Page 1

Élections au Conseil de direction- Représentants Enseignants- Collège de la Fonction Publique. Second Tour 1-13 février 2013 Candidature de Hervé Fradet et Simon Vanackere Comité pour la démocratie universitaire à Sciences-Po A Paris, le lundi 4 février 2013 Chère Madame, Cher Monsieur, mes Chers collègues, Avant toute chose, je tiens à remercier de leur confiance ceux qui ont déjà voté pour moi au premier tour. C’est un soutien qui me conforte dans le combat que j’ai mené. Vous avez jusqu’au 13 février à midi pour voter au second tour. Ne tardez pas ! J’invite chacun à se rassembler sur ma candidature pour faire prévaloir au sein du Conseil de direction les principes de la démocratie universitaire. 10 candidats se sont présentés, 2 seront élus : M. Gantzer a obtenu 46 voix , M. Germain qui se représentait pour la 3ème fois 38 voix, et moi-même 35 voix. Le résultat est serré et la réunion de notre collège est plus que jamais nécessaire. Ce que   

je vous propose : C’est l’indépendance du Conseil de Direction. C’est une représentation qui fasse honneur aux Maîtres de conférence de Sciences-Po C’est que les candidats proposent un programme pédagogique clair de la formation de nos étudiants, qui pousse vers le haut le niveau.  C’est peser de toute l’autorité que vous m’aurez conférée dans le choix du Directeur, pour qu’il respecte ses engagements.

Ce sont là les principes que j’ai défendus au cours du mandat qui s’achève. J’étais d’abord bien seul quand j’ai sauvé l’épreuve de culture générale parmi les options de l’examen d’entrée, quand j’ai été le premier à prendre position sur l’affaire des rémunérations du Comité exécutif, quand je me suis présenté à la présidence du Conseil de direction pour permettre l’alternance et réduire l’autocratisme, et quand je me suis opposé à une procédure illégale pour nous imposer un directeur en bafouant les droits du Conseil de direction, c’est-à-dire vos droits. Aujourd’hui, à la suite des interventions de Madame la Ministre de l’enseignement supérieur, les principes que j’ai défendus se voient reconnus dans notre maison. J’ai simplement veillé au respect de l’article 4 du décret 85-497 du 10 mai 1985 selon lequel «le directeur est élu par le conseil de direction qui le propose pour la nomination au président de la République ». Et j’entends continuer d’en faire respecter tant la lettre que l’esprit. Aucun candidat ou candidate à la direction, quelles que soient ses qualités, ne me fera céder sur le fait essentiel que le Directeur, élu par le Conseil de direction, est au service de celui-ci et non l’inverse. C’est pourquoi l’indépendance de votre représentant est fondamentale. Je ne suis pas de ceux qui réduisent le Conseil de direction à une chambre d’enregistrement où l’on aurait le droit de s’installer à vie, tout en pratiquant l’absentéisme ou le mutisme. Au moment où il fallait parler et être présent,j’étais là. D’autres se sont tus. Demain je veux être là encore pour achever ce travail bien avancé, mais qui ne sera terminé que par l’élection dans les règles et l’installation de notre prochain directeur ou directrice. Ce n’est qu’avec vous que je pourrai poursuivre la tâche que j’ai entreprise pour vous et pour Sciences-Po. Bien fidèlement à vous, Hervé Fradet 06 80 56 14 24

Le deuxième tour, c'est maintenant !  

Mobilisation générale svp !!!

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you