Issuu on Google+

Sitiz happy

Le Mans Numéro 27 • Printemps 2014

Nouveau

Rendez-vous pour les 0-13 ans

Must

La recette d’Olivier Boussard

E

nvie de nature

Découverte

Abigail Lemêle François Lalo L’Artothèque Cesarini

Rencontres • Shopping • Bien-être • Beauté • Saveurs


LE TALON ROUGE Passage du Commerce (place de la République)

Le Mans

Tél : 02 43 28 89 77 Tommy Hilfiger Hogl Brunate Pertini Sebago Paraboot •


Edito

Sitiz happy

ha

Si

p-

14, rue Auvray •72000 Le Mans Tél : 06 26 89 45 23

Rédacteur en Chef : Philippe Laville Rédaction : Laure de Peyrouze, Luce Bonaventure, Sophie Berteloot, JeanCharles Lévy, Natacha de Lorenci.

© D.R.

happy Sitiz Le Mans est édité par happy Crazy Editions •Siège social : 14, rue Auvray • 72000 Le Mans

PUBLICITÉ

Au journal : 06 26 89 45 23 La reproduction des textes, dessins et photos publiés dans ce numéro est la propriété exclusive de happy Sitiz qui se réserve tous droits de reproduction et de traduction dans le monde entier. Photographe : Justin Sicard Photo couverture : Shutterstock Valeur de ce magazine : 0,50 e Distribution : effectué directement par happy Sitiz par portage dans certains magasins et enseignes du Mans et dans quartiers ciblés.

Impression : ITF (Mulsanne) RCS Le Mans 500 564 240 ISSN : en cours Dépôt légal : à parution Directeur de publication : Philippe Laville

27 Découvertes 14 Abigail Lemêle 18 Cesarini 20 François Lalo 26 L’Artothèque

Rendez-vous Optiz 4 Happiz 6 Shoppiz 12 Sortiz 16 Enviz 24 Gourmandiz 28 happyroscope 30

Cultiver son jardin

Q

Nul besoin de parcourir le monde pour s’émer-

veiller. Les plus jolies découvertes sont souvent au

coin de la rue. Dans ce numéro printanier, happy Sitiz

a une nouvelle fois rencontré des gens qui osent, se lancent

et cultivent un autre jardin. Changement de saison, changement de décor, nous vous offrons également un nouveau rendez-vous pour les familles : Les 4 jeudis. Un terrain de jeux où il fait bon se dégourdir, se divertir. Amusez-vous et bonne lecture.

Philippe Laville

Numéro 27 Envie de réagir à nos sujets, de nous contacter ? Rejoignez happy Sitiz sur Facebook sur notre site www.happy-sitiz.fr ou contacter notre rédacteur en chef à phil.laville@gmail.com

happy Sitiz remercie tous les annonceurs présents dans ce numéro


Sitiz

Š Damien Chatillon


Optiz

Spartacus MMArena. Les Caïmans 72 rentrent dans la fosse aux lions. Gladiateurs du futur, ils ont fait le spectacle devant près de 3 000 spectateurs.

www.happy-sitiz.fr


Happiz Philippe Corneille

Rencontres Sitiz © Justin Sicard / happy Sitiz

© Justin Sicard / happy Sitiz

Marie Cocotte

© Justin Sicard / happy Sitiz

« Un jour, j’ai créé un sac pour la petite fille d’une amie. Le voyant, ma fille m’en a demandé un pour ses enfants. Et puis ses copines ont fait de même... » L’été 2012, Marie Cocotte est donc officiellement née. « Je fais aussi des sacs pour femmes à la demande. J’adore la finition, aller dans le détail. Les gens y sont sensibles. » Ses articles Liberty ou Emilie Chic côtoient tout l’univers des bambins de 0 à 6 ans : linge et accessoires pour bébé... Marie-Paule Brûlon a plus d’un tour dans sa cocotte. Un vraie fée du cousu-main !

La crêpe royale Originaire de Brette-Les-Pins, Philippe Corneille, ancien boulanger, a repris depuis deux ans maintenant La Crêperie Sarazine, rue de Paris. « Je voulais arrêter les cadences infernales liées au métier de la boulangerie, explique le crêpier. L’idée de reprendre un établissement comme celui-ci m’est apparue comme une bonne solution : je restais dans un métier proche de ce que je connaissais.» Ouvert le midi du mardi au samedi et le soir le vendredi et le samedi, La Crêperie Sarazine souffre malgré tout d’un manque de passage : « comme les autres commerçants de la rue, j’ai une clientèle d’habitués. Et pourtant, à deux pas, place de la Répu-

blique, il y a beaucoup d’activité. Je pourrais faire venir plus de monde. » En cette période électorale, Philippe a trouvé une idée originale pour attirer les regards vers sa crêperie : « J’ai changé ma déco et ma carte. A présent, j’expose sur les murs les photos de 24 portraits d’anciens maires du Mans. Avec la possbilité d’avoir la liste des 48 maires depuis 1789 pour mieux les connaître. » Certaines de ses galettes ont ainsi été rebaptisées. On y trouve la Paul Ligneul, l’Olivier Heuzé ou encore la Félix Geneslay. De quoi réapprendre l’histoire du Mans tout en dégustant une bonne galette. Une initiative qui gagnera tous les suffrages... à l’unanimité ! •

Institut Au Natur’Elle

Stéphane Gontard

Esthéticienne depuis 2011, Aline Lepage a repris, rue d’Alger, le salon d’esthétique Profil. « Je recherchais une affaire déjà installée. Ce qui a fait la différence, c’est ici l’utilisation de la marque Sothys dont je connais et maîtrise très bien les produits. » L’enseigne devenue Institut Au Natur’elle, Aline Lepage ouvre désormais du lundi au samedi. Un petit plus : « on peut venir maintenant avec ou sans rendez-vous. » Un atout non négligeable pour l’accueil de sa clientèle.

Alors que la France pleure sa fabrication nationale, regardant sa production manufacturée et son savoir-faire filer à l’étranger, des enseignes résistent. Et de belles manières ! Basé à Gorron dans la Mayenne, le chausseur Stéphane Gontard est de ces “irrésistibles Gaulois“. Au Mans, la boutique (parmi les 13 que comptent la marque en France) a fait peau neuve. Dans un style plus épuré, elle expose à présent ses modèles homme et femme 100% français. Le pied ! © Justin Sicard / happy Sitiz

Sitiz happy

6


il avr 2 1 uise o L right iage W r l a l M E ez A

ENU r ch e T s s E a P R UNas chère) E V U p ES TRO (CHIC et R U USS C A A H UN S DES C


Happiz Rencontres Sitiz

Frédéric Troisème

© Justin Sicard / happy Sitiz

© Justin Sicard / happy Sitiz

Studio Le Mans Informatique

© Justin Sicard / happy Sitiz

Nicolas Moriceau est sorti de l’ombre. Situé depuis sa naissance en novembre 2011 au fond d’une impasse, rue Coëffort, son centre de dépannage (pour portables, tablettes et ordinateurs) a désormais pignon sur rue, avenue du Général Leclerc. Spécialisé dans la réparation d’iPhone, iPod et iPad, « on dépanne le plus souvent sous le regard des clients », Studio Le Mans Informatique s’attaque à tous les pépins que votre téléphone peut rencontrer : casse, boutons défectueux, soudure endommagée... Avec toujours une solution à la clé.

Gant Woman Cela fera bientôt quatre ans que Cécile Langevin décline la marque Gant pour les femmes, rue Saint-Martin. « Gant Woman est au départ une marque américaine de sportswear. Mais depuis son rachat par des Suédois, les collections se féminisent de plus en plus. Dans la recherche des matières notamment.» Fabriqués uniquement en Europe, Gant joue aussi sur la qualité de ses vêtements où le marine est la couleur reine.

Sitiz happy

Le souffle du vitrail Il y a dans la vie des parcours inattendus, des chemins empruntés que l’on n’aurait eu du mal à imaginer : « jamais je n’aurais pensé que je serais un jour maître verrier », avoue Frédéric Troisième, installé Grande rue, en plein cœur de la Cité Plantagenêt. Un temps infographiste en Espagne, ce natif d’Eure-et-Loire se réveille un matin “transformé“ : « il y avait comme une voix qui me soufflait le mot vitrail. » Une discussion, le jour

pensable. » Ce cursus acquis, il travaille pendant cinq ans dans un atelier de verrerie mondialement reconnue. « Puis j’ai décidé d’avoir ma propre affaire, de suivre ma route. » Pendant un moment, il s’installe à Epernon, sa ville natale : « en face de l’église. C’était un peu ma cathédrale à moi », sourit-il. Jusqu’à pousser son parcours dans la cité Plangenêt : « j’ai l’esprit très médiéval. Je me sens investi par cette époque. En se baladant

« Ancrés depuis toujours en moi » même, avec une collègue de travail et 48 heures plus tard, Frédéric débute une formation de six mois à Girone, sous la tutelle d’un maître verrier. « Dès que j’ai fait les premiers gestes, c’est comme s’ils avaient été ancrés depuis toujours en moi. » Revenu en France, il suit une formation au Greta de Chartes. « J’y ai reproduit un vitrail de la cathédrale. J’ai aussi appris la peinture sur verre, complément indis-

8

dans le Vieux-Mans, mon frère a eu connaissance de cette échoppe. Il ma dit : c’est pour toi. » Dans le fond de son atelier, trône une superbe rosace : « une réplique de Saint-Eustache avec la technique utilisée au XIIe siècle. » Affable, passionné, Frédéric pourrait parler des heures de son métier et de ses œuvres, créations modernes ou plus classiques, empruntes d’histoire et parfois de spiritualité. •


Happiz L

Deux événements happy Sitiz ! 18 et 19 mai 2014

Nouveau !

1 happy Jardi ! er

Farfadet Dans un petit atelier au creux d’une forêt enchanteresse, tout proche de Château-L’Hermitage, Pétronille change sans cesse d’apparence. © Ju Fée du Joli

Après ses happy Week-end (le prochain aura lieu aux Souris Vertes les 21 et 22 juin prochains et son happy Christmas Market, happy Sitiz lance un troisième rendez-vous : le happy Jardi. En partenariat avec la boutique Jardimob, installée dans la vieille ville cénomane. Programmé le week-end des 17 et 18 mai prochains, ce rendez-vous bucolique regroupera dans le Jardin de la Surveillance, cité Plantagenêt (accès rue du Petit Saint-Pierre) des créateurs, des artisans et des boutiques dans le domaine de la décoration et du mobilier (intérieur et extérieur), des producteurs et des métiers de bouche, ainsi que des créateurs de la mouvance écolo, bio et développement durable. Rencontres inédites et moment privilégié dans l’un des plus beaux jardins du Vieux-Mans.

Ju Fée du Joli

21 et 22 juin 2014

3e happy Week-end !

Un mois et quelques jours après son premier happy Jardi, happy Sitiz vous invite à son traditionnel happy Week-end. Là encore sur deux jours, votre magazine va réunir la “famille“ happy Sitiz. Créateurs de bijoux, de vêtements, d’objets de décoration, artisans dans la patine ou le mobilier recyclé, diffuseurs de douces saveurs et de sensations culinaires... Un week-end très happy où vous pourrez vous détendre et flâner aux Souris Vertes, rue Gougeard. Elles réouvriront exceptionnellement leur cour et leur jardin à cette occasion. Le temps de (re)découvrir les exposants que vous appréciez, ainsi que de nouveaux talents. Mille et une occasions de vous faire plaisir.

9

www.happy-sitiz.fr


Happiz Rencontres Sitiz

Dominique Bedot

© Justin Sicard / happy Sitiz

© Justin Sicard / happy Sitiz

Au Jardin d’Eden

© Justin Sicard / happy Sitiz

18 ans fleuriste à Yvré-L’Evêque, 20 ans l’année prochaine en haut de la rue Nationale, Chantal Vidie en a fait des bouquets ! Après près de 40 ans de métier, une passion toujours intacte : « Pour toutes les fleurs, à toute les saisons. En ce moment, c’est le retour des bulbes, des jonquilles, des jacinthes... » Au Jardin d’Eden, ses “protégées“ proviennent d’Allonnes, d’Angers ou des Pays-Bas. « Même si, à présent, pour des soucis de circulation, le 35 tonnes qui venait nous livrer auparavant ne pénètre plus dans le centre ville du Mans », confie-t-elle amusée.

Drouet Chausseur Depuis 2009, la boutique de Sébastien Drouet, rue de l’Etoile, décline élégamment la chaussure :« aujourd’hui, nous proposons du haut de gamme à des prix modérés. De la chaussure habillée pour homme comme Kenzo Takada, Profession Bottier ou Paco Milan. Mais aussi, depuis deux ans, des chaussures pour femme. Avec des marques comme Liu Jo, Bruno Premi ou encore Perlato. » Une bonne adresse pour habiller vos pieds pour de belles occasions !

Sitiz happy

Polar, histoire & Co A Paris, Dominique Bedot a fait mille métiers. En vacances dans l’Orne, il décide de quitter la vie francilienne pour s’y installer. Amoureux des livres, « depuis toujours, j’adore faire les marchés parisiens ou aller débusquer ici et là des ouvrages à bas prix », il devient naturellement bouquiniste et commence d’abord à faire les marchés au sud de la Basse-Normandie : Alençon, Flers, Falaise... Quelques années plus tard, Dominique vient s’installer place des Jacobins au Mans. Depuis, il n’a plus quitté cette place : « j’adore cette ambiance. Les gens qui viennent faire leurs courses, les conversations, jusqu’à l’échange et l’entente avec les autres étalagistes. »

La dolce vita. Enfin presque. « Avec le réaménagement de la place et notre transfert au pied du nouveau théâtre, j’ai perdu énormément de clients, donc de chiffre d’affaires. » Pour ce libraire, il fallait réagir : « j’envisagais depuis un moment de souffler un peu en prenant une boutique. Déballer et remballer à chaque marché deux tonnes de bouquins, cela use ! » Aujourd’hui, Dominique a donc sa Bouquinerie, rue des Ponts-Neufs. Un endroit tranquille où sont présentés, par thème, plus de 3 000 ouvrages : « chaque livre est soigneusement remis à neuf, les tranches refaites. » On a d’ailleurs du mal à croire que pour certains, ils sont d’occasion...•

Galerie K Rue Victor Bonhommet, l’équipe de Kamaléon est revenue à ses “premières amours“. Après avoir invité la K Boutique dans la première partie de son agence d’architecture d’intérieur, le lieu héberge à présent la Galerie K. « Le principe est d’accueillir pendant un mois un artiste, de reprendre son souffle durant quinze jours puis de recommencer », précise Pascal Carde. Jusqu’au 7 avril, Tian habille cet espace de ses superbes toiles. Ce sera ensuite au tour des artistes conceptuels de Polaroil, puis d’Emeric Maussion de faire vivre la galerie.

10

© Justin Sicard / happy Sitiz


-20% sur présentation de ce coupon*

Salon de thé, Petite restauration, Epicerie fine et Décoration

La délicatesse du palais dans un écrin d’exception Thé Fauchon Café Nespresso Jus de fruit Alain Milliat

o

Champagne Ruinart Pain Lionel Poilâne Boutique Fauchon

2 bis, Rue Marchande (1er étage) 72000 Le Mans - Tél. 02 72 16 61 37 lebaccara@sfr.fr

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h à 19h

CÉSARINI Créateurs d’Idées

3, rue Sarrazin, 72000 Le Mans

02 43 24 92 72

* Sur l’ensemble des produits en stock (sauf Baobab Collection). Offre valable jusqu’au 30 avril 2014

biance Création d’am ’intérieur Décoration d eption Mobilier d’exc


Shoppiz

Cadre laminé 40 e Alinea Bis, Le Mans

Vase transparent Nordal 19 e

Cosy Times, Le Mans

Nature et jardin Par Sophie Berteloot

Boîte râpe Zozio 18 e

La boîte à trucs, Le Mans

Nain de jardin Jolipa 10,95 ou 21,95 e

Influences, Le Mans

Mésange Hoff Interior 17,90 e La Maison de Jeanne, Le Mans

Lot de 6 papillons barettes 15 e Caractères & Cie, Le Mans

Les prix indiqués le sont à titre informatif et peuvent varier à tout moment.

Sitiz happy

12

© Photos happy Sitiz et D.R.

Mugg dessert Nordal 9 e Cosy Times, Le Mans

Oiseaux, fleurs et papillons... Et si le printemps s’invitait dans votre intérieur ?


Shoppiz

Sac Liebeskind 215 e Ambre, Le Mans

Bracelet Fluo Blue Hipanema 49 e

Agate, Le Mans

Yellow and Co Par Sophie Berteloot

Top Corco 95 e

One step, Le Mans

Pantalon Eden 95 e One step, Le Mans

Crème Divine 79 e L’Occitane-en-Provence, Le Mans

Echarpe La Fiancée du Mekong 24,90 e Artmonde, Le Mans

© Photos happy Sitiz et D.R.

Boots nubuc Pertini 169 e Le Talon Rouge, Le Mans

Canari, citron ou moutarde, le jaune s’invite et s’accorde sans fausse note.

Les prix indiqués le sont à titre informatif et peuvent varier à tout moment.

13

www.happy-sitiz.fr


D Sitiz


Sitizen Abigail Lemêle

The Aby Touch*

* La touche d’Aby

Installée en Sarthe, Abigail Lemêle a développé un imagier pour les toutpetits, application téléchargeable sur téléphones et tablettes.

D

Par Philippe Laville

Depuis un mois, son application, The Baby Touch Animaux, disponible jusqu’à présent uniquement sur iPad, est téléchargeable sur androïd (tous les téléphones et tablettes hors Apple). Bientôt, une version sera également compatible sur iPhone. Dans sa grande maison, place Artistide Briand, Abigail Lemêle a mis les bouchées doubles, depuis son arrivée au Mans, pour développer Abyiom Software, son agence de design et créations spécialisée dans les applications pour mobiles et tablettes : « auparavant, j’étais dans l’univers de l’imprimerie. Après avoir occupé un poste commercial dans l’export pour le joaillier parisien Dinh Van, j’ai aidé mon père dans une de ses usines de façonnage. J’y suis resté près de dix ans et j’ai appris à aimer ce métier, sa rigueur, toute la chaîne graphique jusqu’à l’objet fini, le livre. » La naissance de sa première fille, Lily-Rose, lui permet de couper avec le monde du travail : « j’avais décidé de me consacrer à elle pendant quelque temps avant de reprendre une activité professionnelle. » Et puis un jour, en voiture : « J’étais coincée dans les embouteillages parisiens avec Lily-Rose qui commençait à s’impatienter. Après avoir usé toutes les comptines que je connaissais, les histoires, les deux, trois livres qu’il y avait dans la voiture, je lui ai donné, en désespoir de cause, mon portable. En essayant de trouver tant bien que mal une application pour enfants qui puisse lui convenir. Pas évident… » Abigail en parle ensuite avec son mari, haut responsable informatique chez un des

leaders français de l’assurance : « on a convenu qu’il y avait un créneau à occuper. J’ai planché là-dessus. Sur la faisabilité, les enjeux. Et en mai 2012, The Baby Touch Animaux et sa version anglaise, The Baby Touch Animals, ont été acceptés par Apple dans son catalogue d’application. » « En créant cette application, j’ai voulu conserver l’appartenance au livre d’enfants. Le graphisme est simple, l’accès facile pour les tout-petits. » Le but ? « Découvrir les bruits et les noms des animaux dès l’âge de 6 mois, puis jusqu’à deux ans en apprenant d’autres mots

« Repartir sur d’autres projets notamment un jeu d’arcade » en rapport avec eux. Au final une centaine. » Avant de passer sur androïd, la version française de l’apps (comme on dit dans le jargon branché) a fédéré plus de 1 000 acheteurs, répartis au quatre coins de la planète : « Jusqu’en Australie où un prof de français à domicile pour tout-petits nous a écrit par mail pour nous donner son avis sur notre travail. » Mais, à présent, Abigail ne compte pas s’arrêter là : « une fois la version iPhone terminée, je vais partir sur un autre projet d’application : développer un jeu d’arcade tout public. » Abyiom Software n’a pas fini de nous étonner… •

© Justin Sicard / happy Sitiz

15

www.happy-sitiz.fr


Sortiz Rubrique réalisée par Luce Bonaventure

© D.R.

Tel quel

Cuivres

© D.R.

4e nuit des fanfares C’est dans la nouvelle salle L’Eolienne que revient la Nuit des Fanfares. Pour cette édition : trois orchestres. D’abord, le Redstar Orkestar, fanfare balkanique, plutôt portée sur la musique sud-américaine. Ensuite, La Fanfare Saugrenue, formation à géométrie variable, ptutôt baroque et capable de jouer tous les styles musicaux. Et enfin, La Fabric’a Mambo, un big band qui n’hésite pas à s’envoler vers toutes les musiques afro-cubaines comme la salsa, le chachacha ou le mozambique, tout en dérapant parfois vers l’afro-beat.

Kenny Barron Dave Holland Duo Attention monstres sacrés ! Compagnon pour l’un (Barron) de Miles Davis ou Stan Getz, complice pour l’autre (Holland) de Dizzy Gillespie ou Ron Carter. Quand la la contrebasse ronde et chaleureuse d’un Britannique hors pair rencontre le swing d’un paniste américain raffiné, tout à la fois endiablé. Epoustouflant...

Spectacle Le roi se meurt

© D.R.

Black Uhuru

happy

© D.R.

Didier Lockwood On ne présente plus Didier Lockwood et ses quarante ans de carrière ! Certainement le plus grand violoniste de jazz de la scène internationale, Lockwood vient au Mans pour cette 35e édition de l’Europa Jazz avec le pianiste italien Antonio Farao et le phénoménal et génial guitariste Biréli Lagrène. Une soirée exceptionnelle !

Palais des Congrès • 11 avril à 20h30

16

Créé en 1962 par Eugène Ionesco, Le roi se meurt est une ode à l’humain. Ce roi-là, c’est chacun de nous face à la fin de sa vie. Entre dénégation, révolte et résignation. Cette farce aux accents shakespeariens tente d’exorciser l’angoisse de la mort. Vaste chantier...

Théâtre Paul Scarron • 6 avril à 17h © D.R.

Sitiz

© D.R.

Jazz

Reggae

L’Oasis • 24 avril à 20h

L’Espal • 8 avril à 19h

Abbaye de l’Epau • 8 mai à 20h

L’Eolienne, Arnage • 12 avril à 20h30

Depuis sa création en 1972, le groupe - né à Kingston - a vécu plusieurs “vies“. Une première fois stoppé en 1989, puis à nouveau en 1995, le trio s’est longtemps entre-déchiré devant les tribunaux, la farce allant même jusqu’à avoir deux entités du même nom évoluant sur la scène internationale. Aujourd’hui, seul, Derrick “Duckie“ Simpson tente de perpétuer l’héritage. Après six d’absence sur le sol français, ces enfants de la liberté (Uhuru en swahili) aux nombreux hits cultes (Shine Eye Gal ou Solidarity) tentent toujours de renouer avec leur légende.

Après son succès La jeune fille et la mort, Thomas Lebrun revient avec une chorégraphie pour le jeune public, Tel quel. Ce spectacle est un hommage à la différence, l’acceptation de l’autre. Comme il est. « Regarder les gens tels qu’ils sont, se montrer tel que l’on est. » Méli-mélo de paraître et de conscience. À travers les gestes et la présence des corps, finis les diktats absurdes de l’apparence. Vive l’acceptation des différences !


-10%

n sur epcerésecontauptioon d

Conseillère Lundi au samedi 10h à 19h Jeudi 10h à 13h

350 instituts exclusivement féminins Plus de renseignements sur www.bodyminute.com

La gamme Slim’minute

Un allié de la taille pour se redessiner une silhouette

Pas toujours simple d’affiner sa silhouette, surtout quand l’activité physique et alimentaire équilibrée n’y suffisent plus. Et pourtant, des solutions existent comme celles développées par Body’minute pour donner le petit coup de pouce nécessaire. sur la cure silhouettesur 8 séances d’une heureSitiz Triple action présentation happy Le coffret Soin « Cure Silhouette » TRIPLE ACTION La solution quand on a tout essayé ! la complémentarité des composants naturels contenus dans le Gel corps minceur et dans le concentré « zone rebelles » contribue à redessiner votre taille, affiner vos hanches et cuisses et à remodeler votre ventre.

-20%

La cure silhouette Body’Minute, c’est 8 séances d’une heure permettant d’améliorer rapidement la silhouette des femmes. Elle est composée de 2 phases :

est, Slim’Minute s La gamme les produit comme tous sans paraben te, Body’minu

•Une action de palper-rouler manuel •Une phase d’enveloppement tantôt à chaud tantôt à froid Les séances seront alternées sur une période d’un mois pour un résultat optimal. La cure à chaud permet la sudation importante c’està-dire l’élimination des toxines et la perte de cm. Elle désengorge les tissus et atténue l’aspect peau d’orange. Et enfin une détente musculaire et physique grâce à la chaleur pour le bien-être. La cure à froid permet d’améliorer la circulation sanguine et lymphatique, d’éliminer les toxines et d’atténuer l’aspect “peau d’orange“.

Le lait pour le corps RAFFERMIT

Le lait corps RAFFERMIT Slim’minute contient un complexe raffermissant, Le Lipocare© System pour un effet anticapitons important pouvant aller jusqu’à 80%. Ce complexe réduit les capitons et diminue l’aspect “peau d’orange“. Un “effet velours“, une fragrance sophistiquée, un fini poudré … ce lait à la texture fondante pénètre dès son application.

Tarif abonnée : 22,30 e Tarif passage : 31,60€e

Prix non abonnée : 317,60 e€donc -79,40 e Prix abonnée : 288€e donc -57,60 e €

3 adresses

Effet anti capitons

Le Mans Centre ville 6 rue Saint-Charles 72000 Le Mans

Centre Com. Auchan ZAC du Moulin aux Moines 72650 La Chapelle-St-Aubin

La Flèche 13 rue Grollier 72200 La Flèche


Surpriz

Cesarini

Déco dell’arte Au Mans, face à l’Hôtel Concordia, un show-room de design et décoration a investi un espace de 250m2. Métamorphose.

L

Texte de Paloma Ortega • Photos Justin Sicard

La boutique Roggeli partie, avenue du Général Leclerc, un autre “Italien“, et non des moindres, vient de s’installer dans l’une des principales artères du Mans. Ce Cesarini-là ne vend pas de costumes raffinés, de chaussures élégantes ou de chemises distinguées. Non, ce Monsieur-là fait dans la décoration de luxe, l’émotion d’intérieur, la quête du beau et de la complémentarité. Installée dans l’ancien hall graphique de L’Eclat de Verre, la boutique Cesarini a métamorphosé cet endroit, longtemps porté vers les pinceaux, chevalets et autres matériels des beaux-arts : « je cherchais un lieu capable de sublimer ce que je souhaitais exposer. Je crois sincèrement que je l’ai trouvé », témoigne Valérie Mortier, la créatrice de Cesarini. Décoratrice d’intérieur depuis quelques années, la

Sitiz happy

18

jeune femme a donc investi ce show-room d’exception qu’elle recherchait avec conviction : « Cette idée a progressivement mûri. Je voyais bien, qu’au fil du temps, la majorité des mes clients, particuliers comme chefs d’entreprise, avaient besoin de toucher les matières, de voir les volumes, d’apprécier les mises en scène, de s’imbiber de perspectives et d’ambiances. Quoi de mieux que de leur offrir cet espace où je peux mettre en scène mes coups de cœur, les pièces rares que je débusque, l’association de styles… » Ainsi est né Cesarini, « un nom qui me rappelle mes origines corses et ma passion pour la mythologie », en plein cœur du Mans, une nouvelle adresse pour le beau dans la décoration et l’ameublement. Un éventail d’émotions à décliner selon ses envies.


Nous avons des créateurs qui génèrent de l’émotion

Des pièces rares

Sur deux étages, Valérie Mortier, assistée de Nathalie Reynier, sa conseillère, a donc aménagé ce double espace selon ses goûts, ses envies, son savoir-faire et ses “trouvailles“ parfois surprenantes, souvent baroques ou inédites : « On joue sur la sensibilité, les contrastes. Nous avons des créateurs comme les Italiens d’Alberta, les Français de Mise en demeure ou encore les Belges de Baobab Collection qui ne laissent personne indifférents, qui génèrent de l’émotion et qui nous permettent d’avoir des pièces rares, voire uniques. » Car au delà du beau, la vocation de Cesarini est de débusquer, d’offrir à leur clientèle, l’exceptionnel. Comme cette incroyable table : pieds blancs, surface vitrée et, à l’intérieur dans un caisson, des papillons d’un blanc maculé. « La ligne Butterfly Mix White », précise Valérie Mortier. Tout en “cachant“ avec tact et préméditation la marque du créateur. « Il faut parfois garder ses petits secrets pour surprendre, étonner. Car

«

«

notre volonté est que les personnes qui achètent une pièce rare soient sûres qu’elle ne sera retrouvera pas chez quelqu’un d’autre. » Pour trouver ces trésors “cachés“ et autres créateurs affirmés, Valérie Mortier n’hésite pas à se déplacer et à visiter les ateliers de ces entités, dans leur pays d’origine. Quitte à prendre de son temps et de son énergie : « en décembre, je suis partie dans la périphérie de Venise quatre jours pour visiter la manufacture de San Giacomo, voir comment ils travaillaient, mieux les connaître. Cela m’arrive fréquemment de m’évader de la sorte. » Quelques jours en avril, la boutique sera d’ailleurs fermée : « je pars avec mon assistante au Salon de Milan avec la ferme intention de revenir avec le plein d’idées. » Mais parfois, pas besoin d’aller très loin pour chercher le raffinement et la singularité : « vous voyez ces bouteilles d’eau. Elle sont belles, non ? Et bien, elles sont créés à deux pas. En Sarthe. Tout simplement. » Finalement, ce Cesarini-là est un vrai dénicheur de talents… • 19

www.happy-sitiz.fr


Optiz

François Lalo

Illustrations D.R.

Cosmique comics

Imprégné de culture japonaise, le jeune dessinateur manceau expose au salon de thé Takayanagi une vision du Vieux-Mans bucolique et touchante.

Sitiz happy

20


La mission de ces petits êtres : s’éclater dans la cité Plantagenêt ! 21

«

«

www.happy-sitiz.fr


Stratégiz

« Avancer unis » Les commerçants du centre ville viennent de créer Manséa, une association née pour relancer le cœur de ville. Entretien avec ses leaders.

P

Propos recueillis par Philippe Laville • Photos Justin Sicard et D.R.

Pourquoi créer une nouvelle association ? Marc Heulin (vice-président, pharmacie de Paris) : Au Mans, il y avait trop d’associations qui n’avaient pas assez de moyens, qui progressaient de façon désordonnée. Pour peser dans les décisions économiques et mieux avancer, il fallait une entité unique. Audrey Canal (vice-présidente, Body Minute) : Deux chiffres. Il y a en centre ville du Mans 650 boutiques qui générent 17 000 emplois. Il faut le faire savoir et, au délà, exister aux yeux de la clientèle. Jean-Benoît Weibel (président, Chauss’Tilou, Myrtill, Pom’K6) : Exactement. Le centre ville du Mans a besoin de rayonner. Nous voulons le repositionner comme le plus grand centre commercial à ciel ouvert du département. Manséa va servir à cela.

Sitiz happy

22

Quels vont être vos axes de travail ? A. C. : On a mis en place trois volets où l’on veut être très présents. D’abord le secteur communication et animation. Ensuite, le volet formation pour aider les commerçants et artisans du centre ville à être plus performants. Enfin, sur le plan économique, on aura la capacité de peser dans l’allégement de certaines charges et dépenses. Notamment par la mise en place d’achats groupés et de tarifs négociés avec certains partenaires récurrents de Manséa. Pourquoi ne pas avoir choisi de continuer Le Mans Côté Coeur au lieu de lancer une autre entité ? J.-B. W. : Les commerçants du Mans avaient besoin d’une gestion par eux-mêmes, pour eux-mêmes.


«

Le centre ville, le plus grand centre commercial à ciel ouvert !

A ce propos, quels seront vos premiers rendez-vous ? A. C. : Tout d’abord l’inauguration de notre association le 24 avril. Ensuite notre première présence place de la République, le 24 mai, lors de la manifestation Les boîtes bougent. M. H. : Pour être plus performants, nous allons travailler avec Thétis Belouga, une agence qui va gérer notre communication et la mise en place de nos opérations. Il va falloir trouver des rendez-vous innovants tout en conservant ceux déjà éprouvés comme celui de la rentrée septembre ou la Fashion Week (photo de gauche). Avez-vous regardé ce qui se faisait ailleurs ? J.-B. W. : Oui. Mais sans plus. Certes, on veut arriver à porter le même élan que certaines grandes villes ont réussi à mettre en place, mais sans les copier. Bien au contraire. On veut avoir notre propre projet, unique. Avec nos atouts, nos particularités. Pour montrer notre différence et être capables d’attirer, à moyen terme, des clients bien au-délà du département.

«

A. C. : Cela dit, on ne remet pas en cause les succès de Le Mans Côté Cœur et tout le travail accompli. Bien au contraire. Notre volonté est d’ailleurs de reprendre certains événements et actions mis en place avec brio. Notamment en matière de shopping.

Pour le moment, combien d’adhérents comptez-vous ? La mise en route est-elle un succès ? A. C. : A ce jour, nous avons 150 adhérents. C’est un bon début. Notre objectif est de monter rapidement à 200 et d’atteindre, dans un délai raisonnable, les 400 membres. M. H. : Ces notions d’unité et de grand nombre d’adhérents sont importantes car nous avons besoin d’être forts et unis pour travailler en concertation avec la Ville du Mans et d’autres interlocuteurs. On sent d’ailleurs chez eux une envie de concertation et de travail face à une seule entité. Cela semble prometteur. J.-B. W. : Le principe est que tout le monde pousse pour que Manséa soit l’unique représentant et animateur du centre ville. L’idée est que chaque commerçant, où qu’il soit, quel qu’il soit, ait la certitude qu’il est aussi important et soutenu que n’importe quel autre. Peu importe sa grandeur, son emplacement, son secteur d’activité et son chiffre d’affaires. Ce n’est pas un peu utopique ? J.-B. W. : Je ne pense pas. En tout cas, si j’ai accepté de prendre la présidence de Manséa, c’est pour servir avant tout et avoir une vision. Celle d’un centre ville retrouvé où les Sarthois seront fiers de se promener, de consommer et qu’ils citeront en exemple. • 23

www.happy-sitiz.fr


Enviz

a

Rubrique réalisée par Eva Wilson

d’Alexander Payne avec Bruce Dern, Will Forte Un vieil homme, persuadé qu’il a gagné le gros lot à un improbable tirage au sort par correspondance, cherche à rejoindre le Nebraska pour y recevoir son gain, à pied puisqu’il ne peut plus conduire. Un de ses deux fils se décide finalement à l’emmener. Pendant le voyage, le vieillard se blesse et l’équipée fait une étape forcée Les parages du vide dans une petite ville perdue du par Jean-Louis Aubert Nebraska qui s’avère être le Après avoir lu le recueil de poésies lieu où le père a grandi. de Michel Houellebecq, ConfiguraExceptionnel. tion du dernier rivage, Jean-Louis Aubert met huit poèmes en musique en deux jours Sortie : 7 avril 2014 et contacte l’écrivain : « pourrais-je donner (Le Pacte) des ailes à vos mots ? » Quatre ans après la sortie de Roc’Eclair, l’ancien chanteur de Téléphone revient avec cet Aubert chante Houellebecq - Les parages du vide. Saisissant. Sortie : 14 avril 2014 (Beroske Production)

happy

culture

Web Behance

ée

des sin

nde

Ba

Happylab Le laboratoire du bonheur Livre collectif happylab est une assocaition dont la vocation a pour mission de faire monter la France sur le podium des pays les plus heureux du monde ! De ce laboratoire du bonheur est sorti un livre rédigé par sept auteurs, fruit de rencontres. Véritable boîte à outils, il propose des instruments, des ingrédients, à vous de formuler votre propre élixir du bonheur. Sortie : 3 avril 2014 (Harmonie / Solar Editions)

Livre

Henri

de Yoland Moreau avec Pippo Delbono, Miss Ming, Jackie Berroyer Après Quand la mer monte, deux fois primés aux César 2005, Yolande Moreau revient avec Henri. L’histoire ? Rita, la femme d’Henri meurt subitement, laissant L’impossible ce restaurateur, cinquanmachine tenaire, d’origine itaDessin et scénario de Dardel lienne, désemparé. Et c’est Rosette, Pour sa première bande-desun “papillon blanc“ qui va lui faire sinée, Jean-Yves Dardel, ancien retrouver le goût de la vie. Jolie HEC, expert en marketing et comfable, la sensibilité toujours à munication, s’est lancé dans un ouvif, Henri fait l’éloge de la vrage de 112 pages, les différence, engendre l’esaventures étranges d’une poir. jeune Parisienne plutôt Sortie : 7 avril 2014 craquante. Grâce à une (Le Pacte) énorme machine, elle voyage dans le passé. Réalité ou manipulation ? Suspens... Sortie : courant avril 2014 (Editions Mosquito)

D DV

https://www.behance.net Petite entorse à la règle, ce n’est pas un site français ou réalisé par quelques Sarthois. Mais ce dédale-là est exceptionnel et vous propose de voyager à travers la planète pour trouver le travail de graphistes, peintres, dessinateurs, plasticiens, architectes, illustrateurs, photographes, designers, modistes... Wouah ! Que la création est belle !

Cin ém

CD

Nebraska

Sélection disponible au Mans à la FNAC, Doucet, Thuard, Bulle, Méga CGR, CGR Le Colisée, Les Cinéastes ou sur le net !


Familiz [Sorties & Loisirs des 0-13 en Sarthe]

Mais que va-t-on faire d’happy avec les petits ces jours-ci ? Une solution sitiz : les conseils des 4 Jeudis !

© D.R.

Cirque

Voltige comique

Spectacles

Victor le colosse et Kati la voltigeuse, couple dans la vie comme à la scène, nous invitent sous leur chapiteau confetti Pour le meilleur et pour le pire . Une heure durant, ces équilibristes dotés d’une bonne dose d’humour, sautent, virevoltent, se rattrapent, montent au ciel. Un spectacle du cirque Aïtal à partager dès 8 ans.

Au Pays du môme... Avec ses spectacles vivants ambulants en Pays du Mans, ce Festival s’adresse aux tout-petits. Mais pas que... Rock’n’Drôle des Kourtes Pat ou encore Zoro et Jessica l’histoire drôle et incisive d’un renardeau végétarien et d’une poulette en devenir. Originalité du festival, des temps à partager entre parents et professionnels : « Le tout-petit et le spectacle vivant » et « Lire aux tout-petits ».

Le Mans et alentours • du 2 au 25 avril

Quai Louis Blanc • du 24 avril au 2 mai

Concert © D.R.

Né il y a 5 ans, ce festival nomade en Pays du Mans est une invitation faite au jeune public autour d’une programmation de spectacles vivants. Théâtre, spectacles, concerts sont autant de propositions qui s’adressent à vos enfants selon leur âge. 31 représentations : de Boîtes, spectacle fin et inventif adapté à l’univers des tout-petits, à Mary Pirate l’aventure d’une flibustière, en passant par l’école

Rock’n roll enfantin

Cinéma

The new kids on the rock, contrairement à ce que pourrait laisser penser leur nom, compose des chansons originales en français. Le trio rock’n roll, guitare, basse, batterie, aborde les sujets de cours d’école avec une bonne dose de second degré. Un concert familial ludique et interactif à vivre dès 6 ans.

Le parfum de la carotte sous ce titre se cachent 4 courts métrages gourmands, pour les enfants à partir de 2/3 ans. Une comédie musicale ou voisine lapin et écureuil, qui pourrait bien vous donner un peu de fil à retordre à vous parents, devant la question de la cruelle “chaîne alimentaire“ de votre progéniture. Mais au final, c’est la fantaisie et l’amitié qui sont au rdv et pourquoi pas avec un ciné-goûter légèrement croquant ? © D.R.

Les Cinéastes • à partir du 23 avril

Les Saulnières • samedi 10 mai à 16h30

Rubrique réalisée avec le concours des 4 jeudis.fr

www.les4jeudis.fr • https://www.facebook.com/les4jeudis


Surpriz

L’Artothèque

Diffuseur d’ art Place d’Alger, dans le repère d’Arts et Couleurs, L’Artothèque tente de démocratiser l’art contemporain en Sarthe.

N

Texte de Natacha de Lorenci • Photos Justin Sicard

« Notre vocation, c’est avant tout de démocratiser l’art. Comme le fait une bibliothèque pour la lecture. » Charlie Louis annonce bien la couleur de L’Artothèque, créée en 2009 et émanation de l’association Arts et Couleurs, atelier d’arts plastiques qui existe depuis dix ans maintenant au Mans. « Comme les autres artothèques françaises, nous souhaitons faire sortir les œuvres d’artistes contemporains que nous exposons, pour qu’elles investissent les maisons des particuliers, les entreprises et les collectivités. » A l’initiative d’André Malraux au début des années 60, la première artothèque est inaugurée au Havre en 1961. Dans les années 1980, le Ministère de la Culture donne une nouvelle impulsion à cette pratique culturelle. Naissent donc, ici et là, sur le territoire nationale des

Sitiz happy

26

artothèques, le plus souvent liées à des collectivités. Aujourd’hui, elles sont une quarantaine répartie dans tout l’hexagone, dont une au Mans. « La singularité de la nôtre est que, comme une toute petite partie de ces bibliothèques d’art, nous ne sommes rattachés à aucune collectivité ou commune. Nous sommes indépendants. Avec toutes les difficultés que cela incombe. » Au point qu’il y a peu, l’association Arts et Couleurs s’est posée la question de savoir s’il ne fallait pas fermer une bonne fois pour toute L’Artothèque. Cette option écartée, Arts et Couleurs a donc confié à Charlie Louis le poste de responsable. Avec comme objectif de redynamiser l’endroit et de réorganiser son fonctionnement. La jeune Niçoise, ancienne élève des Beaux-arts de Reims et de l’école Pivaut de Nantes,


Ici, pour pouvoir sortir une œuvre, il faut être adhérent

s’est donc attelée à la tâche. En connaissance de cause « Je faisais déjà partie de la maison, explique-t-elle. Je donnais ici des cours de graff, de dessin et j’avais planché sur le réaménagement et la stratégie de développement du Hangar 43, l’atelier d’artistes résidents. » Une fois en place, outre le travail administratif et une politique de communication à affiner, Charlie a effectué un travail d’inventaires et de sélection très pointu des œuvres présentes à L’Artothèque. « J’ai conservé plus des deux-tiers des œuvres en essayant de trouver une balance entre les choses douces, agressives, plus conceptuelles… »

450 œuvres à domicile

Aujourd’hui, 450 œuvres environ sont à domicile. « Nous avons des peintres, des sculpteurs, des plasticiens locaux comme Michel Oger, Alain Kurylo, Alzirine ou encore Stepk. Mais également d’autres artistes nationaux voire internationaux comme les Anglaises Marianne Heemskerk ou Joanna Hair. » Dans un

«

«

espace de 80m2, Charlie a donc aménagé, exposé les œuvres pour que tout le monde puisse apprécier les pièces présentes. « Ici, pour pouvoir sortir une œuvre, il faut être adhérent. Cela coûte 25 euros l’année. Et, selon la taille de l’œuvre choisie, on paye de 5 à 30 euros par mois, voire 80 euros pour les mégas. » Le but est donc de faire “tourner le cheptel“. Pas évident. Surtout que pour le moment, les adhérents ne sont pas légions : « c’est le gros de mon travail, confie Charlie. Celui d’augmenter de façon considérable ce nombre. » A ce jour, L’Artothèque ne compte qu’une vingtaine de membres : « évidemment, ce n’est pas assez pour faire vivre ce lieu. Surtout que, n’étant rattachés à aucune collectivité et ne bénéficiant pas de subventions conséquentes, nous devons trouver d’autres moyens de financement. Comme le mécénat notamment. » Loin de baisser les bras, la jeune femme est pleine d’énergie : « Nous avons des tas d’idées pour jouer notre rôle dans la démocratisation de l’art. » L’Artothèque semble avoir trouvé sa meilleure alliée. • 27

www.happy-sitiz.fr


© Justin Sicard / happy Sitiz

Gourmandiz

Par Olivier Boussard

Pour 2 personnes Ingrédients 8 langoustines décortiquées

Langoustines, crabe frais,

asperges vertes et vinaigrette à l’ail des Ours

100 gr de chair de crabe 8 asperges vertes 2 c à café de mayonnaise 2 échalotes ciselées

Fidèle à son habitude, le chef étoilé du Beaulieu nous offre une recette fraîche, facile à préparer et goûteuse à souhait.

10 cl d’huile d’olive de Provence 1 c à café de vinaigre de Xérès 1 c à café de vinaigre de Banyuls 1 c à café de vinaigre de Balsamique Sel et poivre 4 feullies d’ail des Ours 1 c à soupe de fond de veau

L’astuce du chef Pour la cuisson des légumes, les cuire dans une eau pétillante, ce qui permet de garder leur couleur vive et les rafraîchir à l’eau froide.

Sitiz happy

Préparation des langoustines

Décortiquer les langoustines à crue. Retirer l’intestin central avec la pointe d’un couteau. Les cuire au four chaud pendant environ 3 minutes à 180° avec sel, poivre et huile d’olive. Laisser refroidir. Eplucher les asperges vertes. Les déposer dans l’eau bouillante salée pendant 5 à 6 minutes. Stopper la cuisson en les laissant refroidir dans de l’eau glacée. Emietter le crabe frais. Bien retirer le cartilage, puis incorporer la mayonnaise, sel, poivre, ainsi que les deux feuilles d’ail des Ours ciselées.

Préparation de la sauce vinaigrette

Dans une casserole, mettre les échalotes puis les trois vinaigres. Faire réduire de moitié sur feu moyen. Ajouter le fond de veau puis l’huile d’olive. Laisser refroidir et ajouter les deux autres feuilles d’ail des Ours également ciselées.

Dressage

Dans une assiette, disposer harmonieusement le tout. Arroser de vinaigrette et servir frais. Bonne dégustation •

Le Beaulieu • 34 bis place de la République, Le Mans • Tél 02 43 87 78 37 www.restaurantlebeaulieu.com


Mobilier extérieur Décoration Conception jardin Showroom en ville

4, rue Saint-Honoré (cité Plantagenêt), Le Mans

06 25 82 36 76

3, rue Sarrazin, 72000 Le Mans

02>>> 43 24 92 72 Boutique en ligne www.jardimob.fr

Un petit creux à tout heure de la journée...

Salon de coiffure respectueux de vos cheveux et de la nature

Lundi : 11h à 14h30 Mardi au Vendredi : 11h à 18h Samedi : 11h à 19h

Pour toute prestation à partir de 36 e,

un set Hairwellness* offert

Femme

43 Tél : 02

12 rue S

24 9

22

e

36

e

(soin capillaire en 3 étapes pour tout type de cheveux) *Offre valable dans la limite des stocks disponibles

36e

Homme Shampoing Coupe

15e

* Offre limitée à un soin par personne

ain

Mans 000 Le 2 7 , in t t-Mar 4 84

Shampoing Coupe / Brushing Couleur végétale Coupe / Brushing Couleur / Coupe Brushing / Soins

8, place Franklin Roosevelt (haut de la rue Nationale)

02 53 49 64 06


happyroscope* * Heureux scope

Le temps de vivre

Le professeur Sidéral est impayable ! Le retour du printemps lui donne des ailes... pour aller titiller les astres et vous offrir ses meilleures prédictions !

Bélier

Cancer

Balance

tresser un pagne de printemps (chacun le tahitien). Santé : Attention au retour des pollens mi-gratteurs. Travail : Des petits boulots qui vont à vau-l’eau (des pas rigolos, des sans pédalo).

apportera demain un recommandé (c’est jour de repos pour Princesse charmante). Santé : La tendance est à l’effondrement. Prenez-en de la gaine. Travail : La productivité croissante nous libérera. Mais pas en même temps.

Taureau

Lion

Scorpion

Verseau

le ventre plus gros que l’amour. Santé : Prenez le temps de vivre pour mourir plus tard. Travail : Vous aurez bien le temps de rater votre vie.

tèrent les spermarchés de l’amour. Santé : Attention aux migraines mi-fugues et migratoires. Travail : Nous aurons passé notre vie à taffer pour la gagner avant de la perdre.

jourd’hui. C’est hier. C’est maintenant. C’est le moment. Santé : Je préfère m’en tenir à une auscultation symbolique de votre personne virtuelle. Travail : Prenez le temps de contempler la beauté des nuages qui passent sur votre économiseur d’écran.

Vierge

Sagittaire

Poisson

Amour : C’est le moment de vous Amour : Le prince charmant vous Amour :

Amour :

Encornez l’amour et promenez-le au bout de vos cornes ! Santé : J’ai l’impression que votre cœur bat bas. Travail : Militons pour lotosuffisance.

Gémeaux

Capricorne

Amour : Possible à Capri ou Ve-

nise comme à Yvré-l’Êvêque. Santé : Vous aimez taffer pour l’industrie du tabac ! Travail : Diff icile de vivre sans travailler. Mais essayer l’inverse, pour voir !

Amour : J’ose le dire : vous avez Amour : Puis les banques inven- Amour : C’est demain. C’est au-

Amour : L’amour virtuel, ça vous Amour : tente ? On s’aimerait toujours mais sans se connaître ni se rencontrer. Santé : Haut les cœurs et haut les mains, criez : « Wouah ! » Travail : Avez-vous essayer les métiers de la publicité : rafting et gencives fraîches ?

Après les pelles, le râteau. Manque la pelle à gâteau. Santé : Le secret de ma longévité ? Je remets à plus tard le jour de ma mort. Travail : Ça vous dirait, poète à plein temps, qu’il pleuve ou qu’il vente ? Poète à mi-temps, alors ?

Vous êtes comme une île inconnue à conquérir. Agitez vos palmes et vos noix de coco. (Un mouchoir blanc ?) Santé : Les petits maux sont doux aussi. Ce serait trop bête de mourir en bonne santé. Travail : Nous avons développé un goût sidérant du travail bien fait. (Bien fait !)

Amour :

Imaginez aussi la conversation du top-modèle. Santé : Vous rêvez d’un ventre plat ? Faites la planche sans fromage ni charcuterie. Travail : + pain sur la planche (voir plus haut).

Amour :

Vous êtes comme la contrebasse et l’archet, mais raclants et grinçants. Santé : Votre âme est un paysage choisi dans lequel je galope et dévale. Travail : En pension demi-complète jusqu’à soixante-sept ans (moins quelques dents).

Rubrique réalisée par le Professeur Sidéral

Sitiz happy

30

© Picto Sitting Bill / happy Sitiz


Le Quartier Saint-Nicolas de la République aux Jacobins Envie

Besoin

Coup de cœur

vous invite à venir

fêter

Plaisir

Nécessité

H

ab

il Se lem rv en i t Sa ces ve ur D éc s o C rati ad on e Bi aux en -ê tre

le printemps dans ses boutiques !


Sitiz happy

Entrée gratuite

Week-end bucolique

Samedi 17 mai

14h à 19h

Dimanche 18 mai

Si

10h à 18h

tiz

Jardin de la Surveillance

ha pp

y

9 rue du Petit Saint-Pierre

Jardi happy

Cité Plantagenêt Le Mans

Jardin, mobilier, déco, écolo, cadeaux, saveurs...

© Oksana Merzlyakova / happy Sitiz

avec


Happy sitiz 27