Page 1

RAPPORT ANNUEL 2016-2017


NOTRE MISSION Le Conseil québécois LGBT (CQ-LGBT) est la référence centrale au Québec en matière de défense des droits des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans d’ici. Le Conseil québécois LGBT cherche à consolider les droits des personnes LGBT au Québec, en plus de militer pour les droits à acquérir, afin que personne ne soit laissé pour compte dans la reconnaissance des diversités sexuelles et de genres. Il revendique également leur droit à l’égalité sociale, c’est‐à‐dire leur droit de voir des acquis juridiques se traduire par des acquis sociaux dans la vie de tous les jours.

ENSEMBLE POUR LA RÉUSSITE DU CQ-LGBT Il va sans dire que la réalisation de tout le travail, activités et événements au cours d’une année, ça ne se fait pas tout seul. Nous avons la chance d’avoir des partenaires qui croient en nous et renouvellent leurs engagements d’année en année. L’aide et les ressources qu’ils nous apportées contribue fortement au succès de nos actions. À ces collaborations s’ajoutent les bénévoles qui s’impliquent aux différents niveaux, que ce soit sur le conseil d’administration ou en soutien lors de nos diverses activités. Ce que nous arrivons à accomplir, c’est grâce à vous.

MERCI AUX ARTISANS ET AUX BÉNÉVOLES DU GALA 2016

NOS ACTIONS

Steve Bastien et Frédérique Rioux à l’animation. Véronique Marcotte à la conception, à la réalisation et à la mise en scène. Jeanne Laperle à la régie, et Marie-Hélène Boisvert à l’assistance-régie. Merci à Marie Dauverne pour l’illustration du programme et l’aide au décor. Photographies par Francois Philippe Pelletier et vidéographie par les Productions Millenya. Merci encore une fois à notre traiteur préféré, Grand-papa Gâteau, pour les bouchées et cupcakes incroyables.

Le Conseil agit à titre de porte‐parole et d’interlocuteur privilégié auprès des instances décisionnelles, tant politiques que sociales, relativement à la qualité et aux conditions de vie des personnes LGBT et de leurs communautés.

Aux artistes de la soirée, Martine St-Clair, Queen Ka, Nini Marcelle et Pascale Montreuil, et Jean-Paul Daoust, merci d’y avoir mis tout votre coeur. À Ariane Blais, artiste-peintre, merci pour le cadeau immense que tu nous as fait de créer une oeuvre immense sur scène. À Guillaume Marchand, pianiste, merci pour la touche de finesse. À nos DJ, Maxine Maillet et Jean-Philippe Marion, merci pour l’ambiance!

Pour mener à bien sa mission, le Conseil veille à ce que la société civile québécoise instaure des mécanismes et des politiques adaptées aux réalités et aux besoins des communautés LGBT, dans le but d’éliminer toute discrimination à leur endroit. Pour ce faire, il établit des liens avec tous les paliers gouvernementaux et les organisations parapubliques dont la mission touche les droits humains. En tant que regroupement, le CQ-LGBT représente d’abord ses membres, dont la majorité sont des organismes ayant une mission qui touche les personnes LGBT. Il se veut rassembleur et cherche à assurer le rayonnement des initiatives de ses membres, que ce soit au niveau du militantisme, de la créativité, de la sensibilisation et de la formation. Il s’assure également de marquer l’imaginaire de la société de manière plus directe en misant sur l’éducation populaire, donc la transmission de sa vision par des conférences, ateliers et campagnes de sensibilisation. Finalement, le GALA ARC-EN-CIEL, annuellement organisé par le Conseil, vise à récompenser le travail et l’implication d’individus et de groupes qui se sont engagés activement auprès des communautés LGBT au Québec.

NOTRE VISION Une société qui reconnaît, respecte et célèbre la diversité des identités, des désirs et des corps.

Merci au jury des prix d’Excellence: Patricia Jean, co-présidente ; Roberto Ortiz Núñez, co-président; Roger Noël, secrétaire du jury; et les membres du jury, James McKye, Manon Deschênes, Annie Savage, Vincent Chouinard et Pauline Clermont. Au jury Iris-Média: Luc-Alexandre Perron, chroniqueur magazine Fugues, Michelle Blanc, experte en communications et Denis-Martin Chabot, auteur et journaliste. Au jury de la Bourse des partenaires, Janik Bastien-Charlebois, professeure au département de sociologie de l’UQAM, Gilbert Émond, Ph.D., professeur agrégé, département des sciences humaines appliquées, Université Concordia, et Bill Ryan, M.Ed., MServSoc, professeur adjoint, School of Social Work, Université McGill. Merci à Anthony Plagnes Payá pour le montage de tout le graphisme et des communications, à Marie-Édith Decoste Vigneau pour la gestion des médias sociaux, et à Bruno Margenats pour le travail avec le site web. Et finalement, aux bénévoles qui ont fait un travail exceptionnel, que ce soit au montage de la salle ou encore à titre d’hôtes et d’hôtesses: Carine, Carol-Anne, Florence, Élise, Vanessa, Jessica et Marie-Édith.

MERCI AUX PARTENAIRES CQ-LGBT : Happy Banana Communications et M. Anthony Plagnes Payá, propriétaire. GALA ARC-EN-CIEL : Co-présentateur : Banque Nationale. Grands partenaires : Ministère de la Justice du Québec; Arrondissement Ville-Marie. Partenaires majeurs: Manon Massé, députée de Sainte-Marie – SaintJacques; Chaire de recherche sur l’homophobie de l’UQAM; Clinique médicale du Quartier-Latin; Confédération des syndicats nationaux; Gay411.com. Partenaires : L’Olympia de Montréal. Partenaires médias: LGBT in the City, Alterhéros.com, LSTW, FUGUES. CAMPAGNE MOI-MÊME AVEC FIERTÉ: Justice Québec ; UNIFOR Québec ; Centrale des syndicats du Québec (CSQ) ; Confédération des syndicats nationaux (CSN); FNEEQ ; Fédération du personnel de l’enseignement privé (CSQ) ; Fédération autonome de l’enseignement (FAE) ; Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) ; Fédération des commissions scolaires du Québec ; QPAT-APEQ ; Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) ; Fédération du personnel de soutien de l’enseignement supérieur (FPSES-CSQ) ; Fédération des enseignantes et enseignants de CEGEP (CSQ) ; Secteur soutien cégeps FEESP-CSQ.

MERCI AU COMITÉ JEUNESSE ET AUX FIGURANT.E.S DE LA CAMPAGNE “MOI-MÊME AVEC FIERTÉ!” Carine St-Jacques-Karozis, Léo Paquette-Greenbaum, Ethan Roberge et Steve Bastien pour les brainstorms; Alex, Noah, Vanessa, Nicolas, Elyssa, Samuel, Alexandre et Olivier pour vos selfies!


CONSEIL QUÉBÉCOIS LGBT ―

RAPPORT ANNUEL

2016 2017

4 6 8 10 14 16 19

crédits

Une autre happy réalisation de Anthony M. Plagnes Payá {happybanana.ca} Photos Francois Philippe Pelletier, Michel Bazinet, André Querry, Pierre Ouimet et Serge Biais. Dépot légal - BAnQ - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

© 2 0 1 7 - C Q - LG B T

20 22 25 27

MOT DE LA DIRECTION GÉNÉRALE Marie-Pier Boisvert MOT DE LA PRÉSIDENCE Thierry Arnaud LA CONCERTATION L’ÉDUCATION POPULAIRE LA REPRÉSENTATION 13È GALA ARC-EN-CIEL L’ACTION POLITIQUE NON-PARTISANE LA MOBILISATION COMMUNICATIONS DIRECTION STRATÉGIQUE MEMBRES ET PARTENAIRES


4

LE MOT

DE LA DIRECTION GÉNÉRALE Écrire le rapport que vous tenez entre vos mains, ça a été un exercice assez incroyable. C’est mon deuxième rapport annuel en tant que Directrice générale, mais c’est le premier que je pilote, et ça m’a permis de prendre un certain recul - me poser, en quelque sorte, pour faire le point.


J

e me suis d’abord souvenue des moments les plus traumatisants - Orlando, évidemment, en tête de liste. Et le deuil qui s’en est suivi. Puis, les moments de fierté - quand le projet de loi 103 a été adopté, tiens. Et les fois où j’ai représenté le Conseil dans des consultations et que nous avons reçu des accolades, et que nous avons été invité.e.s à revenir, commenter, mener. J’ai aussi été témoin de moments de concertation déterminants dans l’histoire du Conseil. Pour le plan de lutte 20172022, nous nous sommes organisé.e.s extrêmement rapidement pour avoir un discours uni et cohérent. Pour mettre à jour le plan de revendications trans, nous avons passé des heures et des heures à questionner et à revérifier des faits, des formulaires, des pratiques et des vécus. Et en allant visiter des groupes de (presque) partout à travers le Québec, nous avons mis nos membres hors-Montréal au centre de nos préoccupations.

À mon CA, tout particulièrement, pour leur soutien indéfectible. À Gabriel, qui est resté fidèle au Conseil jusqu’à son récent départ. À l’équipe du Gala, Véronique en particulier, qui a été un shining beacon dans un événement incroyablement intense. Et à la famille queer qui s’est dessinée autour de moi - les membres du CQ-LGBT, les membres du comité trans, les chercheuses.eurs de la Chaire, et tant d’autres.

Mais plus qu’une question de mémoire et de redevabilité - ce rapport m’a rappelé à quel point le Conseil est chanceux (ergo, je suis chanceuse) d’être si bien entouNous comptons ré.

Je suis souvent découragée de ne pas pouvoir en faire plus, mais je pense qu’on a fait beaucoup cette année, et qu’on fera encore mieux l’an prochain. Il arrivera, le jour où sur une nous aurons des yeux et myriade d’expertises pour des oreilles sur tous les tereprésenter des myriades rrains - je vous le promets. de postures, et nous ne

Il ne m’arrive pas assez souvent de m’arrêpourrions le faire sans les ter pour remercier les personnes qui sont direchéroïnes et héros qui tement concernées. ponctuent mon quotidien. Ce rapport, je leur dédie. (Il contient pas mal de sueur, je m’en excuse.)

MARIE-PIER BOISVERT

DIRECTRICE GÉNÉRALE DU CQ-LGBT

05


LE MOT DU

PRÉSIDENT DU

CONSEIL D’ADMINISTRATION L’année 2016-2017 marque pour le Conseil Québecois LGBT un nouveau départ. La directrice générale, Marie-Pier Boisvert, arrivée en poste à la fin octobre 2015, a maintenant plus d’un an de mandat derrière elle et est parfaitement à l’aise dans ses fonctions. Elle a piloté avec brio l’élaboration d’un plan de communication stratégique ainsi que la réalisation d’une nouvelle signature visuelle pour le Conseil. Cette dernière, présentée en août 2016 lors de la clôture de la

6

journée communautaire, a été très appréciée par toute la communauté. Elle a également livré en octobre un Gala Arc-en-ciel renouvelé avec un prestigieux Grand Prix remis à Mme Jóhanna Sigurðardóttir, ex première ministre d’Islande et première femme ouvertement lesbienne au monde à être devenue chef d’État.

S

ous la direction de Marie-Pier, le Conseil a géré des dossiers importants parmi lesquels celui de la loi 103. Cette loi visant à renforcer la lutte contre la transphobie et à améliorer notamment la situation des mineurs transgenres a été adoptée le 10 juin 2016. De plus, le Conseil a participé à l’élaboration du nouveau plan de lutte à l’homophobie 2017-2022, et a pu effectuer pour la première fois de son histoire une tournée des organismes au Québec. Cette année a également vu un renforcement de la présence médiatique avec un nombre record d’interventions. Deux projets ont vu le jour en fin d’année financière, il s’agit du projet de «Forum sur les enjeux régionaux LGBT» financé par le plan de lutte à l’homophobie volet 2017, et le projet d’inventaire des besoins des groupes LGBT en matière de gestion des violences sexuelles financé par le Secrétariat à la condition féminine. Ces deux projets ont donné lieu à l’embauche pour une durée temporaire de deux étudiantes, Jade et Marilou, à qui nous souhaitons un bon été de travail au Conseil.

Le Lac-à-l’épaule du 20 novembre 2016 a permis de mesurer le chemin parcouru et le travail qui a été fait depuis le changement de Direction générale, fin 2014. Le plan stratégique élaboré à cette Il en résulte époque a été largement achevé. 4 axes qui Deux objectifs restent encore à restent encore atteindre, auxquels le dernier Lacà-l’épaule a rajouté deux priorités. à développer,

soit :

- Les positionnements politiques ; - La sécurisation et la diversification du financement ; - Les relations avec les membres et les communautés ; - Les communications.

Le Conseil d’Administration élu depuis le 22 juin 2016, ainsi que la permanence du Conseil Québécois LGBT


En cohérence avec les enjeux stratégiques, l’équipe permanente du Conseil a été recomposée. En effet, le poste d’adjoint administratif occupé par Gabriel Boisvert à été supprimé pour permettre le financement d’une autre poste, celui de chargé.e des communications et des événements. On aurait voulu conserver le poste d’adjoint administratif et Ensuite, un nouveau plan adjoindre à l’équipe un stratégique sera nouveau poste suppléélaboré en 2018 pour les mentaire, hélas les motrois années suivantes. yens financiers limités du Conseil ne l’ont pas permis. Le Conseil d’administration a dû faire un choix et celui-ci a été douloureux, comme toujours dans ce genre de circonstances. On se rappelle du travail formidable effectué par Gabriel lors de l’année 2015 pendant laquelle il s’est retrouvé seul à la permanence, pendant plusieurs mois, pour préparer la campagne annuelle ainsi que le gala Arc-en-ciel. Nous remercions grandement Gabriel pour le travail effectué et pour son dévouement au Conseil. Un autre poste correspondant davantage aux enjeux stratégiques du conseil a donc été créé, et ce poste vient d’être confié à une jeune femme brillante et passionnée par la défense des droits LGBT, Alexe Lépine-Dubois. Nous lui souhaitons tout le succès possible dans ce nouveau poste et ne doutons pas que la nouvelle équipe du Conseil saura relever les grands défis qui l’attendent. Le Conseil d’administration est conscient que la mission est vaste et que nos ressources sont limitées. Le défi est aujourd’hui de gérer au plus près les ressources financières et humaines afin de maximiser l’efficacité du CQ-LGBT. C’est une équipe renouvelée qui prend ssa place aujourd’hui. Elle sera épaulée par un Conseil d’administration élargi de 7 à 9 membres, toujours pour gagner en efficacité, mais aussi en représentativité. Les différentes réalités vécues par notre communauté pourront ainsi s’exprimer et les débats gagneront en richesse, tout comme les consensus gagneront en nuances. Je suis convaincu que le CQ-LGBT qui s’était engagé il y a deux ans dans la voie du renouveau est aujourd’hui prêt à affronter la longue route de la défense des droits pour le plus grand bien de notre communauté.

THIERRY ARNAUD Entrevue avec LGBT IN THE CITY lors du Gala Arc-en-ciel 2016

PRÉSIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU CQ-LGBT

7


Rapport annuel 2016-2017

FORUM INTERRÉGIONAL SUR LES ENJEUX COMMUNAUTAIRES LGBTQ (FIREC) Faisant le constat d’un grand vide d’information, de concertation et de ressources entre les milieux communautaires LGBT hors des grands centres urbains du Québec, le Conseil québécois LGBT a déposé une demande de financement en décembre 2016 pour organiser, en octobre 2017, une grande rencontre entre les groupes communautaires LGBTQ+ régionaux. Cette rencontre a pour objectif de permettre aux organismes en région qui sont investis dans la lutte à l’homophobie et à la transphobie, de discuter des défis auxquels ils font face, afin de permettre l’élaboration de recommandations, d’outils et de ressources et d’assurer la pérennité de leurs organismes, la création de nouveaux organismes ou des arrimages entre les organismes existants. Notre demande a été acceptée, donc nous avons amorcé les travaux en avril 2017.

LA CONCERTATION Pour mener à bien sa mission, le Conseil veille à ce que la société civile québécoise instaure des mécanismes et des politiques adaptées aux réalités et aux besoins des communautés LGBT, dans le but

8

d'éliminer toute discrimination à leur endroit. Pour ce faire, il établit des liens avec tous les paliers gouvernementaux et les organisations parapubliques dont la mission touche les droits humains.

COMITÉ SCIENTIFIQUE DE LA CONFÉRENCE NATIONALE DE FIERTÉ MONTRÉAL COMITÉ CONSEIL DU RQ-CALACS Le CQ-LGBT a rejoint les rangs du comité-conseil du Regroupement québécois des CALACS, qui vise à offrir au RQ-CALACS une vision élargie des besoins des femmes québécoises aujourd’hui, en-dehors du seul prisme des agressions à caractère sexuelles (un modèle de comité que nous aimerions essayer, d’ailleurs!). Ça a été l’occasion de faire connaître nos revendications à propos des droits des personnes intersexes, et des personnes trans migrantes, notamment vis à vis des violences dont elles sont trop souvent victimes.

Depuis le printemps 2016, le CQ-LGBT travaille de concert avec Fierté Montréal pour la tenue d’une grande conférence sur l’état actuel des droits LGBTQ+ au Canada. Celle-ci, intitulée Réalités LGBTTIQA2S : nos luttes, nos victoires, nos défis se tiendra du 15 au 17 août, et a pour objectif est de réunir les acteurs communautaires et culturels, les chercheuses et chercheurs universitaires, les regroupements de travailleuses et travailleurs, et les représentantes et représentants gouvernementaux afin de créer une occasion de discussion inégalée. Nous contribuons à son organisation en tant qu’expert.e.s sur la défense des droits LGBT, mais également en mettant à profit notre grand réseau au Québec et au Canada.

TABLE DE CONCERTATION JEUNESSE Nous avons participé à la Table de concertation jeunesse des groupes LGBT organisée par la Coalition montréalaise des groupes jeunesse LGBT tout l’été dernier. Ces rencontres ont donné lieu à des discussions cruciales sur la situation des jeunes LGBTQ+ du Québec et sur la manière dont nous pouvons poser des actions ensemble, à plus grande échelle, plutôt que séparément. C’est notamment grâce à cette Table que nous avons pu former notre comité jeunesse pour la Campagne 2016-2017 et collaborer pleinement avec Gai Écoute sur leur projet AGIS.


Rapport annuel 2015-2016

CHAIRE DE RECHERCHE SUR L’HOMOPHOBIE

LAC À L’ÉPAULE DU CQ-LGBT

Le Conseil poursuit sa collaboration avec la Chaire de recherche sur l’homophobie, en tant que membre du Comité de direction de celle-ci mais également comme collaborateur et consultant régulier. De plus, à titre de co-chercheur du projet SAVIE-LGBTQ et membre du Comité de direction du projet, le Conseil veille à ce qu’un grand nombre de ses membres et des voix importantes du milieu communautaire soient entendues dans ce projet afin qu’il soit le plus transversal et intersectionnel possible.

INITIATIVE POUR LA DIGNITÉ (DIGNITY INITIATIVE) C’est en tant que référence francophone pour les droits LGBT que nous avons été invité.e.s à participer à l’Initiative pour la dignité, un réseau d’organismes et d’individus des quatre coins du Canada qui souhaitent favoriser une voix canadienne plus forte au sujet des enjeux de droits de la personne pour les communautés LGBTI dans le monde. L’initiative poursuit un double objectif : rehausser à la fois le travail de solidarité des groupes de la société civile canadienne et l’engagement du Canada à des politiques étrangères propices au plein exercice des droits humains des personnes LGBTI à l’échelon international. Nous avons donc eu la chance de rencontrer plusieurs autres organisations LGBT canadiennes lors du “general meeting” des 1er et 2 juin 2016, à Ottawa, et nous poursuivons actuellement le travail avec elles et eux afin qu’une voix du Québec soit entendue sur ces enjeux. http://www.dignityinitiative.ca/fr/

En novembre 2016, nous avons profité de la présence de tous les membres du CA du CQ-LGBT à Montréal pour tenir un Lac à l’épaule et faire une mise à jour de notre plan stratégique 2014-2017. Tel que mentionné par le président dans son mot au début de ce rapport, nous avons pu constater que plusieurs de nos objectifs avaient été rencontrés, et nous avons pu remettre à jour ce que nos membres avaient pu nous donner comme information concernant de leurs besoins et revendications lors de notre tournée provinciale.

COMITÉ TRANS Le comité trans du CQ-LGBT s’est réuni à plusieurs reprises cette année, autour de plusieurs enjeux. En plus de se pencher sur la mise à jour du plan de revendications trans (qui datait de 2012), le comité a décidé de créer deux comités spécifiques sur les droits des personnes trans migrantes et sur les droits des personnes intersexes. Le nouveau plan de revendications, disponible sur le site web du CQ-LGBT, est le fruit d’un long travail de collaboration et a été remis en mains propres à la ministre de la Justice, Mme Stéphanie Vallée.

9


Rapport annuel 2016-2017

Le Conseil Québécois LGBT s’assure également de marquer l’imaginaire de la société de manière plus directe en misant sur l’éducation populaire, donc la transmission de sa vision par des conférences, ateliers et campagnes de sensibilisation.

L’ÉDUCATION

POPULAIRE CAMPAGNE 2016-2017 : MOI-MÊME, AVEC FIERTÉ!

10

L’

édition 2017 de notre campagne d’affiches se concentre sur son public-cible : les jeunes.

Cette campagne est majoritairement distribuée dans les réseaux de l’éducation (écoles primaires, secondaires et CÉGEPs), et pour cette raison, il nous est paru logique d’aller consulter les principales et principaux intéressé.e.s. Un comité de jeunes est donc venu nous parler de ce qu’illes auraient voulu voir dans leurs écoles quand illles étaient au secondaire. Ce comité était composé de Carine, Léo, Ethan et de Steve Bastien, qui a coordonné le tout avec Marie-Pier Boisvert, la directrice. Il est ressorti de ce brainstorm un constat qui ne devrait pas nous étonner: la peur d’être visible – de s’affirmer, d’être soi-même – est souvent motivée par l’idée qu’on est la seule personne au monde à avoir certaines pensées ou sentiments. Bref, les jeunes de notre brainstorm ont dit manquer de modèles autour d’eux et elles, mais pas n’importe quels modèles: des modèles de leur âge! C’est ce qui nous a motivé.e.s à construire une campagne mettant en vedette huit jeunes de huit régions du Québec, âgés de 13 à 18 ans et s’identifiant à une ou plusieurs des “étiquettes” de la diversité sexuelle et de genre et qui ont choisi eux-mêmes et elles-mêmes les mots pour se nommer. Tous les autoportraits - ou “selfies” - ont été pris par les jeunes, et le design a été réalisé par une collaboration entre la direction, le comité des jeunes, et Anthony Plagnes Payá, notre graphiste. Grâce au travail acharné de Jacques Pétrin, de la Table nationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie des réseaux de l’éducation, plusieurs nouveaux partenaires se sont joints à la campagne et nous avons une fois de plus pu compter sur la CSQ pour la distribution des affiches dans les écoles primaires et secondaires, les Cégeps et les centres des formations aux adultes partout au Québec. Également, le Ministère de la Justice du Québec s’est joint à cette campagne comme grand partenaire, démontrant une fois de plus la sensibilité de la ministre, Stéphanie Vallée, à nos communautés et nos luttes.

10


Rapport annuel 2015-2016

CO-ORGANISATION DE L’ACTIVITÉ “(IN)VISI.BI.LITÉS” AVEC LE GRIS MONTRÉAL DANS LE CADRE DE FIERTÉ MONTRÉAL (9 AOÛT 2016)

C

ette activité visait à créer un contenu traitant du vécu des personnes bisexuelles pendant la Fierté, puisque le “B” du “LGBT” est souvent complètement écarté des différentes activités or-

ganisées. Il s’agissait de permettre à des panelistes bisexuel.le.s de témoigner de leurs parcours et des préjugés auxquelles illes font face, et de répondre aux questions du public sur cette question. De plus, une exposition photo éphémère est venue illustrer cette réalité et mettre en valeur des oeuvres de nos communautés. Une centaine de personnes ont assisté au panel, une grande réussite. CONFÉRENCE « L’HISTORIQUE DES LUTTES LGBT AU QUÉBEC », DANS LE CADRE DE LA PROJECTION DU FILM THE TIMES OF HARVEY MILK, MUSÉE DE LA CIVILISATION DE QUÉBEC (23 NOVEMBRE 2016)

L’

équipe de Vues Parallèles, le festival de films LGBTQ de Québec, nous ont invité au Musée de la Civilisation pour présenter le documentaire « The Times of Harvey Milk » portant sur la vie militante d’Harvey Milk. C’était l’occasion pour nous de présenter au public les luttes actuelles qui se déroulent au Québec, et de faire un bref historique de celles qui se déroulaient à la même époque que celle présentée dans le film. Nous avons donc pu sensibiliser le public à ce qui a été fait jusqu’à maintenant, et ce qui reste à faire.

CONFÉRENCE « MOBILISATION AUTOUR DE LA DIVERSITÉ SEXUELLE ET DE LA PLURALITÉ DES GENRES (DSPG) AU QUÉBEC : REGARDS DU CONSEIL QUÉBÉCOIS LGBT », DANS LE CADRE DU COURS « ANALYSE DES MOUVEMENTS SOCIAUX », DÉPARTEMENT DE TRAVAIL SOCIAL, UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL (29 NOVEMBRE 2016)

N

ous avons été invité.e.s par la professeure Isabelle Morissette pour présenter la manière dont le CQ-LGBT est né, en situant le contexte de l’époque et sa pertinence actuelle, la mission qu’il poursuit, ses valeurs, ses revendications, ses actions et les enjeux politiques que nous rencontrons. Nous avons également abordé les défis liés à la nécessité d’une certaine unité dans la diversité, et la place qu’occupe l’utilisation des réseaux sociaux dans nos actions. « L’ALPHABET LGBTQI2SNBA+ : PETIT DICTIONNAIRE POUR DIGÉRER LA SOUPE (ET MIEUX COMPRENDRE CELLES ET CEUX QUI LA CUISINENT) », FÉDÉRATION DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DU QUÉBEC (30 NOVEMBRE 2016)

A

fin d’éduq u e r les leaders syndicaux présent.e.s au congrès triennal de la FTQ, nous avons été invité.e.s à présenter une conférence sur les différentes identités et orientations de la diversité sexuelle et de genre, notamment pour expliquer des lettres plus “marginales” de l’acronyme. Nous avons utilisé l’angle du milieu du travail pour expliquer quelle importance ces lettres revêtent pour celles et ceux qui les utilisent.

Au total, ce sont 24,000 affiches en français et en anglais qui ont été produites et distribuées sur le territoire québécois.

11


L’ÉDUCATION

Rapport annuel 2016-2017

POPULAIRE

ORGANIGRAMME DES MILIEUX LGBTQIA2+ QUÉBÉCOIS

A

12

fin de distribuer du matériel utile et durable durant la journée communautaire de Fierté 2016 et sortir des sentiers battus de la communication “papier” (dépliants, signets, cartes d’affaire), le CQ-LGBT a créé un outil voulant répondre à la fois aux besoins de ses membres et des individus LGBTQ qui seraient présent.e.s à la Fierté. Nous avons donc décidé de créer un outil “affichable”, donc que les gens seraient enclins à garder puisqu’il est beau, et un outil “pratique”, donc que nos membres auraient tendance à consulter. Partant de l’idée que nous recevons souvent des demandes de “directions” à propos des spécificités de chaque organisme ou pour savoir qui peut offrir des formations, nous avons créé un outil qui s’appelle “l’Organigramme des milieux LGBTQIA2+ québécois”. Le concept est simple: à partir de qui vous êtes ou ce que vous cherchez, l’outil vous dirige à travers un labyrinthe de questions qui permet de déterminer vos besoins et les ressources qui vous sont offertes, toutes numérotées. Les organismes et institutions pertinentes sont ensuite listées afin de permettre à toutes et tous de trouver chaussure à leur pied.

DISCOURS DE FERMETURE DU COLLOQUE « DIVERSITÉ SEXUELLE ET DE GENRE EN RURALITÉ DANS LE HAUT-SAINTFRANÇOIS », LINGWICK. (21 OCTOBRE 2016)

À

l’occasion du colloque “Diversité sexuelle et de genre en ruralité dans le Haut-SaintFrançois”, nous avons pu interpeller des élus des municipalités environnantes lors d’un discours qui a mis la puce à l’oreille de plusieurs actrices et acteurs important.e.s du HSF. Le colloque s’adressait aux intervenant.e.s des milieux scolaires, communautaires et des services sociaux du Haut-Saint-François, et avait pour objectif de mieux faire connaître les réalités des personnes LGBTQ en ruralité et d’améliorer les pratiques d’interventions.


Rapport annuel 2015-2016

Montréal

“ POURQUOI S’ÉTIQUETTER? ” CONFÉRENCE AU GRIS MONTRÉAL (15 MARS 2017)

L

e GRIS Montréal a choisi de dédier une de leurs séance de formation continue aux “étiquettes”, donc d’essayer de voir quelles sont les étiquettes utilisées et pourquoi on les utilise.

Le CQ-LGBT a donc été invité à titre d’expert, pour expliquer à ses membres et bénévoles pourquoi c’est encore pertinent, en 2017, de se donner une étiquette relativement à sa sexualité.

13


Rapport annuel 2016-2017

Participation aux consultations du Ministère de l’Éducation sur la réussite scolaire (1er et 2 décembre 2016)

Participation à la consultation de Condition féminine Canada sur la violence basée sur le genre (24 août 2016)

Participation au lancement de la “Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 20162021” du Secrétariat à la Condition féminine

Rencontres politiques avec des député.e.s du Parti Libéral, du Parti Québécois, de la CAQ et de Québec Solidaire à l’Assemblée nationale, organisées par le RQ-ACA.

14


Participation aux deux consultations du Ministère de la Justice et du Bureau de lutte contre l’homophobie, à Montréal et à Québec, en prévision du nouveau plan d’action de lutte contre l’homophobie et la transphobie 20172022 (14 et 21 juin 2016)

POLITIQUE Rencontre avec Mme Kim Beaudoin, attachée politique de Stéphanie Vallée, concernant la réforme du droit familial (4 avril 2016) Participation à la consultation sur la maltraitance faite aux personnes ainées, à Québec. (10 mai 2016) Rencontre avec Mme Manon Massé à propos du futur du Centre communautaire LGBTQ+ (22 août 2016) Rencontre avec Mme Stéphanie Vallée, Ministre de la Justice et responsable de la lutte contre l’homophobie et la transphobie.

LA REPRÉSENTATION En tant que regroupement, le CQ-LGBT représente d’abord ses membres, dont la

ORGANISATIONS PARAPUBLIQUES

majorité sont des organismes ayant une mission qui touche les personnes LGBT. Il se veut rassembleur et cherche à assurer le rayonnement des initiatives de ses membres, que ce soit

Rencontre avec la Commission scolaire de la région de Sherbrooke à propos de la gestion de la diversité sexuelle et de genre. (13 juin 2016)

au niveau du militantisme, de la créativité, de la sensibilisation ou de la formation.

Rencontre avec des chercheurs de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse sur les enjeux LGBTQ+ actuels (2 mai 2016) Colloque de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (17 mai 2016) Consultation de la Commission canadienne des droits de la personne sur les impacts de la discrimination basée sur l’identité et l’expression de genre (16 juillet 2016) Participation aux Assises “Ensemble pour l’égalité entre les femmes et les hommes” du Secrétariat à la Condition féminine” (23 juin 2016)

15


13è

16 C’est d’une main de maître que le Gala a été piloté par Véronique Marcotte, recrutée grâce à l’agence Virtuoze, qui est venue accoler une toute nouvelle vision à cette grande tradition. Avec Steve Bastien comme animateur d’expérience et Frede Rioux comme nouvelle recrue, nous avons eu énormément de plaisir à monter un spectacle alliant les coutumes et l’inédit.

Présenté une fois de plus en collaboration avec la Banque Nationale, ce sont plus de 350 convives qui ont assisté à l’édition 2016 du Gala Arc-en-Ciel du CQ-LGBT, dans le magnifique Théâtre de l’Olympia (nouvellement rénové, d’ailleurs!). Nous étions fières et fiers de leur faire vivre une soirée et une expérience renouvelée, basée sur l’expertise qui avait été bâtie au CQ-LGBT depuis 12 ans, mais qui se voulait aussi le reflet des changements vécus par l’organisme durant les deux dernières années.


è L

e Gala 2016 a beaucoup tourné autour de la présence de Jóhanna Sigurðardóttir ex-première ministre d’Islande et première cheffe d’État ouvertement gaie dans le monde, à qui nous avons remis le Grand Prix du CQLGBT. Sa conjointe, Jónína Leósdóttir, était également présente. Une des manières dont nous avons souligné sa présence a été de faire faire sur scène une toile

17

géante d’Ariane Blais, artiste-peintre, qui effectuait pour nous un de ses fameux “scans”, un portrait abstrait inspiré par la grande dame. Nous avons eu la chance d’avoir des collaboratrices et des collaborateurs hors-pair, comme à chaque année. Parmi celles-ci et ceux-ci, nos DJs Maxine et JP ont su nous transporter dans une ambiance étincellante.


D

ès le départ, Marie-Pier Boisvert a donné le coup d’envoi avec un discours senti, suivie de Mme Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et responsable de la lutte à l’homophobie. Nous avons également pu entendre M. Patrick Desmarais, conseiller finances personnelles et petites entreprises à la Banque Nationale et président du comité IDÉO, et voir un aperçu du film Pays de Chloé Robichaud suivi d’un beau discours de cette dernière.

N

ous avons ensuite eu la chance d’assister à de magnifiques performances de Jean-Paul Daoust, Queen Ka, et de Nini Marcelle et Pascale Montreuil, entrecoupées de remises de prix fortes en émotions - comme on les aime!

Étaient également présents monsieur Richard Bergeron, conseiller de ville du district St-Jacques de l’arrondissement Ville-Marie et représentant du Maire, mesdames Hélène Laverdière, députée de Laurier-Sainte-Marie, Manon Massé, députée de Sainte-Marie--SaintJacques, et Mme Karine Boivin-Roy, conseillère de ville, district Louis-Riel de l’arrondissement de Mercier--Hochelaga-Maisonneuve et représentante du Maire.

À

part les prix d’excellence remis par le jury - dont le premier prix remis à une communauté autochtone de toute l’histoire du Gala Arcen-ciel - nous avons honoré une grande pionnière de la communauté LGBT montréalaise, Mme Miriam Green, fondatrice du “Gay Services Project” en 1975. La soirée s’est terminée par deux grandes performances: d’abord, le discours de Mme Jóhanna Sigurðardóttir, qui nous a transporté dans son pays le temps de quelques minutes pour nous faire comprendre le contexte dans lequel elle a été élue, et les changements qui ont eu cours sous son règne. Nous avons ensuite assisté à un spectacle de la grande Martine StClair, qui a clôturé la soirée.

Ci-contre Projet par excellence L’Astérisk

LES LAURÉAT.E.S

Projet par excellence | L’Astérisk

Bénévole par excellence

Prix Honoris | Miriam Green Prix Iris-Média | Michel Girouard

Séré Beauchesne-Lévesque

Initiative par excellence

Comité autogéré “Diversité, genres et sexualités” du Forum Social Mondial

Partenaire / Allié.e par excellence

Communauté algonquine de Pikogan Abitibiwinnik

18

Médaille de l’Assemblée Nationale Françoise Susset

Bourse Heffernan-Greenbaum Jade Almeida

Bourse Dorais-Ryan Maxime Faddoul

En médaillon, Jóhanna Sigurðardóttir, ancienne première ministre d’Islande, Grand Prix du CQ-LGBT.


Rapport annuel 2015-2016

MALTRAITANCE DES AÎNÉ.E.S

L’ACTION POLITIQUE

NON PARTISANE PLAN DE REVENDICATION TRANS Le comité trans, après l’adoption du projet de loi 103, a jugé nécessaire de faire une mise à jour du premier Plan de revendications trans, daté de 2012. Après plusieurs rencontres de concertation avec les expert.e.s dans chacune des sections - santé, travail, immigration, justice, famille, éducation et sécurité publique - nous avons colligé un ensemble de revendications qui tiennent compte de l’évolution de la société québécoise Le document final et du milieu communautaire oeuest donc à la fois: vrant auprès des personnes trans.

- Un état des lieux vis-à-vis de ce qui existe déjà pour Nous estimons que si les mesures les personnes trans et présentées dans ce document sont non-binaires

mises en application rapidement, de nombreuses personnes trans et non -binaires pourront évoluer dans un environnement où elles ne sont pas seulement tolérées, mais accueillies avec tout le respect qui leur est - Une liste de recommandû dans l’ensemble de la société où dations et de revendicaelles ont élu domicile. Nous avons tions découlant de ces constats remis le Plan dans les mains de Mme Stéphanie Vallée, ministre de la Justice, et nous veillerons à ce que des chantiers soient mis en place au cours de l’année 2017-2018 pour son application.

- Un rapport sur les besoins des personnes trans et non-binaires, basé sur leurs expériences

Nous avons participé aux travaux du plan de lutte contre la maltraitance faite aux aîné.e.s en présentant le mémoire de la Chaire de recherche sur l’homophobie ainsi que nos propres constats lors de la consultation du Secrétariat aux aîné.e.s du Ministère de la Famille. Ça a été l’occasion de souligner la nécessité de promouvoir une culture de bientraitance des aîné.e.s LGBT au sein des milieux résidentiels et de proposer une meilleure prise en compte de la « famille choisie » dans les stratégies de dépistage de la maltraitance envers les aîné.e.s LGBT. CONSULTATION DES GROUPES LGBT EN VUE D’ADAPTER CERTAINS OUTILS D’INFORMATION ET DE SENSIBILISATION POUR LES VICTIMES D’AGRESSION SEXUELLE AUX RÉALITÉS LGBT

Dans le cadre de la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021, le Secrétariat à la condition féminine (SCF) a, pour la première fois de son histoire, inclus un volet portant exclusivement sur la communauté LGBT. En effet, malgré les connaissances acquises au fil des ans sur la problématique des violences sexuelles, des zones d’ombres persistent lorsqu’il est question des communautés LGBT. C’est ainsi que le Conseil québécois LGBT s’est vu confier le mandat de consulter le milieu communautaire LGBT sur ce sujet, plus spécifiquement. Cette consultation comprend trois objectifs:

19

Faire le point sur les outils utilisés et/ou créés par les organismes communautaires pour prévenir, sensibiliser et agir en matière de violences sexuelles. Faire connaitre les besoins des organismes communautaires LGBT quant à l’information et à la formation en matière de violences sexuelles. Quelles ressources sont disponibles et quelles ressources sont manquantes ? Établir les balises pour une future campagne de sensibilisation sur les violences sexuelles tournée vers la communauté LGBT : messages à véhiculer, lieux de diffusion à privilégier, Cette consultation se meilleurs moyens pour diffu- tiendra pendant l’été 2017 et nous produirons un ser les messages, etc.

rapport à l’automne.

19


LA

MOBILISATION Le Conseil agit à titre de porte-parole et d’interlocuteur privilégié auprès des instances décisionnelles, tant politiques que sociales, relativement à la qualité et aux conditions de vie des personnes LGBT et de leurs communautés.

20

APPUI AU PROJET DE LOI C-16 LETTRES AUX SÉNATRICES ET SÉNATEURS

E

n collaboration avec plusieurs organismes LGBT nationaux, le CQ-LGBT a co-rédigé une lettre demandant aux sénatrices et aux sénateurs d’appuyer le projet de loi C-16, qui modifierait la Loi canadienne sur les droits de la personne pour inclure l’expression de genre et l’identité de genre. Nous avons ensuite envoyé massivement la lettre aux sénatrices et sénateurs, et nous avons fait co-signer la lettre par un nombre record de représentant.e.s d’organismes LGBT pour la publier dans Le Devoir. Le projet de loi C-16 est actuellement toujours en révision par le Sénat, mais il a passé plusieurs étapes législatives sans

être modifié, ce qui augure bien. Nous suivrons le dossier de près dans la prochaine année. >>> http://www.ledevoir.com/societe/actualites-ensociete/494062/un-enjeu-de-droit-de-la-personne

PRÉ-CONSULTATION SUR LE PLAN D’ACTION DE LUTTE CONTRE L’HOMOPHOBIE ET LA TRANSPHOBIE 2017-2022

A

pprenant la tenue d’une consultation du Ministère de la Justice à la mi-juin 2016 pour l’élaboration du Plan d’action de lutte contre l’homophobie et la transphobie 2017-2022, le CQ-LGBT a décidé de tenir une pré-consultation avec ses membres et divers groupes LGBT “terrain” afin de discuter de ce qu’illes voulaient voir apparaître Ces pré-consultations ont dans le plan d’action, surtout permis de mobiliser les étant donné que lors des groupes à préparer leurs consultations-mêmes, illes revendications et à avoir une auraient chacun.e un temps de voix unie auprès du MJQ. parole extrêmement limité.


TOURNÉE DES MEMBRES

D

ésirant consolider son rôle d’organisme national, le Conseil a décidé d’entreprendre, au cours de l’année, une tournée des régions. Cette idée, déjà une grande préoccupation pour le CQ-LGBT, s’est consolidée suite à des discussions avec le Réseau des lesbiennes du Québec et la Coalition des familles LGBT sur la possibilité d’aller rejoindre les gens en régions, mieux connaître leurs organismes, leurs réalités, les problématiques qu’ils rencontrent et avoir un portrait plus juste de la

situation des personnes LGBT partout dans la province. C’est ainsi que, pour la première fois de son histoire, le Conseil s’est déplacé en Abitibi-Témiscamingue, en Montérégie, en Estrie, en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Certaines régions n’ont pas encore été couvertes - elles le seront en 20172018. Les rencontres à Rouyn-Noranda et à Bonaventure ont été particulièrement fructueuses puisque nous avons pu y rencontrer une panoplie de membres des organismes, et participer à leurs activités.

MARCHE TRANS EUPHORIE DANS LE GENRE

L nous bres trans ter à

a Marche trans, tenue en marge de Fierté Montréal, a été l’occasion pour de sensibiliser nos memaux droits des personnes migrantes, et de les invise mobiliser pour la cause.

également appuyé les revendications du regroupement, et diffusé les revendications dans tous nos réseaux afin qu’elles soient connues et endossées par une grande diversité de personnes et de milieux.

Non seulement nous avons participé à la marche, mais nous avons

MOBILISATION “ENGAGEZ-VOUS POUR LE COMMUNAUTAIRE!” DU RQ-ACA

N

ous avons participé à la mobilisation de l’automne du Regroupement québécois pour l’action communautaire autonome (RQ-ACA) afin de revendiquer un rehaussement du financement pour les organismes communautaires, et en avons profité pour mobiliser nos membres au-

tour de cet enjeu. Plusieurs organismes LGBT de partout à travers la province ont répondu à l’appel, et nous avons pu nous faire entendre malgré le malheureux “timing” médiatique - la manifestation avait lieu le lendemain des élections américaines.


PRÉSENCE DANS DES COLLOQUES A « Journée de quartier », librairie l’Euguélionne ET ATELIERS A « Paternité gaie et gestation pour autrui : expériences des personnes concernées, évolutions récentes et enjeux de reconnaissance au Québec », Chaire de recherche sur l’homophobie, Université du Québec à Montréal A Colloque « Multitudes Queer », Sherbrooke A «La mémoire des droits dans les milieux communautaires: Revoir le passé pour imaginer l’avenir », Séminaire conjoint de l’équipe de recherche et d’action ÉRASME et du projet Inter-Reconnaissances, Université du Québec à Montréal A « Transidentités et médiatisation », Université du Québec à Montréal A “Mille combats pour l’égalité”, Colloque annuel sur les droits de la personne de l’Association canadienne des commissions et conseil des droits de la personne (ACCCDP) A Le militantisme LGBT intergénérationnel, Fierté au travail

A « L’accueil des personnes trans dans le milieu de la santé », Chaire de recherche sur l’homophobie, Université du Québec à Montréal A ‘’LGBT issues and women in politics’’ & ‘’Johanna and I’’, conférences de Jóhanna Sigurðardóttir, ex-première ministre d’Islande, ainsi que Jónína Leósdóttir, auteure et dramaturge présentées par la Chaire de recherche sur l’homophobie, Université du Québec à Montréal. A « Les relations intergénérationnelles LGBT », panel organisé par la Fondation émergence A « Les sujets intersexes peuvent-ils (se) penser? Les empiètements de l’injustice épistémique sur le processus de subjectivation politique des personnes intersex(ué)es », conférence de Janik Bastien-Charlebois, Université du Québec à Montréal. A Colloque “Identités LGBTQ et bispirituelles autochtones” de Femmes Autochtones du Québec A “Migrations trans, Destination Québec: Enjeux, Défis et Survie”, table ronde sur les personnes trans migrantes organisée par le collectif Euphorie dans le genre A Conférence de Rami Ayari, militant tunisien, organisée par le Centre communautaire LGBTQ+ et ALGI

PRÉSENCE DANS LA COMMUNAUTÉ A Lancement de la programmation d’Image+Nation A Lancement de la revue LSTW A Kiss-in, place Simon-Valois A Tenue d’un kiosque à la Journée de visibilité lesbienne 2016 A Discours au Cocktail d’ouverture de Massimadi A Présence au lancement de l’outil “Créer des milieux authentiques” du 519 de Toronto

A GRÈVE et manifestation avec les groupes communautaires du RQ-ACA A Dyke March A Journée communautaire et Défilé de la Fierté A Séance de signature de la Charte de bientraitance envers les aîné.e.s LGBT A Fière la fête, Sherbrooke A Cocktail Réseau IDÉO Banque Nationale A Cocktail RBC avec l’association Intégrale ÉTS – Regroupement social pour la communauté LGBTA de l’École de technologie supérieure A Gala “Oser Agir” de De Gama

Levée du drapeau Arc-en-ciel à Ottawa le 1er juin 2016 en présence du premier ministre Justin Trudeau


COMMUNICATIONS A Le Conseil québécois LGBT C H R O N I Q U E S salue le dépôt d’un projet de S O L I D A I R E M E N T loi sur l’identité de genre et VÔTRE MAGAZINE FUGUES l’expression de genre Proud to be moi-même A A Le Conseil québécois LGBT Sois libre et tais-toi A Sexer salue le dépôt du projet de l’éducation A Tombées entre loi sur les personnes trans deux chaises (hautes) AComment-taire A C’est notre job par la ministre de la Justice, A Une excuse pour vous voir Stéphanie Vallée A S’enraciner A Digérer la A Vigile en mémoire des victimes d’Orlando – Le Conseil québécois LGBT et et la Coalition montréalaise des grouSecrétariat à la condition NOUVEAU VISUEL féminine A Bureau de lutte pes jeunesse LGBT réagissent Nous avons profité du Cock- contre l’homophobie A Mi- A Gala Arc-en-Ciel 2016 – tail communautaire, organisé nistère de la Justice A ConLe Conseil quéen collaboration avec Fierté dition féminine Canada A Commission des droits de la bécois LGBT Montréal et inscrit dans leur personne et des droits de la honore les pionprogrammation, pour procéder au lancement de notre jeunesse A Ministère de la nier.e.s et la relève Famille et des Aîné.e.s A Minouveau visuel (encadré). nistère de l’Éducation et de A Gala Arc-en-Ciel l’Enseignement supérieur 2016 Annonce des DES LIENS FORTS gagnant.e.s AVEC LES ORGANIS-

MES ÉTATIQUES

P R I N C I P A U X COMMUNIQUÉS A L’Ontario adopte une

Le Conseil a été régulièrement appelé à donner son avis dans le contexte de différentes consultations gouvernementales.

loi qui assure une reconA Le Conseil québécois LGBT applaudit les lignes naissance légale pour directrices de la CSDM re- toutes les familles latives aux enfants trans

soupe A Du plan et des jeux A Kiss-in, Kiss-out A Queerer la norme A De meilleures cibles : les dangers de la visibilité trans


Rapport annuel 2016-2017

24

PRESSE ÉCRITE

MÉDIAS

A La Presse + - Le consentement est aussi essentiel entre hommes A Le Devoir - Le projet de loi C16 - Un enjeu de droits de la personne A Daily Xtra - Feds name gay MP as ‘LGBTQ2 issues’ advisor A Montréal Campus, Conférence annulée pour « propos transphobes » A Actualités UQAM, Liberté d’expression menacée? Une journaliste de Radio-Canada mène une expérience à l’UQAM en collaboration avec la professeure Anik Meunier A L’Écho Abitibien, Le Citoyen - “Pikogan honoré pour sa lutte contre l’homophobie” A La Tribune, Des personnes trans se plaignent de mauvais services au CIUSSS de l’Estrie-CHUS A La Tribune, Une fierté record à Sherbrooke A La Presse, Fierté Montréal : Lexique LGBTQ A Ricochet, LGBT: quel sens premier? A Ricochet, Dons de sang au Canada : une politique homophobe? A Journal Métro, Don de sang chez les homosexuels A Le Devoir, Avons-nous assez pleuré Orlando? La communauté LGBTQ sent une frilosité dans les appuis après la tuerie A La Presse, Tuerie à Orlando - Réactions à Attentat à Orlando A Journal Métro, Orlando: la communauté LGBT sous le choc A La Tribune, Attentat à Orlando

1. Fière la fête, Sherbrooke 2. « Journée de quartier », librairie l’Euguélionne 3. Nouvel organigramme des milieux LGBTQAI2+ du Québec

TÉLÉVISION A Télé-Québec, Banc Public, Diversité sexuelle A Global News, LGBTQ groups say Quebec action plan against homophobia needs funding A Ici Radio-Canada Télé Estrie, Le Téléjournal A Ici Radio-Canada Télé, Corde sensible

RADIO A Ici Radio-Canada Première , Médium Large A Ici Radio-Canada Première, L’heure du monde, « Les effets de la reconnaissance du genre neutre au Canada » A Ici Radio-Canada Première, Midi info, « Le genre neutre : Ottawa songe à reconnaître qu'il y a des identités non binaires » A Ici Radio-Canada Première, Le 15-18, « LGBT : l'égalité dans le sentiment de sécurité n'est pas atteinte » A 98,5 FM, Dutrizac, « Disparition de Sainte-Marie-Saint-Jacques: Après Denis Coderre, la communauté LGBT monte aux barricades » Note. Une liste complète des apparitions dans les médias est disponible à l’URL : http://www.conseil-lgbt.ca/actions/revue-de-presse/


DIRECTIONS

STRATÉGIQUES Le Conseil québécois LGBT cherche à consolider les droits des personnes LGBT au Québec, en plus de militer pour les droits à acquérir, afin que personne ne soit laissé pour compte dans la reconnaissance des diversités sexuelles et de genres. Il revendique également leur droit à l’égalité sociale, c'est-à-dire leur droit de voir des acquis juridiques se traduire par des acquis sociaux dans la vie de tous les jours.

L

e Conseil Québécois LGBT est aujourd’hui doté d’un plan de communication solide. Son axe principal de communication, « l’interlocuteur principal de la communauté LGBT auprès des institutions politiques, le Conseil québécois LGBT représente activement les minorités des diversités sexuelles et de genre », nous permet et nous enjoint à développer les relations avec d’autres acteurs politiques que le traditionnel Ministère de la Justice ainsi que de développer des partenariats durables avec les autres acteurs de la défense des droits. En parallèle, il est également nécessaire que suite à la tournée des régions, le CQ-LGBT mette en place des outils de communication destinés à établir un dialogue permanent avec ses membres, aussi bien pour les informer que pour recueillir leurs besoins en matière de soutien logistique.

DÉVELOPPER L’IMPLICATION DANS D’AUTRES DOSSIERS GOUVERNEMENTAUX

L

es enjeux LGBT sont transversaux et beaucoup de dossiers gouvernementaux ignorent encore qu’ils touchent à la vie des personnes LGBT. IL est souhaitable de s’impliquer dans des dossiers d’autres ministères. Nous sommes déjà actifs dans divers dossiers par exemple, le nouveau programme d’éducation à la sexualité, l’accessibilité des personnes trans au réseau de la santé, ainsi que l’accompagnement des personnes LGBTQ+ migrantes - mais nos liens avec les décideuses et décideurs ne

sont pas encore aussi forts qu’ils pourraient l’être. Nos pressions politiques s’ajouteront à ce que le Bureau de lutte contre l’homophobie fait déjà avec son comité interministériel. Nous développerons également nos liens avec le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie pour faire rayonner les meilleures pratiques du Québec.

25

Assemblée Générale des membres du CQ-LGBT 22 juin 2016

DÉVELOPPER DES RELATIONS DURABLES AVEC LES AUTRES ACTEURS DE LA DÉFENSE DES DROITS

L

e CQ-LGBT doit aussi être reconnu comme interlocuteur par les autres acteurs de la défense des droits aussi bien à l’intérieur de la communauté qu’à l’extérieur de celle–ci. Nous avons de bonnes relations avec la CDPDJ, mais celles-ci doivent encore se renforcer et même devenir structurelles. Nous avons développé des contacts avec des organismes autochtones, également, et l’élection de notre directrice, Marie-Pier Boisvert, sur le CA de ILGA North America (International Lesbian, Gay, Trans and Intersex Association) créera plusieurs liens importants avec des organismes à l’extérieur du Québec. D’autres acteurs importants doivent également être identifiés.

23


FORUM INTERRÉGIONAL SUR LES ENJEUX COMMUNAUTAIRES LGBTQ+ (27 ET 28 OCTOBRE 2017) Le “Forum interrégional sur les enjeux communautaires LGBTQ+” (FIREC), a pour objectif de permettre aux organismes en région qui sont investis dans la lutte à l’homophobie et à la transphobie de discuter des défis auxquels ils font face, afin de permettre l’élaboration de recommandations pour assurer la pérennité de leurs organismes, la création de nouveaux organismes ou les arrimages entre les organismes existants

PROJETS EN COURS

CONSULTATION DES GROUPES LGBT SUR LEURS BESOINS ET OUTILS EN MATIÈRE DE PRÉVENTION DES VIOLENCES SEXUELLES (ÉTÉ-AUTOMNE 2017)

L

e projet « Consultation des groupes LGBT du Québec dans le cadre de la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles » est réalisé dans le but de connaître les besoins des organismes communautaires LGBT en matière de services aux victimes d’agressions sexuelles et d’éventuellement créer des outils adaptés à ces besoins.

ENJEUX TRANS ET INTERSEXES

A

près l’adoption du projet du loi 103, nous nous sommes tout de suite mis au travail pour les droits qui restent à acquérir. Nous travaillons avec deux comités spécifiques, un pour les droits des personnes trans migrantes et un pour les droits des personnes intersexes, afin de créer un mouvement social par et pour les personnes concernées dans la lutte pour leurs droits. Nous travaillons également sur les droits des parents trans et sur la préservation de la fertilité des personnes trans.

LA CAMPAGNE 2017

L

a campagne d’éducation populaire annuelle 2016 a été faite sur un thème choisi par un comité de jeunes. Cette nouvelle façon de procéder a donné lieu à une campagne que les publics cibles se sont appropriées beaucoup plus facilement. Nous connaissions déjà le pouvoir de la consultation mais celle-ci s’est avérée particulièrement probante. En 2017 aussi une consultation sera faite auprès des publics cibles de façon à créer une campagne des plus percutantes.

22

LE GALA ARC-EN-CIEL

L

a formule renouvelée du Gala a connu un grand succès en 2016 avec un grand prix remis à Johanna Sigurðardóttir. Ce succès nous a permis de mettre sur pied un Gala Arc-enciel qui aura lieu à Québec le 28 octobre prochain. Le grand défi reste d’en faire un gala profitable et de développer la présence de nouveaux commanditaires tout en fidélisant les anciens.

LE PLAN D’ACTION GOUVERNEMENTAL DE LUTTE CONTRE L’HOMOPHOBIE ET LA TRANSPHOBIE 2017-2022

A

vec la sortie en mai 2017 du nouveau Plan d’action de lutte contre l’homophobie et la transphobie, le Conseil québécois LGBT sera consulté sous peu sur la nouvelle mouture du Comité consultatif du Bureau de lutte contre l’homophobie, et sur les divers chantiers qui seront lancés dans le cadre de ce Plan. Nous suivrons également les possibles prises en charge des revendications tirées de notre document “Politiques transversales - revendications pour un Québec trans-inclusif”.


PARTENAIRES ET MEMBRES PARTENAIRES GALA Grands partenaires

Coprésentateur

Cabinet du Premier Ministre MANON

Partenaires majeurs

Partenaires

MASSÉ

Collaborateurs

Sodexo Canada FSSS - Comité LGBT Allié-e-s Parlementaires

STÉPHANE BILLETTE, Député de Huntingdon, LUCIE CHARLEBOIS, Députée de Soulanges, Ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, MARTIN COITEUX, Ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Ministre de la Sécurité publique, PHILIPPE COUILLARD, Député de Roberval, Premier ministre du Québec, RITA LC DE SANTIS, Députée de Bourassa-Sauvé, Ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques, SYLVAIN GAUDREAULT, Député de Jonquière, AMIR KHADIR, Député de Mercier, DIANE LAMARRE, Députée de Taillon, AGNÈS MALTAIS, Députée de Taschereau, MANON MASSÉ, Députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, RICHARD MERLINI, Député de La Prairie, MARC H. PLANTE, Député de Maskinongé, CAROLE POIRIER, Députée de Hochelaga-Maisonneuve, LISE THÉRIAULT, Députée d’Anjou-Louis-Riel, Vice-première ministre du Québec, Ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, Ministre responsable de la Condition féminine, STÉPHANIE VALLÉE, Députée de Gatineau, Ministre de la Justice, Procureure générale du Québec, Ministre responsable de la lutte à l’homophobie.

PARTENAIRES CAMPAGNE Partenaires

Partenaires majeurs

MEMBRES DU CQ-LGBT OSBL

Chaudière-Appalaches

Estrie

Mauricie Centre-du-Québec

Montréal

Québec

Amis

Mémoire du SPECS-CSN dans le cadre des consultations sur l’enseignement supérieur du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec Préparé par les membres du comité exécutif du SPECS-CSN, en collaboration avec le comité École et société du SPECS-CSN 25 octobre 2016

23


intersexe gai QUEER aromantique femme cisgenre e m ê GARS m i o M LESBIENNE fluide avec androgyne asexuel.le bispirituel.le TÉ! FIERTRANSGENRE de genre BISPIRITUEL.LE non

binaire

TRANSGENRE

D E G E N RE C R É AT I F

n e u t r e en questionnement HOMME au altersexuel.le F I L L E androgyne genre variant HOMOSEXUEL.LE

trans

BISEXUEL

asexuel.le D E G E N R E C R É AT I F

INTERSEX

queer

F L U I D E ALTERSEXUEL.LE Conseil québécois LGBT

femme q u e e r g a i

TRANSGENRE androgyne

FILLE

C.P. 182, succursale C Montréal (Québec) H2L 4K1

info@conseil-lgbt.ca

allo- homosexuel.le sexuel.le grissexuel.le

GAi

EN MATIÈRE DE lesbienne c i s g e n re DÉFENSE DES DROITS

ASEXUEL.LE transexuel.le DES PERSONNES

DEMISEXUEL.LE fluide femme

androgyne LESBIENNES, GAIES, BISEXUELLES ET TRANS

D’ICI. n o n pan- TRANSGENRE

binaire sexuel.le aromantique non au h o m o s e x u e l . l e conseil-lgbt.ca binaire genre variant de genre n e uDt@cqlgbt t r e 514 759-6844

Profile for Happy Banana

Conseil Québécois LGBT - Rapport annuel 2016-2017  

Rapport annuel 2016-2017 du Conseil Québécois LGBT. Design graphique : Happy Banana

Conseil Québécois LGBT - Rapport annuel 2016-2017  

Rapport annuel 2016-2017 du Conseil Québécois LGBT. Design graphique : Happy Banana

Advertisement