Page 1

www.herritarrak.eu facebook :Herritarrak-2014


INTRODUCTION

sociations, et / ou investie professionnellement dans le village. L'ensemble de ces compétences nous permet aujourd'hui de proposer un nouvel avenir pour Urrugne.

Ce projet que nous vous proposons de découvrir dans la présente plaquette, se veut :

Herritarrak est présent au conseil municipal d'Urrugne depuis 1983. Forts de cette expérience d'opposition, nous souhaitons un nouveau projet pour notre village, un projet abertzale, social, écologique et solidaire. Nous vous proposons de rompre avec la politique individualiste et clientéliste qui a été menée durant ces 37 dernières années par les différentes majorités de droite qui se sont succédé et dont nous pouvons tous constater les conséquences.

Pour mener à bien ce programme, nous vous proposons une équipe de femmes et d'hommes, issue de nos différents quartiers. La plupart est impliquée dans différentes as-

• ancré dans des valeurs de solidarité, d'humanisme, d'égalité et de justice, dans le cadre d'un développement durable ;

• basé sur une gestion municipale démocratique et participative qui donne toute sa place au citoyen dans un processus d'élaboration de décision que nous mettrons en place ;

• sans ambiguïté quant à notre opposition au projet de LGV, et au soutien de la rénovation de la ligne existante, la préservation de la planète étant un des fils conducteurs de notre action;

• opposé à toute aggravation du mitage du territoire par

des constructions anarchiques de logements en dehors d’un plan cohérent d’urbanisme.

Dans une politique plus générale, nous nous engagerons de façon résolue dans le processus de paix qui est actuellement engagé au Pays Basque. Il est du devoir de chacun, et notamment des élus locaux, d'apporter leur pierre à l'édifice de la paix, afin que nous-mêmes et les générations futures puissions vivre dans le respect des différences, dans une société apaisée.

Nous nous inscrivons dans la revendication d'une collectivité territoriale spécifique pour Iparralde.

Votre confiance nous permettra ainsi de mener le projet que nous vous proposons pour qu'URRUGNE redevienne un village fier de son identité au sein duquel l'Euskara sera une langue de communication à part entière.


ERRIT RRAK

2014

Lors de ces élections, outre l'équipe municipale qui gèrera notre Village, vous devrez également élire les délégués de notre commune à la Communauté d'Agglomération Sud Pays Basque.

L'élection de ces délégués au suffrage universel est une revendication que nous avons toujours défendue. Des décisions importantes sont prises au sein de la communauté d'agglomération et le fait qu’elles soient prises par des délégués jusque-là désignés par les maires, relevait d'un véritable déni de démocratie.

En effet, de plus en plus de compétences sont aujourd'hui entre les mains de cette communauté d'agglomération, notamment : le développement économique, l’aménagement de l’espace, l’équilibre social de l’habitat ou la politique de la ville.

Nos propositions seront également défendues par les élus abertzale des autres communes, membres de cette Communauté d'Agglomération, de telle sorte que notre projet soit appliqué de façon cohérente sur l'ensemble du territoire.

Dans un souci de lisibilité, les propositions que nos délégués défendront au sein de cette communauté apparaissent d'une couleur différente.


DEMOCRATIE MUNICIPALE La municipalité doit développer des modes de gestion basés sur le droit des habitants à décider de leur avenir.

le budget et les projets ou problématiques ponctuels (déviation, réaménagement de la ville...). • Améliorer le service au ciNous accorderons donc une toyen en assurant une permaplace prépondérante à la dé- nence, tenue par des élus. mocratie participative. La participation de tous Nous souhaitons mettre en • Envoi d’un questionnaire place des moyens de partici- aux administrés, afin de prenpation des habitants aux dé- dre en compte leurs proposibats, réflexions et décisions tions, idées, avis. prises dans les différentes ins- • Permettre aux urruñar de tances municipales ; favoriser se faire entendre en organila transparence et la commu- sant des référendums d’initianication permanente entre la tives locales pour des projets municipalité et la population. importants. • Prise en compte des pétiUne gestion municipale tions. participative • Le bulletin municipal par• Constitution de conseils de ticipatif laissant une place aux quartier : les habitant(e)s des quartiers élisent un ou des représentant(e)s et adoptent un règlement intérieur. Chacun peut amener des idées, faire des propositions et partager ses préoccupations. • Création d’un poste de technicien-ne afin de coordonner le travail des conseils de quartier et de les dynamiser. • Mise en place de groupes de réflexion ou de travail sur

citoyen-ne-s pour exprimer leurs idées, propositions, doutes ou oppositions à des projets.

La participation des populations spécifiques • Mise en place de rencontres avec les nouveaux arrivants, afin de faciliter leur intégration et de les sensibiliser à la culture locale.

• La participation des étrangers à la vie locale, par des politiques spécifiques d’accueil et d’intégration (dispositif d’accueil, d’information, formations pour acquérir les langues française et basque).


ERRIT RRAK Relation avec le Pays Basque Sud Les relations et échanges entre les territoires d’Euskal Herria doivent se développer à tous les niveaux. Il est évident pour nous que nous devons les renforcer dans les domaines de la langue, de la culture, du sport, de l’environnement, de l’aménagement du territoire, du développement économique par la mise en place d’actions communes :

• Renforcer les relations avec Hego Euskal Herria ;

• Participation de la municipalité à l’action d’Udalbiltza, l’institution nationale, basée sur les communes et qui a pour champ d’action et pour objectif le développement du territoire.

La Communauté d’agglomération

2014

La Communauté d’agglomération devient l'échelon de base, où se traitent et se résolvent les enjeux de la politique locale :

- Aménagement et mise en place des services à la population - Développement économique local (animation et accompagnement) - Ramassage et traitement des déchets - Réseaux d'adduction en eau et d'assainissement - Infrastructures routières hors axes principaux - Construction, rénovation et entretien des bâtiments publics - Aide au tissu associatif

L’objectif de la Communauté d’agglomération doit être de mutualiser les moyens des communes, mais surtout de fonctionner avec un projet de territoire et une perspective d’avenir. Dans ce contexte, le rôle des conseils municipaux change. Si des projets se décident de plus en plus en intercommunalités, les conseils municipaux doivent être des lieux de réflexion et de décision sur les besoins des habitants, une force de proposition au sein de la communauté d’agglomération.

• Regroupement avec les élus abertzale des autres communes pour l’élaboration de propositions conjointes au sein de la communauté d’agglo.


LE LOGEMENT...

Avant de penser à construire de nouveaux logements, il faut optimiser l’existant en recensant tous les logements vacants et «sous occupés» de la commune. Le but est de maîtriser la construction et l’occupation du foncier tout en développant une politique sociale, solidaire et respectueuse de l’environnement et en recréant le lien social intergénéle rationnel. biais du PACT des baux de réhabilitation. A - Les logements déjà - les faisant bénéficier du disconstruits positif «louons solidaires». Première étape - proposant aux personnes Inciter les propriétaires de lo- qui vivent seules dans de gements vacants ou «sous oc- grandes maisons et qui sont cupés» à les mettre à la souvent âgées, de créer un selocation, en : cond appartement qui serait - les informant sur les diffé- mis à la location, toujours rentes garanties existantes avec l’aide du PACT; ceci perpour se prémunir contre les mettrait de recréer le lien sorisques d’impayés de loyer. cial intergénérationnel. - les accompagnant, afin qu’ils bénéficient des programmes Si par la communication et la d’amélioration et de réhabilita- voie diplomatique les logetion de leur bien immobilier ments restent toujours vides, proposé par les organismes nous passerons alors à une tels que le PACT (Protection politique plus contraignante Amélioration Conservation Trans- mais toujours pour le bien de formation de l'habitat) et l’ANAH la population qui vit toute (Agence nationale de l’habitat). l’année sur Urrugne et qui a - leur proposant, toujours par besoin de se loger.

Deuxième étape - Utiliser le droit de réquisition pour tous les logements vides à partir de 3 ans. - Dissuader par tout moyen légal possible le développement des résidences secondaires.

B - Le logement à construire Si de nouveaux logements s’avèrent nécessaires, la construction de logements accessibles aux personnes les plus modestes sera favorisée. Elle sera effectuée dans un souci d’éco construction en collaboration avec les entreprises agréées par l’ADEME

(Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie).

- En favorisant l’accession sociale à la propriété et en respectant dans toute opération le principe de mixité intergénérationnelle. - Les promoteurs privés se verront imposer un seuil minimum de 50 % de logements sociaux en favorisant dans ces derniers des logements de type PLAI destinés aux personnes les plus modestes.


ET LA POLITIQUE FONCIÈRE LA POLITIQUE FONCIERE

Objectif principal : maîtrise du foncier - Conserver le foncier public, les zones agricoles et naturelles existantes. - Utiliser l’outil de la ZAD (Zone d'Aménagement Différé). - Utiliser le droit de préemption urbain (DPU) pour créer des emplacements réservés. - Privilégier la conclusion de baux emphytéotiques plutôt que des ventes. - Fixer des clauses anti spéculatives d’au moins 10 ans dans tous les actes d’achat de biens immobiliers. - Favoriser l’éco construction dans une notion d’intégration paysagère.

ERRIT RRAK

2014

Equilibre social de l’habitat et politique de la ville L'Agglomération Sud Pays Basque élabore le Plan Local de l’Habitat qui fixe les orientations en matière d’habitat et de logements auxquels doivent adhérer les PLU respectifs. Nos objectifs : • Actualiser le Programme Local de l’Habitat en imposant dans tout programme privé des seuils supérieurs à la législation en vigueur en matière de logements sociaux. • Garantir le maintien des populations jeunes et actives au sein de notre territoire. • Affirmer l’attachement au principe d’une modification législative permettant de taxer ou imposer spécifiquement les résidences secondaires. • Prendre soin des publics fragiles par la création d’un Foyer des Jeunes travailleurs et d’un hôtel social intercommunal.

Aménagement de l’espace L'Agglomération Sud Pays Basque veille à la cohérence de l’aménagement de l’espace communautaire, par le biais du SCOT (Schéma de COhérence Territorial) Nos objectifs : - Consacrer les priorités budgétaires à la récupération puis à la conservation de la maîtrise foncière, et à la destination de ce foncier au logement social d’une part, et au développement économique d’autre part, dans une logique de vie et travail au pays. - Intégrer les enjeux climat-énergie dans les documents d’urbanisme. - Mise en place d’un Plan de Déplacements Urbains pour des transports collectifs performants, capables d’être une alternative à la logique du tout-voiture.


VIE SOCIALE Les valeurs que nous défendons s’inscrivent dans l’objectif de favoriser une société juste, égalitaire et solidaire, basée sur le partage : • Dynamiser la ville, garantir à tous une vie de qualité et un égal accès à tous les services existants ; • Définir une véritable politique sociale de la petite enfance à la personne âgée : - Développer un accueil en langue basque pour les 0/3 ans,

- Accompagner la parentalité - Donner aux jeunes un égal accès à l'éducation, à la culture et aux loisirs ; - Apporter une attention particulière au handicap en favorisant l’intégration de la personne porteuse de handicap dans le village (accessibilité, appartements adaptés…); - Repenser l'accompagne-

ment de la vieillesse, anticiper les nouveaux besoins et services que cela génère ; - Accompagner toute personne en situation de difficulté sociale ; • Ouverture d'un dispensaire dans lequel on trouverait des consultations diverses, médecin généraliste/PMI (protection maternelle infantile), permanences en lien avec les différents problèmes d'addictologie, de contraception , de violences conjugales.... • Développer la vie culturelle, associative et les loisirs : permettre à tous les urruñar l’accès à une culture riche et variée, dotée d’un budget propre ; • Créer du lien entre les différents acteurs ; • Poursuivre le travail sur les activités péri-scolaires en lien avec la nouvelle organisation du temps scolaire afin de répondre au mieux aux besoins de tous les acteurs ; • Création des jardins familiaux et amènagement de parcs publics. VIE ASSOCIATIVE Notre souhait est de créer

avec le monde associatif une politique transparente : • Analyser les besoins de chaque association et y répondre en fonction de critères définis ; • Aider les associations et les écoles dans la prise en charge des déplacements des sorties ; • Harmoniser le travail entre les différentes associations et créer du lien entre elles ; • Faire un état des lieux des locaux publics existants et créer ou développer un pôle culturel (école de musique, archives du Pays Basque, etc.). Pour ce faire, engager des négociations avec les ASF pour l’utilisation de Lissaritz et avec le Conseil Général pour la maison des blocs à Zokoa ; • Donner la possibilité aux jeunes d'ouvrir un Gaztetxe, c'est-à-dire, un local qui sera géré par eux-mêmes. Les jeunes pourront ainsi avoir un lieu à la fois festif, mais également de débat, d'enrichissement intellectuel et culturel ; • Construire une salle des fêtes adaptée en lieu et place des préfabriqués actuels.


EUSKARA

Notre objectif est celui d’une commune bascophone composée de citoyen-ne-s plurilingues où la langue basque sera l’outil de communication principal. En phase provisoire, le droit à l’utilisation de l’Euskara sera assuré. A ce titre, la municipalité remplit une fonction stratégique en ce qui concerne la normalisation de l’Euskara :

• Une délibération reconnaîtra le caractère co-officiel de la langue basque dans la commune ; • Un pourcentage du budget annuel sera dédié à la politique linguistique de la commune ; • Tous les supports de communication de la municipalité seront aussi en langue basque ; • La possibilité d’utiliser la langue basque sera garantie et son apprentissage sera favorisé ; • La municipalité impulsera l’utilisation de la langue dans tous les aspects de la vie publique.

ERRIT RRAK

2014

Politique linguistique et Animation culturelle du territoire

En tant qu'institutions les plus proches des citoyenne-s, les municipalités et intercommunalités remplissent une fonction stratégique en ce qui concerne la normalisation de la langue basque et plus spécialement pour le développement d'une politique linguistique publique audacieuse adaptée aux réalités du terrain.

Démocratiser l’action culturelle en l’étendant aux quartiers périphériques des centres et des bourgs tout en renforçant la place de la culture basque.


ÉCONOMIE

Compétence exclusive de la des salariés un transport puCommunauté d’agglomération blic adapté. nous plaidons pour une économie solidaire et diversi- 2 Développer les circuits fiée et respecteueuse de courts : l’environnement : a) en élaborant une charte d'engagement des communes en faveur de productions réalisées au pays basque, responsable socialement et permettant le développement local ; b) en permettant aux cantines scolaires de s'approvisionner localement en produits sous label de qualité; c) en priorisant le choix d'entreprises locales engagées dans des labels de qualité.

3 Réorienter le tourisme vers un hébergement créateur 1 Développer l'activité pro- de lien social et plus familial. ductive en facilitant l'installation des entreprises : 4 Aider au développement a) par baux emphytéotiques; des SCIC (Société Coopérative b) par la mise en place des à Intérêt Collectif). ateliers relais ; c) en permettant à des arti- 5 Pérenniser l'économie sans qui souhaitent s’installer agricole : dans les zones artisanales de a) en utilisant l'outil du PLU la commune, d’y vivre, ceci (plan local d’Urbanisme) ; afin de fixer l’activité écono- b) en utilisant l'outil SAFER (Société d’Aménagement Foncier mique sur la durée ; et d’Etablissement Rural) ; d) en mettant à disposition

c) en apportant son soutien à EHLG (Euskal Herriko Laborantxa Ganbara). 6 Aider au maintien d'une pêche rémunératrice et responsable en aidant au développement des circuits courts.

Une plus grande rigueur sur le budget de fonctionnement sera mise en place afin de ne pas augmenter les taux d’imposition.

L’investissement sera redéployé vers des actions en faveur de l’emploi productif, des économies d’énergie et des énergies renouvelables (bâtiments municipaux…).


ERRIT RRAK

2014

Développement économique

“La côte basque est perçue comme un espace affirmant sa vocation touristique, et très peu comme un territoire de dynamisme économique. Les limites au développement économique sont essentiellement liées à l’absence d’une vision politique stratégique et prospective en matière d’économie” (PADD C.C sud P.B 2005)

Nos objectifs : 1. Orienter le développement de l’activité économique de l’agglomération vers une logique de relocalisation.

2. Dans le secteur primaire, en soutien à la pêche et à l’agriculture locale, pour leur assurer à la fois des conditions d’installation et

d’activité viables mais aussi des débouchés pérennes de commercialisation de leurs produits, dans un intérêt partagé avec les populations locales en quête de produits traçables et de qualité.

3. Dans le secteur secondaire l’orientation des productions vers des intérêts économiques locaux privilégiant une économie sociale et solidaire. Accompagner et faciliter l’implantation d’activités productives à forte valeur ajoutée créatrices de richesses pour le territoire.

4. Dans le secteur tertiaire, orienter la politique touristique vers des logiques moins mercantiles et plus respectueuses des réalités culturelles et sociales du territoire et de ses habitant-e-s.


ENVIRONNEMENT Nous veillerons à mettre en place un élu référent sur les économies d’énergie et développement durable pour le fonctionnement interne de la commune et de ses services.

d’affermage. - Améliorer la qualité des réseaux pour éviter les pertes et le gaspillage. - Récupération, stockage et réutilisation des eaux de pluie des bâtiments communaux. Réduction des déchets : - Agir à l’échelle communale Mise en place d’une politique à la protection de la ressource de réduction à la source de la en eau en vue de contribuer production de déchets. aux objectifs de qualité des Réhabilitation du site de la eaux de baignades. plateforme de Bittola. Economie d’énergie : Protection de l’eau : - Développement des énerRendre la gestion de l’eau gies renouvelables pour le publique à l’issue des contrats fonctionnement des bâtiments publics. - Optimisation des éclairages publics et choix d’un fournisseur en énergie renouvelable.

création d’une nouvelle LGV et soutien à la rénovation de la ligne existante. - Exigence d’une excellence dans l’intégration environnementale de l’autoroute A63 (lutte contre le bruit, les émissions de particules et respect de la qualité de l’eau). Gratuité du péage d’Urrugne pour les locaux.

Contrôle de la publicité : Mise en place d’un règlement local de publicité pour interdire tout matériel de grande envergure et limiter la densité d’affichage.

Soutien à l’agriculture de qualité : - Soutien aux projets d’installation ou de conversion à l’agriculture raisonnée ou biologique. - Valorisation des productions locales et favorisation des ventes directes.

Mobilité douce : - Inciter à la mise en place des navettes de transports collectifs en lien avec notamment le fonctionnement des entreprises et encourager le co-voiturage. Espaces naturels vivants : -Favoriser la mobilité douce, Mettre davantage en valeur piéton, cycle. les espaces naturels de la commune avec leurs utilisaInfrastructures : teurs. - Opposition affirmée à la


ERRIT RRAK

2014

Eau et Assainissement

- Constat : la plupart des cours d’eau est particulièrement touchée par les pollutions bactériologiques. D’une façon générale, la côte est soumise à un risque fort lié à la pollution permanente des eaux de baignade due à une insuffisance de la collecte et/ou du traitement des eaux usées.

Nos propositions : - La gestion des besoins vitaux doit relever du service public et non du secteur marchand. - La reconquête de la qualité de l'eau par un programme ambitieux d’assainissement.

Environnement

Afin de préserver les espaces naturels et la biodiversité, nous proposons à l’échelle de l’intercommunalité, de : • Participer à la protection des espaces naturels du territoire (Larrun, Xoldo, La Corniche...) en favorisant le développement d’activités économiques et de loisirs respectueuses de l’environnement (agriculture de qualité, écotourisme, vente directe, etc.). • Promouvoir l’aménagement d’espaces verts au détriment de l’urbanisation incontrôlée. • Dans l’aménagement des espaces verts, privilégier l’utilisation des espèces locales et peu consommatrices d’eau.


ZERRENDA / LA LISTE


ERRIT RRAK

2014

ZERRENDA 1 Filipe Aramendi 46 urte Avocat Mendi Xoko * 2 Marie Christine Elizondo 45 urte Agricultrice Mendi Xoko * 3 Nikolas Regerat 47 urte Officier expert de sapeurs pompiers Herburu 4 Daniele Bideondo Baron 58 urte Cadre de Santé Plaza 5 Beñat Elizondo 55 urte Gérant SARL Bar Pausu 6 Manue Tellier 37 urte Directrice marketing et commerciale Lisaritz 7 Pantxo Zubiria 52 urte Ouvrier Plaza 8 Maritxu Larzabal 36 urte Animatrice Mendi Xoko 9 Pruden Sudupe 65 urte Professeur de Basque à la retraite Zokoa 10 Mailux Ostarena 47 urte Réceptionniste Oleta 11 Pantxo Tellier 67 urte Retraité Lisaritz * 12 Celine Larzabal 37 urte Secrétaire Pausu* 13 Ximun Darritchon 22 urte Commercial Croix des Bouquets* 14 Pantxika Iturriria 54 urte Déléguée mission locale Kexiloa 15 Jon Joseba Arrizabalaga 69 urte Retraité Kexiloa* 16 Haize Duperou Basurco 27 urte Aide médico psychologique Plaza* 17 Alain Mujica 40 urte Employé municipal Zokoa 18 Pantxika Zozaya 46 urte Agricultrice Mendi Xoko 19 Xabi Larretche 25 urte Chauffeur Livreur Oleta 20 Annie Poveda 52 urte Infirmière Butran Zahar 21 Marco Etchegaray 48 urte Employé Plaza 22 Jenofa Larzabal 22 urte Animatrice Herburu 23 Iban Aguinaga 20 urte Etudiant Pausu 24 Celine Duperou Irungaray 33 urte Assistante Maternelle Mendi Xoko 25 David Gonzalez 38 urte Technicien en élevage Croix des Bouquets 26 Ainhoa Adin 42 urte Employée Hotzgailu bidea 27 Txomin Iturria 21 urte Fonctionnaire Ibardineko bidea 28 Christiane Fando Colina 58 urte Avocate Plaza 29 Jerôme Teillarry 38 urte Agent SNCF Berrueta

* Candidats à la Communauté d’Agglomération.


LEHEN SUSTENGUAK / LES PREMIERS SOUTIENS Terexa HALSOUET (Aide soignante, conseillère municipale sortante, Bourg) – Jean Philippe MICHELENA (Technicien mécanique hydraulique, agriculteur, Socoa) – Andoni ITURRIRIA (Ikaslea, Kexiloa) – Beñat OSTIZ (Chauffeur, Berroueta) – Bruno NAGEL (retraité, ancien conseiller municipal, Socoa) – Edith ITURRI (Employée de restauration, Olhette) – Jean Marie IMAZ (Igeltseroa, Plaza) – Gérard URRUTIA (Txofura, Plaza) – Jean Michel LARZABAL (Employé d’usine, Mendi Xoko) – Michel LARRETCHE (Charpentier retraité, Chilintxa) – Fernand PERRET (Gérant de SCOP, Bourg) – Pantxo SORONDO (Electricien, Herboure) – Xabier GUTIERREZ (Erretretan, Iguzki Alde) - Patxi ADURRIAGA (Langilea, Pausu) - Marie Jo PASCASSIO (Responsable d’entreprise, Larrouleta) – Elorri ELIZONDO (Ikastolako laguntzailea, Mendi Xoko) – Ramuntxo GARDOS (Agent territorial, Bourg) – Antton HALZUET (Artisan, Olhette) – Olivier DUPEROU (Employé de bureau, Larrouleta) – Kristina GOYA (Andereñoa, Karrika Xahar) – Beñat ZOZAYA (Musikaria, Mendi Xoko) – Ramuntxo VIOLET (Monteur vidéo, Bourg) – Nicolas TELLECHEA (SNCF langilea, Mendi Xoko) – Andoni YRIARTE (Gérant de centre équestre, Olhette) – Josette BIDEONDO (Retraitée d’éducation, Bourg) – Jon ARIZMENDI (Agent de production, Socoa) – Filipe ALDACO (Commerçant, Bourg) – Mirentxu ARAMENDI OLAIZOLA (Chargée d’affaires, Mendi Xoko) – Andde ARBENOITZ (Herriko langilea, Mendi Xoko) – Joseba AURKENERENA (Irakaslea, Agorreta) – Maialen BERRA ZUBIETA (Ikaslea, Pausu) – Michel BISCAY (Langilea, musikaria, Kexiloa) – Sustrai COLINA (Bertsolaria, Plaza) – Iñaki ELIZONDO (Erizaina, Mendi Xoko/Montréal) – Alain AGUINAGA (Retraité SNCF, Béhobie) – Marie José BASURCO (Ecrivain, Bourg) – Maia ADURRIAGA (Ikaslea, Pausu) – Christiane ITURRIA (Erretretan,

Herburu) - Alexia ARANZUEQUE REGERAT (Itzultzailea, Herburu) – Paskal CLERC TELLECHEA (Animateur territorial, Bourg) – Pantxika ETCHETO (Laborari, Mendi Xoko) – Bernadette ETXEBESTE (Langilea, Croix des Bouquets) – Andde ETCHEVERRY (Artisan peintre, Kanpo Baita) – Txomin ELIZONDO (Ikaslea, Mendi Xoko) – Martine ITURRIA (Ouvrière, Herboure) – Martine HALSOUET (Psychologue, Bourg) – Marco JOSIE (Erretretan, Kixoeneko Borda) – Maia MURUAGA (Kazetaria, Mendi Xoko) – Miren GUTIERREZ (Langilea, Iguzki Alde) – Iñaki ITURRIÑO (Langilea, Pausu) - Ramuntxo SANSEBASTIAN (Retraité, Socoa) – Pat TETEVUIDE (Musikaria, Pausu) – Edurne URRUTIA BORDA (Haurzain, Plaza) – Philippe URIA (Chef entreprise mécanique, Bourg) – Maite ZOZAYA (Aide soignante, Mendi Xoko) – Jean Marc HALSOUET « XANO » (Musikaria, Mendi Xoko) – Miren INTXAUSTI (Irakaslea erretretan, Ibildotx) – Benjamin IBARRART (Jardinier, Olhette) – Nerea MANTEROLA (Idazkaria, Oleta) – Tote ELIZONDO (Laborari, Mendi Xoko) – Jean Michel BIDEONDO (Retraité, Bourg) – Patrick MANTEROLA (Agent de production, Béhobie) - Muskoa ARIZMENDI (Adjointe administrative, Socoa) – Iurgi ARRIZABALLAGA (Ingénieur, Aguerria) – Begoña ARBELAITZ (Erizain laguntzailea, Agorreta) – Joëlle AGUINAGA (Préparatrice en pharmacie, Béhobie) – Ioritz LARRASSA (Historio ikaslea, Presaburu) - Pello ARANZABAL (Hargina, Glacière) – Maika BARON (Ikaslea, Plaza) – Michèle ADURRIAGA MUÑOZ (Ortofonista, Pausu) - Mirentxu ALDACO (Irakaslea, Plaza) – Pantxoa ETCHEGARAY (Retraité SNCF, Olhette) - Michel DHERS (Cheminot, Bourg) – Battitt DUPAIN (Elektrikaria, Karrika Xahar) – Jocelyne FRANCK (Libraire, Bourg) – Pantxika IBARBOURE (Aide soignante, Mendi Xoko) – Fred ITURRI (Musikaria, Oleta) –


ERRIT RRAK

2014

Gurutze GALFASORO (Idazkaria, Pausu) – Maiana ITURRIA (Etudiante, Herboure) – Haitz OSTOLAZA (Educateur sportif, Ibildotx) – Josette ETCHENAUSSY (Erretretan, Pausu) - Eliane BORDA (Langilea, Plaza) - Eztitxu LARZABAL (Secrétaire, Mendi Xoko) – Beñat LARRETCHE (Infirmier, Sokorri) – Pierre RECARTE (Radiologue) – Alain SISTIAGA (Artista, Bourg) – IRIGOYEN HARAMBOURE Nicole (Retraitée, Olhette) Maite SUDUPE (Erretretan, Zokoa) – Andoni TAILLEBRES (Langilea, Pausu) – Gabi GOYA (Andereñoa, Karrika Xahar) – Jean Philippe LEREMBOURE (Directeur artistique) – Mikel MUTUBERRIA (Langilea, Pausu) - Marie Hèlène LECUONA (Aide soignante, Béhobie) – Jeanine LARRETCHE (pré retraitée, Chilintxa) – Caroline GARDOS AZARETE (Agent territorial, Bourg) – Iban DUPEROU (Musikaria, Presaburu) – Imanol ERVITI (Etudiant) – Christine ELIZONDO (Coiffeuse, Mendi Xoko) – Garazi CRISTOBAL AZKARATE (Medikua, Plaza) – Ttotte ETXEBESTE (Croix des Bouquets) – Béatrice BEREAU (Idazkaria, Mendi Xoko) – Pantxika BIDEONDO ALBERDI (Irakaslea, Bourg) – Maika BARON (Ikaslea, Plaza) – Aintzane GASCON (Irakaslea, Bourg) – Gaby CLERC

TELLECHEA (Retraitée, Bourg) – Jean Marie ZOZAYA (Laborari, Mendi Xoko) – Michel VIOLET (Ostatuko langilea, Herburu) – Maritxu ZUBIETA (Consultante, Béhobie) - Pierrette TELLIER (Commerçante retraitée) – Marina TELLECHEA (Saltzailea, Mendi Xoko) – Marie Claire URRUTIA (Anestesist erizaina, Plaza) – Pauline ZUBIRIA (Ikaslea, Plaza) – Garbiñe INTXAUSTI (Irakaslea, Mendi Xoko) – Pascale HALZUET (Infirmière libérale, Olhette) – Pantxoa GOYA (Erretretan, Karrika Xahar) - Alain DARASPE (Commerçant, Chandiru Baita) Dani JOSIE (Erretretan, Kixoeneko Borda) – Lore AGUINAGA (Ikaslea, Pausu) – Gotzon ARIZMENDI (Agent de production, Socoa) – Ximun ADURRIAGA (Ikaslea, Pausu) – Jean Paul BARON (Hezitzailea, Plaza) – Anne BAZTERRETXEA GUITARD (Thérapeute, Olhette) – Ion ELIZONDO (Ikaslea, Mendi Xoko) – Benito FERNANDEZ TODEO (Peintre, Béhobie) – Kéké IRIGOYEN (Retraité, Olhette) – Joëlle MUGICA (Infirmière libérale, Socoa) – Aritz ORTUNO ETXEBESTE (Agent EDF, Croix des Bouquets) – Joxemari OSTOLAZA (Erretretan, Ibildotx) – Françoise DARASPE DERIAN (Chandiru Baita) - Maider ZOZAYA (Enseignante, Mendi Xoko)

– Ramuntxo URRUTIA BORDA (Ikaslea, Plaza) – Maria Angelez SANTAMARIA ESTOMBA (Irakaslea, Pausu) – Beñat BISCAY (Irakaslea, Mendi Xoko) – Beñat SORONDO (Livreur, Herboure) Agnes MANTEROLA (Idazkaria Pausu) -


BESTA - FÊTE / MITINA - MEETING Martxoaren 7an arratseko 8etatik landa Pintxo gaualdia Pausuko Xaia ostatuan Kantaldia : AIRE AHIZPAK eta MIKEL MARKEZ Izenak eman : 05.59.20.76.10

Le 7 Mars à partir de 20h Soirée Pintxo à Xaia Behobie Kantaldi avec AIRE AHIZPAK et MIKEL MARKEZ Réservations au : 05.59.20.76.10 Martxoaren 15ean, pilota plazan Herritarrak zerrendaren sustenguz 6:00etan Talo Sagarno besta Kuxkuxtu txarangak animaturik 8:30etan Mitina Kontzertua : L’ARCUSGI, Korsikar taldea. Ipar Euskal Herrian Kantaldi bakarra Ondotik JOXE REPLAY Sarrera 10€ aintzinetik*/ 15€ bertan Aterpe berotua Le 15 Mars au fronton en soutien à la liste Herritarrak 18h00 fête Talo et cidre animée par la txaranga Kuxkuxtu 20h30 Meeting Concert : L'ARCUSGI groupe Corse. Concert unique au Pays Basque Nord suivi de JOXE REPLAY Entrée 10€ en prévente* et 15€ sur place Chapiteau chauffé * ELKAR Mattin Mega Denda, Baiona / XAIA, Pausu / ALDACO Urruña /


HARREMANAK / CONTACTS ARAMENDI FILIPE BIXKARREAN MENDI XOKO 64122 URRUÑA

www.herritarrak.eu facebook :Herritarrak-2014 AUZOETAKO ITZULIA : Otsailaren 24/2ko astean : Herburu, Mendi Xoko eta Oleta Martxoaren 3/9ko astean : La Glacière eta Pausu Martxoaren 10/16eko astean : Plaza eta Sokorri Martxoaren 17/22ko astean : Zokoa eta Kexiloa LA TOURNÉE DES QUARTIERS : Semaine du 24/2 février mars : Herboure, Mendi Xoko et Olhette Semaine du 3/9 mars : La Glacière et Béhobie Semaine du 10/16 mars : La Place et Sokorri Semaine du 17/22 mars : Socoa et Kexiloa

ERRIT RRAK

2014

Profile for HERRITARRAK2014

HERRITARRAK 2014  

Construisons l'avenir d'Urrugne

HERRITARRAK 2014  

Construisons l'avenir d'Urrugne

Advertisement