Issuu on Google+

TECHNOLOGIE

Conduite : la voiture prend le pouvoir Les dispositifs d’assistance à la conduite vont inonder le marché automobile dans les deux années à venir.

N

DR

ul doute que la voiture de demain radar embarqué. Le système est secondé son minivan B-Max également présenté à sera si intelligente qu’elle pourra d’un dispositif, nommé City Safety, qui Genève. Nissan et General Motors ne sont se passer d’un conducteur. Ou se charge de freiner automatiquement le pas en reste et travaillent sur des systèmes presque. Pour Bill Ford, président de Ford véhicule si un obstacle est détecté, ainsi similaires, tout comme Honda. aux États-Unis, les constructeurs ont tout que d’un système d’aide au maintien dans Les véhicules chargés de se surveiller intérêt à miser sur la voiture autonome. la voie fonctionnant avec des caméras de mutuellement à l’aide de caméras et de Celle qui freine ou accélère toute seule sur surveillance des marquages au sol. Ford, de radars devraient être commercialisés les routes encombrées grâce à ses détec- son côté, a aussi intégré un système de frei- massivement dans les années à venir. À teurs, évitant ainsi les petits accrochages nage automatique, l’Active City Stop, dans l’horizon 2014 en Europe, et dès l’année sources de bouchons. prochaine aux États-Unis. De nombreux acteurs Cet été, l’association Amedu secteur automobile rican Trafic Safety expérisont sur le créneau. mentera d’ailleurs sur les Par exemple, le suédois routes de l’État du MichiVolvo, qui a présenté sa gan pas moins de 3 000 vénouvelle V40 au salon hicules équipés de divers de l’automobile de Geéquipements d’assistance nève (qui s’est déroulé au conducteur. L’objectif du 8 au 18 mars). La à terme est évidemment V40 inaugure, sur ses de réduire le nombre de modèles à boîte automorts sur les routes (encomatique, une fonction re 33 000 aux États-Unis, embouteillage (Queue le chiffre le plus bas deAssist en anglais) qui a puis 1949). Celui de Volvo pour mission de mainà l’horizon 2020 va beautenir une vitesse adapcoup plus loin : zéro mort Bientôt, la voiture s’arrêtera d’elle-même pour laisser traverser les piétons. tée. Et cela grâce à un sur les routes ! ■ H.C.

C’ÉTAIT DANS

FINANCIAL TIMES Quotidien, Royaume-Uni

LES ANGLAIS, CHAMPIONS DE LA PRODUCTIVITÉ LA DÉCISION DU GROUPE NISSAN, qui va agrandir son site de production de berlines dans le nord-est de l’Angleterre, créant ainsi 2000 emplois, est venue réchauffer le cœur d’un pays qui, progressivement, s’est habitué à l’idée qu’il n’était plus capable de fabriquer quoi que ce soit. Le constructeur automobile japonais a choisi de s’installer à Sunderland plutôt que dans son usine de Madras, en Inde, en raison de la productivité record des ouvriers britanniques. En Angleterre, l’industrie automobile – détenue pour une bonne part par des groupes étrangers – est aujourd’hui un îlot de relative prospérité, soutenue notamment par la demande des pays émergents. Le secteur a attiré, ces dix-huit derniers

mois, pour 4 milliards de livres (4,8 milliards d’euros) d’investissements, injectés par des constructeurs tant nationaux qu’étrangers au nombre desquels Jaguar, Land Rover, Ford, BMW, Bentley, Toyota et Lotus. […] L’occasion de rappeler que le Royaume-Uni possède encore des sociétés de rang mondial dans des domaines comme l’aéronautique, la défense, l’automobile et la pharmacie, et que les exportations industrielles pèsent plus lourd dans son économie que les services financiers. Ce qui place notre pays juste derrière la France, n’en déplaise à Nicolas Sarkozy qui déclarait encore récemment que nous n’avons « plus d’industrie ». ■ BRIAN GROOM ET ANDREW BOUNDS

Avril 2012 La revue no 21

030-031 RV21 OER 07.indd 31

31

20/03/12 19:05:55


LaRevueAssistanceConduite