Issuu on Google+

ASSEGWAS

AMEGAZ

2967

La JSK ferme son marché ! Baïtèche «Avec moi, les Kabyles

ne seront pas déçus» Zerguine «Marquer des buts, c’est mon métier»

Taïder forfait, JEUDI 12 JANVIER 2017 www.lebuteur.com

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 3604 PRIX 20 DA

De nos envoyés spéciaux au Gabon

Algérie-Zimbabwe J-3

Bennacer le

Hannachi «Avec les

5 nouvelles recrues, la JSK relèvera la tête»

remplace

Leekens «Je ne pense

pas que nous pourrions battre le Sénégal» Hanni «On fera tout pour remporter la CAN»

La Tunisie débarque à Franceville Khazri «Il y a deux places à prendre, on en aura une»

Mansouri, ça

Aribi «Je CRB

MCA

bloque toujours !

veux faire comme Slimani»

Ghrib «Je veux une réponse de Zetchi»

Mouassa «J’espère

NAHD

De notre envoyé spécial en Tunisie

Koudri USMA

USMH

«Cavalli ? C’est un entraîneur moyen !»

Deux émigrés que Gourmi est en bonne forme» signeront aujourd'hui Michel «Avec Gasmi et Ardji, l’attaque se réveillera»


Le stade de Franceville LE BUTEUR / N° 3604 JEUDI 12 JANVIER 2017

D

omicilié à Franceville, la sélection nationale algérienne disputera les rencontres du premier tour au stade de Franceville. Les Verts ont de la chance par rapport aux voisins tunisiens puisqu’ils disputeront même le troisième match face au Sénégal, le 23 Janvier, sur ce même stade, pendant que les Aigles de Carthage affronteront le Zimbabwe en même temps au stade de l’amitié de Libreville. Le stade de Franceville, deuxième enceinte au Gabon après celle de Libreville, est presque prêt pour abriter les rencontres du groupe B, à partir du 15 janvier entre l’Algérie et le Zimbabwe. Au cours de notre visite hier au stade, nous avons constaté l’état d’avancement des préparatifs en prévision de ce premier rendez-vous. On peut même dire que le stade de Franceville est presque prêt pour cette CAN.

«presque» prêt ! La pelouse dans un excellent état Cette équipe algérienne dotée d’un groupe de joueurs très forts techniquement n’aura pas à craindre l’état de la pelouse du stade de Franceville. En Guinée Équatoriale en 2015, c’est l’état de la pelouse qui avait handicapé les Verts lorsqu’ils n’avaient pu produire leur véritable jeu que ce soit à Mongomo ou à Malabo. Cette fois-ci, pas de crainte, la pelouse est en très bon état. Généralement, les équipes qui produisent un jeu technique ont l’état du terrain comme principal adversaire. Ça n’a rien à voir avec Gabon-Maroc Avant notre visite au stade de Franceville, on craignait beau-

coup l’état de la pelouse du stade que tout le continent africain avait vu à travers la télévision, le 8 octobre dernier à l’occasion de la rencontre Gabon-Maroc, comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Ce jour-là, la pelouse était vraiment dans un état catastrophique. Les deux équipes ne pouvaient pas produire leur véritable jeu, mais ça a quand même avantagé les Marocains qui cherchaient le point du nul, contrairement aux Panthères du Gabon qui ne pouvaient pas trouver la faille. Mais la situation a complètement changé dans la mesure où des travaux ont été lancés sur place pour avoir une meilleure pelouse. Les Gabonais ont réussi

dans ce pari, car la pelouse est dans un excellent état. Des travaux d’aménagement qui touchent à leurs fins Des travaux d’aménagement au stade de Franceville ont été lancés, il y a deux semaines de cela. Ce sont des travaux de rénovation au niveau de certains coins du stade ou d’aménagement, comme le centre de presse, qui a été installé au niveau du premier étage de l’enceinte. Ces travaux-là touchent à leurs fins. Les Gabonais sont en train d’accélérer les travaux comme la pause des panneaux publicitaires aux alentours du stade et accrocher les pancartes au stade et aux alentours. Le tunnel menant des vestiaires vers le terrain a été lui aussi aménagé.

Les gradins nettoyés une dernière fois Le comité d’organisation a commencé hier à nettoyer les gradins du stade de Franceville, afin de mettre la population locale dans d’excellentes conditions. Ainsi, on a commencé à laver les sièges. Même chose pour les escaliers menant vers les tribunes. Le parking du stade a été aussi nettoyé afin qu’il soit prêt à accueillir les personnalités qui vont assister aux huit rencontres qu’abritera le stade durant cette CAN. Une délégation de la CAF à cheval sur les préparatifs Les travaux sont aussi suivis et supervisés par une délégation de la confédération africaine de football qui a été dépêchée sur place à Franceville pour gérer la situation. Les inspecteurs de la CAF sont présents au stade tôt le matin et ne le quittent qu’en fin d’aprèsmidi. Hamza R.

De nos

envoyés

spéciaux au Gabon

HAMZA RAHMOUNI

MOUMEN AÏT KACI ALI

SAÏD FELLAK

MOHAMED TRIAKI

ZAHIR LAHLAH

Le climat, un sérieux adversaire pour les Verts

Les supporters

des Verts débarquent à Libreville M

Le moins que l’on puisse dire c’est que les conditions climatiques à Franceville et surtout à Moanda où les Verts seront logés sont très difficiles. Avant hier, nous avons visité l’hôtel de l’EN, Héliconia, à Moanda et nous algré la longue distance qui sépare les deux pays, neuf avons été surpris par les conditions climafervents supporters des Verts ont tenu à faire le déplatiques. Tout d’abord, c’est une très forte chacement jusqu’au Gabon, après une escale à Casablanca, leur qui a dépassé les 35° et avec un taux d’humidité dépassant les 50%. C’était en mien créant dès leur arrivée à Libreville une ambiance formidalieu d’après-midi avant que le climat ne ble, ce qui a agréablement surpris les habitants locaux qui ont s’améliore vers 17h. Dans la soirée la tempétenu à filmer et immortaliser les scènes de joie des fans algérature a baissé mais il y avait quand même ce taux d’humidité dépassant 50%. C’est aussi riens. la même chose pour Franceville, deuxième Ils feront le trajet à Franceville par train ville du pays après la capitale Libreville. Des Après le long trajet jusqu’à Libreville, ces mordus des Fenpetites chutes de pluie sont généralement enregistrées à chaque soirée à Libreville. necs ont pris la décision de rejoindre aujourd’hui la ville de Pour ce qui est de l’heure du premier match, Franceville par train. Vu que ce moyen de transà savoir 17h, la température varie entre 25°et port coûte trois fois moins cher qu’un bil28°, tandis que le taux d’humidité dépasse parfois les 50%. Les Algériens auront let d’avion, estimé à 150 euros. Le donc un sérieux adversaire. Outre les D’autres fans attendus trois équipes du groupe, il y aura donc recrutement aujourd’hui les conditions climatiques que les des volontaires Fennecs doivent prendre en Selon notre source, au minicompte, afin d’éviter le scénario du se poursuit mum dix autres supporters sont match de la Côte d’Ivoire du quart Au niveau du stade de Franceville, le attendus aujourd’hui au Congo de finale de la CAN 2015 en Guicomité d’organisation de la CAN poursuit née Équatoriale, lorsque les Verts pour venir soutenir les coéquiavaient été éliminés bien qu’ils toujours l’opération de recrutement des vo- piers de Nabil Bentaleb, tenant lontaires en prévision de ce tournoi. Alors aient dominé l’adversaire. Pour les à jouer à fond leur rôle de doujoueurs, la majorité a déjà une idée qu’à Libreville, l’opération a été close, à Franceville ça se poursuit toujours. sur le climat en Guinée Équatoriale zième homme, tout en espérant et doivent savoir qu’au Gabon, ce seHier, des centaines de jeunes issus voir la bande à George Leekens ront presque les mêmes conditions, de cette ville ont rejoint le aller le plus loin possible dans cette étant donné que ce sont deux pays stade pour être retenus. frontaliers. Reste à savoir si les Verts ont CAN 2017. bien appris la leçon de 2015 ou non. Moumen Aït Kaci Ali

02


Taïder out, Bennacer pour le remplacer A J-3 du début de la CAN

C

oup dur pour l’EN, à quelques jours seulement du début de la CAN. En effet, le milieu de terrain des Verts Saphir Taïder a déclaré forfait pour la CAN, en raison d’une blessure contractée lors de la séance d’entraînement d’hier, mercredi. La FAF, sur son site internet, a révélé que le joueur du FC Bologne «avait déjà une vieille blessure au ménisque» et de préciser que Taïder «a eu le genou bloqué sans aucun contact avec l’un de ses coéquipiers.» La FAF va présenter son dossier médical à la CAF Toujours selon la même source, Saphir Taïder a passé hier une IRM pour être fixé sur la gravité de sa blessure et savoir s’il pourra prendre

part à la prochaine CAN qui débutera ce week-end au Gabon. Malheureusement, les résultats de cette IRM ont été fatals pour le joueur du FC Bologne qui va devoir faire l’impasse sur cette CAN : «L’IRM passée l’aprèsmidi a révélé un traumatisme du genou qui ne peut pas guérir dans l’immédiat. Après le rapport du staff médical, le staff technique de l’Equipe nationale a décidé de libérer Saphir Taïder qui sera remplacé incessamment par un autre joueur», peut-on lire sur le site de la FAF. Cette dernière va présenter le dossier médical du joueur en question à la CAF, afin de confirmer l’incapacité de l’ancien sociétaire de l’Inter Milan de participer à la CAN.

LE BUTEUR / N° 3604 JEUDI 12 JANVIER 2017

De nos

envoyés

spéciaux au Gabon

Bennacer est attendu aujourd’hui à Sidi Moussa D’aucuns estiment que l’absence de Taïder lors de la prochaine CAN constitue un coup dur pour l’EN, au vu des qualités de ce joueur et de son importance dans le dispositif de Leekens. Selon les informations en notre possession, c’est le joueur d’Arsenal, Ismael Bennacer, qui va remplacer Saphir Taïder lors de la prochaine CAN qui aura lieu au Gabon. En effet, la FAF a entamé hier les démarches pour la participation de Bennacer à la CAN. D’ailleurs, ce jeune joueur est attendu ce matin à Sidi Moussa, avant de faire le déplacement avec ses coéquipiers à Franceville. Riad O.

HAMZA RAHMOUNI

MOUMEN AIT KACI ALI

SAID FELLAK

MOHAMED TRIAKI

Bensebaini Leekens a libéré aux soins ses troupes hier à 13h Il souffre d’une contusion du genou :

Ils n’ont finalement bénéficié que d’une demi-journée de repos

Le mauvais sort semble Après neuf jours de stage au CTN s’acharner sur l’EN, à de la FAF à Sidi Moussa, le sélectionneur national, George Lekens, a déquelque encablures du cidé d’accorder du repos à ses début de la CAN. En plus troupes, hier, afin de souffler un peu, de Saphir Taïder qui vient avant d’attaquer la CAN. Alors qu’ils de déclarer forfait pour la devaient de bénéficier d’une journée de repos, le sélectionneur national n’a Coupe d’Afrique, un autre finalement accordé qu’une demi-jourjoueur demeure incertain née de repos à ses joueurs, en raison pour cette compétition. Il de la séance de décrassage programs’agit du défenseur du Stade mée la matinée puis la séance vidéo Rennais, Ramy Bensbaïni, qui ne s’est pas en- qui a eu lieu au CTN. C’est donc vers que les Verts ont quitté le Centre traîné hier avec le groupe, en raison de la bles- 13h Technique National de Sidi Moussa, sure contractée lors de la rencontre amicale après avoir déjeuné. disputée face à la Mauritanie. Le joueur formé à Le retour au CTN, l’Académie du Paradou AC avait reçu un violent avant 22h coup au genou lors de la deuxième rencontre Après avoir déjeuné vers 12h30, les amicale face à la Mauritanie. Contrairement à coéquipiers de Mahrez ont été autorià quitter le Centre Technique NaSaphir Taïder, Bensebaïni sera du voyage au- sés tional de la FAF à Sidi Moussa. jourd’hui à Franceville. Toutefois, le sélectionneur national a Il ne s’est pas entraîné insisté auprès de ses joueurs pour leur hier avec le groupe demander de revenir au CTN avant d’autant plus que les joueurs efVictime d’une blessure lors du match face à la 22h, fectueront ce jeudi matin une dernière Mauritanie, Bensebaïni n’a pas été en mesure de séance d’entraînement à Sidi Moussa, participer à la séance d’entraînement d’hier avant de rallier le Gabon pour disputer matin au CTN. D’ailleurs, Leekens avait décidé la CAN. rapidement de faire sortir Bensebaïni, après sa blessure face à la Mauritanie. Même si le joueur en question voulait terminer le match, le technicien belge n’a pas voulu prendre le moindre risque avec lui. La FAF a Belkhiter expliqué sur son site reprend internet hier que l’entraînement Bensebaïni «a efLes Verts ont effectué, hier, leur fectué un avant-dernière séance d’entraînement, le départ aujourd’hui à Franceville contrôle le len- avant pour préparer La CAN. Cette séance a demain qui a connu la présence de 21 joueurs. En effet, le révélé une défenseur central Ramy Bensebaïni n’a pas contusion du participé à cet entraînement, en raison d’une blessure. Pour sa part, le gardien de but genou sans M’bolhi n’a lui aussi pas participé à cet engravité. Rami traînement, car il se trouve en France. En Bensebaïni est revanche, le défenseur Belkhiter a efsoumis à des fectué son retour à l’entraînement, après s’être remis de sa blessoins». sure. R. O.

ZAHIR LEHLAH

Certains voulaient rester au CTN à cause de la pluie

Selon les informations en notre possession, plusieurs joueurs de l’EN n’étaient pas très chauds à l’idée de quitter le CTN à 13h. Et pour cause, certains joueurs étaient fatigués et ont voulu faire une sieste pour se reposer un peu. Aussi, les fortes pluies qui se sont abattues sur Alger ont dissuadé les joueurs de sortir. Du coup, plusieurs d’entre eux ont préféré attendre jusqu’au soir pour quitter le CTN de Sidi Moussa.

M’bolhi était attendu hier en début de soirée

Pour sa part, le gardien de but de l’EN, Rais M’bolhi, était lui aussi attendu hier en début de soirée, au CTN de Sidi Moussa. En effet, Leekens avait insisté avec M’bolhi, au moment de sa libération pour aller à Rennes signer son contrat avec le club local, de revenir mercredi soir à Alger. Selon les informations en notre possession, le sélectionneur national espère la présence de tous ses joueurs lors de la séance d’entraînement d’aujourd’hui à M. T. Sidi Moussa.

03

Hanni : «On fera tout pour remporter la CAN» Sofiane Hanni n’a pas hésité à définir les objectifs de l’EN lors de la prochaine CAN, en affirmant que les Verts vont tout donner pour tenter de remporter la Coupe d’Afrique au Gabon : «C’est la première fois que je vais disputer une CAN. C’est une compétition très importante. Nous avons bien préparé ce rendez-vous et on fera tout pour remporter la CAN», a déclaré le joueur formé au FC Nantes.

Bounedjah : «On abordera la CAN dans la peau d’un favori» L’attaquant de l’EN Baghdad Bounedjah a déclaré que l’ambiance est bon enfant au sein du groupe et ce, à quelques jours seulement du début de la CAN. L’enfant d’Oran a déclaré que lui et ses coéquipiers vont tout faire pour réaliser une bonne CAN et revenir au pays avec le trophée : «Nous sommes un groupe soudé et cela est très important pour nous. Nous travaillons très dur à l’entraînement, on se donne à 100%, afin d’être prêts. On abordera la CAN dans la peau d’un favori. Nous avons un bon groupe des joueurs et nous espérons que la chance soit de notre côté afin de satisfaire notre public.»


Leekens «Je veux gagner face au Zimbabwe et la Tunisie car je ne pense pas que nous pouvons battre le Sénégal» LE BUTEUR / N° 3604 JEUDI 12 JANVIER 2017

De nos

envoyés

spéciaux au Gabon

Hamza Rahmouni

MOUMEN AIT KACI ALI

SAID FELLAK

MOHAMED TRIAKI

uand l'Algérie a brandi son unique couronne africaine en 1990, la plupart des internationaux d'aujourd'hui n’étaient pas encore nés. Mais aujourd'hui, ils sont arrivés à maturité, à tel point que la génération actuelle est considérée comme une des meilleures de l’histoire du football algérien. En témoignent sa qualification pour la seconde phase de la Coupe du monde de la FIFA, Brésil 2014, et les titres de meilleur joueur de Premier League anglaise et de Ballon d’Or africain de Riyad Mahrez. «L’Algérie répondra présent, mais…» Pour les encadrer et décrocher un deuxième titre continental lors de la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF 2017, la Fédération algérienne a nommé Georges Leekens à la tête de la sélection. «Nous avons retrouvé notre équilibre, après des débuts difficiles en qualification pour la Coupe du monde», explique-t-il au micro de FIFA.com avant le début du tournoi au Gabon. «Nous savons que la Coupe d’Afrique est complètement différente des autres compétitions. L’Algérie répondra présent, mais je ne peux

Q

pas garantir les résultats. Nous ferons tout pour produire un niveau de jeu honorable et soulever le trophée.» «Nous voulons gagner cette CAN et participer à la Coupe des Confédérations» L’ancien sélectionneur de la Belgique en Coupe du monde 2002 sait que le vainqueur représentera l’Afrique lors de la prochaine Coupe des Confédérations de la FIFA, qui aura lieu en juin prochain. Il se refuse pour autant à brûler les étapes. «Nous voulons gagner cette compétition et participer à la Coupe des Confédérations, mais pour l’instant, je ne pense qu'à bien négocier le premier match face au Zimbabwe puis le deuxième contre la Tunisie. Je considère que ces deux rencontres sont les plus importantes en ce début d’année», estime-til. «Les joueurs tunisiens n’ont pratiquement plus de secret pour moi» Comme en qualifications à la Coupe du monde, le tirage au sort n’a pas été tendre avec les Fennecs dans cette Coupe d’Afrique des Nations : ils affronteront la première et la troisième équipe africaine au Classement mondial FIFA/Coca-Cola, ainsi que le Zimbabwe, tombeur de la Guinée

durant les préliminaires. «Le match face au Zimbabwe sera crucial. Tout le monde parle de la Tunisie et du Sénégal, mais je pense qu’il faut se méfier de cet adversaire», juge Leekens, qui retrouvera également une vieille connaissance. «Je connais bien la sélection tunisienne car je l’ai entraînée il n’y a pas longtemps. Ses joueurs n'ont pratiquement plus de secrets pour moi. C’est une équipe redoutable, qui a bien joué ces derniers mois. Ce sera un match particulier pour les deux pays, compte tenu de la proximité géographique.» «Honnêtement, je ne pense pas que nous pourrions battre les Sénégalais» Quant au Sénégal, Leekens le considère tout simplement comme le favori du groupe. «Les Sénégalais pratiquent un beau football. Je veux gagner les deux premiers matches avant de les affronter, pour être déjà qualifié. Honnêtement, je ne pense pas que nous pourrions les battre. Ce sera en tout cas un match très compliqué», prévoit-il. «Tout le monde parle de la défense…» Soucieux d'avoir vu sa défense perdre en rigueur par rapport aux performances livrées au Brésil, le

sélectionneur ajoutera : «Tout le monde parle de la défense et de ce qu’elle donnera au Gabon. Je vois les choses différemment. Nous devons défendre collectivement et ne pas faire de cadeaux à nos adversaires. Il faudra essayer de marquer le premier but. L’important n’est pas de courir après le ballon dans le camp de l’adversaire, mais d’éviter de gâcher quatre ou cinq occasions et d’offrir trois cadeaux. Si nous ne corrigeons pas ces travers, nous ne pourrons jamais nous imposer au plus haut niveau.» «Je ne suis pas un entraîneur qui cherche à dominer ou qui mise tout sur l'attaque» Leekens a une belle expérience africaine puisqu’il a déjà entraîné l’Algérie en 2003, avant de diriger la Tunisie pendant la CAN 2015. Il connaît donc bien les arcanes du football africain et la recette du succès sur le continent. «Je ne suis pas un entraîneur qui cherche à dominer ou qui mise tout sur l'attaque en laissant des espaces en défense. Il faut faire bloc et empêcher l’adversaire d’imposer son jeu, tout en cherchant des solutions offensives», détaille-t-il. «Les sélections africaines commencent en général les matches à fond, sans se poser de questions. Puis, l'intensité baisse au fil des minutes. Il

faut profiter de ces périodes pour reveZahir nir et faire la difféLehlah rence. Face au Nigeria, par exemple, nous avons bien joué en seconde mitemps, mais nous avions malheureusement encaissé deux buts en première période. Si nous avions joué et maintenu notre niveau sur l'ensemble de la partie, nous aurions gagné.» «J’attends des joueurs qu’ils se donnent à 200 % » Pour oublier leur départ manqué dans les qualifications pour la Russie 2018, les Fennecs se savent quasiment obligés de briller au Gabon. Et selon Leekens, son groupe a toutes les qualités pour voir l'avenir en rose. «Nous avons une équipe jeune, avec du potentiel. Mon groupe rassemble des joueurs qui évoluent à l’étranger et des pensionnaires du championnat d'Algérie», précise le Belge. «S’ils sont tous à leur niveau habituel et que nous leur donnons la confiance nécessaire, nous pourrons obtenir de bons résultats. J’attends des joueurs qu’ils se donnent à 200 % afin que nous puissions nous montrer sous notre meilleur jour», conclut-il. In fifa.com

Neghiz «9 ou 10 joueurs qui ont joué face à la

Mauritanie seront titulaires face au Zimbabwe»

L’entraîneur adjoint de l’EN, Nabil Neghiz, a reconnu que l’équipe qui affrontera le Zimbabwe, dimanche prochain, dans le cadre de la première journée de la CAN 2015, est presque prête, à un ou deux postes près. Nabil Neghiz a confirmé que neuf ou dix joueurs qui ont participé au précédent match amical face à la Mauritanie seront titulaires ce dimanche à Franceville. Comme tout le monde le sait, les Verts ont disputé une double confrontation face à la Mauritanie en préparation de la CAN. Toutefois, les Verts étaient privés de certains de leurs joueurs

lors de ces deux rencontres, notamment Mahrez, Slimani, Brahimi et Soudani lors du premier match et M’bolhi et Belkhiter lors du second match.

«Le second match face à la Mauritanie nous a donné une idée sur l’équipe qui débutera la CAN»

Pour ce qui est de la double confrontation face à la Mauritanie, l’entraîneur adjoint de l’EN a déclaré à l’ENTV : «Nous avons joué deux matchs amicaux face à la Mauritanie. Nous

avons fait tourner l’effectif en donnant leur chance aux joueurs pour les voir à l’œuvre. Hier, face à la Mauritanie, l’équipe qui disputera la CAN s’est dessinée pour nous. Il se pourrait toutefois qu’on effectuera un ou deux changements. Je pense aussi que les joueurs sont prêts sur le plan mental pour débuter la CAN».

«L’adaptation aux conditions climatiques ne se fera pas avant le match face à la Tunisie»

04

L’ancien driver du WA Tlemcen a poursuivi sa déclaration avant la CAN : «Les joueurs vont

tenter de s’adapter aux conditions climatique du Gabon. Nous allons essayer d’aborder la CAN match par match. Toutefois, l’adaptation aux conditions climatiques ne se fera pas avant le second match face à la Tunisie. Les joueurs sont motivés pour donner le meilleur d’eux-mêmes avant la CAN et être à la hauteur des espérances des supporters. Les joueurs ont gagné une certaine expérience lors de la précédente CAN en Guinée équatoriale et cela leur sera bénéfique au Gabon.»

N.S.A.


Mohamed Amine Ben Amor : « Tous les matchs sont importants, on est concentrés sur notre première confrontation »

Le joueur de l’Etoile du Sahel, Mohamed Amine Ben Amor, semble déjà en pleine Coupe d’Afrique et ne pense qu’au match du Sénégal, important pour commencer la compétition. «On s’est bien préparés pour la CAN, tout les matchs sont importants, à commencer par ce premier duel qu’on jouera contre le Sénégal. On est concentrés sur notre Coupe d’Afrique, on va tout faire pour bien entamer notre compétition», nous at-il dit

La Tunisie à pied LE BUTEUR / N° 3604 JEUDI 12 JANVIER 2017

d’œuvre à Franceville

Kasperczak : « Algériens, ! »pas encoren Hen Il a refusé de s’exprimer

a Tunisie a été la première équipe à rallier la ville de Franceville qui abrite les rencontres du deuxième groupe de cette 31e édition de la coupe d’Afrique des nations. Il était 17h30 à l’aéroport de Mvengué lorsque l’appareil de la compagnie Tunisair s’est posé sur le tarmac de l’aéroport. A son accueil, l’ambassadeur de Tunisie au Gabon,

L

Accueil folklorique

ainsi que des supporters.

Les Aigles de Carthage ont eu droit à un accueil folklorique à leur arrivée. Des chants et des danses traditionnels étaient au menu. Les organisateurs de cette CAN ont prévu cela, dans le but de donner des couleurs africaines à cette coupe d’Afrique. Les joueurs tunisiens étaient quant à eux impressionnés, tout comme

26 journalistes tunisiens ont accompagné l’équipe leurs accompagnateurs.

Vingt-six journalistes tunisiens ont effectué le voyage avec la sélection à bord du vol spécial. Le président de la Fédération tunisienne de football, Wadi El Jery a permis aux journalistes d’accompagner leur équipe dans le même vol. H.R.

HAMZA RAHMOUNI

MOUMEN AIT KACI ALI

SAID FELLAK

MOHAMED TRIAKI

ZAHIR LEHLAH

Khazri : «L’Algérie possède une très bonne génération»

africain»

L’autre sociétaire de l’ES Sahel, Zied Boughattas s’est arrêté pour répondre aux journalistes, mais sans trop s’attarder lui aussi. Pressé lui aussi de rejoindre le bus des joueurs, il dira : «On a bien préparé ce rendez-vous, on a va tout faire pour être à la hauteur. C’est une compétition qu’on veut bien entamer. Le voyage s’est très bien passé. On a profité pour dormir et récupérer un peu et je pense qu’on va continuer à le faire. L’ambiance est magnifique, on est prêts pour la CAN Inch’Allah».

spéciaux au Gabon

Les supporters tunisiens à l’accueil de leur équipe é, il y ngu Mve de A l’aéroport ters por sup de ine diza une avait tunisiens pour accueillir leur équipe. Ils ont créé une bonne ambiance pour encourager les joueurs. Ces derniers ont tenu à leur tour à les saluer et les remercier pour cet accueil. Un bus leur a été réservé En collaboration avec le comité d’organisation local et la fédération tunisienne, un bus a été mis à la disposition des médias tunisiens. Il les a transportés ainsi que leurs bagages à Bongoville, une localité située à environ trente kilomètres de Franceville.

Parmi les éléments stars de la sélection tuni«Mahrez sienne, le milieu de terrain offensif de Sunmérite derland, Wahbi Khazri, nous a livré ses amplement le impressions avant le début de la CAN, en se montrant élogieux au moment d’évotitre de meilleur quer son futur adversaire, Riyad Mahrez, beaucoup joueur et la sélection algérienne… d’amis algé-

Zied Boughattas : « On arrive bien, pas trop fatigués »

envoyés

Le sélectionneur tunisie ryk Kasperczak a refusé de s’exprimer au micro d’El Heddaf TV, juste à l’arrivée de l’équipe. Il s’est contenté de dire : «Algériens ! Vous êtes nos adversaires, mais pas encore. C’est le second match».

« Nous avons encore quelques jours pour bien récupérer »

Arrivés donc hier à Franceville, les Tunisiens affichaient une mine plutôt rassurante comme l’expliquent leurs entrevues avec la presse locale et algérienne présente sur place. Le demi défensif de la sélection tunisienne ne s’est pour cela pas très attardé. «On est bien arrivés, le voyage était un peu long, mais l’ambiance dans notre groupe a fait qu’on ne ressente pas beaucoup de fatigue. On a échangé des plaisanteries, pour oublier ce voyage et on a profité un petit peu pour dormir, Hamdoulillah, on est bien arrivés. Je crois que nous avons encore quelques jours pour récupérer avant de commencer la préparation». Propos recueillis par Moumen A.

De nos

«Nous avons tous beaucoup d’amis algériens»

Tout d’abord, peut-on dire que la Tunisie est riens. L’Algérie prête pour entamer en force cette CAN 2017 ? à une bonne Oui, nous sommes prêts. Nous avons une bonne équipe et une belle généraéquipe et nous avons bien travaillé. La Tunisie doit tion aussi, et c’est toujours plaijouer ses chances à fond pour aller le plus loin possisant d’affronter les Algériens. ble dans cette compétition, même si nous sommes Vous aurez l’occasion d’affronter Riyad Mahrez qui conscients que nous avons hérité d’un groupe difficile brille en Premier League… avec des adversaires de qualité, mais on va tout donOui, c’est un super joueur qui a fait une superbe sainer pour essayer de se qualifier. son l’année dernière avec les Foxes de Leicester. Il est Est-ce que vous êtes confiant dans vos capacités à très fort et c’est bien de jouer contre de bons joueurs. obtenir la qualification dans ce groupe assez élevé, Avez-vous un message à transmettre à Mahrez, qui en présence du Zimbabwe, du Sénégal et de l’Algéa remporté récemment le titre de meilleur joueur rie ? africain ? Il faut être optimiste dans la vie. On a déjà affronté Non, juste le féliciter, car il a fait une bonne le Sénégal et l’Algérie auparavant, et on s'en saison et mérite amplement cette M’sakni, est bien sortis. Même si on sait que rien consécration. J’espère juste qu’il va ne sera facile, on a une bonne équipe et continuer comme ça avec son la coqueluche on va tout faire pour passer au proéquipe. des Aigles de chain tour. Il n’y a que deux places Avant de finir, vous êtes-vous pour quatre nations et j’espère vrairemis de votre récente blessure Carthage ment qu’on terminera parmi les deux à la cheville ? La force de frappe de cette équipe premiers. J’ai eu certes une petite entorse, tunisienne, Youcef M’Sakni, très Comment prévoyez-vous le match concentré, a refusé de s’adresser mais ça va nettement mieux. Je assez spécial entre la Tunisie et l’Alrécupère doucement, en espérant à la presse dans le vacarme gérie ? être prêt dès le premier match. qui régnait à l’aéroport. C’est vrai que c’est un match forcément particulier, surtout que nous avons tous

05


06

JSK

Zerguine 4e recrue A N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

Il a signé son contrat hier

près avoir finalisé avec quelques joueurs dès l’ouverture du marché des transferts, la direction de la JSK voulait renforcer le compartiment offensif par des attaquants de qualité afin de booster Boulaouidet lequel n’arrive toujours pas à se libérer complètement. Et le joueur qui a été plus que jamais proche de la JSK n’était autre qu’El Bahari. Ce dernier avait même signé son contrat avant qu’il ne soit résilié puisque les joueurs amateurs n’ont pas le droit d’être transférés en hiver. Une fois cette piste écartée, la JSK s’est retournée vers le buteur de l’USMB, Youcef Zerguine. Même s’il était plus que jamais intéressé à l’idée de rejoindre les Jaune et Vert, il a été finalement bloqué par ses dirigeants. Devant cette situation, Hannachi a joué sa dernière carte en contactant le joueur du CAB, Aribi. Encore une fois, le contact n’a pas abouti à cause d’un différend entre les deux directions. Et c’est dans la foulée que les Kabyles ont relancé Zerguine lequel avait réussi à convaincre ses dirigeants pour partir. Donc, après une journée de négociations, le buteur Blidéen a rejoint Tizi Ouzou pour finaliser. Il a d’ailleurs rallié la ville des Genêts tôt la matinée pour tout conclure. Il a en effet, paraphé officiellement son contrat sur les coups de 14h. Il est donc la quatrième recrue hivernale. Il a passé la visite médicale la matinée Afin de ne pas perdre trop de temps, Youcef Zerguine qui s’est déplacé à Tizi Ouzou la matinée, en a profité pour faire un tour au CHU afin de passer la visite médi-

LIGUE

1

cale. Et comme les résultats étaient bons, il a été directement conduit au siège du club pour retrouver le président Hannachi lequel l’attendait. Hannachi l’a accompagné à la banque pour lui verser son argent Une fois les deux hommes rencontrés, et avant de passer à la signature du contrat, ils ont préféré d’abord faire un tour à la banque et ce, pour que le joueur perçoive son argent. De retour au siège, le contrat a été vite signé en présence de quelques journalistes. Première séance l’après-midi Sitôt son contrat de 18 mois signé, Youcef Zerguine, très excité à l’idée de porter le maillot Jaune et Vert, ne voulait pas perdre trop de temps. Il a en effet, décidé de débuter les entraînements l’après-midi, sous la houlette du coach Hidoussi. Et comme il connaît plusieurs joueurs, il s’est très vite fondu dans le groupe. Il donnait l’impression d’être déjà un ancien. Hidoussi soulagé ! Ayant constaté que le compartiment offensif ne fonctionnait pas correctement même pendant la présence de Ziaya et Benkablia, le coach Sofiane Hidoussi, avait exigé un renfort de qualité au mercato. Son vœu a été exaucé puisque tous les joueurs ciblés ou presque, ont été recrutés à l’image de Khellili, Izerghouf, Zerguine, Benaldjia et peut-être Baïtèche. Avec un tel renfort, le Tunisien ne pourra être que soulagé, lui qui compte énormément sur la réaction de ses joueurs lors de la phase retour. S. Djoudi

«Je suis à la JSK pour progresser» Joint par nos soins la matinée, l’attaquant Youcef Zerguine qui a fini par convaincre les dirigeants de l’USMB de lui résilier son contrat, a rejoint officiellement la JSK en signant un bail de deux ans. Selon lui, son rêve d’enfance a été réalisé et il fera de son possible pour résoudre le problème de l’inefficacité offensive.

La JSK affrontera l’O Médéa aujourd’hui près une semaine d’entraînement, les joueurs de la JSK qui ont bénéficié d’une seule journée de repos, ont été appelés à reprendre le travail mardi soir, sous la houlette du coach Hidoussi. Et comme annoncé par nos soins, le Tunisien a programmé trois matchs amicaux avant le début de la phase retour. Alors que mardi aucun club n’était disponible pour affronter la JSK, les dirigeants Kabyles ont réussi à trouver un accord avec le nouveau promu de la L1 Mobilis, l’Olympique de Médéa. La rencontre aura lieu aujourd’hui. Au moment où nous mettons sous presse, les deux prochaines rencontres n’ont pas encore été confirmées. Les dirigeants poursuivent toujours leurs recherches. La rencontre aura lieu à Boumerdés Puisque le stade du 1er-Novembre sera pris aujourd’hui à l’occasion de la fête de Yannayer, les joueurs de la JSK vont devoir parcourir quelques kilomètres pour jouer leur premier match amical, qui finalement aura lieu à Boumerdés. Les supporters seront certainement au rendez-vous, eux qui souhaitent voir à l’œuvre les nouvelles recrues. S. D.

A

entre les mains. Mais heureusement, tout s’est bien passé, je suis aux anges. Vous avez été aussi contacté par le CRB. Comment expliquez-vous votre choix ? Comme je viens de le dire, j’ai été contacté par le CRB en même temps que la JSK. Mais dès le début, j’avais fait mon choix, je voulais vraiment vivre une expérience avec la JSK. C’était un rêve pour moi, aujourd’hui, Félicitations, vous avez enfin signé je l’ai réalisé. Dieu merci. votre contrat au profit de la JSK. La direction de l’USMB vous a-t-elle Quelles sont vos impressions ? facilité la tâche ? Effectivement, je viens juste de Oui, je n’ai pas eu de signer mon contrat avec la problème pour récuJSK. Je suis très heureux «Marquer pérer ma lettre de d’avoir rejoint cette grande des buts, c’est sortie. D’ailleurs, je équipe. Après une longue mon métier» tiens à remercier semaine de suspense, j’ai fitout le monde de nalement concrétisé mon m’avoir aidé. Je n’oublietransfert. C’est un honneur pour rai pas mon passage à Blida. moi de faire partie de cette formation. Les supporters resteront à tout jamais Sincèrement, à un certain moment, dans mon cœur. vous n’avez pas perdu espoir ? Le problème à la JSK réside au niJe ne peux pas dire ça mais pour être veau de l’attaque. Seriez-vous capahonnête, j’ai traversé une période difficile puisque j’étais complètement dé- ble de faire la différence ? boussolé. D’un côté, la JSK me voulait, Je suis depuis quelques temps toute l’actualité de la JSK et je sais bien que d’un autre, le CRB ne m’a pas lâché. l’équipe traverse des moments diffiEntre temps, je n’avais pas le destin

ciles puisque le compartiment offensif ne fonctionne pas correctement. Cela ne m’inquiète pas puisque je connais mes qualités. Si j’ai accepté de rejoindre la JSK, c’est parce que je sais ce que je vaux. Je vais apporter le plus attendu de moi. Quel est votre objectif en optant pour la JSK ? Le fait de rejoindre la JSK est déjà un beau cadeau que je viens de recevoir en ce début d’année. Mon souhait est d’être à la hauteur et honorer mon contrat. Je souhaite aussi gagner un titre cette saison. Je sais bien que la Coupe d’Algérie fait partie des objectifs, alors nous allons faire de notre possible pour décrocher le trophée. Vous avez inscrit huit buts avec l’USMB, seriez-vous capable d’en faire de même avec les Canaris ? Oui, je suis le meilleur buteur de l’USMB et je vais faire de mon mieux pour faire autant avec la JSK. J’ai opté pour cette équipe pour apporter un plus et résoudre le problème de l’inefficacité. Avec Benaldjia, Boulaouidet et les autres, la JSK sera plus forte. Entretien réalisé par Saïd Djoudi

Aïboud «Je rattraperai mon retard pendant cette trêve»

près un début de saison remarquable où il a réussi à inscrire deux buts décisifs, le milieu de terrain, Samir Aïboud, a contracté une méchante blessure qui l’a éloignée des terrains pendant plusieurs semaines. Du coup, il a raté la majorité des rencontres puisqu’il ne faisait que soigner sa blessure. Il a dû en effet, attendre les dernières journées pour rechausser ses cram-

A

pons. Interrogé par nos soins, il dira : «La préparation se poursuit dans les meilleures conditions. On profite de chaque instant pour donner le meilleur de nous-mêmes afin qu’on soient tous au top d’ici le début de la phase retour. En ce qui me concerne, je me sens beaucoup mieux. Je suis en train de rattraper tout mon retard. Mon objectif est de relancer la concurrence au milieu et convaincre davantage le coach Hidoussi.» «La JSK reviendra en force, promis» Concernant les chances de la JSK en cette phase retour, Aïboud estime qu’avec le recrutement de qualités réalisé, l’équipe ne pourra qu’être au top : «Je suis convaincu que la JSK reviendra en force puisque les joueurs recrutés possèdent d’énormes qualités. Nous allons nous mettre la main dans la main pour sortir la JSK de cette crise et remonter le plus vite au tableau.» S. D.


LIGUE

1 JSK

07

Baïtèche, 5 et dernière recrue kabyle ! C’ N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

e

Il a paraphé officiellement un contrat de 24 mois…

est officiel, Karim Baïtèche est la 5e et dernière recrue hivernale de la JSK. C’est hier vers 16h30 que le joueur a paraphé son nouveau contrat, après avoir récupéré officiellement sa lettre de libération du CSC. Annoncé depuis plusieurs jours à la JSK, le joueur devait d’abord récupérer son document, avant de s’engager avec la JSK. Son manager, qui s’est chargé des négociations avec le CSC, a effectué hier matin un déplacement à Hassi-Messaoud pour rencontrer les dirigeants de l’en-

La JSK appelée à déposer les licences avant le 15 janvier

«Je suis conscient de la mission qui m’attend, les dirigeants ne seront pas déçus»

À en croire une source bien informée, la direction de la JSK sera appelée à déposer, avant le 15 janvier prochain, les licences des joueurs, à l’occasion de la prochaine édition de la Coupe de la CAF. Et comme tout le monde le sait, la JSK jouera son premier match début février prochain.

Hannachi «Avec Zerguine et Baïtèche, le recrutement hivernal est désormais clôturé !»

n marge de la signature des deux nouvelles recrues kabyles, en l’occurrence Youcef Zerguine (USMB) et Karim Baïtèche (CSC), nous nous sommes entretenus avec le président de la formation des Lions du Djurdjura, Mohand Cherif Hannachi, lequel a confirmé la clôture du recrutement hivernal. «Avec la signature des deux nouveaux joueurs aujourd’hui (entretien réalisé hier), Zerguine et Baïtèche, nous annonçons officiellement la clôture de notre recrutement hivernal. Ils s’ajoutent aux trois joueurs qui ont déjà commencé avec l’équipe, à savoir Benaldjia, Khellili et omas Izerghouf.» «Je fais confiance aux nouvelles recrues» S’exprimant sur les cinq nouvelles recrues, Hannachi ajoute : «Cet hiver, on a ramené cinq nouveaux joueurs en fonction des besoins qui se sont exprimés lors de la phase aller. Je pense qu’on a fait le bon choix et personnellement, je reste persuadé que ce sont des éléments qui vont apporter un plus. J’ai vraiment confiance en ces nouvelles recrues qui ne ménageront aucun effort pour être à la hauteur des attentes.» «On déposera les licences CAF avant les délais» Le président Hannachi a révélé que la direction du club a tout préparé pour ce qui est des dossiers CAF à déposer à la FAF, avant le 15 du mois de janvier en cours. Les deux nouveaux joueurs Zerguine et Baïtèche sont les deux derniers arrivés : «Je vous annonce qu’avec la signature de ces deux joueurs, Zerguine et Baïtèche, on aura aussi terminé avec les dossiers CAF. On a le temps jusqu’au 15 du mois en cours. Aujourd’hui, on déposera tous les dossiers et nous sommes prêts pour une nouvelle expérience en Coupe d’Afrique.» «Toutes les conditions sont réunies pour effectuer un bon stage à Tizi» Voulant savoir dans quelles condi-

E

treprise nationale ENTP qui a signé le document. Il ne restait donc que ce détail. Suite à quoi, le joueur a signé au siège de la JSK en présence du président Mohand Cherif Hannachi et quelques membres de sa famille. Aujourd’hui, Baïtèche ne devrait pas prendre part au premier match amical que disputera la JSK face à l’O Médéa. Il entamera, juste après ce match, un travail physique spécifique pour rattraper le retard, mais il promet de profiter au maximum de la période de trêve pour être prêt dès la reprise de la compétition.

tions la JSK a entamé sa préparation hivernale, Hannachi rassure : «L’équipe a commencé sa préparation depuis un peu plus d’une semaine à Tizi. Je tiens à dire que toutes les conditions sont réunies pour faire du bon travail. L’entraîneur en chef Hidoussi fait travailler les joueurs, le physique dans la forêt et le soir au stade, pour ce qui est des exercices techniques. Nous ne savons pas encore si on optera pour un autre stage en dehors de Tizi, cela dépendra de la date de reprise de la compétition pour la JSK.» «12 points nous ont été volés par les arbitres lors de la phase aller» Revenant sur la phase aller qui a été marquée par de mauvais résultats, le président Hannachi impute ouvertement la responsabilité aux arbitres qui, selon lui, ont privé la JSK de pas moins de douze points : «Je ne cesserai jamais de le dire, mon équipe a été lésée par les arbitres pendant la phase aller. Nous avons perdu au moins douze points, à cause du mauvais arbitrage. Je ne blâme pas mes joueurs, ils ont fait de leur mieux.» «On sera meilleurs à la phase retour» Convaincu du retour du club lors de cette deuxième manche de la compétition, le président Hannachi assure : «On a procédé à un recrutement étudié en fonction des besoins. Je le qualifie de judicieux et je sais qu’avec les cinq nouveaux venus, mon équipe remontera la pente. Le travail qui se fait en ce moment portera ses fruits. Je suis persuadé que l’équipe montrera un meilleur visage au retour.» «On affrontera aujourd’hui l’O Médéa en amical» Après un peu plus d’une semaine de travail varié entre physique et technique, la formation kabyle jouera aujourd’hui à Boumerdès son premier match amical. Pour les observateurs, la rencontre sera l’opportunité pour Hidoussi d’évaluer son travail d’une semaine mais surtout de découvrir

les nouveaux qui ont une grande envie de prouver qu’ils méritent la confiance de leurs responsables : «Nous jouerons aujourd’hui un premier match amical face à l’Olympique de Médéa, à Boumerdès. C’est une rencontre purement amicale qui entre dans le cadre de la préparation.» «L’équipe jouera un maximum de matchs amicaux» Poursuivant dans le même sens, le président Hannachi a révélé qu’il y aura d’autres matchs amicaux pendant la trêve, notamment des oppositions avec l’équipe réserve, afin de donner leur chance aux jeunes de s’exprimer : «En plus des matchs qui seront programmés contre d’autres clubs, le staff technique prévoit d’organiser d’autres matchs d’application face à nos jeunes de l’équipe réserve. On a d’excellents joueurs qui ont besoin d’être compétitifs et nous allons leur accorder une grande attention.» «Hidoussi et ses adjoints ont ma totale confiance» Le président Mohand Cherif Hannachi exprime aussi son soutien total à l’entraîneur en chef Hidoussi et tous ses adjoints qui font un travail remarquable : «La préparation hivernale se déroule dans la grande sérénité. Le coach Hidoussi et ses adjoints ont ma confiance totale. J’estime qu’ils font du bon travail, ils méritent d’être encouragés.» «Je demande aux supporters de se ranger derrière leur équipe» En conclusion, le premier responsable de la formation kabyle appelle à la mobilisation des supporters lors de la phase retour : «La JSK sans ses supporters est une équipe sans âme. Les supporters ont toujours constitué la force du club et c’est la raison pour laquelle je leur demande de rester mobilisés derrière le club. On ne ménagera aucun effort pour que l’équipe retrouve sa vitesse de croisière et réalise d’excellents résultats au retour.»

Propos recueillis par Lyès Aouiche

Vous voilà enfin à la JSK, quelles sont vos impressions ? Effectivement, mon nom a été annoncé depuis plusieurs semaines à la JSK mais comme vous le savez, je n’étais pas, du moins jusqu’à cet après-midi, maître de mon destin. J’ai dû attendre la signature de la lettre de sortie, avant de m’engager officiellement avec la JSK. En fait, c’est un choix motivé par plusieurs raisons. Je suis venu à la JSK pour donner une nouvelle dimension à ma jeune carrière. Je sais que je trouverai dans ce club toutes les conditions pour réussir.

Votre arrivée cet hiver à la JSK a été annoncée il y a plusieurs semaines, à quoi est dû ce retard, selon vous ? Effectivement, je devais signer à la JSK depuis plusieurs jours déjà. Mais comme je viens de vous l’expliquer, la direction du CSC ne m’avait pas encore délivré ma lettre de sortie. J’ai dû négocier pour l’avoir et Dieu merci, je suis à présent avec le club que j’ai moi-même choisi. Je tâcherai de vite commencer le travail pour rattraper ce léger retard que j’accuse surtout que ma nouvelle équipe a déjà entamé la préparation. Sinon, à part la lettre de libération que j’attendais, il n’y avait aucune autre raison qui expliqurait ce retard.

Qu’est-ce qui a motivé votre choix ? Je pense que la JSK n’est plus à présenter. Tout joueur jeune et ambitieux rêve de porter son prestigieux maillot. Franchement, dès que j’ai appris que la JSK s’intéressait à mes services, j’ai immédiatement dit oui. Je sais que j’arrive dans un club qui a une dimension internationale et qui offre toutes les conditions pour un joueur de progresser. Je tâcherai de mon côté de donner satisfaction et d’honorer la confiance de ceux qui m’ont engagé, à commencer par le président Mohand Cherif Hannachi.

Votre arrivée cet hiver répond à un besoin pressant exprimé dans le compartiment offensif. Une grande responsabilité vous attend au retour, vous et tous les autres nouveaux arrivés, un commentaire ? Je le sais et je ferai tout pour être à la hauteur des attentes des dirigeants et de tout l’entourage du club. Mes am-

L. A.

bitions avec la JSK à partir de ma première sortie en compétition officielle sont grandes. Je ne serai pas le seul joueur sur le terrain puisque nous sommes un groupe et chacun fera de son mieux pour redresser la situation de la JSK. En tant que joueur évoluant dans le compartiment offensif, je ferai tout mon possible pour que toutes les insuffisances de la phase aller soient améliorées et tous ensemble, on tirera le club vers le haut.

Comment trouvez-vous votre forme sur le plan physique ? Sur ce plan, je vous assure que je n’accuse pas un retard important. Maintenant que j’ai officialisé ma venue à la JSK, je commencerai directement mon travail avec ma nouvelle équipe. Je profiterai de la trêve pour améliorer ma condition physique et d’ici au premier match officiel, je serai prêt.

La JSK entamera sous peu la compétition africaine, ça doit aussi constituer pour vous une autre source de motivation, n’estce pas ? La JSK des propres traditions en Coupe d’Afrique. Le nom du club est intimement lié à cette compétition contenentale et j’espère que ma venue cet hiver apportera un plus et du bonheur pour la JSK. C’est une lourde responsabilité qui nous attend, on fera en sorte d’honorer ce maillot que nous portons en rajoutant une nouvelle étoile.

Qu’avez-vous à dire aux dirigeants du CSC qui vous ont facilité le transfert ? Je tiens vraiment à remercier les dirigeants du CSC qui ont facilité ma venue à la JSK, je les remercie pour leur compréhension. Je voulais vraiment changer d’air et opter pour la JSK. Pour les supporters du CSC aussi, je les remercie pour m’avoir soutenu et toujours encouragé. Je souhaite au CSC de réaliser une bonne phase retour.

On vous laisse le soin de conclure… Je suis content de signer à la JSK, je connais désormais la mission qui m’attend, je me donnerai à fond pour que tout le monde soit satisfait de ma venue cet hiver à la JSK.

Entretien réalisé par Lyès Aouiche


1

Mouassa «C’est à la fin du 08

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

MCA

LIGUE

Il déballe tout sur la préparation de son équipe

championnat que je pourrais vous dire si je suis satisfait ou pas»

l’issue du stage de préparation que le Mouloudia a effectué en Espagne, Kamel Mouassa que nous avons sollicité, a exprimé ses satisfactions tout en évoquant les points qu’il tâchera de corriger afin que son équipe soit prête pour la reprise de la compétition. En dépit de la programmation de la LFP qui a faussé ses calculs, le coach se montre optimiste, mais ne veut pas s’enflammer. «Depuis l’entame de ce regroupement j’essaye de tirer le meilleur de mes joueurs, mais un coach ne peut être satisfait et ce n’est qu’à la fin du championnat que je pourrais vous dire si je le suis ou pas.»

À

«Le programme a été respecté dans son ensemble à l’exception du match amical»

Quant au travail effectué durant le stage, le coach nous dira : «Avant qu’on parte en Espagne, nous avions préparé un volume de travail bien défini et qu’on n’était pas prêt à modifier en dépit du changement de la programmation du championnat. Je peux vous dire que sur l’ensemble, le programme a été respecté à l’exception du match amical qui a été annulé, mais il ne faut pas en faire toute une histoire, même si je voulais personnellement évaluer mon équipe à travers une autre confrontation amicale.»

«Mes joueurs ont bien répondu et participent avec plaisir aux entraînements» Kamel Mouassa n’a pas tari d’éloges sur ses joueurs, mettant en valeur leur dévouement lors du stage. «Sur le plan technique, les joueurs ont bien répondu en essayant de respecter les objectifs des séances d’entraînement et ils y participaient avec beaucoup de plaisir, ce qui est un facteur très important pour la réussite de l’équipe, car des joueurs dévoués et volontaires et qui prennent plaisir à travailler ne peuvent avoir qu’un impact positif sur l’équipe.»

«L’objectif de consolider le groupe a été atteint»

Pour ce stage de préparation, Kamel Mouassa avait comme principal objectif de consolider l’esprit de groupe entre ses joueurs, car on a beau avoir de bons éléments dans une équipe, en l’absence d’un esprit de groupe il est souvent difficile d’atteindre les objectifs tracés. À ce sujet Mouassa nous a affirmé : «Comme je l’ai dit, l’objectif principal était celui de consolider l’esprit de groupe et de ce côté je suis satisfait, d’autant plus que les joueurs étaient très attentifs, ils ont essayé de s’appliquer et cela les honore et reflète la place que l’équipe occupe au classement».

«Les joueurs forment un groupe mobilisé, c’est un bon signe»

La réaction donc de ses joueurs l’a satisfait à plus d’un titre et le coach pense que c’est un bon signe pour la réussite du MCA. «À travers ce que j’ai constaté, les relations entre joueurs se sont consolidées et je pense que c’est le signe d’une équipe engagée et mobilisée pour atteindre des objectifs», estime le coach du MCA.

«Sur le plan du comportement en dehors du terrain, ils étaient irréprochables»

Toujours dans le même sens, le coach du MCA dira : «Sur le plan du comportement en dehors du terrain, je pense aussi que les joueurs sont irréprochables. C’est le point le plus important durant ce stage, que ce soit au restaurant, à l’hôtel et même en dehors. C’est la grande satisfaction pour moi, d’autant plus qu’il n’y a pas eu la moindre étincelle entre les joueurs et cela est vraiment rare, car souvent dans les regroupements on assiste à de telles choses, et cela prouve qu’on a un groupe mûr et expérimenté, qui est habitué aux stages».

«Je suis obligé d’élever la voix car je fais une remarque à tout le groupe et non à un ou deux joueurs»

Bien que le stage se soit déroulé dans de bonnes conditions, Kamel Mouassa s’est retrouvé parfois dans l’obligation de hausser le ton pour se faire entendre, et il nous a expliqué que sa réaction est tout a fait logique. «Lorsque vous entendez le coach hausser le ton, vous vous dites qu’il est en train de blâmer ses joueurs, ce qui est complètement faux. Parfois, et quand je dois faire une remarque, il est évident que j’élève la voix, car je ne m’adresse pas à un ou deux joueurs seulement, c’est mon métier qui m’oblige à agir de cette façon», nous a confié Mouassa.

«Les joueurs qui ne répondaient pas à ce qu’on attendait d’eux se sont améliorés»

Lorsqu’on a parlé avec Mouassa des joueurs qui ont progressé durant ce stage, il a refusé de donner des noms afin de préserver leur sérénité. «Les joueurs qui ont donné satisfaction ont prouvé une fois de plus leur valeur dans ce stage, et ceux qui ne répondaient

pas à ce qu’on attendait d’eux durant la phase aller se sont améliorés, ce qui est une bonne chose. Je suis là pour les bousculer afin qu’ils se surpassent, et ils doivent continuer à travailler pour être prêts à tout moment lorsque l’équipe aura besoin d’eux. Lorsque je suis venu, des joueurs ont vite saisi le message adressé et ils forment actuellement l’ossature de l’équipe, contrairement à certains qui étaient mécontents de leur statut. Seulement, ils ont fini par comprendre et bien interpréter le message qu’on leur a adressé. Je dirais même que les jeunes joueurs font aussi de leur mieux pour progresser et cela est légitime.»

«Je préfère programmer des jeux entre mes joueurs que de livrer un match amical face à une faible équipe»

Pour ce qui est de cette longue trêve qui attend le MCA et en demandant à Mouassa comment il va la gérer, le coach nous dira : «Je pense que chaque entraîneur a sa propre façon de voir les choses. Il y a des formations de l’élite qui jouent un match amical chaque semaine contre une équipe de quatrième division, voire plus. Personnellement, je préfère programmer à Alger des jeux entre mes joueurs, et ils auront l’occasion d’avoir plus de temps de jeu, que de jouer face à une équipe de palier inférieur sans en tirer aucun profit».

«J’insiste sur les soins et la récupération afin d’éviter les blessures»

Pour ce qui est de la gestion de son effectif et comme nous l’avons déjà rapporté dans nos précédentes livraisons, il faut savoir que le MCA a terminé ce stage sans aucun blessure, en récupérant Zerdab et Mokdad, tout en attendant Nekkache qui continue sa rééducation. Quant à la blessure de Cherif El Ouazzani à la cheville, il y a eu plus de peur que de mal. «Effectivement, l’infirmerie est vide, et cela est un point positif, car je redoutais les blessures. Le plus important c’est de prendre les joueurs en charge sur le plan des soins et de la récupération et de ce côté on n’a pas à se plaindre.»

«On va gérer cette trêve par des microcycles» En établissant son programme de préparation, une fois à Alger, Kamel Mouassa a tout prévu et dira : «Maintenant que le stage de préparation a pris fin, les joueurs vont bénéficier de trois jours de repos et on va reprendre, samedi prochain. Nous allons gérer cette trêve d’une bonne manière en programmant des microcycles de compétition et il se pourrait bien qu’on ait un regroupement de courte durée.»

«Nous préparons toute la phase retour et non le début du parcours seulement»

Toujours dans le même sens, le coach du MCA assure que son équipe sera prête pour l’entame du championnat, mais il affirme que sa préparation se fera dans la continuité. «Vous me posez la question sur notre retour à la compétition officielle et je pense que nous sommes déjà prêts, car il n’y a pas eu d’arrêt dans le travail. Mais il faut savoir que notre travail consiste à préparer notre équipe pour toute la phase retour du championnat et cela dans le cadre de la continuité et non pour un ou deux matchs.»

«J’espère que Gourmi est en bonne forme»

L’entraîneur s’est aussi exprimé sur le recrutement de Gourmi qui est la première recrue de l’équipe durant ce mercato hivernal en attendant la concrétisation du transfert de Mansouri. «Pour moi, Gourmi n’est pas une recrue, car il connaît bien la maison et il ne trouvera donc pas de problème pour son intégration dans le groupe et cela est très important. En ce qui concerne ses qualités, je pense que tout le monde le connaît et je souhaite seulement qu’il soit en forme. Je ne peux donc rien dire de plus à son sujet», conclut Mouassa. Propos recueillis par Kamel M.

Avis de décès

Hier était un jour triste, un gentil homme s’en est allé pour toujours. Mohamed Bekkay nous a quittés à jamais, laissant un grand vide auprès de sa famille, ses amis et les gens de son quartier. Grand fidèle supporter du MCA, il était aimé de tous, lui qui était connu par son sens de l’humour et surtout ses sorties inattendues. L’enterrement aura lieu aujourd’hui jeudi 12 janvier 2017, après la prière du Dohr au cimetière d’El Kettar. Nous présentons à toute sa famille nos sincères condoléances et l’assurons en cette pénible circonstance de notre profonde sympathie. Que Dieu le Tout-Puissant accorde au défunt Sa Sainte Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis. «A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.»


09 1 MCA Mansouri toujours en attente LIGUE

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

trois jours de la date butoir de la période des transferts, le feuilleton Mansouri n’a toujours pas connu son épilogue, puisque la direction du vieux club algérois attend toujours une réponse de la part de Zetchi. En effet, il n’est un secret pour personne que le président du PAC avait formulé des conditions pour conclure le transfert de son joueur, par l’introduction de certaines clauses, dont le retour de Mansouri au PAC une fois que son contrat arrivera à son terme. Mansouri n’aura donc pas l’opportunité d’opter pour le club de son choix. À son tour Ghrib a formulé une nouvelle proposition à son interlocuteur et attend donc une réponse. Une source digne de foi nous a confié que ladite proposition arrange toutes les parties.

À

Zetchi va consulter le président de la LFP

À croire une source digne de foi, on laisse entendre que le MCA a accepté les conditions de Zetchi qui sont incluses dans la proposition de Ghrib. Seulement Zetchi veut consulter le président de la LFP avant de prendre une décision définitive, car il veut que les garanties du retour du joueur au PAC soient prises en considération, et ce sont deux contrats qui seront déposés le même

jour afin que le second contrat puisse prendre effet juste après la fin de son premier bail avec le MCA en juin 2018. Si la LFP accepte cette proposition, il est évident que Mansouri sera qualifié automatiquement au PAC dès qu’il quittera le Mouloudia.

La balle est dans le camp du PAC

En répondant favorablement à toutes ces conditions, la balle est dans le camp de Zetchi pour le transfert de son joueur, car le MCA a fait de son mieux pour que Mansouri porte le maillot vert et rouge, lui qui tient à changer d’air malgré le fait que son équipe joue pour l’accession, ce qui illustre la volonté du joueur de rejoindre le MCA et il rêve même de prendre part à la Coupe de la CAF, lorsqu’on sait que sa qualification ne sera pas aussi compliquée, il suffit juste de payer la somme de 250 dollars dès qu’il sera libéré par son président, du fait que le joueur sera transféré dans le même championnat. À trois jours donc de la date butoir de la LFP, le MCA attend un dénouement favorable pour assurer une deuxième recrue et clore le volet recrutement, après qu’ils se sont offert les services de Gourmi. Kamel M.

«Je souhaite avoir une réponse rapide de Zetchi» Abordé au sujet du transfert de Mansouri, Ghrib a levé le voile sur cette affaire et répondra : «Il n’y a rien de nouveau, nous avons accepté les conditions du PAC et on a même fait une proposition qui arrangerait toutes les parties ; d’ailleurs les choses sont assez claires. J’attends une réponse de Zetchi qui veut sans aucun doute consulter Kerbadj avant de prendre une décision et je souhaite avoir une réponse le plus vite possible pour achever le recrutement.»

«Je n’ai jamais exigé de Seddiki de retourner au NAHD, et il est libre d’opter pour le club de son choix» Le président s’est aussi exprimé sur le cas de Seddiki et apporte un démenti catégorique à ceux qui laissent croire qu’il a exigé de lui un retour au NAHD. «Il faut savoir

Le MCA s’envolera le 8 février au Ghana par vol spécial

Pour éviter la fatigue à son groupe et gérer la suite des matchs, Omar Ghrib nous a confié que le MCA s’envolera à destination du Ghana par vol spécial, qui serra assuré par l’une des filiales de Sonatrach, en l’occurrence Tassili

qu’on est parvenus à un terrain d’entente pour la résiliation du contrat avec Seddiki et j’attends qu’il vienne pour prendre son argent et apposer sa signature sur les documents nécessaires. Une fois cette opération accomplie, il aura sa lettre de libération et optera pour le club de son choix. Je n’ai jamais exigé à Seddiki de retourner au NAHD ou d’opter pour un club.»

«On a déjà payé à Sedan une moitié de son argent et on attend Ngoula pour établir un échéancier»

Dans un autre contexte et au sujet des créanciers, le premier responsable du club nous a confié qu’il a déjà payé lundi passé la somme de 50 000 euros en guise d’indemnités de formation à Sedan et précisera : «Il n’y a aucun problème avec Sedan et nous avons

K. M.

«Le Mouloudia ne risque rien de la part de la FIFA»

Gourmi reprendra samedi

Suite à ses analyses, le boss s’est montré rassurant quant à l’avenir du club, lorsqu’on sait que certains laissent croire que le Doyen risque de s’exposer aux sanctions de la FIFA. «Comme je vous l’ai affirmé, on respecte la réglementation et on va payer les erreurs commises par d’autres. Le Mouloudia ne risque rien de la FIFA». Kamel M.

Juste après avoir effectué sa visite médicale, Khaled Gourmi est rentré chez lui en France pour passer deux jours avec sa famille, lui qui n’a pas pris de repos au Qatar, après avoir participé avec son désormais ancien club Al Shahaniya, à quinze rencontres et il était contraint de rester sur place pour résilier son contrat. Toutefois, Gourmi reprendra samedi le travail et effectuera sa première séance avec le MCA.

pour le qualifier pour la Coupe de la CAF tance, ce qui lui ouvrira le droit de prendre part à la Coupe de la confédération africaine de football, lorsqu’on sait que les coéquipiers de Hachoud s’envoleront à destination de Kumassi le 8 février prochain, pour donner la réplique à la formation de Bichem dans une rencontre prévue trois jours plus tard

Une source digne de foi nous a confié que Ghrib, qui ne laisse rien au hasard en mettant son équipe dans les meilleures conditions possibles, aurait reçu des garanties de Mazouzi pour assurer ce vol.

Quant au retour sur Alger, cela aura lieu le jour même de la rencontre, après le match du 11 février. Ainsi, le MCA passera trois jours au Ghana et certains joueurs plus expérimentés avec d’autres clubs n’ont pas manqué de dire que l’équipe aura un bon coup à jouer dans cette épreuve.

Prévue pour vendredi, la reprise des exercices a été décalée d’une journée, lorsqu’on sait que le Mouloudia ne jouera son premier match que le 28 janvier. Ainsi, Kamel Mouassa a accordé un jour de repos supplémentaire à ses poulains pour poursuivre la préparation dans de bonnes conditions.

Le MCA attend la lettre de sortie de Gourmi

Ghrib aurait reçu des garanties de Mazouzi

Le retour se fera après la rencontre, le 11 février

La reprise du travail ce samedi

payé à cette équipe une moitié de son argent qui est de l’ordre de 50 000 euros et on leur paiera l’autre moitié à l’échéance convenue et on attend Ngoula pour établir un calendrier à travers lequel on lui réglera l’argent que le club lui doit. Ce sont les erreurs des anciennes directions, mais j’ai toujours assuré mes responsabilités.»

Une course contre la montre est menée et 250 dollars seront payés pour le dépôt de dossier

Après avoir signé son contrat au profit du vieux club algérois, la direction du Mouloudia attend l’arrivée de la lettre de sortie du joueur de la part de la Fédération qatarie de football pour compléter son dossier et l’envoyer à la CAF afin qu’il soit qualifié au niveau de cette ins-

Sachant que la CAF a fixé la date du 31 décembre dernier pour le dépôt des licences africaines, le Mouloudia sera contraint de payer la somme de 250 dollars en guise de pénalité pour déposer le dossier de Gourmi, car toute formation ayant dépassé cette date

devra payer une pénalité pour chaque nouvelle demande de licence déposée. Toutefois, le fait de payer ladite somme ne sera pas suffisant, car il faut bien que son dossier soit appuyé par sa lettre de sortie et c’est la raison pour laquelle le MCA a enclenché une course contre la montre, du fait que le dernier délais pour les dossiers déposés en retard est fixé au 15 janvier comme nous l’avons déjà cité.

Il sera qualifié en championnat dès l’arrivée de sa lettre de sortie

Si au niveau de la CAF le dossier de Gourmi doit contenir tous les documents nécessaires afin qu’il soit qualifié, les règlements sont complètement différents sur le plan local. En effet le dossier du joueur a été déposé au ni-

veau de la LFP et il suffit juste que sa lettre de sortie parvienne à l’instance de Kerbadj pour que Gourmi soit qualifié. Sachant que le Mouloudia ne reprendra la compétition officielle que le 28 janvier prochain à l’occasion du derby, le Mouloudia pourra bénéficier des services de sa nouvelle recrue, même si le fameux sésame sera réceptionné la veille du match. Si au-delà des deux mois de la date de la résiliation du contrat la fédération qatarienne n’envoie pas le document en question, le joueur sera automatiquement qualifié comme cela le stipule dans la réglementation.

Le MCA veut bénéficier de son expérience avant la phase des poules

Si les responsables du MCA veulent que le dossier

du joueur soit déposé à temps au niveau de la CAF pour le qualifier, c’est pour la simple raison qu’on veut bénéficier de son expérience en Coupe de la CAF, lorsqu’on sait que Gourmi a pris part à cette épreuve avec l’ESS, lorsqu’il portait le maillot des Noir et Blanc.

Ghrib : «La lettre de sortie de Gourmi arrivera aujourd’hui, il sera avec nous au Ghana»

Abordé à ce sujet, le président du MCA Omar Ghrib nous dira : «Nous avons recruté Gourmi pour donner un plus à l’équipe et il n’est plus à présenter. Il va aider l’équipe que cela soit en championnat ou pour la Coupe de la CAF. Sa lettre de sortie arrivera au plus tard ce jeudi et il sera avec nous au Ghana.» K. M.


10

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

USMA

LIGUE

1

Benkablia veut confirmer lAuteur du premier but de la partie samedi passé face à l’équipe réserve de l’Etoile Sportive du Sahel, Mohamed Benkablia sera certainement reconduit cet après-midi face à Hammam Lif, à l’occasion de la seconde sortie des Rouge et Noir lors de ce stage hivernal. L’attaquant formé à l’ASMO, passé par la JSK, tentera donc de saisir cette occasion pour briller et marquer d’autres points, afin d’espérer se faire une place dans le onze de départ lors de la reprise du championnat.

l

De notre envoyé spécial en Tunisie

Abdellaoui rétabli

Pour une seconde victoire en Tunisie Hammam Lif-USMA, aujourd’hui à 15h

est aujourd’hui que les Rouge et Noir joueront leur deuxième match amical lors de ce stage à Sousse qui s’étalera jusqu’au 16 du mois en cours. L’adversaire cette fois n’est autre que le CS Hammam Lif. Le coup d’envoi étant prévu à 15h. Les coéquipiers de Mohamed Amine Zemmamouche tenteront de décrocher leur seconde victoire, après avoir battu l’équipe réserve de l’Etoile Sportive du Sahel sur le score de trois buts à un. Ce match sera donc une occasion pour Paul Put et ses assistants de voir la réaction des joueurs, après dix jours de travail mais aussi se faire une idée précise sur la forme dans laquelle se trouve chacun d’eux. Pour rappel, un dernier test est prévu le 15 janvier, soit la veille du retour de la délégation au pays, face à la JS Kairouan, au stade Olympique de Sousse où l’équipe phare de cette ville reçoit ses adversaires. Hammam Lif joue la relégation Ce qu’il faut savoir, c’est que l’adver-

C’

Zeghdane et Hamra veulent marquer des points lAyoub Abdellaoui sera ménagé aujourd’hui, lui qui a souffert au début de la semaine d’une blessure au niveau de la hanche contractée lors de la première rencontre amicale. Si tout se passe comme prévu, c’est le jeune Abderrahim Hamra qui sera associé à Chafaï dans la défense centrale. Une occasion pour lui de convaincre les dirigeants de ne pas recruter un élément évoluant dans ce registre. Toufik Zeghdane, lui aussi, aura l’opportunité de garder sa place dans l’effectif, à quelques jours de la fin du stage.

l

Pas d’entraînement hier matin ! lLes joueurs de l’USMA ont sué mardi puisque les membres du staff technique avaient programmé trois séances d’entraînement. C’est d’ailleurs pour cette raison que Paul Put a décidé de faire baisser la charge de travail hier. Une seule séance a eu lieu en fin d’aprèsmidi. Les coéquipiers de Chafaï ont profité de la matinée libre pour dormir et rester dans leurs chambres.

l

saire des Rouge et Noir vit une situation délicate cette saison en championnat. En effet, cette formation occupe la sixième place de son groupe composé de huit équipes. Dans le groupe B, c’est l’ES Tunis qui le domine avec 26 points, suivi du Club Africain qui accuse deux longueurs de retard. Le club de Hammam Lif, quant à lui, ne compte que 11 points, soit quatre de plus que l’Olympique Béja, bon dernier, et un sur l’AS Marsa. N’ayant pas perdu espoir de revenir en force, le coach de cette formation enchaîne les rencontres amicales contre les clubs algériens puisque ses protégés ont déjà affronté le NAHD pour espérer remonter au classement et éviter de faire des calculs. Il risque de disputer les play-down Dans le cas où le SC Hammam Lif ne parvient pas à terminer le championnat parmi les quatre premiers, il sera contraint de disputer les playdown. La rencontre amicale sera donc importante pour les Tunisiens qui tenteront de s’offrir le tenant du titre de la Ligue 1 Mobilis pour se La plupart des joueurs ont zappé le petit déjeuner lCette décision prise par le coach a poussé les joueurs à faire la grasse matinée. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui ont préféré rester au lit, zappant ainsi le petit déjeuner. Ce n’est donc que pendant le déjeuner que les membres de la délégation se sont retrouvés au restaurant de l’hôtel El Mouradi-Kantaoui.

l

Séance de récupération à la piscine lSi certains ont préféré rester dans leurs chambres et faire la grasse matinée, d’autres ont été aperçus à la réception de l’hôtel, à l’image de Bouderbal, Guessan, Zemmamouche ou encore Benkhemassa. Se sentant en forme, ils ont pris leur petit déjeuner, avant de se rendre à la piscine où ils ont effectué une séance de récupération, en présence de plusieurs jeunes, à l’instar de Yaïche et Hamra.

l

refaire une santé et garder le moral au beau fixe, en attendant la reprise de la compétition officielle. Put n’alignera pas deux équipes Contrairement au match amical qui s’est disputé samedi passé durant lequel le premier responsable du staff technique a aligné deux équipes différentes, celui de cet après-midi sera marqué par l’absence de sept joueurs. Tous blessés, Paul Put sera dans l’obligation d’aligner une seule composante et faire procéder à des changements en seconde période. L’ancien sélectionneur du Burkina Faso sera aussi obligé de prendre des décisions importantes, à l’issue de cette partie puisque des éléments tels que Ouadah ou encore Zeghdane n’ont toujours pas été fixés sur leur avenir. Le premier passe des tests depuis plus d’une semaine tandis que le second revient de blessure et ne désespère pas de convaincre le coach, afin de le conserver dans son effectif, en prévision de la seconde moitié de la saison. M. Z.

Hammar, Bouderbal et Ferhi pas concernés par le match lEn plus de Abdellaoui, Benkhemassa, Mansouri et Bellahcène, trois autres éléments sont officiellement out pour le match amical de cet après-midi face à Hammam Lif. Il s’agit de Ziri Hammar, Rafik Bouderbal et Brahim Ferhi. Ces trois éléments ont été tous alignés en seconde période contre l’équipe B de l’Etoile Sportive du Sahel. Un match durant lequel ils ont contracté des blessures.

l

Haddad attendu aujourd’hui lLe président de l’USMA est attendu aujourd’hui à Sousse. Haddad, qui a suivi le déroulement du stage, débarquera à l’hôtel El Mouradi-Kantaoui où il s’assurera que tout se déroule à merveille, avant de prendre la route de Hammam Lif, afin d’assister à la rencontre qui opposera l’équipe locale aux coéquipiers de Benguit. Il passera quelques jours avec les membres de la délégation, avant de regagner la capitale samedi, au plus tard dimanche.

l

itularisé face à l’équipe réserve de l’Etoile Sportive du Sahel, Ayoub Abdellaoui a été contraint de céder sa place en défense centrale, après 20 minutes de jeu seulement, à cause des douleurs qui ont pour origine la blessure qu’il a contractée au niveau de la hanche. Cette situation l’a obligé à faire un saut à l’infirmerie où il a subi aux soins nécessaires en début de semaine. L’international olympique, qui se sent à présent beaucoup mieux, a fini par avoir le feu vert du médecin, pour se joindre à ses coéquipiers, après qu’il se soit totalement rétabli. Une bonne nouvelle pour le joueur mais aussi les membres du staff technique. Il s’est entraîné en solo hier matin Comme c’était le cas mardi, Ayoub Abdellaoui s’est entraîné en solo, hier matin, dans la salle de musculation. Le défenseur polyvalent s’est entraîné sous l’œil attentif d’un membre du staff médical. Il a effectué quelques exercices sans aucune gêne, rassurant ainsi tout le monde. Il a réintégré le groupe Ayoub Abdellaoui, qui a pris la direction de la salle de musculation au milieu de la matinée, s’est rendu l’après-midi à l’entraînement pour se joindre une nouvelle fois à ses coéquipiers. Le joueur s’est entraîné le plus normalement du

T

Mohamed Z.

monde avec ses camarades, ce qui prouve que la blessure dont il souffrait en début de semaine n’est à présent qu’un mauvais souvenir. Le coach ne l’alignera pas aujourd’hui Même s’il s’est totalement rétabli, Ayoub Abdellaoui ne sera pas de la partie cet après-midi. C’est donc à partir du banc des remplaçants qu’il suivra le match amical qui opposera les siens à Hammam Lif. Le joueur pourrait même effectuer une séance d’entraînement en solo, pour rattraper le retard qu’il accuse. Si une telle décision a été prise par Paul Put, c’est pour le préserver et éviter toute mauvaise surprise. Lui qui sera privé des services de Khoualed mais aussi de Benyahia, dans le cas où les Verts iront loin en Coupe d’Afrique des nations au Gabon. Son retour est prévu contre la JS Kairouan Si tout se passe comme prévu, c’est lors de la dernière sortie des Rouge et Noir lors de ce stage à Sousse programmée pour dimanche, soit la veille de retour des membres de la délégation au pays, qu’il renouera avec la compétition, en prenant part au match face à la JS Kairouan au Stade olympique de Sousse. Un rendez-vous attendu avec impatience par le n°3. M. Z.


LIGUE1 DRBT

USMBA

Mahsas, e 4 recrue

a direction du DRB Tadjenanet a engagé le milieu de terrain Mahsas Salim, en ce mercato hivernal. Le joueur a signé, hier, un contrat d’une durée de deux ans. Faut-il préciser qu’il a joué la phase aller sous les couleurs du RCA. Il devient ainsi la quatrième recrue du DRBT, après Noubli du MCEE, Meahi du PAC et Benbot de l’USMBA. Selon notre interlocuteur, ce joueur a fait ses débuts en France et a évolué en Nationale et CFA.

L

Recruter un défenseur est une obligation

Actuellement, l'effectif du DRBT compte plusieurs joueurs. Le moins que l'on puisse dire, c’est qu’il semble être étoffé, surtout dans le compartiment offensif. Sans compter les jeunes sur lesquels le coach Bougherara pourra miser lors de la phase retour. Mais ce qui est sûr, c’est que le recrutement d'un défenseur central s'impose, suite au départ de Mazari. Les responsables du club tadjenaneti seront donc dans l'obligation de recruter un défenseur qui la doublure de Guitoune et Aib. Mais jusqu'au moment où nous mettons sous presse, rien n'a filtré concernant ce dossier. La venue de Saleh Islem étant tombée à l'eau, en raison de sa signature à la JSS, apparemment Gueriche devrait se projeter vers la filière des Franco-Algériens, dans le but de trouver un bon défenseur répondant au profil recherché.

Mahsas : «Prêt à relever le défi avec Tadjenanet»

Pour sa part, le joueur Mahsas n’a pas caché sa satisfaction d’avoir opté pour le DRBT, surtout que le challenge sportif l’a motivé à faire ce choix. Il ajoute : «Le challenge sportif du DRBT m’a encouragé à choisir Tadjenanet. Je suis très satisfait d’avoir porté le maillot du DRBT. Je vais tout donner pour assurer le maintien le plus tôt possible. Maintenant, je dois bosser davantage pour décrocher une place dans l’équipe.» K. Mousaab

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

11

El Hennani

L’entraîneur Liamine Bougherara a surpris tout le monde, en libérant le jeune attaquant Chettal qui a pourtant participé au dernier stage en Tunisie. On a appris que le coach a pris cette décision pour des raisons disciplinaires. Chettal, d���après son entraîneur, ne respecte pas ses consignes durant les matchs et à l’entraînement.

RCR

Nezzar «La politique

du club changera à l’avenir avec le transfert des joueurs»

«On était sous pression» e président de l’USMBA estime que son équipe a connu des moments très difficiles depuis son installation à la tête de l’équipe : «On a connu des mo-

ments difficiles depuis quelque temps, que ce soit sur le plan administratif ou technique. Aujourd’hui, le club va beaucoup mieux, c’est le plus important.»

Bengorein «Les matchs

L

seront de plus en plus difficiles»

Comment se déroule la préparation ? Le stage se déroule dans les meilleures conditions possibles. L’ambiance est magnifique et les joueurs travaillent d’arrache-pied. Tout le monde est motivé, c’est le plus important. Donc, vous comptez tout donner durant ce regroupement… Effectivement, l’objectif était de travailler sereinement et essayer de corriger toutes les lacunes. Il faut que tout le monde soit au top d’ici le début de la phase retour. Le report du championnat vous arrange, n’est-ce pas ? Tout à fait, puisque cela nous permettra de profiter au maximum de cette trêve

difficile, puisque tous les clubs vont donner le meilleur d’eux-mêmes pour gagner leurs matchs et s’éloigner de la zone rouge. De notre côté, nous allons essayer de garder notre dynamisme dans l’espoir de terminer l’exercice parmi les premiers. Entretien réalisé par T. E.

Chérif El Ouazzani n’a pas été convaincu par Guefaïti

Meddahi «La «Laphase phaseretour retoursera seraplus plusdifficile» difficile»

Chettal libéré !

CAB

Comment jugez-vous la préparation ? Elle se déroule dans de bonnes conditions. Rien n’a été laissé au hasard et on est sur la bonne voie. On applique le programme de préparation tracé par le staff technique et inchallah on sera plus forts au retour. Croyez-vous en le maintien du RCR en Ligue 1 Mobilis ? Avec la mobilisation de tout le monde et en réunissant toutes les conditions, on arrachera cet objectif en se maintenant en Ligue 1 Mobilis. Pensez-vous que vous serez aptes pour la reprise du championnat ?

et donner le meilleur à chaque entraînement. Toutefois, ce sera l’occasion pour les joueurs blessés de récupérer et de revenir avant le début du championnat. Comment voyez-vous la suite du parcours ? La phase retour s’annonce

Bien sûr qu’on sera aptes pour le service, il nous reste dix jours et inchallah on abordera la reprise du championnat, avec toutes nos forces. On est à 90% de nos capacités, on sera prêts pour le début de la phase retour et ce match contre le Nasr Hussein Dey. Comment voyez-vous la phase retour ? Elle sera plus difficile que la phase aller, mais on fera tout notre possible pour arracher de meilleurs résultats, en faisant le plein à domicile, tout en engrangeant le maximum de points à l’extérieur, pour assurer notre maintien le plus vite possible. Êtes-vous satisfait de votre

Selon nos informations, le coach Chérif El Ouazzani n’a pas été convaincu par les qualités de Guefaïti, suite à ses tests ratés. Il ne sera donc pas retenu.

rendement avec l’équipe durant la phase aller ? Je fais de mon mieux et le coach m’a fait confiance presque dans tous les matchs disputés. Le plus important c’est que le RCR aille de l’avant et enregistre de bons résultats. Quelque chose à rajouter ? Je demande aux supporters qui sont notre force de rester derrière nous et on leur promet de faire tout notre possible, pour réaliser de bons résultats et rester en Ligue une Mobilis. On doit bien se préparer pour le premier match face au NAHD à Alger qu’on ne doit en aucun cas rater. Propos recueillis par A. Khalili

n a eu une discussion avec Farid Nezzar à propos de la politique du club qui sera adoptée à l’avenir et ce dernier nous a répondu : «Désormais on aura une nouvelle politique de gestion avec le transfert des joueurs à des prix forts aux autres clubs, ce qui va nous permettre de souffler sur le plan financier, surtout qu’on manque d’argent. On est bien classés par rapport à d’autres équipes qui ont des moyens colossaux.»

O

«On était contraints de vendre Aribi, car on souffrait financièrement»

Pour les raisons ayant poussé le club à libérer son buteur Karim Aribi, le premier responsable du CAB nous répond : «On n’avait d’autres choix que de vendre Aribi au CRB, car on souffrait sur le plan financier. On manque de soutien des grandes entreprises qui préfèrent des clubs à d’autres.»

«L’argent du transfert nous permettra de payer un mois de salaire aux joueurs»

En conclusion, le président Farid Nezzar a estimé que «l’argent du transfert d’Aribi au CRB va nous permettre de régulariser un mois de salaire des joueurs. À l’avenir les joueurs vont opter pour le CAB pour se faire un nom et jouer dans des grands clubs.» Propos recueillis par Yazid Benini

Les dossiers de Brahmia et Belhoua déposés l La direction du CAB a procédé au dépôt des dossiers de l demande de licence, des deux nou-

velles recrues, Brahmia transfuge de la JSM Skikda et Belhoua ex-sociétaire du MC Saïda. Le club pourra donc bénéficier de leurs services dès la reprise du championnat de Ligue une Mobilis.

Le compte du club débloqué

l Le compte du club qui a été bloqué par Sadek Iferroudjen l lequel a exigé de récupérer son ar-

gent, a été finalement débloqué. Puisque les dirigeants sont parvenus à trouver une solution avec cet ancien responsable du club. Y.B.


1 USMA

Koudri «Je ne tiens pas LIGUE

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

11

rancune à Cavalli qui est un entraîneur moyen»

Tout comme son club, Hamza Koudri a connu une phase aller mitigée. Rencontré hier en fin de matinée à l’hôtel El MouradiKantaoui, celui qui a vu Raouf Benguit le détrôner est revenu sur ce qu’il a vécu lors de la première moitié de cette saison, avant de revenir sur sa relation avec Jean-Michel Cavalli qu’il a égratigné au passage. Ecoutons-le !

Vous êtes en Tunisie depuis plus d’une semaine, comment jugez-vous le travail fait jusque-là ? Tout s’est super bien passé, nous ne rentrons à la maison que le 16, donc nous aurons assez de temps pour apporter les dernières retouches. Nous avons été mis dans de bonnes conditions.A nous de continuer de faire des efforts, afin de profiter de chaque séance de travail pour progresser. Le fait que la reprise ait été reportée vous a-t-il arrangé ? Bien sûr que oui. Une telle décision nous permettra d’avoir tout le temps qu’il faut pour préparer la phase retour mais aussi récupérer nos blessés. Je suis sûr que si nous travaillons sérieusement, nous pourrons bien débuter la nouvelle année. Une année que nous espérons meilleure que la précédente. Vous allez affronter Hammam Lif ce jeudi, qu’avez-vous à nous dire ? C’est important de jouer des rencontres amicales lors des stages. Ces tests sont bénéfiques puisqu’ils permettent aux membres du staff technique d’avoir une idée sur la forme de chacun de nous. Peu importe le nom de l’adversaire, ce qu’il faut, c’est bien gérer cette partie et faire en sorte d’en profiter

DRBT

au maximum pour appliquer les lons nous racheter en Ligue des chamconsignes. Il y a de nouvelles recrues pions Orange,même si notre tâche s’anparmi le groupe et de telles rencontres nonce difficile. Cette fois, nous allons sont essentielles pour que la cohésion être attendus, mais ça ne nous pose pas soit parfaite, avant la reprise de la comde problème. En tout cas, nous sommes pétition officielle. Les éléments en appelés à nous battre à fond pour honomanque de temps de jeu pourront saisir rer nos couleurs. cette chance pour taper dans l’œil du Parlons de vous, comment voyezcoach et espérer chambouler la hiérarvous vos prestations ? chie. J’ai contracté une blessure qui m’a péAvec un peu de recul, comment nalisé puisque j’étais obligé de rester jugez-vous le parcours de votre pendant quelque temps à l’infirmerie et équipe lors de la phase aller ? c’est ce qui a chamboulé mes plans. Par Je dirais que nos résultats n’étaient pas la suite, il y a eu l’arrivée de Cavalli. Je ne stables. Des fois, nous avons brillé et réa- sais pas ce que cet entraîneur attendait lisé de bons résultats, d’autres fois nous de moi, mais ce qui est certain, c’est que nous sommes montrés fragiles et nous je n’avais aucune relation avec lui. Il ne avons laissé filer de précieux points. m’adressait même pas la parole et je ne Nous avons vécu une période difficile, sais pas pourquoi. Je me demande s’il samais il ne faut blâmer personne. Nous vait que je faisais partie de son effectif. sommes tous responsables. Nous Vous lui en voulez ? sommes dans le même bateau. Restons Non, je ne suis pas rancunier. J’ai donc solidaires pour relever la tête et gagné plusieurs titres, et tout le monde rattraper le retard que nous accusons par en Algérie connaît mon niveau. Mon rapport à nos concurrents. parcours résume tout. Par contre, lui, il L’USMA a été fragile à l’extérieur… n’a rien gagné. C’est un entraîneur juste C’est vrai que notre point faible lors de moyen.D’ailleurs, je pense que ça ne sert la première moitié de la saison a été le à rien de parler de lui puisqu’il fait déjà peu de pointsdécrochés hors d’Alger. Ce partie du passé. n’est pas trop grave. Rien n’est perdu, Entretien réalisé par M. Z. nous avons le temps mais aussi les Il moyens de nous racheter. Si nous vouest bien parti lons conserver notre titre, il va falloir Ouadah pour être conservé retrousser les manches et réapSelon les informations dont jouera gros prendre à gagner à l’extérieur. nous disposons, Abdelali OuaA Sousse depuis mercredi dah a montré de belles choses passé, Abdelali Ouadah a pris part L’élimination en Coupe d’Alà l’entraînement. Le joueur, qui à l’intégralité de la seconde période gérie a compliqué la situaa évolué à Rodez puis à l’USMH, du premier match amical ayant mis tion un peu plus, n’est-ce a donc de fortes chances d’être aux prises l’équipe réserve de l’Etoile pas ? conservé. Si son arrivée se Sportive du Sahel avec les Rouge et C’est tout à fait normal que confirme, il sera la troisième Noir. Le Franco-Algérien, qui espère recrue usmiste cet hiver, décrocher un contrat, aura une bonne nous soyons déçus et que nos après Bourenane et Benkaoccasion de marquer des points et supporters le soient aussi. Nous blia. Ces derniers ont, pour taper dans l’œil du coach qui aurions voulu aller plus loin, rappel, brillé lors de la prendra une décision à son mais la chance nous a tourné le première sortie. sujet, une fois cette rendos. C’est dommage, mais nous alcontre terminée.

USMBA

CAB

Hennani Nezzar «On Mahsas, El «On était sous était contraints e 4 recrue pression» de vendre Aribi»

a direction du DRB Tadjenanet a engagé le milieu de terrain Mahsas Salim, en ce mercato hivernal. Le joueur a signé, hier, un contrat d’une durée de deux ans. Faut-il préciser qu’il a joué la phase aller sous les couleurs du RCA. Il devient ainsi la quatrième recrue du DRBT, après Noubli du MCEE, Meahi du PAC et Benbot de l’USMBA. Selon notre interlocuteur, ce joueur a fait ses débuts en France et a évolué en Nationale et CFA.

L

Chettal libéré !

L’entraîneur Liamine Bougherara a surpris tout le monde, en libérant le jeune attaquant Chettal qui a pourtant participé au dernier stage en Tunisie. On a appris que le coach a pris cette décision pour des raisons disciplinaires. Chettal, d’après son entraîneur, ne respecte pas ses consignes durant les matchs et à l’entraînement

K. Mousaab .

e président de l’USMBA estime que son équipe a connu des moments très difficiles depuis son installation à la tête de l’équipe : «On a connu des moments difficiles depuis quelque temps, que ce soit sur le plan administratif ou technique. Aujourd’hui, le club va beaucoup mieux, c’est le plus important.»

L

Chérif El Ouazzani n’a pas été convaincu par Guefaïti

T. E.

Selon nos informations, le coach Chérif El Ouazzani n’a pas été convaincu par les qualités de Guefaïti, suite à ses tests ratés. Il ne sera donc pas retenu.

Pour les raisons ayant poussé le club à libérer son buteur Karim Aribi, le premier responsable du CAB nous répond : «On n’avait d’autres choix que de vendre Aribi au CRB, car on souffrait sur le plan financier. On manque de soutien des grandes entreprises qui préfèrent des clubs à d’autres.»

«L’argent du transfert nous permettra de payer un mois de salaire aux joueurs»

En conclusion, le président Farid Nezzar a estimé que «l’argent du transfert d’Aribi au CRB va nous permettre de régulariser un mois de salaire des joueurs. À l’avenir les joueurs vont opter pour le CAB pour se faire un nom et jouer dans des grands clubs.»

Les dossiers de Brahmia et Belhoua déposés

Yazid Benini

l La direction du CAB a procédé au l dépôt des dossiers de demande de licence, des deux nouvelles recrues, Brahmia transfuge de la JSM Skikda et Belhoua ex-sociétaire du MC Saïda. Le club pourra donc bénéficier de leurs services dès la reprise du championnat de Ligue une Mobilis.

De notre envoyé spécial en Tunisie

Mohamed Z.

RCR Meddahi «La

phase retour sera plus difficile»

Comment jugez-vous la préparation ? Elle se déroule dans de bonnes conditions. Rien n’a été laissé au hasard et on est sur la bonne voie. On applique le programme de préparation tracé par le staff technique et inchallah on sera plus forts au retour. Croyez-vous en le maintien du RCR en Ligue 1 Mobilis ? Avec la mobilisation de tout le monde et en réunissant toutes les conditions, on arrachera cet objectif en se maintenant en Ligue 1 Mobilis. Pensez-vous que vous serez aptes pour la reprise du championnat ? Bien sûr qu’on sera aptes pour le service, il nous reste dix jours et inchallah on abordera la reprise du championnat, avec toutes nos forces. On est à 90% de nos capacités, on sera prêts pour le début de la phase retour et ce match contre le Nasr Hussein Dey. Comment voyez-vous la phase retour ? Elle sera plus difficile que la phase aller, mais on fera tout notre possible pour arracher de meilleurs résultats, en faisant le plein à domicile, tout en engrangeant le maximum de points à l’extérieur, pour assurer notre maintien le plus vite possible. Propos recueillis par A. Khalili


12

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

Hamzaoui officialise sa venue et s’engage pour dix-huit mois omme nous l'avons annoncé dans notre édition d’hier, le désormais exgardien de l’ASO, Amar Hamzaoui, vient de s'engager officiellement avec le MOB pour un an et demi. Après les premiers contacts entre les deux parties, les dirigeants du MOB ont demandé au joueur de se déplacer, avant-hier à Béjaïa, pour poursuivre les négociations déjà entamées par téléphone. Il y a exactement une semaine, nous avons révélé sur ces mêmes colonnes que Hamzaoui avait été officiellement approché, et après avoir négocié avec les dirigeants du MOB, il a donné son accord pour rejoindre les Vert et Noir. Le joueur, qui est arrivé dans la ville des Hammadites, a paraphé un contrat d’un an et demi avec les Crabes, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée hier dans la matinée au siège du club. Ainsi avec l'engagement de ce gardien, le Mouloudia tient sa quatrième recrue hivernale, après Boucherit, Benali et Bouchema. Il entamera le travail aujourd’hui Après avoir tout conclu avec la direction béjaouie en signant d’une manière officielle son contrat en faveur du MOB, Amar Hamzaoui qui n’a pu s’entraîner hier avec le groupe, est attendu aujourd’hui pour entamer son travail avec sa nouvelle équipe. Pour son intégration, l’ancien gardien de l’ASO ne devra pas trouver de difficultés,

C

du fait qu’il connaît presque tous les joueurs du MOB qu’il a affrontés par le passé avec l’ASO. Un atout de plus pour ce joueur qui devra faire de son mieux afin d’apporter le plus escompté à cette équipe béjaouie. Un attaquant pour boucler le recrutement Par ailleurs, on apprend que le MOB ne va se contenter de cette dernière recrue. On envisage, en effet, de se renforcer davantage avec une autre recrue aux avant-postes, plus précisément un attaquant de pointe de qualité, mais il sera difficile de mettre la main sur le bon numéro, tant les meilleurs éléments dans ce secteur sont tous liés à leurs clubs. Pour le moment, les trois meilleures pistes sont celles de Boulemdaïs, Bouda et Moussi. Un dirigeant nous a fait savoir que la direction va faire de son mieux pour assurer un attaquant cette semaine, avant de partir en stage, samedi prochain, à Aïn Témouchent. S.A.

Henkouche refuse le gardien Hamzaoui

lors que la direction vient juste de faire signer le gardien Amar Hamzaoui, on vient d’apprendre que le coach Henkouche l’aurait déjà refusé dans son équipe. D’après une source proche le coach béjaoui, ce dernier a demandé à la direction d’attendre encore avant d’engager un gardien, mais les dirigeants ne l’ont pas entendu de cette oreille et ont convoqué Hamzaoui pour la journée d’hier où il a signé un contrat de dix-huit mois en faveur. L’engagement de l’ancien gardien de l’ASO a eu pour effet de mettre l’entraîneur béjaoui, Henkouche, dans tous ses états. Il veut engager le jeune Lagoune Si la signature de Hamzaoui n’a pas été du goût du coach Mohamed Henkouche, c’est qu’il y a certainement une bonne raison pour cela. En effet, d’après

A

nos informations, le coach béjaoui, qui est en train de voir à l’œuvre le jeune Hocine Lagoune depuis le début de semaine, aurait déjà convaincu de ses qualités et songe sérieusement à le recruter cet hiver. Nanti de très bonnes qualités athlétiques, le gaillard de 1.98 m, a laissé une bonne impression depuis sa venue, ce qui a poussé d’ailleurs Henkouche à demander aux dirigeants de lui préparer un contrat. Il aurait même menacé de partir En apprenant la venue de ce gardien, le coach Henkouch n’a pu maîtriser ses nerfs. Ce dernier aurait appelé les dirigeants sur le champ pour leur demander les raisons de ce choix. Le ton a été haussé entre les deux parties, d’après notre source, Henkouche aurait même menacé de partir si ça continue ainsi. Le technicien a expliqué aux dirigeants

qu’il voulait recruter Lagoune et qu’ils auraient dû attendre encore quelques jours pour prendre une décision. Lagoune s’exercice toujours avec le groupe Même si la direction a déjà recruté un gardien de but, le jeune gardien Hocine Lagoune s’entraîne toujours avec l’équipe, comme si de rien n’était. On vient d’apprendre que c’est le technicien qui lui a demandé de poursuivre son travail dans le but de le recruter cet hiver. En effet, une source crédible laisse entendre que le coach Henkouche n’est pas prêt à changer d’avis concernant le poste de gardien de but, ce qui mènera les deux parties à un vrai bras de fer, d’autant plus que le gardien Hamzaoui a signé, hier, un contrat de dix-huit mois en faveur du MOB. S. A.

MOB

LIGUE

1

«Je ferai tout pour devenir

le gardien numéro 1»

Entraînement hier madites aux Ham nce d’avant-hier

Après la séa staff technique dans la soirée, le mmé une du MOB en a progra matinée ns la autre pour hier da Les camarades aux Hammadites. t donc rende Lakhdari avaien ée d’hier à 10h dez-vous la matin nce. Un propour entamer la séa qué durant appli gramme qui sera aine, jusqu’à le reste de la sem samedi prochain.

Travail foncier au menu ué hier un

ect Les joueurs ont eff dans la matiseul entraînement le sable. Elle a née, à la plage sur sacrée au traété totalement con gros volume un c vail foncier ave la musculation horaire réservé à hnique a décidé aussi. Le staff tec peu la cadence un de maintenir ier pour perpour la journée d’h rs de garder mettre aux joueu ques. leurs moyens physi

Rahal entame la courser nos soins,

pa Comme annoncé ui, Fawzi Rahal, l’attaquant béjao ducation spéqui a entamé sa réé ssure à la ble sa à te cifique, sui a presque cuisse, il y a de cel attendu cette deux semaines, est er sa course semaine pour entam passe comme en solo. Si tout se a rechausser prévu, Rahal pourr peu de temps. ses baskets dans e la douleur Toutefois, tant qu se contenter persiste, il devra ns prodigués uniquement de soi Pour le moal. dic mé par le staff retrouver de in tra en ment, il est ir été rassuré le moral, après avo sormais, il sur sa blessure. Dé le feu vert de n'attend plus que reprendre les son médecin, pour c le groupe. entraînements ave

Vous venez de signer votre contrat au MOB. Quel était votre sentiment en apposant votre signature sur le contrat proposé par la direction béjaouie ? Je suis très heureux de signer, enfin, mon contrat en faveur du MOB. Je suis encore une fois très honoré de porter le maillot vert et noir. Désormais, je suis Béjaoui et je ferai mon possible pour apporter un plus à cette jeune équipe. J’ai quitté un grand club pour rejoindre aussi l’une des meilleures équipes de notre championnat. Et comment se sont déroulées les négociations avec la direction ? Dans de très bonnes conditions, et il n’y avait aucun problème de ce côté-là ; tout est réglé dans une poignée de minutes seulement. Avec mon manager, on a rencontré les membres de la commission de recrutement au bureau avec qui les modalités de mon contrat que j’ai signé en faveur du MOB ont été conclues d’une manière officielle. Et quelles sont les modalités dont vous venez de parler ? Tout a été réglé avec mon manager, et c’est lui qui s’en charge de tout, et est, donc, au courant de tous les détails. De mon côté, je peux vous dire seulement que je viens de signer un contrat d’une durée d’un an et demi et c’est tout. Qu’est-ce qui vous a motivé chez le MOB ? C’est vrai que j’ai été contacté dernièrement par beaucoup de clubs qui m’ont proposé de jouer

pour eux, mais vu que j’avais déjà donné mon accord de principe aux dirigeants du MOB, je n’ai pas voulu les trahir. Aussi, le challenge du MOB qui ambitionne de revenir en force en championnat lors de la phase retour m’a poussé à opter pour ce club. Quels sont vos souhaits avec votre nouvelle équipe ? Comme tout joueur ambitieux, j’espère progresser encore et, surtout, rebondir et donner une autre dimension à ma carrière tout en développant mes qualités. Le MOB est une bonne équipe, et c’est un honneur pour moi d’évoluer au sein de cette formation. Donc, je ferai de mon mieux pour apporter le plus qu’on attend de moi et être à la hauteur des intentions des dirigeants et des fans béjaouis. Justement, la concurrence sera rude pour le poste de gardien numéro un, n’est-ce pas ? Oui, ce sera difficile, mais tout cela ne me fait pas peur car pour moi, il n’y a que le travail qui compte. Je suis ici pour jouer et je ferai de mon mieux pour devenir le gardien numéro un. Donc je dois travailler encore plus pour mériter une place parmi le groupe. Quant à la concurrence, je pense que ce sera un stimulant qui va nous pousser à travailler plus dur, notamment avec la présence des gardiens comme Rahmanu et Daïf. On vous laisse conclure… Je suis ravi de porter les couleurs de ce grand club et j’espère être à la hauteur de la mission qui m’attend, tout en souhaitant aussi réussir mon passage à Béjaïa. Mais je demande à tous les supporters d’aider ce club, notamment lors de cette phase retour, car on doit entamer notre parcours avec de bons résultats, pour mieux gérer la suite de la saison.

Yesli exige 750 millions pour résilier son contrat

l semblerait que les relations entre Kamel Yesli et les dirigeants du MOB se compliquent de jour en jour. Pour mieux comprendre ce qui se passe actuellement, il faudrait remonter à quelques jours, lorsque la direction du club a décidé de mettre son nom sur la liste des libérés. Interpellé par le président Hassissen chargé de lui annoncer la mauvaise nouvelle, Kamel Yesli, qui a eu vent de sa libération par la direction du club, semblait bien préparé pour aborder ce sujet avec le dirigeant en question. En effet, Yesli a refusé de résilier le contrat qui le lie avec les Vert et Noir tant qu'il n'a pas touché son argent jusqu’au dernier centime. Ce dernier a exigé une somme de 750 millions pour résilier son contrat, dans le cas contraire, le joueur ne cèdera pas ses droit et ne posera sa signature sur le document attes-

I

S. A.

tant sa résiliation de contrat avec le MOB.

La direction refuse et porte son dossier à la CRL

Ne pouvant pas satisfaire les exigences du joueur, la direction béjaouie a décidé donc de porter l’affaire devant la CRL. Le président Hassissen a donc demandé au joueur d’aller saisir la CRL pour avoir ses droits. Les dirigeants béjaouis savent bien que le joueur aura gain de cause, mais le MOB ne sera pas contraint de lui payer ses salaires et non pas les primes de la CAF qu’il réclame. La direction a mis le joueur dans une situation embarrassante ce qu’il l’obligera à accepter la proposition de la direction ou saisir la CRL et perdre une moitié de son argent.


LIGUE

1 CRB

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

13

Aribi : «Je souhaite faire comme

Slimani avec le Chabab» Il a signé un bail de deux ans et demi

C’est fait, l’attaquant du CAB Aribi vient de signer au profit du Chabab un bail de deux ans et demi. Le joueur explique son choix pour cette équipe avec qui il compte rééditer le parcours de l’international Islam Slimani. D’autre part, Aribi évoque la concurrence qui l’attend avec Derrag, Hamia et Lakroum en attaque, et affirme qu’il n’a pas peur.

D’abord, félicitations pour votre signature au CRB… Merci à vous, inch'Allah je serai un porte-bonheur pour le club de Belouizdad et à ses supporters. Parlez-nous de votre signature… Comme vous voyez, je viens de signer au profit du CRB pour les deux prochaines saisons et demie, et là je suis devenu un joueur du Chabab. Je vais faire mon possible pour être à la hauteur de la confiance de ceux qui m’ont recruté, dirigeants, supporters et ceux qui attendent beaucoup de moi. Vous avez signé dans des conditions un peu particulières entre le CAB et le CRB, qu’en ditesvous ? (Il rit.) C’est vrai car avant ma signature il y avait quelques trucs administratifs entre les deux clubs qui ont un peu retardé ma venue. Toutefois, les choses

L’AGex reportée au 16 janvier

Un léger changement est intervenu pour la tenue de l’Assemblée générale extraordinaire du CSA /CRB, qui était prévue le 14 de ce mois, et qui vient d’être reportée au 16. La raison en est toute simple, puisque samedi est un jour de week-end où il est impossible que cette AGex soit autorisée, d’où la demande des dirigeants du club de la reporter au lundi 16. Il faut savoir que les organisateurs de cette réunion ont suivi le règlement à la lettre pour mettre en place cette AGex, par le biais de Hachaichi et Houider, afin de passer à l’autre Assemblée générale élective.

étaient claires entre le CRB et moi, et en fin de compte les dirigeants des deux formations ont trouvé un terrain d’entente concernant ma lettre de libération. Une concurrence farouche vous attend en attaque avec les Lakroum, Derrag et Hamia, êtesvous prêt ? J’ai déjà dit que la concurrence ne me faisait pas peur, et celui qui a peur n’a qu’à rester chez lui seulement ce n’est pas dans mes habitudes de dire que je suis prêt dès maintenant. En tout cas, je vais faire mon possible pour m’illustrer et m’imposer pour apporter le plus qu'on attend de moi. Je dois aussi gagner la

ne fois de plus, le nouveau patron du club de Laâquiba vient de remporter opté pour ce club par un autre pari en recrutant mardi conviction, c’est une hissoir la quatrième recrue, Karim Aribi toire de destin et la suite (CAB), qui vient de signer un contrat de on ne peut pas la connaideux ans et demi. Juste avant la signature du tre. Toutefois, je tiens à joueur au Chabab, il faut rappeler que les négociations entre le CRB et le CAB avaient remercier les clubs qui quelque peu freiné suite à l’entêtement du m’ont sollicité, mais là je boss de Batna à recevoir l’argent du transfert suis au Chabab avec qui je de son joueur, en contrepartie de la lettre de compte honorer mes enlibération. gagements. Le président du CRB a donné du Que pourriez-vous dire cash à l’émissaire de Nezzar aux supporters du CRB Au moment où tout le monde était bien au qui attendent beaucoup chaud chez lui, croyant que la venue d’Aribi de vous ? au CRB n’allait pas se faire, à cause justeJe sais que les supporters ment de l’argent du transfert qui n’est pas arattendent de moi beaurivé dans les caisses du CAB, les coup de choses, et moi de Belouizdadis étaient surpris d’apprendre par mon côté je suis très mola suite la signature du joueur de Batna, tivé pour m’imposer, et je puisque dans la soirée même, Hadj Mohamed avait assuré à son homologue Nezzar, leur promets d’inscrire le que l’argent allait lui être versé cash tout en maximum de buts lors de lui demandant d’envoyer un émissaire pour la phase retour, pour ne recevoir la somme. Par la suite, le premier pas les décevoir. responsable du club de Belouizdad a appelé Vous paraissez très mole joueur pour lui dire de se présenter et sitivé… gner son bail avec le club mardi vers minuit. Bien sûr que je suis très Aribi était très stressé motivé à revêtir le maillot Il faut savoir que Karim Aribi a vécu ces derdu Chabab car c’est un niers jours sur les nerfs, lui qui a fait le vatremplin pour aller très et-vient entre Alger et Batna pour s’assurer loin dans ma modeste de la bonne marche du processus de transcarrière de footballeur, et fert, mais une fois qu’il a été mis au courant confiance de l’entraîneur Badou de l’entêtement de son patron du CAB qui inch'Allah je souhaite avoir la Zaki dans les rencontres offivoulait du cash au lieu d’un chèque, ce dermême que celle de Slimani avec cielles que j’attends avec impanier a encore plus stressé croyant que tout le CRB, et faire plaisir aux supétait tombé à l’eau, tout comme ses contacts tience. porters en fin de saison. avec la JSK et la JSS. Vous étiez sollicité par la Entretien réalisé par Il se présentera à l’entraînement JSK, la JSS, entre auF.A. du CRB, demain, vendredi tres, pourquoi D’autre part, il est attendu que la avoir choisi le quatrième et nouvelle recrue Chabab ? du club de Laâquiba, Karim C’est vrai C’est aujourd’hui ou jamais que les diriAribi entame son travail que j’avais geants du CRB devront en finir une fois pour avec sa nouvelle formades solli- toutes avec la venue ou non du milieu de tertion demain vendredi, rain de l’USMH, Chemssedine Harrag, car il se citations après que sa signature trouve que ce joueur va s’envoler lui aussi à Bien que les dirigeants du CRB aient obtenu d’autres destination d’Oman pour participer au Mona pris plus de temps les papiers de Chemssedine Harrag , ce dernier ne clubs, que prévu. Le joueur dial militaire avec ses coéquipiers internatiosemble pas très intéressé par l’idée de venir au mais j’ai naux. Les dirigeants du club de Laâquiba plus soulagé que jaCRB, lui qui a donné sa parole au voisin nahdiste. devraient, nous dit-on, effectuer une ultime choisi le mais, pourra se consaPour cela, les responsables du club de Laâquiba tentative pour convaincre le joueur de venir auraient demandé à quelques agents de décrer définitivement à sa CRB en à Belouizdad, mais selon les informations nicher un bon meneur de jeu, pour pallier nouvelle mission avec fin de qui nous sont parvenues, Harrag aurait la carte Harrag qui semble s’éloigner son club dès demain en compte. J’ai conclu avec les Sang et Or, ce qui aurait de Belouizdad. attendant la compétition ofchamboulé les plans des gars du 20ficielle. Août.

La venue de Harrag se complique

U

Le CRB à la recherche d’un autre meneur de jeu

Les joueurs ont perçu la prime de la coupe Hadj Mohamed a tenu parole

La direction du CRB vient d’octroyer à ses joueurs la prime de la qualification en coupe d’Algérie face au MCS, qui est de l’ordre de 50.000 DA, ce qui a fait du bien aux camarades de Derrag. Il faut savoir que c’est la direction par intérim qui s’est chargée de collecter la somme d’argent nécessaire pour assurer cette prime le dernier jour du stage hivernal qui s’est déroulé à Ain Benian, elle qui était aux commandes du club à la date de la rencontre en question. La prime pour calmer les esprits en attendant les salaires impayés C’est finalement une histoire de timing pour les dirigeants du CRB, qui ont saisi l’occasion de C’est aujourd’hui que les trois payer la prime de match de coupe pour calmer les esprits en attendant joueurs du CRB sous les drade verser les salaires impayés des peaux, à savoir Draoui, Hamia et Tariket s’envoleront à destina- joueurs, qui varient selon chaque élément. Certains joueurs comptent tion de Mascate (Oman) pour six mois de retard, il leur a été versé défendre leur trophée mondial. la prime de la coupe pour éviter une e militair trio du iers Les coéquip révolte dans un club qui, apparemont souhaité bonne chance à ment, commence à retrouver des couleurs. leurs camarades, comme ce fut le cas la saison passée avec Nem- Le président a promis de les payer incessamment dil et Bencherifa. F.A. De son côté, le nouveau boss du club de Laâquiba, qui bouge dans tous les

Le trio sous les drapeaux, aujourd’hui, à Oman

Aribi, quatrième recrue…

Hadj Mohamed gagne son pari à nouveau

sens actuellement, avait promis à ses capés lors du stage de Ain Benian de leur payer les arriérés dans les jours à venir, voire au courant de la semaine prochaine, en leur envoyant une lettre et que ces derniers devraient juste patienter un peu. En fait, Hadj Mohamed avait promis de régler au moins quatre mensualités sur les six qui restent à payer. Zaki a fait part de ses inquiétudes à la direction Par ailleurs, du côté de la barre technique, le coach Badou Zaki a tenté d’approcher les responsables du Chabab pour leur faire part de ses inquiétudes, puisque ce dernier est

F.A.

souvent apostrophé par ses joueurs lors des entrainements. Le driver marocain du club de Laâquiba a aussi fait savoir aux dirigeants qu’il ne veut pas entendre parler de déstabilisation en ce moment, lui qui s’apprête à entamer la deuxième partie de la préparation, prévue ce vendredi. Le président a tout expliqué à Zaki Et comme c’était une longue discussion entre l’entraîneur et son président, ce dernier a expliqué au coach les raisons qui les ont empêché de s’occuper de ce dossier, entre autres son installation à la tête du club et

tout ce qui va avec les procédures administratifs. Hadj Mohamed a par la suite évoqué son nouvel organigramme qu’il est en train d’installer, où il est aussi question du nouveau registre de commerce de la société, pour se conformer aux règlements en vigueur. Par la suite, le patron du CRB a fait savoir à son entraineur que ses joueurs seront payés très prochainement, et que leur argent est bien gardé au chaud. Par ailleurs, il faut savoir que le président du Chabab n’est pas très à l’aise avec ses capés, suite au volet recrutement en cette période, surtout après avoir assuré les services de quatre nouveaux joueurs à qui il a remis des avances pour qu’ils optent pour son club. Il va mettre les choses au point avec les joueurs Enfin, on a appris de source sûre que le nouveau boss du CRB compte se réunir ces jours-ci avec ses capés pour leur parler de leur argent. Ce dernier, poursuit notre interlocuteur, devrait non seulement les rassurer à propos des quatre mensualités qu’il va payer, mais va aussi hausser le ton avec eux concernant la discipline du groupe, au risque de "frapper à la poche" si besoin est, conclut notre source. A.F.


Ibouzidène a signé Parmi tous les joueurs ayants

effectué des tests, seul le latéral gauche Ibouzidène a donné satisfaction. D’ailleurs, l’entraîneur Madoui n’a pas attendu le match amical d’hier matin pour trancher sur le joueur de Noisy le Sec. Pour cause, le coach a été convaincu des qualités du latéral gauche bien avant et ce, lors des séances d’entraînement. C’est la raison pour laquelle il a été décidé à ce qu’Ibouziddène soit officiellement retenu dans l’effectif. Dès que Madoui a donné son OK final, le président Hammar a entamé les négociations avec le Franco-algérien pour tenter de trouver un arrangement et signer officiellement le contrat. C’est ce qui s’est passé effectivement hier.

14

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

Seligrat : «Le numéro 10 m’a impressionné»

Deportivo Alcoyano

L’entraîneur espagnol du Deportivo Alcoyano nous dira ceci à la fin de la rencontre : «J’ai constaté qu’il y a de sacrés bons joueurs au sein de cette équipe de l’Entente de Sétif. Le niveau technique est très élevé. Mais le joueur qui m’a le plus épaté est le numéro 10 (Djabou, ndlr). Il est vraiment d’un excellent niveau. C’est un joueur complet, mais surtout très rapide sur les contres.»

0-0

En amical

ESS

LIGUE

Stade : complexe La Nucia (Espagne) Affluence : faible Arbitres : Ayvaro, Oreyda, Gaspar Avertissement : Aït Ouameur (32’) (ESS) -----------------------------Deportivo Alcoyano : Miguel, Jose Garcia, Alvaro, Torres, Salomé, Hernandez, Jony, Peruj, Tomas, David, Angel Entraîneur : Toni Seligrat -----------------------------ESS : Khedaïria (Kheiri 46’), Rebaï (Ziti 46’), Ibouzidène (Lamri 46’), Aroussi, Keniche, Amada (Tambang 46’), Aït Ouameur (Bedrane 46’), Djahnit (Bensayeh 46’, Berbache 65’), Djabou (Amaouche 46’), Bekir (Bouzmada 46’), Haddouche (Saïdi 46’) Entraîneur : Madoui

1

Keniche retrouve sa forme

De notre envoyé spécial en Espagne

Mohamed L.

Il était sans doute l’homme le plus en forme lors du match amical d’hier. En effet, Riad Keniche a disputé l’intégralité des 90’ de jeu hier, contrairement au reste de ses partenaires qui ont été remplacés en seconde période. Keniche a fait un sans faute dans l’axe de la défense, ce qui révèle le retour en forme du joueur à quelques jours de la reprise du championnat.

Berbache, le moins utilisé

Son dossier seraenvoyé à la Ligue, en attendant le TMS

Au moment où l’ensemble des joueurs ont disputé une mitemps complète à l’exception du portier Belhani qui n’est pas encore à 100% de ses moyens, l’attaquant Berbache a quant à lui joué 25 minutes seulement dans cette rencontre. La raison est que Madoui a mis à l’essai l’émigré Bensayeh qui venait d’arriver en Espagne. Ce qui a privé Berbache de 20 minutes supplémentaires, surtout que Bensayeh n’a pas été retenu dans l’effectif.

Il ne manquait Chiffre Madoui que les buts 01

D’après nos sources, le président Hammar a proposé un contrat pour Ibouzidène d’une durée de 3 ans au minimum. Le joueur a signé son contrat avant que son dossier ne soit transmis au niveau de la Ligue Nationale de Football Professionnel. Toutefois, il manquera au joueur le TMS avant d’être qualifié au profit de l’Entente. Et c’est le secrétaire du club qui se chargera du dossier. M. L.

«Il nous manquait un buteur pour concrétiser les occasions»

A la fin de la rencontre, Madoui nous dira ceci : «Ce test a été très bon pour mes joueurs. J’ai vu pas mal de belles choses surtout sur le plan physique. Je dirai que notre stage est d’une grande réussite et ce match amical a été bénéfique. Par ailleurs, je dois dire que nous avons manqué d’un buteur pour concrétiser les nombreuses occasions offensives. Nous avons manqué de très peu de choses pour gagner ce match.»

«Voici pourquoi le niveau a baissé en seconde période»

Pour ce qui est de la baisse du rythme en seconde période, Madoui nous dira : «Il est vrai que le rythme a baissé en seconde période. Mais il y a une explication. C’est dû à des changements que j’ai effectués. J’ai voulu voir à l’œuvre le niveau des joueurs qui se trouvaient en période d’essai. Je n’ai pas cherché le rendement de mon équipe. C’est ce qui explique la différence de niveau.»

«Seul Ibouzidène a donné satisfaction»

Quant aux joueurs mis à l’essai, le coach a visiblement tranché : «Seul Ibouzidène a donné satisfaction. Pour tous les autres, ils ne seront pas retenus. J’ai été convaincu par les qualités du latéral gauche. Je sais qu’il va beaucoup progresser avec nous. Désormais, c’est au président de se charger du dossier.» M. L.

Le

a rencontre qui a opposé le club espagnol de 3e Division le Deportivo Alcoyano à l’Entente de Sétif n’a, finalement, pas connu de vainqueur. Les deux formations se sont quittées sur un score de parité de zéro partout sans qu’aucune des deux formations ne puisse marquer le moindre but. Du coup, l’ESS aura bouclé ce stage hivernal avec une seule rencontre, mais ça reste tout de même un test convaincant pour Madoui qui s’est fait une idée sur le rendement de ses joueurs y compris ceux qui étaient soumis à des tests. Toutefois, l’Entente de Sétif a affiché deux visages différents lors de cette rencontre. Le premier était convaincant lors des premières 45 minutes où Madoui avait aligné son équipetype. Pas mal d’occasions ont été créées et ce, dès la 10e minute de jeu. En effet, Abdelmoumen Djabou qui avait pris en plein vitesse son vis-à-vis avant d’enchainer par un centre pour Amada. Le Malgache a enchainé par une tête parfaite, mais le portier espagnol s’est interposé difficilement pour capter le cuire. Cette première menace a été suivie par une autre à la 19’, cette fois-ci menée par Djahnit qui a enchainé par une frappe à l’intérieur de la surface de réparation, mais son ballon n’a pas été cadré.

L

25’, Amada rate un but tout fait

L’Entente de Sétif avait claire-

ment affichée sa supériorité lors de cette première manche à l’image des différentes occasions offensives. On jouait la 25’ lorsque les Sétifiens se sont crées une très grosse occasion, sans doute la plus dangereuse depuis l’entame de ce match. En effet, Amada avait reçu une superbe passe dans la surface de réparation. Le Malgache s’était retrouvé seul face au portier du Deportivo, mais il a manqué lamentablement sa frappe qui n’était pas cadrée. Le joueur a envoyé le ballon dans les décors. Amada n’a pas été chanceux puisque 3’ plus tard, il s’est crée une nouvelle occasion mais son ballon a heurté la barre transversale. Par la suite, le match a perdu de son intensité jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre qui a renvoyé les deux équipe aux vestiaires.

Bouzmada, Amaouche et Bensayeh n’ont pas convaincu

C’est désormais officiel, la rencontre amical d’hier face au Deportivo Alcoyano a permis surtout à l’entraîneur en chef Madoui d’être définitivement fixé sur le cas des joueurs mis à l’essai en cette période de stage. C’est le cas d’Ibouzidène, Bouzmada, Amaouche ainsi que le nouvel arrivé Bensayeh. Finalement, seul le premier a été retenu dans l’effectif, à savoir Ibouzidène qui évolue au poste d’arrière gauche. Quant aux 3 attaquants, ils ont été remerciés dans la journée d’hier. Mohamed Lakhel

C’est incontestablement le chiffre de la journée qui correspond au nombre de rencontres amicales disputées par l’Entente de Sétif, depuis l’entame de la préparation hivernale en Espagne. Au moment où les responsables de l’équipementier Joma avaient prévu 2 tests, l’ESS n’a finalement joué qu’une seule rencontre suite à l’annulation de la rencontre face à Wolfsbourg le week-end dernier.

Baisse de régime en seconde période

Et au moment où l’on s’attendait à une large domination de l’Entente de Sétif en seconde période comme ce fut le cas lors de la première mi-temps, nous avons été surpris par la baisse du régime. En effet, les joueurs avaient visiblement du mal sur le terrain sans les cadres de l’équipe. Madoui avait fait tourner son effectif, ce qui a fait perdre l’équilibre de cette équipe de l’Entente. Ce fut toutefois l’occasion pour le coach de se faire une idée sur la forme physique de chacun. Toutefois, il est important de signaler que le niveau entre les deux périodes était complètement différent.

Ibouzidène : «Fier de faire partie de ce grand club» «Je suis très heureux d’avoir convaincu. Je suis même très fier d’apparte-

nir à ce grand club. Il ne reste que quelques détails avant d’officialiser les choses. En tous les cas, je ferai de mon mieux pour être à la hauteur de la confiance du président et de l’entraîneur Madoui. Ce nouveau challenge va me motiver à donner le meilleur de moi-même pour progresser.»


LIGUE

1 CSC

Mazari signera aujourd’hui… Le défenseur du DRB Tadjenanet est officiellement au CSC après avoir tout conclu avec Arama. Le joueur s’est déplacé hier à Tadjenanet où il a récupéré sa libération. Mazari devra signer son contrat aujourd’hui en faveur du CSC. Et ça se précise pour Bouchar… Pour ce qui est du défenseur de l’ES Sétif, Bouchar, il attend le retour du président Hassan Hammar d’Espagne pour négocier la lettre de libération, du moment qu’il a finalisé avec Arama, le manager du CSC. Le recrutement de Bouchar se précise de jour en jour et il ne reste que l’accord de Hammar pour voir ce joueur avec le maillot vert et noir. H.S.

15

Amrani ne veut plus de Guerabis

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

e coach du CSC, Abdelkader Amrani, est contre le retour du milieu de terrain, Guerabis, qui a quitté le lieu du stage avant-hier. Pour rappel, le joueur, qui a demandé aux dirigeants d’augmenter son salaire, a reçu un niet catégorique, ce qui l’a poussé à plier bagages et à quitter El Bez en larmes. Amrani, hors de lui, a juré de ne pas reprendre le joueur dans le groupe et, dans le cas où il serait réintégré, il a menacé de démissionner. Guerabis devait rencontré hier les dirigeants pour trouver une solution. Bougherara le veut à Tadjenanet Ayant eu vent de la probable libération de Guerabis, le coach du DRB Tadjenanet, Liamine Bougherara, a sauté sur l’occasion, pour chercher son numéro de téléphone. Bougherara veut coûte que coûte Guerabis dans son effectif et il y a même d’autres clubs qui veulent s’attacher ses services. Il accepte de libérer Mellouli Le driver du CSC, Abdelkader Amrani, a accepté de libérer Farid Mellouli qui a demandé aux dirigeants de le laisser partir monnayer son talent ailleurs dans un autre club. Farid Mellouli, qui est blessé et qui aura deux semaines de plus, est convoité par le NAHD qui insiste pour le recruter dès ce mercato d’hiver. Amrani, qui devra engager dans son effectif les deux défenseurs, Bouchar et Mazari, a finalement accepté de libérer Farid Mellouli. Et insiste à faire jouer comme arrière droit Benayada Concernant le défenseur axial, Benayada Hocine, ce dernier est bien parti pour jouer comme arrière droit sous la houlette du coach Amrani, qui insiste à le repositionner dans ce poste. D’ailleurs il a testé Benayada dans ce poste, hier lors d’un match d’application. Le joueur était gêné et n’avait pas le moral et s’entraînait difficilement, surtout qu’il crie haut et fort qu’il veut jouer comme arrière central. S.K.

L

Sameur

«On sait ce qui nous attend alors de la phase retour» Comment se déroule la préparation au stage d’El Bez ? On travaille sans relâche et avec une grande détermination et on est appelés à faire de notre mieux pour répondre aux larges attentes de nos fans. La préparation se déroule dans une bonne ambiance et on s’applique. Le programme est respecté à la lettre et on sera au rendez-vous dès le premier match qui se jouera à huis clos face à l’ES Sétif au stade 8-Mai-45. Un mot sur le dernier match amical face au MCEE ? C’était un match de préparation, et je crois qu’on est sur une courbe ascendante. On s’améliore de match en match. Face au MCEE on a présenté un meilleur visage que face à l’USC. C’est rassurant pour l’avenir du club. Donc on comprend que vous êtes décidés à rebondir lors de la phase retour ? C’est clair qu’on est armés d’une grande volonté, et on est plus que ja-

mais décidés à refaire surface et à faire sensation en engrangeant le maximum de points pour rester en Ligue 1 Mobilis. Et comment voyez-vous la suite du parcours ? La suite du parcours s’annonce difficile, mais on est confiants et optimistes et si on est à El Bez c’est pour travailler davantage et cravacher dur pour rectifier nos erreurs et améliorer notre rendement collectif. On fera tout pour revenir en force dès l’entame de la phase retour. Un mot pour conclure ? On est tous conscients de la lourde responsabilité qui pèse sur nos épaules et on fera tout notre possible pour améliorer le classement du CSC lors de la phase retour et quitter la zone rouge. Avec le soutien de toutes les parties, on relèvera le défi. Propos recueillis par Akram F.

L’affaire Benhadj prévue le 3 février Ce n’est pas une plaisanterie et les dirigeants du CSC sont avertis, puisque l’affaire Benhadj, Réda Djilali, est prévue le 3 février prochain. Les responsables du club doivent activer et se préparer, pour éviter d’éventuelles sanctions.

Baitèche récupère ses papiers et signe à la JSK Karim Baitèche a finalement récupéré ses papiers hier et il a rallié directement Tizi Ouzou, où il a signé son contrat, après avoir remis la somme de 350 millions à la direction du CSC pour obtenir sa libération. Manucho attendu aujourd’hui Bonne nouvelle, l’attaquant, Manucho, a réglé son problème de visa d’entrée sur le territoire algérien en provenance de Côte d’Ivoire. Aux dernières nouvelles, l’Ivoirien est attendu aujourd’hui à Constantine et il rejoindra directement l’école olympique d’El Bez pour reprendre les entraînements avec le groupe. Amrani pourra même compter sur lui face à l’ASAM en amical, surtout qu’il manque d’attaquants.

Amrani interdit aux joueurs de quitter le lieu du stage Belameiri entretient le susLes joueurs sont appelés à rester dans leur chambre à pense Départ l’hôtel et de ne pas sortir. C’est l’instruction donnée C’est à n’y rien comprendre… d’El Bez après par le coach Amrani qui veut plus de concentration L’attaquant El Hadi Belameiri le match de ses joueurs à l’approche de la reprise du cham- La formation du CSC va quitter n’était pas présent hier à El pionnat. Les joueurs sont appelés à rejoindre leur Bez comme prévu et l’école olympique d’El Bez juste chambre d’hôtel à 22h comme il nous l’a confirmé après la fin du match face à l’AS Ain Mlila. Les joueurs vont béné- dans une de nos dernières Ce samedi en amical face à l’AS Ain Mlila éditions. Belameiri entreficier de 24 heures de repos Les camarades de Bezzaz vont jouer un seul match tient le suspense et les diriavant de reprendre du service amical à El Bez et ce sera face à l’AS Ain Mlila de la geants ne comptent pas à Constantine, pour préDNA. La rencontre est prévue ce samedi sur un terpasser sous silence ce comporparer le match face rain de l’école d’El Bez à 15h et ce sera une occasion tement du joueur qui risque une à l’ESS. pour Amrani de voir à l’œuvre ses poulains. sévère sanction.

Meghni réintègre le groupe Bonne nouvelle pour le staff technique et les joueurs ainsi que pour les Sanafir, puisque le milieu de terrain offensif, Mourad Meghni, soumis à un programme spécifique, est totalement rétabli. Meghni a même réintégré le groupe et a pris part aux sixtes. Ce qui n’a fait que soulager le coach Amrani qui peut compter sur le maestro Meghni dès le match face à l’ESS. Maloufi a contrôlé e poids des joueurs Avant d’effectuer la séance d’entraînement matinale, le conseiller médical, Maloufi, a contrôlé le poids des joueurs. Les camarades de Sameur ont donc effectué une pesée avant d’entamer l’entraînement.

Bezzaz «Avec Amrani, on sortira le club de la zone rouge»

Comment se déroule la préparation à Sétif ? Dans de bonnes conditions et on est là pour continuer la préparation entamée à Constantine. On axera le travail sur le volet tactique sans négliger le côté physique. Le CSC qui visait une place en haut du tableau s’est retrouvé à se battre pour le maintien, un commentaire ? Il faut oublier le passé et on est concentrés sur l’avenir. Certes on aurait souhaité finir la phase aller en haut du tableau,

mais notre élimination en coupe nous a été fatale et on a chuté en championnat. On fera tout pour rebondir lors de la phase retour. Et comment trouvez-vous la méthode de travail de Amrani ? Je crois que le coach Amrani n’est plus à présenter et a fait ses preuves là où il est passé, à l’ASO Chlef, au MOB et à l’ESS. J’espère qu’on va réussir avec lui en sortant le CSC de cette place en bas du tableau qu’il occupe. Comment voyez-vous la suite du parcours ? Sous de bons auspices et l’équipe s’améliore de match en match. D’ailleurs par rapport au match contre l’US Chaouia, on a senti un progrès dans le jeu de l’équipe face au MC El Eulma et avec le travail on sera meilleurs d’ici le début de la phase retour. Entretien réalisé par Hamza S.


16

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

MCO

LIGUE

1

Baba boucle le recrutement En attendant la venue de Herida

E

n marge de la cérémonie de signature de Noureddine Bennaï, le président du Mouloudia Ahmed Belhadj nous a communiqué la liste des joueurs que le MCO va engager avant de boucler son opération de recrutement. Outre Zeghli et Bennaï qui ont signé d’une manière officielle avec l’équipe, le président du MCO compte engager le milieu offensif du Paradou AC à savoir Islam Herida ainsi que le défenseur axial de Red Star Mohamed Kouche, qui est en essai avec l’équipe depuis une semaine déjà. «Ces quatre joueurs boucleront l’opération de recrutement. Je pense que ça suffira largement pour que l’équipe reste sur son équilibre durant la phase retour», se confie Ahmed Belhadj avant d’ajouter : «Je pense qu’on a pris tout notre temps pour bien cibler nos joueurs. Ce sont des éléments qui vont apporter un plus à l’équipe.»

«J’ai renforcé le banc de touche»

Le chargé de la section football Krimo Hassani, très proche des joueurs, est en train de mettre l’ambiance au sein du groupe à l’hôtel Phoenix. En effet, le vieux briscard est présent en permanence avec le groupe depuis le premier jour du stage. Après le dîner le dirigeant en question consacre un laps de temps de détente à certains joueurs qui trouvent un malin plaisir à taquiner le vieux Krimo.

Fennouche et Demri à l’essai l’été prochain

Les deux émigrés Mahdi Fennouche, qui évolue en D2 belge, et l’ailier Iliès Demri ne seront pas retenus par le staff technique cet hiver. Les deux éléments, qui ont fait montre de quelques qualités au cours des séances et des exercices durant cette semaine, devront rallier leurs clubs respectifs en Europe. Le staff technique leur a donné rendez-vous l’été prochain pour qu’ils intègre l’équipe et voir dans quel état de forme ils seront. A. L.

«Le stage ? Je voulais éloigner l’équipe de la pression»

Pour ce qui est du deuxième stage qu’il voulait programmer du côté de la Tunisie, Baba affirme que cela n’a rien à voir avec la préparation. «Je sais que l’équipe travaille d’arrachepied sous la houlette de Belatoui et ses adjoints. Je ne doute point du travail de mon encadrement technique mais je voulais éloigner le groupe de la pression car des gens ont trouvé en cette période d’arrêt du championnat l’occasion pour perturber le groupe. C’est la raison pour laquelle j’ai voulu que les joueurs soient à l’écart des pro-

Ferrahi : «Notre objectif est

Le premier responsable du club d’El Hamri affirme que cette opération de recrutement a pour but de

Hassani met l’ambiance à l’hôtel

renforcer le banc de touche du Mouloudia. «On avait un effectif très juste. Des solutions de rechange manquaient à notre équipe suite aux blessures et aux suspensions. À présent, je pense que l’effectif est beaucoup plus équilibré surtout que la phase retour s’annonce longue et difficile», estime le président du MCO qui est convaincu que les éléments engagés cet hiver peuvent apporter ce plus tant attendu d’eux.

blèmes. Mais le staff technique a préféré rester ici pour des raisons techniques», confirme Baba.

Il était à Alger hier

Le président du MCO se trou-

vait hier du côté de la capitale pour négocier avec Kheireddine Zetchi la libération de Herida. Baba voulait ramener le bon de sortie du joueur avant de procéder à la cérémonie de signature. Si ja-

de nous accrocher au podium»

Considéré comme l’homme le plus en forme de cette équipe du Mouloudia d’Oran, Rachid Ferrahi est devenu une pièce maîtresse dans l’échiquier des Hamraoua. Ses absences au milieu du terrain pour blessure ou changement de poste laissent un grand vide dans l’entrejeu de l’équipe. Belatoui, conscient que Ferrahi est devenu le poumon de cette formation oranaise, compte bien sur sa forme afin d’entamer la phase retour sur la même base de l’aller. Très timide et n’ayant jamais la grosse tête, le joueur s’est toujours montré prêt à jouer là où le coach lui demande.

Comment se déroule ce stage de l’hôtel Phoenix ? Le stage se déroule dans les meilleures conditions possibles que ce soit au niveau de l’hôtel où sur le terrain car comme vous le savez on s’entraîne à raison de deux séances par jour. Le groupe répond bien à la charge de travail à laquelle on est soumis depuis notre entrée en regroupement. Je pense qu’on sera fin prêts d’ici la reprise du championnat avec ce premier match prévu

finalement contre Médéa. Comment avez-vous trouvé l’équipe après ce succès réalisé face à Sig lors du premier match amical de cette trêve ? Au-delà du résultat qui nous intéresse peu, je dirais que le plus important était de retrouver la compétition après un arrêt de quelques semaines. C’était aussi l’occasion pour le staff technique de voir de plus près la réaction des joueurs notamment sur le plan physique après une charge de travail très importante. À part cela, je dirais que la victoire nous a servi beaucoup plus sur le plan psychologique. Êtes-vous satisfaits de la réaction de l’équipe au cours de ce match ? Oui, bien sûr ! On est très satisfaits de ce rendement puisqu’on a réussi à conserver le ballon et procéder par des attaques placées. Autrement dit on a retrouvé notre jeu habituel. Il est normal qu’on ait pris le dessus face à cette équipe de Sig. Maintenant, c’est au staff technique de voir si l’équipe est vraiment prête ou s’il y a encore quelques réglages à faire.

mais il arrive à récupérer la lettre de libération du joueur, le président conclura avec lui aujourd’hui à Oran, nous a-t-il dit. A. L.

N’appréhendez-vous pas que cette trêve vous freine dans votre élan ? Sur ce point, on n’est pas inquiets car on va jouer d’une manière régulière les matches amicaux jusqu’à la reprise. Chose qui va nous permettre de rester compétitifs jusqu’à ce match contre Médéa. Cette période va également nous permettre de bien nous préparer mais aussi de récupérer tous les joueurs, notamment ceux qui souffrent de blessures et de quelques bobos. Que pensez-vous de la venue de Zeghli et Bennaï durant ce mercato hivernal ? Je pense que la direction et le staff technique sont les mieux placés pour savoir ce dont l’équipe a besoin comme renfort durant cette période. J’espère seulement que les nouvelles recrues vont apporter le plus attendu d’eux et nous aideront à atteindre notre objectif final d’ici la fin de la saison. Quel objectif voulez-vous atteindre en fin de saison ? J’aimerais bien dérocher le titre de champion mais il est encore tôt d’en parler. Le plus important pour nous est de rester sur cette lancée de la phase aller afin de préserver notre position sur le podium. Si on peut atteindre une des trois premières places, ce sera un résultat positif pour nous car cela nous permettra au moins de renouer avec la Coupe d’Afrique. Entretien réalisé par Sofiane B.

OM – MCO jeudi 26 janvier

La rencontre comptant pour la 17e journée du championnat devant mettre au stade Imam-Lyès l’équipe locale de l’Olympique de Médéa et le Mouloudia d’Oran a été fixée pour l’ouverture de la journée en question. Le match aura lieu jeudi prochain à 16h. La rencontre sera retransmise sur les ondes de l’ENTV. Chose qui devra faire plaisir aux fans du Mouloudia qui ne peuvent pas effectuer le déplacement jusqu’à Médéa en ce jour de semaine. Ils pourront donc suivre ce match sur le petit écran.

Fin de stage demain

Le stage de l’hôtel Phoenix prendra fin demain matin. En effet, les joueurs du Mouloudia ainsi que les membres des staffs technique et médical quitteront l’hôtel tôt le matin pour se diriger vers le stade AhmedZabana afin de jouer leur deuxième match amical prévu contre le SA Mohammadia. Après le match, tous les joueurs se rendront chez eux pour un repos de deux jours puisque la reprise est prévue lundi prochain au stade Zabana.

Les joueurs encaisseront leurs chèques aujourd’hui

C’est aujourd’hui que les joueurs devront toucher leurs chèques avec une somme qui représente deux mois de salaire. Le chargé de la section Krimo Hassani était hier en train de faire son possible pour débloquer la subvention afin que les joueurs puissent être payés avant qu’ils ne quittent le stage de l’hôtel Phoenix.

Della-Krachaï reprend l’entraînement

Le portier des réserves Della-Krachaï, qui était malade depuis le début du stage, devait reprendre hier l’entraînement sous la coupe de Karim Saoula. C’est Belatoui qui l’a autorisé à se reposer après le match d’application de vendredi passé. A. L.


LIGUE

1USMH

Le stage prendra

fin ce soir

près une première phase consacrée totalement à la remise en condition physique à El Harrach, la deuxième étape de la préparation, le coach l'a réservée au travail à grande charge, c'est-à-dire l'essentiel de ce dont les joueurs avaient besoin pour entamer la phase retour. Et c'est dans le cadre idéal de Tipasa que les protégés de Charef ont élu domicile. En dix jours, le coach harrachi a eu à travailler les volets suivants : exercices de renforcement physique, duels, animation en attaque et finition. Il s'agit donc d'une période clé qui a permis au patron de la barre technique de donner une assise solide à l'équipe. Une fois le noyau dur constitué, Charef est passé aux

A

essais pour trouver la meilleure formule possible de jeu. L'entraîneur Boualem Charef saura tirer le maximum d'un effectif pas très riche du point de vue qualité et de la quantité. Abdat, Boulakhoua, Belarbi, Mellal, Aïchi et Younes sans oublier les Hamidi, Ouadji, Guetal, Mecheri, Belkaroui qui ne cessent d'apprendre et par conséquent de gagner en expérience.

Un groupe solide et de grandes ambitions La grande ambition qui existe au sein du groupe permettra également aux jeunes de réussir leur passage avec les grands. Le moins que l'on puisse dire est que l'USMH est en cours de construction. Le technicien harrachi s'attellera à peaufiner cet état d'esprit du

groupe et lui donner de la cohésion. À défaut de «stars» émergeantes, la solidarité entre les joueurs constitue, dans l'état actuel des choses, la force de l'USMH. L'aptitude de tous ces jeunes à assimiler rapidement et la volonté de progresser en permanence feront de l'USMH une équipe redoutable à l’avenir. Et si la phase aller a été qualifiée de «renaissance» par Charef, celle-ci est considérée comme celle de la confirmation. Ce qui est encore plus difficile et plus excitant à la fois. Seulement, pour concrétiser toutes ces aspirations, l'USMH a besoin de charisme et davantage de personnalité. Cela n'a rien de péjoratif. Tout le monde en est conscient. N. R.

N�� 3604 Jeudi 12 janvier 2017

17

Vainqueurs par 9-1 face à Hadjret Enous

Les jeunes menacent

leurs aînés

En plus de ceux qu’on connaît déjà comme Hamidi, Belarbi, plusieurs autres jeunes promus ont brillé lors des matches d’application ou en amical joués durant ce stage. C’est le cas de Belkaroui, Azzi, Bouamrane, Guetal, Riache, Ayati. Ce qui rassure déjà le staff technique et à leur tête Boualem Charef. L'illustration de ces jeunes n'est pas considérée comme une surprise pour l’entraîneur en chef. Déjà dès le début de la préparation d'intersaison, il avait une idée sur leurs capacités. D'ailleurs, ce n'est pas par hasard s’il les a intégrés parmi l'effectif qui s'est déplacé à Tipaza pour le stage d'hiver. Malgré quelques lacunes relevées au sein de son équipe, le coach Boualem Charef garde une certaine confiance et une grande sérénité quant aux

capacités de son équipe, à dix jours de l'entame du championnat. Autrement dit, malgré les absences lors des matches amicaux, le driver de l’USMH ne remet pas en cause la préparation de son équipe et tout le travail réalisé durant ce stage. En tout cas par rapport à ce qu'ont laissé apparaître les jeunes lors des matches amicaux, on peut d'ores et déjà supposer que la relève est déjà là. Benomar : «Nous avons une bonne pépinière de jeunes» L’équipe harrachie se trouve en stage à Tipaza depuis lundi et a déjà joué un match contre l’O Médéa, le GCM et Hameur El Aïn. Hacen Benomar, à qui nous avons demandé son avis sur ce qui reste à faire pour l'équipe afin qu'elle soit prête à 100%, a

préféré d'abord parler du bon déroulement du stage et de la préparation pour ensuite donner son avis sur les imperfections de son équipe. «Je dois d'abord dire que le stage se déroule bien. Pour moi, le groupe est prêt à 70%. Les jeunes promus ont séduit. Nous avons une bonne pépinière de jeunes. Nous ne devons pas laisser tomber ce potentiel qui est notre richesse. Quant aux résultats, il y a un léger mieux par rapport aux matches précédents. Certes, il reste des imperfections du point de vue tactique, où ils doivent s'améliorer, mais cela viendra avec le temps. Quant aux résultats, il y a un léger mieux par rapport aux matches précédents», a déclaré le coach harrachi. N. R.

Deux émigrés

signeront aujourd'hui

Finalement la direction de l'USMH a décidé d'entamer l'opération recrutement. Le président Laib nous a fait savoir que plusieurs joueurs convoités signeront leur contrat dans le courant de la semaine. Mais selon une autre source, on apprend que quatre éléments ont rejoint le groupe à Tipaza et prennent part au stage sous la houlette de Boualem Charef. Deux d'entre eux sont des émigrés. L'un est un attaquant qui évolue dans un club de CFA dans la région de Lyon. L'autre est un milieu de terrain qui évolue au Canada. Ces deux joueurs ont effectué la visite médicale hier et sont attendus cet aprèsmidi au bureau du président Laib

Hamidi très en verve

Comme en témoigne sa prestation hier face à Hameur El Aïn, le jeune milieu de terrain Hamidi semble dans une forme éblouissante. Le jeune Harrachi a, encore une fois, prouvé qu'il était incontestablement l'un des joueurs les plus en forme actuellement au sein de la formation harrachie. D'aucuns parmi ceux qui ont assisté au match amical d’hier ont dû le remarquer. Si l'on tient compte de la grande forme qui le caractérise, ce joueur sera sans aucun doute la grande attraction de l'USMH durant la phase retour.

90’ de jeu pour tout le monde

La programmation de deux matches à la même heure a pour but de permettre à chaque élément de l’équipe de jouer 90’. Le coach ne va pas s'amuser à faire des changements fréquents à chaque match, au point de ne pas juger une équipe pendant 90'. Je pense qu'il est temps de connaître la réaction de l'équipe pendant tout un match. C’est la seule possibilité pour les joueurs de travailler la cohésion et les automatismes avant la reprise du championnat», nous a déclaré Bechouche qui a fini par reconnaître que le onze présenté hier face à Hameur El Aïn était à 75% l'équipe type qui entamera la phase retour.

Quelques changements seulement en seconde mi-temps

Les absences pour blessure ont fait que le coach Boualem Charef n'a pas pu faire beaucoup de changements dans le onze rentrant. Néanmoins les quelques changements ont permis au groupe de préserver sur le terrain une certaine homogénéité, entre les différents compartiments. Si Charef a décidé de donner la chance à certains jeunes susceptibles de commencer la phase retour, c’est pour leur permettre d'avoir plus de temps de jeu.

Le médecin du club rejoint l’équipe à Tipaza

Resté à Alger depuis le début du stage en raison de ses obligations professionnelles, Abderrahim Deriche, le médecin du club, a rejoint avant-hier l’équipe en stage à Tipaza. Dès son arrivée, il a commencé son travail de consultation des joueurs, notamment les blessés.

Charef devrait diminuer la charge

Après plusieurs jours de travail caractérisé par une grande charge et axé dans son ensemble sur le volet physique, Charef devrait diminuer un peu la capacité et la charge de travail. Le coach devrait revenir à un cycle de préparation normal en privilégiant le côté récupération. «Désormais, on va se concentrer beaucoup plus sur la récupération, afin que les joueurs retrouvent la totalité de leurs moyens physiques et techniques. Actuellement, on est en phase d'adaptation. Tout cela nous permettra d'entamer un autre cycle de préparation avant l'entame de la compétition. On essayera de préparer les joueurs dans ce domaine, sans négliger pour autant les autres volets qui seront également accompagnés par deux matchs amicaux et des séances technico-tactiques», explique Benomar.

Bechouche

«Le groupe a bien réagi malgré la charge de travail»

Bechouche, l'un des adjoints de Charef, que nous avons joint à la fin de cette joute amicale pour avoir ses impressions, s'est montré serein et surtout convaincu par la qualité du jeu produit par les jeunes en affirmant : «Malgré la charge de travail, les jeunes ont bien répondu sur le terrain. Notre objectif était de les faire participer aux matches de l’équipe première pour qu’ils puissent s’adapter au rythme des seniors.»

Haniched «La reprise de la compétition sera difficile, mais...» «Les rencontres amicales nous ont permis de voir l'amalgame de joueurs. Personnellement, je suis satisfait du rendement des trois compartiments. J'espère que cette réussite et cette envie de gagner seront présentes au cours du démarrage de la phase retour, qui s'annonce difficile avec quatre matchs difficiles respectivement devant USMBA, le MCA, le CAB et le NAHD. Je persiste à croire que ces quatre clubs ne nous impressionnent guère, parce que nos adversaires savent que l'USMH réussit souvent contre les grands. On a un groupe soudé et compétitif», a encore ajouté Haniched.

Les attaquants rassurent Les attaquants ont fait bonne impression jusqu’à présent et se sont illustrés durant le match d’application, où les joueurs ont tous marqué. Voilà une bonne nouvelle qui devrait rassurer les fans harrachis.

Boulakhoua rétabli Totalement rétabli de sa blessure, contractée lors de la rencontre de coupe contre le CABBA, le latéral gauche Boulakhoua a repris lui aussi les entraînements avant-hier soir après un repos de quelques jours. Le défenseur harrachi s'est entraîné également hier matin sans ressentir la moindre douleur. Cela a rassuré Boualem Charef qui s'était inquiété des nombreuses blessures enregistrées dans son équipe. N. R.


De notre envoyé spécial en Tunisie

Mohamed Z.

NAHD Michel : «On ne méritait pas de perdre contre Bizerte» 18

LIGUE

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

1

Le Nasria affrontera le Club Africain demain

Toujours en Tunisie pour effectuer un stage de préparation, la formation algéroise du NAHD, qui a déjà disputé avant hier un match, livrera demain, un second. Cette fois-ci, l’adversaire n’est autre que le Club Africain. Cette partie qui se jouera au stade Rades sera l’occasion pour les Sang et Or de confirmer tout le travail réalisé depuis le premier jour du stage.

Le match a été confirmé en fin de soirée

C’est hier en fin de soirée que la joute amicale face au Club Africain a été confirmée. En effet, le manager général du club, Chérif Abdeslam, s’est rendu dans la capitale afin de rencontrer les dirigeants tunisiens. Ces derniers, qui étaient d’accord, ont demandé à ce que la partie soit programmée juste après la prière, soit à 14h30.

Les joueurs déterminés à s’illustrer

entraîneur français des Sang et Or, Alain Michel, pense que son équipe ne méritait pas de perdre contre l’équipe du CA Bizerte, vu la prestation fournie au cours de ce match. L’ex- coach du CRB et du MCA estime que le NAHD méritait au moins d’imposer le match nul car son équipe a montré de belles choses aussi bien sur le plan individuel que collectif. «On est en train d’accomplir un grand travail avec du biquotidien au programme. Les joueurs sont en train de donner le meilleur d’eux-mêmes», indique le coach.

L’

«Je fais tourner l’effectif pour éviter la fatigue»

Ayant fait tourner son effectif, le coach affirme vouloir non seulement donner le temps nécessaire à chaque joueur mais aussi leur éviter la fatigue, du moment que l’équipe travaille à raison de deux séances par jour. Seul El Ouertani a joué les 90’ de cette dernière joute amicale. «J’ai fait tourner mon effectif afin de donner la chance à chaque joueur d’avoir du temps de jeu», ajoute Michel.

«On doit améliorer notre jeu d’attaque»

Le coach reconnaît, toutefois, le manque de réalisme de son équipe. «Il est vrai qu’on gâche des occasions franches de scorer. On doit provoquer le déclic et trouver la formule idéale afin que ce secteur offensif devienne plus réaliste. Mais je pense que le retour de Gasmi et Ardji va permettre à l’équipe de retrouver son efficacité offensive», précise-t il.

«Les nouvelles recrues se sont bien adaptées»

Après avoir affronté le PSG, la formation tunisienne du Club Africain jouera un second match, face au NAHD, ce vendredi. Une rencontre qui sera, en effet, l’occasion pour les joueurs du NAHD de s’illustrer et prouver qu’ils se portent bien. Les poulains de Michel sont plus que jamais déterminés à honorer les couleurs du club.

façon de jouer du NA Hussein Dey. «Je pense qu’El Ouertani s’exprime bien au niveau de la récupération et même comme meneur de jeu. Idem pour Combassa qui lui faudra seulement combler son retard sur le plan physique. Les deux défenseurs Laribi et Satli m’offrent des solutions de rechange au sein de mon arrière-garde», explique Michel.

Michel devrait scinder le groupe en deux

«La concurrence bat son plein» Le coach pense que la concurrence va battre son plein durant cette phase retour, même dans les bois de l’équipe où Doukha et Merbal se disputent une place au soleil. «Il est clair qu’avec le renfort de notre effectif, la concurrence va être très sérieuse. Ce sera une bonne chose pour l’équipe car chaque joueur voudrait donner le meilleur de lui-même et c’est bénéfique pour le NAHD», dira Alain Michel.

Apparemment, le coach Alain Michel a déjà tracé son programme puisqu’il a décidé de scinder son groupe en deux. Autrement dit, le deuxième groupe disputera un match amical devant une équipe de 3e Division. Selon eux, chaque élément bénéficiera d’un certain temps de jeu, avant de débuter la phase retour.

«Seule la victoire nous intéresse face au RCR»

Le coach du NAHD pense que le groupe est entré dans la préparation du match contre le Rapid de Relizane prévu le week-end prochain. «On n’a pas trop le choix que de rester sur notre belle lancée.» Michel, qui veut enchaîner un septième succès toutes compétitions confondues, reconnaît que la phase retour s’annonce difficile et qu’il faudra la gérer de manière intelligente.

«Trop tôt pour parler de la Coupe d’Algérie» Concernant le match de coupe d’Algérie prévu face à l’USMBA à Bel-Abbès, le coach du NAHD pense qu’il est trop tôt d‘évoquer ce match, car selon lui beaucoup de choses risquent de changer d’ici là. «Il est encore tôt

Communiqué

pour parler de cette confrontation car d’ici là, l’équipe pourrait changer que ce soit dans le sens positif ou négatif. Il préfère attendre le moment propice pour évoquer cette empoignade.»

Ouertani : «Fier de jouer au NAHD»

Au sujet des nouvelles recrues ayant intégré l’équipe cet hiver, le coach pense qu’elles se sont bien adaptées au groupe mais aussi à la

La nouvelle recrue Mehdi Ouertani s’est exprimée sur les conditions de préparation mais surtout sur les prochaines échéances de son équipe. Le Tunisien qui possède aussi la nationalité algérienne nous a fait savoir qu’il compte réussir son passage au NAHD.

Comment s’est déroulé ce match face à Bizerte ? Dans de très bonnes conditions. Je ne vous cache pas que ça faisait un peu bizarre d’affronter mon ex-club. Je n’oublierai jamais tout ce que ce club m’a procuré. Ce fut aussi l’occasion pour moi de revoir les dirigeants et les joueurs. Cela a été un grand moment pour moi. Pour ce qui est du match en lui-même, je pense que ce fut aussi un

très bon test avant la reprise du championnat. Satisfait de la préparation jusque-là ? Absolument. On se prépare dans de très bonnes conditions ici à Gamarth. Le staff nous a soumis à un programme très strict. Les séances d’entraînements sont très intenses aussi. Je reste en gros satisfait des conditions de préparation. Je sais que cela nous sera très bénéfique lors de la phase retour du championnat. Comment avez-vous trouvé le groupe à votre venue ? Tout le monde a été accueillant dès mon arrivée. D’ailleurs, je remercie les joueurs et les dirigeants de m’avoir souhaité la bienvenue. Je n’ai manqué de rien depuis que je suis venu. J’ai

A.M

trouvé aussi une très bonne ambiance au NAHD. Je sais que je ne me suis pas trompé en choisissant de signer ici. Le NAHD jouera sur plusieurs fronts les prochains mois. Comment allezvous gérer cette phase ? Je sais que le club est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe d’Algérie. On tentera d’aller le plus loin possible dans cette compétition. J’espère aussi qu’on parviendra à bien se classer en championnat en fin de saison. Ce ne sera pas facile car le niveau est très relevé en Algérie. Mais j’ai vu qu’il y a de qualité dans ce groupe, nous avons les qualités techniques pour dire notre mot en championnat. J’espère qu’on se montrera à la hauteur. Entretien réalisé par A.M.

La 4G de Ooredoo disponible dans 31 wilayas

Ooredoo, innovateur technologique, annonce la disponibilité de ses services de téléphonie mobile de 4ème génération dans 31 wilayas et ce après l’obtention de l’autorisation de déploiement de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT). Ooredoo amorce la nouvelle année sous le signe du challenge technologique en lançant ses services 4G dans 28 nouvelles wilayas, à savoir : Alger, Oran, Constantine, Sétif, Ouargla, Djelfa, Biskra, Ghardaia, Adrar, Boumerdes, Béjaia, Blida, Annaba, Tipasa, Sidi Bel Abbès, Bouira, Chlef, Batna, Bordj Bou Arreridj, Médéa, Mascara, M’sila, Tiaret, Skikda, Ain Defla, Mostaganem, Relizane et Ain Témouchent. Ces nouvelles wilayas viennent s’ajouter aux 3 wilayas que sont Tlemcen, Tizi-Ouzou et Béchar, déjà couvertes par le réseau 4G de Ooredoo depuis octobre 2016. A l’occasion de ce large déploiement, le Directeur général de Ooredoo Algérie, M. Hendrik Kasteel a déclaré : « Ooredoo entame la nouvelle année 2017 en relevant avec succès un nouveau challenge en déployant son réseau 4G dans 31 wilayas. Cette extension du réseau facilitera aux clients l’accessibilité à la 4G et permettra à Ooredoo de maintenir son leadership technologique grâce à son réseau 4G. Cela constitue une étape majeure et structurante pour Ooredoo qui veillera à mobiliser ses moyens humains et techniques afin de répondre au mieux aux préoccupations de ses clients en leur apportant des services à la pointe de la technologie, et de faire de la 4G une réussite telle que l’a été la 3G. » Avec le déploiement de son réseau 4G dans 31 wilayas, et un taux de couverture qui sera perpétuellement renforcé, Ooredoo demeure à l’écoute de ses clients en les mettant au cœur de ses préoccupations afin de leur offrir les meilleures offres et les services digitaux à haute valeur ajoutée. Il y a lieu de rappeler que les clients déjà détenteurs d’une ligne Ooredoo peuvent bénéficier gratuitement d’une SIM 4G tout en gardant le même numéro de téléphone. Ooredoo continue d’œuvrer pour la consolidation de l’industrie numérique nationale et réaffirme sa position d’acteur économique majeur résolument engagé dans cette importante transformation. Ooredoo Dima Plus !


LIGUE2

Hadjidj béjaoui JSMB

pour 18 mois

L

e défenseur du CRBAF Hadjidj a trouvé un accord avec les dirigeants béjaouis sur tous les volets. C'est ainsi qu'il a signé, hier, un contrat qui le liera pour une durée de 18 mois avec la JSMB. Hadjidj est donc la troisième recrue béjaouie en ce mercato hivernal. Avant lui, les membres de la cellule de recrutement avaient réussi à convaincre Boumechra et Rebbouh de jouer à la JSMB.

Il sera en concurrence avec Khellaf...

L'ex-joueur du CRBAF, Hadjidj, qui évolue au poste de latéral gauche, sera en concurrence avec Khellaf qui a été titularisé à ce poste depuis l'entame de la saison. Le moins que l'on puisse dire est que ses prestations ont été assez satisfaisantes. Il est certain que ce sera l'équipe qui sera la première bénéficiaire de l'émulation qui naîtra de la concurrence entre ces deux éléments.

... portera le numéro 15...

Lors de sa venue, Hadjidj a précisé aux dirigeants qu'il n'avait pas de préférence concernant le numéro qu'il aura à porter, le 15. Les supporters espèrent qu’il lui portera chance.

... mais ne jouera pas contre le RCA

C'est aujourd'hui que le secrétaire de la JSMB déposera le dossier de Hadjidj au niveau de la Ligue nationale de football. Sa qualification ne sera effective que dans quelques jours. Le dernier délai des signa-

JSMS

tures des nouvelles recrues est fixé à dimanche prochain. C’est dire que Hadjidj ne sera pas de la partie ce vendredi pour le match de sa nouvelle équipe contre le RCA.

Il s'est entraîné hier

Même s'il n'est pas concerné par la rencontre face au RCA, Hadjidj a tenu à effectuer sa première séance d'entraînement, hier, à l'occasion de sa présentation à ses nouveaux coéquipiers.

«A Béjaïa pour aider mon nouveau club à accéder»

Juste après avoir signé le contrat qui le lie à la JSMB, Hadjidj nous a livré ses impressions. Il nous dira en substance : «Avant toute chose, c'est une chance pour moi de porter le maillot de ce prestigieux club. Je suis à Béjaïa, pour aider la JSMB à accéder. Je donnerai le meilleur de moi-même.»

«Je ne suis pas là pour chauffer le banc»

Hadjidj nous a avoué que la tâche ne s'annonce pas facile pour lui, à cause de la concurrence. «Il est vrai que je n'ai pas choisi la facilité, en optant pour la JSMB, car la concurrence sera rude. Cependant, il faut savoir que je ne suis pas là pour chauffer le banc de touche. Je pense avoir les qualités pour postuler à une place dans l'équipe. La concurrence a toujours été pour moi un stimulant.»

Natouri F.

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

19

Drifel : «Etre plus performants

lors de la phase retour»

Tout d'abord, la compétition reprend ses droits ce vendredi, êtes-vous prêts ? Absolument, car nous avons beaucoup travaillé lors de la trêve qui vient de s'achever. Par ailleurs, nous avons hâte de reprendre la compétition officielle. Le stage qui s'est déroulé à El Bez a-t-il été bénéfique ? Oui, dans la mesure où il nous a permis de corriger ce qui doit l’être et de faire en sorte qu’on reparte sur de nouvelles bases. Les jours de repos avant le stage nous ont permis de décompresser, après les moments très difficiles que nous avons passés. Je pense que le programme a été suivi à la lettre. Le stage a été une totale réussite. Vous avez terminé la phase aller à la troisième place. C’est quelque part une satisfaction, n’est-ce pas ? Nous sommes tous satisfaits. Notre parcours, il est vrai, était parsemé d'embûches mais nous nous sommes très vite repris. Il faut maintenant penser à l’avenir car il reste encore une moitié de championnat à préparer. Personnellement, je suis persuadé que nous sommes capables de mieux faire, pour peu que la réussite soit au rendez-vous. Pensez-vous être capables de retrouver la L1 ? Il est vrai que ce ne sera pas du tout évident. Nous allons affronter des équipes pas du tout faciles à manier. De toutes les façons, pour le moment, il s’agit de bien aborder la phase retour. Ce sera contre le RCA, ce vendredi. Avez-vous les moyens de vous imposer ? C'est un match très compliqué à négocier. Il est vrai que cette équipe a connu certains remous et que plusieurs de ses joueurs sont partis. Maintenant, il y a de la

Le départ pour Alger, ce matin

C'est ce matin que la délégation de la JSMB prendra la route vers Alger. Les joueurs, les membres des différents staffs et les accompagnateurs doivent se regrouper à 9 heures au stade de l'Unité-maghrébine. Le voyage se fera par route, à bord du bus du club. Aucun membre de la délégation n'a été autorisé à utiliser un véhicule particulier.

qualité au RCA. Ses joueurs font preuve de beaucoup de volonté. En ce qui nous concerne, nous sommes obligés de réaliser une belle performance, si nous voulons conserver notre place sur le podium. Qu’avez-vous à dire pour conclure ? Il est hors de question que la JSMB n’accède pas, comme veulent le faire croire certains. Je veux seulement rassurer nos supporters, que nous effectuerons une phase retour de grande qualité et nous terminerons la saison très fort. Entretien réalisé par Natouri F.

Une nuitée à l'hôtel El Forsane

La délégation béjaouie posera ses valises à l'hôtel El Forssane, à Baraki, dans la banlieue d'Alger. C'est dans cet établissement, qui présente toutes les commodités, que s'effectuera la mise au vert. Une réunion technique est prévue après le dîner. La délégation de la JSMB se rendra au stade Smaïl-Makhlouf de l'Arbaâ, deux heures avant le coup d'envoi de la rencontre prévu à 14h30.

Rebbouh et Boumechra parmi les 18

Les deux recrues de la JSMB Boumechra et Rebbouh ont été convoquées pour le match contre le RCA qui se jouera demain. Le secrétaire du club profitera du déplacement à Alger, ce matin, pour retirer les licences des deux joueurs. Il en profitera pour déposer le dossier de Hadjidj.

N.F.

Les derniers réglages, avant le déplacement de l’équipe à Blida

A

lors que le stage de Sétif tire bientôt à sa fin, l’entraîneur des Vnoirs Didier Gomes est en train de procéder aux dernières retouches dans son équipe. Mettant, notamment, les bouchées doubles sur le volet tactique, tenant compte de la manière avec laquelle il compte surprendre samedi Blida chez elle. Une mission bien délicate pour les camarades de Ziad mais pas impossible, estime encore un membre du staff technique. Ajoutant, que ce stage hivernal a été bénéfique à plus d’un titre pour l’équipe, prête à défendre crânement ses chances lors de la phase retour, fera encore savoir ce dernier.

Du repos pour certains, travail spécifique pour d’autres

Pendant que des éléments de l’équipe devaient bénéficier du repos pour la journée d’hier, d’autres par contre surtout ceux atteints par le virus de la grippe et qui par conséquent avaient raté une ou deux

séances d’entrainements à l’instar de Cheniguer, Berramla, Redjem, Mokdache ou encore Khazri. Ces derniers ont été soumis à un travail spécifique, qui doit leur permettra surtout d’être frais le jour de la compétition.

annoncée pour le 15 du mois en cours. Dans le milieu des supporters, l’on évoque avec insistance le nom du joueur Djahel, lequel avait joué la phase aller sous le maillot du DRB Tadjenanet. On y reviendra…

Ces deux éléments arrivés dans cette période du mercato, viennent d’obtenir leurs licences avec leur nouveau club. Par conséquent, ils seront à coup sur présents pour le match de Blida à la grande joie des inconditionnels qui ont promis d’être très nombreux ce samedi au stade Tchaker.

C’est sous l’égide de la sureté de la wilaya de Skikda que le coup d’envoi pour un stage de formation au profit de 29 stadiers, remplissant bien entendu certains critères, a été donné dans la journée du mardi au niveau de la maison de la culture Ahmed-Serradj dans le centre ville. Cette cérémonie qui a vu outre la présence d’un certain nombre de présidents de clubs y compris celui de la JSMS, elle aura été également rehaussée par la venue du wali, du P/APW ainsi que des autres autorités civiles et militaires. Il faut rappeler que durant cette période de stage qui doit durer 10 Jours, les stagiaires en question encadrés par des élé-

Berramla et Cheniguer qualifiés

Course contre la montre pour le recrutement d’un 3e joueur

Selon une source digne de foi auprès du club skikdi, celui-ci est en train de tout faire ces dernières heures pour enrôler un troisième joueur. Un attaquant, croit on savoir et ce, avant l’expiration de la période du mercato

Stage de formation au profit de 29 stadiers

ments de la sureté, seront entrainés sur le principe qui est celui d’assurer la sécurité au stade le jour de la compétition comme on le voit un peu partout dans le monde. A souligner encore cette louable initiative prise en étroite collaboration avec le chef

de sureté, le P/APW et la JSMS pour honorer une des filles d’Aïssa Draoui, enfant de la JSMS, ex-vedette du MCA et ancienne gloire de l’Equipe Nationale. H. M. L.


20

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

LIGUE2

Belaïd : «Les trois points resteront à Blida» USMB

Le défenseur latéral blidéen Belaïd estime que ce match contre la JSMS est très compliqué. Il nous dira cependant que les trois points resteront à Blida.

Avant toute chose, êtes-vous content de retrouver la compétition officielle ? Et comment, même si nous aurions voulu avoir quelques jours de repos en plus. Nous avons un match important à jouer ce samedi et il nous faut être au rendez-vous. Est-ce que le stage vous a été bénéfique ? Oui, sans aucune hésitation. Nous avons beaucoup travaillé et nous avons progressé sur le plan physique. Nous avons aussi gagné en cohésion. Je dirais qu'il a été un peu court, mais on ne pouvait pas faire autrement. D’un autre côté, nos entraîneurs ont tout fait pour que les séances d’entraînement soient agréables. Nous nous sommes préparés comme il se doit pour les matchs que nous aurons à jouer, et c’est cela l’essentiel. Justement, dans quel état d’esprit allez-vous aborder, ce match face à la JSMS ? Il ne faudra pas calculer et se

USMB-JSMS en direct à la télévision

La rencontre qui opposera ce samedi l'USMB à son hôte la JSMS sera retransmise en direct à la télévision et cela sur une chaine satellitaire. C'est une bonne nouvelle pour ceux qui ne pourront pas effectuer le déplacement au stade Tchaker. Le coup d'envoi sera donné à 15 h.

Les espoirs joueront à Béni Tamou

Le stade Brakni étant fermé pour cause de travaux, la rencontre qui mettra aux prises les espoirs de l'USMB à leurs homologies de Skikda a été délocalisée. Elle se jouera sur la pelouse du stade Tayeb Bourradja de Béni Tamou, dans la banlieue de Blida.

Les entraînements à Tchaker

Toutes les séances de la semaine se sont déroulées sur la pelouse de l'annexe du stade Tchaker. Les travaux se poursuivent à Brakni et ils consistent essentiellement en l'installation d'une nouvelle pelouse en tartan de toute dernière génération.

Aucune absence au travail

Tous les joueurs de l'effectif professionnel étaient présents lors de la séance d'avant-hier. Les joueurs qui étaient blessés ou malades ont repris avec leurs coéquipiers. Avant que ne débute la séance et comme cela est devenu une habitude, Augustin et ses adjoints ont réuni leurs joueurs.

S. B.

donner à fond sur le terrain. Nous occupons la seconde place du classement et c'est quelque part un statut à défendre. Ceci fait que cette rencontre est très importante pour nous. Ce match se déroule chez nous et la prudence est de mise car la pression sera sur nos épaules. Il y a eu certaines perturbations pour ce qui est de la préparation de ce match. Cela vous a-t-il contrarié ? C’est certain, mais ce sont des aléas que rencontrent tous les clubs du monde. L’essentiel est que le moral est au beau fixe et qu’il y ait chez l’ensemble des joueurs une réelle envie de bien faire et surtout de se battre. Est-ce que le départ de Zerguine va laisser des séquelles ? Avant toute chose, je voudrais lui souhaiter de réussir. Youssef (Zerguine) est le meilleur buteur de l'équipe et il laissera certainement un grand vide. Maintenant, il y a des attaquants au sein de l'effectif qui ont d'énormes qualités. Et vous personnellement, êtes-vous satisfait de vos prestations, jusque-là ? En réalité, j’ai toujours été très exigeant envers moi-même. Je me dis tout le temps que je peux mieux faire. Mes partenaires et mon entraîneur ont confiance en

C’

moi et c’est ce qui me permettra d’avancer. Dans quelle configuration tactique, pensez-vous être le plus efficace ? Dis ons que je peux évoluer à tous les postes de la défense. C'est à moi de m'adapter. Je peux jouer sans problème avec mes autres coéquipiers. Pour ce qui est de mon rôle sur le terrain, dernier mot revient évidement à mon entraîneur. Pensez-vous que ce match contre la JSMS est important pour la suite du championnat ? Ce sera pour nous une rencontre très importante. Il nous faut impérativement engranger les points du match. A partir de là, les choses iront beaucoup mieux pour nous. On vous laisse conclure… Je demanderais seulement à nos supporters de faire preuve de patience et de nous faire confiance. C’est justement lors de cette période que nous avons besoin de tout leur soutien. Entretien réalisé par Slimane B.

dans toutes les têtes

Bouheniche opérationnel L’USMB se présentera au coup d’envoi du match de ce samedi après-midi avec un axe central plutôt classique. Bouheniche qui a totalement récupéré de sa blessure au nez, sera associé à Laïfaoui. En effet, Augustin fera ce choix car c’est dans cette configuration que son équipe montre le plus de solidité. Ce sera là la seule retouche qu’apportera l'entraîneur de l'USMB à sa ligne défensive. Cette ligne arrière sera complétée par Tsamda qui sera titularisé sur le flanc droit de la défense et Belaïd sur le coté gauche. Tout ce beau monde aura à être très vigilant et surtout ne pas commettre ces erreurs qui peuvent mettre à l’eau les efforts de toute l’équipe. Tayeb Slimane en lieu et place de Guenifi Pour les Blidéens, ce match face à la JSMS se gagnera, ou se perdra, d’abord au niveau de la zone intermédiaire. L’équipe qui sera présente dans les duels dans cette zone sensible du jeu aura fait un grand pas vers la victoire. Côté USMB, Tayeb Slimane remplacera Gue-

Stage réussi

à Terga

C’

est hier que les Asémistes ont terminé avec le stage de Terga qui a duré cinq jours à l’hôtel « Dorian Beach ». Un stage durant lequel les Oranais ont livré deux matchs amicaux. Le premier a été soldé par un score de parité face au RC Relizane et le second s’est joué avant-hier contre le CRB El Amria, et qui a connu la victoire des coéquipiers de Barka sur un score de deux buts à zéro, l’œuvre d’Oussaâd sur coup franc direct et El Ghoumari. Il faut dire que le bilan du stage et les résultats techniques des matchs amicaux, ont eu pour effet de rassurer non seulement le staff technique à sa tête l’entraîneur, Djamel Benchadli et les responsables de l’ASMO qui ont œuvré cet hiver pour rectifier le tir après une fin de phase aller catastrophique.

Confirmation face à Bousaâda

Le match contre Skikda

est une bien délicate empoignade que celle qu’aura à engager la formation blidéenne, ce samedi face à son homologue de la JSMS. Elle aura à en découdre avec un ensemble qui lui, aussi est dans l’obligation de ne rien lâcher, pour quitter la mauvaise place au classement qu'il occupe actuellement. Au vu de ses performances lors de la phase aller, l’équipe de Blida a le vent en poupe et elle aura à jouer face à la JSMS, un match au couteau pour récolter les trois points qui lui permettront de conserver sa place de dauphin. Les joueurs de l'USMB ont les moyens de réaliser un résultat probant, même si ce match n’est pas du tout évident pour eux. Ils veulent par ailleurs montrer qu’ils méritent la place qu'ils occupent actuellement, en championnat. Seul Zerguine… Il est certain que Calin Augustin va adopter un système de jeu qui permettra à ses joueurs d’être conquérants et surtout efficaces devant les buts, ce samedi face à la formation skikdie. Il est certain qu’il assurera les arrières de son équipe car ce serait, en effet, suicidaire d’aller aborder cette rencontre, la fleur au fusil. Le onze blidéen qui se présentera à l’appel de l’arbitre, cet après-midi, sera presque sans surprise. Il ne manquera que Zerguine, le meilleur buteur de l'équipe qui a opté pour la JSK, à l'occasion de ce mercato hivernal. Meziane encore et toujours Meziane est inamovible dans la cage blidéenne. Il affiche ces derniers temps, la grande forme. C'est ce qu'il a montré lors des matchs amicaux et d'application disputés lors de la trêve. L’entraîneur des gardiens nous a dit que son poulain était fin prêt et qu’il n’y a aucune raison pour qu’il ne fasse pas du bon boulot.

ASMO

nifi qui se trouve avec la sélection militaire. Il sera associé à Aïssa Bey et les deux milieux de terrain blidéens auront à harceler les dépositaires du jeu skikdi. Ceci permettra à Houari et à Bendhiaf d’avoir une certaine liberté de mouvement. La solution Abed Les deux joueurs qui seront les fers de lance de la formation blidéenne ce samedi face à la JSMS, seront Haddiouche et Abed. Ces deux éléments, qui actuellement font preuve de percussion auront à faire parler la poudre. Zerguine, le meilleur buteur de l'équipe n'est plus là et ce sera Abed, qui pour l'occasion, avancera d'un cran pour être à la pointe de l'attaque. Blida, c’est certain, assurera ses arrières pour faire face à toutes les velléités de l’équipe de la JSMS et pour éviter tout scénario catastrophe. D’abord bien défendre, sera la motivation première des joueurs de l'équipe de la ville des Roses et à partir de là, toutes les ambitions sont permises. S. B.

Les Oranais sont appelés à confirmer la réussite du stage en accueillant demain après-midi au stade Habib-Bouakeul, la formation de l’Amel de Boussaâda. Les Vert et Blanc qui gardent toujours une lueur d’espoir de jouer l’accession, doivent entamer la phase retour et cette nouvelle année par un succès qui permettra au groupe de reprendre confiance. Il faut dire que les supporters de l’ASMO satisfaits de l’opération de recrutement effectuée par la direction, attendent ce premier match de l’aller pour voir si l’équipe a progressé ou pas au point de la voir surmonter ce retard par rapport aux équipes du podium et par la même jouer l’accession.

A. L.

Naâmane et Tchiko rejouent

Les deux joueurs que sont Naâmane et Tchiko ont rejoué à l’occasion de ce match contre le CRB El Amria. Si ce dernier souffrait d’une fracture à la main, le défenseur Adel Naâmane pour sa part était sur le point de quitter l’équipe. Finalement, la direction a décidé de le repêcher. Les deux joueurs pourront même être retenus pour le match de demain contre Bousaâda.

Ziaya et Hamdadou non concernés par le match

Les deux nouvelles recrues que sont Abdelmalek Ziaya et Hamza Hamdadou, ne seront pas de la partie de demain. Si Ziaya est rentré chez lui à Guelma pour ramener ses affaires, l’ancien défenseur central des Hamraoua qui est resté sans compétition pendant six mois n’est pas encore au top physiquement pour pouvoir faire partie du groupe qui jouera contre l’ABS.

Harrouche dans le viseur

Les Asémistes pourront frapper un autre grand coup en matière de recrutement, puisque le milieu de terrain du NA Hussein Dey, Hocine Harrouche est dans le viseur de la direction. Sachant bien que le joueur est aussi sur le calepin du RC Relizane, les Oranais sont prêts à s’aligner à l’offre du Rapid et convaincre le joueur à opter pour leur club. Affaire à suivre…

A. L.


LIGUE2 ASO

Bouzidi réordonne ses

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

Pub

21

République algérienne démocratique et populaire Wilaya de Biskra Daira de Zeribet El Oued Commune de Zeribet El Oued

cartes et exige la victoire Avis de recrutement participer à ce match. Il a reçu un quatrième carton jaune en coupe face à Tébessa. De ce fait, le staff technique n’aura pas d’autre choix que d’aligner, dans l’axe défensif, lors de ce match, le duo Chadouli-Ledraâ.

La commune de Zeribet El Oued lance un concours de recrutement dans les grades suivants :

Ledraâ fera sa première apparition

Pour toutes ces raisons, la nouvelle recrue de l’équipe, Ledraâ, fera sa première apparition officielle sous les couleurs de l’ASO. Ce sera une opportunité pour lui de se créer une place dans le onze et convaincre l’entraineur. Il constituera, avec Chadouli, un nouveau duo surtout qu’ils n’ont jamais joué ensemble auparavant.

Chadouli : «On ira pour chercher un bon résultat»

E

n prévision du premier match de la phase retour, l’entraineur, Bouzidi, possède en ce moment une image très claire de son effectif et essaye de mettre les dernières retouches sur la composante qui sera de la partie dès demain après-midi. Il ne sera pas gâté par le sort puisqu’il aura beaucoup d’absents pour diverses raisons, des absences qui influent sur le rendement de l’équipe mais il n’aura pas d’autre choix et doit former un onze capable de réaliser une performance qui permettra à l’équipe de revenir de loin et de laisser une bonne impression. Les aspects tactiques entre les deux équipes semblent très compliqués et le coach veut réaliser son premier bon résultat depuis son arrivée à l’ASO.

Mebarki suspendu et Chadouli – Ledraâ dans l’axe

Un autre coup dur pour la défense de l’ASO. En plus de Keddad, toujours blessé, et Youcef, en sélection militaire, c’est au tour de Mebarki, suspendu pour cumul de cartons, de ne pouvoir

Repos hier

En raison du voyage qui a beaucoup fatigué les joueurs, le coach a décidé de les épargner et ne pas faire de séance d’entrainement à l’arrivée. Les joueurs ont pris leur clef et se sont dirigés directement vers leur chambre pour se reposer après un voyage par bus de Ain El Draham vers la frontière, puis Guelma pour terminer à Biskra.

Dernière séance à l’heure du match La dernière séance de tra-

vail avant le match de demain sera à 15h 00 et sera fermée. Le staff technique travaillera son dispositif avec les joueurs où il désignera le onze rentrant ainsi que les remplaçants pour ce match. Une séance qui sera très importante pour ce match.

Mehsas sera dans les bois Sans aucun doute, c’est le

nouveau portier qui sera dans les bois de l’ASO demain après-midi. Mehsas doit convaincre après sa bourde face à Tadjenanet. Le staff technique n’a pas d’autre concurrent que les deux jeunes El Hamel et Benkaâkaâ et choisira l’un deux pour rester sur le banc.

Larbi Aissa, Merouani et Boutiba en renfort L’équipe aura le choix avec

la présence des jeunes en force lors du dernier stage, et l’entraineur aura d’autres alternatives dans différents postes avec la présence de Larbi Aissa qui pourrait être sur le couloir gauche, avec Merouani au milieu et Boutiba en attaque.

Pour le jeune défenseur central de l’ASO, Chadouli, l’équipe n’a pas un autre choix de gagner ce match afin de revenir dans la course : «On a bien travaillé durant le stage de Ain El Draham où chaque joueur en a profité pour bien se préparer. Place maintenant à la compétition où on doit montrer un tout autre visage. Il faudra commencer par chercher, lors de cette sortie face à Biskra, une performance qui nous fera revenir dans la course.»

Boussaid attend un dernier avis après son IRM

A.F.

Le milieu du terrain de l’équipe, Abdelkader Boussaid, a effectué une autre IRM du genou pour savoir s’il subira une intervention ou non. Il attendra donc la décision du professeur Zemmouri. Ces derniers examens seront déterminants et permettront au médecin traitant de prendre une décision finale.

Il attend depuis trois semaines

Le joueur qui a été blessé il y a près d’un mois a eu plusieurs avis sur sa blessure. Il attend d’ailleurs depuis plus de trois semaines pour savoir s’il aura besoin de subir une intervention ou se contenter du repos et d’un traitement. Désormais, il ne pourra plus attendre car il veut être fixé sur son sort pour, soit suivre un traitement et revenir à la compétition ou se faire opérer et commencer son processus de guérison.

Boudina : «C’est important

de commencer cette

phase avec un succès»

Comment vous sentezvous après ce stage ? La différence se ressent. On est plus en jambes et plus concentrés sur notre travail. Ce stage nous a permis de bien nous préparer. Place maintenant à la compétition qu’on abordera avec plus de confiance. Mais encore une fois, vous enregistrerez beaucoup d’absences, comment allezvous faire ? On se retrouve à chaque fois dans une telle situation. Le staff technique préparera les prochains matches avec l’effectif disponible qui peut aussi relever le défi. C’est une mission collective et notre production fera la différence. Vous aurez une mission très difficile face à Biskra ; comment la voyez-vous ? Tous les matches sont difficiles et non pas seulement celui de ce vendredi car les choses se resserrent davantage et chaque équipe veut assurer son maintien avant de chercher un autre objectif. Tant qu’on jouera à l’extérieur, les pronostics vont pour notre adversaire mais tout reste possible dans un match de football et nos chances sont aussi présentes. Etes-vous prêt pour reprendre la compétition ?

Comme tous mes camarades, j’ai pu reprendre des forces et je suis prêt à la compétition. Je reste à la disposition du staff technique qui a sa composante en tête, mais pour moi, c’est clair, je dois donner le meilleur de moi-même pour aider mon équipe. Vos supporters sont inquiets à cause des derniers résultats, que leur ditesvous ? On est vraiment navrés de n’avoir pas pu leur procurer de la joie suite à nos derniers résultats, on essayera de faire mieux à l’avenir et de faire une meilleure phase retour afin de remonter dans le classement et, pourquoi pas, atteindre l’objectif principal de l’équipe. Entretien réalisé par A. F.

Le dossier de candidature doit comporter les documents suivants :

-Demande manuscrite de participation au concours -Copie du diplôme ou de la qualification exigée -Copie du document justifiant la situation vis-à-vis du service national -02 certificats médicaux médecine générale et phtisiologie justifiant la capacité du candidat à occuper le poste -Casier judicaire n°03 en cours de validité -Copie du relevé de notes de parcours scolaire du candidat -Copie de la carte nationale d'identité -Attestation justifiant la durée de travail effectué par le candidat dans le cadre de la réinsertion professionnelle ou sociale des jeunes diplômés avec désignation du poste occupé, le cas échéant -Attestation de travail fixant l'expérience professionnelle du candidat dans la même spécialité pour l'attestation de travail déli-

vrée par le secteur privé paraphée par la sécurité sociale -Tout document justifiant que le candidat suit une formation supérieure à celle exigée dans la spécialité , le cas échéant -Tout document justifiant les travaux et études réalisés par le candidat dans la spécialité , le cas échéant -02 photos -Deux plis timbrés avec adresse -Certificat de résidence dans la commune de Zeribet El Oued Délais des inscriptions et de dépôt des dossiers La durée des inscriptions est fixée à 15 jours à compter delà date de 1 ère parution du présent avis dans la presse ou déposés auprès de monsieur le président de l'APC (service du personnel ) OBS : les dossiers incomplets ou reçus après les délais fixés ne seront pas pris en considération.

Anep : 501223 / Le Buteur du 12-01-2017


Ronaldo

Il a osé dire ça……

«On a voulu me taper de tous les côtés»

INTERNATIONAL

La face cachée

22

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

du projet de la Fifa Coupe du monde à 48…

D

ration avec la réforme à 48 sélections. Il regroupe derrière lui toutes les petites nations du football condamnées jusque-là à rester à l'écart d'une formule plus élitiste et qui peuvent désormais envisager un jour de se joindre à la fête. En leur vendant ce rêve et en se présentant comme un véritable réformateur défenseur de l'universalité du football, Infantino s'assure le soutien des présidents de ces fédérations à l'occasion des prochaines élections dans quatre ans.

errière le discours universaliste et de façade de la Fifa, le projet d'un Mondial à 48 aura des conséquences considérables sur le fonctionnement du football dans le monde.

La fo lle

En marge de sa victoire au trophée The Best, l’attaquant portugais du Real Madrid Des revenus toujours Cristiano Ronaldo a plus élevés pour la Fifa réglé ses comptes avec Si les coûts d'organisation de les médias suite aux la Coupe du monde vont pourrévélations des Footsuivre leur accroissement ball Leaks, dans un enavec une compétition comtretien accordé à la prenant 48 pays (le Mondial radio Cadena Cope reavait coûté 8 milliards laté par Football.fr : «Il d'euros au Brésil en y a eu beaucoup de 2014), les revenus encampagnes contre caissés par la Fifa vont suimoi dans le football vre une courbe similaire et hors du football avec l'inflation croisaussi. On a voulu sante des droits téme taper de lévisuels. En 2005, tous les côtés. TF1 avait déboursé Mais The 130 millions d'euros Best a été The Best et c’est donc pour acheter les moi. Je suis très content…On a voulu me faire du mal mais, droits de diffusion comme je l’ai dit, qui ne de la Coupe du doit rien n’a pas peur, jamonde au Brémais de la vie, et sil. La première comme toujours, j’en chaîne avait reai fait taire vendu environ 50 millions d'euros quelques-uns, une une partie des droits à beIN Sports fois de plus». pour une diffusion en crypté. Or, selon

Des clubs toujours plus puissants

eur du jo m ur ru

L'Equipe, la Fifa a indiqué à ses 209 pays membres qu'un Mondial à 48 permettrait une hausse des revenus de 640 millions de dollars (605 millions d'euros) par rapport à la prochaine édition organisée en Russie en 2018. Les comptes de la Fifa seront un peu plus dans le vert après avoir affiché 308 millions d'euros de bénéfices entre 2011 et 2014. En 20 ans, ses revenus ont été multipliés par 20! Le budget 2015-2018 prévoit d'ailleurs 5 milliards de dollars de revenus (3,7 milliards d'euros). Elle dispose en outre d'un trésor de guerre de 1,52 milliard d'euros.

La fin des organisations dans un pays unique

Depuis son arrivée à la tête de la Fifa, Gianni Infantino plaide en faveur des organisations de Coupe du monde à plusieurs pays. Maintenant que le passage à 48 nations participantes est acté, sa proposition semble plus que jamais d'actualité même si le dirigeant ita-

Gianni Infantino s'assure le soutien des petites nations du football en vue de la prochaine élection

En vue des prochaines élections de la Fifa, Gianni Infantino réalise une excellente opé-

p

Januzaj dans le viseur de l’OL

Fl o

lien réfute l'hypothèse d'une envolée non contrôlée des coûts liés notamment aux infrastructures. Il propose par exemple de jouer plus de matchs dans chacun des stades plutôt que de multiplier le nombre d'enceintes. «La coorganisation entre plusieurs pays constitue un point fondamental», avait-il déclaré en octobre dernier. L'Uruguay et l'Argentine n'avaient pas attendu sa réforme pour envisager dès janvier 2016 une candidature commune pour 2030.

Afin de pallier l’absence de l’attaquant algérien Rachid Ghezzal, qui s’apprête à disputer la CAN, Lyon aurait ciblé Adnan Januzaj, selon L’Equipe. Prêté à Sunderland par Manchester United, l’international belge tarde à confirmer les promesses placées en lui et réalise un exercice mitigé, mais son arrivée à Lyon représenterait tout de même un joli coup. Le staff de l'OL souhaiterait le récupérer en prêt avec option d'achat. A noter que des renseignements ont été pris via Gérard Houllier auprès de l’ancien entraîneur du Black Cat, Louis van Gaal.

James Harden encore exceptionnel avec Houston James Harden a inscrit 40 points pour mener les Rockets de Houston

vers une victoire de 129-122 contre les Raptors de Toronto, dimanche soir. Si son équipe s’est fait peur dans le dernier quart temps, le magicien de 27 ans a sorti une ligne de stats assourdissante : 40 points, 15 rebonds, 10 passes. Le meneur à la barbe épaisse a réalisé un deuxième triple-double d'affilée en marquant au moins 40 points. Il n'est que le quatrième joueur à réaliser un tel exploit. A ce rythme-là, il pourrait devenir le favori au titre de MVP.

100 M€

Le chiffre du jour

En difficulté au Real Madrid depuis plusieurs mois, James Rodriguez aurait pu changer d'air cet hiver. En effet, d’après les informations de Sport, le Real Madrid aurait reçu trois offres de près de 100M€ pour l’international colombien de la part de trois clubs de la Chinese Super League. Trois offres qui équivalent à une petite fortune de la part d'Hebei China Fortune, Guangzhou Evergrande et Shanghai Shenhua. L’ancien joueur de l’ASM se serait vu proposer un salaire annuel estimé à 30 millions d'euros pour évoluer en Chine, mais James a fait savoir qu'il n'était pas intéressé, peu importe l'argent proposé.

C’est

p o T

Cela se passe loin du foot

Karl-Heinz Rummenigge, le président de l'Association européenne des clubs et du Bayern Munich, s'est toujours opposé au projet d'une Coupe du monde élargie 8 en raison du risque de surcharge du nombre de matchs pour les joueurs. Une position dont se seraient désolidarisés plusieurs membres de l'ECA selon El Mundo Deportivo et notamment les très influents Josep Maria Bartomeu, le président du Barça, ainsi que Florentino Perez, celui du Real Madrid. Pourquoi ? Parce que les grands clubs, toujours plus puissants, savant qu'ils seront largement indemnisés par la Fifa qui a déjà prévu un fond de compensation de 400 millions d'euros pour les deux prochaines Coupes du monde. Les présidents de clubs savent aussi que la perspective d'éliminatoires moins redoutables - puisqu'il sera a priori plus facile de se qualifier - pourraient leur permettre de plus facilement retenir leurs meilleurs joueurs en arguant que les rencontres ont peu ou pas du tout d'enjeu. Enfin, la Coupe du monde à 48 ne devrait pas mobiliser les joueurs plus longtemps qu'actuellement puisqu'elle est prévue sur 32 jours, ce qui correspond à la durée du format actuel. IN.Sport24.lefigaro.fr

Sagna poursuivi par la FA Pour avoir critiqué l'arbitr age à

l'issue de la victoire de contre Burnley (2-1) surCity son compte Instagram, Bac ary fait l'objet d'une enquêt Sagna e de la part de la Fédération ang laise. Cette dernière accuse le droit de Manchester City latéral de vaise conduite et d'avoi mauune des règles en manqur violé respect à un arbitre sur ant de seaux sociaux. L’ancien les réd’Arsenal a jusqu’à ven joueur dredi pour se défendre auprès de l’instance.

Gonzalez

confirmé aux commandes de Valen Nommé après la démissioce n de

Cesare Prandelli, Voro Gon zalez a été confirmé pour occuper la fonction d'entraîneur de Valence jusqu'à la fin de la saison. Après le départ de son ancien entraîneur puis de son directeur sportif, le club Che à confirmer son technicie a tenu n lui laisser une marge de afin de manœuvre. Le technicien de 53 déjà le troisième entraîne ans est ur du club valencien depuis le déb ut son, Pako Ayestaran aya de la saint été débarqué en septembre dernier, avant d'être remplacé par Prandelli.

«presque»

fait

Le départ d’Evra se précise

Le feuilleton Patrice Evra pourrait arriver à son terme. Interrogé par jevenews.eu, Federico Pastorello, l'agent du latéral français a évoqué la situation de l’arrière gauche : «Je n'ai pas encore rencontré les dirigeants de la Juventus. Pour le moment, aucune réunion n'est prévue. Mais je pense qu'Evra va partir». Après deux ans et demi dans le Piémont, le défenseur de l’Equipe de France, pourrait revenir à Manchester United, où José Mourinho semble favorable à son retour, alors que le FC Valence garde aussi un œil attentif sur ce dossier.


INTERNATIONAL

Chelsea

Oscar

«Le transfert a été bon pour moi, bon pour Chelsea, bon pour Shanghai»

Dans une interview accordée à Sky Sports relayée par Goal, le meneur de jeu brésilien Oscar, qui a décidé de quitter Chelsea pour rejoindre le Shanghai SIPG cet hiver, croit que la Chine peut continuer de grandir afin de concurrencer la Premier League : «Si la Chine continue de cette façon, peut-être oui qu'ils peuvent continuer à s'améliorer, parce qu'ils ont beaucoup de bons projets. Bien sûr, la Premier League a plus de niveau et de meilleurs joueurs dans le monde, mais les Chinois sont très bons. Ils aident beaucoup les nouveaux joueurs et j'espère qu'ils continueront parce que je viens pour aider le championnat…Le transfert a été bon pour moi, bon pour Chelsea, bon pour Shanghai, et je suis si heureux de venir à la Super League chinoise. Je pense que les clubs chinois dépensent beaucoup d'argent pour que les joueurs se rendent en Chine, pour renforcer le championnat. Ils m'ont fait une offre et je suis très heureux de venir». En manque de temps de jeu, le capitaine John Terry (36 ans) serait devenu la grande priorité de Bournemouth. L’actuel neuvième du championnat anglais, se serait renseigné concernant un prêt du Londonien jusqu'en fin de saison.

Modric

Barça conseille à Darijo Srna de rejoindre le Barça Malgré la très grosse rivalité entre le Real Madrid et le FC Barcelone, le milieu de terrain merengue Luka Modric, aurait conseillé Darijo Srna de rejoindre les rangs du club catalan. Le Barça lui aurait offert un contrat de un an et demi, mais l’international croate qui totalise 134 sélections, serait déçu par le volet économique de cette offre. Actuellement au Shakhtar Donetsk, le latéral âgé de 34 ans a l'avantage de pouvoir quitter son club sans que le champion d'Espagne ait besoin de dépenser de l'argent.

Man City

David Silva «Pas obsédé par la pensée sur les titres»

Muller

«Je n'ai pas le nc» sourire sur leur ba niveau de-

Loin de son meille de saison, l’atta puis le début Müller a as om Th d an quant allem r sa situation au fait le point su varois et sur sa ba b sein du clu tuelle lors d’un ac me mauvaise for Bild relaté par à rdé co entretien ac match contre er rni de Goal : «Le optimal pour s pa t tai Leipzig n'é i pas joué. n'a je e qu moi parce sourire sur le s pa i n'a Bien sûr, je nts où les me mo s de a le banc. Il y banc lors le r su sis as joueurs sont nous deis Ma s. tch ma des grands 'équipe. qu t tan en e vons faire fac damental fon t es ipe qu L'esprit d'é un doit faire parce que chac son abstraction de i égo. Cela est vra pour moi ainsi que pour les autres».

Considéré comme l’un des joueurs les plus talentueux évoluant en Premier League, le milieu de terrain espagnol des Citizens a révélé qu’il n’est nullement obnubilé par les titres, dans une interview accordée au Daily Mirror relatée par Goal : «Je suis ici depuis une éternité et je suis heureux. C'est un football dynamique et très exigeant. J'aime beaucoup de choses, la compétitivité chaque week-end. Il y a beaucoup de bonnes choses ici et les fans britanniques sont incroyables. Mais personnellement, je tente de travailler au jour le jour - je ne suis pas obsédé par la pensée sur les titres».

Divers Ronaldo déçu par la mauvaise» blague de Michael Owen

Alors que l’ancien attaquant anglais de Liverpool et du Real Madrid Michael Owen s’est permis de titiller le Brésilien Ronaldo sur sa silhouette lors de la cérémonie en l'honneur du quatrième Ballon d'Or de Cristiano Ronaldo au stade Santiago Bernabeu, postant le message suivant sur Twitter : «Je pensais que j'avais pris du poids avant que je ne voie mon vieux pote Ronnnie», l’ancien joueur de l’Inter Milan a décidé de réagir quelques jours plus tard : «Je n’en ai pas parlé avec lui, mais cela m’effraye, l'importance qu'a encore mon poids, dans le monde dans lequel nous vivons. Je ne sais pas ce que cela signifie, en réalité».

23

Mourinho

N° 3604 Jeudi 12 janvier 2017

Manchester United

«Ibrahimovic va être bien pour affronter Liverpool»

Laissé au repos lors de la victoire de Manchester United en demi-finale aller de League Cup contre Hull City (2-0), Zlatan Ibrahimovic devrait effectuer son retour contre Liverpool, comme l’a assuré José Mourinho selon des propos relayés par Sky Sports repris par Goal : «Zlatan Ibrahimovic est malade, donc pas de problème, je pense qu'il va être bien pour affronter Liverpool. Cela n'a pas été notre meilleure première période. Nous avons été lent et prévisible, nous nous sommes compliqué beaucoup de fois la tâche alors que c'était simple. Dimanche contre Liverpool nous allons tous devoir faire mieux, les joueurs, les supporters et moi».

Dortmund Zidane ne serait pas chaud pour recruter Aubameyang

Bayern Munich

Ancelobtsti

«Les clu européens seront protégés dans le futur»

ou Robben eurs comme Ribéry Alors que des jou r en Chine, jou un er jou l’idée de selon Topne sont pas contre se pen i ott cel Carlo An ce éconole technicien italien an iss pu la e mercato, qu nois, ne chi bs clu s mique de autant le ur po s pa ce mena : «Je nt ne nti Co ux Vie eurobs clu les e qu se pen ri parce l'ab à t son s en pé la meilque la compétition pétitive com s plu la et re leu tballeurs foo Les ) (... ici est iquement ne jouent pas un font pour le ils t, gen l'ar r pou ticiper par , urs ille me les être dans le s tch ma urs ille aux me r cette raimonde, et donc, pou les clubs e qu nse pe je son, protégés t on ser ens opé eur dans le futur».

Alors qu’il ne rate aucune occasion pour rappeler que son rêve a toujours été de signer un jour au Real Madrid, le buteur vedette du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang pourrait revoir ses plans. Selon Bild, Zinédine Zidane ne serait pas intéressé par le recrutement du Gabonais que ce soit cet hiver ou l'été prochain. Autorisé à recruter l’été prochain, le club merengue refuse de débourser une grande somme sur l’ancien joueur de l’ASSE, ce qui laissera peut-être le champ libre à d’autres clubs intéressés comme Manchester City ou le Paris Saint-Germain.

Zidane «Le triplé c'est l'objectif, mais…» Real Madrid

Avant d’affronter le FC Séville en 8ème de finale retour en Coupe du Roi, l’entraineur du Real Madrid, Zinédine Zidane, a évoqué les objectifs des Merengue cette saison comme rapporté par Goal : «Ni moi, ni les joueurs, ni les gens qui travaillent autour de l'équipe ne pensent à cela, nous pensons au jour le jour. Le triplé c'est l'objectif, mais il reste encore beaucoup de choses à accomplir. Dans le football tout est réalisé jour après jour. J'ai vu l'entraînement d'aujourd'hui je suis content, parce que le travail a été fait correctement».

«Nasri a réalisé un début de saison incroyable»

Le technicien français a évoqué ensuite les prestations de Samir Nasri, prêté par Manchester City au FC Séville cette saison : «C'est un joueur très talentueux, qui a une carrière internationale, et qui a réalisé un début de saison incroyable avec le FC Séville. Je l'ai vu contre l'Atlético Madrid, il a été incroyable. Cela ne me surprend pas ce qu'il est en train de réaliser. Sa carrière est bonne, même si tous les joueurs espèrent faire quelque chose de plus dans leur carrière».

Quand Ronaldinho félicite Ronaldo

Pourtant très proche de Lionel Messi, le Brésilien Ronaldinho, ancien joueur du FC Barcelone, a tenu à féliciter Cristiano Ronaldo pour son nouveau trophée glanée, sur les réseaux sociaux : «Trophée mérité pour ce grand champion. Rendement optimal et beaucoup de buts lors des dernières saisons. Félicitations Cristiano». A noter que l’entraineur Zinédine Zidane a décidé de se passer des services de Cristiano Ronaldo pour le huitième de finale retour de la Coupe du Roi face au FC Séville, en plus de Luka Modric, qui a été élu Joueur croate de l'année 2016. quotidienlebuteur@gmail.com

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Ali Hamouche - Rédacteur en chef adjoint : Barkat Chamyl - Rédaction : Achour Aït Ali, Moumen Aït Kaci Ali, Lamine Amimi, Sofiane Abdelli, Othmane Riyad Baba Ahmed, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Amine Lamri, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Riad Ouenzar, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez l’ANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150


24

N° 3604 jeudi 12 janvier 2017

Les Verts découvriront

Le tirage au sort aura lieu aujourd’hui à 19h30 à Libreville

aujourd’hui leurs adversaires en éliminatoires de la CAN-2019

es regards des amoureux du foot africain seront tournés ce jeudi vers Libreville où se déroulera le tirage au sort des éliminatoires de la CAN-2019 prévue du 19 janvier au 10 février 2019 au Cameroun. Le tirage au sort débutera à 19h30 et verra la présence du président de la CAF, Issa Hayatou et des présidents des fédérations des nations qui vont prendre part à ces éliminatoires de la CAN-2019.

Le Buteur du 12/01/2017

L

L’EN dans le chapeau 1

Ces éliminatoires débuteront au mois de mars 2017, puisque la première journée de ces éliminatoires se déroulera du 20 au 28 mars prochain, tandis que la seconde journée aura lieu du 5 au 13 juin prochain. L’EN sera donc fixée aujourd’hui sur ses prochains adversaires lors de ces éliminatoires pour la CAN-2019. Il faut dire que jusqu’à hier, la CAF n’a pas encore dévoilé les modalités de ces élimi-

natoires. Toutefois, tout porte à croire que le tirage au sort de ces éliminatoires sera effectué de la même façon que son précédent de la CAN-2017. 15 groupes devraient être composés pour permettre au premier de chaque groupe de se qualifier pour la CAN, en compagnie du pays organisateur, le Cameroun. Du coup, l’EN sera versé dans le chapeau 1, vu son dernier classement FIFA effectué avant la CAN.

NATIONALE EQUIPE


Le buteur 12 01 2016