Issuu on Google+

6/7-2011 www.batitech.ch

Quiconque pense chaleur à distance, pense immédiatement à Hoval.

Hoval TransTherm Giro

Hoval est l’entreprise leader en Suisse pour des solutions de chauffage globales, respectueuses de l’environnement et sûres à l’avenir. Désormais votre partenaire fiable dans le domaine du chauffage à distance!

Hoval TransTherm CAD

22 I Chef-d’œuvre en ferblanterie 2011 28 I L’air des locaux et la santé 33 I Journée chauffage 2011 à Zurich


POMPES À CHALEUR INVERTER POUR LA CONSTRUCTION ET LA RÉNOVATION.

L’ÉVOLUTION DE L’EFFICACITÉ.

MODULE DE STOCKAGE pour installation intérieure des WPL AZ et WPL 5 N WPL AZ | Pompe à chaleur Inverter WPL 5 N | Pompe à chaleur Inverter WPL 14 HT | Pompe à chaleur Inverter pour installation intérieure

L’une des plus de 30 000 solutions de systèmes STIEBEL ELTRON.

SUPER SILENCIEUSES POMPES À CHALEUR INVERTER

STIEBEL ELTRON

Le futur du chauffage | La technique d’inversion 2.0 STIEBEL ELTRON offre un avantage décisif : dans la WPL HT, par exemple, deux compresseurs Inverter à vitesse variable opèrent avec injection intermédiaire de vapeur dans le circuit frigorifique. Ce qui, en cas de basses températures de source, offre aussi des températures de départ stables. Grâce à cette technologie, une très haute efficacité est assurée sur toute la gamme de puissance. Que ce soit dans la plage de charge partielle ou en cas de hautes températures de départ atteignant jusqu’à 75 °C – la technologie Inverter de STIEBEL ELTRON est une référence. Veuillez nous contacter si vous souhaitez en savoir plus sur la technique d’inversion 2.0 appliquée aux pompes à chaleur STIEBEL ELTRON. STIEBEL ELTRON. SPÉCIALISTE DES POMPES À CHALEUR. DEPUIS PLUS DE 35 ANS.

www.stiebel-eltron.ch


éditorial

bâtitech 6/7-11

Prenez l’air ! Un être humain adulte inspire et expire environ 20 000 fois par jour et près de 10 000 litres d’air traversent son corps. La ventilation d’un bâtiment doit produire au minimum 10 litres d’air par seconde et par personne. Selon la loi, l’air doit être renouvelé 1 à 3 fois par heure pour évacuer le CO2 exhalé par les occupants. Dans nos bâtiments on a presque complètement négligé ce point important durant les trois dernières décennies. 30% des bâtiments neufs ou rénovés dans le monde seraient malades selon l’OMS. Des résultats justes à la limite inférieure peuvent induire des problèmes de santé chez des personnes sensibles. Les mesures d’isolation ont contribué à une accumulation accrue des impuretés de l’air à l’intérieur des bâtiments. Les bâtiments à ventilation mécanique sont souvent moins sains que les bâtiments à ventilation naturelle. Soit par manque d’entretien des installations, soit parce que les occupants ont moins la possibilité d’agir sur leur climat intérieur. Dans le dernier numéro de notre revue «bâtitech» nous avons publié à la page 46: «l’adoption de la nouvelle norme sur les filtres à air». Dans le présent numéro, à la page 28 je vous laisse découvrir un article très intéressant sur le thème: «l’air des locaux, la santé et la qualité de vie». Période de vacances – période profitable aux voyages et à la découverte. J’en veux comme preuve la présente photo de mon fils Thomas prise en Floride. Il me l’a envoyée par mail avec la remarque: «les poissons savent voler! » Allez vous reposer, allez découvrir, prenez l’air! Bonnes vacances.

Bernard Dätwyler Rédacteur en chef batitech@batinfotec.ch

1


«Le système Climat VRF de Walter Meier est silencieux et ne nécessite que très peu de maintenance. Il peut être commandé aussi bien individuellement que centralement, et le montage s’est effectué rapidement, sans interrompre les activités de la journée. Cela crée un bon climat parmi nous et nos clients. A propos de climat, la récupération de chaleur ultramoderne permet d’économiser 50% de l’énergie.» Marine Gadiolet-Girard, Hôtel Chavannes-de-Bogis

Nous sommes à votre disposition, un simple appel suffit: CoolLine 0848 842 844 www.waltermeier.com/cool

Climatiseur VRF

Solutions pour le climat ambiant

CHAUFFAGE VENTILATION REFROIDISSEMENT HUMIDIFICATION DÉSHUMIDIFICATION


sommaire actuel I 09

produits 9 Maximum de silence dans les installations d’évacuation 10 Des climatiseurs économes en énergie 11 La solution pour toutes exigences 12 Nouvelle pompe à chaleur avec du réfrigérant 100% naturel 13 Beauté lumineuse 15 Une classe à part en matière de design 17 Collier de dalle universel emboîtable 19 Place nette sur vos lavabos

toit d’or 2011 22 «Effet de coulisse, théâtral, majestueux...»

partie technique 28 L’air des locaux, la santé et la qualité de vie

carnet I 43

suissetec 33 La branche du chauffage occupe une place de premier plan dans l’avenir énergétique suisse 37 Père et fils remportent la victoire au «Toit d’or 2011» 38 Sous le signe de l’image, de la formation et du développement durable 39 Formation continue 39 Conseiller/ conseillère énergétique des bâtiments

www.batitech.ch

6/7-2011 www.batitech.ch

actuel 4 Confort ambiant maximal grâce aux convecteurs sous plancher multifonctions 6 Le système de ventilation de laboratoire le plus rapide et le plus précis au monde

partie technique I 28

bâtitech 6/7-11

Quiconque pense chaleur à distance, pense immédiatement à Hoval.

Hoval TransTherm Giro

Hoval est l’entreprise leader en Suisse pour des solutions de chauffage globales, respectueuses de l’environnement et sûres à l’avenir. Désormais votre partenaire fiable dans le domaine du chauffage à distance!

Hoval TransTherm CAD

22 I Chef-d’œuvre en ferblanterie 2011 28 I L‘air des locaux et la santé 33 I Journée chauffage 2011 à Zurich

carnet 40 Un climatiseur se voit décerner le iF Design Award 41 Nouveaux collaborateurs chez Hoval 42 Le chauffage au mazout financièrement plus attractif 44 Les entrepreneurs se veulent confiants en l’avenir 44 Les climatiseurs split avec le nouvel appareil mural design 45 Constituer un tout! 46 La source d’énergie du futur

Hoval TransTherm Avec les stations de transfert Hoval TransTherm, l’énergie provenant du chauffage à distance est utilisée de manière fiable et économique. La gamme de produits Hoval TransTherm couvre les besoins allant de la maison familiale jusqu’aux installations à forte intensité énergétique. Nos conseillers sont à votre disposition au 0848 848 363.

3


4

bâtitech 6/7-11

actuel

Rapport d’application

Confort ambiant maximal grâce aux convecteurs sous plancher multifonctions BBO Bank Brienz Oberhasli mise sur les convecteurs Ascotherm de Prolux dans son nouveau bâtiment. Outre les exigences esthétiques, économiques et relatives à la sécurité, la mise en place d’un système technique du bâtiment à la pointe du progrès constituait une priorité dans le cadre du projet de construction de BBO Bank Brienz Oberhasli, à Brienz. L’ouvrage exploité depuis l’automne 2010 est conforme à la norme Minergie. Les nouveaux convecteurs sous plancher Ascotherm de Prolux assurent le chauffage, le refroidissement et la ventilation des pièces. Le défi pour les planificateurs CVC de Flück Haustechnik AG, Brienz, consistait entre autres à trouver un système ajoutant aux fonctions de chauffage, de refroidissement et de ventilation la prise en charge de la régulation intégrée (boîte de commande) du système de gestion du bâtiment. Par ailleurs, la construction

moderne, pourvue de grandes baies vitrées, imposait la réalisation de découpes en biais et d’ouvertures pour montants. Le système de convecteurs sous plancher sélectionné devait donc aussi se caractériser par une haute flexibilité pour s’adapter aux impératifs architectoniques. Il présentait une hauteur de 143 mm pour une profondeur de 314 mm. Les longueurs devaient être réalisées sur mesure, en fonction des caractéristiques du bâtiment.

Un système de chauffage, de refroidissement et de ventilation tout-en-un En choisissant les nouveaux convecteurs sous plancher Ascotherm, le maître de l’ouvrage a tablé sur un produit Prolux

Portrait du bâtiment de BBO Bâtiment à quatre niveaux Bank Brienz Oberhasli AG conforme à la norme Minergie, avec 36 pièces, dont 15 sont équipées de convecteurs sous plancher. (Début du chantier: février 2009, achèvement: septembre 2010); surface au sol brute: 1435 m2, volume de construction: 5000 m3; architecte: Ruch Architekten AG, Meiringen; conduite des travaux: Raess Architekten, Meiringen; ingénieur/planificateur en techniques du bâtiment: Flück Haustechnik, Brienz; spécialistes: Energieatelier AG, Thoune.


apte à remplir toutes les exigences sous forme de système tout-en-un. Outre le chauffage, les convecteurs sous plancher Ascotherm assurent un refroidissement par convection forcÊe en configuration 2 ou 4 tuyaux à l’aide d’un ventilateur à courant transversal. En même temps, ils alimentent les locaux en air frais et les ventilent. Ainsi, les 18 à 20 collaborateurs installÊs dans cette unitÊ bÊnÊficient en toute saison d’un climat intÊrieur agrÊable. La sociÊtÊ HeizkÜrper Prolux AG commercialise des convecteurs sous plancher depuis 2006. Sa gamme comprend des chauffages à convection naturelle et à convection forcÊe. Ces dernières versions utilisent un ventilateur à courant transversal, ou, si les pièces l’autorisent, l’air ambiant. La propre fabrication offre au

planificateur une libertÊ d’amÊnagement quasiment illimitÊe, même quand les façades vitrÊes sont coudÊes ou courbÊes, et permet d’Êlaborer des solutions sur mesure. Les conseillers techniques de Prolux ont Êgalement assistÊ le client dans le cadre du projet de construction à Brienz, de la phase de planification à l’installation des convecteurs sous plancher. A cet effet, ils ont travaillÊ en Êtroite collaboration avec les sociÊtÊs Flßck Haustechnik, Brienz (Êtude CVC) et Schßtz Service, Belp (Êtude de l’installation Êlectrique). ■

    

     

HeizkĂśrper Prolux AG 9320 Arbon TĂŠl. 071 447 48 48 www.prolux-ag.ch

     

 "  & #   (( #    (!   ( !(  % (!   ( !! $$$ '   '

  

    


6

bâtitech 6/7-11

actuel

Régulateur de débit Phoenix: également intégrable dans les systèmes de gestion technique du bâtiment

Le système de ventilation de laboratoire le plus rapide et le plus précis au monde. Il y a encore peu de temps, les régulateurs de débit Phoenix étaient avant tout connus pour les systèmes de ventilation de laboratoire. Les nouveaux produits de Phoenix Controls sont maintenant nouvellement utilisés dans trois segments spécialisés du marché. Ils sont intégrables dans tous les systèmes de gestion technique du bâtiment. Auteur: Hans Peter Läng La nécessité d’un régulateur au niveau local et en conséquence des coûts qui y sont liés est supprimée dans les bâtiments dans lesquels le système de régulation de débit Phoenix Controls est utilisé. Etant donné que le système est basé sur LonTalk, un protocole industriel standard pour les systèmes de gestion technique du bâtiment, il peut être complété

Assortiment des régulateurs de débit Phoenix

d’appareils et d’accessoires usuels pour accroître la fonctionnalité globale.

Celeris pour laboratoires La plate-forme Celeris est un système de régulation très efficace, avantageux et basé sur LonWorks, qui autorise la régulation de la température, de l’humidité, de la fréquentation et de la ventilation au

niveau local. Celeris peut être exploité soit sous la forme d’un système autonome, soit pleinement intégré dans le système de gestion technique du bâtiment.

Avantages du système • Sécurité et accroissement du confort dans un système • Efficience • Interopérabilité • Emulation Web • Fonction complète de rapport et de tendance

Flexibilité Cette plate-forme offre des entrées et sorties flexibles, de manière à émuler une grande diversité d’applications standards, de même que de fonctions spécifiques au client et au site. L’architecture est extensible jusqu’à 32 nœuds dans les applications avec unités d’air pulsé et repris ou 20 nœuds dans les applications de laboratoire. Le système peut sans difficulté être reconfiguré si l’aménagement l’exige.

Performances élevées L’architecture de la régulation se distingue par une haute efficacité, les fonctions de régulation étant réparties au niveau local. La largeur de bande nécessaire au niveau du bâtiment est à disposition grâce à l’utilisation de routeurs et d’amplificateurs basés sur LonWorks.

Sécurité maximale, confort et économie d’énergie Les équipements de recherche ultramodernes d’aujourd’hui sont soumis à des exigences complexes, qui rendent nécessaires des solutions de régulation, permettant de garantir des conditions allant au-delà de la pressurisation des locaux.


actuel

bâtitech 6/7-11

On peut trouver éventuellement à l’intérieur d’un aménagement déterminé : des laboratoires pour les essais sur animaux à l’étage inférieur, des laboratoires de recherche chimique sur un ou deux étages au-dessus et des locaux de bureaux à côté des laboratoires. Chacun de ces domaines impose des exigences de confort et de sécurité différentes, qui peuvent sans problème être satisfaites avec Celeris.

Traccel pour les locaux de laboratoire, de recherche et salle blanche Les régulations de locaux Traccel conviennent de façon idéale pour les locaux à débit d’air variable (VAV) dans lesquels il est important de respecter un bilan de débits d’air positif ou négatif. Dans ces applications, le contrôleur est programmé de manière à garantir un débit complémentaire constant. La caractéristique à 48 points, unique en son genre, de l’air pulsé et de l’air repris est spécialement mémorisée sur le contrôleur pour chaque local. L’unité de commande utilise ces données pour la commande en parallèle précise des deux régulateurs de débit. En cas d’écart de la valeur de consigne de température, le débit d’air est immédiatement adapté dans la valve d’air pulsé. Le régulateur de débit d’air continue simultanément à fonctionner avec le même écart de valeur de consigne, de telle manière que le bilan des débits ne soit pas modifié entre les deux régulateurs.

L’accroissement de la pression statique à partir de la droite accroît la charge sur le ressort du cône. Celui-ci pénètre dans le régulateur de débit d’air. La valeur de consigne est maintenue.

Avantages du système Le calibrage en usine réduit les coûts de mise en service. • Des régulateurs de débit indépendants de la pression évitent des coûts élevés de réajustage. • Pas d’entretien des capteurs de débit d’air. • La réduction des débits en cas de nonutilisation permet des économies d’énergie.

Commande de température de plusieurs zones. Dans les locaux de grande dimension, les températures peuvent quelquefois varier

localement. Dans ces cas, plusieurs zones sont prévues. Le contrôleur Traccel totalise tous les débits d’air pulsé et permet de piloter parallèlement le régulateur de débit d’air repris. En conséquence, le débit d’air complémentaire est toujours maintenu constant.

Theris pour les hôpitaux Une chambre de patient, éventuellement avec le mode contagion, peut être équipée d’un régulateur de débit Theris TP formant maître/esclave dans l’air pulsé et l’air repris. Un régulateur de débit constant est prévu dans l’air repris des douches. Le régulateur de débit d’air pulsé est

Transform a tion Attention amiante!

Contrôlez la présence d’amiante dans les ouvrages construits avant 1990! www.suva.ch/amiante

7


8

bâtitech 6/7-11

actuel

raccordé à une sonde de température, au moyen de laquelle, la grandeur de commande du débit d’air et celle de la valve LE et/ou LK peuvent être régulées. A cette occasion, le débit d’air en excès est toujours maintenu constant. En cas de besoin, la chambre individuelle peut être convertie en chambre d’isolement qui, selon les besoins, peut être exploitée en mode septique ou aseptique. La fonction de fermeture étanche des régulateurs de débit permet également une décontamination.

Salles d’opération Un nombre encore plus important de fonctions de régulation et d’affichage est possible avec le régulateur de débit Theris-TX. Une séquence dans une salle d’opération est décrite ci-dessous. Maintien de la pression dans une solution salle blanche avec ou sans SAS.

Régulation du débit: • La régulation indépendante de la pression maintient le débit à ± 5 pour cent de la valeur de consigne. • Le débit d’air en excès aux locaux contigus reste à tout moment constant, même dans le cas de variations de débit dans le local. Régulation du climat: • Le régulateur de débit AP s’ouvre et se ferme selon les exigences du ‹maximum› au ‹minimum› du débit réglé. La valve LE et/ou LK s’ouvre ou se ferme de façon séquentielle. • L’humidité de l’air est affichée et transmise à la GTB pour traitement. • Le système de régulation indique la température de l’air repris, la température des zones, la commande des valves

LE/LK, le débit d’air, l’état d’occupation et l’humidité relative de l’air. • Les valeurs de consigne sont modifiables localement sur un moniteur avec un mot de passe correspondant.

Le régulateur de débit avec fonction de fermeture étanche communique avec le Theris-Room-Controller qui adapte le débit d’air de manière que le bilan des débits du local soit toujours positif ou négatif. ■

Pharmacie d’hôpital Theris-TX constitue le bon choix lorsque la surveillance de l’humidité et une fermeture étanche sont à l’ordre du jour. Le régulateur de débit Celeris à fonction de fermeture étanche devrait toujours être utilisé lorsqu’il s’agit d’un BSC (Bio Safety Cabinet) et que l’on doit aussi faire appel à un entraînement de régulateur rapide.

Grand laboratoire et bureau avec différentes zones de température.

Durrer-Technik AG 1196 Gland Tél. 022 354 80 80 www.durrer-technik.ch

Laboratoire scientifique avec hotte de sécurité isolable de façon étanche à l’air.


produits

bâtitech 6/7-11

Silere de Valsir

Maximum de silence dans les installations d’évacuation Silere est le système d’évacuation acoustique conçu par Valsir : une gamme de tubes réalisée dans une matière spéciale qui garantit la réduction sonore dans les installations d’évacuation. Son application s’impose sur des installations où l’isolation acoustique est fondamentale: milieu hospitalier, hôtels, bureaux administratifs, appartements à insonoriser. Par rapport aux autres systèmes de réduction du niveau sonore dans les installations d’évacuation, Silere possède d’excellentes propriétés d’isolation acoustique qui ont été confirmées par l’Institut Fraunhofer für Bauphysik de Stuttgart. Le raccordement par emboîtement permet non seulement une réduction des temps de montage mais limite également les vibrations du réseau. Les propriétés de réduction sonore du Silere sont le résultat d’une somme de facteurs comme le système de raccordement, l’épaisseur des parois du tube et la matière utilisée, résistant aux chocs à basse température. Silere est composée d’une matière qui appartient à la famille des thermoplastiques respectant le milieu ambiant. Cette matière peut être recyclable et résiste aux acides et aux alcalins, limite les dépôts grâce

à sa surface particulièrement lisse et résiste à la chaleur jusqu’à une température de 95°C. ■ Valsir SpA 25078 Vestone – Brescia (Italia) Tél. +39 0365 877011 Fax +39 0365 81268 www.valsir.it

Arrêt des tr a vaux Attention amiante!

Contrôlez la présence d’amiante dans les ouvrages à rénover construits avant 1990! www.suva.ch/amiante

9


10

bâtitech 6/7-11

produits

Krüger

Des climatiseurs économes en énergie Après un magnifique mois d’avril, nombreux sont ceux dans notre pays à caresser l’espoir d’un été torride. En revanche, les grosses chaleurs réjouissent peu ceux qui travaillent dans un bureau, un cabinet ou un magasin. Les climatiseurs apportent de la fraîcheur – mais ces installations ne sont-elles pas de purs gaspillages d’énergie? Avec les nouveaux appareils Toshiba, Krüger prouve le contraire. Après les suées du mois d’avril et ses températures presque tropicales, que nous réserve l’été? De nouveaux records de chaleur? Peut-être. Mais de fait, travailler ou étudier pendant les grandes chaleurs est pratiquement impossible dans des locaux non climatisés. Les environnementalistes se demandent alors peut-être si les climatiseurs ne sont pas une aberration écologique. La réponse est non sans ambiguïté. L’époque des climatiseurs énergivores est révolue. On trouve aujourd’hui sur le marché des appareils convaincants pour leurs performances environnementales et

leur efficience énergétique – pouvant ainsi être utilisés en toute bonne conscience. Tel est le cas pour les modèles Toshiba de Krüger, leader des climatiseurs sur le marché suisse. Les climatiseurs Hybrid Inverter de Toshiba fonctionnent exclusivement avec le fluide frigorigène R/410A neutre pour l’environnement et exempt de CFC. Pratiquement tous les modèles affichent une efficience énergétique optimale grâce à la technologie Inverter, une révolution qui permet un fonctionnement en continu avec de faibles variations. De plus, les systèmes à filtres multiples absorbent les

mauvaises odeurs, la fumée, la poussière, le pollen, les bactéries et autres substances nocives. Ces appareils assurent par conséquent un confort élevé et un climat intérieur agréable et sain. La commande du régime du compresseur garantit un contrôle exact de la température et un fonctionnement silencieux. Mais la technologie Hybrid Inverter développée par la marque est le cœur des climatiseurs Toshiba car elle permet à la fois de réaliser des économies d’énergie et d’obtenir des valeurs de climatisation encore inégalées à ce jour. «Hybrid Inverter » réunit deux technologies dans un seul et même appareil: l’une augmente l’efficience à une puissance de sortie maximale (IAM), l’autre offre une efficience optimale lors du fonctionnement à charge partielle (IBM). Les appareils passent automatiquement d’un mode de fonctionnement à l’autre. Miser sur les modèles Inverter de Toshiba, c’est être parfaitement équipé pour les grandes chaleurs. Car ces climatiseurs produisent une fraîcheur agréable avec peu d’énergie et une atmosphère saine, au travail comme à la maison. En version pompe à chaleur, ces appareils fonctionnent également en mode chauffage pour des températures extérieures allant jusqu’à –15 degrés Celsius. ■ Krüger et Cie SA 9113 Degersheim Tél. 071 372 82 82 www.krueger.ch


produits

bâtitech 6/7-11

Gamme de réservoirs de chasse Valsir

La solution pour toutes exigences Dans un marché global toujours plus dynamique avec des exigences élevées, proposer une gamme de produits qui outre garantit une fiabilité et une qualité technique, est également en mesure de satisfaire tous types d’applications et d’installation. Pour toutes ces raisons Valsir propose une offre extrêmement large de réservoir de chasse apparent ou encastré caractérisée par la rapidité de mise en œuvre, quelle que soit l’installation à satisfaire. Les réservoirs encastrés Valsir disponibles en déclenchement mécanique ou pneumatique peuvent être démontés et remontés aisément après l’installation en cas de dégradation sans être contraint de les extraire de la paroi. Les divers modèles installés selon différentes typologies et configurations de montage, block, fixistem, autoportant, et mur porteur permettent de s’intégrer dans toutes les salles de bain en toute situation, quelle que soit la nature de la paroi. L’exemple le plus significatif est le nouveau modèle Cubik, un réservoir à faible encombrement étudié pour l’installation en gaine technique étroite exigé sur les différents marchés internationaux sur lesquels Valsir s’affirme. Tropea à l’inverse est adapté pour l’installation en paroi avec une profondeur ré-

duite grâce à ses 74 mm d’épaisseur. Le modèle Space caractérisé par sa forme angulaire permet d’exploiter au mieux l’espace disponible même s’il est réduit. Evolut est la solution idéale pour les installations sous fenêtre grâce à ses 82 cm de hauteur par rapport au sol. Winner avec une épaisseur classique de 120 mm est le modèle étudié pour les exigences d’installation de la majorité des marchés européens. La préservation de l’environnement et des ressources en eau sont des valeurs qui inspirent la philosophie de production de Valsir: la possibilité du double touche des réservoirs Valsir (7,5/4 litres) garantit l’utilisation de la quantité d’eau adaptée à chaque demande. De plus toute la gamme de réservoirs est disponible avec une série de plaque de commande sous différents matériaux et finitions qui s’harmonisent parfaitement avec les ambiances des salles de bain aux tendances actuelles. Pour une ambiance encore plus fonctionnelle et confortable, Valsir propose le modèle Ariapur, l’innovant système de renouvellement d’air disponible sur tous les types de réservoir encastré. Aria pur est la solution idéale pour garantir la salubrité de l’air à l’intérieur des toilettes surtout dans les lieux où le renouvellement de l’air est limité. A travers

l’aspiration effectuée aussi bien dans l’ambiance que directement par la cuvette avec le système silencieux et discret Ariapur, l’air vicié est éliminé, générant une qualité d’air ambiant des toilettes idéale. ■ Valsir SpA 25078 Vestone Brescia – Italie Tél. +39 0365 877011 www.valsir.it

suva.ch/maison- a miante Attention amiante!

Visitez la Maison de l’amiante, apprenez à reconnaître les dangers et gagnez des vacances en Suisse.

11


12

bâtitech 6/7-11

produits

Alpha-InnoTec

Nouvelle pompe à chaleur avec du réfrigérant 100% naturel Alpha-InnoTec, leader des pompes à chaleur, mise sur un réfrigérant naturel et respectueux de l’environnement et lance avec la nouvelle série LWD une nouvelle technologie pionnière. Cette nouvelle génération de PàC avec double structure, un module en extérieur et l’autre, hydraulique, à l’intérieur donne une finesse inégalée pour une installation à faible coût. Une nouvelle ère, efficace et respectueuse de l’environnement, sonne dans la construction des PàC air-eau avec la nouvelle série LWD du groupe Schulthess, dont fait partie l’entreprise Alpha-InnoTec. Cette dernière frappe d’une pierre deux coups en utilisant le réfrigérant R290 (propane) qui est naturel et respectueux de l’environnement et permet à l’ensemble du circuit de réfrigération de fonctionner avec des pressions plus basses, ce qui protège les composants en ayant une efficacité accrue. Cela donne d’excellents COP (3,7 à A2/W35) et des possibilités de températures de départ jusqu’à 70°C, ce qui peut être particulièrement bénéfique pour le chauffage par radiateurs. De plus, ces nouvelles PàC seront exemptées de la vignette de déclaration fédérale pour les installations contenant plus de 3 kg de réfrigérant.

Inégalé, 45 dB (A) Alpha-InnoTec a remué ciel et terre pour la construction de la nouvelle série LWD (D signifie «Dual»). Grâce au dimensionnement généreux de l’échangeur de chaleur, une réduction supplémentaire au niveau du bruit a été atteinte avec un niveau sonore de 45 dB dans un périmètre de 1 mètre. Alpha-InnoTec est également novateur pour la répartition des diffé-

rents composants. Le circuit frigorifique, contrairement aux pompes à chaleur Split, est entièrement logé dans l’unité extérieure. La PàC peut être installée sans toucher au circuit frigorifique et ne nécessite donc pas le permis de manipuler les fluides frigorigènes.

Idéale pour la rénovation Les nouvelles PàC de 5 et 7 kW (A2/W35) sont idéales pour la rénovation des systèmes de chauffage existants. L’unité extérieure peut être fixée au mur ou posée au sol. Un montage rapide, facile et peu coûteux. Il est donc aisé de connecter l’unité extérieure à celle d’intérieur. Les pompes, soupapes de sécurité, le vase d’expansion et la régulation Luxtronik 2,0 sont déjà intégrés dans 100% respectueux de l’environnement: la nouvelle série LWD pompe à chaleur air/eau d’Alpha-InnoTec avecun réfrigérant naturel, le R290 (propane).

Conception, Réalisation, Décompte Compteurs d’énergie thermique, de froid et d’eau avec enregistrement des données individuelles sur site, par bus ou par ondes radio. Simple, précis, fiable. La compétence grâce à l’expérience Rapp Wärmetechnik AG | Dornacherstrasse 210 | 4018 Bâle Téléphone +41 61 335 77 44 | Fax +41 61 335 77 99 | www.rapp.ch | rappwt@rapp.ch

l’unité intérieure. Fidèle à la devise «Plug & Heat», il suffit de brancher et c’est terminé!

Maintenant, passez aux pompes à chaleur avec du réfrigérant 100% naturel En tant que leader du marché, AlphaInnoTec reste axé sur les conseils et la vente des pompes à chaleur et des systèmes solaires. Des spécialistes expérimentés dans la technique et le service après-vente sont soucieux de notre environnement et sont là pour conseiller et aider. La nouvelle série LWD avec le réfrigérant naturel R290 sera disponible dès août 2011. Elle complète parfaitement la gamme étendue de pompes à chaleur d’Alpha-InnoTec. ■ Alpha-InnoTec Suisse SA 1025 St-Sulpice Tél. 021 661 31 45 www.alpha-innotec.ch «Plug and Heat» – l’unité extérieure et l’unité intérieure forment un ensemble optimal.


produits

bâtitech 6/7-11

Pumpen Armaturen Systeme ■

Graceline

Beauté lumineuse Graceline donne une note exclusive à nos gestes quotidiens. Et pour rendre hommage au désir d’individualisme, un miroir luminescent sans lampes apparentes. Comble du raffinement: les fines bandes lumineuses qui traversent le miroir et s’intègrent harmonieusement dans l’ensemble, emplissant l’espace d’un éclat lumineux. L’éclairage indirect et la luminosité intensive des modèles de base s’effectuent par des tubes fluorescents en haut et en bas. La lumière est réglable individuellement. Ce modèle à succès a maintenant été mis au dernier état de la technologie. L’éclairage de la nouvelle gamme GRL/LED est également indirect, en haut avec tubes fluorescents et en bas avec lumière LED blanche ou de couleur. Les couleurs sont réglables individuellement. La lumière se commande par capteur en bas à l’extérieur à gauche et à droite. L’intérieur offre un espace idéal avec tablettes en verre réglables par degrés, double prise de courant, amortisseur de porte, boîte d’accessoires et miroir grossissant. Graceline est disponible en tant que modèle de base ainsi qu’en gamme de LED dans les largeurs de 70, 100 et 120 cm avec deux, et dans les largeurs 130 et 150 cm avec trois portes. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre site www.wschneider.com ou demandez conseil auprès de nos vendeurs à Langnau a. A. ■ W. Schneider+Co AG CH-8135 Langnau a. A. Tél. 043 377 78 78

Ne gaspillez pas l‘énergie ! Avec le soutien de votre conseiller KSB, votre installation devient plus efficace et en plus vous économisez de l’argent. Nos experts savent ce qui est important: chez KSB, nous considérons le système hydraulique dans son ensemble et permettons ainsi une réduction significative de la consommation d’énergie, en d’autres termes des économies significatives. De plus, nous tenons compte du potentiel d’économie des différents composants. Au final, une installation qui tourne dans la zone verte - ce qui réjouira également votre portefeuille. KSB Zürich AG . Limmatstrasse 50 . 8005 Zürich . Tel. +41 43 210 99 33 KSB Zurich SA . Succursale Romandie . Rte de la Combe, ZI A . CH-1816 Chailly-Montreux / VD · Tél. +41 21 923 51 42 · www.ksb.com

Frankfurt am Main 15. – 19.3.2011

L‘équipe KSB se réjouit de vous rencontrer. Halle 9.1 / Stand E30

13


14

bâtitech 6-11

carnet

CONVECTEUR SOUS PLANCHER ASCOTHERM Ch a uffa ge

Ve n ti l a ti o n

C L I M A T

R e f r o id is s e m e n t

A M B I A N T

A D A P T E

Heizkörper Prolux AG, Amriswilerstrasse 50, CH-9320 Arbon, Tél. 071 447 48 48, www.prolux-ag.ch


produits

bâtitech 6/7-11

15

Nouveautés 2011: nouvelles plaques de déclenchement Geberit

Une classe à part en matière de design

Le refroidissement et le chauffage se mettent au vert

Geberit lance sur le marché des nouvelles plaques de déclenchement dans un design prestigieux et flatteur. Ainsi, les planificateurs et les installateurs disposent d’un élément de construction supplémentaire pour la conception de salles de bains et de WC de qualité supérieure. Plaque de déclenchement Kappa21 pour la chasse d’eau Geberit à encastrer UP200 Les nouvelles plaques de déclenchement Kappa21 destinées à la chasse d’eau UP200 gardent le même aspect que les plaques de déclenchement Sigma20. Ainsi, la chasse d’eau UP200 se présente également avec un design ultramoderne. Les plus importantes caractéristiques: • Kappa21 pour la chasse d’eau à encastrer UP200 • Rinçage à 2 quantités, pour déclenchement depuis devant/dessus • Peut être monté sans outils • Dimensions et pièces détachées identiques aux plaques de déclenchement Kappa existantes • Matériau: matière synthétique • Livrable dans les exécutions: brillantmat-brillant, blanc-brillant-blanc et mat-brillant-mat

pour leurs salles de bains et WC. Pour eux, Geberit propose à partir de l’automne 2011 un élément supplémentaire destiné à une conception soutenue de la salle de bains: la plaque de déclenchement à fleur de la surface Sigma60 pour la chasse d’eau UP320 d’aspect acier inox. Les plus importantes caractéristiques: • Plaque de déclenchement à fleur de la surface pour la chasse d’eau à encastrer UP320 • Chrome brossé d’aspect acier inox • Rinçage à deux quantités, pour déclenchement depuis devant • Revêtement Easy to clean • Matériau: zinc moulé sous pression • Livrable à partir du 1er octobre 2011 ■

Nous vous montrons comment Geberit Distribution SA 1010 Lausanne Tél. 021 654 99 80 www.geberit.ch

vous pouvez, grâce aux systèmes d’eau glacée et aux technologies de pompe à chaleur les plus mo-

Plaque de déclenchement Sigma50 d’aspect acier inox de première qualité La ligne exclusive Sigma50 a été complétée par un nouveau phare. Une nouvelle plaque de déclenchement d’aspect acier inox de première qualité satisfait également aux exigences élevées en matière d’esthétique et de design. Les plus importantes caractéristiques: • Sigma50 pour les chasses d’eau à encastrer UP320/UP300 • Chrome brossé d’aspect acier inox • Rinçage à deux quantités, pour déclenchement depuis devant • Peut être monté sans outils • Dimensions et pièces détachées identiques aux plaques de déclenchement Sigma existantes • Revêtement Easy to clean • Matériau: cadre en zinc moulé brillant chromé; poussoir en zinc moulé chrome brossé

Plaque de déclenchement à fleur de la surface Sigma60 Les maîtres d’ouvrage exigeants revendiquent à bon escient la meilleure qualité

Misez désormais sur la classe A de l’efficacité énergétique

dernes, refroidir et chauffer avec une meilleure efficacité énergéPlaque de déclenchement Geberit Kappa21 dans un design ultramoderne, destinée à la chasse d’eau Geberit à encastrer UP200.

Plaque de déclenchement Geberit Sigma60 à fleur de la surface d’aspect acier inox destinée à la chasse d’eau Geberit à encastrer UP320.

Plaque de déclenchement Geberit Sigma50 d’aspect acier inox de première qualité: se prête aux chasses d’eau Geberit à encastrer UP320 et UP300.

tique, à moindre coût et en respectant davantage l’environnement. Les derniers climatiseurs de TCA ont le label d’efficacité énergétique A. Misez sur des solutions d’avenir pour le refroidissement et le chauffage.

Saviez-vous que… la production du fluide frigorigène R22, nocif pour l’environnement, est interdite depuis le 1er janvier 2010 ? Davantage d’informations sur www.tca.ch

Votre expert en climatisation!

Info-Téléphone: 071 313 99 22 Service-Hotline: 0840 822 822

www.tca.ch


16

bâtitech 6-11

partie technique

Meurtre au sauna L

orsque le commissaire Wacker pénétra sur le lieu du crime, le cadavre étendu sur le sol du sauna était déjà refroidi. Dans le dos de la victime, une blessure béante semblait avoir été causée par un objet pointu. Wacker regarda attentivement les trois personnes présentes dans le sauna. L’une d’entre elles devait être le coupable: un jeune étudiant avec son notebook sous le bras, une vaillante grand-mère tenant une bouteille thermos à la main et une ravissante monitrice de yoga chargée de ses huiles parfumées. Malgré un examen précis des trois suspects, le commissaire ne trouva pas l’arme recherchée. Soudain, tout devint clair et, triomphant, il s’écria: «Plus aucun doute, l’assassin est »

Le pouvoir unique d’une annonce. L’interactivité est l’un des nombreux avantages des annonces proposées par Manuel Rohrer et Patrick Ryffel de l’agence de publicité Contexta. Une promotion de la Presse suisse, en collaboration avec la relève créative des agences suisses de publicité. www.pressesuisse.ch


produits

Samvaz SA – PIPEX®

Collier de dalle universel emboîtable Le système de fixation PIPEX® de la société Samvaz SA est connu de tous dans le domaine de la technique du bâtiment. Qui n’a jamais posé un collier Polyfix, Minifix ou Poly-Isol? Qui ne connaît pas les colliers de dalle, les profils C, les tubes taraudés, les plaques de base, les points fixes, les consoles ou les spécialités PIPEX® fabriquées depuis plus de 40 ans en Suisse romande? L’entreprise de 175 collaborateurs basée à Châtel-St-Denis dans le sud du canton de Fribourg développe et fabrique depuis toujours ses propres produits, dont notamment le nouveau collier de dalle universel emboîtable. C’est en observant et écoutant les monteurs sur les chantiers que les ingénieurs de Samvaz SA se sont penchés sur la problématique de la pose: les pieds de dalle à planter abîment les panneaux de coffrage, les pointes des pieds risquent de rouiller, les colliers de dalle à fixer sur les fers sont très encom-

brants et leur logistique n’est par conséquent pas efficace, ni pour le stockage, ni pour le transport, ni pour la manipulation sur le chantier. Le fruit de ces recherches a conduit les spécialistes de la fixation à proposer, en complément à la large gamme des colliers de dalles PIPEX®, un pied de dalle emboîtable à fixer sur l’armature. Sur un volume équivalent à un pied de dalle, il est possible d’en mettre 10, donc une logistique améliorée, un gain de temps et de place sur les chantiers. Le kit est livré

La nature remercie ceux qui roulent en pensant à l’environnement. Le gaz naturel est une énergie naturelle, issue des tréfonds de la terre et moins polluante que l’essence ou le diesel. En Suisse lorsque vous faites le plein de gaz naturel, celui-ci contient au moins 10% de biogaz renouvelable neutre en CO2. Votre décision préserve le climat et votre porte-monnaie – pour 100 francs, vous pourriez parcourir jusqu’à 1200 km: www.gaz-naturel.ch

bâtitech 6/7-11

17


bâtitech 6/7-11

produits

complet par paquet de 10 pièces, incluant le pied, le collier et les agrafes. Les colliers sont disponibles en hauteur 150, 200, 300, 400, 500 et 600 millimètres. De plus, comme le collier est universel, il s’adapte à tous les diamètres de 10 et 140 millimètres. ■ Samvaz SA 1618 Châtel-St-Denis Tél. 021 948 34 34 www.samvaz.ch


produits

bâtitech 6/7-11

La ligne Metris propose des modèles en 260, 230, 200 et même 100.

Hansgrohe – la nouvelle ligne de robinetterie Metris

Place nette sur vos lavabos Lorsqu’ils planifient des bâtiments d’habitation ou commerciaux, les architectes et les ingénieurs sont de plus en plus souvent confrontés à des directives exigeantes dans le domaine des sanitaires. Un confort maximum fait aujourd’hui partie des souhaits élémentaires des maîtres d’œuvre et des investisseurs. La pyramide des âges modifiée de notre société exige par ailleurs que l’on s’intéresse plus intensément à la suppression des barrières à la salle de bains. La facilité d’accès dans ce domaine va en effet au-delà des directives DIN et de la planification d’espaces plus généreux. La nouvelle ligne de robinetterie Metris offre un confort supplémentaire aux utilisateurs de tous âges. Les nouveaux produits du spécialiste de la robinetterie et

des douchettes Hansgrohe permettent en effet de déterminer individuellement l’espace utile entre le robinet et le lavabo, appelé ComfortZone. «La robinetterie

évolue avec les besoins individuels», explique Sandra Alduk, directrice du marketing chez Hansgrohe. Cet espace supplémentaire, qui fait toute la différence,

Prestations solides & Technologie durable une alliance parfaite

Les solutions les plus durables se fondent sur une alliance parfaite. Hälg Group réunit le meilleur des techniques du bâtiment pour vous fournir la solution optimale. Nous veillons aussi à une exploitation économe de ressources durables dans l’intérêt de nos clients et de l’environnement. Profitez de notre expérience, de nos capacités d’innovation et de notre savoir-faire qui forment une alliance parfaite. Votre partenaire Hälg Group se trouve près de chez vous. Ou sur www.haelg.ch

19


20

bâtitech 6/7-11

produits

Hansgrohe fait partie du rÊseau international du groupe Hansgrohe, la marque premium de douchettes et de robinetterie pour la salle de bains et la cuisine. DistinguÊs de nombreux prix dans le monde entier, ses produits sont synonymes de design novateur, de technologies durables et d’une qualitÊ fonctionnelle des plus ÊlevÊes. Ces ÊlÊments justifient le succès de la marque, l’un des plus grands fabricants mondiaux dans le domaine sanitaire. Des inventions et des technologies telles que la barre de douche, les types de jets rÊglables, la fonction anticalcaire QuickClean, la technologie AirPower ou EcoSmart font de Hansgrohe l’un des pionniers en matière d’innovation dans la branche sanitaire internationale.

est gage d’une plus grande libertÊ de mouvement et d’une ergonomie amÊliorÊe.

Du confort à tous les niveaux et sous toutes ses formes La nouvelle ligne de robinetterie Metris propose des solutions adaptÊes aux habitudes et aux conditions les plus variÊes: qu’il s’agisse de plans en cÊramique, de vasques libres ou de lave-mains peu encombrants – cinq mitigeurs prÊsentant une ComfortZone allant de 100 à 260 peuvent être combinÊs en fonction des habitudes d’utilisation. L’espace laissÊ libre sous les mitigeurs 200 et 260 suffit pour remplir des arrosoirs et vases hauts

      

La robinetterie adaptĂŠe Ă  chaque lavabo.

ou se laver les cheveux. Flexible, le nouveau modèle 230 offre un avantage particulier: le bec pivote aisÊment sur le côtÊ. Il n’est pratiquement plus possible de s’y heurter. Grâce à la poignÊe latÊrale, le dÊbit d’eau et la tempÊrature peuvent être rÊglÊs aisÊment. Avec sa ComfortZone de 110, le mÊlangeur Metris 100 offre un grand confort dans un espace rÊduit et convient particulièrement aux petits lavabos. La large gamme de robinetterie Metris fournit des solutions adaptÊes à tous les points d’eau de la salle de bains, avec des mitigeurs de bidet, baignoire ou douche. Le design de la nouvelle ligne est nÊ dans le prestigieux bureau de design Phoenix Design (Stuttgart, Tokyo). Les ÊlÊments de base de tous les mitigeurs Metris sont des corps coniques ÊlancÊs, des arêtes prÊci-

ses et des arrondis dÊlicats conduisant à un bec rectangulaire. La poignÊe et le bec fin du mitigeur reflètent le luxe et le caractère. La courbe de la poignÊe, tournÊe vers le haut, est une vÊritable invitation à l’utiliser. Grâce à la cartouche en cÊramique ÊprouvÊe, la tempÊrature et le dÊbit de l’eau peuvent être rÊglÊs de manière prÊcise et aisÊe sur tous les nouveaux mitigeurs. Tous les mitigeurs pour lavabo sont en outre ÊquipÊs de sÊrie de la technologie EcoSmart de Hansgrohe. Un mousseur intÊgrÊ au bec garantit un dÊbit d’eau Êconomique constant de cinq litres par minute et enrichit l’eau en air pour un jet dense, agrÊablement doux. Une gestion raisonnable des ressources prÊcieuses que sont l’eau et l’Ênergie est ainsi garantie. ■

  


produits

bâtitech 6-11

21

Bien trouvé: le défroissage vapeur remplace le repassage.

L’Adora et sa première mondiale, le défroissage vapeur. Premier lave-linge à défroisser le linge à la vapeur, l’Adora SLQ s’acquitte de cette tâche avec tant de soin qu’elle rend le repassage superflu dans la plupart des cas. Découvrez-en plus au sujet de nos innovations uniques sur vzug.ch


Photo: Tom Bisig, Bâle

«Le Toit d’Or 2011»

«Effet de coulisse, théâtral, majestueux...» Les revêtements métalliques de toiture et de façade tiennent une grande place dans l’architecture contemporaine et suscitent l’intérêt des maîtres d’œuvre autant que des architectes. Afin de présenter cette architecture et les travaux de ferblanterie réalisés en tôle fine à un grand public, l’Association suisse des maîtres ferblantiers diplômés ASMFD, sous la direction de son président Christophe Aeberhard, a créé un jury où se distinguent, outre le professeur d’architecture Jürg Grunder, des maîtres ferblantiers expérimentés. Ce jury a décerné, pour la cinquième fois après 1999, 2002, 2005 et 2008, le prix ASMFD/Zehnder du «Chef-d’œuvre en ferblanterie» ou du «Toit d’Or 2011». Le travail du ferblantier est beau et durable. Il exige une étroite collaboration entre l’architecte, qui «voit» le projet dans son ensemble, et l’artisan qui le réalise en trois dimensions. Le ferblantier est le spécialiste de l’enveloppe métallique du bâtiment; ainsi c’est lui qui résout les problèmes que peuvent se poser l’architecte ou le maître d’œuvre au sujet de ces revêtements. En cas de travaux ou de réalisations très particuliers, il peut s’entourer des conseils de ses fournisseurs. Il travaille la plupart des métaux usuels. Pour les revêtements de toitures et de façades entrent en jeu principalement le zinc-titane, l’acier inoxydable, l’aluminium et le cuivre. Ils peuvent être à surface brute ou vieillie artificiellement. Ce qui fait choisir un métal plutôt qu’un autre, c’est l’harmonie, ou au contraire le contraste recherché entre le toit ou la façade et le reste du bâtiment. C’est pour honorer des réalisations faites dans cet esprit que l’ASMFD a créé le concours chef-d’œuvre, nommé aussi le «Toit d’or 2011». La cérémonie de remise du prix s’est déroulée le 6 mai 2011 à Bad Ragaz. Le jury, sous la direction du président de l’ASMFD, tenant compte de nombreux critères, a décerné le prix de cette année à l’entreprise citée au haut de la page 23.

Le secret de la nouvelle salle des congrès d’Interlaken: la symbiose parfaite de l’art architectural avec l’environnement La nouvelle salle des congrès d’Interlaken, de forme volumineuse, située dans le grand parc jouxtant le vieux casino, souhaite aider la ville à maintenir son statut de lieu de congrès international. L’équilibre entre un nouveau bâtiment à la présence affirmée et le respect de l’ensemble historique des bâtiments déjà présents est réussi. On reste subjugué face à une construction fascinante, pourvue d’une toiture pour l’éternité et d’une façade géniale de tôle froide, qui miroite toute la chaleur du parc et du vieux bâtiment environnants. C’est l’entreprise de ferblanterie Ramseyer et Dilger de Berne qui a exécuté magistralement ces travaux, sous la direction de Heinz et Remo Wyss; y ont contribué pour la façade l’entreprise Ediltecnica SA de Urtenen-Schönbühl et les spécialistes d’enveloppes de bâtiment Norbert Wymann et Stefan Kesselring.

Descriptif de l’objet La nouvelle salle de congrès d’Interlaken se situe au centre de la ville, juste à côté du casino historique, depuis l’an passé. Le défi


«Toit d’or»

bâtitech 6/7-11

L’entreprise de ferblanterie Ramseyer et Dilger, Berne Maîtres ferblantiers Heinz et Remo Wyss Les partenaires suivants ont fait partie intégrante de la planification et de la construction: Construction de façades: Ediltecnica SA, Schönbühl, Norbert Wymann et Stefan Kesselring Architectes: Association de planification Ibex Dorenbach SA, Architectes EPF/SIA Klaus Schalt, Georg Ott, Michael Kren, Kunz et Mösch GmbH, Architectes, EPF/SIA, Bâle; MM. Beat Jeker, Renato Mösch, Sascha Vogel, Sandra Kolloge Maître d’œuvre: Casino Kursaal Interlaken SA

consistait à trouver un équilibre entre un nouveau bâtiment à la présence affirmée et le respect de l’ensemble historique des bâtiments déjà présents. Le bâtiment monolithique et sa peau métallique phosphorescente, faite de tôles profilées miroitantes, respectent une silhouette sensible. La nouvelle construction et son enveloppe homogène reflètent les structures et les couleurs de l’environnement construit et érigé précédemment. Le bâ-

Ou aucun?

Plus de 4000 personnes en moyenne visitent chaque jour le zoo de Zurich.

Pas de gaspillage.

Chiffres de fréquentation annuelle 2009, publiés en avril 2010. Source : www.zoo.ch

Remo Wyss

Stefan Kesselring

Norbert Wymann

timent est clairement visible sans toutefois s’imposer au regard du visiteur. Les exigences techniques et artisanales étaient élevées. Les prescriptions relatives à la fabrication des façades furent déterminées bien avant la fin des travaux de gros-œuvre, impliquant par là même de mesurer la sous-construction de l’extérieur à l’intérieur. Le choix du système permit de compenser les tolé-

Environ 3 millions d’essuiemains papier gaspillés? S’ils se rendent tous aux toilettes une seule fois et utilisent deux essuie-mains papier, cela générerait environ 3 000 000 d’essuie-mains papier usagés par an.

Heinz Wyss

Le sèche-mains Dyson Airblade™est efficace en seulement 10 secondes – il est plus rapide que n’importe quel autre sèche-mains. Il capture 99,9% des bactéries de l’air avant de le souffler sur les mains – il est donc également hygiénique.

23


24

bâtitech 6/7-11

«Toit d’or»

rances des travaux de gros-œuvre. Grâce à une planification très détaillée, il fut possible de mesurer très précisément la sousconstruction et donc la couverture de façades. Chaque panneau plié de la couverture de façade dispose d’une «poche» et d’un «emboîtage» pour la fixation invisible. L’enveloppe du bâtiment et la couverture du toit forment un tout. Le toit peut sans autre être considéré comme une façade

supplémentaire. Ensemble, façades et toiture doivent faire face aux intempéries alpines. La couverture du toit est composée de quatre surfaces différentes. Elle présente une multitude de pentes et d’angles, un défi tout particulier pour la construction des toits, et le système d’évacuation des eaux pluviales par chéneaux encaissés. En raison de l’extrême longueur des bandes de placage, il fallut prendre spécialement en considération la dila-

Façades Systèmes bois/métal Fenêtres et portes Boîtes aux lettres et éléments normalisés Systèmes d’énergie solaire Conseils et service

Le WWF remercie la Ernst Schweizer AG pour son engagement en faveur du climat.

Profitez de notre savoir-faire et de notre longue expérience. Les capteurs solaires de Schweizer sont faciles à monter. Des systèmes solaires bien conçus, combinables avec d’autres agents énergétiques: avec les capteurs solaires de Schweizer, vous faites le bon choix. Ils peuvent être installés dans des maisons individuelles ou de grands ensembles et offrent un excellent rendement énergétique, ainsi qu’une qualité de tout premier ordre – service pro compris. Plus d’infos sous www.schweizer-metallbau.ch ou au no de téléphone 021 631 15 40. Ernst Schweizer AG, Metallbau, CH-1024 Ecublens, Téléphone +41 21 631 15 40 info@schweizer-metallbau.ch, www.schweizer-metallbau.ch


«Toit d’or»

bâtitech 6/7-11

Climat tation. Les faitages ventilés furent construits de façon particulière, en égard aux conditions météorologiques exceptionnelles du site. La météo a par ailleurs joué un grand rôle lors du montage durant les mois d’hiver. La préfabrication complète fut exécutée en atelier, de façon à permettre la mise en place des pièces individuelles sur place, comme pour un puzzle.

Froid Chaud Service

Commentaire du jury «Effet de coulisses, théâtral, majestueux» ou encore «génial, naturel, intégré» furent les premières réactions des membres du jury

Avec 30 années d’expérience des quatre piliers «Climat – Froid – Chaud – Service», les meilleures conditions pour utiliser les synergies et économiser les précieuses énergies sont réunies.

Berne CTA SA · Hunzikenstrasse 2 · CH-3110 Münsingen Téléphone +41 (0)31 720 10 00 · info@cta.ch · www.cta.ch Zurich · Lausanne · Fribourg · Soleure · Bâle Kriens · Uzwil · Buchs

Photo: Tom Bisig, Bâle

25


26

bâtitech 6/7-11

«Toit d’or»

Construction et matériaux Objet:

Salle des congrès Interlaken

Système:

Revêtements à double-agrafe, avec ventilation en sous-face, sur l’isolation thermique. Façade rideaux, ventilée, exécutée en acier Cr-Ni.

Matériau:

Acier inox mat 1,4301, 0,5 à 0,7 mm, Roofinox Pearl, matière 19 to Acier inox poli 1,00 mm avec feuille de protection, Ugibright, matière 34 to

lorsqu’ils virent la salle des congrès d’Interlaken pour la première fois. Et aussi «la seule chose qui ne colle pas, ce sont les bacs à fleurs devant la façade…». Le point de départ n’était pas simple pour l’architecte. Il s’agissait de construire une nouvelle salle de congrès au milieu d’un grand parc, à proximité immédiate d’un vieux casino et en face de bains anciens de l’autre côté de l’Aar, tous deux de vrais bijoux architecturaux historiques d’un autre temps. Le résultat fut un monolithe que l’on ne remarque que de façon discrète et harmonieuse malgré son immense volume. Les architectes ont choisi un matériau et un profil très miroitants pour les façades, se transformant constamment de mille façons et reflétant à la perfection son environnement. Ceci est abso-

lument fascinant et permet la «dé-matérialisation» d’une matière aussi froide que l’acier inox. Le parc, ses arbres, le ciel, le vieux bâtiment voisin… tous brillent dans les reflets de la façade: simple et vraiment génial. La façade n’est que le prélude puisque le summum se trouve un peu plus haut, difficile à voir pour le visiteur depuis le sol. L’énorme toiture de métal, couverte de Roofinox Pearl mat, avec plusieurs intersections des pans à inclinaisons variables sont l’expression des toits en pente actuels. La surface comprend 2400 m2 et comporte une multitude de chevauchements, raccordements, terminaisons et assemblages de même que des éléments d’évacuation d’eau pluviale hors du commun. Aucun détail n’a été laissé au hasard. Chaque pièce est le fruit du savoir-faire au service de la qualité. A titre d’exemples, citons: • Bandes avec Clip-Relief, de façon à garantir dilatation et retrait du matériel, sans oublier la stabilité des tôles fines. • Assemblages transversaux des longues bandes (jusqu’à 14 m), exécutés sans contrainte du matériel et présentant une planéité remarquable. • Entrées et sorties d’air protégées du vent et de la pluie aux faîtages et arêtiers. • Chéneaux encaissés bien dimensionnés, installation de ruban chauffant, naissances coniques. • Eléments de dilatation en néoprène, chaque fois avec couvercle contre les UV et dégâts par neige et glace. • L’arrière des pénétrations en toiture fut exécuté avec des renvois d’eau. • Système et installation des arrêts de neige appropriés. Le toit, les façades, la planification et la mise en œuvre ont été parfaitement exécutés. Ceci donne à penser que la collaboration entre les architectes, les constructeurs de façade et l’entreprise de ferblanterie fut particulièrement intense. Le jury sait que ce genre de succès repose sur la synergie d’une collaboration parfaite. Il est emballé par cette construction, ceci d’autant plus que cette entreprise de ferblanterie a inscrit deux magnifiques travaux au concours. Ramseyer et Dilger ont transformé de l’acier inox si froid en «Or des Temps Modernes».

Remise du prix et considérations finales La forme de la nouvelle salle de congrès et en particulier le choix du matériel sortent de l’ordinaire. Les exigences, l’attractivité et la qualité des travaux de ferblanterie au niveau du toit et des façades sont un exemple remarquable d’artisanat de très haut niveau. L’enveloppe est une bonne «ambassadrice» pour les réalisations en tôle fine, adaptable de manière adéquate à toutes les formes et toutes les tailles. Le fait que cette construction se lie avantageusement et durablement avec son environnement mérite la médaille d’or pour cette prestation très professionnelle. Les vainqueurs Heinz et Remo Wyss ont reçu le très convoité Prix ASMFD/Zehnder sous forme d’un chèque de 10 000 francs lors de l’assemblée générale de l’association le 6 mai à Bad Ragaz. Le prix leur a été remis personnellement par les donateurs Alex et Jeannette Zehnder de Hergiswil. L’enveloppe du bâtiment réalisée par l’entreprise de ferblanterie Ramseyer et Dilger allie les techniques de ferblanterie traditionnelles et innovatrices tout en respectant les plus hautes exigences esthétiques. Toute l’équipe de ferblanterie peut être


«Toit d’or»

bâtitech 6/7-11

Jury ASMFD pour le «Toit d’or 2011» Christoph Aeberhard, Kriens, maître ferblantier diplômé, président de l’ASMFD et du jury; Jürg Grunder, Berne, architecte SIA/SWB, professeur d’architecture à la BFH Berne, département d’architecture, bois et construction, directeur du «Studio in:ch» pour l’architecture durable, Inde; Rudolf Zulauf, Berne, maître ferblantier diplômé; Bruno Käufeler, Wettingen, maître ferblantier diplômé et entrepreneur; Stefan Künzi, Ittigen, maître ferblantier diplômé et entrepreneur, vainqueur du concours 2005; Pierre Müller, Neuchâtel, maître ferblantier diplômé, entrepreneur et traducteur ASMFD ; Bernard Trächsel, Wilen, maître ferblantier diplômé, secrétaire du jury. fière de sa réalisation exemplaire tant au niveau technique qu’au niveau artisanal. Ces remarques sont bien évidemment aussi valables pour l’équipe partenaire Ediltecnica. Dans son ensemble, la salle des congrès d’Interlaken est une œuvre de très haute qualité qui vaut le détour. Il est vivement recommandé aux lecteurs et lectrices de s’y arrêter le temps d’une visite lors d’un prochain passage dans l’Oberland bernois. ■

Systèmes de rinçage.

Beaux dehors, intelligents dedans.

C003-02_D002-00_FR_F184130-00

Une large gamme de plaques de commande aux finitions et formes sobres et élégantes. Les multiples structures et systèmes de fixation font des réservoirs Valsir des systèmes adaptables à chaque exigence. Le système mécanique ou pneumatique et le double débit permettent d’économiser l’eau lors du rinçage et démontrent la connaissance de Valsir dans les systèmes hydrauliques. Pour un meilleur confort dans votre salle de bain et dans notre environnement.

VALSIR S.p.A. Località Merlaro, 2 - 25078 Vestone (Brescia) Italy Tel. +39 0365 877011- Fax +39 0365 879925 Info: valsir@valsir.it - www.valsir.it

1 1. SYSTEME A ENCASTRER (Ex. Réservoir Tropea)

2. SYSTEME FIXSISTEM (Ex. Réservoir Evolut)

2

3. SYSTEME BLOCK (Ex. Réservoir Space)

3

4

4. SYSTEME BLOCK AUTOPORTANT (Ex. Réservoir Winner)

27


28

bâtitech 6/7-11

partie technique

La peau remplit énormément de tâches qui sont déterminantes pour notre bien-être.

L’air des locaux, la santé et la qualité de vie Un être humain adulte inspire et expire environ 20 000 fois par jour. Ce qui veut dire que près de 10 000 litres d’air traversent son corps. Il est logique que la respiration soit un élément important et influence de façon primordiale notre qualité de vie et notre santé. Auteur: Lars Höhmann, CEO Air-On AG, CH-6330 Cham Un de nos plus gros organes est la peau. Elle a une surface de près de 2 m2. La peau remplit plusieurs fonctions qui sont déterminantes pour notre confort et notre santé: • Protection avant l’introduction de micro-organisme • Protection contre le froid, le chaud, les rayons

• Protection vis-à-vis de la pression, les coups, le frottement • Protection contre les attaques chimiques • Protection contre la perte de l’eau et de la chaleur L’air sec, les particules fines et les allergies ne chargent pas seulement nos voies respiratoires, la peau est aussi atteinte. L’im-

SAMVAZ S.A. autres produits

M ATÉ R I E L

¬ ¬ ¬ ¬ ¬ ¬ ¬

D E

FIX ATIO N

dalle chauffage ventilation climatisation sanitaire électricité spécialités SAMVAZ SA - Pra de Plan 25 - 1618 Châtel-St-Denis

Tél +41 21 948 34 34

Fax +41 21 948 34 35

www.samvaz.ch

info@samvaz.ch


partie technique

bâtitech 6/7-11

pact de ces charges n’est pas ressenti immédiatement, mais souvent après une longue période. Il est bien entendu que les techniques du bâtiment modernes ne doivent pas ignorer ces besoins.

Conséquences lors de la rénovation énergétique optimisée du bâtiment Suite à l’isolation du bâtiment, les pertes de chaleur sont minimisées. Cependant, cela empêche également, de façon consciente, un échange d’air entre l’intérieur et l’extérieur. Cela a pour conséquence que la qualité de l’air à l’intérieur du bâtiment dépend du comportement de la ventilation et influence directement le résident. Malheureusement, il y a encore trop souvent des impostes au-dessus des fenêtres, ce qui va à l’encontre des efforts faits pour une meilleure isolation et trop souvent, les résidents les ouvrent plusieurs fois par jour ou les laissent ouverts et cela aggrave la qualité de la ventilation dans les pièces. Cela a pour conséquences: • Humidité trop haute et formation de moisissures dans le local • Concentration de CO2 trop élevée et air vicié malodorant qui peut provoquer des maux de tête, une baisse de la concentration, une fatigue et un manque de performance • Augmentation de l’émission de mauvaises odeurs des meubles et des objets • Différends entre locataires à cause des dégâts et de la moisissure • Augmentation des problèmes pulmonaires dus aux poussières fines et aux effets de la moisissure: cela concerne surtout les gens qui ont des allergies ou les asthmatiques

Nécessité d’une ventilation mécanique Les circonstances décrites ont montré, il y a quelques années, qu’une ventilation contrôlée dans les appartements de bâtiments rénovés était une nécessité. Ceci, indépendamment du genre de rénovation: Minergie, standard à énergie faible, ou autres standards européens. Tous les organes de certifications ont reconnu cette nécessité et prescrivent une ventilation mécanique.

Une mauvaise ventilation contrôlée Un échange fixe de la quantité d’air, pour éviter un taux d’humidité trop élevé, cause souvent, surtout en hiver, une baisse du taux d’humidité relative en dessous des minimums exigés de 40% (les conséquences sont énumérées ci-dessus). Pour cette

Température, humidité dans l’air et comme troisième dimension de confort: la concentration limitée de CO2, par une amenée riche en air frais.


30

bâtitech 6/7-11

partie technique

L’entreprise suisse Air-On a développé un appareil qui peut solutionner les désagréments traités dans cet article. Il a été montré à ISH à un large public despécialistes et sera commercialisé en automne. Cet appareil Air-On sécurise maître d’œuvre, architectes et planificateurs et protège énergétiquement les bâtiments rénovés tout en tenant compte de la santé des habitants.

raison, les habitants ont tendance à acheter des humidificateurs pour élever le niveau de l’humidité relative. En règle générale, il en résulte un air trop humide, malgré une ventilation mécanique, ce qui peut provoquer des dégâts dans les locaux.

Conséquences pour une ventilation contrôlée durable des locaux d’habitation Suite à la situation décrite de l’isolation thermique des bâtiments, il est nécessaire de tenir compte de trois éléments de la qualité de l’air dans les locaux (qui sont mesurable) et qui influenceront activement les utilisateurs.

Un taux d’humidité trop élevé permet à la moisissure de prospérer.

• La concentration de CO2 • L’humidité de l’air • La température Sur un diagramme température/humidité, on pourra associer une troisième dimension, la concentration de CO2. Par cette extension, la zone de bien-être sera représentée par un système optimisé tridimensionnel. Aussi longtemps que le climat des locaux se trouvera dans les limites de ces trois dimensions, le bien-être et la santé des utilisateurs ne seront pas remis en question.

Connaissances pour les installations modernes de la technique des bâtiments

GLOUP GL OUP, AVALÉ . Scherrer Gully: pour l’écoulement des eaux sur les toitures plates, les balcons et les terrasses. S C H E R R E R . D E L A VALEUR E N PLUS, TO U T S I M P LEMENT.

Les installations modernes de la technique des bâtiments doivent mesurer, analyser et régler les trois dimensions traitées cidessus. Les systèmes de ventilation actuels mesurent la concentration de CO2, l’humidité de l’air et la température. Ils sont capable d’influencer ces données de façon à favoriser le bienêtre des habitants et en tenant compte de la substance du bâtiment. Seuls de tels systèmes peuvent assurer un climat qui tient compte des humains. Actuellement, très peu d’installations peuvent revendiquer le contrôle complet du climat intérieur, ceci de façon durable et saine.

Rapport tiré de la pratique Scherrer Metec AG | www.scherrer.biz

Mauvaise qualité de l’air dans la maison. C’est souvent à cause d’une enveloppe du bâtiment trop étan-


partie technique

che à l’air, suite à une rénovation, que l’humidité de l’air – principalement sous forme de vapeur d’eau – ne peut pas être éliminée simplement. Le spécialiste vous dira: «Dans les anciennes maisons, avec d’anciennes fenêtres, la vapeur d’eau se condensait sur les vitres froides et on savait qu’il y avait de la condensation. Alors on pouvait ventiler.» Après une rénovation, de tels indicateurs manquent complètement. «Et l’habitant ne change pas sa façon de ventiler, raison pour laquelle nous trouvons souvent des traces de moisissures dans des maisons rénovées.» (Source: http://www.welt.de/welt_print/_article765459/Dicke_Luft_ in_der_Wohnung.html)

bâtitech 6/7-11

aux adjuvants synthétiques. (Source: http://www.hausinfo.ch/home/de/gebaeude/energie/sanierung/wohnraumlueftung.html)

Maladies Humidité et moisissures dans un appartement peuvent non seulement augmenter les causes d’asthmes chroniques chez les enfants, mais être causes d’autres maladies. Plus l’appartement est humide, plus grave sera l’asthme. (Source:http://www.medizinauskunft.de/artikel/familielkinder/08_03_asthma_schimmelpilz_ copy.php)

Ventiler correctement Climat agréable à la place de la qualité médiocre de l’air à l’intérieur de nos quatre murs

www.air-on.ch

vwww.kaldewei.com

Une enveloppe de bâtiment étanche à l’air est aussi responsable d’autres problèmes. Les experts du service de la protection de l’environnement nous expliquent: «Lors d’une rénovation, il y a toujours un plus grand nombre de matériaux qui sont utilisés. Plusieurs matériaux s’étuvent encore longtemps après leur utilisation, et ceci sans que l’on s’en aperçoive.» Et des vapeurs peuvent créer un cocktail polluant qui n’est pas sans conséquences. «Ainsi on invite la maladie dans sa propre maison.» Ces derniers temps, surtout en hiver, il a aussi été reconnu qu’il pouvait y avoir des problèmes de «fogging», une formation de buée sombre et grasse sur les parois, qui se compose de matières liées

Aspects énergétiques et santé par une bonne ventilation Appartement ou place de travail bien ventilés et économie d’énergie sont des thèmes à conflits. Pour des raisons hygiéniques, une bonne qualité de l’air ambiant par de l’air frais dans le local est absolument nécessaire pour une bonne santé, une bonne concentration et un travail productif. Par contre, la ventilation par une fenêtre ouverte crée des pertes importantes d’énergie et de chaleur dont résultent des besoins plus importants en chauffage et d’impacts sur des polluants. (Source: http://www.uibk.ac.at/gebaeude-technik/richtig■ luefteninfoblbauen%5B1%5D.pdf)

Savoir marier le sens du style à l’esprit de pionnier, parfaire la synthèse de confort et d’élégance sans jamais perdre de vue le soin attentionné du détail, voici ce qui a aboutit à la création de la nouvelle Asymmetric Duo. Réalisé en acier émaillé 3,5 mm de qualité premium de Kaldewei. Garantie 30 ans.

L’ESTHETIQUE DE L’ASYMETRIE Asymmetric Duo – ergonomique, stylée, extravagante.

31


bâtitech 6-11

partie technique

as

dè Dim s en l’a s ut ion om 2 ne 5 m 20 m 11

32

sem bla ge sa ou ti l

s

ns lag

s a p

e g a

l a r g é t in

e Le raccord à assemblage rapide en dimensions 16 mm et 20 mm, avec passage intégral et technique de raccordement sans outillage – une solution unique ! A partir de l’automne, également disponible en dimension 25 mm.

R. Nussbaum SA, 4601 Olten, Fabricant de robinetterie et systèmes techniques sanitaires Succursales à Carouge ( 022 827 44 77 ), Crissier ( 021 637 37 97 ) et Bienne ( 032 341 67 71 ) Pour plus d’informations, consulter le site: www.nussbaum.ch


suissetec

bâtitech 6/7-11

Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment (suissetec) Secrétariat romand, route des Longues Raies 11, CP 251, 2013 Colombier Tél. 032 843 49 50, fax 032 834 49 55, courriel: romandie@suissetec.ch

7e journée chauffage du 31 mars à Zurich

La branche du chauffage occupe une place de premier plan dans l’avenir énergétique suisse Des présentations portant sur de nombreux sujets – dommages pendant le délai de garantie, problèmes juridiques liés à l’eau de l’installation, nouveautés concernant les chauffages à pellets, moteurs électriques et pompes de circulation efficaces – ainsi que l’exposé captivant de Daniele Ganser sur la lutte mondiale pour le pétrole ont attiré 250 spécialistes du chauffage à la journée technique à Zurich. La salle de l’hôtel Crowne Plaza, occupée jusqu’au dernier rang par les participants venus en nombre, l’a prouvé avec éclat: lorsqu’il s’agit de l’avenir énergétique suisse, les professionnels du chauffage retroussent leurs manches. Texte: Benjamin Mühlemann, Marcel Baud L’énergie devient de plus en plus rare; une gestion parcimonieuse de celle-ci est donc plus importante que jamais. Le plus grand potentiel d’économie d’énergie sommeille dans le secteur du bâtiment: le chauffage et les installations des maisons absorbent près de 50% de l’ensemble de la consommation énergétique suisse. De plus, environ 1,5 million de bâtiments doivent être assainis. Il existe donc un besoin de rénovation énorme sur lequel les propriétaires de biens immobiliers et les techniciens du bâtiment devront se concentrer ces prochaines années. La branche du chauffage apportera une contribution essentielle à la réduction de la consommation énergétique et des émissions de CO2. Les représentants de la branche sont tout à fait conscients de cette responsabilité, comme on a pu le constater lors de la journée chauffage du 31 mars dernier. Un véritable élan de renouveau était manifeste: aujourd’hui déjà, il existe d’innombrables éléments et systèmes qui peuvent être utilisés pour augmenter l’efficacité énergétique – des installations qui, employées sur la durée, garantissent une production nette d’énergie (mot clé: maison passive). Ce sont les

Traduction: Marion Dudan

Photos: © Béatrice Devènes

Jürg Nipkow, ing. él. dipl. EPF /SIA, Agence suisse pour l’efficacité énergétique S.A.F.E., l’un des neuf éminents experts à avoir pris la parole lors de la journée chauffage 2011.

spécialistes de la technique du bâtiment qui fabriquent, distribuent, planifient, installent, entretiennent et, plus tard, révisent ces installations. Ils sont aujourd’hui en mesure de présenter des solutions énergétiques et d’intégrer les propositions de construction neuve ou d’assainissement dans cette réflexion globale tant souhaitée. suissetec a invité le Dr Daniele Ganser, historien suisse et chercheur sur la paix, à prendre la parole lors de la journée chauffage. Il s’est exprimé sur la lutte

Sommaire La branche du chauffage occupe une place de premier plan dans l’avenir énergétique suisse 33 Père et fils remportent la victoire au «Toit d’or 2011»

37

Sous le signe de l’image, de la formation et du développement durable

38

Ventilation I

39

Conseiller/conseillère énergétique des bâtiments

39

33


34

bâtitech 6/7-11

suissetec

Georg Gallati, membre du comité central de suissetec et président du domaine clima chauffage.

Forte affluence: à Zurich, la salle Gottfried Keller de l’hôtel Crowne Plaza a accueilli 250 professionnels du chauffage.

mondiale pour le pétrole et sur le phénomène du pic pétrolier. Sa thèse: la production mondiale de pétrole atteindra bientôt son maximum (pic pétrolier) et déclinera ensuite continuellement. Au vu de ce scénario, Daniele Ganser a invité les participants à se pencher aussi activement que possible sur les thèmes de l’efficacité énergétique et du recours aux énergies renouvelables. En plus du débat énergétique, les activités courantes des spécialistes du chauffage figuraient aussi au programme de la manifestation. Les problèmes juridiques liés à l’eau de l’installation, les dommages pendant le délai de garantie et des exemples tirés de la pratique ont notamment été discutés.

La branche du chauffage prend ses responsabilités face à la société Dans son discours de bienvenue, Georg Gallati, membre du comité central de suissetec et président du domaine clima chauffage, s’est réjoui du nombre élevé de participants à la journée technique 2011. La salle de l’hôtel Crowne Plaza, occupée jusqu’au dernier rang, a accueilli 250 professionnels du chauffage – un taux de participation au-delà de toute at-

Martin Bachmann (à g.) et Bernhard Odermatt-Coduti, de la société d’assurances La Mobilière.

tente. Par leur présence, les représentants de la branche ont confirmé leur volonté de se perfectionner; de plus, forts de leurs compétences techniques dans le domaine du chauffage et de l’énergie, ils ont également montré qu’ils étaient prêts à prendre leurs responsabilités face à la société. Enfin, Georg Gallati a souligné que le vif débat politique sur les questions énergétiques suscité par la catastrophe de la centrale nucléaire au Japon offrait de grandes possibilités à la branche.

Dommages pendant le délai de garantie Au moyen d’exemples concrets tirés de la pratique, deux experts en assurances ont

Commandez la brochure du séminaire La brochure du séminaire peut être commandée (dans la limite des stocks disponibles) auprès des éditions de suissetec, en français ou en allemand: téléphone 043 244 73 57. Prix pour les membres suissetec: CHF 25, prix pour les non-membres: CHF 50. Prix sans TVA ni frais d’envoi.

notamment souligné combien il était important, pour des questions de garantie et de responsabilité, de suivre la bonne procédure lors de la réception d’une installation terminée en établissant un procèsverbal de réception et de remise. Les accords contractuels conclus dans le projet en question sont également déterminants. Alors que la norme SIA 251 est toujours valable, les normes SIA 118 (ou SIA 118/380 «Conditions générales relatives aux installations du bâtiment») et SIA 118/251 sont uniquement applicables si elles ont été convenues par contrat. En l’absence de tout accord spécifique, le Code des obligations s’applique automatiquement. Compte tenu du fait qu’un dégât d’eau se produit toutes les 4 à 5 minutes, les spécialistes ont rappelé quelques processus et moyens importants pour éviter ce type de désagrément. Détecteurs de fuite et de gel, essais d’étanchéité conduits selon les prescriptions du fabricant dont les résultats sont consignés dans un procès-verbal, mar-


suissetec

bâtitech 6/7-11

quage précis des parties importantes des installations et de leur accès – autant de mesures qui permettent de garantir la sécurité des installations de chauffage en service.

Problèmes juridiques liés à l’eau de l’installation Peter Platzer, licencié en droit, avocat et notaire, s’est également intéressé à des questions juridiques, mais s’est concentré sur l’eau de l’installation. Il a notamment expliqué quels points doivent être clarifiés en cas de dommage: il convient d’une part d’identifier les partenaires contractuels et leurs fonctions; d’autre part, le devoir d’avis de l’entrepreneur, tel qu’il est défini dans l’art. 25 de la norme SIA 118 et l’art. 365 CO, s’applique. Peter Platzer a examiné en détails la norme SIA 118, dans laquelle le «devoir d’aviser de toute circonstance qui pourrait compromettre l’exécution de l’ouvrage dans les délais et selon les formes prévues» est précisé. Afin de garantir une gestion des risques efficace, il recommande de bien vérifier les organigrammes (architecte, contremaître, etc.) du projet en question ainsi que les compétences et responsabilités liées à la fonction de chacun. Il convient également de toujours analyser les contrats d’entreprise et de déterminer quelles normes et directives sont intégrées, et donc à respecter. Aujourd’hui, les tribunaux ont tendance à protéger de plus en plus le maître de l’ouvrage. Dans le cas d’un avertissement, il est donc extrêmement important de poursuivre les travaux uniquement si ceux-ci sont confirmés par le maître de l’ouvrage, et non par l’architecte; autrement, l’entreprise d’exécution est entièrement responsable et, en présence de dommages, toute prestation d’assurance est exclue.

Peter Platzer, licencié en droit, Platzer Strausak Partner.

Remplir correctement l’installation de chauffage Dans son exposé, Rolf Frei, suppléant du directeur de l’entreprise perma-trade Wassertechnik, s’est concentré sur les spécificités de l’eau de chauffage, un sujet dont on parle de plus en plus. Selon Rolf Frei, ce sont les changements dans la production d’énergie qui ont placé l’eau de chauffage au centre des discussions. Une meilleure utilisation de l’énergie, des surfaces de transmission de chaleur plus compactes (réduction considérable de la capacité en eau du producteur de chaleur) et des températures de flamme plus élevées augmentent considérablement le risque de formation de calcaire. De plus, les dépôts calcaires réduisent notablement l’efficacité du transfert de chaleur. Les installations de chauffage modernes se caractérisent également par une plus grande diversité des matériaux ainsi qu’une diminution des épaisseurs de parois et du poids. Les sels neutres comme le chlorure et le sulfate ainsi que l’oxygène contenus dans l’eau du robinet augmentent le risque de corrosion et produisent des perforations de corrosion au niveau de l’échangeur de chaleur.

Robert Diana, responsable du domaine clima chauffage /ventilation/froid de suissetec et organisateur de la journée chauffage, et l’animatrice Mascha Santschi.

Rolf Frei, de l’entreprise perma-trade Wassertechnik.

Afin de contrer ces tendances, il est primordial d’observer les valeurs de référence des fabricants et des associations. Les indications pertinentes sont contenues dans la norme SIA 384/1, la directive SICC 97/1 et la directive VDI 2035.

Traitement des eaux destinées aux installations du bâtiment L’exposé du spécialiste Daniel Weiss, de l’entreprise D. Weiss & Co., était également centré sur les exigences que doit remplir le traitement de l’eau de chauffage. Malheureusement, même les charmantes tentatives de persuasion de l’animatrice Mascha Santschi n’ont pas convaincu Daniel Weiss de révéler les détails de la révision actuellement en cours de la directive SICC 97-1 (la nouvelle directive devrait être disponible fin 2011 sous la désignation BT102-01). Il a toutefois exprimé ses souhaits: d’une part, il encourage la branche à s’impliquer activement lors de la consultation; d’autre part, il soutient vivement la réalisation d’un ouvrage de directives facile d’utilisation dont chacun puisse disposer. Comme l’intervenant précédent, Daniel Weiss s’est ensuite concentré sur les normes et directives s’appliquant à l’eau de chauffage. En conclusion, il a donné aux professionnels du chauffage présents la recommandation suivante: «La qualité de l’eau peut être influencée positivement par des moyens très simples. Entretenez les compétences clés dans ce domaine et, au besoin, laissez-vous conseiller par des spécialistes avertis.»

Chauffages à pellets pour les petites et les grandes installations Daniel Weiss, D. Weiss & Co Wassertechnik.

Otto Joho, chef des ventes au sein de la succursale de Suisse centrale de Liebi

35


36

bâtitech 6/7-11

suissetec

Au terme de son exposé, Daniele Ganser a répondu aux questions du public.

LNC, a présenté un exposé très intéressant sur l’énergie du bois, les chauffages à pellets et les différents systèmes existants. Il a expliqué les exigences posées par l’ordonnance sur la protection de l’air et les critères que doivent ainsi remplir les installations de chauffage. Il a ensuite donné des recommandations aux spécialistes du chauffage sur le nettoyage, l’entretien et la maintenance des installations de chauffage à pellets. Otto Joho a placé au centre de son exposé les avantages de ce système de chauffage établi depuis longtemps déjà. En tant qu’agent énergétique renouvelable, le bois se distingue par le fait que la création de valeur reste dans le pays; il favorise ainsi le développement d’emplois locaux. Les pellets constituent une forme d’énergie indépendante au niveau politique et économique dont le bilan CO2 est neutre. Enfin, par rapport aux systèmes de chauffage au bois traditionnels, les installations de chauffage à pellets offrent un plus grand confort et sont parfaitement combinables avec des récupérateurs de chaleur solaire. Otto Joho s’est également concentré sur l’emplacement idéal du local de stockage à pellets, sur les avantages et inconvénients des divers systèmes d’extraction, sur le remplissage de silos à pellets et sur le fonctionnement des systèmes de mesure indiquant le niveau de remplissage. Enfin, il a indiqué les dispositions en matière de sécurité devant être observées en présence d’un local de stockage à pellets.

L’efficacité énergétique est essentielle: nouvelles dispositions pour les moteurs électriques et les pompes de circulation Jürg Nipkow, ing. él. dipl. EPF/SIA, de l’Agence suisse pour l’efficacité énergétique S.A.F.E., a débuté son exposé sur les moteurs électriques dans la technique du bâtiment avec un graphique impressionnant illustrant leur importance et la répartition de la consommation. Un chiffre a été mis en évidence: les moteurs des installations techniques du bâtiment représentent 8% du volume total. A titre de comparaison, les moteurs employés dans

les trains, trams et trolleybus totalisent 5%. Compte tenu de ces chiffres significatifs, on comprend quelle influence l’efficacité et le rendement peuvent exercer sur la consommation énergétique globale. Indépendamment de la nécessité d’observer les normes en vigueur – ordonnance sur l’énergie OEne, directives européennes (EuP, Ecodesign) reprises depuis 2011 – et les normes contraignantes de la SIA, il est dans tous les cas préférable d’anticiper la fin de la durée de vie des moteurs et des pompes, et d’adopter les produits de la nouvelle génération, dotés de composantes plus efficaces. Jürg Nipkow a pris l’exemple d’un nouveau moteur premium de 11 kW (IE3) fonctionnant pendant 4000 heures par année durant 15 ans. Sur l’ensemble des coûts du cycle de vie, les frais liés à l’achat du moteur s’élèvent seulement à 2,3% (énergie électrique: 96,7%, entretien et maintenance: 1,0%). Dans le cadre d’une soumission, Jürg Nipkow a recommandé d’utiliser «l’efficacité énergétique» comme un argument de vente; par exemple, calculer les coûts du cycle de vie ou calculer la rentabilité en tenant compte de la hausse des prix de l’énergie. Il est ainsi très vite clair que le produit le moins cher l’emporte rarement. ■

Journée chauffage 2011: un franc succès Il y a trois ans, seuls 80 participants s’étaient rendus à Lostorf à l’occasion de la journée chauffage 2008 – un chiffre très décevant. Le taux de participation à l’édition 2011 était donc d’autant plus réjouissant: les organisateurs de suissetec ont accueilli 250 professionnels du chauffage à Zurich. Cette affluence confirme que l’association se situe au cœur de l’actualité et que les thèmes choisis jouissent d’un intérêt marqué au sein de la branche. Le séminaire a été animé avec charme par Mascha Santschi, une présence féminine bienvenue face à l’assemblée composée principalement d’hommes. L’exposé de Daniele Ganser a constitué un point fort de la journée. Sa présentation sur les tenants et aboutissants du pic pétrolier et de la problématique énergétique était captivante, et a certainement laissé plus d’un participant songeur sur le chemin du retour. Le grand succès de la journée chauffage prouve également un fait très réjouissant: de nombreux acteurs de la branche du chauffage sont conscients de leur responsabilité face à la société et en matière de politique climatique, et souhaitent se perfectionner. Ils sont prêts à relever les énormes défis énergétiques qui se poseront ces prochaines années dans le secteur de la construction et, ainsi, à garantir durablement leur succès commercial. Vous trouverez d’autres photos sur www.suissetec.ch. De plus, pour la première fois, un film a été réalisé sur la journée chauffage; découvrez les impressions des participants et une interview de Daniele Ganser sur: www.suissetec.ch/webtv. ■


suissetec

bâtitech 6/7-11

48e assemblée générale de l’ASMFD à Bad Ragaz

Père et fils remportent la victoire au «Toit d’or 2011» Heinz et Remo Wyss, tous deux maîtres ferblantiers diplômés de l’entreprise Ramseyer et Dilger à Berne, sont les heureux lauréats du «Toit d’or 2011». Décerné pour la cinquième fois déjà, ce prix récompensant d’excellentes réalisations de toitures métalliques et des travaux de ferblanterie particulièrement réussis, a été attribué lors de l’AG de l’Association suisse des maîtres ferblantiers diplômés (ASMFD), organisée le 6 mai dernier à Bad Ragaz. Environ 100 maîtres ferblantiers/maîtres ferblantières ont répondu à l’invitation et se sont réunis au Grand Hôtel. L’objet récompensé par le «Toit d’or 2011» est l’enveloppe métallique, à la fois insolite et prestigieuse, du centre des congrès d’Interlaken, composée d’un revêtement de toiture complexe en Roofinox Pearl et d’une façade fascinante en acier inox poli Ugibright, réalisée par l’entreprise partenaire Ediltecnica, qui a son siège à Schönbühl. Durant l’après-midi précédant l’AG, la valeur des objets présentés au concours – du point de vue de l’architecture et du façonnage métallique – a été largement commentée. La tension était à son comble au gala du soir lorsque Christoph Aeberhard, président de l’ASMFD, et Alex Zehnder, membre d’honneur et donateur du prix, ont finalement annoncé les noms des lauréats, Heinz et Remo Wyss, et leur ont remis un chèque de CHF 10 000 ainsi qu’une superbe plaquette relatant ce travail. Sous la direction de Christoph Aeberhard, un jury composé d’experts avertis a désigné les vainqueurs. Avec le «Toit d’or», l’ASMFD veut honorer un projet réussi du point de vue de la modernité, de la conception et de la mise en œuvre artisanale par l’entrepreneur.

Des travaux de ferblanterie exigeants en parfaite harmonie avec l’architecture De manière analogue au «Toit d’or 2008», 21 objets ont de nouveau été soumis au jury. Le nombre encore une fois élevé de projets présentés montre la ferme intention des ferblantiers de profiler vers l’extérieur la composante artistique de leur métier. Ainsi, il est clair que le jury a accordé une attention particulière aux ouvrages de valeur. Première personne à intervenir, Bruno Käufeler, de

Objet lauréat du «Toit d’or 2011» : l’enveloppe du bâtiment du nouveau centre des congrès d’Interlaken.

Wettingen, s’est exprimé avec philosophie sur l’utilité du concours, soulignant que le fait de participer est tout aussi important que la place que l’on décroche. Stefan Künzi, lauréat du concours 2005, Pierre Müller et le secrétaire du jury Bernard Trächsel ont informé les personnes présentes des nombreuses finesses architecturales et techniques des constructions soumises au concours. Ainsi, les nombreux joyaux parmi les candidatures du concours n’auront pas échappé à l’assistance. Si la technique faisait partie des critères pris en compte, il est clair qu’il fallait aussi un peu de chance pour décrocher la victoire. Enfin, la partie informative s’est achevée par la conclusion que trois à cinq ouvrages pouvaient potentiellement remporter le concours. Rudolf Zulauf, ancien directeur de l’école professionnelle de ferblanterie LWB à Berne, a finalement présenté trois tours où sont exposés les objets du concours; celles-ci seront montées l’année prochaine dans les écoles professionnelles.

Invités éminents à l’assemblée générale Le président de l’association Christoph Aeberhard s’est réjoui de la présence des nombreux membres de l’association et importants invités qu’il a pu saluer à l’assemblée générale. Parmi eux, Göpfi Triet, conseiller communal, Bad Ragaz, HansPeter Kaufmann, directeur de suissetec,

Lauréats du «Toit d’or 2011»: Remo et Heinz Wyss avec les sponsors du prix Alex et Jeannette Zehnder (de gauche à droite).

37


38

bâtitech 6/7-11

suissetec

Christoph Schär, responsable Technique et gestion d’entreprise et membre de la direction suissetec, Benno Lees, président du comité de domaine ferblanterie /enveloppe du bâtiment de suissetec ainsi que Walter Bisig et Jürg Schaufelberger, respectivement président central et directeur de la coopérative Enveloppe des Edifices Suisse. Bea Feusi, la nouvelle secrétaire de l’association, a participé pour la première fois à l’assemblée générale. Dans son rapport annuel, le président a surtout souligné la nécessité d’une co-

opération étroite avec tous les corps de métiers actifs au niveau de l’enveloppe du bâtiment. Les travaux du concours ont montré toute l’importance de la collaboration entre projeteurs et artisans, indispensable à la réussite d’un ouvrage. Tant pour les toits plats que les toits en pente, la qualité élevée des étanchéités des bâtiments nécessite une exécution du travail harmonisée et coordonnée. Le client est en droit d’exiger une exécution soignée des travaux et une longue durée de vie des objets. Seuls des travaux planifiés

en commun au niveau de l’enveloppe du bâtiment répondent aux exigences élevées des clients. Apte à résoudre des problèmes, le ferblantier est prédestiné à proposer des solutions économiques coordonnées pour les revêtements de toitures et les couvertures de façades en tôle fine. L’objet lauréat du «Toit d’or 2011» est présenté dans la rubrique technique de ce numéro de suissetec bâtitech. Des reportages sur d’autres objets du concours suivront dans les éditions suivantes. ■

Rapport annuel suissetec 2010

Sous le signe de l’image, de la formation et du développement durable En couverture du rapport annuel suissetec 2010, Adrian Renggli utilise un tuyau en matière synthétique en guise de longue-vue. Le maître chauffagiste et conseiller énergétique des bâtiments porte-t-il ainsi un regard sur l’avenir de sa branche? Celui-ci est prometteur, comme l’illustre l’engagement des professionnels occupant le devant de la scène dans le rapport annuel. Formation professionnelle et continue, développement durable, perception de nos métiers – autant de domaines dans lesquels l’Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment a été particulièrement active en 2010. Outre les finances et les activités de l’association, le rapport annuel paru récemment met l’accent sur des témoignages passionnants et des personnalités intéressantes, présentées dans le

cadre d’interviews. Parmi elles, Peter Flück, de Brienz, entrepreneur actif dans la technique du bâtiment et conseiller national, Beat Scherrer, directeur de l’entreprise Scherrer Metec AG, Zurich ou encore Roman Lutz, lauréat du Prix Solaire Suisse 2010. La rubrique consacrée à la formation est illustrée par les interviews de Sandra Portier, apprentie ferblantière et installatrice sanitaire, et de Daniel Werner, qui re-

Lors de la séance photo organisée avec la photographe Sabina Bobst devant le Zunfthaus zur Zimmerleuten à Zurich, Beat Scherrer a parfaitement joué le jeu. (photo: Marcel Baud)

Page de couverture du rapport annuel 2010: regard tourné vers l’avenir de la technique du bâtiment.

vient sur sa formation sanctionnée par le diplôme de maître sanitaire. Le portrait du maître de l’ouvrage Fritz Egli confirme que la formation continue est une activité qui se poursuit tout au long de la vie professionnelle: en participant aux nouveaux cours Persona l’année dernière, il a amélioré ses capacités communicationnelles. Les personnes présentées dans le rapport annuel ont été photographiées par Sandra Bobst, Béatrice Devènes et Peter Schönenberger. Lors des séances photo, les modèles amateurs ont brillé par leur spontanéité. Au beau milieu du trottoir situé devant la maison corporative Zunfthaus zur Zimmerleuten, parmi les passants, Beat Scherrer s’est assis sans broncher sur une chaise recouverte de fourrure; quant à Adrian Renggli, il a tout simplement emmené la photographe Sabina Bobst sur l’un de ses chantiers actuels, lieu idéal pour prendre des photos authentiques. Publié en allemand, français et italien, le rapport annuel a déjà été envoyé aux membres en mai. D’autres exemplaires sont disponibles auprès de suissetec. ■ www.suissetec.ch


suissetec

bâtitech 6/7-11

Formation continue Ventilation I Contenu:

• • • •

Dates:

13 mardis soirs du 6 septembre au 13 décembre 2011 de 18h 30 à 21h 30, les: 6.9/13.9/20.9/27.9/4.10/11.10/1.11/8.11/15.11/22.11/ 29.11/6.12/13.12 Le 20 décembre: toute la journée au laboratoire (8–12h et 13 –17h)

Intervenant:

M.Vito Vita

Généralités, bases physiques Bases de dimensionnement Physique – Thermodynamique Diagramme de Mollier

• • • •

Appareils pour le traitement de l’air Réseaux de gaines, diffuseurs Ventilateurs Récupérateurs de chaleur

Lieux de formation: -cours:

Association vaudoise des installateurs de chauffage de ventilation, Salle de conférence, rue du Petit-Beaulieu 9, 1004 Lausanne

-laboratoire: Centre de formation suissetec, av. des Longues Raies 11, 2013 Colombier Coûts:

Membres suissetec CHF 1300.– (participation du fonds de formation) Non-membres CHF 2000.– Contribution CPN de CHF 390.– pour les entreprises cotisant à la CCT nationale (NE–JU–FR). Sous réserve de modifications des prix.

Délai d’inscription:

10 août 2011

Personne de contact: Roger Personeni, Centre de formation suissetec, tél. 032 843 49 71, courriel: roger.personeni@suissetec.ch

Conseiller /conseillère énergétique des bâtiments avec brevet fédéral Cours dispensé en collaboration avec l‘association Polybat

Durée/rythme

Comme conseiller/conseillère énergétique des bâtiments, vous assumez aussi bien la responsabilité de l’analyse énergétique d’un bâtiment que celle d’un conseil global en termes de rénovation de bâtiments économes en énergie. En obtenant l’examen professionnel, vous disposez des compétences nécessaires pour établir un certificat énergétique des bâtiments, effectuer les demandes de financement et collaborer avec des partenaires appropriés actifs dans la technique et l’enveloppe du bâtiment orientée vers des solutions réelles. Physique du bâtiment; Types de construction; Technique du bâtiment et énergies renouvelables; Demandes d’aides et justificatifs; Planification de la mise en œuvre; Atelier interdisciplinaire. Contremaître en chauffage; Contremaître sanitaire; Contremaître ferblantier/ferblantière; Chef de chantier Polybat ou profil de compétences équivalent. Env. 176 heures

Dates

Septembre 2011 à avril 2012/les mercredis et jeudis, toutes les 2 semaines.

Lieux de formation

Indépendamment à Colombier (NE) et à Châtel-St-Denis (FR).

Buts

Modules Prérequis

Coûts Membres suissetec Non-membres

Délai d’inscription Personnes de contact

Formation CHF 4000.– CHF 4800.–

Examens de modules CHF 1000.– CHF 1000.–

Frais additionnels: examen final CHF 1200.–, littérature (env. CHF 200.–), frais de validation/ établissement du brevet fédéral (CHF 350.–), hébergement et repas. Contribution CPN de CHF 1200.– (forfait pour le cursus) pour les entreprises cotisant à la CCT nationale (NE–JU–FR). Sous réserve de modifications des prix. 15 août 2011 suissetec: Roger Personeni, tél. 032 843 49 71, courriel: roger.personeni@suissetec.ch Polybat: Jean-Charles Mottet, tél. 079 213 61 59, courriel: jean-charles.mottet@polybat.ch

39


40

bâtitech 6/7-11

carnet

Mitsubishi Electric

Un climatiseur se voit décerner le iF Design Award A peine lancé sur le marché, un nouveau climatiseur Premium de Mitsubishi Electric remporte le prestigieux iF Design Award. Telle est l’information diffusée par Mitsubishi Electric dans le cadre de l’ISH 2011 de Francfort. Si les climatiseurs conventionnels sont en général des condensés de fonctionnalité, ils ne satisfont généralement toutefois pas ou peu à d’autres exigences, notamment en matière d’esthétique. Avec le lancement de la nouvelle série d’appareils pour intérieur Premium «ZEN-SENSATION», Mitsubishi Electric signe le début d’une nouvelle ère: celle où l’aspect fonctionnel de haut niveau est combiné avec un design conçu pour se marier harmonieusement aux ambiances intérieures des locaux d’habitation modernes.

lés: par exemple le blanc dans l’ambiance accueillante et claire d’un cabinet de médecin, le noir pour rehausser le brillant intemporel d’un intérieur plus sombre et l’argent mat dans l’environnement plutôt mondain d’un magasin de luxe. Au-delà des coloris, la conception matérielle de ces climatiseurs, dont le profil est extraordinairement fin et discret, permet une intégration harmonieuse des unités murales intérieures profilées dans toute ambiance, qu’elle soit privée ou professionnelle.

L’apparence

La valeur intérieure

Les objectifs poursuivis par Mitsubishi avec la série «ZEN-SENSATION» apparaissent clairement déjà au premier coup d’œil: avec trois coloris disponibles (noir, blanc et argent), il devient possible d’intégrer optiquement les climatiseurs dans l’environnement où ils sont instal-

Les nouveaux climatiseurs de Mitsubishi convainquent non seulement pour leur aspect extérieur mais également pour leurs performances techniques améliorées. Ainsi, grâce à leur technologie à onduleur, ces appareils atteignent un coefficient d’efficacité de 4,59, ce qui les classe

dans la catégorie d’efficience énergétique A des installations de refroidissement et de chauffage qui regroupe les appareils à très haut potentiel d’économie énergétique. De plus, leur niveau de pression acoustique très bas à tous les régimes les rend particulièrement appropriés pour les milieux sensibles au bruit dans lesquels la concentration maximale ou un silence particulier sont requis. Avec une puissance de réfrigération allant de 2,2 à 5,0 kW et une puissance calorifique allant de 3,3 à 5,8 kW, les appareils de la série Premium «ZEN-SENSATION» couvrent une vaste gamme de possibilités d’emploi dans des locaux de différentes dimensions. Etant donné que tous les appareils de la série sont disponibles en version single-split et multi-split, ils sont appropriés autant pour l’obtention d’un climat optimal dans une seule pièce que dans plusieurs locaux simultanément. Au-delà de son esthétique parfaite et de ses prestations convaincantes, l’unité murale interne est également équipée d’une télécommande intelligente qui, en plus du pilotage des différents régimes de fonctionnement, permet également de procéder à une programmation hebdomadaire afin de créer le climat désiré à toute heure du jour et de la nuit.

Davantage d’informations L’entreprise Walter Meier (Klima Schweiz) AG de Schwerzenbach/ZH est le représentant général et l’associé commercial pour tous les climatiseurs de Mitsubishi Electric. Les partenaires installateurs suisses peuvent obtenir auprès de Walter Meier davantage d’informations, des prospectus et des fiches techniques ainsi que des indications de disponibilité concernant la nouvelle série «ZEN-SENSATION». ■

Walter Meier (Climat Suisse) SA 1680 Romont Tél. 026 651 77 77 www.waltermeier.ch


carnet

bâtitech 6/7-11

41

Nouveaux collaborateur chez Hoval Les collaborateurs Hoval quittent la société seulement pour prendre leurs retraites, c’est de notoriété publique! C’est donc pour prendre une retraite bien méritée, bien que légèrement anticipée, que Michel Golay transmettra le flambeau, fin août 2011, à son successeur, Marc Tissot. Après avoir joué un rôle fondamental pour le développement des énergies renouvelables chez Hoval en Suisse romande, Michel Golay peut partir avec la certitude d’avoir très bien rempli sa mission. Marc Tissot, 42 ans, chez Hoval depuis le 1er septembre 2009, ingénieur ETS en génie thermique et systèmes énergétiques, avec plus de 10 années d’expérience dans le domaine du chauffage, reprendra donc les fonctions d’ingénieur conseils et d’adjoint à la direction régionale Suisse ro-

mande. Sa première priorité sera de mettre en place à Crissier le nouveau département support technique des produits Hoval pour la vente externe. Le 1er novembre 2010, Cédric Mona, 27 ans, diplômé de l’école supérieure des technologies et des affaires de Belfort, avec déjà 5 ans d’expérience dans le domaine de la ventilation industrielle, a rejoint la famille Hoval en tant que conseiller technique pour développer activement ce segment en Suisse romande, comme cela a déjà été le cas en Suisse alémanique depuis 1975. Le 1er mars 2011, Denis Fornallaz, 54 ans, titulaire d’une maitrise en chauffage, depuis 39 ans dans la branche, a également rejoint notre société en tant que conseiller technique pour le canton de Fribourg. Denis Fornallaz se réjouit de

Michel Golay, à gauche, souhaite bonne chance à son successeur, Marc Tissot en présence de Michel Lambelet, Cédric Mona et Denis Fornallaz (de gauche à droite).

faire la connaissance de ses nouveaux clients et de développer les activités de notre société dans cette région. C’est donc avec une équipe renforcée et toujours superbement motivée qu’Hoval Suisse romande relèvera les défis de ces prochaines années. ■ Hoval SA Direction Suisse romande Michel Lambelet

Existe-t-il des produits qui aident à terminer des projets dans les temps ?

Les vannes et servomoteurs de la toute dernière génération Acvatix vous permettent de réaliser des installations CVC en un temps record. Les vannes et servomoteurs de la nouvelle génération AcvatixTM ne simplifient pas seulement le planning par une sélection plus rapide et sûre du produit – par leur construction bien pensée, ils soutiennent également le montage et la mise en service de l’installation. Et grâce à l’utilisation intuitive et uniforme, qui vaut pour tout l’assortiment des produits CVC, les dépenses pour la formation de la nouvelle génération est minime. Un assortiment qui aide vraiment à terminer les projets de manière fiable et dans les temps. Pour plus d’informations : www.siemens.ch/acvatix

Answers for infrastructure.


42

bâtitech 6/7-11

carnet

La pénurie annoncée d’électricité

Le chauffage au mazout financièrement plus attractif Divers exemples de calcul des coûts de chauffage publiés par le lobby de l’électricité veulent faire croire que les pompes à chaleur sont à long terme moins chères à exploiter que les chauffages au mazout. Mais la pénurie d’électricité annoncée vers laquelle nous nous dirigeons n’est cependant pas prise en compte. Il est fort probable que les prix du mazout et du gaz, qui sont d’ailleurs étroitement liés, augmenteront moins que les tarifs de l’électricité. Les propriétaires de pompes à chaleur pourraient alors être désagréablement surpris. Sans énergie, pas de vie, ni croissance. Presque tous les spécialistes du monde entier sont unanimes sur au moins un point: les besoins énergétiques mondiaux vont continuer d’augmenter au cours des prochaines années sous l’influence d’une population mondiale croissante et il en ira probablement donc de même des prix des diverses sources d’énergie. Il s’agit d’une simple loi du marché qui dépend de la relation logique entre offre et demande. La reprise économique qui s’annonce donnera probablement lieu à une nouvelle poussée de la demande énergétique et les prix du pétrole, du gaz naturel et de l’électricité auront par conséquent aussi tendance à augmenter. Les avis des spécialistes divergent toutefois quant à l’évolution concrète des tarifs prévisibles au cours des prochaines années pour ces sources d’énergie respectives. Quelles ressources énergétiques deviendront rares en premier, lesquelles se conserveront plus longtemps, lesquelles seront remplacées par d’autres à court ou moyen terme? Les réponses à ces questions et à d’innombrables autres questions sont décisives pour l’évolution des prix.

Augmentation de la taxe sur le CO2 – seule une incidence à court terme sur le prix du mazout Généralement, le prix du pétrole reflète directement les périodes d’embellie et de récession économique et augmente rapidement lors de crises politiques – par exemple comme au Proche-Orient. En été 2008, des craintes de pénurie alliées à un phénomène de spéculation ont eu pour conséquence des prix du pétrole brut culminant à 145 dollars par baril (fût de 159 litres). Seulement quelques mois plus tard, le prix s’est effondré à 33 dollars. Dans un proche avenir, la réalité des prix devrait se situer quelque part entre les deux. Le prix du pétrole oscille actuellement entre 70 et 80 dollars, il se situe probablement un peu au-dessus de la valeur effective sur le marché. Ceci parce que l’économie de la finance utilise de temps à autre le marché pétrolier pour ses opérations spéculatives. Malgré tout, il n’est

L’économie électrique en Suisse s’engage dans des participations à des centrales à charbon et à des centrales à gaz naturel en Allemagne, en Italie et en Europe de l’Est, ce qui de-vrait rendre possible davantage d’importations. (Photo: RWE)


carnet

L’erreur principale est que l’ÊlectricitÊ produite dans les centrales nuclÊaires et hydrauliques suisses n’est pas la même que celle que nous consommons effectivement à l’intÊrieur du pays.

pour le moment pas envisageable de prÊdire une explosion imminente des prix: la plupart des experts s’attendent plutôt à un mouvement stable à moyen terme. Même si le niveau des prix du mazout a quelque peu augmentÊ à court terme en Suisse à cause du triplement de la taxe CO2 sur les combustibles fossiles au 1er janvier 2010, il s’est toutefois dÊjà stabilisÊ entre-temps. Comme la taxe CO2 s’Êlève depuis le dÊbut de l’annÊe 2010 à 9 francs au lieu de 3 francs par 100 litres de mazout, de nombreux consommateurs ont profitÊ de remplir entièrement leurs rÊservoirs jusqu’au 31 dÊcembre, ce qui a ainsi provoquÊ une hausse temporaire des tarifs. En dÊpit de la grande volatilitÊ de son prix, le pÊtrole s’impose toutefois comme une source d’Ênergie fiable et durable, et ceci malgrÊ les sombres prophÊties du passÊ. Durant les annÊes 1970, des alarmistes prÊdisaient un Êpuisement des rÊserves mondiales de pÊtrole avant le changement de millÊnaire. Le fait est que le pÊtrole s’est jusqu’à prÊsent imposÊ comme une source d’Ênergie indispensable sur le marchÊ du chauffage et qu’il garantit aux consommateurs une sÊcuritÊ relativement grande – aussi au niveau des prix – en raison de sa bonne capacitÊ à être stockÊ chez le consommateur, même en temps de crise.

La pÊnurie d’ÊlectricitÊ pourrait donner lieu à une augmentation des coÝts d’exploitation des pompes à chaleur La situation est diffÊrente pour le gaz naturel et surtout pour l’ÊlectricitÊ. Contrairement au pÊtrole, ces deux sources d’Ênergie sont tributaires de rÊseaux de distribution et on ne peut par consÊquent pas en constituer des stocks. Alors que les niveaux des prix du pÊtrole et du

gaz sont gÊnÊralement Êtroitement liÊs, le prix de l’ÊlectricitÊ varie plutôt indÊpendamment de ces deux autres sources d’Ênergie. Il se situe pour le moment à un niveau relativement bas, en raison de la demande en net recul de l’industrie qui donne des signes de faiblesse. Mais cela pourrait bientôt changer, souligne Peter Bertsch du secrÊtariat de l’Association des fournisseurs de matÊriel de chauffage (PROCAL). Comme la construction de nouvelles centrales nuclÊaires

bâtitech 6/7-11

est politiquement difficilement rÊalisable dans notre pays à court terme, la pÊnurie d’ÊlectricitÊ annoncÊe pourrait bientôt se prÊciser. Ce faisant, le prix du courant Êlectrique va augmenter plus rapidement à moyen terme que les tarifs pour le pÊtrole et le gaz, Êtant donnÊ que ceux-ci doivent s’orienter davantage sur le marchÊ international, prÊsume P. Bertsch. Sauf si la Suisse impose des mÊcanismes incitatifs exorbitants. Actuellement, l’expansion du marchÊ suisse de l’ÊlectricitÊ est avant tout dominÊe par le dÊveloppement des pompes à chaleur Êlectriques dans le secteur immobilier. Le lobby de l’ÊlectricitÊ prÊtend que l’exploitation de celles-ci est bien meilleure marchÊ que pour le chauffage à mazout. Si les scÊnarios d’une pÊnurie d’ÊlectricitÊ devaient se rÊaliser, les exploitants de pompes à chaleur pourraient à moyen terme être dÊsagrÊablement rattrapÊs par une brusque envolÊe des prix, donc des coÝts de chauffage de leur habitation. ■ www.mazout.ch





         *! ,/ ** #,&   %, *   %%& !,% ,  , !%!% * ,  % *  &

 **0   #, ! % &     ! !   -** *%,% ! % %&         !"          & & *%* ,*%,%"  

 !  !   !   !    !      /!%* #!  "   " 

,$ , &  " & %%&   '1 &* - 0% 

" 1+((("11"1 )  / 1+((("11"1' )  &,*, &" ) ..."&,*, &"

43


44

bâtitech 6/7-11

carnet

Section genevoise de la Société suisse des entrepreneurs

Les entrepreneurs se veulent confiants en l’avenir Lors de son Assemblée générale, le 25 mai dernier, la Section de Genève de la Société suisse des entrepreneurs (SG/SSE) est revenue sur les nombreuses, riches et variées activités qui l’ont occupée durant l’exercice écoulé. Si le millésime a plutôt été bon dans son ensemble, le volume de travail pour 2011 peut être estimé satisfaisant. La visibilité des carnets de commande est courte, voire très courte et les entreprises travaillent à flux tendu. Le niveau des prix, au plus bas, reste une préoccupation majeure des entreprises, lesquelles ne sont désormais guère en mesure de réaliser des marges bénéficiaires. La qualité et la sécurité des ouvrages ont pourtant un prix que les maîtres d’ouvrage sont toujours plus prompts à sacrifier. La SG/SSE a mis en lumière les relations qu’elle entretient avec ses nombreux partenaires, tant sociaux qu’économiques. Au niveau conventionnel, la SG/SSE se félicite que Genève ait adhéré à la Convention unique des Cadres de la construction. Concernant le renouvellement de la Convention nationale 2008 arrivant à échéance fin 2011, les pourparlers entre les partenaires sociaux nationaux n’en sont qu’à leurs débuts.

Le renforcement du Bureau de contrôle avec l’engagement d’un responsable et de deux inspecteurs supplémentaires d’ici cet été démontre la volonté paritaire de veiller à la bonne application de la convention collective du Secteur principal de la construction, dans l’intérêt, d’une part, des entreprises en luttant contre la concurrence déloyale et, d’autre part, des travailleurs en faisant respecter les salaires minimaux de la branche et les acquis sociaux. C’est avec grand intérêt que la SG/SSE a pris connaissance des mesures destinées à renforcer la lutte contre le chômage. Si elle souscrit à cette volonté d’améliorer la situation, elle conteste les critiques du Conseil d’Etat à l’égard des entreprises. En effet, s’il est un secteur d’activités auquel on ne peut pas reprocher de ne pas jouer de rôle social, c’est bien celui du Secteur principal de la construction. Salaires minimaux et salaires effectivement versés les plus élevés en comparaison avec les autres branches artisanales, retraite anticipée à 60 ans largement financée par les patrons, formation professionnelle initiale et continue, formation des adultes, investissements en matière de santé et sécurité, sont autant d’exemples. Avant de pouvoir regarder avec plus d’attention les CV des demandeurs d’em-

plois, encore faudrait-il qu’on veuille bien donner du travail aux entreprises genevoises, car ce seront bien elles qui engageront lesdits chômeurs genevois et le canton qui bénéficiera des retombées directes et indirectes en confiant les travaux aux entreprises de la place. Si le Conseil d’Etat compte sur les entreprises, les entreprises espèrent pouvoir compter sur lui. La pénurie de terrains pour loger les activités du secteur secondaire pose également un certain nombre de problèmes auxquels l’association compte pallier en recherchant elle-même des surfaces de dépôt et de stockage pour ses membres. Les membres de l’association, de même que ses invités, se sont déplacés en nombre à l’Assemblée générale, puisque plus de 230 participants ont répondu présents. Cette affluence record prouve le grand attachement des entreprises et des partenaires envers l’association qui représente un maillon essentiel de l’économie locale, les métiers du gros œuvre, soit, à Genève, environ 200 entreprises et 4500 ouvriers. ■ SG/SSE 1201 Genève Tél. 022 949 18 18 www.sse-ge.ch

Liste de prix 2011

Les climatiseurs split avec le nouvel appareil mural design La liste de prix des climatiseurs split est là. CTA propose de nouveaux produits juste à temps pour le début de l’été, notamment les appareils muraux design assurant une régulation précise et optimale du climat ambiant. Dès le mois de juin 2011, il sera possible d’obtenir les nouveaux appareils muraux design de CTA, qui se distinguent par leur rendement énergétique. Le design élancé et esthétique s’intègre à chaque pièce et une télécommande à infrarouge permet de commander facilement les différentes minuteries. Dorénavant, la liste de prix contient aussi la série Multi Inverter 8 pièces; une unité extérieure de cette série permet d’exploiter jusqu’à huit unités intérieures. Cette série comporte aussi un modèle

Slim Duct extra-plat, disponible avec une télécommande centrale particulièrement conviviale.

Détails et commande Les spécialistes intéressés trouveront de plus amples informations sur le site www.cta.ch – Climat – Climatiseurs split. La nouvelle liste de prix ou des informations détaillées relatives aux nouveaux appareils muraux design peuvent être commandées à l’adresse split@cta.ch via les distributeurs spécialisés. ■

CTA SA 3110 Münsingen Tél. 031 720 24 09 www.cta.ch

CTA SA a 30 ans CTA a fêté ses 30 ans le 6 mars 2011. Avec quelque 200 collaborateurs au siège principal de Münsingen, une succursale à Zurich et des centres à Lausanne, Fribourg, Soleure, Bâle, Kriens, Uzwil et Buchs/SG, l’entreprise propose des solutions systèmes dans les secteurs Climat, Froid, Chaud et Service.


carnet

bâtitech 6/7-11

TROX Netcom – une commande moderne par bus pour des clapets coupe-feu et d’extraction de fumée

Constituer un tout! De la planification à l’exploitation, les solutions TROX Netcom remplissent les exigences les plus sévères. Les unités de contrôle compactes, dotées des logiciels idoines, n’occupent que peu de place et permettent en tout temps la réalisation d’extensions grâce à leur conception modulaire. La topologie ouverte des bus offre au planificateur une liberté encore inconnue jusqu’ici. De plus, l’alimentation des clapets et la communication avec ces derniers passent par un câble plat, d’où une diminution du nombre de câbles à tirer et une réduction notable de la charge thermique. Par ailleurs, l’important travail de câblage des clapets jusqu’à l’armoire de commutation n’est pas nécessaire puisqu’ils sont raccordés directement au bus. Il s’ensuit une réduction des coûts d’installation et d’obturation coupe-feu. Comparées globalement aux solutions usuelles, celles de TROX Netcom sont indubitablement avantageuses. La visualisation et la mise en ligne sur les systèmes de gestion du bâtiment offrent en outre en tout temps à l’exploitant une bonne vue d’ensemble de l’installation. ■ TROX Hesco Schweiz AG 8630 Rüti/ZH Tél. 055 250 73 10 www.troxhesco.ch

De la planification à l’application et jusqu’à la mise en service d’une gestion de la protection incendie et des trappes de désenfumage, TROX Hesco offre un paquet complet répondant pleinement à vos besoins.

UNE SOLUTION COMPACTE POUR VENTILER, CHAUFFER ET REFROIDIR SOLUTION DE VENTILATION BY NILAN

Une économie optimale pour un climat ambiant perceptiblement sain avec les *

solutions industrielles Nilan. * Débit d air à 32.000m3/h.

www.nilan.ch

45


46

bâtitech 6/7-11

carnet

La géothermie profonde

La source d’énergie du futur Malgré les améliorations en matière d’efficacité énergétique, tous les scénarios de consommation électrique convergent en une croissance continue. Les événements récents au Japon rappellent l’urgence de trouver de nouvelles ressources énergétiques durables. Dans ce contexte se pose la question de sources d’énergie écologiques et renouvelables susceptibles de garantir un approvisionnement durable et économique en électricité. La géothermie profonde remplit l’ensemble de ces critères et a la capacité de fournir une contribution substantielle à l’approvisionnement futur en énergie. Grâce au plan d’action «Géothermie profonde en Suisse» nous ouvrons la voie vers un marché énergétique futur solide. La géothermie profonde – avantages et potentiel de développement Les besoins en électricité s’accroissent continuellement; le futur de la filière nucléaire est incertain. Il est donc impératif d’agir maintenant afin d’ouvrir la voie à de nouvelles sources d’énergie. Plus de 99% du volume de notre planète recèle des niveaux de température supérieurs à 1000°C. Cette chaleur est produite continuellement par différents processus naturels. La géothermie profonde constitue ainsi une ressource quasiment inépuisable et d’origine indigène. L’exploitation économique du potentiel calorifique emmagasiné dans les roches s’impose logiquement. Le potentiel de la géothermie profonde est à lui seul environ équivalent à celui de toutes les autres sources d’énergie renouvelables ensemble (solaire photovoltaïque, éolien et hydraulique pris ensemble). La géothermie profonde offre en sus tout un ensemble

d’avantages supplémentaires: elle fournit de l’énergie de ruban et garantit ainsi un apport important à la sécurité de notre approvisionnement. Elle peut être utilisée de manière décentralisée. Elle ne nécessite que peu de place et elle est indigène autant pour ce qui concerne la matière première que pour ce qui concerne la valorisation économique et les emplois dans la filière. Par ailleurs, la géothermie profonde ne produit ni déchets, ni émissions, qu’il s’agisse de CO2 ou de tout autre gaz à effet de serre. Finalement, la pratique démontre que la géothermie profonde se combine harmonieusement avec d’autres vecteurs énergétiques.

Besoin en installations pilotes Les technologies appliquées dans la géothermie profonde sont dérivées des domaines de l’industrie pétrolière et gazière. Afin d’exploiter économique-

VÉHICULE DE SERVICE

VÉHICULE DE LIVRAISON

MINIBUS

DÈS FR.

DÈS FR.

DÈS FR.

15’990.-

1

21’490.-

1

ment le gigantesque réservoir d’énergie que la Terre nous met à disposition, il est nécessaire d’optimiser ces technologies. Il existe déjà actuellement bon nombre d’installations géothermiques rentables en exploitation à l’étranger. En Suisse aussi il existe différents projets à des stades de développement différents. Les projets de géothermie «Géothermie StGall» et «AGEPP, Lavey-les-Bains» en sont des exemples tout près de leur phase de réalisation. Afin d’atteindre le plus rapidement possible un développement substantiel de la géothermie profonde et donc de la rentabilité des technologies utilisées, il est essentiel de disposer de projets concrets. Pour ce faire, il est nécessaire de disposer de financements de démarrage de la part de la Confédération, des cantons, des producteurs et distributeurs d’électricité et des investisseurs. Les premières installations de géothermie profonde fourniront non

24’990.-

1

Les miracles économiques. A présent, avec un avantage de prix jusqu’à Fr. 9250.-. Numéro 1 dans le secteur des véhicules utilitaires en Europe 2, le Ford Transit est le partenaire idéal pour tous les transports. La gamme complète de véhicules propose une solution confortable et économique pour chaque utilisation. Vous en apprendrez davantage sur tous les modèles Ford Transit «Professional» lors d’un entretien personnel avec votre concessionnaire Ford ou sur le site www.ford.ch.

TRANSIT

1 2

Prix nets pour les clients inscrits au registre du commerce. Offre valable jusqu’au 30.9.2011 auprès des concessionnaires participants. Selon les chiffres des immatriculations européennes. Etat janvier 2011, segment véhicules 1+2 tonnes.

ford.ch


carnet

bâtitech 6/7-11

Tous parlent de l‘avenir du chauffage. Nous le développons depuis plus de 30 ans! seulement de l’électricité de ruban, mais également la possibilité d’optimiser les processus technologiques. Par la promotion de la géothermie profonde, la Suisse s’assure aussi un atout en termes de savoir-faire dans un secteur technologique innovant qui, dans quelques années, pourra être exporté avec succès. Afin de réaliser ces objectifs, il est nécessaire de compléter le financement au démarrage par des améliorations aux conditions cadres, notamment en matière de couverture de risque et les procédures d’autorisation.

Viessmann en fait plus: Avec un programme de collecteur complet, l‘énergie solaire est collectée de manière particulièrement efficace pour le réchauffement d‘eau potable et du chauffage, même avec un rayonnement diffus. Du collecteur plat avec réservoir d‘eau chaude intégrée jusqu‘au collecteur à tubes sous vide de grande puissance, Viessmann offre des systèmes solaires économiques en énergie et écologiques pour chaque exigence. www.viessmann.ch

Plan d’action «Géothermie profonde en Suisse»

Réalisation d’une politique énergétique tournée vers l’avenir Afin de développer la géothermie profonde d’une manière efficace, il est certes nécessaire d’assurer une coordination forte des acteurs de la branche. Cela dit, il est tout aussi nécessaire que les milieux politiques, institutionnels, économiques et de la recherche, ainsi que ceux des électriciens, investisseurs, des gros utilisateurs et du grand public participent à cet effort. Plus les mesures préconisées pour une utilisation économique de la géothermie seront implémentées rapidement, plus l’entrée dans une nouvelle ère de la politique énergétique de notre pays sera devenue réalité. ■ Elaboré conjointement par: Geo-Energie Suisse SA, Services industriels de St-Gall, AGEPP, geothermie.ch

Solutions personnalisées, systèmes efficients Toutes énergies, tous types d'utilisation

Viessmann (Suisse) SA · Rue du Jura 18 · 1373 Chavornay Tel.: 024 4428400 · Fax: 024 4428404 · info-ch@viessmann.com

Afin de réaliser la mutation rapide du secteur énergétique vers une production d’électricité plus respectueuse de l’environnement et durable, les responsables du secteur de la géothermie profonde ont mis sur pied un plan d’action pour la réalisation concrète de projets. Ce plan repose sur les phases de concrétisation suivantes (partiellement en chevauchement): • Durant la première phase, qui durera de 2013 à 2018, il s’agira surtout d’investiguer 10 sites sur lesquels environ 15 forages seront ensuite réalisés. A ce stade, les aspects de rentabilité économique ne jouent pas encore un rôle déterminant. • Durant la deuxième phase, prévue entre 2016 et 2020, 5 centrales géothermiques avec une puissance électrique d’au moins 5 MWél chacune seront réalisées sur les sites les plus adéquats. Ces installations produiront annuellement 200 GWhél de courant vert. • La troisième phase, qui est prévue à l’horizon 2020–2025, verra la réalisation et l’extension de 5 à 10 installations de production géothermiques disposant chacune d’une puissance de 10 à 20 MWél. La puissance électrique installée d’origine géothermique atteindra ainsi d’ici à 2025 entre 50 et 200 MWél, ce qui correspond à une production annuelle de 400 à 1600 GWhél. • Dans le courant de la quatrième phase, qui couvrira les années 2025 à 2035, la technologie aura atteint un degré de développement permettant un accroissement annuel de la puissance électrique installée de 20 à 50 MWél. Ceci permettra d’atteindre jusqu’en 2035 au plus tard l’objectif de puissance électrique de 250 à 700 MWél, soit une élévation annuelle du niveau de production électrique entre 2000 et 5600 GWhél. En 2050, la Suisse disposera d’une capacité électrique d’origine géothermique de 2000 MWél. La population suisse disposera ainsi chaque année d’une quantité d’électricité écologique et durable de 16 000 GWhél.


48

bâtitech 6-11

carnet

Le salon technologique pour le bâtiment et l’infrastructure

Pour un futur durable

13 –16 septembre 2011 Messe Basel_Halle 1

Presented by:

www.ineltec.ch

Le salon de la construction. Où regarder avant de bâtir.

Salon parallèle Patronage

Quelle: marty häuser ©


impressum/registre

Rédaction: Bernard Dätwyler et Michel Hottinger Potteilaz 123, 1030 Bussigny natel 079 310 99 80 e-mail: batitech@batinfotec.ch internet: www.batitech.ch Edition, Copyright: © AZ Fachverlage AG Zeitschriften, Neumattstrasse 1, 5001 Aarau tél. 058 200 56 50, fax 058 200 56 61 internet: www.az-verlag.ch Editrice: Ratna Irzan Marketing: Jürg Rykart, juerg.rykart@azmedien.ch Régie des annonces: Rolf Niederberger, tél. 058 200 56 18 e-mail: rolf.niederberger@azmedien.ch

bâtitech 6/7-11

Registre des annonceurs CTA AG Klima, Kälte und Wärme

25

Dyson Ltd

23

Ernst Schweizer AG Metallbau

24

Ford Motor Company

46

Franz Kaldewei GmbH & Co. KG, Ahlen/BRD

31

Geberit Vertriebs AG

US 4

Hälg & Co. AG

19

Heizkörper Prolux AG

14

Helios Ventilatoren AG

18

KSB Zürich AG

13

Nilan Schweiz AG

45

Personne compétente: Ursula Aebi, tél. 058 200 56 12 e-mail: ursula.aebi@azmedien.ch

Ohnsorg Söhne AG Blechbearbeitung Profilsager AG

29

Layout: Neisina Portmann, neisina.portmann@azmedien.ch

R. Nussbaum AG Metallgiesserei und Armaturenfabrik

32

Impression et administration: Vogt-Schild Druck AG Gutenbergstrasse 1, 4552 Derendingen www.vsdruck.ch bâtitech: Parution: 11 fois par an, prix de l’abonnement: Fr. 65.– (à l’étranger port en sus) ISSN 1421 6704

Rapp Wärmetechnik AG

12

Samvaz S.A.

28

Scherrer Metec AG

30

Tirage: 4250 ex.

Siemens Schweiz AG

41

Solu’Tubes SA

43

Remp 2006: Exemplaires totalement distribués (confirmation par la Poste Remp) 2944 exemplaires suissetec bâtitech: Rédaction: Freddy Moret, Marion Dudan, Lambro Bourodimos

Stiebel Eltron AG SUVA Schweizerische Unfallversicherungsanstalt

5

US 2 7, 9, 11

TCA Thermoclima AG

15

Autres publications de l’éditeur: Elektrotechnik, Megalink, Technica, HK-Gebäudetechnik, Chemie Plus, Chemische Rundschau, SwissPlastics, natürlich leben, wireltern, FIT for LIFE, Kochen

Techniques Laser SA Département DataCut

10

Valsir S.p.A.

27

Verband SCHWEIZER MEDIEN

16

Droits d’auteur et de traduction: Avec l’acceptation des manuscrits par la rédaction et le paiement d’éventuels honoraires aux auteurs par l’éditeur, ce dernier acquiert le copyright et tous les droits de traduction et de publication des articles, soit dans d’autres revues éditées par l’éditeur, soit pour la publication de tirages à part.

Viessmann (Schweiz) AG

47

VSG Erdgas

17

V-Zug AG

21

Association: USTSC Union suisse des professionnels de la technique sanitaire et chauffage VSSH, Hubrain 10, 8124 Maur, tél. 044 908 40 89 e-mail: info@vssh.ch suissetec: Association suisse et liechtensteinoise de la Technique du bâtiment (suissetec), Secrétariat romand, rte des Longues Raies 11, CP 31, 2013 Colombier tél. 032 843 49 50, fax 032 843 49 55 e-mail: romandie@suissetec.ch internet: www.suissetec.ch

Walter Meier (Klima Schweiz) AG WT Wärmeaustausch Technologien AG

20

Page de couverture Hoval AG Foires Bauen- und Modernisieren 2011

48

Ineltec 2011

48

Encarts REPRODUCTION INTERDITE

2

EMB Pumpen AG


Geberit DuoFresh

Absorption des odeurs intégrée. Les odeurs aux WC sont synonymes de problèmes. C’est la raison pour laquelle Geberit a développé une solution et a équipé les éléments d’installation Geberit Duofix et GIS avec une fonction supplémentaire, l’absorption des odeurs. Les odeurs sont directement absorbées dans la cuvette de WC, et ceci indépendamment de la ventilation du local. Un filtre à charbon actif intégré dans la plaque de déclenchement et aisément remplaçable se charge de procurer de l’air pur. De plus amples informations inhérentes au Geberit DuoFresh sont disponibles sous → www.geberit.ch ou auprès de votre commerce spécialisé en articles sanitaires.


Bâtitech 06/07-2011