Page 1

Ensemble pour dépasser la différence

Ensembl dépasser la diffée pour rence

Séjours Fa

mille

Printemps

2016

“Mes vaca nc je les pass es, mes parent e avec s, ma sœ et l’AFEH !” ur,

Inscriptions Renseignem ents

01 58 10 1

5 00

www.afeh.n

et

T N E M E N CCOMPAG

A ’ L S N A D UN PLUS

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150 Fédération des Associations des agents de La Poste et Orange Parents et amis de personnes handicapées - 8 rue Brillat 75013 PARIS


Avec ANR, Accompagnons Notre Retraite 95 000 adhérents 3 500 bénévoles S’entraider Se protéger Se retrouver S’informer Se défendre

Rejoignez-nous ! Ouverte à tous ! Pour en savoir plus :

Un site internet www.anrsiege.fr Le magazine trimestriel « La Voix de l’ANR »

Contact : Association Nationale des Retraités de La Poste et d'Orange 13 rue des Immeubles Industriels – 75011 Paris Tél. 01 43 79 37 18 Mail : anrsiege@orange.fr


Sommaire

FAPEH 8 rue Brillat Savarin 75013 PARIS

AFEH 8 rue Brillat Savarin 75013 PARIS tél. : 01 58 10 15 00 fax : 01 58 10 01 10 email : afeh@wanadoo.fr http://www.afeh.net

AGEF de Nuits-Saint-Georges ÉDITO

p5

ACTUALITÉS Brèves

p 6-9

VACANCES Offre 2016

p 10-11

AFEH Accueil loisirs - Séjour Avril VSA DOSSIER Les mesures de protection des personnes vulnérables ACTUALITÉ LA POSTE Deuxième bourse solidarité handicap Une confiance réaffirmée ACTUALITÉ ORANGE Merci aux CCUES et aux CE

Siège Social : 7 rue Philippe Le Bon - BP 110 21703 NUITS-SAINT-GEORGES CEDEX tél. : 03 80 62 45 00 - fax : 03 80 61 37 52 email : siege.agef@agef21.fr http://www.agef21.com Secrétariat : Pascale TEBALDINI email : naudjc@free.fr

AGEF du Pays de Brive P 12 P 14-17

P 18-21 P 22-23

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE A MONTELIMAR Le polyhandicap

P 24-25

HOMMAGES

P 26-27

VSA Les actualités

P 28-29

BRIVE Bougez avec la maison d’accueil

P 30

NUITS SAINT GEORGES La petite maison dans la prairie

P 31

Siège Social et Secrétariat administratif : La Ferme Loisirs Les Rivières - 19240 ALLASSAC tél. : 05 55 22 00 67 fax : 05 55 22 00 43 email : agefptt@orange.fr Secrétariat : Christiane Peyretout

Notre mouvement associatif a fait le choix de l'utilisation du papier «responsable», un papier recyclé ou issu de forêts gérées durablement. Ainsi, soucieux des enjeux environnementaux de notre société nous nous engageons solidairement dans une démarche éco-citoyenne en utilisant un papier recyclé.

Handi-Familles n°150 Avril 2016 N°ISSN 1952-3033 A F E H • 8 rue Brillat Savarin 75013 PARIS Tél. : 01 58 10 15 00 -Fax : 01 58 10 01 10 http://www.afeh.net Directeur de publication • Gilbert Letellier Imprimerie • RGP Longjumeau 01 69 09 45 75 Conditionnement et envoi ESAT DE NUITS-SAINT-GEORGES

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 3


Actualités Vacances Ensemble pour dépasser la différence L’AFEH est acteur du comité des utilisateurs du site internet « Vivre en Aidant ». Dans ce cadre, elle répond aux besoins d’information, d’orientation et de ressources des aidants familiaux autour de la question du handicap.

Vivreenen en Aidant, Vivre Aidant, Vivre Aidant, un Internet essentiel ouvert à tous un site Internet essentiel unsite site Internet essentiel w

r

ww .f nt .viv r e e n ai d a.f

w

r

ww nt .viv r ee n aida

pratiques ns

• Santé : des dossiers et des réponses sur l’âge et les maladies les plus fréquentes. • Quotidien : des conseils pour aider les personnes les plus fragiles à chaque instant de la journée. • Aménagement : des recommandations pratiques et sécurisées. Un espace d’échanges pour • Santé • Aménagement • Psycho pour comprendre son rôledialoguer d’aidant et s’entraider Des dossiers et des réponses sur l’âge : un espace Des recommandations pratiques et sécurisées. et les maladies les plus fréquentes. et prendre soin de soi. • Psycho • Comment évolue la maladie • Quotidien Un espace pour comprendre son rôle d’Alzheimer ? : pour tout prendre savoirsoin sur les démarches, les droits personnes d’aidant et de soi. • SantéDes conseils pour aider •lesPratique • Aménagement • Quels sont les bons réflexesUn espace d’échange et les aides existantes. les plus fragiles à chaque instant • Pratique pour prendre soin de ma mère ?

Vivre en aidant : 5 rubriques pratiques pour couvrir vos interrogations

www. alicerouet.fr

Vivre en aidant : 5 rubriques pratiques pour couvrir vos interrogations

Novembre 2015 - www.vivreenaidant.fr -

nt,

sentiel

ouvert à tous ouvert à tous

5 rubriques pratiques pour couvrir vos interrogations :

seur d’accès est édité par LA BANQUE POSTALE, Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance dont le siège social et adresse postale se situent 115, rue de Sèvres – 75275 Paris Cedex 06 – de APE 6419Z, intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n°07 023 424.

Novembre 2015 - www.vivreenaidant.fr -

19/11/2015 10:30

Encart-VEA_A5.indd 1

+

(1)

Coût de connexion selon le fournisseur d’accès Le site Internet VIVREENAIDANT.FR est édité par LA BANQUE POSTALE, Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 4 046 407 595 euros, dont le siège social et adresse postale se situent 115, rue de Sèvres – 75275 Paris Cedex 06 – France, RCS Paris 421 100 645 – Code APE 6419Z, intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n°07 023 424.

(1)

Pour tous ceux qui prennent soin de leurs proches : dépendants, malades, handicapés, vieillissants…

* Site édité par La Banque Postale

(1)

* Site édité par La Banque Postale

Un espace d’échanges pour dialoguer et s’entraider • Comment évolue la maladie d’Alzheimer ? • Quels sont les bons réflexes pour prendre soin de ma mère ? • Ai-je droit à des congés, un soutien financier ?

www. alicerouet.fr

dialoguer et s’entrai Des dossiers et des réponses sur l’âge Des recommandations pratiques et sécurisées. de la journée. Pour tout savoir sur les démarches, • Ai-je droit à des congés, un et les maladies les plus fréquentes. les droits•etPsycho les aides existantes. • Comment évolue la soutien financier ? prendre son rôle Un espace d’échanges pour dialoguer et s’entraider oin de soi. • Quotidien Un espace pour comprendre son rôle d’Alzheimer ? es démarches, • Comment évolue la maladie d’Alzheimer ? Des conseils pour aider les personnes d’aidant et prendre soin de soi. existantes. Pour tous ceux qui prennent soin de leurs proches : • Quels sont les bons •instant Quels sont les bons réflexes pour prendre soin de ma mère ? les plus fragiles à chaque dépendants, malades, handicapés, vieillissants… • Pratique pour prendre soin d eux qui prennent soin de leurs proches : ts, malades, handicapés, vieillissants… • Ai-je droit à des congés, un soutien financier ? de la journée. Pour tout savoir sur les démarches, • Ai-je droit à des con www. vivreenaidant .fr w. vivreenaidant .fr les droits et les aides existantes. soutien financier ?

pratiques et sécurisées.

Pour tous ceux qui prennent soin de leurs proches : dépendants, malades, handicapés, vieillissants…

www.vivreenaidant.fr

19/11/2015 10:30

www. vivreenaidant .fr

(1)

Coût de connexion selon le fournisseur d’accès Le site Internet VIVREENAIDANT.FR est édité par LA BANQUE POSTALE, Société Anonyme à Directoire et Conseil de Survei au capital de 4 046 407 595 euros, dont le siège social et adresse postale se situent 115, rue de Sèvres – 75275 Paris Ce France, RCS Paris 421 100 645 – Code APE 6419Z, intermédiaire immatriculé à l’ORIAS sous le n°07 023 42 Page d’assurance 4

(1)

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150 Encart-VEA_A5.indd 1


Éditorial Actualités

Un accompagnement de plus, un accompagnement en plus Accompagner les familles d’enfants en situation de handicap, c’est la mission comme l’objectif de toujours de l’AFEH. Elle le réalise sous des formes différentes en direction de la famille elle-même ou directement auprès de l’enfant jeune et moins jeune à travers les séjours Vacances par exemple. À la lecture de ce numéro 150, vous constaterez que pour 2016, nous avons entrepris une refondation de notre offre de Vacances à partir de différents constats. Notre offre de vacances qui vient d’être envoyés aux familles s’enrichit de deux propositions nouvelles : ● Un séjour AFEH de printemps du 16 au 23 avril à VSA-CORREZE pour une douzaine de jeunes de 7 à 20 ans, ● un séjour Famille à VSA en avril 2016 où les équipes AFEH seront en soutien et en accompagnement. Deux expériences nouvelles qui donneront l’occasion sans nul doute d’apporter du plus dans l’accompagnement et l’animation de ces séjours. Mais c’est aussi tenir compte de besoins nouveaux dans les séjours Vacances du mois d’Août où là aussi il faut mettre un accompagnement de plus dans des situations complexes.

Parce que les choses bougent et évoluent, l’AFEH ne reste pas inactive… Elle bouge et veut faire évoluer son accompagnement.

Le président AFEH Gilbert LETELLIER

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 5


Brèves ADIEU «CLIS», BONJOUR «ULIS ECOLE»

Depuis le 1er septembre 2015, qu'ils soient situés dans une école, un collège, ou un lycée, les dispositifs de scolarisation des Etablissements Scolaires destinés aux élèves en situation de handicap, sont dénommés «Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire»(ULIS).

Principale conséquence : ● Dans le premier degré, les «classes pour l’inclusion scolaire (CLIS)» sont rebaptisées «unités localisées pour l’inclusion scolaire-école» ou ULIS école, ● dans le second degré, où les unités localisées pour l’inclusion scolaire ont été instaurées en 2010 en remplacement des unités pédagogiques d’intégration, on parlera désormais d’ULIS collège et d’ULIS lycée.

Les objectifs de cette réforme sont de trois ordres : Il s’agit en premier lieu, de favoriser la continuité des parcours des élèves handicapés grâce à une harmonisation des pratiques entre le premier et le second degré de l’enseignement scolaire. En second lieu, le but est de renforcer leur inclusion au sein des classes ordinaires. Et ce, dès l’école primaire, car contrairement aux CLIS, les ULIS ne sont pas des classes à part mais des «dispositifs ouverts». Cette mesure s’inscrit donc dans le prolongement de la loi «handicap» du 11 février 2015 selon laquelle, le parcours de formation des élèves en situation de handicap se déroule prioritairement en milieu ordinaire. En troisième lieu, les ULIS rénovées ont vocation à accompagner les élèves handicapés vers une meilleure insertion professionnelle. (circulaire n° 2015-129 du 21 août 2015)

DEMANDE AUPRÈS D’UNE MDPH : LA DURÉE DE VALIDITÉ DU CERTIFICAT MÉDICAL EST ALLONGÉE

Afin de simplifier les démarches des personnes en situation de handicap, le délai de validité du certificat médical pour bénéficier de certains droits ou prestations (orientation scolaire, prestation de compensation du handicap, désignation

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

d’un établissement ou d’un service d’accueil…) à remettre lors d'une demande formulée auprès d'une Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) est dorénavant fixé à 6 mois, contre 3 mois auparavant. Toutefois, l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH, chargée d’évaluer les besoins de compensation de la personne handicapée et son incapacité permanente, peut demander un certificat médical d’une durée de validité inférieure «dans le cas d’un handicap susceptible d’une évolution rapide». [Décret n° 2015-1746 du 23 décembre 2015, J.O. du 26-12-15]

ÉLÈVES HANDICAPES : DES PROCÉDURES D'EXAMEN SIMPLIFIÉES

Un décret et une circulaire modifient les règles relatives aux aménagements des examens et des concours de l'enseignement scolaire pour les candidats en situation de handicap, afin de «mieux anticiper» leur mise en oeuvre et d'offrir «un plus grand confort». Cette mesure ne sera applicable qu'aux «sessions d'examen et concours organisées à partir de 2016». La circulaire précise en particulier les conditions dans lesquelles, les élèves handicapés pourront avoir recours à une aide humaine ou technique, notamment numérique, dans le respect du principe d'égalité entre tous les candidats. Le nouveau texte prévoit aussi que la demande puisse être «formulée au plus tard à la date de clôture des inscriptions à l'examen ou au concours concerné, sauf dans le cas où le handicap est révélé après cette échéance».

Plusieurs préconisations d'aménagements sont possibles : ● Elles peuvent porter sur l'accès aux locaux, l'installation matérielle dans la salle d'examen, l'utilisation de machine ou de matériel technique ou informatique. ● Elles peuvent aussi concerner l'aide humaine, avec la présence éventuelle de secrétaire ou d'assistant. ● L'avis peut éventuellement porter sur l'adaptation dans la présentation des sujets (format papier ou numérique..), définir un temps de composition majoré (qui ne peut excéder le tiers temps normalement prévu pour chaque épreuve, sauf exceptions). ● Des dispenses ou l'étalement du passage d'épreuves peuvent enfin être envisagés.

Page 6


Brèves C'est ensuite à l'autorité administrative, en l'occurrence l'académie, de décider, mais elle est tenue d'avertir le candidat dans un délai de deux mois à compter de la réception de l'avis du médecin.

L'achat d'un détecteur de fumée adapté peut être pris en charge par la PCH à hauteur de 75 % de son prix dans la limite d'une enveloppe s'élevant à 3 960 € pour 3 ans. Source : Service-public.fr

Décret n° 2015-1051 du 25 août 2015 JO du 26 août 2015

PERSONNES MALENTENDANTES : POSSIBILITÉ DE PRISE EN CHARGE FINANCIÈRE DU DÉTECTEUR DE FUMÉE Depuis le 8 mars 2015, les logements doivent être équipés d'au moins un détecteur de fumée normalisé capable d'émettre un signal d'alarme d'un niveau sonore d'au moins 85 décibels à 3 mètres. Les personnes sourdes ou malentendantes, qui se trouvent contraintes de s'équiper d'un détecteur plus puissant, plus onéreux que les détecteurs habituellement proposés, peuvent bénéficier d'un financement partiel de cet équipement dans le cadre de la prestation de compensation du handicap (PCH). C'est ce que précise la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes dans une réponse ministérielle publiée le 25 août 2015. En effet, la PCH prend en charge cinq catégories de dépenses : les aides techniques, les aides humaines, l'aménagement du logement et du véhicule, les aides animalières et les aides spécifiques et exceptionnelles.

Un détecteur de fumée spécialement adapté au handicap auditif peut être défini comme une aide technique, dans la mesure où il s'agit d'un système technique adapté ou spécialement conçu pour compenser une limitation d'activité rencontrée par une personne du fait de son handicap.

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

À LA POSTE, DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR LES PARENTS D'ENFANTS HANDICAPÉS MINEURS OU MAJEURS SOLLICITÉES ET OBTENUES PAR L'AFEH

L’AFEH a pu en temps utile et à plusieurs reprises attirer l’attention des responsables de La Poste et des Partenaires Sociaux sur une évolution souhaitable de la réglementation pour les salariés parents d’enfants handicapés. Espérée dans le cadre de l’accord Handicap, c’est en fait au travers de l’Accord Social relatif à l’Egalité Professionnelle entre les Femmes et les Hommes à La Poste que ces avancées viennent d’être obtenues. Saluons donc les nouvelles mesures figurant dans cet accord du 3 Juillet 2015 qui précise au paragraphe VII «que La Poste accompagnera les postiers parents, afin qu’ils puissent concilier au mieux leurs vies familiale et professionnelle». ● La Poste prend en compte les contraintes particulières des parents élevant des enfants en situation de handicap. Elle souhaite que tous les parents qui en ont besoin, bénéficient de mesures d'aide pour faire face au handicap de leur enfant. ● S'agissant des mesures d'attribution des ASA «enfants handicapés» qui s'adressaient jusqu'à la date de l'accord aux parents dont l'enfant était handicapé à 80 % ou plus, La Poste décide d'aller plus loin, en abaissant les conditions d'attribution aux enfants dont le taux d'IPP est supérieur ou égal à 50 %, sans limite d'âge. ● S'y ajoutent quatre demi-journées d'autorisations spéciales d'absence par an, attribuables aux parents ou au représentant légal d'enfants handicapés, quelle que soit la lourdeur du handicap et quel que soit l'âge de l'enfant. ● Ces ASA s'ajoutent aux droits accordés à tous les parents et aux droits accordés aux parents d'enfants handicapés, sur présentation d'un justificatif (visite médicale, intervention chirurgicale, rendez-vous administratif, rendez-vous juge des Tutelles…).

Page 7


Actualités Brèves Elles sont de droit si elles sont demandées 2 semaines à l'avance. ● Les difficultés liées au handicap d’un enfant pouvant être importantes à surmonter pour les parents, La Poste communiquera sur les associations de parents d’enfants handicapés pouvant leur apporter un soutien.

POSTIERS DES SERVICES FINANCIERS ET DU RÉSEAU

Un centre de gestion dédié à vos prestations sociales. Vos demandes de prestations sociales (les allocations de scolarité, les frais de séjour en centres de vacances, la garde d’enfants, les allocations pour les personnes handicapées, les demandes de CESU et de titres restaurant) sont à adresser directement à l’un des deux Centres de gestion spécialisés, situé à Saint-Brieuc ou Épinal, selon votre département d'activité ou entité de rattachement. Vous trouverez ci-dessous les coordonnées de votre centre de gestion :

Centre de gestion spécialisé de Saint-Brieuc

11 rue Michelet - BP 24641 - 22 046 SAINT-BRIEUC CEDEX 2 Adresse mail : rh-supp-eggp.223080a@laposte.fr

● Pour les Centres Financiers : d’Ajaccio, Bordeaux, Limoges, Marseille, Montpellier, Nantes, Orléans, Rennes, Rouen, Toulouse, les Centres Nationaux CNVO, CNM et CMTO de Limoges, CNC Orléans, CNAH de Poitiers, la DISFE

● Pour le Réseau : les territoires des Directions Exécutives Ouest, Sud-Ouest et Sud Est (sauf les Directions Régionales Auvergne, Isère, Rhône)

Centre de gestion spécialisé d’Epinal

3 place du Général de Gaulle - 88026 EPINAL Cedex - Adresse mail : rh-supp-eggp.881310a@laposte.fr

● Pour les Centres Financiers de : Châlons en Cham-

pagne, Clermont Ferrand, Dijon, Grenoble, Lille, Lyon, Nancy, Paris, Strasbourg, CNMR, La DEDT et la Direction des Services Financiers

● Pour le Réseau : les territoires des Directions Exécu-

tives Ile-de-France et Nord-Est, ainsi que les Directions Régionales Auvergne, Isère, Rhône, Rhône Alpes Nord et Rhône Alpes Sud. Un numéro unique pour tous les postiers actifs des Services Financiers et du Réseau pour poser vos questions et suivre votre dossier : 0 800 006 773 du lundi au vendredi de 9H à 17H numéro gratuit depuis un poste fixe.

LA PRIME D'ACTIVITÉ BIENTÔT VERSÉE AUX TRAVAILLEURS HANDICAPÉS La prime d'activité, entrée en vigueur le 1er janvier 2016, concerne également les travailleurs handicapés même s'ils sont déjà allocataires de l'AAH. ● Pour rappel, la prime d'activité remplace la prime pour l'emploi (PPE) et le RSA activité. Or, si la première concernait les revenus de l'ensemble des travailleurs, le second excluait les employés d'ESAT. De nombreuses discussions entre les cabinets ministériels concernés et plusieurs associations représentant les personnes en situation de handicap, ont eu pour objectif de trouver le mécanisme de calcul permettant qu'à revenu global équivalent, les travailleurs allocataires de l'AAH accèdent aux mêmes droits que ceux qui n'en bénéficient pas. Depuis le 26 Janvier 2016, le simulateur de droit à la prime d'activité adapté aux travailleurs handicapés allocataires de l'AAH, est en ligne sur le lien www.caf.fr (onglet «visite guidée»). Pour les allocataires de l’AAH, l’attribution de la prime d’activité ne sera pas effective avant le mois de juin. Ils bénéficieront d’une rétroactivité de leurs droits au 1er janvier 2016. Le site propose une préinscription afin que la demande soit prise en compte dès que la télé procédure sera opérationnelle en juin 2016. Par la suite, la prime sera attribuée et versée mensuellement à condition de remplir chaque trimestre une déclaration de ressources. (Source TSA - UNAPEI.)

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 8


Brèves Actualités RETRAITE ANTICIPÉE : LISTE DES JUSTIFICATIFS DU TAUX D'INCAPACITÉ PERMANENTE La liste des pièces justificatives et documents permettant d'attester du taux d'Incapacité requis (au moins 50 %) en matière d'accès à une retraite anticipée (55 ans) pour les personnes handicapées est publiée : ● La carte d'invalidité ou la décision d'attribution de cette carte, prise par la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH), ou un organisme auquel cette dernière s'est substituée (CDES, COTOREP), ● la décision d'attribution de l'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) prise par la CDAPH (ou par la COTOREP qu'elle a remplacée) ou par un organisme débiteur des prestations familiales (principalement les CAF).

Duplicatas : Lorsque l'assuré ne dispose pas de la totalité des pièces justificatives nécessaires, il doit s'adresser au secrétariat de la CDAPH qui, au vu des pièces disponibles de son dossier, lui fournira des duplicatas de décisions ou, le cas échéant, une attestation signée par le président de la Commission, précisant la ou les périodes durant lesquelles un taux d'IP d'au moins 50 % lui a été attribué ou reconnu.

Avec le soutien du Groupe La Poste, la FNATH vient de mettre en ligne un nouveau guide numérique pour tout savoir sur les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) et les règles applicables aux établissements recevant du public (ERP). Interactif, il permet aussi de poser des questions et de faire part de ses témoignages. www.guide-de-l-accessibilite.org

L’OFFRE SOCIALE RETRAITÉ À LA POSTE Dans ce quatrième numéro, vous découvrirez deux nouvelles offres : l’Aide aux Projets vacances de l’AFEH et la nouvelle Offre sports et activités culturelles. Des postiers engagés témoigneront de leur projet pour changer le regard sur le handicap.

(Source : TSA du 25.08.2015. Arrêté du 24.07.2015 paru au JO du 08.08.2015.)

DIRECTION NATIONALE DES ACTIVITÉS SOCIALES

Le magazine de l’OFFRE

SOCIALE

des retraités de La Poste n°4 - DÉCEMBRE 2015 - JAN NVIE ER 2016

GUIDE DE LA PARENTALITÉ

REVALORISATION DE L’AAH AU 1er AVRIL 2016 L'Allocation aux Adultes Handicapés est revalorisée au 1er Avril 2016. Son montant est donc passé de 807,65 euros à 808,46 euros mensuel. Les plafonds de ressources à ne pas dépasser pour pouvoir bénéficier de l'AAH, progressent eux aussi dans la même proportion.

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

La Poste s’engage pour faciliter le quotidien des postiers qui ont des enfants. Elle prend aussi en compte la situation des parents afin de leur permettre de bien concilier vie personnelle et vie professionnelle sans situation discriminante dans leur parcours professionnel. L’accord national sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes qui a été signé le 3 juillet 2015 par La Poste et les Organisations Syndicales CGT, CFDT, FO, CFTC-CGCUNSA, s’inscrit dans cette volonté. Ce guide a vocation à présenter l’ensemble des dispositifs mis en place par La Poste pour accompagner les parents.

Page 9


Vacances

L’offre vacances des séjours d’Août 2016 est parue avec quelques nouveautés

L’été 2015

Ensemble pour dépasser la différence

Séjours août 2016

Enfants • Adolescents • Adultes Des vacances comme les autres, parmi les autres.

nouvEAu !

Séjour pour enfants et jeunes en situatio n de handicap physiqu e

Pour les enfants et adolescents,

des nouveaux centres et des diversités de proposition dans les formes de séjour, notamment à destination des enfants et des jeunes. Les centres du CAP FREHEL et de VICHY accueilleront les mineurs et les jeunes jusqu’à 20 ans, avec des projets pour tous les âges. Sur le centre VICHY, il est prévu l’accueil d’un groupe de jeunes mineurs en situation de handicap physique pour un séjour autour du sport adapté, de la danse, notamment. Le service vacances invite fortement les parents intéressés à le contacter pour construire le projet vacances à la carte de leur enfant.

L’offre de séjour à destination des adultes, renouvelle certains centres, pour diversifier les destinations et aussi essayer d’avoir plus de séjours avec des groupes moins importants. L’équipe du service vacances, vous renseigne et vous conseille sur le séjour pour la personne en situation de handicap, en prenant en compte les besoins, les spécificités ; vos demandes spécifiques seront étudiées pour tenter de répondre au mieux à la situation de votre famille et de votre enfant. Trois séjours auront une partie de leur projet dirigé vers l’accueil d’adultes autistes. Les inscriptions ont lieu durant tout le mois de février 2016, à partir du mois de mars, les inscriptions peuvent être prises en compte après la date en fonction des places disponibles.

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 10


Vacances Le programme pour début 2016

Le recrutement et les formations à venir, le recrutement des équipes de direction est fini, à partir de février commence celui des animateurs. Pendant plus de 3 mois les directeurs vont constituer et affiner leurs équipes d’animation. En diffusant, en affichant dans les écoles de travailleurs

sociaux, des professions de la santé, de l’éducation et les universités. Le service vacances procède à des envois importants vers des partenaires comme les centres d’information jeunesse et vers les équipes vacances d’hier et aujourd’hui, bénévoles pendant tout le courant de l’année. Les sections ont aussi leur rôle en allant afficher dans les services, les restaurations et autres lieux de La Poste et Orange.

Des partenariats dans le réseau pour la construction des vacances

CREF

Avec en ligne de mire les temps de formation pour les équipes de direction à Saint-Yvi (29), pendant 3 jours fin mars dans le centre de vacances de l’AVEA La Poste où nous allons chaque mois d’août depuis plus d’une douzaine d’années ; puis en mai/juin la formation des équipes au complet qui se retrouvent au Foyer de Cachan, la résidence Jacques Restignat. Des temps associatifs forts pour les équipes vacances engagées auprès des familles de l’AFEH.

Nouvelle procédure d’agrément des séjours «vacances adaptées organisées». Les modalités de délivrance de l’agrément «VAO» ont été récemment réformées, avec, entre autres, l’allongement de la durée de l’agrément et l’instauration d’obligations visant à renforcer la sécurité et le bien être des adultes handicapés accueillis (au niveau administratif, des renseignements médicaux et éducatifs, des protocoles et des évaluations) y compris pour les séjours à l’étranger.

Laval

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 11


AFEH ACCUEIL LOISIRS À PARIS, chaque mois, des bénévoles des équipes vacances AFEH, continuent de faire vivre des temps de loisirs pour les enfants et les jeunes d’Ile de France. En partenariat avec le club musical de La Poste et Orange, pour un atelier «découverte» en matinée, suivi d’une visite culturelle l’après-midi à PARIS. En lien avec le service vacances, qui cherche à sensibiliser les jeunes familles aux actions de l’AFEH et les services qu’elle peut rendre aux parents. Les projets à RENNES et TOULOUSE sont toujours en cours, ils rebondiront prochainement, pour trouver un écho auprès des salariés des entreprises qui ne connaissent pas l’association. Les bénévoles des équipes vacances sont aussi, sur des projets de coopération avec d’autres associations comme «CINE-MA DIFFERENCE». Projet à suivre à LAVAL en coopération avec l’association «Quest’Handi». Les accueils loisirs accueillent les bénévoles des entreprises pour accompagner les jeunes et faire de la diffusion, de l’affichage dans les entreprises.

SÉJOURS AVRIL ET VSA

NOUVEAU L’AFEH va accompagner les familles pendant les vacances de printemps à VSA. Un temps de vacances en famille accompagné par l’AFEH et des membres des équipes vacances au village de VSA-Corrèze. Le concept : Des temps de vie partagé et animé sur le village, des temps de loisirs et d’activité. Pour que les parents puissent vivre des vacances avec leur (s) enfant (s) et que ce soit aussi un temps de répit. Grâce à l’accompagnement des équipes d’encadrement, les parents pourront vivre des temps loisirs de leur côté (sorties, activités sur le centre) pendant que leur enfant, la fratrie, en fera de même (avec ou sans handicap) avec l’équipe d’animation. Les équipements et les intervenants permettront des activités équitation, sports, danse, piscine et autres sorties extérieures et animations sur le village. Avec qui : des membres des équipes de direction des séjours vacances AFEH. Quand : pendant toutes les 4 semaines de vacances scolaires du printemps. Réservez votre séjour, votre accompagnement Comment réservez : votre séjour, vos jours et votre accompagnement (vie quotidienne et soins avec un service d’accompagnement professionnel) à VSA-Corrèze. Envoyer un mail au service vacances de l’AFEH : afeh.vacances@orange.fr en formulant vos désirs, un accompagnement à la construction du séjour sera mis en place…

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 12


Actualités AFEH Ensemble pour dépasser la différence

Vous avez un enfant en situation de handicap ? Il veut partir en vacances ou vous voulez partir en famille ? > Pensez AFEH et APV pour financer votre séjour !

L’Aide aux Projets Vacances (APV) Dans le cadre de son action envers les familles des salariés et des retraités, l’AFEH en partenariat avec l’UNALG et l’ANCV, entend soutenir toute personne en situation de handicap, d’invalidité et leurs aidants familiaux. L’Aide aux Projets Vacances (APV) est une aide à la personne/à la famille versée sous forme de Chèques-Vacances. Pour quels types de projets de vacances ces aides sont-elles attribuées ? Les projets doivent répondre aux critères cumulatifs suivants : • Projets de vacances individuels ou collectifs, autonomes ou accompagnés. • Projets d’une durée de 4 à 20 nuitées consécutives hors du domicile principal. • Projets bénéficiant de l’implication financière des participants, dans la mesure des moyens de chacun (pas de gratuité). • Projets ayant sollicité le cofinancement d’au moins un autre bailleur, voire d’une participation de l’organisme partenaire sur ses fonds propres.

A qui ces aides s’adressent-elles ? • Aux personnes handicapées ainsi que leurs aidants familiaux, • Familles comptant en leur sein au moins une personne en situation de handicap, • Les aidants familiaux de personnes en situation de handicap.

Vous êtes intéressés ?

Rendez-vous sur le site www.afeh.net pour y télécharger le dossier à compléter et y retrouver toute l’actualité et les contacts régionaux APV.

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 13


Actualités Dossier LES MESURES DE PROTECTION DES PERSONNES VULNÉRABLES Protéger qui, pourquoi et comment ? À 18 ans, toute personne est réputée capable de pourvoir à ses propres intérêts et d’user de ses droits civils et politiques. Cependant, diverses circonstances peuvent entraîner la nécessité de protéger des personnes adultes ne pouvant accomplir seules certains actes ou en négligeant d’autres. La protection juridique a pour but d’éviter les éventuels abus dont un individu peut être victime, ou les dommages qu’il peut causer à sa personne ou à ses biens. De nombreuses familles sont confrontées à de telles situations pour l’un de leurs proches. Bien souvent, elles méconnaissent la façon de lui porter assistance, le protéger, ou encore se prémunir de son comportement.

Qui peut bénéficier d’une mesure de protection ? Toute personne majeure souffrant d’une altération de ses facultés mentales ou corporelles, qui la met en difficulté pour s’occuper seule de ses intérêts, peut bénéficier d’une protection juridique. Toute mesure de protection implique non seulement la protection des intérêts financiers et patrimoniaux, mais également la protection de la personne. Si le représentant légal n’a pas vocation à s’immiscer dans les activités courantes de la personne majeure protégée, il devra intervenir pour les actes personnels importants (choix du lieu de vie, droit à l’image, interventions chirurgicales, etc.), en tenant compte, chaque fois que cela est possible, de l’avis de la personne.

Les conditions de mise sous protection Toutes les mesures de protection présentent des garanties que l’assistance spontanée de l’entourage ne peut pas toujours offrir. Elles instaurent en effet une sécurité pour la personne vulnérable, en établissant précisément les missions du «protecteur», ce qui est également rassurant pour l’entourage familial. Trois grands principes fondamentaux régissent ces mesures : ● Nécessité : Il ne suffit pas que l’altération des facultés soit médicalement constatée pour légitimer une de ces mesures, il faut qu’elle soit justifiée au regard des besoins, des difficultés, de la situation générale de la personne à protéger, ● subsidiarité : la mesure de protection n’est prononcée qu’à défaut de toute autre solution moins contraignante (régime matrimonial ou un mandat tel que la procuration),

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

● proportionnalité : la mesure de protection doit être adaptée à la situation particulière de la personne vulnérable et ajustée à son état de santé.

Un panel étendu de protection Les mesures d'accompagnement ne concernent que les personnes majeures, percevant des prestations sociales et dont la santé ou la sécurité est menacée par les difficultés qu’elles éprouvent à les gérer.

Deux types de mesure : ● La mesure d'accompagnement social personnalisé (MASP) est mise en œuvre par le biais d’un contrat écrit conclu entre l’intéressé et le département représenté par le Conseil Général pour une durée de 6 mois à 2 ans. Cette mesure a pour but que la personne retrouve l’autonomie dans la gestion de son budget et relève de la responsabilité du Département. Il s’agit d’un dispositif graduel et progressif destiné à éviter l’ouverture d’une mesure de protection juridique non adaptée à la situation de l’intéressé qui voit sa santé et sa sécurité compromises en raison de ses difficultés à assurer seul la gestion de ses ressources. ● La mesure d’accompagnement judiciaire (MAJ) a pour objectif d’aider la personne à retrouver son autonomie budgétaire.

Sauvegarde de justice, Curatelle, Tutelle : quelle protection juridique choisir ? Les différentes mesures de protection juridique (sauvegarde de justice, curatelle et tutelle) sont mises en place en fonction du degré d'incapacité de la personne, apprécié par le juge sur la base d'un certificat médical circonstancié établi par un médecin agréé, et à la suite de l'audition de la personne concernée si son état de santé le permet. La protection doit être la moins contraignante possible et être exercée par la famille en priorité. Le juge des tutelles a pour mission d’orienter vers la solution la mieux adaptée.

La sauvegarde de justice : un régime provisoire La sauvegarde de justice est une mesure temporaire qui protège le majeur des actes qu’il aurait accomplis inconsidérément ou qu’il aurait négligé de réaliser. Ce dispositif peut être mis en œuvre par décision judiciaire ou par déclaration médicale enregistrée au Parquet.

Page 14


Actualités Dossier

LES MESURES DE PROTECTION DES PERSONNES VULNÉRABLES

La personne sous sauvegarde de justice conserve l’exercice de ses droits, à moins que le juge désigne un mandataire spécial pour accomplir des actes précis. La sauvegarde de justice est une mesure temporaire décidée soit : ● Dans l'attente de la mise en place d'un régime de curatelle ou de tutelle, plus long à mettre en place, ● pour une période déterminée justifiée par la dégradation de l'état physique et/ou psychique d'une personne. La sauvegarde de justice est destinée à protéger le majeur face à un risque de dilapidation de son patrimoine et à des actes qui seraient contraires à son intérêt. Elle présente également l’intérêt de pouvoir être très rapidement mise en place en cas d’urgence. Sa durée est limitée à un an et peut être renouvelée une fois.

La Curatelle : un régime d’assistance La curatelle est destinée à la personne qui, sans être hors d’état d’agir par elle-même, a besoin d’être conseillée ou contrôlée dans les actes importants de la vie civile. La mesure de curatelle est mise en place initialement pour une durée fixée par le juge sans qu'elle puisse excéder 5 ans. Le non- respect de l'obligation de révision de la mesure à l'échéance fixée induira automatiquement la levée de la mesure. Le dispositif de curatelle est adapté en fonction du degré d’altération des facultés personnelles. La personne sous curatelle conserve l’exercice de ses droits.

La curatelle simple La personne protégée effectue seule les actes de gestion courantes (perception des revenus, règlement des dépenses dits actes d’administration ou actes conservatoires) mais l’accord du curateur est obligatoire pour les actes importants de nature patrimoniale (vente ou achat immobilier, résiliation de bail, placement de fonds, acceptation ou refus de succession dits actes de disposition).

La curatelle aménagée En plus des dispositions prévues dans la curatelle simple, le juge peut, à tout moment, énumérer certains actes que la personne peut faire seule ou d’autres pour lesquels l’assistance du curateur est nécessaire.

La curatelle renforcée ou aggravée Outre les dispositions prévues dans la curatelle simple, le curateur perçoit seul les revenus de la personne majeure et assure le règlement de ses dépenses, sur un compte ouvert au nom de cette dernière. De même que pour la

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

curatelle simple, les actes importants sont réalisés par le curateur après accord écrit de la personne protégé. Les actes importants (de disposition) doivent être signés conjointement (personne protégée + curateur). En cas de désaccord, le juge peut intervenir.

La tutelle : un régime de représentation La personne ne peut plus accomplir elle-même les actes de la vie civile en raison d’une altération de ses facultés mentales ou corporelles et a donc besoin d’être représentée d’une manière continue. Cette mesure s'applique lorsque toute autre mesure de protection moins contraignante (curatelle, sauvegarde de justice) est insuffisante. Le juge nomme un tuteur. Il a la possibilité de nommer plusieurs tuteurs. Cette disposition répond aux attentes des parents d’enfants handicapés qui devaient auparavant choisir l’un d’entre eux pour exercer la mesure, dans ce cas ils l’exercent en commun. Mais le juge peut aussi diviser cette mesure en deux : un tuteur chargé de la protection de la personne et un tuteur chargé de la protection des biens. La personne protégée prend seule les décisions relatives à sa personne dans la mesure où son état le permet. Elle accomplit seule certains actes dits strictement personnels. Elle choisit son lieu de résidence et a le droit d'entretenir librement des relations personnelles. Le tuteur peut prendre les mesures de protection nécessaire pour mettre fin au danger, que du fait de son comportement, la personne protégée ferait courir à elle-même et en informe le juge. Toutefois, la personne protégée doit obtenir l'autorisation du juge pour se marier ou pour signer une convention de pacte civil de solidarité, pour autoriser les actes de disposition, pour faire seul son testament. Le majeur peut faire des donations en étant assisté et représenté par le tuteur, avec l'autorisation du juge. En règle générale, le tuteur effectue seul les actes d'administration. La personne protégée conserve son droit de vote sauf décision contraire du juge. La durée initiale de mise sous protection est de 5 ans maximum. Au renouvellement, le juge peut décider d’une durée plus longue si l'altération des facultés du majeur protégé apparaît irrémédiable, sur avis conforme du médecin inscrit sur la liste établie par le Procureur de la République. (maximum 20 ans) L’extinction de la mesure intervient à l’échéance, ou par jugement de main levée, ou au décès de la personne protégée.

Page 15


Actualités Dossier

LES MESURES DE PROTECTION DES PERSONNES VULNÉRABLES

Le mandat de protection future : organiser sa protection à l’avance Permet à une personne(mandant) de désigner à l’avance la ou les personnes(mandataires) qu’elle souhaite voir être chargées de veiller sur sa personne et/ ou sur tout ou partie de son patrimoine, pour le jour où elle ne serait plus en état, physique ou mental, de le faire seule. Le mandat peut aussi être établi pour autrui par les parents souhaitant organiser à l’avance la défense des intérêts de leur enfant souffrant de maladie ou de handicap. Les parents ou le dernier vivant des père et mère ne faisant pas l’objet d’une mesure de curatelle ou de tutelle, exerçant l’autorité parentale ou assumant la charge matérielle ou affective de leur enfant majeur, peuvent, pour le cas où cet enfant ne pourrait plus pourvoir seul à ses intérêts, désigner un ou plusieurs mandataires chargé(s) de le représenter. Cette désignation prend effet à compter du jour où le mandant décède ou ne peut plus prendre soin de son enfant. Elle peut se faire : ● Par acte notarié, forme obligatoire si le mandataire reçoit des pouvoirs étendus aux actes de disposition ou si le mandat est conclu au bénéfice d’un descendant majeur handicapé. Il prend effet lorsque les altérations du mandant sont avérées médicalement. ● Par acte sous seing privé, si seuls des actes d’administration sont prévus dans le mandat, il doit être contresigné par un avocat ou bien être conforme au modèle de formulaire cerfa n°13592*02. Dans ce dernier cas, le formulaire doit être enregistré à la recette des impôts pour que sa date soit incontestable. Les frais d'enregistrement sont d'environ 125 €. Le mandat de protection future prend effet lorsque les altérations du mandant sont avérées médicalement par un médecin agréé sur une liste établie par le procureur de la République. Le mandataire se présente ensuite muni du mandat et du certificat médical au greffe du tribunal d'instance pour faire viser le mandat par le greffier. Il fonctionne alors comme une procuration. Tant que le mandat n'a pas pris effet, on peut le révoquer ou le modifier, et le mandataire peut y renoncer.

Qui peut exercer les mesures de protection ? Le juge (ou le conseil de famille pour la tutelle s’il est constitué) nomme un protecteur. Il peut en désigner plusieurs, notamment pour partager la mesure entre la protection de la personne et celle du patrimoine. Parmi les proches, la loi impose au juge un ordre de priorité : ● La personne choisie par avance par le majeur ;

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

● Le conjoint ou partenaire lié par PACS ou concubin (si vie commune) ; ● Un parent, un allié, une personne résidant avec le majeur protégé et entretenant avec lui des liens étroits et stables. Le juge tient compte des sentiments exprimés par la personne protégée, de ses relations habituelles. Il prend également en compte les éventuels avis des parents et des proches. A défaut d’une de ces personnes ou en cas de conflit au sein de la cellule familiale, le juge désignera une personne extérieure à l’entourage proche. Ce professionnel dénommé «mandataire judiciaire à la protection des majeurs» doit être inscrit sur une liste tenue par le préfet et sera rémunéré en fonction des ressources du majeur. Pour être recevable, la demande doit obligatoirement être accompagnée d’un certificat médical circonstancié rédigé par un médecin spécialiste inscrit sur une liste disponible auprès du tribunal. Son coût est tarifé par décret. Le certificat constate l’altération des facultés de la personne, son évolutivité prévisible, ainsi que les conséquences de cette altération sur la nécessité d’être assisté ou représenté. Le médecin se prononce également sur le droit de vote et indique si l'état de la personne permet son audition ou pas.

Quelles sont les obligations et responsabilités du représentant légal ? Dresser un inventaire des biens de la personne protégée

En tutelle et en curatelle renforcée, l’inventaire doit obligatoirement intervenir dans les 3 mois qui suivent l’ouverture de la mesure. S’il n’est pas réalisé par un officier public ou ministériel, deux témoins majeurs sont obligatoires. Ils ne doivent pas être au service de la personne protégée (ni employé, ni soignant de celle-ci). Il peut s’agir par exemple d’un parent, d’un ami.

Rendre un compte-rendu de gestion annuel

Afin de permettre une plus grande transparence dans la gestion patrimoniale du majeur protégé, le représentant légal doit adresser chaque année au greffier en chef du tribunal d’instance un compte de gestion avec pièces justificatives. Ainsi le greffier en chef peut contrôler que les intérêts de la personne protégée sont correctement administrés et défendus. En cas d’irrégularité, le juge des tutelles sera saisi. Le juge pourra demander des pièces complémentaires au représentant légal (la responsabilité de celui-ci pouvant être engagée), le cas échéant le convoquer. Ce compte de gestion présente les sommes perçues et dépensées, et comprend également le récapitulatif des opérations faites sur tous les comptes. Il est vivement conseillé de garder toutes les pièces justificatives de paiement des dépenses.

Page 16


Actualités Dossier

LES MESURES DE PROTECTION DES PERSONNES VULNÉRABLES

Le tuteur ou curateur familial (non professionnel) peut être dispensé par le juge d’établir un compte annuel de gestion, en considération de la modicité des revenus et du patrimoine de la personne protégée. Cette disposition dérogatoire concerne tout particulièrement les parents qui assument la charge de majeurs handicapés percevant de faibles ressources. Dans de tels cas, l’exigence de production de comptes pourrait être perçue par ces derniers comme une marque de défiance excessive. L’habilitation familiale :

alternative à la tutelle ou à la curatelle

Dans le cadre de la réforme du droit de la famille, un principe d'habilitation familiale est instauré depuis le 1er janvier 2016, en marge de la tutelle et de la curatelle des majeurs. Ce nouveau dispositif permet aux proches d’une personne hors d’état de manifester sa volonté de la représenter, qu'il s'agisse de prendre des décisions portant sur son patrimoine ou pour accomplir des actes concernant sa personne (ex : un acte médical). Le juge n'intervient que pour donner cette habilitation. Les personnes : La notion de «proches» couvre les ascendants, descendants,

frères et sœurs, partenaire d’un pacte civil de solidarité (PAPCS) ou concubin. L’habilitation peut porter sur : ● Un ou plusieurs actes que le tuteur a le pouvoir d’accomplir, seul ou avec une autorisation, sur les biens de l’intéressé. ● Un ou plusieurs actes relatifs à la personne à protéger. La demande au juge est obligatoirement accompagnée d'un certificat circonstancié, rédigé par un médecin choisi sur une liste établie par le procureur de la République. Ce médecin peut solliciter l'avis du médecin traitant de la personne qu'il y a lieu de protéger. Le juge statue sur le choix de la ou des personne(s) habilitée(s) et l'étendue de l'habilitation en s'assurant que le dispositif projeté est conforme aux intérêts patrimoniaux et, le cas échéant, personnels de l'intéressé. Selon le ministère, cette habilitation familiale a pour objectif «d'associer plus étroitement les familles à la protection de leur proche sans qu'elles aient à se soumettre au formalisme des mesures de protection judiciaires que sont la sauvegarde de justice, la curatelle et la tutelle, lorsque le suivi du juge n'apparaît pas nécessaire». Un décret en Conseil d'État est toutefois nécessaire pour l'entrée en vigueur de ce nouveau dispositif qui n'est donc pas applicable dans l'immédiat.

Quels sont les actes conservatoires, d’administration et de disposition ? Le degré d’autonomie de la personne protégée et l’intervention de son représentant dépendent donc du régime de protection mais aussi de la nature des actes réalisés : actes conservatoires, d’administration et de disposition.

(réparation d’un bien, paiement des charges d’un logement…) ; Les actes d’administration sont les actes de gestion courante et de mise en valeur du patrimoine de la personne protégée ; Les actes de disposition engagent et modifient le patrimoine de la personne protégée de manière durable et substantielle.

Les actes conservatoires sont des actes qui permettent de maintenir le patrimoine en l’état et de conserver les biens

ACTES Acte conservatoire

Acte d’administration

Acte de disposition

Acte par lequel on maintient en état le patrimoine. Exemples : répartition d’un bien, inscription d’hypothèque garantissant une créance de la personne protégée

Acte d’exploitation ou de gestion courante du patrimoine. Exemples : vente de meubles d’usage courant, conclusion d’un bail d’habitation, ouverture d’un compte de dépôt.

Acte modifiant la composition du patrimoine. Exemples : vente d’un immeuble, conclusion d’un emprunt, renonciation à une succession.

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 17


Actualité La Poste

BOURSE SOLIDARITE HANDICAP

Les gagnants de la 2e Bourse solidarité : Projet sur le handicap La 2e édition de la Bourse du handicap s’est déroulée du 1er avril au 4 septembre 2015. Elle consiste à récompenser un engagement personnel ou associatif d’un postier actif dans le domaine du handicap hors du cadre professionnel.Vous pourrez découvrir la liste des 3 projets gagnants ainsi que 3 autres projets récompensés. En effet,face à la qualité des dossiers, le jury a décidé d’accorder un prix spécial et deux mentions spéciales du jury en plus.

Nicolas GUECHOT (Ciné–Ma Différence) Projet : Le Cinéma, c’est pour tout le monde ! Ciné-ma différence donne aux personnes autistes ou polyhandicapées, souvent exclues des loisirs culturels, la possibilité d’aller au cinéma en famille, comme et avec tout le monde. Grâce à ses séances adaptées offrant la présence de bénévoles attentifs et chaleureux, l’association montre que le partage des loisirs entre personnes avec et sans handicap est possible, et contribue à modifier le regard porté sur les personnes en situation de handicap. La sensibilisation des professionnels de la culture et du handicap, ainsi que du grand public, fait également partie des missions de «Ciné-Ma Différence». «Ciné-Ma Différence» adapte des séances de cinéma ordinaires, avec leur public habituel, pour qu’y soient également bienvenues des personnes privées de cinéma en raison d’un handicap qui entraîne des troubles du comportement. Le dispositif d’accessibilité imaginé par «Ciné-Ma Différence» allie accueil chaleureux des personnes en situation de handicap et de leur famille, et information claire délivrée au public sans handicap. Séance le week-end, ouvert à tous.

Cela va-t-il permettre un éclairage auprès des collègues à La Poste ? Ça commence, un article dans Jourpost est paru, il faut continuer à diffuser l’information pour se faire connaitre. A Montpellier, un postier est également dans la co-organisation de séances «Ciné-Ma Différence». Peut-être pour du bénévolat, de la sensibilisation et d’ouvrir la communication à d’autres parents d’enfants en situation de handicap ? L’intention est de sensibiliser au faire ensemble. Accueillir toutes les différences, rendre accessible la culture, que le cinéma soit accessible à tous et qu’il se vive sans distinctions, les séances que nous proposons sont ouvertes à tous. Contact : contact@cinemadifference.com www.cinemadifference.com

Vous avez obtenu le 1er prix, ce doit être une satisfaction de voir récompenser ses initiatives et son engagement ? Ça fait toujours plaisir. C’est une reconnaissance pour un ensemble de personnes et des idées. Pourquoi la culture, le cinéma ? Quand mon fils en situation de handicap était petit, aller au cinéma était devenu impossible, alors que cela fait partie des choses les plus simple, mais avec le handicap ce n’était plus possible. La porte était fermée, avec «Ciné-Ma Différence» on a voulu l’ouvrir et continuer à aller plus loin, faire plus de choses.

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 18


Actualité La Poste Philippe BELLORGE – Les petits princes du Hand – Etoile sportive Couëronnais avec «le Goëland Pays de Loire». Projet : «Les Etoiles Adaptées» ou d’un tournoi annuel à la création d’une section de sport adapté Père de Perrine handballeuse à l’ESC de Couëron et d’Adrien Bellorge 20 ans atteint de la maladie X Fragile seconde cause du «Handicap Mental» après la trisomie 21.

Notre objectif : «Faire du sport ensemble» Faire une place au sport adapté en intégrant aux enfants des écoles, des jeunes en situation de handicap mental La section multisports est créée au sein des Etoiles Sportives Couëronnaises. L’idée est de favoriser l’inclusion des personnes avec déficiences mentales dans la ville de Couëron, en leur donnant la possibilité

de faire du sport près de chez eux et de rencontrer de jeunes sportifs bénévoles et volontaires sans déficience. Les liens tissés lors des séances de sport, sont renforcés lors des rencontres dans le bus, en ville ou autre. Ces liens contribuent à rompre l’isolement de ces personnes. Les étoiles adaptées (section multisports adaptée de l’ESC) : ● Faire découvrir le handball, le basket, le football à des nouveaux joueurs. Leur donner l’occasion de prendre du plaisir à jouer en s’amusant. ● Accueillir des jeunes avec une déficience intellectuelle ou mentale. Permettre à ces jeunes de réaliser des activités physiques adaptées à leurs capacités et de prendre du plaisir en s’amusant. ● Changer le regard des jeunes sur le handicap : Améliorer le regard sur le handicap mental. Montrer aux bénévoles, aux sportifs qu’il est possible de jouer tous ensemble, donner des idées aux autres pour multiplier les occasions offertes aux personnes déficientes mentales de faire du sport et de jouer de sa différence et plus largement de travailler «l’inclusion».

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

BOURSE SOLIDARITE HANDICAP

Vous avez obtenu le 2nd prix, ce doit être une satisfaction de voir récompenser ses initiatives et son engagement ? Oui, c’est sûr et pour toutes les personnes qui croient au projet et mon collègue du hand Vincent FROGER avec qui je fais vivre ce projet. Pourquoi le sport ? A partir de 2003-2004, le club a organisé un tournoi pour les écoliers avec 880 participants, en 2010, on s’est dit : pourquoi pas le handicap ? On a essayé, on y croyait pas trop et «la puissance de la balle» a joué, l’auto adaptabilité des acteurs. Le partage dont est vecteur le sport, qui permet d’entrer en relation, par des jeux de regard, par des essais d’adaptation entre les enfants en situation de handicap et les autres. Aujourd’hui, il y a 65 jeunes en situation de handicap dans le tournoi. Ce qui a permis d’éclairer les autres sections sportives.

Cela va-t-il permettre un éclairage auprès des collègues à La Poste ? Il y a une reconnaissance de la part de ma direction à La Poste. On m’a permis, pendant la séance des vœux de présenter l’association devant 250 personnes, ce qui permet de changer les regards sur le handicap, grâce à la reconnaissance de la bourse solidarité handicap. Peut-être pour du bénévolat, de la sensibilisation et d’ouvrir la communication à d’autres parents d’enfants en situation de handicap ? Au sein de l’association sportive, toutes pratiques confondues, un grand nombre de volontaire se proposent pour animer les entrainements du jeudi du 18h à 19h à COUERON (44) pour une dizaine de jeunes en situation de handicap. Contact : Philippe BELLORGE : 02 40 86 39 02 et famille.bellorge@wanadoo.fr

Page 19


DIRECTION NATIONALE DES ACTIVITÉS SOCIALES OFFRES SOCIALES DU COGAS

POUR VOUS

Les Offres Vacances et Loisirs

< Coup de coeur VSA

Des séjours pensés pour toutes les situations de handicap Village Séjour Accompagné-Corrèze, un centre d’accueil chaleureux à Allassac, non loin de Brive la Gaillarde. Vous pourrez y vivre en famille, des moments de détente et de partage malgré une situation invalidante même temporaire, un handicap physique, mental, sensoriel ou une perte d’autonomie. TouLoisirs en partenariat avec l’AFEH(1) et VSA-Corrèze : - jusqu'à 55% de réduction avec la subvention du COGAS(2), sur la location en toute saison de votre pavillon pour un séjour d’une semaine ou d’un week-end printemps. - Offres soumises à conditions de ressources : • •

Postier en position d’activité, fonctionnaire ou salarié permanent, Quotient familial ≤ 21 550 €.

(1) AFEH : Association des Familles d’Enfants Handicapés de La Poste et Orange (2) COGAS : Conseil d’Orientation et de Gestion des Activités Sociales

Information : - Le Portail Malin : www.portail-malin.com • Nom d’utilisateur : offre Mot de passe : sociale • Sur l’Intranet : I-Poste > Portail Malin - Ligne de l’action sociale : du lundi au vendredi, de 9h à 17h


Actualité La Poste Une confiance concrète réaffirmée «Faire don du produit de la vente aux enchères des colis non réclamés, notamment des jouets, réalisée par la Branche Services Courrier Colis à l’AFEH est une action que personne ne songerait à contester au regard des missions de cette association». C’est en ces termes que, le 4 février dernier, Jean-Marc ROUTIER, Directeur des Relations institutionnelles a remis un chèque de 99 815 € à Gilbert LETELLIER, Président de l’AFEH, accompagné de Jean-Claude NAUD, Président de l’AGEF de Nuits Saint Georges et de Yves MICHARD, Président de l’AGEF du Pays de Brive.

Un colis non réclamé c’est en quelque sorte un moins pour celui qui en était le destinataire. Mais à travers la vente aux enchères réalisée et l’excellente initiative de la Branche Services Courrier Colis ce moins devient un plus pour l’AFEH. Mais c’est surtout un accompagnement en plus, un accompagnement de plus, pour les enfants en situation de handicap que l’AFEH accueille à différents moments. Des enfants qui sont bien sûr des jeunes, des adolescents mais aussi des adultes car leur handicap à l’exception près est celui de toute une vie, de toute leur vie. Avec le produit de cette vente, l’AFEH : ● Fait du plus dans l’accompagnement adapté, dans leur vie de tous les jours lorsque c’est un établissement médicosocial qui est leur cadre de vie. C’est par exemple l’équipement du pavillon autiste et de celui des résidents gravement malades ou en fin de vie à la MAS de VARETZ de l’AGEF du Pays de Brive.

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

C’est aussi le matériel d’aménagement cuisine, four à poterie pour le service d’accompagnement à la vie sociale des travailleurs vieillissants de l’ESAT de Nuits Saint Georges. C’est le «BAO PAO» que nous allons installer à la Ferme Loisirs pour les résidents de Varetz, les vacanciers AFEH du mois d’AOUT et les vacanciers de VSA puisque tout cela est en proximité. ● Mais aussi fait du plus dans l’accompagnement adapté de leur temps de vacances. En 2015 cela nous a permis de mettre en place dans nos 15 centres de vacances, accueillant plus de 350 vacanciers, des activités et accompagnements adaptés avec des animateurs ayant une bonne connaissance du handicap. Pour 2016, nous avons entrepris une refondation de notre offre de Vacances à partir de différents constats. Notre offre de vacances aux familles de postiers s’enrichit de deux propositions nouvelles : ● Un séjour AFEH de printemps du 16 au 23 avril à VSA pour une douzaine de jeunes de 7 à 20 ans, ● un séjour Famille à VSA en avril 2016 où les équipes AFEH seront en soutien et en accompagnement. Deux expériences nouvelles qui donneront sans nul doute l’occasion d’apporter du plus dans l’accompagnement et l’animation de ces séjours. Voilà une destination pour le produit de cette vente qui vient de nous être remis. Merci à nouveau à la Branche Services Courrier Colis de cette marque de confiance et de solidarité.

Page 21


Actualité Orange

Merci aux élus du CCUES et des CE d’Orange à nos côtés ! Au regard de l’évolution juridique de l’Entreprise, depuis 2005 un accord unanime des Organisations Syndicales sanctuarise en fait un budget de 4,7 Millions d’Euros pour les associations dites du lien social. Cette disposition concerne notamment notre mouvement AFEH (Association des Familles) et nos deux Associations de Gestion du Pays de Brive et Nuits St Georges. Au-delà de cet engagement fort de toutes les organisations syndicales, notre mouvement fait preuve de transparence et d’échanges réguliers avec les élus du CCUES et des CE d’Orange. L’important est bien de démontrer comme nous le faisons régulièrement au travers de nos actions de tout l’intérêt de notre mouvement. Aux côtés des organisations syndicales, ensemble nous apportons des réponses concrètes aux salariés et retraités concernés par le handicap de leur enfant ! C’est tout l’objet de nos réalisations comme VSA-CORREZE, village vacances OUVERT A TOUS situé à Allassac tout près de Brive. Transparence, confiance en l’avenir, pour notre mouvement ces deux mots guident notre action en lien avec les partenaires sociaux à nos côtés.

Merci au CE DTSI et à son Président de la Commission ASC Christian Bregnard qui a permis à l’AFEH d’être présente à Toulouse le 4 Décembre 2015 sur le site de Toulouse Languedoc lors de la distribution des cadeaux de fin d’année aux salariés. Cette marque de solidarité est un encouragement pour les actions de notre association.

Notre mouvement AFEH- AGEF sera présent au Séminaire de la Commission Handicap du CCUES

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 22


Actualité Orange

Publication le Fil du CCUES Vivre et travailler comme les autres, avec les autres (extraits des informations parues sur «Le fil du CCUES»)

Merci aux CE Orange

Toujours en action, ce qu’elles mettent en œuvre…

Depuis plus de 40 ans l’AFEH accomplit une mission d’action sociale d’accompagnement des familles ayant un enfant en situation de handicap.

L’AGEF de Nuits-Saint-Georges est une association qui a pour but d’intégrer par le travail les personnes en situation de handicap et de développer leur autonomie sociale.

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 23


AFEH ASSEMBLÉE GENERALE 2015 À MONTELIMAR

L’assemblée Générale qui s’est déroulée à Montélimar a eu le plaisir d’accueillir dans le cadre de nos travaux de nombreux invités représentant nos entreprises, le CCUES, les secteurs associatifs et les partenaires sociaux. Dans le cadre du rapport d’orientation, le Président Gilbert Letellier a mis l’accent sur les défis relevés par L’AFEH lors de cette dernière décennie. «L’AFEH a su anticiper, prendre des initiatives, réaliser, aller de l’avant même dans l’adversité». Bref L’AFEH a su mettre en œuvre les actions nécessaires et adaptées. L’accompagnement de nos familles et enfants reste l’objectif prioritaire de notre association avec aussi la mise en œuvre de réponses nouvelles face aux besoins existants telle l’Aide aux Projets Vacances lancée en 2015. Notre Assemblée Générale a eu aussi le plaisir d’accueillir une dizaine de nouveaux bénévoles responsables, présents pour une première fois dans cette instance, la preuve du dynamisme de notre association. ● Tour à tour M Jean-Paul Camo, Directeur National des Activités Sociales à La Poste, Mme Christine Pernot, Responsable ASC Déléguées et Action Logement, M Richard Sayet, Trésorier Adjoint du CCUES Orange ont salué à la fois la richesse et la qualité de nos travaux mais aussi notre capacité à répondre toujours mieux aux besoins de nos familles. Ils ont fortement souligné : ● La transparence, pertinence et confiance qui caractérisent les différents échanges entretenus au regard des différents projets et réalisations, ● le soutien sans faille à nos œuvres.

Thème principal : LE POLYHANDICAP Merci aux différents invités qui ont participé à cet échange animé par Gérard Testud. M Gérard Courtois, Directeur Général de L’Association «Les Tout Petits» et secrétaire général du GPF (Groupe Polyhandicap France) a expliqué toute la complexité dans l’approche de ce thème tout en essayant de nous éclairer au regard de son expérience et professionnalisme. Pour le Groupe Polyhandicap France (GPF), «le polyhandicap est une situation de vie spécifique d'une personne présentant

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

un dysfonctionnement cérébral, précoce ou survenu en cours de développement, ayant pour conséquence de graves perturbations à expressions multiples et évolutives de l'efficience motrice, perceptive, cognitive et de la construction des relations avec l'environnement physique et humain. Il s'agit là d'une situation évolutive d'extrême vulnérabilité physique, psychique et sociale au cours de laquelle certaines de ces personnes peuvent présenter de manière transitoire ou durable des signes de la série autistique.

Page 24


AFEH La situation complexe de la personne polyhandicapée nécessite, pour son éducation et la mise en oeuvre de son projet de vie, le recours à des techniques spécialisées pour le suivi médical, l'apprentissage des moyens de relation et de communication, le développement des capacités d'éveil sensori-moteur et intellectuelles, l'ensemble concourant à l'exercice d'autonomies optimales». L’accompagnement des personnes polyhandicapés et de leurs familles nécessite deux objectifs essentiels : ● Décloisonner l’accompagnement et permettre simultanément la mise en place de réponses familiales, médicales, médicosociales et éducatives, ● promouvoir un accompagnement de proximité qui ne s’attache pas qu’à coordonner l’action des acteurs mais où chaque acteur doit adopter une posture de «pédagogie du doute» faite d’humilité déontologique et de participation forte des professionnels et des familles elles-mêmes. Mme Julia Sire, directrice adjointe «secteur polyhandicap» APEI d’Orange(PACA) à l’appui d’un court métrage sur l’accueil et les activités dans son établissement explicite : ● Le quotidien d’un enfant ou adolescent polyhandicapé en semi-internat : des adaptations progressives qui font partie du projet de l’établissement, ● le questionnement et le dialogue permanent pour adapter la prise en charge. M Georges Simonet, directeur «secteur enfance» APEI d’Orange (PACA) Fait part de la création d’une unité ressources au sein d’un établissement avec une population très diversifiée: ● Un enfant peut être accueilli sur une séquence plus ou moins longue sur cette unité suivant ces besoins (fatigabilité extrême,

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

intolérance au groupe) et rejoindre ensuite son unité de référence. Une passerelle qui permet un accueil modulaire, progressif, les ruptures de parcours sont évitées et qui permet aussi l’admission d’enfants sans solution . M Simonet présente une activité musique: le BAO – PAO Il s’agit d’une activité autour de différents instruments de musique, assistés par ordinateur. L’enfant, à l’aide d’un objet ou d’un capteur vient interrompre un faisceau laser et selon un certain rythme produit une musique qui se développe. Mme Sandrine Laporte Directrice de la MAS du Pays de Brive donne un éclairage sur une journée type au sein de son établissement avec à l’appui un court métrage : ● Prise en charge et accompagnement des adultes handicapés, un lieu de vie et un lieu de soins comprenant : - des prestations d’aide aux activités de la vie quotidienne, - des prestations d’accompagnement à l’expression, - développement des potentiels. Ces échanges ont permis à l’ensemble de nos représentants AFEH, parents concernés par le handicap de leur enfant de trouver dans tous ces exposés et échanges à la fois une façon de mieux comprendre et appréhender la spécificité du polyhandicap mais aussi tout l’intérêt d’encourager les belles initiatives relatées. Ceci n’est possible que lorsque professionnels et gouvernance associative mettent en œuvre valeurs et projets au réel service des personnes accueillies et accompagnées. C’est tout le sens de nos responsables bénévoles engagés pour la plupart sur tout le territoire, dans de nombreux établissements relevant du médico-social.

Page 25


Hommages CHANTAL Au nom de l’Association des Familles d’Enfants Handicapés et de nos deux Associations de Gestion, Pays de Brive et Nuits St Georges, des amis nombreux ici rassemblés, de beaucoup d’autres empêchés, je vais retracer certainement trop brièvement ton parcours au sein de notre mouvement. *J’ai eu le plaisir et la chance de faire le premier ta connaissance lors de la présence de notre association sur un point restauration de Cahors je pense au printemps 1992 ou 1993 (j’ai un doute). Tu t’aies approchée de notre stand et rapidement après avoir compris ce que nous représentions, tu nous as témoigné attention, proposé ton adhésion et déjà ton aide. Dans la suite de cette heureuse rencontre tu es devenue rapidement Secrétaire AFEH de la section Lot en Décembre 1993, année de l’assemblée générale nationale que nous avons organisée à Cologne dans le Gers. En 2000 tu deviens la Présidente de la section AFEH Lot. Tout naturellement tu deviens Déléguée Régionale Midi-Pyrénées en 2004 et toutes les équipes responsables bénévoles et nos familles apprécient l’esprit chaleureux et amical que tu sais créer et faire perdurer. En 2005 tu rejoins le Conseil d’Administration au niveau national. Le 9 Juin 2006 tu intègres le conseil d’administration de l’AGEF du Pays de Brive le même jour qu’Yves Michard présent dans cette assistance. En 2007, tu es élue au Bureau National AFEH, en 2008 Secrétaire Générale Adjointe et en 2012 Secrétaire Générale. Avec beaucoup d’efficacité et de rigueur tu as assuré cette fonction permettant de tracer en fait notre vie associative. Tu as aussi porté attention et soutien au déploiement de l’offre vacances challenge chaque année assuré aux côtés d’Alexis et l’ensemble des équipes qui nous entourent. *Tu as aussi participé activement et apporté ton concours à la réflexion, la réalisation et la mise en œuvre de notre Village Vacances VSA-CORREZE situé à Allassac tout près de Brive. Je me rappelle avec les amis, le moment fort que nous avons pu vivre autour du 17 Février 2012 avec la pose de la première pierre du village concrétisation d’un projet porté au nom de nos familles. *Dans toutes les instances où tu t’es investie avec toujours ton souhait légitime de vouloir comprendre, tu as apporté ton concours, ton énergie, ton dynamisme pour ensemble aller de l’avant au bénéfice des plus fragilisés.

Tu savais te déguiser magnifiquement, danser, jouer et prêter ton concours actif pour faire en sorte qu’ensemble nous puissions faire simplement la fête en toute amitié. Tu étais aussi très attentionnée et proche des autres comme tu le faisais par exemple auprès de nos enfants présents dans nos manifestations associatives. Tu savais aussi veiller à ce que nous ne galvaudions pas la langue française et lorsqu’il m’arrivait comme tant d’autres de parler de Flyer au lieu de prospectus tu nous interrompais en nous demandant de nommer les choses en bon français. Ce que nous avons appris de toi en te côtoyant pour la plupart depuis plus de 20 ans, c’est ta simplicité, ta franchise, ton naturel, ta disponibilité et ta fraicheur. *Durant toute ta maladie les amis qui m’entourent ont eu grand plaisir à te tenir informée de nos projets et à t’assurer de leur soutien. Tu étais heureuse malgré un contexte général ambiant peu enclin à la solidarité de constater comme nous que notre mouvement est bien présent, a le soutien de nos divers partenaires et répond toujours mieux aux besoins des personnes fragilisées. *Je t’ai eu au téléphone quelques jours avant que tu nous quittes. Tu as eu le courage de me parler avant tout de l’association et des autres et très peu de toi. A aucun moment tu ne t’aies plainte. Je sais que Philippe a pu, alors que tes forces te quittaient, te donner une dernière bonne nouvelle associative. Il t’a aussi témoigné des nombreux soutiens qui t’étaient adressés. Je sais que tu as apprécié ces marques de sympathie et d’affection. *Maintenant Chantal l’heure est venue de te dire au nom de tous les amis présents et empêchés au revoir et merci. Moment particulièrement difficile pour tous tes amis ici rassemblés dans la douleur. Je sais que tu croyais fortement en une bonne étoile qui t’accompagnait. Tu l’as rejointe dans la paix et la sérénité. *Sache que nous ne t’oublierons jamais. Tu restes à jamais gravée en notre mémoire et nos cœurs. *Philippe, Solène, Florian et toute votre famille, soyez assurés de toute notre sympathie et amitié. Courage. Michel Génibrel Vice-Président de l’AFEH

Naturellement tu as mis tes compétences au service des autres en toute simplicité et efficacité avec un sourire naturel et contagieux. Nous retiendrons tous combien tu savais au-delà du travail bien accompli après nos diverses séances de travail, participer à quelques moments festifs en toute convivialité. Là aussi tu savais entrainer y compris ceux qui comme moi étaient à l’époque moins à l’aise que dans le cadre d’une séance de travail. Que de souvenirs lors de nos bilans vacances, soirées festives lors de nos assemblées générales.

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 26


Hommages L’AFEH, L’AGEF au premier jour, L’AFEH, l’AGEF toujours C’est ton histoire, ta grande et noble aventure, Maurice, avec l’AFEH, Association des Familles d’Enfants Handicapés de la Poste et Orange avec l’AGEF, l’Association de Gestion des Etablissements de Nuits Saint Georges. Au premier jour, car tu es, avec quelques autres compagnons, à l’origine de nos Associations, il y a aujourd’hui 47 ans pour la première et 37 ans pour la deuxième. Années pendant lesquelles ton engagement pour ce mouvement associatif n’a jamais faibli. Au contraire il s’est affirmé, enrichi et est devenu un exemple, un repère pour tous ceux qui comme moi sont venus après, car tu avais présent à l’esprit et surtout dans le cœur que au-delà de l’AGEF, nos garçons et nos filles handicapés avaient besoin d’un engagement aussi fort et qu’ils le méritaient. A l’AGEF de Nuits Saint Georges, tu as été notre fondateur et administrateur pendant 37 ans. Un poste capital pour lequel tes qualités de rigueur, sérieux, maîtrise, anticipation et disponibilité étaient nécessaires. Ces qualités, Maurice, tu es né avec et tu les as mises au service de notre Association. Ta confiance envers toi et surtout envers les autres, ta loyauté, ton exemplarité ont fait ta réussite associative ; ta confiance aussi en nous qui sommes aujourd’hui en responsabilité de l’AGEF ; ta loyauté envers nous pour nous faire profiter de toute ton expérience, ta sagesse associative, et surtout ton exemplarité sans faille. Maurice, nous sommes fiers d’être en filiation associative avec toi. Pour tes funérailles, Maurice, nous voulons tous ensemble, ta famille, tes amis, te dire au revoir et adieu. La mort est venue te chercher pour ton dernier grand voyage. Notre peine est immense. Le décès d’un être proche est une vraie douleur au cœur et à l’âme. Ta mort, ton enterrement, Maurice, ne sont pas une fin de vie… non ton départ est le début d’une nouvelle vie dans un autre monde, un monde fait d’amour et de bonheur certain l’appelle le Paradis.

Tous tes amis sont là pour toi. Ils présentent leurs sincères condoléances à ta famille, à Madeleine ton épouse, à Françoise ta fille pour laquelle tu as tant œuvré et donné. La dignité dans le deuil de ta famille nous enseigne que tu étais un être spirituel et que le passage de la vie à la mort n’est qu’un voyage vers un monde d’amour. Le cercueil et l’enterrement d’un ami, d’un proche sont des moments de tristesse et de joie pour se souvenir de la beauté d’un être, oui Maurice tu étais une belle personne. A l’heure de ta mort, il nous reste des milliers de souvenirs de toi pour alimenter chacun de nos jours de vie jusqu’au jour de notre mort. Maurice, à l’AGEF de Nuits-Saint-Georges, tu nous as tracé la voie. Repose en paix, la vie ne dure qu’un instant, l’amour pour les défunts est éternel. Nous ne t’oublierons pas Maurice. Puisqu’il faut bien mourir un jour, nous devons apprendre à vivre comme toi, Maurice, notre repère de vie. Toutes les formules de condoléances, les peines partagées, le deuil qui commence, inscrivent à jamais des pensées pour toi en nos cœurs, pour que notre souvenir de toi ne meure jamais. Alors Maurice, l’AFEH et les deux AGEF, notre mouvement te disent avec émotion, bravo et merci. Adieu Maurice, repose en paix, nous t’aimons à jamais. Jean Claude NAUD Président de l’AGEF de Nuits Saint Georges

Comment lire ce discours d’enterrement, ce discours écrit pour un être proche sans que les larmes d’amour et de peine nous montent aux yeux ? Comment lire ce texte d’amour pour un être cher décédé et pourtant tellement vivant dans nos cœurs et dans nos souvenirs. Tu étais pour nous un modèle de vie, un exemple à suivre. Tu as donné ta vie pour les autres, pour les plus fragiles d’entre nous. Tu as partagé ta vie avec les autres, avec les personnes en situation de handicap. Ta mort Maurice est pour nous une leçon de vie.

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 27


VSA-CORREZE Au Coeur

des questions

des aidants familiaux

Etre Salarié et Aidant Les cahiers du CCAH donnent un coup de projecteur sur notre village http://www.ccah.fr/etre-salarie-et-aidant-lancement-du-nouveau-cahier-du-ccah

E

ES D EH Z F E A FIT NCES ACCOMPAGNEMENT O R P A r C VA éjou s S e E P Un concept au Cœur du principe du village vacances, otr QUI ez v rv Rése

pour des accompagnements et animations individualisés.

Pour permettre aux familles de prendre des vacances dans un lieu totalement adapté aux différents handicaps. Soucieux d’apporter des solutions de séjours accompagnés performantes, VSA va au-delà de l’accessibilité des locaux en proposant des services adaptés et des activités accessibles. Il est possible de pratiquer ces activités en famille ou séparément. La personne handicapée peut également se consacrer à un loisir en toute autonomie pendant que ses proches réalisent d’autres sorties. Chacun peut ainsi s’accorder des moments de répit. L’organisation souple, avec un accueil à la journée sans hébergement, le temps d’un week-end ou encore pendant plusieurs semaines peut au delà de la solutionde répit, faciliter le quotidien des proches qui travaillent. Contact : VSA-Corrèze Les Rivières 19240 ALLASSAC téléphone : 05 55 17 01 67 courriel : contact@vsa-correze.com

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 28


VSA-CORREZE présent sur les «salons du tourisme» à Toulouse et Paris ainsi que les salons «Autonomic» Atlantique et Paris

Prochain Partenariat en construction VSA-Mutuelle Intégrance

La revue de l’UNAPEI «Vivre Ensemble» datée Mars 2016 donnera un coup de projecteur sur VSA-CORREZE

VSA-CORREZE ouvre ses portes les 2 et 3 Avril 2016 dans le cadre des «Journées Nationales Tourisme et Handicap»

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 29


Actualités Brive Bougez avec la Maison d’Accueil Spécialisée du Pays de Brive. On juge la qualité d’un établissement médico-social sur un certain nombre de critères. L’un de ses critères est le dynamisme que l’on retrouve dans le fonctionnement de l’établissement ou dans la vie quotidienne des résidents.

Les quelques exemples qui vont suivre, prouvent qu’à la MAS de Varetz, on se bouge. En septembre une nouvelle organisation s’est mise en place. Imaginée et pilotée par Mme Laporte, cette nouvelle gouvernance s’adapte beaucoup mieux aux nouvelles directives règlementaires, et surtout permet une meilleure lisibilité des fonctions de chacun. Un poste de chef de service a été créé. Il supervise l’ensemble du personnel éducatif. Deux chefs d’équipe prennent en charge nos quatre pavillons. Une personne responsable des activités complète cette équipe. Nous ferons un point régulier avec les différents acteurs, mais déjà, des améliorations sensibles sont constatées sur les prises en charge.

Nos résidents se bougent eux aussi. Le 18 décembre 2016 se déroulait la fête de Noël de l’établissement. Comme depuis 3 ans, nos résidents nous ont présenté leur spectacle de Noël. Le thème en était le cirque. Pour du cirque nous avons vu du cirque. Se sont succédés des magiciens, des funambules, des dresseurs de fauves, des clowns, bref, Achille Zavatta a dû sourire de plaisir à la vue de cette représentation. Un moment de pur bonheur offert par nos résidents, bien entourés par des membres du personnel. De nombreux parents, de nombreux administrateurs, une représentante de la municipalité constituaient le public conquis par l’investissement de nos stars du jour et par la qualité de ces différents tableaux. Il nous tarde de savoir ce qui nous attend en décembre 2016.

On se bouge aussi autour du futur pavillon. Début décembre 2015, nous avons obtenu le permis de construire de notre pavillon dédié à l’accueil de nos résidents présentant des signes autistiques. Nous n’avons pas perdu de temps et avons lancé les appels d’offre, les entreprises ont été retenues le 23 décembre. Le premier coup de pioche (symbolique) a été donné le 11 janvier 2016. Nous voilà parti pour un an de travaux. Un an ou toutes les semaines nous ferons le bilan sur l’avancée du chantier. Un an où nous veillerons à ce que la vie quotidienne de notre établissement soit la moins perturbée possible. Un an où nous devrons régler tous les problèmes liés à ce type de chantier. Mais dans un an, quel sera notre plaisir et notre fierté à nous adhérents de l’AFEH, de mettre à disposition de nos résidents un nouveau lieu de vie, mieux adapté à leurs pathologies, mieux adapté aux nouvelles prises en charge, mieux adapté à leur vie. Voilà comment nous nous bougeons à la MAS de Varetz. De nouveaux projets, de nouveaux responsables, de nouvelles idées, mais toujours la même priorité pour tous ceux qui interviennent dans l’établissement, assurer la meilleure vie possible à nos résidents.

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 30


Actualités Nuits-Saint-Georges «La petite Maison» dans la prairie de l’AGEF Lors de l’acquisition du terrain où se trouvent aujourd’hui les Résidences de la Cerisaie et Montgolfier de l’AGEF, il y avait une petite maison de 45m². Cette construction ne disposant pas de salle de bain ni de toilette, elle ne pouvait pas être habitée. En 2014, le Conseil d’Administration de l’AGEF a décidé de valoriser cette construction en réalisant des travaux d’aménagement et de rénovation. L’association a fait pour cela appel à la Société KOBATEX pour coordonner les travaux. Jean-Paul Michaut a été chargé de suivre le bon déroulement du chantier. Un dossier de subvention a été présenté à l’ANAH (agence nationale de l’habitat) pour obtenir une subvention pour les économies d’énergie et l’accessibilité. De son côté le Président de l’AGEF, Jean-Claude NAUD a obtenu une aide de La Poste (courrier). Les travaux se sont bien passés. Cette petite maison est composée aujourd’hui de 3 pièces : une chambre, une pièce principale avec une cuisine aménagée et une salle de bain avec toilettes adaptées aux personnes en situation de handicap. Le crépi a été refait, la toiture revisitée. Le lot menuiserie (cuisine, placard) a été en totalité pris en charge par l’atelier menuiserie de l’AGEF. L’heureux locataire de cette habitation complètement rénovée est un ouvrier de l’atelier espaces verts de l’ESAT de l’AGEF. Patrick habitait jusqu’alors en HLM à Nuits-Saint-Georges. Il vit maintenant dans des conditions idéales et il est proche de son lieu de travail. Il est suivi sur un plan social par le SAVS de Beaune. Son souhait au printemps prochain est d’avoir un petit bout de jardin pour faire son potager à côté de «sa maison». Cette nouvelle habitation originale complète le dispositif d’hébergement de l’AGEF qui rappelons-le est composé du foyer de 41 places et de 3 résidences pouvant héberger 40 personnes.

Avril 2016 - Bulletin de Liaison de la FAPEH - N°150

Page 31


Ensemble pour dépasser la différence

Séjour Famille 2016 L’AFEH et VSA-Corrèze vous accompagnent pour des vacances familiales en village vacances.

• Un village adapté à tous types de handicaps.

“Mes vacances, je les passe avec mes parents, ma sœur, et l’AFEH !”

• Sur place, les équipes issues des séjours vacances AFEH assureront l’animation des vacances de toute la famille. • Différentes formes d’accompagnements et d’animation.

Réservez votre week-end en Mai et juin!

01 58 10 15 00 www.afeh.net

V.S.A Corrèze 05 55 17 01 67 www.vsa-correze.com

Pensez coup de cœur

COGAS de La Poste

N’hésitez pas à solliciter votre C.E Orange

Handi 150  
Handi 150  

Un plus dans l'accompagnement

Advertisement