record, un avantage décisif sur les grands toits en terrasse. En mode paysage, les panneaux

à cadres se fixent tout simplement par encliquetage, système particulièrement attractif, simplifiant tant la logistique que la manutention sur le chantier. Le nombre limité d’éléments et leur faible longueur (< 1,20 m), permet le conditionnement sur europalettes et le gerbage, autre atout maître pour l’optimisation des coûts.

Eprouvé dans la pratique sur un projet de 5,2 MW TRI-FLAT South a été mis en œuvre avec un succès reconnu dans un projet de très grande ampleur. Cette année, le système a permis de réaliser une centrale de 5,2 MW sur le toit de la société MigrosVerteilbetrieb Neuendorf AG. Grâce à la structure porteuse plate TRI-FLAT à faible lestage, et en optimisant l’exploitation de l’étude statique des différents toits, une puissance 60 % supérieure aux prévisions a pu être installée. Grâce à la forme aérodynamique du système, notre centrale

solaire a résisté sans faillir à un test de résistance grandeur nature, à l’occasion d’une forte tempête avec des vents dépassant les 100 km/h sur les toits culminant à 25 m de hauteur. TRITEC Services AG CH-4123 Allschwil Tél. 061 699 35 39 www.tritec-energy.com

Respirez un air meilleur grâce à l`évacuation

AERATION Info Ohnsorg et fils SA chaussée de Treycovagnes 17 1400 Yverdon-les-Bains Tél. 024 446 10 20 Fax 024 446 10 22 www.ohnsorg.biz info@ohnsorg.biz

(Photos: Tritec)

Produit de qualité suisse

49


50

bâtitech 11-13

produits

Musée Jeremias Gotthelf

Gotthelf se pare d’un ascenseur magique Le presbytère de Lützelflüh, dans l’Emmental, a été transformé, il y a un an, en musée à la mémoire du poète Jeremias Gotthelf, son pensionnaire le plus illustre. A cette occasion, une annexe moderne dotée d’un ascenseur Magic est venue se greffer sur le bâtiment datant de la fin de la Renaissance.

Le musée Gotthelf après la rénovation: une symbiose lumineuse entre histoire et modernité.

L’ancien bureau du poète fait désormais partie du musée.

Lützelflüh, dans l’Emmental, doit essentiellement sa renommée nationale à Albert Bitzius, un prêtre renommé qui y vécut de 1831 à sa mort, en 1854. Il a écrit plus de septante livres sous son pseudonyme littéraire Jeremias Gotthelf. La plupart de ses romans et récits ont vu le jour dans son étude au premier étage. Pendant des décennies, seul un modeste musée isolé dans une dépendance évoquait le grand écrivain. Une telle discrétion ne reflétait nullement l’importance

de cet ecclésiastique éloquent, qui a transformé la vie rurale et agricole de sa région en un pilier de la littérature mondiale. A l’occasion des cérémonies commémoratives du 150e anniversaire de la mort du poète, en 2004, les admirateurs de Gotthelf ont décidé d’y remédier: le presbytère deviendrait un véritable Centre Gotthelf. Un crédit de trois millions de francs octroyé par le gouvernement de Berne en 2005 a donné le coup d’envoi du projet «Centre Gotthelf». La Fondation Jeremias Gotthelf a été mise sur pied en vue de sa réalisation. Les obligations liées aux monuments historiques ont entraîné une phase de planification inhabituellement longue. De fait, le presbytère construit en 1655 est considéré comme un témoin historique de la Renaissance tardive. Le 13 janvier 2012, le chef de projet Heinrich Schütz a finalement reçu le feu vert pour commencer les travaux. Après seulement sept mois de travaux, la Fondation a finalement inauguré l’ouverture du nouveau Centre Gotthelf le 11 août 2012.

Un bijou sous le toit Le musée dédié au poète se trouve dans les pièces du rez-de-chaussée aménagées dans le style Biedermeier. Au fil des pièces, les visiteurs découvrent comment le poète a vécu avec sa famille, où il a travaillé et où il a accueilli de nombreux invités parfois prestigieux. Des hautparleurs et des écrans permettent de comparer les textes originaux, au même titre que des séquences audio et vidéo notamment tirées de «Uli le valet de ferme» ou «Anne Bäbi Jowäger». L’étage supérieur accueille le quatrepièces destiné au directeur du musée. Les combles aménagés sont majestueux. La charpente de 350 ans magnifiquement conservée surmonte une grande salle. Cette pièce somptueuse équipée de matériel de conférence dernier cri peut être utilisée à des fins publiques et privées. Le presbytère a en outre reçu une annexe tout en sobriété. L’architecte Reto Gsell a conçu un cube moderne qui se distingue délibérément des façades historiques par sa baie vitrée en façade. L’annexe accueille l’ensemble de l’infrastructure: caisse, cafétéria, vestiaires, WC, locaux techniques, entrepôt et administration. «Installer ces équipements dans l’annexe nous a permis de ne pas dénaturer l’ancien presbytère», souligne Heinrich Schütz. Le nouvel ascenseur, un Magic, a joué un rôle décisif à cet égard. Grâce à sa faible hauteur de tête de gaine, il réussit le grand écart entre les exigences en termes de conservation du patrimoine historique et de verticalité totale. Cette «tour de verre» établit une passerelle raffinée entre le presbytère historique et l’annexe moderne. L’ascenseur s’arrête aux cinq paliers qui donnent accès à tous les étages des deux bâtiments. De plus, la cabine spacieuse offre suffisamment de place pour une personne en chaise roulante et son accompagnateur. Elle permet d’accéder partout, confortablement et sans entrave.

AS Ascenseurs SA CH-1052 Mont-sur-Lausanne Tél. 021 654 76 76 www.lift.ch


technique L’amiante est dangereux pourpartie la santé. Contrôlez la présence d’amiante dans les ouvrages construits avant 1990.

les: Infos vita iante a.ch/am v u .s w w w En cas de danger, stoppez le travail. Pensez à votre famille. Bien que l’amiante soit aujourd’hui interdit en Suisse, on en trouve encore souvent dans les ouvrages construits avant 1990. Evitez la libération d’amiante en cas de travaux de transformation. L’inhalation de fibres d’amiante peut avoir des conséquences mortelles, même en très faible quantité. Aucun travail ne vaut la peine de risquer sa vie.

bâtitech 11-13

51


52

bâtitech 11-13

produits

Domotec SA – Nuos

Le nouveau chauffe-eau pompe à chaleur L’énergie est un bien de plus en plus précieux et coûteux. La gestion économique de l’énergie et l’utilisation judicieuse des énergies renouvelables, associées à une augmentation du confort, du bien-être et de la sécurité, tout ceci répond aux exigences actuelles, dans le secteur de la construction et de la rénovation des bâtiments également. Avec le chauffe-eau pompe à chaleur Nuos, Domotec propose une nouvelle alternative à faible consommation en courant comparé à un chauffe-eau électrique traditionnel.

Nuos dans la pratique Le chauffe-eau pompe à chaleur Nuos de Domotec est conçu pour des ménages de deux à cinq personnes. Dans un air ambiant d’une température jusqu’à – 5 °C il produit – et ce, sans chauffage d’appoint – de l’eau chaude pouvant avoir jusqu’à 62 °C. Dans ces conditions, il est pos-

Le chauffe-eau pompe à chaleur Nuos de Domotec associe une pompe à chaleur et un chauffe-eau de 200, 250 ou 300 litres. Suivant le type d’installation choisi, il utilise l’air du local ou l’air extérieur pour produire de l’eau chaude. Son efficacité énergétique peut se mesurer au moyen du coefficient de performance COP. Nuos présente un COP se situant entre 3,1 et 3,7 – suivant la température de l’air ambiant (selon la norme énergétique EN 255-3). Cela signifie qu’avec 1 kW de courant consommé, il génère une puissance de chauffage de 3,1 à 3,7 kW. Par

rapport à un chauffe-eau électrique traditionnel, on peut réaliser ainsi une économie d’énergie annuelle d’environ 70 %. En plus de performances énergétiques remarquables, Nuos présente encore d’autres avantages: il assure une récupération active de la chaleur, a un fonctionnement très silencieux, se règle aisément, est puissant et n’occupe que peu d’espace. En outre, il est disponible en quatre versions différentes: avec 200 ou 250 litres de contenance, ou bien avec une contenance de 250 litres et un échangeur thermique supplémentaire ou avec 300 litres de contenance en version Split.

sible de consommer 360 litres d’eau chaude avec le modèle SWPL 200, et 455 litres d’eau chauffée à 40 °C avec le modèle SWPL 250.

Intégration intelligente Nuos peut être employé de nombreuses manières: en utilisant l’air extérieur ou alors en l’installant dans la buanderie ou à la chaufferie, ce qui permet de mettre à profit la chaleur produite par le sèchelinge ou le local de chaufferie. Une autre installation envisageable: intégrer Nuos à un local servant d’entrepôt dans lequel le chauffe-eau assure le rafraîchissement et la déshumidification en amenant l’air frais d’une pièce annexe. www.domotec.ch


produits

Parfaitement lisses, les revêtements muraux Swissdouche Creative laissent une impression globale harmonieuse.

Swissdouche Creative peut recouvrir des surfaces entières dans toute la salle de bain.

bâtitech 11-13

Les surfaces mates satinées avec reflets Swissdouche Creative de Glas Trösch offrent une apparence particulièrement élégante.

Revêtements muraux en verre Swissdouche Creative

Une harmonie parfaite entre esthétique et fonctionnalité Rares sont les domaines de planification qui ont connu autant de changements que l’aménagement des espaces sanitaires et bien-être ces dernières années. Outre l’hygiène, le bien-être, le confort et l’esthétique jouent aujourd’hui un rôle toujours plus important. La «salle d’eau» dans laquelle on reste le moins longtemps possible a fait son temps. Conséquence logique: une demande pour de nouvelles solutions et de nouveaux matériaux. Du 5 au 8 septembre plus de 600 exposants ont présenté leurs nouveaux produits à la foire de Zurich, Bauen & Modernisieren. Sous les feux de la rampe Swissdouche Creative s’est démarqué dans le domaine de la salle de bain personnalisée. Ici les visiteurs ont pu se faire une image des multiples secteurs d’applications et découvrir les nouvelles couleurs et impressions pour les habillages de parois en verre. Parfaitement lisse, réalisé en une coulée et sans éléments de montage visibles, ce revêtement en verre trempé de sécurité se fond à merveille dans n’importe quelle pièce, tout en y ajoutant une touche de légèreté et un côté indémodable. Mais cet élément n’a pas que des qualités esthétiques puisqu’il se caractérise aussi par une durée de vie particulièrement longue et une grande simplicité d’entretien. En effet, le verre n’absorbe ni l’humidité, ni les odeurs, ne perd pas sa couleur et est très facile à nettoyer. Sans compter que l’application Easy to Clean de Swissdou-

che Creative ne laisse aucune chance aux saletés et aux germes. Même les gouttes d’eau s’écoulent sons forme de perles à sa surface et ne forment ainsi pas de dépôts de calcaire. Ce revêtement mural est aussi parfaitement résistant aux griffures.

Domaines d’application variés et possibilités de conception illimitées Swissdouche Creative peut être monté sur tous les types de surfaces. Sa surface opaque permet également de recouvrir des carrelages ou de cacher d’anciens revêtements muraux, facilitant ainsi considérablement l’assainissement des salles de bain. Ce revêtement mural en verre peut être installé partout dans une salle de bain ou mettre en évidence certains éléments tels qu’une paroi de douche ou un lavabo. En combinant ces revêtements avec des éléments en verre (par exemple dans des chambres à coucher), il sera possible de réaliser des aménagements homogènes et harmonieux. Swissdouche Creative est aussi parfai-

tement approprié pour des applications sur de grandes surfaces, comme dans les espaces bien-être des hôtels. Ces revêtements muraux en verre offrent en effet des possibilités de conception pratiquement illimitées. Il est ainsi possible de choisir entre 18 couleurs différentes allant de teintes plutôt classiques, telles que le gris argenté, à un bleu nuit élégant, en passant par des couleurs plus fraîches telles que jaune or. Il est également possible, sur demande, de choisir des couleurs créées selon ses désirs. La surface de ces revêtements est disponible en exécutions mate, brillante ou mate satinée avec des reflets. Les verres Swissdouche peuvent aussi être imprimés avec des motifs à choix. Des découpes réalisées au millimètre près dans la surface du verre permettent par ailleurs un raccordement très précis des garnitures. Pour chaque produit: entre le conseil personnalisé et la prise des mesures jusqu’à la réception sur place, il s’écoule, en règle générale, un maximum de 15 jours ouvrables. Swissdouche Creative est exposé dans des showrooms régionaux dans toute la Suisse.

Glas Trösch SA CH-1030 Bussigny CH-1630 Bulle Tél. 021 702 08 40 Tél. 026 619 66 80

53


54

bâtitech 11-13

produits

Vivre chez soi, le plus longtemps possible avec Artlift d’Artweger

Sécurité et mobilité garanties dans la salle de bain Nous nous préoccupons des soucis du quotidien uniquement au moment où les gestes simples, comme prendre un bain par exemple, commencent à poser problème. Artlift, le premier modèle combiné douche/baignoire avec siège autoporté conçu par Artweger, garantit la mobilité à domicile – précisément au moment où l’on en a le plus besoin. Nous vieillissons différemment. Pas uniquement parce que notre espérance de vie augmente d’année en année et que les personnes âgées de plus de 90 ans ne sont plus si rares, mais aussi parce que nous demeurons plus longtemps en bonne santé et agiles. Deux éléments sont essentiels pour conserver ces qualités de vie le plus longtemps possible: l’indépendance et la mobilité. Artweger répond exactement à ces deux attentes avec sa solution pour la salle de bain de demain: sans barrières infranchissables, fonctionnelle et esthétique.

Le principe Artlift est un combiné douche/baignoire équipé d’un siège autoporté tout confort. On y accède sans effort grâce à une porte s’ouvrant quasiment au niveau du sol. Il suffit ensuite de refermer la porte et de déployer le siège pour s’y installer. L’utilisateur n’aura qu’à laisser le siège autoporté tout confort s’enfoncer lentement pendant que l’eau remplit la baignoire, jusqu’à ce qu’il atteigne une position couchée très agréable. Ce mouvement se déclenche à partir d’un bouton placé sur le bord de la baignoire. Au moment où

Artlift – siège autoporté.

Pression adéquate… …que ce soit au 1er sous-sol ou au 12e étage, les installations de surpression Häny veillent à la pression requise afin que l'eau soit toujours et partout disponible. Quelles que soient les questions de surpression qui vous préoccupent, vous n'avez plus de souci à vous faire. Un appel à Häny, et vos problèmes seront résolus. En tant que fournisseur de systèmes dans la technique domestique, nous avons toujours la solution qui vous convient.

Nous y veillons.

Häny SA - Pompes, turbines et systèmes Tél. +41 44 925 41 11

Buechstr. 20

Fax +41 44 923 38 44

CH-8645 Jona www.haeny.com

l’on souhaite sortir, une simple pression suffit pour mettre le siège autoporté en mouvement tout doucement afin qu’il retrouve sa position initiale. Et lorsque le siège autoporté tout confort devient superflu, il suffit de le refermer pour l’utiliser comme dossier.

Priorité à la salle de bain pour tout aménagement visant à optimiser l’accessibilité L’étude menée par la GfK Austria, une société autrichienne d’études de la con-


produits

bâtitech 11-13

55

Plus qu’une pompe

Artlift – le premier combiné douche/baignoire avec siège autoporteur intégré. (Copyright © Artweger & Co. KG)

sommation, prouve qu’Artlift est un produit fonctionnel d’avenir. Pour 81% des personnes interrogées, la raison essentielle motivant la rénovation de son appartement ou de sa maison pour les adapter aux besoins d’une personne âgée est le souhait de profiter le plus longtemps possible de la vie à domicile. Pour cela, il faut donc disposer d’une salle de bain que l’on pourra également utiliser sans problème lorsque l’âge se fera sentir.

Anticiper l’avenir pour jouir du meilleur confort possible Se décider suffisamment tôt à l’avance à faciliter et à améliorer son quotidien s’avère payant. Le client qui rénove sa salle de bain sans avoir encore peut-être besoin de toutes les fonctionnalités offertes par Artlift peut choisir de faire poser un kit de préinstallation pour le combiné douche/baignoire, dossier inclus. Il n’aura plus qu’à faire installer le siège autoporté tout confort le jour où il en aura vraiment besoin.

Un design primé Cette fonctionnalité, associée aux lignes épurées typiques du design d’Artweger, a déjà permis à la société d’obtenir trois prix: avec le DESIGN PLUS Award, Artweger s’est vu octroyer «un label de qualité pour les produits associant un fort potentiel d’avenir, un design innovant et une technologie efficace en matière d’énergie». Artlift a également été récompensé par un universal design award – à double titre: le jury d’experts tout comme le panel de 100 consommateurs ont plébiscité le design du produit innovant d’Artweger. La vidéo d’Artlift peut être consultée ici: http://www.artweger.at/de/service/videos/artlift

Artweger GmbH & Co. KG L’entreprise familiale autrichienne Artweger dont le siège est situé à Bad Ischl, un fournisseur haut de gamme de parois de douche et de douches multifonction, emploie 250 personnes. Avec le développement de la ligne Twinline en 2005, un système combiné douche/baignoire inédit, la société Artweger a réussi à introduire une nouvelle catégorie de produits sur le marché des sanitaires. De nombreuses parois de douche sont produites dans l’usine de Bad Ischl, la moitié d’entre elles sont destinées à l’export. www.artweger.at

Vous bénéficiez d‘un intérieur bien chauffé. Et la pompe Mini-Energie de Biral fait circuler l‘eau chaude. Avec la meilleure efficacité! Près de 10% de la facture d‘électricité de la maison est dû au circulateur de chauffage. Bien plus de la moitié de ces frais d‘énergie peuvent être économisés avec la pompe Mini-Energie AX de Biral. La série AX offre la plus haute efficacité énergétique. Grâce à un rendement jusqu‘à 4 fois plus grand et à une consommation d‘électricité jusqu‘à 80% inférieure. Davantage sur le nouveau champion en matière d‘efficacité sous: www.biral.ch Conseil et vente: Hoval AG www.hoval.ch


56

bâtitech 11-13

partie technique

Formations professionnelles, séminaires, cours: rien en dehors des frais?

Gestion des connaissances: les séminaires sont des chances Actuellement, un certain «ras-le-bol» des séminaires se fait sentir; de nombreux employés renâclent à assister à des séminaires et essayent de trouver d’autres canaux pour mettre à jour leurs connaissances. La réticence à suivre le séminaire peut aussi s’expliquer par l’absence du participant sur son lieu de travail. Avec les pénuries actuelles de personnel, les entreprises sont dépendantes de la présence continue des collaboratrices et collaborateurs. Rolf Leicher, entraîneur en communication

Les journées de séminaire ne sont pas remplaçables Comme il y a des programmes spéciaux pour chaque groupe professionnel, les séminaires ne traitent plus de généralités et ne se conservent plus comme avant. Chauffage, ventilation, techniques du bâtiment, sécurité, gestion des installations – il y a des séminaires pour chaque corps de métier. Contrairement aux formations organisées par des fournisseurs, qui elles, sont habituellement quelque peu subjectives et ne sont de temps en temps que promotions et publicités, tandis que dans les séminaires dits ouverts, les objectifs des conférenciers sont d’autant plus objectifs. Suivre de tels séminaires coûte de l’argent, mais justement cela met le participant sous pression et il se sent obligé d’apprendre la matière enseignée. L’excuse d’être trop vieux pour suivre des séminaires ou de rencontrer des concurrents empêche souvent un candidat de s’inscrire à un séminaire. Celui qui se trouve trop vieux ou trop parfait pour suivre une formation reste figé dans son développement personnel. Après que l’on ait décidé d’arrêter, il est souvent trop tard et très pénible, techniquement, de combler le retard. Parfois, les personnes se rendent compte de la

nécessité de suivre un séminaire seulement lorsqu’elles sont confrontées à un projet difficile. Cela crée pression et stress et ce serait une coïncidence si en ce moment même un séminaire qui traite de la rubrique appropriée est annoncé! Les connaissances acquises lors de séminaires sont importantes même si vous

n’avez pas encore besoin de les appliquer (connaissances en réserve). Enfin, les clients sentent aussi l’état actuel de vos connaissances, de sorte que vous pouvez les impressionner et éviter certaines plaintes. La compétence professionnelle est l’une des principales attentes des clients les plus exigeants.

Vérifier les offres La présentation sur Internet et les brochures sur papier glacé des prestataires de séminaires promettent beaucoup – mais prendre la bonne décision n’est pas facile. Celui qui veut opter pour un bon séminaire a souvent du mal. Outre la comparaison des prix des différents pres-

Fréquenter des cours de formation continue donne l’occasion une fois de plus de donner un aperçu plus large du contexte. (Photo: thinkstock)


partie technique

tataires, il convient également de savoir si le référent est accessible aux participants après l’événement. L’organisateur donne-t-il des informations par avance? Il faut également voir avec l’Institut s’il y a un rabais pour les inscriptions multiples. Sur Internet, il y a souvent une page d’accueil du conférencier. Regardez le sujet avec soin, vérifiez par un simple téléphone si vos attentes seront satisfaites.

Concept «Programme d’enseignement annuel» L’employeur doit préparer chaque année un programme de formation intéressant pour les employés et les futurs postulants. Il s’agit notamment de journées techniques, de séminaires/stages, si nécessaire, de visites d’expositions spécifiques. La situation personnelle des employés sera prise en compte. Une approche ciblée augmentera la réussite de l’individu et a un effet positif sur l’image de marque. Les entreprises avec le développement systématique du personnel ont de meilleurs candidats pour les postes vacants.

Un taux de conformité de 80 % justifie l’inscription au séminaire. Dans l’évaluation du personnel, il y a une différence cruciale entre savoir si les gens sont intéressés par la formation continue et accepter les offres. Seuls ceux qui travaillent constamment à leur développement auront à l’avenir une chance sur leur lieu de travail. La formation continue vise à maintenir, à améliorer et à élargir les compétences de chacune et chacun dans ses activités actuelles ou futures. C’est principalement dans l’intérêt du management. Ce sont les responsables des ressources humaines et les dirigeants qui déterminent qui, parmi les employés, a besoin de formation et qui désire en savoir encore plus. Chacun peut exprimer ses souhaits à la direction du personnel, le service RH organisera des plans de formations continues. Les responsables des départements ont la tâche de planifier, avec le département des ressources humaines de l’entreprise,

bâtitech 11-13

quels employés doivent se qualifier. Il est même possible d’imposer des mesures de formations continues (séminaire obligatoire).

Thèses sur la gestion des connaissances • Etant donné que les méthodes de travail évoluent, la formation sera obligatoire avant que l’employé, lui-même, ne remarque ses lacunes notables. La connaissance ne doit pas devenir obsolète. • Les connaissances professionnelles ne suffisent plus. La formation des employés exige d’anticiper aujourd’hui déjà de ce qui se passera demain et de travailler constamment dans la bonne direction. • La formation continue est devenue un passage important dans le domaine du travail; la politique du personnel est l’une des tâches essentielles de la gestion d’entreprise. • La formation obligatoire exige de tous une forte volonté d’apprendre et de modifier ses habitudes, indépendamment des expériences de travail déjà faites. Toute entreprise peut contribuer à travers ses «activités pédagogiques», à permettre la préparation d’apprentissage pour un

Prendre des notes contribue à mieux structurer ses connaissances. (Photo: thinkstock)

groupe d’employés, ainsi que fixer des objectifs de l’éducation, éveiller des motifs de formation et offrir un programme éducatif. La connaissance doit être disponible pour autant d’employés que possible. Elle ne profite pas seulement qu’à une seule personne, mais plutôt, grâce à la collaboration, à un grand nombre.

Cela vaut-il la peine de s’inscrire? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

Suis-je prêt à parfaire mes connaissances? Est-ce que j’ai toujours affaire avec ce thème? Est-ce que je veux continuer à me qualifier? Suis-je positif vis-à-vis de ce séminaire? Le conférencier ou l’institut sont-ils connus? Est-ce que je suis soutenu par mon employeur? Est-ce que j’aurai le temps, après le séminaire, de m’entraîner et mettre mes connaissances en application?

Oui ❑ ❑ ❑ ❑ ❑ ❑

Non ❑ ❑ ❑ ❑ ❑ ❑

Evaluation Plus il y a de «oui» cochés, mieux c’est. Il faudrait un minimum de 5 «oui» avant que vous ne vous décidiez à vous inscrire. Plus vous serez en accord avec les conditions, plus vous serez motivé pour le suivre. Vous sentez-vous trop vieux pour une formation continue? Avez-vous peur que les autres participants en sachent plus que vous? Les connaissances n’ont rien à voir avec l’âge et on peut toujours s’améliorer, il n’y a pas de limites. Il n’y a que celui qui arrête d’apprendre qui est vieux. Pour suivre des séminaires, il n’y a pas d’âge idéal. Beaucoup croient que les séminaires ne sont pas utiles, si l’on est depuis longtemps dans la même entreprise. C’est aussi faux. Tous les participants profitent d’un séminaire.

57


58

bâtitech 11-13

partie technique

nion que vous avez de vos connaissances est une réelle tueuse de séminaire. Surtout lorsque les employés plus âgés et expérimentés croient que la formation n’est plus un problème pour eux. «Finalement, personne ne se plaint de moi!» Cela signifie alors souvent que ce n’est pas le cas. Ensuite, il y a le fait du déplacement, de devoir peut-être dormir sur place et revenir plus tard. Si tout cela est trop, il Pour la formation, il n’y a pas de limite d’âge et se trouver trop vieux, c’est n’y a pas la motivation néabandonner. (Photo: thinkstock) cessaire à la formation et c’est pourquoi il ne faudra pas poursuivre l’exercice. La formation continue, Le refus de suivre un séminaire se pose une planification professionnelle aussi parce que les participants craignent La planification comprend principale- cela puisse changer leurs habitudes de ment des considérations à long terme. travail. Ou que les autres participants Tout d’abord, le budget est déterminé. Le puissent apporter des avantages sur le saservice du personnel, après avoir enregis- voir et les embarrasser, voire les ridicutré les désirs des individus, détermine les liser. thèmes spécifiques du séminaire, y com- Celui qui ne voit pas la nécessité de se pris le nombre de participants à ces con- former, se verrouillera ou se mettra luiférences et réunions. Les détails sont mis même sous pression. De surcroît, les colen consultation auprès des chefs de dé- lègues non participants soupçonneront partements. Le séminaire est compté les participants au séminaire et critiquecomme une journée de travail, donc pas déduit des jours de congé ou des heures supplémentaires. Règles pour vous Grâce à ce système généreux, chaque participant accepte, en échange, les résultats en tant que participant du séminaire. Il n’est pas évident que 1. Votre réussite personnelle l’employeur paie les frais de cours, les dépend essentiellement de vos frais de déplacement et d’hébergement. employés. Les frais de séminaire engagés sont affec2. Participer à des discussions, tés aux dépenses personnelles de chaque poser des questions. employé. 3. Prenez des notes pendant la Les sujets du séminaire peuvent égaconférence. lement être publiés à l’interne afin que 4. Dites ce que vous pensez. l’employé n’ait pas à rechercher luiCela doit être court. même sur l’Internet. Le service du per5. N’interrompez pas la personne sonnel recueille les sujets des différents qui parle. Il faut toujours parler prestataires et sélectionne. Les différents seul. frais de participation doivent être consi6. Lors des discussions, soyez dérés comme secondaires; plus imporpatient et tolérant. tant sont: le bon sujet, les intervenants et 7. Vous pouvez également acceple lieu du séminaire.

Les obstacles à la participation au séminaire Le manque d’intérêt des individus pour la formation continue affecte l’excès de confiance des propres capacités. L’opi-

ter et appliquer l’opinion des autres. 8. Rester dans le sujet. 9. Eteignez complètement votre Natel. 10. Soyez ponctuel après la pause.

ront les connaissances acquises. Un supérieur peut également craindre que son personnel ne soit mieux formé que lui qui n’a pas assisté à la formation. Par ailleurs, les participants assidus au séminaire peuvent aussi exprimer des compensations salariales. Si les attentes de l’enseignement sont trop élevées et souvent irréalistes, le contenu du séminaire aboutit à la déception des participants. Trop souvent, il faudrait: un séminaire de première classe, très proche, sans frais de déplacement et ceci pour un prix d’entrée très raisonnable. Les exigences élevées ne doivent pas conduire à ce que les participants reçoivent des recettes patentées qui sont réalisables immédiatement, sans avoir à investir de sa personne.

Promouvoir des employés La formation ne doit pas être considérée comme une récompense pour les bons employés, et seules certaines personnes y ont accès. Tout supérieur qui exige beaucoup de ses employés doit également les encourager. Le capital d’une société est son personnel; il est au courant des dernières techniques et s’efforce de toujours obtenir la perfection en un temps rapide. La personne qui a des lacunes dans ses connaissances doit investir le double d’efforts pour revenir à l’état actuel. Pour la formation, il n’y a pas de limite d’âge et celui qui se sent trop vieux pour cela, il ne lui reste plus qu’à se retirer. Au cours du séminaire, les participants peuvent parfois rencontrer des personnes qui sont en concurrence avec eux et qui proviennent de sociétés concurrentes. Cela peut créer des phénomènes de blocage et empêcher de s’exprimer librement lors du séminaire. Est-ce que c’est une cause pour renoncer à ce séminaire? Lors de l’inscription, il est impossible de connaître le nombre de participants et surtout quelles entreprises viennent. Et cela ne doit pas être un obstacle à la planification de séminaires.

Transfert sécurisé des connaissances acquises Certes, chaque participant prend avec lui de précieuses suggestions et des idées pour sa pratique professionnelle. Mais comment peut-il transférer le bénéfice de ce séminaire? Comment appliquer les nouvelles connaissances à la pratique? Il ne suffit pas de prendre beaucoup de notes détaillées au cours du séminaire.


partie technique

Après le séminaire, il faut encore se donner du temps et des occasions pour s’exercer. Il est sage de lire les notes à nouveau environ une semaine après le séminaire. On devrait pouvoir se réserver un «quart d’heure tranquille» chaque semaine. Le mieux serait que le supérieur prenne du temps pour interviewer les participants au séminaire: «Y avait-il des suggestions intéressantes? Que peut-on changer dans notre service et quand?» La condition importante est la ponctualité et éviter le départ prématuré. La nouvelle mauvaise habitude pendant les exposés: vérifier son courrier sur son smartphone; la concentration sera réduite et la réussite du séminaire mise en cause. Economiser sur le coût et ne pas passer la nuit sur place doit être considéré individuellement. Car partir très tôt le matin à cause de la distance ne doit pas trop charger la participation au séminaire. Un tueur typique de réussite d’un séminaire: le supérieur inscrit des employés intéressés afin qu’ils acquièrent de nouvelles connaissances, mais, ensuite, il

boycotte les nouvelles connaissances. Beaucoup reviennent enchantés et avec des suggestions et des idées, mais ils ne trouvent que peu d’intérêt de la part du supérieur. Au cours du séminaire, certains participants en viennent à se défier dans un esprit de compétition, parce qu’ils travaillent dans des entreprises concurrentes. Cela produit aussi de légères inhibitions au sujet des questions embarrassantes. La même chose s’applique pour les jeux de rôle. Autre particularité: lorsque vous vous inscrivez, vous ne savez pas combien de participants vous attendent. L’organisateur fait le plein de son séminaire (les limites de participants sont de plus en plus rares), tout est affaire d’argent. Mais si très peu s’inscrivent (6 ou 8 personnes), le séminaire pour lequel vous vous réjouissez sera rapidement annulé. Ce qui n’existe pas lors de séminaires internes.

Agir en tant que prestataires de formation Le partage des connaissances peut aussi faire partie du marketing, lorsque les en-

Salon avec congrès pour professionnels et privés

bâtitech 11-13

Facteurs de motivation importants pour une formation cohérente – Augmenter les possibilités d’avancement dans sa carrière – Trouver des intérêts professionnels – Pouvoir se qualifier dans une spécialité – Augmenter la sécurité d’emploi

treprises forment leurs propres clients. La connaissance que quelqu’un a acquise lors d’un séminaire peut être transmise à ses clients, afin de fidéliser ces derniers. Après tout et pour rester à jour, vos clients sont souvent intéressés par l’innovation technique. Désormais, de plus en plus d’entreprises organisent une fois par an une journée pour leurs clients afin de leur transmettre leur savoir-faire, le tout souvent lié à une visite du site. Ainsi, le secteur «formation continue» fournit un outil essentiel pour la promotion et le profilage par rapport aux autres entreprises. ■

ntie Gara ans 15

21 au 24 novembre 2013 BERNEXPO, Berne construction | construction en bois efficience de l’énergie dans la construction | modernisation Minergie® | Minergie-A® | Minergie-P ® | bâtiments énergie-plus | maison passive | CECB énergies renouvelables | stockage de l’énergie nouveau : bain | univers du bain | cuisines | architecture d’intérieur

Après Protégé

Avant Rouillé

STOP AUX ATTAQUES DE ROUILLE ET CORROSION pour une eau propre et fluide! > > > > >

AVEC LE SOUTIEN DE

Pendant Sablé

Nettoyage mécanique par sablage. Revêtement intérieur par résine (colmate même les perforations cuivre). Protection anti-corrosion garantie, sans entretien ultérieur. Idéal pour conduites d’eau sanitaire, de chauffage (également au sol), piscines, etc. Equipe de professionnels, compétente, expérimentée et dynamique à votre service.

ch. des Cormiers 14 – 1470 Estavayer-le-Lac T 026 664 00 04 – F 026 664 00 07 info@solutubes.ch – www.solutubes.ch

59


60

bâtitech 11-13

partie technique

Lors d’achats de fenêtres, les propriétaires doivent tenir compte de plusieurs critères concernant le choix de l’isolation thermique.

Double ou triple vitrage? Des consultants en énergie donnent de précieux conseils et surtout informent sur les points importants qu’il faut observer lors du choix des vitrages, châssis de fenêtre; comment juger une installation et l’état de l’isolation du mur extérieur. Ministère pour l’environnement du Bade-Wurtemberg Adaptation M. Hottinger Les anciennes fenêtres, dans des bâtiments non rénovés, permettent à 3–5 fois plus de chaleur de s’échapper vers l’extérieur que les vitrages bien isolés et construits selon les techniques actuelles. Des coûts de chauffage élevés sont atteints et le confort reste plus que moyen pour de nombreux propriétaires; en plus, il est difficile de faire le bon choix lors d’une rénovation. Sur le marché, il existe des doubles ou triples vitrages, divers matériaux pour les cadres et lors du choix de nouvelles fenêtres, il faut tenir compte de tous les aspects, non seulement des pertes de chaleur dues au vitrage, mais aussi celles provoquées par les cadres. Dans la pratique, il est usuel de taxer de «bonne» une valeur Uw de 1,3 et de «très bonne» si elle atteint 0,9. Mais il s’agit de ne pas seulement tenir compte de la valeur de la fenêtre. Il est essentiel que l’installation soit faite de façon professionnelle avec un raccordement approprié sur le mur. Il faut insister sur la qualité. En cas de doute, pourquoi ne pas consulter un expert? Avant de remplacer des fenêtres, il est important de vérifier l’état de l’isolation extérieure. Si le mur est mal isolé, il faut absolument, après le changement des fenêtres, renforcer l’isolation. Des fenêtres hermétiques, sur un mur froid non isolé, provoqueront une augmentation d’humidité due à une mauvaise diffusion de l’air et favoriseront la formation de moisissure. Il faudra alors une aération régulière. Le remplacement des fenêtres doit donc être exécuté, afin que rien n’empêche la pose ultérieure d’une isolation supplémentaire. Ainsi, les fenêtres peuvent être

(Photo: EgoKiefer)

placées dans la sous-face (intrados) vers l’extérieur, de sorte qu’à l’avenir aucun point faible ne puisse se former.

Transparent mais non perméable Le but de la fenêtre est divers: elle doit laisser passer la lumière dans l’appartement et protéger contre le vent et les intempéries. Au cours de ces dernières années, augmenter l’isolation thermique en hiver et éviter la surchauffe en été est de plus en plus le point crucial lors de l’évaluation d’un type de fenêtre. La partie importante d’une fenêtre mo-

derne est son vitrage. Il y a la possibilité d’avoir deux ou trois vitres. Un gaz inerte ayant une faible conductivité thermique est emprisonné entre les verres. Conséquence de cette technique de construction: une protection contre le froid et la chaleur particulièrement élevée. La capacité des éléments de construction à résister à ce transfert de chaleur a été déterminée par des professionnels; elle a pour unité, valeur U. Les anciennes fenêtres avec simple vitrage avaient encore des valeurs de l’ordre de 5 watts par mètre carré et par kelvin (W/m2 K). Les fenêtres en bois recomposé, qui ont été installées au début des années huitante, avaient des valeurs U de 2,8 W/m² K. Les premières vitres isolantes qui ont été installées dans les années nonante n’étaient pas mieux. Les fenêtres à double vitrage, avec verre résistant à la chaleur, atteignent, aujourd’hui, une valeur U entre 1,5 et 1,1, les bonnes, à triple vitrage de 0,9 à 0,5 W/ m² K – ces vitres retiennent au moins 16 degrés du côté chaud (à l’intérieur), même par des températures glaciales. Si la perte de chaleur du cadre est ajoutée, on parle de l’unité UW. Compte tenu de la réglementation sur les économies d’énergie strictes telles que l’ordonnance sur les économies d’énergie, le triple vitrage devient la norme. Il est un peu plus cher, mais plus efficace. Mais attention: il ne suffit pas d’avoir une bonne qualité de vitrage, mais le cadre aussi doit être bon. Un vitrage avec un très bon coefficient de transfert de chaleur est de peu d’utilité si le cadre a des lacunes. Une fenêtre à double vitrage dans un cadre en acier inoxydable ou en composite thermoplastique atteint les mêmes valeurs U et à moindre coût qu’un triple vitrage avec un cadre inadapté. Consulter un professionnel peut prévenir de telles erreurs. Il faut peu pour qu’une rénovation soit une réussite ou un échec. Sites consultables (en allemand) www.zukunftaltbau.de www.solar-consulting.de


produits

bâtitech 11-13

Système complet, prix justes: pour installations de chauffage, réfrigération et industrielles de dimension 15 à XL 108 mm, y compris 64 mm

le spécia ues e r f f O atiq rmost r 2014 e h t s vie tête 31 jan u a ’ u jusq

R. Nussbaum SA

Fabricant de robinetterie et systèmes techniques sanitaires

Postfach, 4601 Olten, Tél. 062 286 81 11, Fax 062 286 84 84, info@nussbaum.ch, www.nussbaum.ch

61


62

bâtitech 11-13

exposition

Swissbau du 21 au 25 janvier 2014 à Bâle

Le nouveau complexe de halles de Messe Basel est achevé La prochaine édition de Swissbau aura lieu du 21 au 25 janvier 2014 dans le nouveau complexe de halles à Bâle. Unique en son genre, ce salon réunira près de 1200 exposants et plus de 100 000 visiteurs professionnels du secteur de la construction et de l’immobilier. Avant votre visite à la Swissbau, nous tenons à vous présenter ce nouveau complexe conçu par le bureau d’architecture Herzog & de Meuron. Il y a à peine sept années de cela, le projet de construction du nouveau complexe de halles de MCH Messe Basel était présenté au public, il est à présent achevé. Après quelque 22 mois de construction, répartis sur trois étapes entre juin 2010 et février 2013, l’entrepreneur total HRS Real Estate AG a livré le 8 février 2013 le nouveau complexe de halles en temps et en heure à MCH Messe Basel. Avec un investissement total de 430 millions de CHF le projet achevé avec succès est le plus gros investissement jamais réalisé par le secteur des foires et salons en Suisse. Le bâtiment de 220 mètres de long, de 99 mètres de large et de 32 mètres de

haut offre au rez-de-chaussée ainsi que dans les deux étages supérieurs surplombant la place de la Foire une surface d’exposition totale de 38 000 mètres carrés. Messe Basel est en mesure de proposer à l’heure actuelle environ 141 000 mètres carrés de surface d’exposition, dont 74 000 mètres carrés dans la seule halle 1 qui s’étend le long du Riehenring. La halle événementielle multifonctionnelle du rez-de-chaussée, au sud de la place de la Foire, offre jusqu’à 2500 places en configuration concert. Le nouveau complexe de halles conçu par le bureau d’architecture Herzog & de Meuron marie parfaitement fonctionnalité et esthétique. La compacité du site de

la Foire permet une exploitation souple et offre aux visiteurs un confort élevé. Le nouveau complexe de halles est également une carte de visite architectonique impressionnante. Grâce à ses activités tierces accessibles au public, la superstructure appelée «City Lounge», sur-

Contributions d’investissement Canton de Bâle-Ville Contribution d’investissement à fonds perdus: CHF 20 millions Prêt hypothécaire à fonds perdus: CHF 50 millions Prêt sans intérêts: CHF 30 millions Prêt: CHF 85 millions Canton de Bâle-Campagne Contribution d’investissement à fonds perdus: CHF 20 millions Prêt sans intérêts: CHF 30 millions Prêt: CHF 35 millions


exposition

plombant la place de la Foire et reconnaissable à son remarquable puits de lumière, devient le centre névralgique de la place de la Foire et du quartier tout entier. Le City Lounge est l’élément architectonique et urbanistique central du nouveau complexe de halles imaginé par le bureau d’architecture bâlois Herzog & de Meuron. Il s’agit d’un espace public couvert, comparable à une halle de marché ou à un hall de gare, dont la finalité est de dynamiser la place de la Foire. La halle ouverte marque non seulement l’entrée vers les foires et salons, mais elle se veut également un foyer vers lequel converge la vie publique. D’aucuns verront égale-

ment dans le City Lounge une nouvelle expérience: contrairement à l’architecture de la cour rotonde de la halle 2 (avec la montre monumentale) tournée vers l’intérieur du bâtiment, il oriente son architecture vers l’extérieur et reste accessible durant toute l’année. Le complexe de halles comporte trois corps de halles superposés, qui débordent de façon irrégulière sur la voie publique et réagissent de façon contrastée aux différentes contraintes urbanistiques. Le rez-de-chaussée donne directement sur la rue et sur l’espace public. L’alignement de la façade torsadée au rez-dechaussée conditionne le flux des personnes et l’espace nécessaire devant l’arrêt du tram et les entrées des halles. Cette partie de plain-pied est réalisée en majeure partie avec des vitrages de grandes dimensions, afin d’obtenir une transparence de l’espace et d’atteindre les objectifs que sont l’ouverture du complexe de halles et la dynamisation de la vie publique.

Les deux étages de halles supérieurs sont décalés l’un par rapport à l’autre et par conséquent perçus comme deux entités distinctes. La différenciation architectonique est renforcée par la torsion des surfaces de façades qui doivent obligatoirement respecter l’éclairage naturel des immeubles adjacents. Contrairement au rez-de-chaussée transparent, les étages supérieurs sont opaques, mais la façade formée de lamelles leur confère un aspect vivant; dans certaines zones, ils offrent des perspectives intéressantes sur la ville. Le nouveau complexe de halles a changé la physionomie de la place de la Foire en matière de proportions. Le rectangle, qui s’étendait en longueur sans véritable délimitation de l’espace, est pratiquement devenu un carré. Avec le square Rosental, il constitue l’espace extérieur central du quartier de la Foire, qui est également un quartier résidentiel important. L’Office cantonal Minergie de certification de Bâle-Ville a décerné le label Minergie BS-054 au nouveau complexe de halles. Le certificat a été développé tout spécialement pour la construction du nouveau complexe de halles de MCH Messe Basel. Les activités tierces s’installeront parallèlement dans les zones périphériques du «City Lounge»: le restaurant «Käfer Stube», le bar à ramen «Namamen», le «avec.bistro», une combinaison entre shop et bistrot, ainsi que le Lounge de MCH Group.

bâtitech 11-13

Le développement du projet, l’octroi des permis de construire et la planification ont nécessité presque six années, avant que les travaux ne puissent débuter en juin 2010. Si l’on prend en compte la taille et la complexité du projet, cette période est relativement courte. En effet, n’oublions pas que le projet a donné lieu à une votation populaire dans les deux cantons bâlois et que les étapes de construction de courte durée ont exigé une planification extrêmement minutieuse. La rapidité des processus n’a été possible que grâce à la réalisation parallèle des différentes étapes. Dans un premier temps, l’étude de faisabilité/étude de projet, puis l’élaboration du modèle de financement, suivie du développement du projet de construction et de l’octroi des autorisations par les instances politiques. Le succès de ce projet ambitieux supposait également une structure d’organisation adéquate. Sous la surveillance de la commission de construction, une émanation du conseil d’administration de MCH Group, un comité de projet fut responsable de la direction de projet au sein de MCH Messe Basel. Ce comité fut secondé dans l’exercice de sa mission de maîtrise d’ouvrage par un bureau de projet externe. Un entrepreneur total fut mandaté ultérieurement avec la responsabilité totale de l’achèvement du nouveau complexe de halles en temps et en heure et ce, tout en respectant le cadre financier imparti. ■

63


64

bâtitech 11-13

associations

Swissolar propose un interrupteur électrique et un économiseur d’eau ornés d’un symbole d’énergie solaire

Des objets symboliques pour les propriétaires d’installations solaires Swissolar propose dorénavant un interrupteur de lumière de haute qualité ainsi qu’un économiseur d’eau Aquaclic ornés chacun d’un symbole d’énergie solaire. En les installant à des endroits visibles dans leur maison, les propriétaires signalisent ainsi que de l’énergie solaire est produite dans cette maison. Avec cet interrupteur et cet économiseur d’eau, l’électricité et la chaleur solaires sont présentes dans l’appartement et deviennent un sujet de discussion entre amis et connaissances.

A propos

Avec l’interrupteur et l’économiseur d’eau de Swissolar, les propriétaires d’installations solaires ont dès maintenant la possibilité de montrer à l’intérieur de leur maison que de l’énergie y est produite et qu’elle provient de leur propre toit. «Celui qui s’intéresse à l’énergie solaire s’informe d’abord auprès de ses amis et connaissances», explique David Stickelberger, directeur de Swissolar. «Notre économiseur d’eau et l’interrupteur sont d’excellents prétextes pour entamer une discussion autour de l’énergie solaire», poursuit M. Stickelberger.

L’économiseur d’eau Aquaclic, un produit suisse de haute qualité Les panneaux solaires sur le toit fournissent une chaleur propre et avantageuse, qui permet de disposer d’eau chaude et d’eau pour le chauffage pouvant couvrir totalement ou en partie les

En qualité d’association interprofessionnelle, Swissolar représente les intérêts de plus de 400 membres issus du secteur de l’énergie solaire suisse, pour un total de près de 10 000 emplois, auprès de l’opinion publique, des acteurs politiques et des autorités de régulation. Swissolar s’engage pour une progression rapide de l’utilisation de l’énergie solaire en Suisse pour la production d’électricité ainsi que le chauffage des bâtiments et de l’eau chaude sanitaire. La première pierre de l’association a été posée en 1978, ce qui fait de Swissolar l’une des organisations du solaire les plus anciennes au monde. Chaque année, le soleil fournit à la Suisse 220 fois plus d’énergie que nous n’en consommons. Swissolar s’engage pour un tournant énergétique afin d’assurer un approvisionnement énergétique sans recours aux énergies fossiles ou nucléaires. A titre de porte-parole du secteur, Swissolar propose des objectifs ambitieux mais réalistes pour la généralisation de l’énergie solaire en Suisse – 20 % d’électricité solaire d’ici à 2025 (12 m² de modules photovoltaïques par habitant) et 10 % de chaleur solaire dans les ménages d’ici à 2035 (2 m² de capteurs solaires thermiques par habitant). www.swissolar.ch


associations

bâtitech 11-13

65

s’adapte à n’importe quel robinet. En un tournemain, l’économiseur est facilement et rapidement installé dans la cuisine ou dans la salle de bain des amis.

Un classique apprécié: l’interrupteur de lumière Feller EDIZIOdue

(Photos: Gian Vaitl)

besoins d’une maison. En installant l’économiseur d’eau Aquaclic sur son robinet, le propriétaire signalise qu’il produit de la chaleur solaire dans sa maison. L’économiseur d’eau de couleur blanche avec un soleil orange règle la consommation d’eau et

Que ce soit sur le toit de villas individuelles, d’immeubles d’habitation, de bâtiments industriels ou d’immeubles commerciaux, on compte toujours davantage d’installations solaires qui permettent de produire son propre courant électrique. Le saviez-vous? 12 m2 par personne suffisent pour produire 20 % de la consommation totale de courant électrique en Suisse! Les Suisses qui se décident à utiliser le potentiel de l’énergie solaire dont ils peuvent bénéficier grâce au toit de leur maison sont toujours plus nombreux. Cet interrupteur permet maintenant de rendre visible l’énergie solaire à l’intérieur de la maison. L’interrupteur EDIZIOdue de la maison Feller, de forme simple et rectangulaire, se compose d’un cadre intérieur et d’un couvercle. Le poussoir blanc orné d’un soleil orange est installé au moyen d’un cadre supplémentaire. Que ce soit au salon ou dans le vestibule, l’interrupteur solaire est très visible et accroche le regard.

www.swissolar.ch/ solarkit

Salon avec congrès pour professionnels et privés 21 au 24 novembre 2013 BERNEXPO, Berne construction | construction en bois efficience de l’énergie dans la construction | modernisation Minergie® | Minergie-A® | Minergie-P ® | bâtiments énergie-plus | maison passive | CECB énergies renouvelables | stockage de l’énergie nouveau : bain | univers du bain | cuisines | architecture d’intérieur AVEC LE SOUTIEN DE


66

bâtitech 11-13

associations

Séance d’information réussie chez suissetec: «La responsabilité solidaire pour les sous-traitants»

Plus de paperasse, mais aussi plus de sécurité

Urs Hofstetter explique les nouvelles clauses de responsabilités des sous-traitants. (Photo: Claudia Fahlbusch)

Depuis le 15 juillet 2013, l’application de nouvelles normes juridiques relatives à la responsabilité des sous-traitants est en vigueur. suissetec a informé sur les changements, ceci lors de sessions de près de deux heures. Lors des premières manifestations, dès la mi-juillet, cela a non seulement été des séances d’information, mais les discussions ont également été très actives. Les cinq événements sont déjà complets. Claudia Fahlbusch, suissetec Le thème de la séance était clair: «Responsabilités pour les soustraitants – qu’est-ce que cela signifie pour vous?» Ce n’était pas un sujet simple, car les nouveautés de la loi sur les travailleurs détachés ne sont pas chose facile. Urs Hofstetter, avocat, membre du comité exécutif et responsable des mandats et de la politique suissetec, a informé les entrepreneurs et les représentants de sociétés présents sur le contexte de la révision et les conséquences pour les entreprises.

Empêcher la pression sur les salaires et les conditions de travail Le contexte: Avec l’introduction progressive de la libre circulation des personnes entre la Suisse et la Communauté européenne en 2002, certaines mesures sur le marché du travail ont dû être prises. Elles sont destinées à empêcher que les salaires

en Suisse ou les conditions de travail soient sous pression à cause de l’ouverture du marché du travail. La loi révisée sur les travailleurs détachés (Ldét) est une des mesures. Elle vise à prévenir les abus dans le contexte particulier de la chaîne des sous-traitants. La pression sur les salaires minimaux et les conditions de travail peut survenir lorsqu’un entrepreneur après l’autre confie son mandat ou partie de mandat à son sous-traitant et que chaque maillon de la chaîne veut encore gagner quelque chose. Avec la nouvelle clause de responsabilité pour les sous-traitants, les chaînes de passation de marchés sont susceptibles de devenir beaucoup plus courtes, parce que maintenant tout propriétaire d’entreprise est conjointement et solidairement responsable de tous les sous-traitants ultérieurs – bien que subsidiairement, «seulement» si le sous-traitant ne peut être poursuivi, mais quand même! Il peut se prémunir, s’il étudie minutieusement ses obligations, comme indiqué ci-après: • Il oblige son sous-traitant à lui présenter ses salaires et conditions de travail. • Il définit par contrat si l’entrepreneur sous-traitant peut déléguer tout ou partie du mandat à une autre entreprise. • Il contrôle par certaines mesures organisationnelles, telles que des visites sur les sites ou de contrôles d’accès.

Il s’agit des risques de responsabilité Urs Hofstetter a expliqué lors de l’information ce qu’il était nécessaire de faire afin de prendre le moins de risques possible comme responsabilité. Pour les participants, rapidement, il est devenu évident que les changements signifiaient, pour eux, des efforts administratifs plus importants. Cela a été un des sujets de discussions animées avec de nombreuses questions sur la mise en œuvre concrète des innovations dans le travail quotidien. «L’idée de base est bonne, mais il est beaucoup exigé de nous», conclut un des participants en parlant de la charge administrative. Un autre a demandé: «Suis-je censé vraiment ennuyer mon partenaire d’affaires de longue date avec de la paperasse?» Et on ne peut pas l’éviter. ■

Autres informations www.suissetec.ch/ www.seco.admin.ch/index.html?lan=fr Thèmes: ›Travail ›Détachement de travailleurs en Suisse


formation

bâtitech 6/7-12

67

swissbau.ch Partenaire thĂŠmatique

Leading Partner Swissbau Focus


68

bâtitech 11-13

formation ELECTROTECHNIQUE

Exercices 125 à 153

Brain Food Ces derniers temps, il existe peu d’autres sources lumineuses ayant autant fait parler d’elles que l’utilisation de la LED dans la technique d’éclairage. Elles supplantent une partie des sources lumineuses actuelles. Par contre, le développement n’est pas encore achevé, de nouvelles innovations et applications vont suivre. Cela suppose que le professionnel de l’électricité doit se consacrer obligatoirement à cette technologie.

Exercice 129 Le tableau 129 est à compléter.

Exercice 130 Quelles sont les couleurs générées par une LED?

Exercice 131 Comment est produite la lumière blanche avec une LED?

Rico De Boni, Marcel Schöb Pratique d’installation Les questions suivantes font partie des objectifs évaluateurs suivants du plan de formation de l’installateur électricien CFC:

Exercice 132 Que signifie la désignation «OLED» et de quoi s’agit-il?

Exercice 133 Plan de formation L3/5.2.2 • Les personnes en formation établissent des installations techniques d’éclairage selon les règles. • Les personnes en formation distinguent les sources usuelles d’éclairement et les genres de luminaires sur la base de leurs propriétés ainsi que le rendement énergétique et elles expliquent le mode de couplage et les systèmes de commande.

Qu’est-ce qu’une «Power LED»?

Exercice 134 Quel est le rôle des appareils de pilotage d’éclairage à LED?

Exercice 135 Exercice 126

Exercice 129

Exercice 125

Durée de vie/h

Que veut dire la dénomination «LED»?

Exercice 126 Le fonctionnement de la LED est à expliquer à partir de l’illustration 126.

Les appareils de pilotage sont répartis en deux catégories.

Rendement lumineux (sans ballast) lm/W

Lampe à incandescence Lampe halogène

Pilote

aucun 4000

30

Lampe fluo-compacte

75

Lampe fluorescente T5

104

Ballast électronique

LED

Quels sont les avantages de la LED en tant que source lumineuse?

a) Desquelles s’agit-il? b) Comment s’effectue le raccordement de la LED pour ces systèmes?

Exercice 128

Exercice 136

Sous quelles formes les LED peuventelles être utilisées concrètement dans la technique d’éclairage?

Les raccordements des deux modes de fonctionnement sont à reporter dans l’illustration 136.

Exercice 127

L’ampoule LED Osram identique à une ampoule à incandescence Parathom Classic A 60 avec 12 W. (Photo: Osram)


formation

bâtitech 11-13

Convertisseur 700 mA

Exercice 147 Quelle est la signification de l’expression «Actionneur»? Convertisseur 700 mA

Exercice 148 Nommez 8 grandeurs de mesure qui peuvent être mesurées directement.

Exercice 149 Nommez 3 signaux normalisés, utilisés pour la transmission de valeurs de mesure.

Convertisseur 24 V

Exercice 150 Quelles variantes/types existe-t-il dans KNX/EIB?

Exercice 136

Exercice 151 Exercice 137

Exercice 145

Sous quelles désignations les appareils de pilotage pour l’éclairage à LED sont-ils aussi répertoriés dans les catalogues des fabricants?

Que signifie MCR?

Quelle est la signification de l’expression «Capteur»?

Exercice 146

Exercice 152

Quelle est la différence entre une commande et une régulation?

Qu’est-ce qu’un élément passif dans KNX?

Exercice 138 Qu’est-ce-que le mode «RGB» pour les éclairages à LED?

Exercice 139 L’éclairage à LED est-il gradable?

Exercice 140 Faut-il refroidir les LED ainsi que les appareils de pilotage?

Exercice 141 Les LED sont également utilisées en tant que substitution d’ampoules à incandescence ou halogènes dans le but d’économies d’énergie. De quoi faut-il tenir compte?

Exercice 142 Qu’en est-il de la durée de vie de l’éclairage à LED?

Exercice 143 Les solutions à LED sont plus chères que les luminaires et lampes conventionnelles. Qu’en est-il du retour d’investissement?

PERDU ! Je suis un garage automobiles et je cherche désespérément ma publicité. Il s’agit d’une affiche F12 avec un fond bleu. Dernièrement, elle portait un titre en italique et un logo rouge vif. D’avance merci pour tous les indices qui permettront de la retrouver.

076 514 33 64 Planification électrique Une annonce ne laisse jamais votre publicité se perdre.

Exercice 144

Cette annonce promeut la publicité dans les journaux et les périodiques.

Nommez 6 types de bâtiments dans lesquels on utilise l’automatisme du bâtiment.

s’adressant à de jeunes créatifs. Voici un travail qui s’est également illustré dans

L’association MÉDIAS SUISSES organise chaque année un concours sur ce thème ce concours – il est signé par Luca Schneider, Havas Worldwide Zurich et Sebastian Eppler, Y&R Group Switzerland. www.Le-pouvoir-unique-d-une-annonce.ch

69


bâtitech 11-13

formation ELECTROTECHNIQUE

Questions et réponses sur la NIBT

Know-how NIBT 9 Quand on remarque que les freins de la voiture ne fonctionnent plus correctement, on entreprend très vite des réparations. Quand une résistance d’isolement d’une installation électrique est mauvaise, on est en droit de penser que le défaut sera corrigé pour éviter des dommages supplémentaires, par exemple un incendie. Nous avons repris une fois de plus le thème de la mesure d’isolement lors de contrôles périodiques dans la question 3. Cet article de la NIBT donne toujours lieu à des discussions.

Type de câble dans un canal en bois

te: pouvons-nous utiliser le canal en bois pour la pose de canalisations et peut-on poser des câbles PVC normaux? (R. M., par email)

Dans un logement en construction, nous avons posé un canal en même temps qu’un coffrage en bois. Il y a du béton autour de ce coffrage (voir illustration 1). Toutes les canalisations posées dans le coffrage sont protégées par un dispositif de protection à courant différentiel-résiduel de 30 mA. Le sol est habillé d’un parquet, le canal quant à lui est recouvert avec un couvercle pouvant être retiré à n’importe quel moment. Nous avons lu dans la NIBT 4.8.2.2.4 que les canalisations doivent présenter des caractéristiques difficilement combustibles, si elles ne sont pas complètement noyées dans un matériau incombustible. Notre question est la suivan-

La NIBT n’empêche pas de poser un câble dans un canal en bois. Vous citez l’article NIBT 4.8.2.2.4, qui stipule effectivement que si des canalisations ne sont pas complètement noyées dans un matériau incombustible, celles-ci doivent présenter des caractéristiques pour être difficilement inflammables. Par contre, le chapitre 4.8 ne renseigne que sur les installations dans lesquelles la protection anti-incendie est tout particulièrement à prendre en compte. Dans 4.8.2.2, les exigences suivantes n’ont leur effet entier que pour des locaux d’exploitation pré-

David Keller, Pius Nauer

1

Brique

70

Parquet

Béton

Illustration 1.

sentant un risque d’incendie à cause des substances traitées. Un local d’habitation n’est pas classé comme présentant un tel risque. C’est la raison pour laquelle vous pouvez poser des câbles d’installation «normaux» dans ce canal de sol noyé en bois. (pn)

2

Nouveaux disjoncteurs de canalisation?

Lors d’une vérification périodique j’ai remarqué des marquages intéressants sur les disjoncteurs de canalisation. Au lieu de B, C ou D, j’ai repéré K. Que dois-je en faire? Ces appareils sont-ils agréés pour les installations domestiques? (Z. D., par e-mail) Tout comme la NIBT, les normes pour disjoncteurs de canalisations ont évolué. Il y a quelques années, les types «L», «V» et «Z» ont caractérisé un certain degré d’inertie. Ces types ne se différencient pas uniquement par le caractère du déclencheur magnétique, comme c’est le cas pour les types actuels «B», «C» et «D», mais aussi par le déclencheur thermique. Depuis l’introduction des caractéristiques actuelles, d’autres types sont également disponibles. Par contre, ceux-ci ne sont pas prévus pour la protection des câbles et des canalisations, mais plutôt pour la protection des appareils. C’est ainsi que les appareils sont plutôt sensibles aux surcharges, parce qu’il est souvent difficile d’évacuer la chaleur accumulée dans le milieu environnant. Par ailleurs, lors de l’enclenchement ou du démarrage, ils nécessitent des courants très importants sur une courte durée. Pensez donc aux moteurs (encore plus grave) aux appareils avec électronique de puissance et aux redresseurs utilisés par exemple pour l’éclairage avec ballast électronique, des convertisseurs pour éclairage à LED et l’éclairage très basse tension, etc. C’est ainsi que ABB propose par exemple un type de disjoncteur LS de type «M» pour les moteurs. Le type «K» que vous avez découvert fait partie de ces appareils. Dans le cas de présence de courants im-


formation

bâtitech 11-13

ELECTROTECHNIQUE

OIBT, cela correspond au contrôle périodique. On peut effectivement lire dans l’article ne réagit pas réagit 6.2.2.2 que dans les installamaintenir maintenir tions pour lesquelles un contrôle permanent des résistances d’isolement est assuré, on peut renoncer aux mesures périodiques des valeurs d’isolement. Dans le même article, on voit aussi que ceci s’appliIllustration 2. que également aux installations ayant une périodicité portants, il réagit un peu plus vite que le d’essai de 20 ans, c’est-à-dire les bâtitype « M». Dans le chapitre 4.3.3.2 E + C, ments domestiques. Ces énonciations la NIBT précise que la protection contre ont été nouvellement introduites dans la les surcharges, de caractéristique B, C ou NIN 2010. Depuis 10 ans, elles font parD remplit les conditions nécessaires. tie intégrante de la directive du DETEC D’autres caractéristiques sont également concernant les installations électriques admissibles, il y a toutefois lieu de véri- basse tension. Dans la norme, la mesure fier leur adéquation avec la protection d’isolement n’est pas interdite, il est uniexigée. C’est ainsi que le type «K», quement précisé que dans certaines concomme on le constate dans le tableau 2, ditions, on peut y renoncer. Par conséa un «meilleur» comportement en cas de quent, la décision de mesurer la surcharge, c’est-à-dire une sensibilité su- résistance d’isolement ou non revient à périeure à celle des types «B», «C», et «D». l’organe de contrôle. Dans tous les cas, il De ce fait, la canalisation est mieux pro- faut corriger les valeurs mesurées non tégée en cas de surcharge, ce qui est ad- conformes, parce que la norme ne stipule missible, bien naturellement. Suite à pas qu’une valeur d’isolement a le droit cela, il faut encore observer qu’en cas de d’être anormale après quelques années court-circuit, la classe de limitation de d’existence de l’installation. courant 3 soit respectée (NIBT 4.3.4.3 C’est précisément dans la construction C + E). (dk) domestique que le fait de renoncer à une mesure d’isolement n’a, en général, aucun sens. Puisque c’est exactement ici que le Résistance d’isolement lors non-initié va être tenté de faire usage de de vérifications périodiques ses propres capacités d’installateur. Une dans l’habitat valeur non conforme représente le preEn tant qu’organe de contrôle indépendant, mier indice d’une installation déficiente. mes vérifications périodiques dans l’habitat Par ailleurs, il y est plus facile de réaliser se multiplient. La mesure de la résistance des coupures que dans les installations d’isolement se solde souvent par un résultat industrielles ou artisanales. Ceci est un négatif. Ces derniers temps, cela a donné argument supplémentaire en faveur de la suite à des discussions avec les électriciens. Ils mesure d’isolement. Dans les anciennes installations avec mise au neutre selon estimaient que d’après la NIBT, conformément au chapitre 6.2.2.2, il ne faut plus schéma 3, il est généralement impossible mesurer la résistance d’isolement dans les d’effectuer la mesure d’isolement. C’est bâtiments destinés à l’habitat. Pour eux, c’est pour de telles installations que l’article une raison de ne pas mettre la valeur non NIBT 6.2.2.2 offre la possibilité de reconforme en cause et plus encore, de ne pas noncer aux valeurs de la mesure d’isoavoir à effectuer les améliorations souhaitées. lement. Partout où les installations sont Je suis d’un autre avis, mais reste quelque protégées par des dispositifs de protection peu hésitant, et me demande si j’ai le droit à courant différentiel-résiduel, il est posde remettre en cause une mauvaise valeur sible de renoncer à la mesure d’isolement. On peut comprendre facilement cela, d’isolement. Qu’en pensez-vous? (J. D., par e-mail) puisque le dispositif de protection surveille continuellement les résistances d’isoLes vérifications périodiques sont traitées lement. Cependant, il est important que la mesure des valeurs d’isolement soit au chapitre 6.2 de la NIBT 2010. D’après Caractéristique

3

Déclenchement thermique Déclenchement magnétique

toujours effectuée pour une installation neuve. Ceci compte également pour des installations avec dispositifs de protection à courant différentiel-résiduel.

4

Caractéristiques des canalisations lors du passage dans plusieurs compartiments fermés

Lors de la planification d’une entreprise artisanale, nous avons des hésitations concernant les caractéristiques des câbles nécessaires en vue de la prévention incendie. Peut-on utiliser des câbles en PVC? Si oui, ceux-ci peuvent-ils être posés hors du compartiment fermé? (R.W., par e-mail) C’est une bonne chose de poser ces questions lors de la planification! En effet, après l’exécution des travaux, une modification revient vraisemblablement très cher. Il y a plutôt lieu de déconseiller les câbles en PVC. Le problème provient du comportement pendant un incendie: quand la température s’élève (> 200 °C) il y a scission de chlore et d’oxygène et formation d’acide chlorhydrique et de gaz acides en liaison avec l’humidité ambiante. Ces substances ont des effets fortement toxiques et corrosifs. La quantité de fumée et de suie est considérable (citation de NIBT 5.6.3 C + E). Par contre, ces câbles ne sont pas interdits. Lors du passage dans un autre compartiment fermé, il ne s’agit pas de ces effets négatifs, mais en particulier de la non-transmission d’énergie de combustion. Dans ce cas, il est sans importance si le câble conduit du matériau isolant en PVC. La barrière coupe-feu peut être réalisée au moyen du cloisonnement pare-feu souple bien connu, ainsi que d’enduit ignifuge. Par contre, lorsqu’il s’agit d’alimentations pour services de sécurité, il en est bien autrement. Dans ces cas, les canalisations doivent rester intactes pendant le temps requis. Dans ce cas, on ne considère pas uniquement le maintien de l’isolation sous l’effet du feu, mais aussi le maintien de la fonction de l’intégralité du système de canalisation. Le système comprend le matériel de fixation tel que les chevilles et les vis, ainsi que les supports. De plus, il est interdit de poser d’autres médias sur ces canalisations, susceptibles de tomber en cas d’incendie et pouvant entraîner les câbles de sécurité dans leur chute. A cet effet, il faut utiliser, par exemple, des câbles FE0. (dk)

71


72

bâtitech 11-13

carnet

«Chauffer moderne»

Vague verte sur la grande bleue L’engouement pour les croisières place les compagnies maritimes face à de nouvelles responsabilités. Anticipant les habituelles critiques sur la pollution massive de l’eau et de l’air, le secteur embrasse de nouveaux concepts d’efficience énergétique et de réduction de consommation de carburant. A tout mouvement s’oppose un contremouvement. Les compagnies maritimes spécialisées dans les croisières n’échappent pas à la règle qui, chaque année ou presque, battent de nouveaux records de passagers. Quelque 300 paquebots de croisière sillonnent les océans, générant des milliards de chiffre d’affaires. Revers

bord, mais les attaques violentes des défenseurs du climat ont sans doute contribué à accélérer le mouvement. Certaines compagnies ont même fait de la protection de l’environnement leur nouveau credo. Et sans renoncer à ce marché en plein boom, elles proposent des solutions écologiques concrètes.

est également invitée à plus d’efficience dans la conception des paquebots. Désormais, par exemple, toujours plus de navires sont équipés d’une coque hydrodynamique améliorant les déplacements d’eau et réduisant ainsi la consommation de carburant. Avec son concept «Green Ship», le constructeur naval Meyer Werft, situé à Papenbourg, au nord de l’Allemagne, est un précurseur en matière de développement durable. Lancé il y a deux ans à l’issue d’un concours d’innovations, son «Celebrity Eclipse» a été élu le paquebot de croisière le plus efficient en énergie du monde. Il consomme un tiers de moins que les autres navires de même type et de même taille. Principales caractéristiques du concept de durabilité de Meyer Werft, une réduction des émissions et de la consommation ainsi qu’un traitement écologique de l’eau, des eaux usées et des déchets. Le constructeur allemand lance également de nouvelles générations de moteurs Diesel capables de fonctionner avec différentes qualités de carburants. Le photovoltaïque s’invite lui aussi à bord, des panneaux solaires fournissant l’énergie et le courant sur le pont. Autres avancées, une peinture sous-marine spéciale

Les panneaux solaires photovoltaïques des bateaux de croisière fournissent de l’énergie électrique pour le fonctionnement des équipements de bord. (Photos: Meyer Werft)

de la médaille, une augmentation constante de la consommation de carburant, avec pour corollaire une augmentation de la pollution. L’Organisation maritime internationale (OMI) pronostique pour 2020 une augmentation des émissions de gaz carbonique de près de deux tiers! Aujourd’hui, selon des études concordantes, le transport maritime est responsable d’environ 3 % des émissions globales de CO2. Un niveau assez comparable à celui du transport aérien, si décrié. L’efficience énergétique des navires n’en a pas moins toujours été au cœur des préoccupations des compagnies de croisière, ne serait-ce que pour des raisons économiques. Depuis des années, elles tentent de réduire les coûts de l’énergie à

La priorité passe par une amélioration conséquente du bilan énergétique des navires. A l’occasion de l’ITB de Berlin, le plus grand salon européen du tourisme, des compagnies maritimes de différents pays ont adapté leur plan de route «dans le bon sens écologique». Une vitesse de croisière modérée ménage la consommation de carburant. Et ça marche! Des experts ont calculé que réduire l’allure de ces géants des mers d’un seul nœud abaisse la consommation d’un tiers environ!

Meyer Werft: efficience énergétique des navires améliorée de 30 % Les armateurs et affréteurs ne sont pas les seuls concernés. La construction navale

Un éclairage de bord moins gourmand grâce à ses capteurs à LED.


carnet

favorisant une diminution de la résistance à l’avancement dans l’eau et un éclairage de bord moins gourmand grâce à ses capteurs à LED. La conjonction de ces mesures agit positivement sur le développement durable. «D’une manière générale, on peut dire que nous avons amélioré l’efficience énergétique de nos bateaux d’environ 30 %», affirme Peter Hackmann, porteparole du groupe. Meyer Werft livre en ce moment trois nouveaux navires dont la consommation d’énergie est réduite dans les mêmes proportions. Un argument commercial de poids pour les compagnies de navigation qui mettront bientôt ces paquebots en service.

Toits solaires, voiles et biocarburants L’engouement pour le développement durable ne se limite pas aux navires de croisière. Spécialisée dans les yachts de standing, une firme britannique a développé un toit solaire pour les bateauxtaxis de Venise, les fameux vaporetti. Toujours en Angleterre, un fournisseur d’énergie renouvelable a conçu un cargo à voiles. 60 % de la force motrice sont issus d’une source d’énergie renouvelable, le solde provenant d’un moteur à biocarburant. En Allemagne, le constructeur de bateaux solaires Solar Water World AG, en coopération avec l’entreprise technologique SkySails, a dévelop-

bâtitech 11-13

pé un yacht solaire à zéro émission boosté par un «cerf-volant géant». Une importante compagnie suédoise de tankers, armée de 74 navires, a d’ores et déjà manifesté son intérêt. Au même titre que l’industrie des croisières, le secteur maritime dans son ensemble semble avoir parfaitement pris en compte cette nouvelle donnée environnementale. Une vague verte qui n’est pas près de retomber, d’autant que développement durable rime plus que jamais avec économie durable. Une tendance écologique qui ne présente donc visiblement aucun revers de médaille. www.mazout.ch

Holz 2013

Le secteur suisse du travail du bois en grande forme Holz, le salon numéro un du secteur du travail du bois, s’est tenu du 8 au 12 octobre 2013 à la Messe Basel. Cinq jours durant, 34 058 visiteurs venant des domaines de la menuiserie, de l’aménagement intérieur, de la construction en bois, de la charpenterie, de l’industrie et du commerce ont répondu présent au rendez-vous de la branche en Suisse. Sur quelque 45 000 m2 de surface d’exposition, 352 exposants suisses et étrangers dans les domaines des machines, de l’outillage, des matériaux et des accessoires ont fait voler les copeaux. Il régnait une ambiance positive dans les deux halles d’exposition pleines à craquer. Le gagnant du traditionnel concours de la star de la nouvelle génération de menuisiers est Reto Kempf de Isenthal. Le bilan tiré des retours des exposants et des premiers résultats du sondage indépendant auprès des visiteurs montre que Holz a confirmé sa place de salon professionnel numéro un pour l’artisanat, le commerce et l’industrie de transformation du bois en Suisse. Norbert Tüscher, président du CA de J. P. Müller AG et président du comité d’organisation de Holz, a souligné la qualité exceptionnelle des contacts noués pendant les cinq jours du salon: «La qualité des échanges avec les visiteurs professionnels venus de toute la Suisse a encore augmenté par rapport à l’édition précédente. Cette année, des questions plus ciblées ont été posées lors des entretiens de conseil. La professionnalisation du secteur du travail du bois est perceptible aussi du côté des visiteurs. Cela a entraîné une augmentation des ventes et laisse espérer des retombées très positives du salon.»

Notre choix de l’extension du concept avec le renforcement du domaine de la construction en bois et les nouveaux espaces d’exposition «Zukunft Holz» et «Focus Formation» était le bon et nous avons ainsi jeté des bases solides pour l’avenir de Holz», se réjouit la directrice du salon Theresia Saner.

Des premières prometteuses pour l’avenir Le mix de «Zukunft Holz», un espace d’exposition avec des matériaux et du design, des exposés passionnants au forum de l’innovation et une zone de networking, a été accueilli favorablement aussi bien par les visiteurs que par les exposants. Convivial et offrant une atmosphère agréable, l’espace d’exposition a fait partie des zones les plus fréquentées pendant les cinq jours du salon. Les exposés variés, organisés par la haute école

spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil, nouveau partenaire stratégique pour la formation, la recherche et l’innovation du salon Holz, ont apporté des éclairages intéressants aux visiteurs professionnels, séduits par des points

73


74

bâtitech 11-13

carnet

thématiques différents chaque jour. La nouvelle plate-forme «Focus Formation» a permis aux visiteurs professionnels intéressés de faire pour la première fois un tour d’horizon complet des possibilités de formation initiale et continue dans le domaine du bois. Des écoles et organismes de formation ont proposé des services de conseil sur la formation professionnelle supérieure et les réformes actuelles. Dans le nouveau «Camp d’entraînement pour charpentiers», les visiteurs ont eu un avant-goût de la manière dont les professionnels du secteur du travail du bois de demain mettent en œuvre le savoir acquis. Du matin au soir, les quatre qualifiés suisses Raphael Baumberger, Florian Manser, Adrian Tanner et Lionel Dubosson se sont entraînés dans les conditions d’examen pour le championnat d’Europe des charpentiers à Grenoble.

Les heureux gagnants brillent avec des solutions originales et innovantes Dès le début du salon, à l’occasion de l’inauguration officielle de Holz 2013, les noms des trois gagnants du Prix de l’innovation 2013 ont été annoncés. Adler Lack AG a remporté la médaille d’or avec le premier et le seul vernis incolore à base d’eau «Adler Aqua-Resist». L’argent est allé à Oertli Werkzeuge AG, le bronze à Kronospan Schweiz AG.

Le traditionnel concours de la star de la nouvelle génération de menuisiers fait partie des attractions incontournables du salon. Une centaine de jeunes menuisiers et menuisières venus de Suisse alémanique, de Suisse romande et du sud de l’Allemagne ont présenté des meubles créatifs et surprenants. Le concours a de nouveau été organisé cette année par l’Association suisse des maîtres-menuisiers et fabricants de meubles (VSSM), la Fédération suisse romande des entreprises de menuiserie, ébénisterie et charpenterie (FRM) et les corporations des menuisiers d’Allemagne du sud. Les organisateurs se sont particulièrement réjouis du nouvel emplacement, plus fortement intégré dans la halle, et de l’intérêt accru pour le concours en Suisse romande. Parmi les plus de 4000 votes exprimés, Reto Kempf de Isenthal (entreprise formatrice Mengelt & Gisler AG) a remporté la première place et donc le titre de «Star de la nouvelle génération de menuisiers 2013» avec l’objet «SiTi-Möbel». Le deuxième est Michael Vogel de Nottwil (entreprise formatrice Kawa Design AG) avec son objet «Black & White». Pascal Schönenberger de Oberbüren (entreprise formatrice Keller Züberwangen AG) est arrivé troisième avec son objet «Liege». Le Genevois Lucas Peter (entreprise formatrice CFPC Jonction) a manqué de peu le podium avec la quatrième place. Les trois premiers ont été récompensés par des

prix d’une valeur de 2500, 2000 et 1500 francs. Pour la troisième fois déjà – mais sous un nouveau nom – un jury de professionnels dirigé par Willi Gläser a désigné les lauréats du Prix du talent Roser 2013 (anciennement Prix Roser Furnier) parmi les objets exposés de la star de la nouvelle génération de menuisiers. Le jury a évalué le choix des matériaux, la qualité du travail, le design et l’aptitude à la commercialisation des objets présentés. La première place est allée à Qerim Shtanaj (entreprise formatrice menuiserie Realta, Cazis GR) pour sa table de salon ronde «coffe mensa artificium». Rolf Gerber (entreprise formatrice menuiserie Blatter AG, Zimmerwald BE) a décroché la deuxième place avec son meuble bibliothèque original «Innere Werte». Et Markus Zemp (entreprise formatrice Vogel Design AG, Ruswil LU) s’est classé troisième avec l’objet «Nuwello». Le prix spécial du jury pour «une exécution courageuse et exceptionnelle alliée à une individualité et une originalité élevées» a été décerné à Samuel Baumann (entreprise formatrice menuiserie Popp AG, Altstätten SG) pour sa table en noyer. Le prochain salon Holz aura lieu du 11 au 15 octobre 2016 à Bâle.

www.holz.ch/médias

Les contacts pour vos annonces: Rolf Niederberger Tél. 058 200 56 18 (CVS) André Fluri Tél. 058 200 56 27 (E)


carnet

bâtitech 11-13

Koralle Rapido Partie III – Le bilan

Le bilan de la première année est positif L’introduction d’un nouveau produit comporte toujours un certain potentiel de risque et le fait de vouloir accéder avec succès à un marché déjà saturé constitue un défi particulièrement complexe. Ainsi, durant toute la phase de développement de Koralle Rapido, de nombreux travaux complémentaires ont dû être mis en œuvre afin de pouvoir assurer un lancement impeccable de la prestation souhaitée. Il faut dire qu’avec Koralle Rapido, l’entreprise Bekon-Koralle poursuivait des objectifs ambitieux. En effet, assurer un service de livraison dans les 24 heures ou une livraison avec montage compris dans les cinq jours implique la mise en place de prestations logistiques de haut niveau, prestations que l’entreprise a réussi à gérer de façon exemplaire: après un an, le bilan général du service est globalement des plus positifs. Assurer de telles prestations de services requiert non seulement le développement de procédures différentes du point de vue organisationnel et logistique mais également un changement de mentalité chez les collaborateurs et les collaboratrices. Dans ce contexte, les tâches doivent être réalisées dans des délais particulièrement courts, tout en répondant de façon absolument fiable aux exigences et aux promesses de la marque.

nouveau produit de l’entrée des commandes jusqu’aux livraisons, est particulièrement fière de constater que tous les engagements en matière de prestations sont toujours respectés. D’ailleurs, qu’ils travaillent à la production, à la livraison ou au montage, tous ses collègues sont totalement impliqués dans le nouveau produit et fournissent un travail fantastique. L’ensemble des personnes concernées font décidément preuve de la motivation nécessaire pour faire de «leur» service rapide l’une des pierres angulaires des prestations de l’entreprise.

L’importance d’une participation active

Le haut indice de satisfaction de la clientèle confirme le succès

Un produit de ce genre impose des exigences particulièrement élevées aux collaborateurs et aux collaboratrices et fait appel à leur sens des responsabilités. A ce propos, Marlies Annunziata, qui gère le

Cette nouvelle prestation de services a très bien été accueillie sur le marché et les retours d’informations positifs fournis sont réjouissants. Les installateurs qui ont déjà pu bénéficier de la rapidité de

Koralle Rapido en sont enthousiastes. La contribution ainsi apportée au monde des salles de bains est donc des plus précieuses. Roman Wäger, de l’entreprise Wäger Sanitär Haustechnik AG de Kloten, est pour

(Photo: Heinrich Breiter)

sa part convaincu de la validité de ce service de livraison. Il exprime d’ailleurs clairement sa satisfaction à ce propos: «Un tel service de livraison rapide comporte de grands avantages et constitue l’un des critères décisifs portant à préférer les douches de Koralle à d’autres.»

www.koralle.ch

Que préférez-vous?

Produit de qualité suisse

E

Le romantisme? L'efficacité?

Ohnsorg et fils SA Tél. 024 446 10 20 www.ohnsorg.biz

C

O

Lamellhut®

75


76

bâtitech 11-13

carnet

Geberit Challenge 2013

Le Geberit Challenge a enchanté tout le monde Récompensé par le Xaver Award «Best Event Project» pour son édition 2012, le Geberit Challenge s’est tenu pour la troisième fois cette année encore. Le 20 septembre 2013, 78 installateurs sanitaires suisses talentueux ont pu mettre leur savoir-faire et leur compétitivité à l’épreuve dans une ambiance exceptionnelle au AIR FORCE Center de Dübendorf. Parmi les 39 équipes de deux participants, c’est la «Chrampf-Junkies» composée de Torsten Schmidt et d’Andrej Geisler de la Schmidt-Geisler Montageteam GmbH de Grellingue (Bâle-Campagne) qui a remporté le Geberit Challenge 2013. Ils ont tous les deux gagné un voyage de luxe et d’aventure d’une semaine pour deux personnes à Dubaï au printemps 2014. Geberit Distribution SA, Rapperswil-Jona Les équipes ultramotivées de la Suisse alémanique et romande sont arrivées au hangar 9 du AIR FORCE Center de Dübendorf pour une compétition passionnante opposant les meilleurs installateurs sanitaires de Suisse et ont clairement prouvé leurs compétences. La compétition se composait de quatre disciplines: • Quiz: test de connaissances. Cette discipline mettait à l’épreuve les connaissances techniques des installateurs. • Parois d’installation: exercices pratiques. Il s’agissait d’une mission d’installation concrète avec Geberit Mepla, PushFit et PE-HD. Outre le temps au chronomètre, les critères d’évaluation étaient par exemple la précision de mesure, la justesse de la mise en œuvre, etc.

• Changement de roue: travail d’équipe sur un 4 × 4. Pour un changement de roue chronométré sur un 4 × 4, il fallait un travail d’équipe parfait; un avantgoût musclé de ce qui attend les vainqueurs dans les dunes de l’émirat de Dubaï. • Mepla Man: précision et rapidité de montage. Objectif: monter un Mepla Man surdimensionné dans un temps record à partir des tubes et des raccords du système Geberit Mepla en faisant preuve d’habileté et d’une bonne planification. Les tâches étaient complexes, mais tous s’en sont sortis haut la main. Elles requéraient en effet ce dont les installateurs sanitaires font preuve dans leur quotidien professionnel: plaisir à travailler, connaissances, habileté et capacité de tra-

Les vainqueurs du Geberit Challenge 2013: l’équipe Chrampf-Junkies avec Torsten Schmidt et Andrej Geisler de la Schmidt-Geisler Montageteam GmbH. Ils ont prouvé leur savoir-faire. Grâce à leurs prestations exceptionnelles et à leur temps record, ils ont convaincu le jury sur toute la ligne. (Photos: Ben Huggler)

vailler parfaitement sous pression. Alors que le chronomètre tournait, les équipes sentaient le souffle de la concurrence dans leur cou et étaient entraînées par les cris déchaînés de leurs supporters qui les encourageaient à se surpasser. Les critères d’évaluation de l’épreuve d’installation une fois terminée étaient notamment la vitesse, une exécution professionnelle, le montage irréprochable sur le plan fonctionnel, un minimum de coupe et un chantier propre et bien rangé. Les équipes ont convaincu les jurés experts du Challenge entourant le président du jury, Bruno Rathgeb: «Ils ont maîtrisé tous les défis et ont fait preuve d’une grande fiabilité et de beaucoup de compétence.» Toutes les équipes ont démontré un engagement complet tout en affichant des compétences impressionnantes. Mais à la fin, il ne pouvait y avoir qu’un seul gagnant: les deux installateurs sanitaires Torsten Schmidt et Andrej Geisler formaient une équipe bien soudée et bien rodée qui a réussi toutes les épreuves avec brio grâce à son talent, sa précision et sa rapidité. Les deux hommes avaient déjà participé au Geberit Challenge l’an passé et sont encore une fois enchantés de cette compétition sportive. Fiers de leurs victoires, ils ont déclaré: «Nous sommes ravis d’avoir gagné le Geberit Challenge 2013 et de pouvoir ramener chez nous, à Bâle-Campagne, la coupe et le voucher pour le voyage des lauréats.» L’équipe «Marsupilami» composée de Simon Linse et d’Azem Sulejmani de la société Bürge Haustechnik GmbH de Dielsdorf est montée sur la 2e marche du podium. L’équipe «HWT-Gangsters» avec Daniel Bischofberger et Günther Waltner de la société HWT Haus + Wassertechnik AG de Au SG a quant à elle remporté la 3e place. Hanspeter Tinner, dirigeant de Geberit Suisse, est également impressionné par les prestations des installateurs après la troisième édition suisse du Geberit Challenge: «Les compétences artisanales et techniques des participants sont de très haut niveau. Ils ont prouvé que le travail d’équipe et de bons produits permettaient de mettre en place efficacement


carnet

une installation sanitaire de grande qualité.» Cette année encore, les équipes en compétition étaient soutenues par les cris d’encouragement de leurs collègues, amis et membres de leur famille qui avaient fait le voyage. Les équipes de supporters créatives encourageaient les participants et ont mis une ambiance excellente et contagieuse dans l’arène de concours du Challenge. De nombreux fans n’ont pas laissé passer l’occasion de trouver des déguisements originaux. Une équipe de supporters venant d’Emmental avait même fait le voyage avec quatre cors des Alpes. La meilleure équipe de supporters et la plus originale ont d’ailleurs été elles aussi récompensées lors de la remise des prix: l’équipe de supporters «ZHT Lions» de la société Zeindler Haustechnik AG de Marthalen a été qualifiée de «Best Fan Team» grâce à son soutien enthousiaste et à son déguisement très inventif. L’équipe de supporters «Super Mario Bros» de la société Rosenast Haustechnik de Wangen (Berne) a quant à elle reçu le prix de l’équipe de supporters la plus originale grâce à son excellent déguisement (sur le thème de son équipe «Super Mario et Luigi»). Cécile Fehr de «ZHT Lions» a chanté

bâtitech 11-13

La Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (www.heig-vd.ch) offre des formations bachelor et master HES en ingénierie et en économie ainsi que des formations postgraduées. Avec plus de 2’000 étudiant-e-s, elle est la plus grande école de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale (www.hes-so.ch). Ses 12 instituts de recherche appliquée et développement sont gérés et valorisés par le Centre d’Etudes et de Transferts Technologiques (CETT). La HEIG-VD met au concours un poste de

Professeur-e en Energétique thermique Mission générale du poste: Un nouveau poste de professeur est créé suite à l’ouverture de la nouvelle filière « Energie et Techniques Environnementales ». Rattaché-e au département des Technologies Industrielles (www.heig-vd.ch/tin), vous serez chargé-e au sein de l’Institut IGT (igt.heig-vd.ch) des missions suivantes : ƒ Enseigner aux étudiant-e-s en ingénierie aux niveaux Bachelor et Master, diriger des travaux de diplôme et développer des cours de formation continue ƒ Elaborer et mener des travaux de Ra&D avec une équipe d’ingénieurs en partenariat avec les milieux professionnels ƒ Participer aux activités de la HEIG-VD et de la HES-SO dans le domaine de spécialité

Tâches épineuses: les équipes se sont affrontées dans une compétition chronométrée axée sur la pratique. Lors du quiz, les participants ont dû prouver leurs connaissances techniques.

les louanges de son équipe: «Nous sommes fiers de notre équipe et nous nous réjouissons d’avoir été désignés comme la meilleure équipe de supporters. Le Challenge est un événement exceptionnel qui motive la relève des installateurs sanitaires et contribue à rendre la branche sanitaire attrayante.» Les concurrents, les membres du jury, les supporters et les organisateurs sont d’accord: le Geberit Challenge 2013 a permis aux collègues de travail de partager un moment passionnant et drôle et de faire de superbes rencontres. Ferhat Özcevik de la société Tschantré AG de Roggwil (Thurgovie) a ainsi déclaré à la suite de la compétition sportive: «Mon binôme et moi sommes toujours dans l’ambiance de cet événement exceptionnel. Les supporters nous ont soutenus lors des compétitions éreintantes et malgré la concurrence, les équipes ont fait preuve de beaucoup de fair-play et de convivialité. Même si nous ne sommes pas montés sur le podium, nous sommes très fiers, tout comme notre chef, de nos performances et de notre participation.» La bonne ambiance au Geberit Challenge a duré encore longtemps après la fin de la compétition et de la remise des prix: les participants et les équipes de supporters ont continué à fêter jusque tard dans la nuit à l’occasion de la Challenge Party avec un DJ. Geberit Distribution AG CH-8645 Jona www.geberit.ch

Votre profil: Ingénieur-e diplômé-e d’une haute école ou titre jugé équivalent ƒ Une expérience professionnelle significative dans le domaine des pompes à chaleur (PAC). Des connaissances des installations techniques CVCS (régulation, domotique, capteurs, …) seraient un plus ƒ Capacité à développer une activité de projets Ra&D en collaboration avec l’industrie, et à les diriger dans le cadre d’une équipe à créer ƒ Bonne connaissance du tissu industriel ƒ Goût pour la pédagogie, la formation et l’enseignement technique ƒ Maîtrise de l’anglais et/ou de l’allemand, en plus du français ƒ

Taux d’activité :

100%

Renseignements :

Guido Frosio, doyen Tél : 024 / 557 27 92

Entrée en fonction:

1er juin 2014 ou à convenir

Nous vous invitons à nous faire parvenir votre dossier de candidature uniquement par www.heig-vd.ch/emploi, d’ici au 30 novembre 2013. Une discrétion totale est garantie. HEIG-VD – Ressources Humaines Rte de Cheseaux 1 – 1401 Yverdon-les-Bains

77


78

bâtitech 11-13

carnet

Brain Food Réponses aux questions 125 à 153 Solution 125: LED = Light Emitting Diode, en français: Diode émettrice de lumière. Solution 126: La puce semi-conductrice B/2 est fixée sur le socle 3. Elle est mise sous tension par les contacts 4, la LED est allumée.

LED. Les lampes compactes avec filetage (rétrofit) sont en mesure de remplacer des ampoules à incandescence. (Voir illustration 128, source: Licht.de)

Solution 133: Des LED à haute puissance telles quelles sont utilisées dans la technique d’éclairage sont désignées par «Power LED».

Solution 129: Voir tableau 129.

Solution 134: Les pilotes fournissent la tension continue stable nécessaire (très basse tension de sécurité/TBTS). Ils protègent contre les surtensions, les surintensités, les surcharges et les courts-circuits. Suivant leur configuration, ils peuvent prendre en charge des solutions supplémentaires de commande et de gradation. Les mêmes composants sont inclus dans les ampoules pour raccordement direct à la tension de 230 V AC.

Solution 130: En fonction de la configuration de la liaison cristalline d’une LED, celle-ci émet de la lumière dans les couleurs rouge, vert, jaune ou bleu lors du passage de courant. Solution 131: La technique la plus couramment utilisée est basée sur une LED bleue et une couche luminescente transformant la lumière en lumière vert-jaune. Avec le mélange de bleu et de vert-jaune, on crée une lumière perçue comme étant blanche par l’œil humain. On obtient également de la lumière blanche en mélangeant 3 LED (RGB = rouge, vert, bleu).

Solution 126

Pour faciliter la mise sous contact et pour protéger la LED, le tout est coulé dans une résine époxy 1. L’optique A sert à diriger la lumière (voir illustration 126).

Solution 132: L’expression OLED, Organic Light Emitting Diode veut dire Diode Electroluminescente Organique. Une OLED est un élément flexible fin et luminescent qui est constitué de matériaux organiques. La surface très fine et transparente du film rend son utilisation possible sur des murs et des fenêtres.

Solution 127: Les avantages de l’éclairage LED sont les suivants: • haut rendement = faible consommation énergétique • durée de vie importante = faible coût d’entretien • 100 % de lumière en commutant = éclairage maximal immédiat • petite masse/formes = idéal pour l’architecture et le design • petites tensions = sûr (très basse tension de sécurité) • sans UV = les objets ne déteignent pas • pas de rayonnement IR = pas de réchauffement des objets éclairés Solution 128: Les LED existent en modules de différentes formes pour l’intégration dans des luminaires. De ce fait, on trouve des plaques pour circuits imprimés et des gaines de toutes sortes, avec

Solution 128

Solution 135: a) Les pilotes LED existent en deux versions: en tant qu’appareil à courant constant et à tension constante. b) Le raccordement de la LED sur un système à courant constant s’effectue en série. Le raccordement de la LED sur un système à tension constante s’effectue en parallèle. Solution 136: Voir illustration 136. Solution 137: Les appareils de pilotage pour éclairage LED sont aussi désignés de la façon suivante:


carnet

bâtitech 11-13

Planification électrique

Solution 129 Durée de vie/h

Rendement lumineux (sans ballast) lm/W

Pilote

Lampe à incandescence

1000

20

aucun

Lampe halogène

4000

30

Trafo/ convertisseur

Lampe fluo-compacte

15 000

75

Ballast électronique

Lampe fluorescente T5

20 000

104

Ballast électronique

LED

50 000

60

Convertisseur

– Alimentation, convertisseur ou driver. Solution 138: Les modules RGB ou les luminaires sont équipés de LED de couleur rouge, verte et bleue. Grâce à un amorçage ciblé, il est possible de piloter l’ensemble du spectre de couleur manuellement ou automatiquement. Solution 139: Oui, parce que la luminosité de la LED dépend directement de l’intensité du courant. De ce fait, les LED peuvent être dimmées en continu jusqu’à 0 % de leur puissance lumineuse. La variation se fait par l’intermédiaire du pilote. Il y a lieu de tenir compte des données du fabricant concernant la LED et le pilote. En règle générale, on réalise la gradation avec la modulation à largeur d’impulsion. Solution 140: L’évacuation de la chaleur est un facteur important, aussi bien pour la LED que pour les appareils de pilotage. Les puces LED sont montées sur un radiateur, par contre l’évacuation de la chaleur doit pouvoir se faire continuellement. De petits ventilateurs dans la lampe compacte ou dans le luminaire peuvent améliorer l’évacuation de la chaleur. Pour les pilotes il y a lieu de ne pas dépasser la température Ta mentionnée. Solution 141: Pour l’utilisation de LED en tant que substitution ou remplacement, il faut tenir compte des points suivants: • Forme de la lampe avec dimensions › Socle › couleur › possibilité de gradation › Flux lumineux (lumen/lm donne le wattage nécessaire) Solution 142: La durée de vie typique est

de 50 000 heures de fonctionnement. Pour les lampes rétrofit, la durée de vie est d’environ 15 000 à 25 000 heures. Contrairement aux lampes conventionnelles, les LED ne tombent pratiquement jamais en panne. Par contre leur luminosité décline lentement entre autre parce que le cristal semi-conducteur comporte de plus en plus de points défectueux. Ce vieillissement appelé aussi dégradation est influencé par les facteurs suivants: • Température de fonctionnement • Température environnante • Alimentation avec courant constant • Assombrissement et opacité des optiques. Solution 143: Les investissements plus élevés sont compensés par les plus faibles coûts énergétiques et la longue durée de vie.

Convertisseur courant constant

Convertisseur courant constant

Convertisseur tension constante

Solution 136

Solution 144: banques, assurances, bâtiments administratifs, hautes écoles, aéroports, hôpitaux, surfaces commerciales Solution 145: Mesurer, commander, réguler Solution 146: La différence entre une commande et une régulation réside dans le fait que la commande ne constitue pas un circuit de régulation fermé mais une chaîne de commandes ouverte. Solution 147: Un actionneur (ou actuateur) est un élément qui déclenche une action suite aux changements de sa position. Solution 148: Courant; tension; résistance; température; humidité; pression; écoulement, vitesse; luminosité; gaz/ odeur; rayonnement global; niveau; pression d’air Solution 149: 0–20 mA, 4–20 mA, 0–10 V Solution 150: KNX/EIB «Normal» twisted pair, Powerline, KNX RF Solution 151: Les capteurs sont des éléments en mesure de pouvoir percevoir et saisir un état. Solution 152: Composants sans adresses physiques tels que rails, répartiteurs, etc.

79


80

bâtitech 11-13

impressum/registre

Rédaction: Bernard Dätwyler et Michel Hottinger Potteilaz 123, 1030 Bussigny, natel 079 310 99 80 batitech@batinfotec.ch, www.batitech.ch Responsable électrotechnique: Pierre Schoeffel, tél. 061 485 90 80 pierre.schoeffel@keyboost.ch Edition, Copyright: © AZ Fachverlage AG Zeitschriften, Neumattstrasse 1, 5001 Aarau tél. 058 200 56 50, fax 058 200 56 61 www.az-verlag.ch Editrice: Ratna Irzan Marketing: Valentin Kälin, valentin.kaelin@azmedien.ch Direction de la vente: Jürg Rykart, juerg.rykart@azmedien.ch

Registre des annonceurs ait Schweiz AG amag Automobil- und Motoren AG BauHolzEnergie AG

7 11 59, 65

Beckhoff Automation AG

13

Biral AG

55

Brugg Rohrsystem AG

43

Demelectric AG

33

Elektro-Material AG

35

Ernst Schweizer AG

38

Régie des annonces: Rolf Niederberger, tél. 058 200 56 18 (CVS) rolf.niederberger@azmedien.ch André Fluri, tél. 058 200 56 27 (E) andre.fluri@azmedien.ch

Fischer Otto AG

3

Geberit Vertriebs AG

2

Personne compétente: Verena Müller, tél. 058 200 56 42 verena.mueller@azmedien.ch

Häny AG

54

Hoval AG

41

Hug & Zollet AG

42

MCH Messe Schweiz (Basel) AG

67

Nissan Center Europe GmbH

39

Layout: Toni Zürcher, toni.zuercher@azmedien.ch Impression et administration: Vogt-Schild Druck AG Gutenbergstrasse 1, 4552 Derendingen, www.vsdruck.ch

bâtitech: Parution: 10 fois par an, prix de l’abonnement: Fr. 85.– (à l’étranger port en sus) ISSN 1421 6704

Grundfos Management A/S Hälg & Co. AG

Ohnsorg Söhne AG Peugeot (Suisse) SA

18 5

49, 75 9

Tirage: 5700 ex.

R. Nussbaum SA

61

Remp 2012: Exemplaires totalement distribués (confirmation par la Poste Remp) 1194 exemplaires total tirage vendu, abonnements gratuits 1275 exemplaires

Rapp Wärmetechnik AG

47

RECOM Power GmbH

29

Autres publications de l’éditeur: Elektrotechnik, Megalink, Technica, HK-Gebäudetechnik, Chemie plus, natürlich, wir eltern, FIT for LIFE, Kochen

Renault Suisse SA

15

Droits d’auteur et de traduction: Avec l’acceptation des manuscrits par la rédaction et le paiement d’éventuels honoraires aux auteurs par l’éditeur, ce dernier acquiert le copyright et tous les droits de traduction et de publication des articles, soit dans d’autres revues éditées par l’éditeur, soit pour la publication de tirages à part.

Solu’Tubes SA

59

Suva, Schweiz. Unfallversicherung

51

Swisscom (Schweiz) AG Swisslux AG Theben HTS AG

4 27 3

Tobler Haustechnik AG

45

Association: USTSC Union suisse des professionnels de la technique sanitaire et chauffage VSSH, Hubrain 10, 8124 Maur, tél. 044 908 40 89 info@vssh.ch

Verband Schweizer Medien

69

Waldmann Lichttechnik GmbH

31

Winterhalter + Fenner AG

25

suissetec: Association suisse et liechtensteinoise de la Technique du bâtiment (suissetec), Secrétariat romand, rte des Longues Raies 11, CP 251, 2013 Colombier tél. 032 843 49 50, fax 032 843 49 55 romandie@suissetec.ch www.suissetec.ch

Zumtobel Licht AG

23

Participations importantes de AZ Medien AG en vertu de l’article 322, al. 2 du CP: AZ Anzeiger AG, AZ Fachverlage AG, AZ Management Services AG, AZ Regionalfernsehen AG, AZ TV Productions AG, AZ Verlagsservice AG, AZ Vertriebs AG, AZ Zeitungen AG, Belcom AG, Dietschi AG, Media Factory AG, Mittelland Zeitungsdruck AG, Vogt-Schild Druck AG, Vogt-Schild Vertriebs GmbH, Weiss Medien AG

REPRODUCTION INTERDITE

Page de couverture M. Züblin AG

Annonces d’emplois heig-vd

Encarts BauHolzEnergie AG KNX Bus News

77


Gemacht Pour les électriciens. für Elektriker. Unser Notre Antrieb motivation ist Ihre est votre Zufriedenheit. satisfaction. Wir Nous kennen connaissons den Elektrikeralltag le quotiaus dieneigener des électriciens Erfahrung àund travers leitennotre durchpropre diese expérience Erkenntnisse et Ideen en tirons für neue des idées spannende pour des Angebote offres intéressantes ab, welche Sie quibegeistern vous enthousiasmeront. werden. Das La gamme Produktsortiment de produitsOF-Look OF-Lookerfüllt répond dieaux Ansprüche attentes et und besoins Bedürfde nisse l’électricien des Elektrikers et de l’électro-planificateur. und des Elektroplaners. Les produits Die gutchoisis durchdachte, pour inpraxistégrer la und ligne, alltagstaugliche bien conçusZusammenstellung et destinés à vousder faciliter Produkte la tâche unterau stützt quotidien, Sie dabei vousim aideront Alltag, auf tousBaustellen, les jours sur im Büro les chantiers, und in der auFreizeit. bureau et dans vos loisirs.

Mehr unter www.of-look.ch Mehr unter www.of-look.ch of-look.ch

Gamm e élargie !!

OF-Look


Pour les PME: téléphonie et Internet à prix fixe.

* Exonération des frais d’abonnement pendant les 3 premiers mois, à la souscription d’un nouveau raccordement haut débit avec PME Office jusqu’au 30 novembre 2013. CHF 95.–/mois (économie CHF 285.–), PME Office CHF 119.–/mois (économie CHF 357.–), PME Office CHF 149.–/mois (économie CHF 447.–). PME Office Autres informations: swisscom.ch/pme-office

PME Office: dès 95.–/mois Avec un pack PME Office, vous téléphonez gratuitement du réseau fixe sur tous les réseaux fixes et mobiles suisses et vous disposez d’un accès Internet à haut débit. Demandez conseil au Swisscom Shop le plus proche ou commandez PME Office en ligne, sous swisscom.ch/pme-office

Economisez jusqu’à 447.–*

Bâtitech 11-2013  

Technique du bâtiment et énergie

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you