Issuu on Google+

Magazine Edition nº 19

AutomnE/Hiver 2009

L e M a g a z i n e d e s C l i e n t s D ’ H A L DE X E U R O P E

!

Haldex MagazinE

10 ans

Sécurité des camions Un pas en avant

Culture d’entreprise Marcher ensemble

Consep Pneumatique Efficace et économique

Haldex en Égypte Remorques des 1001 nuits

10 i-Pod shuffle à gagner Jeu-concours dans cette édition

transport Bird's

TEAM Turbo

www.haldex.com


Éditorial

Au Fil du Temps

P

our certains, le temps s’écoule lentement, alors que pour d’autres, les bons moments passent trop vite. La notion de temps est insaisissable. C’est pour cela que depuis toujours, il ne faut pas laisser passer les occasions de faire la fête. Il en est ainsi pour Haldex Magazine qui, publié deux fois par an, fête son dixième anniversaire. Nous sommes restés fidèles à nos engagements: qualité, transparence et continuité. Même pendant les périodes un peu plus difficiles, Haldex Magazine apparait de façon constante et avec un contenu de qualité. Nous vous proposons de passer en revue ces dix dernières années et de voir comment le monde a évolué. Le système visco-coupleur Haldex pour quatre roues motrices est produit en série. Un tel succès n’est pas le fruit du hasard. La qualité prime, la continuité paie.

Aujourd’hui, on parle de la deuxième génération d’EB+, de systèmes de sécurité comme le système d’aide à la stabilité (Roll Over Stability) ainsi que de la nouvelle version 3M. Les freins électromécaniques sont dans les starting-blocks et la production d’Haldex se fait à une échelle mondiale. L’entrepôt européen de Weyersheim, près de Strasbourg, gère aujourd’hui 15 000 références de pièces actives et les expédie jusqu’en Afrique et en Russie. Vous découvrirez dans cette édition à quel point les véhicules industriels sont devenus sûrs au fil du temps. Nous vous proposons également un article sur le constructeur égyptien de remorques MIS, dont les produits sont remarquablement diversifiés et résolument tournés vers l’exportation. Nous aborderons en détail le nouveau système de pré-nettoyage de l’air à commande pneumatique Consep. Il est développé par Haldex en vue de proposer une solution qui soit à la fois rentable et facile à monter. Enfin, nous vous présenterons la société britannique de transport Bird’s. Une véritable entreprise familiale européenne dont les valeurs sont le service, la qualité et la fiabilité; mais qui sait également faire la fête, notamment lorsque son camion bleu roi a fait une bonne course. Nous vous souhaitons une bonne lecture!

A l’époque, l’EB+ s’imposait comme une continuité logique du système ABS; l’Info Centre intégrait des fonctionnalités avancées et la logistique après vente était tout juste intégrée au centre européen de distribution, situé en Alsace. La nouvelle famille de freins à disques modulaires ModulX prenait de plus en plus d’envergure.

Lennart Hammargren Sales Director Europe

Contenu 12 Bird’s: entreprise familiale service personnalisé et traditions 03 Actualités infos et calendrier

06 SÉcuritÉ routiÈre Des camions qui valent bien mieux que leur rÉputation

15 Une bonne raison de faire la fête L'Histoire D'UNE rÉUSSITE: les 10 ans du Haldex Magazine

04 Fabricant de remorques MIS L’Égypte mise sur la technique européenne

10 Le nouveau Consep Séparation efficace et écono- mique de l’huile et de l’eau

16 La longue marche Landskrona garde la forme

Mentions LÉgales: Haldex Magazine n° 19, Automne/Hiver 2009 ÉDITEUR: Haldex Europe S.A.S., 30 rue du Ried, Weyersheim, 67728 Hoerdt Cedex, France, info.EUR@haldex.com, www.haldex.com Responsable Editorial: Diana Spieler RÉDACTION ET RÉALISATION: Bureau de presse Michael Kern, Gassenäckerstr. 5, 70736 Fellbach, Allemagne LAYOUT: Frank Majer-Koenicke Impression: Kehler Druck GmbH & Co. KG, Weststr. 26, 77694 Kehl, Allemagne PHOTOS: Archiv Haldex, Bartscher, Bird's, Daimler, Fond, MAN, MCV, Kern, Perkins, Volvo COPYRIGHT: Toute reproduction même partielle de cette publication est interdite sans l'autorisation écrite de l'éditeur. ABONNEMENT GRATUIT/CHANGEMENT D'Adresse: info.EUR@haldex.com ou à l'adresse postale de l'éditeur TIRAGE: 10 000 exemplaires Langues: anglais, allemand, français.

02

HALDEX MAGAZINE

Automne/Hiver 2009


actualitÉS

4 roues motrices

Conjoncture

Une commande record

Tendance à la baisse

4 Il n’y a jamais eu, dans l’histoire de la société Haldex, une aussi grosse commande que celle passée par VW. D’un montant de 4,5 milliards de couronnes suédoises (environ 440 millions d’euros), cette commande du groupe VW étend le champ d’application de la technologie quatre roues motrices Haldex. Il s’agit de la cinquième génération du visco-coupleur Haldex que VW souhaite mettre en place sur sa nouvelle plate-forme modulaire, annoncée pour 2012.

Systèmes de sécurité

L’UE devient sérieuse 4 La jungle des règlements de l’UE

en vigueur sur la sécurité devrait bientôt être nettoyée, et les véhicules devraient devenir plus sûrs que jamais. Telle est l‘intention et le but de la nouvelle directive-cadre 2007/45/CE, approuvée par le Parlement Européen. Conformément à cela, le contrôle électronique de la stabilité (ESP) sera tout d’abord obligatoire pour toutes nouvelles homologations de remorques de

 Le VW Caddy profitera également du visco-coupleur Haldex dans sa version quatre roues motrices.

Cette dernière génération de viscocoupleurs pour quatre roues motrices a été optimisée en considérant le poids, les coûts et la consommation de carburant. Ces visco-coupleurs pour quatre roues

motrices de VW seront fabriqués dans l’usine de Landskrona (Suède). Pour la division Traction Systems, la commande est synonyme d’une «forte croissance», explique Ulf Ahlén, le Président de cette division.

plus de dix tonnes à partir de novembre 2011, et à partir de novembre 2014 pour tous les nouveaux véhicules de cette catégorie. Pour les nouveaux véhicules homologués des classes M et N (transport de personnes et de marchandises), l’ESP sera obligatoire à partir de novembre 2012 et deux ans plus tard pour tous les véhicules neufs. Un système de freinage automatique d’urgence ainsi qu’un système avertisseur de sortie de voie sera fortement recommandé, à partir de novembre 2013, pour

toutes les nouvelles homologations dans les classes M2 et M3 ainsi que N2 et N3 (bus équipés de plus de huit sièges et transport de marchandises de 3,5 tonnes et plus). Pour ces mêmes classes de véhicules, ces équipements deviendront obligatoires pour tous les nouveaux véhicules à partir de novembre 2015. En outre, les émissions de bruit ainsi que la résistance au roulement des véhicules industriels et commerciaux des gammes moyennes et lourdes devraient diminuer de trois à quatre dB(A). En ce qui concerne la résistance au roulement, l’introduction de valeurs limites est prévue en deux étapes: une valeur maximale admissible de 8,0 kg/tonne dans un premier temps, et de 6,5 kg/tonne ensuite sont en cours de discussion pour des pneus de la catégorie C3 (la gamme lourde des véhicules industriels et commerciaux).

Production

Entreprise

Le freinage électronique à Heidelberg

Garphyttan Wire chez Suzuki

4 Haldex a restructuré la production des systèmes de freinage ABS et EBS. Ces produits seront dorénavant fabriqués à Heidelberg (en Allemagne) au lieu de Redditch (en Grande Bretagne). Dans le même temps, la gamme de produits a été rationalisée pour réduire le nombre de références. Le centre de recherches

4 Haldex se concentre de plus en plus sur ses compétences clés comme la sécurité, la protection de l‘environnement ainsi que la dynamique des véhicules et s’est ainsi séparée de sa division Garphyttan Wire (fabricant de fils d’acier à ressorts). Depuis juin 2009, Garphyttan Wire fait partie de l’entreprise japonaise Suzuki Metal.

et de développement pour l’ABS et l’EBS reste à Redditch mais les livraisons se feront désormais à partir du centre européen de logistique de Weyersheim, près de Strasbourg.

L’Union Nationale ACEA annonce pour le premier semestre 2009, une baisse des nouvelles immatriculations de poids lourds de 46 % par rapport à l’année précédente. L’Espagne est particulièrement touchée avec un recul de 76 %. Les nouveaux états de l’Union Européenne enregistrent un recul de 73 %. La France et l’Allemagne s’en sortent relativement bien avec un recul de 35 %. En Grande Bretagne, la baisse est de 48 %. 4

Composants de moteur

Pompes pour moteurs Perkins

4 Haldex a reçu deux commandes du fabricant de moteurs Perkins. La première pour des pompes à huile et à eau pour les futurs moteurs Perkins; elle s’élève à environ 500 millions de couronnes suédoises (environ 49 millions d’euros). D’un montant de 75 millions de couronnes suédoises (environ sept millions d’euros), la seconde commande porte sur des pompes à eau pour les nouveaux moteurs Perkins à gestion électronique. La production pour ces deux commandes débutera en 2010.

Automne/Hiver 2009

HALDEX MAGAZINE

03


PORTRAIT Industrie

eine kurze Einführung

Sur la Voie

rapide L’entreprise ECTC représente Haldex au pays du Nil. Un des ses plus gros clients est le fabricant de remorques MIS qui dispose d’une grande gamme de produits.  Le roi des composants au Caire: Magdi Tolba, patron d’ECTC.

L

a société ECTC, dont le siège est au Caire, est une des principales adresses en Afrique du Nord pour les composants de véhicules industriels. L’entreprise «Egyptian Company for Trading & Construction» représente plus de 20 grands noms comme Hyva, Haldex ou encore ZF. «ZF nous a décerné le titre de meilleure agence au monde», explique fièrement le patron de ECTC, Magdi Tolba, dont le bureau

04

HALDEX MAGAZINE

Automne/Hiver 2009

nous informe sur l’existence d’une toute autre activité: il y stocke une impressionnante collection d’articles de mode. L’entreprise gère une production de textiles de marque depuis 15 ans. Les raisons étaient que «les devises étaient rares à l’époque», explique Magdi Tolba. Le siège de cette société, basée au Caire, a donc été logiquement appelée «Cairo Cotton Center». Les deux secteurs d’activités sont rentables, même s’ils sont liés à des coûts de

main d’œuvre totalement différents: Magdi Tolba précise que «les quelques 4000 employés du secteur textile produisent environ le même chiffre d’affaires que les 85 employés du véhicule industriel». Avec ses composants, ECTC est présente bien au delà des frontières du marché intérieur égyptien. Le plus important acheteur de composants Haldex en Egypte est le plus grand fabricant égyptien de remorques MIS


Industrie

(Metal Industries Salheya). MIS est situé à environ une heure de route du Caire et livre également environ 60 % de sa production dans les pays du Golfe et d’autres parties de l’Afrique. «Presque toutes nos remorques sont équipées de composants Haldex», explique le directeur des ventes chez MIS, Salama Abdelmalak. Il apprécie l’«excellent rapport qualité – prix» ainsi que le soutient qu’il reçoit directement d’Haldex et de Mohamed Osman, ingénieur de formation et Directeur Général d’ECTC. Les livraisons vont de la gamme de réservoirs d’air aux valves, sans oublier les actuateurs. Le matériel doit être solide pour s’imposer sur les marchés desservis par ECTC et MIS.

Des poids lourds de 80 ou de 100 tonnes ne sont pas rares dans ces régions et les conditions climatiques sont souvent qualifiées d’«extrêmes». Mais les techniques de pointe ne sont pas nécessaires: ni l’EBS, ni l’ABS, ne jouent un rôle important. Dans de telles conditions, c’est la qualité qui prime. Ce n’est pas pour rien que MIS s’adresse aux fabricants européens pour les licences les plus connues. Meiller et Hyva, par exemple, fournissent les systèmes hydrauliques des bennes, Rohr fournit le savoir-faire pour les camions-citernes et Spitzer pour les semi-remorques citernes. Les licences pour l’équipement des véhicules de lutte contre l’incendie proviennent de Ziegler, et l’italien Farid donne celles des véhicules de ramassage des ordures.

 MIS propose une grande gamme de produits allant de la benne basculante aux composants pour véhicules de lutte contre l’incendie.

 Expansion rapide pour MCV, la maison mère de MIS.

Sur sa LancÉe La société MIS a été fondée en 1998 par la maison mère MCV (Manufacturing Commercial Vehicles), qui avait tout juste quatre ans. MCV a débuté au Caire en tant qu’importateur général pour les véhicules industriels Mercedes-Benz. Le groupe MCV compte aujourd’hui d’autres sites à Cuba, en Grande Bretagne, en Algérie, en Afrique du Sud, à Singapour, au Soudan et à Dubaï. MCV intervient principalement dans la production de bus de toutes tailles, caractérisés en général par un châssis Mercedes assemblé CKD, ainsi que par des aménagements propres MCV. MCV propose également à ses clients une alternative avantageuse avec des importations de Chine. La production égyptienne compte actuellement plus de 3 000 unités par an, mais devrait bientôt doubler. La gamme comprend également des camionnettes et camions de la marque à l’étoile. MCV les importe partiellement du Brésil (la société s’y procure également le Sprinter), de l’Allemagne ou de la Turquie.

Les semi-remorques à plateau, avec environ 50 unités fabriquées, représentent un tiers de la production mensuelle, certifiée ISO 9001. On peut y ajouter environ 60 bennes basculantes (dont des bennes géantes de 45 m³ pour le boom de la construction dans les pays du Golfe), une douzaine de camions et remorques citernes, sans oublier l’une ou l’autre construction spéciale. Les produits MIS se composent à 75 % de «composants locaux» dont le développement fut fortement favorisé par l’état égyptien selon un principe tout simple: plus les composants sont produits dans le pays, moins il faut payer de droits de douane sur les composants importés.

 MIS fabrique ses remorques citernes sous licence Rohr.

 Composants techniques et textiles: le tout sous le toit du «Cairo Cotton Center».

Comme l’acier qui provient de la production locale est de toute façon moins cher que l’acier importé, il est plus facile pour MIS de fabriquer soi-même les remorques quasi de A à Z. Certains composants spécifiques pour la structure, les essieux ainsi que le système de freinage Haldex, figurent parmi les exceptions importées pour les remorques MIS. «Ce sont des techniques-clés pour lesquelles l’importation est inévitable», explique le directeur des ventes Salama Abdelmalak. ■

Automne/Hiver 2009

HALDEX MAGAZINE

05


circulation PORTRAIT eine kurze Einführung

un pari SÛr Leur poids et leurs nombreux angles morts rendent les camions dangereux. Cependant, les statistiques montrent qu’en matière de sécurité routière, les camions valent bien mieux que leur réputation.

L

es dégâts liés aux accidents impliquant des camions sont souvent importants. C’est pour cela que ce genre d’incident se retrouve à la une des journaux; et fait que l’opinion publique garde une image peu flatteuse de ces véhicules. Cependant, les statistiques montrent les camions sous un tout autre jour. Dans son «Rapport sur la sécurité routière 2009», la société Dekra a minutieusement recueilli et analysé

06

HALDEX MAGAZINE

Automne/Hiver 2009

les statistiques. Le constat le plus étonnant repose probablement sur les chiffres de l’année 2007, relatifs au nombre d’accidents: «Par rapport à la distance parcourue, les camions et autres semi-remorques sont beaucoup moins impliqués que les voitures dans les accidents avec lésions corporelles». Selon le rapport du Dekra, le risque d’être impliqué dans un accident avec lésions corporelles est exactement 1,5 fois plus élevé pour les voitures que pour les camions. Et d’une manière générale, si

 Un système automatique de freinage d’urgence sera bientôt obligatoire pour les poids lourds.

le nombre de camions a augmenté sur les routes, leur implication dans des accidents avec lésions corporelles a diminué. En Allemagne par exemple, il y a eu exactement 5,9 % de plus de véhicules destinés au transport de marchandises en 2007 qu’en 2000, mais sur la même période, le nombre d’accidents avec lésions corporelles a diminué de 17,5 %. En même temps, le danger émanant des camions pour les autres usagers de la route a nettement diminué. Par exemple, le


Circulation

Les accidents les plus fréquents en Europe Type d’accident

Fréquence

Sortie de route

Collision arrière avec un autre camion

Collision frontale avec une voiture en sens inverse

 D’énormes forces sont générées lors d’une collision arrière avec un autre camion.

Collision latérale avec une voiture

Source: rapport sur la sécurité routière 2009 du Dekra

rapport indique que pour la période de 2000 à 2007, en Allemagne, les accidents mortels impliquant des camions sont en baisse de 39 % dans la catégorie «autres usagers» (piétons, cyclistes, passagers de voitures, etc.). Ce n’est pas uniquement lié au fait que les camions sont aujourd’hui généralement équipés de dispositifs de sécurité comme le système de protection anti-encastrement par exemple, mais aussi parce que les voitures sont équipées de technique de sécurité très répandues comme l’ESP ou l’airbag.

Collision avec un piéton ou un cycliste

Les systèmes de sécurité pour les camions ne manquent pas non plus. Les fabricants proposent une gamme allant de l’airbag conducteur au contrôle électronique de stabilité 8

SystÈmes Haldex

 Le système avertisseur à ultrasons (Ultrasonic Guard System) aide à la sécurité des piétons et des cyclistes.

Les systèmes de sécurité Haldex sont l’ABS, le système de freinage électronique EB+ Gen2, le Soft Docking (aide efficace et adaptée pour la mise à quai) ou encore le nouveau Trailer Control Module+. L’EB+ Gen2 intègre la fonction électronique d’aide à la stabilité (Roll Over Stability), maintenant disponible pour tous les véhicules remorqués y compris les remorques avec avant train directeur. L’architecture de ce produit permet que les fonctions ABS et correction de freinage soient garanties même si le câble ISO 7638 à 7 broches n’est pas branché. Le système Soft Docking apporte une assistance lors des manœuvres en marche arrière, et notamment lors des mises à quai. Ce système évite ainsi des détériorations coûteuses

 EMB: une distance de freinage réduite de 14 %.

au niveau du véhicule remorqué et des rampes de chargement, en informant le chauffeur. Le nouveau Trailer Control Module+ prévient toute conséquence grave en cas d’erreur de raccordement de la remorque. Un mauvais branchement sur la conduite d’alimentation peut libérer le frein de service.

Cette méprise peut avoir pour conséquence, dans le pire des cas, un accident dont le chauffeur ou une personne à proximité deviendrait la victime. Haldex dispose également d’un développement porteur d’avenir, le frein électromécanique (EMB). Il sera en mesure de réduire la distance de freinage de 14 %. L’objectif de ce produit est de diminuer les coûts d’exploitation et les temps d’immobilisation.

Automne/Hiver 2009

HALDEX MAGAZINE

07


circulation

 La sortie de route est un cas typique d’accident de camion.

8 ESP, en passant par le régulateur de distance (Adaptive Cruise Control - ACC), l’avertisseur de franchissement de ligne (Lane Guard System - LGS), ou encore l’assistant de changement de direction à ultrasons ou le système de freinage d’urgence automatique. Malgré tout, l’utilisation de la ceinture de sécurité reste relativement faible pour les camions. Encore aujourd’hui, les systèmes électroniques de sécurité modernes ne sont pas encore très répandus dans les véhicules industriels. Le rapport du Dekra n’indique qu’une baisse de 23 % dans la catégorie «Passagers de camions de marchandises tués» pour la période de 2000 à 2007. Une étude menée conjointement par l’assureur Allianz et MAN décrit les effets bénéfiques des équipements ACC et LGS sur les conséquences des accidents de camions: selon cette étude, de tels systèmes permettent d’éviter environ les deux tiers des collisions graves par l’arrière avec des poids lourds et presque 50 % de tous leurs accidents avec sortie de route. Ce sont justement ces deux types d’accidents qui sont, en Europe occidentale, la cause la plus fréquente d’accidents avec lésions corporelles voir mortels pour les occupants des camions. Le centre de recher-

 Un avertisseur de franchissement de ligne (Lane Guard System) informe le chauffeur lorsqu’il quitte sa voie de circulation.

ches en matière de sécurité de Volvo a montré que sur tous ces accidents de camions, 35 % ont pour cause une sortie de route et 20 % une collision avec l’arrière d’un autre camion. Par contre, pour tous les accidents impliquant des camions de plus de 3,5 tonnes, ce sont les collisions avec des voitures qui dominent. Selon le rapport du Dekra, 25,1 % des accidents sont attribués à cette catégorie. Alors que les sorties de route et les collisions avec l’arrière d’un camion circulant dans le même sens ne représentent que 20 % du nombre total d’accidents de camions en Europe. La troisième cause la plus fréquente d’accidents est la collision avec des piétons et des cyclistes. Même si les camions sont rarement impliqués dans des accidents mortels ou avec lésions corporelles (à peine 11 % en Allemagne, par exemple), les conséquences pour les autres usagers de la route sont souvent graves. C’est entre autre leur masse qui rend les camions si dangereux. Les résultats du centre de recherches en matière de sécurité de Volvo sur les accidents impliquant des poids lourds font apparaître que 54 % des victimes des accidents mortels ou avec lésions corporelles sont des conducteurs de voi-

tures et 40 % des piétons ou cyclistes. Selon les statistiques, les défauts techniques ne jouent qu’un rôle marginal dans les accidents impliquant des camions. La cause principale est en premier lieu la défaillance humaine. Une vitesse trop élevée, une distance insuffisante, la fatigue et les erreurs lors de manœuvres (lors de demi-tour ou de marche arrière) sont les quatre grandes sources de dangers. Au global, les chauffeurs de véhicules industriels et commerciaux sont relativement peu impliqués dans les accidents. Cependant, selon une statistique allemande de 2007, si un accident survient, il est plus souvent dû à une erreur de la part du professionnel qu’à celle du conducteur de voiture. Les principaux responsables d’accidents avec lésions corporelles sont, selon la police, plus souvent des chauffeurs de fourgonnettes et de camions que des conducteurs de voitures. 62 % d'entre eux sont provoqués par les conducteurs de fourgonettes de 2,0 à 3,5 tonnes et 53 % par les chauffeurs d'ensembles semi-remorques de plus de 16 tonnes. Seuls les chauffeurs de camions citernes atteignent un quota presque neutre de 50 %. ■

 ESP, ACC et LGS sont des fonctions clés des systèmes de sécurité modernes.

08

HALDEX MAGAZINE

Automne/Hiver 2009


Soft Docking évite la casse!

Un accident est très vite arrivé lors de la mise à quai. Plus un camion est amené à faire des mises à quai, plus il court le risque de subir des dégâts à l’arrière. Cela implique de coûteux frais de réparation et d’immobilisation. Le montant total des dommages, en plus de l’immobilisation du véhicule atteint vite des sommes à cinq chiffres. Soft Docking aide à prévenir les dégâts: en plus des avertisseurs visuels et sonores, les freins sont automatiquement activés en fonction de la vitesse et de l’état de charge du véhicule. Installation rapide, facile à monter en rétrofit.

Plus d’informations sur www.haldex.com/softdocking

Innovative Vehicle Technology


PORTRAITet traitment Gestion eine kurzede Einführung l'air

Un exercice facile Pour le prétraitement de l’air, la nouvelle version pneumatique du Consep est particulièrement économique et simple à monter. Le Consep s’avère utile partout où il est nécessaire de pouvoir augmenter le débit d’air. 10

HALDEX MAGAZINE

Automne/Hiver 2009

Siegfried Heer, product manager, déclare: «le client a dès à présent le choix».

L

Les entrées d’eau, d’huile et de poussières dans un circuit pneumatique peuvent provoquer de nombreux problèmes. Elles peuvent entraîner une charge excessive au niveau de la cartouche du dessiccateur et risquent, dans le pire des cas, de contaminer l’ensemble du circuit pneumatique. En cas de contamination, même les joints ne sont pas épargnés. Reiner Voss, Directeur du Développement au sein de l’unité Air Management chez Haldex, à Heidelberg (en Allemagne), explique: «une température élevée au niveau d’un compresseur fortement sollicité provoque le craquage des huiles contenues dans l’air». Reiner Voss poursuit: «ce qui génère entre autres des produits à base d’ester qui attaquent la matière des joints d’étanchéité».


Gestion et traitment de l'air

 Partout où il est nécessaire de pouvoir augmenter le débit d’air: Consep banni les impuretés avant qu’elles s’infiltrent dans le circuit de freinage.

C’est pourquoi Haldex recommande l’utilisation d’un système de prétraitement de l‘air tel que Consep, et ce, partout où il y a une nécessité d’accroître le débit d’air. Les applications sont nombreuses et s’étendent des autobus aux camions à caisse mobile en passant par les bennes à ordures.

dans la chambre des condensats, au travers d’un filtre grossier qui retient les particules solides. Lorsque la pression chute, la valve de purge expulse les liquides stockés dans la chambre des condensats. Ce condensat peut être recueilli dans un réservoir séparé et faire l’objet d’une élimination écologique. La pollution des rues et des arrêts d’autobus est ainsi évitée, les condensats n’étant pas libérés dans la nature. Dans tous les cas, les particules solides ainsi que les émulsions visqueuses restent dans la chambre de préfiltrage des poussières.

D’une installation particulièrement simple et économique, spécialement en seconde monte, Haldex propose désormais une variante pneumatique à son Consep éprouvé depuis plus de 20 ans. La seule différence par rapport à la version existante est un mécanisme d’autorégulation pneumatique, testé plusieurs millions de fois. Il remplace la valve de purge automatique à commande électrique.

Contrairement au Consep à commande électrique tel qu’il est connu, la valve de purge automatique (ADV) de la nouvelle version pneumatique fonctionne strictement en synchronie avec la phase à vide du compresseur. Au sujet de la fréquence de déclenchement et l’utilisation de l’air comprimé, Reiner Voss explique: « le Consep pneumatique s’enclenche moins souvent, mais peut expulser beaucoup plus de condensat lorsqu’il le fait ».

L’intérêt du Consep pneumatique est d’éviter de devoir installer des composants électriques comme un fusible, des câbles, une commande sur le côté du véhicule et un relais. Le temps de montage est ainsi réduit à environ une demi-heure, selon le véhicule. Il reste cependant indispensable de couper la conduite du compresseur afin d’intégrer le Consep pneumatique dans le circuit d’air comprimé.  Des principes éprouvés: le nouveau Consep pneumatique repose sur un filtre cyclonique et sur une valve de purge automatique.

ModulAir® progresse Le nouveau système de gestion et traitement de l’air ModulAir® de Haldex a franchi un des derniers obstacles avant sa production en série: il a atteint le statut de prototype C (outillage de production série). ModulAir® a été conçu comme une plateforme universelle prometteuse pour le conditionnement d’air intelligent. Elle se veut résolument stratégique et intègre un grand nombre de fonctions pneumatiques.

Il faut par ailleurs veiller à le placer dans un endroit bien ventilé, le plus près possible du dessiccateur. Ainsi, l’air comprimé se refroidit au mieux pour atteindre 65 °C, température recommandée par Haldex pour une condensation optimale. A titre de comparaison: l’air atteint en sortie de compresseur des températures supérieures à 150°C. A l’exception de la valve de purge automatique, la variante pneumatique du Consep fonctionne exactement comme la version électrique: les liquides gazeux contenus dans l’air se condensent dans le filtre cyclonique pendant la phase de production du compresseur et s’écoulent sous forme de gouttelettes

La variante pneumatique du Consep peut séparer, tout comme la version électrique, jusqu‘à 90 % d’huile et d’eau. Siegfried Heer, Chef de produit, ajoute qu’il est cependant particulièrement important de veiller à entretenir le Consep régulièrement. La production en série du Consep pneumatique débutera à la fin du troisième trimestre 2009. Le système est conçu pour être monté d‘origine ou installé en seconde monte. Ainsi, Haldex offre désormais le choix à ses clients: les atouts du célèbre Consep à commande électrique sont la maîtrise stratégique d’un système intégrable dans la technologie CAN Bus et une utilisation particulièrement économique de l’air comprimé. Et en alternative, la nouvelle solution du Consep pneumatique qui offre un prix attractif pour un montage aisé et rapide. ■

Automne/Hiver 2009

HALDEX MAGAZINE

11


PORTRAIT transport eine kurze Einf端hrung

12

HALDEX MAGAZINE

Automne/Hiver 2009


transport

Allez Les Bleus! L’entreprise de transport Bird’s située à Birmingham se considère elle-même comme une véritable entreprise familiale, caractérisée par de bonnes relations clients, des employés motivés et le sens pragmatique des affaires.

L

E PETIT-FILS: Chris Levett était un des premiers, en Grande Bretagne, à passer le permis poids lourd à 18 ans. Aujourd’hui, à 25 ans, il est l‘un des rares pilotes de camions de courses à pouvoir mettre à quai une semi-remorque au millimètre près.

distance). Le parc de véhicules compte également dix véhicules qui prennent en charge les activités de groupement et de distribution.

 Des tracteurs MAN et Scania forment la base du parc de véhicules.

chargement peut être modulée de telle sorte que le camion puisse prendre un chargement normal sur le trajet du retour.

 Chris Levett pilote le camion de course de Bird’s.

LE PÈRE: C’est aussi du diesel qui coule dans ses veines et son fils en a hérité. A la fin des années 80, Andrew Levett, pilote de l’écurie Scania, participait déjà aux courses de camions qui gagnait à l’époque de plus en plus de popularité. LA GRAND-MÈRE: Delvene Levett est présente tous les jours et veille à ce que tout tourne rond. Elle utilise avec assurance la devise familiale. «Nous sommes uniques dans ce que nous faisons», dit-elle, et «personne ne nous bat sur les prix, ni sur le service». L’ENTREPRISE: Les clients savent que l’on peut compter sur Bird’s, à l’instar du fabricant de voitures de sport Morgan dont les automobiles de prestige sont livrées dans les camions remorques porte-voitures fermés Bird’s. Une caractéristique de Bird’s est que, dès que ces livraisons sont terminées, la surface de

LE PARC: Ce sont au total 107 camions qui parcourent les routes de Grande-Bretagne et le continent européen. Bird’s préfère les choses simples et n’aime pas les réservoirs AdBlue; tant sur les camions que dans l’entrepôt. C’est pour cela que le parc de véhicules se compose exclusivement de camions qui satisfont aux normes Euro 4 et Euro 5, pour le recyclage des gaz d’échappement. En conséquence, leurs marques favorites sont les tracteurs MAN (TGA et TGX) et Scania (avec 470, 480 et 580 CV pour le transport longue

 La gamme des semi-remorques va du Megatrailer au «Tall Boy» de 4,59 mètres de haut.

UNITES TRACTEES: 229 remorques portent le logo de Bird’s sur leurs bâches. La gamme va du Megatrailer au fameux Euroliner (toujours avec bâchage coulissant), avec quelques remorques citernes ainsi que les «Tall Boys», ces remorques de 4,59 mètres de haut conçues pour le trafic intérieur en Grande Bretagne et qui ne sont pas autorisées sur le continent.

 Contrôles réguliers et fréquents pour les véhicules de Bird’s dans leur atelier.

L’ATELIER: Paul Read et Keith Bray, le chef du parc de véhicules, veillent au bon fonctionnement des véhicules. Un simple coup d’œil dans la cabine d’un MAN, totalisant 140 000 kilomètres au compteur, montre à quel point Keith Bray forme ses chauffeurs: elle est comme neuve. «Nous mettons des camions impeccables à la disposition des chauffeurs, ils doivent rester dans cet état»: tel est le mot d’ordre de Bird’s. Ce n’est donc pas étonnant que l’équipement technique fasse l’objet du même soin. Paul Read, qui est responsable des remorques, explique que: «la quasi totalité des remorques est équipée de composants 8

Automne/Hiver 2009

HALDEX MAGAZINE

13


transport

8 Haldex». Ce mécanicien expérimenté sait ce

Bird’s répare et entretient les véhicules Scania, qui reçoivent ensuite la facture. Tout est tellement facile lorsque l’on se fait mutuellement confiance.

qu’il veut et rend souvent visite à Schmitz ou Krone, en Allemagne. EXIGENCES ELEVEES: En Allemagne, Paul Read discute avec les fabricants de grandes séries sur la façon d’intégrer de petits extras, pour qu’il soit content de ses remorques. Chez Haldex, il apprécie la rapidité du service et l’étroite collaboration qui existe depuis toujours entre eux; puisque Paul Read était

LES DOMAINES D’ACTIVITES: Bird’s a été fondée en 1973 sous la forme que l’on lui connaît actuellement, en tant qu’entreprise de transport en groupage. Comme partout,  Keith Bray a un faible pour les solutions pragmatiques et favorise EGR plutôt que SCR.

solutions pragmatiques, il s’intègre parfaitement à l’équipe Bird’s. La maintenance et les réparations sont pour Keith Bray des postes à parts entières. Il a signé un contrat de trois ans avec MAN ce qui devrait apporter une totale tranquillité et explique: «ce qui doit être fait sera fait à l’atelier MAN».

 Paul Read est responsable pour les remorques, qui sont quasiment toutes équipées Haldex.

L’ACCORD SCANIA: Le contrat conclu avec Scania pour deux ans est plus simple encore.

un des candidats sélectionnés pour tester le système EB+Gen2. En général, Paul Read adopte même certaines nouveautés Haldex bien avant que la technique correspondante ne soit fabriquée en série. LE CHEF DU PARC DE VEHICULES: Keith Bray est responsable de l’ensemble du parc de véhicules et plus particulièrement de celui des tracteurs. Avec son penchant pour les

 Comme au bon vieux temps: le Scania LB76 datant des années 60 est magnifiquement restauré.

 Bird’s dispose d’une surface de stockage de 80 000 m² à Birmingham.

des alliances se sont également formées au fil des années en Grande-Bretagne, mais leur côté impersonnel ne plaît pas à Bird’s. Le transport en groupage représente environ 30 % de leur activité en Grande-Bretagne. Bird’s est très présent en Irlande et en Allemagne (la société a des bureaux à Londres, Belfast, ainsi qu’à Birmingham) mais dessert aussi la Belgique et la France régulièrement. Le service 24 heures sur 24 est, pour l’entreprise, l’évidence-même. Mais Bird’s propose également la livraison en trois jours ouvrés pour ceux qui ont plus de temps ou plus de contraintes financières.

Une équipe rapide: Bird’s et les courses de camions Ce n’est pas uniquement du diesel qui coule dans les veines des Levett: ils ont également les courses dans le sang. Chris Levett a débuté les courses de camions dans le cadre du championnat anglais. Depuis trois ans, il se fait un nom sur le parquet international, sponsorisé par Haldex. Deux mécaniciens sont affectés expressément au suivi du camion de course bleu MAN de 1050 CV de Chris Levett (Team Lutz Bernau).

 Les camions Bird’s sont évidement entretenu avec soin.

 Le camion de courses est équipé de freins Haldex.

14

HALDEX MAGAZINE

Automne/Hiver 2009

LE PRINCIPE DU CHARGEMENT COMPLET: Il représente environ 70 % des acheminements. Les chargements complets ont depuis longtemps pris le pas sur les transports en groupage. Bird’s ne serait pas Bird’s si l’entreprise ne s’était pas choisi les clients les plus exigeants qui soient: c’est principalement pour les grands noms de l’industrie alimentaire, comme McDonald’s, que Bird’s transporte non seulement des chargements complets, mais procède également à la préparation de commandes. ■


PORTRAIT

eine kurze Einführung A propos

Happy Birthday Articles variés, contenu international et fréquence de publication régulière: Haldex Magazine fête son 10ème anniversaire.

A

mener un sac de couchage, une brosse à dents et votre bonne humeur». C’est ce que l’on pouvait lire dans la première édition du Haldex Magazine publiée en 1999 à propos de l’invitation au camp Haldex, organisé à l’occasion de la course de camions au Nürburgring (Allemagne). C’était une époque mouvementée. Haldex venait d’intégrer Midland-Grau et se restructurait complètement au niveau européen, ce qui impliquait également une nouvelle approche de communication. Le but était de donner une orientation européenne aux activités jusque là planifiées localement et, suite à la fusion avec Midland-Grau, de construire une image de marque uniforme. C’est pourquoi, dès le départ, Haldex Magazine a été conçu d’un point de vue européen et non national. Le journal s’articule autour des thèmes suivants: technique et pratique, marchés et clients, personnalités et entreprises. Au travers d’articles captivants et engagés, Haldex Magazine est un support de communication et non pas une brochure publicitaire.

La publication se fait dans les trois principales langues européennes, à savoir l’anglais, le français et l’allemand. Une édition supplémentaire vient généralement s’y ajouter. Elle est rédigée, selon les thèmes, en italien, en espagnol, en néerlandais ou en russe. Haldex Magazine est donc une publication résolument européenne qui rencontre un grand succès, même au-delà des frontières de notre continent. Sur le site www.haldex.com/ CVS_EU, vous trouverez un lien vers les éditions des deux dernières années. Félicitations, critiques ou suggestions sont toujours les bienvenues. Faites nous part de vos remarques par e-mail à l'adresse suivante: info. EUR@haldex.com. Vous pouvez également utiliser ces adresses pour vous enregistrer dans la liste des destinataires ou pour signaler un changement d’adresse.

 Diana Spieler, Marketing Communications Manager: «des articles captivants et engagés».

i-Pod Shuffle À gagner Retrouvez le nom d’un produit éprouvé qui soulage fortement le système pneumatique des camions et des autobus. Mettez les lettres POSCEN dans le bon ordre pour participer et tentez de remporter un des dix i-Pod offerts par Haldex Magazine à l’occasion de son dixième anniversaire. Envoyez vos réponses à info.EUR@ haldex.com ou à l’adresse postale de Haldex Europe. La date limite de participation est fixée au 15 Novembre 2009. Le concours est ouvert à toute personne physique et majeure, à l’exclusion des salariés de la société Haldex. Bonne chance!

Automne/Hiver 2009

HALDEX MAGAZINE

15


Culture d'entreprise

Editeur: Haldex Europe S.A.S. Weyersheim (Strasbourg), France

Pendant sept semaines, l’usine Haldex de Landskrona a été le cadre d’un concours bien particulier. 52 équipes se sont affrontées pour faire le plus de pas possible.

L

e coup d’envoi de la compétition a eu lieu à l’usine de Landskrona, au mois de mai, sous la forme d’une marche énergique, de cinq kilomètres. Chaque concurrent était muni d’un podomètre. «A cette occasion, les participants devaient non seulement marcher, mais également mettre à l’épreuve leur capacité de jugement», explique Helena Estling du département des ressources humaines à Landskrona. Elle s’occupe entre autre de la promotion de la santé et de l’aménagement optimal des postes de travail. Combien de pas faut-il parcourir pour couvrir cette distance de cinq kilomètres, telle était la question à laquelle il fallait répondre. Les meilleures réponses furent récompensées lors du barbecue organisé à l’issue de la marche, par de nombreux livres sur le thème du bien-être. 52 équipes, soit 200 participants, ont marché pour ce concours durant sept semaines.

Le programme complet Helena Estling travaille en permanence à la promotion de la santé à Landskrona. Il y a, par exemple, un vrai programme, avec des aides financières pour les différentes activités ainsi que des réductions spéciales pour des clubs de fitness. Enfin, l’usine dispose de son propre centre de fitness où les employés peuvent se remettre en forme gratuitement.

Toutes les catégories d’employés étaient représentées. Certains ont vus leurs kilos superflus s’envoler. De plus, pour ne rien gâcher, le soleil était de la partie. A la fin, le nombre de pas réalisé par participant se situait entre 264 933 et 924 421 pour les meilleurs, ce qui représente de 250 à 900 km. Une concurrente de l’équipe gagnante a même été particulièrement motivée: non seulement elle marchait de son domicile à la gare, mais elle descendait déjà une station avant Landskrona et accumulait ainsi 10 km de marche supplémentaires à chaque trajet. L’objectif n’était pas seulement de bouger mais bien de vivre une expérience humaine tous ensemble. «De telles initiatives rapprochent les gens», explique Helena Estling «on discute, on rigole, on se taquine».

 Helena Estling a organisé le concours.

16

HALDEX MAGAZINE

Automne/Hiver 2009

Les effets positifs sur la santé sont immédiats. Les médecins recommandent de faire 8 000 à 10 000 pas par jour. Dans la réalité, on n’en fait en moyenne que 3 000 à 4 000. Le concept d’Helena Estling est que «les collègues devraient se sentir mieux». Elle sait très bien que l’«on ne peut pas obliger les gens à marcher mais bien les y inciter». ■

Hongrie Haldex Hungary Kft. Szentlörinckáta Tél.: +36 29 631 300 Fax: +36 29 631 301 E-Mail: info.HU@Haldex.com

Autriche Haldex Wien Ges.m.b.H. Vienne Tel.: +43 1 8 69 27 97 Fax: +43 1 8 69 27 97 27 E-Mail: info.AT@Haldex.com

Inde Haldex India Limited Nasik Tél.: +91 253 2380094 Fax: +91 253 2380729 E-Mail: info.IN@Haldex.com

Belgique Haldex N.V. Balegem Tél.: +32 9 363 90 00 Fax: +32 9 363 90 09 E-Mail: info.BE@Haldex.com

Italie Haldex Italia Srl. Biassono (Milan) Tel.: +39 039 47 17 02 Fax: +39 039 27 54 309 E-Mail: info.IT@Haldex.com

Brésil Haldex do Brasil Ind. E Com. Ltda São Paulo Tél.: +55 11 213 55 000 Fax: +55 11 503 49 515 E-Mail: info.BR@Haldex.com

Mexique Haldex de Mexico S.A. De C.V. Monterrey Tel.: +52 81 8156 9500 Fax: +52 81 8313 7090

Canada Haldex Ltd Guelph, Ontario Tél.: +1 519 826 7723 Fax :+1 519 826 9497 E-Mail: info.CA@Haldex.com Chine Haldex International Trading Co. Ltd. Shanghai Tél.: +86 21 5240 0338 Fax: +86 21 5240 0177 E-Mail: info.CN@Haldex.com Corée Haldex Korea Ltd. Seoul Tél.: +82 2 2636 7545 Fax: +82 2 2636 7548 E-Mail: info.KR@Haldex.com Espagne Haldex España S.A. Parets del Valles (Barcelona) Tél.: +34 93 573 10 30 Fax: +34 93 573 07 28 E-Mail: info.ES@Haldex.com France Haldex Europe SAS Weyersheim (Strasbourg) Tél.: +33 3 88 68 22 00 Fax: +33 3 88 68 22 09 E-Mail: info.EUR@Haldex.com

Pologne Haldex Sp. z.o.o. Praszka Tél.: +48 34 350 11 00 Fax: +48 34 350 11 11 E-Mail: info.PL@Haldex.com Royaume-Uni Haldex Ltd. Newton Aycliffe Tél.: +44 1325 310 110 Fax: +44 1325 311 834 E-Mail: info.GBAy@Haldex.com Haldex Brake Products Ltd. Redditch Tel.: +44 1527 499 499 Fax: +44 1527 499 500 E-Mail: info.GBRe@Haldex.com Russie OOO Haldex RUS Moscou Tel.: + 7 495 747 59 56 Fax: +7 495 786 39 70 E-Mail: info.RU@Haldex.com Suède Haldex Brake Products AB Landskrona Tel.: +46 418 47 60 00 Fax: +46 418 47 60 01 E-Mail: info.SE@Haldex.com USA Haldex Brake Products Corp. Kansas City MO Tel.: +1 816 891 2470 Fax: +1 816 891 9447 E-Mail: info.US@Haldex.com

Haldex (www.haldex.com), dont le siège est à Stockholm, en Suède, est un fournisseur de solutions innovantes, pour l’industrie automobile mondiale, qui met l’accent sur les produits améliorant la sécurité, le respect de l’environnement et la dynamique des véhicules. Haldex est coté à la Bourse de Stockholm. Haldex réalise un chiffre d’affaires annuel de 8,5 milliards de SEK et emploie 4700 personnes.

MAG19_FR/09.2009/Weyersheim

Bon pied, bon œil

Allemagne Haldex Brake Products GmbH Heidelberg Tél.: +49 6221 7030 Fax: +49 6221 703400 E-Mail: info.DE@Haldex.com

www.haldex.com


Haldex Mag19_FR