Issuu on Google+

SPÉCIAL

SPÉCIAL

NUMÉRO 11 - MAI-JUIN 2013

SONDAGE

Ceux qui ont changé le monde

&’:HIKSLI=XUZ^U[:?k@a@b@l@a"

M 08183 - 11 - F: 5,90 E - RD

MAI-JUIN 2013 – N° 11 – 5,90€

CEUX QUI ONT CHANGÉ LE MONDE

E XC LU S I F

ALL 7.40 € / BEL 6.80 € / ESP 6.90 € / ITA 6.90 € / GR 6.90 € / PORT CONT 6.90 € / LUX 6.80 € / CH 11.80 FS / MAR 65 DH / TUN 6.9 TND / CAN 9.95 $ CAN / DOM 6.90 € / MAY 8.20 € / TOM/A 1650 CFP / TOM/S 900 CFP


Ava n t- p r o p o s Éric Pincas

Rédacteur en chef adjoint

Des figures marquantes

E

mpreintes. Le temps n’a de prise ni sur la postérité de leur nom ni sur l’impact de leur action. Personnages illustres, ils ont en commun une personnalité hors norme, une énergie sans faille, une indépendance d’esprit indéfectible, une vision du monde qui échappe aux autres hommes. Autant de qualités qu’ils ont parfois utilisées à mauvais escient. L’aura de certains d’entre eux ne souffre d’aucune ombre quand d’autres, par leur génie maléfique, ont marqué nos mémoires de traces indélébiles. Tous, à leur manière, ont influencé le cours de nos destinées. Que ce soit par leurs conquêtes, leurs orientations politiques, leur soif de découverte, leur curiosité sans limite, leur folie aveugle… Ces vingt personnages s’inscrivent dans le second volet de notre enquête exclusive sur le rôle clé des grandes figures de l’Histoire. Ce numéro est plus que jamais le vôtre, puisqu’il résulte de vos propres appréciations. Au fil des pages, vous allez traverser toutes les époques, voyager sur tous les continents, partager les tranches de vie de ces immortels, qui furent avant tout des hommes et des femmes, avec leurs forces et leurs faiblesses, avant d’être statufiés, voire déifiés, ou honnis à ­juste titre. Bien sûr, vous déplorerez sans doute des absents de marque. Ce n’est pas leur faire offense. Bien au contraire. Peut-être seront-­ils une prochaine fois soumis à votre jugement si vous appréciez la recette. En espérant que ce numéro saura vous régaler, comme votre empressement à répondre à notre sondage nous a réjouis.

mai-juin 2013

ceux qui ont changé le monde

3


sommaire n° 11 mai -juin 2013 6 sondage exclusif 14 À qui doit-on ?

16 winston churchill, fighting spirit

par François Kersaudy

24 jules césar, lauriers éternels  par Catherine Salles

30 louis pasteur, le bienfaiteur du vivant  par Janine Trotereau

36 adolf hitler, la folie destructrice  par Nicolas Patin

42 albert einstein, science et conscience 

par Simon Veille

48 galilée, lumière céleste 

par Pierre Kohler

54 christophe colomb, l’homme d’un monde nouveau

par Marie-France Schmidt

60 abraham lincoln, le grand seigneur de l’égalité 

par Farid Ameur

66 george washington, l’Américain universel 

par Bertrand Van Ruymbeke

72 gandhi, le prophète libérateur  par Christine Jordis

78 charles quint, l’empereur aux dix-sept couronnes  par Laurent Vissière

82 lénine, soviet suprême  par Martine Devillers-Argouarc’h

86 la reine victoria, la puissance et la gloire 

par Joanny Moulin

90 guillaume le conquérant, le Normand gagne la Manche 

par Alban Gautier

94 marco polo, l’éclaireur de l’Orient  par Pierre Racine

98 mao tsé-toung, le guide de la révolution  par Jean-Luc Domenach

100 catherine II, mère de la grande Russie 

par Laurence Catinot-Crost

102 jean-paul II, à l’est, du nouveau 

par Pascal Marchetti-Leca

104 giuseppe Garibaldi, maestro de la république  par Claude Schopp

106 gamal abdel nasser, le dernier des pharaons 

par Richard Lebeau

108 NOTRE sélection de livres par Véronique Dumas


À Q U I D O I T- O N ?

4 1 LA P R EM IÈ R E B IB LI O TH ÈQ UE P UB LI Q UE D E ROME ?

a. George Was hin gton b. Abr aha m Linc oln c. Thomas Jefferson

Cé sa r a. Gi us ep pe Ga rib ald i b. c. Ga lilée

ÀDOITQ-OUNI ?

LA PRE M THÉOR IÈRE LE SOLE IE SUR IL D E L’ U N , C E N T R E IVERS ?

T-ON ?

lo co Po

a. N i c ol a

s Cop er n

i c b. J o c. G a l i l é h a n n e s Ke p l e r e

QUNI ?

ÀDOIT-O

2

5

À QUI DOI

TA G E E V U LE SA NDUSTRIE I D E L’ A N Ç A I S E ? FR SOIE A L DE

b. M a r s te u r s a P S er re is a. L o u . O l i v i e r d e c

L’A BO LIT IO N DE L’E SC LAVA GE AU X ÉTAT S-U NIS ?

QUI À DOIT-ON ?

L’ IN VE NT IO N D E L’ AÉ R O NAVA LE ?

À DO QUI

QUI À DOIT-ON ?

À QUI DOIT-ON ?

les Lin db er gh a. Sa int-Ex up ér y b. Ch ar c. Wi ns ton Ch urch ill

3

14

LES GRANDS PERSONNAGES DE L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ

HISTORIA SPÉCIAL


9 6

QUI À DOIT-ON ?

Pi er re I a. Ca th er in e II b. er c. Al exan dre I

À Q DO UI

IT-ON ?

a. W i n

s ton

Chur

À QUI DOIT-ON ?

L E M U SÉ E D E L’ E R M ITA G E À SA IN TP É T E R SB O U R G ?

a. Gan dhi b. Le dal aï-l ama c. Lao -tse u

er

10

7

À QUI DOIT-ON

LA PR EM ENTE IÈRE CORD NTE I FRAN ALE C O BRIT ANNIQ UE ?

?

8

OIT- I ON ?

N?

L A M IS E A U P O IN T DE LA BOMBE AT O M IQ U E ?

a. Robe rt Op pe nh ei m er b. Ma ri e Cu ri e c. Al be rt Ei ns te in

chi c. L a r l l b . N e v i l l e eine V ic to C h a m b er lain ria

À QUI DOIT-O

LA CITATION : « SI NOUS DEVENIONS VIOLENTS, NOUS N’AURIONS PLUS RIEN À DÉFENDRE » ?

L E VA C C IN CONTRE L A VA R IO L E ?

À QUI DOI

T-ON ?

a. Cl au de B er n ar d b. Lo u is P as te u r c. Edwar d Je n n er

Réponses : 1b ; 2a ; 3c ; 4b ; 5a ; 6a ; 7c ; 8c : 9b ; 10a. MAI-JUIN 2013

LES GRANDS PERSONNAGES DE L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ

15


1

CLassement nationaL

er

• 3 chez les femmes • 3e chez les – de 35 ans e

Le cigare et la plume Un « esprit guerrier », mais aussi un homme de lettres : il publie, au lendemain de la Première Guerre mondiale, The World Crisis, 1911-1918, puis, entre 1948 et 1954, ses Mémoires de guerre. Fait unique pour un chef d’État, il se voit décerner, pour l’ensemble de son œuvre (27 ouvrages, articles et discours), le prix Nobel de littérature en 1953. 16

ceux qui ont changé le monde

historia spécial


1874

1900

1940

1965

Naissance le 30 novembre au palais de Blenheim dans l’Oxford­shire.

Sur les traces de son père, est élu député conservateur.

Le 10 mai, il forme un gouvernement d’union nationale.

Des obsèques nationales sont organi­ sées en son honneur le 30 janvier.

Winston churchill Fighting spirit

Insubmersible. Sa volonté de fer, son esprit combatif ont infléchi le cours de la Seconde Guerre mondiale. À tel point que les Britanniques l’ont élu en 2002 personnalité la plus importante de leur histoire. Une première place confirmée par notre sondage.

Par François Kersaudy

Culver Pictures/Art Archive

L

es personnages clés de l’histoire du X X e siècle se comptent sur les doigts d’une seule main pour certains historiens, sur les doigts des deux mains pour d’autres. Mais quelle que soit l’unité de mesure, Winston Churchill figurera toujours en tête de liste. Son courage physique et moral, son éloquence, son énergie, son humour, son autorité, sa pugnacité, son ubiquité, son inventivité et son excentricité l’expliquent en grande partie. Mais de tels talents ne font un homme d’exception que s’ils trouvent à s’employer, et ce sont les grandes tourmentes de la première moitié du siècle qui leur en donneront l’occasion… En 1895, rien ne distingue Winston Churchill de ses camarades issus de l’école de cavalerie de Sandhurst, sauf son illustre ascendance, ses exploits au polo et à l’escrime, son ambition effrénée, sa mémoire phénoménale et une passion dévorante pour la politique. Sa participation aux opérations militaires en tant qu’officier subalterne et correspondant de presse en Inde, au Soudan et en en Afrique du Sud jusqu’à la fin du siècle fera ressortir quelques autres traits distinctifs : une ténacité à

mai-juin 2013

toute épreuve, une témérité frisant l’inconscience, une chance insolente et une étonnante dextérité dans le maniement du pistolet comme de la plume. Durant la guerre des Boers notamment, ses talents de journaliste lui permettent de faire connaître ses exploits guerriers, mais la face du monde ne s’en trouve pas changée. Elle ne l’est pas davantage lorsque ce vétéran de 26 ans fait son entrée aux Communes à l’aube du XXe siècle et réveille par ses discours enflammés les députés les plus somnolents. descendant de l’illustre Marlborough À partir de 1905, ses responsabilités aux ministères du Commerce, des Colonies et de l’Intérieur permettent d’introduire bien des réformes et de déranger bien des routines, mais après tout, ce descendant de lord Randolph et de l’illustre Marlborough n’est qu’un trublion parmi d’autres, et ses allégeances partisanes changeantes comme ses imprudences verbales récurrentes semblent le condamner à mener une carrière politique aussi éphémère que celle de son père. Ce qui va changer tout cela, ce sont les tensions européennes qui, à partir de 1911, conduisent inexorablement à la Grande

ceux qui ont changé le monde

17


6

ClaSSement national

e

• 6 chez les femmes • 6e chez les – de 35 ans e

De l’anatomie à l’astronomie Son père rêvait de faire de lui un médecin, mais le Florentin sacrifie le serment d’Hippocrate à sa passion pour les sciences. Il dévore ainsi les ouvrages de géométrie d’Euclide et d’Archimède. À 21 ans, il quitte l’université de Pise – sans avoir obtenu aucun diplôme, mais déterminé à poursuivre dans la voie qu’il s’est choisie. 48

ceux qui ont changé le monde

Portrait de Justus Sustermans (1636).

historia spécial


1564

1592

1632

1642

Naissance à Pise, le 15 février, d’un père musicien et compositeur.

Obtient la chaire de mathé­ matiques de l’université de Padoue.

Prouve que la chute des corps n’est fonction ni de la masse ni de la densité.

Une maladie du cœur l’emporte à 78 ans.

galilée

Lumière céleste

Tête chercheuse. « Le livre de la nature est écrit dans un langage mathématique », proclame le père de la méthode expérimentale en physique. À juste titre : ses avancées dans les domaines de la mécanique et de l’astronomie vont renverser les dogmes établis.

Par Pierre Kohler

Domingie & Rabatti/La Collection

E

n ce 21 août 1609, à Venise, le ciel est parfaitement limpide au-dessus de la place Saint-Marc. En haut du campanile, des sénateurs, accompagnés du doge Leonardo Donato, sont accoudés à la balustrade. Encore essoufflés par l’ascension, ils attendent avec impatience la démonstration de Galileo Galilei. Le professeur Galilée, comme on l’appelle, enseigne les mathématiques à l’université de Padoue. Il n’a pas encore une grande notoriété, mais il en impose déjà. Avec une certaine solennité, il manipule un curieux cylindre de plomb habillé de cuir rouge, posé sur un trépied rudimentaire. Tour à tour, les invités placent un œil à l’extrémité de ce tube et voient avec stupeur les fidèles entrer et sortir de l’église Saint-Jacques de Murano, à 3 kilomètres de là… Ce « tube optique » n’est pourtant pas nouveau : il circule en Europe depuis pas mal d’années, avec comme point de départ la Hollande. Galilée en a entendu parler deux mois auparavant, dans un article assorti d’un croquis sommaire adressé de France par un de ses anciens élèves. Cet instrument, il l’a reconstitué sans trop com-

mai-juin 2013

prendre comment il fonctionne, à l’aide de lentilles trouvées chez les verriers de Murano. Il ne sait pas encore ce qu’il va en faire, mais il compte bien le vendre ! Depuis des années qu’il tire le diable par la queue, il ne néglige aucun moyen de gagner de l’argent et construit déjà de nombreux autres instruments. La gloire et la fin des ennuis financiers Mais il faut faire vite, car il sait qu’un étranger de passage compte en proposer un modèle au sénat de la Sérénissime. Ce n’est donc pas sans arrière-pensée que, après sa démonstration au campanile, Galilée fait don de son exemplaire au doge, en rappelant les avantages que cet instrument offre à son possesseur, notamment pour voir venir de loin un ennemi éventuel… En remerciement, il voit aussitôt ses appointements doublés, et l’université de Padoue lui annonce qu’il est confirmé à vie dans son poste de mathématicien… À 45 ans, c’est la gloire et la fin de ses ennuis financiers. Il ne le sait pas encore, mais l’apparition dans sa vie de cette lunette hollandaise va réorienter son destin. Une première rupture s’est produite lorsqu’il a choisi les mathématiques au lieu de la méde-

ceux qui ont changé le monde

49


notre sélection de livres Par Véronique Dumas

Catherine II

César

Charles Quint

Christophe Colomb

Le Roman d’une impératrice : Catherine II de Russie, de Kazimierz Klemens Waliszewski (Perrin, 2011, 510 p., 25,50 euros).

Jules César : le dictateur démocrate, de Luciano Canfora, trad. de Corinne Paul-Maier et Sylvie Pittia (Flammarion, coll. « Grandes biographies », 2012, 496 p., 24 euros).

Charles Quint, de Pierre Chaunu et Michèle Escamilla (Tallandier, coll. « Texto », 2013, 1 179 p., 12,50 euros).

Christophe Colomb, de Marie-France Schmidt (Folio, « Folio biographies », 2011, 328 p., 8,10 euros).

Catherine II : un âge d’or pour la Russie, d’Hélène Carrère d’Encausse (Fayard, coll. « Pluriel », 2011, 656 p., 12,20 euros). Catherine la Grande, d’Henri Troyat (J’ai lu, 2001, 509 p., 7,80 euros).

Jules César, de Robert Étienne (Fayard, 2008, 323 p., 23,40 euros).

Charles Quint, de JeanMichel Sallmann, (Payot, « Petite bibliothèque Payot », 2004, 448 p., disponible chez des libraires en ligne).

La Véritable Histoire de Jules César, de Jean Malye, (Les Belles Lettres, 2007, 397 p., 25,40 euros).

Charles Quint, de Philippe Erlanger, (Perrin, « Tempus », 2004, 393 p., 9,50 euros).

César Imperator, de Max Gallo (Pocket, 2005, 505 p., 7,60 euros).

Charles Quint : empereur des deux mondes, de Joseph Perez, (Gallimard, « Découvertes Gallimard », 1994, 160 p., 18,40 euros).

Jules César, de Joël Schmidt (Folio, « Folio biographies », 2005, 368 p., 7,50 euros).

Christophe Colomb, de Jacques Heers (Hachette littérature, 1991, 390 p., 29 euros).

giuseppe Garibaldi

G. le Conquérant

adolf Hitler

Jean-Paul II

Garibaldi, la force d’un destin, de Max Gallo (Tallandier, coll. « Texto », 2012, 496 p., 10,50 euros).

Guillaume le Conquérant, de Gilles Henry (France-Empire, 2011, 308 p., 21 euros).

Jean-Paul II, la biographie, d’Andrea Riccardi (Parole et silence, coll. « Signatures », 2011, 507 p., 25,40 euros).

Garibaldi, de Pierre Milza (Fayard, 2012, 628 p., 26 euros).

1066. Tome I : Guillaume le Conquérant, de Patrick Weber et Emanuele Tenderini (Lombard, 2011, 72 p., 16,45 euros).

Adolf Hitler ou la Séduc­ tion du diable, de Laurence Rees (Albin Michel, coll. « Documents His­toire », 2013, 448 p., 22 euros).

Garibaldi, l’aventurier de la liberté, de Guy Gauthier (France-Empire, 2007, 340 p., 5,70 euros).

Guillaume le Conquérant : l’épopée normande, de Yannick Chauvin (Pascal Galodé éditions, 443 p., 2011, 22,50 euros). Hastings : 14 octobre 1066, de Pierre Bouet (Tallandier, coll. « L’Histoire en batailles », 2010, 185 p., 17,14 euros). Guillaume le Conquérant, d’Henri Suhamy (Ellipses, 2008, 448 p., 24,50 euros).

108

Christophe Colomb, héraut de l’Apocalypse, de Denis Crouzet (Payot, « Biographie Payot », 2006, 512 p., 25 euros).

ceux qui ont changé le monde

Hitler parle à ses géné­ raux, présent. de Helmut Heiber (Perrin, « Tempus », 2012, 479 p., 11 euros). Hitler, de John Toland (Perrin, « Tempus  », deux volumes sous coffret, 2012, 1 632 p., 24 euros). Hitler, 1889-1936 (t. I), de Ian Kershaw, (Flammarion, « Grandes biographies », 2010, 1 157 p., 32,50 euros). Hitler, 1936-1945, (t. II), de Ian Kershaw (Flammarion, « Documents et essais », 2000, 1 632 p., 37,60 euros).

Le vrai Jean-Paul II : l’homme, le pape, le mystique, d’Oder Slawomir (Presses de la Renaissance, 2011, 200 p., 19 euros). 100 photos pour comprendre Jean-Paul II, de Bernard Lecomte (L’Éditeur, « 100 photos pour comprendre », 2010, 201 p., 24 euros). Jean-Paul II, de Bernard Lecomte (Folio, 2006, 992 p., 12,50 euros). Jean-Paul II, la vie de Karol Wojtyla, d’Alain Vircondelet (Flammarion, 2004, 152 p., 30,50 euros. Toujours en vente à la librairie La Procure, Paris 6e). historia spécial


Ceux qui ont changé le monde