Issuu on Google+

bulletin d’informations municipales de la Ville de Bessan - Hérault

Le Journal de la Tuque www.bessan.fr

OCTOBRE - NOVEMBRE 2013

L’AGGLOMÉRATION ŒUVRE À BESSAN La ville de Bessan a accueilli, à la salle des fêtes, une récente séance du conseil communautaire de l’agglomération « Hérault Méditerranée », sous la présidence du maire d’Agde et président de la structure intercommunale. Malgré sa période de convalescence toujours en cours, le maire de Bessan, a tenu à venir quelques minutes à la rencontre de ses collègues maires et délégués communautaires. Il a salué le travail intercommunal réalisé entre les 19 communes et a notamment remercié les services de l’agglomération dans le cadre du dossier du parc d’activités de la Capucière. En effet, ce parc d’activités économiques, situé à la sortie de l’A9 à Bessan, était le premier point inscrit à l’ordre du jour de la séance. À l’unanimité des membres issus des 19 communes du territoire, le conseil d’agglomération Hérault Méditerranée a validé le dossier de réalisation de la Capucière, ouvrant la voie aux travaux et à la commercialisation. Un atout pour l’emploi à la fois pour Bessan, pour l’agglomération et pour la région.

C’EST QUOI LA CAPUCIÈRE ? La Zac se situe au Sud de l’autoroute A9, à proximité immédiate de la sortie d’Agde-Bessan. La Zac s’organise entre deux espaces structurants : un carrefour urbain avec un nouveau giratoire sur la route départementale 13 et un boulevard urbain d’accès à la zone. Le futur parc sera relié à la zone d’activités existante de la Grange Basse ainsi qu’au village, où des connexions avec le commerce du centre ville devront être créés. Le giratoire d’entrée de zone sera financé par le conseil général avec une participation de 230.000 € de l’aménageur. Les activités seront : une vitrine commerciale, tertiaire, bureaux, hôtellerie, halle de produits du terroir, activités de production ou de logistique...

ÉVITER LA TRAVERSÉE DES POIDS LOURDS DANS LE VILLAGE L’action de la municipalité pour éviter la traversée de la plupart des véhicules poids lourds dans le village et sa périphérie va se concrétiser grâce à la réalisation d’un nouveau giratoire sur la route départementale n°25 (route de Montblanc). Actuellement, les véhicules poids lourds de desserte locale (société Ricard, cave coopérative, entreprises…) sont obligés de circuler sur l’avenue du 8 mai 1945 puis dans des rues étroites comme celles des Anciennes Écoles ou Jean-Jacques Rousseau. Le conseil général de l’Hérault, sur proposition de la commune, va créer un giratoire sur la route départementale 25 faisant la liaison avec la voie rapide (route départementale 612) au moyen d’un échangeur. La sécurité sera ainsi améliorée puisque les véhicules concernés circuleront sur des voies comportant des espaces réservés aux piétons et aux cyclistes.


EN SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Retrouvez les principales décisions prises par les élus lors des dernières réunions en mairie. Reprise de concessions au cimetière Suite à une procédure longue de plus de 3 ans, le conseil municipal a décidé la reprise de 24 concessions du cimetière communal, lesquelles n’ont pas été entretenues depuis plus de 30 ans, et dans lesquelles aucune inhumation n’a eu lieu depuis 10 ans minimum. Après débat, les concessions vides de corps pourront être réattribuées par la commune, cette dernière se laissant la possibilité de conserver certains emplacements repris en raison de leur valeur patrimoniale. Conformément à la réglementation, les ouvrages bâtis seront, en fonction de leur état et du danger qu’ils peuvent représenter, soit détruits avant réattribution, soit attribués en l’état. Chambre funéraire La société de pompes funèbres « Casanova » envisage de créer une chambre funéraire sur la commune et a déposé un dossier de demande d’autorisation auprès des services de la préfecture. Le projet prévoit la création d’un lieu de recueillement dédié aux familles endeuillées. La chambre funéraire se composera d’un hall d’entrée et de salons, et prévoit d’accueillir environ 80 défunts par an. À la majorité, un avis favorable a été donné par les élus municipaux. Budget principal et assainissement Le conseil municipal a adopté plusieurs délibérations d’ordre budgétaire visant à des virements de crédits sur le budget principal et le budget de l’assainissement. Par ailleurs, à la demande du syndicat « Hérault Énergies », le coefficient de la taxe sur la consommation finale d’électricité a été porté de 8,28 à 8,44. Toutes les communes adhérentes ont été invitées à procéder de même, afin d’avoir une taxation harmonisée sur le département de l’Hérault. Parc public de stationnement Les élus ont adopté le budget annexe du parc de stationnement du boulevard de la Liberté. Opposition et majorité municipale ont débattu une nouvelle fois sur l’opportunité et les modalités de fonctionnement de ce nouveau parking sécurisé, situé en centre ville. Équipé d’une caméra de vidéoprotection et accessible de manière réglementée, ce parking dit « protégé » est ouvert depuis quelques jours. Pour tous renseignements, contacter le 04 67 00 81 89. Conventions de prêt de salles La commune met à disposition des associations des créneaux d’occupation au sein de salles municipales, afin de permettre de mener à bien leurs activités. À l’unanimité, les élus ont procédé à la mise en place de conventions entre la commune et les associations utilisatrices pour une meilleure organisation et un meilleur encadrement des pratiques, définissant ainsi les droits et responsabilités de chacun. Zac de la Capucière Les premiers travaux d’aménagement du parc d’activités économiques de la Capucière, à la sortie de l’A9, vont débuter d’ici la fin de l’année. Ce projet, porté par la communauté d’agglomération en partenariat avec la ville, devrait faciliter la création de plus de 600 emplois. À l’unanimité, les élus ont déterminé le montant de la participation de l’aménageur à la commune, soit 230.000 €, correspondant aux frais liés à la station d’épuration et au schéma directeur de l’eau. Par ailleurs, suite au déroulement de l’enquête publique parcellaire, le conseil a émis un avis favorable à la demande d’autorisation préfectorale pour la création de ce parc. L’assemblée municipale a invité l’agglomération « à se montrer attentive aux demandes des propriétaires des parcelles concernées par le projet ». Plan local d’urbanisme Suite à l’enquête publique organisée au cours des mois d’août et de septembre, les élus ont validé la modification simplifiée du plan local d’urbanisme, en dressant un bilan positif de la concertation. Les modifications mineures corrigent principalement des erreurs matérielles contenues dans certains plans. Eau et assainissement La commune a engagé une procédure de déclaration d’utilité publique pour la création d’un nouveau captage d’eau au lieu-dit « Le Cros ». Suite à un avis défavorable de l’hydrogéologue agréé, des études complémentaires ont été menées sur le site de la Barquette, montrant une très bonne productivité et une très bonne qualité de l’eau. Le conseil a donc décidé d’abandonner la procédure engagée au lieu-dit « Le Cros » et lancé une nouvelle procédure pour le site de la Barquette. De même, les élus ont validé une demande de subvention pour la réhabilitation du réseau d’assainissement au chemin des ânes entre la route départementale 13 et le chemin de la cave coopérative. Ecopôle de la Vallasse Suite au retrait de la commune de Portiragnes dans les contentieux engagés contre l’écopôle de la Vallasse, une nouvelle répartition a été établie entre les communes de Vias et de Bessan. Ces dernières ont décidé de poursuivre leur action juridique commune contre ce projet de création d’une décharge à proximité des deux cités. Il est rappelé que les séances du conseil municipal sont publiques. Les dates sont affichées en mairie et dans la presse.


EN SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Retrouvez les principales décisions prises par les élus lors des dernières réunions en mairie. Lotissement communal À l’unanimité, le conseil municipal a validé la cession de quatre premières parcelles du lotissement communal « Le Ponant ». Il s’agit des ventes au profit de Philippe Cortina, Eddy Caussat-Bosca, Christophe Civale et Laaziz Haddouchi. D’autres cessions seront adoptées lors de la prochaine séance municipale. Don de tableaux Marie-Françoise Demortier, artiste peintre de Marseillan, a décidé d’offrir deux de ses tableaux à la commune. S’agissant de dons sans condition et sans charge, les élus ont délibéré afin d’accepter ces dons. Les deux tableaux seront placés au sein du groupe scolaire Victor Hugo. Personnel municipal Les élus, à l’unanimité, ont adopté diverses délibérations relatives au personnel municipal comme l’adoption d’un règlement intérieur, les nouvelles dispositions du compte « épargne temps », une convention de mission de remplacement avec le centre de gestion ou la mise à disposition de personnels issus du centre communal d’action sociale dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. Délégations Différentes modifications ont été adoptées sur le champ des délégations données par le conseil municipal au maire, en ce qui concerne les marchés publics et les cas de subdélégations en cas d’empêchement du premier magistrat. Informations au conseil Les décisions prises par le maire en matière de contentieux ou de marchés publics ont été validées par les élus. À noter une décision relative à l’octroi d’un prêt auprès de la banque postale et celle concernant la réfection de façade du poste de police et de la bibliothèque municipale.

FEU VERT POUR LE PASSAGE PIÉTONNIER SUR LA VOIE FERRÉE La ville de Bessan a engagé, en 2009, une demande pour un aménagement piétonnier sur la voie ferrée dite de Vias à Lodève, à hauteur de la place Louis Gleizes entre le collège Victor Hugo et l’impasse donnant sur l’avenue Condorcet. Cette demande municipale, soutenue et exprimée à de multiples reprises par le conseil d’administration du collège, visait à réduire la durée de cheminement des collégiens vers la halle départementale de sport, mais aussi relier deux quartiers de la commune qui l’étaient avant la création de la voie ferrée. Malgré une insistance appuyée, les démarches engagées par la commune n’étaient pas jugées prioritaires par les autorités concernées, à savoir la SNCF et RFF (Réseau Ferré de France). L’action de la municipalité vient toutefois d’être entendue puisqu’après un accord de principe donné en 2011, RFF et SNCF ont autorisé la commune à aménager un passage piétonnier sur la voie. La convention va être adoptée par le conseil municipal fin novembre. Cette convention précise l’engagement financier de la commune pour l’aménagement de la partie donnant sur la voie (11.500 € HT) auxquels s’ajouteront les aménagements des abords. Pour ces travaux, la mairie a déjà engagé un appel d’offres afin de gagner sur les délais de réalisation. Un arrêté préfectoral viendra ensuite valider l’opération de longue haleine pour les élus et les services municipaux qui se sont mobilisés dans le cadre de ce dossier. Le calendrier précis des travaux s’adaptera aux possibilités de la SNCF, notamment pour la pose du platelage. Il ne s’agira pas d’une passerelle mais d’un passage au sol sécurisé pour les piétons et adapté aux normes relevant des personnes à mobilité réduite. Cette réalisation permettra une meilleure qualité de vie pour les collégiens et les bessanais dans leur ensemble.


JEUNESSE, AFFAIRES SCOLAIRES ET PÉRISCOLAIRES REMISE DES DICTIONNAIRES AUX ÉLÈVES DES CLASSES DE CM2 C’est une tradition ! Le début d’année scolaire est l’occasion pour les écoliers de CM2 de recevoir un dictionnaire remis cette année par le premier adjoint au maire, représentant le maire en convalescence, et les élus. C’est dans la salle du conseil municipal que les élèves de Philippe Gachard, Isabelle Hans et François Sanchez ont reçu cet outil pédagogique qui leur servira en classe de CM2 puis au collège. Ce passage en l’hôtel de ville aura également permis aux écoliers de poser de nombreuses questions. Celles-ci ont prouvé, s’il le fallait, l’intérêt des élèves bessanais pour cette rencontre mais aussi pour la vie de leur village. Ce moment d’échange s’est clôturé par un goûter.

BONNE RENTRÉE SCOLAIRE DANS LES ÉCOLES DE LA COMMUNE Comme chaque année, les élus municipaux ont procédé à une visite du groupe scolaire Victor Hugo le jour de la prérentrée des enseignants, une occasion de rencontrer les professeurs et faire un tour d’horizon des affaires scolaires. Emmené par le premier adjoint au maire, le groupe a tout d’abord pu constater les nombreux travaux réalisés durant l’été par la ville. La réfection complète de la cour de l’école élémentaire et l’aménagement d’une 6e classe à l’école maternelle ont été particulièrement salués. Les élus et les représentants de l’association de parents d’élèves ont pris connaissance des nouvelles modalités d’organisation du groupe scolaire Victor Hugo avec la mise en place de la réforme des rythmes scolaires. Du côté des effectifs, Jonathan Mura, directeur de l’école maternelle, a rappelé la création d’une 6ème classe avec un total d’élèves de 175, en progression sensible. Au niveau de l’école élémentaire, dirigée par Philippe Gachard, les effectifs sont en légère hausse également avec 254 écoliers à la rentrée. L’école élémentaire compte désormais 11 classes auxquelles il faut rajouter la classe d’intégration (Clis) de 12 élèves. Au cours de la rencontre entre tous les acteurs du complexe scolaire, la bienvenue a été souhaitée aux enseignants du collège et à son principal Gilles Despaux. Cette année, une stabilisation des effectifs au collège avec un total de 528 élèves (contre 535 l’an dernier), principalement originaires de Bessan et de Vias.

NOUVELLES RECRUES À L’ÉCOLE MATERNELLE C’est avec plaisir que la commune de Bessan accueille les nouveaux collègues de l’équipe enseignante de l’école maternelle. De gauche à droite : Christelle Hernandez, enseignante dans la classe créée cette année, qui vient de Lyon ; Lucie Demontis, ATSEM à mi-temps remplaçante ; Céline Correcher, ATSEM à temps plein qui occupait déjà un poste d’ATSEM à l’école maternelle Charles Perrault de Pézenas ; Johanna Legrand, professeur stagiaire de moyenne et grande section ; Ophélie Gardin, ATSEM remplaçante. Manque sur la photo : Virginie Receveur, enseignante à mi-temps chez les grands.


CULTURE, AFFAIRES SCOLAIRES ET PÉRISCOLAIRES

VISITE AU COLLÈGE VICTOR HUGO La période de la rentrée 2013 a été l’occasion pour le conseiller général du canton d’Agde de se déplacer à Bessan, comme il le fait régulièrement dans le cadre de ses diverses rencontres avec les élus, les particuliers ou les forces vives de la commune. Ainsi, le conseiller général du canton a effectué une tournée dans les collèges du secteur, dont le collège Victor Hugo de Bessan. Il y a été accueilli par le principal, Gilles Despaux, et son équipe. En présence du vice-président de l’agglomération délégué aux transports et du président du Sivom du canton d’Agde, le principal a fait un tour d’horizon de la rentrée des collégiens bessanais et viassois. L’élu départemental s’est montré satisfait des points positifs de la rentrée dans cet établissement, lesquels ont été mis en œuvre par le Conseil Général, et principalement la réalisation de travaux d’entretien et de modernisation demandés pour la sécurisation des entrées, ou encore les dernières dotations départementales attribuées : pratique de l’éducation physique et sportive pour le cycle de natation, renouvellement de mobilier, mise en conformité sécurité des locaux, automatisation du portail d’entrée…En présence du premier adjoint représentant le maire de Bessan, le dossier de création d’un passage piétonnier entre le collège et la cave coopérative, a été évoqué en détail. Ce passage permettra de relier directement le collège aux nouveaux quartiers, évitant un détour aux collégiens se rendant notamment à la halle départementale de sport.

UNE RENTRÉE VITAMINÉE À LA BIBLIOTHÈQUE DE LA PROMENADE Ont déjà eu lieu, la soirée contes pour enfants et adultes avec quatre conteuses le 27 septembre 2013 et la visite des expositions « Une vie pour un canal » et « Molière de A à Z » conduite par Alain D'Amato le 4 octobre 2013. Encouragée par votre intérêt, la bibliothèque de la Promenade propose : pour les enfants de 3 à 8 ans, L’heure du conte, animation gratuite menée par Geneviève Vaguer et Sylvie Loubet. Le thème annuel sera : « Les contes d'ici et d'ailleurs ». Prochaine date à retenir : 4 décembre 2013, de 14h30 à 15h30. Pour les adultes : tirage au sort d'un lecteur par mois. Récompense au lecteur le plus assidu du trimestre. Goûters littéraires : en novembre, la guerre de 14-18. En février : la nouvelle et en mai : la poésie. Le 3ème concours littéraire se déroulera de janvier à juillet 2014. Plus de 1.000 ouvrages pour les adultes : romans, policiers, biographies ainsi que albums, romans, documentaires et bandes dessinées pour les jeunes vous attendent. Venez les découvrir. Rappel des permanences : adultes, tous les mercredis de 17h à 19h (horaires d’hiver), de 16h à 18h (horaires d'été).

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES : DES AMÉNAGEMENTS POUR LES FAMILLES La mise en place de la réforme des rythmes scolaires a eu lieu en septembre dernier dans les écoles maternelle et élémentaire de la commune. Ce grand chantier national, ayant notamment nécessité un investissement financier et d’organisation pour la commune et ses partenaires, a été reçu plutôt positivement par les enfants et les familles. Enseignants, association des parents d’élèves, personnels municipaux ont été pleinement associés à cette nouvelle façon de travailler dans les écoles. Comme elle s’y était engagée, la mairie a mis en place des ajustements dès la rentrée des vacances de Toussaint. Principal changement : les familles qui étaient obligées de réserver les 4 jours de Temps d’Activités Périscolaires (TAP) peuvent désormais choisir leur jour à la carte. Une souplesse qui vient accompagner des aménagements horaires pour l’encadrement des enfants. Des bilans sur les contenus des TAP seront prochainement organisés dans le cadre du comité de suivi entre les différents partenaires. Enfin, les associations locales vont être invitées à participer, avec la mise en place d’activités culturelles nouvelles dès janvier, comme cela était prévu. Un bilan complet de la réforme des rythmes scolaires à Bessan sera effectué dans le courant du premier trimestre 2014 afin de déterminer si de nouveaux ajustements sont nécessaires avant la généralisation de cette réforme à toutes les communes de France en septembre 2014.


AMÉNAGEMENTS ET URBANISME QUATRE PARCELLES DU LOTISSEMENT COMMUNAL SONT DISPONIBLES

VENTE D’UN LOGEMENT SUR LA PLACE DE LA FONTAINE

Avec la présente annonce, la mairie de Bessan informe la population que sur les onze parcelles mises en vente du lotissement communal « Le Ponant », route de Montblanc, quatre lots à bâtir sont toujours disponibles. Les surfaces et les prix de ces parcelles restantes sont les suivants : lot 5 de 170 m² à 44.730€ TTC, lot 7 de 253 m² à 66.569 € TTC, lot 8 de 440 m² à 115.773€ TTC et lot 11 de 414m² à 108.932€ TTC. Les personnes intéressées doivent retirer un dossier de candidature en mairie et le retourner uniquement par courrier postal dûment complété et signé, à l’attention de Monsieur le Maire de Bessan, Hôtel de Ville, CS 2 0 0 0 1 , 34550, Bessan. Pour tous renseignements complémentaires, contactez le service urbanisme au 04 67 00 81 80.

L’appartement mis en vente par la mairie se situant dans l’immeuble en copropriété, place de la Fontaine est toujours disponible. De type F4 et d’une surface totale de 96,70m² avec garage cet appartement présente bien des avantages. En plein centre ville, il est composé d’un séjour spacieux donnant sur une grande terrasse, d’une cuisine indépendante, de trois chambres, d’une salle de bains, d’un WC et d’une cave. La gestion des parties communes est assurée par un syndic et quelques travaux de rénovations sont à prévoir par l’acquéreur. Le prix de vente est de 140.000€ TTC, pour tous renseignements, contactez le cabinet du maire, tel. 04 67 00 81 89.

UN NOUVEAU PARC DE STATIONNEMENT

INONDATIONS : UNE RÉUNION EN SOUS-PRÉFECTURE DÉTERMINANTE

Dès ce mois de novembre, 41 places de stationnements sont disponibles sur le parc de stationnement fermé et sous vidéo surveillance, avenue de la Liberté. Vous pouvez vous renseigner quand au fonctionnement de ce site ou réserver une place de stationnement en venant en mairie ou en téléphonant au heures d’ouvertures au : 04 67 00 81 81.

NOMBREUX TRAVAUX DE MISE EN CONFORMITÉ SUR LA VOIRIE C’est dans la continuité de l’obligation de la mise en conformité du réseau d’eau que les agents des services techniques sont intervenus dernièrement dans la commune. En effet de nombreux branchements d’adduction d’eau existants étaient toujours en plomb et donc plus aux normes d’aujourd’hui. Ainsi, courant octobre et novembre 2013, les agents des services techniques ont supervisé et contrôlé la conformité des travaux réalisés dans le village afin que tous les branchements obsolètes et vétustes soient remplacés. Dans le même temps, les agents des services techniques ont comblés les trous, dit « Nids de poules » de certaines rues bessanaises afin d’entretenir nos routes de plus en plus fréquentées et de ce fait plus vite endommagées.

La mairie de Bessan a participé à une récente réunion en souspréfecture de Béziers sur les digues protégeant le bas village des crues de l’Hérault. En effet, la commune ne dispose plus de cette compétence, transférée à la communauté d’agglomération, alors que dans le même temps un plan global de travaux sur le bassin versant de l’Hérault est à l’étude par un syndicat mixte regroupant l’État et les collectivités locales concernées. Malgré des refus encore récents des services de l’État, la commune a réussi à obtenir l’autorisation de réparation d’une partie du chemin menant au Moulin ayant été emportée lors de la dernière crue. D’autre part, la communauté d’agglomération doit mettre en œuvre une étude pour connaître la nature des travaux à engager sur les chaussées existantes. La ville de Bessan est chargée de réfléchir à la mise en place de batardeaux.


ENVIRONNEMENT ET QUALITÉ DE VIE COLLECTE DES DÉCHETS À RISQUES INFECTIEUX Si le Sictom Pézenas - Agde n’a pas encore mis en place de dispositif de collecte des déchets de soins à risque infectieux, ce n’est pas pour autant qu’il faut jeter les déchets à risques infectieux perforants dans la poubelle des ordures ménagères. Les infirmières ou les médecins connaissent parfaitement le protocole à suivre mais souvent les personnes en auto-traitement ne savent que faire de ces déchets. Hors conformément à la loi n°2008-1425 du 27 décembre 2008 – article 30, en l’absence de dispositif de collecte de proximité spécifique, les officines de pharmacies, les pharmacies à usage intérieur et les laboratoires de biologie médicale sont tenus de collecter gratuitement les déchets d’activités de soins à risque infectieux produits par ces patients et apportés dans les contenants réservés à cet effet. Si la mise en place de ces collectes ne sera opérationnelle que fin 2013, votre pharmacien peut vous donner les coordonnées des points de collecte. Ces points de collecte sont des lieux où les patients peuvent rapporter les conteneurs pleins, lesquels seront récupérés et traités par des opérateurs. D'ici la fin de l'année 2013, ces points de distribution et de collecte seront déterminés région par région et référencés sur un site internet par l'association DASTRI, éco-organisme agréé en décembre 2012.

POUR DES TROTTOIRS PROPRES Tout propriétaire de chien a au moins pensé une fois au problème que constitue les déjections de son ami à quatre pattes. Ces crottes constituent une véritable nuisance. D'une part, parce que cela n'est pas propre, mais en plus, parce que cela est dangereux. Nul n'est à l'abri de marcher sur une de ces déjections et ainsi glisser… Au delà de ces problèmes d’hygiène et de sécurité, il faut savoir que laisser les déjections de nos « toutous » sur le trottoir, la voie publique ou dans un lieu public est puni d’une amende prévue pour les contraventions de la 2ème classe. Aussi, pour aider les bessanais propriétaires de chiens et éviter les verbalisations, la municipalité met gratuitement à disposition des sacs spécifiques et des poubelles sont réparties dans toute la commune afin de recevoir ces déjections. Renseignements : contactez les services de la mairie au 04 67 00 81 81.

COMMUNIQUÉ DE LA CAVE COOPÉRATIVE Suite aux incommodités des riverains gênés par les odeurs nauséabondes provenant du bassin d’évaporation de la cave coopérative de Bessan cet été, un communiqué de presse de la direction de la cave coopérative a été publié afin d’informer tous les bessanais de l’évolution du dossier. Nous le retranscrivons ici. « En janvier 2013, suite à une mise en demeure de l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée pour risque de pollution des nappes phréatiques, la cave coopérative a procédé à la mise aux normes de ses bassins d’évaporation. De janvier à septembre, la cave a stocké ses effluents dans des cuves. Au mois d’octobre, nous avons procédé aux vidanges de ces cuves, ainsi que des effluents produits par la récolte 2012. La pluviométrie importante de l’hiver et du printemps, très peu d’évaporation en début d’été, n’ ont pas permis d’arriver en juin avec des bassins vides. Aujourd’hui une quantité non négligeable se trouve encore dans les bassins, provoquant des odeurs nauséabondes. Consciente de cet état, la cave a tout mis en œuvre pour pallier à cette situation. Elle a contacté une société leader dans la maîtrise des odeurs des effluents vinicoles, ainsi qu’un chercheur de l’Inra, Boris André, qui a participé à mettre au point un procédé empêchant les odeurs de se développer dans les bassins d’évaporation. La société Terralys a procédé au traitement du bassin avec les produits Yara préconisés par l’Inra et Boris André. La cave coopérative s’excuse de l’énorme gêne subie par les riverains et la population de Bessan ; elle assure que tout est mis en œuvre pour que cette situation ne se reproduise plus ».

DU BROYAT DE VÉGÉTAUX GRATUIT Le Sictom Pézenas-Agde met gratuitement à disposition des communes et de leurs administrés du broyat de végétaux. En effet, pour une quantité minimale de 30 mètres cubes, le Sictom livre gratuitement ce broyat à toutes personnes intéressées. Pour rappel, le broyat est un mélange de feuilles et de bois déchiquetés par un broyeur. Il peut être utilisé de la façon suivante : étalez le broyat en couche de 3 à 5 cm autour des arbres fruitiers, des arbustes d’ornements, des plantes vivaces et entre les lignes de légumes au potager. Ce paillage naturel permet de diminuer les arrosages et donc de réduire la consommation d’eau et limite l’utilisation des désherbants ou autres produits chimiques. On peut également le mettre dans le compost en l’intégrant en couches. Pour bénéficier du broyat mis à disposition, contactez le Sictom par téléphone au 04 67 98 45 83 ou par courriel : contact@sictom-pezenas-agde.fr.

STATIONNEMENT EN CENTRE VILLE La création de parkings à proximité du centre historique permet aux automobilistes de trouver des places de stationnement leur permettant ensuite d’accéder facilement aux services publics et aux commerces proches. Ces horodateurs gratuits sont en place dans des zones dites « bleues » : Grand’rue, place de la mairie, place de la Promenade, rue de la République... Ces zones autorisent un stationnement gratuit durant une heure maximum (par demi-journée) après délivrance d’un ticket.


AFFAIRES SOCIALES ET SOLIDARITÉS « BESSAN SLA » Dernièrement, beaucoup d’amis, de sympathisants et d’adhérents de l’association « Bessan SLA » étaient présents à la salle des fêtes, suite à l’invitation de la présidente, Marie Marc, et de ses membres actifs. Cette association, née il y a un peu plus d’un an sous l’égide de l’ARSLA, vise à collecter des fonds pour lutter contre la sclérose latérale amyotrophique (appelée communément maladie de Charcot) et ses maladies dérivées. Lors des interventions, Marie Marc était accompagné de Béatrice Gély, vice présidente, qui a pris la parole en son nom pour accueillir l’assistance, mais également le parrain de l’association, Florian Giustiniani, et la déléguée de l’ARSLA, venue de Lozère, Marie-Françoise Pourcier, représentant le siège parisien de l’association. La soirée avait pour objectif de remettre officiellement les fonds collectés par l’association locale depuis sa création. Repas, tombolas à Bessan et Roujan, organisation d’une grande journée festive à Bessan ont permis de collecter la somme de 4.000 € qui a été remise à MarieFrançoise Pourcier. Ces fonds vont venir en aide à la recherche et aux malades qui attendent un traitement curatif déterminant. Ces derniers ont d’ailleurs été au centre d’un film projeté au cours de la réunion. Très poignant, il a permis de mieux comprendre les difficultés liées à ces maladies neurodégénératives. En France, près de 6.000 personnes (environ 3 nouveaux malades par jour) sont atteintes par ces maladies caractérisées par la dégénérescence progressive des neurones moteurs, touchant les muscles, mais aussi la voix. C’est sous des applaudissements que l’équipe de « Bessan SLA » a été chaleureusement félicitée pour son dynamisme et son action, avant que l’assistance ne partage le verre de l’amitié, appelé une fois n’est pas coutume, le verre de l’espoir !

SOUTIEN ACTIF AUX CHERCHEURS D’EMPLOI AVEC LE PLIE La commission d’intégration de validation des parcours du PLIE (Plan Local d’Insertion et de l’Emploi) s’est réunie dernièrement à Bessan dans la salle du conseil municipal. Ces réunions mensuelles regroupent les membres des centres communaux d’action sociale, de l’agence départementale de solidarité du conseil général, de la mission locale d’insertion…. Elles ont pour but d’étudier les dossiers des bénéficiaires dépendants des différentes communes de la communauté d’agglomération « Hérault Méditerranée ». Il s’agit principalement d’un travail d’évaluation et d‘analyse de chaque étape des personnes soutenues par le PLIE. Ces accompagnatrices (qui peuvent être des assistantes sociales) reçoivent régulièrement des personnes en recherche d’emploi ou des bénéficiaires du RSA, pour les guider dans leurs démarches. Elles les soutiennent lors de leur sortie du dispositif, quand un emploi a été obtenu, qu’il s’agisse d’un contrat à durée déterminée ou indéterminée. Les PLIE sont très utiles pour favoriser l’accès ou le retour à l’emploi durable des personnes rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle.

UN BEAU GESTE POUR LA VIE ! Pour certains, déjà donneurs réguliers, le don du sang est essentiel et solidaire. Le prélèvement en lui-même dure entre 8 et 10 minutes, et il faut compter un peu moins d’une heure pour effectuer l’ensemble du parcours du don. Avant chaque don, un médecin réalise un entretien médical confidentiel avec pour principe essentiel le respect de la sécurité du receveur et du donneur. Le prélèvement est ensuite réalisé et se termine par une collation conviviale. Quelle que soit la période de l’année, les dons de sang sont toujours nécessaires : chaque jour, dix mille dons doivent être réalisés pour répondre aux demandes des établissements de soins et aux besoins des malades. Dans l’Hérault, en 2013, près de 30 000 donneurs ont été accueillis sur les collectes organisées par l’EFS (Etablissement Français du Sang).


MAISON DE RETRAITE, ÉTAT CIVIL ET SOLIDARITÉS INNOVATION MÉDICALE La maison de retraite « Les Jardins des Tuileries » de Bessan, gérée par le centre communal d’action sociale de la ville, est l’un des établissements départemental qui expérimente depuis quelques mois la télémédecine, grâce à un partenariat avec les hôpitaux du bassin de Thau. Il s’agit d’un système de visioconférence entre le résident et un médecin spécialisé, en présence, et avec l’aide si nécessaire, de l’équipe soignante de l’établissement. À l’issue de la visite, le médecin traitant du pensionnaire en reçoit le compte-rendu. Cette innovation médicale cumule des avantages : il assure une prise en charge rapide des résidents ; il évite les déplacements en ambulance angoissants et relativement longs vers un hôpital ; il permet au malade d’avoir un contact visuel rassurant avec le médecin, et à celui-ci la possibilité de décrypter autant les gestes que les paroles. Actuellement à Bessan, sont utilisées la télé-gériatrie pour les problèmes généraux, la télé-dermatologie, la télé-psychiatrie, et la télécardiologie. Selon le directeur, François Costalat, les hospitalisations ont nettement baissé depuis la mise en place de ce système. La modernisation de l’établissement va se poursuivre avec de nouveaux projets comme des formations à distance avec des médecins spécialistes ou des visioconférences avec les familles. Dernièrement, une équipe de TF1, est venue filmer à la maison de retraite une consultation médicale réalisée par ce moyen. Jean-Pierre Pernaut a présenté le reportage au journal de 13h, le 8 octobre dernier.

DU CÔTÉ DE L'ÉTAT CIVIL BESSANAIS Naissances : Ethan Sabatier, Mathias Augé Declercq, Alonzo Maréchaux, Inès Hammouch, Sidjie Simon-Perrier, Djabo Taseer, Mathilde Alaime, Sarah Derrien, Charly Barat, Quentin Meurgey, Luciano Garcia, Maëlys Churin Baptême civil : Brayan Dunant, Mathis Creiche, Liam Khattab Mariages : Raphaël Carrierre et Séverine Ronda, Gencay Akbulut et Marina Fialdès, Yannick Munoz et Catherine Fontaine, Yoann Bertin et Sandra Legalché, Christophe Perez et Domnique Auriach, Mourad Aïchouche et Angélique Guillonneau, Alexandre Pintat et Océane Orset, Joël Roux et Karine Valery. Décès : Ramona Corzo Gomez née De La O Moreno, Joséphine Juana, Fernand Brenas, Pierre Pena, Hasnia Khattab née Besseghir, Jean Estournet, René Coeurveillé, Gérard Hanifi, Alice Zéhé née Gidel, Rose Rogues née Hohl, Maria Noguera née Condes, Marguerite Mounis née Huc, Pierre Dumontet, Robert Le Hue , Eric Roque, Simone Tanghe née Duquesnoy, Frédéric Dépaule, Paul Bénet, Gilles Deleuze, Cécile Catasus née Martinez, Claude Maurandy, Marie-Louise Hérail née Séverac, Josette Mathieu née Villeneuve, Simone Delpech née Sèbe, Taïf Khalid, Albert Chaumarat, Carmen Padilla née Garcia Caparros, Slama khadija née Hassab.

LUTTER CONTRE LE CANCER Aujourd’hui, c’est mille nouveaux cas de cancers par jour. Comment faire un don pour lutter contre le cancer sans débourser un centime? C’est simple… en donnant vos anciens téléphones portables, cartouches d’imprimantes (jet d’encre) et radiographies (argentiques) dont vous n’avez plus l’utilité. La collecte dans le département de l’Hérault se poursuit et la mairie de Bessan en est un des partenaires. Cette collecte à trois objectifs : un objectif écologique en évitant le gaspillage et en extrayant de chaque produit les éléments valorisables; un objectif solidaire car cela créé des emplois pour les personnes handicapées assurant le recyclage ; un objectif économique puisque la collecte des ressources s’effectue dans le cadre de la recherche dans la lutte contre le cancer. Un téléphone collecté c’est 1,40 € net pour le comité de l’Hérault de la Ligue et 1.000 téléphones c’est un emploi adapté pendant un mois. Une urne spécifique pour les téléphones portables est disponible en mairie. Laissez vos radiographies argentiques à la pharmacie Elixir ou en centre de radiologies et les cartouches d’imprimantes (jet d’encre) aux écoles. Pour tous renseignements, tel. 04 67 61 31 31 ou mobiligue34@gmail.com.

LES INFOS DU TÉLÉTHON 2013 Comme chaque année, la coordination bessanaise organisatrice du Téléthon s’est réunie pour la préparation de l’édition 2013 à la salle des fêtes. Composée de représentants associatifs et d’élus municipaux , cette assemblée a décidé que les activités prévues se dérouleraient principalement les samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre 2013. Cependant, ces deux dates ne sont pas figées et les associations qui le souhaitent, peuvent également organiser des manifestations dès aujourd’hui, sous réserve de se déclarer officiellement auprès de la coordination. Plusieurs activités ont déjà été proposées par les associations présentes : vente de gâteaux dans les écoles, parcours de marche, danse country, tombola, loto, participation active des sapeurs pompiers, atelier culturel et artistique, théâtre…. Pour tous renseignements, tel. 04 67 77 54 42.


DU CÔTÉ DES TRAVAUX MUNICIPAUX Retrouvez en images quelques travaux les plus récents engagés par la municipalité au travers des services techniques municipaux ou d’entreprises privées.

Aménagement de voirie au chemin des Rompudes

 Parc de stationnement public boulevard de la Liberté

LES DERNIERS AMÉNAGEMENTS RÉALISÉS PAR LES SERVICES TECHNIQUES MUNICIPAUX Les services techniques municipaux ont effectué de nombreux travaux ces derniers mois. Comme à l’habitude, la liste qui suit est non exhaustive : réalisation d’un poste de relevage au chemin des Rompudes avec également la réalisation d’enrobés, de trottoirs, de chicanes et redimensionnement du pont ; réfection des réseaux souterrains et des enrobés de la cour de l’école élémentaire, mise aux normes du bâtiment principal de l’école par rapport aux règles d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite ; divers travaux de rénovations et d’aménagements intérieurs dans les écoles élémentaire et maternelle avec peintures et créations de rangements… ; création d’un parc public de stationnement sur le boulevard de la liberté avec enrobés et pose d’un portail automatique sécurisé ; travaux de mise en séparatif des réseaux d’assainissement dans la rue des Mègeries Basses et dans la rue des Soleillers ; mise en place d’un échelle de crue sur l’Hérault près de la Guinguette...

Mise en place d’une échelle de crue sur les berges de l’Hérault 

Poste de relevage chemin des Rompudes 

Réfection de la cour de l’école élémentaire Victor Hugo 


SÉCURITÉ ET CITOYENNETÉ NOUVEAUX PERMIS DE CONDUIRE Depuis le 16 septembre 2013, les permis de conduire ont changé d’aspect devenant ainsi un titre européen sécurisé, pratique et renouvelable au format « carte de crédit ». Cependant, le principe du permis à point ne change pas ! Voilà ce qui est nouveau : ce permis contient une puce électronique et une bande MRZ (zone lue par la machine) qui permettront de mieux lutter contre les fraudes. Cette puce renferme les seules et uniques informations visibles sur le titre : état civil du conducteur ; date de délivrance et numéro du document ; les catégories obtenues ainsi que les restrictions éventuelles au droit de conduire (port de lunettes, véhicule aménagé…). Ces cartes ne contiennent pas d’empreintes digitales, ni le capital des points, ni l’historique des procès verbaux. En France ce nouveau permis de conduire est renouvelable tous quinze ans pour les catégories A et B. Les permis de conduire des catégories dites « lourdes » C et D ou les titres soumis à un avis médical devront être renouvelés tous les cinq ans. Cette démarche administrative qui se fait sans visite médicale ou examen associé (à l’exception des situations particulières prévues par les codes de la route) permettra notamment de mettre à jour les coordonnées du conducteur ainsi que sa photo d’identité. Quels en sont les autres avantages? Les usagers n’auront plus à se déplacer en sous préfecture de Béziers ou préfecture pour retirer leur titre de conduite. En effet les permis seront directement envoyés, après production par l’imprimerie nationale, au domicile du titulaire (sauf cas particuliers nécessitant une remise du titre au guichet par l’usager). De plus avant fin 2013, dans cet envoi, les titulaires recevront le code de consultations de leurs points sur le télé service « Télé points » sans en faire la demande auprès de la préfecture : https://tele7.interieur.gouv.fr/. Ils pourront également suivre la fabrication de leur permis sur le site internet de l’agence nationale des titres sécurisés : www.ants.gouv.fr. Et les autres conducteurs peuvent-ils garder leur permis sous leur forme? Eh non….Pas de panique, le passage au nouveau permis se fera progressivement. La reprise des titres à l’ancien format n’interviendra pas avant 2015 et se poursuivra jusqu’au 19 janvier 2033, selon les modalités en cours de définition et tout sera fait pour faciliter la vie des usagers. Aussi, il sera inutile de se déplacer en sous préfecture ou préfecture pour demander un nouveau permis de conduire. Si votre titre a été délivré avant le 19 janvier 2013, il reste valide jusqu’en 2033. À partir de 2015, ces permis de conduire seront remplacés par les permis sous format « carte de crédit », et c’est la préfecture qui informera les titulaires des modalités d’échange le moment venu. Seuls les permis délivrés entre le 19 janvier 2013 et le 16 septembre 2013 seront remplacés en priorité en 2014.

LISTES ÉLECTORALES L’inscription sur les listes électorales n’est pas seulement un devoir civique, mais résulte également d’une obligation légale en vertu de l’article L. 9 du code électoral. Elle est indispensable pour pouvoir voter. Les demandes d’inscription peuvent être effectuées en mairie jusqu’au 31 décembre 2013 inclus. Pour s'inscrire sur les listes électorales, il est nécessaire de présenter les documents suivants : une pièce d’identité en cours de validité (de préférence la carte nationale d’identité), un justificatif de domicile récent (daté de moins de trois mois à la date du dépôt). Tout changement de domicile, même dans la commune, ou d’état civil doit être signalé à la mairie et justifié d’un document datant de moins de trois mois à la date de dépôt. Nous vous rappelons également que tous les justificatifs présentés doivent préciser les noms et prénoms en entier et l'adresse de l’électeur concerné.

MISE EN PLACE DU DISPOSITIF « VOISINS VIGILANTS » DANS DEUX QUARTIERS L’accord de la préfecture et de la direction départementale de la sécurité publique est arrivé en mairie dans le courant du mois d’octobre. La ville est autorisée à utiliser le dispositif « Voisins Vigilants » dans deux quartiers de la commune : celui de la Renga et celui du Puech Méja. Ce dispositif permet d’établir un lien étroit entre la police municipale, la gendarmerie nationale et des référents identifiés des secteurs concernés. Ces référents participent au lien social de leur quartier et apportent une participation citoyenne visant à accompagner les forces de polices dans la lutte contre la délinquance, grâce à leur engagement.


AU FIL DES DOSSIERS MUNICIPAUX INAUGURATION DE LA STATION D’ÉPURATION

DES COMPTEURS D’EAU MODERNES

La station d’épuration de Bessan a été inaugurée par le maire, le conseiller général de l’Hérault et les membres du conseil municipal, sur le chemin de l’Allée. C’est Arnaud Lebeuze, directeur des services techniques municipaux, qui a débuté ce rendez-vous inaugural en présentant les caractéristiques techniques du projet, aux côtés des représentants du bureau d’études et des sociétés ayant assuré la construction. Tour à tour, le maire et le conseiller général du canton d’Agde ont rappelé les objectifs de la réhabilitation de la station d’épuration, dont le montant total s’élève à près de 3 millions d’euros avec des subventions obtenues du conseil général et de l’État. Le conseiller général de l’Hérault a tenu à souligner le développement actif et harmonieux de la ville de Bessan, rappelant qu’il avait plaisir à soutenir les projets de la municipalité auprès de l’assemblée départementale. Le premier magistrat a lui mis en avant le procédé technique de la nouvelle station qui répond désormais à la réglementation, et surtout qui permet d’anticiper l’essor du village dans de bonnes conditions tant au niveau de l’assainissement des habitations que des projets économiques comme la zone d’activité de la Capucière. Il a également salué son prédécesseur Michel Blat qui avait décidé de créer la station d’épuration en 1983. Trente ans après, les élus ont coupé le ruban d’un équipement qui va permettre aux bessanais de bénéficier d’un service d’assainissement collectif de qualité, comme l’a démontré la visite du site à l’issue de la cérémonie.

Vous aviez l’habitude de voir les agents des services techniques déambuler dans les rues avec leurs carnets pour noter vos consommations d’eau. Aujourd’hui, la relève des compteurs d’eau se fait par saisie informatique aux moyens d’ordinateurs portables par saisie manuelles, soit à distance par radio relève. Pour rendre totalement opérationnelle cette interface informatique, les services techniques vont équiper progressivement la majeure partie du parc compteurs ou changer les compteurs trop anciens. Cette modernisation est dans la continuité du programme de la régie de l’eau qui a pour objectif de garantir la performance des équipements, de faire une relève plus rapide et d’assurer un suivi au plus près des consommations. C’est donc un gain de temps pour les différents agents qui faisaient une saisie manuelle puis une deuxième sur informatique. Maintenant, ils n’auront qu’à brancher la clé USB de leur ordinateur sur celui de la comptabilité afin que les données relevées se téléchargent automatiquement. Les agents des services techniques, l’agent comptable référent ainsi que le directeur des services techniques, ont suivi une formation poussée : utilisation des ordinateurs portables, paramétrages de radio relève, familiarisation du nouveau logiciel comptable pour la facturation et la gestion du parc compteurs. Ce niveau système permet d’avoir une gestion raisonnée des investissements du parc compteurs et une plus grande fiabilité pour les consommateurs.

NOUVEAU LOTISSEMENT COMMUNAL « LE PONANT » Construit en continuité de la résidence « Les Vignes », le lotissement communal « Le Ponant » a été inauguré par la municipalité. Composé de onze lots, ce lotissement a permis la création de la rue de l’Occitanie, reliant la rue de la cave coopérative et la route départementale, dite de Montblanc. Lors de l’inauguration, qui s’est déroulée en présence des représentants des entreprises, des élus et des futurs propriétaires des lots, le maire, a tenu à rappeler brièvement les objectifs municipaux en matière de logement. Il a ainsi indiqué que Bessan poursuivait une courbe modérée de son développement, privilégiant la qualité de vie, mais aussi l’essor indispensable d’une ville en expansion pour conserver services, commerces et attractivité. L’objectif est de privilégier une évolution positive, mesurée et harmonieuse de la démographie afin aussi de respecter la loi imposant la création de logements dans chaque commune.


CULTURE, PATRIMOINE ET TRADITIONS 13ème CHAPITRE DE LA CONFRÉRIE BESSANAISE La confrérie « Croustade et Rosé de Bessan » a organisé son 13e chapitre annuel qui a eu l’honneur de regrouper pas moins de 20 confréries invitées, originaires du département et d’au-delà. Il s’agissait des confréries suivantes : L’ail Rose de Lautrec, Saint-Andiu de la Galinière de Béziers, les Lichoneux de la Tarte Tatin, les Chevaliers de SaintChinian, les Chevaliers de Saint-Saturnin, les Manges Tripes d’Alès, les Becos Figos de Nézignan l’Evêque, la Commanderie de Faugères, les Pastaïres et les Tastaïres du Pays d’Oc, les Chevaliers de SaintChristophe de Puisserguier, la confrérie de la Truffe, les Tastes Trénel de Millau, le Consulat de Septimanie, le Picpoul de Pinet, la confrérie Génération Géminian de l’Aude, les Mille et une Pâtes de Sète, la conL’ÂNE FÊTE L’OCCITANIE À TOULOUSE frérie des Stofe de Belgique, la compagnie des vins de pays du Gard et L’âne de Bessan, voyage de temps en temps au gré la Piñate de Valras-Plage. Vêtus de leurs toges et précédés de leurs d’invitations. Après Paris, Remich, la Belgique ou un oriflammes, chacun a traversé en cortège le centre du village et le marpassage en terre espagnole à Tarragone l’an dernier, ché dominical, pour se rendre à l’église où le père Barthès a célébré l’âne de Bessan a pris la direction de Toulouse. À l’oc- l’office, dont une partie a été dite en occitan. C’est à la salle des fêtes, casion du lancement du 14e festival « Occitania », orga- que la confrérie a intronisé quatre nouvelles personnalités dans l’ordre nisé par l’institut d’études occitanes de Haute-Garonne, de la Croustade et du Rosé de Bessan. Ainsi, le grand maistre bessal’âne de Bessan a défilé aux côtés de nombreux ani- nais, Guy Chicouras, a adoubé Paul Hyché, Manuela Morays-Moréno, maux totémiques ou de traditions du Sud de la France, Mathieu Laval-Mas et Jean-Claude Laurent. Ils se sont tous les quatre mais aussi du Pays Basque espagnol, de Catalogne, engagés à porter haut les atouts des deux spécialités locales devant d’Alsace, d’Italie ou du Maghreb. La délégation bessa- des personnalités dont le premier adjoint au maire, le conseiller général naise, emmenée par la municipalité et les amis de l’âne, et la vice présidente du CCAS, adjointe au maire. Tous ont fait un chaa été du voyage pour encourager les musiciens et les leureux accueil aux nouveaux arrivés. La tradition perdure ! danseurs de l’âne lors de ce rendez-vous, soutenu par la participation du petit âne. Bravo à tous.

VIF SUCCÈS POUR LA MULASSA DE TARRAGONE À BESSAN Ils avaient fière allure ces animaux totémiques et leurs groupes musicaux respectifs dans les rues de Bessan. Malgré un temps grisâtre, la réussite populaire a été au rendez-vous du grand rassemblement des animaux totémiques organisé par la ville de Bessan avec le soutien de l’association des « Amis de l’Âne » et du comité des fêtes. Une foule importante a suivi avec plaisir cet événement accueillant ainsi une délégation d’une trentaine de personnes originaire de Tarragone, et leur animal totémique : la Mulassa. Invitée d'honneur, la Mulassa (une mule en bon français) a défilé dans les rues du centre ville aux côtés des Ânes de Bessan, du Cheval Marin d’Agde, du Poulain de Montblanc et du Poulain de Pézenas. Une ambiance exceptionnelle a permis aux différents groupes d'évoluer au cœur du centre ville entre la place de la Promenade, la place de l’Hôtel de Ville, la place de la Fontaine et l’église Saint-Pierre. L’Âne et la Mulassa ont terminé le défilé de manière unie, les danseurs de chaque groupe échangeant leur rôle sous les applaudissements de la foule et des élus tous s’étant déplacés pour ce rendez-vous unique en son genre, puisque seuls des totems équidés étaient présents lors de ce rassemblement. La délégation espagnole a été ravie de découvrir Bessan et cela a renforcé les liens amicaux développés depuis la première rencontre entre occitans et catalans à Tarragone en 2012. Un week-end amical et convivial qui œuvre activement pour la défense des coutumes et des traditions.


CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES, CULTURE ET JEUNESSE DES PAGES D’HISTOIRE EN IMAGES

LES CONSEILS DES ENFANTS ET DES JEUNES DE L’HÉRAULT SE SONT RENCONTRÉS AU DOMAINE DE BAYSSAN À BÉZIERS Le 19 octobre dernier, au Domaine de Bayssan à Béziers, nous y étions. 150 jeunes et accompagnateurs des divers conseils de l'Hérault représentaient notre département. Le Conseil Municipal des Jeunes de Bessan était composé d'une délégation de huit élus et quatre accompagnatrices. Après une présentation de chaque conseil devant le grand groupe, nous avons été répartis dans différents ateliers de différentes couleurs (Bleu – Rouge – Vert – Rose) vers différents endroits du domaine. On devait répondre aux questions : âge ? Classe ? Ville ? ce que l'on aime ou déteste ? et ainsi à mieux se connaître. À midi trente, nous avons eu un buffet à volonté : très bon ! L'après-midi, retour vers nos salles respectives et questions portant sur notre rôle d'élus. Pourquoi se présenter aux élections du C.M.J ? On a pu voir que les situations d'élection n'étaient pas les mêmes partout : certains élus, d'autres choisis. Chaque groupe a préparé un compte rendu, des petites pièces. Au retour dans l'amphithéâtre, chaque atelier a montré son travail, chacun à son tour. Une troupe de théâtre a ensuite donné des scènes improvisées. Nous avons bien ri, les acteurs jouaient en nous représentant. Le goûter a fini cette journée. Ce fut une merveilleuse journée. Nous nous sommes libérés, et nous sommes prêts à donner une nouvelle impulsion à notre CMJ. Ce présent article a été rédigé par quelques élus du CMJ de Bessan : Justine, Manon et Adrien.

Après « L’Hérault dans l’Histoire », deux nouvelles expositions de l’agathois Alain D’Amato étaient visibles en mairie de Bessan. La première sur le Canal du Midi et la seconde sur la vie de Molière. Ainsi, les promeneurs ont pu visualiser sur les planches exposées, l’histoire de la création du Canal du Midi, au milieu du XVIIe siècle, quand Pierre-Paul Riquet prétend relier l’Atlantique à la Méditerranée, cette vieille idée qui éviterait le long et dangereux détour par Gibraltar et enrichirait le Midi de la France, oublié des routes commerciales. Cette exposition avait aussi pour objectif de mettre en avant toutes les étapes de la réalisation d’une bande dessinée historique, de la recherche documentaire à la création des planches définitives. Les visiteurs ont pu voir comment à partir de l’ouvrage « Molière, L’Illustre voyage de A à Z », publié aux éditions Aldacom, biographie magistralement documentée et menée avec beaucoup de verve par le regretté Georges Bégou, l’auteur éclaire les nombreuses facettes - publiques ou privées de la vie de Molière. En 26 chapitres, des premières admirations enfantines pour les comédiens du Pont-Neuf à la gloire de la maturité auprès du Roi-Soleil, en passant par les années provinciales, en particulier à Pézenas. Ces deux expositions présentées dans l’ancienne salle du conseil municipal de l’hôtel de ville, ont permis également à Alain D’Amato de montrer son travail et son investissement aux membres de la bibliothèque de la Promenade qui ont été très attentifs et très intéressés par ces ouvrages.

CHEMIN DE SAINT-BERNARD : NOUVEAU CARREFOUR, TRAVAUX ET AIRE DE JEUX POUR ENFANTS Après la réhabilitation complète de l’aire de jeux du centre de loisirs municipal Émile Lognos, la mairie de Bessan a lancé il y a quelques mois la création d’une aire de jeux pour enfants. Cette aire va voir le jour au chemin de Saint-Bernard, près de la maison de retraite « Les Jardins des Tuileries » et des jardins familiaux. Elle sera composée de plusieurs jeux pour des enfants allant de 3 à 10 ans. Ce nouvel espace sera aménagé de pair avec la création d’un jardin public protégé, pour permettre les échanges intergénérationnels. L’accès y sera très pratique avec le parking du chemin de Saint-Bernard tout proche. Le secteur a d’ailleurs fait l’objet de travaux récents puisque le conseil général de l’Hérault a réalisé une protection du carrefour et a réhabilité l’enrobé du contournement (pour un montant de 30.000 €). Ce contournement, construit il y a quelques années par la commune, est désormais de compétence départementale puisqu’il a fait l’objet d’une cession dans le cadre d’échanges de voirie entre le département et la ville.


SERVICE JEUNESSE MUNICIPAL UN ÉTÉ ANIMÉ POUR LE CENTRE DE LOISIRS Qui dit « rentrée scolaire » dit fin d’activités estivales au centre de loisirs Émile Lognos! Durant deux mois, le centre de loisirs municipal, géré dans le cadre du service jeunesse, sous la houlette de Monique Pellicer, a permis aux jeunes bessanais de pouvoir se divertir, et s’amuser grâce à une équipe d’animateurs de qualité. Jeux en tous genres, sorties dans les environs, balades, camp à l’extérieur, soirées sous la tente, sport, pêche, plage, promenades en bord de mer, détente, parc de loisirs, participation au centre de loisirs de la police nationale au Cap d’Agde… Il y en a eu pour tous les goûts cet été, à la fois pour les tous petits comme pour les adolescents. Tous les enfants gardent apparemment de très bons souvenirs de cet été avec un événement important pour eux : la mise en peinture du local du « point jeune » autour d’un projet « graff ». Comme chaque année la fréquentation a été importante. Rappelons que le centre de loisirs Émile Lognos est ouvert tous les mercredis en période scolaire (de 7h30 à 18h) et durant toutes les vacances scolaires, sauf celles de Noël. De nombreuses activités sont proposées soit sur place au centre (situé sur la route de Montblanc, près de la crèche municipale) soit à l’extérieur. Renseignements : 04 67 77 57 32 ou blog internet : http://service jeunessebessan.midiblogs.com.

BON À SAVOIR L’Accueil de loisirs périscolaire ou Alp (nouveau nom du Claé) est proposé aux familles lors du temps périscolaire : 7h30 à 8h35, 11h45 à 13h35 et 16h15 à 18h30. Les inscriptions se prennent d’une semaine sur l’autre au Point Jeune les lundis et jeudis, de 7h30 à 10h et le jeudi de 16h30 à 18h. Les inscriptions sont également possibles le mercredi au centre de loisirs Émile Lognos. Les tarifs sont les suivants : un temps d’animation (matin, midi ou soir) 0,60 € ; deux temps d’animation (matin et soir) 1,20 € ; temps de midi avec repas compris 4,45 €. Toute réservation ne sera enregistrée qu’avec le dépôt du dossier d’inscription complet. Ces dossiers peuvent être téléchargés à l’adresse internet suivante : http://servicejeunessebessan.midiblogs.com ou sur simple demande. Une garderie de midi est intégrée à l’Alp pour les familles ne souhaitant pas utiliser la restauration scolaire. La garderie fonctionne de 11h35 à 12h30. Le tarif est identique à celui de l’Alp soit 0,60 € par enfant. Les inscriptions sont prises dans les mêmes conditions que l’Alp. Devant certains abus, les annulations ou demandes de report de réservation le jour même ne sont pas possibles. Pour la bonne organisation du service, un délai de deux jours est demandé. En cas de grève du personnel de l’éducation nationale, et selon la procédure légale, un SMA (Service Minimum d’Accueil) est mis en place par la commune. Il permet d’accueillir les enfants uniquement sur le temps scolaire, sauf pour le temps de midi si l’enfant est inscrit à l’Alp. Le service du restaurant scolaire municipal fonctionne avec l’Alp. Le prix du repas avec le temps d’animation est de 4,45 €. Les menus sont disponibles sur les panneaux d’affichage des écoles ou sur le blog du service jeunesse : http://servicejeunessebessan.midiblogs.com.

DU CÔTÉ DE LA HALLE DE SPORT Le service jeunesse municipal joue la carte sportive dans la palette d’activités proposées aux jeunes bessanais. Dernièrement, un après-midi « portes ouvertes » de rentrée a eu lieu sous la houlette de Monique Pellicer, accompagnée des animateurs du service, Stéphane et Lucas. Les jeunes bessanais venus profiter de toutes ces activités ont eu un avant goût de ce qu’ils pourront pratiquer tout au long de l’année. Ces animations sont reprises dans le cadre du « point jeune » destiné aux bessanais, à partir de 10 ans (cm2) et jusqu’à 17 ans. Il est ouvert durant les périodes scolaires, tous les soirs de 16h à 18h ; le mercredi de 15h à 19h et le samedi de 16h à 18h à la halle de sport. Au programme : activités multisports et activités à la carte. Pendant les vacances (sauf pour les fêtes de fin d’année), le « point jeune » est ouvert tous les matins de 10h à 12h, près du gymnase Jules Ferry avec des après-midi sportives ou de sorties organisées. Au programme : ordinateur avec internet, baby foot, jeux de société…. Renseignements au 06 22 44 26 92.


FÊTE LOCALE ET COMMÉMORATIONS BELLE FÊTE DE LA SAINT LAURENT 2013 Comme chaque année pour Saint-Laurent (patron du village), les bessanaises et les bessanais étaient en fête autour de leurs ânes totémiques et de leurs traditions séculaires. Durant cinq jours de liesse populaire, le village a vécu aux rythmes des traditions, festivités, fête foraine, bals gratuits, animations diverses… pour le plus grand plaisir des jeunes et des moins jeunes. Ces festivités 2013 qui resteront dans les annales comme une belle année tant en raison de l’excellent beau temps, de la réussite des rendez-vous proposés, de la forte affluence rencontrée dans la cité que de la bonne tenue de l’ensemble des fêtards ! À cette occasion, la municipalité bessanaise tient à remercier le comité des fêtes, les amis de l’âne et toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont participé à l’organisation cette fête qui reste un des points forts de la vie locale. Que chacun d’entre eux en soit ici remercier. La municipalité a également une pensée amicale pour Monsieur le maire de Bessan, qui n’a pas eu la possibilité d’être présent lors des festivités pour des raisons de santé. La municipalité lui souhaite un prompt rétablissement. Les dates de la fête locale 2014 sont d’ores et déjà connues. Les festivités auront lieu du samedi 9 au mercredi 13 août prochains.

SOUVENIR FRANÇAIS Le comité local du Souvenir Français, regroupant les villages de Bessan et de Nézignan l’Evêque, a récemment organisé son assemblée générale annuelle à la salle des fêtes Aimé Péret. Présidée par le bessanais Emmanuel Garcia, le rendez-vous a été très suivi, puisqu’on notait la présence d’adhérents et sympathisants, de représentants d’autres comités héraultais du Souvenir Français et d’amis issus d’autres associations patriotiques. Lors de l’assemblée générale, Emmanuel Garcia et son équipe ont présenté les traditionnels comptes rendus moral et financier, lesquels ont été validés à l’unanimité en présence du conseiller général de l’Hérault, Alain Ryaux, adjoint au maire de Nézignan représentant Edgar Sicard et le premier adjoint au maire de Bessan représentant le maire. La réunion de travail a permis de nombreux échanges portant sur différents sujets dont celui de l’entretien et de la conservation de tombes d’anciens combattants ou militaires, puisqu’il s’agit là d’une mission première du devoir de mémoire du Souvenir Français au niveau national. Une douzaine de porte-drapeaux en tête, l’ensemble des participants a ensuite pris la direction du monument du Souvenir. Après un dépôt de deux gerbes au nom de la ville de Bessan et de l’association, les musiciens locaux ont joué la Marseillaise. Les membres du Souvenir Français se sont félicités de cette journée qui s’est clôturée par un apéritif et un repas chaleureux.

« BAZEILLES 1870 » A SON ROND-POINT C’est à Bessan que l’association départementale des troupes de marine de l’Hérault (ATDM 34) a choisi de commémorer le 143ème anniversaire des combats dits de Bazeilles. La municipalité bessanaise a eu l’honneur d’accueillir l’ensemble des participants pour une cérémonie intense et très officielle. Cet événement a été honoré de la présence de nombreuses personnalités dont Paul Chassagneux, président de l’ATDM 34, le Colonel Roland-René Huon, délégué militaire départemental de l’Hérault, l’ancien ambassadeur Paul Blanc, Louis Baldy, chevalier de la légion d’honneur, Fernand Cambra, président de la Fnaca de Bessan ou encore l’ancien ministre des anciens combattants, Georges Fontès. À cette occasion, les bessanais ont eu le plaisir de retrouver leur maire, qui effectuait sa première sortie officielle depuis son accident de santé. Après une messe très émouvante en l’église Saint-Pierre, autour du père Jean Barthès et des responsables de la paroisse, un cortège emmené par la batterie fanfare départementale des sapeurs pompiers et de nombreux porte-drapeaux a pris la direction du monument du Souvenir pour une cérémonie officielle, en présence d’un piquet d’honneur du 3ème régiment de parachutiste d’infanterie de marine (RPIMa) de Carcassonne. La matinée s’est poursuivie par l’inauguration du giratoire de la route d’Agde, lequel a pris le nom de « Bazeilles 1870 », en mémoire des 2.655 marsouins ayant perdu leurs vies lors des combats dans cette commune des Ardennes, lors de la guerre franco-prussienne. Les bessanais sont venus nombreux pour cet hommage militaire.


TOURISME CONTINUEL SUCCÈS DU MARCHÉ DOMINICAL À Bessan, le dimanche rime avec marché! Un marché qui a eu le vent en poupe cet été. Entre étals appétissants, producteurs locaux et les nombreux commerçants ambulants, de la rue de la République en passant par la place de la Promenade ou la Grand’rue, les couleurs et les bonnes odeurs ont fait le succès du marché depuis des dizaines d’années. Dernièrement, la mairie a décidé de développer celui-ci en réorganisant l’emplacement des principaux étals, tant sur la place de la mairie que sur la place de la Fontaine, lui offrant ainsi un nouveau visage. De nouvelles connexions ont été mises en place avec un emplacement réservé aux artistes peintres et sculpteurs (place de la Fontaine) ainsi qu’aux puces situées à quelques mètres, à l’espace de loisirs des Peupliers. Ces aménagements semblent être appréciés et un nombre grandissant de visiteurs a été constaté à la fois par les commerçants ambulants et les commerçants du centre ville. Les animations qui s’y greffent depuis le printemps ont aussi attirés beaucoup de monde. Le marché est devenu un atout indéniable de notre économie locale !

L’OFFICE DU TOURISME La période estivale est à peine achevée que la rentrée s’annonce avec son quota de bilan en tous genres. Pour la première fois, le point d’accueil estival de l’office de tourisme intercommunal a été intégré dans les locaux de l’hôtel de ville, au rez-de-chaussée, offrant un meilleur service et une meilleure image que dans l’ancien local de la rue de la Promenade. Piloté par la sympathique Laurine, ce nouvel emplacement a ainsi permis à de nombreux touristes de mieux découvrir le patrimoine local et les festivités. En effet, ces sont les deux sujets principaux des passages à l’office de tourisme : que faire dans la commune ? Quoi visiter ? Ainsi l’hôtesse a renseigné le public sur le folklore local, le déroulement de la fête locale, les activités diverses du village, mais également sur les sites historiques et les lieux à découvrir dans les environs. Un bilan plutôt positif avec un nombre de passage satisfaisant. En dehors de la période estivale, la commune bénéficie des services offerts par l’office de tourisme « Pézenas – Val d’Hérault » qui peut être contacté au 04 67 98 36 40.

RUBRIQUE OCCITANE : UNE RISETA PER LA TUCA UNE ANNÉE CULTURELLE FESTIVE ET TRÈS RICHE Vendredi 1er février 2013 : Joandà en concert à Bessan. Une salle comble et séduite. Après ses succès à la télévision et avant ses nombreux passages sur les radios cet été, Joandà nous a fait le plaisir d’animer une magnifique soirée, entre chansons et diaporama, entre révolte et tendresse : « Viatge al còr del País d’Òc / Voyage au cœur du Pays d’Oc ». Un sacré bonhomme, un super concert de Joandà à Bessan, à l’initiative du F.E.B. et de son Atelier d’Oc, avec l’aide de « I.E.O. - 34 ». Depuis le mois de Mai 2013 : Voici le texte de loi voté par le Sénat et l’Assemblée Nationale : Article L. 312-10 du code de l’éducation : « Les langues et cultures régionales appartenant au patrimoine de la France, leur enseignement est favorisé prioritairement dans les régions où elles sont en usage. » Art. L. 312-11. – « les enseignants des premier et second degrés sont autorisés à recourir aux langues régionales, dès lors qu'ils en tirent profit pour leur enseignement. Ils peuvent également s’appuyer sur des éléments de la culture régionale pour favoriser l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture et des programmes scolaires». Cela mérite bien de figurer ici, non ? Al còp que ven ! Jeudi 6 juin 2013 : Accueillir Mistral et « Mireille » : Les Ateliers d’Occitan ont découvert avec grand intérêt la vie et l’œuvre de Frédéric MISTRAL à travers son chef d’œuvre, « Mireille ». Un déplacement à Narbonne a permis une rencontre avec Philippe Martel, Professeur d’Occitan à l’UPV, pour une conférence intitulée « L’image du Méridional depuis le XIX° siècle ». Comment l’homme du Midi est-il perçu ? Pour quelles raisons? Et d’abord, par qui? Le Midi, forcément, est le Sud de quelque part, et c’est de Paris qu’on écrit l’Histoire. Ainsi, dessinée par et pour d’autres, l’image du Méridional est une représentation fabriquée, caricaturale, propre à masquer la vraie nature des hommes et des femmes de nos régions. Échappant à ces représentations, le Méridional peut retrouver sa dignité et sa vérité, mais également « convivéncia » une valeur ancestrale occitane, que l’on pourrait traduire par « respect de l’autre » et « vivre ensemble ». «Les ateliers d’occitan » du foyer éducatif de Bessan ont repris leurs activités tous les mardis, depuis le 10 septembre 2013 à 17h et sont accueillis par la Bibliothèque de la Promenade. Renseignements : 04.67.30.02.52 - luseta@aliceadsl.fr & foyeducbessan@wanadoo.fr. Pour le plaisir, venez écouter et parler la langue d’Oc, dans une ambiance sympathique et bon enfant! La richesse et la diversité des sujets abordés sont soutenues par la curiosité de chacun et la bonne humeur générale. Avec des dialogues, des chansons, des récits, des histoires, de l’Histoire... l’acquisition de l’Occitan passe comme une lettre à La Poste !


UN VILLAGE QUI BOUGE AVEC LES SPORTIFS LOCAUX LES BONS RÉSULTATS DE L’AS BESSAN TAMBOURIN La saison extérieure marque une trêve, l'heure pour nous de faire un bilan sportif de cette saison. En effet cette année a été une fois de plus satisfaisante auprès des équipes des jeunes. Les benjamins (Mathieu, Manolo, Valentin, Florian, Gauthier et Corentin) sont champions de l'Hérault catégorie Honneur comme l'an dernier. Les poussins (Thomas, Leny, Logan, Romain, Milo, Flavio et Cléa) terminent troisième du championnat Excellence, et nous ont offert sur le terrain de Florensac une finale de coupe de toute beauté, perdue, hélas, 13 - 10 contre Grabels après plus d'un heure trente de jeu, démontrant ainsi leur niveau de jeu qui grandit chaque année. Cela présage une belle et prometteuse saison en salle. Chez les adultes, les filles de série B sont en milieu de tableau dans leur championnat. À signaler que cette année, trois de nos filles ont été sélectionnées en équipe de France des moins de 18. Elles ont donc défendu les couleurs de notre pays le 3 et 4 aôut 2013 à Faedo en Italie. Bravo à Kimberley, Marine et Aléxia qui font la fierté de notre club. Ces mêmes filles jouent en salle en série A. Chez les garçons de H3 la saison est mitigée, avec autant de victoire que de défaite dans une poule relevée. Quant aux joueurs de l'équipe H2 ils sont troisième de leur poule et se sont brillamment qualifiés pour la finale de la coupe de l'Hérault qui s’est déroulée le Samedi 31 Août à 17h à Viols le Fort. Ce jour là tout le club était avec Yannick, Sébastien, François, Célestin, Matthieu, Bernard et Kévin pour les supporter et les encourager.!

LES INFOS DU CLUB DE JUDO L’entente Judo 34, regroupant les clubs d’Agde, Bessan, Marseillan, Pézenas et Vias, a repris ses activités dans la commune. Le club favorise la pratique du judo et du Ju Jitsu une ou deux fois par semaine, de septembre à juin, pour les enfants, adolescents et adultes. Des stages sont également proposés durant les vacances scolaires avec des clubs voisins ou amis. L’Entente Judo 34 assure un suivi des compétitions et des tournois à tous les niveaux, des poussins aux séniors. Des stages nationaux et internationaux sont également proposés sur Agde, Grenoble, en Espagne ou en Allemagne avec les soutiens des comités directeurs des clubs et les enseignants diplômés d’État que sont Soizic, Sébastien et Xavier Navarro, CN 4ème Dan et leur père Hervé Navarro, CN 7ème Dan Dojo de France. Pour tous renseignements complémentaires sur les horaires et lieux de pratique (à Bessan, la salle verte du gymnase Jules Ferry), contactez Hervé Navarro au 04 67 01 50 08 ou se rendre sur le site internet du club : www.ententejudo.com.

DYNAMIQUE ET AMBITIEUSE RENTRÉE DU B-100 BOXING Quatre boxeurs du B-100 Boxing ont fait le déplacement pour le Championnat Languedoc-Roussillon de Full Contact à Montpellier. Face à des combattants plus expérimentés, et malgré leurs bonnes performances, Johan Peytavi et Yves Pallares se sont inclinés aux points en demi-finale. Jonathan Ligier, pour sa deuxième participation, n’a pas eu la tâche facile, mais après trois combats, il a obtenu le titre de vicechampion Languedoc Roussillon en -74 kg. Enfin, Steve Tarbouriech s’est vu sacrer champion du Languedoc Roussillon en -69 kg, au terme de trois valeureux combats. Rendant coup pour coup, Steve a sorti dès le 1er tour le champion de France 2013. Il est donc qualifié pour les championnats de France. Le coach Eric Millan, fier des performances et de l’engagement de ses boxeurs, a remercié toute l’équipe des supporters venue soutenir leurs copains de club, car à Bessan, la boxe n’est pas un sport individuel, et chacun se sent concerné par les résultats des autres.

EN AVANT LE FIGHTING SPIRI !T Rue de l’ancienne Poste, l’ancienne école privée de garçons, fermée depuis 1966, est devenue une salle sportive lumineuse et moderne. Ouverte depuis le 1er octobre 2013, Francis Tavarès, champion du monde de kick boxing WKN 2012 (79 kg) met au service des adhérents son expérience pour développer cet atelier de gymnastique et de sports de combat. Il est secondé par Daniel et Virginie. Musculation, gymnastique, boxe et défense sont enseignées tous les jours sauf le dimanche de 9h à 21h non stop jusqu’au 30 juin 2014. Pour tous renseignements : tel. 06 59 30 88 14 ou 06 08 17 04 54.


IL SE PASSE TOUJOURS QUELQUE CHOSE À BESSAN ÇA COIFFE À BESSAN ! Conseiller en image, Julien Pujol a choisi Bessan pour installer son nouveau salon, 11, rue Sébastopol. Il a fait ses armes au cinéma, sur les défilés de mode et les shooting photos. Véritable artiste capillaire, Julien a entièrement aménagé une maison de village en institut complet, design et contemporain. Il offre un super espace détente à ses clients. Le coin réservé au shampooing est intimiste et relaxant, avec musique, SPA et siège massant. Le coin coiffure est lumineux et moderne. Ainsi, installés confortablement, les clients font une pause salvatrice avant de repartir relookés et détendus. Toujours en vogue, Julien se forme en permanence aux nouvelles techniques de la coiffure et utilise une gamme de produits réputée des plus grands coiffeurs. Coiffeur préféré des futures mariées il s’associe avec des maquilleuses et esthéticiennes pour ce jour unique! Ouvert du mardi au samedi, sur rendez-vous uniquement , tel. 06 60 12 30 21.

FÊTE DU VIN PRIMEUR DE LA CAVE COOPÉRATIVE Châtaignes, vin primeur, musique, ambiance…c’est devenu une tradition en seulement quelques années ! Pour fêter dignement le vin primeur, les coopérateurs bessanais et le personnel de la cave coopérative « Le Rosé de Bessan » ont proposé une grande soirée autour du vin nouveau. Tout un programme que bon nombre de bessanais n’ont pas manqué cette année encore. Les bessanais mais aussi de nombreux habitants des alentours ont apprécié l’excellente qualité du vin primeur 2013, rouge, rosé et blanc. Pour l’occasion, l’intérieur d’une partie de la cave coopérative avait été décoré et des tentes installées pour cette dégustation. Ces bouteilles originales, avec un petit âne de Bessan pour effigie, qui ont connues un beau succès de vente, sont toujours proposées au caveau de la coopérative pour les amateurs avisés…et avec modération bien entendu !

LA PADRIME : PAS MOINS DE 20.000 € CONTRE LE CANCER À l’invitation de la Padrime, association bessanaise de lutte contre le cancer, la salle du conseil municipal était bondée pour un rendez-vous à la fois solidaire et émouvant. De nombreux bessanais y ont été accueillis par Paule Tissot, présidente de la Padrime et les membres de son bureau, en présence du Professeur Pujol, président de la Ligue contre le Cancer, d’Anthony Rodriguez, président de l’association « Céline », du premier adjoint au maire de Bessan et du conseiller général. Dans son intervention, Paule Tissot a rappelé l’historique et l’activité de l’association, née en 1981, avant de laisser la parole à Anthony Rodriguez et au Professeur Pujol qui ont chacun présenté l’actualité de leur association, visant respectivement au soutien des jeunes malades pour l’un, et à la recherche médicale pour l’autre. Des moments à la fois intéressants et émouvants, tant la maladie, la souffrance ou la mort ont été présents dans leurs allocutions avec toutefois une lueur d’espoir. Après que les élus aient remercié chaleureusement l’équipe de la Padrime pour sa formidable action tout au long de l’année, Paule Tissot a rappelé que l’association donnait jusqu’à présent un chèque de 15.000 € tous les deux ans en faveur, soit de la recherche, soit pour l’accompagnement des malades. Cette année, à la surprise générale et sous les applaudissements de l’assistance, ce sont deux chèques de 10.000 € chacun qui ont été remis à la Ligue et à l’association « Céline » soit : un total de 20.000 € récoltés par les « petites mains ». À l’issue de la remise et avant le verre de l’amitié partagé par tous, Henri Pujol a souligné l’importance de la somme remise et a salué l’implication de tous les donateurs.

HOMMAGE À FIONA Une quinzaine de marches étaient organisées le week-end du 5 et 6 octobre 2013 dans toute la France pour rendre hommage à Fiona, la petite fille qui a disparu en mai dernier. C’est le dimanche 6 octobre 2013 que de nombreuses personnes, émues par la mort de cet enfant dont la mère et le beau-père ont avoué la mort dernière, ont décidé de défiler et ont déposé des témoignages devant le groupe scolaire Victor Hugo de Bessan.


RETOUR EN IMAGES SUR LES TEMPS FORTS D’AÔUT 2013

le retour des Joutes


LIBRE EXPRESSION DES GROUPES DU CONSEIL MUNICIPAL L’ensemble des contributions est publié sous l’entière responsabilité des groupes du conseil municipal.

Majorité : Ensemble pour Bessan Afin de respecter strictement la réglementation en vigueur en matière de communication en période pré-électorale, la majorité municipale « Ensemble pour Bessan » a décidé de ne pas publier de contribution dans la rubrique « Libre Expression » de ce bulletin municipal.

Opposition : Bessan en Avant Le mandat qui s'achève amorce la fin d'une époque marquée par le maintien du même maire durant 19 ans, soit presque l'équivalent d'une génération. Mieux que le renouvellement du capitaine, ce dont notre collectivité a besoin est un changement d'attitude. A défaut d'opter pour une profonde évolution dans la gouvernance, la qualité de la vie municipale s'essoufflerait. Or, fort heureusement, le renouvellement du Conseil municipal permet ce temps de respiration pour la démocratie. Depuis les premières semaines de son mandat, la minorité municipale s'est révélée assidue et impliquée dans tous les domaines phares de l'action pour le village. Force de propositions, la minorité a constamment présenté ses arguments sous l'angle de la saine gestion pour toujours mieux étoffer le débat. La réelle représentation des Bessanais s'en est trouvée améliorée. L'opposition sait refuser un projet en en proposant un autre. L'opposition peut mettre la majorité en interrogation et même en recul. Elle s'y applique, s'explique, s'implique. Tel est son rôle. Avec audace, la minorité a présenté ses projets. A la faveur de nombreuses interventions, elle s'est exprimée sur le tri sélectif, la gestion des déchets, le choix d'équipements structurants et aménagements indispensables, la construction d'une nouvelle salle de spectacles, l'implantation d'un hameau agricole, la réfection de la voirie, les questions économiques, l'offre touristique et les équipements induits, la réalisation de jeux pour enfants, l'aménagement d'un poumon vert, la refonte d'un nouveau plan de circulation, la création de parkings, l'aide au logement, la revitalisation du centre ancien, la gestion du cimetière, le développement de l'offre culturelle, la révision du plan local d'urbanisme, la sauvegarde des espaces naturels et leur valorisation, la création d'une brigade cynophile au sein de la police municipale, la justice devant l'impôt local. Avec sérieux, semaine après semaine et au fil des ans, la minorité s'est fédérée. Elle réunit en son sein une diversité de composantes toutes animées par la volonté d'agir ensemble pour la qualité du service public. Ses projets pour la jeunesse, l'éducation, et la solidarité sont à l'entier bénéfice de toutes les bessanaises et tous les bessanais.« La dynamique que l'on veut communiquer à la ville ne peut naître que du souffle que chacun lui donne ». Le souffle de la minorité est vif.

Opposition : Une Equipe de Gauche pour Bessan Dans la presse numérique, plusieurs personnes ont abordé la question des élections municipales dans notre commune. Il est à noter que seuls, ceux qui considèrent que les élections ne sont pas à l'ordre du jour, sont ceux de la majorité sortante , donc encore en place, qui ne se privent pas, pourtant, de les anticiper…. Qu’on le craigne, ou qu’on le souhaite le mandat arrive à échéance dans quelques mois. Les citoyens auront alors la parole. Elus (es) de la minorité – minorité qui représente près de 45 % d’électrices et d’électeurs - nous considérons comme bénéfique que, les conditions dans lesquelles nous avons eu à exercer notre mandat, prennent fin. Les élues d’«Une Equipe de Gauche pour Bessan» ont participé à toutes les instances de gestion avec ténacité et force de propositions. Nous nous sommes heurtées – cela n’est pas un scoop ! - à la surdité hautaine d’une majorité têtue. Nous avons assisté à toutes les cérémonies et à tous les évènements auxquels nous avons été invitées. Nous avons maintenu notre participation et notre initiative dans les diverses commissions, comités, CMJ...., dans lesquelles nous nous sommes investies . Parce que mandatées d’une partie non négligeable de la population, nous avons refusé d’être marginalisées et marqué notre volonté de proposer une autre approche de la gestion des affaires de la cité. Cette conviction reste entière, ce sera aux citoyennes et aux citoyens d’en décider.

MAIRIE PRATIQUE : QUELQUES NUMÉROS UTILES Quelques numéros utiles pour joindre les services de la mairie de Bessan. Accueil de l’hôtel de ville : 04 67 00 81 81. Fax. 04 67 77 41 73. Site internet : www.bessan.fr. Adresse mail : mairie@bessan.fr. Services sociaux : 04 67 00 81 85 (permanences sans rendez-vous : les lundis et vendredis de 8h30 à 11h30 et sur rendez-vous de 15h à 17h30 les jeudis aprèsmidis ) ou 06 22 44 26 99 en cas d’urgences. Maison de retraite « Les Jardins des Tuileries »: 04 67 00 81 40. Service portage de repas à domicile pour personnes âgées : 04 67 77 41 88. Service téléalarme pour les personnes âgées : 04 67 00 81 81 (accueil de la Mairie). Services techniques : 04 67 00 10 11. Police municipale : 04 67 77 55 55. Centre de secours pompiers : 04 67 62 87 70. Service jeunesse : 06 22 44 26 92. Centre de loisirs municipal : 04 67 77 57 32. . Point jeune : 04 67 00 15 22. Crèche « Les Bambins de Bessan » : 04 67 00 81 15. École maternelle : 04 67 77 42 74. École élémentaire : 04 67 77 42 56. Collège : 04 67 00 28 28. Service propreté et espaces verts de l’agglomération : 04 99 47 48 49. Sictom de Pézenas : 04 67 98 45 83. Fourrière animale intercommunale : 04 67 21 79 46. Poste de Bessan : 04 67 00 81 70. Office du tourisme « Pézenas Val d’Hérault » : 04 67 98 36 40. Brigade de Gendarmerie d’Agde : 04 67 21 10 29.


HOMMAGE À FERNAND BRENAS LE PEINTRE AU BÉRET ROUGE NOUS A QUITTÉS Né à Bessan, celui qu’on surnommait affectueusement « Le peintre au Béret Rouge » a fait toute sa carrière professionnelle à Lyon, où il était bien connu dans le monde des artistes, et où il avait participé à la création et au développement du célèbre Marché de la Création sur les Quais de Saône. La retraite venue, il est revenu vers Bessan et ses racines Languedociennes. Il y a retrouvé ce qu’il aimait plus que tout : peindre… la lumière inondant ses tableaux de joie de vivre, les ciels d’un bleu intense, les paysages réalistes certes mais reflétant avant tout sa gaieté et son optimisme… Ses tableaux étaient beaux et sans prétention, et c’est pour cela qu’ils plaisaient, qu’il les vendait si aisément. « Chacun d’eux avait le pouvoir d’effacer la grisaille du quotidien », en disait un fidèle admirateur belge. Malade depuis quelques années, il prenait toujours plaisir à aller voir, dans la salle des fêtes de Bessan, la fresque en ornant tout un mur, fresque qu’il avait peinte pour décrire et honorer à sa manière son village natal. Et puis il s’en est allé, vers d’autres lieux, d’autres rivages, d’autres paysages, mais son souvenir, celui d’un « Grand Bonhomme », restera gravé au cœur de sa famille et de ses nombreux amis.

6ème MARCHÉ INTERNATIONAL DE NOËL DEMANDEZ LE PROGRAMME ! Pour la sixième année, le marché de Noël aura lieu sur la place de la Promenade et dans la salle des fêtes, dimanche 8 décembre 2013 à partir de 9h et jusqu’à 17h. Organisé par la conseillère municipale délégué à la jeunesse et à la culture, ce rendez-vous annuel est devenu incontournable dans la vie locale de la fin de l’année. Fait de traditions et de convivialité, le marché de Noël de Bessan rassemblera, comme à l’accoutumé, différents stands représentant plusieurs Pays du monde (Madagascar, Angleterre, Vietnam, Italie, Luxembourg, Maroc……), diverses régions de France (Alsace, Champagne….), les beignets du conseil municipal des jeunes et une démonstration de fabrication de pains marocains. Tout sera là pour nous inviter à découvrir ou redécouvrir des saveurs des plus variées et des plus savoureuses. Il y aura également de nombreuses et nouvelles décorations de Noël exposées et proposées pour vos emplettes. Cette belle journée ne manquera pas d’animations, en effet le Père Noël et la Mère Noël seront parmi les visiteurs et les exposants mais aussi Miss Languedoc 2012 et Bessan 2013, des danses de Noël, un atelier de marionnettes et autres animations. Voilà un bien joli rendez-vous tourné vers la culture, la spécificité des Pays du Monde et des régions de France où chacun pourra régaler les papilles et les yeux sans compter…..


À NOTER EN CETTE FIN D’ANNÉE

LES LOTOS 2014 DATES DES LOTOS EN 2014

17 NOVEMBRE 17h : Loto de l’association « La Padrime » (lutte pour le cancer) dans la salle des fêtes 24 NOVEMBRE

5 JANVIER : La Boule Bessanaise

17h : Loto de l’association « Stade Bessanais Rugby » dans la salle des fêtes

12 JANVIER : Club du 3e âge « Les Aînés de la Tuque »

30 NOVEMBRE Téléthon 2013 1er DÉCEMBRE Téléthon 2013 17h : Loto au profit du Téléthon 2013 dans la salle des

fêtes

19 JANVIER : ADC 34 Country – section de Bessan 26 JANVIER : La Gaule Bessanaise 2 FÉVRIER : Ensemble Vocal « La Tucarella » 9 FÉVRIER : Sourire des Tuileries 16 FÉVRIER : Parents d’élèves « 1, 2, 3 Soleil de Bessan » 23 FÉVRIER : Confrérie Croustade et Rosé de Bessan 2 MARS : Bessan SLA

8 DÉCEMBRE

9 MARS : Tennis Club Bessanais

Toute la journée : Marché international de Noël sur la place de la Promenade et dans la salle des fêtes

16 MARS : Sports et Loisirs

15 DÉCEMBRE 17h : Loto du Secours Populaire Français dans la salle des fêtes 20 DÉCEMBRE 19h : Bal Country organisé par l’association « ADC34 Country » dans la salle des fêtes, réservé aux danseurs de Country, renseignements, tel. 04 67 01 50 62. 22 DÉCEMBRE 17h : Loto de l’association « AS Bessanaise Football » dans la salle des fêtes 29 DÉCEMBRE

23 MARS : Pas de loto : premier tour des élections Municipales 30 MARS : Pas de loto : second tour des élections Municipales 6 AVRIL : Association « Le Théâtre Illustré » 13 AVRIL : Amicale des donneurs de sang bénévoles 20 AVRIL : Association Charlène contre l’insécurité routière 27 AVRIL : Souvenir Français 4 MAI : Pas de loto : rassemblement de motos anciennes « L’Âne à deux Rooues » 11 MAI : École de Musique 18 MAI : Bessan au fil du temps

17h : Loto de l’atelier théâtre « La Tuque en Scène » dans la salle des fêtes

25 MAI : Pas de loto : élections Européennes

BEAU SUCCÈS DE LA FÊTE DE CITROUILLE AVEC LE SERVICE JEUNESSE MUNICIPAL La fête de la citrouille du service jeunesse municipal est devenue une tradition. Elle se développe même d’année en année. Tous les 31 octobre, à l’occasion d’Halloween, les animateurs municipaux, pilotés par Monique Pellicer, proposent une grande chasse aux bonbons dans le village et un moment de convivialité. À cette occasion, une sorcière, pas si effrayante que cela, a surveillé une salle des fêtes bondée par une boum organisée pour les enfants. Un moment sympathique qui a permis aux enfants de boire la fameuse potion magique ….dont la recette reste encore aujourd’hui un mystère !

PROCHAIN « JOURNAL DE LA TUQUE » Le prochain bulletin municipal « Le Journal de la Tuque » paraîtra au mois de janvier 2014. Les colonnes du bulletin sont ouvertes à toutes les contributions. Date limite de réception des articles de particuliers ou d’associations : 15 décembre 2013.


UN PEU DE TOUT… UN PEU DE TOUT… UN PEU DE TOUT… UN PEU DE TOUT... NOUVELLE RUBRIQUE : LA MINUTE DE L’ASSURANCE La société « Courassur », propose cette nouvelle rubrique, la minute de l’assurance. Nous approchons d'une date importante pour certains de vos contrats d'assurances, qui vont se renouveler en fin d'année soit au 31 décembre. En effet tous les contrats, dits à tacites reconductions c'est à dire se renouvelant automatiquement à la date d'échéance, peuvent être résiliés en respectant un préavis généralement de 1 à 3 mois, par lettre recommandée avec accusée de réception. Attention tout de même à bien vérifier la date d'échéance et le délai de préavis à respecter dans les conditions générales de vos contrats. Ainsi, pour un contrat ayant une date d'échéance fixée au 31 décembre de chaque année, et ayant un préavis de deux mois, l'assuré devra faire parvenir par lettre recommandée au plus tard le 31 octobre de l'année, sa demande de résiliation (date de la poste faisant foi). L'assureur doit quant à lui vous prévenir par lettre simple de la date de la prochaine échéance, et vous adresser votre nouvel échéancier. Ainsi, la loi 113-15 du code des assurances (dite loi châtel), créée par la Loi n°2005-67 du janvier 2005 – art. 2 JORF du 1er février 2005 en vigueur le 28 juillet 2005 stipule que : « Pour les contrats à tacite reconduction couvrant les personnes physiques en dehors de leurs activités professionnelles, la date limite d'exercice par l'assuré du droit à dénonciation du contrat doit être rappelée avec chaque avis d'échéance annuelle de prime ou de cotisation. Lorsque cet avis lui est adressé moins de quinze jours avant cette date, ou lorsqu'il lui est adressé après cette date, l'assuré est informé avec cet avis qu'il dispose d'un délai de vingt jours suivant la date d'envoi de cet avis pour dénoncer la reconduction du contrat. Dans ce cas, le délai de dénonciation court à partir de la date figurant sur le cachet de la poste. Lorsque cette information ne lui a pas été adressée conformément aux dispositions du premier alinéa, l'assuré peut mettre un terme au contrat, sans pénalités, à tout moment à compter de la date de reconduction en envoyant une lettre recommandée à l'assureur. La résiliation prend effet le lendemain de la date figurant sur le cachet de la poste. L'assuré est tenu au paiement de la partie de prime ou de cotisation correspondant à la période pendant laquelle le risque a couru, période calculée jusqu'à la date d'effet de la résiliation. Le cas échéant, l'assureur doit rembourser à l'assuré, dans un délai de trente jours à compter de la date d'effet de la résiliation, la partie de prime ou de cotisation correspondant à la période pendant laquelle le risque n'a pas couru, période calculée à compter de ladite date d'effet. A défaut de remboursement dans ces conditions, les sommes dues sont productives d'intérêts au taux légal. Les dispositions du présent article ne sont applicables ni aux assurances sur la vie ni aux contrats de groupe et autres opérations collectives. » C'est à dire que si l'assuré reçoit son appel de cotisation après la date butoir liée au préavis à respecter, il dispose à nouveau d'un délai de 20 jours suivant la date de l'envoi (cachet de la poste faisant foi) pour dénoncer la reconduction de son contrat. L'assureur devra donc prendre en compte la demande de résiliation. Attention, cependant, à bien vérifier que votre contrat d'assurance rentre dans les dispositifs de cette loi car cela ne s'applique pas pour les contrats de groupe et autres opérations collectives. En espérant que ce petit point sur les résiliations de vos contrats d'assurance puisse vous aider.

VISITEZ L’ITALIE AVEC CORSO ITALIA Partez sur les traces de Michel-Ange et de Giacomo Puccini, du 5 au 9 mars 2014, en Italie ! Suivez les pas de ces deux génies majeurs de l’art et de la musique à travers : Florence (connue dans le monde entier pour être la capitale de la Renaissance), Lucques aux jolies ruelles colorées, les petites places paisibles et les airs de Puccini à apprécier lors d’une soirée au théâtre, les carrières de Carrare (chères à Michel-Ange puisqu’il y trouvait ses plus beaux blocs, matière première de ses nombreux chef d’œuvres et où sera dégusté le lard de Colonnata affiné dans des cavités de marbre), Barga figurant sur la liste des plus belles villes médiévales d´Italie… Pour connaître le programme détaillé, contactez l’association Corso Italia au 04 67 94 87 69 ou 06 89 93 7431, ainsi que par mail : corsoitalia@neuf.fr.

CENTRE AQUATIQUE D’AGDE Les Pass’Archipel du Centre Aquatique d’Agde peuvent être retirés soit au guichet du Centre Aquatique d’Agde ou à l’accueil de la mairie de Bessan aux heures d’ouverture. Pour retirer et obtenir ce « pass » vous devez impérativement vous présenter avec les justificatifs suivants : une photo d’identité, un justificatif de domicile et une pièce d’identité. Pour tous renseignements complémentaires, contactez l’accueil de la mairie au 04 67 00 81 81.

Edité en 2300 ex. Directeur de la publication : Monsieur le Maire de Bessan. Directeur de la rédaction : Monsieur le Premier Adjoint au Maire. Rédaction et conception : Service Communication. Impression : imprimerie Point Virgule - Bessan.


Journal de la tuque bessan