Page 1

166 janvier 2018

TRAJECTOIRES DU 20 AU FESTIVAL NANTES 28 JAN. DE DANSE ET AGGLO


Vente en ligne : sur www.mairie-saintlyphard.fr.


ÉDITO

03

AU MOINS UNE CHOSE QUE JE SAIS DE 2018 Il y a quelques jours, alors qu’après avoir défait le sapin de Noël, je me retrouvais désœuvrée (oui il m’en faut peu), j’ai voulu me remonter le moral en regardant ce que 2018 nous réservait d’excitant. J’ai donc tapé 2018 sur un célèbre moteur de recherche. Première réponse : calendrier 2018. Je me suis passée de cette lecture n’étant pas passionnée par la liste de saints. Réponse suivante, horreur, coupe du monde de football. Où ça ? En Russie. Une belle grand-messe pour célébrer la énième réélection de Poutine en mars 2018. Ben oui, il ne faut pas être astrologue ni voyante pour savoir qu’il va gagner. Voilà au moins quelque chose qu’on sait de 2018. Le reste, place aux surprises. Et du côté de la rédaction, on aime les surprises qui déchirent. On vous en souhaite plein. Chine Dandelion

OUR S N°166 Janvier 2018 Éditeur Popamine SARL 451 030 639 RCS 18, bd Paul Perrin, 44600 Saint-Nazaire 02 40 66 55 01 contact@popamine.com www.lehautparleur.com www.popamine.com

Directeur de publication Laurent Buchet Rédacteur en chef David Daunis Rédaction David Daunis, Magali Fenech Mise en page Julien Pouplin Publicité - partenariats David Daunis - Laurent Buchet Site internet Julien Pouplin

Collaboration de Virginie Bouyer, Malo Bray-Dunes, Tiphaine Crézé, Chine Dandelion, Yoann Duran, Alain Geffray, Gus Goldenberg, Peggy Shoes, Cyrille Taillandier. Couverture : Yui Kawaguchi Andropolaroid 1.1 ©Dieter Hartwig Distribution Responsable : Corinne Cottineau Distributeurs·trices : Virginie Bonneau, Aurore Clivier, Cristelle Coiffard, Adrian Maquigneau, Nicolas Perron Distribution N°ISSN 1626-9578 Impression La Mouette - 44500 La Baule


04

© Viola Berlanda

SOMMAIRE

P. 30 | Danse | Passo de Ambra Senatore

HAUT PARLEUR #166 JANVIER 2018 08

11

12

14

INTERVIEW : Kery James

DÉCAPANT : Simon Stone, homme de théâtre

LA UNE DU HP : festival de danse Trajectoires

LE FIL HP

17

28

Musique

Théâtre

17 | Rencontre à part :

Cabadzi versus Blier 18 | Actualités musique 27 | Musique classique

28 | Actualités théâtre


© DR

P. 22 | Musique | Nosfell à la Soufflerie à Rezé

Le magazine culturel de la Loire-Atlantique

30

34

38

Danse et cirque

Expositions

Cinéma

32 | Actualités cirque

l’homme libre 36 | Actualités expos

38 | Le choix du cinéphile

30 | Actualités danse

34 | Nicolas Régnier,

40

44

En famille

Chroniques

Les bambins d’abord 42 En famille 40 |

|

44 | Juke box 45 | Biblio

46 | Places à gagner

38 | Actualités cinéma 39 | Les sorties du mois


L'INTERVIEW

08

K E RY JA M E S Auteur et comédien ...

VIF ET MILITANT

Le rappeur et auteur de Lettre à la République met en scène et joue la pièce À Vif. La proposition d’un théâtre et d’un débat où se rapprochent et s’affrontent deux France. Sa prise de parole est souvent crue et radicale. Il dit vouloir être franc et juste, et faire bouger les consciences. Alors qu’il s’emploie à l’art du rap depuis 20 ans, pour en devenir l’ambassadeur lyriciste et engagé du genre, Alix Mathurin, alias Kery James, s’est laissé glisser vers la dramaturgie théâtrale pour mettre en scène et jouer À vif, une pièce politique et poétique qu’il joue depuis un an en France. Ça plait, parfois ça dérange. Sur scène, ils sont deux acteurs (Yannik Landrein et lui) à s’affronter, deux élèves avocats rivaux, pour une joute verbale qui décoiffe. Au centre, une interrogation : « L’état est-il seul responsable de la situation des banlieues en France ? ». Vaste débat où les questions et les sujets fusent - intégration, racisme, éducation, repli communautaire… - qui soulève évidemment les idées et les préjugés inhérents aux banlieusards et aux résidents des beaux arrondissements, à l’immobilisme ou l’engagement des gouvernants et des citoyens. À vif, c’est deux mecs en costards pour un battle de points de vue qui capte, intrigue et parfois amuse le public. Des mots qui résonnent forts, au cœur du travail d’un Kery James MC. Militant et Conscient. Texte et entretien : David Daunis Photo : KeryJamesOfficiel.com


« L’art rassemble des gens qui ne se verraient sans doute pas s’ils n’allaient pas au spectacle.»

se situent vos ambitions d’auteur lorsque vous écrivez À vif ?

Depuis 20 ans mon ambition est de faire bouger la société et l’interroger, construire des ponts entre les différentes France et proposer des espaces de dialogue. Cette pièce est la continuité de ce que j’ai fait dans ma musique, comme un condensé de ma carrière. Un texte qui vient d’un constat amer, et qui traite des contradictions de la société. Il est une lettre à la République pour un propos adressé à ceux qui nous gouvernent.

Proposez-vous des solutions ?

Non, on ne prétend pas apporter de réponses définitives. On interroge nos préjugés et nos idées reçues. On s’interroge également sur nos certitudes. Et d’ailleurs, si c’était autrement, la pièce ne connaîtrait pas le succès qu’elle obtient depuis un an.

Est-ce que passer à l’écrit pour le théâtre est une suite logique à votre pratique du rap ?

Je ne crois pas que cela soit forcément une suite évidente. Je crois surtout qu’en faisant du théâtre je suis là où on ne m’attendait pas. J’ai toujours eu la prétention d’être un auteur capable d’écrire pour autre chose que le rap. Comme un romancier peut écrire pour le cinéma, un rappeur peut écrire pour le théâtre.

Votre engagement est-il définitivement lié à votre création artistique ?

J’ai toujours fait le lien entre la prise de parole et l’engagement. Le théâtre offre des conditions d’écoute très attentives au propos tenu. Sans doute plus attentives que pour la musique. La chance de la musique est de profiter de l’effet de répétition. Mon engagement est bien réel et total. Et pour

prendre la parole, il faut avoir envie de faire bouger le monde.

La pièce vous a t-elle donné à réfléchir à une carrière d’avocat ?

Non, je n’ai pas de regret sur le sujet. En défendant certaines causes, j’ai l’impression d’avoir été un peu avocat durant toute ma carrière de musicien. Et si j’avais été avocat je pense que je n’aurais pas été musicien. L’art m’a permis de vivre plusieurs vies, dont celle de comédien ou de réalisateur. L’art est aussi un moyen très efficace pour faire passer des idées, de donner accès au savoir, de rassembler des gens qui ne se verraient sans doute pas s’ils n’allaient pas au spectacle.

Vous dirigez une association qui valorise l’enseignement. La connaissance et le savoir seraient-elles des solutions ?

L’éducation est un levier essentiel pour le développement personnel, pour savoir vivre dans notre société, pour vivre avec les autres. Beaucoup trop de gens sont tributaires d’un plafond économique qui limite leurs entrées aux études supérieures. Notre association se démène pour trouver des solutions pour faciliter l’accès à l’enseignement.

Vos prochains projets artistiques ?

Je suis en train d’écrire un long métrage qui sera une comédie musicale. Je dois aussi dire que pas plus tard qu’hier j’avais une envie énorme de retourner en studio. Je vais donc projeter de retourner enregistrer de la musique. À Vif, de Kery James. Avec Kery James et Yannik Landrein - Mar. 16 jan. à 20h - Quai des Arts Pornichet - 15/23,5 €


DÉCAPANT

11

Une époque / Une personnalité

SIMON STONE Homme de théâtre

D’origine australienne, tout juste 33 ans, Simon Stone est un touche-à-tout boulimique et sans complexe qui peut passer du cinéma (réalisateur- scénariste- acteur) au théâtre en y laissant des traces. Capable de s’attaquer sans ciller à Euripide, Ibsen et récemment à Tchekhov. Attention, il ose et la dernière relecture des Trois Sœurs donnée en novembre à l’OdéonThéâtre de l’Europe décape. Une réécriture bien ancrée dans notre- monde d’aujourd’hui qui fait crier certains au scandale et jubiler les autres. Actuel, profondément actuel, alors évidemment ça gratte, ça grince mais ça fait du bien. Texte : Alain Geffray - Photo : DR

« J’utilise les histoires du répertoire pour parler du monde dans lequel on vit. »


LA UNE DU HP

12

F E S T I VA L T R A J E CTO I R E S ...

NANTES DANSE En organisant un festival autour d’une danse contemporaine qui investit la ville, les structures culturelles nantaises consacrent une discipline ultra précieuse. Sensible, expressive, festive, engagée, intuitive… La danse contemporaine est riche en émotions et en créations, et sied plutôt bien à Nantes. Aux nombreuses agitations culturelles de la ville manquait une large révérence au mouvement dansé d’aujourd’hui. Avec Trajectoires, c’est chose faite. Comme une évidence, cette première édition est aussi une reconnaissance particulière d’une discipline majeure de notre époque, et une réponse à l’intérêt que les publics lui portent. L’interconnexion de sept structures culturelles permet plus de trente propositions artistiques sur une semaine durant, dispatchées dans treize lieux nantais. Une programmation multipiste pour des créations ou des commandes chorégraphiques qui suivront les intentions d’artistes de renom ou émergents. Quelques repères à noter avant de se déplacer : Grandes formes : 1. Le chorégraphe congolais Devallet Bidiefono pour une pièce-chantier qui sublime dix danseurs pour évoquer la résistance et l’espoir. 2. Sur la musique de Joy Division, Christian Rizzo offre une vibration scénique groovante pour neuf danseurs. Ombres et lumières : 1. Pour aborder les sujets sombres qui la préocuppent Phia Ménard fait danser la berlinoise Yui Kawagushi. 2. Cette dernière proposera également une performance hypnotique et moderne dans une installation sonore et lumineuse. Déambulation et ateliers : 1. Mouvement en balade au château la nuit avec des étudiants du CNDC et des danseurs amateurs. 2. Sinon des ateliers pour apprendre de la grande chorégraphe Olivia Grandville. Danseurs émergents : 1. Des plateaux partagés comme avec Louis Barreau, Cédric Cherdel et Julien Grosvalet. 2. Le duo de Julien Andujar et Audrey Bodiguel. Bal et partage : 1. Danse pour tous avec un bal au CCNN. 2. Une invitation à danser sur une exposition au Musée des Arts et la pièce pour 100 danseurs amateurs d’Olivia Grandville. Du 20 au 28 janvier 2018 à Nantes www.festival-trajectoires.com Texte : David Daunis Photo : Christophe Pean


ARTISTES ET COMPAGNIES INVITÉS : Ashley Chen - Cie Kashyl Audrey Bodiguel & Julien Andujar Ambra Senatore llaria Turba DeLa Vallet Bidiefono Daniel Dobbels Yui Kawaguchi Phia Ménard Christian et François Ben Aïm Roberto Castello Christian Rizzo Yann Marussich ……

Monstres / On ne danse pas pour rien de DeLaVallet Bidiefono

13 LIEUX OUVERTS SUR LA VILLE :

le CCNN, le lieu unique, ONYX, TU-Nantes, Le Grand T, Stereolux, Musée d’arts de Nantes, Château des ducs de Bretagne - Musée d’histoire de Nantes, L’Atelier, SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS, Honolulu, Le Passage Sainte-Croix, Le Studio Théâtre


LE FIL HP

14

ÉVÉNEMENT

Variations pour pianos

Festival Handiclap 31#

© Agnès Gania

L’association l’APAJH 44 - connue pour son travail qui favorise l’expression artistique quelque soit le handicap - prépare une 31e édition du festival Handiclap qui se tiendra sous chapiteau Esplanade des Riveurs, près des fameuses machines de l’île à Nantes. On note la journée du samedi avec du théâtre de rue et de la musique en après-midi. En soirée un concert explosif de Ko Ko Mo, duo rock psyché "Ledzeplinien" à l’énergie débordante. Handiclap - du 15 au 18 mars - Île de Nantes

Nouvelle édition de Variations, le festival qui honore les musiques pour clavier et pour piano, du Stenway au Bontempi, qu’elles soient jazz ou musique classique, musique traditionnelle ou même rock. Un début d’affiche : Charlemagne Palestine (photo) à l’Opéra, qui rejouera sa pièce mythique Golden Mean à deux pianos, accompagné par Rrose - Simon Ghraichy la nouvelle star de la musique classique - et la première date nantaise pour Chaton la dernière révélation de la chanson française.

F EFolk S TenI scènes VALS

© DR

Organisé du 10 au 18 mars 2018 par le lieu unique. Billeterie ouverte le 9 janvier

Brian Lopez

Sixième édition d’un festival en agglomération nazairienne singulier par sa couleur et la qualité de sa programmation. Aux croisements de la musique folk d’ici ou d’ailleurs, carressé de pop ou de rock, en solo ou en groupe : Brian Lopez (Tucson), Hugo Barriol ( Paris), Call me Wax (Brest), The Patriotic Sunday (Nantes) The Starving Woodchucks (Poitiers) et Leïla and the Koalas (Rennes). Folk en Scènes - du 23 au 26 mars à Montoir-deBretagne, Trignac et Besné

LITTÉRATURE

Coïncidences d’écritures

Temps fort consacré aux écritures contemporaines, Coïncidences les écritures se penche plus particulièrement sur les écritures théâtrales pour la jeunesse et la poésie sonore. Des auteurs sont accueillis dans les classes, les médiathèques et au théâtre. Entre autres belles rencontres à prévoir, celles avec Joël Jouanneau, Fabrice Melquiot ou Céline Bernard.

Du 29 jan. au 21 mars - Théâtre Athénor - Espace Bois Savary - Saint-Nazaire - www.athenor.com


THÉÂTRE

Écritures contemporaine

La salle Vasse débute 2018 en mettant l’écriture contemporaine à l’honneur en janvier. Une belle idée avec des textes théâtraux ou poétiques de Lars Norèn, Pierre Weill, Sylvain Renard et bien d’autres. Un miroir sensible qui raconte le monde à travers ces langages bien d’aujourd’hui. En janvier - Salle Vasse - Nantes

EXPOSITION

Les enfants d’abord !

The thought leader, Liz Magic Laser, 2015

Retour de la grande exposition d’hiver du LiFE. Après avoir abordé, par le prisme des artistes, des questions de société comme le travail ou les frontières, Les enfants d’abord ! se penche sur la place que notre civilisation contemporaine accorde à l’enfant. Visions de penseurs, architectes, philosophes et artistes qui s’interrogent sur l’émancipation. Du 27 jan. au 1er avril 2018 - Le LiFE - Saint-Nazaire - mar. / dim. 14h-19h et mer. 11h-19h - Entrée libre


MUSIQUE ET CINÉMA

17

R E N C O N T R E À PA RT ...

© Christophe Crenel

CABADZI VERSUS BLIER

On salue l’initiative gonflée du groupe électro-hip-hop vendéen Cabadzi qui s’est permis d’interpeller l’immense réalisateur français Bertrand Blier pour adapter les dialogues de ses films afin d’en ajuster et bonifier la musique de son dernier album concept. Exercice original que de piocher dans Les Valseuses, Buffet Froid, Tenue de Soirée, Trop belle pour toi et les autres, pour en tirer de la matière rythmique, des refrains et bouts de paroles entre les lignes. Un hommage créatif et ludique au service d’un disque à découvrir sur scène, avec des images en plus. Sam. 27 jan. à 21h - Le Vip - Saint-Nazaire - 8/14 €


18

© Franck Loriou

Ottilie[B]

Saravah

© DR

Alt-J

© DR

MUSIQUE


Hawaiian Pistoleros + Moon Gogo |

Festival Région en Scène

Une soirée, deux talents d’ici. Les Hawaiian Pistoleros revisitent swing et indie rock des 30’s à 50’s. Moon Gogo, c’est l’alliance planante entre le chant et la guitare de Federico Pellegrini et le geomungo de la Nantocoréenne E’Joung-Ju. Mer. 10 jan. à 20h – Théâtre de l’Espace de Retz – MachecoulSaint-Même – 6 €

|

Saravah Revisité

Chanson

Devenu dans les années 70 un tremplin pour des artistes comme Brigitte Fontaine ou Jacques Higelin, le label roi du slow-bizz fondé par Pierre Barouh s’offre un focus au lieu unique. Au programme : expositions, concerts... Sam. 13 jan. à 20h30 – Le lieu unique – Nantes – 12/23 €

Soirées Cover bands |

|

Leïla Martial

Jazz

Leïla Martial, artistechercheuse qui aime investir de nouvelles contrées artistiques, prouve à elle seule que la voix est bien un instrument à part entière et ce, avec une gamme de couleur infinie et une palette d’intentions multiples.

Sam 13 jan. à 20h30 – Le Théâtre – Saint-Nazaire – 14/19 €

Ottilie [B] + Erwan Pinard |

Chanson française

Deux olibrius de la chanson française. Ottilie [B], ses rythmes tribaux et ses sonorités électro, livre des chansons expérimentales non sans rappeler Claire Diterzi ou Camille. Erwan Pinard, sa voix grave et son rock anticonformiste, a lui des accents de Thiéfaine.

Mar. 16 jan. à 21h –Salle Paul Fort - La Bouche d’Air – Nantes – 12,5 / 16,5 €

Reprises rock

Deux soirées dédiées à des groupes mythiques : ACDC, Queen, The Police, Amy Winehouse et les Beatles pour lesquels cinq groupes « tribute » sont conviés afin de revisiter le répertoire de ces géants qui ont marqué l’histoire de la musique. Ven. 12 et sam. 13 jan. à 20h – Val Saint-Martin – Pornic – 9 € (accès les deux soirs)

Tangerine XT + Hoarse + Colunia |

Jazz

Pour cette soirée, le collectif «le Jazz est Là» convoquera Tangerine XT et ses compositions puissantes aux confins du post-rock. Le tandem jazz rocailleux Hoarse ainsi que le quartet nanto-rennais Colunia seront également sollicités. Mer. 17 jan. à 20h – Pannonica – Nantes – 5/12 €

|

Alt-J

Pop Rock

Alors que le groupe se fait rare en France (deux uniques dates sont annoncées dont une au Zénith de Nantes), nous ne saurions que vous conseiller de déguster Alt-J sur scène pour un voyage entre interludes folks, rythmes hip-hop et harmonies vocales. Dim 14 jan. à 18h00 – Zénith – Nantes – 40/51 €

|

Collectif Øpéra

Le Jeune Homme & La Nuit

En combinant cinéma, arts graphiques et musique, le Collectif Øpéra, formé autour du groupe pop Moongaï, prend le pari de mettre l’art total au centre d’un spectacle sur une génération en quête de sens. Sublime et ultramoderne. Mer. 17 jan. à 21h – Stereolux – Nantes – 8/15 €


20

©D

© DR

Émilie Lesbros / Les os ouïssent

Les Charbonniers de l’enfer |

Musique traditionnelle

Un nom qui en jette et un style unique pour ce quintet pionnier des harmonies vocales au Québec. Le répertoire atypique, qui passe du traditionnel au contemporain (Neil Young, Noir Désir...) est également là pour nous ravir. Jeu. 18 et ven. 19 jan. à 20h30 – Le Nouveau Pavillon – Bouguenais – 12/22 €

© Suzie Guillermic

MUSIQUE

|

Amélie-les-crayons

Amélie-les-crayons

Chanson

La poésie et le goût de la surprise comme fils conducteurs, Amélie-les-crayons dessine en musique depuis quelques années son goût pour la chanson à texte. Ce spectacle, mis en scène par le siffleur Fred Radix, est une invitation élégante à la danse. Jeu 18 jan. à 21h00 – Le Piano’cktail – Salle Paul Fort - Nantes – 16/20 € Ven. 19 jan. à 20h30 - Quai des arts - Pornichet Places à gagner sur www.lehautparleur.com

|

Waed Bouhassoun

Voix du monde/ Syrie

La voix majestueuse et intense de la chanteuse syrienne a de quoi fouetter le sang ! Accompagnée de son oud, elle passe en revue la poésie arabe dans une intimité bouleversante et virtuose. Un instant rare, rempli d’amour.

Mer. 17 jan. à 20h30 – L’auditorium – Rezé – 9/21 €

Les os ouïssent

| Jazz et voix

Le compositeur David Chevallier invite le musicien en chef des Musique à Ouïr, Denis Charolles, pour honorer les mots de Georges Perec ou la poésie de Gilles Vigneault. La chanteuse Émilie Lesbros sera aussi de la partie. Ven. 19 jan. à 20h30 - Théâtre municipal - La Soufflerie - Rezé - 8/16 €


© Yann

© DR

Thomas Fersen

|

Thomas Fersen

Chanson

Avec sa voix égratignée et ses mots choisis, le dandy Thomas Fersen traverse brillamment la scène française depuis vingt ans. Ici, le parisien est accompagné d’un quintet à cordes afin de mieux délivrer son bestiaire fantaisiste. Sam. 20 jan. à 20h30 – Théâtre Quartier Libre – Ancenis – 14/27 €

|

Urban Stories 3.0

Jazz

Soirée de clôture de la semaine Jazz au VIP. Pierre Lange, pianiste et compositeur, a rassemblé autour de lui des musiciens d’univers très différents. Sur le thème de la cité : un échange métissé et éclectique qui navigue du jazz à l’électro pop. Dim. 21 jan. à 18h – Le VIP – Saint-Nazaire – 7 €


22

© Jérémy Bruyère

MUSIQUE

Laurent Coulondre

|

Melissmell

|

Nosfell & Yegmen

Chanson française

Rock/Chanson hybride

Mar. 23 jan. à 21h – Salle Paul Fort – La Bouche d’Air – 16/20 €

Jeu 25 jan. à 20h30 – La Soufflerie – La Barakason – Rezé – 5/14 €

Éraflée par sa maladie orpheline, Melissmell chante « avec les tripes dans la gorge ». Un rock autour duquel rode la mort, une voix écorchée nourrie à Noir Désir, Ferré et Mano Solo. Son dernier album, L’Ankou, brille de colère et de poésie noire.

S’il fallait choisir un chef de famille des « artistes inclassables rock bourrés de talent », Nosfell serait sans nul doute bien placé. Multi-instrumentiste à la voix unique, il trace un sillon artistique à lui depuis quinze ans maintenant. Places à gagner sur www.lehautparleur.com

|

Carmina Burana

Musique classique

Opéra immense composé par Carl Orff en 1937. Saisisssant et sublimé par un chœur et solistes de 200 voix qui se lancent avec un fameux mouvement «O Fortuna» qui terminera également l’œuvre phénomène et fougueuse.

Mer. 24 jan. à 20h - Palais de Congrès Atlantia La Baule - 32/49 €

Laurent Coulondre « Gravity Zero » |

Jazz

Le claviériste aventureux convoque sur son album sans gravité un jazz contemporain qui sait swinguer, mais s’acoquine tant avec l’électro que le rock. Au Pannonica c’est en duo avec le batteur Yoann Serra qu’il nous invite à jubiler. Ven. 26 jan. à 20h – Salle Paul Fort – Le Pannonica – Nantes – 7/15 €


© Roberto Frankenberg

Hugues Aufray

DIM. 21 JAN. – 16h LA VACHE QUI ROCK Concert jeune public

|

Hugues Aufray

Chanson Folk

Icône de la scène folk depuis plus de 50 ans et cousin musical de Bob Dylan, Hugues Aufray reste l’homme sensible de ses débuts, fidèle à ses valeurs humanistes. Pressons-nous pour communier et fredonner Stewball ou Santiano. Sam 27 jan. à 20h45 – Le Théâtre de Verre Châteaubriant – 35 €

Ensembles + Three roads home |

Jazz

Sur invitation de Daniel Erdmann (Saxophone) et de Christophe Marguet (Batterie), Henri Texier (Contrebasse) et Claude Tchamirtchian (Contrebasse) se lancent dans ce projet pour quartet princier aux possibilités musicales prometteuses. Mer 31 jan. à 21h – Le Pannonica – Nantes – 13/18 €

SAM. 03 FÉV. – 20h30 LA MAL COIFFÉE concert de polyphonies Occitanes réservations : 02 40 01 30 13 / virginie.leveque@besne.fr Tarifs : 4 à 8 € et 20 € pass’ famille


MUSIQUE

27

VOUS AVEZ DIT CLASSIQUE ? Embarquez, c’est janvier, le mois qui débute en fanfare et prolonge la fête grâce à la folie du classique. Musique, Maestra !

La Folle journée 2018

|

Le grand moment classique se pare cette année d’un thème d’actualité, « Vers un monde nouveau », qui rappelle que les œuvres naissent aussi de l’entre-deux, quelque part entre la découverte de l’ailleurs et le mal du pays. Professionnels et amateurs proposeront donc de contempler le temps présent, de Saumur à La Flèche en passant par Challans. La Folle Journée 2018, en Loire-Atlantique, du 26 au 28 jan. – Au lieu unique et à la Cité des Congrès de Nantes, du 31 jan. au 4 fév. – billetterie en ligne ouverte le 16 déc.

La Philharmonie des deux mondes |

Face à l’Atlantique, l’orchestre jouera comme un seul être, au service des œuvres, celles de Bach, de Vivaldi et du bohémien Antonin Dvořák. Rendant l’hommage mérité aux anonymes instrumentistes, ce programme fait la part belle à l’émotion, intacte, de celles qui font lever les yeux au ciel pour affronter la rudesse de l’interminable saison. Sam. 13 jan. à 20h30 - Théâtre Jean Bart - SaintMarc-sur-Mer - 8/18 €

© DR

La Philharmonie des deux mondes

Concertino du Nouvel An

|

À Pornic l’association Musica Pornic relance une série de concerts de musique de chambre d’exception. Dès janvier, c’est le duo composé par la chanteuse Helen Kears et le pianiste François Dumont qui emportera son public vers Vienne et les Paris de Chopin ou de Debussy. De la musique, la grande, pour prolonger dans l’excellence cet instant suspendu d’une année qui commence. Dans le cadre des Concertinos de Pornic, dim. 21 jan. à 17h – Espace Val Saint Martin - Pornic – 5/20 €

Textes : Gus Goldenberg


THÉÂTRE

28

|

1984

© Yves Le Moullec

D’après George Orwell. Cie 13/10 en Ut. L’œil de Big Brother tient Londres sous surveillance. Il voit tout. Winston Smith est contraint de corriger les articles du Times dans l’objectif de modifier le passé… Les comédiens incarnent l’inquiétant et pertinent roman d’Orwell. Toujours bien actuel. AG Jeu. 11 jan. à 20h30 - Capellia - La Chapelle-sur-Erdre - 9/15 €

Sans les mains et en danseuse

Le bruit des arbres qui tombent

|

|

De et par Pépito Matéo. Raconter des histoires, Pépito Matéo aime cela. Il a l’art de mêler réalité et fiction en partant de sa propre vie tout en visitant la grande Histoire. Il évoque avec drôlerie son enfance, les mots défilent avec plaisir et les images enchantent. Un voyage à deux roues, libre et en équilibre. AG

Conception et mise en scène de Nathalie Béasse. Ils sont quatre en scène, une fratrie, un clan. L’être humain avec ses failles, ses secrets est au cœur de ce spectacle hybride. Les tableaux se succèdent, les images sont magnifiques et la musique résonne. Nathalie Béasse invite à un voyage à la fois charnel et plein d’émotions. AG

Ven. 12 jan. à 20h30 - Athanor - Guérande - 6/15 €

|

Mar. 16 à 20h30 et mer. 17 jan. à 19h30 - Le Théâtre - Saint-Nazaire - 12/19 €, jeu. 1er fév. à 20h30 - Le Canal - Redon - 9/18 €

Moi, moi & François B

Du mar. 16 au sam. 20 jan. à 20h45 - La Fleuriaye Carquefou - 28,75/40,50 €

© J.Stey

De Clément Gayet. Mise en scène de Stéphane Hillel. François Berléand joue son propre rôle… pris en otage par un jeune auteur, le voilà enfermé, inexplicablement, dans une agence de voyage. Comment s’en sortir ? Une mise en abyme infernale qui peut pousser à la folie, interprétée par d’excellents comédiens. AG


|

Projet Loup des steppes

D’après Hermann Hesse. Adaptation de Tanguy Malik Bordage. Une véritable gageure relevée par le nantais Tanguy Malik Bordage : l’adaptation du roman d’Hermann Hesse à la scène. Les tableaux se succèdent, l’un désamorçant le précédent et les propos font sens, fortement. Les acteurs s’y donnent sans retenue. Au spectateur d’y pénétrer en confiance, en s’abandonnant. AG

© Jean-Louis Fernandez

Mar. 16 et mer. 17 jan. à 20h30 - Le lieu unique Nantes - 12/23 €

|

Plus loin que loin

De Zinnie Harris. Cie Les Aphoristes. Sur une petite île volcanique perdue dans l’Atlantique vivent Bill, Mill, Francis et Mr. Hansen. Un jour, le volcan se met à gronder. Évacuation obligée vers l’Angleterre : choc des cultures immédiat qui touche à l’exil, au déracinement, au capitalisme. Et la Cie Les Aphoristes fait un théâtre visuellement fort… comme au cinéma. AG Mer. 17 jan. à 20h30 - L’Odyssée - Orvault - 9/24 €

Don Quichotte - Chronique d’un naufrage annoncé

|

Un animal de compagnie

Écrit et mis en scène par Francis Veber. Une histoire simple : un couple, Christine est décoratrice, Henri est journaliste, quoi de plus normal ? Le mari veut un enfant mais l’épouse préfère privilégier sa carrière, alors comment faire ? Un toutou type Yorkshire est-il une solution ? Affaire à suivre… AG

Sam. 20 jan. à 20h30 - Atlantia - La Baule - 24/47 €

Don QuichotteChronique d’un naufrage annoncé |

D’après Cervantès - Cie des Dramaticules. Don Quichotte, hidalgo flamboyant, défenseur des opprimés, excentrique et touchant affronte les empêcheurs, les esprits terre à terre incarnés par l’éternel compagnon Sancho Pança. Et la mise en scène de Jérémie Le Louêt divertit autant qu’elle émeut. AG Mar. 23 jan. à 20h - Le Piano’cktail - Bouguenais - 8/19 €


DANSE

30

Estro/ Nocturnes/ Une dernière chanson |

Du Malandain Ballet Biarritz - Reconnu dans toute l’Europe pour sa technique de la danse classique, le Malandain Ballet Biarritz quitte son pays basque le temps d’une tournée dans l’Ouest. Les corps sont célébrés sur les mélancoliques Nocturnes de Chopin, Estro vitaminé sur les notes de Vivaldi ou les refrains traditionnels d’Une dernière chanson. Un soir, trois créations pour toute la famille. TC © Olivier Houeix

Mar. 9 jan. à 20h30 - Quartier Libre - Ancenis - 6/14 €, jeu. 11 jan. à 20h30 - Carré d’Argent - Pont-Château - 10/16 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

|

Passo

© Musacchio & Lanniello

D’Ambra Senatore - Avec la reprise de cette pièce créée en 2010, la directrice du Centre Chorégraphique National de Nantes s’aventure au carrefour de la danse contemporaine et du théâtre. Sur scène, les cinq danseur·se·s questionnent la frontière entre la réalité et la fiction, l’écriture chorégraphique et l’improvisation. Des corps qui nous troublent et nous interrogent avec humour. TC Ven. 12 jan. à 20h - L’Embarcadère - SaintSébastien-sur-Loire - 8/20 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

OSCYL

De VIADANSE-CCN de Bourgogne FrancheComté à Belfort. Sur scène, quatorze silhouettes. Mais seulement la moitié est faite de chair et d’os. Les autres sont des sculptures anthropomorphiques baptisées Oscylos, mi-culbutos, mi-atler-ego. Passée la délicate étape de l’apprivoisement de ces « autres » intrigants, voilà que s’entament des danses de couples presque endiablées. Une réflexion toute en finesse sur la rencontre. TC Mar. 23 jan. à 20h30 - Le Théâtre - Saint-Nazaire - 12/19 €

© Laurent Philippe

|


|

Trajectoires / Focus

© Hervé Veronese

C’est une belle ouverture sur la danse contemporaine et l’art chorégraphique que célèbre la première édition du festival Trajectoires sur Nantes. De la longue série d’événements qui ponctueront cette semaine, en voilà deux considérés comme majeurs et singuliers.

Monstres/ on ne danse pas pour rien |

De DeLaVallet Bidiefono / Cie Baninga - Pour DeLaVallet Bidiefono, la danse est résistance. Danseur et chorégraphe au Congo-Brazzaville, un pays où la danse contemporaine peine à exister, l’artiste a dû se battre pour s’exprimer. Monstres, on ne danse pas pour rien, est le témoignage de cette lutte : une chorégraphie puissante et poétique qui dit l’ampleur du chantier mené par son auteur. TC Ven. 19 jan. à 20h30 - Le Théâtre - Saint-Nazaire 12/19 € Lun. 22 et mar. 23 jan. à 21h- Festival Trajectoires - Le Grand T - Nantes - 12/25 €

|

Les os Noirs

De Phia Ménard, avec Chloé Sanchez. Première création de la chorégraphe pour quelqu’un d’autre qu’elle. Elle appuie là où c’est sombre. Abordant frontalement le thème de la mort, du suicide, de la recherche d’issues, avec des passages à l’acte. Le propos et le mouvement sont à vif. Telle est la plongée proposée par Phia Ménard, artiste engagée pleinement. DD Ven. 26 à 20h30 et sam. 27 à 16h - Le Grand T - Nantes - 12/25€


CIRQUE

|

32

Imagine toi

De Julien Cotterau. Comédien fantastique qui agit en solo, Julien Cotterau, hisse le mime burlesque à son sommet. Il est capable d’explorer toutes les situations de son imagination par des prouesses de comédien hors pair, avec cet art de la gestuelle et ce don du bruitage, le tout soupoudré d’une étonnante inventivité. Humoriste circassien ou merveilleux homme de théâtre, sur scène il est à ranger dans la catégorie de passeur de bonheur. DD

© Milan Szypura

Dim. 21 jan. à 15h30 - L’Odyssée La Gobinière - Orvault - 7/11€

|

L’instinct du déséquilibre

De la Compagnie Iéto. L’espace est vide : aucune stabilité à signaler pour les quatre corps mouvants qui s’acharneront, sous nos yeux, à construire la leur. Pour créer l’équilibre, il faudra rencontrer l’autre et s’appuyer littéralement sur lui. Le quatuor grimpe en haut d’une planche, manie une perche, se contorsionne pour éviter la chute. Prouesse physique, légèreté et amusement pour ce spectacle pas si bancal ! TC Mar. 23 jan. à 20h30 - Cap - Nort-sur-Erdre - 5/18 € Jeu. 25 jan. à 20h30 - Le Canal - Redon - 6/18 € Sam. 27 jan. à 20h30 - Le Quatrain - Haute-Goulaine - 7/15 €


EXPOSITION

34

NICOLAS RÉGNIER

....

© Courtesy Hull museum

L’HOMME LIBRE

Première exposition monographique des œuvres de Nicolas Régnier. Quarante tableaux venus du monde entier confrontés aux collections « caravagesques » du musée d’arts de Nantes. Exceptionnel. L’homme était un atypique et ce n’est pas un hasard si ses amis peintres de l’époque le surnommèrent « l’homme libre ». Volontiers voyageur, il naquit en 1588 en Flandres, parlait français et son œuvre s’ancra en Italie, principalement à Rome puis Venise, au cœur de l’effervescence de l’époque. Le peintre arriva à Rome en 1617, tout juste sept ans après la mort du Caravage. Et pendant une dizaine d’années, plongé dans les préoccupations esthétiques du moment, Régnier se tourne vers le réalisme du Caravage, la force lyrique du clairobscur et les peintures d’après nature. Il s’en inspire tout en les renouvelant. 1626, Régnier s’installe à Venise où il resta 40 ans. « Caravagesque », confronté et enrichi du faste vénitien, du raffinement de la Sérénissime, des draperies et des décors précieux. Les bas-

fonds sont bien là mais enjolivés par des notes somptueuses. La profondeur, la sobriété, la force dramatique sont visitées par les effets de couleurs et de séduction. L’exposition est le superbe reflet de ces deux périodes italiennes. Occasion inédite de découvrir la diversité des toiles de Régnier, peintures d’histoire, scènes bibliques en passant par la trivialité et le libertinage des auberges. La promenade dans le patio du musée est un arrêt du temps où sensualité, humour et force de la peinture sont au rendez-vous. On voyage. Jusqu’au 11 mars - Musée d’arts de Nantes - Ouvert du lun. au dim. de 11h à 19h, nocturne le jeu. jusqu’à 21h - Fermé le mar. 0/8 € Texte : Alain Geffray Tableau : Saint-Sébastien soigné par Irène et sa servante, c. 1625


EXPOSITION

36

Yoko Homareda

|

© Gregory Valton

Céramiste. Artiste d’origine japonaise, Yoko Homareda a installé son atelier à Nantes. Ses sculptures/céramiques délicates et colorées, subtiles et intrigantes se situent à la lisière du design et des arts plastiques. Les formes de ses objets sont très dessinées mais tout en légèreté et son univers est habité par la douceur et la sensibilité. AG Jusqu’au 21 jan. - Espace LVL- Nantes - Ouvert du mer. au sam. de 15h à 19h - Entrée libre.

Jest

|

Trafic lights

Photographies. Dans le cadre du festival de danse Trajectoires, L’Atelier propose une exposition du travail de l’artiste italienne Ilaria Turba. Le projet retrace cinq générations d’archives familiales de 1870 à nos jours. Une recherche visuelle qui tente de brouiller les frontières entre la réalité et la fiction. Ambra Senatore, directrice du CCNN de Nantes, viendra faire des performances dansées en écho aux œuvres. MF Du ven. 19 jan. au dim. 11 fév. - L’Atelier - Nantes Ouv. : mar.-sam. de 13h à 19h, dim. de 10h à 15h Performances : sam. 20 et 27 jan. à 13h30, 15h, 16h30, 18h et dim. 21 et 28 jan. à 10h30, 12h et 12h30

Nature et culture

|

Cycle de conférences. Depuis le mois de décembre, le centre d’art contemporain le Grand Café propose une conférence d’histoire de l’art par mois sur le thème «Nature et culture». Elles seront dès celle de février soumises au vote. En janvier Coquillages, insectes et crustacés, s’attache à la volonté quasi scientifique des artistes à imiter la nature, préalable au renouvellement des formes et aux expérimentations. MF Mer. 10 jan. à 18h30 - Galerie des Franciscains - Saint-Nazaire - 0/3 € - Sur inscription : 02 44 73 44 00


Corpus Fusion

|

Exposition collective. En octobre dernier, le plasticien Alain Guézennec installait son exposition de dessins, peintures et sculptures intitulée « Fusion ». Nourris de cet événement et de rencontres avec l’artiste, les élèves des ateliers d’arts plastiques de Trignac proposent une exposition de leurs travaux. En écho. AG

Fragment du jubé de Maillezais

La Vendée des cathédrales |

Histoire. Il y a 700 ans, le pape Jean XXII créait deux nouveaux diocèses : Maillezais et Luçon. À travers 230 objets (manuscrits enluminés, ouvrages imprimés, objets lithurgiques, portraits peints et pièces d’orfèvrerie), l’exposition retrace sept siècles d’histoire religieuse en Vendée. De nombreuses animations viennent enrichir ce programme, comme des ateliers sertissage ou ciselure. MF Jusqu’au 25 fév.- Historial de Vendée - Les lucssur-Boulogne - 5/8 € www.siteculturels.vendee.fr

© Serge Bauchet

Du lun. 15 au ven. 26 jan. - Centre culturel Lucie Aubrac - Trignac - Ouv. mar., jeu. et ven. de 15h à 17h et le mer. de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30 - Entrée libre


CINÉMA

38

La Palestine au delà des images |

Temps fort en Loire-Atlantique - Deuxième édition

LE CHOIX DU CINÉPHILE Par Xavier Herveau - Programmateur du Ciné Malouine à Saint-Malo-de-Guersac |

Écran 44 fait son cinéma

Huit salles associatives du département s’allient chaque année pour organiser ce festival qui programme de nombreuses nouveautés, avantpremières et venues d’équipes de film. Elles proposent également le festival «Ciné Loustic» aux vacances de printemps. Du 17 au 23 janvier - Cinéma Eden à Ancenis, Cinéma le Connétable à Clisson, Cinéma le Malouine à Saint-Malo-de-Guersac, Cinéma Saint Gilles à Pornic, Cinéma Victoria à Campbon, Cinéma le Hublot au Croisic.

Derrière les fronts, d’Alexandra Dols, 2017

Onze films sont programmés, documentaires ou fictions, en prise directe avec le peuple palestinien. Parmi les moments forts de la semaine, on note la présence de la réalisatrice Alexandra Dols aux séances de son documentaire Derrière les fronts le 13 janvier au Tati à Saint-Nazaire, le 14 au Cinématographe à Nantes, le 15 à L’Atlantic La Turballe, et le 16 au Pax au Pouliguen. En avant-première : Ghost Hunting de Read Andoni, primé à Berlin, le 11 à la Turballe, le 12 au Pouliguen, et le 16 au Beaulieu à Bouguenais. En avant-première également On récolte ce que l’on sème en présence du réalisateur Alaa Ashkar, le 11 au Cinématographe à Nantes et le 12 au SaintPaul à Rezé. Du 10. au 16 jan. dans 15 cinémas du département. www.facebook.com/AFPS44

Le charme discret de la bourgeoisie |

Projection / Analyse de films

Un lundi par mois, le Cinématographe propose «Vidéodrome» : la projection est suivie d’une analyse du film par Antoine Bourg, enseignant en cinéma. En janvier, il livre toutes les clés sur le chef d’œuvre de Buñuel de 1972.

Lun. 15 jan. à 20h30 - Le Cinématographe - Nantes

Je vais mieux

|

De : Jean-Pierre Améris (FR) Avec : Éric Elmosino, Ary Abittan, Judith El Zein... Comédie Sortie nationale le 10 janvier 2018

Un quinquagénaire est victime d’un mal de dos fulgurant. Tous les médecins, les radiologues et les ostéopathes du monde ne peuvent rien pour lui : la racine de son mal est psychologique. Mais de son travail, de sa femme ou de sa famille, que doit-il changer pour aller mieux ? 80% des Français sont ou seront touchés par le mal de dos. Pour 10% d’entre eux, cela est même invalidant. Éric Elmosino tient le rôle d’un architecte quinqua pris d’un soudain mal de dos. Pour la petite histoire, Jean-Pierre Améris, le réalisateur (Les émotifs anonymes, Famille à louer…),quelque peu hypocondriaque, s’est inspiré de son histoire personnelle. Le film, adapté d’un roman de David Foenkinos prend le prétexte du mal de dos pour ratisser large sur les inquiétudes de l’homme français avant la cinquantaine. Tout y passe : le couple, l’amitié, le travail… Le scénario ne manque pas de munitions et l’on passe plutôt un bon moment. Du 17 au 23 Jan. au Ciné Malouine de Saint-Malode-Guersac


LES SORTIES DU MOIS

39

El Presidente

Cœurs purs

Downsizing

Date de sortie : 3 janvier De Santiago Mitre (AR, ES, FR) Genre : Drame Avec : R. Darin, D. Fonzi, E. Rivas...

Date de sortie : 3 janvier De Roberto de Paolis (IT) Genre : Drame, romance Avec : S. Caramazza, S. Liberati...

Date de sortie : 10 janvier De Alexander Payne (US) Genre : Science fiction, comédie Avec : M. Damon, K. Wiig...

Au cours d’une réunion au sommet de chefs d’états latino-américains, le président argentin se retrouve rattrapé par une affaire de corruption impliquant sa fille.

Agnese, 18 ans et très catholique, et Stefano, 25 ans et petite frappe, vivent à Rome dans deux mondes que tout oppose. Quand ils se rencontrent se dessine pour eux une nouvelle vie.

Nouvelle solution contre la surpopulation : un processus permettant de réduire les humains à une taille de 12 cm. Paul Safranek et sa femme décident de se lancer dans l’aventure.

In the fade

3 Billboards

Pentagon papers

Date de sortie : 17 janvier De Fatih Akin (DE, FR) Genre : Drame, Thriller Avec : D. Kruger, D. Moschitto...

Date de sortie : 17 janvier De Martin McDonagh (GB,US) Genre : Drame, comédie Avec : F. McDormand, W. Harrelson

Date de sortie : 24 janvier De Steven Spielberg (US) Genre : Thriller Avec : M. Streep, T. Hanks...

Prix d’interprétation féminine à Cannes. La vie de Katja s’effondre lorsque son mari et son fils meurent dans un attentat. Le crime est commis par des terroristes néo-nazis.

Mildred Hayes, voulant que le meurtre de sa fille soit élucidé après des mois d’enquête, affiche un message controversé sur trois grands panneaux à l’entrée de la ville.

Katharine Graham, directrice de publication du Washington Post s’associe au péril de sa carrière à son rédacteur en chef Ben Bradlee pour dévoiler un scandale d’état...


LES BAMBINS D’ABORD

40

AGENDA

*Toutouig La La Par Chapi Chapo. Berceuse bien connue en Bretagne, Toutouig La La est ici imaginée sous forme de sieste musicale. Avec coussins et ombrelles mobiles pour décor, on se laisse porter par les formes lumineuses projetées et les petites musiques de pluie. Ven. 12 jan. à 18h, sam. 13 jan. à 10h, 11h30, 16h30 et 18h - Le Théâtre Saint-Nazaire - 5/7 €

© LadgyProd

Sieste musicale

Le loup qui voulait être un * mouton Marionnettes

Par Cie Lagdy Prod. Dur dur d’être un jeune loup lorsqu’on se sent mouton ! Avec une scénographie aussi simple que poétique on suit les aventures de Petit loup qui s’immisce dans le troupeau. Une histoire sur la différence et l’amitié, d’après l’auteur de littérature jeunesse Mario Ramos. Dim. 14 jan. à 16h30 - La Fleuriaye - Carquefou - 6,5/9 € - Dès 3 ans

*Lila et les pirates © Gwendal Le Flem

Conte musical Rock

*Popopolska

Par Nicolas Berton et Liz Cherhal. Une aventure de piraterie qui embarque les bambins à la recherche du père de Lila, capitaine des pirates, et de trésors perdus de l’archipel des molusques. Pour tous les moussaillons en soif d’aventure. Mer. 17 jan. à 15h30 - Amphithéâtre Thomas Narcejac - Pornic - 5 € - Dès 5 ans

Ciné-concert

Par Chapi Chapo. Quatre musiciens mettent de la psychédélie mélancolique et électronique sur l’univers doux de courts-métrages d’animation polonais. Les jouets musicaux intriguent et amusent. Une petite bulle de curiosité. Dim. 21 jan. à 17h - École de musique - Saint-Sébastien - sur-Loire Gratuit - Dès 4 ans

*Le voyage de l’homme apache Théâtre

Par Nicolas Chavet et Julie K. Sauders. Oscar Henry, un homme un peu gris, passe inaperçu dans sa petite échoppe de retoucheur. Un jour, un attrape-rêve tombe d’une veste. Fil après fil, il va se retrouver, revivre ses cauchemars et ses peurs. Rêves et nature sont au cœur de ce conte onirique qui alterne petites frayeurs et grands coups de soleil. Ven. 26 jan. à 19h - Le VIP - Saint-Nazaire - 5 € - Dès 5 ans


*C’est quand qu’on va où !? Cirque, théâtre, musique

Par le Galapiat Cirque. Quatre gamins, enfants de la balle, vivent ensemble et nous racontent leur vie de circassiens. De l’enfance à l’âge adulte, du cirque traditionnel au cirque contemporain : humour, acrobaties, cascades burlesques et métaphores sont au rendez-vous. Ven. 26 jan. à 20h30 - Capellia - La Chapelle-surErdre - 5/10 € - Dès 6 ans

LIVRE

* Déluge chez les fourmis Auteure : ElmoDie Éditeur : De la martinière jeunesse Dès 4 ans

Le renouveau du pop up ces dernières années nous ravit. Élodie Lainé, alias ElmoDie, recrée ici en dégradés de noir et de vert le monde foisonnant et fascinant des fourmis. Des paysages impressionnants surgissent des sept planches aux mécanismes bluffants. Superbe. MF

© Maron Bouillie

CINÉMA

*Petit orchestre de jouets Fantaisie musicale

Mise en scène de Pascal Ayerbe. Jouets et objets sonores atypiques et rigolos (comme des animaux en plastique ou des cloches à vaches) se glissent parmi des instruments plus classiques. Deux musiciens animent cet orchestre insolite ne se refusant aucune influence musicale. Ça swingue ! Mer. 31 jan. à 10h30 et 15h30 - L’Odyssée La Gobinière- Orvault - 5,5 € / 7 € - Dès 2 ans

Dans la forêt enchantée * de Oukybouky De Rasmus A. Sivertsen, Norvège, film d’animation, 2016, 1h12, dès 4 ans

Deux petites souris, Lucien et Sam-laVadrouille, ainsi que Maître lièvre et la famille Écureuil doivent rester prudents. Certains aimaux voisins ont les dents longues... Il va falloir persuader le renard et le hérisson de devenir végétariens, et ce n’est pas une mince affaire.

Du 3 au 16 jan. - Salle Jacques Tati - Saint-Nazaire


EN FAMILLE

42

AGENDA

*Tu me suis ? Cirque

Par le collectif 4e souffle. Elle est clown, il est danseur, et ils se rencontrent au rythme de la batterie. Vocabulaire hip-hop qui se frotte à celui du burlesque, un duo ubuesque plein d’énergie, qui parle de rencontre et de différence. Ven. 12 jan. à 20h - Théâtre Boris Vian - Couëron - 5 € - Tout public dès 8 ans

*Fables Théâtre

Vivement * dimanche

Journée conviviale et culturelle

On commence dès 9h30 par un petit déjeuner spectacle avec la compagnie Dérézo. Après la pause méridionale, c’est l’heure de la sieste musicale, et on enchaîne avec un atelier spectacle de réforme graphique ! Dim. 21 jan. de 9h30 à 18h30 Athanor- Guérande - 0/6 €

D’après Jean de la Fontaine, mise en scène Olivier Benoit. Cie Tabola Rassa. Le duo met en avant quinze textes du fabuliste au service d’une morale écologique avant l’heure. L’homme, cet animal parmi les autres...

© Stéph

Mer. 17 jan. à 20h - Le Grandlieu à la Chevrolière - 8/12 €, ven. 19 jan. à 20h30 au Préambule à Ligné - 5/14 €, dim. 21 jan. à 16h au Quatrain à Haute-Goulaine 7/15 € - Tout public dès 10 ans

*Kromos © Phil Journe

Danse

Comment souffler dans un * violoncelle Récit musical

Par Erwan Martinerie et François Robin. Tous deux ont joué de la musique dès le plus jeune âge. L’un avec un violoncelle, l’autre avec une cornemuse, jusqu’au jour où ils branchent leurs instruments sur un ordinateur... Ven. 19 jan. à 20h30 - Salle Equinoxe - Savenay - 4/10 €, dim. 28 jan. à 16h30 - L’auditorium - Rezé - 4/8 € - Tout public dès 7 ans

Par Julien Andujar et Audrey Bodiguel. L’expédition Mars One recrute des candidats à la colonisation de la planète rouge. À partir de ce fait incroyable mais vrai, les chorégraphes nous convient dans un spectacle d’anticipation plein de fantaisie. Jeu. 25 et ven. 26 jan. à 21h - Le TU - Nantes - 8/20 € - Tout public dès 6 ans


LIVRE

* Saga Yakouba Auteur : Dedieu Éditeur : Seuil jeunesse Dès 6 ans

Les graphiques Yakouba, Kibwé et Yakoubwé de Dedieu réunis en un seul volume. Gouache noire et dessin vif, la trilogie conte l’union des âmes d’un homme et d’un lion. Tout en subtilités et non-dits, c’est l’histoire de Yakouba, trop brave pour devenir le guerrier que l’on attendait de lui, et celle de Kibwé, lion fier et reconnaissant. Le tout est beau, profond et éthéré. MF

CINÉMA La machine à * explorer le temps De George Pal, USA, 1960, 1h43, VOST, dès 9 ans

Londres, 1899, le savant George Wells réunit ses amis scientifiques pour leur montrer sa nouvelle invention : la machine à voyager dans le temps. En allant dans le futur il s’aperçoit que la race humaine s’est divisée en deux : ceux qui vivent sous terre et ceux qui vivent à la surface... Mer. 7 jan., ven. 9 fév. et sam. 10 fév. - Le cinématographe - Nantes


JUKE-BOX

44

ANNA TERNHEIM All the way to rio

[Polydor-Universal Music] pop folk

En 34 minutes et 8 titres, Anna Ternheim nous enveloppe avec douceur dans son tourbillon poétique empreint de grâce et de finesse. All The Way to Rio s’écarte des sentiers folks déjà parcourus par la Suédoise pour un projet de groupe éphémère avec quelques potes de Stockholm. Une sortie de route très contrôlée finalement puisque l’on retrouve quand même la signature musicale de l’artiste, entre musique contemplative et envolée atmosphérique. Malo Bray-Dunes

NADAH EL SHAZLY

XENOULA

LINDIGO

[Nawa Recordings ] électro

[Weird World ] alternatif/indé

[Hélico Music] maloya

Ahwar

C’est avec l’oreille neuve qu’il faut écouter ce bel album, plein de bruits et de couleurs. Débarrassé du désormais plus très pertinent raccourci « musique du monde », on apprécie les détours que propose cette compositrice cairoise au passé punk. Ses marais à elle (ahwar en arabe), entre noise et fausse douceur, production électro composite et poésie intranquille, ouvrent des passages et participent, depuis le Levant, au renouvellement pop mondial. Gus Goldenberg

Xenoula

En plaçant Sam Dust, l’un des patrons de la pop turbulente aux manettes de son premier album, Xenoula avait une idée en tête : se créer une seconde peau, tel un caméléon prêt à s’aventurer dans une jungle sonore protéiforme. Pari gagné pour celle qui se fait appeler Romy Xeno dans le civil tant la flore électro-bidouille vaporeuse (She Ghosts) et la faune funkpop tachetée de groove chaud (Caramello) s’installent à l’aise autour de son chant “CocoRosiesque”. Yoann Duran

Komsa gayar

D’île en île, il conjugue son maloya natal aux collaborations qui croisent son chemin. C’est cette fois-ci avec le duo fondateur de Skip&Die que Lindigo a réalisé son sixième album, à Cuba, en conviant à nouveau Fixi et, excusez du peu, Danyèl Waro. Chœurs enchanteurs, percus entêtantes et créole poétique : cinq ans après l’éruption de son Maloya Power, Lindigo n’en finit pas de nous prendre au corps et de nous mener, rapidement, vers la transe. Tiphaine Crézé


BIBLIO

45

ILS VONT TUER ROBERT KENNEDY de Marc Dugain

[Gallimard] roman

Un Canadien, prof d’histoire, est persuadé que ses parents, morts dans des circonstances dramatiques, sont liés à l’assassinat de Robert Kennedy. En partant en quête de la vérité sur ses parents, il retrace le parcours du petit frère de JFK. IL y a une habileté chez Marc Dugain à passer de la sphère intime à une vue d’ensemble de la deuxième moitié du XXe siècle. Et une maestria à décrire un homme tiraillé entre le destin funeste qu’il pressent et sa volonté de poursuivre ce qu’avait commencé son frère. Il est question aussi des thèses sur ces meurtres et des versions officielles cachant la vérité. Au fil du livre, le héros raconte aussi la perte de son innocence tandis que l’Amérique elle, perdait ses idéaux. Chine Dandelion

MA REINE

L’ONYX ROSE

[Éditions L’iconoclaste] roman

[Flammarion] roman

De Jean-Baptiste Andréa

Shell est un garçon qui n’a pas fini de grandir dans sa tête. Isolé dans un no man’s land rural, il ne fréquente même plus l’école en raison de sa différence. Mais de toute façon là non plus pas d’amis et toujours la solitude. Alors quand les adultes décident qu’il serait préférable de la placer en institut, il s’enfuit. C’est là qu’il rencontre sa reine. Une immense tendresse se déploie pour ces personnages cabossés dans ce récit à hauteur d’enfant. Jeu et insouciance distillent un formidable parfum d’humanité. Virginie Bouyer

De Brigitte Fontaine

Pour commencer follement cette année, un petit livre magique : L’onyx Rose de notre dinguette nationale, Bigitte Fontaine. De voyages à la vitesse de la lumière en mondes cachés, comme une fable hallucinée de notre monde hallucinant, c’est de l’essence pure de roman d’aventures bien contemporaines. Le tout dans un roman d’amour drôle et mélancolique, plein de poésie. Elle est un grand écrivain, pas vaine dit-elle et c’est bien vrai ! Peggy Shoes


PLACES À GAGNER

46

Gagnez des places de spectacles sur www.lehautparleur.com

MUSIQUE Bis 2018 le jazz est là

Jazz

Mer. 17 jan. à 20h - Salle Paul Fort - Le Pannonica Nantes

Amélie les crayons

Chanson

Jeu. 18 jan. à 21h - Salle Paul Fort - La Bouche d’air Nantes Ven. 19 jan. à 20h30 - Quai des arts - Pornichet

Nosfell + Yeggmen

Rock

Jeu. 25 jan. à 20h30 - La Barakason - Rezé

DANSE Malandain Ballet

Jeu. 11 jan. à 20h30 - Le Carré d’argent - Pont-Château

Passo

Ven. 12 jan. à 20h - L’Embarcadère - Saint-Sébastien

THÉÂTRE Plus loin que loin

Mer. 17 jan. à 20h30 - L’Odyssée - Orvault

MAGIE Je clique donc je suis

Sam. 20 jan. à 20h30 - Espace culturel Sainte-Anne Saint-Lyphard

Rejoignez-nous sur lehautparleur.com pour gagner des places de spectacles ( musique, théâtre, danse, expositions, cinéma... ) durant toute l'année.


Hp#166janvier2018  
Hp#166janvier2018  
Advertisement