Issuu on Google+

113 GUIDE CULTUREL GRATUIT

Octobre 2012

METROPOLE NANTES-SAINT-NAZAIRE

www.lehautparleur.com

C2C

sam. 3 novembre Le VIP et le LiFE

Base sous-marine Alvéole 14 Saint-Nazaire


03

www.lehautparleur.com

OURS

N°113 octobre 2012 Éditeur Popamine SARL 451 030 639 RCS 10, passage Jean Jaurès 44600 Saint-Nazaire 02 40 66 55 01 contact@popamine.com www.lehautparleur.com www.popamine.com Directeur de publication Laurent Buchet Redacteur en chef David Daunis Rédaction David Daunis, Betty Le Mellay Mise en page Betty Le Mellay Publicité - partenariat David Daunis Site internet www.lehautparleur.com Betty Le Mellay Collaboration de Virginie Bouyer, Tiphaine Crezé, Chine Dandelion, Alain Geffray, Peggy Shoes, Cyrille Taillandier. Photo de couverture : Quentin Curtat Distribution métropole Nantes-St Nazaire Responsable : Corinne Cottineau Distribution N°ISSN 1626-9578) Impression La Mouette - 44500 La Baule

SOMMAIRE

p.06-07 Fil HP I p.08-09 La Rentrée I p.10-11 La une du HP : LiFE is ViP is LiFE I p.13 Musique : Keny Arkana I p.14-15 Musique : Dominique A I p.17 Musique : Barbara Carlotti I p.19 Musique : Festivals SPOT et SOY I p.20-25 : Actualités musique I p.26-27 Théâtre : Prométhée I p.31 Théâtre : La Salle Vasse I p.32-33 Actualités théâtre I p.34 Danse : Claude Brumachon I p.35 Actualités danse I p.36-37 Exposition : La quinzaine de la photographie à Nantes I p.38-41 Actualités expositions I p.43 Littérature : "Peste et choléra" de Patrick Deville I p.44 Actualités cinéma I p.45 Cinéma : La longue nuit du court. I p.46-47 Jeune Public I p.48-49 Etat des lieux : Le Théâtre à Saint-Nazaire I p.50-51 Bons plans en métropole I p.52 Juke-Box I p.53 Biblio I p.54 Places à gagner

Connectez-vous au site du magazine.

www.lehautparleur.com

Edito Rihanna chez Kafka Il s’appelle Alain, a 40 ans et est artisan. Miseptembre, sa condamnation à 150 € d’amende a fait de lui le premier pirate « tombé » par Hadopi (Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet). Son témoignage publié par PC INpact est édifiant. Alain, en instance de divorce, n’a pas téléchargé les deux chansons de Rihanna, (c’est sa femme dit-il, lui Rihanna, jamais). Mais la connexion Internet est à son nom. Kafka t’es là ? Alors la Ministre de la culture n’a pas manqué de commenter très négativement Hadopi : 11 M€ de budget et une « victoire » à 150€ non mais sans rire ! Colère des professionnels du secteur musical. Car en plus de critiquer Hadopi, la Ministre a aussi enterré le projet du Centre national de la musique qu’ils attendaient. C’est toujours la même histoire depuis dix ans, déjà racontée dans cette rubrique. Voilà dix ans que la nécrologie du CD est écrite et le blinis argenté existe encore. La source de production musicale ne se tarit pas. On va toujours au concert et la musique s’écoute partout. Si au départ le public tendait l’oreille aux problèmes des labels et des maisons de disques, aujourd’hui ces soucis deviennent inaudibles. Chine Dandelion


© DR

06 LE FIL HP

© DR

3 Musique-œnologie à Athénor

1 Divine Comedy en tournée au LU Le Lieu Unique annonce trois soirs avec l'élégant et chétif irlandais Neil Hannon dans trois lieux nantais : Le lieu Unique, La Chapelle de l'Oratoire et un lieu tenu secret. Le brillant songwritter, prévu seul avec son piano et sa guitare, crée un peu l'événement rock de la rentrée à sa façon.

2 Le Chenal et la démocratie En collaboration avec la scène nationale de Saint-Nazaire, l'association Le Chenal relance les conférences "Les Controverses" de SaintNazaire. C'est en perspective des élections municipales de 2014 que le Chenal invite à débattre sur les envies et les préoccupations des citoyens. Première conférence le 16 novembre à 20h30 au Théâtre avec l'historien et intellectuel Pierre Rosanvallon sur un thème dont il est spécialiste : La démocratie. Au Théâtre - 5€ l'entrée

Comment allier la musique et le vin ? Dans une athmosphère de cabaret classieux, avec nappes blanches, verres à vin et scène jazzy sérieuse, le théâtre Athénor à Saint-Nazaire relance sa collaboration avec Jean-Luc Danto, caviste de renom dans la même ville. Un moment de dégustation et d'écoute, d'exploration de nos sens. Au programme le 18 octobre : Le Chenin (cépage blanc de la vallée de la Loire pour le vin. L'ensemble Factorielle 3 (saxo, clarinette et viloncelle) pour la musique . www.athenor.com

4 Le salon du disque à Rezé

C'est tellement mieux quand la pochette du disque a un grand format ! A l'air du numérique les irréductibles du disque vinyle seront sans aucun doute présents à la sixième édition du salon international du disque à Rezé, même si tous les formats seront disponibles : vinyles (bien sûr), CD, blue-ray, DVD, flexi, picture disc… Pour glâner et peut-être trouver le premier single de Johnny Cash… 80 disquaires de France et d'Europe sont attendus. www.salondudisque.net


©Sebastian Marcovici

www.lehautparleur.com

5 Anca Hirte invitée au Théâtre A noter la projection du film Théodora Pécheresse de la réalisatrice roumaine Anca Hirte (Docu. Voyage dans l'irréalité immédiate en 2003). Dans un monastère roumain, Théodora , l'une des 450 "petites mères", les mariées du Christ, se prépare à son mariage avec cet amoureux sans corps. Un débat avec la réalisatrice est prévu après la projection du film. Le vendredi 19 octobre à 20h30 au Fanal à Saint-Nazaire

6 Les lycéens jouent et s'appliquent ! On ne se lasse décidement pas d'annoncer le concert salade des lycéens d'Aristide Briand à Saint-Nazaire. Cette bande de musiciens et de chanteurs (naturellement renouvelée depuis sa création en 1996) revient au VIP le samedi 13 octobre pour jouer entre autres Phil Glass, Daft Punk ou Weather Report. Serge Gainsbourg sera aussi mis à l'honneur pour la première fois avec une reprise du titre La chanteuse aux fleurs par Zoé Baudouin. On note aussi que bon nombre de ces musiciens participeront à l'édition du magazine Break! (le cahier culturel des lycéens) menée par l'association Culture Pop et qui sortira mi-avril 2013.


08 AGENDA DES SPECTACLES TRÈS ATTENDUS… Un éclairage sur quelques incontournables . Un choix d'artistes ou de moments artistiques sans pareils qui sont capables de marquer la saison culturelle par leur inventivité. Notre rédaction vous oriente vers ces spectacles à ne pas manquer.

MUSIQUE The Apartments Mer. 5 décembre - Stereolux - Nantes

Depuis 1994 on attend le retour du groupe légendaire du songwriter australien Peter Milton Walsh. Un événement pour les amoureux de rock splendide et crépusculaire. Rare et touchant.

Vjay Iyer

Mer. 14 nov. Pannonica. Nantes

Le pianiste américain d'origine Indienne Vjay Iyer est aussi mathématicien. Son trio joue un jazz moderne, complexe mais sans manière, et toujours inventif. Un régal dingue.

© DR

THÉÂTRE Semianyki ou La Famille Jeu. 29 nov. Le Théâtre. St Nazaire Theatre Semianyki de Saint-Pétersbourg est expert pour jouer une famille frappadingue. La déjante en poésie, disco et danses endiablées. Art clownesque, burlesque et hilarant poussé à l'extrême. Génial.

World of Wires

© DR

8, 9 et 10 nov. Lieu Unique. Nantes

Le New Yorkais Jay Scheib arrive avec une performance aussi drôle qu’inquiétante. Inspiré d’un téléfilm de Fassbinder, il crée un théâtre à la lisière d’un vrai faux réel troublant. Décapant.


www.lehautparleur.com

DANSE "Flip Book" et "Enfant"de Boris Charmatz 29 et 30 nov. TU. Nantes Le chorégraphe Boris Charmatz présente au TU une constellation de spectacles dont Flip Book (hommage à Merce Cunningham) et Enfant (présenté au festivald'Avignon en 2011).

Vivre est devenu difficile mais souhaitable Mar. 27 nov. Le Théâtre. Saint-Nazaire © Christophe Urbain

Autour du thème de la jeunesse et du vieillissement, du désir de jouir de la vie, Antoine Lemaire met en scène un spectacle hybride qui mèle danse, théâtre et vidéo. Une leçon de vie.

EXPOSITIONS "Zone translucide" F. Le Junter

"Estuaire, une histoire naturelle"

Du 24 nov. au 9 déc. LiFE. Saint-Nazaire

jusqu'à la fin déc. Muséeum d'histoire naturelle. Nantes

Dans la base des sous-marins, Frédéric Le Junter vient disposer ses machines à lumières et ses dispositifs de haut-parleurs pour une création inédite et complexe, et qui peut troubler.

L'estuaire de la Loire : riche territoire, magnifique paysage. Le muséum propose une exploration pour tous avec des événements, des expositions, des conférences. Passionnant.

JEUNE PUBLIC Piccoli sentimenti

© DR

Mer. 5 déc. Quai des Arts. Pornichet Le monde sensible du Tof Théâtre (belgique) : un bijou sans parole. Une petite marionnette, une multitude de constructions miniatures, des sons inventifs.Un hymne à l'émerveillement !


10

LA UNE DU HP

www.lehautparleur.com

LiFE is VIP is LiFE The place to be Le hip hop, l'électro et le rock grouilleront le temps d'un soir dans la serre bétonnée de la base des sous-marins de Saint-Nazaire. C2C, BRNS, Champagne Champagne… Peu de place à la farandole mais plutôt le plein de verve pour une soirée jouissive. Texte : David Daunis L'événement livre une affiche classieuse qui fait croiser les genres avec des talents émergents et quelques stars audacieuses venus d'Europe ou d'outre-Atlantique. Tout ça dans un lieu immense à deux entrées, celle du Vip et du LiFE, que la nuit sait rendre toujours plus magique. Dans le LiFE, la grande salle de séjour de l'alvéole 14, on prévoit du lourd. À l'honneur, C2C, le plus gros buzz discographique hip pop de la rentrée, déjà starisé sur le net et la FM. Mi-Beat Torrent mi-Hocus Pocus (deux groupes nantais), cette bombe bien pensée et hyper attendue convainc avec des morceaux aux formes tubesques affolantes composés par quatre DJs et joués à huit mains, sous la bienveillance de platines à l'élégance groovy et aux beats charmeurs. C'est une figure du hip hop new-yorkais qui devrait les précéder (on parle du beatboxer Rahzel pour remplacer la dream team MOP qui annule à l'heure de notre bouclage !). Plus tôt, les Angevins de Zenzilé nous aurons échauffés avec un dub métissé récemment gravé sur un album bien accueilli. Le groupe électro au nom improbable (du label prestigieux allemand Boysnoize Records), Les Petits Pilous, joueront les amuses-bouches stimulateurs de synapses Kamikazes. En face, Le Vip aura des airs de crêche rock de luxe pour fêter le rock de la tendance actuelle. On note deux spécimens belges (toujours aussi bons), BRNS et School is cool, petits frères du mentor Deus et curiosités du moment, qui jouent de la pop rock autant habitée et instruite qu'accrocheuse. Sur le même plateau, les Niçois d'Hyphen Hyphen saupoudreront de l'électro et du disco-punk vivifiant sur le rock, pour nous faire danser et tourner la tête. Et, pour ne pas groover en rond, le trio américain tapageur et futuriste de Seattle Champagne Champagne servira des bulles de trip hop tropicale pour rendre la soirée encore plus vibrante.

Samedi 3 novembre de 20h30 à 3h au Vip et au LiFE à Saint-Nazaire

Gagnez le dernier album de C2C Jouez sur www.lehautparleur.com


© C2C : Sylvain Richard - BRNS : Calbert - Champagne Champagne : Steven Dewall - School Is Cool : DR

C2C

BRNS

CHAMPAGNE CHAMPAGNE

SCHOOL IS COOL


MIOSSEC

1ère partie : LADYLIKE LILY

Mercredi 24 octobre - 20h30

Avec quatre nouveaux musiciens, Miossec renoue sur scène avec l’énergie rock de ses débuts. Mêlant rage et fragilité, l’artiste offre un concert d’une justesse touchante. Un retour au sommet.

CARRE D’ARGENT - 44160 PONTCHATEAU www. pontchateau.fr / www.facebook.com/carredargent Loc. : 02 40 01 61 01 / www.fnac.com / www.ticketnet.fr


13

MUSIQUE

www.lehautparleur.com

Keny Arkana Laisse Pas Traîner Ta Fille Juste armée de sa plume acérée et de son flow mitraillette, Keny Arkana déboulera présenter Tout tourne autour du soleil, troisième album d’une rare puissance, le 5 octobre prochain à Corsept. Ça va faire mal. Texte : Cyrille Taillandier - photo : DR C’est vrai qu’à force de fléchissement dans l’harangue (voir l’école Colonel Reyel ou comment être ridicule en trois minutes en tentant de saper le boulot du planning familial) et surtout l’utilisation jusqu’à l’usure d’un filon mercantiliste - pas forcément propre au courant d’ailleurs -, le hip hop s’était éloigné de ses fondamentaux. Certes, le côté engagé de ses textes fera peut-être sourire en coin quelques jeunes pop bien dans leurs mocassins, mais Keny Arkana, ramenant un peu de souffle à un hip hop sérieusement contaminé par le bling-bling, a le mérite de rappeler qu’on peut avancer avec la seule passion aux tripes, le verbe haut et le poing levé. Une attitude éloignée des poncifs fainéants

qu’évoquerait une Marseillaise dans le milieu hip hop - Diam’s au pays d’IAM ce genre – qui voit en réalité davantage Keny Arkana comme la représentante d’une frange radicale qui n’a jamais enfilé de short à paillettes. Renouant avec la rage et l’énergie du séminal Entre ciment et belle étoile, Arkana réalise avec son nouvel album un classique instantané et ambitieux de hip hop frontal où les lyrics engagés répondent à des samples parfois un brin pompiers mais qui ne desservent jamais le propos. De retour au sommet de son art, Keny Arkana a réussi à maîtriser le chaos et trouver la lumière.

Ven. 5 octobre - Salle Culturelle J. Clavier - Corsept 21h - 16/20€


14

MUSIQUE ET LITTÉRATURE

Dominique A L’Interview de l’Ané En vingt années de carrière, Dominique A n’a cessé d’incarner les liens fertiles entre musique et littérature. Jusqu’à assumer pleinement ses désirs et publier conjointement cette année un album somptueux, Vers Les Lueurs, et Y Revenir, récit limpide et sensible sur les traces de son enfance passée à Provins. Avant une lecture musicale de son premier livre au Lieu Unique en octobre et un retour en novembre pour quelques concerts, le chanteur majuscule raconte une année 2012 décidément très riche. Texte : Cyrille Taillandier - photo : Julien Mignot Comment se sont déroulées l’écriture de Vers Les Lueurs et celle d’Y Revenir ? J’ai mené leur écriture dans le même temps. Je bossais sur le bouquin le matin et l’après midi je travaillais sur les chansons. Mais même si les paysages de Provins traversent à la fois les paroles

de quelques titres anciens comme Terres Brunes ou Rue des Marais et l’écriture d’ Y Revenir, je ne considère pas qu’il s’agisse de la même mécanique. L’écriture «  littéraire  » requiert davantage de justesse et de précision. On doit être dans quelque chose d’abouti, qui se suffit à lui même. Dans la


musique, l’écriture constitue au contraire le point départ. Le fait que les deux projets paraissent en même temps était donc fortuit ? Disons qu’en tout cas, ça ne relève pas d’une volonté mercantile affirmée. L’éditeur trouvait plus intéressant que le livre sorte en même temps que l’album. C’est moi qui ai dû batailler pour qu’il y ait un petit décalage entre les deux parutions parce que je voulais marquer une distinction entre les deux projets qui ont néanmoins été prêts en même temps. Toi qui sembles avoir longtemps lutter contre ça, on a l’impression qu’avec ce premier récit tu ne t’étais jamais autant mis en avant. Non je ne crois pas. Partant sur un terrain autobiographique, le propos du livre est évidemment plus cru, plus axé sur la personne que je suis. Si j’y évoque nécessairement mon rapport avec la musique, l’idée n’est absolument pas d’éclairer la vie du chanteur mais au contraire, même si ça peut sembler un peu illusoire, d’essayer de faire comme si j’étais un inconnu qui fait son premier bouquin, comme si je n’avais pas une existence artistique dans un autre domaine. Qu’est ce qu’on peut attendre de la lecture musicale d’Y Revenir au Lieu Unique le 13 Octobre ? L’idée, c’est de faire quelque chose dans l’esprit de ce que j’avais pu faire à Manosque il y a dix ans. Ce ne sera ni une pure lecture ni quelque chose de trop formel. Pour l’instant je suis encore dans un travail d’élagage pour choisir des extraits du texte que je pourrai mettre en perspective avec Rue des Marais ou Terres Brunes par exemple, sans forcément respecter la chronologie du livre. En tout cas, J’ai vraiment envie que ça prenne une forme légère, il n’y aura pas de scénographie, ni une grande lumière, ça va rester une lecture, faut pas qu’il y ait tromperie sur la marchandise. (rires) Tu enchaîneras ensuite rapidement avec la scène pour défendre ton dernier album, Vers Les Lueurs, qui rencontre lui aussi un beau succès critique et commercial. C’est vrai que je suis dans une situation assez privilégiée en ce moment entre le livre et ce disque qui a l’air de faire plaisir aux gens. Même s’il a été accouché dans des conditions difficiles avec au départ un rapport de confiance un peu distendu avec la maison de disques, on a rapidement retrouvé

une certaine sérénité et j’ai senti qu’il y avait un vrai propos musical dans lequel je me sentais vraiment bien et où les idées allaient pouvoir s’épanouir. Le plus important pour moi aujourd’hui, c’est que le dernier album soit le plus diffusé, rencontre cette adhésion là. S’il peut en plus entraîner un petit peu la redécouverte de ce qu’il y a avant, tant mieux. Cette idée de « Que fait-on du passé  ?  » qui traverse Y Revenir, c’est aussi le point de départ de la réédition de tes huit premiers albums en début d’année ? C’est vrai que la rétrospective ne me fait pas peur. Les gens y associent souvent l’idée d’assèchement mais je n’ai jamais eu ce sentiment-là. D’ailleurs je n’ai jamais rien eu contre l’idée d’un best-of, même si ça donne rarement des disques très passionnants. Il y a des gens pour qui ce que j’ai fait de mieux c’est Le Twenty-Two Bar, il y en a d’autres ça va être Remué, pour d’autres encore c’est le dernier disque. Me concernant, ç’aurait donc été un peu compliqué de faire un best-of et puis dans mon esprit ça suppose quand même une certaine reconnaissance publique. J’ai trouvé plus excitant de proposer aux gens de faire eux-mêmes le tri, qu’ils écoutent ce qu’ils ont envie d’écouter. La suite ce sera un deuxième ouvrage ? Ouais. J’attendais un peu d’avoir le retour des gens pour savoir ce que je pouvais espérer. Là le retour est globalement très bon donc j’ai très envie de m’y remettre. J’ai une idée qui commence à émerger, le problème c’est que dans l’année qui vient je vais être énormément en concert donc ça va être compliqué pour écrire. C’est trop tôt pour en parler mais je sais que je ne vais pas partir sur un registre fictionnel. Jeu. 11 octobre - lecture musicale - Le Lieu Unique Nantes - 20h30 - 11/20€ Mer. 21 novembre - concert - Le Vip - Saint-Nazaire 21/18€

Y REVENIR

De Dominique Ané

[Stock La Forêt] roman


POUR LAISSER UN BON SOUVENIR, L’HYPERALCOOLISATION Y’A PAS MIEUX. Trop d’alcool tue l’ivresse

ES, GALIPETT POUR LES COOLISATION L’HYPERAL N PLAN. BO C’EST LE se ol tue l’ivres Trop d’alco

ATION, CONVERS POUR LAALCOOLISATION L’HYPER ÉAL. se C’EST L’ID tue l’ivres lcool

Trop d’a

POUR LES RENC L’HYPERALCO ONTRES, ÇA LE FAIT BIEOLISATION N.

Trop d’alcool

tue l’ivresse

Trop d’alcool tue l’ivresse ! De l’euphorie à l’hébétude, voire au coma, il y a plusieurs phase d’alcoolisation… L’hyperalcoolisation entraîne des comportement inadaptés que l’on peut regretter et peut présenter des risques graves pour la santé. Alors pourquoi gâcher le fête ?


17

MUSIQUE

www.lehautparleur.com

Barbara Carlotti Attirée par l’étrangeté

Barbara Carlotti défendra son album « L’amour, l’argent, le vent » le 23 octobre à la Salle Paul Fort de Nantes. Une ville qui n’est pas qu’une date parmi d’autres sur la tournée de la chanteuse. Texte : Tiphaine Crezé - photo : François Fleury C’est la voix d’une femme affirmée, qui chante comme elle nous parle. Barbara Carlotti l’admet : « au fil du temps, on se libère de beaucoup de craintes ». Son album, « L’amour, l’argent, le vent », est né après quatre années de gestation, de voyages aux trois coins du monde : Brésil, Japon et Inde. « J’étais attirée par l’étrangeté ». Elle revient en France, « avec beaucoup de matière » et peaufine, retravaille, en attendant de trouver une maison de disques. Maintenant vient la scène. Barbara Carlotti sera à Nantes le 23 octobre. « J’ai hâte de tourner même si j’ai un trac fou avant les concerts. J’aime beaucoup Nantes. Un jour, j’étais à la Fnac pour un show-case et j’avais repéré

une bande sympathique au premier rang. Le soir même, je les ai revus à la salle Paul Fort et on est rapidement devenus copains ». Barbara Carlotti partagera la scène avec cinq musiciens. « Nous avons beaucoup travaillé la scénographie pour traduire l’ambiance nocturne de l’album ». Entre intensité musicale et moments plus intimes, Barbara Carlotti promet de prolonger son histoire avec Nantes. Lun. 22 octobre - La Place - Trempolino à la Fabrique Nantes - 18h30 - entrée libre Mer. 23 octobre - Salle Paul Fort - La Bouche d'Air Nantes - 21h - 15/19€


19

MUSIQUE

Festival SPOT

Déjà 10 ans.

Le festival Spot, créé par les jeunes et pour les jeunes, et initié par la mairie de Nantes, se déroulera du 4 au 6 octobre. Ce ne sont pas moins de quarante huit associations qui rejoignent le festival pour investir les rues de la ville. Avec de la danse, des concerts, du théâtre, des déambulations, un bowling géant ou encore des cours de tricot en plein air, les propositions artistiques ne manqueront pas d'originalité et de fraîcheur. À noter, la soirée de clôture du festival, co-réalisée avec l'association Soul Clap, qui se déroulera à Stereolux. Avec à l'honneur, dans la salle Maxi, la nouvelle création RMXers (photo). À la tête de ce projet, deux figures nantaises issues de la culture du sampling et du remixe : B.Loo et Guan Jay entourés du bassiste Declo, du batteur Steven Goron et du MC 2One. Ici, ils s'inspirent de morceaux classiques et d'artistes qui ont marqué leur époque avec des messages revendicatifs. De Gainsbourg, aux Beastie Boys en passant par Fela Kuti, les œuvres de plusieurs icones sont revisitées. Et pour donner de la voix à leur création, les deux compères invitent sur scène David Le Deunff, Nina Kibuanda, la prometteuse Djela, le rappeur Meis mais aussi le clavier Rémy Fanchin. La salle Micro sera transformée en Box Party réunissant le battle de danse Cypher King, des deejays et une palissade de collages créatifs . À vos agendas ! Festival Spot - Nantes - du 4 au 6 oct. Sam. 6 oct - Stereolux salle Maxi et Micro: RMXers + Solillaquists of Sound + S.Mos +… - Gratuit.

© Here we Go Magic

© Eno Krüger

RMXers pour clôturer.

Festival SOY

Avec dix éditions, le festival Soy s'est implanté comme le rendez-vous incontournable des musiques actuelles et indépendantes à Nantes. Chaque année, l'association Yamoy nous invite à butiner de lieu en lieu et de groupe en groupe. On y découvre des scènes originales (la médiathèque J. Demy, le Château des Ducs, le Passage Sainte Croix, la Maison de l'Erdre), une programmation façonnée en partie de découvertes remarquables, mais aussi d'artistes majeurs. Pour fêter sa première décennie, le festival se paie les Montréalais de Godspeed You ! Black Emperor ou entendez plutôt les seigneurs du post-rock depuis 1994. Les Américains de Here We Go Magic (photo) seront aussi de la partie et feront raisonner leur pop psyché dans la forteresse de la cité. Et notez que ce sont encore plus de vingt groupes qui se partageront l'affiche : Die! Die! Die!, Micachu, Peepholes, Carlton Melton, Jefre Cantu-Ledesma… Festival Soy#10 - Nantes - du 31 oct. au 4 nov. Toute la programmation sur www.yamoy.org


20

MUSIQUE

1

2

4 1 Islands : DR - 2 Tokyo Sex Destruction : Didac Anguila - 3 Ricky Hollywood, 4 Get Well Soon, 5 Miossec : DR

3

5


www.lehautparleur.com

Bjorn Berge

Blues

Sorte de guitar héro du blues, le Norvégien Bjorn Berge n'a besoin de personne pour jouer de sa douze cordes avec une dextérité incroyable. Il se produit d'ailleurs toujours en solo pour chanter cette musique de mauvais garçon qu'il accompagne de sa voix grave et virile. Franchement très charismatique sur scène.

Jeu. 4 octobre - Piano'cktail - Bouguenais - 20h30 - 6/15€

Islands

1

Pop

En vidéo, le dernier titre du groupe Islands fait danser et chanter une bande de squelettes. Le rock indé soigné de ces Canadiens peut aussi avoir des allures d'une pop bastringue super enlevée. La bande du beau chanteur et guitariste Nick Diamonds compte sept musiciens sur scène. De quoi réveiller les osselets les plus usés.

Celtomania

Spectacles bretons

Ce sont seize communes de l'estuaire de la Loire qui se partagent la programmation culturelle. Un événement qui met la culture celte à l'honneur avec la mise en avant cette année de l'Irlande et de l'Ecosse. Notons notamment quelques noms : Marc Perrone au Pellerin, Louis Carpat à Fay-de-Bretagne, Les Bagadou de Loire-Atlantique à Orvault…

Du 29 septembre au 31 octobre - en Loire-Atlantique - plus d'infos : www.acb44.com

Miossec

5

Chanson rock

Le Brestois aux mots crus a fini de chanter uniquement les rades et les désespoirs. Avec l'annonce d'un nouvel album intitulé Chansons ordinaires, nul doute sur la qualité de ses dernières chansons. Sur scène on s'attend à des montées de fièvre rock et contagieuses pour accompagner l'un de nos plus grands paroliers.

Jeu. 11 octobre - L'Embarcadère - Saint-Sébastien-sur-Loire - 20h - 8/25€ et mer. 24 octobre au Carré d'Argent à Pontchâteau - 20h30 - 18/27€

Get Well Soon

4

Folk, electro, pop

Plus de deux ans après son passage sur la scène de l'Olympic, Konstantin Gropper alias Get Well Soon revient à Nantes. Avec son dernier et troisième opus The Scarlet Beast O’Seven Heads, le multiinstrumentiste fait perdurer son côté sombre. Il livre une fois de plus une pop lyrique magnifique chargée en émotions.

The KVB, Albinos Congo Ricky Hollywood

3

Electro, rock, pop…

Pour fêter ses dix ans de programmation culturelle la salle Sainte-Anne de SaintLyphard invite, entre autres spectacles, le Collectif Jeu à la Nantaise pour célébrer les musiques populaires de Bretagne et d'ailleurs (Europe de l'est, Algérie et Irlande). Pour amateurs du rond guérandais et de la jig irlandaise.

Les concerts de ce quatuor ne cessent de nourrir leur réputation électrique. C'est avec un discours social engagé, une musique énergique et psychédélique que le combo s'est imposé comme une figure de la scène garage-rock actuelle.

La rentrée au Lieu Unique se fera de manière étrange. Les soirées décalées dites "Curieuses" se font de nouveau une place dans la programmation de l'ancienne biscuiterie. Si les propositions originales voire déjantées vous séduisent, vous apprécierez la musique vintage et futuriste de Ricky Hollywood, le postpunk de The KVB ou encore le garagegaze des Nantais d'Albinos Congo. Cette soirée n'excitera pas seulement nos tympans, puisque LVL Studio est invité (en écho à leur exposition au premier étage du LU) à projeter des vidéos des travaux du collectif belge Hell'O Monsters. On aime les soirées "pas comme les autres".

Sam. 6 octobre, Salle Ste Anne, St Lyphard - 20h15 - gratuit

Ven. 5 octobre - Le Vip - Saint-Nazaire 21h - 9,5/12,5€

Sam. 13 octobre - Lieu Unique - Nantes - 20h30 - 8€

Mer. 10 octobre - Le Stakhanov - Nantes - 20h - 8€

Jeu à la Nantaise

Musiques du monde

Jeu. 11 octobre - Stereolux - Nantes 20h30 - 11/16€

Tokyo Sex Destruction

Punk-soul/rock

2


22 De La Soul, Plug 1 & Plug 2

Hip hop électro

Caspian

Post rock

Si la venue des Américains de Caspian est un événement au Ferrailleur c'est parce que le groupe s'est fait, depuis maintenant quelques années, un nom sur la scène indie rock internationale. Et même si leur musique n'est pas sans évoquer Mono, Mogwai ou encore Slint, les cinq musiciens proposent un post-rock épique propre à eux. Mer. 17 octobre - Le Ferrailleur - Nantes - 20h30 - 7/10€

© DR

Boubacar Traoré

Pos et Dave, les deux membres du mythique trio De La Soul sortent First Serve, un nouveau projet complètement barré. Ils se mettent dans la peau de Deen aka Plug 2 et Jacob aka Plug 1 pour conter et parodier ce que pourrait être l'histoire classique d'un groupe de rap. Avec la complicité des producteurs français Chokolate et Khalid, leur hip hop habituellement groovy et coloré se teinte cette fois-ci d'une pointe d'électro.

Blues africain

Mer. 17 octobre - Stereolux - Nantes - 20h30 - NC

Birgé, Segal, Tri Hoang

Ce soir-là tout est possible puisque ces musiciens hors pairs et de trois générations sont prêts à tout pour s'entendre et converser de manière extarordinaire. Antonin-tri hoang (sax/clarinette), Vincent Ségal (violoncelle) et Jean-Jacques Birgé (électronique portable) aiment la musique et le cinéma, l'expérimentation et les constructions sonores. Libre à eux de nous faire partager leurs riches envies. Ven. 19 octobre - Le Pannonica - Nantes - 20h30 - 5/13€

© DR

Jazz

Boubacar Traoré convertira tous les amateurs du blues malien à sa musique d'inspiration mandingue. Une guitare électrique jouée à deux doigts comme sur une kora, une voix attachante et des chansons populaires qui disent toute la nostalgie d'une enfance difficile.

Mer. 17 octobre - Le Vip - Saint-Nazaire - 21h 12,5/1,5,5€

Jumping Jack

Hard rock

Le groupe de rock nantais Jumping Jack est composé d'un bassiste, d'un batteur et d'un guitariste. Une formule suffisante pour se faire entendre et pour se voir programmer au festival Hellfest (édition 2011). Avec une musique massive, à la fois sombre et mélodique, les trois Nantais peuvent partir à la conquête du pays et peut-être même envisager de traverser les frontières.

Jeu. 4 octobre - Pôle étudiant - Nantes - 20h30 - entrée libre


www.lehautparleur.com

Scratch Bandits Crew

Hip hop, électro, jazz…

Supa-Jay, Geoffresh et Syr sont des virtuoses du scratch. Experts du Do It Your Self, les trois complices, fans de bidouillage explorent des esthétiques variées. Le jazz, le hip hop, la soul, l'électro font la recette explosive de ce trio. Leur musique et leur énergie ne sont pas sans évoquer un certain groupe nantais, C2C pour ne pas les nommer. Sam. 20 octobre - La Barakason - Rezé - 20h30 - 10/14€

Sporto Kantes, Plugs, The Bewitched Hands, The Waves Machines, The Penelopes

© Antoine Rozes

Pop, rock, electro

La soirée Gosound promet d'être intense et incroyable. Les cinq groupes qui se partagent l'affiche ont tous ce petit truc qui les rend spéciaux. Vous connaissez certainement le duo Sporto Kantes avec son tube Whistle, les rémois de The Bewitched Hand avec leur tube Time To Dance (avec le goupe The Shoes). Il vous restera peut-être à découvrir la pop des Liverpuldiens de The Wave Machine, un groupe ancré dans la veine de MGMT ou encore de The Postal Service. Mais aussi, The Penelopes, un duo français dance-rock influencé par la scène rock alternative de Manchester. Et enfin, une autre belle surprise, celle du duo Plugs qui livrera sur scène son premier album, un mélange savant de G-Funk old school, de hip hop et de pop. Ven. 19 octobre - Stereolux - salle Maxi - Nantes - 20h - 14/19€


24

MUSIQUE

www.lehautparleur.com

Liz Cherhal et Xavier Merlet

Chanson française

Passer une soirée entre Liz Cherhal et Xavier Merlet promet d'être un bon moment. Tous les deux ont plein de choses à dire et c'est en chanson avec des notes d'humour qu'ils les expriment. Elle, se glisse dans la peau d'un personnage un peu dérangé pour parler de la vie, de la mort, de l'amour et de la folie. Lui, se plaît à tailler un joli costard à notre société. Sam. 27 octobre - Forum Nivillac - Nivillac - 20h30 - 7/15€ - Xavier Merlet (uniquement) dim. 14 oct. - Théâtre de la Fleuriaye - Carquefou - 15h30 - 16,7/21,8€

Steve Riley

Accordéon diatonique

Ce n'est pas tous les jours que l'on accueille l'un des maîtres incontestés de la musique cajun au-delà des frontières américaines. Sans The Mamou's Playboys, ces complices habituels, cet immense accordéonniste et chanteur choisi une formule trio plus légère et plus roots pour jouer en bord d'estuaire.

Marcus Miller

Jazz

Amélie les Crayons

Chanson

© Rosaria Macri

Jeu. 18 octobre - Le Nouveau Pavillon - Bouguenais - 20h30 - 10,8/16,8€

La Cité des congrès n'est pas le Jazz Café londonien mais lorsqu'elle accueille une pointure comme Marcus Miller elle peut prendre des allures de scène jazz internationale. Bassiste virtuose new yorkais aux collaborations mythiques (Miles Davis, David Sanborn…) il vient pour un concert avec une formule sextet qui crée l'événement sur Nantes.

© Lorsarfao

Lun. 29 octobre - La Cité des Congrès - Nantes - 20h30 12/24€

Elle est jolie, coquine mais pas peste. Toute longue avec des mains agiles et très à l'aise à jouer du piano et à raconter ses histoires, elle s'affirme avec une plume bien affûtée. Avec ses musiciens, Amélie-Les-Crayons sait nous embarquer dans un univers toujours plein de poésie, d'humour et de fantaisie. Son prochain spectacle est paraît-il tissé d'histoires de voyages, dans les bois, sur la mer ou sur un flanc de montagne. On y trouvera aussi le meilleur de ses anciennes chansons. Jeu. 25 octobre - La Bouche d'Air - Nantes - 21h - 15/19€ Sam. 27 octobre - Quai des Arts - Pornichet - 20h30 - 8/15€

Garciaphone

Folk, pop

Graciaphone est-il un groupe d'Oslo, de Mexico ou de Clermont-Ferrand ? On vous laisse chercher. On sait que le chanteur se nomme Olivier Perez, qu'il chante une pop aux accents folk, qu'en concert avec son groupe ses compositions deviennent magnifiquement lumineuses. Et aussi que l'artiste qui l'aurait mis sur la voix est le regretté et génial Helliot Smith. Belle date dans ce club nantais. Sam. 20 octobre - Le Floride - Nantes


Boys Noize et Spank Rock

© DR

Electro

En cette rentrée le performer berlinois qui officie sous le pseudo Boys Noize sort son nouvel album et vient le présenter à Nantes. Reconnu pour être un performeur sur scène et un roi de la techno allemande capable de fabriquer des titres ultra puissants, il est aussi l'un des maîtres actuels quant il sagit de prêter vie aux machines et faire monter le son comme un toqué. Il risque ce soir là d'être au mieux de sa forme pour faire disjoncter les plombs de Stéréolux. Le sieur est d'ailleurs producteur de l'artiste invité en première partie : Spank Rock. Autrefois un duo et maintenant représenté par son MC Naeem Juwan, ce dernier joue plutôt dans le registre électro-rock hip hop. Soutenu par une tonne de basses et un chant provocateur et classieux , on note sa récente collaboration avec l'excellente Santigold. Sam. 20 octobre - Stereolux - Nantes - 20h30 - NC

Jean Louis

Free jazz

Si on ne décernera pas la palme du meilleur nom au groupe Jean Louis, on peut en revanche lui remettre une distinction pour son free jazz expérimental. Ce trio composé d'un trompettiste, d'un contrebassiste et d'un batteur joue une musique puissante et rythmée qui ne manque pas d'explorer le côté rock du jazz. Les instruments se tordent et se distordent pour mieux s'amplifier. Le concert de Jean Louis peut être une des belles surprises de la rentrée. Mer. 24 octobre - La Barakason - Rezé - 19h - 3€


26

THÉÂTRE

Prométhée Une pièce qui ne manque pas de punch. Athanor ouvre ses portes au théâtre amateur une fois par trimestre. Occasion de toucher d’autres publics et de faire une place à la vivacité de ces pratiques. Premier volet, “Prométhée” où la scène se transforme en ring. Texte : Siro Matorez - photo : DR


saison

2012/2013

le lieu unique scène nationale de Nantes

INTERVIEW Rencontre pour un premier round avec Gérard Hervouët et Sébastien Aufray du théâtre La Belle Rouge Quelques mots sur Rodrigo Garcia, l’auteur de cette pièce. Il est né à Buenos Aires en 1964 et vit à Madrid, où il dirige une compagnie. Ses textes frondeurs et revendicatifs séduisent mais choquent souvent. Son théâtre revient aux origines du rite de la représentation en convoquant tous les sens du spectateur. Une expérience à la fois intime et publique. En 2011, à Paris, des ultras catholiques ont tenté d'interdire sa dernière pièce Golgotha Picnic. Ce fut très agité ! Et sur la pièce “Prométhée” Cinq personnages s'affrontent sur la scène transformée en ring : sept rounds rythmés où il est question d’endurance, d’énergie, de courage. Comme dans le Prométhée d’Eschyle, un homme ordinaire va devenir un héros. Il est question de l’urgence de vivre des personnages, de leurs souffrances, de l’espoir. Le boxeur est le personnage central, celui qui pose des questions fondamentales. Son corps est offert, sacrifié et combattre est sa passion. Il est entouré de deux femmes, d’un speaker et de Mozart. Un monde sans pitié où ça cogne, ça feinte, ça riposte, ça esquive, ça danse. Pourquoi monter “ Prométhée” aujourd’hui? Chaque jour les actualités nous montrent un monde sans pitié : les guerres, la violence faite aux femmes et aux hommes, la compétition, la performance et ce dans l'indifférence ou la complaisance des spectateurs que nous sommes. La pièce de Garcia est comme une brèche ouverte qui nous renvoie notre présent en miroir. Sam. 20 octobre - Athanor - Guérande - 20h30 5,5/10€ - Ven. 4 et sam. 5 janvier - la salle Marcet - Bouguenais - 20h30

La Longue Nuit du Court en présence des réalisateurs

5 octobre 2012

de 19h30 à 2h30 www.lelieuunique.com

8 euros © Les frères Quay, «Stille Nacht I»

Avec le soutien de la Ville de Nantes, du Ministère de la Culture et de la Communication et de la Région des Pays de la Loire. En partenariat avec le Haut Parleur, Wik et Fip.


Opéra

L’

Cinéma

au

12 OPÉRAS

HAUTE DÉFINITION

SAISON 2012/2013

Tarifs 1 spectacle 21 € -25 ans : 15 €

Abonnements 5 spectacles 85 €

10 spectacles 150 € Bonus : 11ème et 12ème spectacles offerts


Fort du succès remporté ces quatre dernières années, Cinéville vous proposera à nouveau de vivre en direct les retransmissions du Metropolitan Opera de New-York dans des conditions inégalées : grand écran et son numérique haute définition. Cette nouvelle saison comportera 12 spectacles, dont 7 nouvelles productions du Met, et toujours à l’affiche de nombreuses stars internationales telles que Roberto Alagna, Marcelo Álvarez, Piotr Beczala, Stephanie Blythe, Olga Borodina, Natalie Dessay, Joyce DiDonato, Renée Fleming, Barbara Frittoli, El na Garan a, Marcello Giordani, Susan Graham, Dmitri Hvorostovsky… C’est Anna Netrebko qui fera l’ouverture de la prochaine saison dans une nouvelle production de L’Elisir d’amore, confiée à Bartlett Sher (metteur en scène du récent Comte Ory du Met). La coqueluche des New-yorkais aura l’occasion de connaître un nouveau triomphe, dignement entourée par Matthew Polenzani et Mariusz Kwiecien. La saison offrira par ailleurs six autres nouveautés parmi lesquelles Parsifal, coproduit avec l’Opéra de Lyon. Dans le registre contemporain, on pourra voir The Tempest de Thomas Adès, avec Simon Keenlyside, Isabel Leonard et Toby Spence, monté par Robert Lepage. Enfin, le bicentenaire de la naissance de Giuseppe Verdi sera fêté avec 4 spectacles dont un nouveau Rigoletto confié à Michael Mayer.

12 OPÉRAS HAUTE DÉFINITION

L’Elixir d’Amour de Gaetano Donizetti

Otello

de Giuseppe Verdi

La Tempête de Thomas Adès

La Clémence de Titus de Wolfgang Amadeus Mozart

Un Bal Masqué de Giuseppe Verdi

Aida

de Giuseppe Verdi

Les Troyens d’Hector Berlioz

Marie Stuart de Gaetano Donizetti

Rigoletto

de Giuseppe Verdi

Parsifal

de Richard Wagner

Francesca da Rimini de Riccardo Zandonaï

Aïda de Giuseppe Verdi Retransmissions sous-titrées en français Début des séances à 19h00 (sauf* 18h00)

Jules Cesar

de George Frideric Handel


BEAUTY REMAINED FOR JUST A MOMENT THEN RETURNED GENTLY TO HER STARTING POSITION… CHORÉGRAPHIE ROBYN ORLIN

02 51 88 25 25 / leGrandT.fr

Licences spectacles 1-142915 2-142916 3-142917

PHOTO © JOHN HOGG

29 - 30 OCT - LE GRAND T


31

THÉÂTRE

www.lehautparleur.com

La salle Vasse Un ailleurs poétique

Après rénovation, la Cie. Science 89 invite à des aventures artistiques en tous genres : un théâtre ouvert qui bat au cœur de Nantes. Texte : Alain Geffray - Photo : salle Vasse Il s’en est fallu de peu pour que les murs de la salle Vasse ne disparaissent et n’emportent dans leurs gravats les multiples couches de souvenirs qui l’habitent. Un demi-siècle d’activité pluridisciplinaire de haut vol allant du cinéma au théâtre, de la variété au jazz. Ouf ! le lieu restauré est en passe de devenir « la salle internationale du quartier centre » déclare avec humour et élégance Michel Valmer son directeur. Proximité. En septembre, ce lieu chargé d’histoires ouvre ses portes, animé du désir d’être un espace de parole,

de rencontre, d’amitié, de conversation. Un lieu ici et maintenant. Les artistes invités sont en majorité ligériens : théâtre amateur ou jeunes compagnies professionnelles. Ecritures contemporaines, auteurs classiques, poésie, expositions, l’éclectisme est indispensable pour saisir le monde comme il va. Un projet qui fera chaud au cœur de Nantes et que le spectacle commence ! Salle Vasse, 18 rue Colbert à Nantes www.sallevasse.fr


32 Le songe d’une nuit d’été.

©Bernard Richebé

David Gauchard - cie l'Unijambiste - Deux interprétations du même « songe », deux manières de tricoter cette pièce mythique où il est question de désir, d’amour, de sexe et de théâtre. D’une part, à la Fleuriaye, Nicolas Briançon en fait une lecture glamour, légère comme une série télé. De l’autre, au Théâtre, David Gauchard et la Cie l’Unijambiste achèvent leur trilogie avec « Le songe d’une nuit d’été », spectacle total où le sonore, le visuel, les nouvelles technologies donnent sens de manière rythmée et ludique à un rêve insolent et drôle.

Jeu. 3 et ven. 4 octobre à 20h30. Le Théâtre. Saint-Nazaire. 11 /20€. Mar. 23 octobre à 20h45. Théâtre de la Fleuriaye. Carquefou. 26,90/38€.

Au pied du mur Teatro dei piedi - Le théâtre de Laura Kibel ne manque pas de corps ! Avec souplesse, ce sont ses pieds, ses mains, ses genoux qui se métamorphosent en marionnettes expressives. Poétique… Le pied !

Sam 13 octobre à 20h30. Quai des arts. Pornichet. 8/15€.

Le malade imaginaire.

De Molière - Cie Vol Plané - Quatre acteurs incarnent les douze personnages de la pièce. Sans artifices scéniques mais avec un travail musical et très physique de la langue, la mise en scène dépouillée d’Alexis Moati et Pierre Laneyrie donne une grande force au texte. Une vraie proximité avec le public et une musicalité trépidante des mots. Dim 14 octobre à 16h. Carré d’ Argent Pontchâteau. 8/15€.

Les murs ont des oreilles.

Juan Ruiz de Alarcon - Le Théâtre de l’Ultime crée cette farce joyeuse où il est question de théâtre et d’amour. Dona Anna en fait tourner des têtes ! Don Juan, bossu, laid et pauvre, Don Mendo et aussi le duc riche et un peu sot. La passion amoureuse pousse à tous les excès mais les murs ont des oreilles et la vérité éclatera. Les 15 et 16 octobre et les 2 et 3 novembre à 20h. Le 4 novembre à 17h. Le Piano’cktail. Bouguenais. 6/12€.

Cosi fan tutte.

©DR

De Mozart et Da Ponte - Le thème est léger, il est question d’amour. Les six acteurs de la Compagnie L’Envolée Lyrique sont époustouflants et mettent leur virtuosité au service des partitions de Mozart. A la fois comédiens, chanteurs et musiciens, ils rendent l’opéra joyeux et accessible. Pour les « amorosi » transis et les autres ! Mar 16 octobre à 20h30. L’Odyssée. Orvault. 6,5/19€.


www.lehautparleur.com

Je suis un metteur en scène japonais.

© Marc Domage

Fanny de Chaillé - Le bunraku est un art ancestral des marionnettes au Japon mettant en scène un récitant, un musicien et des marionnettes géantes. Fanny de Chaillé n’est pas japonaise mais elle fait « comme si » en déplaçant cette tradition : la marionnette est une danseuse de chair et d’os, le musicien joue du ukulélé et le récitant reprend Minetti de Thomas Bernhardt. La gageure ? Que de la danse, du texte et de la musique sur scène, surgisse le théâtre. Un voyage fin, drôle et décalé. Mar 23, mer 24 octobre à 20h30. Lieu Unique. Nantes. 11/20€.

Instants critiques François Morel - Rarement d’accord mais toujours réunis par une passion : le cinéma. Bory et Charensol ont joué avec les idées et les bons mots pendant des années au Masque et la Plume sur France Inter. François Morel met en scène Olivier Broche et Olivier Saladin pour faire revivre ces moments pleins de finesse et de passion. Mer 24 octobre à 20h30. Piano’cktail. Bouguenais. 9/17€. Jeu 25 octobre à 20h30. Le Théâtre. Saint-Nazaire. 13/19€.

Blanches. Théâtre de l’Ephémère - Ouais aime discuter, danser, passer du temps avec Blanche, sa grand-mère. Mais parfois les mots dérapent dans la tête de mémé, surtout depuis la mort de pépé Lulu. Alzheimer, ça déraille. Tendre et touchant. Mar 16 oct. - 15h. Athanor. Guérande. 5,5/13€ - Ven 19 oct. à 19h. Piano’cktail. Bouguenais. 9/19€ - Dim 21 oct. - 15h. Le Quatrain. Haute-Goulaine. 7/14€.

Meaning(s) ou quelque chose plutôt que rien.

© Le Moullec

Pierre Sarzacq - Cie NBA Spectacles Sept jeunes déclinent leur profil, comme sur Facebook. Ils se présentent, se cherchent, essaient de faire du sens, d’être avec les autres. La Cie NBA questionne l’autonomie de l’adulte à travers des courriels, des souvenirs, de la musique pop, des textes poétiques ou philosophiques. Ca pétille. Mar 16, mer 17, jeu 18 octobre à 20h30. TU. Nantes. 4 /16€

Moi, Michèle Mercier 52 ans, morte. la Cie de La Banquette en skaï - Déjà, s’appeler la Cie de La Banquette en skaï, ça déménage ! Quand, en plus il s’agit d’un texte belge où il est question du cadavre de Michèle Mercier et que six personnages mènent l’enquête sur sa mort, ça décape carrément. C’est tragique, loufoque et l’intrigue est menée tambour battant par une Banquette en skaï brillante. Mer 17 octobre à 20h30. Onyx. Saint-Herblain. 10/19€.


34

DANSE

Claude Brumachon

Photo : C. Brumachon/La Trilogie de la Chair

Danseur du monde

Claude Brumachon, chorégraphe et directeur du CCNN n'a de cesse depuis 30 ans de répondre à ses envies de danse. La prochaine saison alimentera une œuvre qui est le creuset de sa vision de chorégraphe humaniste. Rencontre. Texte : David Daunis HP:Vous annoncez quatre nouvelles chorégraphies pour la prochaine saison. Après 30 ans de travail quel est le moteur qui vous anime? CB : "L'amour et la passion pour l'être humain. L'être profond, le monde. Vivre pleinement son activité avec ses danseurs et ses créateurs qui vont et qui viennent. Le plaisir d'être confronté à une société avec ses interdits et ses contradictions incite d'être en action et en observation. Cinq créations c'est cinq moments qui s'enchaînent, comme un dessin qui appelle un autre dessin. Une sorte de regénéréscense qui fait avancer. Et pour reprendre Patrice Chéreau : "J'suis bon qu'à ça !" Alors je continue à me lancer à corps perdu, à corps à corps aussi, dans cette danse. Un moteur excitant".

crois qu'à un moment de ta vie tu as des besoins d'accomplir quelque chose de fondamental. La trilogie sera une synthèse d'une danse improbable que je partage avec Benjamin Lamarque et mes danseurs, sans oublier les muses qui m'ont inspiré. Le projet sera un triptyque dont les thèmes devraient être archaïsme/social et sacré".

Vous présentez cette année "La Trilogie de la chair". En bilan de 30 années de danse ? "Une sorte de ventre aussi, une matrice qui résulte de 30 ans de recherches à explorer le mouvement chorégraphique dans tellement de directions. Je

Création en Argentine (Bueno Aires) > 10/2012 Création au Chili (Santiago) avec la Cie Espiral > 10/2012 Création / Commande du Palais de Bordeaux > 3/2013 Création de la La trilogie de la Chair (1er et 2ème volet) > 4/2013 au Théâtre Graslin de Nantes

En octobre vous vous déplacez en Argentine et au Chili ? "Là on est sur une notion de compagnonnage qui répond à un désir des danseurs de s'approprier une danse un peu folle et à mon envie de partager avec eux. On va travailler sur la notion de la blessure. Il va y avoir des rencontres humaines fortes".


www.lehautparleur.com

Davaï Davaï

© Frédéric Iovino

Cie Top 9 - Avec la cie de danse de Saint-Pétersbourg Zahrbat, le chorégraphe roubaisien Brahim Bouchelaghem aborde le thème d'une société russe happée par l'appat du gain. La danse hip hop, mêlée à celle dite contemporaine, est à la fois puissante et fougueuse, précise et communicative. Soutenu par des images projetées sur écran géant, un spectacle à couper le souffle. Mar. 16 octobre, Le Théâtre - Saint-Nazaire - 20h30 - 13/20 €

KLP Célébration

Le Lac des cignes

Moscou Théâtre Ballet - Sous la direction de l'ancien danseur étoile du Ballet du Bolchoï Viatcheslav Gordeev, la troupe de Moscou dansera le ballet composé par Piotr Llich Tchaïkovski. L'histoire du fol amour du Prince Siegfried pour la princesse Odette, celle qui se transforme en cygne le jour et redevient femme la nuit. Un grand classique. Mer. 24 octobre - Atlantia - La Baule - 15 et 20h - 41/45 €

{Àut}

Samuel Lefeuvre et Nicolas Olivier - Les deux danseurs s'interrogent sur comment construire un monde commun quand la divergence des perceptions du réel en vient à défaire la réalité. Les mouvements chorégraphiques sont ici accompagnés d'une création sonore (platines et capteurs de mouvements) live. Percutant. Sam. 27 octobre - Th. Boris Vian - Couëron - 16h30 - 3,5/8€

Cie KLP - Quatrième édition du battle international organisé par KLP avec 16 équipes de danseurs (USA, Finlande, Espagne, et France), pour une épreuve où b-boys et b-girls (dit aussi breakers) vont s'affronter pour la plus accrobatique des break dance. Sur la musique jouée par l'idéal DJ, ça freezera, ça powermovera…sous le signe d'un combat de choix. Sam. 20 octobre - Onyx - Saint-Herblain - de 18h à 23h - 5/11€

Les chemins oubliés ou le temps d'un songe CCNN - Commande de la ville de Nantes à l'occasion du passage à l'an 2000, la création de Claude Brumachon qui nous plonge dans les mondes fantastiques de Jules Verne. La scène prend la forme d'une bibliothèque immense où 8 danseurs explorent 17 tableaux pour traverser le temps et l'histoire. Mer. 31 octobre - CCNN - Nantes -

Conexao Urbana Battles

© DR

Association Favela - Saint-Nazaire voulait son Battle de hip hop au format international. L'association Favela qui developpe les danses urbaines sur la ville portuaire depuis plusieurs années se lance dans l'organisation avec l'invitation d'une quarantaine de danseurs de haut niveau, parmi les meilleurs de l'Hexagone. L'événement se veut le relai d'une opération qui existe existe déjà à Rio de Janeiro et à Santa Catarina au Brésil. Sam. 27 octobre - Salle Jacques Brel - Saint-Nazaire - Gratuit moins de 12 ans / 3€


36

PHOTOGRAPHIE

www.lehautparleur.com

Quinzaine de la photographie à Nantes Quand l’art flirte avec la science La 16è Quinzaine Photographique Nantaise débute le 14 septembre et joue les prolongations mensuelles jusqu’au 14 Octobre. Autour du thème « connaître », dix-neuf artistes exposent dans dix lieux à travers la ville. Texte : Magali Fenech - Photo : Aï Estelle Barreyre

Après avoir exploré les sujets de la nature humaine, comme « je », « nous », « à la vie à la mort », les photographes exposés cette année flirtent avec la science. À l’Atelier, Aï Estelle Barreyre, lauréate du prix QPN cette année avec sa série À fleur, questionne la notion de genre et touche à l’anthropologie. Des corps sensibles, androgynes, lumineux. Angela Strassheim, qui a officié dans la police scientifique, nous livre des façades de maison proprettes, puis l’intérieur où a eu lieu le crime. Grâce à un processus chimique mettant en surbrillance les traces d’ADN, ces grands formats noir et blanc livrent avec froideur les traces du drame, invisibles à l’œil nu. Dans d’autres lieux, les photographies d’Annie Navarre ou de Denis Roussel, plus poétiques, se frottent à la biologie cellulaire et à la botanique. Des images oniriques qui révèlent la beauté scientifique. Derrière la lentille de Sylvain Bonniol, le son devient graphique. Les clichés pris dans des laboratoires acoustiques rendent une part d’invisible et nous invitent à regarder l’audible… www.qpn.asso.fr L’Atelier, 1 rue de Chateaubriand Annie Navarre : Galerie Le Rayon Vert, 1 rue Ste Marthe Denis Roussel : Librairie Vent d’Ouest, au Lieu Unique, 2 rue de la biscuiterie Sylvain Bonniol : Galerie RDV, 16 allée du commandant Charcot


39

EXPOSITIONS

www.lehautparleur.com

Le souffle des chimères. Galerie Mélanie Rio

© Gabriel Desplanque

Lucie Orbie, jeune commissaire indépendante invite huit artistes photographes et vidéastes à occuper l’intégralité de l’espace de la galerie. « Le souffle des chimères » questionne le rapport à l’enfance, ce moment que l’éloignement pousse à fantasmer, époque irrémédiablement révolue mais qui est toujours là, ce passé qui ne passe pas. Claire Adelfang s’intéresse aux lieux, Julie Béna fait narration en montant des images en séquence, Gabriel Desplanque inquiète avec ses corps photographiés. Huit univers qui visitent cette enfance enfouie en chacun. Universel. Du 21 septembre au 27 octobre - 34 Boulevard Gabriel Guist'Hau - Nantes - 02 40 89 20 40

Tout commence par une graine. Quai Vert

Quand on s’intéresse à la nature, on se penche sur les graines, celles qui sont à l’origine de la richesse de la flore. Un vrai spectacle, avec des vrais semis qui évoluent et des photos qui illustrent. L’expo est ludique et vivante : la graine germe, se transforme, grandit et voyage. Petits et grands, prenez-en de la graine ! Du 3 octobre au 22 décembre - Route des Carris - Le Migron - Frossay - 02 28 53 51 62

Alexandre da Cunha. Le Grand Café

© DR

Des sculptures et un diaporama, œuvres récentes ou inédites occupent le Grand Café. L’artiste Alexandre da Cunha est brésilien et vit à Londres : une double culture qui est au cœur de ses préoccupations. Il s’approprie des matériaux pour les détourner, les recontextualiser. Des déplacements de significations qui, avec humour, s’intéressent au politique, au culturel en bousculant au passage les certitudes ethnocentrées. Du 6 octobre au 30 décembre - Place des Quatre z'horloges Saint-Nazaire - 02 44 73 44 07


AlexAndre dA CunhA le GrAnd CAfé · Centre d’Art ContemporAin Exposition du 6 octobrE au 30 décEmbrE 2012 — Place des Quatre z’Horloges, F-44600 Saint-Nazaire www.grandcafe-saintnazaire.fr, tél. 02 44 73 44 00


41

EXPOSITIONS

www.lehautparleur.com

Modern Ghosts Hell’O Monsters Espace LVL et Lieu Unique Pénétrer les uvres du collectif Hell’O Monsters, c’est s’aventurer dans un monde fascinant où l’étrange et le fantastique inquiètent et font rêver. Dessins, sculptures, vidéos, installations investissent l’Espace LVL et l’atelier 2 du LU. L’humain se fond dans le minéral, le végétal se mêle à l’animal. Hybridation poétique. On pense à Brueghel, à Bosch ou même Escher. Un imaginaire poétique fort, un court-circuit enchanteur et terrifiant du réel. Du 13 octobre au 11 novembre. Espace LVL - 1 Rue du Bâtonnier Guinaudeau - Nantes - 02 53 45 79 97 Lieu Unique - 2 Rue de la Biscuiterie - Nantes - 02 51 82 15 00

100 ans de sports (1850-1950)

Les archives départementales

Le sport a la cote, et du foot au hockey les diciplines sont nombreuses. Une expo pas banale de photos, d'affiches, d'images animées montrent l’évolution des pratiques sportives dans le département. Une invitation à feuilleter un siècle de parution de la Gazette des Sports. Une expo musclée. Du 19 octobre au 24 mars 2013 - 6 rue de Bouillé - Nantes - 02 71 72 93 20

Un bruit blanc Julien Nédélec. Le FRAC Ce titre l’atteste, Julien Nédélec aime jouer avec le langage, l’image ou le son. C’est un manipulateur de signes. « J’aime créer sérieusement des choses absurdes » affirme-t-il de manière très oulipienne. Ses travaux vont du dessin à la peinture, de la sculpture aux installations, toujours poétiquement et en brouillant les pistes. Du 28 septembre au 4 novembre - Bd Ampère - Carquefou 02 28 01 50 00


43

LITTÉRATURE

« Peste & Choléra » de Patrick Deville

Yersin, vainqueur de la peste par KO En écrivant la vie de ce chercheur inconnu, Deville répare une injustice avec style. Et se trouve un héros indiscutable, un type auquel on a envie de serrer la main. Texte : Chine Dandelion - photo : Bertini

Qu’aurait-il pensé de la publication d’un livre sur lui, Alexandre Yersin ? Lui qui n’a jamais cherché la gloire, jamais voulu écrire ses mémoires et surtout sa victoire sur la peste. Pourtant, la vie de ce chercheur est une formidable matière romanesque. Du pain béni pour Patrick Deville qui reste sur son terrain de jeu des anciens territoires coloniaux de la France. Yersin le Suisse a rejoint l’institut Pasteur à 22 ans. Une belle carrière de chercheur s’offre à lui. Mais voilà Yersin veut parcourir le monde. Il s’établit en Indochine et finalement va continuer d’être chercheur mais tout azimut : géographie, ethnologie, agriculture… A 31 ans, lors d’une épidémie de peste à Hong Kong, il accourt, identifie le bacille, crée un vaccin et met ainsi un point final à la Mort Noire qui terrorisait. Yersin n’a jamais cherché les lauriers de cette victoire. Patrick Deville raconte cette vie avec un microscope quand il s’arrête sur le détail du mobilier du bureau de Yersin et un grandangle quand il met en parallèle son chercheur et Rimbaud, son contemporain. Le tout emprunt d’ironie, d’humour et de trouvailles stylistiques. Peste et Choléra, de Patrick Deville. Editions Seuil. Avec ce roman, Patrick Deville fait partie des douze auteurs sélectionnés pour le Prix Goncourt.


44

CINÉMA

Les sorties du mois.

Do Not Disturb

God Bless America

Date de sortie : 10 octobre De Bob Goldthwait - (US) Genre : Comédie - 01h40 min. Avec : Joel Murray, Tara Lynne Barr…

Date de sortie : 17 octobre De Lee Daniels - (US) Genre : documentaire - 01h48 min. Avec : M. McConaughey, N. Kidman…

Participer à un festival de porno amateur ? Entre les deux amis, Jeff et Ben, l'idée prend vite l'allure d'un pari : ils coucheront ensemble sous l’œil d'une caméra. Ce ne sera ni gay ni porno, ce sera de l'Art ! Difficile de se dégonfler…

Frank assassine les personnes les plus stupides qui croisent son chemin. Rejoint par Roxy, lycéenne révoltée et complice des plus improbables, c’est le début d’une équipée sauvage, sanglante et grandguignolesque sur les routes de la bêtise made in USA.

1969, Lately, Floride. Ward Jansen, reporter au Miami Times et Yardley Acheman, son partenaire d’écriture, enquêtent sur le cas Hillary Van Wetter, un chasseur d’alligators qui risque d’être exécuté sans preuves concluantes…

La pirogue

Amour

Frankenweenie

Date de sortie : 3 octobre De Yvan Attal - (FR) Genre : comédie - 01h28 min. Avec : François Cluzet, Yvan Attal…

Date de sortie : 17 octobre De Moussa Toure (FR/SN) Genre : drame - 01h27 Avec : S. Seye Ndiaye, Laïty Fall…

Baye Laye est capitaine d’une pirogue de pêche proche de Dakar, il connaît la mer. Il ne veut pas partir, mais il n’a pas le choix. Il devra conduire 30 hommes en Espagne. Ils ne se comprennent pas tous, et personne ne sait ce qui l’attend.

Date de sortie : 24 octobre De Michael Haneke (FR) Genre : drame - 02h06 min. Avec : JL Trintignant, Isabelle Huppert…

Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Anne est victime d’une petite attaque cérébrale. L’amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve.

Paperboy

Date de sortie : 31 octobre De Tim Burton (US) Genre : animation, Comédie - 01h34 Avec : Charlie Tahan, Winona Ryder, …

Après la mort soudaine de Sparky, son chien qu’il adorait, le jeune Victor se tourne vers le pouvoir de la science pour ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami…


www.lehautparleur.com

La Longue Nuit du Court Les frères Quay, une venue exceptionnelle.

Le Lieu Unique* accueille la nouvelle édition de La Longue Nuit du Court. Une année marquée par la venue des frères Quay. Les jumeaux américains sont depuis plus de quarante ans les maîtres de l'animation expérimentale. Fait de bric et de broc, de poésie et d'onirisme leurs films ne sont pas sans évoquer l'univers d'un Lynch ou d'un Burton. Rencontre… Interview : Betty Le Mellay - photo : les Frères Quay. Comment definissez-vous votre processus de création ? Il est le résultat d'instants d'ivresse que nous recherchons et que nous vivons ensemble, autour d'une table, dans notre studio où les livres nous envahissent.

Nantes occupe une place particulière dans le mouvement surréaliste, êtes-vous intéressés par cette ville ? Complètement.... mais comme à Paris, cela devient de plus en plus difficile d'en retrouver les traces.

Il y a un monde entre vous et les studios d'animation actuels. Vous intéressez-vous aux nouvelles techniques d'animation ? Bien sûr, mais la vraie force ou le charme de l'animation ne repose pas toujours sur les dernières techniques.

* en collaboration avec l'Abbaye de Fontevraud, le Festival des 3 Continents, Le-films-du-camion, Premiers Plans, Mire, les Films du funambule et la Région des Pays de La Loire

Ven. 5 oct. - Le Lieu Unique - Nantes - 18h30/2h30 - 8€


46

LES ENFANTS D’ABORD

Spectacles

Littérature

Le Petit Chaperon rouge

Plume et Paille

Danse

Cie Divergences. Sylvain Huc et Cécile Grassin revisitent le mythique conte de Charles Perrault. Sans narration précise, ce spectacle chorégraphique moderne aux effets spéciaux minimalistes invite à suivre les peurs et le périple de ce chaperon rouge.

Art clownesque/musique

Deux personnages, Plume et Paille, inséparables maître et serviteur, promènent leur grande harpe magique. De la musique, pas de parole, de la danse et beaucoup d'humour et de délicatesse pour ce petit bijou de spectacle. Mar. 30 octobre - Quai des Arts Pornichet - dès 5 ans - 15h30 - 4,5/6,5€

La Cuisine

Humour

© DR

Cie Maboul Distortion Un chef-cuisinier aux allures de savant-fou et son commis maladroit servent une gastronomie clownesque. De coups de fouets en coups de couteau, les caractères s'échauffent et la recette devient corsée. Un duo burlesque qui ne manquera pas de faire rire les petits et les grands.

Mer. 24 octobre à 15h et jeu. 25 octobre à 19h - Onyx - Saint-Herblain - 6/8€

Le Tout-petit festival

Théâtre, musique, danse…

www.letoutpetitfestival.com

Du mer. 24 au mar. 30 octobre Communauté de Communes d'Erdre et Gesvres 02 28 02 01 04 - 3€

Les mercredis d'Agathe.

Je m'occupe toute seule.

Mais que fait Agathe le mercredi ? Les éditions Rageot publient une petite série d'histoires sur les aventures d'Agathe (le zoo, la chasse au trésor…). Cette fois-ci, elle se retrouve seule, au début ce n'est pas évident mais très vite la belle trouve de quoi s'occuper… Auteur P.Matéo Illustrateur B. Heitz Éditeur : Syros dès 5 ans.

Le petit Cépou

©Damien Bossis

Le Tout-petit festival s'adresse aux enfantx de zéro à cinq ans. De l'éveil culturel et artistique aux spectacles, la programmation propose une quantité de rendezvous. Il y en a pour tous les goûts : du théâtre, de la danse, de la musique, du cinéma, des ateliers et des lectures… Retrouvez tout le programme sur

Auteur Pakita Illustrateur J-P. Chabot Éditeur : Rageot dès 6 ans.

Ven. 31 octobre - Salle Sainte-Anne Saint-Lyphard - dès 5 ans - 15h30 - 3/4€

Saint-Denis, banlieue Nord. Chez les Perrault, personne n’a jamais gagné au Loto. Sept gosses à nourrir, le père sans boulot... Un matin les parents complotent et proposent d'aller faire un tour, apparement c'est la saison des parcmètres !


www.lehautparleur.com

Cinéma Un film, un débat et un goûter .Le Petit Gruffalo de J. Weiland et U. Heidschötter GB - dès 4 ans - Trois courts-métrages - 43 min. Le Petit Gruffalo n’a pas le droit d’aller se promener seul dans les bois. C’est bien trop dangereux ! Un animal rôde dans les parages… Mer. 17 octobre - Le Katorza - Nantes - 14h30 - 3,5/5,9€

.Monstres et Compagnie de P. Docter, D. Silverman, Lee Unkrich - USA - dès 5 ans - Séance déguisée pour fêter Halloween. Monstropolis est une ville peuplée de monstres dont la principale source d'énergie provient des cris des enfants…

© Le petit Gruffalo

Mer. 31 octobre - Le Katorza - Nantes - 14h30 - 3,5/5,9€

Festival Rêves d'enfance Le cinéma Pax au Pouliguen et le Cinéma Atlantic à la Turballe organisent pendant les vacances de la Toussaint la neuvième édition du festival Rêves d'enfance. Cet événement offre, entre autre, la possibilité de voir en avantpremière deux films d'animation : Jean de la lune (de Stephan Schech - sortie le 12/12/12) et Ernest et Celestine (de B.Renner, V. Patar et S. Aubier - sortie 12/12/12). Des séances, pour les tout-petits (2-3 ans) sont également prévues. Retrouvez toute la programmation sur www.cinemapax.cine.allocine.fr Du jeu. 24 octobre au mar. 6 novembre - Cinéma Pax au Pouliguen et Cinéma Atlantic à la Turballe.


48

ETAT DES LIEUX

EPISODE 13 Le Théâtre entre en gare et les nazairiens s'y retrouvent !

Lieu de spectacles ouvert à toutes les disciplines artistiques, le Théâtre s’installe dans les vestiges de l’ancienne gare. Un événement attendu ! Texte : Alain Geffray - photo : Dominique Masset.

Huit septembre, après midi. Les nazairiens sont venus nombreux pour assister à l’entrée en gare du Théâtre. Evénement longuement attendu. L’impatience est contagieuse, un peu comme dans une gare où des voyageurs sans bagages attendraient le départ imminent d’un train imaginaire. Il fait chaud ce samedi et l’on franchit les arcades qui relient les deux pavillons d’origine, seuls rescapés des bombardements. Emotion. D’emblée, l’imaginaire est bousculé et renvoyé à la ville d’avant la destruction, à un temps retrouvé après oubli grâce aux vestiges restaurés. Traces élégantes d’une époque pas si lointaine où Saint-Nazaire forte de sa gare construite en 1865 et de son port était l’escale mondaine précédant des échappées lointaines. On venait de Paris, Londres ou Berlin pour monter à bord des paquebots en partance pour l’Amérique Centrale ou les Antilles. La gare devient Le Théâtre ! Karine Herman, l’architecte, a su concilier avec finesse les vestiges

de l’architecture second empire et le béton contemporain. Equilibre subtil. Curieux, les visiteurs sont aspirés par un hall volumineux et haut, sas entre l’intérieur et l’extérieur. Le bar, réchauffé par des pans de rideaux rouges annonce la salle invisible qui jouxte. La transparence des hautes parois de verre donne sur le patio déjà investi par des acrobates. Personne ne s’y trompe et les enfants s’emparent du parvis propice aux spectacles en extérieur. Abrité. On s’installe, on discute, on retient son souffle en regardant médusés les danseuses qui tournoient très haut à même la verticalité du mur. Vertige. 16h30. Les chanceux qui ont des places empruntent l’escalier doré un brin solennel qui mène au balcon. La lumière dessinée par les parois ajourées et ornementées du béton ciselé rappelle les motifs baroques, le matériau actuel flirte harmonieusement avec le classicisme de la gare. Exit le côté brut, la lumière danse sur les murs. Puis on la découvre avec évidence, comme si elle était là depuis


www.lehautparleur.com

longtemps, la salle, imposante, feutrée et raffinée. Le velours pourpre des sièges et des parois joue harmonieusement avec le gris du béton lissé. Les spectateurs confortablement installés sont happés par la proximité frontale de la scène. Cette sensation d’univers clos renforce l’intimité du rapport au spectacle. L’espace participe à la représentation et, du parterre au balcon, 826 personnes sont intimement placées au cœur de l’événement. L’outil merveilleux qu’est le théâtre est là et chacun au milieu de tous vit la magie des illusions : « il était une fois une gare… » Nadine Varoutsikos-Perez entourée de son équipe a invité toutes les disciplines du spectacle vivant en ce jour inaugural : de la musique au théâtre, de la danse au cirque, de l’image au chant. Même la machinerie et les coulisses ont été révélées poétiquement. Une mise en bouche, un préambule prometteur où chacun a pu sentir que la gare devenue théâtre était un espace tremplin pour des sauts dans l’imaginaire. Ce lieu symbole est là, porteur de beau, de fantaisie, de l’inutile, de rire, d’utopie et de folie, autrement dit de choses essentielles. Un espace de respiration dans la cité pour être avec les autres et faire rêver. Le rideau s’est levé et les spectacles arriveront comme autant de rendez-vous artistiques et conviviaux. Vivement !


50

BONS PLANS EN MÉTROPOLE

12 bons plans proposés par UV, le guide touristique de la métropole Nantes Saint-Nazaire

1er Le Bistro Bio

Polar et Humour

Ferme de la Chasseloire

Restaurant - Saint-Nazaire Remarquable par sa cuisine ! Ici on soigne les produits frais, les légumes, les poissons, les fruits. A ranger dans les gastros très abordables. 17 rue du Bois Savary

Lecture - St-Sébastien/loire L'association "Fondu Au Noir" invite à une lecture abordant le thème de l'humour dans le polar. Elémentaire mon cher Watson. Le 6/10 à 15h à la médiathèque.

Cueillette/achat - Saint Herblain A deux pas de la ville pour une cueillette de fruits et légumes à travers champs. L'opportunité d'achats en direct de produits frais sans intermédiaire. Chemin de l'Ouchetien - 02 28 03 19 28

Tambour Battant

Labo Utile

Chant et danse - Nantes L'association Tambour Battant propose une découverte de la culture d’Afrique de l’Ouest à travers le chant, la danse et la musique. Cours tous niveaux pour adultes et ateliers pour enfants. www.tambour-battant.org

Cours d'architecture Nantes Tribune ouverte sur l'actualité des projets architecturaux à travers des regards complices de critiques spécialistes. Pour suivre des pratiques émergentes. Le 18/10 de 18h30 à 20h30.

Les fils Canouche

Concert - Saint-Marc-sur-Mer Un groupe un peu fou qui présente une musique festive, un jazz manouche décalé inspiré des musiques de l'Est. Le 19/10 au Café du Centre.


www.lehautparleur.com

Les bonnes idées de sorties et loisirs sur www.uv-lesite.fr

Trempolino

Boby Lapointe

Bueno Mexican Grill

Conférence - Nantes Le batteur des Young Gods, B. Trontin, présentera le Krautrock, un genre musical né en Allemagne à la fin des années 1960. Le 9/10. La Place - Trempolino à la Fabrique - de 18h30 à 20h30

Conférence - Orvault "Ta Katie t'a quitté", "l'Hélicon"… Des chansons de Boby Lapointe qui restent dans les têtes. Conférence autour du magicien des mots et du calembour. Le 12/10 à 20h30 au Château de la Gobinière.

Restaurant - Nantes Voici le premier fast food mexican français ! Ici tous les produits sont frais. Sur place ou à emporter 11h/22h du dim. au mer. et de 11h/2h du matin du jeu. au sam. 10, r. A. Brossard - 07 62 83 15 52

Carl-Henning Wijkmark

Semaine musicale

Le mercredis des petits

Concerts - Saint Brevin La seizième édition d'une semaine qui présente un concert théâtralisé, une comédie musicale, une création pour guitare, une grande soirée "spéciale 130 ans de la station". Du 29/10 au 4/11.

Visite - Herbignac Pour faire visiter le château de Ranrouët aux petits. Deux animations : le matin à la chasse aux trésors avec la sorcière Pélagie. A 16 h "Pas de chocolat au Moyen-Âge !"

Lecture - Le Pouliguen Le Sel des mots invite CarlHenning Wijkmark à une lecture bilingue de son roman "Le mur noir". La présence du traducteur Philippe Bouquet permettra d'éclairer le métier de traducteur. Le 21/10 à 14h - 6, promenade du port.

30


52

JUKE-BOX ELECTRIC ELECTRIC Discipline

[AFRICANTAPE/KYTHIBONG] rock

La forêt

LESCOP

[POP NOIRE/CASABLANCA/UNIVERSAL] pop française

La somme d’influences indéniables contenue dans ce premier album de Lescop aurait pu nous en détourner. C’était sans compter la singularité de l’univers de ce jeunot qui, en onze titres vénéneux, emmêle exaltations new-wave et pincements électrisés, ritournelles entêtantes et textes cinématiques. D’un conte cruel nostalgique de Daho (La Forêt) aux nuits fauves chères à Taxi Girl (Los Angeles), Lescop, échappé d’Asyl, dépeint avec flegme son univers sombre et synthétique. Sans que jamais on ne souhaite son retour en camisole. Cyrille Taillandier

Les onze nouveaux morceaux de ce trio n'ont rien de très disciplinés. Plutôt comme un antidote à la rigueur, ils titillent et mettent en transe notre petit grain de folie. Avec des sonorités denses voire tribales, des rythmes électriques et envoûtants, Discipline mise sur la répétition et libère une popnoise-électronica joyeuse et salvatrice. Betty Le Mellay

LOU DOILLON

SOUL JAZZ ORCHESTRA

HIDDEN ORCHESTRA

[BARCLAY] POP

[STRUT RECORDS] Jazz Latin

[TRU THOUGHTS] Trip hop jazz

Places

Quand une actrice-mannequin sort un album, la facilité est d’être agacé. Passée la jaquette, où sa trogne nous rappelle sa mère et son nom qui est son père, Lou Doillon parvient pourtant à stupéfier. Sa voix, étonnamment mûre, confère aux arrangements léchés de Daho une mysticité folk, un rock sombre. Lou Doillon n’est pas une actrice qui chante. Elle chante, voilà tout. Tiphaine Crezé

Solidarity

Les fans de Mireille Mathieu passeront leur chemin. On le sait déjà! Les autres écoutez donc ça ! Voici un hommage suprême à la musique afrolatine et caribéenne. Un disque qui gratte et chatouille, qui sonne comme s'il sortait d'un vieux transistor à lampes. A l'équipe du SJO se joignent des ténors brésiliens ou africains, munis de trompettes, saxs, orgue ou organes vocaux classieux. Ô groove! Ô jazz! David Daunis

Solidarity

Après le premier album Nights walks, le quartet écossais nous offre la bande son qui accompagnera nos rêves de balades au milieu de nulle part. Ces explorateurs musicaux prouvent que leur goût pour le hip hop et le jazz peut s'étendre au folk scottish. La batterie s'acoquine parfois avec une harpe électronique, quand se faufile une clarinette slave auprès de la bass hip hop. Savant mélange où même des oiseaux peuvent trouver une place. David Daunis


49

BIBLIO

www.lehautparleur.com

"OH"

Philippe Djian

[Gallimard] roman

Philippe Djian est bien français certes, mais c'est un auteur américain. Il a cette façon d'extraire l'essentiel, de ne pas se perdre en circonvolution. Il vous mène juste à l'endroit où il veut que vous soyez, vous le lecteur naïf, qui avez ouvert ce livre, en murmurant, « Bon alors ce Djian?». Et voilà, vous êtes piégé. Le roman commence par un viol, Michèle est agressée et ne dira rien. Elle continuera sa vie sentimentalement bancale, professionnellement riche. Seulement, rien n'est si simple, tout se déroule en bordure, bordure du bien-pensant, bordure de soi. Pas de voyeurisme, pas de compassion, juste l'exploration vertigineuse des parts troubles de chacun, là où les eaux se mélangent et que l'incertain devient seul guide. Entre lisières et bordures, cette rentrée littéraire s'éloigne du droit chemin... Ouf! Peggy Shoes.

LES LISIÈRES

BRANTA BERNICLA

[Flammarion] roman

[Verticales] roman

D'Olivier Adam

Paul Steiner écrivain à succès et scénariste ne surmonte pas sa séparation avec Sarah, la mère de ses deux enfants, qu’il aime toujours. Dépressif et ayant tendance à noyer ses tourments dans l’alcool, il tourne en rond autour de son nombril. Certes Olivier Adam dépeint aussi une fracture sociale qui existe bel et bien. Mais attention au catalogage voire au mépris. Même s’il s’en défend et pointe du doigt ce qu’on pourrait lui reprocher. Malin ! Si vous êtes un admirateur fidèle, vous retrouverez les thèmes chers à cet auteur et une écriture plus travaillée. Virginie Bouyer

de Pascal Guillet

Avec Branta Bernicla, son premier livre, Pascal Guillet se révèle un écrivain subtil pour raconter une semaine quasi banale de la vie d'un trader français à Londres. Cinq jours s'écoulent, le temps de faire un pari sur la hausse d'un pétrole tributaire de la santé de la planète, d'une histoire d'amour tendre et impossible, d'un vrai breakfast pour se remettre d'une soirée dans un club de la haute… On plonge dans le monde décalé des boursicoteurs. Avec l'air de s'amuser, l'auteur interroge ce milieu en usant d'ironie et de recul sur la réalité. Mais c'est là qu'on pouvait attendre de lui un peu plus de force pour que la singularité de sa vision nous embarque complètement. David Daunis


54

PLACES À GAGNER SUR LEHAUTPARLEUR.COM

Caspian + Totorro

Post-rock : mercredi 17 octobre - 20h30

Amélie des crayons

Chanson : samedi 27 octobre - 20h30

Le Ferrailleur - Nantes

Quai des Arts - Pornichet

Elisa Do Brazil + Dj Visualize + DB2A + Dj Grow

Jazz : vendredi 19 octobre - 20h30

Drum and bass : jeudi 25 octobre - 21h Le Ferrailleur - Nantes

Miossec

Chanson rock : mercredi 24 octobre - 20h30 Carré d'argent - Pontchâteau

Amélie des crayons

Chanson : samedi 25 octobre - 20h30 La Bouche d'air - Nantes

Birgé/Segal/Tri Hoang

Pannonica - Nantes

General Elektriks

Funk : samedi 25 octobre - 21h

Le Vip - Saint-Nazaire

C2C + Champagne Champagne + School is cool…

Hip hop, rock, électro : samedi 3 novembre 20h30 - Le Vip et le LiFE - Saint-Nazaire

Haut Parleur s'illustre sur le web ! Retrouvez l'agenda des sorties culturelles, les vidéos, les bandes-annonces de film, la playlist du mois, de la musique, des jeux…

w w w. l e h a u t p a r l e ur.com


Les Bonobos Théâtre dim. 21 octobre 17h

Une comédie écrite et mise en scène par Laurent Baffie

Lady Oscar Théâtre ven. 26 et sam. 27 octobre

20h30

Une comédie de Guillaume Mélanie d'après la pièce Oscar de Claude Magnier. Mise en scène Eric Civanyan

Atlantia La Baule : 119, av de Lattre de Tassigny - BP - 44505 La Baule 1-1013641 / 2-1013642 et 3-1039624 Renseignements et réservations : 02 40 11 51 61 - www.atlantia-labaule.com


du 4 au 6 octobre

Tout le programme sur : www.spot.nantes.fr Création : Mathilde Plisson – Adaptation : Double Mixte – Photo : Nautilus / Jean-Dominique Billaud - Direction de la communication Ville de Nantes (2012)

Les jeunes Nantais investissent la rue


Haut Parleur N°113, octobre 2012