Page 1

Dock’s Une salle, trois décors > 6 AA Dock’s s’ouvre aux arts > 12

H H H H H H

événements Séminaires Démonstrations culinaires Présentations de produits Tournages cinéma et photographie Teambuilding

AA Dock's

un concept polyvalent

Bleu: 80 / 15 / 0 / 45 Vert: 45 / 0 / 100 / 25

Customer magazine d'AA Dock’s - Avril 2011 - www.aadocks.be 1


inTroDuCTion

SommAire

www.aadocks.be

Polyvalent Si l’on en croit le Petit Robert, le mot « polyvalent » a pour racines le mot grec polu et le latin valens (valeur). Dire d’une salle qu’elle est polyvalente signifie donc, selon le dictionnaire, qu’elle offre plus d’une valeur ou fonction. Et c’est exactement ce qu’a illustré récemment X2, la grande salle d’AA Dock’s. Un jour cadre intime pour un dîner gastronomique préparé par de grands chefs mais, la veille encore, décor fracassant pour la première mondiale d’une nouvelle voiture, devant 250 invités. Et, le week-end précédent, c’étaient plus de 400 futurs ingénieurs en biologie qui s’étaient emparés de la piste de danse ! Polyvalente en diable, la salle X2 accueille des évènements des genres les plus divers. Aujourd’hui, AA Dock’s se consacre au lancement de produit pour un nouveau pneu de course, demain ce sont une dizaine de manageurs financiers qui deviennent chefs d’un jour aux fourneaux de notre cuisine de démonstration. Mais le plus remarquable est que, ces derniers mois, nous avons également reçu nombre d’évènements liés au secteur automobile. Si notre philosophie « verte » constitue certes un atout supplémentaire, elle est aussi très appréciée par des entreprises venues des secteurs les plus divers – comme l’IT, la construction ou les ressources humaines. Nous sommes ravis de voir cette vision « verte », que nous défendons depuis quatre ans déjà, porter à présent ses fruits, à l’évidence. Nous vous souhaitons une bonne lecture de ce troisième numéro de mAgAzine. L’équipe d’AA Dock’s

2

04 Green News astuces et nouveautés pour un événement vert.

06 Trois décors pour une même salle avant-première mondiale de la Hyundai i40 chez aa Dock’s !


Bleu: 80 / 15 / 0 / 45 Vert: 45 / 0 / 100 / 25

editeur responsable Frank abbeloos Boulevard International 7, 1070 Bruxelles Tél. 02 361 60 45 – Fax 02 361 60 46 editorial manager Karin Vanhoof rédaction Françoise Osteaux, Peter Ponnet et Manu De Wit

12 Arts plastiques chez AA Dock’s Matthias Vandeweghe et Nicolas Vander Biest exposent, entre art et kitsch.

Graphisme Delphine De Clercq et Helena Coconas Photographie Frank abbeloos, Klaas De Buysser réalisation aa Dock’s Customer Media – membre de Custo – www.aadocks.be mAgAzine est une publication périodique d' aa Dock’s. La reproduction d’articles ou d’extraits ne peut se faire qu’avec la mention de leur source et de leur auteur. Les informations qui vous concernent sont destinées à l’usage interne d’ aa Dock’s. La loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l’égard des traitements de données prévoit le droit d’accès aux données et à leur rectification.

15 epinglé aa Dock’s, pour donner de l’éclat à vos fêtes privées.

16 Different possibilities Quelques commentaires marquants de nos invités.

3


Green neWS www.aadocks.be

Covoiturage « festif » EventDrive, qui assure le bon déroulement logistique de vos évènements, teste actuellement un module de covoiturage en ligne. L’objectif est simple : réduire encore l’empreinte écologique de votre manifestation. Lors de son inscription à une invitation, le client se voit proposer de faire du covoiturage avec ses collègues pour se rendre sur place. Google Maps permet de visualiser le lieu de covoiturage le plus proche, où les collègues peuvent alors former des groupes et où d’autres visiteurs peuvent ensuite vérifier s’il reste des places libres. « Ce module de covoiturage, qui fait partie de notre ‘programme de développement durable’, a déjà été expérimenté chez quelques clients pilotes. Et c’est clair : il commence à remporter un franc succès », explique Danny Stevens, le CEO d’EventDrive. www.eventdrive.eu

Du cinéma plus vert, même en noir et blanc Que vous tourniez un clip ou un long métrage, en couleur ou en noir et blanc, sachez que vous pouvez faire du cinéma vert. Du moins si vous consultez l’« e-Mission Handboek », le guide flamand de l’audiovisuel vert. Ce guide, réalisé par le bureau de communication d’aa Dock’s, a pour objectif d’orienter le secteur vers des techniques cinématographiques durables par le biais de diverses mesures simples, pratiques et économiques. www.locationflanders.com

4


mAgAzine I AvRIL 2011

« Pour la vaisselle, sucre ou porcelaine ? » Vous organisez un évènement et vous souhaitez réduire au maximum son empreinte écologique ? Optez alors pour un lieu respectueux de l’environnement, un décorateur qui travaille avec des produits naturels et, enfin, un traiteur bio, qui sert des produits locaux et de saison, issus du commerce équitable. Et la vaisselle, vous y avez songé ? Là aussi, il existe désormais des solutions écologiques. Comme le service 14 pièces du producteur japonais Wasara, en pulpe de sucre de canne 100% biodégradable. Vous n’avez pas à craindre la moindre altération du goût ou la plus petite fuite : les récipients sont parfaitement étanches pendant six heures. La « vaisselle biodégradable en canne à sucre » a été lancée voici deux ans environ aux PaysBas, où elle a fait fureur dans les concept-stores branchés et a éveillé l’intérêt des traiteurs éco-responsables. On la voit désormais aussi sur les tables belges. www.wasara-eu.com

Livraison sans CO2 ? Appelez un coursier à vélo Qu’ils portent le nom de Pedal, Vi-Tes ou Vlamkoeriers, qu’ils opèrent à Gand, Bruxelles ou Hasselt, ils ont un point commun : ce sont des coursiers à vélo. Et ils se font fort de livrer vos colis à temps, dans le respect de l’écologie. Logique, puisque la seule « émission » de ces cyclistes, c’est l’air qu’ils expirent. Un bon plan écologique pour les entreprises qui veulent faire parvenir leurs colis sans émissions nocives. Car les « chevaliers de la bécane » se rient de la circulation, narguent les files, ignorent les problèmes de parking et empruntent toujours le chemin le plus court. Certains proposent même un service régional et interville, avec la complicité du rail et de leurs collègues coursiers cyclistes des autres villes. www.fietsersbond.be/adressenlinks/fietskoeriers 5


www.aadocks.be

Avant-première mondiale de la Hyundai i40 chez AA Dock’s

Décors changeants

t

Quelle ne fut pas la surprise lorsque – à l’avant-première mondiale de la Hyundai i40 – la boîte blanche s’est élevée dans les airs, dévoilant non pas la voiture mais le conférencier Bob Delbecque et son siège rouge légendaire…

6


mAgAzine I AvRIL 2011

Ce ne sont ni Bruxelles ni Genève qui ont servi de décor à l’avant-première mondiale de la Hyundai i40, mais AA Dock's ! et décor au sens propre car l’« event architect » Format+ a pleinement tiré parti de la multifonctionnalité d’AA Dock’s et de la polyvalence de son hall d’expo.

7


www.aadocks.be L’avant-première mondiale s’est déroulée du 22 février au 2 mars, sept jours au cours desquels les Hyundai i40 et Veloster ont accepté de poser sous les regards admiratifs des distributeurs, responsables de flottes et prospects. « L’importateur tenait à ce que cet évènement exceptionnel se tienne à Bruxelles », explique Erik Janssens, CEO de Format+. « Le choix d’AA Dock’s s’est dès lors imposé. L’endroit est central, il a été conçu dans le respect de l’environnement – ce qui correspond à la philosophie du constructeur automobile – et dégage un rayonnement particulier. AA Dock’s offre dans son ensemble un espace très confortable et parfaitement conçu, et la collaboration s’est déroulée dans une ambiance très agréable. Car cela compte aussi, quand on s’installe quelque part pendant sept jours ouvrables. Mais le point déterminant fut l’énorme potentiel du hall multifonctionnel de 560 m² et sa hauteur utile de 8 m, avec black box. »

Effet de surprise Le point d’orgue de l’événement a eu lieu dès le premier jour, lorsque la Hyundai i40 a été pour la première fois dévoilée sous tous ses aspects. «  C’était un modèle fait main, qu’on ne trouvera sous sa version définitive qu’au mois de juin dans les showrooms. Les 220 distributeurs ont été guidés vers une sorte d’amphithéâtre, avec une scène tournante sur laquelle se trouvait une boîte de projection entièrement blanche de 3 m sur 5. Lorsque cette boîte s’est élevée dans les airs, tout le monde s’attendait à voir apparaître le nouveau modèle. Or, à la surprise

générale, il n’y avait pas d’i40 sur scène… mais le conférencier Bob Delbecque, tranquillement assis sur un siège rouge ! Effet de surprise garanti. Comme les chaises étaient disposées sur trois rangs seulement autour du podium tournant central, tout le monde était presque assis sur les genoux de Bob, qui n’a dès lors éprouvé aucune difficulté à capter l’attention du public. La nouvelle stratégie d’entreprise, ‘New thinking. New possibilities’, a alors été exposée sur quatre écrans de projection autour de la scène. Grâce à cette disposition étonnante, per-

8

sonne ne s’est rendu compte qu’il restait encore un espace dissimulé derrière le théâtre. Tout le monde était captivé par la présentation, lorsque le public ébahi a vu apparaître les voitures en avant-première mondiale. Un changement de décor complet a immédiatement suivi dans la salle. Tandis que le public allait admirer les voitures de plus près, l’éclairage et la musique ont changé, ainsi que les animations sur la scène tournante, les chaises ont disparu et les tables du buffet se sont avancées comme par magie », raconte Erik Janssens.


mAgAzine I AvRIL 2011

Inventivité et créativité Le lendemain, nouveau changement de décor, pour accueillir une brochette d’une cinquantaine de CEO fleet. Ces VIP ont pu se régaler en contemplant la Veloster et l’i40, ainsi qu’en dégustant les créations culinaires des grands chefs Sergio Herman et Roger van Damme. Et, les jours suivants, le décor et l’aménagement de la salle se sont chaque fois adaptés à l’organisation et au public. « Nous avons appliqué le principe du sneak preview. Une seule voiture au centre, tandis que le cercle autour d’elle demeure fermé. C’est précisément là que se

trouve l’avantage de la salle polyvalente avec black box d’aa Dock’s. Vous pouvez décorer et aménager la salle avec un maximum d'inventivité et de créativité, en fonction des besoins et des désirs d’un public sans cesse changeant », souligne Erik Janssens. « Le premier jour, nous avons utilisé la black box comme amphithéâtre, de manière que toute l’attention se porte sur les orateurs. Mais, à partir du lendemain, nous avons drapé des toiles blanches pour rendre le showroom plus petit, plus intime, et tout à la fois plus élégant et plus chic. »

9

p Les invités ont savouré les créations culinaires des grands chefs Roger van Damme et Sergio Herman.


www.aadocks.be

Roadshow intime « En fait, nous avons organisé un roadshow de sept jours, mais statique, et non chaque fois dans un autre lieu. Nous sommes restés tout ce temps au même endroit. Et comme il s’agissait d’une avant-première mondiale, nous avons voulu en souligner pleinement le caractère intime. Seuls avaient été conviés un petit groupe d’invités triés sur le volet : quelques happy few parmi les distributeurs, gestionnaires de flotte et prospects. Et grâce à ce théâtre intime, nous avons parfaitement réussi à conserver ce ton de confidentialité », conclut Christel Van Doren, associée et esprit créatif de Format+.

10


mAgAzine I AvRIL 2011

L’event architect Format+ ne se définit pas exactement comme un bureau événementiel. « Nous nous considérons plutôt comme une sorte d’ ‘event architect’. Tout tourne autour de nos trois piliers : événements, communication et le ‘petit plus’. Nous gérons tous les genres d’events, tant B2B que B2C : fêtes thématiques, présentations à la presse, teambuildings, lancements de produits, roadshows, fêtes de famille… Le petit extra que nous offrons se situe dans le pilier ‘petit plus’. C’est notre atelier interne, dans lequel, outre des simulations 3D, nous fabriquons nous-mêmes toutes les pièces de décor. Et cela englobe vraiment tout : éléments de verdure et de décor comme stands et podiums. Comme nous disposons aussi de nos propres camions, nous pouvons prendre en charge tout l’événement, du début à la fin », précise Erik Janssens.

Vous trouverez le clip de l'événement sur www.aadocks.be

u Pendant le sneak preview destiné aux invités de choix, le décor se fait encore plus intime autour de la i40.

11


www.aadocks.be

AA Dock’s s’ouvre… aux arts Non content d’accueillir les évènements les plus divers, le décor d’AA Dock’s se prête aussi parfaitement à l’organisation d’expositions artistiques. On pourra d’ailleurs y admirer ces prochains mois les collages et sculptures de Matthias Vandeweghe et les peintures de Nicolas Vander Biest. Matthias Vandeweghe a étudié la peinture à Sint-Lucas Bruxelles et la sculpture à Anderlecht. Le moins que l’on puisse dire, c’est que notre artiste ne se cantonne pas à un style. Pop art, expressionnisme, abstraction lyrique, art naïf… Pour faire simple, disons que l’œuvre est éclectique. En dépit du côté graphique de son travail, Matthias se sent surtout sculpteur. « J’ai plaisir à travailler l’argile. Et j’ai vraiment besoin de cette dimension artisanale. Je me sens alors boulanger, boucher, ingénieur, chirurgien, carrossier même… Car j’ai aussi un rapport privilégié avec le métal. Cette matière me parle. Quand je travaille le fer, je me sens vraiment à l’aise. »

u Les collages de Matthias sont faits de matériaux recyclés. « A un moment donné, un basculement s’opère: l’œuvre se met à s’ouvrir, et la différence apparaît clairement entre assembler un collage et créer une œuvre d’art. »

12


mAgAzine I AvRIL 2011

u L’œuvre de Nicolas (ici avec sa muse) s’apparente parfois à une quête entre art et kitsch. Mais le fil conducteur de toutes ses créations, ce sont des bâtiments ou autres éléments d’architecture, des animaux et souvent des sortes de pin-ups.

Conteur d’histoires Inutile de chercher des titres ronflants en légende des œuvres de Matthias. Car l’artiste se veut avant tout conteur. « Je pense que le public peut me suivre sur ce terrain. Il arrive parfois que les gens voient d’autres choses dans mon œuvre. C’est tout l’avantage d’un ‘open title’. Exactement comme quand vous lisez un bouquin. Vous vous faites une idée du personnage principal et brusquement vous voyez son illustration. Et tout à coup, votre monde vole en éclats. Je souhaite transmettre quelque chose aux gens. Un titre sert simplement à les mettre sur la voie. »

Entre art et kitsch L’autre artiste qui expose chez AA Dock’s est Nicolas Vander Biest, un « vieil » habitué qui a découvert AA

Dock’s l’an dernier, lors du montage de l’exposition de groupe « A certain amount of uncertainties ». Cette fois, il se présente avec sa femme Vero sous le collectif UCAD – United Couple Action Doll. Nicolas a étudié le modelage tridimensionnel à l’Académie des BeauxArts de Gand. Chez AA Dock’s, outre des œuvres graphiques, il expose surtout des peintures. « Ma quête se situe à mi-chemin entre art et kitsch. Les mêmes sujets reviennent dans toutes les œuvres. Ce sont des éléments d’architecture, des animaux et souvent des sortes de pin-ups, rendues de manière telle qu’elles se trouvent dépouillées de leur caractère sexuel. » Nicolas avait été invité chez AA Dock’s l’an dernier, dans le cadre du collectif UCAD, qui s’est chargé 13

de l’organisation de l’exposition de groupe «A certain amount of uncertainties ». L’occasion pour Nicolas d’apprendre à connaître AA Dock’s. « La salle et les équipements sont formidables. Les salles de séminaire et le hall multifonctionnels se prêtent à toutes sortes d’activités, parmi lesquelles bien sûr une exposition d’art », conclut Nicolas Vander Biest. Les œuvres de Matthias Vandeweghe et Nicolas Vander Biest seront exposées chez AA Dock’s jusqu’au mois de juin. Pour plus d’info : www.matthiasart.be www.endroitdenicolas.be Les interviews complètes des deux artistes figurent sur : www.aadocks.be


www.aadocks.be

Green « Leafs »

chez AA Dock’s

p Après chaque essai, les voitures étaient rechargées aux bornes fournies par beCHARGED.

Eco-atouts AA Dock’s a donc servi de base de départ à des séances d’essai auxquelles une quarantaine d’entreprises ont été invitées à participer durant quatre jours. «  Un des atouts d’AA Dock’s est sa situation géographique centrale, avec accès aisé pour tous les clients, qu’ils viennent d’Ostende ou de Liège. Un autre argument de poids – tout à fait dans la ligne du ‘zéro émission’ de la Leaf – est le caractère écologique du site. Du reste, le réflexe vert prend de plus en plus d’ampleur dans le monde des entreprises. Tant la production que leur flotte de voitures virent de plus en plus au vert. Les entreprises optent

Qu’ont en commun la Nissan Leaf, voiture de série 100% électrique élue « Car of the Year 2011 », et AA Dock’s ? Eh bien, tous deux ont une empreinte écologique quasi nulle et regorgent de haute technologie verte. Quoi de plus logique, dès lors, pour le constructeur Nissan, que de choisir ce showroom pour faire tester sa Leaf par un large public de connaisseurs ?

pour des voitures électriques pour leurs véhicules, ou les proposent comme voitures de société à leurs collaborateurs. En attendant, c’est bien sûr une aubaine du point de vue du marketing si on peut communiquer ce réflexe écologique  », commente Guy Van Gaever.

Manager Fleet de Nissan Chargement Il est toutefois essentiel que les véhicules puissent être rechargés. «  Voilà pourquoi les entreprises commencent à investir de façon systématique dans des installations de charge, de manière que leurs collaborateurs puissent réalimenter leur voiture (de société) pendant les heures de bureau. Et

14

rentrer chez eux en ayant – au sens littéral – rechargé leurs batteries », explique Guy Van Gaever. Or un tel équipement existe bel et bien chez AA Dock’s. Deux bornes de chargement ont été installées sur le parking par l’intermédiaire de beCHARGED, producteur et fournisseur gantois de systèmes de charge pour véhicules électriques. Pour le manager de Nissan Belux, ce fut une semaine d’essai très réussie. « Les participants se sont tous montrés enthousiastes, à propos de la voiture comme à propos du lieu. Quant à moi, je suis très satisfait de l’organisation. Ainsi que de l’affluence et de l’intérêt manifesté par nos invités.


mAgAzine I AvRIL 2011

u En cas de besoin, la réception peut se faire dans une annexe sous tente.

« Tout est possible, sans obligation » AA Dock’s donne de l’éclat à vos fêtes privées Vous aimeriez organiser une fête privée qui « en jette » mais vous êtes fatigué des endroits classiques et/ou des formules où vous enferment parfois les exploitants de salles? Alors, prenez la sortie 17 du Ring de Bruxelles: un peu plus loin, le venue AA Dock's vous accueille, vous et vos invités, à bras ouverts. Le site et les équipements d’AA Dock’s se prêtent parfaitement à l’organisation d’une fête privée, quelle que soit son ampleur. Que diriez-vous d’un hall polyvalent de 560 m2 et d’une hauteur de plafond de 8 m, avec éclairage LED et black box? Pour le bar/restaurant VIP avec cuisine intégrée pour 50 personnes, vous pouvez, si vous le souhaitez – mais sans obligation –, faire appel à un de nos traiteurs maisons. Chez AA Dock’s, vos invités et vous vous sentirez tout de suite chez vous.

De A à Z C’est en tout cas l’avis de Sharon Thiel, responsable du bureau événementiel Invite’Out. « Invite’Out s’occupe de la produc-

tion et de l’organisation de toutes sortes d’événements, ainsi que de la coordination avant, pendant et après l’événement. Nous prenons tout en charge de A à Z, y compris le catering, la décoration, la technique et l’animation. Au cours d’une de nos tournées de prospection, nous avons découvert AA Dock’s. Un coup de cœur ! Depuis, nous y avons déjà organisé huit fêtes privées. »

Accueil zen « AA Dock’s a pour particularité une ambiance décontractée et des possibilités quasi illimitées sur le plan de la décoration. Grâce à sa black box et à ses divers équipements, on peut chaque fois aménager la salle différemment.

15

Ce qui, dans notre cas, compte beaucoup, car notre public est fait d'invités réguliers. Or ils ne doivent jamais avoir l’impression d’assister à une même fête dans la même salle. Chez AA Dock’s, c’est tout le contraire: dès qu’ils entrent, ils ont chaque fois l’impression d’un ailleurs », souligne Sharon Thiel.

Echos positifs « Jusqu’à présent, je n’ai entendu que des échos positifs sur AA Dock’s. Nos clients trouvent l’endroit superbe, facile d’accès et – point non négligeable en région bruxelloise –, doté d’un grand parking surveillé. Tous ces éléments font que nos clients s’y sentent tout de suite bien. Et qu’ils y reviennent volontiers », conclut Sharon Thiel.


mAgAzine FR Version Avril 2011  

mAgAzine FR Version Avril 2011

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you