Page 1

Donner la parole, c’est donner la vie. Donner la parole, c’est la moindre des choses pour un éditeur. Car donner la parole c’est donner la vie au partage, à l’échange et à la diversité des idées, des savoirs, des rêves, des souvenirs. Chez Parole, c’est également ouvrir une fenêtre sur ce monde rural qui est le nôtre et dont la voix et les langues sont souvent peu entendues. Pour autant, nous n’avons pas de frontières. Notre pays de paroles ne fait qu’un avec le reste du monde. Il s’étend sur les deux rives du Verdon – la rivière au bord de laquelle nous sommes installés – rives qui se rejoignent à l’autre bout de la terre, tant que celle-ci reste ronde. La soupe aux livres Le livre vivant c’est aussi l’oralité. Quand ils passent par le corps et les cordes vocales, les textes ont une seconde vie. Nous organisons partout où l’on nous invite «La soupe aux livres©». Cette veillée, au cours de laquelle nous partageons un vrai bol de soupe, comprend trois parties. De 17h30 à 19h30, auteurs, comédiens, chanteurs et toute personne qui le souhaite viennent lire, chanter, dire, conter. Vers 19h30, on sert la soupe préparée par l’un ou l’autre. Vers 21h, nous reprenons : lectures, théâtre, film, projection de photos. Cette manifestation implique souvent la commune, une association, la médiathèque, le libraire partenaire voisin, etc. La liberté et la coopérative Notre maison d’édition est à la fois libre et coopérative. Elle appartient à ceux qui font que les livres sont vivants : aux auteurs, aux lecteurs sans lesquels aucun livre n’a de sens, aux graphistes, imprimeurs, libraires, etc. C’est parce que tous coopèrent à cette bibliodiversité que notre société coopérative mérite son nom. Alors entrez ! Vous êtes chez vous. Jean Darot, éditeur rural Parole éditions Rue Juterie 83630 Bauduen Commune adhérente du Parc Naturel Régional du Verdon

Tél. 04 94 80 76 58 Courriel : parole@wanadoo.fr www.editions-parole.net Un département de la société coopérative COPSI

Donner la parole, c’est donner la vie

La Mescla

Le temps d’apprendre

La mescla, en provençal c’est la mélée, le mélange. Chez nous, c’est, aussi le lieu où l’Artuby rejoint le Verdon, où deux torrents mêlent leurs eaux pour donner naissance à une rivière forte, source de vie. La collection La Mescla est un espace de confluence où peuvent se mêler les influences, où peuvent se rencontrer les expériences, où peuvent se confronter les idées, où peuvent se percuter les énergies, où peut s’exprimer la diversité. La Mescla, c’est un lieu de convergence, d’assemblage, une mosaïque qui s’enrichit des ici et des ailleurs.

Parce qu’on a toute la vie pour apprendre. Parce que toute la vie est dans les livres.

1 Pourquoi philosopher ? Les chemins de la liberté 112 pages - 13 e

2 Voir et penser : de l’œil à l’esprit

Un vélo dans les arbres de Miquèu Montanaro et Réka Fekete

Elle est roumaine de langue hongroise et photographe. Il est français de langue occitane et musicien. Ils s’aiment. Elle lui écrit. Il ne répond jamais… directement. Il fait parler pour lui les choses, les lieux, de la gare du Nord à l’océan Atlantique. Correspondance européenne tenue grâce à Internet, entre deux personnes qui connaissent la culture de l’autre. De belles pages sur des sujets profonds, la rencontre, l’absence… 136 pages - 18 e

Célestin de l’Étang de Jean-Loup Dariel

Né très vieux au fond des bois, Célestin va passer sa vie à rajeunir jusqu’à… Certes, le thème n’est pas nouveau. Rajeunir au lieu de vieillir est un vieux rêve ancré dans l’humanité depuis toujours. Mais, dans cette histoire écrite par un jeune auteur de 90 ans, il y a une saveur étonnante faite d’humour, de finesse, d’espièglerie, de bonheur, d’inventivité, d’élan et de… jeunesse. Ce sont les épices récoltées au cours d’une vie d’homme né sous une bonne étoile et, surtout, une vie à construire. 104 pages - 12 e NOUVEAUTÉ

Meurtre au Verdon de Bernard Vaucher

Ecrit par un grimpeur reconnu, ce polar permet de découvrir un milieu assez invisible. 200 pages - 12 e

ÉPUISÉ

128 pages - 13 e

NOUVEAUTÉ

Le pain, le levain et les gènes de François Roddier

Il est rare qu’un livre arrange mille fois plus qu’il ne dérange. Si “Le pain, le levain et les gènes” peut bousculer certains dans leurs certitudes sur l’alimentation, le pain, le gluten, la décroissance, l’évolution, il nous apprend plein de choses que nous aurions rêvé de savoir plus tôt. Ceux qui ont des difficultés avec le gluten ainsi que les partisans de la décroissance trouvent des réponses utiles dans quatre courtes parties très accessibles.

96 pages - 13 e

Disques

un autre vent

Standards Oc de Daniel Daumàs

12 chansons populaires du pays d’oc, la plupart collectées en Provence, interprétées par Daniel Daumàs et Danielle Franzin (chant) accompagnés par Guillaume Bonnet (batterie) et Claude Prezioso (piano). “En apportant un parfum de jazz et de bossa à ces standards de la chanson populaire d’oc, je ne fais que me conformer aux pratiques de toujours: s’approprier une chanson, la chanter à la mode du moment, la détourner du droit chemin de la tradition pour la faire vivre..”. Daniel Daumàs

15 e


main de femme À ne pas mettre entre les mains de tous les hommes

L’idée d’une collection d’expressions de femmes s’est imposée avec une première floraison d’écrits comme ceux d’Isabelle et de Violette. Un format volontairement menu, pour une collection de tranches de vies de femmes. Des livres pour partager et comprendre, à ne pas mettre entre les mains de tous les hommes.

NOUVEAUTÉ

Mon désir est devenu jardin de Brigitte Broc et Emeline Chatelin

Ce tissage de textes, parfois accompagnés à la harpe, parfois non, où gît le rêve entre deux silences que la musique seule habite, est plus qu’une émouvante conversation, il est aussi un véritable voyage destiné à transformer le public en poète. CD audio - 12 e

Rouge comme un cœur dans la bouche de dieu d’Isabelle Hasbroucq

Ce roman d’amour nous projette dans l’intimité d’une Provence réduite au silence, après le départ de Giono et de Pagnol. Il redonne la parole aux femmes, aux migrants de l’intérieur, aux immigrés, à l’enfance. 96 pages - 10 e

2ème édition

L’amour fait aux femmes de Lacolaffeille

C’est l’histoire d’une femme qui devient la maîtresse de son mari après trente trois ans de mariage et qui tente de comprendre et résoudre la crise du milieu de vie. Ce roman intimiste traite du sujet universel de la souffrance d’aimer. 160 pages - 12 e 2ème édition

L’homme semence de Violette Ailhaud

En 1852, Violette Ailhaud est en âge de se marier quand son village des Basses Alpes est brutalement privé de tous ses hommes par la répression qui suit le soulèvement républicain de décembre 1851, face au coup d’Etat de Napoléon III. Deux ans passent dans un isolement total. Entre femmes, serment est fait que si un homme vient, il sera leur mari commun, afin que la vie continue dans le ventre de chacune. 36 pages - 8 e

3ème édition

Sensations photographiques du Verdon de Mélanie Laheurte

Biface Biface est une collection de livres et de disques-livres qui invite des auteurs à s’exprimer deux fois sur un même sujet. L’idée est d’apposer (plutôt qu’opposer), tête bêche et à égalité, deux langues, deux façons de dire, deux arts, deux périodes de vie, deux points de vue, ou tout simplement raison et passion. L’intention est de révéler deux faces d’un même être en lui donnant la possibilité d’exprimer ses contradictions, le droit d’être pluriel et de changer d’avis. Comme Albert Camus, nous faisons le pari du «et» plutôt que du «ou».

tròçs de vidas tessons de vies de Daniel Daumàs

21 récits, en français et en occitan, récoltés tout au long d’une vie en Provence ou ailleurs. Des tranches de vie enracinées et universelles, confiées au conteur Daniel Daumàs, parce qu’un homme qui raconte est d’abord un homme à qui l’on raconte.

Les amandes d’Alain Billy

Les textes courts d’Alain Billy sont des images. Ils ne prêtent pas seulement à rire, ils prêtent aussi à penser, comme tout miroir de notre propre vie. Les dessins vous racontent de telles histoires qu’on se surprend à les entendre parler. Un livre à offrir à son père pour l’entendre rire… 104 pages - 17 e

144 pages - 19 e

Les suites, les bandes de photos de Mélanie Laheurte forment des phrases qui émergent en vous et s’adressent à vos sensations. A travers ces phrases photographiques, le Verdon vous parle comme si vous étiez un vieil ami. C’est exceptionnel de la part d’un pays prudent dont l’intime se cache derrière des paysages monumentaux. 48 pages - 10 e

Le Coucou de Catherine Carage

L’entrée d’un pervers narcissique dans la vie de trois enfants. Les couleurs et la tendresse de l’écriture repoussent constamment le malheur pour dire la solidarité dans la fratrie, les odeurs de l’enfance dans la vie de l’après guerre, les gestes quotidiens d’une Provence qui va de la mer aux Alpes. 144 pages - 10 e

Femmes Lunes de Violaine Warin

Enceinte de cinq mois, la narratrice est condamnée à passer sept semaines et deux jours à la maternité de la Belle de Mai à Marseille. Elle brosse une succession de portraits de ses compagnes de «la caserne des femmes», univers fabuleux «où les femmes aux sabots croisent les femmes lunes». Elle cueille pour nous un bouquet d’humanité qui nous fait découvrir le monde et sa diversité. Un voyage, un vrai. 128 pages - 10 e

Rosenthal, une enfance australienne de Juliet Schlunke

Dans le secret de la nuit de Jean-David Gallet

La lumière des étoiles a voyagé des siècles pour arriver jusqu’à nous. L’astrophotographe Jean-David Gallet a pu saisir quelques miettes de ce trésor scintillant. Ainsi sont nées les magnifiques photographies qu’il nous offre dans ce livre et également sur le CD-Rom joint. Côté récit, Jean-David Gallet nous rend complice de ses quêtes nocturnes.

Après le succès de son premier roman Rouge comme un cœur dans la bouche de dieu, Isabelle Hasbroucq revient nous aiguillonner avec 19 petites histoires, une pelote d’épingles arrachée à l’enfance, souvenirs enfouis et bulles de mémoire sans complaisance. 88 pages - 7 e

Sous le vent de Maria Borrély

Ce roman n’est pas un roman, c’est un pays. Un pays de haute Provence qui s’étend, plat comme la main, entre la Durance et Moustiers-SainteMarie. Un pays de paysans où Marie, bousculée par la vent, se meurt d’amour pour celui qui s’est joué d’elle. Une histoire, de femmes de la terre et de vent, sculptée par le puissant souffle féminin de Maria Borrély, grand écrivain imposé par André Gide et amie de Jean Giono.

24 contes cueillis par Daniel Daumàs qui nous font la courte échelle pour nous hisser dans la maison du haut pays provençal. Chacun des contes lève et épaissit tout à la fois le mystère qui entoure ce pays discret et secret. 160 pages - 20 e

144 pages - 20 e CD-Rom compris

L’orage menace. Comme un enfant de plus, nous vivons au sein d’une famille d’éleveurs de l’Australie profonde. Nous baignons dans un mélange de parfums de fleurs, de poussière, de suint de brebis, de musique et de poésie. Nous sentons se nouer le drame qui ira jusqu’à l’explosion finale. Jamais aucun voyagiste ne nous permettra de faire un tel voyage culturel parce que la culture sent parfois fortement la lanoline. 324 pages - 12 e

Petites têtes d’épingles et autres minuties d’Isabelle Hasbroucq

l’aganta soléu l’attrape soleil de Daniel Daumàs

Le cahier rouge du maquis de Gleb Sivirine/Lieutenant Vallier L’homme boussole de Claude et Jean-Michel Sivirine còntra suberna à contre-courant de Daniel Daumàs

Un livre-disque en13 chansons dont un hommage à Claude Nougaro. Paroles des chansons en occitan provençal, en français et en anglais. Le côté livre rassemble de courts récits à propos de la langue et surtout un abécédaire où Daniel Daumàs précise sa façon de comprendre quelques faits de société.

Gleb Sivirine – Vallier dans la Résistance – que ses hommes appelleront toujours “le Lieutenant”, a commandé le maquis de l’Armée Secrète sur le plan de Canjuers, dans le Haut-Var, principale zone de maquis du département. Le journal du maquisard et le témoignage que nous offrent ses enfants se répondent et démontrent, comme le pensait Gleb Sivirine, que la réalité est bien plus romanesque que n’importe quel roman. 192 pages - 20 e

104 pages - 25 e

200 pages - 12 e NOUVEAUTÉ

Le piano à écrire de Claire Frédéric Blablabla.

128 pages - 10 e

N ONDATIO08 F A L E D PRIX ÉSISTANCE 20 DE L A R

le catalogue des éditions parole  

Le catalogue de l'éditeur rural "les editions parole" pour plus d'information se connecter au site internet suivant www.editions-parole.net

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you