Page 1

numéro : 1

Mai 2007

La presse au collège !

Prix : 100 Fcfp

RETROUVEZ . Des personnalités du collège . Des faits divers . Les informations sur la santé

DECOUVREZ . De nouvelles activités au collège . Des poèmes sur l’environnement . Des entreprises . La baleine à bosse . Le taekwondo

VIVEZ . Les sports au collège . Des aventures extraordinaires

Les « journalistes » lors d’un reportage à Ifremer

Cette

année, une équipe de “mini-journalistes” a fait son entrée dans le monde de la presse. Nous sommes 18 élèves dans la classe de 4ème découverte professionnelle. Tous les vendredis matin, on se rend en technologie et durant 3 heures avec Monsieur Chavanon, notre professeur de technologie, nous apprenons ce qu'est un journal. Revue de presse, charte graphique, choix du nom, des rubriques, photos, logiciel de P.A.O, rédaction et saisie d'articles...Quel travail ! En plus, nous écrivons des articles aussi dans les autres matières... Heureusement que les professeurs, à l'image de Monsieur Aténi notre professeur principal, nous aident bien. Nous avions prévu de sortir ce journal lors de la semaine de la

presse (*), mais nous avons pris un peu de retard. Désolés, on fera mieux l'an prochain. Il faut dire que ce journal, ce sont 45 articles, 7 rubriques, de nombreuses photos qu'il a fallu choisir. Et on apprend le métier... Merci aux professeurs et aux élèves des autres classes pour l'aide qu'ils nous ont apportée. Nous tirons ce journal à 150 exemplaires. L'argent récolté sera reversé au Foyer pour le remercier de nous permettre de partir à Moorea le 31 mai. Ce journal aura une seconde vie, puisqu'il sera mis en ligne sur le site du collège : http:// www.itereva.pf/etablissements/ clgfaaa/ . Il sera régulièrement enrichi de nouveaux articles. U n e

DEGUSTEZ . Les jeux sur les métiers

Vie du collège

P. 1 à 4

Portraits

P. 4,5

Reportages

P. 5 à 7

Écrivains en herbe P.7 à 10

Santé

P. 10, 11

Sports

P. 11

Rubricabrac P. 12


2 (Suite de la page 1)

nouvelle équipe se mettra en place l'an prochain et prendra le relais. Nous leur souhaitons bon courage et longue vie à « Henri Hiro Infos » (*) La semaine de la presse est une manifestation nationale qui est mise en place depuis 17 ans. Le but est de permettre aux élèves et aux professeurs de travailler sur le thème de la presse et des médias. Pour les aider, les grands organismes de presse fournissent aux établissements des journaux et des dossiers pédagogiques.

La 4ème D.P.

Sortie à l'otac Les élèves de trois classes de sixième se sont rendus le jeudi 19 octobre à la maison de la culture pour assister à un spectacle sur Mozart. Voici ce que Jacky, 6ème 5, en a retenu... Tout d'abord, nous nous sommes rendus à la maison de la culture pour assister à un concert le 19 octobre. Comme il y avait trop d'embouteillages, nous avons marché du Sheraton jusqu'à L'Otac pour assister à ce concert. Puis tout en marchant, nous avons vu les élèves d'un collège qui participaient à un cross. Ensuite, nous avons pris le pont pour nous rendre de l'autre côté du stade de Tipaerui. Enfin nous sommes arrivés à la maison de la culture, nous étions essoufflés. Enfin, nous sommes entrés dans une salle, puis à l'intérieur il y avait déjà des élèves. Nous nous sommes installés et le spectacle a commencé. Un homme jouait du piano; il s'appelait Sylvain. Les trois autres artistes n'étaient pas connus, mais ils avaient une belle voix. Ils ont joué tous les trois un genre de sketch qui nous a fait rire. Ils jouaient et en même temps ils chantaient en italien. Alors que le concert était

presque fini, nous avons posé des questions et nous sommes sortis de la salle puis nous avons attendu le truck. Celui-ci est arrivé nous sommes repartis vers le collège. Jacky Tuiho

Visite de la caserne de pompiers de Faa'a.

Le 24 Octobre, sous l'impulsion de Madame Sossey, coordinatrice du projet, les élèves de 5ème 3 ont visité la caserne des pompiers. Accompagnés également de leur professeur principal, monsieur Chavanon, ils ont découvert le centre de secours, son organisation, et l'ensemble du matériel. Les camions et la lance à incendie ont remporté un franc succès. (Regardez les photos !) Après la visite, sous la responsabilité de monsieur Charles Vanaa, les élèves suivront une formation portant sur les gestes élémentaires de survie (G.E.S). Tous les mardis, 13 heures de cours leurs seront dispensés. A la clé, s'ils réussissent, ils auront leur attestation en poche. De nouveaux pompiers à Faa'a ? La classe de 5ème 3 Le cross du collège

collège. Dans les catégories benjmin(e)s, Tevaearai G, Hiro E, Ly F et Léon C ont remporté leur course respective. On notera les belles deuxièmes places place de Neveuye L, Teahui M, Avae E et d'oidham G. Pour la place de 3ème, on retrouve Dumay E, Tauraa K, Barsinas R et Tehei M. Dans les catégories minimes, la 1ère place revient à Tevaearai J et Teihotaata C. La 2nde à Amo S et Tatarata B suivit de Raiarii T et O'connor T. Dans les catégories cadet(te)s, Hopara P et Mapotoeke I montent sur la plus haute marche du podium. Tavae C et Teriiharua A se contentent de la 2nde place. Tehahe L et Tahahe I finissent 3ème lors de ces dernières courses. Dans le cadre du challenge du nombre qui récompense par niveau les classes qui ont engagé le plus de coureurs, les classes de 3ème 4, 4ème DP, 5ème 8, 6ème 9 ont remporté le trophée et ont pu profiter d'une journée sportive sur Moorea. Par la suite, 40 élèves sélectionnés ont participé au cross de Polynésie et ont obtenu des résultats honorables. Encore bravo à tous les élèves et rendez-vous à la prochaine édition 2007/2008. Tuia Teavai 4ème DP

Le cross du collège Henri Hiro est organisé tous les ans depuis 2003 par les professeurs d'EPS. Sur un parcours accidenté, d'une distance de 1800m, tous les élèves répartis en 8 catégories vont tenter de remporter les courses et de monter sur le podium. Le vendredi 27 octobre au stade de Puurai, 730 élèves ont participé à cet événeLe podium des benjamines : Gingers, Lindsay, Espérance ment sportif, encadrés par tout le personnel du (Suite page 3)


3 Sortie à Moorea

Pour

récompenser les classes les plus méritantes lors du cross du collège (le vendredi 27 octobre 2006), nos professeurs d'EPS accompagnés de nos professeurs principaux nous ont emmenés à Mooréa. Ferry, randonnée, piquenique étaient au programme. Même la pluie n'a pas entamé notre bonne humeur !!! Merci pour cette belle journée. La 4ème D P.

Les 4ème dp découvrent Ifremer…

Dans

le cadre de l'option découverte professionnelle, les élèves, accompagnés de leurs professeurs (Mlle Mourrieras, messieurs Ateni et Chavanon) sont allés visiter le centre IFREMER de Tahiti situé à Vairao dans la "presqu'île". Tous, ont beaucoup appris sur la perliculture, l'aquaculture des poissons et la crevetticulture. Nous avons été très bien reçus par messieurs Cochard et Levy qui nous ont permis de visiter les infrastructures. Ensuite, nous avons pique-niqué au bord de l'eau. Au retour, visite culturelle au Marae d'Arahurahu dont l'enceinte est gardée par un imposant tiki de 2,70m ! Le retour en truck s'est passé dans la bonne humeur...

...Et l'huilerie de Tahiti.

Les ouvriers en sueur vident les sacs de tourteau. Il sera acheminé par une vis sans fin vers l'élévateur. Deux broyeurs, à marteaux et à couteaux permettront d'obtenir du Coprah en grumeaux. L'usine est bruyante. Il fait chaud, Les machines, qui ont plus de 40 ans, tournent très bien. JeanPaul le mécanicien est un chef. On

sent la bonne odeur du coprah. 4 presses prennent ensuite le relais. 40 tonnes d'huile sont fabriquées par 24 heures. C'est du pressage à chaud. La vapeur d'eau est injectée à 103° Centigrades. L'huile est filtrée, puis rafinée. Pour la fabrication de monoï, les normes de qualité exigent une huile parfaite. On réduit l'acidité et on élimine les odeurs. Le tourteau sera directement mis en sac. Il servira d'alimentation pour les animaux. On a été très bien reçu par Tama, Jean-Paul, et monsieur Raoult, le directeur. En plus, on nous a donné de l'huile de monoï. Savezvous que vous pouvez directement en acheter à l'usine ? La 4ème D.P.

On danse au collège

Hallowe'en au collège

L‟équipe

des professeurs d‟anglais du Collège a décidé, cette année encore, de « fêter » à sa façon la journée du 31 octobre, avec un peu d‟avance, car Hallowe‟en tombait un jour non scolarisé. La matinée du vendredi a tout naturellement été choisie avec l‟approbation de Mr le Principal. Seules les classes concernées et le palier 6°/5° ce matin là se sont vues proposer différents ateliers animés chacun par un professeur à la tenue « appropriée »…(voir les photos sur le site internet du collège). C‟est ainsi que des élèves ont côtoyé des camarades inhabituels durant cette heure un peu particulière. Au programme : mots croisés, fléchés, devinettes et divers jeux de lettres en anglais autour du thème, atelier chants, confection de masques, confection de chapeaux, confection de citrouilles, confection de miniépouvantails. L‟ensemble des œuvres a été disposée au CDI afin que tous les élèves intéressés puissent les découvrir, puis rendue à leurs auteurs . Rendez-vous est pris pour l‟année prochaine. L'équipe Hallowe'en

Cette année, une nouvelle activité a vu le jour dans le cadre de l'association sportive : la danse. Le groupe s'entraîne avec Madame Labastie tous les mercredis dans la grande permanence de 12h00 à 14h00. La danse traditionnelle y tient une part importante avec la pratique d'o'tea et d'aparima mais également une initiation à la danse moderne. Le 11 avril dernier 15 élèves ont participé pour la première fois aux rencontres de danse de l'USSP (union national du sport scolaire) réalisant deux belles prestations. Depuis, le groupe répète pour la fête du collège du 11 juin. Nous serons ravis d'accueillir de nouveaux participants à la rentrée. De bien charmantes sorcières Le groupe danse

Les sixièmes à la maison


4 de la

culture.

Tous

les élèves de sixième, à raison d'une classe par semaine, ont cette année encore pu visiter la maison

Le poète Henri Hiro

Né à Moorea, le 1er janvier 1944, il a été élevé à Punaauia par les parents qui ne connaissaient que le tahitien. Henri Hiro a tout appris dans sa langue maternelle. Plus tard, il suit des études pastorales à la Faculté Libre de l'Église Réformée à Montpellier. Il est licencié en Théologie. De retour à Tahiti, il est nommé directeur de la Maison des Jeunes Maison de la Culture de Tipaerui qu'il dirige jusqu'en 1980. Puis, il devient chef du Département Recherche et Création de l'Office Territorial d'Action Culturelle, ex MJMC, jusqu'en 1985. Là, il lutte pour le renouveau culturel de la Polynésie. Durant ces années très fertiles, il s'affirme en tant que réalisateur au cinéma, metteur en scène et comédien au théâtre. Il traduit des romans, du français au reo ma'ohi, et en fait des adaptations théâtrales. Il a laissé un formidable testament

de la culture. Programme bien chargé : projection d'un film à la médiathèque ; visite de la médiathèque ; découverte de la bibliothèque enfants puis du cyber espace. Sans oublier le piquenique...Une bien belle journée cul-

turelle !

culturel et humain, témoignage d'un formidable appel à la vie. La vie communautaire du Polynésien fondée sur l'hospitalité, "Haere mai". Il est décédé le 10 mars 1990, à l'âge de 46 ans, au terme d'une longue maladie qu'il a affrontée avec courage. Puisse ce souffle féconder les générations à venir ! Extrait de son oeuvre : Te here o to u aia i tavai ia u mai te hii mai a apiti mai i to u tino tahuti E ia vai a, e ia vai a E ia vai a, e ia vai noa atu a Ei para haamaitai i to u aia tumu e, Ia ruperupe e ia hotu te huaai tou aia. Oh, l'amour de mon pays ! dont le flot sans relâche A baigné ma jeunesse en son âge le plus tendre ; Qu'il oigne encore mon corps tout mortel Et vive cet amour, vive ! vive ! Et abreuve ma terre natale, Pour que fleurissent en leur essaim Les enfants de ce sol, enfants de mon pays. Joseph et Patrick 4ème D.P

août 2003 en provenance du collège Ambrussum à Lunel (34). Il a 55 ans, est marié, il a 3 enfants agés de 22, 24, 28 ans). Son épouse est chef détablissement également. Avant, il était professeur de mathématiques. Il est heureux d'être dans le collège pour aider les élèves à réussir leurs études et leur avenir. Il ne trouve pas son métier spécialement difficile mais c'est un travail qui demande beaucoup d'heures de présence. Henri Hiro est en grand collège (994 élèves et 73 professeurs). Monsieur Bourotte regrette que l'architecture ne soit pas mieux adaptée aux particularités locales. Sa grosse voix, quand il crie nous fait peur « mais je suis gentil », nous dit-il , « si l'élève ne respecte pas le règles, on punit, s'il est gentil, je suis gentil! » Nous souhaitons un bon retour à notre principal adjoint. Mauruuru et nana monsieur Bourotte ! Juliana, Arthur, Patrick

La classe de 4ème D.P

Nana monsieur Bourotte.

Depuis 4 ans Monsieur Bourotte est notre principal adjoint. A la fin de l'année il nous quitte pour retourner en métropole en juillet 2007. Nos journalistes sont allés l'interwiewer. Monsieur Bourotte est arrivé le 16

(Suite page 5)


5 (Suite de la page 4)

Monsieur

Cognez :professeur et moniteur de plongée.

Nous sommes allés interviewer Jean-François Cognez, professeur D'E.P.S arrivé à la rentrée 2006. Il a une passion particulière : la plongée sous-marine. Il est moniteur au centre de plongée du club nautique à Pirae. Henri Hiro Infos : Depuis quand plongez-vous ? J.F. Cognez : Depuis 10 ans. H.H.I. : En quelle année est né le centre de plongée de Pirae? J.F.C. : Il est né en 1981. H.H.I. : Quels poissons rencontre -t-on le plus souvent dans le lagon ? J.F.C. : Les poissons que l'on trouve surtout sont les perroquets, les becs de canne, Poissons trompette, poissons clowns, poissons papillon, carangues. Murènes, requins de récifs. Raies, tortues...

La « 4ème découverte professionnelle » visite des entreprises Dans le cadre de leur formation, les élèves doivent visiter des entre-

H.H.I. : Combien existe-t-il de niveaux de plongée ? J.F.C. : Il y a 4 niveaux de plongée. H.H.I. : Avez-vous plongé autre part qu'en polynésie ? J.F.C. : Oui, dans de nombreux endroits. H.H.I. : Quels sont les dangers en plongée ? J.F.C. :Il ne faut pas plonger trop profond et respecter les consignes de sécurité. H.H.I. : Quels sont les meilleurs sites à Tahiti ? J.F.C. : Sur la presqu'île et à Moorea H.H.I. :Avez-vous accompli des exploits ? J.F.C. : Non ! La plongée bouteille n'est pas une discipline sportive où l'on cherche à faire des exploits. C'est un loisir qui permet de se promener tranquillement sous l'eau. H.H.I. : Quels conseils donneriezvous à un futur plongeur ? J.F.C. :Ne jamais plonger seul ; ne pas chercher à plonger trop profond ; toujours respecter les consignes de sécurité et respecter l'environnement. H.H.I. : Conseils de prudence bien reçus et bonnes plongées monsieur Cognez. Imiau, 4ème D.P.

Portraits

Nous aussi, les élèves, nous pouvons faire nos propres portraits. Pour compliquer les choprises. En 4ème nous avons choisi le secteur primaire ; en 3ème nous découvrirons les autres secteurs d'activités. Nous vous proposons de les découvrir avec nous...

ses, nous vous les proposons en anglais...avec l'aide de mademoiselle Moua. My name is Mike. I am twelve and I was born in May 29th 1994 in Papeete. I play football and I really like it.I am quite good at it : I am the second striker in my football team. I like Zinedine Zidane, but my favourite star is Thierry Henry because he plays very well. I also like action films, but I don‟t like reading at all.At school, my favourite subject is English so I am very good at it ! Later I would like to become a pilot because I love travelling. But if I want to do this job, I know that I must have a successful school career, so I have to work hard and stop playing in class. It is not easy but WE CAN ALL make it !!! Let‟s think about our future NOW ! Mike Vanaa, 5ème 12

Hello,

I am John and I am fourteen since the third of March.I live in Faa‟a and I go to Henri Hiro high-school. I love playing football but I hate basket-ball because I am too small... At school, I love P.E (physical education), I can move, play and relax for an hour or two. I enjoy the Art lessons because you can create nice paintings.I love English too because it is interesting and I want to go to England.I would like to be a computer scientist, but first I have to do well at school and at university.That is why I am the top of my Visite d'Ifremer L'ifremer élève des crevettes et des poissons dont certains se nomment « Parapeue». La nourriture des crevettes est composée d'ani(Suite page 6)


6 (Suite de la page 5)

maux parce qu'elles sont carnivores. L'ifremer nourrit les huîtres avec des algues. Pourquoi l'ifremer élève t-elle des crevettes ? L'ifremer élève des crevettes pour maintenir leur diversité et pour faire de bonnes crevettes très grosses. L'ifremer va distribuer des reproducteurs en bonne santé à une association. Cette association va, à son tour, les distribuer aux éleveurs de crevettes. Les éleveurs vont donc avoir des crevettes mâles qui vont pouvoir se reproduire et donner d'autres crevettes. Les éleveurs vont pouvoir vendre ces crevettes aux magasins, aux hôtels, aux restaurants et développer leurs entreprises. Visite de l'huilerie de Tahiti

Tama nous explique comment broyer le coprah

L'huilerie

de Tahiti fondée en 1967 par la famille Sin Tung Hing, est détenue aujourd'hui à 99% par le territoire. Elle a pour activité principale de fabriquer une huile végétale à partir du Coprah. Les résidus (tourteaux de coprah) sont revendus aux éleveurs pour l'alimentation animale. 40 tonnes de coprah sont traitées chaque mois. 3 kg de coprah donne 1 litre d'huile rafinée.Cette huile est vendue 200

Francs cfp le kilogramme. 95 % de la production est exportée majoritairement en Europe. Merci à Isidore, Jean-Paul, Tama, Richard pour leurs explications claires et leur gentillesse. Merci au Pdg Gérard Raoult de nous avoir permis de visiter son entreprise. Visite de l'entreprise Rotui et du Lycée agricole de Opunohu à Moorea.

A l'heure où nous imprimons ce journal, nous n'avons pas encore réalisé cette visite qui aura lieu fin mai. Vous trouverez le compterendu et les photographies sur le site du collège. La classe de 4ème D.P.

Le collège Henri Hiro de Faa'a

Situé

dans la commune de Fa‟a‟a, le collège Henri HIRO fut appelé à son ouverture en 1979 le collège de Fa‟a‟a. Il comptait alors 538 élèves de Fa‟a‟a et de Puna‟auia répartis sur 6 divisions de classes de 6ème et 11 de classes de 5ème. En 1981, le nombre d‟élèves était porté à 767 par la création de 8 divisions de 4ème. En 1982, on atteignit 975 élèves avec l‟apparition des classes de 3ème. L‟établissement comptait à la rentrée de 1991, 1045 élèves. L‟ouverture en août 1992 du nouveau collège de Puna‟auia a permis une diminution des effectifs à hauteur de 905 élèves à la rentrée 1993 ; mais on repasse très vite le cap des 1000 élèves. A la rentrée 1999, on atteint 1014 élèves répartis dans 43 divisions. Par une décision ministérielle

en date du 12 novembre 1991, le collège de Fa‟a‟a a été choisi pour être l‟établissement support de la seule ZEP (Zone d‟Education Prioritaire) de Polynésie. Enfin en 2003, Le principal de l‟époque, M. Jean-Paul Barral, profitant de son départ à la retraite, a souhaité partir sur une dernière bonne note, en baptisant le collège de Fa‟a‟a, le collège Henri Hiro (voir portrait page 4) en l‟honneur de son cher ami, illustre et fervent défenseur de la langue et de la culture polynésiennes. En 2006, 1054 élèves y sont inscrits.

Joseph et Teddy, 4ème D.P.

Etonnantes baleines

En juillet je suis allé en vaçances dans ma famille aux Autrales à Rurutu. Je suis allé pêcher sur un bateau quand soudain au loin j'ai vu un souffle de baleine. Avec tonton on s'est rapproché tout doucement et là, deux baleines étaient devant nous. On les a suivies. Quel spectacle magnifique ! J'ai eu envie de me documenter sur le sujet et de vous faire partager tout ça. La baleine à bosse est un mammifère. La température de son corps est de 37°C (comme les humains). Elle a une couche de graisse de 15cm . Cela lui permet de résister au froid. Sa respiration est 6 fois plus forte que la nôtre, c‟est pour cette raison qu‟elle peut rester plus longtemps sous l‟eau. Chaque année, les baleines (Suite page 7)


7 (Suite de la page 6)

effectuent un allerretour d‟environ 10 000 km (des Tropiques aux mers froides). Sur la zone de reproduction, les mâles émettent des chants d‟amour qui s‟étendent à plus de 100 km sous l‟eau. De cette façon, ils signalent leur présence.

La nourriture préférée des baleines est le Krill (petit crustacé qui vit en banc dans les mers polaires). Elles peuvent avaler près d‟une tonne de nourriture et peuvent aussi rester 3 mois sans man-

ger. Elles se gavent dans les mers polaires et ne mangent rien pendant leur séjour dans les Tropiques (cela leur fait faire un petit régime). Les baleineaux sont allaités pendant 10 mois. Ils boivent à peu près 200 litres de lait par jour. Ils mesurent à la naissance à peu près 4 ou 5 mètres et prennent 70 kg par jour. Avant de naître, le baleineau reste 11 mois dans le ventre de sa mère. A la fin de l‟allaitement, la mère a perdu 10 tonnes ! Wilfrid, 4ème DP

Elle est managée depuis plusieurs années par messieurs Douadi et Fino. Elle propose, divers services aux personnels du collège ainsi qu'à des clients extérieurs : photos numériques, tirages de photos, plastifications de documents ou de photos, cartes de visite, lavage de voitures, étiquettes d'adresse, carnet de notes, badges, calcul des notes du DNB, diplômes, ... Alors besoin d'un service ? Ayez le réflexe Multi Job Techno. La 3ème A.M.

Une entreprise au collège. M.J.T. Multi Job Techno est la micro entreprise des classes techno du collège.Initialement 4T1, 4T2, 3T1, et 3T2 aujourd'hui les 3AM. Sont aux commandes.

M. Douadi et les élèves en plein travail

Ecrivains en herbe

The green planet

What a disaster !

Justement,

Our green planet, Is our queen(1)! But now, we all are in debt(2) Look ! It's nothing but ruin ! Yet; we push it to destruction, We cover it with pollution, Like a very nasty(3) boy, Who, with his magnifying glass(4) As an ass(5) , Kills insects he does no respect Our green planet can not rest ! Please save our green planet of its pest(6).

I'm speaking to men who pollute their land Leave nature as it is! Don't throw(1) your rubbish(2) in the seas Don't give your plastics As food for our fishes ! Otherwise(3), all we dye : Turtles, dolphins and beautiful fishes So stop the disaster If your want to live for ever !

parlons-en de l'herbe ! Avec nos pots d'échappement et nos usines que restera-til de la nature dans cinquante ans ? ! ? A ce propos, écoutez plutôt le cri du coeur de la classe de 4ème5, in english, if you please !

Why do we destroy our world ? Why do you destroy(1) nature ? When you need(2) her ? Stop polluting the river(3) ? You need it to drink its water ! Respect nature because we live on her Othewise(4) we'll all die with her ! (1) détruit ; (2) besoin ; (3) rivière ; (4) autrement

Rotina Etilagé

(1) jeter ; (2) ordures ; (3) sinon (1) reine, (2) dette, (3) méchant garçon, (4) loupe, (5) âne, (6) empoisonneur

Manuarii 4ème 5

Celia Tahaia 4ème 5

Nature is beeing destroyed! Don't throw your garbage(1) into nature, Stop spoiling(2) cultures, It is not a huge skip(3) ! Because of your filth(4) (Suite page 8)


8 (Suite de la page 7)

You bring our world to disaster ! You must put a term to this pigheadedness(5) And now clean the world of its dirtiness(6) 1 : ordures ; :2 : déchets ; 3 : benne à ordures ; 4 : ordures ; 5 : obstination ; 6 : saleté

Rua Tokia 4ème 5

Stop the auto-destruction Let me tell you something(1) man : You are the one who destroys our land(2)! Who poisons our beautiful fish, Who steals(3) the air we breathe(4), Who kills our wonderful( 5) earth, And prevents(6) life's birth(7)

Amour Puisque j'ai seize ans, l'âge où l'on cesse d'être innocent; Et bientôt un trouble nouveau, Même si elle ne m'ont pas trouver beau! Etre amoureux, être fou, Etre un forçat sous l'eau. Car c'est la première fois, Que j'éprouve tant de joie ! Vivre c'est aimer, envier les grands seigneurs, Connais-tu tous ces bonheurs ? J'aime la lune, ardente et belle comme l'or Elle se lève dans la lune épaisse quand on s'endort !

With your exhaust(8) smokes. You kill all folks As well as with your factories(9)! Yet, one day, you will have to pay the fees.(10) (1) quelque chose ; (2) terre ; (3 ) voler ; (4) : respirer ; (5) merveilleux ; (6 ) empêche ; (7) naissance ; (8) échappement ; (9) usines ; (10 ) prix

Julien Hoata 4ème 5

Poor nature ! Why do you destroy mrs nature. Don't you like her, Why do you pollute the sea and the beach, Don't you want to eat good fish? Why do you dirty our lagoon? If you do so, it will disappear too soon Isn't it beautiful that way? So put waste in the bin, as we

Et si je devenais héros …

Nous avons tous, un jour, désiré devenir un héros. Les élèves de la classe de 3ème 2 ont couché sur la feuille un peu de leurs rêves et la conception qu'ils se font du héros... et de la vie aussi ! La légende de zorro

Valérie et Juliana 4ème DP

Il était une fois, un justicier masqué qui faisait régner l'ordre, parce que l'armée ne le faisait plus.

say !!! And stop damaging nature ! 1 Salir ; 2 Bientôt ; 3 Comme ça ; 4 Déchets ; 5 Poubelle ; 6 Comme nous le disons ; 7 Abîmer.

Tahiata Tetava 4ème 5

Don't pollute nature Why do you destroy nature , your mother, When you need(1) its rivers and water ? Why do you pollute the sea, Which is part of the great(2) divinity ? I beg(3) you to respect nature Because she's our original mother Who will make us live for ever(4) (1) Avoir besoin, (2) Grand(e), (3) Supplier, (4) Pour toujours

Thérésa Sulpice 4ème 5

Un jour qu'il combattait l'armée, il fut blessé. Il appela alors son cheval pour lui venir en aide. Quand il fut de retour chez lui dans sa demeure, cachée dans les montagnes, sa femme le soigna. Mais une nuit, l'armée découvrit sa cachette et les soldats le prirent par surprise. L'un des gardiens, hélas, tira sur la femme et aussitôt le général qui aimait aussi cette femme tira sur lui. Le justicier masqué fut jeté en prison et sa petite fille fut adoptée par le général qui quitta le pays. Des années plus tard, zorro qui était en prison apprit que le général revenait au pays. Il réussit à s'évader pour tenter de revoir sa fille qui était devenue une femme. Quelques jours plus tard le justicier vit un homme abattu, il le ramena chez lui et le soigna. Il entraîna l'homme à devenir le nou(Suite page 9)


(Suite de la page 8)

veau justicier masqué. Ensuite le nouveau justicier masqué alla voler un cheval noir dans la nuit, pendant qu'il essayait de voler, il tomba sur la fille du général. D'un coup la fille tomba amoureuse, mais le justicier masqué ne fit pas attention et continua son chemin. Il réussit à voler le cheval. Pour sortir il fallait combattre les gardiens. Un jeu d'enfant pour le nouveau zorro. Tainui 3ème2

Dardeville

Il

était une fois un petit garçon aveugle, qui vivait avec son père dans un bidonville. Son père gagnait sa vie en combattant sur le ring. Mais un soir tout se passa très mal. Le père et son fils sortaient de la salle de boxe quand ils virent trois hommes sortir d'une voiture. Un des hommes s'approcha du père, l'attrapa par le cou et le tua à coups de poings. Le fils se précipita vers son père et pleura sur son corps en lui disant qu'il le vengerait. Dix ans plus tard, le garçon grandit et devint un super héros car il venait au secours des gens. Ce super héros s'appelait « Dardeville ». Un homme fort et redoutable vêtu d'un costume rouge et d'un masque, qui lui recouvrait la tête en laissant apparaître uniquement ses yeux, le nez et la bouche. Il était chaussé de chaussures métalliques. Dardeville sortait la nuit pour sauver les gens en difficulté et il ne se faisait jamais remarquer. Un soir, alors qu'il allait remplir sa mission de sauveur, vêtu de son costume, Dardeville vit une femme se faisant frapper par deux hommes. Il se précipita vers ces hommes et leur donna des coups de poing

9 dans la poitrine et des coups de La drogue ou l'amour pieds sur les cuisses. Ensuite, les deux hommes se levèrent pour attendre les policiers que Dardeville avait appelés. Une fois arrivés, les policiers emmenèrent les malfrats. La f em m e s 'a p p r oc h a de Dardeville et lui adressa. un grand merci pour lui avoir sauvé la vie. Dardeville, le coeur soulagé, la regarda et s'en alla par les toits pour rentrer chez lui. Dardeville continua alors d'être un homme honnête, citoyen comme tout le monde le jour, et cherchant chaque nuit, inlassablement, à sauver les coeurs en détresse. Max Rigot, 3ème 2

Les guerriers de l'espace

Il était une fois un jeune garçon qui s'appelait « Sangoku ». C'est un garçon qui n'avait jamais vu ses parents, et qui vivait sur la terre d'un tout-puissant. Sangoku demanda au tout-puissant s'il ne pouvait pas se ballader dans la rue, il accepta. Sangoku alla voir ce qui se passait dans la ville. Tout à coup il vit un voyou qui frappait une femme près d'un marché. Sangoku courut à son secours et lui fit une prise sur le cou et s'en alla avec la femme et discuta. Arrivés devant chez elle, la femme lui proposa de sortir avec elle. Il refusa car il n'était pas comme les autres...il était différent d'eux. Bertrand, 3ème 2

Il était une fois un jeune homme, grand aux yeux gris qui s'appelait Sygniace. Il était originaire d'un quartier simple. Il avait une vie extrêmement dure. Le jour, il était « clean »mais le soir venu, les affaires reprenaient. Il était surnommé Saïko. Il fumait du paka, vendait beaucoup de drogue. Quand il rentrait chez lui, Il comptait la recette. Pour lui c'était difficile de vendre de la drogue, car s'il se faisait prendre il devrait acquitter une amende et la fois suivante, il serait cuit alors finie la liberté. Un jour qu'il réflèchissait à son avenir, une jeune femme apparut. Elle avait les cheveux couleur du soleil, elle s'appelait Maheata. Après des jours d'approche, il réussit à la séduire et elle devint sa femme. Un jour, sa femme vit une plante qui l'intrigua dans le jardin. Elle soupçonna que c'était du paka. Elle attendit l'arrivée de Saïko et lui demande d'arrêter tout commerce du paka sinon il risquerait de la perdre à jamais. Saïko savait. Il avait compris qu'il devait renoncer à toute forme de drogue. Alors il entreprit de tout brûler afin de montrer à son épouse mais aussi aux autres que le paka n'était pas un jeu. Depuis, il est « clean » et heureux d'être devenu un homme sain et responsable. Sygniace Omitai 3ème 2 L'homme qui protégeait la terre

Il était une fois un jeune homme qui était très faible, et qui ne savait pas se battre. Alors qu'un jour il se promenait dans la rue, il se fit piquer par une araignée, sa tête tourna de plus en plus. Il retourna chez lui, puis entra dans sa chambre et s'allongea sur son ma(Suite page 10)


10 (Suite de la page 9)

telas pour dormir. Le lendemain matin, il se réveilla. Il avait la forme, puis il se regarda dans le miroir. Il était devenu un autre; fort, musclé, et puissant. Mais le jeune homme s'aperçut que ce n'était pas normal et il sut que la terre était en danger. Il entendit qu'on terrorisait la ville. Il y avait des bombardements, des blessés, des morts. Le jeune homme savait qu'il avait un objectif à régler. Il partit tout de suite au secours de la terre car le jeune homme avait peur qu'elle devienne poussière. C'est ainsi qu'il réagissait... il était très en colère, les ennemis allaient souffrir ! Raiaii 3ème 2

Le fait divers

L'an passé, les élèves de 5ème10 et 11 ont écrit en cours de français avec madame Billet, des faits-divers sur des moments particuliers de la vie au collège. Nous en publions deux sur la vingtaine de textes écrits. Le sida : une maladie dangereuse

Le

sida (syndrôme d'immuno déficience acquise) est une maladie mortelle qui ne peut pas être guérie chez le médecin où à l'hopital. Par contre, les soins et les traitements ont beaucoup progressé. On vit de plus en plus longtemps avec cette maladie. Comment attrappe-t on le sida ? Le virus du sida se transmet par les relations sexuelles sans préservatif ; en se tatouant, en se piquant avec une seringue infectée; quand

Métamorphose de notre délégué Vendredi 9 décembre 2005, dernier jour de cours avant les vacances de Noël ; notre délégué James, s'est mis en tête de se métamorphoser en changeant de coupe et de couleur de cheveux.Un mois plus tard, nous sommes en 2006, nouvelle année, nouvelle apparence... Casquette vissée sur la tête, notre délégué James attire l'attention de tous ses camarades,en particulier l'attention du professeur de français qui le regarde, étonnée. - Retire ta casquette, montre nous ta nouvelle perruque ! Le délégué baisse la tête en souriant «jaune» Il n'a pas le courage de regarder son professeur qui semble amusée et intriguée. Les élèves rentrent en classe mais James traîne dans le couloir, il est quelque peu embarrassé. Finalement, il entre dans la salle B11 en enlevant sa casquette. Quelle surprise! Le professeur braque son regard sur James. Il n'a pas le courage de fixer les yeux du professeur car sa nouvelle coupe est toute «teintée».

Enfin il pose sa casquette sur la table et tous les élèves se moquent de lui, il est furieux. Le professeur est surprise, elle ne pensait pas voir le délégué métamorphosé. Nous sommes attirés par ses cheveux jaunes fluo. Nous rions d'étonnement. Pour une fois, dans sa vie collégienne il n'a pas été ridiculisé par ses camarades de classe. Il a sûrement voulu jouer à la «Star».

on ajoute du sang dans son corps (transfusion) lors de l'accouchement, de l'allaitement d'une mère à son enfant. Le V.I.H. va tuer les globules blancs dont le rôle est de défendre l'organisme. Donc on n'a plus aucune défense. On ne peut plus se défendre contre la maladie et on finit pas en mourir. De nombreux progrès ont été réalisés par la recherche médicale mais on meurt toujours du Sida. La 4ème découverte professionnelle

( pakalolo) est une plante qui pousse sur notre territoire . Les effets du pakalolo varient d'un utilisateur à l'autre : il provoque des sensations de détente, une légère euphorie, du plaisir, une envie de rire, de la somnolence. Mais le paka agit aussi au niveau du cerveau : il provoque une accoutumence : on a besoin de plus en plus de paka pour avoir les mêmes sensations. Lorsqu'il ne fait plus d'effets, on rique de passer aux drogues dures (Cocaïne , Héroïne) Le fumeur de paka ne vit plus dans la réalité : il est dans son

Le pakalolo : danger Le cannabis appelé

Dispute pour une casquette

Lundi

12 septembre 2005, à la récréation de 14h deux garçons de 4ème se disputent pour une casquette devant un banc. Un garçon dit que c'est sa casquette mais l'autre ne veut rien savoir. Les deux se lancent des grossièretés et commencent à se battre. M. Bourotte, le principal-adjoint arrive puis les prend chacun sous son bras et les emmène dans son bureau pour conclure l'histoire. Il y a de la punition dans l'air ! Cette dispute devra avoir une fin mais pas très heureuse ! Le Principal-adjoint est le spécialiste de la fin de ce type d'histoires. Anciens élèves de 5ème 10 et 11

(Suite page 11)


11 (Suite de la page 10)

monde. Certaines cellules dans le cerveau sont détruites et elles ne vont pas se recontruire. Le pakalolo est interdit par la loi : Consommer (fumer), planter, fabriquer, transporter, donner, ven-

Le cross territorial

Le

30 novembre 2006 a eu lieu le cross territorial. Les 40 meilleurs élèves du collège ont été sélectionnés pour le cross territorial. Le niveau était élevé et le collège de Faa'a a fait son maximum. Nous n'avons pas gagné mais nous avons été bien représentés. Vous pouvez voir toutes les photos sur le site du collège. La 4ème D.P

Champions de Polynésie !

dre, importer, exporter, de la drogue tel que le (pakalolo) sont interdits par la loi (interpellations, poursuites judiciaires, sanctions...) Savoir dire non au cannbis ! - Ne vous laissez pas influencer par ceux qui en proposent. - Soyez vous même et prenez vos propres décisions. - Apprenez à dire non , pour vous

protéger. - Ayez confiance en vous. - Le mélange alcool et cannabis augmente tous les risques. (cardiaques violence,...) Le pakalolo ne vous aidera jamais à résoudre vos problèmes. Marie et Nathalie

Le moto cross

convient, en fonction de sa condition physique et mentale, et de l'objectif recherché. Le Taekwondo satisfait différentes motivations, mais certaines personnes choisiront de se tourner vers d‟autres disciplines. Le Taekwondo est-il dangereux ? Les risques de blessures pendant la pratique du Taekwondo sont faibles, car la maîtrise des gestes effectués et le respect du partenaire sont des principes fondateurs. Les accidents sont donc extrêmement rares. D'autre part, le pratiquant doit prendre conscience d' apprendre un art martial. Il a la faculté de blesser autrui. Il doit donc faire preuve de responsabilité en n'utilisant qu'à titre défensif et en situation extrême le savoir dispensé par le maître et le professeur. Qui peut pratiquer ? Toute personne en bonne condition physique peut pratiquer le Taekwondo. La régularité de la présence aux entraînements permet de développer et d'améliorer sensiblement le développement corporel et physiologique. La pratique du Taekwondo apporte également un enrichissement spirituel et une meilleure maîtrise de soi. Si vous voulez me rejoindre, inscrivez vous au « club Excelsior » à la mission en ville. A bientôt. TIffany Tamahahe

Le

moto cross est un sport très à la mode et très connu en Polynésie. Dans notre classe, nous sommes trois à le pratiquer. Les plus mordus sont Patrick et Arthur. Ce qu'ils préfèrent, c'est aller sur un circuit à Papeari par exemple et faire du freestyle, des figures dans les airs. En Polynésie il y a de grands champions comme Tauari Jamet. Mais c'est également un sport qui peut être dangereux. On peut tomber et se blesser. Il faut donc être équipé de protections. Des compétitions se déroulent à Papeari et à St. Hilaire pratiquement tous les dimanches. Vous pouvez voir des images à la télévision. L'idole d'Arthur c'est Travis Pastrena. Souhaitons-lui un jour d'être aussi célèbre que son idole. Patrick, et Arthur 4ème DP

Connaissez-vous le Taekwondo ?

Les finales de volley-ball de Polynésie ont eu lieu mercredi 28 février. Les minimes garçons sont vice-champions et perdent la finale au 3ème set 15 à 14 . Les benjamins sont champions en battant en finale Pomare 2 set à 0 (25/21 et 25/11) Bravo à tous les participants ! La 4ème D.P

Je

pratique le Taekwondo depuis 3 mois et ça me passionne. Connaissez vous ce sport ? Le Taekwondo est un art martial aux sources très anciennes. Sa version moderne telle que nous la pratiquons bénéficie d'un héritage riche en enseignement. Le Taekwondo est -il le meilleur art martial ? On ne peut pas parler de supériorité d'un art martial sur les autres. Chacun doit trouver le style qui lui


12 What is their job?

Sers-toi de la définition et de la grille pour trouver le métier en question : Across 3. practices surgery 4. does the cooking 7. repairs cars,engines... 8. builds houses and buildings 9. heals animals Down 1. writes articles for newspapers 2. sells books 5. navigates,sails upon the ocean 6. takes care of people on a plane 4ème Découverte Professionnelle

Who am I ? Devine le métier de ces personnes grâce à la définition et aux lettres qui sont dans le désordre. 1.I drive a plane and I travel around the world : lotip ............... 2.I make plans for houses and buildings: artehcict..................... 3.I install and repair water pipes: lumpreb ........................... 4.I love children. I like playing with them and looking after them : sitbyerbat............................ 5 I make and repair wooden objects: penertcra ......................... 6.I „m an expert on financial accounts: actanounct..................... 7.I stop fires burning and helps people during natural disasters : fmanier.................... 8.I teach children in a school : chretae................................. La 4ème Découverte Professionnelle

Directeur de la publication : Gérard GONTE Responsable de la rédaction et conception : Christophe Chavanon Rédacteurs et techniciens : La classe de 4ème DP (Option découverte Professionnelle) épaulée par ses professeurs. Siège social : Collège Henri Hiro BP 60200 98704 Faa’a Téléphone : 80 34 00 Sincères remerciements à tous les interviewés pour leur gentillesse et leur disponibilité, ainsi qu‟aux enseignants et aux élèves des autres classes qui ont participé à la rédaction de certains articles.

Journal du collège Henri Hiro de Faa’a - Polynésie française n° 1  

Activités pédagogiques, jeux, vie du collège…

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you