Issuu on Google+


LES ADAPTATIONS DE STEPHEN KING

Jeremy Guerineau


APPELS AUX EDITEURS Si vous êtes un éditeur et que vous êtes intéressés par ce livre, n’hésitez pas à contacter l’auteur (détails ci-dessous) afin d’échanger sur ce point.

Tous droits réservés © Jérémy Guérineau - Janvier 2011

Couverture réalisée par Clément Buée : http://booketing.blogspot.com clbuee@gmail.com

Les couvertures de livres, affiches de films et posters… demeurent la propriété des studios concernés. Police ensanglantée : Bloody, obtenue sur le site dafont.com. Police gratuite pour une utilisation commerciale.

ISBN : 978-2-9538483-0-4 Ce livre a été imprimé par le service d’impression à la demande de TheBookEdition : http://www.thebookedition.com/ Achevé d'imprimer en février 2011. par TheBookEdition.com à Lille (Nord-Pas-de-Calais) Imprimé en France


Bonjour, Le livre que vous tenez entre vos mains est le fruit d’un travail assidu de recherches et de collections de quelques années… C’est donc avec grand plaisir que je le laisse prendre son envol et j’espère que vous le trouverez pratique, utile, voir indispensable. Avant de vous laisser feuilleter cet ouvrage, je tiens néanmoins à vous expliquer la genèse de celui-ci. Étant fan de Stephen King depuis bon nombre d'années, je me suis rapidement mis à collectionner les films adaptant des histoires de Stephen King. A l'époque, l’internet n’était pas le réseau que l’on connait aujourd’hui, et c’était pratique mais pénible. Je découvrais Stephen KING et les films entourant son univers en découpant les articles de journaux, de livres TV parlant de l'auteur et des adaptations, pis je créa un classeur avec les fiches détaillées sur chacun de ces films. En 2000, un ouvrage que je considère comme exemplaire à été écrit par Stephen Jones : « Creepshows ». A l'heure actuelle, il existe quelques livres français sur les œuvres de Stephen KING, mais sur ses adaptations? Aucun. Certains magazines publient parfois des listes filmographiques mais rien n’est vraiment poussé. Parlant avec de nombreux fans, c’est ce constat qui m’a poussé écrire ce livre. Durant mes réflexions sur sa création, il m'est apparu clairement que je devais l'étoffer pour ne pas parler que des films... mais de toutes les sortes d'adaptations possibles. Ainsi ce livre devrait être le plus exhaustif possible… et sur tout ce qui a pu être publié en France. Néanmoins, entre l’écriture de ce livre, et sa parution, d’autres adaptations vont sans doute voir le jour. Vous êtes vous déjà demandé où vous aviez vu une parodie de Shining? Ou si l'œuvre de Stephen King a été adaptée au théâtre, en jeux vidéos, en bandes dessinées ; s'il existe des versions illustrées, ou si des textes (hors romans, recueils...) ont été publiés en français? Votre collection est elle complète ? Ce livre est pour vous, et j'espère que vous aurez autant de plaisir à le décortiquer, que j'en ai eu à l'écrire. Voici donc un ouvrage écrit par un fan pour les fans et les personnes qui aimeraient découvrir les adaptations de Stephen King. Je vais donc vous laisser le feuilleter et j’'espère que vous découvrirez des pièces et objets dont vous n'aviez jamais entendu parler auparavant. Bonne visite dans le manoir du maître du fantastique.

« Les films n’ont pas autant d’importance pour moi que pour les gens, parce que pour moi, si l’histoire ne fait pas un bon film, les gens peuvent toujours retourner lire le livre » Stephen King, 1994, “VILLAINS, the Baddest of the Bad (Anti-Hero, Special Edition)”

CLUB STEPHEN KING sur internet :

www.facebook.com/ ClubStephenKing.France

http://club-stephenking.fr/

@ClubStephenKing


SOMMAIRE


PARTIE I : LES ADAPTATIONS CINEMA, TV…

Les adaptations de Stephen King – extrait

6


LES LONGS METRAGES Guide de lecture

o Les dates affichées à côté des titres sont celles de la sortie originale du film (généralement aux USA). o Si le long métrage est inédit en France, le titre mentionné entre parenthèses est celui de la VO. e

o Au sujet des affiches : il s’agit en général de l’affiche cinéma française, ou de la 1 diffusion française (VHS ou DVD) si le long métrage n’est pas sortit en salles. Si celui-ci est inédit en France, l’ordre de préférence est conservé (affiche de cinéma, sinon VHS ou DVD) de la version originale. o Les accroches américaines mentionnées ont été traduites pour une meilleure compréhension. Celles-ci peuvent également ne pas se trouver sur l’affiche, ou sur toutes les éditions en VHS/ DVD. o Les durées peuvent différer de celles affichées sur les couvertures des VHS et DVD. En effet, parfois ces dernières ne correspondent pas à la durée réelle. o Les articles promotionnels mentionnés sont, sauf mention contraire, des articles concernant les sorties américaines. La liste se veut aussi exhaustive que possible, mais certains articles me sont certainement inconnus. Sinon, il a été décidé d’ignorer ce qui est cartes postales (Shining…), ou encore les bustes & figurines (Creepshow, ça …) o En ce qui concerne les prix obtenus par les différents longs métrages, une sélection a été faite pour ne mentionner que les prix qui ont une signification parlante au lecteur : en effet, certains films ont gagné des récompenses méconnues et sans grand intérêt. o Pour information : certains longs métrages ne sont pas commercialisés en France (voir même aux USA), mais sont néanmoins parfois diffusés sur des chaînes numériques. o La partie « Disponibilités » de chaque fiche est consacrée à ce qui est disponible sur le marché (du neuf et de l’occasion), donc de préférence les DVDs suivis dans le cas échéant par les VHS françaises, ou par les DVD zone 1 avec ou sans piste française et/ou sous titres. Comme pour les DVD, les Bandes Originales (BO) ont été privilégiées sous le format de CD audio, et le cas échéant, sous un autre format (vinyles, K7…). Les versions non commercialisées (fanmades, bootlegs) ne sont pas mentionnées (sauf si précisé), il en est de même pour les thèmes qui ont été diffusés dans des compilations. Enfin, les CD promotionnels sont indiqués quand cela s’avère possible, mais ceux-ci ne sont par définition, pas disponibles dans le commerce. o Entre l’écriture de cet ouvrage et sa parution, un délai se sera probablement écoulé et il n’est pas impossible que d’autres aient vu le jour. o Un certain nombre de personnes croient à tort que le film Emprise (2002) s’inspire de Stephen King : ce n’est pas du tout le cas. L’auteur a seulement écrit une petite critique qui a été reprise sur le DVD pour en aider la vente : « Un film unique au suspense insoutenable ».

Un certain nombre d’adaptations sont encore inédites en France : peut être qu’un éditeur essaiera de faire le nécessaire pour changer cela ?

Les adaptations de Stephen King – extrait

7


1976 - CARRIE AU BAL DU DIABLE Titre original : Carrie Sortie en salles, USA : 3 novembre 1976 Sortie en salles, France : 22 avril 1977 Titre alternatif français : Carrie Accroches : “Si vous avez un goût prononcé pour la peur… amenez Carrie au bal de promo” (USA) “Si seulement ils savaient qu’elle a un pouvoir” (USA) Film réalisé par Brian de Palma. Scénario de Lawrence D. Cohen, d’après le roman Carrie. Musique de Pino Donaggio. Durée: 1h38 / 1h34 (France, DVD) Production : MGM Avec : Sissy Spacek (Carrie White), John Travolta (Billy Nolan), Piper Laurie (Margaret White), Amy Irving (Sue Snell), William Katt (Tommy Ross), Nancy Allen (Chris Hargensen), Betty Buckley (Mme Collins)…

L’HISTOIRE : Carrie, une adolescente qui est le souffre douleur de ses camarades en raison de son physique ingrat, vit avec sa mère, une femme bigote et vouée à Dieu de manière… absolue. Le jour où Carrie devient femme, les autres filles se moquent d’elle dans les douches. Suite à cet incident, elle découvrira qu’elle peut déplacer les objets à distance. Carrie, toujours négligée par les autres, retrouve de l’espoir lorsqu’elle est invitée au bal de fin d’année par Tommy Ross, la coqueluche de la classe pour lequel elle va alors développer des sentiments. Mais une farce se prépare pour le bal de promotion…

Informations complémentaires: o Budget : $ 1,6 millions. o Sissy Spacek, dans le rôle principal a été nominé pour l’oscar de la meilleure actrice en 1977. o Piper Laurie, jouant la mère de Carrie a été nominée pour l’oscar de la meilleure actrice dans un second rôle en 1977. o Le film a obtenu le Grand Prix du festival du film fantastique d’Avoriaz de 1977, et Sissy Spacek une mention spéciale pour son rôle. o La scène du bain de sang est dorénavant une scène culte, qui est souvent parodiée ou mentionnée dans d’autres films.

DISPONIBILITE

Bande Originale

DVD zone 2, édition Collector Éditeur : MGM Bonus : o Visualiser Carrie o Jouer Carrie o Chanter Carrie o Stephen King et l’évolution de Carrie o Galerie de photos, bande annonce, livret de 8 pages.

Format : CD Éditeur : Rykodisk

Les adaptations de Stephen King – extrait

8


1979 – LES VAMPIRES DE SALEM Titre original : Salem’s Lot Titre alternatif : Blood thirst Diffusion TV, USA : 17 & 24 novembre 1979 Sortie en salles, France : 10 septembre 1980 Titre alternatif français : Horror Terminal (VHS) Accroche : ”L’ultime en horreur” (USA & France) Téléfilm réalisé par Tobe Hooper. Scénario de Paul Monash, d’après le roman Salem. Musique d’Harry Sukman. Durée: 4h (la diffusion TV) / 3h (DVD) / 1h50 (version européenne & VHS, FR) Production : Warner Bros Avec : David Soul (Ben Mears), James Mason (Richard K. Straker), Lance Kerwin (Mark Petrie), Bonnie Bedelia (Susan Norton), Lew Ayres (Jason Berk)…

L’HISTOIRE : Ben Mears, écrivain, est de retour dans sa ville natale pour travailler sur un de ses romans. Cependant, l’antique maison dominant la ville de Salem possède de curieux nouveaux habitants. Ben Mears décide d’en finir avec la malédiction qui règne dans la communauté…

Informations complémentaires: o Budget : $ 4 millions. o Trois nominations aux Emmy Awards de 1980, concernant le générique, les maquillages, et la musique. o Le livre Salem est ressortit en 2006 chez Jean Claude Lattès, dans une « nouvelle édition augmentée et illustrée », comportant des illustrations, des scènes inédites et les nouvelles Un dernier pour la route & Jerusalem’s Lot (cette dernière avait précédemment publiée sous le titre Celui qui garde le vers). Ces deux histoires proviennent du recueil Danse Macabre. Voir aussi : o Les enfants de Salem (1987) est une suite. o Les vampires de Salem (2004) est un remake, une version actualisée.

DISPONIBILITE

Bande Originale

DVD zone 2 (2 DVDs), 3h. Éditeur : Warner Home Vidéo Bonus : Bande annonce DVD zone 4, Australie, avec piste française DVD zone 1, USA, avec sous titres français. VHS, 1h50 (Vampires de Salem) VHS (Horror Terminal)

CD promotionnel

Les adaptations de Stephen King – extrait

9


1980 – SHINING Titre original : Shining (Stanley Kubrick’s Shining) Sortie en salles, USA : 23 mai 1980 Sortie en salles, France : 16 octobre 1980 Accroches : “Un chef d’œuvre de l’épouvante contemporaine” (USA) ”Orange Mécanique… Barry Lyndon... et maintenant, la terreur selon Stanley Kubrick” (France) Film réalisé par Stanley Kubrick. Scénario de Stanley Kubrick & Diane Johnson, d’après le roman Shining. Musique de Wendy Carlos & Rachel Elkind. Durée: env. 2h25 (version longue : DVD zone 1), 1h55 (France, DVD). Avec : Jack Nicholson (Jack Torrance), Shelley Duvall (Wendy Torrance), Danny Lloyd (Danny Torrance), Scatman Crothers (Dick Hallorann), Joe Turkell (Lloyd), Philip Stone (Grady)… L’HISTOIRE : Jack Torrance, écrivain, s’est engagé à garder durant cinq mois l’hôtel Overlook coupé du reste du monde, ce qui lui permettra de travailler tout en étant avec sa famille. Peu à peu, il va perdre l’esprit, tout comme un précédent gardien qui avait tué sa femme et ses deux filles à coups de haches… Informations complémentaires: o Budget : $ 22 millions. o Mondialement célèbre, Shining a néanmoins été nominé aux Razzies Awards de 1981, qui récompensent les pires du cinéma. Nominations pour Shelley Duvall (pire actrice) et Stanley Kubrick (pire réalisateur). o De nombreuses scènes, devenues cultes, sont souvent parodiées ou référencées. Principalement : le sang sortant de l’ascenseur, Danny se promenant dans les couloirs de l’hôtel sur son tricycle et rencontre les jumelles, l’attaque de la porte de la salle de bain à la hache… o Étant donné que Stanley Kubrick a changé la fin, Stephen King n’aime pas trop ce film en tant qu’adaptation, mais il admet néanmoins qu’il s’agit d’un excellent film d’horreur ! o Parmi les changements de la transition roman/ film, on trouvera le numéro de la chambre qui est passé de 217 à 237 sur demande du personnel de l’hôtel pour ne pas que la chambre en question ne soit plus utilisée par la suite, et la scène de fin dans le labyrinthe. Stephen King a dit à ce propos dans Cinefantastique, qu’il avait pensé créer un labyrinthe de ce type, mais il avait abandonné cette idée à cause du film The Maze (1953). Le film possédait une autre fin, pendant la seule première semaine de diffusion au cinéma aux USA. Voir aussi : o Shining, les couloirs de la peur (1997) est un remake, plus fidèle au roman que le film de Kubrick. DISPONIBILITE

Bande Originale

DVD zone 2, (1h55) : « restauré et remasterisé numériquement » [Existe aussi en Blu-Ray] Éditeur : Warner Home Vidéo Bonus : Making of de Shining (par Vivian Kubrick), bande annonce. Il existe une édition collector 2 DVDs avec 4 reportages, ainsi qu’un Blue Ray et HD-DVD. DVD zone 1 (2h22) : ‘restauré et remasterisé numériquement », piste française & sous titres. Bonus : Les mêmes que le zone 2.

Les adaptations de Stephen King – extrait

Format : vinyle Éditeur : Warner Bros

10


1982 – CREEPSHOW Titre original : Creepshow Sortie en salles, USA : 10 novembre 1982 Sortie en salles, France : mai 1982 (festival de Cannes), 22 juin 1983 Titre alternatif : Histoires à mourir debout (Canada) Accroches : “Le meilleur amusement que vous aurez jamais… être effrayé !” (USA) ”Un voyage dans le monde étrange de l’au-delà” (France, VHS) Film à sketchs réalisé par George Romero. Scénario de Stephen King, d’après des nouvelles et son scénario original. Musique de John Harrison. Durée: env. 1h55 / 2h10 (workprint : version non éditée) Production : Laurel Entertainment Avec : Joe King (Billy), Viveca Lindfors (tante Bedelia), Ed Harris (Hank Blaine), Warner Shock (Richard Grantham), Stephen King (Jordy Verril), Leslie Nielsen (Richard Vickers), Hal Holbrook (Harry Northrup), Adrienne Barbeau (Wilma Northrup), Tom Savini (éboueur 2)… L’HISTOIRE : Un père confisque à son fils un livre d’épouvante avant de le jeter. En sortent les histoires suivantes : - La fête des pères : Un zombie vient réclamer son gâteau de fête des pères… - La mort solitaire de Jordy Verril : une météorite s'écrase dans le champ d'un paysan... - Un truc pour se marrer : Un homme trompé par sa femme, enterre dans le sable devant une marée montante sa femme et son amant : en filmant le tout… - La caisse : Un concierge découvre une caisse provenant d'une ancienne expédition… - Ça grouille de partout : Un vieillard est attaqué par une nuée de cafards … Informations complémentaires: o Budget : $ 8 millions. o Ce film est un hommage aux E.C. Comics d’horreur ! o La BD est le produit dérivé du film et non l’inverse. L’histoire Messes basses à marée basse de la BD, (Un truc pour se marrer dans le film) a été publiée intégralement dans le Spécial USA #1. o Le dossier de presse français superpose des images du film sur des extraits de la BD ! o Il existe un workprint du film (version non finalisée), ainsi qu’un enregistrement de Tom Savini (créateur des maquillages du film) correspondant à des images du tournage : auparavant non commercialisé, ce dernier est maintenant disponible dans l’édition spéciale britannique. Voir aussi : o Creepshow 2 (1987)

o Creepshow 3 (2006) DISPONIBILITE

Bande Originale

DVD zone 2 Éditeur : TF1 Vidéo Bonus : o Portraits & filmographies o EC Comics (documentaire) DVD zone 2 (Royaume Uni), édition spéciale (2 DVD) Éditeur : Universal Pictures UK. Bonus : Commentaires, documentaires, scènes coupées, images du tournage par Tom Savini… Format : CD Éditeur : La-La Land Records

Les adaptations de Stephen King – extrait

11


1983 – CUJO Titre original : Cujo Sortie en salles, USA : 12 août 1983 Sortie en salles, France : 10 août 1983. Accroche : ”Un nouveau nom de terreur” (USA & France) Film réalisé par Lewis Teague. Scénario de Don Carlos Dunaway, et Lauren Currier, d’après le roman Cujo. Musique de Charles Bernstein. Durée: 1h35 (USA, DVD & France, VHS) / 1h25 (France, DVD) Production : Taft Entertainment Avec : Dee Wallace (Donna Trenton), Danny Pintaure (Tadd Trenton), Daniel Hugh Kelly (Vic Trenton), Christopher Stone (Steve Kemp), Ed Lauter (Joe Camber)…

L’HISTOIRE : Cujo, un Saint Bernard a été mordu par une chauve-souris enragée. Contaminé, il tue son maître Joe Camber, garagiste, ainsi que son voisin. N’habitant pas très loin, la famille Trenton bat de l’aile : ainsi, Tadd a peur du croque-mitaine se cachant dans son placard, et Vic Trenton découvre que sa femme le trompe. Cependant, il laisse sa femme Donna amener la voiture chez le garage de Joe Camber, ce qu’elle fera avec son fils. Mais sur place, la voiture tombe en panne alors que le chien enragé n’est pas bien loin…

Informations complémentaires: o Budget : $ 5 millions. o La fin du livre, jugée trop sombre, a été changée pour le film. o Le nom de Cujo est souvent utilisé dans des films pour représenter un chien méchant ou bruyant.

DISPONIBILITE

Bande Originale

DVD zone 2 Éditeur : Opening (d’abord édité par Mad Movies) Bonus : aucun Information complémentaire : A savoir que le DVD zone 1 et le DVD zone 2 belge ont un cadrage et une durée différente de la version commercialisée en France. DVD zone 1, édition collector, spéciale 25 ans Éditeur : Lions Gate Bonus : Commentaire audio, making of. CD promotionnel

Les adaptations de Stephen King – extrait

12


CECI EST UN EXTRAIT DU LIVRE. CELUI-CI EST DISPONIBLE ENTIEREMENT, VIA LE SITE : THEBOOKEDITION.COM

Lien pour acheter le livre : http://www.thebookedition.com/les-adaptations-destephen-king-jeremy-guerineau-p-53651.html

Les adaptations de Stephen King – extrait

13


Les adaptations de Stephen King – extrait

14


Stephen King - les adaptations de Stephen King