Page 1

numéro : 2

Mai 2008

RETROUVEZ

La semaine de la Presse

- Toutes les sorties de l’année - La rencontre scolaire et culturelle - Des personnalités du collège

DÉCOUVREZ - L’enquête exclusive sur les Médias - Tous les résultats sportifs de l’année - La découverte Professionnelle - La maison de la culture - Nos reportages

VIVEZ - La semaine de la Presse - Le défi lecture à Moorea - Le Rallye lecture et Math’a ara Les élèves de 4ème 7 lors du concours de « Une »

C

ette année, vos journalites en herbe se sont fortement mobilisés pour la semaine de la presse. Organisée par Madame Amodjee, cette 19ème édition, intitulée « une info, des médias » leur a permis de découvrir pleinement le métier de journaliste. En effet, après avoir visité en début d'année les locaux de R.F.O (voir page), ils ont pris en main l'organisation de plusieurs «évenements» : l'installation du kiosque à journaux au cdi et la réalisation d'une enquête « les j e u n e s d e 4 è me e t l e s médias » (voir page). D'autres classes (4ème 7, 4ème 9, 3ème8, 3ème 9, 3ème 10), accompagnées de leurs professeurs ont également

DÉGUSTEZ

brillamment participé. Cette semaine a été riche en invités - Le ’uru cuit au feu de bois - Les textes de nos écrivains en herpuisqu'on a reçu à Henri Hiro des célébrités de T.N.T.V.comme Olivier Huc ou Jeanne Peckett Pouira. Jean-luc Massinon, jourVie du collège P. 1 à 5 naliste à la Dépêche (un de nos concurrents) nous a présenté son métier.Nous avons été fimés et un Reportages P. 5 à 9 très bel article est paru dans la dépêche Le 29 Mai, nous irons visiter le LyPortraits P. 9,10 cée agricole d'Opunohu à Moorea. La vente de ce journal permettra de financer partiellement notre sortie. Écrivains en her- P. 11 à 13 Le Foyer complètera. Merci à lui et be à sa Présidente N. Frigout.

Bonne

lecture

et

Vive

Sports

P.14 à 16

Rubricabrac

P.16 à 18

la

Plusieurs Rédacteurs nous quittent en fin d’année. Toute l’équipe d’Henri Hiro Infos leur dit : « MERCI et Bonne continuation ! »


2 (Suite de la page 1)

presse ! Voici le programme de la semaine : - Le kiosque à journaux au CDI Organisé par la 4DT1 (Mme Amodjee) Ouvert de 11h30 à 16h du 7 au 18 avril, en fonction des disponibilités du CDI (mobilisé aux même dates pour le Rallye lecture et d'autres activités) - Enquête Les jeunes de 4ème et les médias Réalisée par la 4DT1 (Mme Amodjee, M . Chavanon, M . Choulot) Sondage pour le journal du collège sur les habitudes de presse des élèves de 4ème. - Concours de Une 4ème 7 (Mme Amodjee, M. Vaiho) Mardi 8 avril toute la journée. - Rencontre avec un journaliste 3ème 9 : Jeanne Peckett-Pouira, présentatrice à TNTV, Lundi 07 Avril 3ème 8, 10 et 4ème DT1 : Jean Luc Massinon, journaliste à la dépèche, Jeudi 10 Avril (Mme Amodjee, M. Vaiho, Mme Dinant, M. Sossey, M.Chavanon) 4ème 9 et 4ème DT1 : Olivier Huc, journaliste sportif à TNTV, Vendredi 11 Avril (Mme Amodjee, Mlle Tessier) L'équipe d'Henri Hiro Infos

Défi lecture à Moorea Le mardi 22 avril était un grand jour pour la 6e 7 du collège Henri Hiro. La classe devait participer au défi lecture à Moorea. L’équipe adverse était la 6e A du collège d’Afareaitu. Les élèves, présents dès 6 h

du matin, sont d’abord allés au CDI pour l’appel. Là, Mme Frigout leur a remis les livres et le matériel pour le défi, ainsi que les

deux équipes se sont échauffées pendant dix minutes en révisant, et le défi lecture a commencé à 9h précises. Après tirage au sort, c’est l’équipe d’Afareaitu qui a commencé. Une lutte acharnée s’en est suivie, mais c’est finalement Afareaitu qui l’a emporté. Tout le monde était heureux quand même. Un journaliste de « La Dépêche de Tahiti », venu pour couvrir l’événement, a immortalisé par une photo de groupe le défi que s’étaient lancé les deux Le défi, oui…mais dans la bonne humeur ! classes. tee-shirts du collège dont il fallait La matinée s’est poursuivie défendre les couleurs. sur la plage par un match de foot Puis le truck les a emmenés pour les uns, une partie de volley au port de Papeete. Cela a pris du pour les autres. Ensuite les enfants temps car il y avait de gros em- se sont baignés dans la mer. Après bouteillages à l’entrée de la ville. quoi, c’était l’heure du piqueArrivés au quai, ils se sont mis en nique, à l’ombre sous les arbres et rang pour monter sur l’Aremiti 5. les « fare pote ». Le repas terComme il n’était pas possible de miné, la plupart sont repartis jouer monter sur le pont, ils se sont assis dans l’eau jusqu’à ce que le signal près des vitres dans la salle clima- du départ soit donné. Vers 14 h, tisée, pour voir au-dehors. les élèves ont repris le bus pour Tout était bien organisé : à arriver au quai de Moorea et ont Moorea, un bus attendait les élèves pris à nouveau le bateau pour Taet après vingt minutes de trajet, les hiti. Ce fut une journée inoublivoilà arrivés au « Painapo Beach » able. La classe de 6ème 7 où ils ont été accueillis par le patron, M. Ronald, ainsi que par l’équipe d’Afareaitu. « Bienvenue au Paradis » a dit M. Ronald, en faisant sourire tout le monde. Il faisait un temps magnifique. La mer était superbe. Ensuite, Mme Frigout et M. Fonda ont été couronnés. Puis, les élèves ont posé les sacs et se sont assis à l’omVisite de « R.F.O.» avec la 4ème DT1 » bre sur des chaises pour écouter une chanson que l’autre classe avait préparée, une jolie La découverte Professionchanson accom pagnée des nelle « ukulele ». Les élèves de 4ème découverte Puis, après distribution de des technologies et de 3ème dégâteaux et de biscuits par Fabien, couverte professionnelle ont visité le surveillant (il fallait bien pren- cette année des entreprises et des dre des forces avant l’épreuve), les (Suite page 3)


3 (Suite de la page 2)

lieux de formation. Sur le site internet du collège, on peut voir par le détail ces différentes visites. Dans l'immédiat, voici un aperçu de ce qu'ils ont découvert : – La 4ème découverte des technologies : R.F.O, Plastiserd pour les entreprises ; Le L.P de Faa'a et le Lycée agricole d'Opunohu à Moorea, Pour les lieux de formation. – La 3ème découverte professionnelle : La dépèche de Tahiti et la Brasserie de Tahiti, coté entreprises. Le Lycée tertiaire et le Lycée Plolyvalent de Taaone pour la formation. Les élèves sont également allés en stage en entreprises. Une semaine pour la 4ème, deux semaines pour l a 3ème. Les élèves de 4ème DT 1

Henri fête

Hiro Hal-

loween. Le Vendredi 19 Octobre 2007, c'était Halloween avant l'heure au collège Henri Hiro. En effet, les professeurs d'anglais ont organisé des ateliers ludiques en matinée pour que les élèves de sixième et cinquième se familiarisent avec cet événement célébré chaque 31 Octobre. Ces élèves ont eu le loisir de participer à différentes activités proposées par chaque professeur d'anglais. Certains ont chanté, d'autres ont découpé, dessiné ou colorié des illustrations représentant fantômes, sorcières, chauvessouris et autres citrouilles. D'autres encore ont joué à des jeux en Anglais sur ce thème (mots croisés, labytinthes, mots mélés, etc...).

Enfin,certains élèves ont fabriqué de petites guirlandes de « jack-olantern », potirons aux expressions parfois inattendues. Tous, élèves et enseignants ont partagé un moment de détente fort agréable, qui s'est conclu par la dégustation de bonbons, pour le plus grand plaisir des enfants. L'équipe Halloween

Rallye Lecture à Henri Hiro Le mercredi 9 avril dernier,

Cette matinée de rallye s'est terminée par un bon goûter. Nous avons beaucoup aimé ce rallye lecture parce que cela nous a permis de visiter le collège et de nous faire de nouveaux amis. Les élèves du CM2 C de l'Ecole Elémentaire de Vaiaha remercient les élèves de 6ème 1 et les professeurs d'avoir organisé ce rallye, sans oublier notre maîtresse Mme Rose-Marie. Pearl et Tracy. CM2C Ecole Vaiaha

nous, les élèves du CM2 C de l'école Ahanerai, sommes allés au La cuisson du 'uru au Collège. Henri Hiro, pour participer à un rallye lecture, avec la classe de 6ème1. A notre arrivée, nous nous sommes rendus au CDI (Centre de Documentation et d' Information), où la documentaliste, Mme Nelia Frigout, nous a chaleureusement accueillis. Puis elle nous a expliqué le déroulement du jeu, avant de nous répartir par équipes. Les CM2 et les 6ème étaient mélan- Le « „uru » sera bientôt roti sur du feu de gés dans les équipes. Nous avons tourné dans sept collège. ateliers, qui étaient situés dans différents endroits de l'établissement. Pour fêter la journée des lanC'étaient les 6ème qui nous in- gues polynésiennes, le 28 novemdiquaient le chemin à prendre pour bre, les élèves de la 4è7, de la 3è2 nous rendre dans les différents at- manini et de la 3è10 sous la sureliers, parce que nous, nous ne veillance de leurs professeurs de connaissions pas du tout le tahitien, ont été « les cuisiniers collège. d'un jour » de plusieurs « 'uru » (le Nous avons lu et écouté des his- fruit de l'arbre à pain) rotis sur du toires, puis nous avons rangé des feu de bois. Les délicieux fruits images et répondu à des question- ont été très appréciés - accomnaires. Il fallait trouver les bonnes pagnés de « punu pua'atoro » (de réponses pour gagner. Ce n'était la viande de conserve)- par les pas toujours facile ! élèves, leurs professeurs et leurs A la fin du rallye, nous directeurs. En outre, une exposiavons tous rejoint le CDI, pour tion sur le fruit de l'arbre à pain a connaître les résultats. Les 2 équi- été réalisée sur place et plus de la pes gagnantes sont les « roses A » moitié de la population scolaire a et les « Blancs A ». Les 6 élèves porté une tenue colorée et fleurie gagnants ont reçu un roman ce jour-là... chacun, qu'ils ont pu choisir euxmêmes. (Suite page 4)


4 (Suite de la page 3)

No te fa'ahanahana i te mahana o te reo ma'ohi, ua tunu pa'a te mau piahi no te piha 4-7, 3-2 manini e te 3-10 i te 'uru e ma'a pua'atoro punu, ua rave ato'a mai te tahi mau fa'a'ite'itera'a i ni'a i te ma'a o te 'uru e to na faufa'a. Ua 'ahu mau i to ratou mau 'ahu pareu... E ua titau manihini i ta ratou mau 'orometua ha'api'i e to ratou nau ra'atira ha'api'ira'a no te tamata i ta ratou ma'a...Mauruuru e te mau tamari'i ! Les élèves de 3ème 2 et 3ème 10

gaietés... Ua titau manihini mai te fa'atere hau o te Ha'api'ira'a i te mau piahi ato'a o tei tata'u i te matahiti 2007, ia tae atu i te Aora'i o te Peretetini. Ua tae ato'a atu te mau tama o te fare ha'api'ira'a tuarua o Henri HIRO, no te fa'a'ite ato'a atu i to ratou 'aravihi i te 'ohipa tuira'a hei nehenehe roa a'e. Ua mata'ita'i i te mau peu tumu o te fenua, ua tama'a maita'i... E ua ho'i i o ratou ra, ma te 'oa'oa rahi i te 'a'au... La classe de 4ème 9

A L’honneur au concours de chant traditionnel Le 20 mars 2008, les élèves de la 4è8 et de la 4è9 hoe ont porté haut les couleurs de leur collège en se classant 2è au concours de chant traditionnel « himene tarava raromata'i », et ont également gagné le 3è prix de la tenue la plus belle... BRAVO au collège Henri HIRO !...

Ua mau-hia mai e te mau piahi o te fare ha'api'ira'a Henri HIRO i te re 2 o te tata'ura'a himene tarava raromata'i, e te re toru no te 'ahu nehenehe roa a'e no teie matahiti 2008... A fa'aitoito a e te mau tamari'i !... Les élèves de 4ème 8 et 4ème 9

Les 4ème 9 ont dignement représenté le collège

Au Palais de la Présidence Le 27 novembre 2007, Monsieur le Ministre de L'Education a invité tous les élèves des collèges qui ont participé à la rencontre scolaire et culturelle de la même année, au Palais de la Présidence. Le collège Henri HIRO y était également. Ce sont les élèves de la 4è9 hoe qui ont répondu présent, en exposant devant leurs camarades des autres établissements, la confection des grosses couronnes diverses et variées. Un grand repas leur a été offert. Ils sont donc rentrés au collège avec le coeur rempli de couleurs, de musiques et de

rallye « MATh’A ARA » s’est déroulée en ligne sur Itereva, au mois de novembre dernier. Chaque classe inscrite au concours devait former des groupes pour se répartir les problèmes à résoudre. Deux concours ont été organisés : Tamarii pour les 6ème et 5ème et Taure’a pour les 4ème et 3ème. Au total, 234 classes de 22 collèges y ont participé. Au collège Henri Hiro, 16 classes ont concouru, de la 6ème à la 3ème. À l’issue de la 1ère période de sélection, les 6 meilleures classes Tamarii ont été sélectionnées pour une finale le 14 mars à la Maison de la Culture : la 6ème Purau de Paea, la 5ème I de La Mennais, la 5ème 1 de Taravao, la 5ème 5 de Punaauia, la 6ème 9 de Faaa et la 5ème B de Rangiroa. C haque class e a été représentée par 5 élèves qui ont dû encore résoudre des énigmes lors d’ateliers organisés à la Maison de la Culture (par exemple : comment obtenir 4L avec seulement un seau de 5L et un seau de 3L ou estimer le poids d’une pierre…) mais le reste de la classe n’a pas été inactif grâce à une liaison Internet qui lui a permis de participer depuis leur collège en aidant à en résoudre certaines. Les 6ème 9 ont donc participé ce vendredi 14 mars à la finale à la Maison de la Culture, ac-

Les 6ème 9, finalistes du rallye Math’a ara 2008 ! Pour la deuxième année consécutive, un rallye mathématique « Math’a ara » est organisé, destiné à l’ensemble des classes de collège et de CETAD. page 5) souvenir. La première phase du Les finalistes posent pour la photo(Suite


5 (Suite de la page 4)

compagnés de Mr KWON. C’est la classe elle-même qui a choisi ses cinq représentants. Le reste de la classe a participé à la résolution des énigmes sur Internet de 9h à 10h, avec Mr VINCENTI. A l’issue de l’épreuve finale, la classe Tamarii gagnante est la 5ème 1 du collège de Taravao, tandis que les 6ème 9 de Henri Hiro arrivent sixième ! Les 5 représentants de la 6ème 9 sont revenus ravis et très contents d’avoir vécu cette expérience à la Maison de la Culture, chargés d’un lot de consolation et de tee-shirts Math’ ara pour toute leur classe ! Encore bravo et félicitations à la 6ème 9 !!! Les professeurs de Mathématiques

BD, romans, ouvrages documentaires, ...

Visite de la Maison de la Culture Le jeudi 17 avril, la classe de 6e 7 a pris le truck pour aller

C'est quoi un séisme ? Les séismes sont le résultat d' une cassure profonde des roches du sous-sol. Ils se manifestent par des déformations à la surface de la terre. Par exemple, l'apparition de raz de marée si le séisme a lieu sous l'océan. Lorsqu'un séisme se produit, l'énergie

visiter la Maison de la Culture. Nous étions accompagnés de Mme Sossey et de M. Fonda. Il faisait beau, nous avons roulé, vitres grandes ouvertes, tout le monde était content. Une fois arrivés, nous sommes d’abord allés à la Bibliothèque pour enfants. Nous avons été accueillis par les deux responsables. Elles nous ont invités à nous mettre en rond sur des «peue» (nattes) et elles nous ont expliqué les règles, présenté les différentes sortes de livres (BD, romans, ouvrages documentaires, etc), puis nous avons lu : on pouvait s’étendre par terre, s’appuyer sur des coussins, s’asseoir sur des chaises à une table, mais il ne fallait pas parler. Tout le monde peut venir dans cette bibliothèque. L’accès est libre : si on lit sur place, c’est gratuit. Si on veut emprunter des livres et les emporter chez soi, il faut payer 2.000 francs par an. Ensuite, nous avons visité la vidéothèque : on nous a expliqué qu’on pouvait emprunter des films (DVD), des CR-Rom et des CD de musique pour un abonnement de 2.500 francs par an. Enfin, nous avons découvert le Cyber Espace. Mme Sossey nous a donné une recherche à faire sur Internet : Buckingham Palace. Ensuite, nous sommes allés sur Google Earth : nous avons trouvé

Tahiti, le collège de Faa’a et notre maison. On peut venir naviguer sur Internet, quand on veut : on paye 700 francs par heure, si on est abonné. Il était déjà deux heures et demie, le moment était venu de rentrer au collège. Voilà un endroit que peu d’entre nous connaissaient et où l’on pourra retourner de temps en temps, seul ou avec les copains. La classe de 6ème7

libérée se propage sous forme d'ondes sismiques. Ce sont des vibrations que l'on peut enregistrer d'un bout à l'autre de la planète. On appelle la zone où commence le séisme, le foyer et sa projection en surface, l'épicentre. Des forces s'exercent constamment sur les roches et conduisent à une accumulation d'énergie qui finit par provoquer une rupture au

niveau d'une faille. Cette rupture libère la force accumulée sous forme de vibrations (secousses) . L es séismes sont très fréquents dans certaines zones du monde comme par exemple les chaines de montagne, les dorsales ou les fosses océaniques.

Secourisme à Henri Hiro 24 élèves de 3ème AM, et de 3ème D.P ont obtenu leur attestation de formation aux premiers secours. Merci à Edgard (et à son Club de secourisme) qui a dispensé la formation.Chaque élève a suivi une semaine de cours. Merci au Foyer (et à sa Présidente) qui a payé la formation...et la collation lors de la sympathique remise des diplômes. La 4ème DT1

La chorale La Chorale du Collège est constituée cette année de 2 classes de niveau 5ème (5ème6 et 5ème9). Chaque classe répète alternativement une semaine sur deux. Le répertoire travaillé comprend des chansons françaises diverses anciennes et plus récentes et une chanson en langue anglaise. Pour la Fête du Collège, la Chorale présentera son programme lors de

Juliana, 4ème DT1


6 Enquête : Les jeunes de 4ème et les médias :

C'est notre première enquête ! Exclusivité « Henri Hiro Infos » ! Enquête réalisée durant la semaine du 11 avril au 15 avril auprès de 108 élèves de quatrième lors de la semaine de la Presse. Des résultats parfois surprenants... LA TELEVISION : 1) Est ce que vous regardez le journal télévisé local (RFO,TNTV) ? tous les jours

presque tous les jours

une à deux fois par semaine

jamais

34 %

46 %

17 %

3%

2) Regardez vous le journal télévisé national ? tous les jours

presque tous les jours

une à deux fois par semaine

jamais

10 %

29 %

39 %

22 %

3) Quels programmes télévisés regardez-vous le plus souvent ? films et feuilletons 87

Effectifs

documentaires

dessins animés

24

61

clips, émissions musicales 82

émissions de divertissement 22

4) Combien d'heures chaque jour regardez-vous la télévision ? 1h ou moins

2h

3h

4h

5h

Plus de 5 h

16 %

14 %

20 %

11 %

14 %

25 %

8%

11 %

14 %

8%

12 %

46 %

pendant la semaine pendant le week-end

5) Quelle chaîne de télévision regardez-vous le plus souvent ? RFO 56

Effectifs

TNTV 43

TEMPO 6

TNS 16

Analyse : Les élèves de quatrième interrogés regardent très régulièrement le journal télévisé local et assez fréquemment le journal national. Les films, les feuilletons et les clips et émissions musicales sont les programmes le plus regardés. Les élèves passent beaucoup de temps devant la télé surtout le week-end ( Note des rédacteurs : Ils pourraient se défouler en faisant du sport, du surf, en écoutant de la musique …..et même en faisant leurs devoirs). Les élèves regardent plutôt RFO et TNTV.

LA RADIO: 1) Ecoutez-vous les informations à la radio ? tous les jours

presque tous les jours

une à deux fois par semaine

jamais

8%

23 %

40 %

29 %


7 2) Quelle station de radio écoutez-vous le plus souvent ? Effectifs

NRJ 32

TEFANA 20

BLEUE 8

RADIO 1 6

TIARE FM 4

AUTRES 11

3) Combien d'heures par jours écoutez-vous la radio ? pendant la semaine pendant le week-end

1h ou moins 54 % 52 %

2h 13 % 15 %

3h 16 % 7%

Plus de 3 h 18 % 26 %

Analyse : Les élèves écoutent plutôt rarement les informations à la radio. La radio préférée est NRJ, et ensuite TEFANA. Ils écoutent en fait peu la radio.

LA PRESSE ECRITE 1) Y-a-t-il des journaux ou des magazines à la maison ? tous les jours 22 %

souvent 35 %

parfois 34 %

jamais 8%

2) Lisez-vous un journal quotidien local ? (La Dépêche, les Nouvelles) tous les jours

presque tous les jours

une à deux fois par semaine

jamais

17 %

33 %

38 %

12 %

3) Hors de la maison, où lisez-vous le journal ou des magazines ? au CDI Effectifs

25

dans les salles d'attente ( médecin, dentiste... ) 23

chez des amis / famille 53

jamais 21

Analyse : Il y a des journaux régulièrement à la maison ( La Dépêche, les Nouvelles, Tiki mag ,……) et les élèves les lisent assez régulièrement ( Note des rédacteurs :Ils aiment les faits divers, les jeux, le sport et pour certains, la politique…).

AUTRES : 1) Utilisez-vous Internet pour vous informer ? oui 36 %

non 64 %

2) Passez-vous plus de temps à :

Effectifs

regarder la télévision

écouter la radio

99

22

lire un journal ou un magazine 7

Analyse : La télévision est de loin l‟activité principale et Internet n‟est pas encore devenu un moyen indispensable pour obtenir de l‟information.


8 Not that crazy these Gauls ! Who doesn‟t know Asterix and Obelix ? Noone(1) of course ! But what do you know about the Gauls(2‟) real way of life(3) ? The Gallic (4) look : -the helmet(5) : The Gaulls only wore(6) it for war(7). Most of the time, they wore a bonnet. -the moustache : Sculptor Millet represented Vercingetorix with a moustache. Yet, the Gaulls usually had a beard(8) and long hair. -the tunic : They loved checked fabric(9) as well as large stripes (10). They also wore very long shirts(11). -trousers : They are a Gallic invention? They were long, tight(12) and worn with a belt(13) on. -shoes : Most Gallic people were barefoot(14). Yet, in winter or when it rained, they could wear sandals. Who was the boss? She was ! In couples, women were men’s equals(15). They could take important decisions or attend(16) the village council(17), just as well as their husbands(18). Important figures(19) -druids : Druids were able to communicate with Toutatis (the god of tribes (20) and have a medical practice using plants. -the bard : He was very much respected. He accompanied himself on the harp as he sang (21) songs to celebrate men’s feats (22) -the blacksmith (23) : He mad tools (24) and weapons (25). Moreover, he was an excellent goldsmith (26) and created gold or

bronze jewellery (27) for men and women. Banquets : Dinner’s readyyyyy! The Gaulls loved enjoying themselves. They had many celebrations and banquets but they didn’t eat boar (28) that much. They preferred beef or pork with cereals. Help : personne ; 2. les Gaulois ;3. mode de vie ; 4. gaulois ; 5. casque ; 6. portaient ; 7. guerre ; 8. barbe ; 9. tissu à carreaux; 10. rayures ; 11. chemise ; 12. serrés ; 13. ceinture ; 14. piedsnus ; 15. égales ; 16.assistera ; 17.conseil ; 18. époux ; 19. personnages ; 20. tribues ; 21. chantait ; 22. exploits ; 23. forgeron ; 24. outils ; 25. armes ; 26.orfèvre ; 27.bijoux ; 28. sanglier

By J.L. Raka,3e AM

Recherches sur Le Fenua Lors de la semaine de presse, organisée par Mme Amodjée, la classe de 3ème 9 s'est improvisée comité de rédaction. Le but était d'effectuer des recherches dans des domaines qui touchaient de près le Fenua. Nous proposons dans cette rubrique les 2 articles sélectionnés par l'ensemble du groupe classe. Veronique Raille.

Tourisme : Analyse du tour-

touristes masculin et feminin ; la répartition par tranche d'âge, une clientèle relativement jeune (60% ont moins de 45 ans) ; la repartition par catégorie socio professionelle, une prédominance (46%) de cadres moyens et supérieurs et de professions libérales. Cependant, en 2006 les trois principaux motifs de voyage évoqués par les touristes étaient :les vacances pour 66,4% d'entre eux ; les « lunes de miel » pour 24,43% d'entre eux ; et « professionnel » pour 5,47% d'entre eux. Le motif «vacances» est invoqué pour plus de 70% par les marchés suivants : USA (70,6%) FRANCE (71,1%), AMÉRIQUE DU SUD (72,3%), AUSTRALIE (76,6%) NOUVELLE ZÉLANDE (77,2%), ROYAUME-UNI (79%), CANADA (79,7%), et ALLEMAGNE (88,36%). La clientèle « lune de miel » est majoritaire (+50% des touristes) sur les marchés suivants : ITALIE (59,8%) , JAPON (56,3%) , ESPAGNE (50,2%). En ce qui concerne la répétitivité, en 2006, 78,8% des touristes effectuaient leur 1er voyage en Polynésie Française et 21,1% un 2ème voyage et plus. Sandra Manea ; Poeheva 3e9

La nacre, culture polynésienne

isme en Polynésie Française.

La

structuration sociodémographique de la clientèle touristique reste remarquablement stable par rapport à celle de l'année 2005 ; avec,concernant la répartition par sexe, un équilibre entre

- La nacre La nacre fut sans doute l'un des premiers matériaux naturels nobles utilisés dans tous les pays du monde pour servir de parure, d'ornement, d'outil. Il faut attendre le 18ème siécle pour obtenir les premières descriptions d'ornements polynésiens par les explorateurs anglais, espagnols, français et hollandais, partis à la découverte du pacifique. (Suite page 9)


9 (Suite de la page 8)

Les premiers Polynésiens savaient polir la nacre, l'allier à d'autres matériaux en des bouquets multicolores aux significations symboliques, exprimant le prestige, le rang social, la richesse. L'épaisseur de la coquille de «pinctada margaritifera» permettait également de fabriquer des outils, tels que pelle et grattoir. N'ayant pas la même notion des valeurs que les occidentaux, les Polynésiens ne semblaient pas lui attribuer le même caractère marchand. Aujourd'hui, les nacres sout encore utilisées dans certaines régions du pacifique comme monnaie. - La ferme L'atoll par définition offre aux nacres un biotope idéal, grâce à son éco-système particulier. Cependant, le choix d'implantation d'une ferme est faite en fonction d'une situation lagunaire locale où la circulation des eaux permettra d'optimiser les chances de croissance et de bonne santé des huitres.

A savoir...Il faut plus de 50 mois d'efforts pour produire une perle. A partir de deux mille nacres mises en élevage, seules dix produiront des perles de qualité A. Vaihi Timiona et Verany Tave, 3ème 9

Des Aborigènes en souffrance Quelques points de repères. L’Australie était peuplée par les Aborigènes lorsque le Capitaine James Cook y débarqua en 1770. Il déclara alors que ce vaste continent faisait désormais parti de l’Empire britannique. L’Angleterre commença donc à coloniser l’Australie, en y envoyant d’abord des bagnards (prisonniers) en 1788. Jusqu’au milieu du XXème siècle la population aborigène n’a pas cessé de diminuer alors que la population de colons anglais augmentait. La majorité de la population actuelle se concentre dans les grandes villes de l’Australie qui sont toutes situées sur la côte. Des conditions de vie difficiles. Ce n’est pas le cas de la majorité des Aborigènes qui vivent dans l’intérieur du continent appelé

définit comme un « chef d'orMonsieur GONTE. M o n s i e u r chestre ». Son rôle est de permettre GONTE est notre principal. Il est arrivé à la rentrée 2005 au collège Henri Hiro. Il restera encore un an au collège, et peut-être davantage. Monsieur GONTE a 58 ans, il est marié et a 2 enfants qui font des études en métropole (Pharmacie, Biologie). Il aime lire et cuisiner Après avoir été instituteurpsychologue, professeur dans l'académie de Marseille, il est devenu Chef d'établissement. Il se

aux enseignants d'emmener le maximum d'élèves de la 6ème à la 3ème et ensuite au Lycée. « C'est appréciable de voir progresser et réussir les élèves » nous dit-il. Après Henri Hiro, monsieur GONTE repartira en Guadeloupe, son île natale. Félix et Juliana, 4ème D.T.1 Portrait chinois : Si tu étais... – un animal : Le tigre, – une couleur : le vert de l'espoir,

« outback » et surtout dans des fermes (« outstation »). Ce milieu de vie est très rude parce qu’il est désertique. Ainsi, la communauté aborigène, qui compte environ 280 000 membres, constitue le groupe ethnique le plus défavorisé du continent australien. Un passé lourd et douloureux. Les souffrances des Aborigènes ne sont pas qu’économiques. Elles sont aussi psychologiques. En effet, de 1880 jusqu’à la fin des années 1960, près de 100 000 enfants aborigènes furent enlevés à leurs propres parents et placés dans des familles « blanches » ou dans des orphelinats. L’objectif était de les « civiliser ». L’ensemble de ces enfants traumatisés, à qui on a volé l’enfance, a été appelé « the Stolen Generations » (les générations volées). Le pardon. / Vers un meilleur avenir ? Le 13 février 2008, a eu lieu une cérémonie officielle. L’Etat australien a présenté officiellement ses excuses aux Aborigènes de la « Stolen Generation » ainsi qu’à leurs familles. Mais est-ce que ce geste symbolique est suffisant alors qu’aujourd’hui encore, les droits humains des Aborigènes ne sont pas toujours respectés ? – – –

une voiture : un 4x4, une fleur : un hibiscus un pays : un pays au soleil, au bord de la mer.

Monsieur GONTE

(Suite page 10)


10 (Suite de la page 9)

Hélène, notre assistante sociale. Hélène HALLIGAN est assistance sociale depuis 13 ans au collège Henri Hiro. Elle est très heureuse ici. Elle est mariée, et a 3 enfants agés de 10 ans à 20 ans. Elle est née à Rangiroa. Elle aime marcher, lire, aller au cinéma, nager. Son rôle au collège est d'aider les élèves en difficultés matérielles, scolaire, ou psychologique. Certains élèves sont parfois descolarisés,d'autres peuvent rencontrer des problèmes de maltraitance. Hélène travaille avec la vie scolaire, le principal, les enseignants mais aussi avec les services sociaux, le juge des enfants, la police, la commune le ministre des affaires sociales,... N'hésitez pas à aller lui rendre visite. Elle saura vous écouter et trouver une solution à vos problèmes.

Hélène Halligan

Portrait Chinois : Si tu étais: - un animal : un cheval - une couleur : bleu-clair - une voiture : une camionnette - une fleur : la rose de toutes les couleurs - un plat : le poisson cru au lait de coco Puahi 4ème D.T.1

Qui est Ludovic Chastaing ?

Vica Ravva, a Volleyball Monsieur Ludovic player (*) CHASTAING est «conseiller d'orientation psychologue» au collège Henri Hiro de Faa'a et au Lycée Gauguin. Il se déplace aussi, dans le cadre d’une mission de travail annuelle, dans les collèges de Rurutu et Tubuai aux Australes. Il s’occupe enfin du site Internet du Centre d’Information et d’Orientation de Pirae. Il est marié, a deux enfants et a 38 ans. Il aime son métier et il aime exercer ici au collège Henri Hiro. Son rôle est de suivre la scolarité des élèves. Il s'occupe de leur orientation. Il doit aussi les informer et les aider à trouver leur voie pour leur avenir. Cela en fonction de leur personnalité, de leurs intérêts et de leurs capacités. Il n'est pas originaire de Polynésie Française. Il est originaire de Métropole. Sa région : les environs de Dreux avec des champs à perte de vue. C'est une région de cultures à 80 km de Paris. Ses loisirs en dehors du collège sont le bricolage, le cinéma, la course à pieds, les voyages, faire du bateau et du ski nautique.. Tous les élèves de 3ème l'ont rencontré cette année, et ce sera bientôt votre tour. La 4ème D.T.1 Portrait chinois : Si tu étais..  un animal : un guépard  une couleur : le noir  une voiture : un coupé sport  une fleur : un lys  un pays : les Etats-Unis

Victoria Ravva also called “Vica” has been the volleyball star in France for (1) twelve years ! - How long have you been playing volleyball for ? VR : Since (2) I was 5, in Georgia, my native country. - Why did you leave3 Georgia ? VR : It is a poor (4) country and I could not improve (5) When I was 14, I left (6) for Arzebaidjan. I had a hard time (7) there. - What do you remember (8) of your arrival (9 ) in France ? VR : I was 20, coming from Turkey and I had always loved France. When I arrived in Cannes, it was like (10) a fairy tale (11). There, I found (12) the sun (13), the sea (14) and a great volleyball team (15) : Cannes Racing Club. Now, I am also the ambassador of a foundation which helps disabled (16) children and I visit prisoners (17). - What are your plans (18 ) for the future ? VR : We hope to win (19) the “Champions League”. But I must be careful (20) as I have back (21) problems. It’s so painful (22), that I sometimes feel (23) as old as (24) a sixty-year-old lady ! Help : 1. pendant ; 2. depuis ; 3.quitter ; 4. pauvre ; 5. améliorer ; 6. partis ; 7.période rude ; 8. se souvenir ; 9.arrivée ; 10. comme ; 11. conte de fée ; 12. trouvais ; 13. soleil ; 14. mer ; 15. équipe ; 16.handicappés ; 17. prisonnières ; 18 projets ; 19.gagner ; 20. faire attention ; 21. dos ; 22. douloureux ; 23. je me sens ; 24. aussi âgée que


11 Si TAHITI nous était vantée... L'expression écrite représente une dificulté majeure rencontrée par l' élève. Long et difficile apprentissage qui nécessite parfois d'imaginer des exercices variés et différents dont le but principal est de rendre la pratique de l'écriture, agréable et ludique. Les productions qui suivent sont des publicités, réalisées par les élèves de 6ème10, vantant l'île de Tahiti et assorties chacune d' une illustration. Véronique Raillé (professeur de Français)

Tahiti Tahiti, île merveilleuse et magnifique. Vous pouvez déguster nos meilleurs petits déjeuners, de l'eau de coco, du poisson cru, du taro et du mitihue. Ensuite vous pouvez aussi visiter le lagon et le monde merveilleux des animaux marins qui vous attendent avec impatience. Un petit creux ? Vous voici justement au bon endroit : coco, mapes, mitihue, thon frais et pahua. L'après-midi, choisissez une activité qui vous plaira : surf, baignade, pêche ou plongée sous marine. Il y a de belles vahine qui peuvent vous faire un très bon massage. Des tatoueurs vous attendent pour vous graver un très beau dessin marquisien. Puis réservez une soirée dansante s'il vous reste assez

Dessin de Ariihau (6ème 10)

de forces : ukulélé et tamure vous accompagneront.Venez à Tahiti ! Iéva (6ème 10)

Tahiti, île merveilleuse. Si vous en faites le tour vous découvrirez les magnifiques cascades de la Papeenoo, les courses de pirogues polynésiennes et les grosses vagues de Teahupoo. Vous vous baladerez en « poti marara » (bateau à moteur) et vous observerez les poissons multicolores et les récifs coralliens dans les grands lagons bleus. Puis vous dégusterez le « maoa » de tahiti au marché, vous goûterez le « mape, le uru, le mitihue ». Enfin vous pourrez aller admirer les vahine et tane danser le tamure en savourant un cocktail dans un grand hôtel et pour bien terminer la semaine et, si vous avez de la chance, on vous invitera à participer à un mariage polynésien. Bon séjour ! Hauepa (6ème 10)

A la manière de B. Vian (*) Dans le cadre d'une séquence sur la poésie, les élèves de 3ème DP ont travaillé sur le thème « à notre tour, soyons poètes » Voici l'une de leurs productions A la manière de Boris Vian « Je voudrais pas crever »… Je ne voudrais pas mourir avant de surfer la grosse vague de Teahupoo. Je ne voudrais pas mourir avant de retrouver mon île natale « Apataki » aux Tuamotu. Je ne voudrais pas mourir avant de me réconcilier avec ma mère. Je ne voudrais pas mourir avant de savoir qui étaient mes ancêtres, Je n'aimerais pas mourir avant de dormir une fois à la belle étoile. Je n' aimerais pas mourir avant d' avoir une moto pour faire la course sur la « R.D.O. » à minuit.

Je n' aimerais pas mourir avant de dire « je t'aime de tout mon coeur ». Je n' aimerais pas mourir avant de réussir un grand saut sur le pont de la Maroto dans la rivère de la Papenoo. Je ne voudrais pas mourir avant de faire un petit et beau garçon avec la fille que j' aime. Je ne voudrais pas mourir avant d' aller au Brésil pour voir Ronaldo. Je n' aimerais pas mourir jeune. Je ne voudrais pas mourir avant de faire une bonne action en aidant ceux qui ont des problèmes d'argent Quand je mourrai je voudrais qu'on m'enterre à Maupiti. (*) B. Vian (19201959 ) était un écrivain, poète, parolier français

B. Vian

Les élèves de 3ème Découverte Prof..

Essayez TAHITI ! Si vous avez déjà visité plusieurs îles, essayez Tahiti. Une île incomparable aux autres. Avec son jardin botanique de Papearii, un véritable opéra végétal orchestré par ses plantes rares. Les restaurants luxueux . Après vous être rassasiés, faites un petit tour à la plage, ou une visite à la grotte de Papara ou peut-être une promenade en montagne à Papenoo, à Papearii ou à Mataia .Voyez-vous, tous les choix sont possibles. Le soir, spectacle de danse à l'hôtel pendant le dîner. Venez pour découvrir toutes les richesses de notre île. Ariihau, 6ème 10 (Suite page 12)


12 (Suite de la page 11)

Atelier d'écriture Les élèves de 6ème 10 doivent intégrer un énoncé (en gras dans le texte) dans un court texte montrant clairement la situation d'énonciation, sortie de leur imagination. Exercice effectué dans un laps de temps court, demandant concision et rapidité. Les textes retenus l'ont été par les élèves eux-mêmes et signés par leur auteur respectif. Il était demandé aux élèves d'apporter à leurs productions une tonalité humoristique ou dramatique. Véronique Raillé

A

3 heures de l'après-midi, Heifara rentre de l'école. Il doit garder sa soeur Herenui. Il n'en peut plus, car il est complètement épuisé par l'EPS. Herenui ne cesse de pleurnicher en gémissant : Pom ! ... Pom ! ... Pom ! ... Heifara se demande ce qu'elle peut bien vouloir, alors qu'elle a déjà un jouet dans les mains. Heifara réfléchit puis, soudain, saute dans ses savates pour se rendre dans le magasin le plus proche et dire au vendeur : - JE VOUDRAIS UN KILO DE POMMES ! Tamatoa Tau, 6ème 10

Tôt le matin, la mère des quadruplés, Henri, Brian, Aniha et Noah, âgés de 10 ans, sort pour aller faire quelques courses. Elle leur dit : – Occupez-vous bien de la maison ! – Oui maman, ne t'inquiète pas, lui répondent-ils tous en choeur.

La mère s'en va. Au début les enfants s'occupent mais l'ennnui les gagne et la catastrophe ne tarde pas. – Et si on faisait une bataille de polochons, propose Brian ? Aussitôt dit, aussitôt fait. – Et si on faisait une bataille de nourriture ?, continue Noah. Aussitôt dit,aussitôt fait. Et voilà Anihau qui s'habille d'un soutien-gorge, Noah d'une petite culotte, Henri d'une robe et Brian de hauts talons. Bref, voilà nos quatre garçons prêts à défiler pour Carnaval après s'être maquillés. Mais voilà que maman revient : – QUI A FAIT CELA ? S'INTERROGE-T-ELLE ? Joseph, 6ème 10 –

Sept

heures du matin. Heifara part pour l'école son devoir à la main, dont il est très fier. Il y a travaillé près de 3 heures. En chemin, il lâche sa copie malencontreusement ... un chien l'a poursuivi ! Désespéré, il ramasse ce qui lui reste de son devoir, sale, boueux, malodorant et déchiré. En rentrant en classe, les premiers mots du professeur retentissent : –

DONNEZ-MOI IES !

VOS

COP-

Anihau, 6ème 10

Vers deux heures de l'aprés midi, Mandie et ses amies, ennemies des Spies et de Clover rencontrent cette dernière. Mandie la salue : - Salut la bécasse, les autres ne t'accompagnent pas ? - Non, je suis toute seule ! - Oh, la pauvre chérie ! Bref, ce qui importe, c'est ce que j'ai à te dire : je sais que tu es jalouse de moi ! Mais, j' ai une nouvelle à

Dessin de Ieva (6ème 10)

t'annoncer qui te fera plaisir : ton très cher David a rendez-vous avec moi à mon domicile pour me montrer ses dvd de Jack johnson. Clover, folle de rage et écumante, s'écrie : - PENSES-TU QUE JE VAIS CROIRE CELA ? Mélanie, 6ème 10

L'après-midi

Heifara et son ami Pierre se rendent au cinéma. Ils vont voir un film d'horreur : « La nuit des vampires ». A un moment du film, lorsque le vampire déchiquète des petits corps d'enfants, dégoulinant de sang, Pierre voit Heifara fermer les yeux. Il lui chuchote à l'oreille, d'une voix grave : - N'AIE-PAS-PEUR !!! Tamatoa Teuua, 6ème 10

A

huit heures du matin, à la piscine, après que David a fini de se rhabiller, il cherche son maillot dans son sac plastique. Il ne le trouve pas. Il crie : – On a volé mon maillot ! Quelqu'un arrive et lui dit : – Que se passe-t-il ? – On a volé mon maillot ! – Attends, je vais voir si quelqu'un l'a pris par erreur. Il part quelques instants et revient. David lui demande : – L'AS-TU TROUVÉ ? Anihau 6ème 10 (Suite page 13)


13 (Suite de la page 12)

Brown Mackleyn

On est le 15 Janvier et aujourd'hui, c'est le moment tant attendu de tous les spectateurs ! Parmi eux, des hommes enveloppés dans leurs manteaux de laine, leur visage masqué par des voiles bleues. Ils sont accompagnés de deux ou trois dromadaires. C'est la course du ParisDakar ! Les pilotes sont tous prêts avec leurs voitures et motos incroyables. Autour, il y a des spectateurs qui crient le célèbre nom de BROWN MACKEYN ! Ils s'approchent de la ligne de départ. Des chèvres et des moutons harcelés par des jeunes garçons sont en plein milieu de la route et les entourent. Des femmes marchent sans bruit dans le sable, lentement. C'est parti ! Le premier est Brown Mackleyn, tout le monde crie son nom. Mais on va attendre la fin de la course. Joseph (6ème 10) Les élèves de 3ème AM

Témoignent. Les élèves de 3ème AM ont travaillé l'écriture à partir de leur expérience personnelle alliant celles de l'adolescent et de l'élève. Ils ont écrit ces articles, en binôme et surtout ont voulu témoigner de leur quotidien. Véronique Raillé

Le collège est sale ? Mais qui le pollue et pourquoi ?

Le collège rassemble des élèves, ces élèves vivent à Faa'a. Mais qui sont-ils vraiment en dehors du collège? Il est celui qui ne fait pas ses devoirs à la maison. Il est celui qui n'aide pas ses parents. Il est celui qui n'a pas de respect et qui a l'habitude de jeter les déchets par terre. Il est aussi celui qui n'urine pas aux toilettes mais un peu dans tous les endroits autour de la maison. Et vous direz pourquoi ? Peut-être que ses parents n'ont pas été présents : Au travail ? décédés ? Abandonné à un autre membre de la famille ? On ne lui a pas appris le respect. Alors comment voulez-vous qu'il soit différent au collège ? Si les parents ne sont pas là pour leur enfant après l'école ? S'ils lui laissent un message pour l'obliger à travailler à la maison : comme faire le ménage, passer le balai dans la cour, préparer la nourriture, laver et plier le linge mais aussi garder les petits frères et soeurs jusqu'à leur arrivée. Si les parents n'aident pas l'enfant dans son travail scolaire. Si les parents ne s'intéressent pas à ce qu'il fait. Enfin, si les parents ne le motivent pas à réussir, alors l'enfant sera seul et sans repère. C'est pourquoi : Les parent doivent : - apprendre à l'enfant à être poli, protéger la nature, apprendre à aimer les autres, - être présents pour répondre aux besoins de leurs enfants. - apprendre à trier et à jeter les déchets dans la poubelle, - lui donner envie de réussir. Ainsi, l'enfant saura qu'au collège, il devra suivre également certaines règles de respect comme faire ses devoirs, Posséder ses affaires, ne

pas « chapper » les cours, ne pas se bagarrer avec un camarade. Il deviendra ainsi un citoyen Francis et Toamiti, 3ème A.M.

Les jeunes de Faa'a

Tous les vendredis après-midi, ils vont surfer à la pointe des pêcheurs. Ensuite, après s'être rincés ils se demandent ce qu'ils feront dans la soirée. Ils se rendront « aux roulottes de Vaiete » manger un chao-men et ils rentreront chez eux. Rendez-vous le lendemain matin 8h00. Samedi matin, ils sont tous là, et prennent le bus pour aller piqueniquer à « Teahupoo » et voir une compétition de surf. Entre-temps, il s'arrêteront à Taravao pour une pause casse-croûte. A Teahupoo : de grosses vagues et surtout d'excellents surfer venus du monde entier. Un copain leur proposera un bateau pour aller voir de plus près les champions : Kelly Slater, Tapuarii Logline qui seront filmés en pleine action. Ensuite ils rentreront à la maison se changer et décideront d'aller au « Manhattan » pour boire, fumer, danser et courir après les filles. Fatigués mais contents, ils rentreront vers deux heures du matin avec le capitaine de soirée. Dimanche matin, ils iront au marché acheter du ma'a tahiti. Ensuite, ils rentreront à la maison prendre le petit déjeuner, et se prépareront à aller à l'église. Aprèsmidi, balade, sieste. Le soir, dîner devant la télévision. Tout le monde se couchera vers huit heures. Quel super week-end ! Mauritua et Jean-Luc, 3ème D.P.


14 L'Association Spor- 2 TAHUHUTER Tunihauarii tive du collège H. 3 HIKUTININ Ganahau Hiro. Cette année en- - Benjamines 2ème année :

core, le sport a été à l'honneur au collège. Les élèves et leurs professeurs nous ont dignement représentés dans les différentes compétitions. Bravo à tous les participants !!!

Le cross du collège.

1 TEVAEARAI Gingers 2 HIOE Deborah 3 DUMAY Esperance

- Benjamins 2ème année : 1

NANUAITERAI Myran

2 LY Tehotu 3 TINORUA Mickael

- Minimes Filles : 1 TEVAEARAI Jennifer Le Podium « Benjamins 1ère année »

Comme chaque année, le cross du collège s’est déroulé au stade Louis Ganivet sur la commune de Faa’a le mercredi 17 octobre 2007. Les conditions météorologiques ont été mauvaises car la pluie s’est invitée dès le début de matinée pour ne céder sa place au soleil qu’à la dernière course. Pourtant cela n’a pas empêché cette manifestation de se dérouler dans une ambiance agréable. La participation des élèves a été sensiblement la même que l’année précédente. Environ 70% des élèves ont couru. Voici les résultats par catégorie : - Benjamines 1ère année :

2 O’CONNOR Leslie 3 HIRO Elsa

- Minimes Garçons : 1

TATARATA Benjamin

2 LEON Calvin 3 TEHEI Michel

- Cadettes : 1 TEINAURI Melvina 2 MANATE Vaeanu 3 TAHUHUTER Cathy

1 NEVEUYE Lorenda

1

TEIHOTAATA Claudino

2 O’CONNOR Teddy 3 TEHAHE Iotama

Le Cross de district :

Le cross du district ouest devait se dérouler sur le site de la vallée de la Fautaua, malheureusement, pour des raisons météorologiques très défavorables, celui-ci a été annulé par deux fois et n’aura pas eu lieu cette année !

Le Cross de Polynésie :

Le cross de Polynésie s’est déroulé le jeudi 29 novembre 2007 dans la matinée sur le terrain de l’hippodrome de Pirae. 60 élèves du collège y ont participé. Benjamin Tatarata a terminé à la deuxième place dans la catégorie minimes garçons.

des élèves de différents établissements scolaires de la côte Est (Arue, Taaone,Taunoa), du centre ville (Gauguin, Tipaerui, Pomare)

3 TUFAIMEA Mata

- Benjamins 1ère année : LY Moeava

- Cadets :

L'A.S. natation (M. Cognez) L’activité natation regroupe

2 TAUFA Elodie

1

Le tricot de l‟Association Sportive

Le Podium Benjamines 2ème année

(Suite page 15)


15 (Suite de la page 14)

et de la côte ouest (NDA, Puunauia, Henri Hiro). Il y a 140 élèves inscrits à ce centre et la fréquentation moyenne est de 80 élèves chaque mercredi. Les élèves de notre collège rencontrent chaque mercredi les élèves de ces différents établissements. 4 professeurs d’EPS animent ce centre. Les élèves sont répartis en 4 groupes de niveaux différents. C’est la seconde année que le collège Henri Hiro participe à ce centre de natation. Le centre de natation fonctionne tous les mercredis après midi du 29 août 2007 au 17 mai 2008 et alterne avec des séances d’entraînements et de compétitions toutes les 3 à 4 semaines environ. Les résultats à ces différentes compétitions sont comptabilisés sous forme de points permettant l’attribution d’un brevet de nageur complet (comportant différents niveaux de réussite) à chacun des élèves.

- Challenge inter établissements du 28/11/07: Collège Henri Hiro 5ème(distance moyenne nagée en 45minutes : 1683m)

- Compétition de vitesse du 27 février 2008 : Benjamins : Brasse 3ème Faerana LY BERGER 52” 9ème Yen NAHEU 1’ 02’’ 12ème Tamatoa TEUTUA 1’03’’9 14ème Terevaura HOATA 1’ 09’’8

Benjamines : Brasse : 1ère Rerenui TIMAU 1’02” 5ème Mahimiti TCHIN 1’ 12’’

L'A.S. Danse (Mme Labastie) Cette activité qui se déroule durant toute l’année scolaire regroupe une quinzaine d’élèves. Temps forts : - Danse sur le stade Ganivet lors du cross du collège le 17 octobre - Stage le 28 novembre avec la compagnie Nona Here à Pirae. - Spectacle le mercredi 7 mai au grand théâtre de l’OTAC avec 3 productions de 15 à 20mn - Participation à la fête du collège le 11 juin

L'A.S. Va’a (Monsieur Hebert et Mlle Sureau)

Participation d’un équipage

Benjamines : Brasse : 14ème Ieva TERIITAOHIA 14 09” 16ème Mélanie LAO 2’ 31’’

Minimes filles : Brasse 1ère Cindy LAO 1’ 08’’

TER 510 / Rooari VIRIAMU 510 / Gaetan VAHINEMOEA 35 / Tehahearii LEMAIRE 32 / Paul HURI 4DT2

L' A.S. Volley-ball - Benjamins (M. Carriot et M. Creuzot)

Cette activité se déroule de la rentrée jusqu’en mars (Finales des sports collectifs) 12 élèves sont venus régulièrement aux entraînements et aux compétitions. Une équipe s’est qualifiée pour les demi-finales. Les joueurs ont gagné contre Papara mais ont chuté face au collège du Taaone et seront donc privés de finale cette année. M. Creuzot)

Activité qui se déroule de la rentrée jusqu‟en mars (Finales des sports collectifs)

- Compétition de vitesse du 30 janvier 2008 : 7ème Faerana LY BERGER 45”3 13ème Terevaura HOATA 55’’3

L‟équipe de volley

- Minimes Garçons (M. Carriot et

Faerana LY BERGER: 2200 m Henry MAHITI :1700 m Yen NAHEU : 1700 m Terevaura HOATA : 1600m Maimiti TCHIN : 1500 m Rerenui TIMAU : 1400m

Benjamins : Crawl

SIE : Robert VAANA 44 / Teiho DEX-

Nos champions de Polynésie

au championnat de vitesse qui s’est déroulé le 21 novembre 2007. Ces 6 rameurs de H. Hiro ont fini sur la première marche du podium. Nos Champions de POLYNE-

20 licenciés, 2 équipes engagées dans le championnat de district. Les élèves ont été très assidus aux entraînements et ont terminé 3ème du championnat interdistrict. Seules les deux premières équipes étaient retenues pour les demifinales. - Minimes Filles et Cadettes (Suite page 16)


16 Au mois de mars 158 élèves élèves ont présenté 3 prestations

(Suite de la page 15)

(Mme Fresse Hebert)

et

Mme

Activité qui se déroule de la rentrée jusqu‟en mars (Finales des sports collectifs) 25 licenciées, 3 équipes engagées.

comprenant à chaque fois entrée, aparima, o’tea et sorties dans le plus grand respect de la tradition locale. Ce fut une belle journée ou les élèves ont connu un vif succès et ont pu apprécier le travail des autres établissements. Lors de la fête du collège ils présenteront ces mêmes chorégraphie. A très bientôt !! L’ équipe E.P.S.

sont licenciés au Collège de Faa'a. Avec les nouvelles activités mises en place jusqu’à la fin de l’année, d’autres élèves viendront s'ajouter.

Danse au grand théâtre de 1 équipe s’est qualifiée en ½ fina- l’OTAC les et gagne contre Papara mais Quelle émotion et surtout bute sur les filles de Pomare et se retrouve écartée de la finale. A partir du 12 février, sont proposées aux élèves du collège différentes activités pour répondre au plus grand nombre. Ainsi le badminton, le futsal, le volley « loisir » complétent la danse et la natation qui sont des activités annuelles. Un calendrier est établi pour l’organisation des entraînements et des compétitions de chaque activité.

quel bonheur de venir danser au grand théâtre ! Mercredi 07 Mai, 15 élèves du collège, qui pratiquent le Ori tahiti depuis le début de l’année avec Mme LABASTIE sont venus participer aux rencontres de danse scolaires de Polynésie. Depuis un mois les répétitions ont vu grandir la motivation du groupe , la recherche d’une plus grande qualité du mouveLe groupe danse avec Mme Labastie ment et la concentration . Les

Jouons un peu ! Nous vous proposons de tester votre vocabulaire en Anglais. Voici deux grilles de mots-mélés . Thème choisi : « l'Australie ». Pouvez-vous retrouver les mots de la liste qui sont cachés ? Bon courage.! Grille N° 1 : Mots à trouver : AUSTRALIA, KANGAROOS, SYDNEY, ABORIGENES, OUTSTATION, OUTBACK, KOALAS, TASMANIA, SCORPIONS, CANBERRA A

D

F

J

O

U

T

S

T

A

T

I

O

N

S

G

S

S

K

H

G

N

T

J

M

C

D

F

G

K

C

L

M

W

Y

X

C

A

A

X

Q

W

Y

A

R

R

T

H

Z

L

R

Y

D

L

Z

O

N

N

B

J

X

G

O

U

E

Y

J

O

I

H

N

E

A

E

R

G

K

J

O

T

I

Q

T

S

U

K

U

G

E

E

S

T

N

P

A

R

K

P

U

F

K

U

Z

T

L

T

Y

I

D

R

S

I

I

R

A

J

T

K

E

U

O

A

I

R

B

C

U

I

I

C

K

O

O

Q

B

Y

L

T

Y

C

P

P

M

A

E

J

H

H

A

C

N

O

A

K

O

A

L

A

S

O

Q

V

C

L

I

B

U

M

A

S

S

O

C

A

L

Z

M

V

Y

S

W

K

X

I

H

P

B

Z

E

G

A

I

P

G

G

U

H

U

D

X

S

E

D

A

I

E

E

U

B

N

O

L

A

B

O

R

I

G

E

N

E

S

N

L

R

D

O

D

K

N

T

J

Y

H

B

Y

F

C

V

B

H

J

U

R

R

M

F

L

D

F

R

Z

Y

H

I

T

A

S

M

A

N

I

A

J

K

R


17 - Grille N° 2 : Mots à trouver : KANGAROO, CROCODILE, EMU, TERMITES, BEES, ANTS, WITCHETTY GRUBS, SHARKS, COCKROACHES, WALLABY, DINGO, PLATYPUS, GECKO, KOALAS S

E

T

I

M

R

E

T

R

N

U

O

R

L

E

I

Z

R

W

K

O

Y

B

A

L

L

Y

W

M

B

C

O

C

K

R

O

A

C

H

E

S

H

U

Q

E

Z

V

E

L

I

D

O

C

O

R

C

Q

O

K

E

F

P

K

A

N

G

A

R

O

O

R

O

W

K

S

S

T

K

Y

W

Z

S

S

U

P

Y

T

A

L

P

G

A

T

S

R

K

R

U

E

N

P

A

D

M

G

E

T

L

O

R

Z

S

U

T

M

H

K

S

E

T

C

M

R

A

O

G

N

I

D

M

R

T

D

H

T

K

T

H

S

O

W

S

O

O

O

R

O

G

R

U

O

S

T

R

O

K

G

O

R

L

L

S

T

N

A

A

Y

T

T

E

H

C

T

I

W

S

B

U

R

G

Un peu de logique ! Sortez votre boîte d'allumettes, Monsieur Choulot vous a préparé quelques énigmes dont il a le secret... Enigme 1 Ce poisson nage vers la gauche. Déplace trois allumettes pour le faire nager vers la droite

Enigme 2 Déplace une seule allumette pour rendre chaque opération correcte .


18 Enigme 3 Déplace quatre allumettes pour obtenir trois carrés.

Enigme 4 Relie par des lignes, les cases 1 à 1, 2 à 2 et 3 à 3 sans croiser les lignes et sans sortir du cadre

Enigme 5 Essaye de placer chacun des chiffres de 1 à 8 dans les cases de telle sorte que des chiffres consécutifs ne se retrouvent pas dans des cases qui se touchent ( même en diagonale)

Directeur de la publication : Gérard GONTE Responsable de la rédaction et conception : Christophe CHAVANON Rédacteurs et journalistes : La classe de 4ème DT1 (Option Découverte des Technologies) épaulée par ses professeurs. Siège social : Collège Henri Hiro BP 60200 98704 Faa’a Téléphone : 80 34 00 Sincères remerciements à tous les interviewés pour leur gentillesse et leur disponibilité, ainsi qu’aux enseignants et aux élèves des autres classes qui ont participé à la rédaction de nombreux articles.

Journal du collège Henri Hiro de Faa’a - Polynésie française n° 2  

Activités pédagogiques, jeux, vie du collège…