Page 1

Sécurité routière THEMA 23

L

’Organisation Mondiale de la Santé estime que 1,2 millions

de personnes sont tuées et 500 millions blessées chaque année dans le monde suite à des accidents de la route. Dans les faits, 90% des victimes vivent dans les pays du Sud. En Belgique, depuis le début des années 70 1, on assiste à

une diminution progressive du nombre d’accidents sur les routes et de victimes. Dans les pays du Sud, par contre, les accidents de la route sont en constante augmentation depuis plusieurs années. Ils sont à l’origine d’un nombre croissant de décès, de déficiences motrices et sensorielles, et de séquelles psychologiques. Le coût économique en matière de sécurité routière des pays du Sud se chiffre à 65 milliards de dollars, c’est-à-dire plus que le montant de l’aide publique au développement reçue.

1

Service public fédéral Economie, Direction générale statistique et information économique, PME, classes moyennes et énergie, http://statbel.fgov.be/fr/statistiques/chiffres/index.jsp, consulté le 24 novembre 2009


De plus, tous les usagers de la route n’ont pas eu de cours de conduite. Dans certains pays, il suffit en effet d’acheter son permis de conduire. L’état des véhicules n’assure pas non plus la garantie de sécurité : âge des véhicules, absence de contrôle technique, etc. La population a parfois peu conscience des dangers de la route.

LES VICTIMES DE LA ROUTE En Belgique, la catégorie d’âge la plus touchée reste celle des jeunes conducteurs - 18 à 34 ans – davantage enclins à conduire sous l’effet de l’alcool ou de drogues. Dans l’ensemble de la population handicapée belge, 5,2% 2 des personnes sont handicapées suite à un accident de la route. Et parmi elles, 63,6% 3 sont en permanence gênées dans leurs activités quotidiennes. Ceci dit, de manière générale, la prise en charge médicale actuelle permet, plus que par le passé, d’éviter un certain nombre d’incapacités.

THEMA 23 Sécurité routière

Dans les pays du Sud, par contre, la situation est tout autre : Les risques d’incapacité suite à un accident de la route sont plus grands Le risque d’être impliqué dans un accident de la route est plus grand également

Les victimes des accidents de la route appartiennent en grande partie aux groupes les plus pauvres de la population. En effet, les personnes les plus vulnérables ne reçoivent pas de soutien durable en cas de séquelles à long terme ; et elles ont aussi un accès limité aux soins d’urgence après l’accident.

Vietnam, un homme en chaise roulante accompagné de son fils au milieu du trafic © Patrick Le Folcalvez - Handicap International

Laos, camionnette accidentée © Patrick Le Folcalvez - Handicap International THEMA 23 Sécurité routière

226

227

POURQUOI PLUS DE VICTIMES DANS LES PAYS DU SUD ? Dans de nombreux pays du Sud, l’urbanisation effrénée et non planifiée – due à l’exode rural 4 – devient incontrôlable au niveau de l’infrastructure routière, impliquant un taux élevé d’accidents de la route pour diverses raisons : Les usagers sont en surnombre sur la route car le marché de l’automobile, des motos, etc. s’est fortement développé 5 et parallèlement, le nombre de citadins augmente sur une même surface Les usagers sont aussi en surnombre dans ou sur un même véhicule. Pour un seul accident, le nombre de victimes peut être grand ! Les infrastructures routières ne sont pas toujours adaptées au niveau de la sécurité : revêtement de sol inadéquat, absence de berme centrale et de bascôté, pas de séparation entre l’espace réservé aux voitures, aux motos, aux piétons, etc. Le code de la route est peu respecté, entre autres en raison de la densité du trafic.

2 3 4

5

A. LEVÊQUE, Y. COPPIETERS, R. LAGASSE, Accidents de la route et handicap. Etude sur l’importance et la mesure du handicap, ESP/ULB, juin 2000 Idem L’exode rural est un phénomène migratoire des populations des campagnes vers les villes. Il est le fruit d’une situation de vie de plus en plus difficile en zone rurale dans les pays du Sud qui pousse les ruraux - entre autres de nombreux paysans – à trouver un avenir meilleur en ville. Notamment avec l’arrivée du marché chinois en Afrique

Laos, famille sur un vélomoteur © Philippe Revelli – pour Handicap International


LA PREVENTION DES HANDICAPS PASSE PAR LA SECURITE ROUTIERE A un niveau national et international, la sécurité routière représente aujourd’hui une urgence en matière de santé publique. Pour gagner en impact, les campagnes de sensibilisation à la sécurité routière doivent s’adresser aux : Populations les plus usagères de la route Elèves des écoles primaires et secondaires Instances publiques en charge des transports, de l’urbanisme, etc.

THEMA 23

THEMA 23

Sécurité routière

Sécurité routière

228

229

VOIR FICHES THEMATIQUES - 11. Santé - 20. Culture Vietnam, prévention routière auprès d’élèves © Patrick Le Folcalvez - Handicap International

VOIR ACTIVITES - 2. Un pas en avant ! - 7. Photo-langage

DATE-CLE 3ème dimanche de novembre : Journée mondiale du Souvenir des victimes de la route

Sécurité routière  

Sécurité routière et handicap