Page 1

les cahiers

les cahiers

de l’autonomie

N°4 juillet 2006

Sommaire N'oublions pas les activités de loisirs! Mme Caudmont, ergothérapeute . . . . 2 Que diriez-vous d’une petite évasion? Mme Arnold, psychologue . . . . . . . . . . . . . 4 Hôtel - autonomie: vous avez dit hospitalité? – M. Luxen, directeur du réseau Help . . . . . . . . . . . . . . . . 6 Redécouvrir un sens au mot hospitalité; M. Philippart, directeur de l’Office National du Tourisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Projet «Hôtel autonomie» Interview de M. Schintgen, Secrétaire général de l'HORESCA . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 Les sentiers rouges - Aquarium, Centre de loisirs Wasserbillig . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 La maison Rosati, synonyme d’un moment agréable dans le bois . . . . . . . .11 Accompagnateur de voyage, InfoHandicap - Inauguration de l'antenne de Remerschen - Pour vous détendre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Comité de rédaction: les collaborateurs du réseau Help Editeur responsable: José Luxen, directeur Réseau Help Adresse de rédaction: 54, rue Emile Mayrisch L-4240 Esch-sur-Alzette tél. 26 70 26 Réalisation: Paprika plus Esch/Alzette • www.paprika.lu Imprimerie: Watgen Luxembourg • tél. 43 84 86-1

Les cahiers de l’autonomie paraîtront 5 fois par année. Les textes transmis sont publiés sous la responsabilité des auteurs respectifs. Tirage: 6.000 exemplaires

Edito Depuis 1999 le Luxembourg offre à ses citoyens un nouveau domaine de la Sécurité Sociale: L'Assurance Dépendance. En complément à l'Assurance Maladie, l'Assurance Dépendance permet d'obtenir de l'aide en cas de problèmes de santé que les personnes concernées devront probablement supporter durant toute leur vie. Par une restriction de leur liberté d'action, ces problèmes influenceront leur mode de vie de façon fondamentale. HELP a comme objectif d'aider les gens concernés à maintenir leur autonomie, malgré leur maladie. Depuis 1999, nous dispensons les aides et soins requis, mais au-delà, nous soutenons, motivons et assistons nos clients à élargir leur rayon d'action et à ne pas accepter l'isolement qui va souvent de pair avec la maladie. Si vos activités de la vie quotidienne commencent à devenir tellement difficiles que vous n'osez plus penser aux loisirs, aux activités récréatives voire touristiques, alors j'aimerais vous inviter à consulter le présent numéro des «Cahiers de l'autonomie». Nous aimerions vous inciter à exprimer vos attentes, vos rêves. Nous allons faire tout notre possible pour vous aider à rechercher de nouveaux moments agréables. Par la flexibilité de nos équipes, en recherchant les moyens requis et les partenaires porteurs de nos projets et disposés à vous écouter, nous pourrons vous donner un appui. Mais il vous appartient d'exprimer vos attentes. Michel SIMONIS, Directeur de Doheem versuergt, Service des aides et soins à domicile de la Croix-Rouge luxembourgeoise

Esch/Alzette Port payé PS/610


ergothérapeute

N'oublions pas les activités de loisirs ! Message de Caroline Caudmont, ergothérapeute auprès de Help - Doheem Versuergt, diplômée universitaire de neuropsychologie clinique

Dans l'accomplissement de notre travail d'ergothérapeute, nous nous basons sur la CIF (Classification Internationale du Fonctionnement, du handicap et de la santé - OMS Genève). La prise en charge de la personne se fait dans la globalité et de façon individualisée. Etant donné que les loisirs font partie intégrante de la vie quotidienne, notre travail consiste aussi à détecter lorsque qu'une difficulté survient dans l'accomplissement de ces activités (accessibilité, incapacités physiques, psychiques ou sociales etc).

des programmes d'exercices physiques, de détente, d'amusement ou de divertissement, visiter des galeries d'art, des musées, aller au cinéma ou au théâtre, ..., lire pour le plaisir, ..., faire du tourisme ou voyager pour le plaisir.»

La CIF reprend dans le chapitre «Activités et Participation» l'item Récréation et loisirs et elle le définit de la manière suivante: «s'investir dans toute forme de jeu, d'activités récréatives ou de loisirs, comme des jeux ou des activités sportives,

Au fil du temps, la place des loisirs au sein de notre société s’est considérablement renforcée et leur accès est devenu un droit pour chacun d'entre nous.

Négliger l'apport de ces activités de loisirs serait une erreur car les avantages sont très nombreux et indéniables! Avant tout, l'accès aux diverses activités est un droit humain… Les loisirs… un droit pour tous

En effet, les personnes qu'elles soient «valides» ou à «mobilité réduite» doivent pouvoir vivre et partager des loisirs et/ou voyager ensembles. Ces activités pour être à nouveau possible après un accident ou une maladie, doivent être adaptées, aménagées et/ou modifiées par rapport aux capacités de la personne. Enfin, il ne faut pas négliger l'accessibilité de l'environnement qui est cruciale car le

2

les cahiers de l’autonomie

degré d'autonomie de la personne en dépend. Les loisirs… outil de réadaptation et même de motivation Il est possible de retrouver dans le passé de toute personne des activités sportives, culturelles,… qui faisaient partie des habitudes de vie antérieures et qui ont fait l'objet d'une rupture à un certain moment, et ce pour différentes raisons. Retrouver l'accès à certaines de ces activités ou moments de plaisirs passés, entraîne une motivation tant pour la personne que pour son entourage et permet ainsi de dépasser certaines limites qui jusque là s'étaient révélées infranchissables. Dernièrement, nous avons inséré de nouvelles activités telles que la pratique du vélo grâce au tandem ou encore la natation.


Voici ces deux exemples concrets: • La natation, c'est possible même après un accident vasculaire cérébral... A ce niveau, c'est l'aide humaine qu'il faut privilégier…

• L'utilisation du tandem pour améliorer certaines incapacités physiques mais aussi pour retrouver le goût de la sortie et des contacts sociaux.

Monsieur B. était un assidu de natation jusqu'à son accident vasculaire cérébral. Pour lui, la pratique de la natation n'était plus envisageable.

Monsieur Bei Antonio et la pratique du tandem lors de ses séances en ergothérapie

Sachant cela, l'équipe de soins a fait appel à l'ergothérapeute pour envisager les différentes possibilités (accessibilité des lieux et des activités aquatiques). Depuis, cette activité se déroule toutes les semaines et Monsieur B. prend du plaisir et progresse dans la reconnaissance des possibilités de son corps.

“L’interdisciplinarité aussi dans les loisirs est primordiale”

Le vélo, est-ce une passion ? Oui, car dans le passé, j'ai fait beaucoup de vélo… pas de la compétition mais des ballades, des randonnées assez longues… J'en ai parcouru des kilomètres, puis j'ai arrêté faute de temps… la famille, le travail,… Ensuite, j'ai eu mon accident et je ne pensais pas que c'était encore possible, tant au niveau de la force, de la peur, de l'appréhension…

Comment se sont passés les premiers kilomètres en tandem ? Tout d'abord, l'ergothérapeute a dû me persuader… car ce n'était pas gagné. Je ne croyais pas que c'était vraiment réalisable. En outre, c'était la première fois que je montais sur un tandem… et il a fallu s'habituer, faire confiance à Caroline, l'ergothérapeute, pour faire les premiers mètres. Je peux en rire maintenant car je voulais tout contrôler au début, alors qu'il fallait que je me laisse guider tout simplement.

Que pense votre entourage de vos sorties en vélo ? Ma famille est fière de moi, de mes progrès surtout ma petite fille qui voudrait m'accompagner lors d'une sortie… Elle en parle régulièrement. Mon épouse avait également acheté une tenue adaptée pour ces sorties, pour que je sois à l'aise.

Que vous apportent ces sorties ? En tous cas, c'est devenu un plaisir, surtout quand il fait beau… c'est prendre un bon bol d'air pendant une vingtaine de minutes. C'est assez fatiguant mais je me sens bien après ces exercices.

M. B. et les membres de l'antenne de Help Doheem versuergt de Schifflange.

Il faut dire que je ne peux pas toujours faire ces sorties à cause de douleurs mais ce n'est pas de gaieté de cœur que j'y renonce. Propos recueillis par S. Jeanty coordinatrice de la plateforme info-éducative

les cahiers de l’autonomie

3


Que diriez-vous d’une petite évasion?

Que peut représenter pour une personne âgée une activité «sortie», une «excursion»? Accepter une sortie, c’est oser prendre des risques. Le risque de se déplacer sur des chemins moins stables, moins sécurisés que chez soi pour sentir le vent, le soleil ou la pluie sur ses joues… Le risque de rencontrer des gens inconnus pour lier connaissance; c’est oser manger des aliments hors du commun pour découvrir d’autres goûts,… En fin de compte, prendre des risques c’est oser vivre! C’est oser être libre! C’est apporter de la qua-

4

les cahiers de l’autonomie

lité à sa vie. En effet, la qualité de vie n'est pas seulement une accumulation de confort et de prestations de haute qualité. La première qualité de vie, c'est oser la vie; c'est d'user de sa vie, de la vie humaine avec sa fragilité et sa vulnérabilité.

Quel est l’espace que nous nous laissons pour oser notre vie? Ce ne sont pas nécessairement les grands projets, les voyages dans les pays lointains qui nous permettront de vivre notre vie et d’en améliorer sa qualité. Pensons aux plaisirs simples, aux petits dépaysements, aux petits dépassements de notre vie quotidienne. Osons, par

Photo: Nicolas Berté - Rambrouch

psychologue

exemple, une promenade le long de l’eau que nous ne croyons plus pouvoir faire; reprenons une activité dont nous ne nous pensions pas ou plus être capables de mener à bien; allons au bout de cet effort que nous croyons impossible… Osons également la passivité, le développement dans l'espace intérieur, la prière, la méditation, le souvenir, le recueillement, le silence…

La préparation à l’évasion Pour oser prendre ce risque de «l’excursion», il faut que celle-ci soit préparée avec soin pour que nous puissions en profiter pleinement.


Message de Régine Arnold, psychologue et licenciée en orthophonie, coordinatrice-psychologue au Centre Psycho-Gériatrique à Steinfort

Prendre des risques pour vivre notre vie

Cette préparation est également indispensable si nous désirons accompagner une personne âgée dans son aventure, dans son dépassement en éveillant ses intérêts et en stimulant ses désirs. L’histoire de vie de la personne, le recueil de ses intérêts passés et présents ainsi que la connaissance de ses désirs nous guideront non seulement dans le choix de l’activité proposée, mais également tout au long de ce projet. Le choix se fera en gardant constamment à l’esprit cette question: «quel est le sens de cette sortie pour la personne?». Ainsi, fort de toutes ces informations, nous pourrons partager nos sensations, nos émotions, nos expériences avec la personne. Attirons son attention sur les odeurs que nous sentirons ou les sons que nous entendrons; nous soulignerons les détails des paysages que nous rencontrerons sur notre passage. Per-

mettons-lui de toucher, de caresser, de déposer les mains sur la terre, d’enfuir les doigts dans l’eau, de porter une grappe de raisin fraichement coupée à la bouche et en sentir tous les parfums… Prenons le temps de nous arrêter au coin d’une rue pour lui permettre de se remémorer un souvenir plaisant ou de se recueillir en pensant à un être qu’elle a aimé…

Donner du sens Ainsi, nous donnerons tout le sens à cette sortie et elle deviendra non seulement sources de stimulations immédiates, d’éveil, de dépassement de soi et de liberté mais elle sera également le point de départ pour les souvenirs à raconter au retour à domicile.

Bonne route!!

les cahiers de l’autonomie

5


infirmier

José Luxen Infirmier gradué hospitalier, licencié en sciences hospitalières, post gradué en gérontologie , directeur du réseau Help

...les personnes âgées nous disent qu’une société qui ne détruit pas ses citoyens âgés est une société qui prend en considération leur possible vulnérabilité pour leur fournir justement les ressources nécessaires à ce qu’ils utilisent eux-mêmes, au mieux, leurs capacités et leur autonomie pour s’adapter et donner du sens à ce qu’ils vivent... Humanitude de Y.Genestre et J.Pellissier Hôtel-autonomie est porteur de mots tels que convivialité, hospitalité, art de recevoir, plaisir de manger, de se retrouver réunis autour de la table pour passer quelques heures agréables. Par les mots de «citoyenneté des personnes dépendantes», nous souhaitons rappeler leurs places dans la société, leurs rôles et leur reconnaissance comme des êtres humains adultes à part entière. Dans la société actuelle, les personnes dépendantes subissent le poids d’une vision globalement négative de leur perte d’autonomie.

6

les cahiers de l’autonomie

Les objectifs de Hôtel-autonomie dépassent largement le cadre des soins à domicile:

Les personnes dépendantes qui parlent de solitude distinguent trois sentiments différents:

❯ renforcer les liens entre générations

❯ la solitude existentielle

❯ maintenir la solidarité du voisinage ❯ garantir des espaces où les personnes âgées se sentent libres, en sécurité ❯ proposer des activités culturelles et de loisirs Le vieillissement de la population ne sera pas un problème social si nous adoptons de nouvelles réponses à l’organisation sociale actuelle.

(sentiment que tout homme peut éprouver lorsqu’il sent que personne ne peut le comprendre) ❯ le sentiment de solitude émotionnelle (tout homme peut ressentir ce type de solitude lorsqu’il perd l’être qu’il aimait le plus) ❯ le sentiment de solitude sociale (tout homme ressent une solitude sociale quand personne ne s’intéresse à lui)

La solitude ...un soignant est un professionnel qui prend soin d’une personne ayant des préoccupations ou des problèmes de santé, pour l’aider à l’améliorer, à le maintenir; et parfois pour accompagner cette personne jusqu’à la mort...

C’est pourquoi Hôtel-autonomie propose des solutions qui offrent avant tout un dépaysement dans un environnement agréable et encadré par des professionnels du monde de la santé et du secteur hôtelier.


Hôtel - autonomie Vous avez dit hospitalité?

Vous êtes hôtelier? Vous voulez passer vos vacances dans un hôtel accueillant et vous permettant de suivre vos soins? Vous voulez partir avec vos proches dans un endroit accueillant? Vous avez des questions sur le projet? Vous recevez des soins du réseau? Vous venez de l’étranger et avez besoin de soins au Luxembourg?

Ergothérapeutes en fonction des demandes d’adaptation du site

Centrale de Help Tél: 26 70 26

Infirmier(ère)s Prêt de matériel temporaire ou demande au Service Moyens Accessoires

Vous avez besoin de matériel plus spécifique pour vos besoins?

Conclusion «…nous avons besoin de plus de temps pour faire face à un changement. Les personnes âgées sont aussi aptes à s’adapter que les personnes jeunes mais parce qu’une partie de leur énergie est souvent utilisée pour faire face à la maladie, au deuil, elles ont besoin d’un environnement capable de s’ajuster à eux,... » Monsieur L.A., 89 ans

Hôtel-autonomie: un défi dans le monde des soins, une plus value humaine pour le patient. Hôtel-autonomie est un changement du regard centré sur la personne dépendante. Ce projet modifie en profondeur l’approche soignante et ouvre le champ à une nouvelle manière de concevoir les soins.

Cette société se préparera ainsi à faire face à cette révolution démographique qui nous arrive: l’explosion du nombre de personnes âgées de plus de 60 ans. D’autre part, il situe la personne âgée dans une société ouverte aux différentes générations, une société qui reconnaît la personne âgée comme un être adulte à part entière, avide également de moments de liberté et de dépaysement.

les cahiers de l’autonomie

7


témoignage

Propos recueillis auprès de

Monsieur Robert L. Philippart, directeur de l’Office National du Tourisme

L’offre touristique du Grand-Duché de Luxembourg est relativement étoffée. Quels sites ou excursions proposeriezvous à nos lecteurs? Je pense de suite à notre VIP CLUB qui est déjà bien fréquenté par des personnes de plus de 50 ans. Ce club permet également à des gens qui se sentent isolés de lier connaissance, de trouver des contacts dans un pays qu'ils ne connaissent peut être pas encore ou de redécouvrir une attraction touristique au Grand-Duché de Luxembourg. Le rythme des manifestations est mensuel, ou 9 excursions par an. A cela s’ajoute un repas convivial avec soirée dansante au courant de l’année.

faut être abonné à l’Agendalux (www.agendalux.lu) dans lequel les différentes visites sont toujours évoquées.

Le projet hôtel-autonomie a été lancé fin de l’année 2005, que pensez-vous de ce projet? En ce qui me concerne, je trouve l’idée géniale, car le but est de décloisonner les personnes âgées et de leur redonner confiance, de leur permettre de retrouver une certaine estime de soi lorsque celle–ci peut être ébranlée par une «certaine déchéance physique». Personnellement, j’ai souvent remarqué que les personnes âgées ont peur de perdre leurs racines, de ne plus reconnaître certains visages dans la rue et à mon avis, il faut tout faire pour leur rendre le bonheur et surtout leur dignité.

Par exemple, la dernière manifestation s’est déroulée au Musée de la Nature. D’autres Cette initiative permet de mettre visites telles en valeur ces perque le circuit sonnes, afin qu’elles “Redécouvrir «the lakes and puissent à nouveau un sens au mot se Castles Tour – comporter en hospitalité, tour des lacs client, en acteur à et châteaux à part entière, jouisaccueil, valeur Vianden» ont sant pleinement de fondamentale été organisées la vie. En même par le passé. temps, c'est l'occadans le sion pour les services domaine du L’inscription à Horeca de redécouce club est gravrir le sens au mot tourisme” tuite, mais il hospitalité, accueil, 8

les cahiers de l’autonomie

valeur fondamentale dans le domaine du tourisme.

Au cours de cette interview, nous avons remarqué que le mot "valeurs" vous tient à coeur. Mais de quelles valeurs parlez-vous? En effet, il faut déplorer de nos jours la matérialisation croissante de la société et l’oubli des notions fondamentales telles que dignité, chaleur humaine, sensibilité et patrimoine qui seraient à mon avis à remettre à l’ordre du jour. Dans le domaine du tourisme l’accent est souvent mis sur les infrastructures, le service est exclusivement envisagé en termes d'efficacité et de rentabilité, mais ces valeurs seules ne peuvent ni effacer, ni remplacer le sens de l’hospitalité. En résumé, il faudrait temporiser l’industrialisation en l'enrichissant d'une approche plus personnelle.

Office National du Tourisme BP 1001 L-1010 Luxembourg Tél. 42 82 82 -20 www.visitluxembourg.lu info@visitluxembourg.lu www.agendalux.lu info@agendalux.lu


Interview de M. Jean Schintgen, Secrétaire général de l'HORESCA

Projet «Hôtel autonomie» texte extrait de l’agendalux.lu - Février 2006 Que signifie le service «Hôtel autonomie» pour le client d’un hôtel? En un mot: liberté. Ou, selon le nom que nous avons donné au projet: autonomie. Le client concerné peut s’échapper de sa routine journalière et réaliser un rêve – tout en visitant des localités stimulantes. En plus, il n’a pas de quoi se sentir comme patient, sinon comme client. Il peut profiter de son séjour, consommer comme ses homologues et jouir des beautés de l’endroit. Grâce à la présence des collaborateurs et collaboratrices du réseau Help, il peut être sûr de trouver toujours l’aide et les soins dont il a besoin.

Qui a initié cette collaboration? Au fait, c’était le réseau Help qui s’est adressé à moi avec la proposition de créer des offres touristiques et gastronomiques visant les personnes dites dépendantes du troisième âge. Dès ce moment, j’étais enthousiasmé de l’idée qu’on a présentée à tous nos membres par une lettre circulaire avec un appel à participation. Maintenant, je suis très heureux que cet enthousiasme soit partagé par tant de collègues : une cinquantaine d’hôtels s’est déjà affiliée au projet. Mais on ne veut pas

en rester là. Tout au contraire: c’est le but commun de Help et de l’Horesca de développer et perfectionner ce projet. On pourrait créer un réseau d’offres spécialisées dans tout le pays, et ces offres peuvent bien devenir des attractions transfrontalières. Autant que je sache, le «Projet autonomie» est un projet sans précédent dans toute l’Europe. Par contre, les tendances démographiques sont les mêmes pour tout le continent: l’augmentation des 50 ans et plus va continuer partout. Personnellement, j’espère, que les premières expériences qu’on fera dans les semaines à venir, ne soient que le début de nombreuses autres.

parution de cette brochure. Cependant, une très belle alternative est la possibilité de consulter le site de l’ONT (www.visitluxembourg.lu), où vous trouvez la liste du jour. Des liens directs aux sites des hôtels en question vous permettent de vous faire une idée de la situation, installation et décoration des hôtels dans la liste. Et la liste ne cesse pas de s’accroître…

Le client peut-il être sûr de la professionnalité de ces services, et sont-ils garantis?

La professionnalité des services est hors de doute. Elle est garantie par l’expérience du réseau Help dans le Où peut-on champ d’aide et soins “...réaliser trouver la liste à domicile et par la des hôtels un rêve...” formation de ses emparticipants? ployés. En plus, une ergothérapeute peut prendre C’est chez nous à l’Horesca où contact avec l’hôtelier pour le fichier des hôtels partici- soutenir le futur client dans ses pants est mis à jour, mais les besoins. futurs clients peuvent se renseigner à la centrale de Help à Esch. La plupart des établissements affiliés au «Projet autoHORESCA nomie» est déjà marquée avec un petit symbole dans 7, rue Alcide de Gasperi l’édition actuelle des «Hôtels BP 2524 de Luxembourg», brochure L-1025 Luxembourg composée et distribuée par www.horesca.lu l’ONT. Par contre, il y en a mail@horesca.lu quelques-uns qui ont décidé d’adhérer au projet après la

les cahiers de l’autonomie

9


suggestions...

Les sentiers rouges édition 2006 = Konscht am Bësch Laissez-vous inspirer par la magie d’art en forêt Dans l’objectif de promouvoir la culture et le tourisme dans la région, le Centre d’Initiative et de Gestion Local Schifflange asbl a initié, en 2004, avec le Syndicat d’Initiative et du Tourisme Schifflange, l’administration communale de la Ville de Schifflange et l’administration communale de la Ville d’Esch-sur-Alzette le projet «Les sentiers rouges» ou sentiers pédestres jalonnés d’oeuvres créées par des artistes et intervenants. Vu le succès des années précédentes, la 3ème édition se déroulera du 01 juillet 2006 au 15 juillet 2006 sur ce même territoire du Sud luxembourgeois et… le programme 2006 est très étoffé!!!

En effet, outre le réseau de circuits balisés comprenant les œuvres des deux éditions passées, différentes manifestations se dérouleront comme par exemple l’interaction possible avec les artistes qui réaliseront leurs projets, des ateliers – workshop, des concerts, une soirée de rencontre avec les artistes, la fête de clôture, etc. Le programme complet des activités ainsi que le descriptif des sentiers pourra être demandé auprès de:

Centre d’Initiative et de Gestion Local Schifflange du Réseau Objectif Plein Emploi 1, rue de la Croix L-3823 Schifflange Tél.: 53 24 39

Aquarium Centre de loisirs Wasserbillig Rue des Pépinières Promenade de la Sûre L-6645 Wasserbillig Tél./Fax: 26 74 02 37 aquarium@cig.lu www.wasserbillig.lu Inscription préalable pour groupe souhaitable

Heures d’ouverture: Î Pâques - 30 Septembre de 10 heures à 18 heures. Ouvert tous les jours.

Î 1er octobre - Pâques de 10 heures à 17 heures; ouvert les vendredis, samedis et dimanches.

10

les cahiers de l’autonomie

Ce qui vous attend! Tout d’abord, la journée débutera par le charme et la fascination des aquariums d’eau douce et d’eau de mer. En effet, l’habitat naturel reconstitué vous permettra de vous approcher de ce monde sous-marin, richement coloré et plein de secrets. Ensuite, il sera possible de profiter du paysage et par exemple, vous revigorer sur la terrasse

avec vue sur la Sûre en dégustant du vin de Moselle. Le restaurant vous proposera, entre autre, un menu du jour et une assiette pour enfants. Selon vos envies, une aire de jeux, une piste de pétanque et un chemin de balade le long de la Sûre pourront agrémenter votre programme.

Une belle journée en perspective…


La maison Rosati synonyme d’un moment agréable dans le bois... Lors d’une belle après-midi ensoleillée, nous avons décidé de profiter de ce magnifique cadre pour passer un moment agréable entre amis et... nous n’avons pas été déçus!!! Au programme de notre aprèsmidi: promenade dans la forêt le long des sentiers rouges où quelques œuvres nous ont interpellées, barbecue et discussion autour de la table. Au niveau de l’accessibilité, quelques soucis (graviers, pentes,…) mais qui ont été facilement résolus par nos accompagnateurs.

Etant donné que le soleil voulait se cacher en fin de journée, nous étions rassurés d’avoir le refuge à proximité. En fait, le refuge est constitué de 2 pièces sans électricité ni eau courante et chacune des 2 pièces est équipée de couchettes superposées, d'une table et de bancs. Il faut encore savoir que l'accès au site se fait exclusivement à pied mais qu’il est cependant possible d’autoriser le déplacement en voiture jusque celui-ci en demandant l’autorisation. En tous cas, cet après-midi nous a ravis et il est fort probable que nous rééditions l’aventure…

Informations supplémentaires: ❯ CIGL Esch-sur-Alzette (Centre d'Initiative et de Gestion local) a.s.b.l. 97, rue de l'Alzette L-4011 Esch-sur-Alzette Tél.: 544 245 200 Fax: 544 245 500 ❯ CLICK (même adresse que CIGL) Tél.: 54 42 45 200 Réservations: www.unenuitdanslaforet.lu info@unenuitdanslaforet.lu Andrea, Benoit, Joël, Marc, Serge et Sylviane

Aquarium

les cahiers de l’autonomie

11


l’invité du mois / Gast des Monats Un pool de bénévoles formés, prêts à vous accompagner lors de vos voyages ou excursions Dans la logique de l'égalité des chances et du droit à la pleine participation, les personnes handicapées expriment de plus en plus le souhait de partir en vacances et de participer à des activités de loisirs. Cependant, beaucoup de gens préfèrent voyager individuellement plutôt qu'en groupe. Ils/elles ont alors besoin d'un(e) accompagnateur/trice. Le rôle de cet(te) accompagnatrice/teur de voyage consiste donc à assister la personne handicapée et/ou la famille en fonction de ses besoins particuliers (aide pour pallier à l'inaccessibilité, telles que marches pour les personnes en fauteuil roulant, guidance d'une personne aveugle, aide à l'orientation,...).

Inauguration de l'antenne de Remerschen 3 mai 2006 Extrait du discours de Monsieur Jean-Pierre Weinsberg infirmier responsable de l'unité de soins. …Je ne voudrais pas terminer cette intervention sans remercier toutes les personnes que nous avons soignées et que nous soignons aujourd'hui, qui, malgré leur grand âge, leurs maladies et leurs souffrances, nous donnent quotidiennement des leçons de vie, nous forcent au respect, à l'humilité et au désir de toujours mieux faire.

Jeu des erreurs

Fälschung und Original La photo N° 1 diffère de la photo N°2 par 6 fautes. Trouvez-les et marquez-les par une flèche -> ou par X.

Photo de / Bilder von: Maurice Gilson

Vous pouvez envoyer la solution à „Help“. Un tirage au sort sera effectué parmi les bonnes réponses. Les trois premiers recevront un prix.

12

Das Bild No 1 unterscheidet sich von Bild No 2 durch 6 Fehler. Finden Sie sie heraus und kennzeichnen Sie dieselben durch ein -> oder X. Sie können die Lösung an «Help» schicken; die Auslosung erfolgt unter den richtigen Antworten. Die ersten Drei erhalten einen Preis.

les cahiers de l’autonomie


Eine Gemeinschaft geschulter Freiwilliger, bereit Sie während Ihrer Reise oder Ihres Ausflugs zu begleiten. In der Logik der Gleichheit der Chancen und dem Recht des Dazugehörens äussern behinderte Personen des öfteren den Wunsch zu verreisen oder Freizeitbeschäftigungen nachzugehen. Dennoch bevorzugen es viele Leute individuell zu reisen als in der Gruppe. Sie brauchen dann eine(n) Begleiter(in). Die Rolle des (der) Begleiters (Begleiterin) besteht also daraus, der behinderten Person und/oder ihrer Familie in Funktion ihrer verschiedenen Bedürfnisse (Hilfe an unzulänglichen Orten, wie zum Beispiel Treppen für Personen die im Rollstuhl sitzen, das Leiten von blinden Personen, Hilfe bei der Orientierung,...) Si vous voulez savoir comment bénéficier de cette offre ou pour plus d'informations: Wenn Sie wissen wollen wie Sie in den Genuss dieses Angebotes kommen können oder mehr Informationen wollen, bitte wenden Sie sich an: Info-Handicap (c/o Nathalie Gaudron ou Joël Delvaux) 65, Avenue de la Gare • L-1611 Luxembourg • Tél.: 366 466-1 nathalie.gaudron@iha.lu ou joel.delvaux@iha.lu • www.info-handicap.lu

Prochaine édition prévue en Novembre 2006 / Nächste Ausgabe: November 2006 Thème abordé: Transferts et positionnements / Thema: Transfer und Positionierung

Pour recevoir régulièrement le bulletin par la poste, veuillez renvoyer le coupon réponse ci-dessous: Sie können dieses Heft regelmässig und kostenlos beziehen. je soussigné(e) désire recevoir régulièrement le bulletin à l’adresse ci-dessous: Schicken Sie diesen Gutschein an die untenstehende Adresse.

Votre avis nous intéresse: Que pensez-vous de cette troisième édition?

Nom / Name:

Ihre Meinung interessiert uns: Was halten Sie von dieser Ausgabe?

.............................................................

Prénom / Vorname: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . rue / Strasse: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ...............................................................................

code postal / Postleitzahl: localité / Ortschaft:

............................................

....................................................

Coupon à retourner à: HELP

l l l

très intéressante sehr interessant intéressante interessant pas assez intéressante nicht interessant genug

54, Rue Emile Mayrisch • L-4240 Esch-Sur-Alzette Fax: (+352) 26 70 26 70 • info@help.lu

Help s’engage à ne pas fournir ces informations à des tiers et à traiter confidentiellement vos données personnelles. HELP verpflichtet sich Ihre persönlichen Angaben absolut vertraulich zu behandeln und sie nicht an Drittpersonen weiterzugeben.

les cahiers de l’autonomie

13

Cahiers de l'autonomie n04 - Les activités de loisirs  

Cahiers de l'autonomie n04 - Les activités de loisirs