Page 1

Collaboration au développement de l’industrie africaine du cajou TechnoServe Séminaire de l’ACA, Bénin septembre 2006

Global Trading and agency bv


Trois études de cas de collaboration dans la chaîne de valeur de l’industrie

1.Production : Un groupe d’agriculteurs en partenariat avec le secteur prive en Tanzanie

2.Transformation : Collaboration entre transformateurs et partenariat avec un courtier au Mozambique

3.Politique : Développement du secteur public et du secteur privé en Tanzanie – Protocole d’Accord 1


1. Production de la Tanzanie : Petit profit pour les agriculteurs Profit de ~160 dollars l’agriculteur

_

Revenus

X

américains par an* Coût Achat d’intrants

Prix

Coûts d’application des intrants

Faible rapport des arbres

Prix du marché fixé sur le plan mondial

• Vieux arbres • Mauvais matériel de

Marketing

Coût du marketing (Contribution à l’association des Coopératives principales)

Quantité

plantation

• Manque de

connaissance

• Indisponibilité des intrants

Ferme de petite taille/intensité faible

• Mauvaise

manipulation d’après récole

• Classification inefficace

• Système de marketing

* Le profit de l’agriculteur est défini comme les bénéfices à la main d’œuvre de l’agriculteur et de sa famille, selon le sondage de 2005 sur la rentabilité de l’agriculteur

2


1. Production de la Tanzanie : collaboration a marché mais resources importantes sont necessaires 150

Tanzanian raw nut production (MT 000s)

225

Mozambican raw nut production (MT 000s)

200 125

175 150

100

125 75

100 75

50

50 25

25 0

0 1974 1977 1980 1983 1986 1989 1992 1995 1998 2001 2004

Revival de la filiere via “Cashew Improvement Source: INCAJU, CBT Programme”

1972 1976 1980 1984 1988 1992 1996 2000

Les tentatifs de reviver la filiere n’ont pas eu succes 3


1. Production de la Tanzanie : création à multiples parties prenantes d’un exemple que l’on peut reproduire Secteur public GROUPE D’AFFAIRES DES AGRICULTEURS (FBG)

Société civile

• Facilite la formation de • • • •

FBG et une formation organisationnelle Programme de financement et de gestion Formation pour faire une démonstration de la gestion d’une ferme Attirer d’autres ONG ressources Développer une formation médiatique

• Officiers municipaux : •

• • • ~100 agriculteurs dans •

chaque FBG Sous-groupe de 5-10 d’agriculteurs avec une garantie du sous-groupe pour recevoir un crédit

+ VETA = Direction de la formation professionnelle et éducative du gouvernement de la Tanzanie

Formation et suivi Conseil des noix de cajou de la Tanzanie : matériel de plantation, formation généralisée, plaidoyer ARI Naliendele (recherche) : matériel de plantation, formation généralisée VETA* : formation, matériel

Secteur privé

achat de noix brutes, intrants à crédit, matériel, formation

intrants à crédit, matériel, formation, matériel de plantation Banques : crédit et autres services financiers

4


2. Transformation en Mozambique : la petite échelle a représenté un défi pour le coût et le marketing

Coût plus élevé

• • • • •

Entreposage

Défi du marketing

• Manque d’envergure pour

Groupement à l’expédition

réaliser une « pertinence »

Transport

du marché à l’exportation

Expédition et logistique Marquage/marketing

• Manque d’une qualité normalisée des produits

5


2. Transformation en Mozambique : société de services de transformation (AIA*) / partenariat du courtier

Comment AIA ajoute t-il de la valeur ?

Description du service

Économies Affectation des revenus/coûts d’envergure

Qualitéy/marque/ marketing

Service Entreposage

Groupement à l’expédition

Transport

Expédition et douane Marketing/ventes de la marque

•Entreposage central avant expédition, entrepôt Global Trading (commerce mondial) en Hollande •Reconditionnement des amandes infestées/mal emballés

•Chaque transformateur partage équitablement les coûts

•Source et remplit des conteneurs d’amandes de divers transformateurs pour permettre une vente plus rapide des amandes

•Les transformateurs font un paiement proportionnel à la quantité d’amandes expédiée

•Loue un camion avec un chauffeur et son assistant pour transporter le conteneur au port

•Les transformateurs font un paiement proportionnel à la quantité d’amandes expédiée

•Source de l’espace pour les conteneurs sur les bateaux et remplit tous les documents officiels de douane

•Les transformateurs font un paiement proportionnel à la quantité d’amandes expédiée

•Commercialise les amandes sous une marque, Zambique •Sources des matériaux d’emballage de marque •Renseignements sur la fixation de prix du marché

•Chaque transformateur partage équitablement les coûts •Les matériaux de marketing sont payés à l’unité







  



* AIA = Agro Industrias Asosciadas

6


3. Tanzanian cadre reglemaintaire: politique fiscale pas competitive

5%

0%

~0%

~0%

~0%

100%

1,00%

1974 production 145,000MT

0,75%

~0%

~0%

100% Processed in Tanzania 12%

1%

0,50%

0,25%

K en ya

Ta nz an ia C ot e d' Iv oi re

B ra zi M l oz am bi qu e G in ea -B is sa u

0,00%

V ie tn am

~0%

Donc, filiere au dessus de son potential

Tax sur l’exportation de l’amande Taxation as % of export price

19%

K en ya

0.0%

10%

Ta nz an ia C ot e d' Iv oi re

Ta nz an ia C ot e d' Iv oi re

M oz am bi qu e G in ea -B is sa u

B ra zi l

V ie tn am

0%

15%

B ra zi M l oz am bi qu e G in ea -B is sa u

3.5%

~4.0%

20%

V ie tn am

5%

8.5%

K en ya

10%

EXPORT BAN

18.0% 15%

EXPORT BAN

Taxation as % of export price

20%

Haut tax à la ferme Taxation as % of farmgate price

Baisse tax de l’exportation de la noix

2005 prodn 85,000MT (~60% of 1974) 1974 vs. 2005 production

Raw nut export to India 88%

2005 production

7


3. Politique de la Tanzanie : accord industriel Protocole d’Accord entre le gouvernement et les transformateurs de cajou : Les transformateurs doivent atteindre leurs objectifs en matière de production pour avoir reçu un allégement fiscal

« Partenaire »

Obligations

Avantages

•Supprime 1% de la taxe sur les amandes Ministère des finances de la Tanzanie

transformées •Augmente la taxe à l’exportation des noix brutes de 5% •Fait pression sur l’administration locale pour qu’elle accepte un ensemble de réformes

Industrie de transformation revigorée : création de près de 30.000 emplois directs, augmentation de près de 50% des gains à l’exportation, etc.

Commissions municipales (administration locale)

•Réduit les niveaux de la taxe de ~20% à 10%, avec 5% de cette taxe prélevée seulement sur les exportations de noix brutes au port •Permet au Conseil des Noix de cajou de percevoir 5% au port à remettre aux municipalités

Encourage la production de cajous, la rentabilité des agriculteurs, l’économie locale et les recettes fiscales

Conseil des Noix de cajou de la Tanzanie (Ministère de l’agriculture)

Remplit un rôle de collecte au port et contrôle la réalisation des objectifs de production fixés par les transformateurs de cajou

Augmentation limitée du coût des matières premières

Augmente la production des amandes transformées

Réduction de la pression fiscale et rationalisation du processus de perception des taxes

Facilite l’accord et suit les progrès en vue de s’assurer que les partenaires remplissent leurs obligations

Appui à l’industrie

Transformateurs actuels de noix de cajou Autre (TechnoServe)

8


Résultats de la collaboration

1. Production de la Tanzanie : Modèle durable que l’on peut reproduire pour l’appui à la production

2. Transformation Mozambique : a obtenu des marchés à l’exportation de qualité supérieure (USA, Europe et Afrique du Sud) et réalisé des économies d’envergure (logistique, marketing, marquage)

3. Politique Tanzanie : en 2006, a contribué à une augmentation de 80% du rendement de la transformation (10.000MT-18.000MT) et a créé >2.000 emplois permanents 9

TechnoServe Best Practices in East Africa FR  

TechnoServe Best Practices in East Africa FR

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you