Page 1

Hélène BENZACAR

EXPOSITION 1 novembre - 20 décembre 2014 du vendredi au dimanche 10h-12h30 / 15h30-18h30 VERNISSAGE samedi 1 novembre / 19h-21h


Prénom Marie Neuf portraits de femmes aux prénoms bibliques (Judith, Bethsabée, Salomé, Rébecca, Bérénice, Suzanne, Marie, Elisabeth, Hélène). Une abeille naturalisée a été piquée sur les vêtements de chacune d’elles. Il s’agit bien sûr d’une illusion. Le « faire-vivant » de la photographie renvoie au côté ironique de la ressemblance pour satisfaire cet ancien principe de la mimésis selon lequel la vérité de l’art réside dans sa capacité à tromper le spectateur. C’est la fable de Zeuxis, qui peignait des raisins capables d’abuser les oiseaux au point qu’ils essayaient de les manger. Neufs plaques de marbre blanc, gravées aux prénoms des femmes ainsi que le son enregistré d’un bourdonnement continu accompagnent les neuf caissons lumineux.

Tirage argentique, caisson lumineux, 9 photographies, 50 cm x 50 cm Édition 5 exemplaires.


FLEUVE

Depuis plusieurs années, Hélène Benzacar photographie des animaux empaillés. Comme une momie, mais aussi comme une photographie, l’animal empaillé est immobile, figé dans la pose conçue par le taxidermiste, préservé des ravages du temps. C’est une sorte de photographie en trois dimensions. La photographie d’un animal empaillé est littéralement une image d’image : une pure allégorie. L’apparence de brillance dans les poils, d’intentionnalité dans le regard et de naturel dans la pose créent une impression de vie. Comme si le processus photographique avait redonné vie au loup naturalisé. Le faire-vivant de la photographie à partir de la mort comme allégorie de la mimesis. André Rouillé

Tirage argentique, montage DIASEC®. Édition 5 exemplaires.


Portraits de famille

Dans cette série « Portraits de famille » Hélène Benzacar c’est une nouvelle fois intéressée à la notion du « faire-vivant » de la photographie. Les photographies, superposition d’insectes et de portraits d’aïeux, collées au fond de boîtes d’entomologie, piqués, résignés, figés, ces images d’images, sont une pure allégorie de la vie.

Impression numérique, encres pigmentaires Papier Canson photorag 310g boîte d’entomologie, 5 photographies, 26,5 cm x 47,5 cm Édition 3 exemplaires.


21 grande rue / 44510 le Pouliguen / contact@hasy.fr / +33 6-64-84-06-01 / www.hasy.fr

Hélène BENZACAR  

Dossier de presse Exposition de Hélène BENZACAR à la galerie HASY du 1 novembre au 20 décembre

Hélène BENZACAR  

Dossier de presse Exposition de Hélène BENZACAR à la galerie HASY du 1 novembre au 20 décembre

Advertisement