Issuu on Google+

RETROUVONS NOS VALEURS

WWW.MANDROUX2010.FR

ÉLECTIONS RÉGIONALES 2010

AVEC

HÉLÈNE

MANDROUX

Le 2 février dernier, à une écrasante majorité, le bureau national du Parti Socialiste donne mandat à Hélène Mandroux, pour conduire la liste socialiste en Languedoc-Roussillon lors des élections régionales des 14 et 21 mars. Comme l’a clairement indiqué Martine Aubry, la première secrétaire du PS, cette liste est la seule susceptible de se réclamer du Parti Socialiste et de porter les emblèmes du poing et de la rose. Forte de cette investiture, notre candidate a aussitôt initié des démarches pour rassembler les militants socialistes autour d’un projet et d’une liste incarnant les idéaux et les valeurs auxquels nous sommes attachés. Hélène Mandroux a largement démontré ses capacités en matière de gestion et d’action, d’écoute et de concertation. Elle travaille en équipe. Elle a su mettre en place une gouvernance apaisée en tant que maire de la capitale régionale. C’est une femme de principe qui incarne une véritable éthique politique. La liste « Retrouvons nos valeurs » conduite par Hélène Mandroux est porteuse d’une offre politique nouvelle. Elle est en adéquation avec les demandes et les exigences exprimées par nos concitoyens du Languedoc-Roussillon.

Depuis bientôt 3 ans, les effets de la politique du gouvernement Sarkozy frappent durement l’ensemble de la population et produisent des dégâts sociaux immenses, particulièrement dans ce Languedoc-Roussillon qui reste amarré aux dernières places des classements (PIB/habitant, taux de chômage, nombre d’habitants sous le seuil de pauvreté). Le projet d’Hélène Mandroux et de son équipe est inspiré du socle programmatique commun aux listes socialistes présentées dans les 22 Régions. Il a été adapté aux spécificités du Languedoc-Roussillon. Vous trouverez ici les principales orientations réunies par thématiques. Dès à présent, Hélène Mandroux, son équipe et les militants socialistes vont à la rencontre des Languedociens et des Catalans pour décliner et enrichir nos propositions. Une nouvelle dynamique est en train de naître à gauche. Elle est incarnée par la liste socialiste d’Hélène Mandroux. Mobilisons-nous pour l’avenir du Languedoc-Roussillon, pour une région plus juste, plus forte, plus équilibrée, plus innovante, plus ouverte sur le monde, pour une région durable.

Un programme pour une région plus juste ACTION ÉDUCATION GRAND EMPRUNT PLUS HUMAINE DOUBLER INTERNATIONALE LYCÉES CHOISIR DOTER PLUS INVENTIVE ÉTABLIR PLUS FORTE RENDRE PLUS SOLIDAIRE PARTICIPER FAIRE FOURNIR PLUS ÉGALITAIRE GARANTIR ÉTABLIR PLUS CITOYENNE PLUS DURABLE le nombre de places d’internat.

un plan de modernisation pour les établissements scolaires professionnels et les CFA.

au financement du permis de conduire en offrant gratuitement le code dans tous les établissements scolaires. la gratuité des fournitures scolaires pour lycéens et apprentis (cahiers, trousses…).

le LanguedocRoussillon de 100 lycées d’enseignement public (contre 89 actuellement).

100 % des lycées écolo-compatible. un ordinateur portable à chaque lycéen en concertation avec les enseignants.

un chèque mobilité à l’étranger pour les élèves de terminale (séjour linguistique de 7 jours).

l’Euroméditerranée comme priorité de la coopération décentralisée en développant nos relations avec les institutions régionales des pays riverains.

de la Région une collectivité « chef de file » dans le domaine des échanges universitaires et scientifiques, les programmes de mobilité étudiante et académique…


LE PROGRAMME POUR L’AVENIR

WWW.MANDROUX2010.FR

FORMATION PROFESSIONNELLE APPRENTISSAGE CHANGER

la mission des maisons de la Région dans les départements. Elles doivent devenir de réels relais d’information et d’orientation. Guichet unique d’information, de démarches administratives…

OUVRIR les lycées : « espaces ouverts de formation permanente » pour les demandeurs d’emploi et les personnes désireuses de préparer un concours.

CRÉER le plan « 1er job » : signature d’une convention avec les agences d’intérim pour favoriser l’emploi des 18-25 ans.

PASSER

de 15 000 à 30 000 apprentis par an.

RELEVER le défi de 10 000 contrats d’accès à la qualification par an pour les jeunes sortis du système scolaire sans qualification.

CULTURE ET PATRIMOINE DÉLIVRER

une carte gratuité monuments historiques pour les moins de 25 ans.

INSÉRER obligatoirement un volet culturel dans les contractualisations avec les conseils généraux et les agglomérations.

AIDER à la diffusion de la jeune création en tissant un réseau alternatif (bars, restaurants…). La Région pourrait financer 25 % du cachet des artistes.

MULTIPLIER les expositions itinérantes dans les lycées.

BÂTIR une artothèque et une diffusion généralisée des œuvres du FRAC.

CONCEVOIR des mini Jeux

INTENSIFIER les échanges

Olympiques Lycéens du Respect et du Fairplay en lien avec les ligues et les fédérations.

internationaux avec le financement de « 9 000 parcours de mobilité » par an.

SOUTENIR le bénévolat indis-

RECONNAÎTRE le Languedoc-

pensable à la pratique amateur et à la vie des clubs. Financement d’une fondation du bénévolat sportif, création d’un pool de véhicules pour les déplacements des équipes, aides financières adaptées.

L’EMPLOI COMME PRIORITÉ CRÉER 5 000 emplois-tremplins pour les jeunes de 18 à 25 ans.

DRESSER une véritable carto-

METTRE EN ŒUVRE

débit pour les ménages et débuter le plan très haut débit pour les zones d’activités.

RENFORCER les aides d’urgence aux entreprises en donnant plus de moyens aux sociétés de capitaux risqueurs mais aussi en créant un fonds Urgence Entreprise.

en multipliant les anneaux mais aussi en accueillant un yachtingclub de haut niveau et en faisant de notre région une étape des courses méditerranéennes.

une politique de reconversion des terres arrachées. La terre agricole restera à la terre agricole. Accompagnement de l’installation des jeunes agriculteurs.

ACCENTUER le rôle citoyen

une aide à la consolidation. Une prime versée à une entreprise qui signe un CDI à l’issue d’un CDD.

des vignerons et des paysans en proposant la Création d’un contrat régional d’exploitation. Il concernerait des critères non économiques (entretien du paysage notamment, rôle sur l’environnement, utilisation de la biomasse…).

LANCER 4 pôles de dévelop-

DÉVELOPPER l’aquaculture

pement économique interrégionaux avec : Catalunya/Roussillon, Gard/Vallée du Rhône, Aude/Midi Pyrénées, Lozère/Auvergne.

écologique responsable et recentrer les aides en conséquence.

ENGAGER

CRÉER un fonds de solidarité pour les artisans en difficulté.

INNOVATION RECHERCHE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR SIGNER un contrat quadrien-

CRÉER une cité internationale

DÉVELOPPER le nautisme

POURSUIVRE les aides

ALLER au-delà du plan haut

RÉHABILITER le centre technique national de Font-Romeu pour l’accueil d’équipes sportives internationales.

VITICULTURE AGRICULTURE à la modernisation et à la commercialisation (mise en marché, marketing, cavistes…).

de glisse et les sports extrêmes. Faire du Languedoc-Roussillon « la Californie française » pour devenir un haut lieu de ces pratiques.

DÉVELOPPER les sports

SOUTENIR le dynamisme de la recherche régionale : appel d’offres annuel sur les grands projets scientifiques d’intérêt régional.

graphie des espaces disponibles pour l’accueil d’activités. Création d’un portail numérique.

nal de l’enseignement supérieur avec les universités dans le cadre du plan Campus pour : accompagner les étudiants en difficulté sociale ; encourager la mobilité interrégionale des étudiants ; internationaliser l’offre de formation ; promouvoir l’aménagement durable et l’expertise du territoire.

SPORT

Roussillon comme un réel pôle de recherche (développement durable, biotech, physique…).

SOUTENIR les filières de produits de qualité (expérimentation, modernisation des moyens de production, structuration des filières, promotion). Professionnalisation et organisation des activités de la pêche, de l’ostréiculture et de l’aquaculture. FAVORISER les circuits courts, la production locale, les filières de qualité : AOC, bio…

COHÉSION SOCIALE DOUBLER le parc régional de logements sociaux. S’ENGAGER

pour une vraie rénovation urbaine de tous les quartiers.

RENDRE les loyers et

des jeunes.

logements moins chers : financer les mesures pour faire baisser les charges de chauffage…

INSTALLER une agence

INSTALLER un centre

territoriale de développement et accompagner les entreprises innovantes.

CONSACRER une enveloppe de 3 millions d’euros pour la recherche et l’innovation.

ressource de l’économie sociale et solidaire.

DOTER des fonds partenariaux pour soutenir la création et le développement des entreprises de l’économie sociale et solidaire.

CRÉER un service public

régional de la vie associative.

TOURISME ÉTENDRE les périodes de saisons d’activités touristiques.

REQUALIFIER les hébergements avec des aides à la modernisation (gîtes, hôtels, chambres d’hôtes). DÉVELOPPER un service tourisme pour une réponse rapide (portails, centrales d’accueil téléphonique).

LANCER une mission pour adapter notre littoral aux exigences touristiques modernes et écologiques.

INSTALLER des opérateurs prescripteurs pour tendre vers un site de réservation unique.

Faire du Languedoc Roussillon, la Toscane française VALORISER notre patrimoine naturel, historique, humain et culturel par des mesures importantes de promotion et d’information à l’extérieur de la région et au profit des touristes de passage.

METTRE EN VALEUR le patrimoine historique et nos cœurs de villes et de villages.

FAVORISER le commerce dans les centres-villes.

METTRE L’ACCENT sur le tourisme de nature, dit tourisme vert. Notre région possède des atouts naturels uniques pour les balades, le calme et le repos, pour la randonnée pédestre et cycliste, pour les pratiques liées aux rivières et aux forêts, pour les sports de nature.

AFFIRMER que le développement touristique passe nécessairement par l’amélioration des infrastructures d’accès à notre région et de circulation sur notre territoire.

CRÉER un art de vivre de notre région : œnotourisme, valorisation des cultures bio…


DU LANGUEDOC-ROUSSILLON TRANSPORTS

SANTÉ

RÉALISER la Ligne à Grande

AIDER à l’installation de jeunes

Vitesse (LGV) et TER grande vitesse inter-cités.

ROUVRIR

définitivement la rive droite du Rhône.

DÉVELOPPER le transport intermodal avec un billet unique (bus, train, tram…).

AIDER au développement du covoiturage par la création d’un portail de réservation.

PLAFONNER le coût des abonnements intra régionaux domicile-travail avec un objectif de 1 euro par trajet ou 50 % du coût global pour les transports interrégionaux.

INVESTIR une part du budget pour améliorer l’accessibilité des transports et des gares pour les personnes handicapées. Objectif : 50 % de voyageurs en plus, de meilleures infrastructures et un confort garanti dans les TER.

PROJETER des pôles d’échanges multimodaux à Lunel, Baillargues, Frontignan, Marguerittes, Perpignan, Castelnaudary…

LANCER une offre « TER bateau » (taxi-maritime) sur le bassin de Thau et de port en port sur l’ensemble du littoral.

médecins en zones rurales.

FINANCER des bus d’infosanté qui sillonneront les cinq départements du LanguedocRoussillon.

PRÉSERVER nos jeunes des dangers de la route : gratuité des TER pour les 16-25 ans les week-ends (du vendredi à 18h au dimanche à minuit).

ÉDUQUER à la sécurité routière : la priorité sera donnée à un parcours de prévention qui intégrera les premiers secours, la conduite des deux roues et la prise de conscience du véhicule (vélo, moto, voiture).

FAVORISER la création et la formation aux métiers d’aide au maintien à domicile (personnes âgées).

INFRASTRUCTURES AÉROPORT AGENCER

une seule zone aéroportuaire Nîmes-Montpellier sur le modèle Roissy-Orly avec une navette dédiée.

ACCUEILLIR 500 000 nouveaux touristes par an avec l’ouverture de 10 nouvelles lignes low-cost.

Valoriser le littoral

DÉVELOPPER une offre touristique aéroportuaire en liaison avec des tour-operators.

VOIES NAVIGABLES RENFORCER l’offre de commerces et de services sur le littoral.

DIVERSIFIER l’offre et l’adapter à tous les types de tourisme.

AMÉLIORER la qualité des eaux de baignades et celle des plages (hygiène, sécurité, préservation des espaces naturels). FAIRE ÉMERGER une offre diversifiée en soutenant les initiatives privées : restauration de qualité adaptée, aménagement des terrasses, des devantures, commerces itinérants, hébergements…

MODERNISER les ports et quais d’honneur des stations balnéaires du Languedoc-Roussillon. Force est de constater que notre région ne dispose que faiblement de produits de gamme supérieure, à forte valeur ajoutée. Par manque de ressource, une part de l’hôtellerie traditionnelle n’est plus à niveau. Nous interviendrons afin de soutenir cette nécessaire remise à niveau et la diversification de l’offre touristique.

METTRE EN VALEUR le patrimoine des écluses du Canal du Midi et des chemins de halage.

SOUTENIR un festival itinérant sur les voies navigables à l’image de Convivencia du Canal du Midi ou sur le Canal du Rhône à Sète. OSER un grand plan de réhabilitation et de mise en valeur du canal du Midi avec les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées.

LES PORTS METTRE EN PLACE une synergie de l’offre portuaire régionale avec Port Vendres, Portla-Nouvelle, Sète et les ports sur le Rhône de Laudun l’Ardoise.

FAIRE du port de Laudun l’Ardoise le modèle du port multimodal fluvio-maritime, ferroviaire et routier du XXIe siècle.

RETROUVONS NOS VALEURS IMPLANTER un projet qui vise à combiner l’acheminement de remorques par voie maritime pour transbordement direct au port sur wagons spéciaux.

ENVIRONNEMENT S’ENGAGER à faire de notre région l’éco-région la plus performante d’Europe avec des objectifs chiffrés précis : réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2016 pour atteindre 30 % en 2020 sur les activités dépendant du Conseil régional.

AUGMENTER de 50 % les budgets consacrés au développement des énergies renouvelables.

OUVRIR un fonds rechercheinnovation pour soutenir les entreprises qui investissent dans l’avenir et dans la mutation écologique de nos entreprises.

IMPLANTER des agriparcs dans les villes de la région.

LA FILIÈRE BOIS INTÉGRER dans les demandes de subventions de financement des bâtiments publics (salles polyvalente, halle des sports…) une obligation d’équipement en énergies renouvelables. IMPLANTER un réseau de chauffage à bois dans au moins une ville moyenne par département sur le modèle de Mende (Limoux, Lodève, Bagnols, Prades…)

L’EAU INTERVENIR dans un programme concernant la gestion des eaux usées avec un plan de modernisation des stations d’épuration.

CRÉER une bourse régionale finançant les recherches permettant l’économie de son utilisation en matière agricole, industrielle, ménagère…

OSER un pôle de compétitivité mondial « Eau ».

GESTION DES DÉCHETS PROJETER la création d’un centre de déchets Ecopoles de l’Ouest Héraultais.

DÉVELOPPER une filière de valorisation des déchets de recyclage.

PROMOUVOIR

des formations dans ce secteur à l’image de celles des énergies renouvelables.

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES BÂTIR un plan photovoltaïque avec la généralisation du solaire photovoltaïque sur tous les bâtiments régionaux anticipant ainsi la future réglementation 2020 sur les « bâtiments à énergie positive ».

ÉTENDRE de façon maîtrisée des centrales solaires photovoltaïques sur des zones non concurrentielles avec la production agricole.

LA PRÉVENTION DES INONDATIONS RELANCER une politique active en s’appuyant sur l’Observatoire Régional des Risques Naturels. Créé en 2006 comme un outil partenarial, il associe les principaux acteurs régionaux de la prévention des risques naturels à l’échelle régionale.

LES JEUNES (15-25 ANS) ÉTABLIR des tarifs préférentiels pour les transports, la culture et le sport.

METTRE EN LIGNE et rendre accessible gratuitement tous les enseignements en région afin de garantir l’accès au savoir pour tous via Internet.

OUVRIR un fonds pour soutenir la vie associative et l’éducation populaire : développement des Point Infos Jeunes et des MJC.

Le Pass contraception

Sous le contrôle d’un médecin ou d’une infirmière scolaire, accès gratuit à une consultation médicale, à tous les modes de contraception et, si nécessaire, à des analyses médicales.

Pack autonomie des jeunes Accès au logement Dépôt de garantie par la voie d’un prêt à taux zéro ou garantie d’un prêt auprès de la banque aux jeunes, caution locative, construction CROUS/ Logements étudiants.

Accès à la santé Prise en charge d’une partie de la mutuelle pour les jeunes les plus démunis.

Accès au permis de conduire pour les apprentis et les jeunes en recherche d’emploi.


RETROUVONS RETROUVONS HÉLÈNE NOS VALEURS

POUR L’AVENIR DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

AVEC

MANDROUX

TÊTES DE LISTE : ALAIN CHAMPRIGAUD ET YAMINA MAMOU

1. ALAIN CHAMPRIGAUD Agronome - Secrétaire Fédéral PS 2. YAMINA MAMOU Cadre supérieur Présidente d’association 3. YOUSSEF BOUNOUA Agent hospitalier - Vice-Président de l’Agglomération de Narbonne 4. SYLVETTE BAUDA Directrice d’établissement La Poste 5. JEAN-FRANCOIS SAUVAGET Enseignant retraité Secrétaire Fédéral PS 6. SYLVIE SEGUY Professeur Maire honoraire de Termes 7. GUILLAUME DUFOUR Kinésithérapeute Secrétaire de Section de Saint-Laurent de la Cabrerisse 8. CLAUDINE HELIMET Animatrice auxiliaire de vie scolaire

2.CHRISTINE LAZERGES Professeur des Universités Ancienne députée et 1re VicePrésidente de l’Assemblée nationale

4. FRANÇOISE AKOUM Enseignante-chercheuse Ex-Conseillère Municipale de Nîmes 5. BRUNO MANGIN Pharmacien Ex-Maire Adjoint de Nîmes Conseiller Général 6. GHISLAINE PAGES Responsable associative Secrétaire Fédérale PS 7. KAMEL BELKACEMI Enseignant - Conseiller Fédéral PS 8. MIREILLE DAVID Conseillère Municipale de Pujaut Conseillère Fédérale PS 9. FREDERIC FONTAINE Secrétaire administratif Conseiller Fédéral PS 10. KHADIJA AOUDIA Avocate 11. CHRISTOPHE BOUYALA Chef d’entreprise 12. ANNE WARNERY Formatrice - Conseillère Municipale d’Aimargues

10. CHRISTINE GUIRAUD Retraitée

13. JOEL PEREZ Employé - Président d’association

11. BERNARD MARTY Retraité

14. CHRISTIANE THOMAS Professeur Conseillère Fédérale PS Responsable syndicale

GARD

15. JEAN-JACQUES THOUVENIN Retraité EDF 16. MARIANNE BERNEDE Journaliste 17. DIDIER PAQUETTE Conseiller technique - Adjoint au Maire de Langlade - Responsable syndical 18. BRIGITTE PHILIBERT Assistante de direction

19. ALEXANDRE PISSAS Chirurgien - Maire de Tresques TÊTES DE LISTE : PATRICE PRAT ET CHRISTINE LAZERGES Conseiller Général 1. PATRICE PRAT 20. ANNE-SOPHIE DEDIEU Enseignant Étudiante - Conseillère Municipale Vice-Président du Conseil Général de St-Christol-lez-Alès et Maire de Laudun

18. MOHAMED BOUJADI Proviseur adjoint Responsable d’association 19. EDITH ALBERT Inspectrice d’Académie Honoraire 1re Adjointe au Maire de Murviel-LesBéziers

3. BENJAMIN MATHEAUD Créateur de site Internet Conseiller Municipal d’Alès Secrétaire Fédéral PS

9. JEAN COSTADAU Conseiller Municipal de Bages

12. BEATRICE MICHEL Avocate - Sallèle d’Aude

HÉRAULT TÊTES DE LISTE : HELENE MADROUX ET PAUL ALLIES

1. HELENE MANDROUX Médecin Maire de Montpellier 2. PAUL ALLIES Professeur des Universités Secrétaire National adjoint à la rénovation PS - Conseiller Régional 3. VERONIQUE PEREZ Commerçante Vice-Présidente de la CCI 4. FRANCIS NAVARRO Professeur de Médecine - Chirurgien 5. DOLORES ROQUE Professeur - Conseillère Municipale de Béziers 6. PIERRE BOULDOIRE Maire de Frontignan Président de l’Agglomération de Sète 7. NADIA MIRAOUI Conseillère Municipale de Montpellier Responsable associative

20. LAURENT MAITRE Secrétaire de Section de Vailhauquès 21. HELENE GASC-RATINEY Infirmière Conseillère Municipale de Béziers 22. CHRISTIAN TURREL Ingénieur - Maire de Loupian 23. MICHELINE LAMBERT Sans profession 24. PHILIPPE MOISSONNIER Directeur Secrétaire de Section de Lunel 25. MALIKA MOKEDDEM Ecrivain 26. JEAN-LOUIS MARTIN Entrepreneur International de rugby Béziers

LOZÈRE

8. CHRISTIAN BILHAC Maire de Peret Président des Maires Ruraux 9. RENEE BOSONI Maire du Triadou 10. CLAUDE BARRAL Conseiller Général de Lunel 11. MAGALIE COUVERT Adjointe au Maire de Montpellier 12. JEAN-MICHEL DUPLAA Conseiller Général Conseiller Municipal de Béziers 13. JOSETTE SAINTE-MARIE Retraitée CNRS Responsable associative 14. JEAN-LUC BONNET Avocat - Président d’association 15. REGINE SOUCHE Inspectrice finances publiques Adjointe au Maire de Montpellier 16. JOEL RECASENS Architecte - Secrétaire de Section à La Paillade

PYRÉNÉES ORIENTALES TÊTES DE LISTE : JACQUELINE AMIEL-DONAT ET CHRISTIAN BENEZIS

1. JACQUELINE AMIEL-DONAT Professeur des Universités Avocate - Conseillère Municipale de Perpignan 2. CHRISTIAN BENEZIS Médecin du Sport engagé dans la lutte contre le dopage 3. LAURENCE REKAS Directrice marketing - CDC 4. LAURENT DAUBA Enseignant énergies renouvelables 5. CLAUDIE MARTINVILLE Directrice qualité sécurité Responsable associative 6. MATHIEU PY Etudiant 7. FRANÇOISE TIBAU Infirmière - CDC - Conseillère Municipale à Saint-Laurent de Cerdans - Conseillère Communautaire Haut-Vallespir 8. GEORGES MASSOLS Agriculteur

TÊTES DE LISTE : RENE CAUSSE ET LALLIA MIRAOUI

1. RENE CAUSSE Maire de Pourcharesses 2. LALLIA MIRAOUI Agent d’entretien - Mende 3. REMI NOEL Secrétaire de Section de Florac 4. LAURIANNE SIMON Sans emploi - Le Malzieu-Ville 5. AIME BERAUD Retraité

9. EMITA DIAZ DE BEGAR Secrétaire médicale Conseillère Municipale de Saint-Estève 10. CLAUDE PERRAMOND CDC - Responsable associatif 11. HUGUETTE DIES Régisseur Responsable associatif 12. LIONEL TONON Cadre 13. MARGUERITE AUMONT Inspecteur du Travail 14. JORDI VERA CDC - Conseiller Municipal de Perpignan

17. DOMINIQUE ANTONMATTEI Principale de Collège

SOUTENEZ-LA LISTE POUR L’AVENIR DU LANGUEDOC-ROUSSILLON APPORTEZ VOTRE SOUTIEN FINANCIER : Etablissez votre chèque à l’ordre de Michel Fourteau, mandataire d’Hélène Mandroux et envoyez-le à : Permanence électorale d’Hélène Mandroux 5 Grand rue Jean Moulin 34000 Montpellier

RETROUVONS NOS VALEURS, AVEC HÉLÈNE MANDROUX

WWW.MANDROUX2010.FR

mail : h.mandroux@laposte.net

TEL PERMANENCE : 04 67 60 82 44

Ne pas jeter sur la voie publique - Vu le candidat - Crédits photos : Marc Ginot, Fotolia, J. Debru

AUDE


Notre projet pour le Languedoc Rousillon