Page 1

167 février 2018

ATLANTIDE Les Mots du Monde à Nantes

{ F E S T I VA L D E S L I T T É R AT U R E S }

LE LIEU UNIQUE ET DANS LA VILLE

Du 15 au 18

février 2018


Vente en ligne : sur www.mairie-saintlyphard.fr.


ÉDITO

03

TU PARLES CHARLES ! À quoi ressemble un génie ? Peut-être bien à Charles Aznavour. Il y a quelques semaines, le chanteur estimait sur France 2 qu’il faudrait pouvoir « faire un tri » parmi les migrants qui arrivent en Europe et en France. « Il y a peut-être des génies parmi ces gens. En tout cas il y a des gens utiles, c’est sûr. » On se serait attendu à plus d’humanité de la part de ce fils d’Arméniens né en France par hasard alors que sa famille était en route pour les États-Unis. Ses parents ressemblaientils aux géniteurs d’un génie ? Si un « tri » avait été fait, ses parents auraient-ils été jugés « utiles » à la France ? Malaise. Parce qu’Aznavour ne pensait à mal mais l’improvisation sur un tel sujet ça ne passe pas. Ensuite parce que le chanteur est un tel « monument historique » qu’on n’ose pas le critiquer. On aurait aimé qu’il dise qu’il souhaite à chaque enfant d’ailleurs la réussite que la France lui a rendu possible. Et le gamin oubliera parfois même d’être reconnaissant en devenant résidant suisse. La migration, Charles, ça le connaît. Chine Dandelion

OUR S N°167 février 2018 Éditeur Popamine SARL 451 030 639 RCS 18, bd Paul Perrin, 44600 Saint-Nazaire 02 40 66 55 01 contact@popamine.com www.lehautparleur.com www.popamine.com

Directeur de publication Laurent Buchet Rédacteur en chef David Daunis Rédaction David Daunis, Magali Fenech Mise en page Julien Pouplin Publicité - partenariats David Daunis - Laurent Buchet Site internet Julien Pouplin

Collaboration de Virginie Bouyer, Malo Bray-Dunes, Tiphaine Crézé, Chine Dandelion, Yoann Duran, Alain Geffray, Gus Goldenberg, Peggy Shoes, Cyrille Taillandier. Couverture : Atlantide ©Julia Wauters Distribution Responsable : Corinne Cottineau Distributeurs-trices : Virginie Bonneau, Aurore Clivier, Cristelle Coiffard, Adrian Maquigneau, Nicolas Perron Distribution N°ISSN 1626-9578 Impression La Mouette - 44500 La Baule


04

P. 36 | Cinéma | Django au Cinématographe à Nantes

©DR Valaire

SOMMAIRE

HAUT PARLEUR #167 FÉVRIER 2018 Le magazine culturel de la Loire-Atlantique

06

09

INTERVIEW : Augustin Trapenard

LUMINEUSE : DEUX VILLES, DEUX matali crasset, DESTINATIONS : designer d’aujourd’hui Hambourg et Düsseldorf

10

12 LA UNE DU HP : Atlantide, littérature sans frontières

17

26

28

Musique

Théâtre

Danse-Cirque

17 | 100 ans de jazz à Nantes 18 | Actualités musique

26 | Actualités théâtre

28 | Actualités danse

30 | Actualités cirque


©Dormeur réveillé par une jeune fille tenant une mèche, Nationalmuseum de Stockholm.

P. 34 | Exposition | Nicolas Régnier au Musée d’ arts de Nantes

P. 19 | Musique | Valaire au VIP à Saint-Nazaire

33

36

39

Expositions

Cinéma

En famille

34 | Actualités expos

37 | Les sorties du mois

le vignoble 40 | Les bambins d’abord 42 | En famille

33 | Galerie Hasy, Spot photo

44

Chroniques 44 | Juke box 45 | Biblio 46 | Places à gagner

36 | Actualités cinéma

39 | CEP Party, cru belge dans


L'INTERVIEW

06 AU GU STI N TRA P E NA RD Journaliste et producteur radio ...

L’ART ET LA QUESTION

Journaliste sur France Inter, Augustin Trapenard met sa bonne humeur et ses envies de questionnement au service du monde des arts. Cool et curieux, il revendique une culture pop pour tous. « Je me force à oraliser mon émission, avoir un langage sérieux avec une langue de tous les jours. En plus, j’aime beaucoup les gens et particulièrement les artistes. J’aime les entendre et donc leur poser des questions ». Humblement, Augustin Trapenard nous livre ici un bout de la recette du succès de son émisssion Boomerang qu’il anime chaque matin à l’heure du second café. L’orateur sympa et éloquent que l’on appréciait déjà sur Canal + lorsqu’il parlait des bonnes sorties littéraires, a toujours démontré cette insatiable curiosité pour le monde des arts. En devenant presque un confident des comédiens, des danseurs, des écrivains et autres créateurs français et étrangers, il se démarque en rendant la création contemporaine accessible à tous en prime time radio. Paul Auster ou Olivier Adam, Orelsan ou Charlotte Gainsbourg, Sofia Coppola ou Irina Brook… Augustin Trapenard fait défiler les invités au quotidien, sans qu’ils se ressemblent, et sans rechercher forcément la rencontre prestigieuse. Même s’il nous confie qu’il serait « ravi de recevoir un jour Joni Mitchell ou Bob Dylan ». Et en ajoutant, « mais pour des raisons presque personnelles ». Et on te croit Augustin. Texte et entretien : David Daunis Photo : France Inter


« Je préfère laisser une place à une parole d’artiste totalement dissidente et étrangement libre.»

Une bonne émission culturelle pour vous ?

Elle doit être éclectique parce qu’elle doit faire varier les arts, les genres, en faisant surgir des effets de surprises avec des figures culturelles et des artistes différents. Rigoureuse également, car c’est facile de faire une émission culturelle mais c’est plus compliqué d’en faire neuf-cents. Avec l’idée de bien la construire, d’anticiper sa programmation avec toujours cet objectif de prendre autant de temps pour un invité ou un autre, autant pour une chanteuse que pour un intellectuel étranger ou pour un artiste d’art contemporain. Et pour finir, curieuse, car c’est ce qui nous guide pour nous ouvrir à d’autres horizons.

La vôtre tend-elle à respecter ces critères ?

Je souligne sans mépris ni méchanceté que travailler sur France Inter n’est pas comme travailler sur Europe 1 ou sur RTL. Boomerang est une émission qui doit respecter une mission de service public, ce qui pour moi a un sens véritable. Dans mon émission, je donne la parole à un artiste confirmé, plutôt établi, pour qu’il nous parle du monde, de son art et de son œuvre. Et ce cadre remonte à la construction de l’émission qui m’a été commandée par Laurence Bloc il y a quatre ans.

Des artistes invités chaque jour, pour des auditeurs nombreux ?

Autour d’un million d’auditeurs pour cette tranche du matin. Sachant que pour moi la culture n’a aucun sens si elle n’est pas envisagée avec son rapport au monde et à l’universel. Il s’agit donc bien de s’adresser à tout le monde, sans aucun snobisme. Et j’ajoute que tous les artistes ont aussi une place dans cette émission. Aussi bien la chanteuse Louane que l’écrivain Pierre Bergounioux ou Gérard Depardieu. Et j’attends que mon invité m’interroge, qu’il interroge le monde dans lequel on vit, et qu’il nous parle de l’art qu’il exerce. Je pense que tout mérite questionnement. Et d’ailleurs je pense que mon métier est vraiment un questionnement. Dans le choix des invités, il faut dire que

quand je reçois un écrivain, je sais que son livre est disponible sur le net et en librairie, et que lorsqu’il est un artiste des arts vivants, je veille à ce que son spectacle tourne dans toute la France. Ça ne m’intéresse pas de parler à Paris ou de ne satisfaire que les auditeurs et les producteurs parisiens.

En

quoi cette parole de l’artiste est si importante à vos yeux ?

Parce qu’elle défie quelque chose, avec de temps en temps une certaine forme de folie, à la fois de résistance et de dissidence, je crois qu’il est tout à fait salutaire d’entendre la parole de l’artiste aujourd’hui. Je ne recherche ni la parole souvent suturée de l’expert, ni celle du politique que l’on connaît déjà, ou celle du journaliste qui est celle d’une rédaction. Je préfère laisser une place à une parole étrangement libre, parfois erratique, une parole qui parfois tremble, et qui dérange aussi parfois.

Avez-vous l’impression de vivre une époque formidable ?

Mon tempérament optimiste me force à vous répondre par la positive. Je trouve qu’elle est une époque curieuse, étrange, et ouverte sur de multiples horizons. Je remarque qu’avec internet on est face à des jeunes qui ont accès à une culture universelle, multiple, dissimulée dans le monde entier et partout. Une époque curieuse, je le répète, parce qu’elle dangereuse aussi. Il faut toujours la questionner. Alors oui elle est formidable parce qu’elle nous invite à interroger toujours plus de choses.

Notre rédaction est basée à Saint-Nazaire, est-ce une ville qui vous parle ?

Oui, je connaissais un libraire de Saint-Nazaire et je garde un excellent souvenir d’une intervention dans un lycée. Cette ville me parle pour son histoire et son engagement social. Une belle ville également. Boomerang sur France Inter - Du lundi au vendredi à 9h10


LUMINEUSE

09

Une époque / Une personnalité

MATALI CRASSET Designer d’aujourd’hui

L’univers de matali crasset est unique et repérable. Délibérément coloré, lumineux, simple et ludique. Elle chahute le mobilier, les objets, la scénographie, le textile, l’architecture d’intérieur et parfois l’espace public. Et si d’aventure vous croisez le MUMO, bus musée mobile du FRAC lors de son périple en région Pays de la Loire c’est elle qui l’a conçu ! Son maître mot : relier. Souvent créés collectivement, les objets font corps avec les personnes, ils amusent et fédèrent. Comme s’ils façonnaient l’environnement et donnaient des couleurs à l’époque : pas uniquement pour faire du beau, plutôt pour faire du sens. Design attitude ! Texte : Alain Geffray - Photo : Julien Jouanjus

« Pour moi, la couleur, c’est la vie. »


DEUX VILLES, DEUX DESTINATIONS

10

Hambourg Deuxième ville d’Allemagne avec son célèbre port, elle est l’une des cités les plus vertes du pays. Des rives de l’Alster au nouveau quartier de HafenCity, de la baroque St. Michaelis aux rues de St. Pauli, Hambourg se dévoile très chic, branchée et bohème.

l’ElbPhilharmonie

© DR

Photo de Robert Longo

Proof : Goya, Eisenstein, Longo Exposition

Le quartier des Docks d’Hambourg Balade

La pop tendre de Randy Newman Pop

Deux anciennes halles aux fruits et aux fleurs sont devenues un centre d’art contemporain d’exception : le Deichtorhallen. À L’agenda, Proof : Francisco Goya, Sergeï Eisenstein, Robert Longo, une exposition multiformes, peinture et cinéma, où trois artistes livrent leurs réflexions sur les difficultés sociales, culturelles et politiques de leur temps.

Inscrit au patrimoine mondial de l’humanité, l’incontournable site de la Speicherstadt et son incroyable enfilade d’entrepôts de briques rouges au style néo-gothique et néo-roman. De précieuses marchandises, comme du café, du cacao et des tapis persan y sont encore stockées. Symbole d’une métropole qui reste ouverte sur le monde.

La Philharmonie de l’Elbe est l’une des plus belles salles de concert du Monde. Sa programmation s’orne de musique classique et contemporaine et la pop y trouve aussi une place de choix. Preuve en février avec Randy Newman, immense compositeur de musiques de films et génériques de séries aux nombreuses distinctions hollywoodiennes.

Au Deichtorhallen, du 17 fév. au 27 mai

Front de mer de la ville

À l’Elbphilharmonie, le jeu. 22 fév. à 20h

Vols aller lundi, mercredi et vendredi

Vols retour lundi, mercredi et vendredi

NANTES : 10h15

HAMBOURG : 12h55

HAMBOURG : 12h15

NANTES : 14h50


Düsseldorf

Les trois tours de Frank Gehry

© Carte blanche

© Kamenski

Atterrissage en douceur à Düsseldorf, ville d’origine du cinéaste Wim Wenders, transporté par Les ailes du désir. Les arts, l’architecture, la mode, rien n’échappe à cette ville où modernité dialogue sans difficulté avec tradition.

Jerada de Bouchra Ouizguen

L’architecture du Quartier MediaHafen Architecture

Festival Düsseldorf photo Photographie

Jerada de Bouchra Ouizguen Danse

La Rheinpromenade en direction du MediaHafen subjugue, et constraste avec la vieille ville historique. Le port de commerce a fait peau neuve et les grands noms de l’architecture mondiale y rivalisent d’audace. Collage époustouflant. Les trois tours de Frank Gehry, danseuses intrigantes, se ploient pour séduire.

Éparpillées dans toute la ville, 50 expositions, 100 artistes envahissent galeries et lieux culturels. De tous les genres et pour tous les goûts. Au Forum, Herlinde Koelbl et Louise Dahl-Wolfe tout en élégance et surprise. Dennis Hopper à la Galerie Hans Meyer expose ses photos de 1961/1967, toute une époque.

Fascinante pièce créée en 2017 par la chorégraphe d’origine marocaine Bouchra Ouizguen pour la Cie norvégienne Carte Blanche. Les rythmes lancinants des percussions traditionnelles nous mènent aux portes du désert marocain et les danseurs magnétisent par leurs gestes hypnotiques. Un voyage dans le voyage.

Quartier des médias au bord du Rhin

Dans différents lieux de la ville, du vend. 16 au dim. 25 fév.

Au Tanzhaus, Sam. 17 à 20h et dim. 18 fév. à 18h

Vols aller tous les jours sauf samedi et dimanche

Vols retour tous les jours sauf samedi et dimanche

NANTES : 9h55

DÜSSELDORF : 11h30

DÜSSELDORF : 12h25

16h15

16h55

14h40

NANTES : 14h

18h30


LA UNE DU HP

12

AT L A N T I D E ...

LITTÉRATURE SANS FRONTIÈRES Du 15 au 18 février, la sixième édition d’Atlantide, festival des littératures, investira plusieurs lieux du centre de Nantes. Une cinquantaine d’auteurs venus du monde entier y participeront sous l’égide de l’écrivain Alain Mabanckou. Le romancier/essayiste franco-congolais Alain Mabanckou, toujours bien « sapé », dirige désormais l’événement jusque-là placé sous la houlette de l’argentin Alberto Manguel. Les médiathèques, librairies, le Château des ducs, le lieu unique vont se mettre à l’écoute du bruissement du monde en invitant la littérature sans frontières. Une cinquantaine d’écrivains venus de près ou de loin, des auteurs français parmi lesquels, Céline Coulon, Philippe Jaenada, Maryam Madjidi, Lola Lafon, Antoine Volodine, des auteurs étrangers comme Santiago Gamboa, Sofi Oksanen, Pia Petersen… Au programme, des rencontres, des conversations et à noter la soirée du samedi entièrement consacrée à la liberté d’expression. Indispensable. Une occasion d’aller au bout du monde, pour lui prendre le pouls en embarquant sur cette planche de salut frêle et forte qu’est la littérature. Fragile Radeau de la Méduse tendu vers l’avenir pour l’inventer, tentative bienvenue en ces périodes de doute où les mythes et les utopies se sont évaporés. Quatre jours où la littérature invite chacun à une errance joyeuse à la recherche de cette Atlantide égarée qui ressemble fort à une épave engloutie. Les écrivains observent le monde et titillent l’imaginaire du lecteur en lui tirant l’oreille. Salutaire. Pour éviter la surdité, la littérature se penche sur le présent pour mieux rêver l’avenir. Jouissif. Du jeu. 15 au dim. 18 fév. - Le lieu unique - Nantes - Entrée libre Rencontres au Château des ducs, dans les médiathèques et les librairies nantaises - Programme complet : www.atlantide-festival.org Texte : Alain Geffray


Cécile Coulon

Philippe Jaenada

Lola Lafon

Santiago Gamboa

Maryam Madjidi

Antoine Volodine

Sofi Oksanen

Alain Mabanckou

Pia Petersen

© DR

© D. Morzinski

© T.Härkönen

© DR

© DR

© J.F. Paga

© Lynn S. K

© H.Triay

© J.Le Berre


LE FIL HP

14

EN PROJET

l’Usine élévatoire de Saint-Nazaire

FESTIVAL Eurofonik

À Bouguenais et à Nantes, un festival précieux qui nous rattache à la tradition des musiques européennes en contournant les promotions régionalistes barbantes. En plus de variations celtiques ici et là, on entendra de la super folk suédoise (En photo, le trio Väsen) ou finlandaise, et on ira parcourir le château des Ducs pour écouter un violon norvégien, une cornemuse flamande ou des chants en langue d’Oc. Dépaysant. © Bertrand Béchard

Du 16 au 24 mars - Nantes et Bouguenais www.eurofonik.fr

©Sarah Thoren

Porteurs de projets, à vos méninges ! Le port Nantes-Saint-Nazaire lance un appel à manifestation d’intérêt sur le bâtiment remarquable de l’ancienne usine élévatoire de Saint-Nazaire. Après l’abandon du projet de centre de valorisation de l’estuaire de la Loire par le Conseil régional, le propriétaire espère une mise en valeur tant économique que patrimoniale. Consultation jusqu’au 30 mars 2018 www.nantes.port.fr

NOCTURNES Château des Ducs

Une fois par mois, les nocturnes viennent animer le musée d’histoire de Nantes avec des formes à chaque fois renouvellées. La nocturne de février accueille une quinzaine d’ensembles instrumentaux et choraux pour un parcours en musique. En mars, c’est un défi smartphone qui est lancé aux visiteurs : jouez avec votre téléphone pour remporter le prix du château. Ven. 16 fév. de 18h à 22h, jeu. 15 mars de 18h à 22h - Château des ducs - Nantes - Entrée libre

THÉÂTRE

Du côté des femmes

À la salle Vasse, une ribambelle de soirées théâtrales ou musicales placées Du côté des femmes… connues ou inconnues, d’ici ou d’ailleurs, rebelles ou dissidentes. Et à noter aussi à l’Odyssée-Orvault la pièce Les filles aux mains jaunes qui donne la parole aux femmes durant la guerre 14-18. Du lun. 12 au ven. 16 fév. - Salle Vasse/Nantes : programme complet : www.sallevasse.fr L’Odyssée/Orvault : Les filles aux mains jaunesMer. 14 fév - à 20h30 - 9/24 €


Théâtre Populaire Nantais

Depuis le 1er décembre dernier, rue de Belleville à Nantes, du mardi au samedi, ça joue. Sur l’initiative de trois comédiens, l’ancien garage est devenu le Théâtre Populaire Nantais, avec une vraie scène, avec sa cour et son jardin et une programmation pour faire jouer des textes contemporains ou classiques. Un défi pour jouer complémentarité avec les grandes salles de l’agglomération nantaise. En février, Couple ouvert à 2 Battants de Dario Fo les ven. et sam. à 19h et Cravate club de Fabrice RogerLacan du mar. au sam. à 20h45. 19, rue de Belleville - Nantes - Réservations : 02 85 52 68 16

ANNIVERSAIRE

© Maxime Bichon

Capellia a 30 ans

Sand Sisters

En 30 ans, l’espace culturel Capellia de la Chapelle-sur-Erdre a vu plus de 800 spectacles et près de 13 000 spectateurs. Une belle aventure que la structure fête dignement : une visite décalée réalisée par la Cie À toute vapeur, des marionnettes à fil par la Cie La Salamandre, des contes et des musiques urbaines, et bien sûr : gâteau et bougies. On clotûre avec les Sand Sisters à 20h30 pour un concert swing de haut vol. Sam. 17 fév. dès 14h30 - Capellia - La Chapelle-surErdre - Gratuit


MUSIQUE

17

C É L É B R AT I O N

....

100 ANS DE JAZZ Un siècle déjà que le jazz a débarqué en Europe, alors voilà ce bel anniversaire célébré lors d’un fiévreux mois de février nantais.

Harlem Hell Fighters

12 février 1918, Théâtre Graslin de Nantes. Le jazz, courant musical formidable d’ouverture, résonne pour la première fois sur le continent grâce à l’orchestre d’un régiment de volontaires afro-américains, dirigé par le lieutenant James Reese Europe. Venus comme les autres combattre l’enfer, ils apportent aussi un peu de la joie du jeu jazz qui aide à dépasser les difficultés. Exactement cent ans plus tard, le même écrin retrouvera, grâce au duo saxophone-accordéon d’Émile Parisien et Vincent Peirani ou le Paul Lay Trio, ce jazz originel. La prestation des premiers jazzmen sera revisitée par l’OrphiCube d’Alban Darche. Ça swinguera tout autant au Pannonica,

avec l’initiation tout public « Rag’n’Boogie » du pianiste Sébastien Troendlé. Car un siècle, ça se fête ! Les mordu·e·s d’échanges culturels franco-américains apprécieront également les conférences et l’exposition La Guerre du Jazz, qui se tiendront à l’Espace Cosmopolis. Du swing dans l’air, pour dire merci. 100 ans de jazz, le concert du siècle - Théâtre Graslin - Nantes - lun. 12 fév. à 19h - de 15 à 25 € Exposition : La Guerre du Jazz, inaugurée le 24 février par une journée de conférences autour du jazz - Espace Cosmopolis - Nantes - gratuit Texte : Gus Goldenberg Photo : DR


© Rodrigo Castro

18

Pierre Lapointe

© Raphaël Lugassy

© DR

MUSIQUE

Mademoiselle K

Tanika Charles


Cosmos 1969 Musique mémorielle

Thierry Balasse et ses musiciens mettent en musique les premiers pas de Neil Armstrong sur la lune en reprenant des titres des Pink Floyd, David Bowie, King Crimson et The Beatles, pour un voyage intersidéral. Pour mélomanes exigeants. Mer. 7 fév. à 20h30 - Le Théâtre - Saint-Nazaire - 14/25 €

Belle & Sebastian |

Pop feel-good

Boss incontesté de la pop de chambre pendant vingt ans, le clan écossais de Stuart Murdoch a entamé un virage feel good réussi avec des morceaux mi-disco mihippies sautillants. Vive le Belle & Sebastian nouveau ! Ven. 9 fév. à 20h – Stereolux – Nantes – 24/29 €

Welcome Canada : Valaire |

feat. Alan Prater + Tanika Charles

|

À la fois rebelle, énervée et cruellement séduisante, Mademoiselle K s’est taillée une place de choix dans la famille du rock français tant son rock, sans concessions, toutes guitares hurlantes, ne s’accommode d’aucun effet de style superflu. Jeu. 8 fév. à 21h – Le VIP – Saint-Nazaire – 13/18 €

|

Sam. 10 fév. à 21h – Le VIP – Saint-Nazaire – 11/16 €

Pierre Lapointe

Chanson

Pierre Lapointe n’est pas le fils de Boby mais possède ce don pour faire sonner les mots et prouver que la langue française peut se conjuguer à merveille avec légèreté pop. Le Québécois développe en chanson un univers singulier et résolument moderne. Jeu. 8 fév. à 20h – Stéréolux – Salle Maxi - Nantes – 19/24 €

|

Lenparrot

Pop minimale

Romain Lallement, visage de la scène pop nantaise, est Lenparrot. Le voilà avec un premier disque spleenesque et élégant, And Then He, qu’il présentera avec ses invités le samedi, puis entouré d’un quatuor à cordes le dimanche. Sam. 10 fév. à 20h30 et dim. 11 fév. à 19h – Le lieu unique – Nantes - 10 €

Soul

Feuille d’érable en cocarde, honneur est fait à la scène canadienne avec l’accueil de deux groupes de Montréal et Toronto hauts en couleur pour une soirée placée sous le signe de la soul, du funk, du jazz et du rythm and blues.

Mademoiselle K

Rock

|

Les Nuits de l’Alligator - Kepa |

Blues Rock

Pour cette nouvelle édition des Nuits de l’Alligator, cap sur plusieurs découvertes musicales en provenance du Niger, de la Turquie et de Bayonne avec Kepa, bluesman habité par les fantômes d’un « power blues » tout droit sorti du bayou.

Jeu. 15 fév. à 20h30 – Stéréolux – Salle Micro – 9/14 €

Stranded Horse

Folk / Musique mandingue

Yann Tambour aka Stranded Horse offre une œuvre délicate et mélancolique, un voyage aux croisements d’une folk anglo-saxonne et d’une musique mandingue d’Afrique de l’ouest. Sa voix claire et la kora de Boubacar Cissokho se marient dans un mélange vaporeux et pur. Jeu. 15 fév. à 20h30 – L’auditorium – Rezé – 5/14 €

|

Bèrtran Ôbrée

Chanson en gallo

Défenseur de la langue gallo et pilier de la musique bretonne, le rennais revient avec un nouveau spectacle. En empruntant instruments à cordes et percussions venues du Maghreb, Gherizon Papilhon promet un savant mélange ! Jeu. 15 fév. à 20h30 – Centre Marcet – Bouguenais – 10/19 €


20

Barcella

|

Carmen Maria Vega

Carmen Maria Vega

© DR

© The Judge

MUSIQUE

|

The Swingig Dice

Chanson

Swing

Jeu. 15 fév. à 20h – Piano’cktail – Bouguenais – 10/19 €

Ven. 16 fév. à 21h – Café concert Le Centre – SaintMarc-sur-Mer – Entrée libre

Pétillante, mutine, sensuelle, drôle, Carmen Maria Vega est un peu tout ça à la fois et le prouve avec son dernier spectacle, Ultra Vega qui présente en musique toutes les facettes de sa personnalité. De la chanson à la fois énergique et sensible.

|

Barcella

Déhanché obligatoire et brin de folie convoqué quand The Swingig Dice embarque le public aux origines du rock’n’roll. Un vrai bon cocktail de bonne humeur sur lequel le plus frustre de vos amis ne pourra résister à bouger ses guiboles.

|

Lesneu

Chanson

Pop

Ven. 16 fév. à 20h30 – Quai des Arts – Pornichet - 11/19 €

Dim. 18 fév. à 18h30 – Le Ferrailleur – Nantes – Prix libre

L’auteur compositeur interprète, féru de jeux de mots et de langue française, n’écrit pas seulement pour Luce ou Gaël Faure, c’est avant tout un musicien conteur amoureux de la scène. Douceur, humour et sourires au rendez-vous.

Quand il n’est pas au micro des Slow Sliders, Victor Gobbé file fabriquer des morceaux dans son bled d’enfance Lesneven dans le Finistère (d’où le blaze Lesneu). En sort une pop lascive, nostalgique, prête à s’imposer au Ferrailleur.


© DR

Lesneu

|

Krekekekekex KoaxKoax

Punk

Mais qu’est ce que c’est que ce nom de dingue ? Ceux qui ont suivi le tout premier cours de grec ancien au collège s’écrient en cœur : c’est le chant des grenouilles chez Aristophane ! Sinon, le groupe, c’est du grand n’importe quoi punk qui décoiffe. Sam. 17 fév. à 19h – Café de la Loire – Paimbœuf – Prix libre

Albert Marcœur et le quatuor Béla |

Chanson

Chanteur, poète, comédien, conférencier, Albert Marcoeur est inclassable. En compagnie du quatuor Béla pour ce spectacle inouï, l’électron libre mêle tous les sujets allant de l’école aux valises à roulettes. Du grand art ! Mar. 20 fév. à 20h30 – L’Auditorium – Rezé – 9/21 €


MUSIQUE

22

© DR

Freaks

|

Gaël Faure

Chanson Folk

Belle gueule et jolie voix, l’ex participant de la Nouvelle Star trace doucement son sillon en chanson avec son deuxième et nouvel album Regain. Une pop synthétique aux accents folk bien faite. Mar. 20 fév. à 21h – Salle Paul Fort – La Bouche d’Air – Nantes – 12,5/16,5 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

|

Juliette

Chanson française

Un phénomène Juliette. Elle est fantasque, brillante, mordante. Elle livre son panache avec générosité sur scène. Trente ans de carrière pour cette grande dame de la chanson française, sa plume aiguisée et sa voix plantureuse : incontournable.

Ven. 23 fév. à 20h30 – Capellia – La Chapelle-surErdre – 16/27 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

|

Freaks

Jazz

Sous l’impulsion de Théo Ceccaldi, figure montante de la scène Jazz et violoniste de talent, Freaks propose un Jazz bouillonnant, empreint d’une grande inventivité, qui prend sa pleine mesure sur scène au contact d’un public fidèle. Ven. 23 fév. à 21h – Salle paul Fort - Le Pannonica - Nantes – 7/15 €

|

Jean-Philippe Collard

Musique classique

Nouveau concertino à Pornic avec le pianiste Jean-Philippe Collard, soliste à la discographie aussi vaste que brillante. Il mettra à l’honneur deux compositeurs russes : Modeste Moussorgski (1839-1881) et Sergueï Rachmaninov (1873-1943). Sam. 24 fév. à 19h – Espace Val Saint-Martin – Pornic – 5/20 €


THÉÂTRE

26

|

Les soldats/Lenz

© Christian Carez

D’après Jakob Lenz et Georg Büchner. Mise en scène d’Anne-Laure Liégeois. Double spectacle... Dans Les soldats, la lumineuse Marie envoûtée par un capitaine séducteur et sans scrupules abandonne son fiancé. L’ascension sociale visée se mue en véritable descente aux enfers. La seconde partie est un portrait intime et touchant de l’auteur Jakob Lenz par Büchner. Puissant. AG Du mar. 6 au ven. 9 fév. à 19h30 - Le Grand T - Nantes 9/25 €

Home

De David Storey, d’après Marguerite Duras. Mise en scène de Jacques Guillou. Jacques et Harry assis dans un jardin discutent de tout et de rien, surtout de rien et tout y passe, la météo, les souvenirs, la famille... Kathleen et Marjorie les remplacent sur le banc et là tout s’éclaire, où ils sont et surtout qui ils sont... AG Sam. 10 fév. à 20h30 - L’Artymès Mesquer - 10 €

|

Ancien malade des hôpitaux de Paris |

D’après Daniel Pennac. Avec Olivier Saladin. Olivier Saladin, figure inoubliable des Deschiens. Une nuit aux urgences où la médecine sérieuse va côtoyer l’extravagance des personnes qui se croisent à l’hôpital. La virtuosité de Saladin s’empare de l’écriture de Daniel Pennac. Urgent, on y court et on y rit. AG Sam. 10 fév. à 20h30 - Le Champilambart - Vallet - 17/25 €, mer. 21 fév. à 20h - L’Espace de Retz - Machecoul - 19/23 €, jeu. 22 fév. à 20h30 - Le Carré d’argent - Pont-Château 17/26 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

Moi, Corinne Dadat

De Mohamed El Khatib. Collectif Zirlib. Corinne Dadat est femme de ménage, elle a 50 ans et parle de sa vie, sans détours et avec force. En scène près d’elle, une danseuse et le metteur en scène Mohamed El Khatib. Il la questionne sans complaisance mais avec délicatesse. Du théâtre documentaire, au plus près du réel. AG Mar. 13 fév. à 20h - Quai des arts - Pornichet - 9/16 €, mer. 14 fév. à 19h30 - Le Canal - Redon - 9/18 €, jeu. 15 fév. à 20h45 - Le Théâtre de Verre - Châteaubriant - 8,5/17 €, sam. 17 fév.à 20h30 - Gétigné

© Marion Poussier

|


|

Ech(A)os

D’après « Paroles de poilus » de Jean-Pierre Guéno. Collectif Les Envolés. 1914, gigantesque chaos. Des millions de très jeunes hommes de 17 à 25 ans sont mobilisés sur le front. Sur scène, un siècle plus tard, deux amis, un homme et une femme échangent sur le devoir de mémoire et sur leur perception des guerres d’aujourd’hui. AG Ven. 16 fév. à 20h30 - Athanor - Guérande - 6/15 €

De Bertolt Brecht. Mise en scène de Pierre Sarzacq. Chicago, années 20. Sous les traits d’Arturo Ui, gangster malin entouré d’une bande de malfrats, cette parabole écrite en 1941 décrit la montée du nazisme en Allemagne. Les mécanismes économiques corrompus se mêlent à la politique et au pouvoir. On plonge dans cette fable comme dans une série de politiquefiction d’aujourd’hui. AG Mar. 20 fév. à 20h30 et mer. 21 à 19h30 - Le Théâtre - Saint-Nazaire - 14/25 €

© Remi Hemmer

Places à gagner sur www.lehautparleur.com

La résistible ascension d’Arturo Ui |

Ech(a)os

Les chatouilles ou la danse de la colère |

De et par Andréa Bescond. À huit ans, Odette ne pense qu’à jouer, dessiner, chanter et rire... un jour « les chatouilles », celles d’un ami des parents font très mal... le temps passe, elle danse, elle parle, évoque les souvenirs, le passé en présence de la mère qui écoute ou pas. Étonnamment, Andréa Bescond fait rire et c’est fort et émouvant. AG Mer. 21 fév. à 20h - Quai des arts - Pornichet21/27 €

|

Going home

Écrit et mis en scène par Vincent Hennebicq. Il ne veut plus subir les humiliations et les épreuves qu’on lui inflige. Michalak l’Éthiopien, adopté par une famille autrichienne veut fuir et s’exiler... sur sa terre natale. Du Sud vers le Nord, une migration à l’envers. Un voyage tout en mots, en musique et en images. AG Jeu. 22 fév. à 20h30 - L’Odyssée - Orvault - 9/24 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com


DANSE

28

La mécanique des ombres |

© Élian Bachini

De Naïf Production. Une pièce pour trois danseurs qui, s’ils sont devenus quasi anonymes par l’absence de leur visage, trouvent à révéler leurs identités par un mouvement en partage. Trois silhouettes qui se cherchent, se rapprochent et se frottent, et se trouvent pour se connaître. DD Ven. 2 fév. à 20h30 - Le Quatrain - Haute-Goulaine - 7/15 €

|

Salam

© Ernest S Mandap

Par la compagnie ngc25 et le Ramallah Contempory Dance Festival. Une création franco-palestinienne pour cinq artistes : quatre danseurs «comme les quatre points cardinaux» et un musicien «comme un axe, celui qui les rassemble». Un mouvement chorégraphique qui libère les corps dansants, détachés de toutes les restrictions et chamailles, comme pour exposer un espace de paix, avec les différences et les questionnements de chacun. DD Ven. 2 fév. à 20h - PIano’cktail - Bouguenais 6/15 €

|

Giselle

Par le Ballet Opéra de Kiev. Assurément un des ballets les plus complexes. De surcroît, le rôle-titre de Giselle est l’un des plus techniques du répertoire, exigeant de l’interprète des qualités d’expression dramatique d’exception, passant de la joie à la folie. Quant au Ballet Opéra de Kiev, il continue de courir les grandes scènes de la planète grâce à sa maîtrise des grandes pièces classiques et modernes. Prestigieux. DD ©DR

Ven. 23 fév.à 20h30 - Palais des Congrès Atlantia La Baule - 20/40 €


|

Des Illusions

Cie 36 37. Emma, fête ses 17 ans sur le thème « Que veux-tu devenir plus tard ? » mais ne parvient pas à trouver la réponse. Face à ses invités, tous venus déguisés, elle doute et flanche sous un déluge de questionnements. Multi-récompensé, Des Illusions aborde le vertige adolescent en mêlant danse, théâtre et musique. Explosif ! TC

©DR

Mar. 6 fév. à 20h30 - Le Champilambart - Vallet - 10/16 €

|

Robot, l’amour éternel

Kaori Ito. La danseuse et chorégraphe japonaise aborde en solo la dernière partie de sa trilogie intime. Après avoir dansé avec son père et son compagnon, la voilà seule sur scène. Kaori Ito interroge « la charnière entre l’humanité et l’inhumanité, entre l’animé et l’inanimé » et va jusqu’à se demander comment elle dansera quand elle sera morte. TC Mar. 20 et mer. 21 fév. à 20h30 - Le lieu unique - Nantes - 12/23 €


CIRQUE 

30

Halka

|

Groupe acrobatique de Tanger. Au Maroc, l’acrobatie est un art séculaire. La voilà questionnée, revisitée et dépoussiérée dans un mouvement collectif à faire tourner la tête. Envoûtants, les tambours, le tar, le ribab, accompagnent l’énergie déployée sur scène par les quatorze artistes tangérois, entre prouesse et poésie. TC

© Richard Haughton

Ven. 9 et sam. 10 fév. à 20h30 et dim. 11 fév. à 17h - Le Théâtre - Saint-Nazaire - 14/25 €

Lenga

|

Le GdRA - Christophe Rulhes et Julien Cassier. C’est une forme hybride, entre documentaire anthropologique, pièce musicale et chorégraphies acrobatiques. Pendant dix ans, Christophe Rulhes et Julien Cassier ont étudié les langues en voie d’extinction. Avec le Malgache Mahery Ranaivoson et le Sud-africain Lizo James, ils manient l’occitan, le xhosa, le merina et le français à la frontière des arts. TC Mar. 21 et mer. 22 fév. à 20h et ven. 23 fév. à 20h30 - Le Grand T - Nantes - 12/25 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com


EXPOSITION

33

GALERIE HASY/LE POULIGUEN

....

Petits et grands © Samuel Hense

SPOT PHOTO

Territoires partagés, titre de l’expo/photo de quatre jeunes artistes à la Galerie HASY, espace qui offre des approches multiples et excitantes de la photo contemporaine. Mini interview de Thierry Merré, son directeur. La Galerie HASY en deux mots… TM : La galerie HASY existe depuis 2012. Elle promeut et accompagne de jeunes artistes français et internationaux et organise chaque année plusieurs expositions et une résidence. Grâce à son équipe, la galerie a une forte vocation pédagogique et s’ouvre à tous les publics. Le projet de Résidence Recherche Photographique, c’est quoi ? TM : Le but de la résidence (RRP) est de proposer à un artiste un moment privilégié et les moyens de créer. La RRP cherche à faire du lien et à présenter une démarche photographique à un

public large (scolaire, habitants de la Presqu’île) à travers des rencontres avec l’artiste et des ateliers de pratiques artistiques qui touchent à l’argentique, au numérique, à la sérigraphie. Cette année le lauréat de la RRP est… TM : C’est Samuel Hense présent dans l’expo collective Territoires partagés. Il travaille sur le paysage naturel ou urbain. La relation nature/urbain/humain est au centre de ses photographies. Si l’Humain y est peu représenté, il est toujours présent, il tend à constituer un inventaire du territoire plus subjectif que strictement documentaire. AG

Territoires partagés

|

Daphné Boussion/ Samuel Hense/ Alban Lécuyer/ Sébastien Pageot. Ces quatre photographes finalistes de la RRP s’intéressent aux territoires, aux espaces qui nous entourent. Chacun à sa manière. Samuel Hense, qui résidera à la galerie en février évoque l’imaginaire des lieux de l’enfance, les cabanes construites dans les bois. Ces espaces magiques et de rêve qui restent ancrés dans les mémoires. AG Jusqu’au 10 mars - Galerie HASY - Le Pouliguen - Ouvert le sam. et le dim. de 10h à 12h30 et de 15h30 à 17h30 - Entrée libre.


EXPOSITION

34

Nicolas Régnier

|

Peinture. L’Homme libre, première exposition monographique de Nicolas Régnier, peintre du XVIe siècle, rassemble une quarantaine de tableaux confrontés aux collections « caravagesques » du Musée des arts de Nantes. Artiste d’origine flamande il vécut à Rome puis Venise et fut influencé par Le Caravage. L’exposition est le reflet de ces deux périodes italiennes. Exceptionnel. AG Jusqu’au 11 mars - Musée d’arts de Nantes - Ouvert du lun. au dim. de 11h à 19h, nocturne le jeu. jusqu’à 21h - Fermé le mar. - 0/8 €

Olivier Jobard et Claire Billet

Photographie. L’Odyssée de l’errance. Pendant dix ans, Olivier Jobard, reporter/photographe, a parcouru les routes du Sud au Nord avec les migrants venus d’Afrique. Claire Billet, caméra/ vidéo au poing, a suivi cinq jeunes afghans entre Kaboul et Paris. Ils ont partagé fatigue, peur, attente, désillusion et donné un visage à ceux que l’on désigne abstraitement comme « migrants ». Des images pour faire face. AG Jusqu’au 17 mars - Passage Sainte-Croix - Nantes - Ouvert du mar. au sam. de 12h à 18h30 - Entrée libre

Arrivée en canoë sur une île grecque

Joe Scanlan

|

Art contemporain. Décor/Avant-poste. Double exposition qui permettra à l’artiste américain Joe Scanlan de présenter ses œuvres et de les faire dialoguer avec celles choisies dans les collections du FRAC Pays de la Loire. Peinture, sculpture, vidéo, les installations de Joe Scanlan questionnent l’art de notre époque en s’appuyant de manière personnelle et originale sur l’art conceptuel. AG

Lucy Skaer, Black Alphabet (after Brancusi), 2008

Du sam. 17 fév. au dim. 6 mai - Hab Galerie - Nantes - Ouvert du mar. au ven. de 14h à 19h - Le sam. et le dim. de 13h à 19h. Entrée libre. Du jeu. 22 fév. au dim. 26 mai- Frac Pays de la Loire - Carquefou - Ouvert du mer. au dim. de 14h à 18h Entrée libre.

© Olivier Jobard

|


Salvador Dalì

|

Peintre et sculpteur. Le musée Dalì à Montmartre est en rénovation, une aubaine pour nous, puisque la plus grande collection privée de France de Salvador Dalì est accueillie à Nantes dans l’hôtel particulier de la Rosière d’Artois. Plus de 300 œuvres originales : sculptures en bronze, livres d’arts merveilleux... Des fameuses Montres molles à l’Éléphant spatial, une occasion unique de redécouvrir «en vrai» l’œuvre foisonnante de l’immense artiste surréaliste. MF

La vision de l’ange, 1977-1984

Les enfants d’abord !

|

Art contemporain. Exposition collective. Retour de la grande exposition d’hiver du LiFE. Après avoir abordé, par le prisme des artistes, des questions de société comme le travail ou les frontières, Les enfants d’abord ! se penche sur la place que notre civilisation contemporaine accorde à l’enfant. Visions de penseurs, architectes, philosophes et artistes qui s’interrogent sur l’émancipation. MF Du 27 jan. au 1er avril 2018 - Le LiFE - Saint-Nazaire - mar. / dim. 14h-19h et mer. 11h-19h - Entrée libre

© IAR Art Ressources/Espace Dalí

Jusqu’au 31 mars - Hôtel particulier de la Rosière d’Artois - Nantes - 6/8 € - Ouv. : lun.-dim. de 10h30 à 19h30 (22h30 jeu. et ven.)


CINÉMA

36

LE CHOIX DU CINÉPHILE Par Élise Guignard

Programmatrice du cinéma Le Beaulieu à Bouguenais

Django

|

Biopic D’Étienne Comar avec Reda Kateb et Cécile de France, 2017. 1943, Django Reinhardt est au sommet de son art. Tandis que les tziganes sont déportés, lui connaît un grand succès à Paris. La propagande allemande veut l’envoyer à Berlin pour une série de concerts... Ven. 9 fév. à 14h15, suivi d’un débat sur la culture tzigane avec Christophe Sauvé et Pierre-Yves Bulteau, dim. 11 fév. à 16h15 - Le Cinématographe - Nantes

|

17e Rencontres jeune public

Un temps fort cinématographique riche pour les bambins, qui revient chaque année à la fin de l’hiver. Pour cette 17e édition, la programmation s’axe autour de l’humour et du burlesque. Wallace et Gromit, Cro Man en sortie nationale ou encore Rita et Crocodile (chronique ci-dessous) : treize pépites et deux ciné-concerts à déguster en famille. Du 28 fév. au 9 mars - Cinéma Le Beaulieu - Bouguenais - 4 € la séance - www.cinemalebeaulieu.com

Rita & Crocodile

|

De : Siri Melchior Danemark, Film d’animation, 2018, 0h40, dès 2 ans

Heartstone, un été islandais, 2017

Grands Froids

|

Cycle thématique Point besoin de mitaines, la salle Tati est chauffée, c’est donc bien confortablement que l’on pourra se plonger au cœur du grand Nord. L’occasion de (re)découvrir Au loin s’en vont les nuages, chef d’œuvre d’Aki Kaurismäki (1996) qui nous mène en musique et en mode pincesans-rire dans les ennuis de la vie d’Ilona et Lauri à Helsinki. Mais aussi Heartstone de Gudmundur Arnar Gudmundsson (2017), Thelma de Joachim Trier (2017) et Winter Brothers (voir sorties du mois). Du mer. 21 au mar. 27 fév. - Salle Jacques Tati Saint-Nazaire

Rita, 4 ans, s’amuse bien avec son ami Crocodile. Ensemble, ils apprennent à pêcher, ramassent des châtaignes dans la forêt, tentent d’apprivoiser un hérisson, partent camper dans la montagne et quand il neige, font des courses de luge. Auteure et illustratrice d’albums jeunesse, réalisatrice de films d’animation (on se souvient du Moineau qui ne savait pas siffler), Siri Melchior réalise un programme très coloré pour les toutpetits sur les joies de l’amitié et les émotions de l’enfance. Une très belle animation dont les personnages et les décors sont peints à la main avec de l’acrylique, de l’encre et de la gouache. Sortie Nationale le 7 fév.


LES SORTIES DU MOIS

37

Wonder Wheel

Jusqu’à la garde

Phantom Thread

Date de sortie : 31 janvier De Woody Allen (US) Genre : Drame Avec : K. Winslet, J. Belushi...

Date de sortie : 7 février De Xavier Legrand (FR) Genre : Thriller Avec : D. Ménochet, L. Drucker...

Date de sortie : 14 février De Paul Thomas Anderson (US) Genre : Drame Avec : D. Day-Lewis, V. Krieps...

Dans le parc d’attraction Coney Island dans les années 50 : Un ex-actrice devenue serveuse, son mari opérateur de manège, la fille de ce dernier et un séduisant maître nageur...

Miriam accuse le père de son fils de violences et demande la garde exclusive. La juge décide d’accorder la garde partagée au père qu’elle estime bafoué. Julien est pris en otage entre ses parents.

Londres, années 1950, le couturier Reynolds Woodcock et sa sœur Cyril habillent la famille royale comme les stars. Les femmes défilents dans sa vie jusqu’à Alma.

L’apparition

Winter Brothers

Lady bird

Date de sortie : 14 février De Xavier Giannoli (FR) Genre : Drame Avec : V. Lindon, G. Bellugi...

Date de sortie : 21 février De Hlynur Palmason (DK) Genre : Drame Avec : E. Crosset Hove, L Mikkelsen...

Date de sortie : 28 février De Greta Gerwig (US) Genre : comédie dramatique Avec : S. Ronan, L. Metcalf...

Jacques, reporter pour un quotidien français reçoit un coup de téléphone du Vatican : une jeune fille dans le sud-est de la France affirme avoir eu une apparition de la Vierge.

Emil travaille avec son frère dans une carrière de calcaire et traficote en vendant de l’alcool frelaté de sa fabrication. Sa mixture est accusée d’avoir empoisonné un des mineurs...

Christine «Lady Bird» McPherson est lycéenne à Sacramento. Elle vit aux côtés d’une mère autoritaire et fait tout pour ne pas lui ressembler.


JEUNE PUBLIC

39

C E P PA R T Y

....

CRU BELGE DANS LE VIGNOBLE

Cartoon, Anton Laghky Compagny, dim. 18 fév. à 16h - Le Champilambart à Vallet

Le festival jeune public fête ses quinze ans sous le signe de l’amitié avec le plat pays. Seize spectacles à voir en famille, dont six mitonnés par nos amis outre-quiévrains. CEP Party, c’est un vrai bouillonnement culturel et festif dans sept villes du Vignoble de Nantes. Pendant trois semaines, on y trouvera du rire, de l’émerveillement, et surtout du partage, pour les écoliers comme pour les familles. Dans toutes les propositions artistiques, on soulève que trois contes classiques sont revisités : Le petit chaperon rouge, La Princesse au petit pois et La Belle et la bête. Ce dernier, dans Sois belle et tais- toi, une création de François Chevallier pour le festival, est dépoussiéré par Bérénice Brière dans une version bien loin du Walt Disney.

Les belges invités montrent des talents multifacettes : du théâtre de papier (avec Au Loin), des marionnettes (La porte du diable...), ou encore de la danse (Terre ô, Cartoon...). On note également la journée du 18 février, acmé du festival au Champilambart à Vallet, avec deux spectacles et de nombreuses animations. Du 6 au 28 fév. - Vallet, Boussay, Clisson, HauteGoulaine - St-Julien-de-Concelles, Ste-Lumine-deClisson - 3/7 € par spectacle - Dès 2 ans Texte : Magali Fenech Photo : Nicolas Bomal


LES BAMBINS D’ABORD

40

AGENDA

*Poucette

Théâtre gestuel / arts visuels

*Não Não

D’après Andersen, mise en scène Pia Appelquist. Poucette est née d’une fleur et n’est pas plus haute qu’un pouce. Objet créatif entre le théâtre gestuel, le film d’animation et la création numérique, le spectacle est une bulle poétique.

Par la Cie Le vent des forges. Não est un petit bonhomme de terre qui expérimente le monde qui l’entoure. Normal, il a deux ans, alors c’est rigolo de glisser dans les flaques de boue, de taper et d’éclabousser ! Lun. 5 et mar. 6. fév. à 10 et 16h - Salle Jacques Doucet - Cordemais - 5 € Dès 2 ans

La petite casse* role d’Anatole Marionnettes et objets

Par la Cie Marizibill. Le pauvre Anatole traîne toujours derrière lui sa petite casserole rouge. Elle est encombrante, s’accroche aux réverbères, attire les animaux... Difficile de se sentir libre. Un jour, il en a assez et décide de se cacher. Une jolie fable d’après le livre d’Isabelle Carrier.

© Digital Samovar

Théâtre d’argile manipulée

Mer. 7 fév. à 15h30 - L’odyssée - La Gobinière - 5,5 /7 € Dès 4 ans

*Moustache academy Rap pour enfant

Trois agitateurs mettent leur flow et leurs moustaches au service des bambins. Entraînant, drôle et bien ficelé, on aime que cette esthétique soit mise à la portée des «morveux» par des olibrius pleins de talent. Ven. 16 fév. à 20h45 - La Fleuriaye - Carquefou - 6,5/8 € , sam. 24 fév à 16h30. - La Barakason - Rezé - 4/8 € - Dès 6 ans

© Stella K

Mer. 7 fév. à 14h30 et 16h30 - Le Piano’ckatail - Bouguenais - 3/6 € Dès 3 ans

*Au loin Marionnettes

© Cyrille Louge

Par Plastique Palace Théâtre. Un petit roi en papier nous emmène dans ses aventures inspirées de l’Odyssée d’Homère. Un spectacle épuré et poétique, à l’esthétique de papier, pour un voyage initiatique, au loin. Dim. 10 fév. à 16h30 - Salle des fêtes - Saint-Jean du Boiseau 4/7 € , mer. 14 fév. à 16h et 18h - Le Quatrain - Haute Goulaine -7 € - Dim. 18 mars à 15h30 et 17h3 - Théâtre de Retz - Machecoul - 7 € - Dès 3 ans


LES 3 CINÉ-CONCERTS DU MOIS

*NIJINSKID Festival de danse

D’Albert Lamorisse, avec F. Ripoche. Un petit garçon trouve un ballon de baudruche sur le chemin de l’école. Une complicité naît entre eux. Palme d’or à Cannes en 1956, un film qui a marqué les générations. Mer. 7 fév. à 18h30 - Théâtre de Verre- Châteaubriant - 5/10 €, dim. 18 fév. à 16h - Salle Équinoxe, Savenay - 4/10 € - Dès 5 ans

Plumes à * gogo

Par Sharlubêr et Ludovic Mesnil. Cinq dessins animés poétiques sur le thème des volatiles en tout genre. Instruments à cordes et à vent, comme bruits de bouches viennent habiller les douces images colorées. Sam. 17 fév. à 11h - Centre Lucie Aubrac - Trignac 3 € - Dès 2 ans

H2ommes * Par JéreM. Ciné concert

d’objet spectaculaire : un personnage d’animation inspiré de La Linea traverse le cycle de l’eau. Le chanteur musicien JéreM est accompagné du manipulateur Xavier Bravin. Sam. 27 fév. à 15h30 et 17h30 - Quai des arts Pornichet 5/7 € - Dès 4 ans

© Eizabeth Carecchio

Le ballon * rouge

Beau temps fort de la fin de l’hiver, le festival de danse à destination des enfants et des familles revient pour la cinquième année. Huit spectacles, un atelier danse parents / enfants et une conférence vont épicer une semaine éclatante. On souligne la présence de trois créations d’Ambra Senatore, directrice du Centre National de chorégraphie de Nantes : André Senatore (avec Jean-Baptiste André), Nos amours bêtes (photo) et En échange. Le samedi, l’Imaginarium de la Cie la Locomotive, transporte les enfants (dès 5 ans) dans un monde onirique extra-ordinaire. Pour clotûrer la semaine, les extravagants belges de la Cie la Bazooka convient les familles dans leur bal déjanté Fantastik ! : ronde de l’espace, boogiemouche ou encore patinoire de l’enfer, un final monstrueux ! MF Du lun. 19 au dim. 25 fév. - Saint-Herblain, Couëron, Nantes - Spectacles de 18 mois à 8 ans - 5/10 € par spectacle sauf L’imaginarium (5 €), Et en échange (gratuit). www.theatreonyx.fr


EN FAMILLE

42

AGENDA

*Ensemble Cirque

Par la Cie Jupon. Un duo circassien sensible qui illustre tour à tour la complicité, l’amitié, le besoin de l’autre mais aussi les luttes de domination inhérentes à chaque relation. Danse, corde et mât chinois.

Ven. 2 fév. à 20h30 - Espace Cœur en scène - Rouans - 5/10 € Tout public dès 8 ans

Comme souffler dans un * violoncelle

L’homme * d’habitude Concert - Danse

Par les Blérots de Ravel et la Cie Vilcanota. Une énergie explosive émane de ce spectacle. Rock et sonorités slaves se frottent à la danse contemporaine, dans des tableaux visuels bluffants. Mer. 21 fév. à 20h - L’Embarcadère Saint-Sébastien-Sur-Loire - 8/20 € Tout public dès 10 ans

Récit musical

Par Erwan Martinerie et François Robin. Tous deux ont joué de la musique dès le plus jeune âge. L’un avec un violoncelle, l’autre avec une cornemuse, jusqu’au jour où ils branchent leurs instruments sur un ordinateur...

©DR

Sam. 3 fév. à 18h - Athanor - Guérande - 5/10 € Mer. 21 fév. à 14h30 - le Champilambart - Vallet - 5 € - Tout public dès 6 ans

© Christophe Raynaud de Lage

Concerto pour * deux clowns Cirque / musique

*Nola Black Soul Conte musical

De Zaf Zapha, mise en scène Laurent Gachet. Viktor Bienaimé, personnage habité, nous mène sur le chemin de sa mémoire dans le delta du Mississipi. Victime d’un sort vaudou à la Nouvelle-Orléans, il doit affronter ses peurs et ses doutes pour retrouver ses souvenirs et son visage. Dim. 18 fév. à 16h30 - Salle Paul Fort - La Bouche d’Air - Nantes 5/8 € - Tout public dès 8 ans.

Par les rois vagabonds. C’est un concert de Grande Musique : Vivaldi, Strauss, Bach. Oui mais les musiciens ne sont pas dans une fosse, costume et nœud papillon. Clowns, acrobates, équilibristes et bien sûr musiciens, le duo a du talent. Dim. 25 fév. à 16h - Théâtre Quartier Libre - Ancenis - 5/15 € , Mar. 27 fév. à 20h - L’Artymès- Mesquer Quimiac 15 € - Tout public dès 8 ans


LIVRE

* Derrière l’écran Auteure : Réjane Hamus-Vallée Éditeur : Actes Sud Junior Dès 10 ans

Tout tout tout, vous saurez tout sur les effets spéciaux. Le spectateur les voitil toujours ? Qui les a inventés ? Quels risques prennent les cascadeurs ou encore comment on multiplie les figurants ? La spécialiste Réjane Hamus-Vallée, qui a réalisé sa thèse sur le sujet, se met à la portée du jeune public dans le cadre de l’exposition Effets spéciaux, crevez l’écran ! de la Cité des Sciences. Un ouvrage très complet qui raviera les fans de science-fiction. MF

CINÉMA

* Festival Télérama Même principe que le festival Télérama pour adultes : sur présentation du pass présent dans le magazine Télérama, on va voir et revoir les meilleurs films jeunesse de l’année passée pour un prix très doux (3,5 €). Le Grand méchant Renard, Un conte peut en cacher un autre, Zombillenium ou encore la Vallée des loups, entre autres longs métrages à ne pas manquer, reviendront donc sur les grands écrans des cinémas près de chez vous.

Du 21 février au 6 mars dans les salles d’art et essai.


JUKE-BOX

44

EDDY DE PRETTO Kid

[Universal Music] hip-hop chanson

Au pays du hip-hop où la provocation « testosteronée » du mâle Alpha, parfois ouvertement homophobe, a souvent fait figure de baromètre, il était une fois un petit canard qui nageait à contre-courant. Eddy de Pretto revendique le droit à la non virilité et réussit à faire rimer le flow des mots avec le flot des maux. Entre Booba et Nougaro, en quête de sens et de justesse, pesant chaque syllabe dans une urgence poétique, Eddy les bons tuyaux s’annonce comme LA révélation 2018. Malo Bray-Dunes

PENDENTIF

CARSTEN LINDHOLM

TY SEGALL

[Pias] pop électronique

[Jazznarts Records] jazz

[Born Bad Records] rock

Vertige exhaussé

Attendu par les fans alanguis depuis 2014, le successeur de Mafia Douce actualise le son d’un combo toujours plus sexy. Un groove sensuel et hypnotique - comme sur Vas-y fais le vite - habite ce second opus, qui succède logiquement aux vibrations adolescentes des débuts, car le groupe a grandi. Nouvelle voix, celle de la prometteuse Julia Jean-Baptiste, nouvelles routes, Pendentif demeure un groupe à suivre, passionnément ! Gus Goldenberg

Indspiration

Déjà le casting mis en place par le musicien en chef danois est impeccable : le trompettiste Erik Truffaz, le bassiste Reggie Washington, le pianiste John Beasley, entres autres, passent en ami. Et ils n’y vont pas de main morte dans ce bijou aux influences électroniques parfumé au sitar, où chaque instrument, essentiel, beau, y va de son histoire. À la fois cinématographique et spirituel, Indispiration donne des jours et des crépuscules neufs au world jazz. Yoann Duran

Freedom’s Goblin

Ouï FM a ironisé sur le « 10 000e album » de Ty Segall pour dire la productivité du Californien qui sort, avec Freedom’s Goblin, un opus enregistré dans cinq studios différents : 19 titres très variés, comme un maxi café gourmand. Le jeune prodige et son Freedom Band s’évadent au milieu de riffs transpirants, nous lovent dans le cosy de ballades folk, taquinent la basse disco et les cuivres free-jazz. Un album dense et exigeant, pour nous faire patienter jusqu’au suivant… Tiphaine Crézé


BIBLIO

45

Trois chroniques/trois auteurs invités par Atlantide Festival des littératures de Nantes du 15 au 18 février 2018

TROIS SAISONS D’ORAGE de Cécile Coulon

[Viviane Hamy] roman

C’est l’histoire de la famille d’André, médecin de village aux Trois Gueules, un lieu dominé par trois falaises qui semblent garder ce monde de paysans et d’ouvriers extracteurs de pierre. Le lieu est aussi important que les personnages et au fur et à mesure du roman, il prend les visages de l’enfer et du paradis. C’est là que l’auteure a placé une saga familiale sur fond d’exode rural, d’inégalités sociales et d’un secret. Dans un environnement extrême, les sentiments le sont aussi et explosent comme un orage. Cécile Coulon a ce don d’enfiévrer des scènes quotidiennes et de rendre son récit terriblement envoûtant. Chine Dandelion

LA SERPE

RETOURNER DANS L’OBSCURE VALLÉE

[Éditions Julliard] roman

[Éditions Métaillé] roman

de Philippe Jaenada

Georges Arnaud, l’auteur du Salaire de la peur, roman popularisé par le film d’Henri Clouzot, a eu une première et sinistre heure de gloire, au milieu des années 40, sous le nom d’Henri Girard, accusé du triple meurtre de son père, sa tante et la bonne de la famille. Il sera acquitté, certes, mais le doute subsiste. Philippe Jaenada, intrigué par cet acquittement, s’interroge et retrace la vie de ce personnage rocambolesque et romanesque. Dans les pas de l’auteur, nous sommes happés par cette enquête foisonnante où l’humour et le bon sens font mouche. Virginie Bouyer

De Santiago Gamboa

Un roman polyphonique où tous les personnages, colombiens d’origine, tous poètes vagabonds à leur façon se rencontrent, ou se retrouvent, à Madrid. Autour de Manuela, la jeune étudiante, Tertuliano, Juana, le consul, mettront en œuvre une vengeance, comme la cristallisation commune d’un exutoire et ce sera un retour en Colombie. Un roman dense, où se dit la violence et la complexité d’être au monde, mais un roman qui peut-être aurait gagné en puissance en s’allégeant d’une érudition parfois un peu pesante… Peggy Shoes


PLACES À GAGNER

46

Gagnez des places de spectacles sur www.lehautparleur.com

MUSIQUE

Lenga

Danse

Jeu. 22 fév. à 20h - Le Grand T - Nantes

Albert Marcœur et le quatuor Béla Chanson

Mar. 20 fév. à 20h30 - L’Auditorium de Rezé - Rezé

Gaël Faure

Pop rock

Mar. 20 fév. à 21h - Salle Paul Fort - La Bouche d’air Nantes

Juliette

Concerto pour deux clowns

Cirque

Mar. 27 fév. à 20h30 - L’Artymès - Mesquer

THÉÂTRE Ech(a)os

Théâtre

Ven. 16 fév. à 20h30 - Athanor - Guérande

Chanson

Ven. 23 fév. à 20h30 - Capellia - La Chapelle-sur-Erdre

Going home

Théâtre

DANSE ET CIRQUE L’homme d’habitude

Danse

Mer. 21 fév. à 20h - L’Embarcadère - Saint-Sébastien

Jeu. 22 fév. à 20h30 - L’Odyssée - Orvault

Ancien malade des hôpitaux de Paris Théâtre

Jeu. 22 fév. à 20h30 - Le Carré d’argent - Pont-Château

Rejoignez-nous sur lehautparleur.com pour gagner des places de spectacles ( musique, théâtre, danse, expositions, cinéma... ) durant toute l'année.


© Baptiste Lobjoy

jeu.15 fév. 20h

mar. 20 fév. 20h

CONCERT

Carmen Maria Vega

Ultra Vega Un show brûlant d’énergie, en mode Ultra.

THÉÂTRE

Les Chatouilles ou la danse de la colère Molière du Seul(e) en Scène 2016. Une interprétation d’une justesse exceptionnelle.

sam. 24 fév. 20h THÉÂTRE

Cyrano

Compagnie La Jeunesse Aimable Un festin de mots jubilatoire.

Piano’cktail 02 40 65 05 25 - pianocktail-bouguenais.fr billetterie en ligne


Hp#167fevrier2018  
Hp#167fevrier2018  
Advertisement