Issuu on Google+

Edition n° 27

Automne/Hiver 2013

Magazine

Innovative Vehicle Solutions

L E M AGA Z I N E D E S C L I E N T S  D ' H A L D E X E U R O P E

ModulT Des réparations extrêmement simples

remorques OEM Wielton EN Pologne

Transports NTK Sur tous les fronts

Prétraitement de l'air Consep sur les tombereaux

Soft Docking Soft Docking n

ns à Lyo

Solutra

tés

usivi Les Excl

La NOUVELLE génération www.haldex.com


Éditorial

C'est dans l'air O

mniprésent et pourtant insaisissable: telles sont les caractéristiques de l'air. Le chimiste se simplifie la vie, pour lui, il s'agit d'un subtil mélange de gaz. Pourtant, ce qui sort d’un compresseur recèle un potentiel certain de risque. Comment le système de prétraitement de l'air comprimé Consep réalise-t-il de véritables merveilles dans les cas critiques? Haldex Magazine vous le révèle en prenant exemple sur les tombereaux en service sur un chantier particulièrement spécifique: la construction du tunnel destiné à la nouvelle artère ferroviaire européenne reliant Paris à Munich et continuant jusqu’en Hongrie. En tournant notre regard vers l’Est, on y découvre sans cesse des choses étonnantes. Ainsi, l’entreprise polonaise Wielton S.A., constructeur de remorques au style audacieux, est quasiment partie de rien avant de connaître une expansion rapide lui ayant permis de devenir un acteur majeur en Europe.

Quelle est la stratégie originale poursuivie par Wielton S.A. jusqu’en Russie? C’est ce que ce numéro d'Haldex Magazine vous invite à découvrir, ainsi que les multiples activités de l’entreprise de transport NTK, basée à Bremerhaven en Allemagne, dont le rayon d’action s’étend également jusqu’en Europe orientale. Un peu plus au sud de l’Europe aura lieu cet automne le grand salon des professionnels du transport routier et urbain Solutrans. La gamme des innovations Haldex exposée va de la nouvelle génération du système d’aide à la mise à quai Soft Docking aux freins à disques ModulT, particulièrement facile à entretenir, en passant par le nouveau dispositif d’optimisation automatique de la charge par essieu EB+ Load Transfer. Vous trouverez plus d’informations sur ces systèmes innovants dans ce numéro, mais également en nous rendant visite sur le stand Haldex (Hall 5, Stand 123), au salon Solutrans de Lyon. Nous vous attendons avec plaisir pour échanger avec vous et vous souhaitons une très agréable lecture.

Andreas Richter Senior Vice President Europe & ROW Sales

Contenu

03 Actualités 04 NTK à Bremerhaven 06 Offensive produits Infos et dates Des conteneurs et bien plus Une multitude de nouveautés 10 Traitement de l'air 12 Wielton 14 Entretien sur ModulT 16 Sous une bonne étoile Consep Une marque récente, Rien de plus L’ambassadeur Haldex à la rescousse un vaste programme simple pour Daimler

mentions légales Haldex Magazine nº 27, Automne/Hiver 2013 ÉDITEUR: Haldex Europe S.A.S., 30 rue du Ried, Weyersheim, 67728 Hoerdt Cedex, France, info.eur@haldex.com, www.haldex.com RESPONSABLE pour l'editeur Diana Spieler  RÉDACTION ET RÉALISATION: Pressebüro Michael Kern, Gassenäckerstr. 5, 70736 Fellbach, Allemagne  layout: Frank Majer IMPRESSION: Kehler Druck GmbH & Co. KG, Weststr. 26, 77694 Kehl, Allemagne  PHOTOS: Archiv Haldex, H. Essers, Kern, MAN, NTK, Volvo COPYRIGHT: Toute reproduction même partielle de cette publication est interdite sans l‘autorisation écrite de l‘éditeur.  ABONNEMENT GRATUIT/CHANGEMENT D‘ADRESSE: info.eur@haldex.com ou à l‘adresse postale de l‘éditeur TIRAGE: 12 500 exemplaires LANGUES: français, anglais et allemand.

02

Haldex Magazine

Automne/Hiver 2013


Actualités Directives CE

Biocarburant

Nouveaux poids et dimensions

Réduction du pourcentage

La renaissance des camions à capot long viendra-t-elle? L'UE débat sérieusement d’une révision des poids et dimensions actuellement en vigueur pour les camions. Bruxelles a en effet trois objectifs: améliorer la sécurité dans les transports, optimiser l’exploitation des véhicules ainsi que réduire les charges pesant sur l’environnement. Concernant l’efficacité énergétique, les discussions en cours évoquent une plus grande souplesse quant à la longueur totale, permettant des cabines semi-avancées optimisées d’un point de vue aérodynamique et présentant de meilleures performances en cas de collision, mais aussi des profils aérodynamiques de remorques conçus pour réduire la consommation de carburant. Concernant les véhicules hybrides et électriques, l’UE envisage d’accroître la charge permise d’une tonne, pour compenser leur manque de charge utile. Quant aux camions équipés d’un conteneur de 45 pieds, ils devraient se voir accorder les 15 centimètres de longueur supplémentaire leur faisant encore aujourd’hui défaut pour le transport aisé.

À l’avenir, la part de biocarburant dans le combustible ne sera plus que de 6%. Conformément aux méthodes de calcul actuelles de l’UE, le bilan carbone du combustible végétal s’avère pire que celui du carburant traditionnel à base de pétrole. Le Parlement Européen a donc pris cette décision et révise ainsi l’objectif actuellement en vigueur de la part de biocarburant d’ici à 2020.

Sécurité

Dentressangle avec Soft Docking Dommages réduits, sécurité accrue et protection des véhicules: tels sont les objectifs de l’entreprise de transport Norbert Dentressangle qui a investi un montant à six chiffres dans le système d’aide à la mise à

quai Haldex Soft Docking. Avec le système Soft Docking, l’entreprise entreprend de baisser significativement les frais de réparation, et prévoit un amortissement de l’investissement dans les 12 mois.

pièces de rechange

Au complet Haldex vient de publier un catalogue complet destiné au marché européen des pièces de rechange. Structuré de façon claire par groupes de produits, il contient près de 240 pages présentant toute la gamme de pièces de rechange Haldex. Vous trouverez facilement l‘article que vous recherchez grâce à des descriptions simples et claires ainsi que des détails techniques complets sur les groupes de produits. L‘éventail des produits s’étend des régleurs automatiques et cylindres de frein au traitement de l‘air comprimé ainsi qu’aux freins à disque, en passant par les suspensions pneumatiques et les relevages d‘essieu. Il est téléchargeable sur www.haldex.com/findex. Une version papier est disponible sur demande auprès de votre conseiller commercial.

Flottes

Essers roule avec EB+

Marché mondial

Des perspectives encourageantes Normes relatives aux gaz d’échappement

Norme Euro 5 en Chine Le 1er janvier 2018, la norme Euro 5 deviendra obligatoire en Chine pour les véhicules industriels légers. L’introduction de la norme relative aux gaz d’échappement avait pris du retard à cause du manque de carburant de qualité requise.

À long terme, l’industrie du transport routier prévoit une phase de croissance. Concernant le tonnage transporté au niveau mondial, l’OCDE table sur une hausse de 4,8 à 6 milliards de tonnes-kilomètres du volume transporté entre 2012 et 2020. De 2,5 millions à l’heure actuelle, le nombre de camions de moyen et grand tonnages vendus devrait donc passer à près de 3,7 millions d’unités d’ici la fin de la décennie.

L’entreprise de transport belge H. Essers précise que toutes leurs nouvelles remorques de LAG / Van Hool sont équipées de l’EB+ Haldex. «Nous comptons sur la fiabilité», explique Lambert Lenaerts, directeur du site. Avec plus de 2 600 remorques, H. Essers se classe parmi les grandes flottes en Europe et vient d’ouvrir un nouveau centre logistique dans la capitale roumaine Bucarest.

Automne/Hiver 2013

Haldex Magazine

03


Transport

La diversité fait la richesse

Une histoire de famille Fondée il y a 30 ans, la société ABG Autohof passe aujourd’hui aux mains de la nouvelle génération. Le père, Wilhelm Prott, se retire lentement des activités d’exploitation au profit de son fils, Christian. Ce dernier est assisté de son frère cadet, Sebastian, qui travaille depuis six ans déjà chez NTK à la tête des opérations de planification.

04

Haldex Magazine

Automne/Hiver 2013

La société NTK de Bremerhaven au Nord de l‘Allemagne fait de la diversité une priorité. Après s’être fait connaître grâce au commerce de conteneurs, l’entreprise a étendu ses activités à un large éventail de secteurs.

C

hristian Prott est uni à l’entreprise familiale par un élément temporel tout particulier. Sa quête de l’indépendance transparaît jusque dans le nom de la société: «NTK» qui fait partie du Groupe Prott, signifie «Neutrales Transport Kontor GmbH» ou «agence de transport neutre» et a été fondée en 1976. Le fondateur de la société, Wilhelm Prott, ne vou-

lait être affilié ni aux puissantes compagnies maritimes de la ville portuaire ni à d’autres grands noms du secteur du transport. Et c’est en 1983, l’année de naissance de Christian Prott, que ABG Autohof GmbH & Co. KG a été fondée pour compléter le côté technique du secteur d’activités. Cette indépendance, NTK a mis un point d’honneur


Transport

à la préserver jusqu’à aujourd’hui. Et pourtant, cela fait déjà bien longtemps qu’elle ne mise plus uniquement sur sa compétence première d’antan, à savoir le transport de conteneurs. «C’est un marché qui fait l’objet d’une concurrence acharnée et ruineuse», explique le gérant de l’entreprise, Christian Prott. Si NTK parvient encore à s’imposer dans cet environnement hostile, avec sa propre flotte de près de 120 unités tractrices et 250 unités tractées, c’est essentiellement grâce à deux facteurs. Le premier: «beaucoup d’expérience et des relations de longue date», selon Christian Prott. Le second: les économies considérables réalisées ainsi que l’offre diversifiée mise en place par NTK «autour du transport de conteneurs» au fil des années ont elles aussi largement contribué au succès de l’entreprise. ABG Autohof GmbH & Co. KG possède non seulement un relais routier offrant des services de restauration et d’hôtellerie, mais également un atelier, une société de location et trois représentations de poids lourds. Volvo, Iveco et Renault sont ainsi les trois marques dont on peut voir l’emblème devant les locaux de l’entreprise. La société propose aux entrepreneurs une offre complète, de la location-vente à l’assurance en passant par l’affrètement. À cela vient s’ajouter un service de vente de gaz techniques.

Haldex. Cela fait en effet de nombreuses années qu’ABG Autohof et Haldex entretiennent une coopération étroite et aujourd’hui, la société a, pour sa propre flotte, principalement recours à des composants tels que l’EB+, le TrCM+ Safe Parking, ou encore l’Info Centre et au Soft Docking. Le secteur du commerce de conteneurs est soumis à de fréquents changements de remorques et Christian Prott ne connaît que trop bien les risques qui y sont liés: «aujourd’hui, les semi-remorques qui se détachent et surtout les pivots d’attelage dans les réservoirs d’air des tracteurs ne sont plus que de l’histoire ancienne grâce au système Safe Parking», explique-t-il. «Pas de nouvelles, bonnes nouvelles», voilà comment Christian Prott résume la séréniLe commerce de conteneurs reste l’épine dorsale de la société.

té que lui procure l’utilisation de la technique et du service Haldex. Il évoque également une «excellente collaboration», expliquant que l’ingénieur commercial Haldex, Oliver Struck, est toujours prêt à apporter son soutien quand des questions surgissent ou qu’il y a lieu d’opérer des adaptations spécifiques. Depuis la crise, NTK a aussi largement diversifié son offre de transport. Bremerhaven, qui est devenu un des nouveaux grands centres du déchargement d’éoliennes, s’est officiellement proposé pour effectuer les transports spéciaux de ce type, et NTK a saisi la balle au bond. Les transports lourds constituent aujourd’hui un domaine à part entière de l’entreprise. Peu après le début de la crise, la société a également commencé à travailler activement dans le secteur des transports bâchés et frigorifiques. L’élimination et le recyclage viennent compléter l’offre de NTK depuis plus de 10 ans déjà. Les transports de conteneurs, qui couvrent un rayon considérable, restent néanmoins l’épine dorsale des activités de NTK.

L’atelier du groupe Prott prend soin tant des poids lourds que des remorques et est également, à juste titre, Point Service

La flotte de NTK compte près de 120 unités tractrices. Christian Prott et l’ingénieur commercial Haldex, Oliver Struck (de gauche à droite): «Une excellente collaboration».

NTK a ainsi des succursales jusqu’aux Pays-Bas et en Pologne. Ce rayon se limite certes à des trajets d’environ 300 à 400 kilomètres avec les véhicules de la société; au-delà, NTK a en effet recours aux chemins de fer, qui représentent une solution plus avantageuse pour les distances plus longues. Cependant, certains trajets, particulièrement ceux vers l’Europe de l’Est, qui sont la plupart du temps assurés par des sous-traitants de l’entreprise de Bremerhaven, ne sont quasiment soumis à aucune limite. Les trajets vers l’Ukraine font ainsi partie des opérations quotidiennes, tandis que plusieurs tournées ont relié la Mer du Nord à l’extrémité Est de l’Europe, en arrivant au cœur de l’Oural.

Automne/Hiver 2013

Haldex Magazine

05


Nouveautés

Vous en attendez plus? Toujours à l‘écoute de ses clients: Haldex propose un large éventail de nouveautés allant d’un diaphragme de fermeture automatique contre les impuretés pour main d’accouplement, aussi simple que génial, au système de gestion intelligente de la charge par essieu. Ces nouveautés seront pour la première fois dévoilées au public lors du salon Solutrans à Lyon.

06

Haldex Magazine

Automne/Hiver 2013


NouveautĂŠs

Automne/Hiver 2013

Haldex Magazine

07


Nouveautés

P

etite cause, grands effets: souvent, les mains d’accouplement pneumatiques des remorques désaccouplées restent ouvertes, malgré la possibilité de les fermer à l’aide d’un capot de protection. La poussière peut alors s’infiltrer librement et de nombreux insectes ne résistent pas à la tentation d’aller se réfugier dans ce genre de recoins leur offrant a priori un abri sûr. C’est ainsi que des corps étrangers, facteurs d’incidents, peuvent se retrouver dans le circuit pneumatique. La main d’accouplement brevetée «Protect-O» Haldex vient remédier à ce problème. Aussi simple qu’efficace, le système referme automatiquement l’ouverture de la main d’accouplement dès la séparation du camion de la remorque. Ceci est rendu possible grâce à un ingénieux diaphragme en caoutchouc qui vient immédiatement refermer l’ouverture dès que la pression s’échappe et se rouvre tout aussi rapidement dès qu’une pression entre à nouveau dans le système. Autre innovation Haldex: son système d’aide à la mise à quai Soft Docking, pionnier et disponible sur le marché depuis près de cinq ans. Aujourd’hui, place à la nouvelle génération! «EB+ Soft Docking», a pour principales caractéristiques des fonctionnalités largement étendues, une précision accrue et un large choix de variantes. Le système est conçu de façon à faire dispa-

raître les angles morts situés à l’arrière du véhicule. La nouvelle UCE (unité de contrôle électronique) compatible avec le CAN-Bus, peut communiquer directement avec le système EB+. Cette électronique est par ailleurs beaucoup plus compacte qu’auparavant et prend place dans un nouveau corps en plastique de qualité supérieure. Puisque les capteurs à ultrasons sont capables d’adapter leur mode de réponse en fonction de la température extérieure, la nouvelle génération de Soft Docking mesure également celle-ci. Premier avantage: une fonctionnalité optimale garantie. Deuxième avantage: puisque Soft Docking est connec-

Protect-O garantit la fermeture de l’orifice de la tête d’accouplement dès que le spiralé pneumatique est détaché.

té à l’EB+ via CAN-Bus, toute l’électronique de la remorque peut utiliser les données de températures qui ont été mesurées. C’est le cas par exemple du système de surveillance de la pression des pneumatiques Haldex TPMS. Grâce à EB+ Soft Docking, le client bénéficie par ailleurs d’une plus grande liberté au niveau du montage des capteurs. Désormais, ceux-ci ne doivent plus se trouver directement à l’arrière de la remorque, mais peuvent être montés en retrait en cas

Le nouveau Soft Docking peut travailler avec un large éventail de capteurs et plus encore.

08

Haldex Magazine

Automne/Hiver 2013


Nouveautés

COLAS valves ®

monte et baisse: leader du marché en Europe de l'Ouest.

Creating Value Système de gestion intelligente de la charge par essieu: EB+ Load Transfer garantit une charge par essieu optimale.

de besoin et calibrés précisément pour tenir compte de la nouvelle position. Une solution particulièrement pratique pour les véhicules circulant avec des marchandises en vrac. Plus rapide et plus précise, voilà ce qu’offre la nouvelle valve de relevage d’essieu ILAS®-E+. Un débit d’air optimisé par des sections plus larges est la clé des temps de réponse les plus rapides. Pour ce qui est du corps de la valve, un moulage sous pression vient remplacer l’ancien bloc en aluminium usiné. Une seule vis de fixation est désormais suffisante, même dans le cas d’un montage de deux valves de relevage combinées. Ce montage évite ainsi toute torsion des valves. ILAS®-E+ offre au client une flexibilité maximale. Sept orifices sont disponibles, permettant ainsi d’alimenter directement des valves supplémentaires sans devoir recourir à d’autres connexions complexes ou raccords en T. Désormais, Haldex utilise également le relevage d’essieu pour son système de gestion intelligente de la charge par essieu. Le problème est le suivant: il n’est pas rare que, lors d’un déchargement partiel de la remorque, la distribution de la charge par essieu se modifie souvent au détriment de l’essieu moteur du camion, surtout lorsque le reste du chargement est concentré à l’avant de la semi-remorque. Il peut en résulter un dépassement de la charge par essieu autorisée. La solution: EB+ Load Transfer Haldex. Grâce à EB+ Load Transfer, le système de freinage électronique EB+, la suspension et la valve de relevage d’essieu interagissent à la perfec-

tion afin de maintenir le plus possible l’équilibre des charges par essieu de l’ensemble routier. Dès que le contact est mis et que le système EB+ est alimenté en courant, l’EB+ analyse dans un premier temps la charge aux essieux de la remorque. Ensuite il calcule instantanément le niveau de réserve de charges pour les essieux 1 et 2 de la remorque. Enfin, EB+ Load Transfer réduit automatiquement la pression de la suspension du troisième essieu de la remorque, jusqu’à ce que les essieux 1 et 2 atteignent leurs niveaux de charge maximales. Contrairement au système de relevage d’essieu classique qui travaille avec une valeur de déclenchement bien définie et fixe, EB+ Load Transfer adapte en permanence et avec précision la charge par essieu à chaque situation. Chaque fois qu’EB+ Load Transfer intervient, le centre de gravité de l’ensemble routier se déplace un peu plus vers l’avant, ce qui à pour effet de réduire l’empattement théorique, et c’est précisément de cette manière que l’essieu moteur du tracteur est soulagé. Cependant, l’essieu moteur du tracteur n’est pas le seul à bénéficier de l’intervention d’EB+ Load Transfer. Le «déchargement» du troisième essieu de la semi-remorque entraîne également un meilleur comportement en virage pour l’ensemble routier. Par ailleurs, le stress et donc l’usure des pneumatiques sur le troisième essieu de la remorque s’en retrouvent diminués, tandis que la résistance au roulement du véhicule enregistre au total de meilleurs résultats.

Des solutions intelligentes pour plus de valeur ajoutée: c’est là un avantage concurrentiel qu’Haldex a su identifier rapidement et mettre en œuvre dans la pratique. Voilà pourquoi le concept «Creating Value» (créer de la valeur ajoutée) se trouve au cœur du stand Haldex lors du salon Solutrans de Lyon. Les freins à disque de la famille ModulT sont, par exemple, disponibles en 22,5 et 19,5 pouces. Le client bénéficie d’un frein alliant grande facilité de maintenance et poids réduit. Le système de freinage électronique EB+ Gen3 offre quant à lui diverses possibilités de connexion, répondant ainsi aux exigences du nombre sans cesse croissant de systèmes de remorques à commande électronique. De nombreuses fonctionnalités supplémentaires ainsi qu’un nouveau corps de l’UCE plus robuste sont d’autres caractéristiques du système EB+ de troisième génération. Une fonction RoRo tant pour les suspensions à circuit simple que pour celles à circuit double: telles sont les atouts du système COLAS®+ . La valve monte et baisse manuelle peut verrouiller l’appareil dans une position fixe. La fonction Reset-to-Ride (réinitialisation de la suspension en position route) active le retour en position «route» de la suspension dès que le véhicule se met en mouvement et à partir d’une vitesse programmable. Le système TEM® Safe Parking Single permet de manœuvrer les remorques désaccouplées en réduisant au maximum les risques. La valve de parking et de défreinage empêche la désactivation prolongée du frein de parc et prévient ainsi tout risque lié à celle-ci. Le système de surveillance de la pression des pneumatiques Haldex TPMS, qui contrôle non seulement la pression des pneumatiques, mais aussi leurs températures, offre quant à lui des économies substantielles ainsi qu’une sécurité accrue lors de la circulation.

Automne/Hiver 2013

Haldex Magazine

09


Traitement de l’air comprimé

Bien au sec Que faire lorsque de la condensation se forme dans le circuit pneumatique du camion? L’entreprise CIS a recourt avec succès au système de prétraitement de l’air Consep.

T

ous les chantiers ne reçoivent pas la visite du ministre allemand des Transports. Mais la construction de la nouvelle voie ferroviaire entre les villes de Stuttgart et Ulm n’est pas un chantier comme les autres. Il s’agit de la nouvelle artère européenne à grande vitesse reliant Paris à Munich, puis continuant jusqu’en Hongrie. Dans ce projet, l’une des opérations les plus difficiles est la construction du tunnel situé au niveau de «l’Albaufstieg», entre Stuttgart et Ulm. Cette région de moyenne montagne du Sud de l’Allemagne descend en effet à pic vers les plaines et de façon si abrupte que les trains ne peuvent supporter de telles pentes. C’est pourquoi, la construction de tunnels d’une longueur totale de 30 kilomètres pour surmonter une différence de 450 mètres d‘altitude est nécessaire pour atteindre le plateau. Été 2013, un vendredi de juillet: le ministre allemand des Transports est accompagné de nombreuses personnalités pour donner personnellement le

10

Haldex Magazine

Automne/Hiver 2013

coup d’envoi officiel de la construction du tunnel. Les travaux sont suspendus ce jour-là. Et même les tombereaux noirs aux couleurs de l’entreprise CIS (Construction & International Service GmbH) sont forcés de s’arrêter. Les conducteurs de ces dernières et Michael Oertel du service technique profitent cependant de ce temps mort en coulisses pour mettre à niveau les appareils: changer un pneu ici ou là, installer une caméra de recul manquante tout en se réjouissant que le week-end approche à grands pas. Les tombereaux que gère Michael Oertel sont aussi spéciaux que ce chantier du Sud de l’Allemagne. Ils recèlent un ennuyeux petit secret. «C’est dans cette gamme, où nous avons dû faire face à de gros problèmes liés à de la condensation dans le circuit pneumatique de freinage», c’est dans ces termes que l’employé de CIS chargé du service technique, décrit le problème. Les causes sont et restent encore indéterminées. Les experts sont, aujourd’hui encore, perplexes à ce sujet.


Traitement de l’air comprimé

Michael Oertel Service technique

«Consep nous a sorti un belle épine du pied». Cependant, les problèmes qui en découlent sont très importants: de l’eau pénètre dans les valves pneumatiques, l’humidité rendant alors le servo d’embrayage inopérant et l’hiver, les électrovalves de desserrage gèlent et le frein d’urgence tombe parfois en panne en même temps. Tout cela provoque de

fâcheuses périodes d’interruption d’exploitation. Et par-dessus le marché, cela conduit souvent au remplacement imprévu de pièces parfois coûteuses: «un nouveau servo d’embrayage coûte à lui seul 900 euros», déclare Michael Oertel. Aujourd’hui, pour les tombereaux de M. Oertel, tout se passe à nouveau comme dans le meilleur des mondes grâce à un salon professionnel régional. C’est là que Michael Oertel découvrit le système Consep de prétraitement de l’air conçu par Haldex. Dietmar Psille, technico commercial chez Haldex, lui présente non seulement le système mais l’installe aussi sur l’un de ses véhicules tombereaux présentant le problème. «Et ça a vraiment bien fonctionné», se souvient M. Oertel, qui n’a pas longtemps hésité: aujourd’hui, tous les véhicules concernés sont équipés du système Consep Haldex. Et maintenant, lorsque les camions tombereaux Oertel s’arrêtent de façon imprévue, c’est pour une tout autre raison, par exemple un empêchement de force majeure comme une visite politique d’importance. Dans tous les cas, des pannes liées à des problèmes de circuits pneumatiques ne sont plus à l’ordre du jour depuis l’intégration du Consep.

Air pur Aucun système à air comprimé ne peut se passer d’un compresseur. Pourtant, ce dernier est également à l’origine de deux maux posant problème pour les circuits pneumatiques: l’eau et l’huile. L’air chaud sortant du compresseur est saturé de vapeur d’eau et d’huile qui se déposent sous forme liquide dès le refroidissement. C’est à ce moment-là que le Consep entre en action en débarrassant l’air comprimé de ceux-ci avant son passage dans le dessiccateur. Ensuite, le dessiccateur entre en scène avec sa cartouche multifonction (Multi-Treatment Cartridge, MTC) d’Haldex. Il est la dernière barrière indispensable pour éviter la pénétration des vapeurs d’huile, d’eau et d’autres polluants dans le système. Grâce à ses cinq filtres successifs l’air est débarrassé des derniers polluants et sera ensuite asséché par le dessiccant avant de pénétrer dans le système pneumatique du véhicule. En cas de débit particulièrement important, comme par exemple dans des bus, des camions de ramassage d’ordures ou des camions à caisses mobiles, il est également recommandé d’installer le système Consep de prétraitement de l’air entre le compresseur et le dessiccateur: son filtre cyclonique de refroidissement permet d’évacuer jusqu’à 90% des liquides, des polluants et impuretés contenus dans l’air comprimé, en les éjectant à l’aide d’une valve.

Consep existe en deux versions: une version à commande pneumatique permettant une installation rapide et simple et une version à commande électronique, caractérisée par une utilisation particulièrement économique des ressources en air comprimé. Dans cette édition vous trouvez une vue d’ensemble des produits Haldex liés au traitement de l’air. Vous pouvez aussi la commander par e-mail à info.eur@haldex.com (en précisant si vous la souhaitez en français, allemand ou en anglais).

Automne/Hiver 2013

Haldex Magazine

11


Constructeur

En plein essort En quelques années seulement, le constructeur polonais de remorques Wielton S.A. a acquis une importance considérable. Une histoire toute particulière en est à l’origine.

I

l fallait à l’époque avoir des idées, car l’art d’improviser était alors très en vogue en Pologne, lors de la transition de l’économie planifiée à l’économie de marché. Pour l’entreprise Wielton S.A., c’était l’occasion de créer le constructeur de remorque devenu aujourd’hui le plus grand du pays. L’année 1991 est décisive: cela fait déjà deux ans que les cadres communistes de Pologne ont démissionné. L’offre de moyens de transport est encore faible, mais les besoins connaissent une forte croissance. Le duo de fondateurs Ryszard Prozner et Kryszof Tylkowski, originaires de Wielun au Sud de la Pologne, ont alors une intéressante idée de recyclage. Ils se demandent pourquoi ne pas simplement aller chercher les semiremorques de 12,0 mètres hors d’usage à

12

Haldex Magazine

Automne/Hiver 2013

l’Ouest et les modifier en les mettant à la longueur conforme à leur législation actuelle dans leur propre atelier? Aussitôt dit, aussitôt fait. La recette fonctionne si bien, que la transformation de remorque devient en quelques années une véritable production de remorque, l’atelier se transformant en une réelle usine. À la vue de ce parcours, on comprend désormais mieux pourquoi le nom de la marque et le logo choisis semblent quelque peu inhabituels. «Wielton» se rapporte en premier lieu au siège de l’entreprise situé à Wielun. De plus, sa sonorité évoque également en polonais les termes «plusieurs tonnes» et deux de ses syllabes se retrouvent également dans le mot polonais signifiant «chameau». C’est ainsi que depuis la fondation de la marque

Andrzej Szczepek PDG

«Rapidité et flexibilité». Wielton en 1996, la silhouette du vaisseau du désert est le signe de reconnaissance des remorques venant de Wielun. D’après le Président du Conseil d’administration Andrzej Szczepek, «créativité et savoir-faire» sont aujourd’hui encore la pierre


Constructeur

angulaire de la réussite de l’entreprise. Avec une production de près de 7 000 unités en 2012 et environ 1 200 employés, Wielton S.A. compte parmi les grands en Europe. Pourtant, son processus de fabrication reste extrêmement flexible: «40% de notre production sont des solutions spécifiques au client», explique M. Szczepek au sujet du niveau de personnalisation. C’est pourquoi la gamme de base de produits que l’entreprise peut fournir est très vaste. Pour les semi-remorques, cet assortiment va des tombereaux disponibles dans toutes les versions imaginables, aux solutions de plateau surbaissé ou de châssis porteconteneur, en passant par les remorques bâchées et les véhicules carrossés les plus variés. Par ailleurs, Wielton S.A. fabrique aussi des remorques à essieu central et des remorques à essieu avant directeur. Dans le domaine des structures, l’entreprise est principalement présente avec les tombereaux. Et depuis peu de temps, la gamme comprend également des remorques agricoles. La prise de position dans le secteur «agricole» s’est déjà révélée être une réponse apportée par Wielton face à la crise. Une autre réponse a été de «s’orienter davantage sur des solutions spécifiques au client et de se diversifier géographiquement». C’est ainsi qu’Andrzej Szczepek présente l’orientation actuelle de l’entreprise, qui compte également une collaboration renforcée avec Haldex. EB+, TEM® Safe

Étapes majeures de Wielton 1996: création de la marque 2000: certification ISO 9001 2003: début de la production automatisée 2006: recapitalisation, nouveaux action- naires majoritaires, filiales en Russie et Ukraine 2007: cotation en Bourse 2008: automatisation du stock, de l’atelier de peinture et des lignes de production 2012: inauguration d’une usine de montage en Russie, filiale en Biélorussie

Wielton S.A. a produit près de 7 000 unités en 2012.

de produits a également évolué. Les tombereaux ont pris beaucoup plus d'importance. Enfin, depuis 2007, Wielton S.A. est cotée à la Bourse de Varsovie, et porte donc beaucoup d'attention à sa structure. Les activités ont été revisitées en profondeur et ciblent désormais «une productivité accrue de 30%», selon le P.D.G. Andrzej Szczepek. La sécurité avant tout: Wielton compte sur TEM® Safe Parking.

Parking ainsi que Soft Docking et COLAS®+ qui sont les principaux produits concernés. Les solutions individuelles, telles qu'élaborées par Wielton S.A., requièrent également des services personnalisés pour les composants. «L'assistance technique fournie par Haldex est rapide et extrêmement compétente», souligne M. Szczepek en faisant l'éloge de l'assistance organisée par le responsable des ventes Dariusz Miksa. Pour Wielton S.A., la flexibilité est importante, mais tout autant que la rapidité. D'après Andrzej Szczepek, «nos atouts résident dans notre capacité à mettre en place de nouveaux concepts dans les délais les plus rapides». C'est ainsi que l'entreprise a pu effectuer récemment des changements de direction considérables. Après la crise économique, la part des exportations est rapidement passée de 30 à 70%. Et celle-ci n'est pas seulement dirigée vers l'Ouest, mais bien plutôt vers l'Est. «C'est là-bas que l'on retrouve les meilleurs marges», avance M. Szczepek comme raison à ce changement radical d'orientation. Le rayon d'action de Wielton S.A. en matière d'exportation vers l'Est, et donc la portée de sa réussite, va des pays de la Mer Baltique jusqu'au Turkménistan, en passant par la Russie et le Kazakhstan. La gamme

L'avantage principal réside dans le fait que, lors de la construction des véhicules, Wielton S.A. a toujours pris en compte l'état des routes et les conditions d'exploitation en Europe de l'Est, et conçoit donc des engins adaptés très résistants. Les châssis, par exemple, ne sont pas rivetés, mais plutôt soudés et sont fabriqués en acier extrêmement résistant de type S700. En Russie, Wielton S.A. occupe déjà la place de plus grand importateur en ce qui concerne les tombereaux et a même inauguré il y a peu sa propre usine de montage. Les usines russes des grands constructeurs comme Scania, Volvo et Renault fourniront prochainement, sur demande, leurs tombereaux départ usine avec des bennes fabriquées par Wielton S.A. En seulement deux décennies, l'entreprise est partie d'un atelier pour devenir un équipementier. C'est un grand bond en avant, qui demande encore beaucoup de travail. En effet, alors qu'il s'agit jusqu'à présent d'une entreprise quasi uniquement locale, Wielton S.A. souhaite désormais se positionner à l'échelle internationale et selon les mêmes normes que des grandes entreprises comme Scania et Volvo. «Le grand écart sera difficile», explique Andrzej Szczepek à propos de la prochaine étape ciblée par Wielton S.A.: «organiser l'entreprise pour répondre au spécifique sur commande tout en conservant notre grande souplesse».

Automne/Hiver 2013

Haldex Magazine

13


Maintenance des freins

Un jeu d’enfant Il n’y a pas que le remplacement des plaquettes qui soit extrêmement facile à effectuer sur le frein à disque ModulT Haldex. Les axes guides usagés ou même l’étrier de frein sont très rapides à remplacer dans n’importe quel atelier. Haldex Magazine décrit cette procédure pas à pas.

1 Déposer l’étrier du véhicule puis, le serrer fermement dans un étau avec des mors doux. Retirer les capuchons de protection à l’aide d’un petit marteau et d’un burin (ne pas les réutiliser!).

2

À l’aide d’un outil spécial long avec douille à six pans creux de 14 mm (réf. 95233), retirer les deux vis de fixation des axes guides (ne pas les réutiliser!).

14

Haldex Magazine

Automne/Hiver 2013


Maintenance des freins

3

4

Secouer légèrement d’avant en arrière le support de frein afin de le dégager des axes guides et des soufflets.

Pour remplacer la fonction de guidage, il suffit de retirer les paliers des axes guides. Mettre en place les nouveaux paliers, après avoir soigneusement nettoyé leurs logements. Puis, installer les nouveaux soufflets et axes guides. Serrer les nouvelles vis au couple de serrage défini. Mettre les capuchons de protection en place. Le frein peut alors être réassemblé sur l’essieu.

4.1

4.2

4.3

4.4

5

Si l’étrier de frein doit également être changé, la procédure est fondamentalement la même que pour le remplacement de la fonction de guidage. Utiliser alors le kit correspondant (réf. 95620C/95621C). Toujours nettoyer le support original avant réassemblage.

Automne/Hiver 2013

Haldex Magazine

15


Portrait Editeur: Haldex Europe S.A.S. Weyersheim, France

Allemagne Haldex Brake Products GmbH Heidelberg Tel.: +49 6221 7030 Fax: +49 6221 703400 E-Mail: info.de@haldex.com Autriche Haldex Wien Ges.m.b.H. Vienne Tel.: +43 1 8 69 27 97 Fax: +43 1 8 69 27 97 27 E-Mail: info.at@haldex.com

Horst Riethmüller qui maîtrise parfaitement son métier est, tout naturellement «l’ambassadeur Haldex» en charge de Daimler.

L

o r s qu e H o r s t R i e t h m ü ll e r enfourche énergiquement son vélo en partant de chez lui, à la lisière de la Forêt-Noire, deux de ses principales qualités sautent aux yeux: d’une part, c’est un vrai Allemand du Sud plein de bon sens qui a les pieds bien sur terre, d’autre part, il aime à regarder au-delà de l’horizon. Très tôt, Horst Riethmüller a été en contact avec des entreprises scandinaves. Dans les années 70, au moment où Scania mettait le cap sur l’Europe, Horst travaillait alors comme mécanicien dans une filiale de l’entreprise, non loin de Stuttgart. Il a rapidement complété sa formation et obtenu un diplôme qui lui a permis de gravir les échelons professionnels, jusqu’à se hisser au rang de responsable de l’atelier. Il repense aujourd’hui à ses 30 années passées chez Haldex et surtout à ses 15 dernières années à se concentrer sur la société Daimler: «Cette année», déclare ainsi ce joueur de football et cycliste passionné, «je fête donc deux anniversaires en même temps». En 1983, Horst Riethmüller a quitté Scania pour

Horst Riethmüller connaît toutes les facettes du secteur des véhicules utilitaires.

16

Haldex Magazine

Automne/Hiver 2013

intégrer l’entreprise SAB, qui deviendra plus tard Haldex. En véritable homme-orchestre aux multiples talents il s’est ainsi chargé, dès le début, d’importantes entreprises de transport, telles que Willy Betz ou Dachser, mais aussi de fabricants d’essieux et de semiremorques, sans oublier des groupes très importants, à l’instar de l’ancienne société Daimler-Benz AG. Déjà présent dans les bus depuis les années 60, le levier automatique ne s’est réellement implanté dans les poids lourds qu’à partir des années 80, avant de s’imposer, lentement mais sûrement, sur les unités tractées. «Ça a nécessité un grand travail de persuasion», se souvient Horst Riethmüller. Cela fait désormais 15 ans que le responsable grands comptes se focalise sur Daimler, un client primordial pour Haldex. Le levier automatique y joue toujours un rôle essentiel, par exemple pour les véhicules de la gamme chantiers. L’éventail de produits s’est néanmoins élargi à de nombreux composants: le système d’épuration de l’air Consep, les actionneurs de frein, le servo-débrayage ou encore des valves spéciales ainsi que le nouveau système intelligent de gestion de l’air, ModulAir dressant ainsi la liste des composants actuels, «ce qui révèle un bilan impressionnant» ajoute Horst Riethmüller. Ce qui se cache derrière cette performance, l’ambassadeur Haldex pour Daimler le résume en deux phrases, avec cette concision qui le caractérise: «Il faut développer la confiance et la préserver», explique-til. Et ajoute: «Avoir du diesel dans le sang ça aide énormément».

Brésil Haldex do Brasil Ind. E Com. Ltda São José dos Campos Tel.: +55 12 3935 4000 Fax: +55 12 3935 4018 E-Mail: info.brasil@haldex.com Canada Haldex Ltd Cambridge, Ontario Tel.: +1 519-621-6722 Fax: +1 519-621-3924 E-Mail: info.ca@haldex.com Chine Haldex Vehicle Products Co. Ltd. Suzhou Tel.: +86 512 8885 5301 Fax: +86 512 8765 6066 E-Mail: info.cn@haldex.com Corée Haldex Korea Ltd. Seoul Tel.: +82 2 2636 7545 Fax: +82 2 2636 7548 E-Mail: info.hkr@haldex.com Espagne Haldex España S.A. Granollers Tel.: +34 93 84 07 239 Fax: +34 93 84 91 218 E-Mail: info.es@haldex.com France Haldex Europe SAS Weyersheim Tel.: +33 3 88 68 22 00 Fax: +33 3 88 68 22 09 E-Mail: info.eur@haldex.com

Italie Haldex Italia Srl. Biassono Tel.: +39 039 47 17 02 Fax: +39 039 27 54 309 E-Mail: info.it@haldex.com Mexique Haldex de Mexico S.A. De C.V. Monterrey Tel.: +52 81 8156 9500 Fax: +52 81 8313 7090 Pologne Haldex Sp. z.o.o. Praszka Tel.: +48 34 350 11 00 Fax: +48 34 350 11 11 E-Mail: info.pl@haldex.com Royaume-Uni Haldex Ltd. Newton Aycliffe Tel.: +44 1325 310 110 Fax: +44 1325 311 834 E-Mail: info.gbay@haldex.com Haldex Brake Products Ltd. Redditch Tel.: +44 1527 499 499 Fax: +44 1527 499 500 E-Mail: info.gbre@haldex.com Russie OOO Haldex RUS Moscou Tel.: + 7 495 747 59 56 Fax: +7 495 786 39 70 E-Mail: info.ru@haldex.com Suède Haldex Brake Products AB Landskrona Tel.: +46 418 47 60 00 Fax: +46 418 47 60 01 E-Mail: info.se@haldex.com USA Haldex Brake Products Corp. Kansas City MO Tel.: +1 816 891 2470 Fax: +1 816 891 9447 E-Mail: info.us@haldex.com

Haldex développe et fournit des solutions fiables et innovantes en matière de freins et de suspension pneumatique pour l’industrie mondiale du véhicule utilitaire. Coté à la Bourse de Stockholm, Haldex réalise un chiffre d’affaires d’environ 3,9 milliards de SEK et emploie 2 200 personnes.

www.haldex.com

MAG27_FR/11.2013/ Weyersheim

Le diesel dans le sang

Belgique Haldex N.V. Balegem Tel.: +32 9 363 90 00 Fax: +32 9 363 90 09 E-Mail: info.be@haldex.com

Hongrie Haldex Hungary Kft. Szentlörinckáta Tel.: +36 29 631 300 Fax: +36 29 631 301 E-Mail: info.hu.eu@haldex.com Inde Haldex India Limited Nasik Tel.: +91 253 6699501 Fax: +91 253 2380729


Haldex Mag27_FR