Page 1

138 MAGAZINE CULTUREL OFFERT

LOIRE-ATLANTIQUE

MARS 2015

EZ3KIEL Vendredi 20 mars à 21h

Au VIP Saint-Nazaire


Espace Culturel Ste-Anne SAINT-LYPHARD Jeudi 26 mars - 20h30 « J’ai arrêté les Bretelles » par Wally CHANSON - HUMOUR

©Arno Osoba

Débarrassé des ses bretelles et de 40 kilos superflus, l’humoriste n’a rien perdu de sa verve ni de son doigté à la guitare. Il poursuit dans un style bien à lui, mêlant formules qui tuent, répliques corrosives et traits d’humour ahurissants. Wally ponctue ses réflexions, sur l’importance de l’image dans la société, le temps qui passe, la volonté ou la mort… Le tout ponctué de quelques chansons, tantôt groovy, tantôt swing, mais toujours extrêmement brèves, pour rester à la hauteur de son titre de spécialiste de la chanson courte.

Vendredi 10 avril - 19h30 / Apéro-polar « Une tranche de poulpe autour d’un verre » par la Compagnie des Hommes

©Bruno Vallet

FEUILLETON THÉÂTRAL En quatre épisodes autour de la série « Le Poulpe ». Dans un bric-à-brac de trucs et de perruques, les deux comédiens assis à la table (un homme et une femme) interprètent tous les rôles et font monter le suspens, dans une mise en scène minimaliste, ludique et inventive.

Soirée en 4 tranches de poulpe de 30’ et une mi-temps gourmande préparée par vos soins TARIFS : de 6 € à 10 € - Pass Culture et Sport accepté

Point de vente OTSI 02.40.91.41.34. Informations 06.83.19.12.15. www.facebook.com/espaceculturel.saint-lyphard


03

www.lehautparleur.com

ÉDITO Supervoltaire Le lendemain des attentats de Copenhague, le film The dark knight rises était diffusé. Loin de moi l’idée de faire un lien entre cette tuerie et Batman. Mais que voulez-vous mon cerveau gamberge parfois de manière bizarre. Je me suis dit qu’on aurait bien besoin d’un super-héros. Une sorte de « Superlaïc » qui botterait le cul hémorroïdaire de types bouffis de haine. Oui, j’avoue que l’idée d’un héros qui tirerait sur leurs barbiches en leur mettant des claques bien senties me ravit. Les événements de Charlie Hebdo et de Copenhague me donnent envie d’affirmer des choses. De faire la promotion de l’athéisme car mine de rien, on le dit moins fort qu’avant qu’on est athée. De revendiquer un droit à la grivoiserie parce que ça libère. De rire beaucoup de moi et des autres parce que la dérision amène une distanciation. En fait, plus qu’un « Superlaïc », j’attends un « Supervoltaire ». Chine Dandelion

OURS N°138 Mars 2015

Éditeur Popamine SARL 451 030 639 RCS 18, rue Paul Perrin, 44600 Saint-Nazaire 02 40 66 55 01 contact@popamine.com www.lehautparleur.com www.popamine.com

Directeur de publication Laurent Buchet Rédacteur en chef David Daunis Rédaction David Daunis, Magali Fenech Mise en page Julien Pouplin Publicité - partenariats David Daunis - Laurent Buchet Site internet Julien Pouplin

Collaboration de Virginie Bouyer, Malo Bray-Dunes, Tiphaine Crezé, Chine Dandelion, Yoann Duran, Alain Geffray, Peggy Shoes, Cyrille Taillandier. Couverture : EZ3kiel Lux ©Yann Nguema. Distribution métropole Nantes-St Nazaire Responsable : Corinne Cottineau Distribution N°ISSN 1626-9578 Impression La Mouette - 44500 La Baule


© DR/Ibeyi

04 SOMMAIRE

P. 46 | Disque | Ibeyi

P. 11 | Musique | Daan

Haut Parleur mars 2015

Le magazine culturel de la Loire-Atlantique 6 | Le fil HP - 8 | La Une du HP : EZ3kiel

#138

11

23

28

MUSIQUE

THÉÂTRE

DANSE

11 | Paul Personne

23 | Discours à la nation

28 | Actualités cirque

11 | Daan

25 | Hotel Paradiso

et danse

12 | Voix terriennes

25 | Appels entrants illimités

14 | Assis ! Debout ! Couché !

26 | Actualités théâtre

16 | Actualités musiques


© Terry O’Neill

© DR

© Géraldine Jacques

P. 38 | Cinéma | David Bowie is

P. 31 | Danse | Matter

32 EXPOSITIONS

38 CINÉMA

40 POUR LES ENFANTS

32 | Claude Viallat

38 | David Bowie is

34 | Actualités expositions

38 | Festival du cinéma

40 | Les bambins d’abord

espagnol

42 | Les plus grands aussi

39 | Les films du mois

44

46

ÉTAT DES LIEUX

CHRONIQUES

44 | Le festival Couvre-Feu

47 | Biblio

46 | Juke box 50 | Places à gagner

48 UNE VILLE 48 | Pontchâteau


06 MUSIQUE

Lo'Jo joue pour Handiclap

© Caroline Pottier

Le parc des Chantiers de l'île de Nantes est le bon spot pour la 28e édition du festival Handiclap. Durant quatre jours, théâtre, concerts, arts plastiques, cinéma, photographie trouveront leur place dans l'agenda d'une manifestation qui milite et agit pour favoriser l'intégration sociale de personnes en situation de handicap. Ce sont les Angevins du groupe Lo'Jo, formule trio, qui viendront jouer en tête d'affiche le samedi. Nadia et Yamina El Mourid avec l'auteur et chanteur Denis Péan seront accompagnés d'harpe africaine, d'harmonium indien et percussions. Avis de poésie et d'élégance sur l'île. Du 26 au 29 mars - Parc des chantiers - Nantes www.handiclap.fr

CINÉMA

Paquebots au cinéma

FESTIVAL Cette 36e édition de l'Europajazz trouve ses airs de grand festival sans jamais glaner les têtes d'affiches ultramédiatisées. Jazz rime ici avec passion, création, talents et fidélité. Les très grands (Sclavis, Medlhdau, Minvielle (photo), Garcia Fons…) et les révélations (Céline Bolacina, Giovanni Guidi…) se donnent rendez-vous du 9 mars au 10 mai pour diffuser et faire résonner un jazz tous azimuts dont les frontières ne sont pas près d'être toutes tracées. Du 9 mars au 10 mai, 110 concerts, 60 lieux, 6 départements - www.europajazz.fr.

À 2 mains bien entendu Seconde édition du festival des agitateurs de culture qui mèle en poésie évènements artistiques et rencontres conviviales pour entendants, malentendants et sourds. On retient Parle plus fort à Quai des Arts le 27 mars qui aborde avec humour et finesse l'intégration au sein d'une entreprise lorsque l'on est sourd. Du 21 au 28 mars - Médiathèque, Quai des Arts, E. Camille Flammarion - Pornichet - www.agitateursdeculture.fr

© Golden Door - E.Crialese

Europajazz

Le cinéma de la scène nationale de Saint-Nazaire s'associe aux animations d'Escal'Atlantic prévues du 18 au 29 mars en proposant trois films sur le thème des paquebots et de l'émigration, dont un pour les bambins (voir page 40). Golden Door, d'Emanuele Crialese (Respiro) narre le départ d'une famille de paysans siciliens vers le nouveau monde. Fable d'un départ sans retour possible. À (re)voir. Du 18 au 22 mars - Salle J.Tati - Saint-Nazaire www.letheatre-saintnazaire.fr


www.lehautparleur.com

L I T T É R AT U R E

Littérature au Pouliguen

© JF Paga

"Nau Belles Rencontres" est une belle initiative de l’association Le Sel des Mots : trois jours de rencontres autour de la littérature, point d’orgue des activités menées tout au long de l’année. Auteurs, éditeurs et libraire réunis pour débattre et pour inviter à la lecture. À noter, la lecture/projection de En cheveux d’Emmanuelle Pagano et la présence de Bernard Amy et Éric Pessan qui évoqueront et liront leur dernier livre. 27, 28, 29 mars de 10h à 19h. Salle Marcel Baudry - Le Pouliguen - Entrée gratuite.

PHILOSOPHIE

Rencontres de Sophie

Poser la question du plaisir, de notre rapport aux nourritures terrestres en évoquant l’individualisme ambiant. Vaste programme qui impose d’éclairer à l’aune de notre époque l’hédonisme contemporain, de le confronter à l’ascétisme pour envisager de ralentir et d’oser la douceur de vivre. Multiples axes de réflexion : politique, écologie, littérature, histoire, anthropologie, tous réunis autour de la philosophie. Un week-end entier pour le plaisir et sans limites. Notons la présence d’ Yves Michaud (photo), Patrick Viveret, Pacal Taranto… Du mer. 4 au sam. 15 mars au lieu unique - Nantes


08

LA UNE DU HP

www.lehautparleur.com

EZ3kiel

Lux Intérieur Toujours intensément entrelacés dans l'œuvre d'EZ3kiel, musique et création visuelle seront une nouvelle fois à l'honneur au Vip pour une plongée onirique au sein de Lux, leur dernier album paru l'an dernier. Texte : Cyrille Taillandier / Photo : Mathieu Ezan

Faire comme tout le monde pour un collectif comme EZ3kiel, ça s'apparenterait presque à une injure. «Groupe de rock un peu électro sur les bords avec des musiciens de formation classique», le quatuor tourangeau, d'abord classé dans la scène dub, a diffracté depuis longtemps son champ d'action pour élaborer une musique inclassable au carrefour du postrock, du classique, de l’ambient et de l’électro. Chez Ez3kiel, tout comme chez son lointain cousin Gorillaz, l'imagination est au pouvoir, l'inspiration graphique abonde, les idées sortent de partout, le rêve est quasi permanent. Quarante-huit projecteurs, convoqués sur scène pour la mise en lumières du bien nommé Lux, relèguent les musiciens au rang d’ombres et crachent des flashs éblouissants puis s’agitent, en robots qu’ils sont. Musique et lumière fusionnent à travers les prismes poétiques et technologiques de leur savoir-faire dans un dispositif inédit qui place à nouveau le groupe parmi les pionniers d'un genre qui n'a pas encore de nom. Écouter les disques d'Ez3kiel, c'est bien. Mais les voir sur scène, c'est toujours mieux. Ez3kiel + Pierre Mottron (première partie) Ven. 20 mars à 21h - Le Vip - Saint-Nazaire - 18/20€


EZ3kiel


11

MUSIQUE

www.lehautparleur.com

Re-tour de force

Paul Personne

© Yann Buisson

Personne of Interest Cette musique de garagistes graisseux aux guitares rouillées et à la voix cramée est-elle le secret le mieux gardé du blues hexagonal ? Oui, et bien au-delà : la musique de Paul Personne unit le psychédélisme de George Clinton et Jimmy Hendrix, le label Chess Records et Neil Young. Autant dire tout et n'importe quoi, pourvu que ce soit baroque, libre et épique. Et parfois un peu malsain et trouble, mais toujours sans esbroufe pour le plaisir de jouer, de chanter et de partager. CT Mar. 24 mars à 20h - Stereolux - Nantes - 30€

Daan

Mer. 11 mars à 21h - La Bouche d'air - Nantes -12/16€ Sam. 14 mars à 20h30 - Quai des Arts - Pornichet - 8/15€ Places à gagner sur www.lehautparleur.com

© Géraldine Jacques

Deuxième Daan On a beau l'avoir considéré comme l'égal de dEUS quand il officiait en groupe au sein de Dead Man Ray, on aimerait pouvoir trouver une raison valable qui apaiserait la culpabilité d'être passé à ce point à côté de la carrière solo de Daan Stuyven. Plus prompt, Quai des Arts, qui l'avait programmé la saison dernière pour un hommage à Bashung, maintient le cap pour notre plus grand bonheur. Élégance surannée, voix et harmonies aériennes, Daan nous offre une belle session de rattrapage. CT


12

MUSIQUE

www.lehautparleur.com

Voix terriennes

Souad, Angélique et Silvia

Angélique Ionatos GRANDE DAME GRECQUE - Immense carrière pour Angélique Ionatos qui privilégie la scène comme terrain de jeu. Elle est une experte pour charger d'émotions une voix belle et grave qu'elle met en musique au profit d'univers poétiques. Merveilleuse artiste passionnée. ©Thomas Dorn

Jeu. 5 mars à 20h30 - L'Odyssée - Orvault - 7/24€ Places à gagner sur www.lehautparleur.com

Souad Massi FOLKLEUSE MÉDITERRANÉENNE - Quinze ans que la jeune Franco-Algérienne fait croiser les cultures et les histoires, et tisse une toile où les ouds répondent aux guitares, sèches ou électriques, avec la derbouka maghrébine ou la batterie pour battre la mesure. Une vraie voix, en français ou en arabe, militante, au service de mélodies douces ou rageuses. ©Shervin

Jeu. 19 mars à 21h - Arc - Théâtre de Rezé - 10/27€

©Pablo Zamora

Silvia Perez Cruz BELLE ET SUBJUGUANTE - Accompagnée du guitariste Raul Fernadez Miro, complice venu de la scène indépendante rock, la chanteuse ibérique Silvia Perez Cruz est l'une des plus belles voix de la planète. Ses prestations sont intenses, toutes aussi troublantes de suavité que de puissance émotionnelle pour chanter le jazz, la chanson populaire ibérique ou latino-américaine. Ven. 20 mars à 21h - Arc - Théâtre de Rezé - 8/19€


14

MUSIQUE

Assis ! Debout ! Couché ! Gymnastique en musique

Karl W Davis

Psychic TV

Et si votre façon de vous tenir influençait votre façon de profiter d’un concert ? Depuis trois ans, le lieu unique explore cette possibilité avec le festival Assis ! Debout ! Couché ! Texte : Tiphaine Crezé /Photo : Yasuko Shiratsuchi Serait-ce le rêve de tout programmateur d'assembler l’affiche d’un festival en fonction d’une position physique et non d’un style musical précis ? Cyril Jollard l’a réalisé avec le festival Assis ! Debout ! Couché ! Il goûte son bonheur : «  Chaque position nous amène à un état. C’est un terrain de jeu incroyable, qui permet de croiser les publics ». Assis, Thurston Moore, ex-Sonic Youth livrera un set en solo avec sa guitare acoustique pour seul compagnon de scène. Une date unique. Debout, deux dates permettront de se dégourdir les jambes dont une très nantaise qui réunit Clarens, Rhum For Pauline et Christine And The Queens (complet). «  Ce sont trois artistes qui ont le même âge et qui écoutent tous des musiques très différentes. Christine

était déjà venue en septembre pour Scopitone. Je trouve bien que les Nantais puissent la revoir six mois après et suivre les étapes de son évolution artistique ». Couché, Lubomyr Melnyk, le pianiste le plus rapide du monde, vous conduira vers un « état vaporeux ». Fabien Berger proposera une forme unique pour un public à l’horizontale. « La position allongée provoque quelque chose de particulier », souligne Cyril Jollard. « Quelque chose de presque domestique ». Choisissez votre position et calez-vous bien, le lieu unique s’occupe du reste. Jeu. 26, ven 27 et sam.28 mars à partir de 20h30 - Le lieu unique Nantes - 27/78€ le pass trois soirs - 11/20€ par soir.


MUSIQUE

© Matias Indjic

Oxmo Puccino

Nosfell

©Nhu Xuan Hua

Bran Van 3000

© DR

16


www.lehautparleur.com

Hanni El Khatib Rock garage

Avec Moonlight, son troisième album sorti en catimini, Hanna El Khatib repart en croisade pour convertir l’Europe à son rock garage terriblement addictif et sensuel. Entre velours et toile de jute, de la caresse à l’écorchure pour une chouette virée en terre californienne. Lun. 9 mars à 20h30–– Stereolux - Nantes 11/16€

La Jeune fille et la mort

Musique classique

Par le Quatuor Liger. L’immense lied romantique de Schubert pour quatre cordes, est une berceuse à la mort. Sensuelle, envoûtante, la mise en musique du poème de Matthias Claudius, a également été portée au cinéma par Roman Polanski. Sam. 7 mars à 18h – Athanor Guérande – 5,5/13€

ONPL

Musique classique

L’orchestre National des Pays de la Loire interprétera le magnifique Requiem de Gabriel Fauré (1888), Pulcinella d’Igor Stravinsky (1919), mais également de la musique contemporaine avec Le Vaste champ temporel à vivre joyeusement d’Éric Montalbetti (2015). Jeu. 12 mars à 20h30 – salle Étoile de Jade – Pornic – 16€ Mar. 17 et merc. 18 mars à 20h30 – Cité des congrès – Nantes – 10/32 €

Malted Milk & Toni Green

Soul

On aimait déjà le créatif soul band nantais Malted Milk, on aimera assurément sa jonction avec Toni Green, madone endiablée soul made in Memphis. Délicieux et explosif, à l’instar de ses compositions blues et funk, le projet Green Milk marque les esprits par des reprises soul géniales. Mar. 10 mars à 21h – Salle Paul Fort Nantes – 15/19 €

Icônes

Récit/musique

L’un possède une plume magnifique, l’autre un langage musical envoûtant. Dans cette création singulière, Anne-James Chaton et Nosfell retracent les grandes époques du XXe siècle à travers le portrait des plus grandes figures féminines, de Camille Claudel à Marylin Monroe. Mer. 11 et jeu. 12 mars à 20h30 Le Théâtre [coréalisation avec le VIP] Saint-Nazaire – 7/13€

Places à gagner sur www.lehautparleur.com

Places à gagner sur www.lehautparleur.com

Oxmo Puccino

Hip-hop poétique

Trublion inspiré tout en maturité, s’autoproclamant « poétiseur » quand il doit évoquer sa profession, Oxmo Puccino soigne en finesse et humanité tous les allergiques au hip-hop. À déguster ici en formule trio acoustique avec Vincent Segal au violoncelle et Édouard Ardan à la guitare. Mer 11 mars à 20h30 – Onyx La Carrière – Saint-Herblain – 6/19 €

Bran Van 3000

Électro

Bidouilleur de génie et vedette des nuits blanches et chics montréalaises, le collectif Bran Van 3000 vient régaler le VIP de ses plus grands titres décomplexés aux confins de l'électro et du hip-hop. Accompagnés des Nantais non moins talentueux Twice et Marquees, voilà une soirée qui s'annonce torride ! Sam. 7 mars à 21h – le VIP – Saint-Nazaire – 7/10 €

Titi Robin

Musique du monde

C’est en trio que Titi Robin volera des rives de la Méditerranée au Brésil, avec quelques escales en Europe de l’Est. Percussions et accordéon improvisent et virevoltent à partir du répertoire du compositeur qui passe aisément de la guitare au bouzouk ou au oud. Sam. 7 mars à 20h30 – Le Forum – Nivillac – 9/15€


18 Les femmes s'en mêlent

Pop-folk

Ronan Robert

A Cordes et Accordéon

Des compositions toutes en alacrité, finesse et douceur, qui se nourrissent des voyages autour du monde du musicien jadis bretonnant. La vidéo projetée sur le plateau et sur les musiciens contribue à l’envol. De pays en paysages.

Ven. 13 mars à 20h30 – Le Canal – Redon – 6/17€

Collision Collective

Roniia ©Graham Tolbert

Jazz inclassable

© DR/Collision Collective

Le festival qui défriche et révèle la nouvelle scène féminine indé, offre pour sa dix-septième édition trois têtes d'affiche renversantes. La folk apaisante de This is the kit, comme celle de Jessica Pratt, viendra épauler la mystérieuse pop de Roniia ! «Où sont les femmes ?» qu'il disait ! Mer. 25 Mars à 20h30 – Stereolux – Nantes – 10/15 €

Docteur Robert

100% Beatles

Ils auraient pu être jardiniers appliqués des pelouses de Buckingham, testeurs de chips au vinaigre ou encore joueurs de cricket. Ils ont préféré piquer le costume des Beatles pour faire revivre le répertoire des Fab Four et transformer le café du Centre en Pub de Liverpool.

Ven. 20 mars à 22h – Café Le Centre – Saint-Marc-sur-Mer – Entrée libre

Événement national, Collision Collective, à l’initiative de collectifs de musiciens, propose une démarche artistique originale cassant les frontières des esthétiques. Pour Nantes, c’est le collectif 1name4acrew qui invite avec conférences, concerts et tables rondes dans six lieux nantais. Du jeu. 19 au dim. 22 mars – Pôle Etudiant/Le Dynamo/ Conservatoire/Pannonica/Trempolino/Ateliers de Bitche Nantes – Tarif : cf. site des lieux de diffusion partenaires

Festival de la Chanson de café Tremplin musical

Dans l’ambiance intimiste des cafés de Pornic, les auteurs compositeurs interprètes en formation solo ou duo devront convaincre le public avec de la chanson française. On reverra le lauréat aux Estivales de Pornic cet été. L’occasion d’avoir la primeur d’écouter de jeunes talents, un verre à la main. Du ven. 20 au dim. 22 mars – divers cafés – Pornic. Programme détaillé : Pornic-leblog.fr/festival-chanson-de-cafe/


Haut Parleur aime

www.lehautparleur.com

JAZZ EN PHASE

Pascal Niggenkemper/ Vision 7 Le septet du contrebassiste allemand Pascal Niggenkemper brille sur le terrain de l'improvisation en entretenant sans cesse cette recherche de la surprise musicale, tout en s'appuyant sur une culture jazz, folk, rock et classique. Terriblement contemporain, puissant et énergique. Mer. 25 mars à 20h30 - Pannonica - Nantes - 5/12€ Places à gagner sur www.lehautparleur.com

Wally

© Arno Osoba

Chanson humour

Incomparable accent aveyronnais, guitare et jeux de mots en rafale. Passé maître dans l’art de la mini chanson et de la vanne la plus courte du monde, Wally n’en est pas moins musicien et chanteur de talent. À découvrir assurément. Le jeu. 26 mars à 20h30 – Salle Sainte Anne – Saint Lyphard 6/10€ Places à gagner sur www.lehautparleur.com

© Alexandre Lacombe

Jazz

François Ripoche trio invite Ray Anderson Blue note et blues

Il y a ces musiciens qui sont en quête de rencontres et d'ambiances jazzy qui nous feront rêver de concerts à la maison. François Ripoche est de ceux là. Saxophoniste inspiré et créatif, glaneur de sonorités nouvelles, il est un compositeur et interprète capable de collaborer avec l'extravagant chanteur Katerine ou de chercher le jazz absolu en s'associant à l'excellent pianiste Alain Jean-Marie. Au Grand T, ce Nantais viendra avec Sébastien Boisseau à la contrebasse et Simon Goubert à la batterie pour un trio succulent, grandi de surcroît à l'occasion par la présence du tromboniste américain Ray Anderson. Ce dernier est une légende située dans la catégorie des expressionnistes "hot". On l'a entendu avec des explorateurs comme Carla Bley, Charlie Haden ou Anthony Braxton. Le souffleur US reviendra en deuxième partie de soirée avec son blues band. Ray Anderson est né à Chicago, berceau d'un blues puissant, lent ou swinguant, qui fait rappeler qu'il a aussi joué un temps avec Luther Allison. Une réference de plus pour l'invité d'un Jazz en phase à ne pas rater. David Daunis Lun. 30 mars à 20h30 - Le Grand T - Nantes - 9/25€


20

MUSIQUE

Louis Sclavis et Amarillis

Jazz baroque

Louis Sclavis est de ces artistes qui aiment autant s'engouffrer dans les aventures inédites que de surprendre son auditoire. Immense clarinettiste jazz, il traverse les époques sans jamais se lasser d'accorder à la musique cette liberté qui la fait grandir. Avec un trio jazz complice il s'associe au quartet baroque Amarillis pour reprendre quelques pièces emblématiques de l'époque baroque comme La suave mélodie d'Andréa Falconieri, une suite de Marin Marais, un Ground de Henri Purcell… Pour bon entendeur. Mar. 24 mars à 20h30 - Le Théâtre - Saint-Nazaire - 11/15€ Places à gagner sur www.lehautparleur.com

Fills Monkey

Abblaye Cissoko & Volker Goetze

Drum show

© Raphaël Susitna

Jazz

Tour à tour batteurs-héros, poètes, pitres ou jongleurs, le duo Fills Monkeys régale l'assistance dans un show qui associe le langage de Chaplin à la démonstration de batterie. Un spectacle pour tous qui décoiffe, survolté et poilant à souhait, unique en son genre ! Dim. 29 mars à 15h30 – L'Odyssée – Orvault – 6/10 €

Marcel Azzola et Lina Bossatti

© Youri Lenquette

Accordéon/piano

Jazz et musique traditionnelle mandingue s’unissent avec complicité. Pile, un trompettiste allemand, face, un griot sénégalais. Envoûtant et délicat, on se laisse porter par la kora, le chant et une aérienne trompette, quelque part entre New York et l’Afrique de l’Ouest. Le jeu. 26 mars à 21h – Salle Paul Fort – Nantes – 13/19€

Deux virtuoses qui traversent sans ombrage les générations grâce à leur talent et leur générosité. Le duo revisite les classiques, de Piazzolla à Satie en passant par Le temps des cerises et des compositions personnelles. Comme disait Jacques Brel : « Chauffe Marcel ! » Ven. 27 mars à 20h30 – Capellia – La Chapelle-sur-Erdre – 9/15€ Places à gagner sur www.lehautparleur.com


www.lehautparleur.com

Piers Faccini

Folk

Les ballades folk du doux et talentueux Piers Faccini devraient apporter un peu de sérénité à la scène rock du port de Saint-Nazaire. Fidèle à son style somptueux, dépouillé et intimiste, le gentleman poète construit au fil du temps un répertoire d'une grâce imparable. Une escale scénique de Piers est une occasion pour aller à sa rencontre. Sam. 28 mars à 21h – le VIP – Saint-Nazaire – 11/14 € Places à gagner sur www.lehautparleur.com

Le Prince Miiaou

© Emmanuelle Brisson

Rock

Derrière ce nom farfelu, mais néanmoins génial, se dissimule Maud-Elisa Mandeau. Avec quatre albums à son actif, elle est devenue l'une des reines hexagonales du rock indé. À la fois sensuelle, moderne et épique, sa musique féline fait basculer les corps dans un amas rêveur et somptueux. Jeu. 26 mars à 20h30 – Le Ferrailleur – Nantes – 20 €


23

THÉÂTRE

www.lehautparleur.com

Discours à la nation Le sérieux pris par le rire

Cette pièce écrite et mise en scène par Ascianio Celestini résonne en écho avec l’actualité. Du rire corrosif proche de la caricature. Hilarant et foisonnant. Texte : Alain Geffray / Photo : Hélène Legrand

Il faut le voir, l’entendre, l’acteur David Murgia avec ses sourires enjôleurs et ses santiags de rocker. Séducteur aux gestes aguicheurs et son torrent de mots précis. Au milieu de caissettes de bois en fragile équilibre, il incarne une palette de « dominants  » (chefs d’entreprise, politiciens sans vergogne) tout en s’adressant au peuple, aux « dominés ». Gant retourné, très en phase avec l’actualité. Il passe de la harangue à la confidence avec une énergie incroyable et une musicalité tout en nuances. Seul partenaire, le guitariste muet et drôle, Camelo Prestigiacomo. Rythme. On est embarqué dans le démontage corrosif des manipulateurs de tout poil dissimulés derrière des discours trompeurs et grotesques. Un texte rageur, sorte de conférence au deuxième degré qui déboulonne les absurdités du monde actuel, les rouages bien huilés de l’ultralibéralisme. Mais attention, sérieux ne signifie pas ennuyeux, on y rit pour bien réfléchir. On se marre et le théâtre a parfois cette force de l’humour, du grotesque, du féroce mais jouissif. Des courants d’air pur ouvrent des fenêtres dans les têtes, ça grince mais c’est hilarant. Caricatural ? Ca fait écho, non ?

Mar.17 mars à 20h30 et mer. 18 mars à 19h30 - Le théâtre - SaintNazaire - 11/18€. Jeu. 19 mars à 20h30 - Le Canal - Redon - 9/17€. Sam. 21 mars à 20h30 - Salle Cœur en scène - Rouans - 5/13€


25

THÉÂTRE

www.lehautparleur.com

Hôtel Paradiso

De Famille Flöz

© Michael Vogel

Perdu en montagne, un petit hôtel un tantinet kitsch, tenu par une famille. Tout près un établissement thermal tente de soulager les douleurs en tout genre. À priori, le calme absolu. Que nenni ! Tout part à vau-l’eau le jour où un pensionnaire prend la liberté d’y mourir. Les masques des acteurs accentuent les regards, les figent et les expressions des visages touchent en plein cœur. Pas besoin de paroles pour rire et dire. C’est trash et drôle, avec du rythme et du suspense. Les mimes de la famille Flöz sont d’une incroyable inventivité et d’une grande sensibilité. AG. Mar. 17 mars à 20h. L’Embarcadère - Saint-Sébastien-surLoire - 8/20€. Sam. 21 mars à 20h45. La Fleuriaye - Carquefou - 23/28€.

Appels entrants illimités

Charlotte, Louis et Anna sont des ados qui vivent en "coloc". Tous différents mais avec une peur commune : «  le monde, c’est dur  » la crise, la mondialisation, la corruption. Pas facile quand on est idéaliste. Alors, il faut se protéger et chacun a sa manière. Anna se déguise constamment, façon de changer de peau, Charlotte attend le prince charmant, Louis lit le journal et il pleure. Et les spectateurs éclatent de rire face à l’humour potache, les situations cocasses et les répliques qui font mouche. Et le rire contamine la réflexion. AG. Ven. 6 mars à 20h - Quai des arts - Pornichet - 8/15€. Ven. 13 mars à 19h30 - Le Champilambart - Vallet - 9/15€. Ven. 20 mars à 20h - Théâtre Espace de Retz - Machecoul6/14€. Jeu. 26 mars à 20h30 - Espace culturel Cap Nort - Nort-surErdre- 5€.

© Spinprod

De David Paquet Mise en scène de Benoit Vermeulen


26 Clod et son Auguste Le Roi Bohème

© Éric Legrand

De Stanislas Cotton. Mise en scène Vincent Goethals Deux pièces en une soirée. Dans l’une, Clod fait rire ses contemporains à coups de farces, c’est un Auguste. Mais des événements sombres adviennent et l’inquiétude étouffe les rires… Dans la seconde, l’insouciant Aurélio, apprenti-vendeur chez un chausseur est ému par les jolis petons de Camélia. Il s’envole à sa poursuite. Des mots pour rire et réfléchir. Mar. 10 mars à 19h30 - Athanor au lycée La Mennais - Guérande - 5,5/10€.

Le manager, les deux crapauds et l’air du temps De Solenn Jarniou. Cie Acta Fabula Prise de tête pour le conseiller de Pôle Emploi : s’il échoue à trouver du boulot pour ses deux premiers rendez-vous, exit, il sera licencié. Cerise sur le gâteau, ELLE et LUI se présentent… ELLE parle argot et LUI ne connaît que les rimes. Drôle, sérieux et poétique. Et au centre, l’importance de la parole et du langage. Fin et cocasse. Dim. 15 mars à 17h - Amphithéâtre Thomas Narcejac - Pornic - En partenariat avec le Grand T - 6/17€.

Cosmos

De W. Gombrowicz- Mise en scène de Joris Mathieu Un moineau pendu à un fil dans un arbre… L’acteur l’observe et un monde, un cosmos mental se crée, avec ses cheminements, ses égarements. À la fois voyage et récit intime on se perd avec délices dans les méandres sonores et visuels. La subjectivité trouble l’objectivité, le réel et l’imaginaire se court-circuitent. Un spectacle troublant et envoûtant. Du 17 au 19 mars à 20h30 - TU - Nantes - 4/16€.

Ven. 20 mars à 20h30 - Quai des arts - Pornichet - 10/18€.

The great disaster

De Patrick Kermann. Mise en scène d’Anne-Laure Liégeois 14 avril 1912 à 23h40, le Titanic sombre. 3177 personnes à bord et parmi elles Giovanni Pastore, plongeur, est responsable des cuillers à dessert. Disparu. Il raconte son histoire, l’enfance dans les montagnes du Frioul, sa migration et la vie à bord du monstre marin. L’acteur Olivier Dutilloy fait tanguer les mots et flotter les images. Immersion totale. Ven. 20 à 19h30 et sam. 21 mars à 20h30 - Escal’Atlantic - Base des sous-marins - Saint-Nazaire - 8/12€

©Johann-Hierholzer-P.-Houssin

L’Odyssée de la moustache

De et par Ali Bougheraba Le soir, c’est le moment magique de l’histoire et la petite fille embarrasse papa de « Pourquoi ?» . Alors papa brode et part dans une épopée fantastique avec ses ancêtres, ses héros et les monstres de sa jeunesse. Un voyage tendre et drôle au pays de l’enfance ponctué de rebondissements désopilants. Généreux et savoureux.


www.lehautparleur.com

Du mar. 24 au jeu. 26 mars à 20h et ven. 27 à 14h et 20h30. Sam. 28 à 19h - Le Grand T- Nantes - 9/25€.

© François-Louis Athenas

Illumination(s)

Texte et mise en scène d’Ahmed Madani Neuf jeunes hommes issus de la cité du Val-Fourré à Mantes-la-jolie. Ils évoquent les souvenirs, racontent des parcours de vie entre Algérie et France. Trois générations… Soldat en Algérie, travailleur immigré, étudiant, chacun se livre intimement, avec vitalité et sans clichés. Le télescopage avec l’actualité renforce la puissance du propos.

Julia

D’après A. Strindberg. Mise en scène de Christiane Jataly Version brésilienne de Mademoiselle Julie. Dans une villa cossue de Rio, la fille du patron est blanche et le valet noir est séduisant. Trop. Collision des races et des classes. Christiane Jataly ajoute au chaos en mixant le jeu des acteurs avec des images filmées. Confusion et entremêlement volontaires. Le spectateur est troublé par d’excellents comédiens. Du mar. 31 mars au ven. 3 avril à 20h30. Sam. 4 avril à 19h - Le lieu unique - Nantes - 11/20€.

Yvonne, Princesse de Bourgogne De W. Gombrowicz. Mise en scène d’Anne Barbot Lors d’une promenade, le Prince rencontre Yvonne, une jeune fille sans attrait et décide de l’épouser. Faible, muette, elle devient vite le bouc émissaire de tout son entourage. Elle sert de révélateur des vices et faiblesses des gens de la cour royale qui s’acharnent sur elle. Entre commedia dell’arte et théâtre Nô, une pièce troublante et sensible. Mar. 31 mars à 20h30 - Capellia - La Chapelle-sur-Erdre- 12/20€.

Je préfère qu'on reste amis

© Pascalito

De Laurent Ruquier. Mise en scène de Marie-Pascale Osterrieth Claudine l’a décidé, ce soir elle déclare son amour à Valentin, son meilleur copain. Retour brutal de l’intéressé : « Je préfère qu’on reste amis ». La phrase définitive qui tue est lâchée par un Valentin plutôt séducteur insatiable. Les intrigues se succèdent et l’énergie des deux acteurs ne tarit pas. Rires et pleurs. Sam. 28 mars à 20h30 - Atlantia - La Baule - 20/44€.

Le neveu de Rameau

De Diderot. Mise en scène de Jean-Pierre Rumeau Dans un café, Diderot le philosophe, converse avec le neveu de Rameau, le compositeur. Le génie, l’éducation de jeunes filles, l’immoralisme, tout y passe. Et avec brio. Une joute verbale, un régal de mots pour les acteurs et les dialogues sont ponctués par des morceaux de clavecin. Profond, léger et toujours captivant. Mar. 31 mars à 20h30 - L’Odyssée - Orvault- 9/24€.


28

DANSE

www.lehautparleur.com

Pleurage et scintillement

© Blandine Soulage

De Jean-Baptiste André et Julia Christ Une rencontre amoureuse ? Peut-être plutôt celle d'amis ? Sinon des complices, joués par Jean-Baptiste André et Julia Christ, qui mèlent cirque, danse, théâtre et musique, tout en mouvement et énergie, pour fairer valser les humeurs et les sentiments, et transformer parfois l'abandon en rencontre. Avec toujours l'expression du corps. Jeu. 5 mars à 20h30 - Le Canal - Redon - 6/17€

Chorégraphie de Dominique Brun Une soirée pour la redécouverte de deux œuvres du danseur et chorégraphe russe Vaslav Nijinski grâce à un dyptique proposé par la créatrice contemporaine Dominique Brun. Elle revisite pour six danseurs le ballet L'Après-midi d'un faune (première production de Nijinski), un mouvement dansé qui le vit rompre avec la tradition classique. La deuxième pièce, Le Sacre #2, réunit trente danseurs pour une reconstitution d'origine du Sacre du printemps, revue à partir d'archives de l'époque, soutenue par la musique orginale de Stravinsky.

© Marc Domage

L'Après-midi d'un faune et Sacre#2

Sam. 21 mars à 21h - Le Théâtre - Saint-Nazaire - 13/19€

© Candice Kurtz

Marathon

De la Compagnie Galapiat Sébastien Wojdan joue du couteau et de l'arc mais pas que. Il n'est pas fakir mais un artiste doué pour nous glacer le sang, pour nous faire vibrer à chacune de ses accrobaties et jonglages. Marathon fait se succéder les exploits d'un homme sur le fil qui joue avec les prises de risques. Dans une installation scénographique circulaire, le show est enveloppé d'une bande sonore battante. Mar. 24 et mer. 25 mars à 20h - Quai des Arts - Pornichet - 8/15€


rétrospective WERNER HERZOG 27 février - 7 avril 2015

33 films

dont : 27 films restaurés 17 films inédits en salle

"Plonger dans la jungle Herzog est une expérience de spectateur à nulle autre pareille, un voyage dont on ressort indéniablement changé..." Olivier Bitoun, DVDClassik

12 bis rue des Carmélites, Nantes • 02 40 47 94 80 Plein tarif : 5 euros Tarif réduit & du samedi : 3 euros

Toute la programmation sur

www.lecinematographe.com


31

CIRQUE I DANSE

www.lehautparleur.com

Matter

© J. Delatour

De Julie Noche Quatre danseuses sur scène, quatre solos puis un travail collectif. La pièce de Julie Noche a été créée en 2004 et recréée en 2014 pour le festival d'Avignon avec les mêmes interprètes. Elles sont vétues de costumes de papier, des codes sociaux et culturels, qui les identifient à travers un corps dansant agité et perturbé . En contact avec l'eau, les corps réagissent, les costumes tombent ou se déchirent. Métamorphose. Expression de sensibilité et de résistance. Mer. 11 et jeu. 12 mars - Le lieu unique - Nantes - 11/20€

Four walls et doubletoss

© Arnaud HIE

Chorégraphié par Robert Swinston Inlassablement, Onyx revient sur l'œuvre de Merce Cunningham, chorégraphe américain légendaire. Au passage, c'est le compositeur complice John Cage qui est à l'honneur dans un programme adapté par Robert Swinston, directeur du CNDC d'Angers. Deux pièces qui valorisent la démarche expérimentale des deux hommes, usant de la notion de hasard pour le meilleur d'une "free dance" et d'une "free music". Jeu. 19 mars à 20h30 - Onyx - Saint-Herblain

© Lysiane Dany-Ruinet

Maputo Mozambique

De la Compagnie Thomas Guérineau Qui dit manipulation d'objets dit ici jonglage, mais avec du chant, des pratiques musicales et des danses. Ces six interprètes mozambiquais que l'on peut classer dans la catégorie des artistes de cirque font preuve d'une aisance technique qui nécessite une maîtrise du rapport au corps et au rythme exceptionnelle. Original et bluffant. Mar. 31 mars à 20h30 - Arc - Rezé - 8/19€


32

EXPOSITION

Claude Viallat Couleurs à l'œuvre

Voiles, cordes, filets et parasols, cet aventurier de la peinture a utilisé tous les supports au profit de la couleur. Exceptionnellement, il expose au musée des Beaux-Arts/Chapelle de l’Oratoire. Texte : Alain Geffray/ illustration : Claude Viallat, Sans titre, 1972-1973, Les Abattoirs, Toulouse.

Une bonne quarantaine d’œuvres de Viallat vont jouer avec la lumière changeante de la Chapelle de l’Oratoire. L’artiste est né en 1936 à Nîmes. Fin des années 60, la tendance est à la déconstruction, on le sait. La peinture n’y échappe pas et le


groupe Supports/Surfaces ne s’en prive pas. Initiateur : Viallat. Et on décortique la sacro-sainte toile (trame, fils, nœuds), on retourne le châssis et on se met en quête des gestes archaïques. Tout remettre en cause. Le pinceau disparaît, on se penche sur des draps usés, salis. Exit la toile idéale. Les supports bousculent la technique et Viallat fouine sur les marchés aux puces et récupère au bord du Rhône les résidus de barques, bois flottés, ficelles, filets. Tout est bon pour expérimenter. La peinture réagit à sa manière. Aléatoire. En 1966,

Viallat invente une « forme empreinte » proche d’une palette, d’un haricot, d’un osselet… Un système qu’il répétera à l’infini, prétexte à une exploration de plus en plus subtile du vocabulaire de la couleur. Du sombre au lumineux, du chaud au froid, du transparent à l’opaque, du plein au vide. Il fait la fête à la couleur depuis près d’un demi-siècle. Nul doute que les voiles, cordes, filets et parasols, clin d’œil au bord de mer tout proche, enchanteront les rétines des visiteurs. Exceptionnel. Jusqu’au 17 mai - Musée des Beaux-Arts - Chapelle de l’Oratoire - Nantes Ouvert tous les jours de 10h à 18h - Fermé le mardi - 0/2 € - Gratuit le jeudi en nocturne de 18h à 20h.


34

EXPOSITIONS

www.lehautparleur.com

© Denis Rouvre, « Des Français... Identités, térritoires de l'intime » Extrait, 2014

Des Français... Identités, territoires de l'intime

Denis Rouvre

Denis Rouvre a rencontré 400 personnes. Il leur a demandé comment elles pouvaient définir leur identité, et ce que cela représentait pour elles d'être françaises, avant de leur tirer le portrait. Il en résulte une installation grandiose qui s'installe monumentale au cœur du LiFE. Dans ce diaporama géant, quatrevingts Français se dévoilent, par la voix d'abord, puis par le portrait caravagesque. De l'intime à l'icône. MF Jusqu'au dim. 15 mars - Ouv. : du mer. au dim. de 14h à 19h. Le LiFE - Base des sous-marins - Saint-Nazaire - Entrée libre

Carré octogone Cercle

D'Ellie Ga

©Ellie Ga, Projection Harbor, 2013

L'artiste américaine Ellie Ga est d'une famille dont les disciplines (histoire, exploration, archéologie et essais) ne cessent de se côtoyer, signifier les trésors du passé. Ces travaux d'iconographe se présentent sous des formes multimédias toujours gorgées de traces, de carnets de voyage et d'histoire. Ce sont plusieurs installations inspirées (projections diapos, vidéos…) qui prendront place au Grand Café, reflets de son intérêt pour l'île de Pharos en Egypte et sa tour de lumière, le phare d'Alexandrie. Illuminant. DD Du 28 fév. au 31 mai au Grand Café à Saint-Nazaire - Entrée libre. Vernissage le ven. 27 fév. à 18h30. Ouvert tous les jours sauf lun. 14h-19h et mer. 11h-19h.

L’as-tu vu ?

Pascal Vergnault

Voilà une exposition ludique et qui peut surprendre à tout âge. Au menu, des dragons. Ils surgissent de toutes parts, titillent, font un peu peur mais pas trop. Un jeu d’ombres et de lumières habité par des grognements caverneux très inquiétants. À partager par les grands et les petits. AG Sam. 21, dim. 22, mer. 25, sam. 28 mars et mer. 1, sam. 4, mer. 8 avr. de 14h à 17h30 - Piano’cktail- Bouguenais - Entrée libre Vernissage le 18 mars à 18h.


36

EXPOSITIONS

©Matt Wilson - Eddie and Wills, série This Place called Home, 2003.

This place called home Matt Wilson

Photographe d’origine anglaise, Matt Wilson est un glaneur d’images. Pays de l’Est, Angleterre, France, Cuba, États-Unis, une errance photographique à la rencontre du moment juste pour aller au-delà du réel et en révéler l’inconscient. Chaque image est un départ de fiction, un rêve éveillé. Il pose un regard poétique, sensible et humaniste sur les lieux et les gens. Puissant et touchant. AG L’Atelier- Nantes- jusqu’au 12 avril- Du mar. au sam. de 13h à 19h et le dim. de 10h à 15h- Fermé lundi et jours fériés. Galerie Confluence- NantesJusqu’au 11 avril- Du mer. au sam. de 15h à 19h. Entrée libre.

Tout ce qui se fait sous le soleil Fonds d'art contemporain de Genève

Du ven. 6 mars au dim. 17 mai- Le lieu unique- Nantes- Du mar. au sam. de 14h à 19h et le dim. de 15h à 19h. Entrée libre.

© Charles Weber

Une sélection d’une trentaine d’œuvres issues du Fonds d’art contemporain de Genève. Une suite de regards sensibles et engagés sur le monde, notre histoire, pour éclairer jusqu’à l’aveuglement comment chacun tente d’y trouver sa place… ou pas. Lutte incessante contre tout ce qui opprime. Une trentaine d’artistes aux pratiques variées sont réunis autour de la vidéo emblématique et troublante de Sadie Benning German song et éclairent chacun à sa manière la dureté de nos rapports sociaux, politiques ou intimes. Une traversée de paysages hétérogènes. AG


© DR

www.lehautparleur.com

Croisements numériques

Festival high-tech

Quinze jours de bouillonnement numérique pour se poser la question de notre rapport au réel, entre réalité virtuelle, réalité augmentée ou hyperréalité. Expos, spectacles, conférences, ateliers sont au rendez-vous de cette dixième édition. Galerie des Franciscains, Albertine Meunier, artiste numérique qui utilise internet comme matériau de création, exposera trois œuvres étonnantes aux côtés de celles de treize étudiants des Beaux-Arts de Nantes. On note également la présentation du petit robot Nao (photo) à l'école d'Art le mercredi 11 mars. MF Du mer. 4 mars au mer. 18 mars - Galerie des Franciscains - École des beaux-arts - Médiathèque Étienne Caux - Divers lieux - SaintNazaire. Programme complet : ecoledarts.mairie-saintnazaire.fr


38

CINÉMA

David Bowie is

L'unique et le beau… David Bowie est l'un de nos héros à avoir autant bousculé l'histoire du rock de ces soixante dernières années. Rockeur décadent, acteur pop ultra charismatique, hermaphrodite captivant ou provocateur triomphant, il a toujours eu le don d'aller ailleurs. Et pour retracer l'univers riche et fascinant de l'anglais (la mode, la scène, ses grandes périodes…), une gigantesque exposition a été créée à Londres, au Victoria & Albert Museum. Une installation visuelle et sonore. Objets rares, costumes cultes, films, photos, peintures et pochettes de disques, le tout en musique… sont regroupés et thématisés pour un grand hommage, instructif et ludique. Et c'est le jour de son inauguration à La Philarmonie à Paris (après Toronto, Sao Paulo, Chicago, Berlin) que Cinéville présente une visite filmée de l'exposition londonienne. Le moyen pour les fans de retourner aux pays d'Aladdin Sane ou de Ziggy Stardust, calé dans un fauteuil. DD

David Bowie © Aladin Sane

Exposition phare projetée au cinéma

Le film de l'exposition David Bowie is - jeu. 12 mars à 20h Cinéville Saint-Nazaire - 10€

Festival du cinéma espagnol

Immersion culturelle hispanique

Pour la 25e édition du festival, la programmation sera riche et dense. Bien sûr il y aura du cinéma : plus de soixante films inédits en VOST et une centaine d'invités pour en parler. Des documentaires, des courts-métrages, des films d'horreur, quatre catégories de prix, et des journées d'étude. Mais il y aura aussi de la musique à Stereolux, pour une soirée jazz/flamenco, une exposition au musée Dobrée, et même des séances jeune public avec goûter typiquement espagnol... On note la projection d'El niño de Daniel Monzón en soirée de clôture en présence du réalisateur. MF El Nino - Daniel Monzon, 2014

Du 20 au 31 mars - Katorza - Cosmopolis - Théâtre Graslin Stereolux- Nantes - www.cinespagnol-nantes.com


39

CINÉMA LES FILMS DU MOIS

L'ennemi de la classe Date de sortie : 4 mars De : Rok Bicek (SI) Genre : Drame Avec : I. Samobor, N. B. Gracner...

Le professeur principal remplaçant est trop sévère aux yeux des lycéens. Lorsqu'une jeune fille de la classe se suicide, sa responsabilité leur semble évidente.

www.lehautparleur.com

Inherent Vice

Tokyo fiancée

Date de sortie : 4 mars De : Paul Thomas Anderson (US) Genre : Comédie / policier Avec : J. Phoenix, J. Brolin...

Date de sortie : 4 mars De : Stefan Liberski (BE, FR, CA) Genre : Comédie romance Avec : P. Etienne, T. Inoue

Le détective privé Doc Sportello enquête sur la mystérieuse disparition du milliardaire Mickey Wolfmann et se retrouve au centre d'une histoire criminelle au cœur des 70's. Déjanté !

Adapté du roman Ni d'Eve ni d'Adam d'Amélie Nothomb. Elle a 20 ans et veut devenir japonaise. Son premier élève de français va devenir son petit ami.

Zouzou

Selma Date de sortie : 11 mars De : Ava DuVernay (US, GB) Genre : Historique, biopic Avec : D. Oyelowo, T. Wilkinson

La lutte historique du Dr Martin Luther King pour le droit de vote de tous les citoyens aux États-Unis. Les fameuses marches depuis la ville de Selma à celle de Montgomery en Alabama...

Le dernier coup de marteau Date de sortie : 11 mars De : Alix Delaporte (FR) Genre : Drame Avec : R. Paul, C. Hesme..

Victor découvre un père en même temps que la musique classique en entrant dans l'opéra de Montpellier. Il va apprivoiser ce chef d'orchestre bourru.

À l'occasion de la journée internationale de la Femme du 8 mars, Femmes solidaires et la scène nationale de Saint-Nazaire programment cette comédie de Blandine Lenoir pour parler de la sexualité des femmes d'aujourd'hui. Du jeu 5 au dim. 8 mars. Soirée débat avec Blandine Lenoir - jeu. 5 mars à 20h30 - Salle Jacques Tati Saint-Nazaire


40

LES BAMBINS D’ABORD

La vie de Smisse Théâtre et objet

Par la Cie Voix Off. Smisse a trois ans. Il a un singe nommé Ouf et une tortue nommée Tata. Il explore la vie, teste le quotidien, rit très fort, court très vite. Drôle et charmant. Mer. 4 mars à 16h - Athanor - Guérande - 6€ ; sam. 7 mars à 16h30 - Théâtre Boris Vian - Couëron - 5 € - Dès 4 ans

Un crocodile dans mon jardin

Baba

De I. Panke, G. Jacobson, Co Hoedeman, 2003, animation, 50 minutes, dès 2 ans. Petites aventures de Ludovic, un adorable ourson en peluche à travers quatre petits contes. L'animation de marionnettes et de pliages en papier est délicieusement surannée.

Théâtre culinaire

© Nicolas Joubard

Par la Cie Mirelaridaine. Dans le cadre du festival CEP Party. Bienvenue dans la magie des saveurs. Dans la petite cuisine d'Alice on découvre la recette du baba au chocolat. Miam.

Les 8 et 14 mars - Le Cinématographe, Nantes.

Sam. 7 mars à 10h30 et 16h- Espace Bois Joli - Château-Thébaud - 3,5/5€ - Dès 3 ans

Nout

Musique et danse

© Éric Sneed

Avec A. Maisonneuve, P. Foch et K. Fuchigami. Une danseuse, une chanteuse soprano et un percussionniste s'inspirent du mythe égyptien de la création des éléments premiers. Poésie. Mar. 24 mars à 19h30 - Athénor - SaintNazaire - 8/12 €- Dès 5 ans

À tout à l'heure !

Maputo Mozambique

Les parents au théâtre, les enfants en atelier.

Jonglage / musique

Ven. 27 mars à 20h30 - Le Théâtre Saint-Nazaire - 11/18€ + 5€ pour l'atelier

Mar 31 mars à 20h30 - L'Arc - Rezé - 8/13 € dès 6 ans.

Le Prince, d'aprés Machiavel, Mise en scène L. Gutmann. On confie ses bambins (dès 6 ans) à un atelier théâtre et on profite pleinement d'une œuvre drôle et politique. Génial.

Par les Cies T. Guérineau et Jongleurs du Mozambique. Un nouveau regard sur le jonglage, ethnique et transculturel, avec improvisations vocales. Les balles percutent et rythment.

Fiével et le nouveau monde

De Don Bluth, 1987, reprise 2002, animation, 1h15, dès 5 ans. Fiével et sa famille de souris décident d'émigrer aux États Unis : il paraît que les rues y sont pavées de fromage et qu'il n'y a aucun chat. Plaisant pour les enfants, plusieurs niveaux de lecture pour les parents. Du 18 au 22 mars, Salle Jacques Tati Saint-Nazaire


www.lehautparleur.com

Edmond Auteurs : Ingrid Chabbert et Raul Guridi Éditeur : Frimoüsse (dès 4 ans) Petit animal tout en ombre, de couleur changeante, Edmond vit caché. Un jour, Edmond trouve un œuf « aussi blanc que lui était noir ». C'est alors qu'il décide de le couver. S'opère une tendre évolution, quittant sa solitude et découvrant la paternité. Le format vertical original, les belles illustrations colorées aux motifs végétaux décoratifs, et les thèmes délicats abordés tout en douceur, font de cet album un petit bijou. MF

Le Tapir aux pas de velours Auteur : Kim Han-Min Éditeur : Cambourakis (dès 4 ans) Quel drôle de petite bête que le tapir. Malgré ses allures pataudes c'est le seul qui soit bien silencieux et précautionneux dans la jungle malaisienne. Avec des lavis d'encres et d'aquarelles colorés, un style orientalisant mais trés contemporain, des images expressives et poétiques, Kim Han-Min réussit l'art de mêler onomatopées qui font tant rire les petits, et un vrai scénario narratif : suspens, action et humour. MF


42

LES PLUS GRANDS AUSSI

Suspendu

Théâtre visuel

Guerre de 14-18. Il désobéit et refuse de sortir lors d'un assaut. Il est arrêté. Jeu d'ombres et art cinétique narrent l'attente de sa sentence, la place du rêve et de l'imaginaire.

Molière

Décadrages

L'Avare et Dom Juan

Dom Juan - du 9 au 13 mars à 20h30- Le TU - Nantes - 4/16€ - dès 10 ans L'Avare - Mar. 17 mars à 20h30 - Carré d'Argent - Pontchâteau - 10/15€ - Dès 13 ans. L'Avare -Mer. 18 mars à 15h et ven. 20 mars à 20h30 - Salle Vasse - Nantes 8/11 € - Dès 7 ans

Festival Marionnettes et théâtre d'objets

© Einat Landais

Plusieurs occasions de se (re) plonger avec délectation dans les pièces de Molière. Dom Juan, ultra contemporain, mis en scène par Guillaume Doucet au TU à Nantes. L'Avare, salle Vasse à Nantes, mis en scène par Joël Cassard, mais aussi au Carré d'Argent à Pontchâteau dans une mise en scène totalement déjantée par la Cie Vol Plané. Qui a volé sa cassette ?

Ahmed philosophe

Farce

D'Alain Badiou, par le groupe TIM. Ahmed est bavard, ou plutôt aime rhétorique et joutes verbales. Invitation à explorer des notions philosophiques rehaussées de marionnettes. Lun. 23 mars à 20h30 - Salle Vasse Nantes - 4 € - Dès 10 ans

Rayahzone

Danse et chant

D'Ali et Hèdi Thabet. Trois danseurs à l'énergie vitale, cinq musiciens tunisiens de haute volée. Voyage.

© Dan Aucante

© Jean Mazelier

Ven. 6 mars à 20h30 - Salle Équinoxe - Savenay - 6/8 € - Dès 9 ans

Mar. 10 mars à 20h30 - Le Quatrain Haute Goulaine - 7/14€ - Le Jeu. 12 mars à 20h30 - Carré d'Argent- Pontchâteau - 10/15€ - dès 10 ans Places à gagner sur www.lehautparleur.com

Un chapiteau à la Roche Ballue, une roulotte enchanteresse place de la Grande Ouche, des spectacles dans les bars, à la mairie et une exposition au Piano'cktail. Bouguenais prend des airs de fêtes. Ça sent bon la marionnette, le rêve, l'audace, le voyage artistique. La première édition du festival est presque mystique : sept compagnies, sept lieux et sept ans de réflexion pour le créer. Trois fois sept, fait ici vingt-deux. Vingt-deux représentations pour s'évader. Coup de cœur pour Frontières, subtil théâtre d'ombres qui narre le voyage d'un migrant (dès 8 ans). Du mer. 18 au dim. 22 mars Bouguenais, divers lieux. Pass 5 jours : 12/18€. Hors pass : 5€/ spectacle hormis "L'as-tu vu?" , "Freaks" et "Banana Strip" (gratuits) et la soirée "Livings" et "Frontières", dim. 22 mars à 16h (7/15€). Spectacles dès 3 ans et en famille. www.pianocktail-bouguenais.fr


www.lehautparleur.com

RDV 100% FAMILLE AVEC LE GRAND T

L'étrange zoo de Lavardens

Monsieur le Vicomte de Lavardens est criblé de dettes. Pour retrouver la fortune, une idée lui vient : transformer son manoir en zoo. Les animaux prennent leurs aises, et le vicomte les accueille dans ses appartements sitôt les visiteurs partis. Sa belle mère décide de mettre un peu d'ordre dans ce capharnaüm et d'éduquer les animaux, qui se mettent à se vêtir. Bêtes en journée, visiteurs civilisés le soir tombé... Un ouvrage unique et atypique, dans lequel le surréalisme drôlissime s'appuie sur de magnifiques illustrations. Des photomontages de clichés anciens repris au fusain avec maestria se déclinent comme un cabinet de curiosités délicieux. MF

Elle s'appelait Tomoji Auteur : Jirô Taniguchi Éditeur : Rue de Sèvres (dès 12 ans) Le maître mangaka Jirô Taniguchi s'intéresse à la génèse de la vie de Tomoji avant qu'elle ne fonde un temple bouddhiste dans la région de Tokyo, qu'il fréquente avec sa femme. C'est une biographie en creux, qui révèle la construction de la jeune adulte avec de beaux silences qui traduisent, dans chaque épreuve, son regard compatissant sur le monde et son amour naissant. Doux et contemplatif. MF

© Laurent Combe et Sébastien Dumas

Auteur : Thierry Dedieu Éditeur : Seuil Jeunesse (dès 7 ans)

(SUPER) HAMLET Shakespeare en ciné spectacle Création de la Cordonnerie, d'après William Shakespeare et les Contes de Shakespeare de Charles et Mary Lamb. Hamlet, un super héros ? Un super héros de cinéma ? Voilà un parti-pris décalé pour un spectacle surprenant, qui constitue un tremplin vers l'immense dramaturge anglais du XVIe siècle. Le huis-clos mi-filmique mi-théâtral narre, déchaîné, le passage d'un prince à l'âge adulte, qui doit venger l'assassinat fratricide dont a été victime son père. Dans une ambiance de guerre froide années 50, un film muet campe Hamlet qui médite sa vengeance. Sur scène, les acteurs doublent tous les personnages et bruitent le film avec divers objets du quotidien aussi insolites qu'efficaces. Piano et percussions apportent à la dramaturgie. Loin d'être réservé aux enfants, le spectacle mêle poignant et comique, en s'appuyant sur des thèmes qui peuvent résonner pour le jeune public : un univers où les sentiments les plus nobles se frayent un chemin parmi les plus vils. MF Mar. 10 et mer. 11 mars à 20h, jeu. 11 mars à 14h et 20h Le Grand T - Nantes - 9/25 € - Dès 9 ans


44

ÉTAT DES LIEUX

Le site du festival Couvre Feu

ÉPISODE 40 :

Le festival Couvre-Feu, trois jours qui mettent le feu au Sud Loire.

Fin d’été, à la sortie de Corsept, 30 000 festivaliers se pressent chaque année autour de la chanson, du rock, du reggae. Efficacité de la programmation ? Date bien choisie ? Attractivité du site? En tout cas, une réussite indéniable. Texte : Alain Geffray / Photo : Couvre-Feu

Les toits de tuile rouge le disent, on est au sud de la Loire. Corsept, à la sortie de Paimbœuf, retiré du monde et de l’agitation. Suivre la rive du fleuve. Paysage rural scotchant, géographie aux contrastes affirmés. C’est l’hiver et c’est le désert. Sur l’autre rive, Donges saisit par la force verticale de son imbroglio de conduits fumants et silencieux. Vigie métallique presque raffinée veillant sur le fleuve. À l’inverse, côté Corsept, l’immense prairie de l’Arche, monochrome d’un vert vif, attend toute l’année pour s’agiter en fin d’été depuis 14 ans. Ce sera là. Le paysage

endormi et fascinant attend. Au départ, Couvre Feu, c’est une petite équipe de passionnés qui rencontre les Latcho Drom et leurs chapiteaux. Avec l’envie que ces chapiteaux des villes se muent en chapiteaux des champs. On y ajoute la passion pour la chanson française, le reggae, le ska, et naît un festival qui ne ressemble pas aux autres. Une bonne dose de rage, de rock, de poésie, un poil rebelle. Rendez-vous convivial et immanquable de fin d’été, jeunes et moins jeunes s’y pressent. Comment cet événement vit-il son rapport au territoire, comment évolue-t-il ?


« l'engagement des habitants,le soutien des entreprises, l'aide dela communauté de communes »

© DR

Rencontre avec Vincent Mahé, directeur du festival Couvre Feu.

Treize éditions, 34 000 festivaliers l’an dernier, à quoi tient la réussite d’un tel festival ? « La réussite du Festival Couvre Feu repose essentiellement sur l’engagement humain. Les bénévoles, les techniciens et les différents intervenants se sont appropriés l’événement et ont envie de le défendre. La fragilité économique du festival (autofinancé à 94%) nous oblige à être vigilants sur nos dépenses. Cette fragilité nous pousse également à nous renouveler et à sans cesse repenser notre projet. Depuis le début nous avons voulu faire un festival « différent » des autres en ayant ni la prétention de faire mieux, ni le complexe de faire moins bien. Nous sommes très attentifs aux tarifs que nous pratiquons, je pense que le public y est sensible, même si les petites augmentations font grincer quelques dents de temps en temps. En treize éditions, nous avons réussi à fidéliser une partie du public, qui nous fait confiance. Nous n’avons jamais cherché à plaire à tout le monde, ce serait utopique. Je pense que quand on croit en ce qu’on fait et qu’on le fait avec passion et conviction, ça se ressent. En tous cas, je l’espère… » En quoi est-ce intéressant que cet événement existe sur ce territoire ? « Localement, nous avons vu une grosse évolution des regards portés sur le festival. Au début de l’aventure, il y avait beaucoup de méfiance. C’est triste, mais comme partout, dès que des jeunes veulent créer quelque chose, on est sceptique. Très peu de gens nous ont soutenus lors de la première

édition en 2000. Heureusement, certaines personnes nous ont fait confiance, ce qui nous a permis de lancer notre histoire… Au fil des années, le bouche à oreille a fonctionné, les gens ont pu voir que nous n’étions pas des irresponsables, et de plus en plus d’habitants du territoire sud-estuaire sont venus grossir les rangs des bénévoles. Aujourd’hui, les bénévoles vont de 10 à 70 ans ! Nous avons su fédérer des gens d’âges et de milieux différents autour d’un projet. C’est une chose dont nous pouvons être fiers je pense. Le Festival Couvre Feu est plus fort que les individualités. C’est ce qui lui permet de durer… » Quelles sont les retombées que l’on peut identifier sur la ville et un territoire plus large ? « Quand on organise un événement comme celuici, on ne peut pas raisonner de façon communale, nous devons avoir une vision plus large et fonctionner avec l’appui des forces de tout un territoire. Ce que le territoire sud-estuaire nous apporte via l’engagement des habitants, le soutien des entreprises, l’aide la communauté de communes, nous essayons de le lui rendre. L’association est créatrice d’emplois et génératrice de retombées économiques auprès des entreprises locales. Le festival a également permis de faire connaître le territoire au-delà de ses "frontières". » Comment l’événement peut-il évoluer ou muter ? « Nous avons toujours cherché à évoluer. Chaque année nous proposons de nouvelles choses au public que ce soit au niveau de l’organisation, des propositions artistiques, de l’aménagement du site. On va continuer. Notre histoire est faite de rencontres. Ce sont ces rencontres qui ont fait, qui font et qui feront évoluer le festival. Rien n’est figé, l’avenir du Festival reste à écrire… »

Couvrefeu.com Prochaine édition : les 20, 21, 22 et 23 août 2015.


46

JUKE-BOX

TENNIS

Ritual in Repeat

[Communion Records ] pop

GRATUIT Là

[Kythibong / Ego Twister] chanson

Adepte des amphétamines, passe ton chemin. Accroc du Prozac, rejoins le comic strip d’Antoine Bellanger, déprimé volontaire et transfuge entre autres du Belone Quartet. Là, troisième album de ce Nantais barré, sonne comme un foutraque synthétique et organique juste génial dans lequel notre désespéré schizophrène se perd pour écouter les bruits de son corps et les maux de son cœur. Des claviers, du texte, une voix, un cri. À prendre sans ordonnance et sans posologie. Effets indésirables possibles. Malo Bray-Dunes

Ritual in Repeat est un appel au printemps. Le troisième album du duo américain Tennis corrige l'hiver à coup de rythmes communicatifs et inspirés, typiques des années 80. Encore trop méconnu en France, le couple originaire de Denver accouche d'une pop rêveuse et rugissante, aussi prenante qu'un béguin soudain ou qu'une grande aventure. Un grand disque. Yoann Duran

H-BURNS

IBEYI

RONE

[Vietnam / Because Music.] pop

[XL Recordings/Wagram] pop soul

[In Finé] électro

Night Moves

Deux ans après Off the map, H-Burns (de son vrai nom Renaud Brustlein) revient bichonner nos oreilles. Luxueusement produit par Rob Schnapf (qui s’est précédemment occupé de Beck et Elliot Smith), Night Moves narre la nuit à Los Angeles. H-Burns s’éloigne de sa tradition folk pour livrer une bombe pop, remplie d'UV californiens, qui tombe à pic en cette fin d'hiver. Tiphaine Crezé

Ibeyi

Chez Ibeyi, la géographie semble davantage une histoire de cœur que de topographie. Filles d'un père cubain percussioniste au sein du Buena Vista Social Club et d'une mère vénézuélienne, ces jumelles (Ibeyi en yoruba) désormais installées en France imaginent une soul tribale touchante et sans artifice. Du "negro spiritual contemporain" minimal et électro, qui doit autant à Nina Simone qu'à James Blake. Cyrille Taillandier

Créatures

L'histoire d'Erwan Castex, alias Rone, chez son label In Finé fait penser à celle d'Aphex Twin chez Warp. Le bon poulain électro dans une écurie qui a du flair. Ce troisième opus confirme que ce gymnaste de l'analogique et de l'organique poursuit dans la composition voyageuse et onirique, plus merveilleuse que troublante, ultra-sensible. Avec des invités pop (Daho et François sans ses Atlas Mountain), et des musiciens comme le violoncelliste Gaspar Claus, le trompettiste Toshinori Kondo…). Électro qui charme. David Daunis


47 BIBLIO

www.lehautparleur.com

JOYEUX BORDEL

Andrew boyd et Dave Oshald Mitchell

[Les liens qui libèrent] Guide révolutionnaire

« Créer c'est résister, résister c'est créer ! ». D'accord on le sait, mais on sent bien une fatigue, un désintérêt, un malaise, voir une haine, du monde tel qu'il est pensé par un petit nombre pour le plus grand nombre. On ferait bien une petite révolution pacifiste contre cela, mais comment? Alors, halte là, vous avez ici le parfait manuel de la préparation, qui n'exclut, ni la réflexion, ni l'humour comme arme massive de destruction contre les légions de la connerie. À la lecture, citoyens! Et puis après on se retrouvera pour un sit-in, un canular, ou toute bonne idée que ce livre aura fait germer en vous. Peggy Shoes

L'OCÉAN AU BOUT DU CHEMIN

THE CREEP

[Au Diable Vauvert ] Roman

[Urban Comics] BD Polar

Neil Gaiman

Le dernier roman de Neil Gaiman est fascinant et inspiré. Nourri de contes du folklore anglo saxon, L'océan au bout du chemin est un récit quelque peu autobiographique et initiatique. Habile balancier entre réel et fantastique, l'univers merveilleux de Neil Gaiman nous ouvre une multitude de possibles imaginaires. Et il nous rappelle aussi combien le temps de l'enfance est précieux. Sans doute pourrait-il faire sienne cette phrase d'Antoine de Saint-Exupéry qui a écrit dans Pilote de guerre : « L'enfance, ce grand territoire d'où chacun est sorti ! D'où suis-je ? Je suis de mon enfance comme d'un pays ». Parce qu'il est nécessaire pour savoir où l'on va de savoir d'où l'on vient. Virginie Bouyer

Scénario : John Arcudi/Dessins : jonathan Case

Un polar classique. Mais avec toute la noblesse qu’il y a dans le mot classique. Oxel Kärhnus est détective privé et a la particularité de souffrir d’une maladie dégénérative qui déforme son corps et son visage. Il accepte d’enquêter sur le suicide de deux adolescents. Le héros est intéressant et attachant. Le récit est mené de manière fine avec des flashbacks bien amenés. Le dessinateur emploie deux styles : l’un net et réaliste, l’autre aux contours plus flous pour les souvenirs. Si on imagine au milieu du livre à quoi peut ressembler la fin, on reste néanmoins loin de la vérité. Chine Dandelion


En partenariat avec

48

UNE VILLE Le guide touristique de la Loire Atlantique www.uv-lesite.fr

Pontchâteau VU PAR Georges Hénon

©DR / G.Enon

Georges Hénon aime sa commune et ses alentours. En plus de s'appliquer à faire rayonner sa ville en organisant les grandes compétitions nationales du vélo, le Président de l'Union sportive Pontchâtelaine, apprécie de sillonner avec son deux-roues les routes de Loire-Atlantique. Il nous livre quatre bonnes raisons de venir glaner du côté du Brivet.

Le vélodrome Arthur de la Villeboisnet

2

Parc de Coët-Roz

© Christophe Dréno

© Ville de Pontchâteau

1

« Le vélodrome Arthur de la Villeboisnet créé en 1905, doté de son éclairage en 1968 a eu un véritable coup de jeune en 2013. Il retrace toute une histoire de passionnés et a connu les plus grands champions. Le médaillé Olympic Bryan Coquard y a fait ses premiers tours de piste dès l'age de 7 ans. »

« Au bord du Brivet, ce site est un véritable poumon vert de la ville. Les Pontchâtelains et les visiteurs aiment s'y promener et y pratiquer, seuls ou en famille, leurs activités sportives. Piquenique, pêche, parcours de santé, piste de rollers… et bien sûr le vélo dont le cyclo-cross : 15 000 spectateurs pour les championnats de France »


Le Carré d'Argent

© Jean-Luc Beaujault

3

« Le Carré d'Argent est la salle de spectacles que les Pontchâtelains attendaient. Au bord du Brivet, on la remarque grâce à son élégante architecture. Les arts du spectacle contemporain (théâtre, danse, musiques…) y sont représentés. Chaque année, j'y retrouve avec plaisir le groupe de théâtre de la Comédie Pontchâtelaine. »

La Boucherie Jagu

© DR / G.Enon

4

« Pontchâteau a la chance d'avoir un centre ville dont la diversité des commerces participe à l'épanouissement et à l'attractivité de la commune. Céline et Jean-Claude Jagu reflètent bien l'image que j'attends des artisans. Serviables, accueillants, disponibles et de bon conseil, en proposant toujours une excellente viande. »


50

PLACES À GAGNER

Gagnez des places de spectacles programmés en mars 2015

sur www.lehautparleur.com

MUSIQUE Les Nuits

Conte musical Dim. 3 mars à 20h - le Grand-T - Nantes

Angélique Ionatos

Musique du monde Mar. 5 mars à 20h30 - L'Odyssée - Orvault

Bran Van 3000

Pop Sam. 7 mars à 21h - Le VIP- Saint-Nazaire

Toni Green et Malted Milk

Soul blues Mar. 10 mars à 21h - La Bouche d'air - Nantes

Icône

Récit et musique Jeu. 12 mars à 20h30 - le Théâtre - Saint-Nazaire

Pascal Niggenkemper/Vision 7

Jazz Mer. 25 mars à 20h30 - Pannonica - Nantes - 5/12€

Wally

Chanson humouristique Jeu. 26 mars à 20h30 - Salle SteAnne - Saint-Lyphard

Marcel Azzola / Lina Bossatti

Piano et accordéon Ven. 27 mars à 20h30 - Capellia - La Chapelle-sur-Erdre

Piers Faccini Folk Sam. 28 mars à 21h - Le VIP- Saint-Nazaire

Fills Monkey

Musique / humour Dim. 29 mars à 15h30 - L'Odyssée- Orvault

Daan

Rock Sam. 14 mars. à 20h30 - Quai des Arts - Pornichet

Phuphuma Love Minus Zoulou blues Sam. 21 mars à 19h - le Grand-T - Nantes

Louis sclavis et Amarilis

Jazz baroque Mar. 24 mars - 20h30 - le Théâtre - Saint-Nazaire

DANSE / CIRQUE Rayahzone Danse et chant Jeu. 12 mars à 20h30 - Le Carré d'Argent - Pontchâteau

Cosmos

Danse Mar. 17 mars à 20h30 - Le TU - Nantes


Hp#138mars2015  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you