Page 1

Premiers jours de vacances de Pâques d'avril 2011…à l'Ecole ouverte du collège Henri HIRO Une dizaine de professeurs ont accepté de donner quelques heures de leurs vacances pour nos élèves du collège, dont les familles ne peuvent leur offrir l’occasion de « partir en vacances ». Ils sont une centaine d'enfants à s’être portés

volontaires pour revenir au collège : réviser le DNB le matin et « occuper » leurs après midi par des activités sportives et culturelles. Ces

fonctionnaires un peu « cinglés » trouvent leur motivation dans la croyance que ces élèves , toujours perfectibles, méritent une attention particulière, quelles que soient leurs difficultés familiales et sociales, et que par cet engagement, d’une heure et demie à 4 journées de leurs congés de Pâques, ces enfants

pourraient échapper au fatalisme de la ZEP, que nous connaissons bien au collège Henri HIRO. Par ailleurs, l’expérience des 5 Ecoles Ouvertes précédentes a révélé que ces pédagogues osent souvent innover avec ces petits groupes de volontaires et que ces enfants le leur rendent bien par un autre type de relation plus « libre »…de contraintes inhérentes aux cours classiques de 55 minutes… Sur ce point, l’engagement tacite de l’élève pendant ces 5 jours reste, évidemment, le respect des grandes lignes du règlement intérieur : si un élève pose problème, il sera immédiatement exclu de l’Ecole Ouverte,


sans autre forme de procès que l’appel téléphonique aux parents, pour le récupérer au portail du collège, escorté par le Principal… Pour les néophytes, le dispositif fonctionne en totale autonomie : il n’y a pas de Vie scolaire et chacun se retrouve sous la responsabilité directe de M.MOU KAM TSE (appel,

photocopies, salles, ordinateurs… mais aussi café et p’tis gâteaux à 9H30 en permanence 1, eau fraîche, retards et absences). Cette autonomie s’étend à la demi-pension : ce sont les agents du collège qui assurent le service, en permanence 1 à partir de 11H30. Si les autres sessions d’école ouverte laissent une grande place au choix arbitraire de chaque élève pour toute activité du matin et de l’après midi, cette liberté est restreinte le matin, au vu des révisions DNB. Il est en effet souhaité que chaque élève bénéficie de 3 heures de « bachotage DNB », dans chacune des 3 disciplines,

sujettes à épreuve écrite à partir du 22 juin 2011. Cette obligation paraît contredire la philosophie école ouverte, mais nous devons, à l’instar de Rousseau « forcer [l’élève] à être libre ». D’où la constitution de groupes stables sur les matinées de lundi, mardi et jeudi, pour être sûr que chaque discipline a été « révisée », et, nous croyons que cela rassérénera chacun des 6 intervenants du matin.


Pourvu que l’on ne se prenne la tête pendant cette semaine et que l’on allie l’utile à l’agréable… Il demeure en effet tout à vrai que ce sont malgré tout les vacances…. Pour conclure, la participation à l’Ecole ouverte équivaut à une invitation à venir déjeuner un Ma’a Tahiti le mercredi 6 avril, aux alentours de midi trente ou 13H00, avec les vôtres, autour du Fare Pote’e du collège. En effet les élèves apprendront et réaliseront un four tahitien à partir de 5H30, ce jour-là.

Ecole ouverte avril 2011  

Activités pédagogiques, four tahitien...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you