Issuu on Google+

N°214

LE SOUFFLE DU L ARGE BULLETIN D’INFORMATION DE LA PAROISSE DU LITTORAL AGATHOIS

Agde - Le Cap d’Agde - Le Grau d’Agde - Marseillan - Vias SITE DE LA PAROISSE : www.eglisedagde.net

Du 22 avril au 12 mai 2013 OUVERTURE DU MOIS DE MARIE

JEUDI 2 MAI Messe à 9h30 Église St André

BAPTEMES SAMEDI 27 AVRIL Saint Benoît Cap d’Agde Gobain de VULLIOD DIMANCHE 5 MAI Cathédrale d’Agde Syrah ROURE Romy ROURE Mathis CHEVET Zoé CHEVET SAMEDI 11 MAI Cathédrale d’Agde Eléa CEDAT Bastien LOMBARDO DIMANCHE 12 MAI Cathédrale d’Agde Hugo BABEF Anaïs BARROCO Romane GILLES

RENONCER AUX IDOLES QUI EMPÊCHENT D'ADORER DIEU.

N

ous sommes sur la tombe de Saint Paul, un humble et grand Apôtre du Seigneur, qui l’a annoncé par la parole, lui a rendu témoignage par le martyre et l’a adoré de tout son cœur. Voilà justement les trois verbes sur lesquels je voudrais réfléchir à la lumière de la Parole de Dieu que nous avons écoutée : annoncer, témoigner, adorer. Dans la première lecture, la force de Pierre et des autres Apôtres impressionne. À l’injonction de se taire, de ne plus enseigner au nom de Jésus, de ne plus annoncer son Message, ils répondent avec clarté : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes ». Et le fait d’être flagellés, de subir des outrages et d’être emprisonnés ne les freine pas non plus. Pierre et les Apôtres annoncent avec courage, en toute vérité, ce qu’ils ont reçu, l’Évangile de Jésus. Et nous ? Sommes-nous capables de porter la Parole de Dieu dans nos milieux de vie ? Savons-nous parler du Christ, de ce qu’il représente pour nous, en famille, avec les personnes qui partagent notre vie quotidienne ? La foi naît de l’écoute, et se raffermit dans l’annonce. Mais faisons un pas en avant : l’annonce de Pierre et des Apôtres n’est pas faite seulement de paroles, mais la fidélité au Christ touche leur vie, qui est changée, qui reçoit une nouvelle direction, et c’est justement par leur vie qu’ils rendent témoignage à la foi et à l’annonce du Christ. Dans l’Évangile, Jésus demande à Pierre par trois fois de paître son troupeau et de le paître par son amour, et il lui prophétise : « Quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller ». C’est une parole adressée surtout à nous Pasteurs : nous ne pouvons pas paître le troupeau de Dieu si nous n’acceptons pas d’être conduits par la volonté de Dieu là aussi où nous ne voudrions pas, si nous ne sommes pas prêts à témoigner du Christ par le don de nous-mêmes, sans réserve, sans calculs, quelquefois au prix de notre vie.

important, même ton témoignage et le mien, humbles et petits, même le témoignage caché de celui qui vit avec simplicité sa foi dans le quotidien des relations de famille, de travail, d’amitié. Il y a les saints de tous les jours, les saints « cachés », une sorte de « classe moyenne de la sainteté » dont nous pouvons tous faire partie. Mais en diverses parties du monde, il y a aussi des personnes qui souffrent, comme Pierre et les Apôtres, à cause de l’Évangile ; il y a des personnes qui donnent leur vie pour rester fidèles au Christ par un témoignage marqué par le prix du sang. Souvenons-nous en bien tous : on ne peut pas annoncer l’Évangile de Jésus sans le témoignage concret de la vie. Qui nous écoute et nous voit doit pouvoir lire à travers nos actions ce qu’il écoute de notre bouche et rendre gloire à Dieu ! Il me vient à l’esprit un conseil de saint François à ses disciples : « prêchez l’Evangile, et si nécessaire prêchez aussi avec les paroles ; témoignez par la vie ».

Mais cela vaut pour tous : l’Évangile doit être annoncé et il doit être témoigné. Chacun de nous devrait se demander : Comment moi, je témoigne du Christ par ma foi ? Ai-je le courage de Pierre et des autres Apôtres de penser, de choisir et de vivre en chrétien, dans l’obéissance à Dieu ? Le témoignage de la foi a certainement plusieurs formes, comme dans une grande fresque, où il y a une variété de couleurs et de nuances ; toutes cependant sont importantes, mêmes celles qui n’apparaissent pas.

L’incohérence entre ce que disent les fidèles et les pasteurs, et ce qu’ils font, entre leur parole et leur façon de vivre mine la crédibilité de l’Église. Mais tout cela est possible seulement si nous reconnaissons Jésus Christ, car c’est lui qui nous a appelés, qui nous a invités à parcourir son chemin, qui nous a choisis. Il est possible d’annoncer et de témoigner seulement si nous sommes proches de lui, exactement comme Pierre, Jean et les autres disciples, dans le passage de l’Évangile d’aujourd’hui, sont autour de Jésus ressuscité; il y a une proximité quotidienne avec lui, et ils savent bien qui il est, ils le connaissent. L’évangéliste souligne que « personne n’osait lui demander : “qui es-tu ?” Ils savaient que c’était le Seigneur ». C’est un point important pour nous : vivre une relation intense avec Jésus, une intimité de dialogue et de vie, pour ainsi le reconnaître comme “le Seigneur”, pour l’adorer. Le passage de l’Apocalypse que nous avons écouté nous parle de l’adoration : la multitude d’anges, toutes les créatures, les êtres vivants, les anciens, se prosternent en adoration devant le Trône de Dieu et l’Agneau immolé, qui est le Christ, à qui vont la louange, l’honneur et la gloire.

Dans le grand dessein de Dieu, chaque détail est

(Suite page 2)

AGENDA DES CÉLÉBRATIONS LITURGIQUES MESSES EN SEMAINE MESSES DOMINICALES  Tous les jours Samedi : 18H00 Messe au Sacré Cœur du Grau Chapelle de Baldy : Messe à 8h30 18H30 Messe à St Benoît du Cap d’Agde Sacré Cœur Grau d’Agde : Messe à 9h00  Jeudi Dimanche : 8H30 Messe à la chapelle de Baldy Église St André : Messe à 9h30 9H30 Messe au Cap d’Agde  Vendredi 9H45 Messe à Marseillan St Jean Baptiste Vias : Messe à 9h30 11H00 Messe à la Cathédrale d’Agde Cathédrale St Etienne : 17H30 Messe suivie de l’Adoration 11H15 Messe à Vias du St Sacrement


N°135 Abonnez-vous Du 15 au 28/02/2010 eglisedagde34@orange.fr

LE SOUFFLE DU L ARGE Cela a une conséquence dans notre vie : se dépouiller de beaucoup d’idoles petites et grandes que nous avons, et dans lesquelles nous nous réfugions, dans lesquelles nous cherchons et plaçons bien des fois notre sécurité. Ce sont des idoles que nous tenons souvent cachées ; elles peuvent être l’ambition, le goût du succès, le fait de se mettre soi-même au centre, la tendance à dominer les autres, la prétention d’être les seuls maîtres de notre vie, quelques péchés auxquels nous sommes attachés, et beaucoup d’autres.

PARTAGE D’ÉVANGILE

Ce soir, je voudrais qu’une question résonne dans le cœur de chacun et que nous y répondions avec sincérité : ai-je pensé à cette idole cachée que j’ai dans ma vie et qui m’empêche d’adorer le Seigneur ? Adorer c’est se dépouiller de nos idoles mêmes les plus cachées, et choisir le Seigneur au domaine du Bosc chez Je voudrais que nous nous posions tous comme le centre, comme la voie royale de notre vie. Mayoune et Pierre Bésinet cette question : Toi, moi, adorons-nous Chers frères et sœurs, le Seigneur nous appelle chaque jour à le suivre avec le Seigneur ? Allons-nous à Dieu seule- courage et fidélité ; il nous a fait le grand don de nous choisir comme ses ment pour demander, pour remercier, disciples ; il nous invite à l’annoncer avec joie comme le Ressuscité, mais il ou allons-nous à lui aussi pour l’ado- nous demande de le faire par la parole et par le témoignage de notre vie, rer ? Que veut dire alors adorer Dieu ? Cela signifie apprendre à rester dans le quotidien. Le Seigneur est l’unique, l’unique Dieu de notre vie et il avec lui, à nous arrêter pour dialoguer avec lui, en sentant que sa pré- nous invite à nous dépouiller des nombreuses idoles et à l’adorer lui seul. sence est la plus vraie, la meilleure, la plus importante de toutes. Chacun Annoncer, témoigner, adorer. Puissent la Bienheureuse Vierge Marie et l’Apôde nous, dans sa propre vie, de manière inconsciente et peut-être parfois tre Paul nous aider sur ce chemin et intercéder pour nous. sans s’en rendre compte, a un ordre bien précis des choses qu’il retient plus ou moins importantes. Adorer le Seigneur veut dire lui donner la place qu’il doit avoir ; adorer le Seigneur veut dire affirmer, croire, non pas simplement Homélie du pape François à Saint-Paul-hors-les-Murs en paroles, que lui seul guide vraiment notre vie ; adorer le Seigneur veut dire pour le IIIème dimanche de Pâques. que devant lui nous sommes convaincus qu’il est le seul Dieu, le Dieu de notre vie, de notre histoire.

VIAS JEUDI 2 MAI 20H30

ELECTIONS DE LA PRÉSIDENCE DE LA CONFÉRENCE DES EVÊQUES DE FRANCE Les évêques, réunis en Assemblée plénière à Paris du 16 au 18 avril 2013, ont élu une nouvelle présidence de la Conférence des évêques de France qui prendra ses fonctions au 1er juillet 2013. Elle est composée de :  Président : Mgr Georges Pontier, Archevêque de Marseille, jusqu’à présent président du comité «Etudes et Projets» de la CEF.

 Vice-présidents : Mgr Pascal Delannoy, Evêque de Saint-Denis jusqu’à présent président de la commission Episcopale financière et du conseil pour les affaires économiques, sociales et juridiques de la CEF. Mgr Pierre-Marie Carré, Archevêque de Montpellier jusqu’à présent président de la commission doctrinale de la CEF.

BENOÎT XVI, UNE PRÉSENCE "SECRÈTE MAIS EFFICACE"

En ce sens, il se dit convaincu que la prière de Benoît XVI « a été d’une importance capitale » pour le conclave : « Je suis sûr que sa prière nous Benoît XVI, qui fête ses 86 ans ce accompagnait, nous soutenait et qu’elmardi 16 avril 2013 est aujourd’hui le continuera à soutenir son succes« une présence forte, secrète mais seur, et avec lui, toute l’Eglise ». efficace » dans l’Eglise, estime le cardinal Christoph Schönborn, archevê- De même, le cardinal souhaite au pape que de Vienne et président de la François « de pouvoir profiter de cette conférence épiscopale autrichienne, au proximité priante, et pourquoi pas égamicro de Radio Vatican. lement de cette sagesse, qui est à ses côtés ». Pour son anniversaire, le cardinal souhaite que le pape émérite « sente la La rencontre entre les « deux papes », gratitude du peuple de Dieu pour ce le 23 mars dernier reste pour le cardiqu’il a été et ce qu’il est à travers son nal « comme une icône de ce qu’est ministère et surtout à travers sa per- être un disciple du Christ, être dans sonne, tant aimée et tant vénérée . Il l’amitié du Christ » : « Quand il voulait lègue à l’Eglise un immense héritage, le conduire vers le prie-Dieu préparé une moisson abondante. Je suis pour le pape, le pape François est convaincu que l’héritage théologique venu s’agenouiller avec Benoît XVI sur qu’il nous a donné, qu’il nous laisse, un banc et lui a dit « Nous sommes fera partie des très grands maîtres de frères ». C’est ce qui est primordial l’histoire de l’Eglise. Je n’hésite pas à pour les disciples du Christ, qui a dit : « le mettre à côté d’un Saint-Augustin, Un seul est votre maître et vous êtes d’un Saint-Bonaventure et d’un bien- tous frères ». heureux John Henry Newman », ajoute -t-il. Les chrétiens ont « un devoir de cœur, d’amitié, de gratitude que de prier pour Selon le cardinal autrichien, Benoît XVI [Benoît XVI], dans cette ultime mission est aujourd’hui « une présence forte, qu’il a comme pèlerin sur cette terre secrète mais efficace » dans l’Eglise. avant de rejoindre l’Eglise du ciel », conclut le cardinal.

AUMÔNERIE et PASTORALE DES  Dimanche 5 mai : JOURNEE DES LYJEUNES CEENS 10h30 à 17h à l'enclos. Film, 

Samedi 20 et dimanche 21 avril : weekend de préparation à la confirmation pour  les 3° (et quelques lycéens) du secteur, aumôneries Agde et Pézenas, collèges Notre Dame et sainte Marthe, MEJ. Samedi 4 mai 17h45 à l'enclos du  Grau : rencontre des animateurs de l'aumônerie Agde Florensac

repas partagé, débat, détente.

8, 9 et 10 mai à saint Benoit au Cap : RETRAITE DES 6° VERS LA PROFESSION DE FOI (aumônerie et collège Notre Dame) Samedi 11 mai 18h à l'église de Florensac : CELEBRATION DE LA PRO-

FESSION DE FOI DES 6°, baptême de Sybil, jeune 3° 

Dimanche 12 mai : MESSES D'ACTION DE GRÂCE AVEC LES 6° DANS LES PAROISSES.  10h à la cathédrale,  10h30 à Saint Thibéry et Florensac,  11h à Pomerols,  11h15 à Vias

Agde : 04 67 94 12 79 - Grau d’Agde : 04 67 94 14 33 - Cap d'Agde : 04 67 26 73 51 - Chapelle de Baldy : 04 67 94 14 64 - Marseillan : 04 67 77 21 87 - Vias : 04 67 21 66 54


SDL N°214