Page 1

5-2012 www.batitech.ch

Gardez le contrôle Dynacon – le distributeur innovant pour les chauffages au sol

Maintien de pression & Qualité d’eau

Equilibrage & Régulation

Régulation Thermostatique

ENGINEERING ADVANTAGE

30 I Patrimoine culturel au Gothard – Toit d’or 36 I Intoxication par le monoxyde due au froid 38 I Chaleur solaire – Tendances


Geberit Monolith

Design simplement installé. Conférez un nouveau look à votre salle de bains grâce aux modules sanitaires Monolith. Ce qui a débuté par un module et devenu entre-temps une ligne à part entière. Découvrez un design intemporel combiné avec les avantages d‘un montage aisé. Vous trouverez de plus amples informations sur → www.geberit.ch ou auprès de votre distributeur en sanitaire.


éditorial

bâtitech 5-12

Un regard sur le soleil Le Carousel tourne avec le soleil et permet, à travers sa fenêtre, d’être en permanence «dans l’œil éblouissant» de l’astre céleste ou de changer d’angle de vue. Marc Pannatier est à l’origine des premières implantations de maisons tournantes en forme de dôme ou de soucoupe en Suisse, notamment dans les cantons du Valais et Fribourg. Il lance maintenant un habitat d’un nouveau type: le Carousel (marque déposée). Différentes tailles de cette maison familiale sont proposées: de 28 m2 à 708 m2, soit de 2 à 14 pièces. Le bois utilisé provient des Alpes et tout est fabriqué en Suisse. L’ensemble est construit et prémonté entièrement en atelier puis assemblé sur le site final avec l’isolation, la toiture, les façades et les fenêtres en moins d’une semaine. Si l’on tient compte des travaux de terrassement, des fondations et des aménagements intérieurs, il faut compter quatre mois de chantier en tout. www.carouselhom.ch «Chaleur solaire Suisse 2012», c’est la manifestation qui a été organisée par les associations «SWISSOLAR» et «suissetec». 230 participants ont répondu à cette journée qui avait comme thème la chaleur solaire sous tous ses angles. L’étude sur le potentiel, la formation, les nouvelles tendances, la technologie solaire en architecture et les aspects pratiques étaient, entre autres, les thèmes de la journée (voir page 38). En feuilletant le présent numéro, vous allez découvrir un grand nombre d’articles sur le thème de l’énergie solaire, aussi bien dans des domaines théorétiques que pratiques. «SWISSOLAR» s’est donné pour la Suisse un objectif intermédiaire clair et réalisable: jusqu’en 2035, 20% des besoins en chaleur pour le chauffage et l’eau chaude du parc immobilier doivent être couverts par la chaleur solaire. Cela représente 2 m2 de collecteur solaire par habitant (2011: 0,13 m2). Cela demande un grand effort de la part de tous les acteurs. Je vous souhaite une lecture ensoleillée!

Bernard Dätwyler Rédacteur en chef batitech@batinfotec.ch

1


«J’ai opté pour le système solaire révolutionnaire Oertli DrainBack car il permet d’atteindre une efficacité maximale et offre une grande fiabilité. De plus, ce système a été entièrement développé en Suisse.» Geneviève Boschung, Fribourg

Nous serons heureux de vous conseiller, n’hésitez pas à nous appeler: HotLine 0848 842 846 www.oertli-solaire.ch

CONCOURS Gagnez un voyage en Espagne et découvrez la plus grande installation solaire d’Europe. www.oertli-solaire.ch

Capteur solaire Oertli

NOUS FAISONS LA DIFFÉRENCE CHALEUR / CLIMAT / SERVICE


sommaire actuel I 07

produits 12 Efficience énergétique – confort – sécurité 15 Des solutions d’automatisation pour les pompes et la robinetterie 16 S400 – des possibilités innombrables 18 Le système complet le plus plat pour douches sans obstacle 19 La bonde de rénovation ultraplate 20 Maintenant également pour l’urinoir 21 Le nouveau capteur de gaz combiné CO/NO2 22 L’app «solar eValo» montre rapidement les possibilités d’utilisation de l’énergie solaire 24 Les pompes de chauffage haute efficacité à rapport qualité-prix imbattable 25 Clavette à filetage intérieur pour charges moyennes et lourdes 26 Duravit présente un nouvel urinoir sec 28 Un WC se transforme rapidement en objet de luxe

carnet I 36

toit d’or 30 «Protégé pour l’éternité», patrimoine culturel au Gothard

partie technique 32 C’est le soleil qui coule dans cette conduite d’eau 36 Intoxication par le monoxyde due aux cheminées recouvertes de glace 38 Chaleur solaire – contribution sous-estimée de la transition

www.batitech.ch

5-2012 www.batitech.ch

actuel 4 Assainissement et rénovation des bâtiments hospitaliers de l’hôpital de Haute-Engadine et des bâtiments du personnel 6 Un maximum de rendement grâce à un système de montage optimal 7 La plus grande centrale photovoltaïque du canton de Fribourg 8 Quand le soleil vous réchauffe

toit d’or I 31

bâtitech 5-12

Gardez le contrôle Dynacon – le distributeur innovant pour les chauffages au sol

associations 44 Du solaire sur le toit de l’Aigle à Couvet Maintien de pression & Qualité d’eau

carnet 46 La demande de pétrole augmente, les réserves aussi 48 Alpiq crée Alpiq E-Mobility SA 50 Nouvelle orientation de la logistique 52 La première brochure sur le photovoltaïque est sortie! 53 André Meier à la tête de la division sécurité au travail 54 Chaque année, près de 5000 accidents se produisent en mangeant 54 Sondage sur les prix du PV: baisse de 17,8% par rapport à l’année passée 56 La «Fédérale» 2013: Walter Meier SA est «partenaire officiel»

Equilibrage & Régulation

Régulation Thermostatique

ENGINEERING ADVANTAGE

30 I Patrimoine culturel au Gothard – Toit d’or 36 I Intoxication par le monoxyde due au froid 38 I Chaleur solaire – Tendances

Dynacon vous conduit jusqu’à la dernière ligne droite Saisissez le volant – avec Dynacon, vous tenez entre vos mains le nouveau collecteur pour le chauffage au sol, conçu grâce à l’esprit d’innovation et le savoir-faire de TA Hydronics, que vous désiriez installer un nouveau système ou rénover un système existant. Il suffit d’une seule opération et la technologie unique de Dynacon gère et ajuste automatiquement le débit selon la valeur prédéfinie. En effet, l’équilibrage hydraulique est exécuté en un tour de main. Dynacon procure un confort ambiant inégalable, tout en assurant une réduction de la consommation d’énergie ainsi qu’une économie de temps et de dépenses – avec Dynacon, vous serez toujours en pôle position.

Vous trouverez de plus amples informations sur notre site www.tahydronics.ch.

3


4

bâtitech 5-12

actuel

Assainissement et rénovation des bâtiments hospitaliers de l’hôpital de Haute-Engadine et des bâtiments du personnel En cas d’urgence, l’hôpital de Haute-Engadine et tous ses spécialistes sont à la disposition des touristes du monde entier La Haute-Engadine offre une multitude de possibilités professionnelles et de loisirs. La branche du tourisme offre des places de travail dans les hôtels de première classe, les restaurants, les funiculaires et les centres de soins. Ce splendide paysage suisse attire des milliers de

sportifs. Les gens de la haute société sont attirés par les grandes manifestations telles que le White Turf, les tournois de polo, les championnats de surf et de voile et naturellement par les grands événements liés aux sports d’hiver. Les multiples possibilités de ski, d’escalade et de bicyclette poussent les sportifs jusqu’aux limites de la performance. Mais là où l’effort physique est demandé il y a toujours des accidents. L’hôpital de Haute-Enga-

Le nouveau distributeur d’eau potable en matière synthétique Instaflex.

Georg Fischer – Adding Quality to People’s Lives GF Piping Systems est l’un des trois principaux secteurs d’activité du groupe Georg Fischer et un fournisseur leader sur le marché mondial de systèmes de tuyauteries en matière synthétique et métal. Pour le traitement et la distribution de l’eau ainsi que pour le transport sûr de liquides et de gaz dans le secteur industriel, nous vous offrons des techniques de raccordement, des raccords, des robinetteries, des capteurs et des tubes. Georg Fischer offre des solutions innovatrices, techniquement d’avant-garde dans les secteurs de la technique du bâtiment, des procédés chimiques industriels, du Food & Beverage, de la microélectronique, de la construction navale, de la distribution de l’eau et du gaz et du traitement de l’eau. Ce sont des sociétés de vente dans plus de 25 pays et un réseau de distribu-

tion qui touche plus de 80 autres pays pour un service à la clientèle 24 heures sur 24. Les sites de production sont implantés en Europe, en Asie et aux EtatsUnis. Ils garantissent aussi bien une proximité vis-à-vis de la clientèle que la conformité aux directives locales. Depuis sa fondation en 1802, le siège principal de Georg Fischer se trouve à Schaffhouse, en Suisse. Chiffres clés GF Piping Systems 2011: Plus de 5040 collaborateurs dans le monde entier Chiffre d’affaires: 1174 millions de CHF EBIT: 137 millions de CHF

Vous trouverez d’autres informations sous www.piping.georgfischer.com

dine est spécialisé dans la médecine sportive. De plus, il est doté d’un service sanitaire complet pour les touristes et les habitants de la région. Avec plus de 300 emplois, l’hôpital de Haute-Engadine est un des plus importants employeurs de l’Engadine.

Rénovation de la maternité, du laboratoire, de l’unité de soins intensifs et de toute l’installation d’eau potable dans tous les bâtiments à la plus haute altitude d’Europe Toutes les installations d’eau potable de l’hôpital de Haute-Engadine: chambres des patients, salles d’opération et bâtiments du personnel, ont été entièrement rénovées. Le bureau technique chargé de la planification des conduites d’eau potable a utilisé les tubes, raccords et robinetterie de GF JRG de la gamme INSTAFLEX très appréciée. Le système JRG Legiotherm a été installé pour la régulation des colonnes de circulation. Et des composantes Georg Fischer, telles que vannes à bille et vannes papillon, ont été installées pour les applications industrielles. Dans le cadre de la restructuration, les fenêtres, les installations d’aération, ainsi que les installations médicales, telles que l’imagerie par résonance magnétique ou la visionneuse de mammographie ont été rénovées.


actuel

La matière synthétique au lieu de l’acier Afin de maintenir la qualité de l’eau potable, haute priorité dans un hôpital, le bureau technique Collenberg & Co. a choisi l’utilisation du système INSTAFLEX de Georg Fischer. L’eau de la Haute-Engadine avec ses valeur fH de 6–8° et de pH de 6,5 à 7, a mis à rude épreuve les conduites en acier zingué des années 70. En effet, il fallait de plus en plus faire face à des ruptures de conduites, ce qui avait de graves conséquences pour l’hôpital. Dès les années 90, M. Hansruedi Egloff de l’entreprise Burkhalter & Partner de Wettingen avait conseillé des conduites en matière synthétique pour la rénovation des conduites d’eau de l’hôpital. L’installation de conduites en matière synthétique résistantes à la corrosion, du

point de puisage jusqu’à la batterie de distribution, a présenté un grand avantage lors de la rénovation. Les systèmes en matière synthétique de Georg Fischer ont une longue durée de vie et sont anticorrosion et anti-incrustation. La qualité d’absorption phonique de la matière synthétique des conduites INSTAFLEX est essentielle pour les hôpitaux. En choisissant des tuyauteries en matière synthétique, les services hospitaliers ont pu être assurés pendant toute la durée des travaux de rénovation. L’assainissement s’est déroulé par étapes, par étage et même par local.

bâtitech 5-12

Engadine ont commencé en 2004. Les conduites et la distribution d’eau chaude et d’eau froide pour le bâtiment hospitalier et les logements du personnel, comprenant 56 lits pour les patients, 100 studios, 14 grands logements et 25 appartements, ont été renouvelées. L’assainissement par étapes a exigé un haut niveau de compétences au niveau de la planification. L’eau devait être à disposition jour et nuit. L’utilisation de conduites en matière synthétique permettait un assainissement par étapes. Dans ce contexte, le système INSTAFLEX a offert des avantages appréciables. ■

L’hôpital de Haute-Engadine mise sur INSTAFLEX pour toutes les applications Les travaux d’assainissement des bâtiments hospitaliers de l’hôpital de Haute-

A! NEW

Jet z b e fe s t b e s t e l l e t ig u n n g@d a.c h

À toute épreuve. Technique de fixation de Debrunner Acifer L’assortiment de fixation complet avec plus de 22 000 articles de A à Z , répond à tous les besoins en matière de fixation. Et si d’aventure un article n’y figurait pas, vos interlocuteurs dans nos sociétés se tiennent en permanence, près de chez vous, à votre

disposition. Tous nos produits sont naturellement répertoriés dans l’actuel catalogue général Technique de fixation de 900 pages consultable 24h/24 dans le bws®shop+ sur www.d-a.ch Partout près de chez vous.

www.d-a.ch

5


6

bâtitech 5-12

actuel

Systèmes photovoltaïques sur des toits de grande surface

Un maximum de rendement grâce à un système de montage optimal Les grands toits plats de bâtiments commerciaux et industriels permettent une récupération importante de l’énergie solaire – à condition que les caractéristiques de la construction de toit plat soient prises en compte. Le nouveau système de montage TRI-STAND Aero de TRITEC constitue par ailleurs la solution idéale pour le montage des panneaux solaires. Réduction des coûts par diminution de la charge

Moins d’ombrage, plus de puissance

Grâce à l’optimisation aérodynamique de sa forme, TRI-STAND Aero offre des avantages conséquents en matière de charges et de coûts. Ce nouveau système de montage applique nettement moins de contraintes au toit que les supports de panneaux conventionnels, ainsi que l’explique M. Bernd, ingénieur du développement chez TRITEC: «Comparativement aux châssis pour toit en terrasse habituels, 50% du lestage suffit avec le système de montage TRI-STAND Aero.»

Les panneaux PV étant surélevés d’un angle de 20°, l’écartement anti-ombrage est réduit, ce qui permet d’augmenter la puissance au m2. Le revêtement du toit n’est en aucune façon endommagé lors du montage du système TRI-STAND Aero. Le système est conçu pour des panneaux d’une largeur de 790 à 810 mm et de 990 à 1010 mm. Les panneaux de ces catégories de puissance correspondent au standard actuel de la technique et présentent approximativement les mêmes dimensions extérieures. Les tôles arrière nécessaires sont prédécoupées en fonction de ces dimensions, permettant ainsi de faire bénéficier nos clients de substantielles économies liées aux adaptations et de leur proposer un produit standard, efficace et avantageux.

Pièce maîtresse: le coude TS-F Le dos du panneau est habillé d’une tôle réduisant la pression dynamique d’une part et évitant d’autre part une pression anémométrique simultanée sur la partie inférieure de celui-ci. La pièce maîtresse en est le tout nouveau coude TS-F. Grâce à lui, le panneau est à la fois fixé au profilé transversal le supportant et au profilé vertical d’appui. Ce coude permet de faire l’économie du profilé oblique – et ce faisant, d’économiser des matériaux. Au lieu de quoi, le panneau est directement vissé aux trous de fixation. Il est également possible de demander à TRITEC de livrer les éléments d’angle déjà montés.

Qualité prouvée, installation réussie

TRITEC garantit la qualité et sécurité certifiée de TRI-STAND Aero, comme pour chaque produit. Le nouveau système a réussi le test en soufflerie du bureau d’études Wacker ainsi que le test de contrainte mécanique du TÜV Rheinland. Fin 2011, une installation comportant environ 420 kWp a été montée sur la toiture du bâtiment de Système PV sur le toit plat d’un bâtiment de production au production de SchwörerHaus, situé à siège social de SchwörerHaus à Hohenstein-Oberstetten, Allemagne. Hohenstein, en Allemagne. L’entreprise est l’un des leaders européens en maisons préfabriquées. En 2011, grâce à ses activités dans le domaine de la protection de l’environnement, l’entreprise a été accepté dans l’Association des entreprises luttant contre les changements climatiques, «surtout à cause de la part signifiante des énergies renouvelables dans la production et la fa-

brication des produits efficients en matière énergétique», ajoute Carola Kochner, attachée de presse.

Partenaires en matière d’efficacité «Pour le montage de 1740 panneaux de type KD245GH-2YB, nous avons fait confiance au savoir-faire de la société TRITEC afin d’atteindre le meilleur taux de rendement possible sur le long terme», déclare Stefan Weibach de l’entreprise générale KYOCERA Fineceramics GmbH. Cela fait plus de 20 ans que TRITEC est en partenariat avec ce fabricant de panneaux solaires de haute qualité. L’entreprise Solar Ebner de Weissach installant les panneaux est également un partenaire de projet de longue date de l’entreprise TRITEC qui voit les nombreux avantages des nouveaux systèmes de montage, notamment le gain de temps qui en découle: «Nous sommes heureux d’utiliser le système TRI-STAND Aero, le maniement simple permet d’effectuer un montage facile et rapide.» Vous trouverez de plus amples informations sur le système TRI-STAND Aero ainsi que sur les formations proposées sur notre site: www.tritec-energy.com

Difficile d’être plus efficace Le logiciel TRI-DESIGN vous permet de dimensionner tous les systèmes de montage TRITEC en effectuant des plans de pose rapidement et facilement. Téléchargez: http://www.tritec-energy.com/ fr/service/logiciel/ ■

TRITEC International AG 4123 Allschwil/Bâle Tél. 061 699 35 39 www.tritec-energy.com


actuel

bâtitech 5-12

7

La plus grande centrale photovoltaïque du canton de Fribourg swisspor, leader suisse des matÊriaux d’isolation et Groupe E Greenwatt, sociÊtÊ spÊcialisÊe dans le dÊveloppement des nouvelles Ênergies renouvelables, ont officiellement inaugurÊ la plus grande centrale solaire du canton de Fribourg, en prÊsence de reprÊsentants des autoritÊs politiques fribourgeoises. Construite sur le toit de l’entreprise swisspor à Châtel-St-Denis, cette installation a produit ses premiers kilowattheures en dÊcembre dernier. Elle est composÊe de 8000 mètres carrÊs de panneaux photovoltaïques. Elle fournira annuellement 1100 000 kilowattheure, soit l’Êquivalent de la consommation de plus de 300 mÊnages. Les 21000 mètres carrÊs de toiture de l’usine swisspor à Châtel-St-Denis accueillent la plus grande centrale solaire du canton de Fribourg. Groupe E Greenwatt, propriÊtÊ de Groupe E, leader romand de la production et de la distribution d’Ênergie de la ville de Sion, a financÊ la centrale et assurera son exploitation.

fabrique des matÊriaux d’isolation pour le bâtiment en polystyrène expansÊ (swissporEPS, swissporLAMBDA). Ces matÊriaux, particulièrement Êcologiques (rapport isolation Spider par le Bßro fßr Umweltchemie, Zurich, 2011) sont des clÊs de la construction durable. Le dÊveloppement durable est l’ÊlÊment central des dÊcisions d’investissement de swisspor.

DÊmarche durable de swisspor Pour swisspor, la mise à disposition de sa toiture pour l’installation d’une centrale photovoltaïque s’inscrit dans la continuitÊ des actions que l’entreprise a dÊjà menÊes en matière de dÊveloppement durable. Pour preuve, l’usine de swisspor à Châtel-St-Denis – entièrement rÊalisÊe en bois de la rÊgion – rÊpond aux standards Minergie. Le concept ÊnergÊtique de ce bâtiment inaugurÊ en 2010 a permis à l’entreprise de diminuer de 66% ses Êmissions de CO2 et de 50% sa consommation d’Ênergie. L’entreprise a Êgalement dÊcidÊ de s’approvisionner à 100% en courant d’origine renouvelable certifiÊ auprès de Groupe E. swisspor Romandie SA est prÊsente à Châtel-St-Denis depuis plus de 50 ans. Elle y

Groupe E Greenwatt, spÊcialiste des nouvelles Ênergies renouvelables Groupe E Greenwatt possède une solide expÊrience dans le dÊveloppement de centrales photovoltaïques. L’installation de Châtel-St-Denis est, en effet, la sixième de Groupe E Greenwatt, après celles de Villaz-St-Pierre (FR), Guin (FR), Fribourg, Marin (NE), et Arbaz (VS). L’ensemble de ces centrales totalise 13000 mètres carrÊs de cellules solaires. Elles produisent environ 1,8 million de kilowattheures par an, soit l’Êquivalent de la consommation domestique annuelle de près de 500 mÊnages. Groupe E Greenwatt est Êgalement actif dans le domaine des autres Ênergies renouvelables, com-

me l’Êolien, la biomasse et la minihydraulique. Les projets que la sociÊtÊ dÊveloppe devraient permettre de produire près de 535 gigawattheures ces prochaines annÊes, pour autant que les conditions-cadres autorisent leur rÊalisation dans des dÊlais acceptables et à des coÝts supportables. ■ www.swisspor.ch www.groupe-e.ch

    

     

     

 "  & #   (( #    (!   ( !(  % (!   ( !! $$$ '   '

  

    


8

bâtitech 5-12

actuel

Qand le soleil vous réchauffe La récente invention de Walter Meier fait un tabac dans le domaine du thermique solaire: son système Drain Back perfectionné pousse les spécialistes du climat ambiant dans de nouvelles dimensions d’utilisation de l’énergie solaire thermique pour la production d’eau chaude et le chauffage.

Données techniques en un coup d’œil DrainCompact 500 • Système Drain Back compact pour l’eau chaude • Contenance de 500 litres • Version standard pour chauffage au mazout, gaz, pellets, etc. • Version pompe à chaleur avec grand échangeur thermique de 4,65 m2 • Modèle (ou version) avec une surface de capteurs allant jusqu’à 8 m2 • Hauteur de bâtiment de 15 mètres au maximum DrainMulti 140 • Système Drain Back multi-usages pour l’eau chaude et/ou des installations avec un chauffage d’appoint • Système Drain Back pour raccord à un ballon de chauffage ou à un accumulateur d’eau chaude externe • Modèle (ou version) selon la pompe utilisée, avec une surface de capteurs allant jusqu’à 30 m2 • Hauteur de bâtiment de 30 mètres au maximum • Réservoir Drain intégrable de 40 à 120 litres Capteurs thermiques plats OERTLI Type FL 230-V ou FL 230-H • Surface brute 2,3 m2 • Surface absorbante 2,0 m2 • Capteur à serpentins et conduites de collecte • Capteur en aluminium pour la version verticale • Capteur en cuivre pour la version horizontale • Cuve de capteur en aluminium • Verre solaire de 3,2 mm • Modèle vertical ou horizontal • Testé/certifié selon EN 12975, RAL ZU 73 («Ange bleu») et Solar Keymark • Kits de montage pour montage individuel (intégré au toit, sur le toit, toit plat, façade)

Le soleil fournit tous les ans près de 20 000 fois l’énergie consommée dans le monde – une source d’énergie fiable, propre et en plus totalement gratuite! Grâce à des techniques raffinées, l’énergie solaire est utilisée depuis longtemps pour la production d’eau chaude (thermique solaire) et d’électricité (photovoltaïque), ce qui est intéressant du point de vue tant de l’écologie que de l’économie.

Le principe Drain Back Les installations solaires thermiques, soit les systèmes qui fonctionnent par pompe avec un accumulateur thermique rempli, ont récemment acquis une certaine importance sur le marché. Pourtant, elles présentent toujours des inconvénients liés au système, découlant de facteurs très différents tels que la situation climatique, le mode de construction et la subdivision du bâtiment, les différences de température entre le jour et la nuit, etc., qui affectent la fiabilité et la sécurité d’utilisation. Grâce au principe Drain Back, on a pu enfin y remédier. En cas de menace d’une

surchauffe du système en été, de problèmes dus à une panne de courant ou d’un autre arrêt de l’installation (par ex. absence pour cause de vacances), quand un accumulateur thermique est plein ou encore quand le rayonnement solaire est insuffisant, la pompe primaire est arrêtée. Puis, le liquide caloporteur reflue dans un ballon de reflux (réservoir Drain Back) et n’est alors à nouveau pompé dans les capteurs solaires que lorsque la chaleur solaire peut à nouveau être utilisée. Ainsi la charge thermique des éléments de l’installation ainsi que du fluide caloporteur (souvent du glycol, que l’on utilise comme antigel), sera massivement réduite, allongeant nettement la durée de vie du système.

Perfectionnement du système Le nouveau système Drain Back, développé pendant des années par Walter Meier et maintenant prêt à être commercialisé, élimine les points faibles restants du principe Drain Back. L’évolution centrale du fonctionnement consiste en l’expul-

Chauffe-eau Oertli DrainCompact, capacité 500 litres.


actuel

bâtitech 5-12

sion active de l’air hors du système dans le réservoir Drain. Ce processus est décisif pour éviter que le fonctionnement de l’installation ne soit perturbé ou entièrement stoppé par un retour d’air dans le capteur. Ce concept, qui permet aux nouvelles installations Drain Back d’atteindre un taux de fiabilité et d’efficience jamais atteint, est si novateur et efficace que Walter Meier a déposé une demande de brevet à ce sujet! D’autres perfectionnements conceptuels de détail sont un facteur additionnel de l’augmentation de l’efficacité du système dans son ensemble.

Concept de sonde et de mesure révolutionnaire Contrairement aux Drain Back précédents, les nouveaux systèmes de Walter Meier disposent d’un système intelligent de sonde et de mesure, qui permet une commande extrêmement précise du système dans son ensemble. Ce qu’il y a de révolutionnaire, c’est le fait que trois sondes de mesures sont maintenant utilisées en parallèle. En plus de la température du rendement solaire mesurée jusqu’à présent, la perte de chaleur dans les conduites ainsi que la température dans l’accumulateur de chaleur sont constamment enregistrées. En s’appuyant sur ces informations complexes, l’ensemble du système peut être réglé non seulement avec plus de précision, mais aussi avec le plus haut degré d’efficacité. Tous les facteurs déterminants sont ainsi continuellement pris en compte dans la commande de l’installation. Walter Meier a aussi demandé la protection de ce concept par un brevet.

Schéma du système Oertli DrainBack.

Pompe solaire ultramoderne Il n’est possible d’utiliser de manière optimale les différentes informations sur les températures qu’avec une pompe qui effectue une régulation continue et précise du circuit du fluide. La pompe à roue périphérique réglée à l’aide d’un convertisseur de fréquence permet d’obtenir le taux de régulation élevé requis et de réduire parallèlement la consommation électrique de la pompe au minimum, en augmentant ainsi considérablement l’efficacité de l’ensemble du système.

Grande efficacité même avec un faible ensoleillement Ce concept hydraulique et de régulation sophistiqué, pour lequel une demande de brevet a été déposée, empêche la montée de l’air circulant dans le système

pendant le fonctionnement de l’installation. Il permet d’obtenir des débits minimes même avec un très faible ensoleillement, ce qui entraîne une nouvelle augmentation considérable de l’efficacité du système.

Le capteur plat adapté Le lien le plus important entre l’énergie gratuite et une chaleur agréable dans les pièces à vivre est le capteur solaire. Walter Meier suit de nouvelles voies aussi dans ce domaine: le capteur plan à serpentins choisi par Walter Meier donne un rendement optimal et est parfaitement adapté aux nouveaux systèmes Drain Back. Le capteur compressé sous haute pression s’installe facilement. Grâce à son système de branchement sophistiqué, il convient parfaitement au montage en série.

avis aux travailleurs indépendants et aux petites entreprises nous réduisons vos coûts Souscrivez à un abonnement Orange Me pour une durée de 24 mois et profitez d’avantages pendant 2 ans.

En exclusivité dans toutes les boutiques mobilezone, dans votre Orange Center ou sur orange.ch/business-shop

mois* et 1 Go S illimités M S , s é it ois im e 120.– / m * appels ill d u lie u a , s de donnée Offre valable pour les clients professionnels pour toute nouvelle souscription à un abonnement Orange Me d’une durée de 24 mois avant le 19.05.2012. La remise est garantie pendant la première durée du contrat. Offre non cumulable avec d’autres remises ou promotions. Aucun rabais sur Orange Me avec une taxe mensuelle inférieure à CHF 56.– / mois.

9


10

bâtitech 5-12

actuel

Oertli DrainMulti prÊconfigurÊ et prêt pour l’installation.

avec une pompe à chaleur, pour former un système complet à commande centrale.

un chauffage d’appoint pour 30 personnes environ, ce qui convient aussi pour une utilisation dans les immeubles collectifs.

Deux variantes de systèmes RÊservoir du système Oertli DrainBack.

PossibilitÊ de partage des donnÊes Même si le nouveau système Drain Back permet la production d’environ 50 à 70% de l’eau chaude requise, la combinaison avec une source de chaleur additionnelle est essentielle. C’est là que Walter Meier peut mettre en jeu une autre nouveautÊ: grâce à l’interface de donnÊes intÊgrÊe E-Bus, le Drain Back peut être combinÊ avec un système de brÝleur à mazout ou à gaz traditionnel ou, ce qui est idÊal du point de vue Êcologique,

Walter Meier offre avec le DrainCompact un système prÊconfigurÊ, compact et simple, parfaitement adaptÊ à la production d’eau chaude dans les maisons individuelles. EquipÊ de 4 capteurs au maximum, de 2 m2 chacun, et d’un chauffeeau de 500 litres, il permet de couvrir 50 à 80% sur le Plateau suisse et 60 à 90% dans les Alpes et au Tessin, des besoins en eau chaude sanitaire d’un foyer de six personnes au maximum. Le système DrainMulti permet une installation flexible du système avec un nombre quasi illimitÊ de rÊservoirs Drain. Le système dispose d’une surface de capteurs de 30 m2 au maximum, ce qui permet une production d’eau chaude et/ou

L’aspect Êconomique Grâce à l’utilisation de l’Ênergie solaire gratuite et de la consommation d’ÊlectricitÊ particulièrement Êconome de la pompe solaire, le nouveau système Drain Back de Walter Meier s’avère non seulement avantageux du point de vue Êcologique, mais aussi particulièrement Êconomique. En plus, l’emploi de systèmes destinÊs à l’exploitation des Ênergies alternatives est encouragÊ par des aides financières. Ces aides varient toutefois d’un canton et d’une commune à l’autre. Il en va de même pour le financement des travaux: certaines banques offrent des avantages hypothÊcaires. De plus, il est possible de dÊduire fiscalement des investissements dans des Ênergies renouvelables.

Large soutien



   

  



      

     !" " # $%&' (  # ) 

    

     "" & (  #  )

Il va de soi que Walter Meier a soumis le nouveau produit à des tests Êtendus et exigeants pendant deux ans. Le dÊveloppement et ces tests ont permis d’engranger une somme de connaissances, que Walter Meier met volontiers à disposition de ses partenaires commerciaux. Ce soutien technologique comprend non seulement l’aide à la planification, mais aussi une assistance au montage et à la mise en service ainsi que des prestations complètes de service et d’entretien. ■


®

Bien trouvé: SteamFinish , la première mondiale pour un éclat étincelant. Adora équipée de la première mondiale SteamFinish L’Adora est le premier lave-vaisselle à nettoyer verres, services et assiettes avec de la vapeur pure. SteamFinish permet d’atteindre une propreté impeccable et un éclat étincelant. Informations complémentaires concernant nos innovations sur vzug.ch


12

bâtitech 5-12

produits

Lamilux

Efficience énergétique – confort– sécurité Pénétration de la lumière naturelle permettant une meilleure efficience énergétique, aération et ventilation naturelles aisées, dosage contrôlé de la pénétration de la lumière et de la chaleur par des dispositifs d’ombrage et évacuation naturelle sûre des fumées et de la chaleur en conformité avec la norme EN 12101-2. Les zones intermédiaires en mousse rigide associées à l’aluminium et au verre font du système CI d’éclairage zénithal en verre type FE de Lamilux un système composé extrêmement stable et idéal du point de vue thermique, ce qui confère à l’élément d’éclairage zénithal très attrayant des coefficients optimaux d’isolation thermique, l’ensemble formant une construction exempte de ponts thermiques, qui évite la condensation sur la partie intérieure. Toutes les versions de vitrages proposées – verre feuilleté de sécurité, vitrages isolants, vitrages avec revêtements, vitrages pare-soleil (également disponibles avec système de commande), vitrages avec stores brise-soleil intégrés, verres insonorisés – sont par ailleurs équipées du «bord chaud». Le système CI d’éclairage zénithal en verre type FE de Lamilux est non seulement conçu pour l’évacuation des fumées et de la chaleur, mais également

pour l’aération et la ventilation naturelles. L’apport d’air frais peut être géré de manière optimale à l’aide de la technique de gestion Lamilux CI-Control qui, en tenant compte de la qualité de l’air du local à l’aide de données de températures et de teneurs en CO2 et en CO fournies par

Le système CI lanterneau coupole F100: ce «classique» ultramoderne des toits plats veille à une haute pénétration de la lumière naturelle.

des capteurs, permet une automatisation fiable de l’ouverture et de la fermeture du dispositif d’aération.

Système CI lanterneau ponctuel en verre F100 de Lamilux – efficience énergétique optimisée Le système CI lanterneau ponctuel en verre F 100 fait également partie des systèmes d’éclairage zénithal pour toits plats, dont l’efficience énergétique a été optimisée par Lamilux. Composé d’une partie supérieure vitrée dans un cadre profilé en matière plastique et d’une costière sans joints en polyester renforcé de fibres de verre, l’ensemble de l’élément d’éclairage zénithal fait preuve d’un coefficient de transmission thermique Uw de 0,62 W/(m²K). Les vitrages proposés pour le système CI lanterneau ponctuel en verre F 100 procurent en outre une pénétration généreuse de la lumière naturelle et donc un éclairage de local très clair et économique. Cet élément de lumière zénithale, pouvant également être utilisé comme système de clapets commandable à distance pour l’aération et la ventilation naturelles et être équipé de la technique de gestion Lamilux CI-Control, est idéal pour des domaines d’application comme, entre autres, les toits plats des bâtiments administratifs et des im-


produits

bâtitech 5-12

Les systèmes CI de Lamilux créent des ambiances lumineuses et conviviales associées à une efficience énergétique maximale.

meubles résidentiels. La pénétration de la chaleur solaire et de la lumière naturelle peut être régulée par un système d’ombrage qui, comme le mécanisme d’ouverture du clapet, peut être commandé à distance.

Système CI lanterneau coupole type F100 de Lamilux – isolation thermique parfaite Grâce à un système novateur d’étanchéité à plusieurs niveaux, la possibilité d’intégration de jusqu’à quatre parois de vitrages en matériaux synthétiques, un caAvec un coefficient Uw de 0,62 W/m²K, le système CI lanterneau ponctuel en verre F 100 fait preuve d’une efficience énergétique maximale.


Au sujet de la société Lamilux Heinrich Strunz GmbH

Le système CI d’éclairage zénithal en verre type FE de Lamilux en version sortie de toit confortable.

dre périphérique profilé résistant aux torsions et une costière en polyester renforcé de fibres de verre avec une isolation collée à pleine surface, le système CI lanterneau coupole type F 100 de Lamilux satisfait déjà aux exigences de beaucoup d’ordonnances spécifiques aux pays en matière d’économie d’énergie des bâtiments. Le système d’étanchéité à plusieurs niveaux contribue fortement à assurer une excellente isolation et une étanchéité impeccable. Les profilés du cadre périphérique ainsi que les parcloses qui retiennent le vitrage sont équipés de joints à

lèvre coextrudés, qui prennent appui sur la surface d’appui supérieure de la costière, tandis que les joints intérieurs se chevauchent en forme de T. Cette conception forme un ensemble composé de chambres étanches séparées, qui augmentent la qualité de l’isolation du système, et le double agencement des joints crée en outre un effet très positif en matière de protection phonique et contre les pluies battantes. ■

www.lamilux.de

www.mobi.ch

Depuis près de 60 ans, la société allemande Heinrich Strunz GmbH produit sous le nom de marque Lamilux des systèmes d’éclairage zénithal de haute qualité, fabriqués à partir de matières synthétiques, de verre et d’aluminium. Des architectes, des ingénieurs du bâtiment, des planificateurs en bâtiment et des couvreurs installent les systèmes CI Lamilux aussi bien dans la construction de complexes industriels, administratifs et de halls que dans la construction d’habitations privées. Leur fonction principale est avant tout le guidage optimal de la lumière naturelle vers l’intérieur des bâtiments. Equipés de systèmes de clapets réglables, les systèmes CI servent également comme installations d’évacuation naturelle des fumées et de la chaleur (DENFC) et comme dispositifs de ventilation naturelle des bâtiments à haute efficience énergétique. La large gamme des systèmes CI Lamilux va des lanterneaux coupoles aux verrières de toitures élégantes en passant par les lanterneaux continus. L’entreprise dispose également de grandes compétences en matière de développement et de fabrication de systèmes de gestion – Lamilux CI-Control – destinés à la gestion et à l’automation des dispositifs d’évacuation naturelle des fumées et de la chaleur ainsi que des équipements de ventilation et de protection solaire. Avec 440 employés, la société Lamilux a atteint en 2010 un chiffre d’affaires de 114 millions d’euros.

PART ICI AU R PATION ÉSU GRÂC LTAT L’ ANC E À R COOP AGE ÉRAT IF


produits

bâtitech 5-12

Des solutions d’automatisation pour les pompes et la robinetterie pompe travaille au point de fonctionnement adéquat. On améliore ainsi l’efficacité des installations en diminuant les coûts énergétiques. Une haute technologie et des produits innovants ne sont pas le fruit du hasard. Derrière ce succès se trouvent de nombreux collaborateurs. Dans le dialogue quotidien avec les clients, la société KSB développe de nouvelles solutions dans le transport de fluides. Des spécialistes dans la technique des fluides, des matériaux et de l’automatisation analysent en profondeur les besoins des clients, afin de développer des solutions durables. Le concept d’efficacité énergétique «FludFuture» pour les systèmes hydrauliques et la nouvelle technologie des moteurs SuPremE (qui font déjà partie du standard KSB IE4), contribue de manière significative à l’optimisation de l’efficacité globale d’une installation et fait en sorte qu’elle soit plus économique, plus efficace et d’une plus longue durée de vie. ■

Vanne papillon BOAXMAT-S avec actionneur électrique pour la technique du bâtiment.

KSB Zurich SA Pompes, Robinetterie et Systèmes Chemin de la Rottaz 10 – Z. I. A CH-1816 Chailly (VD) Tél. +41 21 923 51 42, Fax +41 21 923 51 20 www.ksb.com, romandie-ch@ksb.com

W

En tant que fabricant leader en pompes, robinetterie et automatisation, KSB se soucie de trouver des solutions efficaces et sûres pour le transport des fluides. Partout où des liquides doivent être amenés et traités, KSB met tout en œuvre grâce aux dernières générations de pompes et de systèmes d’automatisation. Les produits KSB transportent, contrôlent et régulent pratiquement tous les types de fluides, quelle que soit la température, les caractéristiques ou les risques potentiels. Les pompes et la robinetterie KSB sont au cœur de nombreuses installations et circuits techniques, que ce soit dans le bâtiment, l’eau, les eaux usées, l’industrie ou l’énergie. Les solutions d’automatisation comme le système de contrôle de la vitesse PumpDrive ou le système de contrôle de niveau LevelControl simplifient la gestion complexe d’approvisionnement en eau, de refroidissement et de chauffage. En même temps, les produits KSB permettent de réduire les coûts d’exploitation de ces installations. Les solutions économiques tiennent toujours compte de l’ensemble du système et veillent à une interaction parfaite de tous les composants impliqués d’un système hydraulique complexe; ceci grâce à la technique de mesure et de régulation. Avec le système unique au monde PumpMeter de KSB, on peut voir en tous temps si la

Nos clients peuvent à nouveau se réjouir: ils reçoivent 120 millions. Grâce à notre ancrage coopératif, nous partageons les fruits de notre succès avec nos clients titulaires d’une assurance entreprise et bâtiments MobiPro ou d’une assurance véhicules MobiCar.

15


16

bâtitech 5-12

produits

Bekon – Koralle AG

S400 – des possibilités innombrables La nouvelle série avec portes coulissantes et battantes séduit par ses profils rectilignes affinés, s’intégrant avec élégance dans pratiquement tous les environnements. Un profil plat et des poignées allongées, parfaitement adaptées à la largeur du profil, soulignent le design clair et discret. A l’extérieur, les poignées sont posées directement sur les profils, tandis qu’à l’intérieur, elles sont fixées sur une barre, sur toute la hauteur. Il en découle simplicité d’utilisation et facilité d’entretien. La série sera disponible dès le mois de juin 2012. Les portes coulissantes sont dotées d’un mécanisme de déploiement de grande qualité, qui offre une grande stabilité et permet un nettoyage simple. Les portes battantes sont pourvues d’un mécanisme de levage et d’abaissement, permettant d’ouvrir généreusement la porte vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Le profil contre

éclaboussement, fourni à la livraison, permet une étanchéité optimale. Outre les modèles prisés de la série précédente, la série S400 présente plusieurs nouveautés, telles que la paroi latérale en pose libre avec élément battant ou les portes battantes avec élément fixe. Cette nouvelle série permet de donner

libre cours aux émotions. Inscrite dans le segment des prix moyens, elle se distingue par ses lignes épurées. Le minimalisme dans le langage des formes se

La nouvelle série avec portes coulissantes et battantes séduit par ses profils rectilignes affinés, permettant la mise en place d’une solution élégante, répondant à presque toutes les situations d’agencement.

Les portes battantes sont pourvues d’un mécanisme de levage et d’abaissement, permettant d’ouvrir généreusement la porte vers l’intérieur ou vers l’extérieur.


produits

bâtitech 5-12

La nouvelle série avec portes coulissantes et battantes séduit par son profil épuré et simple, s’intégrant avec élégance dans pratiquement tous les environnements.

concrétise par un design intemporel, exigeant et naturellement élégant. Sans s’imposer à l’observateur, il manifeste pourtant un grand pouvoir d’attraction. La poignée de porte de 50 cm de long, montée pour la première fois sur le profil, attire le regard, démarque cette série et pose un jalon dans la création de formes élégantes. Grâce à leur design sobre, les parois de douche s’harmonisent avec de nombreuses compositions en céramique de différentes marques. Ses surfaces entièrement lisses confèrent à la série S400 une facilité de nettoyage absolue. Par ailleurs, le traitement optionnel des surfaces GlasPlus, qui permet à l’eau de s’écouler sans laisser de traces, accroît encore le confort de nettoyage. Un vaste programme, qui va des douches d’angle aux pare-douches arrondis en passant par les solutions de niche, sans oublier les portes battantes pour les combinaisons de baignoires ainsi que différents profils supplémentaires, offrent une flexibilité optimale pour une adaptation à chaque situation. Il est donc possible de répondre aux désirs individuels des clients. La hauteur standard de 2000 mm permet notamment une utilisation pour les receveurs tendances, à fleur de sol. Les professionnels de la branche sanitaire apprécient son montage rapide et aisé. Celui-ci est notamment facilité par un réglage de la largeur progressif jusqu’à 20 mm dans le profil mural ainsi que par des éléments fixes et des éléments de porte préassemblés. ■

Les portes coulissantes sont dotées d’un mécanisme de déploiement de grande qualité, qui offre une grande stabilité et permet un nettoyage simple.

Bekon – Koralle AG 6252 Dagmersellen www.koralle.ch

17


18

bâtitech 5-12

produits

Wedi Fundo Plano

Le système complet le plus plat pour douches sans obstacle La douche de plain-pied, sans obstacle, compte parmi les souhaits les plus importants des clients dans la modernisation de salles de bain. Dans de nombreux cas – en particulier dans le bâti existant – la hauteur de construction disponible empêche d’exaucer ces vœux. Avec la dernière innovation de wedi, il est possible de réaliser en toute sécurité une douche sans obstacle à partir d’une hauteur de montage de seulement 65 mm. Cela fait de wedi Fundo Plano le système complet le plus plat du marché pour douches de plainpied. Il permet à l’artisan d’accéder au grand potentiel de la rénovation de salle de bain et au client final de réaliser son rêve de douche sans obstacle. wedi Fundo Plano est, avec sa hauteur de construction totale (écoulement inclus) de seulement 65 mm, une vraie solution dans la rénovation de bâti ancien. Dans ce domaine, chaque millimètre gagné compte. De plus, ce produit astucieux est disponible dans différentes dimensions de manière à pouvoir s’adapter facilement et rapidement à chaque situation de chantier.

L’ensemble «all-inclusive» comprend: • Un receveur de douche de 65 millimètres de haut en mousse dure de polystyrène extrudé (XPS) recouvert d’un mortier spécial avec une armature en fibre de verre, • un écoulement horizontal intégré monté en usine avec un débit de 30 litres par minute, • une pente de surface précise et régulière qui rend même facile la pose de carreaux grand format. La pose de wedi Fundo Plano est simple et rapide: découper, si besoin, sur chantier aux dimensions exactes, mettre en place et traiter les jonctions à la chape avec les accessoires wedi correspondants. Le tour est joué! Si toutefois une compensation de hauteur s’avérait nécessaire sur place, les fameux panneaux de construction wedi peuvent être utilisés comme soubassement. Cela permet d’éviter une chape d’égalisation en ciment.

100 % imperméable à l’eau Le nouveau receveur de douche extraplat de wedi est dans tous les sens du terme à 100 % imperméable à l’eau. Non seulement son recouvrement spécial avec armature fibre de verre et mortier plastifié mais aussi la mousse XPS ainsi que le siphon monté en usine constituent un système absolument étanche. wedi apporte une solution fiable aux points sensibles les plus importants dans la pose de douches de plain-pied – l’entreprise y engage sa parole et sa garantie.

Pente régulière intégrée wedi Fundo Plano dispose d’une pente régulière préfabriquée en usine de ⱖ 2,4 %. Celle-ci facilite nettement la pose du carrelage, quels que soient les formats, et optimise l’écoulement de surface. En plus de cela, les receveurs de plain-pied sont aptes à la circulation en fauteuil roulant, sans autre mesure, dès un format de carreaux de 5 ⴛ 5 centimètres. ■ Thumag AG CH-9326 Horn Tél. +41 71 844 40 40 www.thumag.ch www.wedi.ch


produits

bâtitech 5-12

Moderniser avec la rigole de douche TECEdrainline

La bonde de rénovation ultraplate Moderniser ne veut pas dire renoncer à des espaces douche sans obstacles: TECE a ajouté une bonde avec écoulement latéral pour planchers ultraplats à ses systèmes de rigoles de douche.

Product designed by Sottsass Associati · www.kaldewei.com

Dans les bâtiments anciens, on trouve la plupart du temps uniquement des planchers bas, et donc impossible d’envisager une rigole de douche. Pour que, à l’avenir, toute personne souhaitant moderniser sa salle de bain puisse profiter d’une douche au ras du sol, TECE a mis au point une bonde ultraplate DN40 avec écoulement latéral. Avec cette bonde, les planchers de seulement 67 mm sont possibles – à savoir tout compris, du rebord inférieur de la bonde jusqu’au rebord supérieur du carrelage. Malgré son design ultraplat, cette bonde offre une performance de 0,5 l/s. Fidèle au concept du système TECEdrainline, la nouvelle

bonde convient à toutes les rigoles en inox de la gamme TECEdrainline. Ce qui veut dire qu’elle offre toute possibilité même au niveau de l’agencement: les agenceurs de salles de bains et maîtres d’œuvre ont le choix entre différentes grilles en inox, des revêtements en verre et une rigole carrelable. Même la rigole de douche pour sols en pierre naturelle peut se combiner avec la bonde ultraplate. ■ TECE Schweiz AG 8212 Neuhausen am Rheinfall Tél. 052 672 62 20 www.tece.ch

Pour planchers ultraplats: seulement 67 mm jusqu’au bord supérieur du carrelage.

Un design révélateur d’un amour sensuel du détail: extravagant, noble, élégant. Conoduo avec garniture d’écoulement émaillée – la perfection, matérialisée par l’acier émaillé Kaldewei, 3,5 mm 30 ans de garantie.

PERFECTIONConoduo DE– L’excellence LA FORME du design.

19


20

bâtitech 5-12

produits

Bouton de chasse d’eau TECEsquare en métal et en verre

Maintenant également pour l’urinoir Un agencement de salle de bains harmonieux avec la série de boutons de chasse d’eau TECEsquare: un design unique pour les WC et l’urinoir.

Il s’intègre dans l’architecture de la salle de bain: le bouton de chasse d’eau pour WC TECEsquare en inox brossé.

Assorti à la plaque WC primé: le bouton de chasse d’eau pour urinoir TECEsquare en inox brossé.

Bouton de chasse d’eau pour urinoir avec revêtement anti-traces de doigts.

Pour un montage encastré: bouton de chasse d’eau en verre TECEsquare pour urinoir.

TECE propose désormais également un bouton de chasse d’eau pour urinoir, en exclusivité avec son propre système de chasse d’eau et assorti à la chasse d’eau TECEsquare pour WC. La particularité de ce bouton, c’est l’association de matériaux véritables comme le verre et l’inox et de formes réduites à leur simple fonction. Pour chaque bouton de chasse d’eau WC TECEsquare, il y a maintenant le bouton assorti pour urinoir, du même matériau, de la même couleur et dans le même design. Avec également une variante en inox brossé, l’équivalent de la chasse d’eau pour WC en inox brossé plusieurs fois primée (Design Plus Award 2009, Red Dot Design Award 2010, nomination au Prix allemand du Design 2010). Comme lui, le bouton pour urinoir est une plaque en inox de seulement deux millimètres d’épaisseur qui possède un revêtement résistant à l’usure, anti-taches et anti-traces de doigts. Les commandes en métal pour WC et urinoirs TECEsquare existent dans les trois versions inox, blanc et chrome. La version verre possède des façades en verre blanc, vert ou noir pouvant être associées à différentes couleurs de bouton. L’installation des plaques métalliques nécessite un cadre de montage spécial, sachant que les plaques sont posées en saillie sur le mur. Le montage des commandes en verre peut être complètement affleuré grâce au cadre de montage, avec toutefois la possibilité d’un montage traditionnel sans cadre sur le mur. Les boutons de chasse d’eau TECEsquare pour urinoirs conviennent uniquement aux chasses d’eau encastrées TECE. Cette chasse d’eau particulièrement robuste est à commande hydraulique et équipée des techniques d’étanchéité les plus modernes. Avec la chasse d’eau pour urinoir TECE, il est possible de régler plusieurs débits. Avec la chasse d’eau TECE, il est même possible de faire un rinçage économique d’un litre. Le débit est constant pour chaque quantité d’eau, indépendamment de la pression. ■ TECE Schweiz AG 8212 Neuhausen am Rheinfall Tél. 052 672 62 20 www.tece.ch


produits

bâtitech 5-12

2 en 1

Le nouveau capteur de gaz combiné CO/NO2 La nouvelle sonde combinée pour CO/NO2 permet de nettement économiser du temps et de l’argent. Les installations d’alarme gaz de Durrer-Technik AG veillent à la sécurité lorsque les moteurs à essence oudiesel polluent l’air: dans les parkings et garages avec ou sans ventilation mécanique (directive SICC 96-1). Fonction Les sondes CO/NO2 sont constituées d’un boîtier, de capteurs de gaz et d’une électronique. Les sondes conviennent pour la mesure de faibles concentrations de CO et NO2 dans l’air. Elles sont pourvues d’un filtre incorporé pour réduire au minimum les sensibilités transversales vis-à-vis d’autres composants gazeux. Le principe de mesure garantit une mesure fiable avec un signal de mesure et un point zéro stable. Un faible coefficient de température du signal de mesure, une relation linéaire entre le capteur, le signal et la concentration de gaz, de même qu’un comportement de réponse rapide en constituent les autres avantages. Les appareils de régulation du fabricant Oppermann sont équipés de sortie au standard RS-485 MOD pour garantir une mise en réseau sûre des composants et réduire le câblage. La collaboration avec des appareils de différents fabricants est ainsi garantie.

Montage, mise en service, maintenance Le montage est effectué sur un mur à une hauteur de 1,5–1,8 m. Les capteurs de gaz devraient regarder vers le bas. L’équipe de service/maintenance de Durrer-Technik AG veille à une mise en service correcte, au protocole des valeurs de réglage et à la formation du personnel d’exploitation, de même qu’au suivi optimal de ces installations relevant de la sécurité. ■

Durrer-Technik AG 6043 Adligenswil Tél. 041 375 00 11 www.durrer-technik.ch

Me. 07:04 heures. Hôtel Seepark, Thoune. Le monsieur de la suite 57 ouvre la douche. Et Biral est de la partie – avec la plus grande intelligence. Permettez: AXW-smart de Biral – la première et la seule pompe au monde pour l‘eau sanitaire avec un cerveau, de la raison et de la mémoire. Grâce à la technologie smart, elle reconnaît les habitudes de consommation et apprend toute seule à adapter les durées de fonctionnement. Cela garantit un confort d‘eau chaude sans attente exactement quand vous en avez besoin. Davantage sur le génie futé de la pompe qui économise en plus jusqu‘à 98% d‘énergie sous: www.biral.ch Conseil et vente: Hoval AG www.hoval.ch


22

bâtitech 5-12

produits

L’app «solar eValo» montre rapidement les possibilités d’utilisation de l’énergie solaire Obtenable sous : La nouvelle application montre rapidement et très simplement les possibilités qu’un toit peut représenter en tant que revenu par rapport aux coûts engagés pour produire de l’eau chaude ou de l’électricité. Pour cela, il faut un iPhone, avec une app «solar eValo», qui est placé directement sur le toit du bâtiment ou sur le sol, dirigé en prolongation du toit. Les mesures démarrent et on peut, dans cet environnement, faire une analyse de l’efficacité d’une future centrale solaire. Bien des propriétaires aimeraient profiter et utiliser l’énergie solaire gratuite qui se trouve sur leur toit. Mais ils voudraient aussi rapidement pouvoir répondre aux questions telles que «Qu’est-ce que cela coûte?», «Qu’est-ce que cela me rapporte?», «Qu’est-ce qui est mieux pour moi, la chaleur solaire ou le photovoltaïque?», «Qu’est-ce que je peux économiser en mazout?», ou «De quelle surface de toit ai-je besoin?». L’app solar eValo répond directement à ces questions et ceci par rapport à l’endroit, le genre d’énergie et le nombre de personnes. On peut modifier les divers paramètres et ainsi trouver la solution idéale. Cette app sait utiliser de façon très raffinée les capteurs de l’iPone pour déterminer la pente et les éléments géographiques comme la situation/l’altitude/l’azimut. Pour le calcul des possibilités d’utiliser l’énergie solaire, l’app doit avoir accès à une banque de données très complète qui prend en compte le rayon-

nement solaire tout au long de l’année et dans le lieu choisi. Avec «solar eValo», il est possible de faire une première appréciation dans l’utilisation de l’énergie solaire. Cette première mesure doit être le premier pas en direction d’une évaluation des possibilités d’économie d’énergie. Elle sera suivie par l’utilisation du tool rénovation «eValo» pour PC (www.hoval.ch/evalo). Cet outil unique, valable pour toute la Suisse, analyse tout: fenêtres, isolation thermique, technique du bâtiment, carburant, thermie solaire ou énergie photovoltaïque, économie sur les impôts et financement du bâtiment. Ceci simplement et en ligne. Pour finir, on peut sauvegarder le projet et imprimer une documentation très complète.

Hoval AG 8706 Feldmeilen Tél. 044 925 61 11 www.hoval.ch

Expérimentez-la! L’app «solar eValo» peut être téléchargée gratuitement dans l’Apple App Store. Le chemin le plus direct pour atteindre l’app étant le code QR imprimé ci-contre. ■

Code QR avec lien pour l’Apple App Store. Lien: solar.hoval.ch


partie technique

bâtitech 5-12

23

A chaque maison son filtre fin à rinçage à contre-courant Avec Aquapro Redfil/Fil, Nussbaum introduit sur le marché une nouvelle génération de filtres à rinçage à contre-courant destinés à l’installation sanitaire intérieure.

Economique: une super performance au prix d’un filtre à cartouche Sûr: fonctionnement fiable et durable dans la qualité Nussbaum Confortable: rinçage à contre-courant automatique ou manuel, sans entretien R. Nussbaum SA, 4601 Olten, Fabricant de robinetterie et systèmes techniques sanitaires Pour plus d’information, consulter le site: www.nussbaum.ch


24

bâtitech 5-12

produits

Nouveau chez Häny AG

Les pompes de chauffage haute efficacité à rapport qualité-prix imbattable Les pompes Häny sont une référence en Suisse. Les pompes de chauffage faisaient jusqu’à présent défaut dans l’assortiment complet de ce fournisseur. L’entreprise exauce à présent le souhait souvent exprimé par les clients en introduisant les pompes de circulation de chauffage à flotteur immergé et les pompes de circulation pour eaux domestiques disposant du label énergétique A. Ces pompes à moteur synchrone à rotor à aimant permanent et à régime variable séduisent par leur remarquable coefficient. La distribution directe et la focalisation consciente sur l’essentiel permettent des prix de vente calculés de façon extrêmement serrée. Résultat: il n’est pas possible de remplacer les pompes de chauffage dans des maisons particulières ou dans des immeubles d’habitation pour un produit très efficace et très convivial à un coût plus avantageux. Le potentiel d’économie lors de l’utilisation de pompes de chauffage modernes est énorme: les pompes de circulation et de brassage à haute efficacité et à régime variable permettent d’économiser jusqu’à 80 % de consommation énergétique par rapport aux pompes conventionnelles. Et c’est très bien pour l’environnement et pour le porte-monnaie. Dès 2013, seules les pompes disposant du label d’efficacité énergétique A pourront être installées en Suisse. L’entreprise de Jona, fière de sa longue tradition, lance donc juste au bon moment son assortiment de pompes de chauffage à prix avantageux. Les pompes distribuées sous la propre marque Häny sont des produits de qualité particulièrement éprouvés de la marque Calpeda qui est une entreprise familiale italienne encore peu connue dans notre pays. Le lancement sur le marché est prévu pour le mois de mai 2012 et comprendra dans une première phase quatre pompes de brassage et trois pompes de circulation destinées aux maisons particulières et aux immeubles collectifs d’habitation. Ces modèles couvrent directement tous les branchements courants (130 mm et 180 mm) ainsi que d’autres dimensions à l’aide de raccords intermédiaires. Il est ainsi possible de remplacer sans problème des centaines de pompes de toutes provenances. Grâce au tableau de remplacement (en version imprimée et online), l’artisan pourra trouver en un clin d’œil la pompe Häny qui convient.

Reduced to the max On trouve actuellement sur le marché un grand nombre de pompes qui présentent des caractéristiques techniques telles que l’abaissement nocturne ou des affichages à diodes électroluminescentes qui n’améliorent l’efficacité – si tel est le cas – que dans un très faible pourcentage, mais qui, par contre, font grimper en flèche le prix de tels appareils et les rendent très sujets à des pannes éventuelles. Chez Häny, on suit résolument un tout autre chemin grâce aux pompes Calpeda qui possèdent une remarquable efficacité et sont à la pointe du modernisme. Ces pompes compactes et autonettoyantes «made in Italy» se distinguent par leur qualité de fabrication, leur net accroissement d’efficacité et leur agrément d’utilisation. L’installateur appréciera leur simplicité de montage. Leur isolation supplémentaire et leur exécution en classe de protection II permettent un branchement électrique sans mise à la terre grâce au système de connecteurs pratiques.

Hydraulique à moteur synchrone pour rendements élevés Les pompes Häny disposent d’un système hydraulique à moteur synchrone permettant d’obtenir des valeurs supérieures à celles prescrites par le label énergétique A. La commande intelligente de la pompe fonctionne de manière peu bruyante et permet le réglage simple du point de fonctionnement souhaité. Ces pompes de brassage et de circulation à régime variable conviennent idéa-

lement à une utilisation dans les installations modernes de chauffage domestique. Le compte est vite fait: les pompes Häny possèdent, grâce à la suppression du commerce de gros, un rapport qualité-prix insurpassable. A cela s’ajoute une excellente assistance au niveau interne et externe. Simples et rapides à installer et à utiliser, ces pompes viennent compléter harmonieusement l’assortiment Häny et permettent aux installateurs d’acheter toutes les pompes dont ils ont besoin chez un seul et même fournisseur. La livraison s’effectue just in time: toute commande passée jusqu’à 16 heures arrive dès le lendemain chez le client.

Bref aperçu des avantages des pompes de chauffage Häny: • Grande économie énergétique (EEI < 0,27) • Faible besoin énergétique • Commande de pompe intelligente • Fonctionnement à pression constante • Réglage simple du point de fonctionnement souhaité • Qualité • Prix avantageux • Distribution directe ■

Häny SA Pompes de chauffage 8645 Jona, tél. 044 925 44 00, hotline de commande de pompes de chauffage: tél. 044 925 44 01, conseil technique pompes de chauffage: www.haeny-heizungspumpen.ch


produits

bâtitech 5-12

WĂźrth

Clavette Ă filetage intĂŠrieur pour charges moyennes et lourdes Les constructions mĂŠtalliques, mains courantes, panneaux de base, constructions en bois et bien dâ&#x20AC;&#x2122;autres posent des exigences particulières Ă  un travail fiable et Ă  un montage optiquement impeccable. WĂźrth a dĂŠveloppĂŠ un produit optimisĂŠ pour cela avec la clavette W-VIZ-IG. Cette clavette Ă  homologation technique europĂŠenne est utilisable pour charges moyennes et lourdes, en bĂŠton non crevassĂŠ ou crevassĂŠ. Lâ&#x20AC;&#x2122;avantage dâ&#x20AC;&#x2122;application dĂŠcisif de la clavette est la possibilitĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;utiliser pour le montage des tiges filetĂŠes et vis courantes du commerce. Autre avantage: la haute capacitĂŠ de charge de 5 tonnes avec M20 dans la zone comprimĂŠe. La fixation Ă  faible pression dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcartement de la clavette

permet en outre un entraxe et un espacement rĂŠduits. Ces propriĂŠtĂŠs distinguent nettement la nouvelle clavette des produits conventionnels. En vue dâ&#x20AC;&#x2122;une utilisation optimale des matĂŠriaux, WĂźrth recommande dâ&#x20AC;&#x2122;utiliser la clavette W-VIZ-IG avec le mortier Ă injecter WIT-VM 100. â&#x2013;  www.wurth-ag.ch

 

          

                                    & %( &  & &(%)(  &  )%!  #) (  &  &(  $ && &&(  )(& $ ) (   )  (% %((  ( ) )% $) &,&( &&! )& )(&& ) % ) ) * ) (% (   % (&& ( ) %((

 (%! )%  & *%  * (      

%(   

(% %((  ), (!         % (! "       (% %((! +++!(% %((!

www.wschneider.com

25


26

bâtitech 5-12

produits

Architec Dry – un système malin pour faire des économies d’eau

Duravit présente un nouvel urinoir sec

L’eau potable compte parmi nos ressources naturelles les plus précieuses. Duravit considère qu’il relève de sa responsabilité de préserver l’eau et de développer des concepts de produits durables dans le but de sauvegarder notre écosystème. Ceci s’applique tout particulièrement à la chasse d’eau des toilettes ainsi qu’à celle des urinoirs. Un urinoir fortement fréquenté recevant en moyenne 150 visites quotidiennes consomme jusqu’à 130 000 litres d’eau potable par an. Avec le système malin de sa nouvelle génération d’urinoirs Architec, Duravit contribue grandement à faire des économies d’eau: grâce à une membrane tubulaire placée dans le conduit d’évacuation, l’urinoir Architec Dry n’a pas besoin de chasse d’eau. Cette membrane ne s’ouvre qu’au passage de l’urine pour se refermer ensuite, évitant ainsi le dégagement de désagréables odeurs en provenance des égouts. L’évacuation de l’urinoir Architec Dry est pourvue d’un cache esthétique au-

Dry se révèle être une solution alternative économique face aux urinoirs à chasse d’eau traditionnelle. L’évacuation et la membrane ne doivent être remplacés qu’après 7500 utilisations environ. A ce stade-là, le nouvel urinoir sec a permis d’économiser quelque 20000 litres d’eau potable. Sa maintenance est très simple: une clé livrée avec l’appareil permet de retirer la membrane tubulaire usagée de son ancrage et d’y introduire le nouveau module. Pour nettoyer l’appareil en céramique, il suffit d’un chiffon et d’un détergent hygiénique spécifique.

Un appareil polyvalent pour la rénovation

dessous duquel se trouve un gel en forme d’anneau. Ce gel est à base de substances entièrement biologiques qui se dissolvent au fur et à mesure des utilisations en humectant la membrane. Il contient un mélange spécial de substances détergentes ayant un pH neutre et qui sont chargées de combattre la saleté et le tartre urique dès leur apparition. Les micro-organismes dégagés éliminent les substances organiques et empêchent la formation des mauvaises odeurs. L’anneau contient en outre des huiles essentielles qu’il libère en continu; ces huiles dégagent un parfum de fraîcheur qui contribue à une bonne atmosphère ambiante. Le gel vert fait en outre fonction d’indicateur: lorsqu’il est épuisé, il y a lieu de remplacer le module. L’urinoir sec est également proposé en option sans le cache. Pour fonctionner, l’urinoir Architec Dry n’a besoin ni de conduite d’eau, ni de robinetterie ni d’eau de rinçage. Architec

Frank Huster a conçu les urinoirs de la série Architec de Duravit. La base de son projet est formée par un objet mural rectangulaire en céramique au milieu duquel émerge le corps de l’urinoir à proprement parler. Ce design original ne vient pas seulement en contrepoint des formes classiques d’urinoirs; il présente également de gros avantages lors de l’installation: le rebord inférieur de l’urinoir est comme à l’accoutumée à 70 m du sol. La face arrière par contre est, avec ses 38 ⫻ 6,5 cm, bien plus importante que les dimensions standard habituelles. Ainsi, Architec Dry peut être installé là où ses prédécesseurs ont laissé dans le mur leurs traces d’évacuation, d’alimentation ou autres trous. Le corps céramique dissimule les anciennes traces derrière sa façade blanche et hygiénique, ce qui fait de lui un appareil véritablement polyvalent en rénovation lors des travaux de modernisation. Peu importe qui était là avant lui, Architec Dry est à la bonne taille. ■

www.duravit.ch


produits Contrôlez la présence d’amiante dans les ouvrages construits avant 1990.

En cas de danger, stoppez les travaux. Pensez à votre famille. L’amiante est interdit en Suisse, mais ce matériau est encore souvent présent dans les ouvrages construits avant 1990. Evitez la libération d’amiante en cas de travaux de transformation. Une faible quantité de fibres d’amiante dans l’air peut avoir des conséquences mortelles. Aucun travail ne vaut la peine de risquer sa vie. www.suva.ch

bâtitech 5-12

27


28

bâtitech 5-12

produits

Geberit Monolith

Un WC se transforme rapidement en objet de luxe «Jamais sans la couronne.» Le slogan de l’hôtel Krone (hôtel de la Couronne) à Sarnen sous-entend qu’il ne s’agit pas tout à fait d’une maison ordinaire. Suite à une importante transformation, la clarté des chambres tout comme le bar, le restaurant et un généreux univers de bienêtre sont empreints de style, de classe et de charme. La cerise sur le gâteau: le design du premier module sanitaire Geberit Monolith. Il a été installé en moins d’une journée. Des meubles rembourrés d’un rouge éclatant, de grandes fenêtres libérant la vue sur le col du Brünig ou sur le Landenberg, une élégante télévision à écran plat, un coin lounge dans la Junior Suite... Les chambres de l’hôtel invitent le client à un séjour de rêve dans les Préalpes de Suisse centrale et ceci à tout point de vue. Dans les salles de bains et les WC des chambres de l’hôtel, des revêtements rafraîchissants continus en abacules ronds dans différents tons de bleu sur le sol, aux murs et sur le revêtement de la baignoire, attendent les hôtes. Toutefois, Avant

quelque chose ne cadrait pas: avec sa chasse d’eau standard en matière synthétique et une cuvette, telle que l’on en trouve dans chaque grande surface, le WC n’était pas propice à l’inspiration. Un exemple installé dans une première chambre démontra qu’il était également possible d’agir différemment.

Module sanitaire de design architectonique, rapidement installé L’entreprise Rohrer & Co. de Sarnen, membre de l’association «BadeWelten – les architectes du bain» a été chargée de transformer un simple WC d’une chambre de l’hôtel en un objet de luxe et ceci pour ainsi dire en un tour de main. Au courant de la matinée, l’installateur saniAprès

taire, Hans Abächerli, entreprit l’installation du Geberit Monolith, l’élégante alternative à la chasse d’eau apparente usuelle. Avant le coucher du soleil, le montage du WC était terminé et testé. Hans Abächerli dresse un bilan positif: «Le WC s’accorde parfaitement à la salle de bains – et ceci sans grande atteinte à la construction. En plus, l’esthétique de son design me plaît énormément.» Avec le Geberit Monolith, toute la technique sanitaire est dissimulée derrière la surface terminée par un étroit caisson de 10,5 cm en verre et aluminium de première qualité. A l’hôtel Krone, une cuvette de WC Laufen présentant des contours rectilignes empreints de caractère a été fixée à ce caisson.


produits

bâtitech 5-12

Afin que l’hôte se sente particulièrement bien Josef Inderbitzin, gérant de l’hôtel Krone, est enchanté du résultat: «Il nous tient à cœur d’offrir un véritable bien-être à notre clientèle, entre autres à l’aide d’un univers wellness, des repas succulents, de nombreux divertissements – et des chambres attractives. Je suis impressionné par le caractère que cet apparemment petit changement confère à la salle de bains avec le Geberit Monolith.» L’hôtelier se réjouit tout particulièrement que le WC ait été installé dans un temps étonnamment court. Il peut de ce fait très bien concevoir d’équiper au fur et à mesure également les autres salles de bains à l’aide de cet élément au design parfait. Compte tenu que l’installation est réalisée simplement, avec un minimum de bruit et de poussière, les WC standards peuvent être remplacés par étapes, sans nuire à l’exploitation de l’hôtel. Aujour-

d’hui déjà, il est possible de relever le slogan susmentionné se trouvant après l’entrée de l’hôtel: «La Couronne, jamais sans Geberit Monolith.» ■

POMPES DE CHAUFFAGE PA PAR HÄNY –

ntie Garaans 15

UN NOUVEAU PRIX MIRACULEUX HAUT RENDEMENT ÀH

Après Protégé

Pendant Sablé

Avant Rouillé

STOP AUX ATTAQUES DE ROUILLE ET CORROSION pour une eau propre et fluide! > > > > >

Nettoyage mécanique par sablage. Revêtement intérieur par résine (colmate même les perforations cuivre). Protection anti-corrosion garantie, sans entretien ultérieur. Idéal pour conduites d’eau sanitaire, de chauffage (également au sol), piscines, etc. Equipe de professionnels, compétente, expérimentée et dynamique à votre service.

ch. des Cormiers 14 – 1470 Estavayer-le-Lac T 026 664 00 04 – F 026 664 00 07 info@solutubes.ch – www.solutubes.ch

Incroyable, mais Häny. Grâce à leur moteur synchrone avec rotor à aimant permanent et vitesse de rotation variable, nos pomvi pes de qualité réduisent la consommation d’énergie d’un bon 80%. Optimales en tant que pompes de remplacement pour toutes les marques courantes. Une technique de pompe plus élaborée est un vrai luxe. Profitez de notre offre de lancement!

Häny AG • Buechstrasse 20 • CH-8645 Jona Hotline pour commande +41 44 925 44 00 Consultation technique +41 44 925 44 01 www.haeny-heizungspumpen.ch

29


30

bâtitech 5-12

«Toit d’or»

L’Association suisse des Maîtres ferblantiers diplômés (ASMFD) avec 500 membres organise un concours triennal nommé «Toit d’or» qui prime les plus beaux travaux de ferblanterie en toiture et façade de Suisse.

«Protégé pour l’éternité», patrimoine culturel au Gothard La sélection du jury a également retenu l’hospice complètement rénové et très attractif du col du Gothard. La maison figure sur la liste européenne du patrimoine culturel depuis l’année passée. Son imposant toit de plomb épais, déjà patiné de gris sombre, fait penser à la peau d’un éléphant et protégera la bâtisse pour l’éternité. Originale, unique en son genre, cette couverture de toit avec ses nombreuses lucarnes et les larges bandes de plomb est l’œuvre de la ferblanterie Scherrer Metec SA de Zurich, réalisée avec le maître ferblantier local et fin connaisseur alpin Gregor Bless d’Erstfeld.

Descriptif de l’objet et commentaire du jury L’Hospice du Gothard date du 12e siècle et des personnalités aussi universelles que Goethe, Mendelssohn ou encore Wagner y ont logé. Au début du 20e siècle, il a été complètement détruit dans un incendie, puis reconstruit avant de tomber dans l’oubli. Redécouvert il y a quelques années en tant que patrimoine culturel, il est à présent paré pour l’éternité après une phase d’agrandissement et d’anoblissement. Le concours de concepts pour l’agrandissement en tant que dépendance de l’hôtel du col fut remporté par le bureau d’ar-

chitectes bâlois Miller & Maranta. Le projet renforce l’architecture d’origine, intègre la chapelle et place les chambres de l’hôtel sous un toit de plusieurs étages avec des lucarnes cossues. Afin de souligner l’esthétique de la construction, les architectes ont choisi une couverture en plomb pour le toit. La couleur et la structure lui confèrent un aspect massif et empreint de solidité. Les lucarnes aussi sont enveloppées d’une couche de plomb protectrice. Les deux entreprises exécutantes avaient déjà soumissionné les travaux de toiture auprès des architectes Miller & Maranta en 2006. L’une d’elles connaissait les conditions sur place et était familière avec la construction en haute montage, l’autre disposait de compétences clés en matière de plomb et de constructions spéciales. Ceci a permis une collaboration étroite et fructueuse entre le maître ferblantier Gregor Bless d’Erstfeld et Scherrer Metec SA de Zurich. Les deux

entreprises ont formé un consortium. Scherrer Metec SA s’est chargée de la planification, de la création d’un premier modèle à l’échelle 1:1 et de l’établissement de l’offre avec travaux préparatoires. L’entreprise Bless SA fut responsable du montage et du suivi de chantier sur place. La collaboration s’avéra excellente, condition indispensable pour la réalisation d’une toiture de 400 m2 de surface, y compris tous les travaux de ferblanterie et 18 enveloppes de lucarne, de juin à septembre 2009. Pour faire face aux exigences de la haute montagne, les chéneaux, les bavettes et les tuyaux de descente furent réalisés en cuivre étamé manuellement avec une épaisseur de 0,8 mm. La couverture fut exécutée en plomb laminé d’une épaisseur de 2 mm, livré en plaques. Toutes les enformages longitudinales des bandes, plis et boudins, coupes, pénétrations et relevés, etc. furent réalisés sur place sur le col du Gothard. Des tasseaux arrondis de bois forment le support pour les boudins d’assemblages longitudinaux du placage au plomb. Un nombre incalculable d’heures de travail manuel fut nécessaire pour former et travailler le plomb pardessus les tasseaux. La hauteur des tas-


«Toit d’or»

seaux de faîtage et arêtiers a été élevée de 60 mm, de façon à assurer la parfaite exécution du détail à l’intersection entre tasseaux et arêtiers. Le toit extrêmement pentu de 60° constitua un autre défi majeur. Comme il était impossible de se tenir debout sur cette surface, tous les travaux ont nécessité l’encordage pour parer aux chutes éventuelles des ferblantiers. Deux plateformes de travail, devant les lucarnes, furent construites de façon amovible, permettant aux collaborateurs de travailler sur un plan horizontal pour les revêtements des 18 lucarnes. Tous les autres travaux furent exécutés avec l’aide d’échelles à lattes de largeur appropriée et sécurisés par corde et harnais.

Le jury a examiné ce toit avec beaucoup d’intérêt et d’admiration. Elément essentiel de la construction, la toiture confère sa forme au bâtiment. Les bandes et les profils d’assemblage en plomb, travaillé à

Panneau de chantier Objet: Hospice Saint-Gothard, col du Gothard Système toit: assemblage longitudinal sur tasseaux arrondis en bois, façonnés conique. Matériau: plomb, marque Saturn, épaisseur 2 mm.

Participants Ferblantiers: Consortium Scherrer Metec SA, Zurich et Bless SA, Erstfeld (UR) Maître ferblantier Gregor Bless Architectes: Miller & Maranta SA, Bâle Maître d’œuvre: Fondation Pro San Gottardo, Airolo (TI)

bâtitech 5-12

l’aide d’un tasseau arrondi en bois, et les nombreuses lucarnes «cassent» de façon réussie l’immense surface de toiture. L’enveloppe grise ressemble à la peau rugueuse d’un éléphant, au caractère solide, massif sans être écrasant. La construction s’intègre parfaitement dans son environnement. Les entreprises impliquées ont fait grand honneur à notre profession, non seulement grâce à leur capacité à «rester debout» sur un toit très pentu à 60°, mais aussi grâce à leur maîtrise du métier de ferblantier et leur connaissance approfondie du vieil artisanat de plomb. La rénovation de l’hospice a restauré un havre de paix et de recul à la hauteur du col de la légendaire route du Gothard et remporte les plus vives félicitations du jury. ■

31


32

bâtitech 5-12

partie technique

R. Nussbaum SA: Reportage sur un immeuble avec installation solaire à Berne

C’est le soleil qui coule dans cette conduite d’eau Un immeuble collectif comptant presque 200 logements, même s’il est situé en banlieue, est un édifice d’importance. Approvisionner un tel bâtiment en énergie nécessite des professionnels expérimentés et des systèmes éprouvés. Les deux sont intervenus sur l’immeuble situé 11–27 Balthasarstrasse, à Berne-Bethlehem, pour la mise en place d’une installation solaire. Auteur: Andreas Stettler, Olten

Photos: Roland Spring, Oberburg

Les travaux de rénovation effectués dans cet imposant complexe résidentiel concernaient non seulement la technique de bâtiment, mais aussi l’intégralité de la façade et une partie des cuisines et des salles de bains. Toute la distribution d’eau de boisson a été réalisée avec des produits Nussbaum, et plus précisément avec le système rationnel qu’est Optipress. Toutefois, le bien précieux qu’est l’eau ne circule pas seulement dans

des conduites Nussbaum disposées dans les colonnes montantes et les murs. Il en circule aussi sur le toit, grâce aux raccords à sertir Optipress pouvant être utilisés dans tous les domaines.

100 collecteurs captent le soleil Un toit plat de cette dimension est particulièrement bien adapté à la mise en place d’une installation solaire efficace pour la

L’imposant immeuble collectif avec les deux rangées de capteurs solaires.


partie technique

bâtitech 5-12

Raccordement des capteurs avec le système de purge en amont de l’isolation.

La deuxième rangée de capteurs solaires, avec 100 m2 de capteurs inclinés à 60°, a été montée tout en haut, côté ouest de la façade.

Régulation des rangées de capteurs inclinés à 20° et 60°.

préparation de l’eau chaude. C’est pour cette raison, et parce qu’il est convaincu de l’importance de cette source d’énergie, qu’Eduard Bärtschi a recommandé l’installation solaire à la maîtrise d’ouvrage, composée de plusieurs particuliers et sociétés coopératives. Le chef de projet chez Grünig & Partner, ingénieurs en technique du bâtiment à Liebefeld, est également un client convaincu de Nussbaum depuis 30 ans. Pour lui comme pour l’installateur, il était évident qu’Optipress pouvait rendre ici les meilleurs services. Daniel Beer, membre de la direction de Fritz Baur AG, à Berne, et chef de projet, indique les contraintes dont il fallait tenir compte dans la réalisation: «Avec une surface de 240 m2 de capteurs plats, environ 300 m de tuyaux Optipress et une température de fonctionnement pouvant atteindre 120°C, nous avons pu résoudre les problèmes de dilatation et d’éventuelles variations de pression en disposant les panneaux par groupes de 10 et en laissant une distance suffisante entre les différents groupes. De plus, un nombre minimal de compensateurs, fournis également par Nussbaum, assure une marge de manœuvre supplémentaire.» L’immense surface du toit a été exploitée au mieux: les capteurs sont disposés sur deux rangées de 100 m de long environ, chacune ayant un angle d’inclinaison différent (20° et 60°). On tire ainsi le maximum du rayonnement solaire. Par ailleurs, pour des raisons d’efficience, l’installation ne se met en marche que lorsque la température de fonctionnement est atteinte.

Presque la moitié de l’eau sanitaire vient «d’en haut» Un mélange comprenant environ un tiers de glycol et deux tiers d’eau coule dans les conduites de l’installation solaire. Chaque jour, circulent entre le toit et l’échangeur de chaleur 21000 litres de ce mélange, dont 9000 sont utilisés pour le chauffage de l’eau sanitaire et 12000 servent à l’alimentation de l’accumulateur d’énergie. En s’appuyant sur des mesures effectuées au préalable, les ingénieurs avaient pu évaluer la consommation globale quotidienne d’eau de l’ensemble des 200 appartements à 16000 litres environ. Ils ont ainsi pu concevoir cette installation

solaire extrêmement sophistiquée en fonction de l’installation existante de préparation de l’eau chaude et, par conséquent, la dimensionner très efficacement. Concrètement, environ 45% des besoins annuels en eau chaude sont couverts par l’installation du toit. D’après Eduard Bärtschi, elle sera amortie en 12 ans dans le meilleur des cas, mais en 15 ans environ en tout état de cause.

Un acier inoxydable de très haute qualité Selon Daniel Beer, le chef de projet, Optipress ne réduit pas seulement le temps de montage, mais il garantit aussi la longévité nécessaire en extérieur grâce à son coefficient de dilatation réduit (acier inoxydable 1.4520). De plus, il est possible d’utiliser les mêmes raccords à sertir Optipress que ceux utilisés dans le domaine de l’eau de boisson. Et cela sans avoir à remplacer le joint d’étanchéité. En effet, le joint EPDM, spécialement développé chez Nussbaum, résiste à des pointes de température pouvant atteindre 180°C, voire, sur une courte durée, 250°C (ces valeurs élevées n’étant jamais atteintes dans les conduites). Avec un seul modèle de joint d’étanchéité, le stockage des pièces de rechange est également simplifié. L’absence totale de

L’objet • Immeuble collectif de 198 appartements (construit en 1968) • Maîtrise d’ouvrage: sociétés coopératives et particuliers • Dimension des appartements: 1½ à 5½ pièces • Chauffage: fioul et gaz, complétés par l’énergie solaire • Durée de planification et de construction de l’installation solaire: mai à décembre 2011

Ont participé à la construction • Architecte: matti ragaz hitz architekten ag, 3097 Liebefeld-Berne • Installateur: Fritz Baur AG, 3000 Berne 9 • Ingénieurs en technique du bâtiment: Grünig & Partner, 3097 Liebefeld-Berne • Système solaire: SOLTOP Schuppisser AG, 8353 Elgg

33


34

bâtitech 5-12

partie technique

Compensateur de longueur Nussbaum avec tuyau coulissant intérieur. Toujours accessible grâce au boîtier d’isolation.

corrosion est également l’une des exigences imposée par l’entreprise SOLTOP pour le raccordement de ses capteurs Cobra. «C’est la qualité de ses différents composants et de leur interaction qui fait celle d’une telle installation», souligne le directeur, Fritz Schuppisser. SOLTOP développe et produit exclusivement en Suisse. Fritz Schuppisser apprécie le fait qu’Optipress soit certifié en tant que système global par l’Institut de technique solaire SPF (haute école technique de Rapperswil), comme le sont ses capteurs. Et l’ingénieur Bärtschi conclut en disant: «Compte tenu de mes responsabilités de maître d’ouvrage, je dois pouvoir me fier à 100% aux produits utilisés. Sinon, je n’aurais pas proposé cette installation solaire.» ■

La grande surface du toit avec 140 m2 de collecteurs inclinés à 20° et des raccordements aux tuyaux et raccords à sertir Optipress isolés.

Daniel Fankhauser (responsable vente des succursales Nussbaum de Berne/Bienne/Thoune) Eduard Bärtschi (Grünig & Partner, Liebefeld-Berne) Daniel Beer (Fritz Baur AG, Berne) Markus Schwab (service externe de Nussbaum pour la région de Berne) Fritz Schuppisser (SOLTOP AG, Elgg)


partie technique

bâtitech 5-12

Coneoline Plus NOUVEAU Agréable à l‘oeil, flexible dans sa taille et ses performances

Heizkörper Prolux SA, Amriswilerstrasse 50, CH-9320 Arbon, Tél. 071 447 48 48, www.prolux-ag.ch

35


36

bâtitech 5-12

partie technique

Le frisson continue, tous les radiateurs sont au maximum. Cela peut être dangereux (photo Walter Schwager).

Intoxication par le monoxyde due aux cheminées recouvertes de glace

Dans le cas de Langenthal, c’est surtout le positionnement de la cheminée à l’extérieur du bâtiment qui a favorisé la formation de glace et a bouché l’évacuation des gaz brûlés (photo: Marco Wölfli).

Auteurs: Théodor Eckert, Marco Wölfli Il n’y a pas que le froid qui est mortel, mais le chauffage peut également mettre en danger la vie humaine. En janvier et février, l’Europe entière a été avertie journellement des dangers dus à des intoxications au monoxyde de carbone. Et plusieurs personnes y ont laissé leur vie. A Degersheim (SG), cinq habitants d’une maison d’habitation ont eu plus de chance, mais se sont tout de même retrouvés à l’hôpital à cause d’une intoxication suspectée au monoxyde de carbone. Une conduite d’évacuation était gelée et un bouchon s’est formé, empêchant l’extraction des gaz brûlés du chauffage à mazout. Conséquence: la maison se remplissait petit à petit de ce gaz nocif, le CO. Les mesures, faites par les pompiers, dépassaient les normes habituelles. D’autres recherches ont pu prouver que de la condensation se formait dans les conduites d’évacuation. Cette eau gelait lors de très basses températures et empêchait les gaz brûlés de s’échapper. Il s’est passé encore un cas plus grave à Rossinière dans le canton de Vaud. Un homme de 43 ans est mort à cause du monoxyde de carbone. Son épouse a dû être évacuée à l’hôpital de Genève dans un état critique. Et c’est par hasard que le cas a été détecté. En effet, la locataire du rez-de-chaussée, sentant une odeur de fumée dans le chalet, est allée avertir les propriétaires à l’étage et a découvert les deux corps inertes.

Un bon entretien est essentiel Est-ce que la situation est dramatique? Sommes-nous donc tous en danger de mort? Thomas Lüthy, membre du comité central de l’association suisse des ramoneurs commente: «Non, si les installations sont bien entretenues et les habitants bien informés.» Le professionnel ne fait pas de différence entre les chauffages au bois, à gaz ou au mazout. Dans tous les cas, lors d’une combustion, on trouve de l’eau ainsi que du dioxyde de carbone (gaz carbonique) – et lors d’une mauvaise combustion, du monoxyde de carbone. Comment la situation peut-elle devenir dangereuse? C’est ce que nous voulons apprendre de T. Lüthy. Il met la faute sur un mauvais entretien et l’apparition de glace: «Ces 35 dernières années, je n’ai jamais connu autant d’incidents que ces derniers jours. Une des causes est la permanence du froid et une bise violente. Cela a provoqué rapidement un givrage des conduites d’extraction, principalement dans celles qui étaient placées à l’extérieur. En plus, les installations modernes ayant un très bon rendement éjectent des gaz brûlés à basse température, ce qui favorise le givrage. Quelques jours avec une température inférieure à moins dix degrés, nous l’avons déjà souvent vécu, et en règle générale il ne se passe rien, mais cette fois, la situation était exceptionnelle.»


partie technique

bâtitech 5-12

C l i m at i s eu rs s pl i t s Faire attention aux odeurs et aux sons Qu’est-ce que cela signifie concrètement pour Mme Müller et M. Meier? T. Lüthy recommande, dans ces jours frisquets, de mieux contrôler le chauffage: Si l’on entend des bruits étranges comme des bulles (causés par une section rétrécie du tuyau d’échappement) ou si l’on perçoit d’étranges odeurs, il faut immédiatement prendre les choses en main. S’il y a un dysfonctionnement, il ne suffit pas de peser sur le bouton «Start» et laisser le chauffage se remettre en fonction. Le mieux, c’est d’en informer le ramoneur. Ce dernier pourra contrôler s’il n’y a pas de glace ou en tout cas demander l’aide d’un professionnel du chauffage. Et qu’est-ce qu’il se passe s’il y a encore un mètre de neige? A ce moment-là, la cheminée est également bouchée, a-t-elle pour effet le retour ou pas de ces gaz motels? Ce n’est encore pas arrivé dans notre région. Les directives concernant la hauteur des cheminées sont là pour prévenir de tels incidents. T. Lüthy confirme cependant l’hypothèse que les températures d’échappement même faibles sont probablement suffisantes pour faire fondre la neige à la sortie de la cheminée. Ces événements tragiques interpellent Thomas Lüthy et l’association des ramoneurs. Pourtant, lors de l’entretien, il reste réaliste. Il n’y a aucune raison de paniquer – mais il ne faut pas prendre à la légère tout ce qui concerne le chauffage, surtout avec des périodes si froides.

Prêt à démarrer, avec plus de 50 modèles!

Exemple de Langenthal Du monoxyde de carbone toxique venant de la chaudière à gaz effraye une jeune famille pendant la nuit. Cause: une cheminée recouverte de glace. Michael Lüdi dit avec soulagement: «En somme, le choc émotif est grand, mais si nous étions déjà endormis, nous serions tous morts.» Pendant la nuit, du monoxyde de carbone s’est répandu dans la maison où M. Lüdi, son épouse et son fils de dix mois vivaient. «Ma femme et moi avions ressenti des maux de tête et des nausées. En plus, des odeurs suspectes dans l’air.» L’architecte, informé du fait, a immédiatement pensé à des défectuosités dans l’installation de chauffage et a averti police et institut toxicologique. Ces derniers ont conseillé à la famille de se présenter à l’hôpital. Là, les médecins ont détecté une valeur élevée de toxiques dans le corps des parents. Le fils, heureusement, avait reçu moins de toxines. Pour éliminer les toxines du corps, il n’y a que l’oxygène. Grâce à un masque à oxygène, les parents ont pu rapidement quitter l’hôpital et l’enfant est resté un jour supplémentaire en observation. La cause de ces gaz à l’extérieur de la cheminée était la glace produite par l’eau de condensation. A cause de la longue période de froid, un bouchon de glace s’est formé au-dessus de la cheminée, empêchant toute extraction des fumées. Heureusement que l’odeur du gaz a été détectée suffisamment tôt et la vie de cette famille a pu être préservée. Malgré cela, M. Lüdi ne craint pas trop la répétition de cet incident: «La probabilité que la cheminée gèle à nouveau est faible. Et ce n’est pas souvent que des vagues de froid durent aussi longtemps.» (Az 09.02.2012) ■

Imbattable! Les 50 modèles les plus courants sont livrables du stock. De suite!

Lausanne CTA SA · En Budron B2 · CH-1052 Le Mont-sur-Lausanne Téléphone: +41 (0)21 654 99 00 · cta.lausanne@cta.ch · www.cta.ch

Berne  Zurich Lausanne  Fribourg  Soleure Bâle  Kriens  Uzwil  Buchs

37


38

bâtitech 5-12

partie technique

«Chaleur solaire Suisse 2012»: Manifestation professionnelle de Swissolar et suissetec

Chaleur solaire – contribution sous-estimée de la transition C’est Swissolar et suissetec qui ont été les organisateurs. Leur journée dont le thème était la chaleur solaire a réuni plus de 230 participants. Selon les mots de David Stickelberger, responsable de Swissolar: «C’est un début très prometteur pour la première journée suisse sur la chaleur solaire». Auteurs: Alan C. Hawkins, Peter Warthmann La manifestation s’est déroulée dans le casino de Lucerne. Et c’est Robert Küng, député lucernois et ancien chef de Küng Haustechnik AG, qui a salué les participants au début de cette journée. Il a commencé par ces mots: «La conversion des énergies est un grand défi et la conscience populaire sur les énergies n’est pas encore assez aiguisée». Ce qui est important, c’est la continuité et la fiabilité des développements. «L’utilisation de la technologie solaire n’est pas encore une évidence». D. Stickelberger, de son côté, souligne la nécessité de sortir de l’âge fossile – 78,6% de nos énergies proviennent des énergies fossiles – et il parle du potentiel et des possibilités pour une utilisation accrue de la chaleur solaire. Il est évident que le thème des obstacles qui bloquent actuellement et partiellement l’utilisation de la chaleur solaire a été également évoqué. Cela forme un tout et, en premier lieu, il faut que la technique solaire soit mieux connue. Et dans ce domaine, les développements techniques en cours ont été relevés. Les objectifs de Swissolar sont ambitieux: au cours de ces 23 prochaines années, l’utilisation de la chaleur solaire doit augmenter dans un facteur de 15. Toujours selon D. Stickelberger: «Aujourd’hui, le marché du solaire thermique est stagnant» et il remarque que chez nos voisins autrichiens il y a – calculées par nombre d’habitants – quatre fois plus de surfaces en collecteurs solaires installées que chez nous.

Système solaire thermique de Bever GR: la chaleur est absorbée par des miroirs paraboliques à haute efficacité, société Lataria Engiadinaisa SA Lesa (exposé de Pierre Renaud, photo et Copyright: ©ewz).

Point important, bâtiments familiaux et industriels Alors que les collecteurs solaires ont un certain succès auprès des propriétaires de villas et qu’un nombre toujours croissant d’installations sont réalisées, les propriétaires et copropriétaires de maisons contiguës et de bâtiments industriels devraient installer plus de panneaux solaires pour alimenter chauffage et eau chaude. Dans le cas des maisons d’habitation, ce sont les propriétaires et les gérances qui doivent décider de faire des investissements; les locataires ne peuvent que motiver les propriétaires. Swissolar élabore un projet pour trouver une solution à cette problématique.

Etude sur le potentiel Marcel Gutschner de NETNowak AG présente une étude sur le potentiel de gain en chaleur solaire. Il présente le résultat obtenu pour le canton de Fribourg et la ville de Zurich. Ces résultats peuvent être pris comme bases pour une extrapolation sur le Système solaire thermique pour eau chaude à Lenzbourg avec les collecteurs plats, type «S Solatron 2,5 H» d’Elco.


partie technique

bâtitech 5-12

Le modérateur de la journée Beat Goggler en discussion avec Marcel Gutschner (photo: Swissolar).

Markus Portmann, vice-président de Swissolar.

territoire suisse. Et selon M. Gutschner: «Les quelque 1000 bâtiments du canton de Fribourg et les 210 dans la ville de Zurich sont un mix représentatif pour la Suisse entière.» Les bâtiments ont été choisis par rapport à des photos aériennes et autres données du système informatique géographique (Geographic Information System – GIS). Cette évaluation, résultat de la combinaison de plusieurs bases de données, montre que cinq bâtiments sur six sont susceptibles d’être adaptés pour le chauffage et la préparation d’eau chaude solaire. Pour une production solaire complète, un bâtiment sur dix est adapté et en cas d’optimalisation de certains bâtiments, il serait même possible d’atteindre six sur dix. Ce qui est important, ce serait de diminuer les besoins en énergie d’une part et, d’autre part, gagner un stockage maximum de l’énergie solaire. Dans son exposé, magistralement illustré, M. Gutschner a montré la dépendance lors de l’optimisation des ratios, entre surface des capteurs solaires et zone d’approvisionnement en énergie; il présente des estimations concernant la quantité d’immeubles d’habitations et de bâtiments industriels selon les divers degrés de couverture pour une alimentation en chaleur solaire. En ce qui concerne le potentiel important d’amélioration de l’efficacité lors de rénovation, M. Gutschner affirme que l’énergie solaire est un «partenaire sérieux avec des solutions viables et compétitives».

de la formation tout en reconnaissant que les connaissances de base dans les domaines des techniques du bâtiment et de l’enveloppe du bâtiment doivent être transmises par les associations concernées comme suissetec et GebäudeKlimaSchweiz.

Formation Markus Portmann, vice-président de Swissolar, continue sur le thème de la formation des forces professionnelles qui doivent installer des collecteurs solaires sur les toits ainsi que des installations dans les sous-sols des bâtiments. Selon M. Portmann, la formation en ce qui concerne la chaleur solaire est, jusqu’à maintenant, mal coordonnée, bien que les offres pour la formation continue aussi bien en planification que pour le montage existent depuis près de vingt ans. Comme première priorité, ce sont les spécialistes en enveloppe du bâtiment et les installateurs qui devraient être les acteurs principaux, car ils sont les plus importants pour que les installations soient exécutées de façon correcte et professionnelle depuis l’exécution des travaux jusqu’à la surveillance et l’entretien. Les divers groupes d’intérêts pour la formation généreront les diverses priorités; l’instruction en conseils énergétiques est, par exemple, satisfaisante. Par contre l’instruction en architecture, technique du bâtiment et entretien doit être revue et c’est une des priorités principales. Les jeunes gens ont à nouveau du plaisir dans les techniques du bâtiment, mais une correction de l’image est toujours possible. Tout va bien même si l’on se salit un peu les mains, le soir, on peut raconter ce que l’on a fait. Pour finir, M. Portmann parle des limites entre les divers acteurs

«Changements dans le domaine de la chaleur» Jörg Mayer, invité allemand, membre de la fédération fédérale de l’économie solaire, relate les expériences faites avec la croissance durable en Allemagne. Il présente «l’agenda des changements dans le domaine de la chaleur». Cela est nécessaire, car actuellement ce sont les énergies photovoltaïques qui dominent en Allemagne, aussi bien dans le domaine du politique que médiatique. J Mayer pense que «la chaleur solaire est connue depuis longtemps aussi bien par l’utilisateur final allemand que par le marché de l’artisanat». Mais pour la branche elle-même, tout n’est pas optimal: les installateurs pensent que les facteurs externes comme le prix du pétrole ou du gaz russe sont encore un frein à l’intérêt pour la chaleur solaire. «Les gens sont encore trop peu autocritiques». Comme l’a si bien souligné D. Stickelberger dans son discours inaugural, le secteur des maisons familiales et de l’industrie doit aussi être l’objectif principal pour le marché allemand. Pour terminer, J. Mayer présente rapidement un projet qui devrait améliorer cette situation. Cela devrait réduire les coûts, permettre de mieux introduire sur le marché des procédés et systèmes de production de chaleur et aider à améliorer les conditions générales politiques. Et J. Mayer conclut sa présentation avec une vision solaire thermique valable pour l’Allemagne et quelques réflexions sur l’importance stratégique de divers segments du marché.

Les participants lors de la pause dans l’imposant casino de Lucerne.

39


40

bâtitech 5-12

partie technique

Le professeur Matthias Rommel.

Roger Nordmann, président de Swissolar et conseiller national.

Objectifs 2025Plus Le conseiller national Roger Nordmann, président de Swissolar, présente les objectifs de Swissolar pour les années 2025 et audelà. Il pense que: «Actuellement, notre approvisionnement énergétique n’est pas adapté pour l’avenir». En gros, un cinquième de l’énergie consommée est utilisé pour chauffer des espaces. Il pense également que nous devons aller en direction de l’offre complète des énergies renouvelables: jusqu’en 2035 nos besoins en électricité doivent ou devraient venir à 100% des énergies renouvelables, jusqu’en 2050, la totalité ou la plus grande partie de notre approvisionnement énergétique (chaleur et mobilité incluses) devrait avoir comme source les énergies renouvelables. La chaleur utilisée dans les ménages est «le facteur clé pour la révolution énergétique». Jusqu’en 2035, 20% des besoins en chaleur par habitant doivent être couverts par 2 m2 de surface en collecteurs. Mais selon R. Nordmann, cela demande une réduction des besoins en énergie de chauffage de près de 60%. Aujourd’hui, 0,13 m2 de surface en collecteurs par habitant couvre 0,7% des besoins. Le soleil brille gratuitement, mais il y a toujours le «prix pour le récolter». Lors de nouvelles constructions et de transformations, il faudrait toujours travailler avec du solaire. Et R. Nordmann de conclure: «L’objectif Swissolar ne peut être atteint que si seulement 7% de la surface des nouvelles toitures et toitures rénovées sont revêtus de panneaux solaires». Pour atteindre les objectifs 2035, il faudra créer 10 000 postes de travail à plein temps, et cela devra se faire en augmentant les capacités d’une façon décentralisée et pendant plusieurs décennies. Le plan directeur de Swissolar devra être terminé d’ici l’automne 2012; il contiendra les mesures technologiques et autres innovations ainsi que des objectifs marketing et politiques: «Tous les acteurs – Confédération, cantons, économie et recherche – seront invités pour le travailler et l’adapter», une offensive en formation et formation continue sera nécessaire, ainsi qu’une réduction des frais, une promotion de l’image sans oublier «la garantie du bon fonctionnement des installations».

Podium de discussion Lors du podium de discussion qui a suivi, les diverses interventions et thèmes ont été discutés. Comment est-ce que les objectifs de Swissolar peuvent être réalisés? Les efforts de la Confédération, des cantons et des communes, commentés. En ce qui concerne la position des cantons suisses par rapport à l’énergie solaire, un participant à la discussion pense que: «C’est comme le Tour de Suisse: il y a le peloton et le groupe de tête». Certains cantons sont relativement actifs pour la promotion des énergies renouvelables.

Un praticien du solaire Roman Lutz.

Des concepts éprouvés et de nouvelles tendances Au cours de l’après-midi, plusieurs exposés traitant des concepts éprouvés ont été présentés. Divers représentants bien établis et reconnus en Suisse ont parlé de leurs «projets phares» qui devraient éclairer le chemin futur du solaire. Les représentants des entreprises Hoval, Soltop Schuppisser, Schweizer Metallbau, Helvetic Energy, Walter Meier, BE Netz, Elcotherm et Viessmann ont montré les nouveautés de leurs palettes de produits et présenté certaines installations. Entre autres les installations de Niedergösgen SO ont été commentées, ceci dans le cadre de la rénovation des installations sanitaires dans un centre de soins. Voir le reportage qui a paru dans bâtitech 3/12, pages 42 à 45.

Les centrales solaires thermiques atteignent des taux de productions élevés (kWh/m2a) Lors de cette journée, des exemples de centrales solaires thermiques ayant un taux de productivité atteignant jusqu’à 700 kWh/m2 sur l’année ont été présentés. Il est habituel que le taux moyen de productivité thermique pour une villa soit aux environs de 300–350 kWh/m². Ce taux élevé de productivité est un argument très important pour la chaleur solaire: les installations photovoltaïques (IPV) livrent il est vrai du courant noble, mais actuellement, dans notre pays, et avec de bonnes séries de cellules photovoltaïques, il est possible de ne produire que 150 à 180 kWh/m² et par année. Le rendement spécifique en kWh par m² et par an est, selon le système d’optimisation d’IPV, inférieur dans un facteur de 2 à 3. Il faut prendre en compte cette transformation (courant – chaleur) lors de réflexions.

Des installations solaires en fonction Jürg Marti dirige le service de médiation de Swissolar et il a une bonne vision sur les installations solaires qui fonctionnent plus ou moins bien. Il avait donc plusieurs exemples en réserve pour sa présentation. Les problèmes évoqués n’étaient pas toujours


partie technique

David Stickelberg et Pierre Renaud.

Jürg Marti du service de médiation Swissolar.

dus à la technique, mais souvent à des problèmes de communications entre les divers acteurs. Et J. Marti a proposé quelques conseils et fourni d’importantes informations afin d’obtenir un système solaire thermique couronné de succès. Il a aussi été question d’exemples d’installations compliquées et chaotiques. J Marti pense que: «Des concepts clairs sont fiables, faciles à utiliser et nécessitent peu d’entretien.» Lors du montage et du raccordement des collecteurs, les conditions doivent être claires, une créativité excessive n’est pas forcément utile. Il continue: «Le plus haut gain d’énergie solaire n’est pas nécessairement atteint par le meilleur collecteur, mais grâce à une approche et un concept cohérent. Même un système de surveillance simple peut être efficace.»

La technologie solaire en architecture

bâtitech 5-12

Beat Kämpfen regarde les installations pour la chaleur solaire et la production de courant électrique solaire avec les yeux de l’architecte. «La surface des installations solaires est importante. Les installations solaires en tant qu’élément architectonique doivent bénéficier d’une attention particulière.» Et selon B. Kämpfen, la conception de telles installations prend toujours plus d’importance: «Il faut que les installations solaires soient visibles.» Selon B. Kämpfen, les installations solaires sont en quelque sorte un nouveau matériel pour façade avec un effet secondaire agréable et avec des sondes terrestres; le nouveau «couple de rêve» de la technique du bâtiment. Puis il montre un grand nombre d’exemples où l’on voit comment intégrer des

Rentabilité maximale sur simple pression d‘un bouton. Surveillance efficace d‘installations photovoltaïques grâce à la caméra thermique haute résolution testo 882.

Avec la caméra thermique testo 882, découvrez des pertes de puissance, détectez des fonctions défectueuses et garantissez le fonctionnement impeccable de tous les composants afin d‘atteindre des rendements optimaux. • Excellente qualité d‘image grâce au détecteur 320 x 240 pixels • Extraordinaire sensibilité thermique < 60 mK • Mode solaire avec intégration de l‘intensité du rayonnement solaire lors de l‘analyse • Avec technologie SuperResolution: résolution 640 x 480 pixels

Image: Heizplan AG, parc solaire, Gams

www.testo.ch/thermographie

41


42

bâtitech 5-12

partie technique

Notre approvisionnement en énergie actuelle n’est pas adapté pour l’avenir (exposé de R. Nordmann).

installations solaires, afin de réaliser des solutions architectoniques agréables. Selon lui, des installations solaires ainsi intégrées permettent d’atteindre une architecture globale très esthétique. Et c’est là que la question se pose: comment peut-on arriver à influencer les architectes EPF à utiliser ces nouveaux matériaux ? «Il y a encore beaucoup trop de craintes vis-à-vis de l’inconnu».

Ne pas attendre sur les architectes Roman Lutz de l’entreprise Lutz Bodenmüller affirme qu’il ne faut pas attendre sur les architectes. Le praticien, spécialisé en solaire, recommande d’installer des systèmes solaires jour après jour. Les installations doivent être adaptées pour correspondre au bâtiment et à la technique d’un bâtiment déjà existant. Selon ses expériences, 95% des objets sont appropriés pour réaliser une installation solaire. Pour réussir, il faut veiller à l’intégration sur place, ainsi que se renseigner par rapport à la protec-

Expansion jusqu’en 2035 prévue par Swissolar pour les surfaces de collecteurs solaires: 15 millions de m2, soit 2 m2 par habitant (exposé de R. Nordmann).

tion du patrimoine et à l’environnement. R. Lutz présente le déroulement typique d’un projet et parle rapidement des facteurs qu’il faut observer lors de la planification, l’installation et la mise en service d’une telle installation.

Systèmes à hautes températures Les technologies solaires ne s’appliquent pas seulement aux maisons familiales, mais aussi à l’industrie et au secteur artisanal. Pierre Renaud de Planair SA parle des diverses possibilités d’utilisation de l’énergie solaire qui sommeillent encore dans le domaine de la chaleur industrielle. Le conseiller en programmes OFEN pense à ce genre d’utilisation et dit: «Avant, l’énergie solaire n’était pas connue et même tabou. Mais elle est susceptible d’être utilisée pour des températures de plus de 400°C. Plus de la moitié des énergies utilisées pour des applications industrielles le sont avec des procédés utilisant la chaleur.» Plusieurs types de collecteurs, conçus pour les hautes

100 000 installations de chaleur solaires sur les toits en Suisse En 2011, la surface installée de collecteurs solaires pour chauffage et eau chaude a progressé de 1,5% par rapport à l’année précédente. Avec 100000 installations de chaleur solaires, la Suisse a passé la vitesse supérieure dans ce domaine. C’est sur la base de 24 entreprises, qui correspondent à 60% du marché suisse, qu’a été faite l’extrapolation qui nous donne une image assez précise de ce marché global. En 2011, la surface estimée des collecteurs solaires pour les 15 000 nouvelles installations représente une augmentation de 140 000 m². Et en comparaison avec 2010, cela représente une augmentation de 1,5%. La surface totale des collecteurs solaires utilisés pour la chaleur solaire a atteint plus de 900 000 m². Et ces 100 000 installations solaires ont certainement, selon des estimations, permis d’éviter la production de 120 000 tonnes de gaz à effet de serre CO2. Le potentiel d’utilisation de la chaleur solaire est énorme: une étude actuelle faite à la demande de l’OFEN montre que pour le parc immobilier suisse, 60% des besoins en chaleur pourraient être couverts par l’énergie solaire. Actuellement, elle est de 0,7%.

Swissolar s’est donné pour la Suisse un objectif intermédiaire clair et réalisable: jusqu’en 2035, 20% des besoins en chaleur pour chauffage et eau chaude du parc immobilier doivent être couverts par la chaleur solaire. Cela représente 2 m2 de collecteur solaire par habitant (2011: 0,13 m2). Il faut maintenant davantage de mesures incitatives pour veiller à ce que le grand potentiel solaire thermique soit exploité plus vite et plus fort. Pour cela, il faut par exemple: une campagne d’éducation dans le secteur artisanal, des objectifs contraignants de la Confédération et des cantons au niveau de la chaleur thermique, des mesures de soutien ciblées pour les grandes installations solaires – en particulier dans les domaines de la construction de logements multifamiliaux et de réseaux de chauffage urbain, ainsi que l’élimination des chicanes administratives faites aux propriétaires lors de la mise en place de composants obligatoires pour l’énergie solaire lors de la préparation de l’eau chaude et l’intensification des recherches avec un accent principal sur la réduction des coûts et du stockage à long terme. www.swissolar.ch


partie technique

bâtitech 5-12

températures, sont présentés avec les exemples d’applications. P. Renaud pense que la Suisse peut faire encore beaucoup plus dans le secteur de la recherche et développement des systèmes à hautes températures. Il mentionne les développements de l’Institut Paul Scherrer PSI. Dans le secteur matériaux et formation, il y a encore beaucoup à faire.

Recherches appliquées Matthias Rommel de l’Institut des techniques solaires de la haute école technique de Rapperswil présente divers projets actuels. Ces prochaines années, il sera important de réunir les diverses technologies et systèmes: et là, il faut compter sur les collecteurs, les sondes, le photovoltaïque et de combiner IPV et systèmes thermiques. «Aucune de ces techniques ne pourra, à elle seule, résoudre toutes les tâches.» Un des rôles importants actuellement est l’exécution du «Concise Cycle Tests» avec combinaison de système, par exemple collecteurs solaires et pompes à chaleur. Ce travail comprend des systèmes qui sont testés de façon dynamique pendant 12 jours. Dans ces études, ce sont à la fois les collecteurs solaires et les besoins en énergie qui sont simulés, respectivement émulés. Avec cela, on peut l’influencer selon la météo et la consommation. Dans ce cas, seuls le circuit d’eau et la pompe à chaleur (dans une chambre climatique) étaient «réels». D’autres calculs peuvent, selon M. Rommel, être exécutés pour diverses situations. D’autres thèmes, préparés sur me-

Exemple à Zweisimmen: liaison thermique avec les parents, l’excédent de chaleur du nouveau toit sera dirigé vers la maison voisine (photos: Ernst Schweizer AG).

sure, étaient par exemple des groupes de vannes pour des systèmes de chaleur solaires et de nouveaux supports de stockage, ainsi que des fluides chimiques pour le stockage saisonnier de la chaleur solaire. M. Rommel complétait sa présentation avec des exemples de systèmes solaires et câblages corrects. A Rapperswil, une importante installation solaire thermique a été étudiée: «Le marché des grands systèmes solaires thermiques n’est pas, pour l’instant, suffisamment évalué». Cela contrairement à l’Allemagne et l’Autriche. Et selon M. Rommel, le thème du stockage à long terme de la chaleur solaire reste certainement le plus grand défi. Et les développements dans ce domaine sont rapidement présentés. ■

Abweichungen schon im Ansatz erkennen. Mit dem Strommesssystem CMS.

In vielen Anlagen muss Strom permanent zu 100% verfügbar sein. Um alle Energieflüsse nachvollziehbar zu machen, hat ABB das Strommesssystem CMS entwickelt: Damit können einzelne Stromkreise direkt überwacht werden. Beispiellos perfekt integriert in Schalt- und Verteilerschränken setzt dieses superkompakte System in Sachen Bedien- und Installationsfreundlichkeit völlig neue Standards. Überzeugen Sie sich von Höchstleistung im Kleinstformat. www.abb.ch/gebaeudeautomation

ABB Schweiz AG, Gebäudeautomation Brown Boveri Platz 3 CH-5400 Baden Tel. +41 58 586 00 00 www.abb.ch/gebaeudeautomation

43


44

bâtitech 5-12

associations

De l’énergie solaire dans les hôtels

Du solaire sur le toit de l’Aigle à Couvet Hôtellerie. Peu d’hôtels en Suisse sont équipés de capteurs ou de panneaux solaires. L’hôtel-restaurant de l’Aigle à Couvet a fait le pas. Son bilan est très positif et il pourrait même servir d’exemple pour d’autres hôtels en Romandie. Matthias von Wyss, patron de l’hôtel-restaurant de l’Aigle à Couvet, dans le Val-de-Travers neuchâtelois, est souriant lorsqu’il commente sa démarche pour installer des capteurs solaires sur le toit de sa vénérable bâtisse. Construite en 1786, à l’origine, cette maison de maître hébergeait le restaurant «A l’Aigle noir» au rez-de-chaussée. Son affectation en hôtel remonte à quelques décennies déjà, mais les salles boisées du restaurant ont gardé la touche originale de leur ancienneté.

Développement durable Ce qui a motivé M. von Wyss à faire le pas du solaire? «Le développement durable fait partie de la charte de notre entreprise, c’est notre philosophie, et je l’applique dans nos différentes activités: l’hôtel de l’Aigle bien sûr, mais aussi les Mines d’asphalte, la mobilité douce avec la location de bikes et vélos électriques à Noiraigue, la promotion du tourisme dans le Val-deTravers, la gestion d’un hôtel aux Geneveys-sur-Coffrane chauffé au bois.» Convaincu par la pertinence de cette approche, le patron de l’hôtel s’est, un jour, posé la question du solaire pour son hôtel. Il connaissait déjà un peu l’énergie solaire puisque dans sa maison, un demi-mètre carré de panneaux lui donne le courant nécessaire pour couvrir les besoins en électricité des fonctions stand-by de ses appareils audio et informatiques.

Eau chaude solaire Aujourd’hui, M. von Wyss juge l’opération qu’il a menée pendant l’année 2008 très positive: «Notre énergie solaire thermique nous donne 1 m3 d’eau chaude par jour en moyenne annuelle. Ceci répond totalement aux besoins en eau chaude sanitaire des 18 chambres et de la cuisine du restaurant les jours de beau temps: c’est excellent! Les dimensions restreintes des caves ne nous ont pas permis de mettre davantage de boilers, mais les deux qui ont été installés contiennent 1600 litres d’eau chaude.» L’eau amenée par le réseau est à 6–8°C, puis la température est montée grâce au couplage avec une pompe à chaleur refroidissant les compresseurs du froid positif et négatif, puis les capteurs solaires permettent de monter la chaleur de l’eau à quelque 60°C. Une pompe à chaleur? Eh oui, la vénérable bâtisse en a une, de même qu’une chaufferie aux pellets, car les hivers peuvent être rudes à Couvet! «Nous avons voulu mettre en place un système intégré avec toutes les énergies renouvelables possibles», explique M. von Wyss.

Etude globale Mandatée par le patron de l’hôtel de l’Aigle, une société spécialisée a analysé tous les aspects de la grande bâtisse sise à la Grand-Rue de Couvet, pour en sortir un rapport de faisabilité et d’optimisation. Ce rapport a tenu compte de toutes les contraintes techniques du bâtiment (surface disponible dans les caves notamment), de la qualité thermique du bâtiment (déperdition de chaleur du toit) et des anciennes installations de chauffage au bois et au mazout. «Les conclusions de cette étude étaient claires: le projet global était à la fois réalisable et rentable. Mais il fallait faire les trois travaux quasi en même temps: refaire toute la toiture, installer les capteurs solaires et une nouvelle chaufferie», se souvient M. von Wyss.

Financement et autorisations facilités Une fois le financement assuré et le feu vert donné, tout est allé très vite. L’autorisation de placer des capteurs solaires (en tout, il y en a huit) sur le toit a été donnée par le Service des Monuments et des sites du canton de Neuchâtel. La condition était cependant que les capteurs soient «intégrés» dans les tuiles et non pas «posés» sur elles, et que les tuiles soient de petit format (le Canton a payé le surcoût pour ce type de petites tuiles). La Commune de Couvet, quant à elle, a également appuyé le projet des capteurs solaires et a octroyé le permis de construire sans difficulté. En voyant le peu de surface que recouvrent les huit capteurs solaires (8 m2 orientés plein sud), on peut se demander pourquoi on n’en a pas placé davantage? La raison est simple : les caves ne permettaient pas de mettre des cuves supplémentaires pour stocker davantage d’eau chaude. Et transporter cette eau chaude dans un immeuble voisin aurait été trop compliqué. Les huit capteurs solaires fonctionnent toute l’année à la grande satisfaction de M. von Wyss: même en hiver, une fois la neige fondue, les capteurs solaires produisent leur énergie sans


associations

Sur le plan financier, le projet a pu être constitué à la satisfaction de tous les partenaires associés dès le début du projet. En considérant la nouvelle chaufferie et les capteurs solaires (pour CHF 20000.– environ), le total se monte à CHF 100000.–. Mais à cela, il faut bien sûr ajouter la réfection du toit: nouvelle isolation et nouvelles tuiles posées sur les deux pans (750 m2 ). Le financement du projet a été assuré par des fonds propres, un crédit bancaire et un crédit de la Société suisse pour le crédit hôtelier. Des subventions ont été obtenues de la part du Fonds cantonal pour les énergies renouvelables (pour une partie du coût de l’installation solaire et du chauffage à pellets). L’amortissement a été calculé sur une période de 12 ans, ce qui est relativement court.

Un «plus» pour la clientèle Selon M. von Wyss, sans surprise, les clients de son hôtel ne viennent pas parce que l’eau chaude est solaire, mais ils sont tous favorablement impressionnés! «Ce peut être un plus pour nous, comme pour les clients du restaurant, où nous présentons une carte de produits du terroir. Nous pensons plutôt faire une promotion pour la mobilité douce, bien sûr alliée au solaire et au bois, car beaucoup de nos clients sont des cyclistes qui font des parcours de randonnées avec étapes et qui

Installation solaire – hôtel de l’Aigle à Couvet.

bâtitech 5-12

adorent la nature», explique le patron de l’hôtel. Il poursuit: «Notre hôtel est le seul dans le Val-de-Travers à disposer du chauffage de l’eau sanitaire par le solaire. Et nous en sommes très fiers! Ce fut une expérience très positive et nous en sommes très satisfaits. L’énergie solaire nous permet maintenant de disposer en permanence d’eau chaude en suffisance pour nos clients.»

Economies sensibles L’opération de rénovation menée par M. von Wyss lui a d’ailleurs apporté une conclusion réjouissante: au lieu des 40% d’économies qui étaient prévus, c’est 50% qui ont été atteints, au prix du mazout actuel. Dans le cadre des mêmes travaux, le très vieux panneau électrique a été remplacé par un tout nouveau, et là également, une économie substantielle a été réalisée. «Je peux recommander à tout hôtelier de se pencher sur la problématique de son chauffage d’eau chaude sanitaire. L’énergie solaire est une réponse idéale à ce type de besoin. Si l’hôtel est relativement récent, l’option de la pose de panneaux photovoltaïques fournissant de l’électricité doit aussi être sérieusement envisagée», conclut Matthias von Wyss, enthousiaste. ■

45


46

bâtitech 5-12

carnet

La demande de pétrole augmente, les réserves aussi L’Agence Internationale de l’Energie (AIE) prévoit une croissance mondiale de la demande de pétrole brut. Cette année, la consommation moyenne devrait, selon les estimations de l’AIE, atteindre 89 millions de barils par jour (Barrels per day: bpd). Cette croissance a pour cause principale l’explosion des besoins en énergie de pays comme l’Inde, la Chine ou les USA. Cependant, l’augmentation de la demande à laquelle il faut s’attendre peut fort bien être maîtrisée par les pays producteurs de pétrole. Quant aux réserves, pour l’heure, elles tendent plutôt à augmenter. Le tsunami survenu au Japon et l’accident nucléaire majeur (Super GAU) qui en a résulté dans la centrale atomique de Fukushima ont déclenché à travers le monde des débats très vifs sur l’énergie. Dans nombre de pays, des débats plus ou moins acharnés ont éclaté concernant l’abandon à moyen terme de l’énergie nucléaire. Au Japon même, les gens demandent aux autorités d’agir rapidement. Pour compenser la perte d’électricité nucléaire, le pays a besoin immédiatement de davantage de pétrole. L’accident survenu au Japon a donc une influence directe sur les prévisions de la demande mondiale de pétrole brut. L’Agence Internationale de l’Energie (AIE), qui conseille 28 pays industrialisés en matière d’énergie, a pronostiqué à la fin de l’année dernière que la demande globale augmenterait de 1,6 % à 88,8 millions de barils par jour (bpd) en 2011. Un baril contient 159 litres. Bien que le prix du pétrole, qui a augmenté depuis le début de l’année, ait laissé transparaître entre-temps un affaiblissement de cette croissance, l’AIE n’a pas corrigé à la baisse ses prévisions dans son rapport mensuel d’avril. L’agence parle même

maintenant d’une augmentation des besoins à 89,4 millions de pbd en 2011. Et Fukushima constitue la raison essentielle de ces prévisions. La demande de pétrole augmentera encore à l’avenir. Dans les prochaines années, selon l’AIE, les besoins mondiaux devraient augmenter de 1,6 % par année et atteindre, d’ici à 2015, 93 millions de pbd. Selon les experts, les causes de ce boom pétrolier persistant résident dans les besoins énergétiques croissants en Amérique du Nord, en Inde et surtout en Chine.

La production de pétrole suit effectivement la demande Ainsi que l’ont calculée les spécialistes, la croissance prévue de la demande devrait cependant être maîtrisée sans problème par les pays producteurs de pétrole. Très récemment, on a découvert des gisements de pétrole abondants dans diverses régions du globe. L’un des plus importants se trouve au Brésil. Les géologues y ont détecté, sous le sol marin, un gisement d’une contenance globale pouvant atteindre près de 14 milliards de tonnes de pétrole. D’autres gisements importants sont

apparus, il y a peu, également dans les zones du plateau continental marin des USA, en Biélorussie, en Afghanistan ou en Irak. L’offre de pétrole a augmenté également au Canada et au Kazakhstan. De nouvelles perspectives se font jour. En effet, les progrès techniques permettent désormais d’extraire du pétrole des fonds marins, à plus de 1500 mètres de profondeur. Selon les estimations du groupe international de conseils IHS, plus de la moitié des réserves de pétrole et de gaz découvertes depuis l’année 2000 se situe sous le fond des mers. Et la plupart des spécialistes s’accordent à reconnaître qu’un potentiel considérable repose dans la croûte terrestre que l’on découvrira dans le futur. Mais sur le plan de la sécurité également, des progrès marquants ont été effectués. Les risques d’accident lors de l’extraction du pétrole vont s’en trouver diminués. Ces circonstances ont amené l’AIE à faire des prévisions relativement optimistes sur les capacités pétrolières disponibles à l’avenir. A entendre les spécialistes qui font autorité en la matière, ces capacités vont augmenter continuellement, pour atteindre en 2015 un volume de 98 millions de bpd. On constate donc que les quantités de pétrole disponibles dépassent largement les besoins.

Le pétrole conserve une importance majeure L’évolution globale atteste que le pétrole continue, comme jusqu’ici, à jouer un rôle majeur dans la couverture des besoins énergétiques du monde. Rolf Hartl, directeur de l’Union pétrolière, en est persuadé: «Cette situation ne changera pas de sitôt.» Voilà pourquoi il vaut la peine de s’employer à utiliser d’une façon adéquate et raisonnable les ressources pétrolières et de les promouvoir activement. ■ En mai 2011, l’AIE estimait les besoins mondiaux de pétrole brut à 89,2 millions de barils par jour (bpd). Ce chiffre devrait même quelque peu augmenter, comme l’indiquent les prévisions. (Source: AIE)

www.mazout.ch


carnet On ne peut pas aussi, comparer les pommes et les poires

bâtitech 5-12

Les filtres à air TROX HESCO sont contrôlés et certifiés! TROX HESCO fabrique des filtres à particules fines certifiés EUROVENT (selon EN 779, classe de filtration F5-F9). Filtre à air TROX HESCO: une technologie sur laquelle vous pouvez compter!

Avec des filtres à air de haute-qualité pour des besoins énergétiques minimes. TROX HESCO Schweiz AG Walderstrasse 125 Postfach 455 8630 Rüti ZH Tel. +41 (0)55 250 71 11

47


48

bâtitech 5-12

carnet

Solutions d’infrastructures globales en matière d’électromobilité

Alpiq crée Alpiq E-Mobility SA Avec la création de la société Alpiq E-Mobility SA, Alpiq, premier prestataire suisse de services énergétiques, consolide sa position dans le domaine de l’électromobilité. Son credo «In Charge of E-Mobility» réitère son engagement en faveur d’une approche responsable de l’énergie. Son expérience et son vaste savoir-faire dans les domaines de la planification et de l’installation d’infrastructures de recharge ainsi que du conseil sont à la base d’Alpiq E-Mobility SA. Aujourd’hui, tous les grands constructeurs automobiles investissent dans le développement de véhicules électriques ou hybrides. Les politiques, tout comme le secteur économique, tablent sur une très forte augmentation du nombre de véhicules électriques au cours des années à venir. Avec son vaste savoir-faire dans le secteur de l’énergie et une offre complète de prestations de services énergétiques, Alpiq réunit les conditions optimales pour proposer des solutions globales per-

tinentes dans le cadre du développement de l’électromobilité. Avec Alpiq E-Mobility SA, le Groupe Alpiq consolide sa position de leader de la fourniture de solutions répondant à toutes les exigences en matière de raccordement et d’intégration des véhicules électriques à l’infrastructure des immeubles publics et privés. De la borne de recharge aux solutions de recharge individuelles au niveau de l’infrastructure en passant par les prestations de services d’installation, Alpiq E-Mobility

Alpiq E-Mobility: «In Charge of E-Mobility» Alpiq s’engage en faveur d’un avenir de l’énergie plus sûr et plus respectueux de l’environnement – avec des énergies renouvelables et une meilleure efficacité énergétique. S’occupant d’électromobilité depuis plusieurs années, Alpiq est désormais en mesure, avec sa société Alpiq E-Mobility SA, de développer et de proposer des solutions d’infrastructures globales.


carnet

est en mesure de proposer une palette très diversifiée de matériel et de services. Et ce, depuis la planification jusqu’à l’installation et la maintenance de ces infrastructures, dans tout le pays grâce à quelque 80 centres, ainsi qu’en Europe grâce à la présence du groupe AIT. «En créant Alpiq E-Mobility SA, nous réitérons l’importance que nous accordons à l’efficacité énergétique et à l’utilisation d’énergies durables», explique Peter Arnet, directeur d’Alpiq E-Mobility SA. «Alpiq E-Mobility est le dernier fruit de notre vaste expérience de leader de la production d’électricité et de la prestation de services énergétiques en Suisse. Dès le tout début, nos clients E-Mobility

peuvent tirer parti de notre savoir-faire et de notre grande expérience.» Alpiq E-Mobility et des partenaires spécialisés dans les véhicules électriques, tels que Protoscar, Mitsubishi ou encore

bâtitech 5-12

m-way, ont d’ores et déjà conclu des accords intéressants sur la vente et l’installation de bornes de recharge. ■

SOLUTIONS DE GESTION DU TEMPS, DE LA LUMIÈRE ET DE LA TEMPÉRATURE.

Présence au poste de travail.

LE DÉTECTEUR DE PRÉSENCE A

20 ans

UNE INVENTION

Détecteurs de présence ThebenHTS Il arrive que l’on travaille un peu plus calmement : les détecteurs de présence ThebenHTS perçoivent même la présence de personnes assises ou occupées par d’autres activités tranquilles – idéal pour le réglage d’éclairage et de climatisation. Et cela depuis 20 ans.

• • • •

Zone de détection carrée adaptée à la géométrie des pièces Excellente qualité de détection – perçoit même des mouvements infimes Technique à 2 canaux pour la commande d’éclairage, de chauffage et de climatisation Mesure permanente de la luminosité pour le réglage d’éclairage constant

Êtes-vous plutôt du genre éveillé ? Alors à tout de suite au www.theben-hts.ch. Theben HTS AG | Im Langhag 11 | 8307 Effretikon | Tel. 052 355 17 00 | Fax 052 355 17 01 | sales@theben-hts.ch | www.theben-hts.ch

49


Walter Meier: un avenir plus fort

Nouvelle orientation de la logistique La livraison correcte, complète et dans les délais des marchandises est extrêmement importante dans le monde actuel des affaires. Elle joue aussi un rôle dans le succès ou l’échec d’une entreprise. C’est pour cette raison que Walter Meier a décidé de resserrer sa logistique. La logistique de Walter Meier connaît une croissance historique et est optimisée en permanence, mais elle arrive bientôt aux limites de ses possibilités de développement. Parallèlement à cela, les nouveaux modèles de distribution, par exemple par Internet, sont de plus en plus présents et la gamme ne cesse de se développer. Ces tendances doivent être observées et prises en compte pour garantir l’avenir de l’entreprise. C’est pour cette raison que Walter Meier a décidé de mettre sa logistique sur une nouvelle base tournée vers l’avenir.

tement que Walter Meier érigera avant 2014 son propre bâtiment adapté précisément aux besoins de l’entreprise. Ce bâtiment aura une superficie totale de 14 000 m2, pour lequel un investissement d’un montant de huit chiffres sera fait. Les sites de stockage actuels de Walter Meier seront regroupés dans ce centre de services. Le système X-Docking constitue la pièce maîtresse du nouveau concept de logistique; les commandes des clients y seront préparées de manière centralisée, puis livrées aux clients par les sites décentralisés.

Nouveau concept de logistique Ce nouveau concept général de logistique prévoit la création d’un centre de services centralisé dans une situation géographique optimale. Cela signifie concrè-

approvisionner toute la Suisse, il est absolument nécessaire d’avoir une situation centrale mais aussi une desserte routière directe. Dans ce contexte, Walter Meier a opté pour un site dans l’agglomération de Rothrist (AG). Le choix du site a été fait en fonction de la position exceptionnelle du lieu au niveau d’un échangeur d’autoroutes, lequel permet d’accéder facilement et rapidement à toutes les régions du pays. Le choix du site a aussi été renforcé par l’orientation générale de la région vers de nombreuses autres entreprises renommées, exigeantes d’un point de vue logistique.

Choix du site Le choix minutieux du site est déterminant pour une logistique réussie et au fonctionnement parfait: pour pouvoir

Multiples avantages Le nouveau centre de services apporte une multitude d’avantages évidents pour


carnet

Walter Meier et surtout pour ses clients et ses partenaires commerciaux: la disponibilité des marchandises sera améliorée, les stocks réduits, la qualité de livraison améliorée et la structure des coûts de toute la logistique optimisée. En parallèle, Walter Meier compte sur une baisse significative du total des kilomètres parcourus d’environ 200 000 kilomètres, et ainsi sur une contribution importante à la réduction des émissions de CO2. Ce résultat sera atteint par une utilisation optimale de notre propre flotte de poids lourds. Le regroupement de la logistique contribue très efficacement à garantir à long terme l’avenir de toute l’entreprise.

Collaborateurs concernés Chez Walter Meier, les collaborateurs

sont constamment au cœur des considérations et des décisions. Malgré tout, la nouvelle orientation de la logistique concernera directement 34 collaborateurs sur plusieurs sites. Un poste dans

bâtitech 5-12

le nouveau centre de services sera proposé à tous ces collaborateurs, aucun licenciement n’est prévu. Les collaborateurs qui ne peuvent pas ou ne veulent pas profiter de la future réorientation

Façades Systèmes bois/métal Fenêtres et portes Boîtes aux lettres et éléments normalisés Systèmes d’énergie solaire Conseils et service

Un facteur chance qui dure longtemps. Les capteurs solaires de Schweizer utilisent la source d’énergie de l’avenir. Esthétiques, flexibles dans leur utilisation, indépendants d’autres systèmes énergétiques: avec les capteurs solaires de Schweizer, vous faites le bon choix. Nos capteurs solaires conviennent à tous les styles architecturaux et offrent un excellent rendement énergétique, ainsi qu’une qualité de tout premier ordre. Plus d’infos sous www.schweizer-metallbau.ch ou au no de téléphone 021 631 15 40.

Ernst Schweizer AG, Metallbau, CH-1024 Ecublens, Téléphone +41 21 631 15 40, info@schweizer-metallbau.ch, www.schweizer-metallbau.ch

51


52

bâtitech 5-12

carnet

professionnelle seront soutenus activement en temps voulu lors de cette nouvelle orientation. Les collaborateurs concernés qui auront 60 ans ou qui auront 60 ans ou plus lors de l’année d’ouverture se verront proposer une mise à la retraite anticipée avec des prestations attrayantes. En outre, tous les collaborateurs qui resteront chez Walter Meier jusqu’à l’ouverture du nouveau centre de services seront indemnisés par un modèle salarial intéressant.

Avenir des sites actuels Les Profi-Shops actuels, les chauffeurs de notre flotte de véhicules ainsi que d’au-

tres fonctions centrales qui continueront à renforcer la proximité du client et du marché de Walter Meier, ne seront pas concernés par la nouvelle orientation de logistique. Les sites de stockage actuels seront regroupés dans le nouveau centre de services dans l’agglomération de Rothrist. Les sites de Vevey et Oberbüren resteront mais auront une nouvelle fonction au sein du processus de logistique: ils seront utilisés au sein du concept de X-Docking en tant que sites poids lourds pour le transbordement et la distribution capillaire des marchandises transportées. L’entrepôt régional de Lumino restera, sera optimisé et intégré à ce titre dans le nouveau concept de logistique.

Déroulement du projet La réalisation du centre de services de Walter Meier dans l’agglomération de Rothrist est tenue de respecter un calendrier ambitieux mais réaliste: les premiers contrats devraient être signés au printemps 2012. Le premier coup de pioche est prévu pour l’automne 2012, la fin des travaux et la mise en service du centre de services sont attendues au 1er trimestre 2014. La mise en pratique complète du nouveau concept de logistique est aussi fixée à cette date. ■

www.waltermeier.ch

La première brochure sur le photovoltaïque est sortie! Etes-vous intéressé par l’énergie solaire? Souhaitez-vous savoir si un investissement dans une telle installation serait rentable? Chez EM, vous êtes exactement à la bonne adresse; informez-vous avec la nouvelle documentation! La brochure d’Electro-Matériel SA «Installations photovoltaïques» vous expose pourquoi l’avenir appartient à l’énergie solaire et comment les besoins de la Suisse se modifieront jusqu’en 2025 selon les prévisions de l’Association suisse des professionnels de l’énergie solaire (Swissolar). Qui souhaite se lancer dans une installation photovoltaïque se trouve devant un choix énorme de produits. Saviez-vous qu’il y a non seulement des solutions individuelles mais aussi des sets d’énergie solaire sous forme d’éléments modulaires qui peuvent être montés facilement et rapidement? Dans la première partie de la brochure, vous trouverez tous les avantages des sets par rapport aux installations traditionnelles ainsi qu’une foule d’informations sur les solutions individuelles, le tout présenté de manière efficace et claire. La comparaison technique entre les trois modules solaires vous donne les bases nécessaires au choix approprié de votre set d’énergie solaire. La deuxième partie contient tout ce que vous devez savoir sur les formalités et les

Vous pouvez télécharger la nouvelle brochure gratuitement sur notre site (www.electro-materiel.ch) ou la commander dans notre e-shop (Y PHOTOVOLTAIK DE/FR/IT). D’autres détails et exemples se trouvent dans le document «Informations utiles sur le photovoltaïque», disponible aussi gratuitement comme fichier PDF sur notre site.

Profil d’entreprise

subventions: de la demande de raccordement en passant par le permis de construire et les allégements fiscaux jusqu’à la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC). Vous y trouverez toutes les informations nécessaires à la réalisation d’une installation photovoltaïque, depuis la demande jusqu’à la mise en service.

Electro-Matériel SA, dont le siège principal se trouve à Zurich, est le leader suisse du commerce de matériel électrique. L’entreprise exploite neuf succursales dans les régions de Bâle, Berne, Genève, Heiden, Lausanne, Lugano, Lucerne, Sion et Zurich et emploie quelque 650 personnes. Elle gère environ 50 000 articles dans neuf entrepôts. Electro-Matériel SA appartient au groupe Rexel, Paris, le leader mondial de la distribution de matériel électrotechnique avec plus de 2100 succursales dans 37 pays. Le groupe Rexel emploie 28 000 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 12,7 milliards d’euros en 2011. ■


carnet

bâtitech 5-12

André Meier à la tête de la division sécurité au travail La Commission administrative de la Suva a nommé André Meier nouveau chef de la division alémanique de la Sécurité au travail. En août 2012, ce Lucernois de 40 ans succédera à Robert Odermatt, qui prendra sa retraite après avoir dirigé la division avec succès pendant 25 ans. André Meier, originaire de Rickenbach (LU), dispose d’un solide bagage pour accomplir les tâches exigeantes qui l’attendent en tant que chef de la division alémanique de la Sécurité au travail de la Suva. Il a accompli des études de mathématiques et de physique à l’Université de Fribourg et a de plus obtenu un diplôme de maître de gymnase. Outre des études postgrades d’ingénieur en économie et les cours de chargé de sécurité et d’ingénieur de sécurité de la CFST, il a conclu en 2008 un Master of Advanced Studies en santé au travail organisé conjointement par l’EPFZ et l’Université de Lausanne. Au cours de sa carrière professionnelle, André Meier a d’abord exercé la fonction d’enseignant au séminaire pédagogique

cantonal et au gymnase de Hitzkirch avant de devenir consultant junior dans la branche informatique. Il a travaillé comme ingénieur de sécurité pour la Suva à partir de 2002, puis auprès de la Coop à Bâle en tant que responsable sécurité et services dès 2007. Dans cette fonction, il assumait la responsabilité technique de la sécurité, de la sécurité au travail et de la protection de la santé pour tout le groupe Coop. André Meier prendra ses nouvelles fonctions le 1er août 2012.

Une forte empreinte La division sécurité au travail de Lucerne compte près de 120 collaborateurs. Elle a pour tâche de prévenir avec efficacité

les accidents et maladies professionnels en Suisse alémanique et au Tessin, notamment André Meier sous la forme de campagnes, de formations, de contrôles et de soutien aux entreprises assurées à la Suva. En 25 ans, Robert Odermatt a fortement marqué de son empreinte les prestations de la division alémanique de la sécurité au travail, notamment dans le cadre de la gestion des questions liées à l’amiante, de la conception et de la mise en œuvre de solutions de sécurité systémiques selon la directive MSST, ainsi que de la réorientation de la stratégie de prévention. ■

Les bâtiments intelligents permettent d’augmenter la productivité et d’économiser des ressources. Les gains d’efficacité sont des gains réalisés en permanence. www.siemens.ch/buildingtechnologies

Les entrepreneurs exercent leurs responsabilités sur plusieurs plans: ils doivent protéger les collaborateurs et les processus commerciaux, épargner les ressources, exploiter au maximum les potentiels d’économie d’énergie et assurer une gestion énergétique durable. Une technique de bâtiment intelligente contribue à la réalisation de ces objectifs, permet d’effectuer jusqu’à 50 pour cent d’économies d’énergie et réduit les émis-

sions de CO2 et ce, sans qu’il soit porté atteinte au confort. L’interaction précise entre l’automatisation des bâtiments et les systèmes de sécurité offre un degré de sécurité, de flexibilité et d’efficacité plus élevé du bien immobilier, ce qui se révèle chaque jour payant. Siemens reste donc le partenaire privilégié des entrepreneurs prévoyants.

Answers for infrastructure.

53


54

bâtitech 5-12

carnet

Statistique du risque

Chaque année, près de 5000 accidents se produisent en mangeant La statistique des accidents contient de nombreux faits et données. Une fois par mois, la Suva choisit un chiffre précis tiré de la statistique LAA. Chaque année, quelque 5000 hommes et femmes se blessent en mangeant, en buvant ou en se restaurant. Prenons la statistique LAA: dans la plupart des cas, il s’agit de dommages dentaires, notamment lorsque les personnes concernées mordent sur quelque chose de dur. Dans un cas sur dix, un corps étranger est à l’origine des lésions (noyaux de fruits, éclats de pierre, couverts, etc.). Selon la même statistique, les intoxications, piqûres d’insectes durant le repas et autres brûlures sont moins fréquentes. Les lésions crâniennes et cérébrales ou les décès sont quant à eux très rares. Il se peut néanmoins qu’en mangeant, une personne soit heurtée par un objet tombant du plafond, ait un malaise et tombe de sa chaise, se blesse à l’épaule ou s’étouffe en avalant un corps étranger.

La statistique LAA répertorie les accidents professionnels et non professionnels des travailleurs assurés selon la LAA. Les accidents subis par des enfants ou des personnes n’exerçant pas d’activité professionnelle – tels que les femmes et les hommes au foyer ou les retraités qui sont assurés contre les accidents par leur caisse-maladie – ne sont pas compris dans cette statistique. Près de la moitié de la population suisse est assurée au titre de la LAA. Vous avez des questions sur la statistique LAA ou souhaitez obtenir des renseignements complémentaires? N’hésitez pas à nous contacter. ■

www.suva.ch

Sondage sur les prix du PV: baisse de 17,8% par rapport à l’année passée Auteur: Anita Niederhäusern, ee-news.ch (AN) En 2011, les prix des installations photovoltaïques ont baissé de presque 18 % en Suisse par rapport à l’année précédente. C’est ce qui ressort d’un sondage en ligne indépendant réalisé par le panel de sondage Photovoltaikumfrage® (sondage photovoltaïque) en collaboration avec ee-news.ch, la plate-forme spécialisée suisse pour les énergies renouvelables.

Participation nettement plus élevée Dans le cadre de la présente étude 2011, 84 installateurs solaires spécialisés (2010: 58) et plus de 306 exploitants

d’installations PV ont répondu au sondage (2010: 161). Cette année également, l’objectif de l’étude était de rendre plus transparents les prix de réalisations d’installations photovoltaïques clés en main en Suisse en 2011. Le sondage a également recueilli des informations concernant l’année 2012.

Prix moyen de 4984.19 CHF/kWp Le prix moyen net de toutes les installations photovoltaïques prises en compte dans cette étude, quels que soient leur type ou leurs dimensions, se montait pour une installation livrée clés en main

en 2011 à 4984.19 CHF/kWp. Cela correspond à une baisse des prix d’installations de 17,81% par rapport à l’année précédente. En Allemagne, le prix moyen des installations photovoltaïques livrées clés en main en 2011 se montait à environ 2230 euros/kWp net, ce qui correspond à une baisse de 18,61% par rapport à l’année précédente. En 2010 déjà, les prix moyens en Suisse avaient baissé de 24% par rapport à 2009, c’est-à-dire de 7979.27 CHF/kWp net à 6064,17 CHF/kWp. Les baisses de prix varient fortement en fonction des dimensions des installa-


carnet

tions. Cela sâ&#x20AC;&#x2122;explique ĂŠgalement par le taux de participation au sondage encore faible. Ainsi, la baisse de prix est la plus importante pour les installations photovoltaĂŻques entre 1 et 2 kWp puisquâ&#x20AC;&#x2122;elle atteint 32,61%. La baisse de prix la plus faible concerne les installations photovoltaĂŻques entre 76 et 100 kWp (10,93%).

bâtitech 5-12

Prix des installations photovoltaĂŻques: baisse de 17.8 % entre 2010 et 2011 7979,27 CHF/kW

â&#x20AC;&#x201C;38%

â&#x20AC;&#x201C; 24% 6064,17 CHF/kW

â&#x20AC;&#x201C;17.8% 4984,19 CHF/kW

Majoritairement des modules de production allemande En 2011, les exploitants dâ&#x20AC;&#x2122;installations photovoltaĂŻques ont majoritairement fait installer des modules solaires de fabrication allemande. La part des modules solaires suisses a ĂŠgalement augmentĂŠ par rapport Ă lâ&#x20AC;&#x2122;annĂŠe prĂŠcĂŠdente, mĂŞme si ce nâ&#x20AC;&#x2122;est que dans une faible mesure. La part des modules solaires provenant dâ&#x20AC;&#x2122;ExtrĂŞme-Orient, par contre, a baissĂŠ. En 2011, la tendance en faveur des modules solaires de production allemande sâ&#x20AC;&#x2122;est renforcĂŠe. La prĂŠsente ĂŠtude, tout comme la prĂŠcĂŠdente, nâ&#x20AC;&#x2122;est encore que superficielle et ne reflète que les prix moyens des installations. A lâ&#x20AC;&#x2122;avenir, lâ&#x20AC;&#x2122;objectif sera dâ&#x20AC;&#x2122;obtenir des exploitants dâ&#x20AC;&#x2122;installations photovoltaĂŻques des donnĂŠes encore plus dĂŠtaillĂŠes pour les mettre Ă  disposition du public, ce qui sera sans autre possible en raison du nombre croissant de participants au sondage. Lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtude en allemand, qui contient ĂŠgalement les chiffres comparatifs de 2009,

Entre 2009 et 2011, le prix des installations de courant solaire a baissĂŠ de 38 %.

2009

2010

2011

Š Grafik: ee-news.ch, Preiserhebung: photovoltaikumfrage.de und ee-news.ch

2010 et 2012, comprend 18 pages et peut ĂŞtre commandĂŠe au prix de â&#x201A;Ź 29.95 net sur le shop online de PhotovoltaikstudieÂŽ: (http://www.photovoltaikstudie.de/shop/ marktstudien/studie-1014-anlagenpreiseschweiz.php)

Champfèr près de St-Moritz ainsi que neuf abonnements annuels aux magazines spĂŠcialisĂŠs Energies Renouvelables, Elektrotechnik ET, HK-Gebäudetechnik, Megalink ou Technica Ă choix. Ces publications ont fait connaĂŽtre le sondage Ă  leurs lecteurs et les ont incitĂŠs Ă  y participer. â&#x2013; 

Jeu-concours Le sondage ĂŠtait combinĂŠ Ă un concours dont les prix ĂŠtaient un week-end pour deux personnes Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;hĂ´tel solaire Europa Ă 

4XH SUpIpUH]YRXV" (

/H URPDQWLVPH" / HIILFDFLWp"

                

&

2

/DPHOOKXWÂ&#x160;

55


56

bâtitech 5-12

carnet

La «Fédérale» 2013: Walter Meier SA est «partenaire officiel» L’entreprise Walter Meier SA est le premier «partenaire officiel» de la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres (FFLS) 2013, Berthoud dans l’Emmental. Son secteur Walter Meier (Climat Suisse) SA, grossiste dans le domaine des techniques climatiques et thermiques, a signé le contrat de sponsoring avec la FFLS 2013. Urs Freudiger, responsable du secteur marketing & communications de l’entreprise Walter Meier (Climat Suisse) SA, nous a fait part de son but: seconder la FFLS 2013 et profiter en même temps de présenter son entreprise au grand public. De plus, les valeurs intrinsèques typiquement suisses du sport de lutte s’associent

parfaitement à la philosophie du groupe qui travaille dans le domaine des techniques climatiques et thermiques tout en ayant son siège à Schwerzenbach (ZH). C’est un plaisir pour les responsables du sponsoring de la FFLS 2013 qu’une entreprise suisse de renom telle que Walter Meier SA soit l’un des partenaires offi-

ciels de la «Fédérale» 2013. Quatre autres partenaires, avec lesquels les pourparlers sont en cours, compléteront cette catégorie de sponsoring. Fin 2011, la FFLS était en mesure d’annoncer la conclusion des six contrats du plus haut sponsoring, celui des partenaires rois. ■

Vous ne connaissez pas encore Hansgrohe ? C’est impardonnable ! Surtout si vous partagez notre passion pour l’eau et pour ses multiples utilisations. Avec nos robinetteries et douches à la pointe de l’innovation, nous créons sans cesse des tendances rafraîchissantes sur le marché international des produits pour salles de bain. Pour notre service à la clientèle à Neuenhof, nous recherchons un

collaborateur au service clients à l’aise dans le secteur sanitaire (allemand/français) Vos tâches

Vos compétences

Votre futur poste

Vous êtes l’interlocuteur de nos clients, soit les distributeurs et les corps de métier du sanitaire, pour toutes les ques-tions techniques. Vous traitez les ordres des clients, de leur saisie à leur conclusion, en passant par la résolution des questions de détail et l’adoption des mesures pertinentes. La formation continue et l’échange d’informations avec notre maisonmère vous permettent d’être au courant des dernières nouveautés techniques et d’apporter une aide compétente à notre équipe de distribution en matière de techniques de service.

Doué pour la communication et aimant les contacts, vous disposez d’une solide formation générale complétée par un CFC d’installateur sanitaire. Vous mettez le client au cœur de vos activités, êtes doué pour la vente et prenez plaisir à travailler de façon organisée et consciencieuse au sein d’une équipe bien soudée. Vos connaissances du français et, éventuellement, de l’italien vous permettent de collaborer facilement avec nos clients de toutes les régions linguistiques.

Après une mise au courant minutieuse, vous commencez à travailler au poste varié de collaborateur au service clients. Des infrastructures performantes, une équipe motivée et une base de données produits complète vous facilitent le travail. Des cours réguliers de formation et de perfectionnement, ainsi que des conditions de travail progressistes, ajoutent encore à l’attrait de ce poste intéressant.

Veuillez envoyer votre dossier de candidature complet à l’adresse info@hansgrohe.ch ou à notre adresse postale de Neuenhof. M. Th. Baettig, Hansgrohe AG, Industriestrasse 9, 5432 Neuenhof / Tél. 056 416 26 26.


impressum/registre

Rédaction: Bernard Dätwyler et Michel Hottinger Potteilaz 123, 1030 Bussigny natel 079 310 99 80 e-mail: batitech@batinfotec.ch internet: www.batitech.ch Edition, Copyright: © AZ Fachverlage AG Zeitschriften, Neumattstrasse 1, 5001 Aarau tél. 058 200 56 50, fax 058 200 56 61 internet: www.az-verlag.ch

bâtitech 5-12

Registre des annonceurs ABB Schweiz AG

43

Biral AG

21

CTA AG

37

Debrunner Koenig Management AG

5

Ernst Schweizer AG

51

Franz Kaldewei GmbH & Co. KG

19

Editrice: Ratna Irzan

Geberit Vertriebs AG Marketing: Valentin Kälin, valentin.kaelin@azmedien.ch Direction de la vente: Jürg Rykart, juerg.rykart@azmedien.ch

US 2

Häny AG

29

Régie des annonces: Rolf Niederberger, tél. 058 200 56 18 e-mail: rolf.niederberger@azmedien.ch

Heizkörper Prolux AG

35

Inter Protection SA

25

Personne compétente: Verena Müller, tél. 058 200 56 42 e-mail:verena.mueller@azmedien.ch

M. Scherrer AG

10

Layout: Neisina Portmann, neisina.portmann@azmedien.ch Impression et administration: Vogt-Schild Druck AG Gutenbergstrasse 1, 4552 Derendingen www.vsdruck.ch

Ohnsorg Söhne AG Orange Communications SA R. Nussbaum SA Sanitas Troesch AG

bâtitech: Parution: 11 fois par an, prix de l’abonnement: Fr. 85.– (à l’étranger port en sus) ISSN 1421 6704

7, 55 9 23 US 4

Schneider W. + Co. AG

25

Schweizer Mobiliar

14

Siemens Schweiz AG

53

Solu’Tubes SA

29

SUVA

27

Testo AG

41

Theben HTS AG

49

Trox Hesco (Schweiz) AG

47

V-Zug AG

11

Tirage: 4250 ex. Remp 2006: Exemplaires totalement distribués (confirmation par la Poste Remp) 2944 exemplaires Autres publications de l’éditeur: Elektrotechnik, Megalink, Technica, HK-Gebäudetechnik, Chemie Plus, Chemische Rundschau, SwissPlastics, natürlich leben, wireltern, FIT for LIFE, Kochen Droits d’auteur et de traduction: Avec l’acceptation des manuscrits par la rédaction et le paiement d’éventuels honoraires aux auteurs par l’éditeur, ce dernier acquiert le copyright et tous les droits de traduction et de publication des articles, soit dans d’autres revues éditées par l’éditeur, soit pour la publication de tirages à part. Association: USTSC Union suisse des professionnels de la technique sanitaire et chauffage VSSH, Hubrain 10, 8124 Maur, tél. 044 908 40 89 e-mail: info@vssh.ch suissetec: Association suisse et liechtensteinoise de la Technique du bâtiment (suissetec), Secrétariat romand, rte des Longues Raies 11, CP 31, 2013 Colombier tél. 032 843 49 50, fax 032 843 49 55 e-mail: romandie@suissetec.ch internet: www.suissetec.ch

Walter Meier (Klima Schweiz) AG

Page de couverture Hydronics Switzerland AG

Annonces d’emplois Hansgrohe AG

Encarts Häny AG

REPRODUCTION INTERDITE

2, 13

Grundfos

56


Visitez nos expositions à Basel, Biel/Bienne, Carouge, Chur, Contone, Cortaillod, Crissier, Develier, Jona, Köniz, Kriens, Lugano, Rothrist, Sierre, St. Gallen, Thun, Winterthur et Zürich. Pour plus de précisions: www.sanitastroesch.ch

Décision première: une cuisine et une salle de bains de Sanitas Troesch.

Ruf Lanz

Bâtitech 05-2012  

Technique du bâtiment et énergie

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you