Issuu on Google+

Spectaculaire et grandiose, Call of Duty, fidille a sa reputation, accouche d'un nouvel opus toujours aussi efficace, malgre quelques fautes de gout. Herve Cabibbo

novembre, un nouveau

est de taille : it stagit, en eftet, du second opus de Modern Warfare, la guerre moderne initiee il y a deux ans, laquelle

Call of Duty debarque

s'esl

C

'est devcnu un rendez.

vous annual incontour-

nable. Chaque mois de

ecoufe8

a

14 millions

dans les rayons, apres stefre brievement dEwoile dans de

d'exemplaires!

courts "trailers ••at extraits des scenes Ics plus spectaculaires. Un rituel savamment orchestra

UNE ACTION TOUJOURS AUSSI BIEN ORCHESTREE

par I'cditeur Activision pour des fans toujours plus nombreux. Cette fois, l'evenement

Pour Activision at Ie studio de dlweloppcment Infinity Ward, impossible de faire mains bien,

quitte

a en faire trap.

Et Ie stu-

dio demontre une fois encore sa capacite a faire dans Ie spectaculaire. En un mot, 9a va peter. Chronologiquement, Ie jeu s'installe cinq annees apres les evenements du premier opus qui se 5OI1t conclus par la mort de I'ultranationaliste russe Zakhaev. Son bras droit.

Makarov, reprend Ie flambeau et devient I'ennemi public

"'8UUARD C'estdansun

bliuard siberien qu'il faudra investir U'le base militaire russe, La tempete

de neige est aiante deveme.

numero un, avant que la Rus. s;e ne declare la guerra aux USA. .. Rien que 9a! Fidele au concept, Modern Warfare 2 propose d'incamer deux soldats en a1temance, en j'occurrence James Ramirez et Gary Sanderson, pour une action intense et, comme iI se dolt, tres diversifiee : guerilla urbaine dans Ies favelas de Rio, operation de sauvetage d'otages dans un Washington en ruines, infiltration dans une plate-fonne petroliEke ou dans un goulag en Siberie, coursespoursuites en jeep dans un cimetiere d'avions en Afghanistan ou en motoneige dans Ie bUzzard siOOrien, etc. L'action est parfaitement orchestree par les concepteurs qui ont tenu a nous faire partager plus que jamais le nee plus ultra de I'armement. On aura affaire aux annes conventionnelles habituelles at I'on prendra encore les commandes d'un Hercule


ONAIME La vari~e des missions, Ia mise en scene parfaitement maitrisee, Ia ~ de Hans Zimmer.

ON N'AIME PAS La violence gratuite et inutile dans la mission de I'aeropoo, Ia narration en retraiI par rapport.a I'opus precedent

.0\ AFGHANISTAN l 'homme Ie plus rechercne de fa p1anete se lerredans des grotles en A.fghanistan. Cela ne vous rappelle pas quetque chose ?

.0\ MASSACRE La fameuse scene de l'aeroport._

C130 pour quelques frappes chirurgicales, mais I'on aura aussi I'occasion de tirer des missiles Javelin ou de commander des drones Predator, entre autres. DE NOMBREUSES MISSIONS INDIVIDUELLES La surenehere at la demesure sont done bien la, ce qui ne plaira pas a taus. Et les fautes de gout aussi. II y a, en eftet, cette fameuse scene de l'ae~ roport qui fait polemique, et pas seulement en Russie. Au debut du jeu, vous incarnez pour une sequence un agent de la CIA infiftre au sein des troupes de Makarov, et parti~ cipez un massacre de civils dans un aeroport russe. Une sequence gratuite et pas vraJment necessaire qui aurait pu etre remplacee par une cine~ matique, Surtout, dans un elan d'hypocrisie, ActiVisionpropose aux personnes sensibles de

a

desactiver la sCQueneeau debut du ;au.IIest neter d'ailleurs que, dans Ie scenario, I'evenement declenche un conflit arme entre les Russes at les Amencains ... ce qui est un peu tire par Ies cheveux. D'ailleurs, sur cc point, cc second episode reste moins bien ficele que Ie premier qui, du point de vue narratif, etait exemplaire. Calt of Duty: Modem Warfare 2 n'en reste pas moins un jeu d'action d'exception, rythme, varie, et incroyablement mis en scene. Et, cerise sur Ie gateau, la courte durea de la campagne solo (comptez en~ tre cinq et huit heures en fane. tion de Ia difficulte choisie) cst contrebalancee par des missions individuelles, courtes mais nombreuses. qui prennent place dans les decors du jeu. Et dans lesquellcs on pourra se lancer seul ou avec un ami en ligne. Entin, reste Ie mode multijoueur, incontournable

a

pour un Call of Duty digne de ce nom. Mais, curieusement, les serveurs dedies sont pas~ ses aux oubliettes, et les joueurs qui sa connectent sont envoyes automatiquement dans des matchs avec d'autres joueurs au hasard. Ce qui va faire glincer des dents. Quoi qu'il en soit, aJors merne que ce Modern Warfare 2 deferle sur Ia planete. Activision a deja annonce Ie prochain Call of Duty. II sortira en 2010, en no. vembre ... comme il sa doit •

Editeur : Actiwtsion • www.rnoc:IemWar1are.oom

Confiqurati~

.pc,,",

~ 1 Gode rnemore 'live ~j

6 Go SU"Ie li'4Je dul'

~ Windows XP 00 SUlV!ll15

~Carte 30 256Mo

.•• BUREAU

! OVAl£

. , Pas beau a VOIr Ie bureau presidentiel ...

"'MAISON. BLANCHE ,••tout comme

••. SNIPER Usez et abusez du 10sil de sniper, efficacite garantie.

Ja MaisonBlanche .

••••COURSES, POURSUrTES Tres reussies,

les coursespoursuites dans un cimet1ere

d'avionsou dans Ies rapides

d'une riviere. Montee ,.. .•• d'adrenaline

assuree, Micro Helxlo n.606.-. '.

-

di 26 novemt!rJt;3X19 65 "


Call of duty modern warfare 2 261109