Page 1

158

MARS 2017

RICHARD

III

Du 15 au 21 mars

AU GRAND T À NANTES


NOUVEL R VENDREDI 17 MARS À 20H30

RAP / HIP-HOP

1ÈRE PARTIE PAR LES LYCÉENS DU PAYS DE RETZ

Avec la participation de l’association Pornic on the rock

À PORNIC

AMPHITHÉÂTRE THOMAS NARCEJAC

Tarif réduit : 10 € / Tarif plein : 14 € /Abonnés réduit : 8 € /Abonnés plein : 12€ / Gratuit – de 6 ans.

Billetterie : Office de tourisme intercommunal Pornic 02 40 82 04 40 - Espace culturel Leclerc Pornic : 02 51 74 79 50 Tél. : 02 40 39 63 49 // www.pornicagglo.fr // facebook.com/amphitheatre.pornic //

©Sébastien Lefort

Tout public / Durée : 2h / placement debout


ÉDITO

03

BEL ENNUI

A

tlantide réunit cette fois encore une cinquantaine d’écrivains au lieu unique. Des auteurs français et étrangers qui vont nous parler du monde. Et au passage nous rappeler que la littérature est une affaire sérieuse. Pourquoi je dis ça ? Parce qu’une phrase nous l’aurait presque fait oublier. C’est celle du propriétaire de La revue des deux mondes s’adressant au directeur du magazine : « Penelope Fillon s’ennuie ». Et de lui demander si elle ne pourrait pas proposer quelques critiques de livres. Comme elle aurait pu aussi prendre des cours d’aquagym ou se lancer dans un puzzle de 5000 pièces. Lire un livre et en causer un peu, un truc peu engageant tel que c’est présenté. Et en même temps « Penelope Fillon s’ennuie » rappelle de belles pages littéraires. L’ennui de Penelope ressemble à celui d’Emma (Madame Bovary, Flaubert), à celui de Jeanne (Une vie, Maupassant). Mais sublimer l’ennui n’est pas donné à tout le monde. Chine Dandelion

O U RS N°158 mars 2017 Éditeur Popamine SARL 451 030 639 RCS 18, bd Paul Perrin, 44600 Saint-Nazaire 02 40 66 55 01 contact@popamine.com www.lehautparleur.com www.popamine.com

Directeur de publication Laurent Buchet Rédacteur en chef David Daunis Rédaction David Daunis, Magali Fenech Mise en page Julien Pouplin Publicité - partenariats David Daunis - Laurent Buchet Site internet Julien Pouplin

Collaboration de Sébastien Barrier, Virginie Bouyer, Malo Bray-Dunes, Tiphaine Crezé, Chine Dandelion, Yoann Duran, Alain Geffray, Gus Goltenberg, Peggy Shoes, Cyrille Taillandier. Couverture : Richard III © Nicolas Joubard Distribution Responsable : Corinne Cottineau Distributeur-trices : Gwenaëlle Athimon, Virginie Bonneau, Aurore Clivier, Cristelle Coiffard, Nicolas Perron Distribution N°ISSN 1626-9578 Impression La Mouette - 44500 La Baule


SOMMAIRE

04

© Philippe Levy

P. 37 | Danse | Voronia au Grand T

P. 6 | Musique | Bryce Dessner à Variations au lieu unique à Nantes

Haut Parleur #158 mars 2017 Le magazine culturel de la Loire-Atlantique

06

09

10

12

Interview : Katia & Marielle Labèque

Le feuilleton : Les aventures de Wee-Wee #15

La Une du HP : Richard III, Shakespeare tendance rock

Le fil HP

15

26

32

MUSIQUE

THÉÂTRE

CIRQUE ET DANSE

15 | Lescop, un masque à l’air libre

26 | Mémoire de Loire et

32 | Temps fort Belgica

Festival Eurofonik Festivals 21 | Actualités musique

Ma Loire aux miroirs 27 | Actualités théâtre

35 | Actualités cirque et danse

17 | 19 |


© DR © Edu Pérez

P. 12 | Le fil HP | Gianni Schicchi par Benoit Lambert au Théâtre à Saint-Nazaire

39

44

46

EXPOSITIONS

CINÉMA 44 | Actualités cinéma

POUR LES ENFANTS

45 | Les sorties du mois

46 | Les bambins d’abord

39 | Mundial d’Enrique Ramirez 40 | Actualités expos

48 | Les plus grands aussi

50

52

CHRONIQUES

UNE VILLE

50 | Juke box

52 | Mesquer

51 Biblio |

54 | Places à gagner


L'INTERVIEW

06

K ATIA & MARIELLE L AB ÈQU E ...

Sisters uniques

Variations, le festival nantais consacré aux musiques pour piano et claviers invite Katia et Marielle Labèque. Date événement avec deux immenses musiciennes de notre époque. Rencontre. Un demi-siècle de carrière à jouer à quatre mains et deux pianos, et à populariser, comme rarement, la musique classique et contemporaine. Oui, Katia et Marielle Labèque sont des grandes dames et des frangines à part. Belles, baroques et même un peu rock, elles ont aussi la classe aventureuse de musiciennes phénomènes. Et quand elles sont sur scène, à Zurich, à Cincinnati, à Paris ou Prague, elles sont toujours plus lumineuses que le public aux costards trois pièces des grands amphithéâtres de la planète. Avec cette signature sonore en duo, indissociable et complémentaire, inventive et sensible, elles ne cessent de servir avec brio les grandes œuvres de Beethoven, Bach ou Schubert, sinon Satie, Glass ou Reich. Et pour changer de la Philharmonie de Paris ou du château, les deux pianistes complices se poseront un soir au lieu unique nantais, pour la première édition de Variations. Elles joueront des compositions de Moondog et de Bryce Dessner (artiste en résidence au LU). Le programme de ce festival de trois jours annonce également la venue de Baptiste Trottignon, Michel Legrand, Chassol, Ensemble O, Samuel Boré… Et dans ce carrefour multipiste excitant, les Labèque joueront le rôle de grandes sœurs, prestigieuses, curieuses et modèles. Texte et entretien : David Daunis Photo : Mila


"…Si le compositeur Bryce Dessner est au lieu unique, alors on y sera aussi ."

V

ous avez accepté une invitation pour un festival qui n’existe pas encore. Inhabituel pour des artistes de votre notoriété ?

Katia Labèque : « Ah oui ? Vous me l’apprenez. Et c’est encore mieux. Et si Bryce Dessner y est, on est contente d’y être aussi. On a beaucoup de projets avec ce musicien qui fait partie de ceux qu’on admire le plus. On va jouer sa musique. Je sais qu’il est compositeur en résidence au lieu unique à Nantes. On soutient un projet comme celui là. »

V

ous allez jouer sa musique et celle de Moondog, n’est-ce pas ?

« En effet, avec notre groupe on va jouer une suite de pièces de Bryce Dessner intitulée El Chan, que nous avons déjà interprétée à la Philharmonie de Paris. Également des pièces de Moondog que Bryce nous a demandé de jouer et, j’espère, une pièce de David Chalmin pour deux pianos et deux guitares (avec D. Chalmin et B. Dessner). »

U

n mot sur ces compositeurs ?

« La musique de Moondog, ce personnage fascinant et étrange au look de vicking, qui a été un compositeur très important dans l’histoire de la musique au États-Unis. Ce qu’il a fait dans les années 50 a été repris dans les années 60 par les illustres compositeurs comme Steve Reich, Philip Glass, Terry Riley, ceux qui ont ouvert la voie au minimalisme. Et puis la musique de Bryce Dessner, lui qui a été soutenu par ces derniers, et qui incarne le courant post minimaliste d’aujourd’hui. Un courant qui nous intéresse particulièrement. Je souligne que le parcours de Bryce Dessner est étonnant, car tout en répondant à de nombreuses commandes de musique classique, commissionné d’ailleurs par tous les grands orchestres américains, il joue et écrit la musique de The National, l’un des plus grands groupes de rock américains. Il joue et excelle donc sur les deux fronts, avec la même intégrité, le même amour pour la musique. Une chose passionnante et assez unique pour ce grand compositeur et performeur. »

V

ariations, un festival autour du piano et des claviers. Quelques mots sur cette famille d’instruments ?

«  Le piano est certainement l’instrument le plus orchestral du monde. Il ne peut pas vibrer comme un violon, ni chanter comme une clarinette. Mais il peut être tous ces instruments à la fois, avec une richesse de textures et de contrastes incroyables. C’est comme avoir un immense orchestre à sa disposition. D’autant plus lorsqu’on réunit deux pianos. C’est le point qui nous intéresse beaucoup. À titre d’exemple, sans remplacer l’orchestre entier, ils sont les seuls instruments à pouvoir, à eux seuls, jouer le Sacre du printemps. »

P

arlez-nous de lieux fantastiques qui vous ont accueillies.

« Évidemment, impossible de ne pas citer la Philharmonie de Paris et le Disney Hall à Los Angeles dont les acoustiques fantastiques ont été conçues par la même personne… Sans oublier d’autres salles mythiques comme Musikverien à Vienne ou Concertgebouw d’Amsterdam. À chaque fois une grande leçon d’architecture et d’acoustique. Sinon, dans un autre registre, j’ai aussi le souvenir de la salle d’un château du XVIIe siècle dans la région de la Ruhr en Allemagne avec des conditions idéales pour jouer une musique de Bach composée à l’époque pour un espace modeste. »

À

vous voir et vous écouter se dégagent les notions de joie, de modernité et d’énergie ?

« Tant Mieux si vous ressentez cela. Plutôt que l’habitude et la routine qui peuvent tuer la musique, l’énergie est l’élément essentiel pour l’aborder. » Variations du 31 mars au 2 avril - Le lieu unique - Nantes - festival - variations.fr Soirée de clôture le 2 avr. à 19h30 : Chassol - Katia & Marielle Labèque - 12/22 €


LE FEUILLETON

09

Sébastien Barrier

© Sébastien Barrier

est comédien, auteur et performer. Il nourrit ses écritures d'histoires glanées au fil de ses errances, entre enquêtes ethnographiques désinvoltes et relative autofiction joyeusement désespérée. Wee-Wee est son chat, autant qu'il est son humain.


É PI S O DE 1 5 ...

Wee-Wee et la liberté surveillée

À

Paris en janvier Wee-Wee perdit son collier. Il m’apparut alors dans toute sa nudité, encore plus libre et magnifique. Puis nous avons repris la route et il fallut le rhabiller. Mon numéro de téléphone, logé dans la mini-poupée Russe qui dodeline à son cou, est non-seulement le seul cordon qui nous rattache en cas d’égarement passager, mais témoigne en outre de son statut de chat déjà maqué. Entre la chaîne et le bijou. « Allô, j’ai retrouvé votre petit chat…  » (toujours un brin de fierté dans la voix du sauveur). Si cela provoque de belles rencontres cela pose aussi un problème : jamais, en réalité, ni l’un ni l’autre n’a disparu. Wee-Wee et moi le savons bien, tout ce qui échappe à notre regard n’est pas perdu pour autant. C’est vraiment paradoxal : je suis, devant le héros ordinaire me restituant l’animal, tiraillé entre l’envie soudaine de le prendre dans mes bras et celle, non-moins sincère, de le pourrir un peu : mais foutez-nous la paix, et laissez ce chat tranquille ! Quant à ces inquiétudes, accablez-en vos bêtes - des chiens, à tous les coups - mais, de grâce, ne vous inquiétez pas pour nous ! À l’heure où j’écris ces lignes je viens de cueillir Wee-Wee sur le parvis d’un théâtre au coeur de Chambéry. Un humain trop anxieux a interrompu sa balade. Je lui ai dit, d’abord, qu’il n’était pas perdu. Et puis, comme c’est l’usage, l’ai remercié tant et plus.


LA UNE DU HP

10

RI C HARD III ...

Shakespeare tendance rock Richard III conclut la titanesque tétralogie de Shakespeare mise en scène par Thomas Jolly débutée en 2010 par la pièce Henry VI. Ultime épisode. La Cie Piccola Familia invente un théâtre punchy et très actuel. Au Grand T, du 15 au 21 mars.

A

scension et chute. Richard III naît d’un siècle d’horreur, de barbarie, de guerre civile, dans une Angleterre à feu et à sang. Thomas Jolly incarne le personnage. Difforme, bossu, il se meut par saccades, automate au pied bot, il sera longtemps exclu, souffre-douleur, bouc émissaire parfait. Mais de cette monstruosité physique germera une monstruosité délibérée et orchestrée. Il se veut roi et rien ne l’arrêtera. À lui la vengeance et les coups. Par la ruse, par la force, il éliminera sans vergogne tous ses rivaux dynastiques. Frère, neveux, femme, tout y passe. Apocalypse rock. Et sur scène, ça déménage : mouvement, rythme, la langue de Shakespeare est prise dans un tourbillon extravagant. La musique métallique flirte avec le punk. On passe du rire au tragique et les rais de lumière froide découpent l’obscurité, irradient les acteurs d’une blancheur chirurgicale. Précise, elle colle aux corps sans rayonner alentour. Elle n’éclaire pas, elle électrise les acteurs. Apocalypse now, le show tonitruant est scotchant. Et ça résonne aujourd’hui. Richard III vient de quelque part, d’une société meurtrie et qui se dilue. En arrière plan, l’ambiance est délétère, le sécuritaire s’installe et devient un marche-pied pour s’emparer du pouvoir. Paranoïa généralisée. Manipulation, rumeur, mensonge et ce story-telling du XVIe siècle n’est pas sans faire écho. Quand l’Histoire s’affole, il arrive qu’elle accouche de monstres. Du mer. 15 au mar. 21 mars à 19h - Relâche dim. 19 Le Grand T- Nantes - 6/25 € En lien avec le spectacle Richard III Installation immersive R3m3 au TU à nantes du 1er au 21 mars. Texte : Alain Geffray Photos : Nicolas Joubard


LE FIL HP

12

ÉDITION Break #6

MUSIQUE

Éclats francophones

Nouvelle édition du festival qui déniche les talents jouant de la langue de Molière de par le monde. Quatre spectacles au programme dont une escale en Belgique avec détour par la réunion par les métisseurs de Sage comme des sauvages le même soir que la grande Christine Salem, figure emblématique du Maloya. Ou encore une promenade au Québec avec le pétillant Émile Bilodeau et le couple chaleureux de Saratoga.

© Toine

Du 21 au 25 mars - Salle Paul Fort, La Cité et le lieu unique - Nantes - 9/20 € par spectacle

Sage comme des sauvages

Opéra de Puccini au Théâtre

Sixième édition de Break, cahier culturel des lycéens chapotée par l’association Culture Pop, qui initie des lycéens au journalisme culturel. Ils sont plus de 100, ils ont vu, rencontré, aimé, détesté, certains ont même dansé, et se sont frottés à l’écriture. On attend un sommaire riche avec de la musique (Rover, Odezenne...), du théâtre (Jean Boilot, le collectif La Grappe) mais aussi de la danse avec une immersion dans la dernière création d’Ambra Senatore au CCNN. En avant première, la une réalisée par Mathis El Idrissi, élève de Terminale production graphique au lycée de la Joliverie ! Sortie le 31 mars 2017 - www.break-lemag.fr

PHILOSOPHIE

Allons à l’opéra. L’occasion d’y goûter avec Gianni Schicchi de Giacomo Puccini, l’un des opéras les plus drôles et sarcastiques de l’art lyrique. Une fable fondée sur une histoire du livret de la Divine Comédie de Dante, autour du personnage Gianni Schicchi, aigrefin et rusé, que Benoit Lambert met tout juste en scène pour quinze chanteurs et deux pianos. On est à Florence et il y aura de la voix mais aussi des mains pour discuter, et l’humour noir sera convoqué.

La fin du travail ? Révolution informatique puis numérique oblige, « la fin du travail » est-elle inéluctable ? Chômage, loisirs, allocation de ressource universelle, production, contrat social… Conférences et tables rondes réuniront historiens, philosophes, sociologues, économistes pour défricher l’une des problématiques cruciales de l’avenir.

Ven. 17 et sam. 18 mars à 20h30 - Le Théâtre - SaintNazaire - 13/24 €

Du ven. 24 au dim. 26 mars - Le lieu unique - Nantes Programme complet : www.lelieuunique.com - Entrée libre

Les rencontres de Sophie


LITTÉRATURE

Mots à voix hautes au Pouliguen

Instants littéraires précieux organisés chaque année par l’association pouliguennaise Sels de mots. Comme une librairie géante pour des rencontres entre auteurs, éditeurs et lecteurs. On note cette année une large place faite aux lectures à voix hautes pour des auteurs et leurs textes, par exemple : La Femme Brouillon par Amandine Dhée, Le déficit indispensable par Anne Kawala et Hublots par John Taylor (en compagnie de la peintre Caroline FrançoisRubino).

© DR

Du 28 au 30 avril - de 10h à 19h - Salle Baudry - Le Pouliguen - Gratuit

Amandine Dhée

CINÉMA

Zones portuaires

L’année 2017 marque le centenaire du débarquement des soldats américains à SaintNazaire. Le festival de cinéma qui fait la part belle aux villes maritimes se met au diapason en nous embarquant à New York, Port de toutes les cultures. Il y sera principalement question d’effervescence musicale et de melting-pot. Big Apple est une des villes les plus filmées après Paris, nul doute qu’on y verra l’œuvre des plus grands. Du 7 au 14 juin – Salle Jacques Tati à Saint-Nazaire, mais aussi ailleurs dans la ville et au Pouliguen et La Turballe


MUSIQUE

15

L E S COP ...

Un masque à l’air libre Le voici désormais bien en vue. Plus vraiment révélation, Lescop se niche au creux du paysage musical français, garçon singulier et contemporain quand l’époque exige du facsimilé et de la nostalgie payante.

L

es longues et belles nappes d’Echo, qui donne son titre au second album de Mathieu Peudupin, nom de scène Lescop, l’annoncent : l’homme troque peu à peu l’obscurité des sous-bois de la chanson pour un doux clair-obscur. Depuis 2011, son projet fait sonner la pop synthétique héritée des années 80 grâce à un français référencé mais pas poseur. Son truc à lui, le fan de Jim Morrison et de Jean-Pierre Melville, c’est d’écrire et décrire, les villes, les autres. Et de partager ses références sans se cacher derrière. Deuxième album. Plus dense et encore plus dansant, il fait la part belle aux instantanés pop faussement froids. Un peu post-Bowie ?

Pourquoi pas. Des héros «  dérangés  », en marge, ou simplement ambigus, s’y côtoient sans jugement, sur fond de guitares discrètement post-punk. C’est surtout sur scène qu’il faut le découvrir. Showman expérimenté, il s’y entoure de fines lames (Halo Maud, Otomne). Et s’applique à rendre davantage vie à ses histoires sombres et fascinantes. Jeu. 9 mars à 21h - Le VIP - Saint-Nazaire – 11/16 € Texte : Gus Goldenberg Photo : Antoine Carlier Places à gagner sur www.lehautparleur.com


MUSIQUE

17

Maarja Nuut

F E STI VAL E U RO FO NI K # 5 ...

Euro Vision Avec les thématiques de culture, d’éducation et de rencontre profondément inscrites dans son ADN, le festival Eurofonik repose humblement, en mars, la question de la place de l’Europe.

À

l’heure où les controverses font parfois rage pour tenter de trancher qui de François Fillon ou de Marine Le Pen atteint objectivement l’acmé en terme de probité, on demeure une fois de plus atterré que le thème de l’Europe ait autant de mal à émerger au sein du débat politique. Bénéficiant au mieux d’un enthousiasme poli, au pire d’une indifférence crasse, L’Europe de 2017 semble à bout de souffle. Mais derrière la logique des marchés, quid des peuples, de leurs cultures, de leurs expressions artistiques? Modestement, depuis 2012, Eurofonik tente de répondre à ces questions. Effaçant les vieux clivages entre cultures de tradition orale et musiques populaires, loin d’un

tropisme uniquement anglo-américain, le festival revendique le métissage des gens et des genres. Cette année, on pourra, ainsi, aussi bien écouter la Portugaise Misia rendre hommage à Amalia Rodrigues que s’enthousiasmer pour une création qui regroupera le flûtiste Sylvain Barou, passionné de musique bretonne et irlandaise, l’Espagnol Efrén López, multiinstrumentiste et le Turc Mehmet Salih Inan. Au milieu d’un public qui semble prêt à applaudir cette Europe là. Du 2 au 11 mars - Nantes, Rezé, Bouguenais www. eurofonik.fr - 02 40 02 35 16 Texte : Cyrille Taillandier Photo : kaupokikkas


MUSIQUE

|

19

Métropolis #2

Temps fort autour d’une grande ville d’ailleurs

Événement voyageur de la Soufflerie qui fixe pour la deuxième année ses envies d’escapades vers une mégalopole, cette fois brésilienne : Sao Paulo. Au carrefour des fameuses samba et bossa nova, on trouvera surtout de nouvelles formes créatives. À noter : la pièce chorégraphique de Flaira Ferro et Pedro Rosa où danse contemporaine, capoeira et hip-hop dialoguent sur la ville. Un souffle d’air chaud et suave avec la chanson de Luisa Maita et le trio Brasil Nativo qui l’accompagne. Le hip-hop racé de Rodrigo Ogi, MC phare de la scène paulista. Sinon, plus calme, un embarquement littéraire avec les mots de PierreMichel Pranville qui abordera le roman noir brésilien. Et des mets, bienvenus, avec du manioc, du riz et des épices douces, pour partir très loin, mais à côté de chez nous. DD

© Galoppido

Du jeu. 16 au sam. 18 mars - La Soufflerie - Rezé - Infos sur www.lasoufflerie.org

Luisa Malta

|

Handiclap

Pluridisciplinaire

Trentième édition du festival qui favorise le croisement des publics et promeut l’expression artistique quel que soit le handicap. Ciné-concert, compagnies circaciennes, musique, quatre jours bouillonnants sur l’île de Nantes. On note Las Aves le samedi, jeune groupe brûlant au mix pop R’n’B entêtant. MF Du jeu. 16 au dim. 19 mars – Les Nefs – Île de Nantes – de 4 à 13 € / spectacle

|

1name4acrew

Collision collective jazz

Le fameux collectif d’artistes nantais se lance dans son premier festival avec une vingtaine d’artistes programmés : le post jazz de Tangerine, l’Orchestre National du Jazz, les rythmes latin core de Pixvae, mais aussi la transe de Tocc Beat Club sont au programme des trois jours festifs et itinérants. MF Du 9 au 11 mars – Pannonica, Stereolux, Trempolino, Ateliers de Bitche – Nantes – de 0 à 12 € /soirée


Moxie - Soirée Eurofonik

Faada Freddy

Gaël Faye

© Chris Schwagga

© Colin Gillen

20

© Maï Lucas

MUSIQUE


|

No Tongues

Les voies du monde : Jazz métissé

Le musicien nantais Matthieu Prual a été bouleversé par une suite d’enregistrements réalisés par des ethnomusicologues de part le monde. C’est de manière instrumentale que le quartet réinterprète ce voyage dans la tradition orale. Étonnant ! Ven. 3 mars à 21h – Salle Paul Fort – Le Pannonica – Nantes – 5/12 € Sam. 18 mars à 18h – Athanor – Guérande – 6/10 € Ven. 12 mai à 20h30 – Cap Nort – Nort-sur-Erdre – 8 €

|

Gaël Faye

Rap

Le récent lauréat du prix Goncourt des Lycéens avec Petit Pays sait transformer les maux en mots et les chanter pour expulser les souvenirs émus et les cicatrices de son Rwanda natal. Du spoken word sensible et sincère. Mer. 8 mars à 20h30 – Stereolux – Nantes – 12/18 €

|

Tip of the lips

Électro pop

Le quatuor nantais livre du bout des lèvres une pop acidulée un poil électro, avec une touche de world, toute de rose enrobée. Une friandise à ne pas bouder au caf’ conc’ du Centre. Ven. 10 mars à 22h – Café du Centre – Saint-Marc-sur-Mer – Entrée libre

|

Kery James

Rap

Cador du paysage rap, Kery James dissèque les maux de la société française depuis 25 ans. Plus que jamais dans le combat, il fait son retour avec Mouhammad Alix, un disque tranchant qu’il défend sur scène avec l’énergie d’un boxeur. Ven. 3 mars à 20h – Stereolux – Nantes – 19/25 €

|

Soirée Eurofonik

Musiques d’Europe

Pour sa cinquième édition, le festival Eurofonik place le curseur sur la jeune création européenne en invitant notamment l’électro-balkan foldingue des Italiens de Luca Bassanese & TCO et l’incroyable violoniste estonienne Maarja Nuut.

Sam. 11 mars à 20h30 – Stereolux – Nantes – 12/22 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

|

Tindersticks

Pop rock

En bons patrons de la pop intime, les Tindersticks se devaient un jour de dévoiler un ciné-concert. Le voilà. À l’initiative du leader Stuart Staples, Minute Bodies revisite le travail du documentariste Frank Percy Smith. Beau moment annoncé. Sam. 11 mars à 20h30 et dim. 12 mars à 18h – Le lieu unique – Nantes - 20/29 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

|

Faada Freddy

Pop Gospel

Enfant de Dakar où il a appris à jouer des percussions, Faada Freddy sait embarquer le public avec sa musique Gospel teintée de pop et de soul. Harmonie de voix et percussions corporelles comme seuls instruments pour un concert chaleureux. Sam. 11 mars à 20h30 – Capellia – La Chapelle-sur-Erdre – 12/20 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

Sallie Ford + MeLL |

Rock’n’Roll

Dans la tradition des rockeuses autodidactes qui n’ont pas froid aux yeux, Sallie Ford ne s’embarrasse d’aucune retenue pour balancer un rock’n’roll pêchu entre blues, jazz, soul et rhythm and blues. MeLL ouvrira le bal avec sa pop énigmatique. Jeu. 16 mars à 20h30 – Le VIP – Saint-Nazaire – 10/15 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com


© DR

MUSIQUE

22

Isla

|

Sarah McKenzie

Jazz

Un timbre de voix pur, un piano épatant au bout des doigts, l’Australienne, étoile montante du jazz, swingue et pétille. Pas encore trente ans et déjà trois albums avec un peu de bossa par-ci, et beaucoup de talent par-là. Mar. 14 mars à 20h45 – La Fleuriaye – Carquefou – 21/29 €

|

Lior Shoov

Chanson

Lior Shoov, artiste israélienne inclassable à la fois clown, danseuse et chanteuse, sait faire de chaque concert un moment unique et irréel. Fragile et bourrée d’énergie, elle sait transporter son public avec sa pléiade d’instruments acoustiques. Sam. 15 mars à 20h30 – Quai des Arts – Pornichet – 14/19 €

|

Les Fouteurs de Joie

Chanson / humour

Plus qu’un concert, le collectif poéticoburlesque propose un vrai show azimuté bon pour les zygomatiques et le moral. Les cinq larrons offrent des numéros cocasses, chantent, jouent, imitent et s’amusent. Ça tombe bien, le public aussi. Jeu. 16 mars à 20h30 – Quai des Arts – Pornichet – 9/16 €

|

Sylvain GirO

Chanson jazz rock

Avec sa présence scénique inouïe, Sylvain GirO présente un récit initiatique fantastique qui saisit également pour sa mosaïque musicale teintée de jazz et de rock progressif. Un spectacle et un artiste à découvrir ou redécouvrir. Ven. 17 mars à 21h – Centre Culturel Lucie Aubrac – Trignac – 3/8 €


© Philippe Levy-Stab

Sarah McKenzie

|

Isla

Folk Pop

Révélation des Inrock Lab au dernier printemps de Bourges, la nantaise Isla fait escale au Quai Vert pour faire entendre sa musique folk pop contemplative et terriblement créative. Une musicienne complète et une voix délicieusement mélancolique. Ven. 17 mars à 21h – Quai Vert – Frossay – 7/9 €

|

La nuit de la Saint Patrick

Musique celtique

Danser, chanter, écouter en tapant du pied le uilleann pipes (cornemuse irlandaise) de Calum Stewart, compositeur écossais qui vient avec son trio, boire des bières bien sûr, mais surtout élire le Patrick de l’année ! Ven. 17 mars à 20h30 – Salle Jacques Brel – Saint-Nazaire – 9/13 €


24

Alain Chamfort

|

Jungle by night

Afrobeat funk

La transe est presque obligatoire sur les beats légendaires aux cuivres endiablés des neuf Hollandais jazzy. Des rythmes éthiopiens ultra-rodés pour une fête funk jubilatoire qui marche au poil depuis vingt ans. Sam. 18 mars à 20h30 – Le Carré d’Argent – PontChâteau – 17/23 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

|

Nouvel R

Rap

Les Angevins parlent de leur musique comme « d’un rap de daron » : attaché aux sujets importants comme le consumérisme, les amalgames ou encore les difficultés de la vie. Des textes soulignés par le violoncelle de Laurent Guitteau et la basse de Nicolas Pailler. Ven. 17 mars à 20h30 – Amphithéâtre Thomas Narcejac – Pornic – 8/14 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

François Ripoche et Alain Jean-Marie

|

© Richard Dumas

© Lmorganisations

MUSIQUE

Alain Chamfort

Chanson

Au-delà d’être le père ad vitam du tube Manureva, Alain Chamfort est avant tout un acteur incontournable de la pop hexagonale. Une pop légère, joueuse, qui traverse les époques et les modes. Preuve si besoin sur la scène de l’Embarcadère ! Mar. 21 mars à 20h – L’Embarcadère – SaintSébastien sur Loire – 8/29 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

Carte Blanche à François Ripoche |

Jazz

Saxophoniste de jazz reconnu de la scène nantaise, François Ripoche joue sa carte blanche avec goût puisqu’il invite pour l’occasion Alain Jean-Marie, son compère pianiste et Sara Lazarus, chanteuse américaine à la voix sobre et délicate.

Ven. 24 mars – 20h30 – La Soufflerie - Auditorium – Rezé – 9/21 €


© Martin Lagarde

Éric Legnini

|

Éric Legnini

Jazz

Explorateur musical hors pair, Éric Legnini poursuit sa quête d’un jazz en perpétuel mouvement. Une réussite sur ce nouveau projet (Waxx up) tant la musique du pianiste belge prend un accent afro-jazz à la rythmique groovy. Courez-y ! Ven. 31 mars à 21h – Salle Paul Fort - Pannonica – Nantes – 10/20 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

|

Dan Ar Braz

Musique Celte

L’un des fers de lance de la musique celtique investit le Théâtre de Verre pour régaler les esgourdes des amateurs de trad et de modernité. Avec Dan Ar Braz, la musique celtique est sans cesse remise au goût du jour pour mieux la sublimer. Ven. 31 mars à 20h45 – Théâtre de Verre – Châteaubriant – 20/25 €


THÉÂTRE

26

© Phil Journé

Mémoire de Loire et Ma Loire aux miroirs OR ATORI OS/ FLEU V E Les 21 et 22 mars, salle Vasse à Nantes, l’arrivée du printemps se fera par la Loire. Deux oratorios mêlant textes poétiques et musique d’auteurs et compositeurs nantais seront mis en scène par Michel Valmer le directeur de la Cie théâtrale Science 89. Rencontre. Mémoire de Loire et Ma Loire aux miroirs, deux parties pour une soirée. De quoi sontelles constituées? Michel Valmer : « La Loire, long fleuve de France, porte des vagues de poésies. Deux poètes nantais ont chanté ce magnifique cours d’eau. Deux compositeurs ont mis leurs textes en musique. Roger Texier, ami intime du poète Yves Cosson, a écrit une cantate sur Ma Loire aux miroirs. David Chaillou a pour son père Michel, romancier, composé Mémoire de Loire. » Deux oratorios… quelle est la place du texte et celle de la musique ? «  Texte et musique s’entremêlent. douze musiciens dont une onde Martenot, un piano et une guitare basse, quarante choristes, la chanteuse lyrique Isabel Soccoja et un

récitant donnent corps à l’évocation des multiples remous impressionnistes de l’eau évoqués par le texte même. Il s’agit d’une création mondiale. Parfois, des mots sont dits sans musique. » Quel rôle joue la Cie Science 89 et vousmême dans ce projet? « La Cie Science 89, chargée de la programmation artistique de la Salle Vasse à Nantes, privilégie la collaboration avec des créateurs ligériens. Nous avions à cœur d’accueillir les Nantais Tessier et Chaillou, musiciens de renommée internationale qui sont aussi des amis. Ils m’ont confié le rôle du récitant. Comment refuser ! » Mar. 21 et mer. 22 mars à 20h30 - Salle Vasse- Nantes - 8/12 €

À noter : Ces deux soirées sont le point d’orgue d’un vaste projet intitulé La Loire au cœur qui prévoit de nombreux événements dans divers lieux nantais : expositions photographiques, conférences, lectures et répétitions publiques notamment autour des œuvres du romancier Michel Chaillou et du poète Yves Cosson. Programme complet : http://laloireaucœur.visite.com/nantes Texte et interview : Alain Geffray


|

Réparer les vivants

D’après Maylis de Kerangal. Par Emmanuel Noblet. Simon, jeune surfer de 19 ans, aime les vagues déferlantes. L’accident fut soudain. 24 heures de course effrénée, de chaîne humaine, pour que le corps de Claire (50 ans) reçoive le cœur de Simon. Seul en scène, Emmanuel Noblet incarne ces émotions. Avec au cœur la vie haletante. AG

© C.Hélie Gallimard

Jeu. 2 et ven. 3 mars à 19h30 - Le Champilambart Vallet - 10/16 € Mar. 7 mars à 20h - L’Espace de Retz - Machecoul - 6/15 € Jeu. 9 mars à 20h30 - Athanor - Guérande - 6/15 € Sam. 11 mars à 20h30 - Le préambule - Ligné - 5/14 €

Maylis De Kerangal

|

Zone

D’après Mathias Enard. Avec Marilyn Leray et Marc Tsypkine. Un train entre Milan et Rome. Un voyageur transporte une valise pleine de documents secrets. Agent double. Au cours de ce road-movie il livre ce qu’il a vécu, la Croatie et la petite histoire qui se lie à la grande. Une épopée contemporaine pleine de suspense. AG Mar. 7 mars à 20h30 et mer. 8 mars à 19h30 - Le Théâtre - Saint-Nazaire - 11/18 € Du lun. 27 mars au sam. 8 avril à 20h30 - Relâche les 31, 1er et 2 avril - Le lieu unique - Nantes - 12/22 €


THÉÂTRE

|

30

Argent, dette et music-hall !

Cie Tro-Dido.Ventriloquie, claquettes, opérette, tours de magie, on y chante, on y danse et on y rit bien qu’il soit question de l’argent et de son histoire. En toile de fond, les années 30, les inquiétudes et les traumatismes… C’est sérieux mais c’est music-hall. AG Sam. 11 mars à 20h30 - L’Artymès - Mesquer - 12/15 €

Ancien malade des hôpitaux de Paris |

© Emmanuel Noblet

D’après Daniel Pennac. Avec Olivier Saladin. Olivier Saladin, figure inoubliable des Deschiens. Une nuit aux urgences où la médecine sérieuse va côtoyer l’extravagance des personnes qui se croisent à l’hôpital. La virtuosité de Saladin s’empare de l’écriture de Daniel Pennac. Urgent, on y court et on y rit. AG Lun. 6 et mar. 7 mars à 20h - Quai des arts - Pornichet - 18/25 € Ven. 10 mars à 20h30 - Le Canal - Redon - 9/17 € Mar. 14 mars à 20h30 - L’Odyssée - Orvault - 9/24 €

|

Léonie est en avance

D’après Feydeau. Cie Rosa M. Dans la famille, Monsieur Toudoux est plutôt le bouc émissaire, celui qu’on malmène. Faut dire que chez ces gens-là on ne s’aime pas, la haine règne au quotidien. Égoïsme, frustration, pouvoir, tout y est mais l’absurde et le burlesque aussi. Un rire féroce. AG Mar. 14, mer. 15, jeu. 16 mars à 20h30 - Le TU - Nantes - 4/20 €

Le bourgeois gentilhomme

De Molière. Cie La Fidèle idée. Pour se hisser dans la bourgeoisie, Monsieur Jourdain s’applique à épouser les bonnes manières. Mais, trop c’est trop et l’accumulation vire au ridicule. L’énergie des comédiens rythme la pièce et la langue de Molière reste vive, incisive et actuelle. AG Mar. 21 et mer. 22 mars à 20h30 - Le Carré d’argent Pont-Château - 8/15 €

© Jean-Luc Beaujault

|


|

Tout à refaire

De Philippe Lellouche avec Gérard Darmon et Ornella Fleury. Rien de tel qu’une terrasse de café et la douceur d’une soirée estivale pour que deux vieux amis un tantinet nostalgiques se racontent. L’enfance, les amours, les galères, tout y passe. Les langues se délient et les deux potes, Darmon et Lellouche remontent le temps. AG

© Bernard Richebé

Sam. 25 mars à 20h30 - Atlantia Palais des congrès - La Baule - 24/47 €

Tout à refaire

|

Chantier naval

De et par Jeannie Qannari. De paroles glanées auprès d’ouvriers des chantiers de Saint-Nazaire sont nés quatre personnages : le Vieux, Elle, Lui et Eux. Et ce récit croisé conte la vie à l’usine, les bons et les mauvais moments, les luttes, la chaleur entre les gens. Des confidences pleines de poésie. AG Sam. 25 mars à 21h - Théâtre de Cordemais - ACLC - Cordemais - 5/12 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

|

S’il se passe quelque chose

De et par Vincent Dedienne. Passé par France Inter et Canal +, Vincent Dedienne est un comédien talentueux et un humoriste plein de finesse qui fait « vraiment » rire. Ce premier one-man-show en forme d’autoportrait est un régal truculent et inventif. Un vrai bol d’air vivifiant. AG Sam. 25 mars à 20h45 - Théâtre de Verre Châteaubriant - 8,5/17 € - Ven. 31 mars à 20h30 Espace culturel Ste-Anne - Saint-Lyphard - 10/15 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

Un certain Charles Spencer Chaplin |

De et mis en scène par Daniel Colas. La vie de Charles Spencer Chaplin alias Charlot, génial acteur comique et émouvant. Le comédien Maxime d’Aboville incarne brillamment cet homme engagé, défenseur des faibles, porteur de valeurs humanistes et tolérantes. Charlot génie libre et citoyen du monde. AG Jeu. 30 mars à 20h45 - La Fleuriaye - Carquefou 28/40 €


TEMPS FORT

32

Alex Vizorek

B E LG I C A ...

Les rois des Belges Après Barcelone, Lisbonne, l’Italie et Beyrouth, le Théâtre de Saint-Nazaire se met à l’heure belge fin mars, avec son temps fort Belgica.

L

es blagues sur les Belges tombent désormais à l’eau. À voir l’effervescence de la création outre-Quiévrain, c’est le Français que nous serions tentés de faire passer pour un bêta. Depuis le début de ce siècle, on a par exemple rarement autant remué qu’en entendant Ghinzu, Girls in Hawaii ou même (si, si) Stromae - on fera ici l’impasse sur Lara Fabian ou Axelle Red, du siècle dernier. On attendait donc logiquement ce temps fort Belgica au Théâtre de Saint-Nazaire. Quatre affiches pour embrasser ce qui se fait de mieux sur la scène belge, toutes catégories confondues : l’humoriste Alex Vizorek, que l’on ne présente plus depuis qu’il a commencé à pirater France Inter avec Charline Vanhoenacker en 2013 ; le trio

de jazz David Linx, Paolo Fresu et Diederik Wissels, qui présentera The Whistleblowers ; le cirque poétique et délicieusement décalé de la Cie Poivre Rose ; Sehnsucht du chorégraphe Koen Augustijnen, membre de la compagnie Les Ballets C de la B créée par Alain Platel au milieu des années 1980. C’est l’histoire de Belges qui vous clouent au siège. Le Poivre rose - jeu. 23 mars à 20h30 et ven. 24 à 19h30 Alex Vizorek est une œuvre d’art - sam. 25 mars à 16 h et 20h30 Sehnsucht, limited edition - mar. 28 mars à 20h30 et mer. 29 mars à 19h30 Linx-Fresu-Wissels (Heartland) - ven. 31 mars à 20h30 Le Théâtre - Saint-Nazaire - 11/18 € par spectacle. Texte : Tiphaine Crezé Photo : Leslie Artamonow


DANSE

|

35

Traces

Par la Cie S’poart. Les créations du chorégraphe Mickaël Le Mer se détachent des codes du hip- hop pour y glisser une liberté poétique au mouvement dansé, avec toujours cette volonté de convoquer beauté et émotion auprès d’une performance technique et physique des acteurs sur scène. Pièce pour trois danseurs, Traces questionne ici l’empreinte que l’homme laisse sur Terre après son passage. DD

Celtic Dances

Dirigé par Kieran O’Hare. Ce sont des danseurs et musiciens irlandais virtuoses qui sont convoqués pour faire vivre ici la tradition celte. Cette compagnie présente un show dynamique et vivifiant qui rappelle les fêtes célébrées dans les grands pubs irlandais pour la Saint-Patrick. Violons, bodhran, cornemuse donnent le tempo à une performance sautillante et dépaysante. DD Dim. 12 mars. à 16h - Palais des Congrès Atlantia - La Baule - 35/42 €

© Marc Domage

Dans le cadre du festival Hip Opsession - Sam. 4 mars à 20h30 - L’Odyssée - Orvault - 7/20 €

|

Combat de Carnaval et Carême |

Combat de Carnaval et Carême

D’Olivia Grandville / Cie La Spirale de Caroline. C’est l’œuvre du peintre Pieter Brueghel l’Ancien qu’a retenue la chorégraphe Olivia Grandville pour écrire cette pièce collective originale, tout en correspondance. Elle convoque ici danseurs, créateurs sonores et lumières pour renouveler le jeu de l’expérimentation et la remise en question. Excitant et brillant. DD Mar. 14 mars à 20h30 - Le Théâtre - Saint-Nazaire - 11/18 €


CIRQUE/DANSE

|

37

Je suis lent

© Cosimo Terlizzi

De Loïc Touzé On piaille d’impatience avant la conférence dansée Je suis lent du chorégraphe nantais Loïc Touzé, prêt à raconter l’histoire de sa danse. Transparent, liant, expérimentateur, soliste ou collaboratif, l’homme captive et bouscule quand il évoque en mouvement ses expériences ou son imaginaire. À noter qu’à ce début de soirée s’ajoute deux pièces jouées à partir de 20h30 à Onyx, Incognito et Gravité, du danseur chorégraphe Fabrice Lambert. DD Mar. 21 mars à 19h - Onyx - Saint-Herblain - 5 €

|

Sehnsucht, limited edition

De Koen Augustijnen / Cie Tanzmainz. Dans le cadre du temps fort autour de la création belge, un spectacle bouleversant d’humanité, qui interroge le destin de vie, le manque, le monde. Six danseurs vibrants de la Cie tanzmainz et un immense accordéonniste pour jouer les Variations Goldberg de J.S. Bach, Philippe Thuriot. Plus que tentant. DD Mar. 28 mars à 20h30 et Mer. 29 mars à 19h30 - Le Théâtre - Saint-Nazaire - 11/18 €

© Josep Aznar

|

Voronia

De Marcos Morau. Cette danse est un théâtre du monde, un moment lynchien où l’on se questionne autrement. Ça secoue, ça surprend. Marcos Morau nous convoque dans le Caucase, à Krubera-Voronu, la plus profonde grotte naturelle connue à ce jour, pour explorer ses mystères. Mise en scène baroquo-moderne et fantastique, sonorités bibliques ou d’opéra. Théâtre danse dément, grandiose et éblouissant. DD

Ven. 24 mars à 20h30 et sam. 25 mars à 19h - Le Grand T - Nantes - 9/25 €


39

Courtesy de l’artiste et de la galerie Michel Rein

EXPOSITION

El intento de un mar, 2017, vidéo

M U N D IAL , D ’ E N RI QU E R AMI RE Z ....

« Notre Nord, c’est le Sud » Enrique Ramirez, artiste chilien résident à Paris, est habité par la mer. Celle qui fait s’évader, voyager mais aussi disparaître. Une exposition au Grand Café à SaintNazaire.

L

a mer : espoir d’un ailleurs nouveau et cimetière terrible. Les migrants en Méditerranée, et leur destin tragique, c’est l’évocation des œuvres de la grande salle du rez-de-chaussée : photos, installations, titres de presse. Et ces voiles de bateau, celles qui rappellent l’artisanat du père de l’artiste, les habitent. Tendue, à l’envers, la voile a aussi étrangement la forme de l’Amérique Latine, et le rouge et le blanc qui évoquent le pavillon de l’extrême urgence dans le code des signaux maritimes. Enrique Ramirez retourne la voile, comme le peintre urugayen Torres Garcia avait retourné la carte de l’Amérique latine : « Notre Nord, c’est le Sud ». Inversion des perpectives de l’histoire. À l’étage une longue vidéo mèle des images

tournées depuis le phare d’Ouessant et convoque des sujets graves : colonialisme, seconde guerre mondiale, position de l’Amérique Latine dans le monde, et toujours s’imbrique en filigrane l’histoire de l’artiste. Évocations de vacuité, soupçons de nihilisme, beaucoup de poésie. Et on pense à Baudelaire : « Homme libre, toujours tu chériras la mer ! La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme dans le déroulement infini de sa lame, et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer. » Jusqu’au 16 avril - Le Grand Café - Saint-Nazaire Ouv. : mar.-dim. 14h-19h - mer. 11h-19h - Entrée libre. Texte : Magali Fenech Photo : Enrique Ramirez


|

40

© Amaury Da Cunha, Belgique, courtesy Galerie Confluence Nantes

EXPOSITIONS

Amaury Da cunha

Photographie Amaury Da Cunha est photographe et rédacteur photo pour Le Monde. Sa série Demeure encore montre des fragments d’existences, temps suspendu, sensible. Des clichés qui savent révèler des beautés inattendues et fugaces. MF

Du 3 mars au 8 avril - Galerie Confluence - Nantes Ouv. : mer.-sam. de 15h à 19h - Entrée libre

|

Megastructures

Étude extension de Paris © Maymont Paul

60 ans d’architecture. Les 40 ans du Centre Pompidou au lieu unique. Dessins, films et maquettes spectaculaires permettent une immersion sensorielle entre fascination et répulsion face à ces nouveaux modèles d’urbanisme et d’architecture. Un retour salutaire sur les propositions de ces 60 dernières années qui touchent à l’habitat, à l’environnement, à la politique et à la technique. Tellement d’actualité. AG

Du jeu. 30 mars au dim. 21 mai - Le lieu unique – Nantes Ouvert du mar. au sam. de 14h à 19h et le dim. de 15h à 19h - Entrée libre

|

L’imagination au pouvoir

Thomas Huber Conçue par l’artiste suisse Thomas Huber cette immersion dans la peinture, la sculpture et l’architecture est une représentation du monde. Des maquettes monumentales sont agencées comme une cité idéale (théâtre, bibliothèque, horloge, agora…) et des wall paintings eux-mêmes habités par des images. Mise en abîme. Plaisir de se perdre dans ce labyrinthe de l’imaginaire. AG

Jusqu’au dim. 23 avr. - Hab Galerie - Nantes - Ouvert du mer. /ven. de 14h à 19h, sam. et dim. de 13h à 19h - Entrée libre


EXPOSITIONS

|

42

Deep Play

Étude extension de Paris © Maymont Paul

Installation vidéo de Harun Farocki L’artiste vidéaste Harun Farocki passe la finale de football France-Italie de 2006 au crible. Des vidéos pour décortiquer le traitement médiatique de la machine football, et l’analyse presque ubuesque des humains par la FIFA. Douze écrans, autant d’angles de biais pour voir la mécanique du sport le plus populaire dans le monde autrement. MF Jusqu’au 26 mars - Le LiFE - base des sous-marins -Saint-Nazaire - Ouv. : mar. - dim. 14h-19h, mer. 11h 19h - Entrée libre

|

Portraits publics

Étude extension de Paris © Maymont Paul

Photographie Nicolas Havette Cambodge 2014. Les ouvrier(e)s des usines textiles qui fabriquent les vêtements de marques bien connues luttent pour que leur salaire passe de 99$ à 177$. Grèves, manifs, bain de sang : quatre morts et des blessés graves. Nicolas Havette photograhie les militants syndicaux en détournant l’imagerie publicitaire. Des images percutantes. AG

Du sam. 18 mars au dim. 23 avril - Galerie Hasy - Le Pouliguen Vernissage le 18 mars à 18h. Ouvert sam. et dim. de 10h à 12h30 et de 16h à 18h30 - Vacances scolaires : du jeu. au dim. - Entrée libre

|

Julien Perrier et Jérôme Letinturier

Sculpture Ex voto, c’est le nom de l’exposition dans laquelle les sculptures de Julien Perrier, artiste invité, associent avec complicité celles de Jérôme Letinturier. Des créations in situ, ludiques et éphémères pour dialoguer entre elles et avec la Chapelle, dont la charpente a rappelé aux deux artistes une coque de bateau. Invitation à l’embarquement immédiat. MF Du sam. 4 mars au dim. 7 mai - Chapelle des Ursulines - Ancenis - Ouv. : mer., sam. dim. de 15h à 18h - Entrée libre


CINÉMA

LE CHOIX DU CINÉPHILE

44

Par Tony Molière

Directeur et programmateur du cinéma le Gulf Stream à la Baule, ancien producteur de films

|

Belgica

Temps fort : cinéma belge au Tati

Quatre films du pays du surréalisme. On note pour ceux qui les auraient ratés l’excellent western de Bouli Lanners, les Premiers, les Derniers (photo, jan. 2016), pour rire à la Tarantino en se délectant d’absurde et de temps suspendu, et le truculent et burlesque Je suis mort mais j’ai des amis des frères Malandrin (juil. 2015). Du 8 au 14 mars - Cinéma Jacques Tati - Saint-Nazaire

|

Festival du cinéma Espagnol

27e édition

L’Homme aux mille visages, d’Alberto Rodriguez, 2016

Incontournable révélateur de la diversité du cinéma ibérique en France, le festival propose 70 longs et courtsmétrages inédits. Des avant-premières attendues de films en compétion aux Goya comme L’homme aux mille visages d’Alberto Rodriguez ou Que Dieu nous pardonne de Rodrigo Sorogoyen. Également au programme des cycles tel celui sur Guernica comprenant une exposition, une table ronde et des rencontres, et des temps réservés aux enfants. Encore une très riche édition. Du 22 mars au 2 avril - Cinéma Katorza, Théâtre Graslin, Espace Cosmopolis et Espace Écureuil - Nantes. www.cinespagnol-nantes.com

Patients

De : Grand Corps Malade et Mehdi Idir (FR) Durée : 1h50 min Comédie dramatique D’après le roman éponyme de Grand Corps Malade, paru en 2012 aux éditions Don Quichotte.

Benjamin, lors d’une fête avec ses amis, plonge dans une piscine pas assez pleine et se retrouve trétraplégique. Pendant dix-huit mois, sa nouvelle vie est celle du centre de rééducation. Alors que le film ouvre sur une scène angoissante - la vision de la lampe de la salle d’opération vue depuis la place du malade - les réalisateurs livrent dans Patients une convalescence juste et pleine d’espoir. Magnifiquement joué, on est happé au cœur des relations entre soignants et patients qui doivent prendre le temps de réapprendre à vivre avec leurs corps abîmés. Dans cette plongée au cœur de l’hôpital, on traverse avec les protagonistes des moments très durs mais aussi des moments pleins de vie et d’humour. Un film résolument humain. Sortie nationale le 1er mars


LES SORTIES DU MOIS

45

Paula Date de sortie : 1er mars De Christian Schwochow (DE, FR) Genre : Biopic Avec : C. Juri, A. Abraham Schuch...

Paula Becker est peintre et a 24 ans en 1900. En quête de reconnaissance elle quitte tout pour Paris et va devenir la première femme peintre à exposer son propre langage pictural.

Monsieur & Madame Adelman

Date de sortie : 8 mars De Nicolas Bedos (FR) Genre : Comédie dramatique Avec : D. Tillier, N. Bedos...

L’histoire d’amour entre Sarah et Victor, une passion qui dure quarante ans. Premier long-métrage de Nicolas Bedos qu’il interprète avec sa compagne à la ville.

Paris Pieds nus Date de sortie : 8 mars De F. Gordon, D. Abel (BE) Genre : Comédie Avec : F. Gordon, D. Abel, E. Riva...

Fiona travaille comme bibliothécaire au Canada. Une lettre de sa tante Martha va la mener à Paris à sa recherche. Une course poursuite débute. Une comédie burlesque et surréaliste.

Fiore

Une vie ailleurs

Orpheline

Date de sortie : 22 mars De Claudio Giovannesi (IT) Genre : Drame Avec : D. Scoccia, J. Algeri

Date de sortie : 22 mars De Olivier Peyon (FR) Genre : Drame Avec : I. Carré, R. Bedia, M. Dupláa

Date de sortie : 29 mars De Arnaud des Pallières (FR) Genre : Drame Avec : A. Haenel, A. Exarchopoulos

Daphné, 17 ans vole des téléphones dans le métro de Rome pour survivre. Emprisonnée dans un centre pour mineurs mixte, elle rencontre Josh, rebelle et romantique. Les contacts entre filles et garçons sont strictement interdits...

Sylvie trouve la trace de son fils en Urugay, alors que son ex mari l’a enlevé il y a quatre ans. Elle part alors sur place pour le récupérer mais rien ne se passe comme prévu. Le petit Felipe semble heureux et épanoui entre sa tante et sa grand-mère...

Quatre actrices (Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos, Solène Rigot et Vega Cuzytek) interprètent la même femme à différents moments de sa vie. Petite fille à la campagne, adolescente fugueuse, jeune provinciale qui monte à Paris et femme accomplie.


LES BAMBINS D’ABORD

46

Agenda Toi du monde * Théâtre - Marionnettes

Ciels de Nantes * Astronomie

Sam. 4 mars à 20h - Parc du Grand Blottereau - Nantes - Gratuit - Dès 4 ans (toutes les dates : www.san.asso.fr)

Par Bouffou Théâtre. On se balade sur les toits d’une ville, à la rencontre des habitants qui livrent des bouts de leur parcours. Ils ont des obstacles à gravir pour mieux grandir. Une métaphore drôle de la vie.

© Matthieu Lemaire

Par la Société d’Astronomie de Nantes. Une idée de sortie pas banale : des soirées d’observation avec un astronome, au moyen de lunettes et de télescopes. Le 4 mars, on découvre le croissant de Vénus.

Mer. 8 mars à 14h30 et 16h30 - Le Piano’cktail - Bouguenais - 3/6 € Dès 3 ans

Les cailloux font ce qu’ils * peuvent Théâtre

© Matthieu Lemaire

Par la Cie Tafftas. Un univers onirique autour de la nature. Deux personnages, l’un jardinier, l’autre musicien dessinent un étrange jardin autour d’un bassin. Passent les saisons pour éveiller les sens des plus petits. Mer. 29 mars à 16h - Athanor - Guérande - 6 € - Dès 1 an

L’avoir! * savon

Ode chantée au

Zèbre à 3 * Chanson

Poème sonore

Par Chtriky. Hervé Peyrard livre un tour de chant enlevé et tendre sur des textes amusants : un loup ne vaut pas un clou, un épouvantail cerné par des voitures, ou encore le Père Noël au Sahel. Également des reprises de Brassens, Anne Sylvestre ou Sanseverino.

Mer. 29 mars à 17h et sam. 1er avril à 11h - Théâtre Boris Vian - Couëron - 5 € - Dès 18 mois

Jeu. 30 mars à 19h - Salle Paul Fort - La Bouche d’Air Nantes - 4 € - Dès 6 ans

Par la Cie Acta. Le savon, c’est merveilleux : ça mousse, ça fond, ça sent bon. Et puis qui dit savon, dit eau, qui clapote, qui ruisselle, qui s’écoule. Magie et poésie pour les tout-petits.


Livre

* Au lit Miyuki

Auteurs : Roxane Marie Galliez, Seng Soun Ratanavanh Éditeur : La Martinière Jeunesse Dès 4 ans

Visiblement Miyuki n’a pas envie d’aller au lit ! Dans ce deuxième album plein de finesse et de poésie, Miyuki parlemente avec son grand-père, un ange de patience, pour retarder un petit peu l’heure du coucher : il faut d’abord arroser le potager, rassembler les escargots ou encore mettre le chat au chaud. Ce n’est qu’une fois toutes les tâches accomplies que Miyuki trouvera le chemin des rêves. Mais n’y est-elle pas déjà ? MF

Cinema ballon * Le Voyage en D’Anna Bengtsson, France,

Suède, Russie, animation, 36 min, sortie février 2017, dès 4 ans.

Quatre films d’animation tout en douceur et graphisme pour embarquer les tout-petits vers les vies miniatures. Le Voyage en Ballon conte l’invention de la montgolfière par une fourmi ingénieur. Mais aussi, Novembre dans lequel les petits animaux s’activent pour faire face à la pluie qui tombe ou Bach avec un escargot qui prend de la hauteur pour mieux observer le monde. MF

Sam. 11 mars à 17h - le Cinématographe - Nantes ; à partir du 15 mars - Le Bonne Garde - Nantes ; à partir du 22 mars - Salle Jacques Tati - Saint-Nazaire ; à partir du 22 mars - Le Beaulieu - Bouguenais


EN FAMILLE

48

Agenda Flaque * Jonglage

Leo * Arts du cirque

Par la Cie Defracto. Un DJ, du jonglage et des flaques, des corps élastiques, des surprises et des accidents. Au croisement du monde du cirque et du hip-hop.

Par Circle of Eleven. Prouesses physiques qui défient les lois de la gravité et laissent le spectateur ébahi et dérouté. Un spectacle sans dessus-dessous.

Ven. 17 mars à 20h - Théâtre Boris Vian - Couëron - 5 € - Tout public dès 7 ans

© Andy Phillipson

Ven. 10 mars à 20h45 - La Fleuriaye - Carquefou 8,5 /23 € - Dim. 12 mars à 17h - Quai des Arts - Pornichet 9/16 € - Tout public dès 7 ans

Le monstre * couloir

du

© Tristan Jeanne-Valès

De David Greig, Mise en scène Philippe Baronnet. Duck vit seule avec son père depuis la mort de sa mère. Les deux sont en deshérence, humour et désespoir. À voir avec son ado. Ven. 10 mars à Pont-Château, ven. 17 mars à Machecoul, jeu. 23 mars à Vallet - www.legrandt.fr - Tout public dès 13 ans

* Trois pas de danse Trois formes dansées

Par les Cie Les baigneurs, Ke Kosa et 29*27. Trois petites formes par trois compagnies : absurde entre les pieds d’une chaise, danse improvisée sur proposition du public ou encore jeu avec des pixels. Une soirée qui s’annonce riche et rythmée. Jeu. 16 mars à 20h30 - Le Quatrain - Haute-Goulaine - 7/14 € - Tout public dès 7 ans

© Pierre Morel

Théâtre

Bounce ! * Danse et musique

Par la Cie Arcosm. Un quatuor insolite qui joue de fausse gaucherie. Bounce, comme rebond en anglais, ou comment traiter joyeusement l’échec et les rebondissements en musique, danse et chant avec un dispositif aux petits oignons. Mer. 29 mars à 20h30 - L’Odyssée Orvault - 7/20 € - Tout public dès 8 ans


le Poivre Rose * Cirque

Par la Cie Le Poivre Rose. Cinq circassiens s’interrogent sur la différence entre garçons et filles, ce qui les lie, ce qui les sépare. Rencontres improbables, humour et absurde habitent cette pièce pleine de gaîté traversée par les questions de genre. © Pierre Vasic

Jeu. 23 mars à 20h30 et le ven. 24 mars à 19h30 - Le Théâtre - Saint-Nazaire - 11/18 € - Tout public dès 8 ans

Festival Petits et grands *Quatrième édition du festival

© Olivier Ouadah

jeune public nantais qui grandit de deux ans en deux ans. Le concept : 40 spectacles, 100 représentations dans 30 lieux nantais pour les enfants de 6 mois à 12 ans et leurs parents. Mais aussi des conférences, des lectures, des débats et un café des enfants. Les dates : Du 29 mars au 2 avril Les lieux : à Nantes au château des ducs, au grand T, à Stereolux, à la Bouche d’air mais aussi dans les quartiers...

La Petite fille aux allumettes, au Grand T à Nantes les 29 et 30 mars

Toute la programmation : www.petitsetgrands.net


JUKE-BOX

50

GROUP DOUEH & CHEVEU Dakhla Sahara Session [Born Bad Records] Rock

Le projet : un groupe punk foutraque sur boîtes à rythme à la rencontre du plus hendrixien des sahariens. Enregistré aux abords de la Mauritanie, ce bel album montre comment s’enrichir de l’autre. Le résultat est bluffant, dansant, agrémenté des mots de Maurice Dantec et du chant habité des membres du Group Doueh. Fini de s’attendrir d’écœurants dialogues nord-sud sur fond de charité. L’avenir, placé sous le signe du partage, est là. Gus Goldenberg

ALBIN DE LA SIMONE

LOYLE CARNER

PART COMPANY

[Tôt au tard ] chanson

[AMF Records] Hip-hop

[Label Gum] électro

L’un de nous

Dans la grande famille de la chanson française, il était une fois une petite fleur au parfum trop peu répandu. Cette fine fleur de sel sublime en mots délicatement choisis une fragilité charmante. Même si sa voix de petit chat enroué peut rebuter, Albin de la Simone sait trouver la mélodie juste et narrer comme personne les vicissitudes de la vie de couple. Comment faire durer Le grand amour ? Jusqu’à Ma barbe pousse, touchant témoignage du départ de l’être aimé. Malo Bray-Dunes

Yesterday’s Gone

À 22 ans, Loyle Carner tourne le dos au hip-hop spectaculaire et à l’ego-trip trafiqué souvent de mise. L’introspection tient ici la bonne distance, s’enveloppe de la pellicule jazzy rêvée, invite les sons molletonnés du rap East Coast et s’accompagne d’un phrasé à demi torturé et pleinement accrocheur. Autant old school qu’avant-gardiste, le gosse du South London sort de la mêlée avec cet intime Yesterday’s Gone qui se doit d’être écouté par le plus grand nombre. Yoann Duran

Seasons

On a beau essayer, une fois que l’on y a pensé, c’est dur de s’en détacher : Part Company convoque immédiatement l’énergie d’Arctic Monkeys et le gosier d’Alex Turner. Mais pas que, le premier album de Part Company est aussi mûr que l’amitié qui lie Damien et Yoël, potes depuis le collège. Les deux naviguent avec poésie entre ballades mélanco-psychédéliques, montées aériennes, rythmes électro et folk torturée à la Devendra Banhart. Une beauté. Tiphaine Crezé


BIBLIO

51

TROIS CHRONIQUES / TROIS AUTEURS INVITÉS PAR ATLANTIDE

Festival des littératures de Nantes

Du 2 au 5 mars 2017

RIEN NE SE PERD De Cloé Mehdi

[Jigal Polar] polar

Mattia a 11 ans et déjà une vie difficile. Il vit avec son tuteur de 24 ans et sa petite amie dépressive. Un trio bancal et fragile. Dans la cité où ils vivent apparaissent sur les murs des tags rappelant un drame survenu 15 ans plus tôt : un adolescent tué par un policier. Mattia n’était pas né mais cette histoire le concerne, il le sent. Et ces types patibulaires qui le suivent… Chloé Mehdi a 24 ans et dégoupille une histoire racontée à hauteur d’enfant. C’est lui qui patiemment lève des voiles sur ce passé qui remonte. C’est rugueux, violent mais on ne lâche pas ce livre. Un vrai roman noir avec la critique sociale qui va avec. Chine Dandelion

L’ÉVEIL STADE 1

CONTINUER

[Editions Gulf Stream] roman

[Les Éditions de minuit] roman

Jean Baptiste de Panafieu

Et si les animaux devenaient aussi intelligents que les humains et qu’ils pouvaient revendiquer des droits ? Animaux domestiques, sauvages, d’élevage, tous sont atteints par un virus qui les éveille au monde. À partir de cette hypothèse, l’auteur pose la question de la condition animale et plus généralement des actions de l’homme sur son environnement. Sans jamais faire preuve de condescendance, l’auteur met sa plume limpide au service d’une cause dont il est temps de se préoccuper. Virginie Bouyer

De Laurent Mauvigner

Un roman comme un galop effréné, une détresse insondable, chez une jeune femme, chez son fils ado, la peur de vivre, l’impossibilité de dire, d’aimer. Alors peut-être qu’il faut partir loin, au pays des chevaux célestes, dans les montagnes Kirghizes. Peut-être se laisser envahir par les forces de la nature, par le chaos et accepter sa mère, accepter son fils, accepter les autres, continuer pour revivre, pour vivre enfin… Continuer pour aimer. Superbe. Peggy Shoes


UNE VILLE

52

MESQUER L

VU par Yannick Guéguan

Le Marais salant

© Philippe Rohou

© Yannick Guégan

Une pluralité de paysages

© DR

es folies de Guégan, une œuvre plastique monumentale, sans fin, initiée il y a quatre ans par le peintre Yannick Guégan et dont le premier acte fut dévoilé au grand public de Mesquer l’été dernier. Une toile géante qui révèle les mille et une inspirations d’un artiste passionné. Pour la rubrique Une Ville, il nous parle de Mesquer, là où il est né et où il crée chaque jour, dans son atelier, au bord des marais. Avant qu’il nous dévoile en août prochain le second épisode de son tableau.

« Imaginons une commune, écrin de beauté entre terre et mer : Le bourg de Mesquer, un soupçon surélevé ; Quimiac, petit village boisé les pieds dans l’eau et bordé de plages, qui s’étire jusqu’à la pointe de Merquel, avant de s’échouer au joli port de Kercabellec. »

« Aussi loin que porte ma mémoire (environ 70 ans), le lit des étiers dessinant des arabesques à travers le marais salant de Mesquer n’a pas changé. Et les marées, inlassablement donnent vie à cette merveille naturelle… »


© Skol Ar Mor

L’Atelier Skol Ar Mor

« Les sons s’échappent du chantier-école et résonnent en écho dans le petit port ostréicole de Kercabellec, abritant les dernières souilles du secteur. Une école des savoir-faire traditionnels maritimes où le bateau traditionnel en bois est magnifié et élevé au rang d’œuvre d’art. »

© La Traviata

L’Artymès, salle culturelle

« Petite Commune mais grande salle… Mesquer dispose depuis peu d’une véritable salle de spectacle, avec ses proportions vertigineuses et ses confortables sièges de velours rouge. Avec ce magnifique écrin, elle s’offre incontestablement un avenir culturel ambitieux ! »

En partenariat avec Le guide touristique de la Loire-Atlantique


PLACES À GAGNER

54

Gagnez des places de spectacles programmés en mars 2017 sur www.lehautparleur.com MUSIQUE Misia Rock Ven. 10 mars. à 20h30 - Le Théâtre - Saint-Nazaire

Tindersticks Rock Sam. 11 mars. à 20h30 - Le lieu unique - Nantes

Faada Freddy Chanson Sam. 11 mars. à 20h30 - Capellia - La Chapelle-sur-Erdre

Nouvel R Hip-hop Ven. 17 mars. à 20h30 - Amphitéâtre T. Narcejac - Pornic

Emmanuelle Swiercz Récital piano Ven. 17 mars. à 20h - Le Piano’cktail - Bouguenais

Jungle by night Afrobeat Sam. 18 mars. à 20h30 - Le Carré d’Argent Pont-Château

Alain Chamfort Chanson Mar. 21 mars. à 20h - L’Embarcadère Saint-Sébastien-sur-Loire

Éric Legnini Jazz Ven. 31 mars. à 20h30 - Salle Paul Fort - le Pannonica Nantes

THÉÂTRE Vincent Dedienne

Humour Ven. 31 mars à 20h30 - Salle Ste-Anne - Saint-Lyphard

Chantier Naval

Conte Sam. 11 mars à 21h - ACLC - Cordemais

FESTIVAL Eurofonik Sam. 11 mars. à 20h30 - Stereolux - Nantes

Handiclap Sam. 18 mars. à 15h - Parc des Chantiers - Nantes

Rejoignez-nous sur lehautparleur.com pour gagner des places de spectacles ( musique, théâtre, danse, expositions, cinéma... ) durant toute l'année.


Hp#158mars2017  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you