Page 25

CONSTITUTION DE LA PEAU

Ainsi la couche cornée est « quasi » imperméable et permet de limiter la déshydratation. Au dessus s’étale le film hydrolipidique, mélange de sueur et de sébum, majoritairement gras, il maintient le pH physiologique et protège contre les agressions quotidiennes. Il est riche en facteurs naturels d’hydratation (NMF) qui participent à la bonne hydratation superficielle.

Composée de 3 couches complém entaires  ’épiderme, “la barrière superfic L ielle” visible, ultime couche protectrice de quelques dixièmes de millimètres, est quasi imperméable et se reno uvelle tous les 28 jours en moyenne.  ient ensuite le derme, le “soutien V ” de la peau, sa réserve en eau. L’acide hyaluronique y assu re l’hydratation, l’élastine l’élasticité et la souples se et le collagène la résistance aux tensions et traction s.  t enfin l’hypoderme, tissu adip E eux qui isole thermiquement, amortit les cho cs entre la peau et le squelette et est le réservoir éne rgétique de la peau.

Ainsi, hydrater la peau c’est éviter sa déshydratation grâce aux lipides épidermiques et maintenir la qualité de son film hydrolipidique. On assurera ainsi efficacement le rôle de “barrière” de la peau.

© Fotolia

Le vieillissement de la peau Avec l’âge, comme tout organe, la peau vieillit, et ce en particulier après la ménopause. Les cellules de la peau perdent progressivement en activité et le fonctionnement de la peau se modifie. De manière simplifiée : - Les cellules de l’épiderme se renouvellent moins vite (un cycle normal de 28-30 jours, peut atteindre 40 à 45 jours après la ménopause), elles produisent moins de NMF et de lipides, réduisant l’hydratation superficielle. Elles s’accumulent en surface et desquament moins efficacement : le teint devient terne, la peau sèche et rugueuse.

Été 2019 PLEINIORS MAG

25

Profile for Hélène Breden

Pleiniors Mag n°22  

Pleiniors Mag n°22  

Advertisement