Page 1

L’éducateur sportif

L’éducateur sportif bénéficie d’un statut qui lui confère la qualification pour l’animation, pour l’encadrement et pour l’enseignement, d’une activité physique et sportive choisie.

Pour ce faire, il poursuit simultanément plusieurs buts qui sont :

Eduquer

Enseigner

Educateur

Enfant

Entrainer

Aimer


Sans être un grand expert, l’éducateur de football se doit de posséder un certain nombre de bases et de connaissances : La connaissance de l’enfant : – Les aspects généraux du développement aux différents âges – La relation, le comportement, la communication et le Langage

Les capacités pédagogiques d’enseignement et d’organisation: – Les méthodes d’apprentissage – L’organisation d’une séance de football – L’organisation d’un tournoi – L’organisation d’un festival le

Les connaissances basiques du football : – Les jeux réduits – Les jeux d’entraînement

– L’apprentissage des gestes techniques


L’entraineur -éducateur …insiste sur le cote ludique et organise souvent des matchs

…assure tous les devoirs pédagogiques

…aborde tous les domaines de l’entrainement

…est en contact avec la famille et l’école des jeunes

…est responsable de la sécurité et des premiers secours

…utilise des activités pour instruire et former les enfants

…fournit un enseignement adapté au niveau des enfants

…. Est à l’écoute des jeunes

….guide les jeunes et leur sert de modèle, d’exemple

…aide les jeunes à murir


Conséquences pédagogiques: - un système de règles que l'enfant doit s'approprier progressivement.


- Situation de référence avec les règles minimales et essentielles, avec terrain et effectifs réduits. - Adaptation et modification des règles pour favoriser le comportement des enfants et favoriser les apprentissages. - commencer par savoir dribbler, tirer, faire des passes-.... - construire une intelligence tactique en jeu....utiliser des habiletés gestuelles en fonction de l'action : la technique au service de l'intention tactique. - Proposer activités simplifiées mais pas appauvries : les situations d'apprentissages devront contenir les éléments caractéristiques de l'activité : ballon, cible, adversaires, partenaires. - Utiliser un grand nombre de ballons, proposer jeu et situations à effectifs réduit, aménager l'opposition, les rôles des enfants, - Favoriser la prise d'information et la décision des joueurs : aménager l'opposition et l'espace- Notion de densité : surface de jeu et nombre de joueurs variables.

Rôle de l’Educateur: - Assurer à l’enfant, une formation optimale, morale, éducative, sociale et sportive.


- faire aimer aux enfants la pratique du football avec amusement, enthousiasme et passion pour le jeu. - avoir toujours un comportement responsable, exemplaire et de bonnes habitudes sur et en dehors du terrain. - Etre patient et indulgent avec les enfants ; gérer les situations en restant toujours positif. - connaitre les spécificités et les caractéristiques de développement, des enfants de 6 - 12 ans. - avoir cette capacité de pouvoir transférer le pouvoir de décision, ce qui aide à optimiser les apprentissages. - avoir toujours présent à l’ésprit, que le développement naturel et harmonieux de l’enfant est prioritaire par rapport à la pratique du football. - enseigner aux enfants les règles du jeu et les règles de la vie. - confronter les jeunes avec les problèmes du niveau de leurs aptitudes, la sensation de capacité chez l’enfant stimule généralement sa prise de confiance. - privilégier la participation active de l’enfant, au lieu des instructions verbales, à fin de développer progressivement chez l’enfant, les facultés de perception d’analyse et la prise des décisions correctes. - il est du devoir de l’éducateur d’actualiser ses connaissances et d’augmenter constamment ses compétences, pour aider les enfants à progresser.

Orientations pratique pour l’Educateur :


a) planifier son plan de travail et définir ses objectifs pour la saison, en fonction du niveau des enfants. b) ne jamais venir à l’entrainement, sans avoir préparé au préalable sa séance. c) gérer le temps de manière rigoureuse et organisée. d) faire en sorte que la séance soit toujours bien animée, et que les jeunes prennent du plaisir à exercer leur activité. e) fournir des éléments d’enseignements adaptés au niveau des enfants : - simples et accessibles - choix des exercices et situations variés - favoriser le travail de groupe avec enchainement, plutôt que le travail analytique à l’arrêt. f) la démonstration doit avoir une place primordiale ; exécution du geste correctement, en recherchant la qualité. g) la répétition : revoir la matière enseignée et répéter les exercices plusieurs fois ; c’est dans les répétitions, que l’enfant corrige ses imperfections et acquiert des automatismes. h) la correction : parler peu et juste, laisser l’initiative à l’enfant, de découvrir par luimême ses erreurs. i) éviter de travailler de manière continue ; les temps de pause doivent être suffisants. j) privilégier les jeux libres, car l’enfant apprend en jouant. k) ne jamais blâmer ou critiquer l’enfant, au contraire, il faut l’encourager et valoriser ses efforts, pour sa prise de confiance. l) avoir un œil observateur sur l’activité de chaque joueur, pour pouvoir contrôler sa progression. m) s’auto-évaluer, recadrer les choses qui ne vont pas bien, pour se situer et mieux avancer.

Cours 2 educateur