Page 1


M O T D U M A IR E S O M M A IR E

Mon équipe et moimême avons le plaisir de vous adresser ce numéro spécial du bulletin trimestriel d’informations municipales « Le Journal de la Tuque ». Ce bulletin, d’un format exceptionnel, a pour objectif de présenter l’action de notre municipalité depuis son élection en mars 2008. Modernisation des services municipaux et des équipements publics, réhabilitation permanente de la voirie, défense de l’environnement, embellissement de l’espace public, expansion harmonieuse du village, soutien aux associations locales, développement du lien social, respect et sauvegarde des traditions, maîtrise des finances communales, soutien de toutes les initiatives… tels étaient les principaux engagements pris lors des dernières élections municipales. Vous constaterez que le bilan de notre équipe à mi-mandat est positif. Audelà d’un simple catalogue de réalisations ou de projets en cours, notre action en faveur des bessanaises et des bessanais est assurément tournée vers l’avenir.

Les réalisations 19 95-2008 05 Finances commun ales 06 Travaux, aménag ements et voiries 08 Urbanisme, habita t et logement 09 Environnement et développement du 11 rable Eau, assainisseme n t e t ré se a u x 12 Education, jeuness e e t petite enfance 13 Services municipa ux 15 Sécurités et vie qu otidienne 16 Solidarités, affaire s sociales et maiso 18 n de retraite Viticulture, terroir s e t ch e m in s ruraux 19 E conomie, emploi e t co mmerce local 22 Sports et tourisme

Des idées, d es choix, des actions ! Si les engagements avancés en 2008 sont d’ores et déjà quasiment tous tenus, il reste encore beaucoup de dossiers à concrétiser. Les transformations initiées à Bessan ces dernières années, notamment depuis mon élection en 1995, s’inscrivent principalement dans la continuité. Avoir une vision d’avenir pour notre cité, favoriser l’épanouissement de chacun, assurer un équilibre financier, conserver notre identité locale, cultiver l’harmonie de notre territoire… les défis sont nombreux à relever ! Nous vous souhaitons une bonne lecture de ce bulletin réalisé par une société bessanaise, et en partie financé par les commerçants, artisans et entreprises de notre village. Nous les en remercions sincèrement et vous invitons à vous adresser à eux en cas de besoin. En restant à votre écoute et à votre disposition au quotidien. Bien cordialement. Robert RALUY, Maire de Bessan

04

Cultures, patrimoin e et traditions Intercommunalité s et partenaires in 26 A stitutionnels ccueil, communica ti o n et information 27 Citoyenneté et dé mocratie participa 28 tive Vie associative 30 Ju melage et relation s extérieures 31 Animations et fest ivités 32 M unicipales 2008 33 Bessan à venir 35 Libre expression 36 37 Les élus à votre se rvice 38 A nnuaire bessanais 3 23

25


S 1995 - 2008 N O TI A S LI ÉA R S LE

e n ’u d e it u s r u La p o nu e n o c e r n io t c a

2

1

3

Depuis juin 1995 et l’arrivée de Robert Raluy à la tête de notre commune, les différentes municipalités successives ont accompagné l’essor du village. Le travail et les résultats d’une municipalité se quantifient, se mesurent et se justifient par des choix. Nos choix de gestion n’ont jamais été guidés par la politique politicienne. Ils sont le fruit d’une démarche concertée avec la population et les partenaires de la commune, d’une volonté de respecter l’intérêt général et surtout d’une vision harmonieuse de notre village dans son évolution. Avant d’égrener, thème par thème, les principales réalisations à mi-mandat (années 2008 à 2011), faisons ensemble un rapide état des lieux des actions initiées depuis 1995.

4

La crèche « Les Bambins de Bessan » Le boulodrome des Peupliers La maison de retraite « Les Jardins des Tuileries » La base de loisirs de la Guinguette L’aménagement de la voirie La halle départementale de sport

1 2 3 4 5 6

5

UR LE VILLAGE

DU CONCRET PO

e « Les Bambins de

Bessan »

s Création de la crèch s Jardins des on de retraite : « Le s Création de la mais

4

Tuileries » e communale mbreux de la voiri no ts en em ag én Am s de sport lle départementale ha la de n tio éa Cr s la Guinguette s Développement de upliers boulodrome des Pe s Aménagement du s Jardin des écoliers ice jeunesse s Création d’un serv s s Réfection des école ière s Extension du cimet charges s Fermetures des dé irage public s Rénovation de l’écla aux s bâtiments commun s Mise aux normes de ents s Création de lotissem locales s Maîtrise des taxes ich… s Jumelage avec Rem

6


U N A LE S FI N A N C ES C O M M

s in a s s t e g d u D es b oirs p s ’e d s r u e t r et po Les éléments budgétaires sont souvent sources de polémiques dans toutes les communes. C’est la raison pour laquelle la municipalité a choisi de publier uniquement des extraits de l’analyse financière de la commune établie en septembre et octobre 2010 par le Trésor Public. Extraits de cette analyse sur le budget principal : « Bessan est une commune dont la santé financière est satisfaisante, les programmes d’investissement clairement identifiés et menés à bien ; une commune en expansion qui doit maîtriser son développement démographique. Le remboursement de la dette s’effectue sans difficultés, le financement disponible, enrichi parfois d’éléments plus aléatoires, s’appuie toutefois sur un véritable autofinancement permet-

tant d’envisager une véritable politique d’investissement ». Plusieurs graphiques permettent de présenter les finances de la commune (budget principal) qui demeurent saines et porteuses d’espoirs pour l’avenir. A vous, bessanaises et bessanais, de vous faire votre propre idée !

1

Etat de la dette Évolution des charges réelles de fonctionnement Évolution des produits réels de fonctionnement

1 2 3

2

3

5


TR AVA U X , ET V O IR IE S A M ÉN A G EM EN TS

r(s) ie t n a h c n e Un village

Travaux de réhabilitation de l’hôtel de ville Inauguration du giratoire du cimetière Travaux chemin de la Croix de Redon Travaux en centre ville (rue Sébastopol) Rénovation du pont route de Marseillan

1 2 3 4 5

Les chantiers engagés par la municipalité sont nombreux. Ils s’inscrivent dans le cadre d’un programme pluriannuel de réhabilitation de la voirie communale et de création d’équipements vitaux pour la bonne qualité de vie des habitants. Centre ville, lotissements, extérieurs… tous les secteurs de la commune sont concernés. Nul besoin de grandes explications dans ce domaine, les chantiers communaux réalisés en seulement trois ans se passent de commentaires ! 1

s Réhabilitation du chemin de Négacots, de la Croix de Redon, du Mairoual, des Jardins de Tobie, de la rue du 18 juin 1940… s Aménagement d’un espace détente au Garrigot s Poursuite des travaux de réfection de la route de Montblanc s Amélioration de la sécurité sur l’av. de la Gare avec pose de barrières sRéhabilitation de la place du lotissement « Les Cigales » sEtudes et début des travaux d’aménagement de la place de la Fontaine s Pose d’enrobés dans de nombreux secteurs : Grand’rue, avenue de la Gare, rue des Anciennes Ecoles, rue J.-J. Rousseau, abords de la halle de sport, chemin de Sainte-Véziane, rue Sébastopol, trottoirs en centre ville… sRéhabilitation progressive de l’hôtel de ville (créations de bureaux, nouvelle salle polyvalente…) sRéfection du pont sur l’Hérault, route de Marseillan sReprise de voirie devant le groupe scolaire (avenue du 8 mai 1945) sSécurisation de l’accès à la crèche avec pose de ralentisseurs sur la route de Montblanc sCréation d’un giratoire au cimetière avec suppression des feux tricolores s Aménagements des abords de la halle de sport par un ralentisseur et des parkings sAchat d’une maison d’habitation en vue d’aérer le centre historique sCréation d’un parking de grande capacité à proximité du centre ville sRévision en cours du plan de circulation…

6

2

3

4

5


U R B A N IS M E, EN T H A B ITAT ET LO G EM

on m r a h t e e r Équilib pour la cité

ie

1

Construire l’avenir de la commune, c’est accompagner sa croissance démographique, anticiper les problématiques liées à son développement, maintenir l’équilibre entre les quartiers, favoriser les déplacements urbains sur le territoire communal, offrir des capacités de logement de qualité, favoriser la mixité sociale… tout en défendant la qualité de vie acquise ces dernières années. La municipalité souhaite développer la commune et offrir un meilleur avenir à tous les habitants de manière mesurée et harmonieuse. En trois ans, les axes engagés par la mairie de Bessan sont à la hauteur des attentes : s Réhabilitation des logements du quartier de la Renga par « Hérault Habitat » s Elaboration d’un nouveau PADD (Plan d’Aménagement et de Développement Durable) s Création d’un éco-quartier à Saint-Claude (révision du POS, participation à l’appel à projet national éco-quartiers...) s Soutien à la création de logements à Hortes avec révision simplifiée du POS s Délivrance du permis de construire pour la création de logements face à la cave coopérative avec un lotissement communal à proximité (modification du POS, études techniques pour insertion du projet, échanges fonciers…)

s Amélioration de l’habitat au travers de l’agglomération (opération “façades”) s Réfection complète d’un logement social rue Porte Douille s Achat d’un bâtiment en vue de la création d’un logement d’urgence dans la Grand’rue s Etude en cours pour la révision générale du POS : sélection du bureau d’étude, début de l’évaluation environnementale s Etudes d’aménagement de l’entrée de ville Nord avec levée des contraintes paysagères (amendement « Dupont ») s Etudes pour l’aménagement de la rue de la Cave Coopérative s Négociations pour la création d’une bretelle d’accès permettant de supprimer la traversée des poids lourds dans la périphérie du centre (accès société Ricard et cave coopérative) s Refus d’un projet immobilier inadapté dans la Grand’rue (ancienne maison Ollier) s Achat de lots de copropriétés de l’immeuble de la place de la Fontaine s Validation du Plan Global de Déplacement (PGD) avec prévision de pistes cyclables…

Opération façade rue de la Pompe Opération façade rue des Jasses Vue aérienne du site du futur éco-quartier St Claude Schéma synthétique du PADD Terrain des logements sociaux

1 2 3 4 5

2

3

8

4 5


EN V IR O N N EM EN T T D U R A B LE ET D ÉV EL O P P EM EN

e c te r p s e r t e r e g ProtÊ de vie e r d a c e r t o n La dÊfense de l’environnement à Bessan ne se limite pas à la lutte contre les dÊcharges, même si la municipalitÊ a œuvrÊ avec succès dans ce domaine : fermetures des dÊcharges existantes, rÊhabilitations des sites, refus de projets nÊfastes pour le village‌ Les actions des dernières annÊes dans le domaine du dÊveloppement durable sont très concrètes. L’environnement devient une des prÊoccupations majeures dans chacun des dossiers municipaux. sMise en place d’un  Agenda 21  dÊterminant les axes environnementaux à suivre pour l’avenir s Soutien aux trois projets de parcs photovoltaïques : domaine de Lavalmale, carrière des Roches Bleues et ancien centre d’enfouissement de la Garrigue Haute s Actions concrètes pour amÊliorer la propretÊ du village (pourtant compÊtence de l’agglomÊration) s RÊhabilitation quasi terminÊe de l’ancienne dÊcharge de la Garrigue Haute sRefus du projet d’Êcopôle de la Vallasse à Montblanc et engagement de procÊdures juridiques

RÊhabilitation de la Garrigue Haute Non à la dÊcharge de la Vallasse Mise en place de l’agroforesterie

1 2 3

1

avec Vias, Saint-ThibÊry et Portiragnes sPrÊemption de l’ancienne carrière du Mont-Ramus pour Êviter la crÊation d’un site de stockage de dÊchets inertes par le Sictom sMise en place de l’agroforesterie avec la communautÊ d’agglomÊration sProtection de la calotte de Saint-Claude dans le cadre du projet d’Êco-quartier s Fermetures de toutes les dÊcharges existantes sur le territoire de la commune sOrganisation de la semaine nationale du dÊveloppement durable (avec nettoyage de printemps, sensibilisation à l’environnement‌) s Diffusion rÊgulières d’informations sur les Êconomies d’Ênergies sConvention avec  HÊrault Energies  pour favoriser les Êconomies d’Ênergies dans le domaine de l’Êclairage public sSoutien pour la sauvegarde de l’outarde sCrÊation d’un passage pour animaux au chemin des Poissonniers avec les ASF‌

! DE LA VALLASSE LE PÔ O ÉC L’ À N NO de nÊes, bon nombre Depuis quelques an er la ilisÊs pour empêch bessanais sont mob usine de de dÊchets et d’une re nt ce un d’ n tio ssier crÊa de Bessan. Si le do s rte po x au n tio sa mÊthani ssanaises nt la justice, les be est aujourd’hui deva nts. La ent de rester vigila iv do se s ai an ss be et chaque era la population à municipalitÊ inform ce dossier. nouvelle Êtape de

2

3

GE FLEURI  UN PRIX  VILLA RISSEMMUNE�DANS�LE�mEU ,ES�EFFORTS�DE�LA�CO uits. En s blics portent leur fr ment des espaces pu tribuÊ le ent de l’HÊrault a at m rte pa dÊ le , 11 20 lle de Bessan (catÊgorie vi 2e prix à la ville de sont rs lie cu tants). Les parti LCONS� 1.001 à 5.000 habi BA U� EURIR�LEURS�JARDINS�O EUX�AUSSI�INCIT½S�º�m de al s ncours intercommun co au t an cip rti pa en MAISONS�mEURIES

9


EA U , ET R ÉS EA U X T EN EM S IS IN A S S A

ines… a r r e t u o s s n Réalisatio elles mais bien ré 2

L’avenir de la commune se construit aussi… en sous-sol. L’amélioration et le développement des réseaux d’eau et d’assainissement sont une des priorités de ce début de mandat municipal. Les travaux dans ces domaines ont été nombreux et cohérents en vue d’un accroissement mesuré de la population. sEtudes et travaux en vue de l’extension de la station d’épuration s Travaux d’assainissement en centre ville : galerie de contournement du bas village (ruisseau dit de Gleizes allant du boule- 1 vard de la Fraternité au chemin de l’Allée) s Travaux d’assainissement permettant de faciliter la protection du bas village des inondations sCréation d’une conduite de refoulement chemin Croix de Redon

U’ES AQUO ? AGENDA 21 : Q rmet de prendre en Un “agenda 21” pe dans environnementales compte les questions et au municipaux dont l’e chacun des dossiers (trop ssan fait partie des l’assainissement. Be mme. ra og pr mis en place ce rares) villes ayant pour e gi ministère de l’écolo Consulter le site du . plus d’informations

5

s Fin de la réalisation des schémas directeurs de l’eau et de l’assainissement sRecherche en eau : nouveau forage à l’île, tests de pompage, sélection d’un bureau d’étude pour la préparation de la DUP (Déclaration d’Utilité Publique) et la maîtrise d’œuvre s Augmentation de la réserve incendie sRénovation et clôture du château d’eau s Modification des modalités de paiement des factures d’eau s Poursuite de l’alimentation en éclairage public s Participation à une meilleure gestion de la nappe astienne s Assainissement : appel aux abonnés non raccordés au réseau… sExtension de l’hôtel de ville en bâtiment basse consommation (label effinergie)

3

4

Nettoyage de ruisseaux Suivi de travaux Travaux d’assainissement Forage « eaux brutes » place de la Fontaine Visuel de la nouvelle station d’épuration

1 2 3 4 5

11


ÉD U C ATI O N , IT E EN FA N C E ET P ET E S ES N U JE

nir e v a l’ r u o p é it Une prior S’il est un domaine d’activité municipale qui ne connaît pas de pause c’est bien l’éducation, la jeunesse et tout ce qui touche aux pe1 tits bessanais. Cette page ne suffit pas à lister tous les efforts, toutes les réalisations, tous les projets engagés en faveur de la jeunesse bessanaise. Petite synthèse de priorités municipales pour lesquelles les élus sont très attachés. sDéveloppement des offres du service jeunesse sInstallation d’une CLIS (classe d’intégration) sDéveloppement du Centre de Loisirs Associé à l’Ecole (Claé) sTravaux d’aménagements au centre de loisirs sMise en place de stages « sportifs » ou « découvertes » au service jeunesse s Activités multisports à la halle de sport avec création d’un emploi d’animateur sMise en place d’un arrêt de bus sur la route de Béziers pour les scolaires sMise en place du Service Minimum d’Accueil pendant les grèves aux écoles s Transfert du restaurant scolaire du collège au département (au travers du Sivom) s Développement des activités et travaux à la crèche “Les Bambins de Bessan” s Soutien des actions du collège au travers du conseil d’administration sCréation d’un blog internet au service jeunesse sEtude thermique aux écoles sOrganisation d’une meilleure sécurité à la sortie des écoles…

12

Du côté de la maternelle sAgrandissement d’une classe sRéfection de peinture d’une classe sRéfection du « hall-cuisine » de l’école sAides développées pour sorties et voyages… Du côté de l’élémentaire sChangement ordinateurs et photocopieur sMise en place d’une alarme sDistribution des dictionnaires aux CM2 sInsonorisation de deux classes sous le préau sRéfection de peinture dans deux classes sRenouvellement de mobiliers… Du côté du collège Le collège n’est pas de compétence communale mais départementale. Toutefois, la ville tient à soutenir les actions engagées par l’établissement (aides financières, prêt de matériel...).

2

Salle informatique de l’école Remise des dictionnaires à l’école élémentaire Piscine du centre de loisirs

1 2 3

3


IPA U X S ER V IC ES M U N IC

e du s o h p r o m a t La m é cal lo c li b u p e ser vic Le service public communal se doit d’être à la hauteur des attentes d’un XXIe siècle exigeant. En l’espace de quelques années, les services offerts aux habitants se sont multipliés et améliorés en qualité. Les attentes du personnel municipal ont aussi été mieux appréhendées et assurées. sRéhabilitation progressive de l’hôtel de ville (créations de bureaux, nouvelle salle polyvalente…) s Etude en vue de l’extension du cimetière et création d’une activité funéraire (études préalables, autorisations administratives et révision simplifiée du POS) s Restructuration des services municipaux : création d’un poste ressponsable des ressources humaines, responsable affaires générales et direction des services techniques s Réorganisation des services dans les nouveaux locaux de la mairie s Modernisation des méthodes administratives : dématérialisation du contrôle de légalité et des offres de marchés publics, dématérialisation et décentralisation de la télécopie sAcquisition de logiciels : police municipale, gestion des salles… sMise en place de l’entretien annuel d’évaluation pour le personnel sAdhésion au comité des œuvres sociales pour le personnel de la mairie et du CCAS

5

Du personnel à votre service Restaurant municipal développé Nouvelle salle de réunion en mairie Remise de médailles au personnel Nouvelle aile créée à l’hôtel de ville

1

1

2 3 4 5

sTravaux d’amélioration des locaux du restaurant scolaire municipal sRéfection progressive du centre social : escalier extérieur, peintures… sMise en place de « box » de matériel pour les particuliers sMise en place d’un tarif « jeune » pour le prêt de salles sOpération lancée pour la récupération de tombes au cimetière s Travaux de rénovation et d’amélioration à la cuisine centrale de la maison de retraite s Suivi permanent de la qualité des menus au travers de commissions pour les écoles, le portage et la maison de retraite sMatériel divers pour les services s Matériel acheté pour la salle des fêtes et prêt de matériel (tables, chaises) s Formation continue des agents de la commune...

2

3

4

13


Q U O TI D IE N N E IE V ET ÉS IT R U ÉC S

ntir a r a g t e r e is Favor ous t e d e r t ê n le bie La sécurité publique n’est pas de la compétence des municipalités. Elle est de la responsabilité pleine et entière de l’Etat et de ses services. Toutefois, une mairie ne peut se désintéresser de cette problématique et œuvre avec les moyens qui sont les siens à une meilleure protection des biens et des personnes. Il en va de la qualité de vie. La sécurité c’est aussi le respect des règles au quotidien (propreté, stationnement…) ou encore la sécurité technique des bâtiments dont la municipalité a la charge. Des efforts constants qui sont quelquefois difficiles à mesurer… voici quelques exemples. s Mise en place de la vidéoprotection (en cours) s Meilleure sécurité et organisation des manifestations publiques dont la fête locale… sMeilleure sécurité aux écoles avec une présence policière réorganisée s Etude et mise en place d’un Plan Communal de Sauvegarde s Soutien aux sapeurs pompiers locaux dans le cadre de la départementalisation avec le SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours)

4

1

Hommage aux pompiers Nouveau passage voie ferrée Lutte contre déjections canines Drapeau des pompiers bessanais

s Visite à Bessan des deux derniers directeurs du SDIS (colonel Cassar et colonel Risdorfer) s Achat d’un défibrillateur avec la communauté d’agglomération s Réactivation de la sirène d’alerte située au-dessus de l’hôtel de ville s Réorganisation du service de police municipale s Participation au Comité Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance sMeilleure sécurité sanitaire en centre ville avec un traitement actif contre les pigeons sAccord du passage piétonnier par Réseau Ferré de France entre la place Louis Gleizes et l’avenue Condorcet sMise en place de poubelles spécifiques pour crottes de chiens et distribution gratuite de sacs sLutte quotidienne contre les dépôts d’ordures dans la campagne et en centre ville sOrganisation d’une campagne annuelle de réglage des phares avec la prévention routière sEtude d’un plan de circulation avec rues piétonnes sEtude en cours pour la création de parkings protégés…

1 2 3 4

2

3

15


AIRES SOCIALES FF A , ÉS IT R A D LI SO RAITE ET MAISON DE RET

és t ô c x u a é it proxim t e é it c a ic f f E frent f u o s i u q x u de ce Être proche de ceux qui connaissent des difficultés et apporter une aide concrète sans tomber dans l’assistanat : c’est le but que s’est fixée la municipalité dans le domaine des affaires sociales et des solidarités. Si la création de la maison de retraite a été un événement majeur dans la vie sociale communale, les actions sont nombreuses et variées et ne se limitent pas aux personnes âgées. La récente création des jardins familiaux en est la preuve ! sRôle actif du CCAS avec des permanences sociales quotidiennes en mairie s Création des jardins familiaux au chemin de Saint-Bernard

1

s Maison de retraite communale de qualité, bien notée au niveau départemental et régional sAcquisition d’un nouveau véhicule de portage des repas à domicile pour les personnes âgées

16

Création des jardins familiaux Projets intergénérationnels à la maison de retraite Aide humanitaire au travers du CCAS Maison de retraite « Les Jardins des Tuileries

sAnciens combattants de la maison de retraite honorés chaque année avec le conseil général sSoutien aux actions du Téléthon sHommage à Yvon Brunet et à Henri Bassand (anciens du CCAS) sCréation d’un challenge bleu intergénérationnel avec les écoles

1 2 3 4

3

2

sDéveloppement de la fête annuelle des voisins sDon de matériel à des associations humanitaires s Aménagement de la clôture de la maison de retraite sInstallation d’alarmes de sécurité à la maison de retraite sEtude pour l’installation d’un second ascenseur à la maison de retraite s Négociation dans le cadre de la convention tripartite de la maison de retraite avec le département et l’Agence régionale de Santé (ARS) sRéunions d’informations régulières au travers du CCAS : CLIC Le Fanal, atelier mémoire…

4


V IT IC U LT U R E, IN S R U R A U X EM H C ET S IR O R R TE

ra l u r e g la il v n U enir v e d in le p n e 1

Bessan n’est plus le village viticole d’autrefois, où la quasi-totalité des habitants vivait de la vigne et du vin. Il n’en reste pas moins que la viticulture locale reste un pôle essentiel de l’économie bessanaise. Dans un contexte de crise difficile à prévenir et à gérer, les viticulteurs locaux font un travail remarquable visant à créer de meilleurs crus tout en commercialisant mieux leurs produits de qualité. Les élus suivent de près cette mutation viticole en poursuivant ses réalisations en matière d’aménagement rural (chemins ruraux…) ou de soutien à la filière (promotion du terroir…). sRéfection de chemins ruraux dans le cadre d’un programme pluriannuel : chemin de la Croix de Pavie, chemin des Laines… s Lutte contre la cabanisation dans

le secteur agricole avec 14 actions judiciaires en cours s Rapprochement des viticulteurs avec le Luxembourg au travers du jumelage avec Remich sPromotion du « Rosé de Bessan » sSoutien à la confrérie locale : « Croustade et Rosé de Bessan » s Soutien à la viticulture au travers de la communauté d’agglomération (route des vignerons et des pêcheurs, Vinisud au Cap d’Agde…) s Soutien aux pêcheurs (aménagement du quai Marius) et aux chasseurs (subvention municipale) s Choix du Rosé de Bessan par les restaurateurs sétois… Confrérie « Croustade et Rosé de Bessan » Travaux de réfection des chemins ruraux Les vins locaux Cave coopérative « Le Rosé de Bessan »

2

1 2 3 4

© Sébas tien Dion

MÉDAILLES ! DE MÉDAILLES EN breuses remportent de nom Les vins bessanais internasalons nationaux et médailles dans des gulièrets bessanais sont ré ui od pr s Le . ux na tio éritent ticulteurs locaux m vi s Le . ur ne on l’h à ment d’être soutenus.

3

18

4


ÉC O N O M IE , ER C E LO C A L M M O C ET I LO P EM

le… a n u m m o c r inte e c n e t é p m o C ipale ic n u m n io t a préoccup Depuis 2003, les domaines de l’économie et de l’emploi ont été transférés à la communauté d’agglomération « Hérault Méditerranée ». Si seule l’agglo a la possibilité d’agir en la matière, la municipalité ne se désintéresse pas du volet économique du village. La préoccupation est constante et certains dossiers sont suivis de près. De nombreux efforts sont aussi engagés pour offrir au commerce de proximité les moyens de vivre dans de bonnes conditions et offrir des services de qualité. L’emploi c’est aussi aider ceux qui sont en recherche d’une situation plus confortable. Un point emploi a été installé et le CCAS est mobilisé dans ce domaine aux côtés de nombreux organismes : PLIE, MLI…

Capucière » avec la communauté d’agglomération « Hérault Méditerranée » au carrefour autoroutier de Bessan s Installations prochaines d’entreprises dans la zone Nord : « Mialanes » et parc photovoltaïque s Soutien à la création d’un centre d’activité économique dans les carrières (déclassement de chemins…) sDéveloppement des marchés sInstallation d’une borne « emploi » en mairie s Soutien au club des managers de la communauté d’agglomération sInstallation d’un moulin à huile suite à la vente de terrains municipaux s Développement de projets touristiques (en cours)…

Borne emploi en mairie Moulin à huile Carrefour autoroutier Zone d’activités

1 2 3 4

1

sParticipation au dossier d’aménagement du parc d’activités de « La

2

IRS SOURCE D’ESPO LA CAPUCIÈRE, r la « La Capucière » pa de t en em ag én m L’a Ce omération avance. communauté d’aggl ssan Be à al va permettre projet intercommun LA º VITRINE½CONOMIQUE DEB½N½lCIERDUNE emplois ur de l’A9, source d’ ge an ch l’é de e rti so tants du iques pour les habi et d’activités économ . oi du bassin d’empl village comme ceux

4

3

19


IS M E S P O R TS ET TO U R

r tive o p s le il v e n U e et dynamiqu

2

1

Jeu de balle au tambourin, football, rugby, pétanque, boxe, arts martiaux, danse, gymnastique, yoga, tir à l’arc, badminton, tennis, cyclotourisme, karaté… il y en a pour tous les goûts et tous les âges à Bessan ! Le village est sportif et dynamique. La municipalité tient à accompagner tous les sports en développant les équipements publics et offrir des lieux adaptés à la pratique de chacun. Côté tourisme, les efforts se sont portés sur le développement de la base de loisirs de la Guinguette (avec l’achat de terrains en vue d’un éventuel agrandissement) et le développement de l’information auprès des estivants et autres visiteurs, chaque année de plus en plus nombreux. sCréation de la halle de sport et aménagements de ses abords s Création d’un terrain d’entraînement près du stade municipal sTravaux de réhabilitation progressive du stade Saint-Claude : pelouse, vestiaires, abords… s Hommage à Francis Casalta et Robert Lléna, anciens responsables de l’ASB football s Travaux pour régler les problèmes de chauffage à la halle de sport sEtudes pour la réfection des courts de tennis et création d’un 3e (projet stoppé en raison d’une

3

plainte d’un riverain) s 20.000 €€ reçus par la fédération de football pour les efforts entrepris par la commune au stade sRéalisation d’un nouveau plan de la commune en partenariat avec les commerçants et entreprises sRécompenses régulières aux sportifs locaux s Développement de la base de loisirs de la Guinguette de Bessan sAchat de terrains pour l’agrandissement de la base de loisirs de la Guinguette s Promotion de la commune dans des revues à caractère fluvial sPassage du tour de France cycliste à Bessan s Mise en place d’un petit train touristique avec visite commentée du village lors de certaines manifestations s Soutien aux loueurs de meublés et aux professionnels du tourisme suite à un conflit avec l’office de tourisme intercommunal sur la taxe de séjour... Bessan rugby : champion du Languedoc Ponton à la Guinguette Vestiaires du Stade St Claude Visites guidées Halle départementale de sport

1 2 3 4 5

4

22

5


C U LT U R ES , A D IT IO N S PATR IM O IN E ET TR

n s, io it d a r t s e d t Le respec enir un gage d’av Bessan est un village de légendes et de traditions. Les cultiver, les respecter et les rendre plus accessibles aux nouveaux habitants sont assurément un gage d’avenir. Ces traditions permettent de fédérer les bessanaises et les bessanais autour d’une forte identité que la municipalité entend entretenir. Cette identité se reflète aussi au travers des nombreuses actions culturelles ou patrimoniales engagées depuis 2008. s Mise à disposition d’une intervenante « musique » à l’école élémentaire, à l’école de musique et auprès de l’ensemble vocal « La Tucarella » sSoutien municipal aux nombreuses expositions culturelles associatives sAide au développement de l’école de musique (locaux améliorés…) sCréation d’un petit âne de Bessan s Nouvel âne de Bessan reconstruit entièrement et tête mieux façonnée

Intervention musicale Espace jeune à la bibliothèque Eglise St-Pierre David Rodriguez Florian Giustiniani Petit âne de Bessan

sOrganisation des journées européennes du patrimoine avec l’antenne de l’office de tourisme sSoutien à la culture occitane s Rencontres culturelles autour de pays étrangers sSoutien à la danse au soufflet sAide dans le cadre du « Printemps des Poètes » piloté par le CMJ s Organisation d’un concours de chant de la ville de Bessan sSuivi du remaniement du cadastre et demande de maintien des noms de tènements et lieux-dits sParticipation à l’exposition « Totems d’Oc » à Béziers et à Pézenas s Rénovation de plusieurs édifices avec le Sivom : chapelle du cimetière, Notre Dame des Vignes… s Soutien à la lecture publique au travers du livre initié par notre ami Georges Bégou s Action permanente en faveur de l’église Saint-Pierre s Reprise du concours des illuminations en fin d’année...

1 2 3 4 5 6

1

2

3

USIQUE ! EN AVANT LA M de la ux dans le domaine Les efforts municipa pratique nts. La culture et la ta ns co nt so ue iq us m pales. des priorités munici e un re eu m de le musica esse se , chorales… la jeun Fanfare, harmonie ux qui relais de celles et ce doit de prendre le les bessan. Sans nul doute, ie id ot qu au nt re œuv ou David Florian Giustiniani nais ont du talent : la preuve vivante ! Rodriguez en sont

6

4

5

23


© Qua d e | PIX FOLIO - 06 86 66 24 85

PIX FOLIO - 06 86 66 24 85

© Ma r t i n Bech | PIX FOLIO - 06 86 66 24 85


LI TÉ S ET IN TE R C O M M U N A S TI TU TI O N N EL S IN ES IR A N TE R A P

e et u n e t u o s le il Un e v r u ie r é t x e l’ à respectée Avec le temps, l’action intercommunale prend de l’importance dans l’organisation et l’articulation des multiples collectivités territoriales de notre pays. Bessan se trouve au cœur des dispositifs intercommunaux existants dans notre département. La position bessanaise en la matière est simple : défendre l’intérêt de la commune tout en conciliant une vraie solidarité entre communes. Tenir cette position est quelquefois mal apprécié, mais elle demeure une ligne de conduite essentielle pour les élus. De par la voix qu’il porte, le village est respecté et soutenu. Voici un éventail rapide des actions intercommunales auxquelles participent les élus de Bessan. sParticipation de Bessan aux travaux de la communauté d’agglomération « Hérault Méditerranée » aux côtés de 18 communes sMise en place depuis 2009 de la

4

UR QUEL FUTUR PONALITÉ ? U M M L’INTERCO PLIlER TIONNALISERETDESIM ,%TATPR½VOITDERA . Un muncales d’ici 2014 om rc te in s re tu uc str comles de communes et de t en m pe ou gr re u nouvea ération est prévu. munautés d’agglom débat est Autour de Sète ? Le Autour de Béziers ? ais dons cas, les élus bessan le us to ns Da rt. ve ou térêts ilégiant les seuls in iv pr en is av ur le neront de la commune.

Robert Raluy entouré du député et du conseil général Création de la brigade d’enlèvement des tags Les élus bessanais lors de la manifestation de défense des collectivités locales Inauguration de la halle de sport avec le président du conseil général

brigade d’enlèvement des tags au travers du Sivom du canton d’Agde (aux côtés de 7 communes) s Gestion de compétences dans l’intercommunalité : fourrière animale, transports collectifs… sParticipation au RAM : Réseau des Assistantes Maternelles sEntretien des cours d’eau au travers de l’agglomération : les Courredous, l’Ardailhon… sAchat mutualisé d’un cinémomètre et d’un sonomètre pour la police municipale avec 3 communes (Sivom) s Participation à la Mission Locale d’Insertion (MLI) et au Plan Local d’Insertion par l’Economique (PLIE) sMaison de la Justice et du Droit à Agde avec l’agglomération s Défense des collectivités territoriales en soutien au CG34 sParticipation au CLIC « Le Fanal » s Engagement dans les concours « Maisons fleuries » (agglomération) et « Villages fleuris » (conseil général)...

1 2 3 4

1

2

3

25


N IC ATI O N A C C U EI L, C O M M U ET IN FO R M ATI O N

ble la m e s n e r e g Par ta e is a n a s s e b ie v Bien accueillir et intégrer les nouveaux habitants, mieux informer les bessanais des multiples événements communaux, favoriser le lien social ou encore faire connaître les atouts bessanais à l’extérieur : telles sont les points marquants de l’action municipale en matière d’information et de communication. Depuis 2008, les efforts sont nombreux et soutenus afin d’encourager le « bien vivre ensemble » et de développer les nouveaux modes d’échanges modernes. En voici quelques exemples : s Concertation régulière avec la population au travers de la présentation des grands projets locaux lors de réunions publiques : plan communal de sauvegarde, nouveau tracé Tgv, nouvelle station d’épuration… s Mise en place d’une nouvelle sig-

1

nalétique dans le village sAction réussie pour imposer le nom de Bessan à la sortie de l’autoroute A9 sAmélioration du site internet de la mairie et création d’un blog du service jeunesse pour les familles sInstallation de la fibre optique dans la commune par le département s Diffusion régulière d’informations municipales et locales dans la presse écrite ou électronique (L’Agathois, Midi Libre, Hérault Tribune, Le Petit Journal, site internet de la mairie…) s Amélioration de l’accueil des nouveaux bessanais s Mise en place d’un nouveau réseau de bus au travers de la communauté d’agglomération s Parution trimestrielle d’un nouveau bulletin d’informations municipales en couleur s Création de cours d’informatique avec la Croix Rouge pour réduire la fracture numérique…

2

3

EIN ESSOR LE VILLAGE EN PL UE... DÉMOGRAPHIQ

26

Nouvelle signalétique du village Accueil des nouveaux bessanais )NSTALLATIONDELAlBREOPTIQUE Réunion publique à la salle des fêtes Nom de Bessan à la sortie de l’A9

1 2 3 4 5

4

5


Conseil des Sages Conseil Municipal des Jeunes Le CMJ en action CitoyennetĂŠ lors des commĂŠmorations

C IT O Y EN N ET É PA R TI C IPATI V E E TI A R C O ÉM D ET

ais n a s s e b s le Impliquer citĂŠ la e d ie v la dans 1

Il y a ceux qui en parlent et ceux qui la mettent en pratique ! La dÊmocratie participative permet d’impliquer les habitants à la vie de la citÊ pour mieux favoriser la citoyennetÊ. La municipalitÊ, dès son Êlection, a pris à cœur de crÊer des espaces d’expression tant au niveau des aÎnÊs que de la jeunesse. La citoyennetÊ c’est aussi le respect envers les aÎnÊs ou ceux qui ont marquÊ le village. Cette volontÊ municipale bessanaise est exemplaire et reconnue en dehors de la commune. sCrÊation du Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) et dÊveloppement de ses actions citoyennes sMise en place de 6 comitÊs consultatifs associÊs aux deux commissions municipales sCrÊation d’une nouvelle salle au rez-de-chaussÊe de la mairie destinÊe aux citoyens (rÊunions publiques, expositions‌) s Organisation d’une cÊrÊmonie de remise des cartes Êlectorales aux jeunes de 18 ans s DÊveloppement des activitÊs du conseil des Sages sHommage à Louis Gleizes (ancien maire) et à

1 2 3 4

2

Pascal Juana (ancien combattant) s Mise en place d’un cafÊ des parents au groupe scolaire sSubvention pour l’inscription de LÊonce Estournet au mÊmorial dÊpartemental de la Fnaca s DÊveloppement de la fête des voisins dans les quartiers s Hommage aux anciens combattants (12 diplômes dÊcernÊs en 2010) sCollège : aide au financement de sÊjours (Verdun, Allemagne) et vente des bleuets de France avec la Fnaca sDÊveloppement des participations des enfants aux commÊmorations patriotiques s Sensibilisation aux jeux dangereux dans les Êcoles et auprès des parents sMise en place d’un système de pÊdibus  Carapattes  (en cours) s Association des comitÊs consultatifs à de nombreux projets : plan de circulation, vidÊoprotection, MVA, parkings surveillÊs, projets intergÊnÊrationnels‌ sImplication de la population lors des diffÊrentes enquêtes publiques...

IQUE UN CMJ DYNAM 2009, a l des Jeunes, nÊ en Le Conseil Municipa S�/N� OI ULTIPLIER�AU�lL�DES�M VU�SON�ACTION�SE�M nitiative des ent la crÊation à l’i em al cip in pr ra te se à no consacrÊ à la jeunes ce pa es un d’ us Êl jeunes temps des rganisation du Prin la bibliothèque, l’o N�DE�VISITER� N�S½JOUR�º�0ARIS�Al 0OÀTES�OU�ENCORE�U le et le SÊnat. l’AssemblÊe Nationa

3 4

27


V IE A S S O C IATI V E

la vie e d r u œ c e L nne e y o it c t e le socia Le tissu associatif dans un village comme Bessan est une absolue nécessité. Favoriser le lien social, développer les échanges entre habitants, proposer des activités pour tous les âges, faire progresser les valeurs de solidarité et de citoyenneté… telles sont les ambitions des associations bessanaises. La municipalité a toujours eu pour objectif de soutenir les responsables associatifs dans leurs missions. Il est important de mettre à leur disposition des moyens matériels pour développer leurs actions et diversifier leurs ressources. Les mesures engagées ces dernières années rappellent cette forte volonté municipale. s Développement du forum annuel des associations début septembre s Vote d’importantes subventions mu-

nicipales pour le tissu associatif (voir ci-dessous) s Fixation de critères pour l’attribution des subventions aux associations dans le cadre de la commission municipale « services publics » s Mise à disposition de locaux de manière ponctuelle (repas, lotos, réunions, activités diverses…) s Mise à disposition de bâtiments à l’année en faveur d’une quinzaine d’associations s Soutien à la MVA (Maison Virtuelle des Associations) engagée par le comité consultatif s Etablissement de conventions d’objectifs et de gestion des locaux mis à disposition s Etablissement de conventions dans le cadre de la mise à disposition des terrains de sport… 1

Le centre social municipal Le forum annuel des associations Stands des associations sur la Place de la Promenade

1 2 3

0.000 €

LE CHIFFRE : 10

pales aux subventions munici Chaque année, les peu plus de ises s’élèvent à un associations bessana directes de compter les aides in 100.000 €… sans bâtiments. ise à disposition de prêt de salles ou m ! ient les associations La municipalité sout

2

28

E SERVICE LA MVA À VOTR de Bessan, tre une association aî nn co ux ie m ur Po sociaaison Viruelle des As M la e, ss re ad e ul une se porté essan.fr. Un projet tions : http://mva-b gé de la mité consultatif char co du e dr ca le ns da vie associative.

3


JU M EL A G E TÉ R IE U R ES ET R EL ATI O N S EX

ave c s le b a r u d s Amitié is les Remicho L’ouverture de la cité bessanaise vers l’extérieur est primordiale. Il apparaît nécessaire de partager d’autres horizons et d’autres modes de vie. Dans cette optique, le jumelage engagé en 2003 avec la ville de Remich (Luxembourg) a été amplifié.

artistes bessanais à Remich en septembre 2011 s Générosité de la ville de Remich avec la cession d’un minibus au CCAS de Bessan... 1

Cette amitié durable est également confortée par les relations internationales de ces dernières années, voulues par la municipalité avec la principauté de Monaco et Malte par exemple. sEchanges réguliers et fructueux avec les habitants de Remich(Luxembourg) s Visite de l’ambassadeur de Malte en France à Bessan sParticipation des écoliers bessanais au concours de dessins de la Principauté de Monaco s Préparation d’une exposition des

2

Visite de l’ambassadeur de Malte Rencontre entre les footballeurs de Bessan et de Remich Le consul de Monaco à l’école élémentaire Panneau d’entrée de ville à Remich

1 2 3 4 3

ELLE SELLE POUR JUM O M LA E D LE R LA PE la t appelée la « Perle de La ville de Remich es istique, une petite cité tour t es ich m Re ». e ell Mos ruckeuropéenne Sarreb située sur la route mmercial prospère, centre co Luxembourg. Ville ns un mich est nichée da et administratif, Re forêts. de et de vignobles superbe panorama longue e le, une promenad Au bord de la Mosel cerisiers, us les tilleuls et les de 3 kilomètres, so mbreux ux le passage des no ye s de re iv su à e incit x de plaisance. chalands et bateau h.lu Site : www.remic

30

4


FE S TI V IT ÉS A N IM ATI O N S ET

ial iv v n o c e g la Un vil t! u o t t n a v a if t et fes À Bessan, la convivialité est un véritable art de vivre ! Le développement des animations municipales, associé au soutien appuyé aux initiatives des associations, font de Bessan un village vivant, humain et chaleureux. La preuve en images… sCréation d’un marché de Noël aux couleurs internationales

La fête locale de Saint-Laurent La pêche à la truite Le marché international de Noël L’âne de Bessan Soir de fête locale

1 2 3 4 5

sDéveloppement de la fête locale de Saint-Laurent s Soutien aux artisans et commerçants dans le cadre de la fête locale sCréation d’une foire gastronomique à l’Ascension sSoutien à l’association de sauvegarde des traditions avec « Les Amis de l’Âne » sNouveautés dans les festivités municipales (ex. 14 juillet avec véhicules militaires) s Meilleure coordination des manifestations bessanaises en liaison avec les associations sDiffusion d’un agenda mensuel des rendez-vous et événements locaux sSoutien à la nouvelle équipe du comité des fêtes s Etude en cours pour la création d’un marché aux puces...

1

2

3

NS S DES TRADITIO CE R U SO X U A R RETOU Bessan utbois que l’âne de C’est aux sons du ha 17h, ût 2011, à partir de ao 6 i ed m sa le a er dans fête. le sortie du début de pour la traditionnel eure m Saint-Laurent qui de Une fête locale de du village trine emblématique vi la e né an ue aq ch ssanais : n de nombreux be grâce à l’implicatio associaicipaux, bénévoles, élus, employés mun l’âne, iciens, danseurs de tions, jeunesse, mus Bravo s, comité des fêtes… nt ça er m m co s, an artis à tous !

5

4

31


08 M U N IC IPA LE S 2 0

ris… p s t n e m e g En g a nu s ! e t s t n e m e g enga

32

PRINCIPAUX ENGAGEMENTS ÉNONCÉS DANS LA PROFESSION DE FOI EN 2008 Maintenir le niveau de l’imposition locale à des taux convenables Maintenir notre position sur l’intercommunalité préservant les intérêts de Bessan Maîtriser l’expansion du village avec la finalisation de la révision du PLU Poursuivre l’aménagement des entrées de ville et de rénovation urbaine Prévoir un accès routier, côté Nord, pour éviter la traversée des poids lourds Maîtrise foncière agricole : lutter contre la cabanisation et le mitage Poursuivre l’aide au quotidien des familles Créer un point emploi Favoriser la création de logements sociaux : projet face à la cave coopérative Rendre accessible les équipements publics aux personnes âgées ou handicapées Rénover la salle des fêtes Prévoir la vidéosurveillance Poursuivre l’étude d’une police intercommunale Consolider les effectifs de la police municipale Exiger de l’État la signature d’un contrat local de sécurité Soutenir le développement de la caserne des sapeurs pompiers volontaires Finaliser la réalisation de la digue de protection du bas village Poursuivre la réfection des chemins ruraux avec un programme pluriannuel Assurer une meilleure gestion des zones naturelles sensibles Sauvegarder et développer les traditions locales Finaliser la construction de la nouvelle école maternelle Créer un espace jeune dans l’ancienne bergerie Créer des aires de jeux pour enfants Suivre les besoins dans le domaine de la petite enfance Créer un conseil municipal des jeunes Poursuivre l’action du conseil des sages Fortifier les relations avec les habitants de la ville de Remich (jumelage) Améliorer le site internet de Bessan et mieux diffuser les infos municipales Poursuivre et améliorer l’accueil et l’intégration des nouveaux bessanais Demander l’aménagement de la zone de la Capucière Demander la création d’un giratoire à la sortie de l’A9 Soutenir l’installation d’un nouveau pôle médico-social Exiger de l’agglomération la rénovation de la zone de la Grange Basse Initier un projet touristique du centre ville vers les berges de l’Hérault Repenser et développer la base de loisirs de la Guinguette Favoriser la création d’un camping ou de zones d’hôtellerie de plein air Poursuivre la réhabilitation et la sécurisation de la voirie et du centre ville Finaliser le plan de circulation et de stationnement de la commune Améliorer la signalétique communale Gérer la halle de sport en concertation avec les associations et les scolaires Poursuivre l’amélioration du stade Poursuivre l’amélioration des installations sportives Exiger de l’intercommunalité la réhabilitation de la Garrigue Haute S’opposer à la Vallasse et à tout projet incompatible avec l’environnement Favoriser le développement des énergies renouvelables Créer de nouvelles pistes cyclables

RÉALISÉ

EN COURS

À L’ÉTUDE

z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z


B ES S A N À V EN IR

san s e B le e ir u r t Cons de demain 2008 – 2014 : le mandat municipal confié par les bessanaises et les bessanais se poursuit jusqu’en mars 2014. D’ici là, de nombreux projets engagés par la municipalité seront réalisés ou en cours d’achèvement. En voici une liste non-exhaustive. L’avenir de Bessan se construit aujourd’hui ! sCréation d’un complexe funéraire au cimetière sExtension du cimetière communal s Poursuite des actions environnementales dans le cadre de l’Agenda 21 s Création du parc d’activités de la Capucière avec la communauté d’agglomération sRéflexion sur le projet de nouvelle école maternelle suite à la réalisation des logements face à la cave coopérative s Achèvement des travaux de réhabilitation de l’hôtel de ville sEco-quartier à Saint-Claude sProgramme d’intervention dans les rues du centre ville dans le cadre d’un plan pluriannuel avec le soutien de la communauté d’agglomération

s Nouvel échangeur autoroutier à la sortie de l’Autoroute A9 s Finalisation du contournement des véhicules poids lourds par la RD 125 s Mise en place du nouveau captage public d’eau potable sTravaux de la place de la Fontaine sMise en place des parkings surveillés actuellement à l’étude sMise en place effective de la vidéoprotection sEchanges de voiries avec le conseil général de l’Hérault (Grand’rue, voie périphérique) s Aménagement environnemental et touristique au Mont-Ramus sNouvelle station d’épuration sMise en œuvre d’un important projet touristique privé (en cours d’étude) sOuverture des parcs photovoltaïques sPoursuite des travaux de voirie sMise en oeuvre du projet de festival musical...

CASERNE ? UNE NOUVELLE est trop s sapeurs pompiers de e rn se ca le el ctu timal L’a fonctionnement op un tre et rm pe ur po petite s pompiers et reconnues de no des activités vitales n, toujours u lieu d’implantatio locaux. Un nouvea tà rtie autoroutière, es à proximité de la so ral du né gé r ien du conseille l’étude avec le sout rvice Se le partenariat avec canton d’Agde et en cours de l’Hérault. d’Incendie et de Se ERIE... ET LA GENDARM SERAlALEDEGENDARMERIE 3ILABRIGADECANTON t envisagé e à Marseillan, il es té an pl im t en m le parna n du groupement dé tio lla ta ns l’i t en m le actuel ns le cadre merie à Bessan, da temental de gendar utier à du carrefour autoro de l’aménagement par ojet est suivi de près pr Ce 9. l’A de e rti la so e titre i le soutient au mêm la municipalité, qu de. La néral du canton d’Ag que le conseiller gé à terme omération pourrait gl ag d’ té au un m m co suivre... porter ce projet. A

33


N LI B R E EX P R ES S IO

Une pluralité respectée d’expression CONTINUONS ENSEMBLE POUR BESSAN (Majorité) Quel bilan présenter après trois années de gestion communale ? La municipalité sans étiquette « Continuons Ensemble pour Bessan » a essayé avec ce bulletin de relater toutes les actions, toutes les réalisations et tous les projets de notre village. Nous aimons Bessan avant toute chose, et sommes décidés à poursuivre ce développement harmonieux, concret, sans arrière pensée politicienne… dans le seul intérêt des bessanaises et des bessanais. Nous ne sommes pas adeptes de longs discours, ni de grandes explications. Pour nous, seuls les actes comptent ! Nous laissons donc les habitants seuls juges de cette gestion volontariste, sérieuse et adaptée au maintien de la qualité de vie que nous défendons au quotidien pour la cité. Il reste encore trois années avant les prochaines élections municipales. A ce moment là, un bilan complet sera exposé sereinement par notre municipalité, réunie autour d’une équipe soudée et de notre maire, Robert Raluy. BESSAN EN AVANT (Opposition) A Bessan, « les élus de la majorité municipale n’ont jamais été portés par un grand sens de l’intercommunalité ». Cette citation n’est pas de la minorité mais de la majorité elle-même parlant d’elle-même. Pourtant, demeurer « commune isolée » jusqu’en 2002 n’était pas l’option d’avenir. La preuve ? désormais, la loi impose aux communes isolées d’intégrer un périmètre. Donc, entrer dans l’Agglo « à reculons » (comme l’ajoute la majorité) n’était pas le plan gagnant car cela impliquait d’entrer par défaut et non par adhésion. Bessan a hélas payé ce retard durant trop longtemps alors que ses potentialités méritaient d’être développées à leur maximum notamment sur le plan économique, social et culturel. Pendant trop longtemps, l’attente s’est faite attentisme. Le village a beaucoup perdu durant ce temps gâché. Dans la France moderne, la coopération intercommunale est devenue une nécessité de gestion. Il s’agit de réaliser à plusieurs ce que l’on ne peut faire seul. La loi territoriale bouleverse la carte intercommunale en prévoyant de fusionner un grand nombre de communautés de communes et plusieurs communautés d’agglomération. Localement et concrètement, ici chez nous, trois hypothèses se profilent : 1/ soit notre agglo Hérault-Méditerranée (Agde-Pézenas) reste autonome 2/ soit elle fusionne avec Béziers et Thongue (pour partie) 3/ soit elle fusionne avec Thau agglomération et le nord du bassin de Thau. L’objet de ces lignes n’est pas de promouvoir l’une ou l’autre de ces options. Chacun y reviendra avec ses tripes en temps opportun avec conviction et volonté d’écoute et d’échanges dans le débat. Assurément, la volonté de ce communiqué est d’interpeller la majorité sur un axe qui devrait forcer l’unanimité : celui de maintenir Bessan dans la même structure intercommunale qu’Agde et Pézenas. De toute évidence, la question ne devrait pas se poser. Pourtant, un éventuel détachement d’une, voire deux et peut-être trois communes de l’ouest d’Hérault-Méditerranée est perceptible à défaut d’être explicite (excepté Portiragnes, ce qui se comprend). Le creuset naturel de Bessan, c’est bien l’axe Agde-Pézenas. Plusieurs critères historiques, géographiques, économiques et sociaux attestent que Bessan a sa place dans le cœur d’Hérault-Méditerranée. Cet axe est même l’épine dorsale de notre territoire. UNE EQUIPE DE GAUCHE POUR BESSAN (Opposition) En mars 2008, la liste « Une liste de gauche pour Bessan » recueillait, aux élections municipales, 364 voix – 15,34 % - et deux sièges. Sièges qui ont été tenus par respectivement : Sylvie Loubet ; Marcel Herrero ; Magali Llena ; Gilberte Ribo. Dès la mise en place du conseil municipal, nous avons déclaré vouloir être force de proposition

et proposé notre candidature à un poste de responsabilité. La droite municipale, au mépris d’un minimum de démocratie, a verrouillé toute possibilité de participation dans ce sens en s’octroyant tous les postes allant même jusqu’à indemniser les seuls élus de la liste majoritaire. Le budget principal : à l’exception du budget 2008 nous n’avons pas participé au vote des budgets. Nous avons en effet considéré que les projets présentés relevaient davantage de dépenses de prestige que des besoins de la population. La hausse des impôts engendrée venait grever lourdement les budgets des ménages modestes. En trois ans la taxe d’habitation a augmenté de 20,6 %, le foncier bâti de 23,4 %, le non bâti de 20,4 %. C’est LEUR choix politique. Le budget de l’eau et de l’assainissement : l’eau est un bien de consommation particulier. Les budgets en question sont excédentaires : il était donc possible de ne pas augmenter le m3 sans mettre en cause l’équilibre budgétaire. Nous n’avons pas participé au vote de ces budgets. En trois ans, le m3 d’eau a progressé de 25 %, l’assainissement de 32% ; la redevance compteur eau de 19 % ; assainissement de 32%. Ce sont là des charges supplémentaires pour les familles non négligeables. C’est LEUR choix politique. Le CCAS : la majorité municipale de droite a bloqué ici aussi la participation de la minorité aux instances de gestion de cet organisme. Au bout de deux ans nous avons pu obtenir un état de l’activité de l’organisme. Mais le conseil d’administration est confidentiellement réservé… Les commissions : pas de bureau municipal pluraliste. Deux commissions municipales, la première « aménagement et travaux », la seconde « services publics ». Nous participons également aux « comités consultatifs ». Nous y associons nos colistiers volontaires : Daniel Reynier, Jacques Soliva, Carlos Brunet, Richard Loubet. Le conseil des sages : voilà par excellence l’organisme occulte. Préempté par le maire où tous les militants sociaux, politiques étaient exclus d’emblée. Ou comment avec cet organisme on se passe des commissions municipales y compris des élus. Organismes extra communaux : communauté des communes, SICTOM, SIVOM, aucun représentant de notre minorité n’a été mandaté. Voilà succinctement brossée l’ambiance dans laquelle notre groupe minoritaire exerce son mandat. Nous passons sous silence les allusions ou autres remarques désobligeantes qui sont la marque de postures hautaines et suffisantes. Nos interventions : En direction des associations : tambourin, jardins familiaux, tennis… Environnement : à l’initiative pour interpeler le conseil général sur la décharge de la Vallasse. Distribution de tracts, participation aux réunions d’information... Scolaire : nous avons protesté, lors de la grève des enseignants, contre le remplacement par du personnel municipal, la décision du maire s’apparentant à briser la grève. Service public de la poste : nous avons participé à l’organisation de la pétition s’opposant à la casse de ce service local. Subventions aux associations : nous nous sommes battues pour obtenir un tableau de critères objectifs pour une affectation plus cohérente des subventions. Participation physique aux activités et manifestations de la vie locale, cérémonies, forums. Implication effective dans le conseil municipal des jeunes, section jeunesse à la bibliothèque, printemps des poètes avec atelier en direction des enfants, café des parents, carapate, installations des aires de jeux, semaine bleue 2010, 2011, mise en place de la maison virtuelle des associations… Nous poursuivrons notre démarche de participation et de propositions critiques mais constructives. Avec la réforme des collectivités territoriales engagée, y aura-t-il des élections municipales en 2014 ? 35


E S ER V IC E LE S ÉL U S À V O TR

Le Maire et ses Adjoints Robert RALUY Maire de Bessan Administration générale, finances, sécurité publique

Stéphane PÉPIN-BONET 1er Adjoint au Maire Affaires scolaires et périscolaires, jeunesse, culture, communication

Angel MILLAN 2e Adjoint au Maire Grands travaux, voiries, eau, assainissement

Laurence THOMAS 3e Adjoint au Maire Affaires sociales, petite enfance, personnes âgées et handicapées, emploi

Lucienne POUGET 4e Adjoint au Maire Vie associative, festivités, animations, traditions, vie des quartiers, sports

Michel PRÉVOST 5e Adjoint au Maire Vie quotidienne, tourisme, plan de circulation, jardins familiaux, gestion des salles municipales, sécurité technique

Jean-Louis PAPIN 6e Adjoint au Maire

Georgette COSTE 7e Adjoint au Maire Urbanisme, droit des sols, environnement

Sylviane RODRIGUEZ 8e Adjoint au Maire Développement de l’habitat, ressources communales, commerce local, vie économique nseil municipal en

1ère séance du co

36

2008


E S ER V IC E LE S ÉL U S À V O TR

rs le il e s n o C s e L municipaux

Gabriel PROUCHET Conseiller municipal Cimetière

Monique DUPONT Conseillère municipale Ville et jardins fleuris

Thérèse CASTARLENAS Conseillère municipale Traditions, jumelage avec Remich

Michèle TEXIER Conseillère municipale Communication

René TROUILLET Conseiller municipal Sécurité routière, gestion des salles communales

Martine LAVIGNE Conseillère municipale Tourisme

Luisella BURLET Conseillère municipale Jeunesse, culture

Atika NEGRE Conseillère municipale Affaires périscolaires

Denis REGOL Conseiller municipal Finances

Jean-Marie BAILLE Conseiller municipal Développement durable, énergies renouvelables

Cyril GAUDY Conseiller municipal Viticulture, chemins ruraux

Patrick FEDERICI Conseiller municipal Urbanisme

Gilbert SANCHEZ Conseiller municipal

Céline LAMBERT Conseillère municipale

Véronique AUTIN Conseillère municipale

Olivier GOUDOU Conseiller municipal

Sylvie LOUBET Conseillère municipale

Gilberte RIBO Conseillère municipale

37


N A IS A N N U A IR E B ES S A

es il t u s o r é m u N Accueil Hôtel de Ville Place de la Mairie Tél : 04 67 00 81 81 Fax : 04 67 77 41 73 www.bessan.fr - bessan@wanadoo.fr

s Cuisine centrale du CCAS Tél : 04 67 00 19 30 s Service téléalarme à domicile Tél : 04 67 00 81 81 Société SAPA : 04 67 94 99 99

Heures d’ouverture : du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 18h.

Services techniques municipaux s Direction : 06 11 09 20 81 s Secrétariat : 04 67 00 10 11 s Service municipal de l’eau et de l’assainissement Tél. : 04 67 00 10 11

Services pour la jeunesse s Crèche « Les Bambins de Bessan » Tél : 04 67 00 81 15 - Fax : 04 67 00 81 16 s Groupe scolaire Victor Hugo - Ecole maternelle Tél/fax : 04 67 77 42 74 - Ecole élémentaire Tél/fax : 04 67 77 42 56 - Collège Tél : 04 67 00 28 28 - Fax : 04 67 00 28 29 s Service Jeunesse Municipal Tél : 06 22 44 26 92 - Centre de loisirs Emile Lognos Tél/fax : 04 67 77 57 32 - Point Jeune : Tél : 04 67 00 15 22 - Centre de Loisirs Associé à l’Ecole (Claé) Tél : 06 22 44 26 95

38

Police municipale Tél : 04 67 77 55 55 Brigade de gendarmerie (Agde) Tél : 04 67 21 10 29 Fourrière animale intercommunale Tél : 04 67 21 79 46 Service propreté et espaces verts Tél : 04 99 47 48 49 - Fax : 04 99 47 48 50 Ordures ménagères (SICTOM) Tél : 04 67 90 41 15 - Fax 04 67 90 46 88

Centre Communal d’Action Sociale Permanences en mairie tous les jours Tél : 04 67 00 81 85 - Fax : 04 67 77 41 73 Laurence Thomas (élue) : 06 22 44 26 99 Permanences ass. sociales : 04 67 00 81 81

Centre de secours sapeurs pompiers Tél : 04 67 77 59 59 - Fax : 04 67 77 59 32

Services pour les personnes âgées s Maison de retraite « Les Jardins des Tuileries » Tél : 04 67 00 81 45 - Fax : 04 67 00 81 49 s Service municipal : livraison de repas à domicile Tél : 04 67 77 41 88 ou 06 22 44 27 02

Office de tourisme Antenne de Bessan : 04 67 00 10 26

CRÉDITS PUBLICATION ET luy. ication : Robert Ra Directeur de la publ n-Bonet. on : Stéphane Pépi cti da ré la de ur cte Dire ichèle ne Pépin-Bonet, M Rédaction : Stépha Texier, Annie Roy. DION tion : PIXFOLIO - S. Conception et réalisa 06 86 66 24 85 www.pixfolio.net en cours. 00 ex. Dépôt légal 23 en ité éd tin lle Bu cyclé. ession sur papier re pr Im rt ve im pr Im Label

Bibliothèque associative Tél : 04 67 77 45 67

Agence postale de Bessan Tél : 04 67 00 81 70 - Fax : 04 67 00 81 75

BESSAN  

15 25 35 04 06 08 09 11 12 13 16 18 19 22 23 26 27 28 30 31 32 33 36 38 37 3 Nos choix de gestion n’ont jamais été guidés par la politique p...