Issuu on Google+

www.competition.dz

24

BAÏTÈCHE

Jeudi 12 janvier 2017

ARRET SUR IMAGE

SIGNE ENFIN

“Je vais relancer ma carrière” Hannachi : «C'est bon, on a bouclé le recrutement»

«Avec ces renforts, la JSK sera plus forte»



1/4 de finale de la Coupe d'Alger Des affiches intéressantes

Après la tenue des 8es de finale de la coupe d'Alger feu Lakhdari Khelifa, cette semaine, la Ligue de football de la wilaya d'Alger a programmé pour le samedi 14 janvier les matches des quarts de finale qui s'annoncent palpitantes. Le derby koubéen entre l'ASBK et le WRK sort du lot où l'opposition sera certainement spectaculaire. Le détenteur de la coupe, l'ES Kouba, tentera de passer l'écueil du NR Birtouta, mais sa mission sera difficile, les deux autres matches au programme seront ouvertes compte tenu du niveau des équipes en présence.

Programme complet

SAMEDI 14 JANVIER ESK-NR Birtouta FCB-AREH ASBK-WRK ESFC-ASPC Alger



La CFA arrête le calendrier des séminaires pour les arbitres inter-ligues

La CFA organise plusieurs séminaires au profit des arbitres inter-ligues avec tests physiques dans différentes villes du pays.

Calendrier des séminaires : Du 20 au 22 janvier à Alger pour les arbitres des régions d'Alger et de Blida.

Du 23 au 25 janvier à Mascara pour les arbitres des régions d'Oran, Saïda et Béchar. Du 26 au 28 janvier à Biskra pour les arbitres des régions de Batna et Ouargla. Du 29 au 31 janvier à Annaba pour les arbitres des régions de Annaba et Constantine.

«

DZIRI : Moi, je vois



BELLOUMI :

«Les Verts d'aujourd'hui jouent pour l'argent»

Au moment où beaucoup de gens sont sceptiques quant aux chances des Verts au Gabon, Billel Dziri, l'ancien capitaine des Fennecs, affiche son optimisme. Il voit l'Algérie en finale de la CAN 2017.

Il vous est arrivé d'aborder une CAN dans la même situation et de bien négocier finalement votre tournoi… Oui, justement. En 1996, alors que beaucoup ne donnaient pas cher de notre peau, on est allés en quart de finale de la CAN, on a été battus 2-1 après prolongations, par l'Afrique du Sud, le pays organisateur. En 2000, lors de la CAN co-organisée par le Ghana et le Nigeria, on est parvenus aussi en quart de finale, sortis par le Cameroun 21 après avoir réalisé une grande prestation.

Les deux fois, on a été éliminés par le futur vainqueur de l'épreuve. Au final, je crois que c'est une bonne chose d'aborder le tournoi africain sans en être le favori. On a souvent placé l'Algérie parmi les potentiels vainqueurs de la CAN, cela ne nous a pas trop souri. Donc, un mal pour un bien ? En quelque sorte, oui. La presse africaine mise sur la Côte d'Ivoire, laissons faire et soucions-nous de remonter la pente dans la sérénité pour espérer le meilleur tournoi possible au Gabon. Il ne faut pas faire une fixation sur cette équipe, on doit la laisser travailler tranquillement. Vous vous attendez à ce que l'EN aille jusqu'où lors de cette CAN ? Quitte à surprendre, je vois l'Algérie aller jusqu'en finale, inch'Allah ! N'est-ce pas trop d'optimisme ? Moi, je reste en tout cas optimiste pour cette équipe. Il faudra d'abord bien négocier le premier tour avec le Zimbabwe,

L'AAC et Ouchene rendent visite à Terha

L'Association des arbitres de BBA, représentée par son président, l'ex-arbitre fédéral Farouk Ouchene et l'AAC représentée par son vice-président Mohamed Hamani ont rendu visite cette semaine à l'ancien arbitre fédéral, Mohamed Terha, un peu fatigué. Ils ont tenu à le réconforter et le soutenir moralement. Ce dernier était tout content de cette visite. D'autres actions seront organisées pour les arbitres en difficulté.

Le geste des arbitres de l'élite envers l'ex-arbitre Semara

En marge du séminaire des arbitres d'élite tenu la semaine dernière à Tikjda, les referees ont été sensibles à la situation de l'ex-arbitre, Kouider Semara, victime d'un grave accident de la circulation le 13 octobre 2005. Invité par la CFA, Semara a tenu à remercier Khelil Hammoum pour son aide et son soutien indéfectible. De leur côté, l'ensemble des arbitres d'élite ont décidé d'aider financièrement Semara en lui faisant un don d'une indemnité d'une rencontre pour chacun d'eux.

le Sénégal et la Tunisie, ce qui ne sera pas facile… De toute façon, ce ne sera pas facile contre n'importe quel adversaire. Aujourd'hui plus qu'avant, il n'y a plus de petite équipe. On a vu comment la Zambie a remporté la CAN alors que personne ne la voyait même pas dépasser le premier tour. A l'inverse, la Côte d'Ivoire méritait d'être sacrée à chaque fois depuis 2006, ce pays aura attendu que Drogba et d'autres valeureux éléments ivoiriens arrêtent leur carrière internationale pour enfin brandir le trophée africain. Alors, malgré tout, l'Algérie aura son mot à dire ? Moi, j'en fais même mon favori pour remporter la CAN. Je lui souhaite bon courage et toute la réussite pour y parvenir. H. D.

Supercoupe des établissements pénitentiaires

Une opposition entre Constantine et Béjaïa

Dans le cadre des activités sportives au profit des détenus en milieu carcéral, l'association Ouled ElHouma organise sous le patronage de Monsieur le ministre de la Justice, en collaboration avec la direction générale des établissements pénitentiaires et la direction générale des sports, la Supercoupe de football des détenus placée sous le thème de la lutte contre la violence. La finale opposera l'équipe de l'établissement pénitentiaire de Béjaïa, détentrice de la coupe d'Algérie, à l'équipe de l'établissement pénitentiaire de Constantine, champion en titre.

Dans un entretien accordé à Goal, Lakhdar Belloumi, l'ancien meneur de jeu de la sélection algérienne, a chargé les joueurs actuels de l'EN. "Nous, dans les années 1980, on était presque tous des joueurs locaux. Eux (les joueurs d'aujourd'hui), ce sont tous des professionnels. Ils jouent pour leur avenir et c'est un peu normal. Je ne dirais pas qu'ils ne sont pas Algériens… Mais, la différence, c'est qu'on jouait beaucoup plus pour le pays, pour les couleurs. Il y avait la hargne de gagner, tandis qu'eux donnent la priorité à l'argent. Ce qui est tout à fait normal. Mais c'est ce qui fait qu'on était donc beaucoup plus motivés qu'eux. Il y avait un supplément d'âme qu'on ne retrouve plus", a indiqué Lakhdar Belloumi.



ALI BONGO :

«Le Gabon est désormais fin prêt»

Le président du Gabon, Ali Bongo, a procédé à l'inauguration des deux derniers stades retenus pour la CAN 2017, à Oyem et à Port-Gentil, ce lundi, le jour même où ses opposants ont lancé un nouvel appel au boycott de cette compétition. "Avec l'inauguration du stade de Port-Gentil, le Gabon est désormais fin prêt pour abriter les festivités de la CAN 2017. Ces nouvelles installations, nous devons les faire nôtres, pour que tous les Gabonais puissent en profiter pleinement. Profitons de ce bel événement qu'est la CAN pour célébrer ensemble l'Afrique et le sport, et faire honneur à l'hospitalité gabonaise", a déclaré Ali Bongo. Les deux autres villes retenues pour la CAN sont Libreville et Franceville où est domicilié le groupe de l'Algérie.

LA COULEUR

ON VEUT S'IMPOSER SUR TOUS LES FRONTS”

Hachoud : «On a été exemplaires en Espagne»

www.competition.dz JEUDI 12 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4876 ISSN 1111

Les Lions du Sénégal ont terminé leur préparation en beauté en s'imposant hier à Brazzaville face au Congo sur le score de 2-0 grâce à deux réalisations de Diao Balde et Pape Alioune Ndiaye. Les Sénégalais iront aujourd'hui au Gabon avec un bon moral.

l'Algérie en finale»

A quelque jours de l'entame de la CAN 2017, les Verts vous rassurent-ils ? Je constate que les gens n'ont d'yeux que pour les choses négatives de la sélection nationale et font même une fixation sur sa défense. Moi, je vois les choses différemment. D'abord, il y a un staff technique en place, il est là pour travailler, surtout les lacunes du bloc défensif. Ensuite, je crois qu'il est utile de rappeler que défendre n'est pas la seule affaire de quatre joueurs ou de cinq si on compte aussi le milieu défensif. C'est toute l'équipe qui est concernée par les tâches défensives, tout le monde doit y participer si on veut avoir un groupe compact et solide.

CHEMALI NON RETENU

LE SÉNÉGAL S'IMPOSE FACE AU CONGO

NEKKACHE REVIENT ET ANNONCE

PAS DE CAN POUR TAÏDER

CAN

De notre envoyé spécial au Gabon

BLESSÉ

2017 Algérie-Zimbabwe

AU GENOU

J-3

$TER 5R RM EMPOR

POU LE TROPHÉE

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

BENNACER POUR LE REMPLACER

Rien de grave pour Bensebaïni

Les Verts aujourd'hui à Franceville

LES TUNISIENS DÉBARQUENT À FRANCEVILLE Siam Benyoucef :

«L'Algérie, un match très spécial pour moi»

UNE DIZAINE DE SUPPORTERS ALGÉRIENS DÉJÀ AU GABON

USMA Guezoui convoité par Haddad

CRB Il a signé pour 30 mois MOB Aribi : «Je veux faire Hamzaoui e comme Slimani»

4 recrue


www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

www.competition.dz

À LA UNE

2

JSMB

De notre envoyé spécial au Gabon : Smaïl M. A.

La sélection algérienne aujourd'hui à Franceville

LE PEUPLE RÉCLAME

CAN

2017 Algérie-Zimbabwe J-3

LE TROPHÉE

Le vol à 12h30

Selon une source crédible le départ de l'EN à bord d'un vol spécial vers Franceville est prévue à 12h30 à partir de l'aéroport Houari-Boumediène. L'arrivée est prévue à 18h.

Une délégation de 54 personnes

La délégation algérienne qui quittera aujourd'hui Alger à 12h30 pour rejoindre Franceville sera composée de 54 membres dont 23 joueurs. Pour rappel le président de la FAF Mohamed Raouraoua et le manager général Walid Sadi ont devancé la délégation algérienne de quelques jours pour bien préparer leur arrivée.

Le DTN partira également au Gabon

La FAF a choisi le DTN Tewfik Korichi pour faire partie de la délégation algérienne qui se déplacera au Gabon. Raouraoua mise beaucoup sur les compétences de Korichi qui a une grande expérience dans le football africain et qui peut être utile dans ce tournoi continental. K. H.

Après un stage de 10 jours au CTN de Sidi Moussa, la sélection algérienne s'envolera aujourd'hui à 12h30 en direction de Franceville à bord d'un vol spécial pour participer à la 31e édition de la CAN qui aura lieu au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017. PAR KAMEL HASSANI Une compétition continentale qui verra la participation de 16 sélections africaines. Ce tournoi qui s'annonce palpitant et ouvert est attendu par tous les amoureux du football africain. L'Algérie sera présente dans cette grande fête continentale après avoir réussi un excellent parcours lors des éliminatoires en arrachant sa première place haut la main en dominant son groupe de la tête et des épaules. Les Verts considérés par les spécialistes et les observateurs comme l'un des favoris pour le sacre final devront prouver sur le terrain qu'ils ont les qualités pour aller jusqu'au bout de l'aventure. La préparation pour cette grande compétition africaine a débuté le 2 janvier passé au Centre technique de Sidi Moussa avec 19 joueurs avant que le groupe des 23 ne se complète le 5 janvier avec l'arrivée du dernier joueur en l'occurrence Guedioura. Les Fennecs ont disputé deux matches d'application contre la Mauritanie, le premier à Blida et le second à huis clos au CTN. Le sélectionneur Georges Leekens a certainement tiré les

enseignements nécessaires avant d'entamer la CAN même si beaucoup d'observateurs ont critiqué le choix de la Mauritanie considérée comme un adversaire de troisième palier dans le continent africain. La FAF met la pression La FAF avait fixé dans un premier temps comme objectif celui de se qualifier pour le dernier carré mais la défaite concédée par la sélection algérienne face au Nigeria au mois de novembre passé pour le compte des éliminatoires de la CM 2018 a fait changer l'avis du président de la FAF. En effet Mohamed Raouraoua a annoncé dans une intervention pour la TV Publique que l'objectif désormais est celui de remporter le trophée continental. Une déclaration qui est venue mettre la pression un peu plus sur les épaules de l'entraîneur belge qui, il faut le dire, n'a pas bénéficié de beaucoup de temps pour bien préparer son équipe pour cette CAN du Gabon. La mission s'annonce difficile pour les coéquipiers de Mahrez mais pas impossible. La sélection algérienne a hérité d'un groupe équilibré composé de la Tunisie, du Zimbabwe et du

Sénégal. Les Algériens devront tout d'abord à songer à passer au second tour et à partir de là jouer à fond leurs chances pour aller jusqu'au bout. L'ombre de Medjani et Feghouli Lorsque Leekens avait rendu publique sa liste des 23 le public algérien a été surpris de ne pas voir Feghouli et Medjani, deux joueurs importants de l'EN, qui ont toujours donné le maximum sur le terrain. Cette mise à l'écart surprenante n'a pas encore dévoilé tous ses secrets même si Leekens a essayé de justifier ses choix lors du point de presse qu'il a tenu le 2 janvier passé. Le technicien belge a pris un gros risque en éliminant deux éléments expérimentés dont la présence aurait beaucoup servi l'équipe car qu'on le veuille ou non leur influence est énorme dans le groupe. Une compétition comme la coupe d'Afrique des nations nécessite des joueurs costauds physiquement et mentalement de la trempe de Medjani et Feghouli. Le coach a pris ses responsabilités, c'est à lui d'assumer ses choix au Gabon. K. H.

Une dizaine de supporters des Verts déjà au Gabon

Un premier groupe de supporters algériens est arrivé hier au Gabon. Il était presque 5h du matin lorsqu'ils ont atterri à Libreville à bord d'un appareil de la compagnie Royal Air Maroc. Kadi, Issam et leurs amis ont passé le restant de la nuit à l'aéroport, histoire de bien se reposer avant d'allumer le feu vers 10h, ils ont sorti leur grand arsenal, tambours, trompettes et autre instruments de percussion pour offrir aux pré-

sents dans le hall de l'aéroport Leon Mba de Libreville un show typiquement algérien. Les Gabonais et autres voyageurs des différentes nationalités ont vite sorti leurs appareils photos et autres caméras pour immortaliser cette scène, non sans en être jaloux, il faut dire que le cadre était magnifique avec ces fans tous vêtus de maillots aux couleurs nationales, qui chantaient et dansaient en promettant une vic-

toire finale à la CAN, des propos qui ont provoqué les présents qui répondaient gentiment a la manière africaine, en avançant le nom de leur star locale Aubameyang, sur qui les espoirs de tout un pays reposent. Ils ont effectué le voyage vers Franceville par train Pour rallier Franceville à partir de Libreville, on emprunte

habituellement soit l'avion, soit le train, faire le parcours en voiture étant presque impossible. Et vu les prix élevés du voyage par avion (200 euros pour un simple aller) ils ont opté finalement pour un voyage par train, trop fatigant (12 heures) mais plus accessible. L'essentiel, nous dira Kadi de Réghaïa, c'est d'être sur place ce soir à 18h lorsque les Verts vont débarquer. D'ailleurs ils promettent beaucoup de bruit

dans le petit aéroport de Franceville qui mettra à côté son habituel calme grâce à l'arrivée des fans des Fennecs. A noter que d'autres supporters sont attendus dans les prochaines heures et prochains jours, parmi eux ammi Abdelkader de Frenda qui était attendu hier soir via Paris, en tout ils sont plus de 25 supporters qui se sont fait délivrer le visa d'entrée au Gabon à Alger. S. M. A.

IL A SUPERVISÉ ÉGYPTE-TUNISIE ET CAMEROUNZIMBABWE

Korichi remettra un rapport détaillé à Leekens

Selon une source proche de la FAF, le DTN Tewfik Korichi s'est déplacé cette semaine respectivement au Caire et à Yaoundé pour superviser deux matches amicaux Egypte-Tunisie et CamerounZimbabwe. L'expert algérien a supervisé les deux adversaires des Verts à la CAN, en l'occurrence la Tunisie et le Zimbabwe. Il a rassemblé un maximum de détails sur les deux sélections qui affronteront la sélection algérienne respectivement les 15 et 19 janvier à Franceville. Il devra remettre son rapport au sélectionneur national Georges Leekens incessamment. Ce dernier aura ainsi entre ses mains beaucoup d'informations avant d'attaquer la CAN du Gabon. K. H.

HADJIDJ S'ENGAGE POUR 18 MOIS BADR-EDDINE ZAOUCHE

A quelques jours seulement de la clôture du marché des transferts hivernal, le club phare de la Soummam vient de se renforcer par un élément qui pourrait apporter le plus escompté sur le plan offensif. Elément polyvalent qui peut évoluer dans tous les compartiments, Hadjidji était la priorité de la direction de la JSMB, durant cette fin de mercato. Après plusieurs rounds de négociation, les deux parties sont finalement parvenues à un accord, mardi soir. Hadjidj avait ainsi donné son accord de principe pour rejoindre la formation de la JSMB. Le joueur en question a été présenté hier dans la matinée au siège du club. Il évolue sur le flanc gauche Le nouvel arrivé au sein de l'effectif, en l'occurrence Hadjidj Mohamed Lokmane est un élément polyvalent. Le coach de la JSMB, Younes Ifticen qui avait dans un premier temps voulu bénéficier des services de deux attaquants et d'un milieu de terrain défensif, avait finalement changé d'avis à la fin du stage de préparation qu'avait effectué le club à Sétif. En effet, le premier responsable de la barre technique de la formation de Yemma Gouraya avait exprimé son vœu de renforcer son groupe par un défenseur gaucher. En l'absence d'une doublure au sein de l'effectif sur ce côté, les vues de l'entraineur se sont portés sur ce milieu de terrain du CRB Aïn Fakroun. Younes Ifticen qui aurait, selon des indiscrétions, insisté auprès du président Tiab et de ses collaborateurs pour trouver une solution, vient finalement d'avoir le joueur souhaité au sein de son effectif. Ifticen a beaucoup insisté pour l'avoir L'entraineur de la JSMB, Younès Ifticen qui avait été associé à l'opération de recrutement durant ce mercato hivernal, aurait, selon nos sources, beaucoup insisté pour s'attacher les services de cet élément qui a réalisé un début de saison remarqué sous les couleurs du CRBAF. Alors que plusieurs possibilités se sont offertes à la direction du club, où nous avions nous aussi évoqué les contacts entrepris avec des joueurs à l'image de Boukatouh qui évolue à l'ASMO et Mansour qui est un coéquipier de

Hadjidj au CRBAF, l'entraîneur de la JSMB avait beaucoup insisté pour convaincre ce dernier de s'engager sous les couleurs du club de la capitale des Hammadites. Il était courtisé par plusieurs clubs de Ligue 1 Mobilis L'arrivée de Hadjidj au sein de l'effectif de la JSMB, ne s'est pas effectuée de manière simple. En effet, nous avons appris de sources proches du joueur que ce dernier avait eu plusieurs contacts. Des formations, à l'image du DRBT et du CAB, ont tenté de faire le forcing sur son manager pour le convaincre de changer d'avis. Le joueur qui avait beaucoup insisté auprès du président Bekkouche pour bénéficier de sa lettre de libération, avait reçu des garanties de la part de la direction de la JSMB. Cette dernière aurait, elle aussi, promis, à l'image du transfert de Rebbouh, de prendre en charge une partie de la lettre de libération du joueur. Une démarche qui avait pour but de mettre à la disposition du coach des éléments que lui-même souhaitait pour cette seconde moitié de la saison. «Je suis venu pour aider le club à accéder» Arrivé dans les toutes dernières heures de ce mercato. Hadjidj Mohamed Lokmane s'est dit "très heureux de rejoindre la formation de la JSM Béjaia."

Le milieu gauche du CRB Aïn Fakroune qui avait plusieurs contacts avec des clubs de Ligue 1 et 2, ajoutera : "Je ne vous cache pas que les contacts avec la direction de la JSMB, remontent à plusieurs jours. Cette dernière avait pris attache avec moi et cela sur insistance

23

Un dernier entraînement hier à Béjaïa

La formation des Vert et Rouge a effectué sa dernière séance d'entrainement à Béjaïa avant le déplacement à Alger pour affronter le RC Arbaâ. Les hommes du coach Ifticen Younes ont effectué une séance qui avait duré plus de deux heures et cela comme une dernière mise au point avant de retrouver la compétition officielle.

La formation des Vert et Rouge vient d'enregistrer l'arrivée d'un milieu de terrain, Hadjidj Mohamed Lokmane, en provenance du CRB Aïn Fakroun. De notre correspondant

Jeudi 12 janvier 2017

du coach Younes Ifticen. Ce dernier qui me connaît très bien, voulait m'avoir dans son groupe pour la suite de la saison. Une offre de la JSMB ne se refuse pas et cela était un honneur pour moi de pouvoir bénéficier de l'attention des dirigeants du club. La JSMB est un club connu et c'est pour cette raison que j'avais donné mon accord pour rejoindre le club." Mohamed Lokmane qui s'est montré soulagé de signer son engagement avec les Vert et Rouge avouera : "J'avais eu quelques difficultés pour bénéficier de ma lettre de sortie de mon ancien club. D'ailleurs je profite de l'occasion pour remercier les dirigeants de la JSM Béjaia qui m'ont aidé dans cette démarche, et aussi les responsables du CRBAF qui après avoir compris que je voulais partir, ont fait le nécessaire." Concernant ses ambitions avec son nouveau club, ce dernier nous dira ; "J'ai signé pour un nouveau challenge. La JSMB veut accéder cette saison en ligue 1 et c'est pour cette raison que j'ai voulu m'engager avec la JSMB. J'espère être à la hauteur de la confiance placée en moi par les responsables et l'entraineur." B. E. Z.

La délégation éliera domicile à El-Foursane

La délégation de la JSMB qui prendra la route ce matin à destination de la capitale, éliera domicile à l'hôtel El-Foursane de Baraki. La JSMB qui entrera en mise au vert dans cet établissement hôtelier, tentera de réussir sa première sortie de l'année 2017, ce vendredi, face au RCA.

Décrassage sur place

Le staff technique de la JSMB a programmé une séance de décrassage sur place. Si le départ est prévu à 9h, les joueurs auront droit à une séance de décrassage au niveau de l'hôtel et cela tout juste après l'arrivée du groupe dans la capitale.

La JSMB boucle son recrutement Avec l'arrivée du désormais ex-milieu de terrain du CRB Aïn Fakroun, la direction de la JSMB vient ainsi de boucler son recrutement hivernal.

Contrairement à la saison écoulée, lorsque le club avait misé sur des éléments connus et qui font souvent la une de la presse, l'opération de recrutement chapeautée cette année par l'entraineur Younès Ifticen, avait fini par l'arrivée de trois éléments peu connus. Le coach de la JSMB qui avait exprimé son vœu de voir le groupe actuel se renforcer par certains éléments avait reçu une réponse favorable de la part de la direction du club. Rebbouh, Boumechra et Hadjidj font désormais par-

tie de l'effectif de la JSM Béjaïa durant cette deuxième moitié de saison. Des arrivées qui font suite au départ de Megatli, Hemiti et Attek. Un mercato ciblé Il semble que la direction de la JSMB avait pris soins de passer par l'avis du coach avant de faire son marché. Les noms des trois joueurs auraient, selon nos sources; été proposés par le technicien Younes Ifticen. Ce dernier qui avait supervisé l'équipe durant les deux dernières rencontres de la phase retour, avait fait son diagnostic et a bien sûr pensé à recruter juste. Alors que chez les observateurs, la priorité était de renforcer le compartiment offensif, qui reste l'un des plus faibles. C'est finalement un recrutement plus équilibré et qui a touché pratiquement à tous les compartiments. En effet, nous rappelons que la direction du club avait recruté un milieu de terrain offensif, un attaquant de pointe et un joueur polyvalent. Un recrutement ciblé qui a pour but d'offrir plus d'équilibre à l'effectif en place. B. E. Z.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La 4G de Ooredoo disponible dans 31 wilayas Ooredoo, innovateur technologique, annonce la disponibilité de ses services de téléphonie mobile de 4e génération dans 31 wilayas, et ce, après l'obtention de l'autorisation de déploiement de l'Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT). Ooredoo amorce la nouvelle année sous le signe du challenge technologique en lançant ses services 4G dans 28 nouvelles wilayas, à savoir: Alger, Oran,

Constantine, Sétif, Ouargla, Djelfa, Biskra, Ghardaïa, Adrar, Boumerdès, Béjaïa, Blida, Annaba, Tipasa, Sidi Bel-Abbès, Bouira, Chlef, Batna, Bordj Bou-Arréridj, Médéa, Mascara, M'sila, Tiaret, Skikda, Aïn Defla, Mostaganem, Relizane et Aïn Témouchent. Ces nouvelles wilayas viennent s'ajouter aux 3 wilayas que sont Tlemcen, Tizi Ouzou et Béchar, déjà couvertes par le réseau 4G de Ooredoo depuis octobre 2016. A l'occasion de ce large déploiement, le Directeur Général de Ooredoo Algérie, M. Hendrik Kasteel, a

déclaré : "Ooredoo entame la nouvelle année 2017 en relevant avec succès un nouveau challenge en déployant son réseau 4G dans 31 wilayas. Cette extension du réseau facilitera aux clients l'accessibilité à la 4G et permettra à Ooredoo de maintenir son leadership technologique grâce à son réseau 4G. Cela constitue une étape majeure et structurante pour Ooredoo qui veillera à mobiliser ses moyens humains et techniques afin de répondre au mieux aux préoccupations de ses clients en leur apportant des services à la

pointe de la technologie, et de faire de la 4G une réussite telle que l'a été la 3G.". Avec le déploiement de son réseau 4G dans 31 wilayas et un taux de couverture qui sera perpétuellement renforcé, Ooredoo demeure à l'écoute de ses clients en les mettant au cœur de ses préoccupations afin de leur offrir les meilleures offres et les services digitaux à haute valeur ajoutée. Il y a lieu de rappeler que les clients déjà détenteurs d'une ligne Ooredoo peuvent bénéficier

gratuitement d'une SIM 4G tout en gardant le même numéro de téléphone. Ooredoo continue d'œuvrer pour la consolidation de l'industrie numérique nationale et réaffirme sa position d'acteur économique majeur résolument engagé dans cette importante transformation. Ooredoo Dima Plus !


www.competition.dz

Jeudi 12 janvier 2017

DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

INSOLITE

22 Aimer, c'est préférer un autre à soi-même.

Citation

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

Paul Léautaud

À LA UNE De notre envoyé spécial au Gabon : Smaïl M. A.

Un «ami Facebook» n'est pas vraiment un ami, selon la justice Ami Facebook, ami dans la "vraie vie" ? La justice a tranché la question dans une décision datée du jeudi 5 janvier et relevée par Le Monde. Selon cet arrêt de la Cour de cassation, "le terme d'"ami" employé pour désigner les personnes qui acceptent d'entrer en contact par les réseaux sociaux ne renvoie pas à des relations d'amitié au sens traditionnel du terme". Cette décision fait suite à une histoire d'avocats. L'un d'entre eux, poursuivi devant le conseil de l'ordre, avait saisi la justice pour récuser plusieurs membres qui devaient le juger sous prétexte qu'ils étaient amis entre eux sur Facebook ainsi qu'avec la

plaignante. En clair : il craignait que ces relations d'amitié, prouvés sur le réseau social, ne jouent en sa défaveur. En décembre, la cour d'appel de Paris lui avait donné tort avant que la Cour de cassation ne confirme le jugement début janvier. Comme le relève Le Monde, le professeur de droit Bruno Dondero explique sur son blog que la justice "aurait pu juger que la relation entre des amis Facebook manifeste une véritable proximité, à la différence du réseau LinkedIn" mais ne l'a pas fait. Comme le souligne l'avocat au barreau de Paris Thierry Valat sur son site, l'existence de contacts entre ces différentes personnes par

l'intermédiaire de ces réseaux ne suffit donc pas à caractériser une partialité particulière, "le réseau social étant simplement un moyen de communication spécifique entre des personnes qui partagent les mêmes centres d'intérêt, et en l'espèce la même profession". Cette histoire n'est pas une première : en 2014 déjà, la cour d'appel de Lyon avait débouté un plaignant qui dénonçait le lien d'amitié sur Facebook entre son juge et un avocat du camp opposé. Ces décisions de justice confirment en réalité une intuition : il y a bien une différence entre nos amis "de la vraie vie" et ceux de Facebook.

LES FLÉCHÉS Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

LA BLAGUE

JOUR

R S E Q U E N C E U E E E E U

G E I L O P M I Q S N B T P Q

R U N L I O N A T P I U E L O

B E E I M M R M N H P S U I R

U R S T I Q E E V R N U O U E

PAR ASMA. H. A.

5

cracheur du Pérou

épais cérémonie religieuse

I M U E U A O T L O A R F R A

N A Q N E E U N U Q T E R R E

O R I N N A T Q U H A L L E F

6 9 4 2 3 1 8 7 5

loue et glorifie (Dieu)

8 2 1 5 4 7 6 9 3 N Q O E U R R I M A C A Q U E

administre

mode d’écriture rapide

émettent un son menaçant

7

temps des glaces

article de Tolède

monnaie jaune

radium

iridium

8

plante textile

12

apéritif

A U R M L U L E U Q I H T O G

C E E I O I A N T I Q U I T E

A R H P N T E U Q O R R E P F

5 M$ pour gagner la CAN

11

10 prendre le sein

fin de participe

parfois pronom

LES MELÉS Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres restantes vous serviront à composer les nom et prénom du sportif caché. ANTIQUITE AQUILIN BOSQUET BRAQUE CANONIQUE CERAMIQUE DEFROQUE DEBUSQUER ENNEMI FELLAH GOTHIQUE GUERISON HEROIQUE HOQUETER IMPOLI

INOPINE LEVANT LION LUNE MACAQUE MIEN PERROQUET POURQUOI QUARTIER REMARQUER REPLIQUER SEQUENCE SPHERE TAQUINER TERRE

M I N I A T U R I S T E

D S E O O N S

A C E

S

A I R

V A R I A B L E S

T U Y A U X

O R I O N

S N

D C A S E

G E O L E S

O I N U I T S

O N R A

N S R A Q U E T T E T A S

I D E E S U R N E S S E C S

E T S E I N E B E A T E

E S S A R T S A S S O M M E R

LES FLÉCHÉS 1

2

3

4

5

S A M I R 6

7

8

9 10 11 12 13

B E N T A Y E B

Taïder. Immédiatement, son dossier médical a été déposé au niveau de la commission médicale de la CAF à Franceville, qui l'a accepté. Juste après avoir libéré Taïder, Georges Leekens a décidé de faire appel au jeune Smaïl Bennacer pour le remplacer. Ainsi, Bennacer disputera sa première grande compétition sous les couleurs nationales au Gabon. N'ayant pas joué de match avec l'équipe première d'Arsenal, Bennacer a néanmoins été aligné de manière régulière avec l'équipe réserve. Un premier forfait qui, certes, concerne un élément important de l'échiquier de l'entraîneur belge, mais qui ne devrait pas chambouler son plan de jeu puisqu'il existe déjà deux doublures

25 000 $/joueur pour chaque tour passé 140 000 $/joueur en cas de sacre final 215 000 $/joueur comme cagnotte totale

confession

point de saignée

1

X grec

7 3 5 6 8 9 4 1 2

Dans l'après-midi d'hier, une des pièces maîtresse des Verts, en l'occurrence Saphir Taïder, a été contrainte de déclarer forfait pour la compétition la veille du départ de notre équipe nationale pour Franceville. En fait, cela s'est passé lors de la séance de la matinée. A la fin de l'entraînement, Taïder, qui souffrait déjà d'une vieille blessure au ménisque, a eu le genou bloqué et cela sans qu'un de ses coéquipiers ne le touche. Ayant ressenti des douleurs, le staff médical a jugé utile de faire passer une IRM au milieu de terrain de l'EN. Pronostic de l'examen : un traumatisme du genou qui exige un long repos et donc impossible de guérir dans l'immédiat. Ainsi, le staff technique de l'équipe nationale a décidé de libérer Saphir

attacher

9

J-3

Le staff technique national pensait terminer ce stage de préparation d'avant la CAN au Gabon sans le moindre blessé, malheureusement ce ne fut pas le cas.

perdre du sang

chose latine

2017 Algérie-Zimbabwe

BENNACER POUR LE REMPLACER

du monde entier

14

CAN

POUR TAÏDER

3

8

Q E E Q R S A N E E I E H E D

15

fin de verbe

arbrisseau vivace

plante potagère

1 5 2 4 9 8 3 6 7

14

2

rabâche

4 8 9 7 6 3 2 5 1

13

soldat qui vient d’être levé

15

portions de cercle

SOLUTION DU NUMERO PRECEDENT

E O I R U B D I A E O Q Q Q F

12

défalquais

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

E U Q I M A R E C F E D R R E

11

sans éclat

6

canard

3 6 7 1 2 5 9 4 8

10

état d’hostilité

services secrets

6 2 1 6 8 7 4 5 3 9

9

berges

sorte de mouette

6 8 7 5 1

5 4 3 9 1 2 7 8 6

8

très petit

sport

5 8 3 7 6

9 7 8 3 5 6 1 2 4

7

apparence

9

REGLE DU JEU Une grille est composée de plusieurs carrés. Chaque carré contient tous les chiffres de 1 à 9. Chaque ligne comme chaque colonne contient aussi tous les chiffres de 1 à 9. Certains chiffres vous sont donnés, à vous de trouver les autres. Pour cela, procédez par déduction et élimination.

6

vallée

1

1

5

PAS DE CAN

13

vérifie et arrête un compte

8

4 2 1 3 9

4

oncle d’Amérique

col des Alpes

2 6 8 3 5

4

individu facétieux

ouvrages d’architecture

SUDOKU 8

représentation

3

Blessé au genou

4

Marie-Chantal demande à Eléonore : - Comment avez-vous fait pour empêcher Jean-Charles, votre mari, de rentrer si tard le soir ? - Oh… C'est très simple ! Une nuit où il est rentré particulièrement tard, je lui ai chuchoté à l'oreille : "C'est toi Henri ?"

5

sorte

2

SOLUTIONS

DU

éternels

1

3

LES MELÉS RAFIK BOUDIAF

Comme il est de coutume, le président de la FAF s'est réuni avec ses joueurs pour parler objectif et primes pour la CAN. Un sujet qui reste tabou pour nous, même si, ailleurs, chez nos voisins, les chiffres sont annoncés officiellement pour dissiper tout soupçon et tuer les rumeurs et les mauvaises informations. Il faut dire que la FAF a cassé sa tirelire pour cette CAN. Mohamed Raouraoua, en concertation avec l'Etat algérien, a décidé d'offrir aux joueurs une prime individuelle de 25 000 $ pour chaque tour passé. Soit 75 000 $ pour chacun des 23 joueurs présents au Gabon en cas de qualification en finale. En cas de sacre final, la fédération s'est engagée à verser à chaque joueur une somme de 140 000 $, en plus, bien sûr, des 75 000 $ empochés lors des tours précédents. En tout cas, Mohamed Raouraoua met sur la table 4,945 millions $ rien que pour les joueurs. Si on ajoutait les primes des entraîneurs et des différents staffs, on pourrait

atteindre facilement les 5,5 millions $. Ces chiffres semblent élevés, voire exagérés, mais si on les comparaît avec les primes promises aux grandes sélections présentes lors de cette Coupe d'Afrique des nations, on dirait qu'ils sont normaux. La Côte d'Ivoire, par exemple, via son ministre des Sports et Loisirs a annoncé mettre 5,9 M €, soit un peu plus de 6 millions $ pour conserver leur trophée. Le Maroc, l'Egypte et le Gabon ont à peu près mis les mêmes sommes…C'est dire que la prime proposée par l'Algérie à ses joueurs, comparée à celles des autres nations qui visent le sacre final, est similaire. La FAF ne payera que 0,9 M$ Il est important de préciser que la CAF a revu à la hausse les primes pour les équipes participant à cette CAN. Le vainqueur aura droit à un chèque de 4 millions de dollars, la moitié du montant sera raflée par le

deuxième, tandis que les demi-finalistes toucheront 1,5 million de dollars. Même les 14 finalistes auront droit à 800 000 dollars. Ainsi, on déduira que Mohamed Raouraoua a décidé d'offrir la totalité des primes à ses joueurs et a rajouté un petit bonus pour arrondir les chiffres et se mettre au même niveau que les pays favoris pour remporter la CAN 2017. Un petit calcul nous permettra de savoir que les caisses de la Fédération algérienne de football diminueront seulement de 0,9 M$, sans compter les primes des différents staffs techniques. Il est important de signaler que jamais il n'y a eu de problèmes de primes chez nous, et ce, même à l'époque où la FAF fut pauvre et ne proposait que des miettes aux joueurs. D'ailleurs, les réunions entre Raouraoua et les joueurs sont facultatives. Il n'y a jamais débat. Le président annonce les chiffres, les joueurs écoutent et le tour est joué. A. B.

dans ce poste, à savoir Adlène Guedioura et Mehdi Abeid.

Séance vidéo hier matin

Hier, dans la matinée, avant que les Verts ne bénéficient d'un quartier libre dans l'aprèsmidi, l'entraîneur de l'EN Georges Leekens a programmé une séance vidéo. Celle-ci concernait la dernière rencontre amicale du premier adversaire de Mahrez et ses coéquipiers, le Zimbabwe en l'occurrence. Un match qu'a disputé cette équipe du Zimbabwe avant-hier et qui l'a mise aux prises avec les Lions indomptables du Cameroun. Une rencontre qui s'était soldée par le score d'un but partout. Ce visionnage vidéo a donc permis au staff technique national de donner les dernières consignes à 48 heures du premier rendezvous prévu dimanche à Franceville à 17h.

Décrassage hier dans la matinée

Le lendemain de la rencontre qui a mis aux prises l'Algérie avec la Mauritanie et la victoire sur le score de 6 buts à 0, les joueurs de notre équipe nationale se sont entraînés en début de matinée. Les joueurs qui ont joué tout le match ont eu droit à une séance de décrassage, quant aux autres, ils se sont entraînés normalement.

2 jours de repos pour Bensebaïni Hier, on vous annonçait une blessure sans gravité pour Ramy Bensebaïni qui n'a pu terminer le match amical face à la Mauritanie, et qui a été remplacé par Hichem Belkaraoui. Hier, le joueur du Stade Rennais a passé une IRM dans la matinée, et l'examen a révélé une contusion du genou. Rien de grave donc pour l'ancien joueur du Paradou, qui pourra ainsi jouer sa première coupe d'Afrique des nations. Bensebaïni devra, selon nos infirmations, bénéficier de deux jours de repos et sa présence lors du match face au Zimbabwe se décidera à Mouanda. A. H. A.


www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

USMB

À LA UNE

4

De notre envoyé spécial au Gabon : Smaïl M. A.

Le stade de Franceville est un bijou, son terrain une merveille

CAN

2017 Algérie-Zimbabwe J-3



Temps lourd et humidité suffocante à Franceville

Même si la température ne dépasse pas les 29 degrés, l'humidité va énormément gêner les Verts lors de leurs 3 matches à Franceville. Hier en arrivant sur place, on a remarqué que c'est un point qui ne passera pas inaperçu, il faut dire que le temps est très, très lourd, et on ne voit presque pas le soleil, les gros nuages cachaient les rayons de soleil mais imposent une humidité incroyable. Rappelons que Franceville est située en plein milieu d'une jungle et elle est entourée par beaucoup de zones marécageuses, un barrage situé au sud de la ville serait la source de cette grosse humidité.



Franceville accueille ses invités avec une troupe folklorique

Le COCAN a fait en sorte d'accueillir toutes les équipes du groupe de Franceville en dépêchant à l'aéroport Bongo une trouve folklorique dansant et chantant à un rythme typiquement africain. C'est hier soir que cette équipe est entrée en scène avec l'arrivée de la sélection de Tunisie.



Le réseau internet installé hier et toujours pas de connexion !

Parmi les imperfections enregistrées au niveau du stage de Franceville, l'absence d'une connexion internet, puisque le centre de presse n'a été dotée de cette dernière qu'hier matin, et elle n'est pas encore parfaite.

CHERCHE VENDEUR EN PHARMACIE

Les Verts sûrs de jouer

sur la meilleure pelouse du tournoi Parmi les interrogations qu'on avait avant de venir à Franceville, c'est la qualité de la pelouse du stade. L'équipe nationale nous a habitués à des bons matches sur de belles pelouses et lorsque le tirage au sort de la CAN a été fait, et que l'EN a su qu'elle allait se produire sur ce terrain, la FAF ainsi que les joueurs se demandaient d'abord dans quelles conditions l'EN allait se produire. Il faut dire que l'expérience de 2015 à Mongomo leur est restée en travers de la gorge, la pelouse avait été pointée du doigt par Gourcuff mais aussi par des joueurs connus pour leur technicité. Cela nous a amenés à nous intéresser de très près à ce stade et ce terrain de Franceville qu'on a visité hier après-midi en marge de notre visite au centre de presse sis au stade. Le système de drainage a été refait à neuf Déjà en voyant des tribunes cette pelouse et en constatant le travail de fourmi qui se faisait à son niveau, on remarque qu'elle bénéficiait d'une attention parti-

5 ans plus tard

Compétition retrouve Libreville et la CAN

Pour ceux qui ne le savent pas, Compétition est le seul quotidien sportif algérien qui a toujours assuré les couvertures de la compétition phare de la CAF, même en l'absence de l'EN. Le tournoi africain dans sa 31e édition dont le coup d'envoi sera officiellement donné dans 2 jours à Libreville, sera l'occasion pour notre quotidien de vous faire vivre l'événement et surtout la participation de l'EN a la compétition, ça sera la première fois que l'EN se produira sur le sol de ce pays dans le cadre d'une CAN, ce qui n'est pas le cas de notre journal. Il y a de cela 5 ans en janvier 2012, on vous avait fait vivre la coupe d'Afrique en assurant sa couverture et ce du premier match jusqu'à la finale qui a vu la Zambie d'Hervé Renard remporter le trophée à la surprise générale. De Libreville, à Franceville, en passant par Bata et Malabo en Guinée équatoriale, nous vous avions proposé une large couverture, et en vous interviewant des stars de l'époque parmi eux Drogba, ou encore Seydou Keita, et même Eto'o et Yaya Touré, suivant pour vous aussi pas à pas la visite du Roi Pelé en Afrique noire, l'invité d'honneur du président Bongo que nous avons l'énorme chance de rencontrer en tête-à-tête à l'intérieur même du bus du président Bongo et en présence de ce dernier. Le tournoi africain revient donc sur cette terre, les gros d'Afrique aussi, le Cameroun, l'Egypte, et les Verts y seront également, en 2012, le tournoi a dû se jouer sans eux… S. M. A.

FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN Envoyer CV et photo à mirapharmacie@gmail.com

qui se posaient auparavant et qui la rendaient impraticable. Quant au stade en général, les clôtures qui n'existaient encore pas en 2012 ont été installées, la finition ayant été bien faite, ce qui rend la sécurité plus renforcée et les stades plus sûrs.

culière. Les jardiniers étaient aux petits soins et ne comptent pas s'arrêter là. La direction du stade a prévu un entretien encore plus intense durant les matches, mais il faut reconnaître que le gazon affiche une couleur digne des plus belles pelouses européennes. Bien taillée et tracée, elle est prête à accueillir les matches de la CAN, notamment le premier de ce dimanche entre les Verts

et le Zimbabwe. On a eu une discussion avec un des éclaireurs de la fédé tunisienne qui nous a fait savoir qu'il la considérait comme la meilleure pelouse de cette CAN. Des techniciens présents sur les lieux ont abordé le côté technique en affirmant que la pelouse a bénéficié d'un nouveau système de drainage, ce qui a éliminé les problèmes de fluidité d'eau

Ménagée quand même Voilà donc un petit peu une idée sur les conditions dans lesquelles joueront les Verts leurs matches ; les organisateurs semblent confiants quant à la fiabilité de ce terrain, mais des précautions vont quand même être prises, puisqu'aucun entraînement d'avant-match ne devrait avoir lieu sur ces terrains, surtout avec la pluie qui risque de s'inviter à n'importe quel moment, comme ça été le cas hier après-midi. L'Afrique reste l'Afrique et, heureusement, que l'EN le sait déjà. S. M. A.

Compétition a visité la capitale gabonaise à 72h de la cérémonie d'ouverture

LIBREVILLE se prépare pour la CAN

Contrairement au constat fait en 2015 en Guinée équatoriale où l'on avait du mal à voir des signes qu'une CAN allait se jouer dans ce pays, voire au niveau de la capitale Malabo, le Gabon, par contre, a tout prévu et semble déjà bien armé pour assurer une bonne réception de ses invités. Dès notre arrivée à l'aéroport Léon Mba, et à notre descente de l'avion, des agents du comité d'organisation étaient déjà en force pour recevoir une vingtaine de journalistes arrivés dans l'appareil d'Air France, l'objectif était d'avoir leurs passeports et faciliter les formalités douanières, voire leur faire délivrer un visa d'accès pour les personnes ne l'ayant pas encore. Le vol d'Air France a transporté un nombre important de journalistes, dont la plupart sont français, venus couvrir la CAN, et les agents du COCAN étaient aux petits soins. Sur ce même vol aussi de nombreux cas de perte de bagages ont été enregistrés (dont les nôtres) l'occasion pour les Gabonais de montrer leur envie d'aider et d'être à la hauteur de l'événement, un espace pour les médias est mis en place, juste à la sortie de l'aéroport, où du wifi gratuit et de l'eau fraiche sont offerts aux journalistes, tout est mis en place pour retarder au max' les critiques, il faut dire que la pression de l'opposition qui guette le moindre faux pas du régime actuel risque de mettre

la barre très haut. Une assistance pour hébergement et transport vers les hôtels, ainsi que des renseignements sur tout ce qui concerne l'accréditation et les voyages vers les autres villes de la CAN dont Franceville sont disponibles sur place.

En blanc ou en jaune, Samba omniprésente dans les rues Après Gaguie, le singe, en 2012, le Gabon a opté cette fois pour la panthère noire : Samba, d'ailleurs dès qu'on arrive au Gabon et sa vitrine qui n'est autre que l'aéroport Léon Mba, on remarque les affiches où figure cette panthère qui a créé, il n y a pas si longtemps, une vive polémique concernant l maillot qu'elle portait. Les opposants avaient reproché au régime Bongo d'être intervenu pour changer le maillot jaune de la mascotte en blanc, affirmant que l'Etat a préféré éliminer la couleur de la défiance, et cela nous

donne un spectacle assez bizarre dans les rues de Libreville, puisque Samba s'affiche désormais avec deux maillots, tantôt blanc et parfois jaune, mais l'essentiel c'est que sa présence est plus qu'assurée, que ce soir dans les rues ou à l'intérieur des différentes agences de services. On n'a d'yeux que pour Aubame Même si Riyad Mahrez a éliminé la concurrence grâce à sa saison réussie, et qu'il a succédé à Aubameyang pour le titre des Glo-CAF Awards, cela n'empêche pas les Gabonais de le considérer comme un " dieu " puisqu'ils attendent les sorties des Panthères avec impatience, et comptent sur l'apport de l'ancien équipier de Ghoulam à l'ASSE pour emmener le pays le plus loin dans leur propre tournoi. Les maillots bleu, vert et jaune floqués du nom de Pierre Emerick sont visibles partout, et le citoyen gabonais, du moins celui de la capitale, affiche avec fierté son envie d'aider à la réussite de l'événement. En attendant le grand test celui du public, l'Etat gabonais compte sur une présence massive des fans dans les stades pour montrer à l'opposition que leur défi est réussi, le stade de l'amitié sino-gabonaise affiche ses belles couleurs, un grand effort a été consenti pour offrir aux invités du pays, les meilleures conditions possibles, un centre de presse de qualité, un service d'accréditation fluide, tout y est pour éblouir le monde et faire taire les mauvaises langues. S. M. A.

Entre 2012 et 2017

La ville a beaucoup changé ! Notre petit tour à la capitale gabonaise avant-hier et hier nous a permis de constater que le pays a beaucoup changé en 5 ans, du moins pour ce qui est de la capitale où Libreville a embelli, aidée, il faut le dire, par une envie d'impressionner de la part de l'Etat local.

Les bâtiments ont poussé comme des champignons par rapport à notre visite de 2012, notamment pour ce qui est des infrastructures hôtelières dans cette capitale côtière, et qui donne une belle vue sur l'océan Atlantique. A noter que ce constat concerne la

capitale, au moment où au niveau des réseaux sociaux l'on se plaint encore de l'insalubrité régnant dans les autres villes retenues pour cette CAN, même si le constat est assez positif pour ce qui est des infrastructures hôtelières.

Les supporters mécontents

L'attaquant Abed nous a fait savoir dans cet entretien que lui et ses coéquipiers sont condamnés à battre la JSMS samedi au stade Mustapha Tchaker. Comment se déroule la préparation pour le compte du prochain match de championnat ?

Comme annoncé par notre journal, l'attaquant Youcef Zerguine a récupéré sa lettre de libération de la direction du club phare de la ville des Roses et a signé à la JSK. Cette libération du joueur a beaucoup contrarié les supporters blidéens qui n'ont pas compris la décision des dirigeants de l'USMB, eux qui ne cessent de crier sur tout les toits qu'ils garderont leurs meilleurs joueurs et en solliciteront d'autres, afin que le club réussisse à décrocher l'accession cette saison. Mais après la libération du meilleur joueur de l'équipe, de nombreux fans doutent des objectifs réels des dirigeants actuels et que ces derniers ont changé de politique et ont préféré privilégier les 800 millions et faire plaisir au joueur et à la JSK plutôt que de défendre les intérêts de leur club et jouer le tout pour le tout afin de revenir dans la cour des grands. Il a fait ses adieux aux Blidéens Zerguine et après l'accord trouvé avec Krebaza a tenu à remercier tout le monde à Blida, entre autres le président Boumaza et le manager général du club. Le baroudeur du club bli-

La préparation s'est déroulée dans de très bonnes conditions et avec un moral au beau fixe sous la houlette de l'entraîneur Calin. Maintenant, on est arrivés au terme de notre préparation et notre entraîneur axe son travail sur le volet tactique pour nous mettre dans de bonnes conditions le jour J.

déen a tenu à rendre visite à ses coéquipiers et aux membres du staff technique pour leur faire ses adieux avant de plier bagages. Il est irremplaçable Sans doute, le départ de Zerguine va laisser un grand vide au niveau de l'attaque et va obliger la direction Blidéenne à opter pour l'enrôlement d'un autre attaquant qui pourrait peut- être faire le bonheur des supporters blideens durant la phase retour du championnat et cela parait en toute honnêteté impossible vue que les bons attaquants ne sont pas libres. Krebaza table sur Bougueroua Le manager général Abdenour Krebaza, et selon une source digne de foi, veut s'offrir les services de l'attaquant Bougueroua. Krebaza a déjà contacté la direction du CRB pour négocier la lettre de libération de ce joueur. Le manager général a jugé utile de s'attacher les services de Bougueroua car il a vu en lui le bon profil. A. Dj.

21

Abed : «Jouer à Tchaker nous arrange»

Après la libération de Zerguine

De notre correspondant AMINE DJAÂFAR

Jeudi 12 janvier 2017

Justement, les yeux des supporters seront braqués vers vous face à la JSMS après le départ de Zerguine, cela ne va-t-il pas mettre une pression supplémentaire sur vos épaules ?

Sylla dément la rumeur

L'ancien attaquant guinéen de l'USMB nous a affirmé qu'il n'a pas été contacté par la direction blidéenne pour lui faire une proposition concernant sa dette non payée jusqu'à présent. Sylla et malgré la position incompréhensible de la direction blidéenne s'est montré compréhensif et a même ouvert la porte des négociations aux responsables blidéens pour lui faire une proposition concernant le payement de ses arriérés par tranches. Cela dit, la balle est dans le camp de la direction qui doit régler ce problème une fois pour toutes pour éviter les sanctions de la Ligue.

Calin prépare ses troupes pour la JSMS

Pas du tout, je suis un joueur professionnel et j'ai choisi d'endosser le maillot du club blidéen pour marquer des buts. Je ferais de mon mieux pour faire le bonheur de nos supporters et surtout pour aider mon équipe à battre la JSMS.

Le déroulement du match à Tchaker va-t-il vous permettre de bien vous exprimer devant les buts ?

Jouer sur une pelouse en gazon naturel est un atout de plus pour moi. Je ferais de mon mieux pour ne pas décevoir mon entraîneur, mais aussi pour mettre mon compteur buts en marche de nouveau. A. Dj.

Il veut clouer le bec à ses détracteurs

L'entraîneur Calin Augustin a axé son travail durant les dernières séances d'entraînement sur le volet technique. Cet entraineur est méfiant avant le match de la JSMS, surtout après le changement de la domiciliation du match par la ligue à cause des travaux de rénovation de la pelouse du stade Brakni. Calin a demandé à Meziane et ses coéquipiers de redoubler d'efforts et de prendre très au sérieux l'adversaire du jour, à savoir la JSMS qui ne viendra certainement pas en touriste à Blida.

Le Roumain a et avant la séance d'entraînement d'hier, a tenu une réunion avec ses joueurs pour les sensibiliser avant le match de la 16e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis. Calin a demandé aux joueurs d'être solidaires sur le terrain et de saisir les occasions qui se présenteront à eux devant les buts pour assommer leur adversaire. Le Roumain a fait savoir aux attaquants que la victoire face à la JSMS ne pourra être réalisée que grâce à leur efficacité et c'est pour cela qu'ils doivent ouvrir la marque le plus vite possible pour fausser les plans aux défenseurs de l'équipe adverse.

ASO

Les Chélifiens débarquent à Biskra La délégation chélifienne, qui a vu son stage prendre fin avant-hier, a pris la route vers Biskra depuis Aïn Draham où elle devait rejoindre la ville des Ziban pour y séjourner deux jours avant son match face à l'équipe locale, qui aura lieu demain. De notre correspondant ADAM BENABDELKADER Les coéquipiers de Melika ont pris leurs quartiers à l'hôtel Royal. Les Chélifiens auraient effectué une halte à Guelma pour profiter d'un temps de répit après avoir pris leur déjeuner. Un stage plus ou moins réussi Selon des informations parvenant du lieu du stage qu'a effectué l'ASO à savoir Aïn Draham en Tunisie, les choses se sont bien passées même si le groupe a été amoindri par plusieurs absences. Les intempéries ont aussi été pour gêner un tant soit peu le déroulement du stage. Le staff technique a quand même béni le travail effectué malgré le fait que l'équipe n'a pris part qu'à un seul match amical face au DRBT. Obligé de faire

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT»

appel à des jeunes du cru dont des éléments s'étant illustrés en équipe réserve, Bouzidi a pu voir de près les dispositions de plusieurs joueurs capables de combler les absences des joueurs de l'équipe fanion dont certains n'ont pas pris part à ce stage alors que d'autres s'y sont blessés. La formation chélifienne qui aspire reprendre de plus belle après trois défaites dont l'un en match amical en Tunisie, projette de réussir sa rentrée face à l'US Biskra où elle sera appelée à faire le maximum pour ne pas décevoir son large public qui a commencé à s'inquiéter après les deux matches ratés face à des relégables, à savoir le RCA à domicile et le GCM en déplacement. L'élimination en coupe face à un cendrillon a été la goutte qui a fait déborder le vase puisque les Djawarih ont perdu confiance. Le stage ayant pris fin, l'entourage du club dont le staff Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur de la rédaction Rafik Abib Rédacteurs en chef Amirouche Boudjedou Asma Halimi Taïbi

technique, les dirigeants et les joueurs semble reprendre espoir quant à réussir cette seconde phase de la compétition dont le début face à l'USB est déterminant. Le point noir : un seul match amical joué en Tunisie Faute de sparring-partners, l'ASO n'a joué qu'un seul match amical face au DRBT. Un match perdu par le score de 3 à 0. Il est vrai que le score n'a pas été pour plaire, mais toujours est-il que cela n'a pas influé sur le moral des troupes dont la plupart y ont vu un match de préparation qui a permis au staff technique d'avoir plus de visions sur le groupe. Que de correctifs apportés Après avoir constaté de près les défaillances autant tactiques que

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani Chef de rubrique : Nouredine Boumali Rédaction Abderrahmane Mimoun, Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki, Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun, Rachid Hamadi, Islam Zemam

techniques lors des trois matches auxquels il a assisté, Bouzidi a apporté le maximum de corrections possibles dans le jeu de l'équipe comme attendu. L'ex-driver du NAHD tenait à voir de près l'évolution de ses poulains dont il attend qu'ils répondent positivement au premier match de la phase retour. A. B.

Plusieurs joueurs absents

Outre les blessés que sont Keddad et Ouabdi quui sont convalescents, le groupe cher à Medouar est toujours handicapé par les défaillances des Boussaïd, toujours blessé, Mâamar Youcef et Semahi qui sont en équipe nationale militaire. Ces éléments ne sont pas concernés par le prochain match de l'équipe face à Biskra d'où l'obligation pour le coach chélifien de puiser dans l'effectif ayant effectué le stage en Tunisie.

Travail minutieux d’Ahmed Halem

Sachant que le stage était beaucoup plus porté sur le volet physique, le nouveau préparateur physique n'a pas chômé et a soumis les joueurs à un travail bien étudié. Même les joueurs qui souffraient de certains bobos ont été pris en charge par Ahmed Halem dont l'arrivée sur les lieux a réjoui Bouzidi.

Qui de Nezouani ou de Demmène sera l'heureux élu ? Après avoir réussi à faire signer l'ex-gardien de but du RCA, Mahsas, ainsi que l'exdéfenseur central de l'ASK, Ledraâ, l'entourage du club chélifien attend toujours le troisième joueur qui renforcera l'effectif de cette saison. Même si on parle d'un attaquant d'envergure, rien n'a encore été signalé dans ce sens puisque même le premier responsable technique du club, Bouzidi, ne cesse de s'enquérir auprès des dirigeants de l'arrivée de cet oiseau rare tant recherché. Selon des sources non encore confirmées, l'on s'attend toujours à ce que les deux attaquants du DRBT, Nezouani et Demmène, soient libérés par leur club. En effet, la direction du club chélifien compte négocier avec eux pour recruter l'un d'eux. La venue de l'un de ces deux éléments devrait clore le recrutement après celui des Ledraâ et Mahsas. Rédaction 87, Bd Mohamed V Tél. : (0770) 92 92 83 Fax : (023) 49 05 33 Site Internet www.competition.dz contact@competition.dz Compte bancaire CPA agence Didouche, n° 101-400-24762-3

Impression SIA Diffusion Compétition Tél : (0770) 92 92 82 Adressez votre courrier à Compétition BP 331 - RP Alger


20

www.competition.dz

Jeudi 12 janvier 2017

PUBLICITÉ

À LA UNE

www.competition.dz

Jeudi 12 janvier 2017

5

De notre envoyé spécial au Gabon : Smaïl M. A.

CAN

Des supporters tunisiens et 4 journalistes à l’accueil

A leur arrivée hier à Franceville, les joueurs tunisiens ont trouvé à leur accueil quelques Tunisiens qui habitent la ville de Franceville, il faut dire que ces derniers sont de plus en plus nombreux à venir dans le pays de Bongo, les Tunisiens n’ayant pas besoin de visa pour accéder au Gabon. 4 journalistes étaient aussi sur place à l’attente de la délégation, parmi eux un journaliste du journal Echourouk, Essarih aussi, et la télé Al-Janoubia.

Ils ont dépêché un cuisinier, un vétérinaire et un agent administratif à Bongoville

Les Tunisiens font comme les Verts

Compétition / PUB

ANEP 501 185 du 12/01/2017

La Fédération tunisienne n’a rien laissé au hasard, elle a, comme la FAF dépêché 3 personnes à Bongoville, un cuisinier, un vétérinaire et un administrateur de la FTF pour préparer l’hôtel Heliconia Bongoville à accueillir les Aigles de Carthage, il faut dire que même si cet hôtel-là est largement meilleur que celui de l’EN puisqu’il existait déjà en 2012 où il venait d’être inauguré et a même accueilli la sélections du Mali, Wadie al Jarii a insisté pour que cette première équipe fasse le déplacement plus tôt que le groupe.

Les Sénégalais et les Zimbabwéens attendus aujourd’hui

Comme l’EN, c’est aujourd’hui que le premier adversaire des Verts, le Zimbabwe mais aussi le Sénégal devront arriver à Franceville, cela complétera la liste des équipes de ce groupe. L’aéroport de Franceville risque d’être très mouvementé.

L'ARRIVÉE RETARDÉE DE 2 HEURES À CAUSE D'UN PROBLÈME D'AUTORISATION D'ATTERRISSAGE

Les Aigles de Carthage

à pied d'œuvre au Gabon La Tunisie ouvre le bal, les Aigles de Carthage ont débarqué hier soir à 17h45 à Franceville, dans une ambiance typiquement africaine. Forte de 61 personnes, la délégation voisine a rejoint vers 18h15 son lieu d'hébergement à Bongoville, qui n'est autre que la ville du président. L'arrivée des Tunisiens a été retardée à cause d'un

ANEP 501 177 du 12/01/2017

Compétition / PUB

ANEP 501 207 du 12/01/2017

arrêt obligatoire au Niger, ils ont dû attendre jusqu'à ce qu'on leur donne le feu vert pour atterrir directement à Franceville. La plupart des joueurs ont été interdits de déclarations, mais cela n'a pas empêché certains à défier les règles puisque Khazri ou encore Siam Benyoucef ont eu la gentillesse de répondre aux questions des journalistes

tunisiens et algériens. Les quelques mots auxquels on a Une délégation eu droit reflètent un certain de 61 personnes optimisme et une envie de L'avion de Tunisair qui a transréussir cette participation à la porté l'équipe de la Tunisie CAN. Les Tunisiens et après avait à son bord quelques 61 une bonne nuit réparatrice, personnes. entameront dès aujourd'hui En effet, la Fédération tunisienla préparation du match ne a préféré dépêcher une contre le Sénégal. grande délégation où il y avait S. M. A. plusieurs journalistes, ce qui explique ce nombre.

Siam Benyoucef : «L'Algérie, un match très spécial pour moi» «Maman est de Dellys et je supporte la JSK» Le défenseur central tunisien qui évolue à Caen parle de la CAN, de sa double nationalité algéro-tunisienne et de son amour depuis toujours pour la JSK, son club algérien favori. Un peu long le voyage, vous arrivez tout de même déterminés à cette CAN, n'est-ce pas ? On a passé un bon voyage, en espérant que les conditions sont bonnes, on est arrivés ici avec beaucoup d'ambition. La Tunisie est l'une des rares équipes de cette CAN à avoir

PAR ASMA H. A.

Compétition / PUB

2017 Algérie-Zimbabwe

Comme annoncé en exclusivité hier sur nos colonnes, Carl Medjani est officiellement de retour à Trabzonspor, son ancien club et cela pour une durée de 18 mois. Ayant quitté le club suite à un conflit lié à plusieurs salaires impayés, la nouvelle direction du club turc a réussi à convaincre l'ancien capitaine des Verts à revenir. Les deux parties ont donc trouvé un accord à l'amiable quant aux différents qui les opposent, une affaire que le joueur avait porté devant la FIFA, mais qui fait à présent partie du passé. En effet Medjani et la nouvelle direction de Trabzonspor se sont mis d'accord pour la signature d'un nouveau contrat s'étalant jusqu'au mois de juin 2018. Un retour à Trabzonspor plutôt inattendu, mais la non-convocation du défenseur de l'EN pour la CAN du Gabon a accéléré les choses. La cérémonie de signature a donc eu lieu au camp de base de l'équipe à Belek en présence du joueur et du vice-président du club Okan Alemdaroglu. Ce dernier a d'ailleurs tenu à souhaiter la bienvenue à

joué 4 matches de préparation, cela veut-il dire que vous êtes fin prêts pour le tournoi ? Oui, je pense qu'on arrive prêts pour cette CAN, on a fait 4 matches amicaux, tout le monde a eu du temps de jeu, c'est bien pour nous, je crois qu'on a bien travaillé, tout le monde a eu du temps de jeu, on va essayer de bien commencer dès dimanche. Débuter par le Sénégal c'est un avantage ? De toute façon on va jouer tous les matches, tant mieux pour nous, ceci dit en Afrique

il n'y a plus de petits et de grands matches. Le match face aux Verts, vous y pensez ? Oui, clairement, et personnellement, mais on n'en est pas encore là, on essayera de prendre le tournoi match par match. Ça sera tout de même un match spécial pour vous … Très, très spécial même, comme vous le savez et pour ceux qui ne le savent pas ma maman est Algérienne, elle est de Dellys (wilaya Boumerdès).

C'est pourquoi vous êtes aussi supporters de la JSK, n'est-ce pas ? Oui, exactement, et ça vient des origines de ma maman, chez nous on aime ce club. S. M. A.

J-3

Khazri : «On a une belle équipe» Blessé contre l'Egypte, Khazri est revenu, il se prépare comme ses équipiers pour le début de la CAN, il joue en défense et affirme que la Tunisie a un bon groupe : "On a une belle défense, on est conscients que si on veut se qualifier il faut prendre un minimum de buts, après il y a une belle équipe, et ça ne concerne pas la défense, mais plutôt tous les secteurs de l'attaquant jusqu'au gardien." La défaite contre l'Egypte n'affecte pas le moral des Tunisiens. Explications : "Ils étaient juste un peu plus efficaces que nous, on ne méritait pas de perdre, on était meilleurs qu'eux, mais ils ont joué en contres, ils ont gagné." «On a un ascendant psychologique» Pour ce qui est du match contre l'EN, le joueur de Sunderland ajoute : "Penser au match contre les Verts ? Non, pas spécialement, toutes les rencontres seront serrées, je dirai même qu'on part avec un ascendant psychologique, les Algériens parlent de revanche et, nous, on reste sur une victoire." S. M. A.

Il a paraphé son contrat hier Medjani : «Ma meilleure saison fut à Trabzon, c'est pour ça que je suis revenu» Medjani : "Medjani est un joueur que nous apprécions beaucoup. Nous croyons beaucoup en ses capacités et j'espère qu'il nous apportera le plus qu'on attend de lui. Je lui souhaite donc un bon retour au sein de son ancien club et une grande saison à Tranzon", a confié le membre du comité directeur du club turc.

«Un nouveau stade et un grand projet, les autres raisons de mon retour»

De son côté, Carl Medjani a livré ses premières impressions en confiant : "Si j'ai décidé de revenir à Trabzonspor, c'est tout simplement parce c'est au sein de cette équipe que j'ai fait ma meilleure saison. Après, bien évidemment il y a eu un contact avec la direction. Le prési-

dent qui a fait appel à moi car le coach souhaitait me refaire signer au club. Nous avons donc eu une réunion avec le président afin de régler tous les différends que j'ai pu avoir avec Trabzonspor par le passé. Donc tout cela maintenant c'est de l'histoire ancienne. Actuellement il y a une nouvelle direction mais surtout un projet très intéressant, car l'année prochaine le club fêtera ses 50 ans. Il y a aussi le nouveau stade qui a été inauguré et dans lequel on jouera notre premier match le 29 janvier prochain. Avec les supporters ici j'entretiens une très bonne relation, et je suis conscient qu'ils attendent de moi que je marque autant de buts que j'en avais inscrit lors de mon premier passage (8 buts). Mais bon je ne peux pas promettre d'en marquer autant, mais

avec le soutien de nos fans j'espère qu'on réalisera une bonne saison, car les supporters de cette équipe sont de véritables passionnés, et cela ne peut que nous motiver et

nous pousser à nous surpasser lors de toutes nos rencontres", a précisé le défenseur de l'EN lors de la conférence de presse qu'il a animée hier. A. H. A.


www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

ASMO

À LA UNE

6

De notre envoyé

spécial au Gabon : Smaïl M. A.

GABON

Hayatou avait choisi le Gabon

LA FÊTE AURAIT PU ÊTRE

CAN

2017 Algérie-Zimbabwe J-3

CHEZ NOUS !

Les accréditations disponibles depuis le 5 janvier

Alors que les premiers journalistes étrangers commencent à peine de les recevoir à l'approche du début de la compétition qui coïncide avec l'arrivée des premières équipes participantes au Gabon, les accréditations pour la couverture de la CAN 21017 sont distribuées depuis déjà une semaine, nous dit-on à Libreville. C'est les journalistes gabonais qui ont commencé à recevoir le fameux sésame le jour du début de l'opération, ils ont pu ainsi se préparer pour l'événement, le dispositif mis en place par le COCAN et la CAF permet une distribution fluide du document.

Les journalistes sportifs gabonais à l'école

Ils ont été plus d'une centaine de journalistes appartenant à la presse indépendante à prendre part à une formation parrainée par le président de la fédération gabonaise, Pierre Alain Mounguengui et organisée par l'association gabonaise de la presse sportive indépendante, du 4 au 6 janvier dernier. "Informer, notre devoir ; se former, notre droit" est le slogan de ce séminaire de recyclage.

S. M. A.

Il y a presque 2 ans,

Le compte à rebours pour le coup d'envoi de la CAN 2017 a déjà commencé. 48 heures nous séparent de la cérémonie d'ouverture qui aura lieu à Libreville, plus précisément au stade de l'Amitié où de nombreuses personnalités du football africain et international sont attendues pour célébrer le retour de la CAN au Gabon, car faut-il le rappeler, le célèbre trophée de la CAF avait transité ici il y a tout juste 5 ans, lorsque le tournoi avait été conjointement organisé par le Gabon et la Guinée équatoriale. Comme tout le monde le sait, Hayatou a fait son choix, et c'est finalement le Gabon qui avait été choisi pour être la Mecque du ballon rond africain une nouvelle fois, pourtant, le pays des Bongo n'était pas le seul en course pour cette organisation, le retrait définitif de la Libye avait incité plusieurs pays dont l'Algérie à présenter leurs candidatures, un dossier décrit à l'époque comme étant en béton, mais qui s'est vite effrité, sans nul doute pour des raisons extrassportives. De Baraki à Oyem… La course aura été courte, et les moyens de pressions multiples, le lobbying aura joué un rôle très important dans la balance, il faut dire que juste après la CAN 2015 organisée en catastrophe par la Guinée équatoriale, les premiers indices étaient déjà visibles et annonçait un très étrange rapprochement entre les hauts responsables de la CAF et l'Etat gabonais, les relations amicales qui ont toujours lié Hayatou et Bongo auront pesé de tout leur poids pour offrir sur un plateau cette CAN à ce pays, car les atouts présentés par le Gabon n'étaient pas fameux, l'Algérie avait une idée, mais cela ne concernait que le côté infrastructurel de la bataille, Bongo a présenté un dossier avec 5 stades dont 2 étaient déjà opérationnels, celui de Franceville qui accueillera les Verts à partir du 15 et celui de l'amitié à Libreville, il restait donc de terminer deux grosses œuvres à Oyem pas loin de la frontière équato-guinéenne,

et Port Gentil au sud-ouest, les chantiers avaient été attribués à des entreprises chinoises qui ont présenté des garanties pour terminer les stades dans les délais, soit de la même sorte que celles qui étaient déjà en activité en Algérie, que ce soit à Oran, ou à Baraki, ou les pouvoirs publics avaient promis de mettre un coup d'accélérateur si la CAN allait nous revenir, mais finalement, et sans revenir aux détails, et à l'amertume de l'annonce et ses circonstances, le Gabon était plus lourd que l'Algérie, du moins dans ce dossier-là, et même le festin offert en l'honneur de Hayatou debut 2015 lors de sa visite en Algérie n'avait pas suffi, le sort de cette rude bataille avait été scellé en dehors du terrain, et loin des regards… Coulisses boueuses Aujourd'hui, nous y sommes enfin, un peu plus de 15 mois sont passés, et le Gabon va enfin avoir ce qu'il voulait, mais dans quelles conditions ? Les promesses ont-elles été tenues ? pas vraiment, car si l'on se réfère aux images et à la campagne médiatique menée par les opposants du régime Bongo, tout n'est encore pas rose, la population à Oyem et Port-Gentil est loin d'être prête a aller scander les noms de Salah, de Bony ou des autres stars qui se produiront dans leurs villes, un lourd climat, d'insatisfaction plane sur cette coupe d'Afrique, les stades qui devaient être prêts à 100% ont été juste " maquillés " là où la camera va filmer, alors que dans les angles morts, c'est encore en chantier

et le pauvre supporter devra d'abord traverser des terrains boueux pour enfin arriver à prendre place sur les gradins, sachant que les prix des billets sont, pour le moment, plus qu'accessibles (à partir de 1 euro pour le premier tour). Moins accueillants, mais plus stables… C'est donc dans ces conditions-là que le Gabon devra réussir son défi, le président Ali Bongo Ondimba multiplie les sorties depuis quelques jours, et s'est lui même assuré de l'aptitude de certains sites à abriter les invités de son pays, dernièrement, il a même appelé les services de sécurité à être plus vigilants durant la période du tournoi, il faut dire que le clan Ping menace toujours de gâcher la fête, et le clan présidentiel prend cette menace au sérieux, au point d'invoquer dans son discours une menace " terroriste ", histoire de mobiliser les citoyens à faire face à toute tentative d'incursion des " mains étrangères " dans cette CAN, cela nous donne un peu trop de raisons pour redouter un éventuel échec, que l'Algérie aurait pu éviter, car malgré les difficultés financières, le pays était prêt à tenter ce coup et épater l'Afrique si l'honneur d'organiser à nouveau la CAN, nous avait été accordé. Le pays est plus stable, même si le Gabon présente quelques avantages qu'on aurait peut-être eu du mal à présenter en si peu de temps, à l'image de l'hospitalité, et la capacité des citoyens a accepter des étrangers et une telle manifestation populaire

Compétition a croisé son chemin une nouvelle fois à Libreville

Akon de nouveau invité d'honneur du président Bongo Akon, de son vrai nom Alioune Badara Thiam, le chanteur et producteur de RnB américano-sénégalais, est actuellement à Libreville. Le célèbre chanteur est arrivé mardi soir à Libreville sans doute pour prendre part à la cérémonie d'ouverture de la CAN comme invité d'honneur du président Bongo. Très modeste et disponible, il s'affichait dans le hall

de l'aéroport sans souci et acceptait de prendre des photos avec les Gabonais qui l'ont reconnu. «A fond derrière le Sénégal» Rappelons qu'en 2012, il nous avait même accordé une petite interview où il nous parlait de son amour pour le foot affirmant qu'il supportait

encore la sélection sénégalaise et ne cachait pas sa déception à l'époque vis-à-vis de la situation de la sélection, il revient 5 ans plus tard avec une énorme envie de voir les Lions de la Teranga aller loin dans la CAN, mais pas aux dépens des Verts, on a d'ailleurs lancé un mot dans ce sens à Akon, il s'est contenté d'esquisser, cette fois, un petit sourire… S. M. A.

dans leur pays, ce fut même l'une des raisons avancées par un haut responsable algérien qui s'activait dans les coulisses du dossier pour pronostiquer l'échec de la candidature algérienne, et le peu d'efforts fournis pour convaincre Hayatou à déroger aux règles. Triompher serait la meilleure revanche La CAN 2017 aura bel et bien lieu au Gabon, Bongo tient à la réussite de son projet, pour lui cette réussite sera une victoire politique avant toute autre chose, il ne lésinera pas sur les efforts financiers notamment pour offrir à l'Afrique une meilleure compétition que celle de 2015, c'est d'ailleurs ces garanties-là qui ont persuadé le patron camerounais de la CAF de lui donner cet honneur. La fête du foot africain aura bel et bien lieu, en présence de l'Algérie mais sur le sol gabonais, quant à notre pays, il devra prendre son mal en patience, le Camerounais ayant offert sur un plateau les CAN 2019, 2021 et 2023 respectivement au Cameroun, à la Côte d'Ivoire et à la Guinée, une CAN à nouveau en Algérie, c'est pas avant 2025, sauf dans le cas d'un nouveau retrait, entre- temps, les Verts peuvent toujours y prendre part, et pourquoi pas y briller, voire tenter de la gagner, dès cette édition, pourquoi pas ? Après tout, les plus gros honneurs c'est cette 2e étoile qui viendra s'accrocher au maillot de la sélection et qui nous fera oublier l'amertume de l'échec du dossier de l'organisation. S. M. A.

19

MEGUENNI : «Prêts pour l'ABS» Fayçal Meguenni assure que le stage de Terga a été fort bénéfique pour l'équipe. C'est du moins ce qu'il a confié dans cet entretien réalisé hier matin par téléphone. De notre correspondant

L. M. AZZI

Fayçal, qu'avez-vous à dire sur le stage de Terga ?

Le stage a été bénéfique pour nous. Car toutes les conditions étaient réunies dans le centre de Terga où l'équipe a trouvé son compte en matière de préparation. Tout a été parfait dans ce stage. Je tiens à ajouter une chose à propos de ce stage.

Laquelle ?

Il faut remercier notre ami et frère Noureddine Mahrouz (Ndlr : ancien joueur de l'ASMO) qui nous a apporté son aide pour l'utilisation du terrain sur lequel nous avons travaillé. Son aide nous a été précieuse. Les gens du complexe sont à remercier aussi.

Peut-être que l'arrivée de Ziaya va arranger les choses…

Pour Ziaya, c'est un joueur qui n'est plus à présenter. On connait sa valeur on sait qu'il a des qualités, il peut apporter un plus de par son expérience. On verra s'il a gardé sa forme initiale et son niveau. J'espère qu'il va apporter ce plus qu'on attend au niveau offensif, au niveau de l'efficacité pour être plus précis. J'espère qu'il pourra apporter ce déclic qui manque.

 Vous aurez besoin d'un autre attaquant…

En principe oui ! On verra si la direction arrive à ramener un attaquant ou un milieu offensif. Comme ça on aura un groupe équilibré pour entamer la deuxième phase du championnat avec plus de force.

Que pensez-vous de l'arrivée de Hamdadou ?

Hamdadou lui aussi a des qualités. En ce moment il travaille sous les ordres du préparateur physique. Il accuse du retard sur le plan physique. On espère le récupé-

Les Jaune et Noir se sont déplacés hier matin, par route, à destination de Sidi Bel-Abbès où ils passeront deux nuits consécutives à l'hôtel Ben Tala, avant de reprendre la route vendredi matin vers Mascara pour affronter le GCM le jour même (1re journée de la phase retour de L2 Mobilis). D'emblée, la rencontre s'annonce très difficile pour les deux équipes dont les objectifs sont pourtant diamétralement opposés. En effet, si les Bordjiens ont clairement dévoilé leur objectif, à savoir l'accession en L1, les Mascaréens, eux, ne cachent pas leurs intentions en ciblant vaillamment un maintien en L2. Quoi qu'il en soit, Bira et ses poulains semblent très confiants, car ils refusent de parler de défaite : "On part pour revenir avec une bonne semence. J'ai toujours été optimis-

Victime d'une ancienne blessure, Benachour a eu du mal a débuté la saison au Ahly malgré le but qu'il avait inscrit dans le second match face à l'USB. Le joueur se sent en excellente forme, selon ses propos, ce qui promet une bonne suite dans la maison bordjienne.

Coupe d'Algérie Les U20 dans le tour national

rer bientôt inch'Allah.

Sinon comment s'annonce le match face à l'ABS ?

Ecoutez, il est certain que ça ne vas pas être facile. Il s'agit de la reprise d'une compétition après une trêve. Les équipes sont prêtes avec un renfort, tout le monde sera sur ses gardes. De notre côté on essayera de prendre ce match avec la même détermination par rapport à notre préparation et notre stage pour l'emporter d'autant qu'on jouera chez nous. On fera le nécessaire pour gagner et commencer la nouvelle année par une victoire inch'Allah. L. M. A.

La formation asémiste des U20 a arraché sa qualification pour le tour national. C'est arrivé mardi dernier à Témouchent où l'équipe des Vert et Blanc a pris le dessus sur le WA Tlemcen aux tirs au but (0-0, 4-2). Cette équipe drivée par Abdelghani Belhadj rejoint les U17 et U15 qualifiés également pour le tour national de la coupe d'Algérie.

MCEE

De notre correspondant LARBI BABOUCHE

Benachour : «Je me sens en super forme»

Après Henkouche et Benchadli, un autre technicien a signé son retour à l'ASM Oran en cette saison. Il s'agit de Hafed Bentazi qui a ��té rappelé par la direction du club pour prendre le poste de préparateur physique. Après le départ de Salim Kacem, Bentazi devient donc le nouveau préparateur de l'équipe première du club de M'dina J'dida. Actuellement, il prend en charge le défenseur Hamza Hamdadou qui accuse un déficit sur le plan physique pour être resté sans club depuis la fin de la saison écoulée. A noter que Bentazi a souvent travaillé sous la houlette de Benchadli.

Il y a quand même cette faiblesse au niveau de l'efficacité, qu'en dites-vous ?

Bordj à Mascara pour confirmer sa bonne santé

Après une petite pause d'une journée en raison du tournoi Tebbakhi, les Jaune et Noir ont repris les applications au stade du 20-Août-1955 sous la coupe de Bira, Slimani et Fodil.

Bentazi de retour

C'est vrai nous avons affronté le Rapid de Relizane puis le Chabab d'ElAmria. Dans les deux matches l'équipe a tiré son épingle du jeu. Les gars ont montré de belles choses. Les joueurs ont répondu à ce que nous avons attendu d'eux. Sur le plan physique, je pense qu'ils ont bien répondu à nos recommandations. Mais il faut attendre la réaction du groupe dans le match officiel face à l'équipe de Bou-Saâda ce vendredi.

CABBA

Le CABBA reprend les applications

Comment jugez-vous l'équipe après les deux matches amicaux ?

C'est le seul point faible actuel. Face aux buts, on a tendance à rater des buts tout faits. Face au RCR notamment, on s'est procuré de nombreuses possibilités, des occasions très faciles à mettre au fond. Sinon pour le reste, on peut dire que le groupe est prêt pour la compétition et le match contre l'ABS.

Jeudi 12 janvier 2017

te, mais cela n'implique pas pour autant que la rencontre sera facile", dira Bira. Aouamri, le capitaine de l'équipe mise sur une bonne couverture défensive en déclarant : "On ne doit pas encaisser le moindre but si nous voulons rester dans la course vers le podium." Un effectif complet Exception faite de Djellali, blessé, c'est le seul joueur qui n'a pas participé au match amical joué à Bira contre le MB Bouira et qui s'est soldé sur un score de parité (00), tous les joueurs seront présents vendredi dans ce duel décisif. Le CABBA en 4-5-1 C'est en 4-5-1 que le CABBA évoluera à Mascara avec un seul attaquant de pointe, Madouni. Notons que Benachour pourrait évoluer en pointe également à la place de Madouni si Bira envisage une autre stratégie. L. B.

Merzougui : «Boukhari et Ziad seront qualifiés» Selon le président du CA, Merzougui, les deux nouvelles recrues du mercato, en l'occurrence Boukhari (ASO) et Ziad (RCA) seront qualifiés avant le match du premier round de la phase retour. Le secrétaire de l'équipe a déposé les dossiers des deux joueurs mardi après-midi au niveau de la Ligue nationale et promet d'avoir leurs licences d'ici le week-end. Mais seront-ils alignés par Bira ? Dans le meilleur des cas, l'un des deux ou les deux seront incorporés en qualité de remplaçants, informe une autre source technique. «Je réserve une surprise au public» Merzougui, qui sait pertinemment que les nouvelles recrues du mercato n'ont pas séduit

les Criquets, a tenu à se racheter en leur promettant de leur réserver une surprise de taille. Selon nos sources, le président du CA serait en train de nouer des contacts avec Harrouche et que ce dernier signera aujourd'hui son contrat. Ziad attend toujours sa libération L'administration, qui avait déclaré officiellement que Hamza Ziad (RCA) était officiellement signataire au CABBA, a fini par déclarer que le joueur n'était pas en possession de sa libération de son club employeur. L'on retiendra que si Boukhari, l'ex-attaquant chélifien a officiellement adhéré au Ahly, ce n'est pas le cas de Hamza qui attend encore sa libération. L. B.

Ould Ali tient sa promesse Le ministre de la Jeunesse

et des Sports, El-Hadi Ould Ali, a tenu sa promesse en se présentant à la capitale des Bibans pour inaugurer le fameux tournoi à la mémoire de l'ex-président du CABBA, le défunt Farid Tebbakhi. Six équipes ont animé la manifestation sportive. Il faut noter que l'événement s'est résumé à trois rencontres qui relevaient plus de l'exhibition que d'une compétition footballistique. On notera, en outre, que des figures emblématiques du ballon rond ont répondu à l'appel, à l'instar de Bouiche, Menad, Megharia, Bourahli, Achiou et Lazizi. Séduit par le spectacle des vétérans, le public était quand même déçu par l'absence de quelques grands noms, comme Benchikh et Cherif El-Ouazzani, Madjer pour ne citer que ceux-là. Il a inauguré quelques infrastructures Le MJS a inauguré de nouvelles infrastructures comme le centre de loisirs scientifiques à proximité du stade du 20-Août-1955, deux piscines semi-olympiques à Ras El-Oued et Bir Kasd Ali et de petits terrains de quartiers. L. B.

Abbas veut réussir son 1er match De notre correspondant

AMAR T.

Abdelaziz Abbas, qui a accepté de prendre cette équipe en difficulté, sait que sa mission n'est pas facile compte tenu de la position qu'elle occupe au classement général et les problèmes qui l'accablent en matière de gestion. La veille du match de la reprise du championnat face au MC Saïda, il sent que ses joueurs ont envie de se battre pour obtenir un bon résultat. A bien des égards, le MCS se

présente comme favori de l'épreuve, mais l'optimisme du côté des Eulmis rassure leur entraîneur, exprimant son souhait de réussir son premier match à la tête de sa nouvelle équipe. Pour cela, il n'y a qu'un seul chemin, celui de la victoire. Une mission difficile, mais pas impossible. Capables dans un bon match de rentrer avec un bon résultat, les joueurs ont conscience du défi qui les attend ; à eux de prouver sur le terrain qu'ils n'ont pas un match à jouer, mais un défi à relever .A. T.

Ziane Chérif tout proche du MCEE

Le président du club eulmi affirme que l'ex-joueur de Médéa, Ziane Chérif s'apprête à signer dans son équipe, à l'issue d'une rencontre avec lui. Le joueur est attendu qu'il ramène sa libération pour opter pour le MCEE qui a annoncé qu'un accord sur tous les points a été trouvé. Ziane Chérif, qui évoluait à Médéa, a apparu rarement dans les matchs de son équipe depuis le début de la saison.

3 joueurs libérés

Après le départ de Noubli, transféré à Tadjenanet et celui de Chebana, que le club a limogé six mois après son arrivée au MCEE, la direction a décidé de libérer Guerab qui a accepté de résilier son contrat à l'amiable. Si ces trois joueurs sont partis, le club voudra au moins deux éléments pour les remplacer. Un milieu de terrain et un défenseur axial qui devront signer dans les prochains jours. Le MCEE est, en effet, en négociations avancées avec un club de L2 en vue d'un transfert rapide d'un défenseur axial. Le recrutement de ce joueur est souhaité par le nouvel entraîneur qui attend au moins un renfort dans le secteur offensif.


www.competition.dz

www.competition.dz

Jeudi 12 janvier 2017

18

RCR

USMA

Nemdil : «On sera prêts pour la phase retour»

2 joueurs à l'essai

La deuxième séance d'entrainement qui s'est effectuée sur la pelouse du stade Zougari Taher fut marquée par la présence de deux joueurs qui sont venus faire des tests pour intégrer le club lors de ce mercato. Le premier est l'attaquant Roumadi Yanis, un émigré issu du centre de formation de l'AS Monaco, tandis que l'autre joueur s'appelle Armas Réda.

 «Demain, j'enlèverai le plâtre»

Benayad et Mekkaoui grippés

Souffrant d'une grippe, le latéral gauche des Lions de la Mina, Zinedine Mekkaoui, ainsi que le meilleur buteur de la formation relizanaise, Mourad Benayad n'ont pas assisté à la séance d'entrainement de l'aprèsmidi sur la pelouse du stade Zougari Taher. Les deux joueurs sont restés chez eux pour se rétablir avant de reprendre le travail lors de la séance d'hier matin.

L'attaquant relizanais, Zahir Nemdil, que nous avons rencontré après la séance d'entraînement d'avant-hier, nous parle de sa blessure, du recrutement effectué par le club et de la phase retour qui s'annonce très difficile pour lui et ses camarades. De notre correspondant B. BOUGUELMOUNA Tout d'abord, parlez-nous de votre blessure.

J'ai eu une blessure à la main qui a nécessité une petite intervention chirurgicale, ce qui m'a obligé à m'entraîner en solo lors du stage d'Aïn Témouchent et faire l'impasse sur le dernier match amical contre l'ASMO.

Cela veut dire que vous allez encore rater les prochaines séances d'entraînements…

Non, je vais enlever le plâtre ce vendredi, ce qui va me permettre de m'entrainer avec mes camarades et préparer la deuxième partie de l'exercice actuel.

Que pensez-vous de cette préparation hivernale ?

La préparation se déroule dans de très bonnes conditions. On a entamé le travail à AïnTemouchent pendant cinq jours avant de revenir à Relizane pour continuer la préparation, cela ne peut être que bénéfique pour nous, surtout que tous les moyens sont mis à notre disposition. On a suivi un programme bien étudié qui nous a permis de garder la forme. Il est clair qu'on a bossé très dur à l'entraînement et durant les rencontres d'application, mais, je pense que c'était très bénéfique. Aussi, je peux dire que notre préparation est, pour l'instant, une réussite.

Donc vous êtes satisfait du travail accompli durant cette période…

Absolument, je pense qu'on est en train d'atteindre notre objectif. C'est le plus important pour nous. Pour le moment, il nous reste encore quelques jours avant

la reprise. Le coach va certainement programmer d'autres matches d'application. On essayera surtout d'apporter les dernières retouches, afin d'être prêts pour la reprise.

Pensez-vous que le Rapid sera prêt pour la phase retour ?

Je pense qu'avec le travail qu'on est en train d'effectuer, l'équipe sera prête pour débuter la phase retour en force. On a un bon groupe qui s'est renforcé cet hiver. On fera le maximum pour réussir une bonne préparation et espérer un retour en force. Je suis persuadé qu'avec l'aide de tout le monde, on fera mieux que la phase aller.

Justement, comment analysez-vous le parcours de votre équipe durant cette première manche ?

Malgré notre position au classement, on a réalisé un bon parcours. D'ailleurs notre équipe est considérée parmi les révélations de la saison. On a su remonter notre retard de six points défalqués par la Ligue et réussir à quitter malgré cela la dernière place du classement, cependant nous sommes toujours relégables alors il faudra redoubler d'effort lors de cette trêve, pour redresser la barre et remettre le train du Rapid sur les bons rails.

Ne pensez-vous pas que cette trêve est une occasion de remettre de l'ordre dans la maison ?

Oui, cet arrêt sera bénéfique pour nous, car on a raté cette première manche du championnat. Il y a du travail à faire sur plusieurs plans. Cette trêve sera l'occasion pour nous de faire notre autocritique et de travailler plus, en pré-

vision de la phase retour et des prochaines confrontations.

Désormais, comment voyezvous la suite du parcours et l'avenir de votre équipe ?

On parle de Benchiha à Relizane

Ce sera sans doute très difficile, toutes les équipes tenteront de faire mieux que la phase aller, surtout celles du bas de tableau. Ce qui rendra notre tâche plus difficile. Toutefois, on doit sortir la tête de l'eau et essayer de glaner le maximum de points durant cette deuxième manche du championnat, afin de réaliser notre objectif qui est le maintien en Ligue 1 Mobilis.

Bien que plusieurs joueurs étaient sur l'agenda du Rapid, un seul joueur est acquis pour l'instant; quel est votre avis ?

Il y avait un manque au sein des trois compartiments et je suis sûr que la direction étudie plusieurs pistes et elle ne tardera pas à recruter des joueurs susceptibles de nous aider qui devront renforcer notre équipe et être à la hauteur des attentes, car la deuxième phase du championnat sera complètement différente de la première et le parcours sera plus difficile pour tous les clubs. A nous de savoir gérer ce qu'il nous reste comme chemin pour atteindre notre objectif et réjouir nos supporteurs.

Justement, quel message lancez- vous aux fans relizanais ?

Nos supporteurs sont parmi les meilleurs en Algérie, ils sont avec nous là où on évolue, c'est bien de se sentir soutenu de la part de nos supporteurs, c'est pour cela qu'on essayera par tous les moyens d'apporter de la joie dans leur cœur. B. B.

Le nom de l'ancien gardien de but des Vert et Blanc des années 1980 Nacer Benchiha circule dans les coulisses du Rapid. L'actuel attaché de communication du MCO devrait regagner son ancien club pour l'aider à se maintenir en championnat de Ligue 1 Mobilis, mais la question qui se pose est quel rôle aura Benchiha dans le groupe ? Manager ou porteparole du club ? Les prochaines heures nous le confirmeront.

Rien ne va plus à l'intérieur du club phare de la ville de Relizane. Après que le président du club Mohamed Hamri a déclaré haut et fort qu'il va ramener de grand joueurs lors de ce mercato, pour aider le Rapid à se mettre sur les bons rails, à trois jours seulement de la clôture du marché du mercato, un seul joueur a rejoint le groupe, il s'agit du défenseur latéral Lounis Merzoug, tandis que tous les autres joueurs que le boss du Rapid a cités se sont envolés ailleurs, puisque Mohamed Tiaiba s'est engagé au club Al-Markhiya de la Division 2 du championnat du Qatar, Ziaya a rejoint l'ASMO et on vient d'apprendre que Hocine Harouche a tout conclu avec le CABBA et il ne reste que la signature du contrat. Ce qui risque de faire rentrer le Rapid dans un long tunnel sombre. B. B.

Ils ont passé une échographie

Zidane et Guebli blessés La paire centrale du Rapid, en l'occurrence le capitaine d'équipe Zidane Mohamed Amine et Ishak Guebli n'ont pas pris part aux entrainements d'avant-hier. Les deux joueurs ont passé une échographie pour définir la

nature de la blessure, ce qui a révélé, pour le premier nommé qu'il souffre de l'ischio-jambier, tandis que le second souffre du tendon. Guebli et Zidane se sont dirigés vers la capitale pour des séances de soins.

Le stage s'achève aujourd'hui

«Toutes les conditions nécessaires étaient réunies pour que ce stage hivernal soit une totale réussite.» Telle fut la réplique d'un membre du staff dirigeant médéen lorsque nous lui avons posé une question à ce sujet. «Il y a des hommes à Médéa qui veillent sur le club et qui ne lui veulent que du bien", ajoute le même dirigeant. En effet, le bonhomme a entièrement raison car, si on se réfère au travail accompli par les deux staffs administratif et technique durant cette trêve, on voit clairement que la bande à Slimani s'est bien préparée. La preuve, les

Les absences

inquiètent

PUT

moindre but encaissé par la formation titterienne. Le sagace entraineur médéen est vraiment content. Le président, aussi, et particulièrement, les inconditionnels qui espèrent voir leur équipe préférée réaliser de telles performances au cours de la seconde moitié du championnat qui débutera dans une semaine. "C'est à partir du prochain match retour contre le club de Batna que nous pouvons nous faire une idée sur les prétentions de notre équipe pour le compte de cette saison", dira ainsi

un supporter des Olympiens d'un air peu inquiétant. Un raisonnement logique dans la mesure où la formation présidée par le boss Nezzar est quasiment intraitable dans son fief malgré les quelques problèmes que connait le club phare des Aurès, le

Bouali, 2e recrue

CAB, dans la conjoncture actuelle. Donc, tout le monde ici à Médéa attend la réaction des Orange et Bleu lors des trois premières joutes de la deuxième phase de la compétition. M. G.

L'émigré Oualid Bouali est désormais médéen, lui qui s'est entrainé tout au long de la trêve avec l'équipe de Médéa, a attiré l'attention du coach Slimani qui a proposé à la direction son recrutement. Et c'est avant-hier que tout a été conclu avec cet attaquant qui joue des deux pieds, et qui serait un apport précieux pour l'équipe en prévision de la seconde manche de la compétition.

Le match aura lieu à Hammam Lif

Le match amical d’aujourd’hui, qui mettra aux prises l’USMA avec le Club sportif de Hammam Lif aura lieu finalement au stade de ce dernier. Cette enceinte est dotée d’une pelouse gazonnée, ce qui va certainement permettre aux 22 acteurs de développer du beau jeu. Les Rouge et Noir se déplacement ce matin à la ville Hammam Lif. Le trajet devrait durer deux heures.

Abel aura sa chance

Non utilisé face à la réserve de l’ES Sahel pour des raisons qu’on ignore, Khaled Abel aura sa chance à l’occasion de la rencontre amicale d’aujourd’hui face au CS Hammam Lif. Devant les nombreuses absences que connaît l’équipe, Paul Put va l’utiliser. Une opportunité que le milieu de terrain francoalgérien ne devrait surtout pas rater pour faire valoir ses qualités.

Les jeunes veulent encore gagner des points

Vers un mercato «sans»

Tout s'est déroulé dans de bonnes conditions

joueurs médéens ont réagi de la plus belle manière lors des joutes amicales disputées par leur équipe. Ils en obtiennent trois victoires face à El-Harrach, Mascara et Ain-Defla (match joué avant-hier, Ndlr). Les attaquants de l'Olympique ont fait bien leur devoir en obligeant les keepers des parties adverses d'aller chercher le ballon de leurs filets à sept reprises. La manière y était également. Les défenseurs et les hommes du milieu étaient à la hauteur de ces évènements. Pas le

En amical : CS Hammam Lif USMA aujourd’hui à 15h

Ziaya à l'ASMO, Tiaïba au Qatar et Harrouche vers le CABBA

OM

De notre correspondant M. GRINI

Jeudi 12 janvier 2017

La formation usmiste disputera aujourd’hui son deuxième match amical du stage hivernal qui se déroule à Sousse. Elle affrontera le club sportif d’Hammam Lif cet après-midi à 15h. Un bon test pour les Rouge et Noir de l’USMA face à un adversaire d’un bon niveau qui évolue en première division du championnat tunisien. PAR ANIS S. Contrairement au match face à l’équipe réserve de l’ES Sahel, la formation de Soustara affrontera le CS Hammam Lif amoindrie puisqu’elle sera privée des services de sept joueurs. Smaïl Mansouri, Mohamed Benkhemassa, Ayoub Abdellaoui, Réda Bellahcène, Brahim Farhi, Rafik Bouderbal et Ziri Hammar souffrent de différentes blessures et ne pourront pas donc prendre part à la rencontre amicale d’aujourd’hui. Ce qui met le premier responsable de la barre technique dans une situation embarrassante car la présence de tous ses éléments lui permet d’accomplir son travail technico-tactique convenablement. Face à cette situation, il va faire avec ce qu’il a entre les mains pour combler les lacunes mais aussi essayer d’autres variantes face à une bonne équipe d’Hammam Lif. Ce sera sans nul doute un test riche en enseignements pour les Rouge et Noir. Benkablia et Bourenane appelés à confirmer Lors du premier match

amical face à la réserve de l’ES Sahel, les deux nouvelles recrues de l’USMA, en l’occurrence Mohamed Benkablia et Faouzi Bourenane, ont laissé une très bonne impression. Le premier a été l’auteur d’un joli but, tendis que le second était très intéressant au milieu de terrain, en montrant qu’il a le potentiel pour apporter le plus à la formation usmiste lors de la deuxième moitié de l’actuel exercice. Il faut dire que ces deux joueurs ne veulent pas rater le rendezvous de cet après-midi pour confirmer, notamment Benkablia, un attaquant confirmé sur lequel les supporters usmistes misent beaucoup pour apporter le plus au compartiment offensif. Conscients que les places sont chères à l’USMA, Benkablia et Bourenane feront en sorte de briller à l’occasion du match amical face au club sportif de Hammam Lif et prouver ainsi leur mérite de jouer titulaires à partir de la première rencontre de la phase retour, prévue le 28 janvier prochain face au RC Relizane. Ouadah sera fixé aujourd’hui Comme tout le monde le sait,

Abdelali Ouadah est en train d’effectuer des essais à l’USMA depuis l’entame du stage hivernal qui se déroule à Sousse. Le latéral droit franco-algérien a été supervisé à l’occasion du premier match amical du stage face à la réserve de l’ES Sahel, où il a donné le meilleur de lui-même. Seulement, le premier responsable de la barre technique, Paul Put, veut le voir à l’œuvre une nouvelle fois à l’occasion de la rencontre amicale de cet après-midi face au club sportif d’Hammam Lif. Selon les informations qui nous sont parvenues, c’est à l’issue de cette joute amicale que l’ex-pensionnaire de l’USMH sera fixé quant à son avenir, c’est-à-dire soit il sera retenu parmi l’effectif usmiste et signer son contrat après le retour de l’équipe à Alger, soit il sera libéré. Ainsi, Ouadah, qui attend avec impatience que son sort soit ficelé, ne devra pas rater cette opportunité pour montrer ce dont il est capable, sous l’œil attentif du coach usmiste, s’il veut décrocher un contrat professionnel avec l’USMA. A. S.

Mis à part Farhi, blessé, les cinq autres jeunes joueurs, en l’occurrence Hamra, Benchikhoune, Boumechra, Bengrina et Yaïche prendront part à la rencontre amicale d’aujourd’hui face au CS Hammam Lif. Ayant montré de belles choses lors du premier match amical face à l’équipe réserve de l’ES Sahel, les jeunes Usmistes veulent encore gagner des points et montrer à leur entraîneur Paul Put l’énorme potentiel dont ils jouissent. Ils veulent aussi rassurer le coach qu’il pourra compter sur eux lors des différents matchs du championnat que va disputer la formation de Soustara lors de la phase retour.

L’USMA affrontera la JS Kairouan ce dimanche

Après avoir affronté la réserve de l’ES Sahel et le CS Hammam Lif, la formation usmiste disputera un troisième et dernier match amical lors du stage de préparation hivernal qui se déroule à Sousse. Elle croisera le fer avec la Jeunesse sportive de Kairouan. Cette rencontre amicale aura lieu dimanche prochain à Sousse et le coup d’envoi est fixé à 15h. Un match amical sur lequel le coach mise beaucoup pour parfaire les derniers réglages avant de regagner le lendemain le pays où l’équipe va aborder la dernière ligne droite avant l’entame de la compétition officielle. A. S.

7

MEHDI GUEZOUI, le buteur du

National (France), que convoite Haddad Dans l’optique de renforcer le compartiment offensif de l’équipe en prévision de la deuxième moitié de la saison, la direction de l’USMA, en l’absence des attaquants de talent sur le marché national, a jeté son dévolu sur la filière franco-algérienne. Aux dernières nouvelles, les responsables usmistes seraient en négociations avec Mehdi Guezoui, pensionnaire de l’US Quevilly Rouen qui évolue en National (D3 française). En effet, cet attaquant âgé de 27 ans, de père marocain et de mère algérienne, a réalisé une phase aller très remarquable avec son club et est le meilleur buteur du National avec neuf unités au compteur. Mieux, il est doté d’un grand gabarit puisqu’il mesure 1m88 pour 80 kg. Il faut dire que le joueur est au sommet de son art depuis l’entame de la saison. C’est un attaquant confirmé mais aussi pétri de qualités. Il est capable de débloquer la situation dans le compartiment offensif de la formation de Soustara lors de la phase retour de la saison. Ce qui a incité les dirigeants

usmistes à lui faire les yeux doux. Rappelons que la JSK et l’ESS voulaient Guezoui l’année passée, mais elles n’avaient pas pu le recruter car la direction de son club s’était opposée à son départ. Sa libération pourrait le bloquer Les responsables usmistes veulent Mehdi Guezoui, mais sa venue à l’USMA semble un peu compliquée. Et pour cause, le joueur n’est pas maître de son destin puisqu’il est toujours sous contrat avec son club pensionnaire, l’US Quevilly Rouen, et son président ainsi que son entraîneur ne songent pas à se séparer de lui cet hiver car il est considéré comme un élément intéressant au sein de son équipe qui aura besoin de ses services pour réaliser l’accession en Ligue 2 française. Reste à savoir si les dirigeants du club algérois vont parvenir à trouver un accord avec leurs homologues français pour racheter la libération du joueur. A. S.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS CLUBS

1. MCA 2. MCO 3. USMA 4. 5. 6. 7.

ESS OM JSS NAHD

8. USMBA 9. USMH 10. 11. 12. 13.

DRBT CRB JSK CAB

14. CSC 15. RCR 16. MOB

MATCHS

BUTS P. C. Diff.

Pts J. G. N. P. 30 15 09 03 03 16 09 +07 28 15 07 07 01 16 09 +07 26 15 08 02 05 23 14 +09 25 15 07 04 04 21 14 +07

25 15 07 04 22 15 06 04 21 15 06 03 21 15 06 03 19 15 04 07 16 15 04 04 16 15 04 04 16 15 03 07 16 15 04 04

04 21 16 05 15 16 06 18 16 06 17 18 04 09 10 07 18 20 07 11 14 05 09 13

07 14 15 03 05 07 13 15 05 04 06 11 15 02 05 08

11 18 13 12

+05 -01 +02 -01 -01 -02 -03

-04 18 -07 20 -02 18 -05 23 -11

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK USMH-USMBA CAB-OM NAHD-RCR MCO-CRB ESS-CSC JSS-DRBT MOB-USMA

DRBT-MOB CSC-JSS CRB-ESS OM-MCO JSK-NAHD USMBA-CAB MCA-USMH RCR-USMA


www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

MCO

LIGUE 1 MOBILIS

8

BAÏTÈCHE

ZERGUINE

présenté hier à la presse

Comme convenu, l'attaquant Youcef Zerguine qui a signé son contrat au profit de la JS Kabylie dans la journée de mardi dernier, a été présenté hier après-midi à la presse. Le président Hannachi est soulagé de recruter un avantcentre de métier comme Zerguine qui a marqué 8 buts sous le maillot de l'USMB lors de la première manche du championnat. C'est luimême qui l'a présenté à la presse, alors que d'habitude, c'était ses collaborateurs qui procédaient à la présentation des nouvelles recrues. Récupérant sa lettre de libération dans la soirée de mardi dernier, Zerguine remercie les dirigeants de l'USMB qui se sont montrés compréhensifs avec lui.

«Je suis un homme de défis et je marquerai beaucoup de buts»

Très sûr de lui, Youcef Zerguine, affirme d'ores et déjà que l'attaque kabyle crachera le feu à la phase retour. "Comme je l'ai déjà dit, je suis un attaquant confirmé et que si j'ai opté pour la JSK, c'est pour apporter un plus. Je suis un homme de défis et je ferai tout pour marquer le maximum de buts possibles. Je sais que les supporters kabyles sont contents de ma venue et pour être à la hauteur de leurs attentes, je ne rechignerai pas sur l'effort. Je reste convaincu que la JSK reviendra en force à la phase retour et que ses supporters retrouveront de nouveau le sourire. Avec la contribution de tout un chacun, on parviendra à remonter la pente", déclare le désormais ancien buteur de l'USMB.



Baïtèche et Zerguine auront leur licence africaine

Selon une source autorisée, le président Hannachi a décidé d'établir des licences africaines à ses deux nouvelles recrues, à savoir Youcef Zerguine et Karim Baïtèche. Il paiera une amende financière pour avoir déposé leurs licences en retard, mais pour bénéficier de leurs services en coupe de la CAF, le président Hannachi déposera leurs dossiers avant le 15 de ce mois. Pour les trois premières recrues Sofiane Khelili, Thomas Izerghouf et Mehdi Benaldjia, leurs dossiers ont été déjà envoyés à la CAF par le biais de la FAF.

Ils débuteront les entraînements avec l'équipe demain Les deux dernières nouvelles recrues de la JS Kabylie, Youcef Zerguine et Karim Baïtèche, ne débuteront les entraînements avec les Canaris que demain. Il était prévu que le désormais ancien pensionnaire de l'USMB s'entraîne avec le groupe hier, mais, comme il n'a été présenté à la presse que dans l'après-midi, les dirigeants lui ont donné rendez-vous pour demain. Idem pour Baïtèche qui a officialisé

son transfert dans l'après-midi d'hier.

Pas de match

Vu qu'ils n'ont effectué aucune séance avec le groupe, Zerguine et Baïtèche ne sont pas concernés par le match de cet après-midi face à l'O Médéa. Ils pourraient se déplacer au stade pour suivre leur nouvelle équipe, mais l'entraîneur Sofiene Hidoussi ne s'aventurera pas à les faire jouer, alors qu'ils n'ont effectué aucune séance avec le groupe. N. B.

officialise enfin son transfert

L'attaquant Karim Baïtèche est officiellement Canari. Il a paraphé hier après-midi un contrat de deux saisons avant d'être présenté à la presse. PAR N. BOUMALI Son transfert a fait couler beaucoup d'encre et de salive, mais il a connu son dénouement hier. Il est ainsi la 5e et la dernière recrue de la JS Kabylie en ce mercato hivernal. Il a emboîté le pas à l'attaquant blidéen Youcef Zerguine, lequel a officialisé sa venue dans la journée de mardi dernier. Annoncé à la JSK depuis la fin du mois de décembre dernier, l'ex-pensionnaire de l'USMA n'a pu récupérer sa lettre de libération que dans la matinée d'hier avant de se déplacer à Tizi Ouzou pour concrétiser avec le président Hannachi. La signature de son contrat n'a été qu'une simple formalité puisque celui-ci s'est entendu sur tout avec le président Hannachi dimanche dernier, mais faute de lettre de libération, il n'a pu officialiser son transfert que dans l'après-midi d'hier.

350 millions de centimes pour permettre à Baïtèche qui a renoncé à deux mensualités pour qu'il rachète sa lettre de libération. N'ayant pas pu s'imposer sur l'échiquier des Sanafir, l'ex-pensionnaire des Rouge et Noir a insisté pour partir afin de rejoindre le club le plus titré d'Algérie. Il sait que s'il ne signe pas à la JSK en ce mercato hivernal, l'opportunité d'être transféré au club kabyle ne se présentera jamais à lui. Compétition La venue de Baïtèche a été différemment accueillie par les supporters kabyles. Si certains pensent qu'il sera d'un bon apport pour leur équipe, d'autres estiment qu'il

manque terriblement de compétition. Ils s'accordent tous à dire qu'il a d'énormes qualités et que s'il retrouve sa pleine forme, il rendra beaucoup de services à leur équipe lors de la seconde manche du championnat. Si avec les Rouge et Noir sous l'ère de Courbis, il avait fait parler de lui, il a connu des hauts et des bas par la suite. Mais les dirigeants de la JSK pensent qu'avec une bonne préparation, il pourrait aisément retrouver son meilleur niveau. Sa polyvalence pourrait être bénéfique pour les Canaris, mais il devra d'abord rattraper le retard qu'il accuse sur le plan physique par rapport à ses nouveaux partenaires. N. B.

Soulagement Après avoir attendu vainement que les responsables du CSC lui remettent sa lettre de libération, l'enfant d'Aïn Benian s'est déplacé avant-hier au siège de l'Entreprise nationale des travaux et des puits pour demander aux responsables de cette entreprise qui détient le CSC d'intervenir pour trouver une solution à son problème. Son déplacement au siège de l'ENTP n'a pas été une perte de temps puisque les responsables de cette entreprise l'ont rassuré avant de lui remettre le fameux document qui lui a permis de finaliser avec le président Hannachi. Pour le recruter le président de la JSK lui a accordé une avance sur salaires de

«Je relancerai ma carrière avec la JSK» Très heureux de signer un contrat de deux saisons au profit des Jaune et Vert, le désormais expensionnaire des Sanafir affirme qu'il fera tout pour apporter le plus attendu de lui. Dans un entretien accordé à Radio Tizi Ouzou à l'issue de la cérémonie de sa prestation, l'enfant d'Aïn Benian promet de donner le meilleur de lui-même pour ne pas décevoir ceux qui ont placé leur confiance en lui.

Votre transfert s'est tardé à se concrétiser, pourquoi vous aviez attendu tout ce temps avant de signer votre contrat au profit de la JSK ? (Entretien réalisé hier après-midi)

Cela fait plusieurs jours que je me suis entendu sur tout avec le président Hannachi, mais je ne pouvais pas signer mon contrat, alors que je n'avais pas encore récupéré ma lettre de libération. Mais dès que j'ai obtenu le fameux document qui me permettra d'être qualifié avec les Canaris, j'ai rejoint

le siège du club pour parapher un bail de deux saisons. Je suis très heureux de rejoindre un club comme la JSK. En signant pour ce club, je sais ce que les supporters attendent de moi.

D'aucuns disent que Baïtèche manque terriblement de compétition, comment vous vous sentez physiquement ?

Certes, je manquais de compétition, mais je n'ai jamais arrêté l'entraînement. Je m'entraînais régulièrement et je pense qu'avec une bonne préparation en cette trêve hivernale, je retrouverai bientôt mon meilleur niveau.

Votre passage au CSC n'a pas été une réussite, vous êtes sûrement déterminé à donner le meilleur de vous-même pour réussir avec les Canaris…

Absolument, je n'ai pas pu m'adapter au CSC et il fallait que je change d'air en ce mercato hivernal.

Je ne pouvais pas rester dans cette équipe, alors que je savais pertinemment que je ne lui serai d'un aucun apport. Toutefois, je garde de bons souvenirs de mon passage au CSC. Je tiens à dire aux supporters des Sanafir que la vie d'un footballeur est ainsi faite. J'ai signé dans un grand club et je ferai tout pour relancer ma carrière. Je sais que les supporters kabyles sont très exigeants et je ferai tout pour être à la hauteur des attentes placées en moi.

Pensez-vous que la JSK est capable de revenir en force à la phase retour ?

Oui, la JSK a largement les moyens pour faire une remontée spectaculaire à la phase retour. Elle jouera aussi la coupe d'Algérie et la coupe d'Afrique et on fera tout pour enregistrer les meilleurs résultats possibles. Je suis un joueur ambitieux et je ne rechignerai pas sur l'effort pour apporter le plus attendu de moi. N. B.

Touchez pas à l’équipe ! Portés par l’enthousiasme d’une première phase de saison positive à tous points de vue, les coéquipiers de Rachid Ferrahi sont déterminés à maintenir cette belle cadence. Alors que l’équipe ne débutera la phase retour que le 26 janvier, avec un périlleux déplacement à Médéa, le stage bloqué à l’hôtel Phoenix qui prendra fin demain, de l’avis de tous, a été une réussite, grâce notamment au sérieux des joueurs, qui travaillent dans une ambiance agréable. Toutefois, les responsables, à leur tête le président, craignent cette ambiance de l’extérieur. «Afin de protéger le groupe, de l’environnement extérieur, devenu très hostile, on songeait à déplacer l’équipe à l’étranger en Tunisie ou au Maroc, afin qu’elle continue sa préparation, dans la plus grande sérénité, mais en fin de compte on a renoncé à ce projet», nous confiait, avant-hier, Ahmed Belhadj qui n’appréhende qu’une chose, que son groupe soit affecté par les manœuvres de l’extérieur. Il est vrai que le classement actuel du MCO ne fait pas plaisir à tout le monde. Alors que les opposants de l’actuel président misaient sur un parcours cahoteux à l’aller, pour le pousser vers la sortie, leurs calculs ont été faussés par les bonnes performances de l’équipe, qui peut aspirer à jouer ses chances pour le titre. Avec un calendrier favorable au retour, le MCO jouera neuf matches à domicile, joueurs, entraîneurs, dirigeants et supporters, pourront y croire, à condition que l’équipe continue à travailler dans un climat serein ! M. S.

17

Sollicité par l’Etoile du Sahel

SOUIBAAH :

«JE NE PEUX

quitter le MCO» Convoité par l’Etoile du Sahel (Tunisie), ce jeune attaquant, qui s’est imposé au sein de la ligne offensive du MCO, affirme qu’il n’est pas chaud pour s’expatrier en Tunisie. Entretien réalisé par M. STITOU Votre absence depuis dimanche n’a fait qu’amplifier la rumeur de votre départ du club cet hiver…

Dimanche, j’étais malade, je souffrais d’un mal de dents, ce qui nécessita une intervention du chirurgien dentiste, il a fallu extraire deux dents, alors que je devais reprendre dans l’après-midi, comme je saignais énormément, j’ai préféré rester à l’hôtel. Demain (Ndlr, entretien réalisé mardi), je vais reprendre l’entraînement.

Vous n’avez pas répondu à notre question…

A propos de ces contacts avec l’Etoile du Sahel, le dernier mot revient au président. Même qu’il s’est opposé à mon transfert, car il estime que le club a besoin de mes services, chose tout à fait normale, pour tout l’or du monde, je ne peux tourner le dos au MCO, un club qui m’a ouvert ses portes et surtout permis d’évoluer dans le haut niveau, je ne suis pas quelqu’un d’ingrat.

A quand remonte l’intérêt de l’Etoile du Sahel pour vous ?

C’est un agent à Alger, qui travaille pour le club

«

C'est un honneur pour moi que de jouer dans ce club»

A mon âge, je veux surtout m’éclater, donner la plénitude de mon talent, or partir alors qu’il me reste encore des progrès à accomplir, pour moi, le challenge sportif est important, l’argent, j’espère que j’ai le temps devant moi, pour en gagner.

N’êtes-vous pas surpris

que ce grand club ait songé à vous enrôler ?

Non pas du tout. Pour la simple raison que je joue dans un grand club, bien que je n’aie pas beaucoup joué en L1, cela me flatte qu’un club du standing de l’Etoile de Sousse ait pensé à moi.

Allez-vous demander une revalorisation salariale ?

Je n’ai pas envie de parler de telles choses dans la presse, ça doit rester entre le président et moi. M. S.

La volte-face de Tiaïba a changé la donne ! Bien que Souibaah affirmait son attachement au maillot du MCO, il semblerait que son employeur allait le céder à l’Etoile du Sahel, si ce club transmettait une belle offre financière. Le président de l’ESS avait vainement tenté de joindre Ahmed Belhadj, avant le début de semaine. Le président du MCO, qui ne souhaitait pas donner sa parole à

son homologue tunisien, espérait toutefois que si le transfert de Tiaïba au MCO se concrétisait, il envisageait aussitôt après d’ouvrir les discussions avec le président de l’Etoile du Sahel, pour lui céder Amine Souibaah, moyennant une indemnité financière intéressante. Hélas pour les Tunisiens, la volte-face de Tiaïba a fait capoter ce transfert. M. S.

Kouachi devait signer hier Kouachi Farouk, un défenseur axial émigré, né en 1997, qui a laissé une bonne impression lors des matches disputés cette semaine, devait signer hier après-midi, un contrat avec le club. Toutefois vu son jeune âge, Kouachi sera engagé avec l’équipe des U21, indiquera un responsable du club.

Baba à Alger Le premier responsable du MCO devait se rendre hier à Alger, pour régler quelques affaires urgentes. Selon nos informations, Ahmed Belhadj devrait se rendre au siège de la LFP, pour remettre des documents à la commission des litiges ? Cette démarche à pour but de protéger les intérêts du club, en outre, il aurait rendez-vous avec Islam Herida (PAC), afin de finaliser avec cet élément. A rappeler que le président du MCO s’est entretenu avec Kheiredinne Zetchi, son homologue du PAC, à propos de la libération de Herida, il a eu la promesse de Zetchi de libérer son milieu offensif au profit du MCO.

Où est passé Benlahcène ?

tunisien, qui m’a recommandé aux dirigeants de ce club, cependant j’ai été clair avec lui, je ne veux pas m’exiler en Tunisie, car je dois encore prouver mes qualités ici en Algérie. Le MCO est aussi un grand club, même si j’ai pris la décision de rester, je ne perdrai rien au change car comme je l’ai dit, le MCO est un des grands clubs du pays, c’est un honneur pour moi que de jouer dans ce club.

Quelqu’un d’autre aurait sauté sur l’occasion, d’autant que financièrement, l’offre serait intéressante…

Jeudi 12 janvier 2017

Le secrétaire du club, Toufik Benlahcène, n’a pas été vu avec l’équipe depuis plusieurs jours. Ayant perdu sa mère, il y a deux semaines, le secrétaire n’a plus donné signe de vie depuis, d’où les interrogations à propos de son absence. Cette semaine, lors de la présentation des deux recrues, Zeghli et Bennaï, c’est Adda, le secrétaire de l’équipe réserve, qui avait préparé les contrats des deux joueurs.

MCO-SAM demain à 10h

Ce vendredi, les coéquipiers de Bentiba affronteront le SAM, à 10h du matin au stade Ahmed-Zabana. A l’issue de cette rencontre, pour rappel, les joueurs seront libérés. La reprise est prévue ce lundi.

WAT-MCO le 20 janvier à Tlemcen

Etant contraint au repos, pour la 1re journée de la phase retour, en raison du report du match MCOCRB, la formation oranaise va disputer une joute amicale à Tlemcen, contre le WAT de Kheiredine Kheris, vendredi prochain. Cette rencontre se déroulera au stade Akid Lotfi et sera l’occasion pour l’équipe du MCO, de jouer un match sur du gazon naturel.

Sebbah a fait un tour au stade Avant-hier après-midi, Abidine Sebbah s’est rendu au stade Ahmed-Zabana, où il a suivi une partie de la séance d’entrainement. A rappeler que souffrant d’une blessure au genou, Sebbah n’est pas entré en stage avec le groupe, vu que son médecin lui a prescrit un repos de plusieurs jours.

Bennaï et Zeghli ne se sont pas entraînés Les deux recrues du MCO, cet hiver, étaient absentes hier matin à l’entrainement, renseignements pris, Bennaï et Zeghli sont allés passés des examens, pour compléter leur dossier médical, un dossier qui accompagnera la demande de qualification qui sera déposée à la LFP, cette semaine.


www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

NAHD

16

JSK

Après la défaite face au CA Bizertin

Michel a encore du pain sur la planche Défaits par une très bonne équipe du CA bizertin sur le score d'un but à zéro, les Sang et Or ont rendu une copie plutôt intéressante, même si cette partie a pu révéler de nombreuses insuffisances que le coach Alain Michel a pu noter. PAR MOHAMED ADRAR Il faut dire que cette confrontation face à une excellente formation du CA Bizertin a permis au coach nahdiste de jauger les capacités de son équipe, d'autant plus que l'adversité d'en face était bien intéressante. Et bien que le match se soit joué sur un terrain impraticable, vu les conditions climatiques qui ont prévalues sur la ville de Bizerte, ce match peut être pris comme baromètre par l'entraîneur en chef du Nasria, lui qui a pu aligner son équipe-type, à un ou deux éléments près. Et si individuellement, ce sont toujours les mêmes éléments qui sont en train de donner satisfaction, on ne peut pas en dire autant sur le rendement collectif qui est en nette amélioration au fil des rencontres. Le Nasria ressemble de plus en plus à une équipe solide qui tient parfaitement la route, reste seulement à corriger quelques lacunes pour que les choses soient parfaites, comme le souhaite Alain Michel. L'efficacité fait encore défaut Ce qui a manqué au Nasria à l'occasion de cette confrontation face à la formation du CA Bizertin, c'est l'efficacité offensive qui a fait défaut à son équipe. En effet, et si le Nasria a perdu son match face au

CAB, c'est avant tout la faute au nombre incalculable d'occasions manquées face aux buts adverses, où les joueurs alignés par le coach nahdiste se sont illustrés par une maladresse inhabituelle. Mokhtar, Abid, Coumbassa, mais aussi et surtout Ferguène ont tous ratés des occasions très nettes de scorer, où certaines, ne demandaient qu'à être mises au fond des filets. Le coach nahdiste a toutefois pu relever la bonne animation offensive, qui a permis à son équipe de se procurer autant d'occasions de scorer, chose qui laisse présager d'un avenir radieux. La défense plutôt rassurante, malgré… Et si l'attaque nahdiste s'est montrée inefficace en vendangeant un nombre incalculable d'occasions de scorer, on ne peut pas en dire autant de l'arrière-garde nahdiste qui a été plutôt performante lors de cette partie. Les défenseurs nahdistes ont clairement pris le dessus sur les attaquants du CA Bizertin, qui n'ont dû leur salut qu'à coup de pied arrêté, qui a permis à leur attaquant Abdoulay Kanouté, d'inscrire le seul et unique but de la partie. Les défenseurs husseindéens ont dominé les débats face à leurs homologues du CA Bizertin, mais cela s'est révélé insuffisant. Que ce soit donc Satli, Zeddam, Ferhat ou

Satli, Herida, Zeddam

La concurrence bat son plein dans l'axe Alors que le Nasria a enregistré de nombreux renforts à l'occasion de cette trêve hivernale, notamment sur le plan défensif, la concurrence s'est clairement ravivée, notamment en ce qui concerne le secteur défensif, où de nombreux joueurs sont venus renforcer ce compartiment qui a été clairement le maillon faible du Nasria. Ils sont en tout et pour tout six éléments qui peuvent prétendre à une place de titulaire dans l'axe de la défense, mais certains d'entre eux seront a priori amenés à évoluer à d'autres postes, comme Khiat qui est régulièrement aligné au poste de latéral gauche, ou bien Laribi qui est quant à lui positionné au milieu de terrain. Ferhat, Zeddam, Satli et Herida sont donc les quatre préten-

dants aux deux places qui seront mises en jeu lors de la seconde partie de saison, des éléments d'égale valeur, qui auront pour chacun d'eux à tout donner pour tenter de convaincre leur entraîneur de leur faire confiance. Il n'en demeure pas moins que la forme ne sera pas le seul critère qui décidera de l'élément qui sera aligné, puisque la complémentarité et la compatibilité avec le schéma qui sera utilisé sera aussi un critère tout aussi important. Une chose est certaine, Zeddam et Satli semble avoir une longueur d'avance sur Herida, lequel ne s'avouera jamais vaincu, lui qui a toujours su sortir ses griffes lorsqu'il le fallait pour s'assurer une place de titulaire. M. A.

bien Herida, tous ont eu un rendement plutôt intéressant, seul petit bémol qui a été mis à nu lors de cette rencontre, c'est la complémentarité entre Satli et Zeddam, puisqu'il a été constaté une certaine mésentente entre les deux joueurs lors des 45 minutes que les deux éléments ont eu à disputer ensemble, chose qui peut certes se régler avec le temps, mais la question que l'on se pose est que le temps le permettra-t-il ? Pas si sûr, vu que la reprise du championnat est pour bientôt. Tel un match officiel Le point positif qui a également marqué ce match entre le Nasria et le CA Bizertin, c'est la présence massive des supporters du CAB, qui ont bien garni les tribunes du stade Ahmed-Bessiri. Dès leur arrivée sur les lieux, les Nahdistes ont été surpris par la grande foule qui se trouvait dans la périphérie du stade, croyant qu'un match de championnat était en train de se jouer en ouverture de leur match amical. Mais la grande foule était bel et bien venue pour assister à cette confrontation entre le Nasria et le CA Bizertin, une rencontre qui s'est jouée sous un air d'un match officiel, chose qui a donné du piment à cette rencontre. M. A.

Belarbi Mansour, la trouvaille du coach

Soucieux de renforcer les rangs de son équipe par un attaquant de qualité, le coach Alain Michel aurait proposé aux dirigeants du Nasria les services d'un jeune attaquant franco-algérien, répondant au nom de Belarbi Mansour. Ledit joueur a été d'ailleurs aligné lors du dernier match amical disputé par son équipe face au CA Bizertin. Natif de 1997, Belarbi Mansour peut bénéficier d'une licence espoir, qui permettrait ainsi à la direction du club de ne pas le compter parmi les 5 licences séniors autorisées lors de ce mercato hivernal, reste seulement à savoir si les règlements généraux de la FAF permettent ou pas d'engager un joueur au niveau des jeunes catégories. Une chose est certaine, le joueur a montré de très belles dispositions, et le coach Alain Michel semble conquis, lui qui veut à tout prix l'engager dès cet hiver.

Le Nasria affrontera cet aprèsmidi l'AS Hafsi

Comme prévu dans le programme préalablement établi par le staff technique du club, le Nasria affrontera cet aprèsmidi au stade d'ElMarsa, la formation de l'AS Hafsi, une équipe évoluant en 3e division tunisienne. La rencontre devrait toutefois permettre au coach Alain Michel d'aligner une équipe bis, lui qui devra laisser ses joueurs titulaires au repos, en perspective du match amical du lendemain, face au Club Africain.

Un autre test grandeur nature face au Club Africain

Le coach ne veut pas lancer Gasmi au charbon Non convoqué pour le match amical de mardi dernier, Ahmed Gasmi est resté à Gammarth où il a été pris en charge au même titre qu'un certain nombre de ses coéquipiers par le préparateur physique de l'équipe, avec un entraînement spécifique pour chacun des joueurs. Le coach Michel n'a pas voulu lancer son joueur au charbon, lui qui n'avait plus eu un entraînement collectif avec le groupe, depuis la rencontre de championnat qui avait opposé son équipe au Mouloudia de Béjaïa, soit un peu plus de deux semaines. Michel a préféré soumettre son joueur à un entraînement spécifiquement concocté pour lui, avant de le lancer dans le bain, probablement aujourd'hui face à Al-Hafsi, ou bien demain face au Club Africain.

Son transfert au NAHD dépend de celui de Mansouri

Le dossier Daouadji bientôt bouclé Annoncé en grande pompe au Nasria, Abdallah Daouadji devrait porter les couleurs du Nasria, pour la seconde moitié de saison. L'ex-pensionnaire de l'Entente de Sétif n'attend plus que la concrétisation de l'accord entre les deux présidents nahdiste et paciste, pour pouvoir s'engager avec le NAHD. Une source digne de foi nous fera savoir que le transfert de Daouadji vers le Nasria dépendra directement de celui de Mansouri, lequel serait en instance de départ du PAC. Reste seulement à savoir quelle sera la formule de trans-

fert de Mansouri vers le MCA ou le CRB, les deux clubs qui font tout pour s'attacher ses services, pour déterminer celle de Daouadji vers le NAHD. En effet, si Mansouri est prêté au MCA ou au CRB, Daouadji ne pourra qu'être transféré définitivement vers le NAHD, alors qu'un transfert définitif de Mansouri vers l'un des deux clubs qui souhaitent l'enrôler, ouvrira la porte à un prêt de Daouadji vers le NAHD, c'est l'unique problème qui retarde l'engagement du joueur avec le club husseindéen. M. A.

Ouali souffre de la cuisse Non aligné mardi dernier, lors de la rencontre amicale qui avait opposé

son équipe au CA Bizertin, Billel Ouali est resté à l'hôtel en compagnie d'un bon nombre de joueurs qui n'ont pas été convoqués par le coach Michel pour cette rencontre. Le milieu de terrain nahdiste s'était plaint de la cuisse à l'occasion de la séance du matin, chose qui a poussé le coach Alain Michel à ne pas faire appel à ses services, de façon à éviter de compliquer davantage sa blessure, voir compromettre sa participation à la rencontre de championnat face au RCR. Ouali était d'ailleurs pris en charge par le staff médical du club à l'hôtel El-Mouradi Gammarth

Alors qu'ils ont livré un très bon matchtest avant-hier après-midi face à la formation du CA Bizertin, les Sang et Or seront face à un test grandeur nature demain après-midi lorsqu'ils auront à affronter la formation du Club Africain. La rencontre entre les deux formations se jouera selon les dernières nouvelles sur le terrain du stade d'ElMenzah, lors d'une rencontre qui devrait permettre au coach Alain Michel de tester son équipetype face à un gros calibre tunisien.

Le CS Hammam Lif pour clore le stage

Les Sang et Or ne disputeront finalement pas cinq matchs amicaux lors de ce stage tunisien, mais bien six, puisqu'en plus des rencontres d'Al-Hafsi et celle du Club Africain, le Nasria sera confronté à la formation de Hammam Lif, une équipe qu'ils avaient déjà affronté le 7 janvier dernier (0-0), et qu'ils retrouveront de nouveau ce samedi après-midi sur le terrain du stade communal de Hammam-Lif.

Biquotidien au menu d'hier

Comme souvent depuis l'entame de ce stage tunisien, les Sang et Or ont eu droit à du biquotidien, avec une séance matinale au stade d'El-Marsa, et une seconde séance l'après-midi sur le terrain du stade Moundji-Ben-Brahim à Gammarth.

9

HANNACHI : «On a réalisé un recrutement judicieux» président Hannachi ne doute aucunement des capacités de ses joueurs à remonter la pente à la phase retour. Il a expliqué au cours de son intervention sur Radio Tizi-Ouzou qu'avec les bons joueurs qu'il a enrôlés en ce mercato hivernal, la JSK aura fière allure lors de la seconde manche du championnat. "Les résultats obtenus lors de la phase aller n'étaient pas à la hauteur, mais il ne faut pas oublier que la JSK a été victime du mauvais arbitrage à plusieurs reprises. Je le dis et le répète, c'est à cause des arbitres qu'on a perdu beaucoup de points lors de la première manche du championnat. Si mon équipe n'était pas lésée par les arbitres, on aurait terminé la phase aller en haut du tableau. Je suis confiant pour la suite du parcours surtout qu'on a réalisé un recrutement de qualité. Je pense qu'avec les joueurs qu'on a ramenés, la JSK sera encore plus forte et qu'elle reviendra en force à la phase retour."

Dans un entretien accordé à Radio Tizi-Ouzou à l'issue de la cérémonie de la présentation de ses deux dernières recrues, Youcef Zerguine et Karim Baïtèche, le président Hannachi se dit satisfait du recrutement réalisé en ce mercato hivernal. PAR N. BOUMALI «On a fait un recrutement de qualité en ce mercato hivernal. On a renforcé les postes qu'il fallait et j'estime que les joueurs qu'on a recrutés apporteront un plus à l'équipe. Notre recrutement a été bien étudié et je suis convaincu que les nouvelles recrues seront à la hauteur des attentes placées en elles", a annoncé le président Hannachi sur les ondes de Radio Tizi-Ouzou. «On a bouclé notre recrutement» En finalisant hier après-midi avec l'attaquant Baïtèche, le président Hannachi a indiqué dans l'entretien accordé à Radio TiziOuzou que la JSK a clos son recrutement. "On a bouclé notre recrutement avec la signature de Baïtèche. On a recruté 5 joueurs, à savoir Khelili, Izerghouf, Benaldjia, Zerguine et Baïtèche. Maintenant, on tâchera de réussir notre préparation afin de revenir en force à la phase retour."

«On a renforcé les postes qu'il fallait avec des joueurs de qualité» Le président Hannachi croit dur comme fer qu'il a réalisé un recrutement de qualité en ce mercato hivernal. Bien que les supporters ne soient pas satisfaits par certaines recrues, le président de la JSK a réaffirmé que son recrutement a été bien étudié et que les nouvelles recrues seront à la hauteur de la confiance placée en elles. "On a renforce les postes qu'il fallait avec des joueurs de qualité. On ne s'est pas précipité dans nos choix et j'espère que les joueurs qu'on a recrutés en ce mercato hivernal confirmeront leur talent avec la JSK."

CHEMALI, retour à l'envoyeur Comme annoncé dans notre dernière édition, Houssem Chemali ne portera pas le maillot des Jaune et Vert, du moins en ce mercato hivernal. Il a rallié la ville de Tizi Ouzou dans la soirée de lundi dernier pour être mis à l'essai, mais avec le refus du président de la Fédération algérienne de football d'accorder au président Hannachi une 6e licence, Chemali n'a pas d'autre choix que de rentrer chez lui où de chercher un autre club en Algérie. D'après une source proche de la direction, le président Hannachi s'est entretenu avec l'entraîneur Sofiene Hidoussi dans la soirée de mardi dernier pour lui dire qu'il a invité Chemali pour des essais, mais il ne peut pas le recruter étant donné qu'il a déjà conclu avec 5 joueurs, à savoir Sofiene Khelili, Thomas Izerghouf, Mehdi Benaldjia, Youcef Zerguine et

«Le staff technique réalise un excellent travail» Malgré les multiples échecs concédés lors de la première manche du championnat, le président Hannachi affirme qu'il est satisfait par le travail que réalise le staff technique

«La JSK est plus forte maintenant et elle reviendra en force à la phase retour» En dépit du parcours catastrophique enregistré par son équipe lors de la première manche du championnat, le

Karim Baïtèche. Le coach tunisien aurait affirmé à son président que le Franco-Algérien Chemali n'est pas meilleur que les joueurs dont il dispose. Bordj Bou-Arréridj Non retenu par la direction de la JS Kabylie, l'attaquant Chemali rentrera chez lui ce samedi. Son agent a annoncé aux proches du club qu'il reviendra au mois de mai pour poursuivre ses essais avec les Canaris. Il leur a ajouté que son joueur a reçu quelques offres en Algérie et qu'il n'est pas intéressé à l'idée de tenter une aventure avec un autre club algérien autre que la JSK. Sachant qu'il ne pourra pas signer à la JSK, Chemali se rendra ce jeudi à Bordj BouArréridj afin de rendre visite à sa famille. Il aurait aimé signer à la JSK en ce mercato hivernal, mais il est victime des règlements de la FAF qui limitent le nombre de recrues à 5 en ce mercato hivernal. N. B.

Biquotidien demain

Même si l'entraîneur Hidoussi a programmé un match amical pour aujourd'hui, il a prévu de soumettre au biquotidien ses joueurs demain. Il affirme que le problème de l'équipe lors de la phase aller était d'ordre physique et c'est pour cela qu'il fait suer ses joueurs en cette trêve hivernale.

composé du Tunisien Sofiane Hidoussi, Lakhdar Adjali et Mounaïm Kharroubi. "Le staff technique réalise un excellent travail. Il fait le maximum pour réussir la préparation hivernale", a-t-il dit sur Radio Tizi-Ouzou. «On programmera un stage à Alger» Alors que l'équipe continue à se préparer à Tizi Ouzou, le président Hannachi a indiqué hier qu'il attend que la Ligue de football professionnel lui communique la date de la tenue du clasico face au Mouloudia d'Alger pour programmer un stage à Alger. "On attend juste la confirmation de la date du déroulement de la rencontre face au MCA pour entrer en stage à Alger." «J'espère que l'EN ira loin en coupe d'Afrique» Questionné par le journaliste de Radio Tizi-Ouzou sur les chances de l'équipe nationale en coupe d'Afrique, le président de la JSK répond avec beaucoup de philosophie. "Même s'il y a des lacunes dans cette équipe nationale, on ne doit pas la critiquer, car cela risque de servir ses adversaires. On doit être tous derrière notre équipe nationale et j'espère qu'elle ira loin en coupe d'Afrique." N. B.

Ils participeront au match face à Médéa



JSK-OM cet après-midi à Boumerdès

Comme rapporté dans notre dernière édition, le premier match amical des Canaris en cette trêve hivernale sera face à une équipe de Ligue 1. En effet, ils affronteront cet après-midi, plus précisément à 15h sur le terrain de Boumerdès, l'O Médéa. Les relations entre les responsables de la JSK et ceux de la formation de Médéa ont connu un coup de froid après l'échec du transfert de Hamia et Lamhane, mais, pour ne pas pénaliser l'entraîneur Sofiene Hidoussi qui a exigé de jouer 3 joutes amicales en cette trêve hivernale, les responsables kabyles ont sollicité dans la journée de mardi dernier leurs homologues de l'OM pour un match amical et ces derniers leur ont donné leur accord la soirée d'avant-hier.

Premier test pour Khelili, Izerghouf et Benaldjia

La rencontre amicale que jouera son équipe cet après-midi sur le terrain de Boumerdès sera l'occcasion pour l'entraîneur Sofiene Hidoussi de voir à l'œuvre le défenseur Sofiene Khelili et les attaquants Thomas Izerghouf et Mehdi Benaldjia.

Ces trois nouvelles recrues ont montré de belles choses lors du match d'application joué entre les joueurs samedi dernier, mais la joute amicale d'aujourd'hui sera un bon test pour eux. L'O Médéa est un coriace adversaire et malgré la saignée qu'a connue cette équipe au mercato hivernal, elle reste toujours redoutable. En programmant un match amical face à l'OM, le coach tunisien veut voir si ses joueurs ont bien travaillé durant leur première semaine de préparation.

Faire tourner l'effectif Même si la priorité de l'entraîneur Hidoussi est d'être fixé sur les recrues hivernales, il fera tourner son effectif durant cette joute amicale afin de voir la forme de chacun de ses joueurs. Il tentera aussi plusieurs variantes pour voir celle qui convient le plus à son équipe à la phase retour. Il a joué avec le 3-5-2 lors des deux derniers matches de la première manche du championnat et tout porte à croire qu'il continuera à jouer avec 3 défenseurs dans l'axe

pour donner une certaine solidité à sa défense. Cette dernière a été l'un des talons d'Achille de l'équipe et il est contraint de trouver les solutions s'il veut tirer l'équipe vers le haut à la phase retour. Les supporters seront certainement nombreux au stade de Boumerdès afin de voir de plus près les nouvelles recrues. Si les Khelili, Izerghouf et Benaldjia laissent une bonne impression sur eux, ils seront certainement rassurés pour la suite du parcours. N. B.


www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

10

USMH

LIGUE 1 MOBILIS

NEKKACHE ANNONCE LA COULEUR

«Je veux revenir au top du top»

Karaoui est rentré directement en France

Les Vert et Rouge sont rentrés hier à Alger après la fin du stage, Amir Karaoui est rentré chez lui en France pour passer quelques temps avec sa famille avant de revenir à Alger, jeudi soir, pour continuer la préparation avec son équipe à partir de vendredi.

Laïb veut vite BENAMRA en finir avec le impressionne transfert de Harrag CHAREF Il devait s'engager hier soir

La prochaine destination de Chamseddine Harrag suscite toujours des interrogations chez les supporters de l'USMH mais également auprès des observateurs qui restent perplexes par rapport à ce sujet.

40 minutes d'attente à cause des bagages qui ont tardé à arriver

Comme tout le monde le sait, le Mouloudia d'Alger est arrivé à Alger mardi à 19h30. Les Mouloudéens se sont retrouvés à attendre pendant plus de 40 minutes les bagages qui ont tardé à arriver. Tout le monde était impatient de rentrer chez lui.

L'attaquant du Mouloudia d'Alger assure que sa blessure fait désormais partie du passé. Il continue sa rééducation avec la ferme intention d'être au top avant l'entame de la phase retour. Car il est bien décidé à intégrer le groupe à la reprise. Le joueur revient sur ses déboires en début de saison, tout en assurant qu'avec Mouassa, il a retrouvé le sourire et aussi son savoir-faire. Pour lui, le MCA va jouer à fond le championnat, la coupe d'Algérie et même la coupe d'Afrique. Entretien réalisé par AMINA Z. Que diriez-vous de ce stage d'Espagne ?

Ça va, le groupe a bien travaillé et on a pu faire le break. Ce regroupement nous a fait un grand bien. On est soudé et bien décidé à assurer lors de la suite des débats. Tout cela pour vous dire que ce stage s'est déroulé dans les meilleures conditions et on n'a manqué de rien pour assurer une belle préparation.

Et en ce qui vous concerne, vous qui avez été opéré du ménisque, comment vous sentez-vous maintenant ?

Je poursuis ma rééducation avec le staff médical et Inch'Allah, j'intégrerai le groupe à Alger à la reprise. Je suis bien décidé de tout faire afin de retrouver mes sensations pour participer à la réussite de mon équipe. On a une suite de parcours difficile où on se doit d'être au top sur tous les plans pour s'imposer comme on le souhaite.

Vous avez tapé dans le ballon lors de votre séjour en Espagne…

«

Championnat, coupe d'Algérie, coupe d'Afrique, on veut s'imposer sur tous les fronts

pas faire de problèmes et j'ai respecté les décisions du coach malgré tout.

Mais la chance vous a souri avec l'arrivée de Mouassa…

Mouassa est un grand monsieur, c'est l'un des meilleurs entraineurs que j'ai côtoyés depuis le début de ma carrière. Il m'a donné ma chance et je ne l'ai pas déçu. Malheureusement, la blessure m'a freiné alors que je commençais à retrouver mon meilleur niveau. Mais, ce n'est que partie remise, je veillerais à retrouver mes sensations pour devenir encore meilleur.

Au MCO et même au CRB vous étiez un joueur de couloir alors qu'avec Mouassa vous jouez carrément en pointe. Est-ce que vous êtes à l'aise dans ce poste ?

Un joueur qui se blesse a toujours hâte de retrouver le terrain. Je ne vous cache pas que ça me fait mal de voir mes coéquipiers jouer et travailler alors que moi je me contente de courir et de faire des exercices avec le staff médical. C'est pour cette raison que je touche le ballon de temps à autre, histoire de me remonter le moral. Car vraiment, j'aurais voulu profiter de cette préparation en Espagne pour devenir bien meilleur.

Je suis un joueur polyvalent et j'ai évolué dans les quatre compartiments de l'attaque par le passé. J'ai aussi le sens du but. Donc, je n'ai aucun problème à jouer dans n'importe quel poste en attaque. Je reste à la disposition du coach et je ferais tout pour être à la hauteur des attentes.

Peut-on savoir quand vous serez opérationnel ?

L'ancien entraîneur Valdo voulait vous voir au MCA…

Il faut poser cette question au staff médical. Je suis très mal placé pour vous répondre. Moi, je prendrai tout mon temps pour être prêt même si je veux rejouer le plus vite possible. Donc une fois que le staff médical me donnera le feu vert, je reprendrai les entraînements avec le groupe.

Parlons maintenant de votre difficile début de saison qui vous a beaucoup affecté, n'est-ce pas ?

Comme vous le savez, la saison dernière j'étais un titulaire indiscutable au CRB. Quand j'ai signé au MCA j'avais un statut à défendre, mais quand je me suis retrouvé sur le banc avec l'ancien entraineur, j'étais très mal, je ne voulais

Quand j'étais au MCO, j'ai failli signer au MCA. J'ai même négocié avec l'ancien président Raïssi, mais comme j'étais encore sous contrat, le transfert est tombé à l'eau. C'est un honneur pour moi qu'une star comme Valdo voulait me voir dans son équipe. C'est vraiment dommage que je n'ai pas été sous sa coupe.

Mais le destin a voulu que vous endossiez le maillot mouloudéen …

Depuis mon jeune âge, je voulais jouer au MCA et mon rêve a été exaucé. Maintenant, il faut que je bosse dure pour être à la hauteur pour procurer de la joie et du plaisir aux supporters. Je vais me soigner convenablement et dès

que je retrouverais mes sensations, je ferais tout pour être au top du top afin de participer à la réussite de mon équipe.

Ça vous fait quoi quand vous entendez vos supporters répéter le refrain : "Nekkache, Bouguèche, Lyoum matfrache" ?

Certes, on a été gâté par le tirage et cela en recevant à deux reprises, si on se qualifie. Cela dit, on a tout de même hérité d'une grande équipe qu'est la JSK. Il ne faut pas croire que c'est dans la poche. Cela dit, on va tout faire pour atteindre la finale. On a envie de se faire plaisir et procurer de la joie à notre public. Inch'Allah, on gagnera cette 9e coupe d'Algérie. J'espère la gagner avec le MCA.

C'est un rendez vous difficile contre une bonne équipe de la JSK. Comme je viens de le dire, on aura l'avantage du terrain et du public, mais ça reste un rendez-vous difficile, qu'il faudra bien préparer pour l'assurer. On fera tout pour passer en demi-finale.

Un autre choc en demi-finale pourrait avoir lieu, à savoir MCAESS, que diriez-vous dans ce sens ?

JSK puis ESS, ce sera deux finales avant la lettre. On le sait très bien et on va tout faire pour réussir le pari et aller en finale de la coupe d'Algérie. On va beaucoup travailler et bien préparer tout cela pour être à la hauteur. Car, à ce stade de la compétition, toutes les équipes vont se battre corps et âme pour avoir le dernier mot. Inch'Allah, on va faire le nécessaire pour animer la finale de la coupe d'Algérie.

Pour ce qui est du championnat, le Doyen doit s'imposer s'il veut le

Le joueur a été sollicité par le patron du CRB, Hadj Mohamed, qui était prêt à mettre le paquet et même une somme faramineuse pour s'attacher les services du joueur. Néanmoins, ce dernier a catégoriquement refusé de jouer au Chabab et a encore une fois exprimé son refus à ses proches, dans la journée d'hier avant son départ en compagnie de l'équipe nationale militaire à destination d'Oman. On parle de son départ au NAHD, mais, officiellement, rien n'est encore fait. On évoque même un accord secret entre lui

Chaouchi très sollicité pour les photos

titre de champion, non ?

On est conscient qu'on jouera cette saison sur trois fronts. On a le championnat où on se doit de maintenir le cap et garder cette place de leader jusqu'à la fin. Car, on va jouer à fond nos chances pour décrocher le titre de champion. On va faire tout ce qu'il faut pour assurer en coupe d'Algérie et on fera de même en coupe d'Afrique. On a envie de s'imposer sur tous les fronts, mais pour cela, on se doit de travailler et faire tout ce qu'il faut pour être régulier dans nos résultats. Ce ne sera pas facile, mais avec le soutien de notre public et cette rage de vaincre qu'on trouve dans le groupe, je reste persuadé qu'on peut réussir. A. Z.

«

Les 1/4 face à la JSK, faut pas se dire que c'est dans la poche

Tout le monde veut prendre une photo souvenir avec le numéro un des Vert et Rouge, à savoir Faouzi Chaouchi qui comme à son habitude ne laisse personne sur sa faim et prend toujours des photos avec le grand sourire. Plusieurs de ses fans étaient très contents d'avoir pris des photos à ses côtés.

Reprise vendredi

Les Vert et Rouge ont bénéficié de deux jours de repos après leur arrivée hier à Alger. Le responsable de la barre technique du MCA, Kamel Mouassa a donné rendez-vous à ses poulains ce vendredi à Aïn Benian afin d'attaquer la suite des préparatifs pour être au top lors du derby contre Essefra le 28 janvier au 5-Juillet.

et le Nasria contre une somme d'argent importante. Il devrait le rejoindre en fin de saison dès la fin de son contrat avec l'USMH. Pour sa part, le président harrachi Mohamed Laïb veut vite en finir avec cette histoire. La raison est toute simple : il a besoin d'argent et dans les plus brefs délais. Selon nos informations, il y aurait même eu un désaccord entre lui et son joueur en raison du refus de ce dernier de rejoindre le CRB. Laïb serait en colère contre lui puisque, selon des indiscrétions, le refus a été formulé d'une manière peu diplomatique mais également qui n'arrange pas les affaires du club. S. B.

Selon nos informations, l'USMH est sur le point d'engager sa première recrue en ce mercato d'hiver. C'est un attaquant de 22 ans qui impressionne déjà Boualem Charef.

Le président Moh Cherif Hannachi voulait également ce joueur mais, pour des raisons qu'on ignore, on ne l'a pas recruté. Tant mieux pour l'USMH qui est tombée sur l'oiseau rare. C'est ce que notre source nous a affirmé hier. Ce

joueur de 22 ans, qui s'appelle Marouane Benamra, a été mis aux tests depuis trois jours seulement. Ça a été suffisant pour convaincre. Il a même impressionné Boualem Charef avec son pied gauche et ses déplacements rapide sur le terrain. Il l'a vu à l'œuvre lors du match amical d'avant-hier contre la formation de Hadjret En Nouss, que les Harrachis ont remporté sur le score de 7 buts à 1. Le coach a vite donné son accord aux dirigeants pour recruter ce milieu offensif qui, selon lui, répond largement au profil recherché. Notons que ce joueur a été formé à l'Olympique Lyonnais où il a passé sept saisons en tant que jeune avant de rejoindre Evian puis un autre club français de CFA, Villefranche, avec qui il a inscrit 9 buts la saison passée. Selon son manager, la signature du contrat devait se faire dans la soirée d'hier. Il a passé la visite médicale et devait par la suite s'engager pour une durée de 18 mois. S. B.

Tamoud, un arrière gauche, dans le viseur

Certains supporters ont tenu à montrer à Chita qu'ils l'aiment beaucoup, et c'est avec les chants que le joueur est sorti de l'aéroport. Plusieurs lui ont chanté : "Chita wlid El Khadra, Inchallah yebra…" Chita était très ému.

Après le tirage au sort favorable au MCA, les Chnaoua rêvent de la 9e, qu'en dites-vous ?

Un clasico pour les quarts, le 5Juillet, un RDV de choc, n'est-ce pas ?

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Chita accueilli avec des chants

Quand je l'ai entendu la première fois, j'avais la chair de poule et Inch'Allah, je ferai tout pour que ce merveilleux public fasse la fête à la fin de la saison. On est conscient que les Chnaoua attendent beaucoup de nous, et on va tout faire pour redorer le blason du Mouloudia d'Alger.

15

Nous avons appris hier que l'USMH vise un arrière gauche qui s'appelle Anis Tamoud. C'est un jeune joueur qui n'a que 21 ans et qui évolue actuellement avec le WA Rouiba. On considère même que ce joueur est acquis. La seule chose qui retarde son recrutement de

manière officielle est la nouvelle réglementaire qui interdit aux clubs ''professionnels'' de faire appel aux services de joueurs amateurs lors de la période hivernale. D'ailleurs, un des proches de Mohamed Laïb nous a affirmé hier que ce dernier est allé solliciter les hauts res-

ponsables du football national dans le but de les convaincre de lui accorder une dérogation pour lui faciliter la tâche. On nous a même affirmé que le patron de l'USMH tentera de faire appel à des présidents de Ligues 1 et 2 Mobilis afin de former un front et mettre la

pression sur les instances compétentes afin de changer certains points de la réglementation qui ne les arrangent guère dans la gestion de leurs clubs, notamment en ce qui concerne le recrutement et le nombre de joueurs autorisés en équipe fanion. S. B.

USMBA

En amical : USMBA 2 - USMO 1 er

1 test réussi De notre correspondant

MALEK BOUZID

Pour sa première sortie en amical durant son stage hivernal effectué à Oran, la formation d'El Khadra a réussi a passer le cap de son voisin, l'USMO lors d'une joute disputée au stade Habib-Bouakeul et qui a vu les staffs techniques des deux clubs se mettre d'accord pour le déroulement de cette rencontre de 90' en trois périodes de 30 minutes. Ce premier test amical a été bouclé par un succès des BelAbbésiens sur le score de deux buts à un. Pourtant, ce sont les

Unionistes oranais qui ont ouvert le score dès la 3' de la partie. Le score n'a pas évolué, jusqu'à la 3e période, soit après l'heure du jeu où les capés de CEO ont réussi à renverser la vapeur en leur faveur en inscrivant deux buts, par deux jeunes espoirs, en l'occurrence

Belhocini et Chahed, appelés à effectuer le stage aux côtés des seniors. A noter que le coach en chef Si Tahar a fait intégrer les deux nouvelles recrues du mercato, à savoir Herbache, le transfuge de la JSK, et le portier Ghoul, en provenance du CSC. M. B.

Equipe alignée

1re période : Toual, Sidhoum (Abdelli, esp), Cherifi, Khali, Bachiri, Laâbani, Balegh, Bounoua, Koribâa,Tabti, Lamali 2e période : Zâarat, Abdelli (esp), Chérifi, Khali, Bachiri, Laâbani, Balegh, Bounoua, Koribâa,Tabti, Lamali 3e période : Ghoul, Abdelli, Bengorine, Kefaiti, Benabderrahmane, Herbache, Lebid (esp), Belhocini (esp), Ayaminoum, Maâtallah

Entraînements à El-Kerma mardi et mercredi

Après avoir assuré les premières séances d'entrainement sur le terrain du stade HabibBouakeul, la bande à CEO s'est entrainée mardi et mercredi au stade communal d'El-Kerma non loin du lieu de regroupement. Le groupe a assuré des séances physiques et technico-tactiques.

Kefaïti à l'essai

Le jeune défenseur Kefaiti qui n'a pas été retenu par le MCO, a profité de la présence de la formation bel-abbésienne pour tenter sa chance. Il a pris part quand même au match amical face à l'USMO, toutefois, selon quelques sources crédibles, il se pourrait que le staff technique de l'USMBA se passe de ses services pour insuffisance technique.

Plusieurs éléments n'ont pas joué

Au moins quatre joueurs n'ont pas joué cette première rencontre amicale disputée par leur équipe, l'USMBA face à l'USMO. En effet, il s'agit de Bouguelmouna (malade), Zenasni et Yaghni (blessés) ainsi que Hendou qui n'a pas été incorporé pour des raisons que seul le coach connait. D'après quelques échos émanant de la demeure d'El Khadra, Hendou pourrait être le cinquième libéré si un club se manifeste pour le recruter.

Sidhoum sort blessé

Le milieu de terain et nouveau capitaine de l'USMBA a été contraint de quitter ses camarades lors de la joute amicale livrée contre l'USM Oran, suite à une blessure contractée quelques minutes à peine après le début de la partie. Il a été remplacé par le jeune espoir Abdelli. Ainsi, Sidhoum a vite rejoint l'infirmerie qui désormais ne désemplit pas avec les présences des Yaghni, Bouguelmouna et Zenasni.

Seconde joute amicale vendredi

El-Khadra pourrait livrer une seconde joute amicale sur ce même terrain, vendredi prochain, face à un club de la ville d'Oran. Il se pourrait que ce soit le SCMO, un club qui a toujours répondu présent quand il s'agit d'une joute amicale avec les Vert et Rouge.

HAFFAF

(ent. adjoint) : «On est satisfaits de notre préparation» "Comme vous pouvez le constater, on a assuré cette séance de mercredi au stade El-Kerma. En cette occasion, nous remercions les responsables du stade pour nous avoir facilité la tâche. La préparation bat son plein. Tout le monde se prépare avec assiduité et application. On ne rechigne pas à l'effort. Tout porte à croire que cette préparation sera une réussite inch'Allah pour le groupe. Pour le match amical contre l'USMO, ce fut un bon test pour le groupe. On a noté des satisfactions et des insuffisances mais beaucoup plus de satisfactions. On sait que les joueurs ne se sont pas donnés à 100% en raison des gros efforts déployés durant ce stage hivernal. C'est un match de plus avec celui de vendredi prochain, les joueurs auront à conserver le rythme du championnat et entamer la phase retour en force." M. B.


www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

Jeudi 12 janvier 2017

MCA

ESS

14

11

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Hamar : «Objectif,

reconquérir l’Afrique»

IBOUZIDEN

Dans les gradins du stade de La Nucia, on pouvait voir une cinquantaine de spectateurs qui adorent la balle ronde et qui ont tenu à suivre le rendez-vous entre le Deportivo et l’ESS.

attentes»

Mourad Touti et Karim Sali étaient là

«AMOKRANE VA JOUER DANS UN CLUB PORTUGAIS DE PREMIÈRE DIVISION» L’homme fort de l’Entente, Hassan Hamar, déballe tout. Il assure aux fans que le groupe est en train de bosser durement pour répondre présents lors de la suite des débats et satisfaire tous les Sétifiens en décrochant un titre en fin de saison. Si on rentrait dans le vif du sujet et qu’on parlait de ce mercato hivernal. Quelles sont les nouveautés de l’ESS ? Notre première recrue, c’est Bentoba qui vient de Tadjenanet. On va recruter 3 autres joueurs et le recrutement sera clos. On a un joueur qui est là, c’est Amaouche Kacem avec qui nous allons finaliser à Sétif. C’est un joueur qu’on voulait recruter depuis longtemps, mais à chaque fois, il nous disait être sous contrat avec son club. Il y a aussi l’arrière gauche qui est un très bon joueur et on a entendu de bonnes choses sur lui puisque notre ancien joueur Slimane Raho, qui est l’entraîneur de Noisy-le-Sec ne nous a dit que du bien de lui. Il s’est même illustré lors des entraînements qu’on effectue ici en Espagne. Il y a aussi l’autre FrancoAlgérien Bouzemada qui est ici… Oui, il est avec nous et le plus important pour nous lors de cette période des transferts, c’est qu’on a gardé l’ossature de l’équipe et pour nous, c’est notre meilleur recrutement. Il ne faut pas oublier aussi qu’on aura Nadji qui revient d’une blessure et qui sera compétitif dans deux semaines. Avec son retour, l’ESS sera encore plus forte.

Et pour le cas Bougueroua ? Pour l’instant, je ne peux pas vous dire si Bougueroua portera les couleurs de l’Entente. C’est un joueur qui est lié à son club. Donc s’il ramène ses papiers il sera avec nous, mais je dois d’abord avoir l’aval du staff technique. Il faut savoir aussi que s’il y a des satisfactions dans le match contre le Deportivo, il est fort possible que la piste Bougueroua soit écartée. On croit savoir que vous avez trouvé un club portugais pour le transfert de l’attaquant Amokrane, non ? Je vous annonce d’une manière officielle qu’Amokrane va jouer dans un club portugais de première division. S’il vous plaît, ne me demandez pas le nom du club, car ça reste top secret et Incha’Allah d’ici samedi, vous saurez l’identité du nouveau club d’Amokrane. Je profite de cette occasion pour lancer un appel à tous les joueurs : celui qui veut décrocher un contrat à l’étranger, il doit passer par l’Entente, car lors des dernières années on a transféré plusieurs joueurs, que ce soit dans les pays voisins ou en Europe. Parlons maintenant du parcours de l’équipe : qu’est-ce qui n’a pas marché pour l’ESS lors de la phase aller ? Est-ce que le recrutement d’Amrani était un mauvais choix ? Amrani a fait du bon boulot avec l’Entente et ce n’est pas de sa faute, mais je dirais que c’est notre disqualification en Ligue des champions qui a été la cause de notre parcours de la phase aller. Cela dit, notre parcours n’a

«EN COUPE, ÇA NE SERA PAS FACILE CONTRE L'US TÉBESSA» pas été catastrophique étant donné que l’ESS est toujours parmi le peloton de tête. Après le départ d’Amrani, vous avez opté pour Madoui qui connaît bien la maison… D’abord, il faut savoir qu’on n’a jamais voulu se séparer de Amrani. Car il a réalisé du très bon travail, mais c’est lui qui a pris la décision de quitter le club depuis deux mois et cela à cause de la pression. Il n’a pas pu tenir le coup et il est parti. Après, on a pensé a Madoui qui avait démissionné de son club saoudien. C’est un retour d’un enfant à la maison et les joueurs l’ont accueilli chaleureusement. D’ailleurs, tout le groupe s’est adapté facilement à sa méthode de travail. Est-ce que l’ESS va revenir en force lors de la phase retour ? Il faut dire la vérité, certaines équipes comme le MCA, ont pris une avance, mais il reste 45 points et je vous dis une chose que l’ESS a toujours ce deuxième souffle et je suis persuadé qu’on aura notre mot à dire. L’ESS est le club qui joue les premiers rôles, alors on sera parmi les trois premiers. Notre objectif c’est de jouer une compétition africaine la saison prochaine sans oublier la coupe d’Algérie qui reste aussi un objectif pour nous. En parlant de la coupe d’Algérie, vos joueurs souhaitent tomber sur le MCA en demi-finale… Je ne partage pas l’avis des joueurs ou des supporters. Moi je respecte l’adversaire, car le match de l’US Tébessa ne sera pas facile comme le pensent cer-

tains. Ça ne sera pas une simple formalité, car ses équipes dites petites, elles ont souvent fait sortir les grandes équipes de L1. La preuve la saison dernière cette équipe de Tébessa avait éliminé El Harrach. Il faut savoir que si on se qualifie, on va jouer d’abord des matchs de championnat. Donc, ce match contre le MCA, si bien sûr il se qualifie contre la JSK, est encore loin. Mais la demi-finale de 2013 contre le MCA reste un mauvais souvenir pour vous, président, non ? Non pas du tout. C’était un match que nous avons perdu et c’est ça le football. En tous les cas si on se retrouvera encore une fois en demi-finale, ça sera une très belle affiche et que le meilleur gagne. Quels sont les objectifs de l’ESS cette saison ? C’est simple notre objectif n°1, c’est de dérocher une place pour jouer la Ligue des champions africaine. Je ne dirais pas non si on arrive à gagner le championnat ou décrocher le doublé. Mais comme je l’ai déjà dit, on doit retrouver l’Afrique dès la saison prochaine. Que diriez-vous au public sétifien qui n’est pas rassasié de titres ? Il faut que nos supporters soient derrière l’équipe et la soutenir et Inch’Allah on va fêter un titre à la fin de cette saison. Ce qui est sûr, c’est que l’équipe travaille sans relâche pour être à la hauteur et de notre côté, on fait tout pour lui faciliter la tâche. M. Z.

Les représentants de JOMA Maghreb étaient présents hier à La Nucia pour suivre le match des Sétifiens face aux Espagnols. Ils étaient là pour suivre la rencontre et veiller à ce que tout soit réuni pour que l’ESS ne manque de rien.

Ferradji a accompagné Hamar en Espagne

L’ancien gardien de but de l’ESS, Ferradji a fait le déplacement en Espagne accompagnant le président Hamar pour rendre visite à son équipe de cœur, à savoir l’Entente qui a bossé durement à Benidorm.

Les dirigeants de l’ESS ont visité CIUTAT Esportiva Camelo Cano Lanucia

Profitant de leur présence dans la ville de La Nucia, le président Hamar, Sensaoui, le secrétaire Djeroudi, et Kamel Hechaichi ont visité le complexe CIUTAT Esportiva Camelo Cano Lanucia. Le président Hamar a eu une discussion avec les responsables de ce complexe. Il a pris des notes, car il est tombé sous le charme des infrastructures comme la salle omnisport et la piscine pour avoir les mêmes à Sétif. Si le boss sétifien arrive à réaliser cela, ce sera une première en Algérie.

Deportivo Alcoyano 0 - ESS 0

L’Entente boucle son stage par un bon test Hier au stade de La Nucia, les Sétifiens ont affronté l’équipe du Deportivo Alcoyano en amical. Une rencontre qui a permis à Madoui de voir ses poulains à l’œuvre et tester certains joueurs avant de prendre la décision de garder seulement Ibouziden. Les Sétifiens ne sont pas rentrés dans le match directement. Mais après cinq minutes de jeu, ils ont pris les rênes. A la 10’, Amada a failli ouvrir la marque, mais le poteau était là pour sauver les Espagnols. Il faut dire qu’Ibouziden, qui était aligné pour être testé, a su attirer le regard des présents par son savoir-faire. Tout le monde était unanime pour dire que l’ESS a fait la bonne affaire. Ce même Amada va récidiver encore une fois par un tir puissant à la 28’. Mais une fois encore le poteau ne lui a pas permis de marquer. Un froid de canard dans ce

stade de La Nucia, mais les 22 acteurs ont tenu à se surpasser pour être à la hauteur. Mais, malgré tous les efforts de part et d’autre le premier round se termine sur le score de parité de zéro

partout. La seconde mi-temps a vu d’autres changements dans l’équipe sétifienne, puisque Madoui a envie de voir tout le groupe à l’œuvre pour voir où ils en sont dans leur préparation. A

Djemaouni sera un concurrent redoutable

Une cinquantaine de spectateurs «Tout pour présents être à la au match hauteur des

la 58’, Bouzmada, d’un bolide, touche lui aussi le poteau. Les Sétifiens malgré plusieurs actions, n’ont pas pu ouvrir la marque et la partie s’est soldée sur le même score de zéro partout. Mais pour l’ESS, le plus important c’est d’avoir joué et le coach a pu voir à l’œuvre tout son groupe. Un bon test avant le retour à Alger. M. Z.

EQUIPE ALIGNÉE 1re MI-TEMPS

Khedaïria, Rebie, Ibouziden, Keniche, Laroussi, Aït Ouamer, Amada, Djahnit, Haddouche, Bakir, Djabou

2e MI-TEMPS

Kheiri, Ziti, Lamri, Keniche, Bedra, Laroussi, Tambang, Bouzmada, Amaouche, Saâdi, Bensahli

«Je remercie le président et le coach. C’est un honneur pour moi de faire partie d’un grand club comme l’ESS. Depuis 5 jours, je bosse avec les Sétifiens. J’ai été bien accueilli et les joueurs, à l’image de Ziti, Lamri, Djabou, Ait Ouamer qui ne sont pas à présenter, m’ont mis à l’aise. Je suis content d’avoir réussi mon test. Je vais Inch’Allah, tout faire pour être à la hauteur des attentes. Je ne crains pas la concurrence. Celle-ci va me permettre de me surpasser afin de m’imposer car c’est mon objectif à l’ESS. Je sais une chose, que l’Entente va m’ouvrir en grand les portes de l’EN et de grands clubs en Europe, et c’est ce que je veux.»

Madoui : «On va le garder» «On va garder Ibouziden. C’est un bon joueur qui a de très bonnes qualités, mais il doit travailler davantage. Pour les autres, ils ont des qualités, mais pour le moment, on a besoin de joueurs compétitifs. Par contre, en ce qui concerne la partie, je dirais que ce fut un bon test pour nous. On va continuer à travailler pour être prêt à la reprise du championnat.»

C’est l’ami de l’ancien international algérien, Ali Benhalima

TONI SELIGRAT (ent. Alcoyano) «Djabou et Aït Ouamer devraient jouer en Liga»

Approché par nos soins en fin de match, l’entraîneur du Deportivo Alcoyano a déclaré : «En toute sincérité, le numéro 10 (Djabou) et le numéro 8 (Aït Ouamer) sont exceptionnels. Ils devraient jouer en Liga. J’ai été bien surpris par le niveau des Algériens.»

HACHOUD «On a été exemplaires en Espagne» PAR AMINA Z. A son arrivée à l'aéroport d'Alger, le capitaine des Vert et Rouge s'est dit content de revoir Gourmi dans l'effectif du MCA. Il assure que le Doyen va faire le nécessaire pour réussir la suite du parcours. Pour lui, le stage de Benidorm a été une grande réussite. D'emblée, Hachoud interrogé sur le retour de Gourmi, dira : "Il a passé deux saisons au MCA où il a gagné une coupe d'Algérie. C'est un joueur qui va certainement apporter le plus

à l'équipe. Ce que je peux lui dire : Bienvenue Khaled chez toi. On souhaite qu'il sera à la hauteur des attentes de la direction qui lui a fait confiance et on lui souhaite d'être à la hauteur de ce qu'attend de lui le public, car les Chnaoua vont compter beaucoup sur lui." Ensuite, Hachoud revient sur le stage à Benidorm pour dire : "On a donné une belle image du MCA et des Algériens en Espagne et cela en passant un stage dans le sérieux, la rigueur et la concentration sur le travail et je remercie les joueurs pour tout cela. Et aussi les staffs tech-

Le responsable de la barre technique du Mouloudia d'Alger a signé un contrat qui expire en fin de saison. S'il reste en poste, Mouassa compte recruter l'été prochain un arrière gauche, un autre à droite et un attaquant de pointe. Le Mouloudia d'Alger se porte à merveille depuis l'arrivée de Mouassa à la barre technique. Ce dernier avait signé un contrat qui prendra fin l'été prochain. Seulement, s'il atteint ses objectifs, c'est sûr que le Doyen le gardera pour attaquer la saison prochaine. Ce qui est sûr, c'est que l'entraineur a confié à ses proches que s'il reste, il connait les postes à renforcer au Doyen. Il veut un arrière gauche qui sera une doublure pour Boudebouda. Ce dernier,

nique, médical et dirigeant qui ont veillé à ce qu'on bosse durement. On aurait voulu jouer le classico, mais celui-ci a été reporté pour des raisons qu'on peut comprendre. Et donc, on aura plus de temps, deux semaines pour préparer le derby contre l'USMH. On fera tout pour être à la hauteur des attentes de nos fans". Hachoud est rentré chez lui pour passer deux jours en famille et il reviendra vendredi pour continuer la préparation afin d'être au top du top contre l'USMH, le 28 janvier prochain. A. Z.

Au cas où il resterait la saison prochaine

Mouassa veut 2 latéraux et un attaquant pour rappel, quand il a été blessé, c'est Karaoui qui avait pris sa place en coupe d'Algérie. Il faudra donc avoir un arrière gauche pour en plus relancer la concurrence dans ce poste afin d'avoir des joueurs de grande qualité. Aussi, pour ce qui est du côté droit, le coach veut une doublure aussi pour Hachoud. Même s'il peut compter sur Azzi, car ce dernier jouait dans ce poste quand il s'est

Aouedj : «On jouera sur 3 fronts et Gourmi est un bon renfort» "On a bien bossé en Espagne et on va continuer à travailler ici à partir de vendredi. Pour ce qui est du recrutement de Gourmi, je dirais qu'un enfant revient chez lui. On a besoin de lui surtout qu'on jouera sur trois fronts. Gourmi est un bon renfort pour l'équipe."

trouvé à l'USMH, le coach veut un arrière droit pour la saison prochaine. Le troisième joueur que veut avoir le coach l'été prochain, c'est un attaquant de pointe. Il veut avoir une ligne offensive qui rase tout sur son passage. En tous les cas, il faut avant assurer lors de cette saison et faire le nécessaire pour s'imposer avant de penser à la préparation de la saison prochaine. Car le Doyen doit garder

Amachi : «Je saisirai ma chance quand elle viendra» "On est content du travail effectué en Espagne. On sait que la phase retour sera très difficile et Inch'Allah, on fera tout pour garder cette place de leader. En ce qui me concerne, je souhaite vraiment avoir le droit de jouer avec l'équipe première et je continuerai à bosser durement pour avoir ma chance. Je sais que les supporters du MCA aiment les jeunes et les enfants du club, et moi j'en fais partie. Je bosse durement et quand la chance me sourira, je la saisirais."

sa place de leader pour s'offrir le titre de champion et faire sensation en coupe d'Algérie comme le souhaitent tous les Chnaoua. Néanmoins, prôner la stabilité en maintenant l'ossature et le staff technique, ne peut être qu'une bonne chose pour un club qui se doit de gagner les titres chaque saison. A. Z.

Vu ce qu'il a donné lors du stage en Espagne, Djemaouni a envoyé des messages clairs à son entraîneur afin de compter sur lui lors de la seconde partie du championnat. Djemaouni a envie de s'illustrer et il compte mettre le feu quand le championnat reprendra. Parmi les joueurs qui se sont illustrés lors du stage en Espagne, figure l'attaquant Djemaouni. Après un début mitigé avec l'ex-coach au point où le joueur a songé à partir, il revient en force et il le montre à chaque fois. D'ailleurs, lors de la dernière séance d'entrainement, dans un match d'application, il s'est distingué en marquant un doublé. Djemaouni, en plus des buts, a montré de grandes qualités et a fait comprendre à tous les attaquants qu'il est de retour. Djemaouni est décidé en tous les cas à être un sérieux concurrent dans l'attaque du MCA. Il sait que son équipe va jouer sur les trois fronts et il est bien décidé à avoir son mot à dire dans tout cela. En tous les cas, comme tous les Mouloudéens, Djemaouni pète la forme et il va tout faire pour le démontrer en championnat. Cela ne peut être que bénéfique pour le Mouloudia d'Alger qui veut avoir des joueurs au top du top de leur forme, des joueurs qui vont tout faire pour imposer leur suprématie dans les trois compétitions. Le joueur a confié à ses camarades qu'il n'a plus envie de chauffer le banc et qu'il fera tout pour gagner la confiance de son coach afin d'avoir le droit de jouer. A. Z.

Bouguèche : «Le MCA a besoin de Gourmi» L'attaquant du MCA pense que le retour de Gourmi est une bonne chose pour le Mouloudia d'Alger qui a besoin de tous ses joueurs afin d'aborder la suite des débats en force. D'ailleurs, quand on parlera de Gourmi, Bouguèche déclare : "L'équipe a besoin de lui. On le connait, et lui connait l'équipe. Donc, tout va pour le mieux. On va se serrer les coudes et faire le nécessaire pour être au top à l'avenir. Il ne faut pas

oublier que ce qui nous attend est très difficile." Sur le stage, Bouguèche déclare : "Tout s'est bien passé. On a beaucoup travaillé et on a disputé un match amical qui a été un bon test pour nous. On va continuer notre préparation afin de répondre bien présent contre l'USMH. Ce sera difficile, mais on a envie d'entamer la phase retour avec force." A. Z.


www.competition.dz

www.competition.dz

Jeudi 12 janvier 2017

CRB

12

Il a signé avant-hier soir

Naâmani rétabli

Le défenseur Mohamed Naâmani ou le roc de la défense belouizdadie lors de la phase aller est désormais apte au service. Il est complètement rétabli de sa blessure au genou qu'il a contractée vers le début du mois de décembre dernier. Le joueur est concerné par la préparation qu'effectue l'équipe actuellement. Il sera d'attaque à partir du 20 janvier prochain contre le MCO.

La régularisation des salaires reportée

En début de semaine, Hadj Mohamed s'est excusé en ce début de semaine auprès des joueurs de l'équipe fanion du CRB de ne pas pouvoir régulariser leurs salaires comme prévu. Il devait le faire avant-hier, mais il leur a expliqué qu'il a été retenu par des engagements, entre autres la réorganisation du club. Il leur a promis de tout régler au milieu de la semaine prochaine. Notons que la direction belouizdadie doit à la plupart des joueurs quatre salaires et plus.

CSA/CRB

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

En raison des formalités administratives rendues difficiles un jour férié (présence obligatoire d'un huissier de justice), l'AGEx prévue le samedi 14.01.2017 est reportée au lundi 16.01.2017 à 16h à la même adresse. Le responsable chargé des relations administratives de l'AG Belaïd Hachaïchi

MOB

Le CRB frappe fort en ce mercato d'hiver. Le club vient d'assurer les services d'un des attaquants les plus convoités, à savoir Karim Aribi.

ARIBI : «Je veux faire

comme Slimani»

PAR SOFIANE BOULAOUCHE Le joueur vient officiellement de s'engager pour le Chabab Riadhi de Belouizdad. Il a paraphé son contrat tard dans la soirée d'avant-hier. il s'engage pour une durée de trente mois contre un salaire d'un million de dinars. Ainsi, le CRB du nouveau président Hadj Mohamed vient de frapper en assurant sa quatrième recrue cet hiver, après Hamia, Lamhene et Heriat. Au niveau du staff technique, on est très satisfait de ce qui vient d'être réalisé. Badou Zaki a confié à ses proches qu'il a pratiquement eu tout ce qu'il voulait afin d'atteindre les objectifs qu'il vise, ainsi que le club, lors de la phase retour. Par ailleurs, la nouvelle recrue du Chabab a déclaré lors de la cérémonie de la signature de son contrat : "Je viens au CRB pour réussir et Slimani est un de mes meilleurs exemples et je veux faire comme lui". A propos de la concurrence, il affirme : "Je n'ai pas peur de la concurrence, bien au contraire cela va m'aider ainsi que mes

coéquipiers pour progresser et nous allons tout faire pour rendre le sourire aux supporters du club lors de la phase aller, à commencer par la coupe d'Algérie où nous sommes avantagés par le tirage au sort auquel nous avons eu droit". Il rejoindra le groupe demain Karim Aribi rejoindra ses nouveaux coéquipiers pour la première fois demain matin lors du début de seconde moitié de la préparation hivernale qui aura lieu

JSS

à la caserne de la protection civile à Dar El Beida. En l'absence de Hamia qui se trouve depuis plusieurs jours avec l'équipe nationale militaire, Aribi devrait avoir tous les atouts de son côté afin de s'assurer une place de titulaire le plus tôt possible. Notons qu'avant de rejoindre le Chabab, Aribi jouait pour le CA Batna et a été formé à l'académie de la FAF. Le nouvel attaquant belouizdadi n'a que 22 ans et n'a pas encore marqué de but cette saison. S. B.

BENSMAÏN :

«Notre stage a été une réussite totale»

L'entraîneur adjoint, Saber Bensmaïn, nous a affirmé hier que tout s'est bien passé lors du stage bloqué effectué à Aïn Benian. "Notre stage a été une réussite totale", a-t-il affirmé avant de poursuivre : "Que ce soit les moyens qui ont été mis à notre disposition ou rapport au contenu même des séances de préparation, tout a été parfait. Les joueurs ont très bien réagi à ce que nous avons programmé et ce regroupement d'ailleurs a été caractérisé par beaucoup de concurrence. Nous avons senti d'ailleurs qu'il y a une grande volonté chez chacun d'eux de s'imposer et de faire partie des plans tactiques du coach. C'est un signe très encourageant avant la reprise du championnat. Néanmoins, il reste encore du travail à faire. Nous avons encore une dizaine de jours où nous devons encore nous donner à fond afin de faire bonne figure dès notre prochain match contre le MCO". «Le CRB sera fort au retour» A propos de tous les changements que connait le Chabab, que ce soit au niveau de la direction où par rapport au recrutement des nouveaux joueurs, Bensmaïn souligne : "Les choses se sont beaucoup améliorées et nous le sentons de jour en jour. Les responsables sont à cheval par rapport à tout ce que l'équipe a besoin dont principalement le recrutement. A première vue, cela répond exactement à nos besoins, en espère donc que les résultats suivront. Je peux même dire qu'il n'y a pas de doute là-dessus, on sent que le CRB sera plus fort lors de la phase retour". S. B.

Une 4 recrue e

attendue aujourd'hui La direction du club de la Saoura poursuit son opération en vue de renforcer l'effectif de l'équipe première. Toujours discrets, les dirigeants becharis semblent avoir finalisé avec un joueur évoluant dans l'animation offensive, comme l'a indiqué une source fiable, hier. Ce joueur est attendu dans la journée de ce jeudi pour officialiser son transfert avec la JSS. Quels que soient son identité et son poste, ce dernier devra être la dernière recrue hivernale du club des Aiglons.

Saâd se distingue

Le seul but marqué par la JSS reste l'œuvre de l'attaquant Abdeldjallil Saâd. Ce dernier, aligné d'entrée face aux Mechraouas, a marqué son premier but sous les couleurs bécharies, ce qui lui donnera certainement plus d'appétit. Auteur de deux buts en championnat avec le MC Saida cette saison, ce joueur a donc bien entamé ses débuts, et son retour au sein de son club de coeur.

Saïdi, Lhamri et Slama de la partie

Match nul face au SCM (1-1)

Les Bécharis accrochés La formation de la JS Saoura a disputé son premier match amical avant-hier. Chez elle au stade du 20-Août, cette formation a affronté le SC Mecheria club de l'Interrégions groupe Ouest. Les deux équipes se sont quittées sur un score nul d'un but partout (1-1). D'après une source autorisée, ce match d'application s'est joué en trois mi-temps de trente minutes. Le coach Karim Khouda a eu toute latitude pour faire jouer tout le

monde. Chacun a eu son temps de jeu y compris les recrues actuelles, au nombre de quatre, à savoir Talah, Saâd, Belalem et Salah. Il est utile de rappeler que l'équipe des Aiglons de la Saoura disputera son deuxième match de préparation demain. Le groupe bechari affrontera en effet une sélection de la 3e Région militaire. Le match se jouera également sur le terrain du 20-Août de Bechar où le coup d'envoi est prévu à 16h. L. M. A.

En plus des nouveaux, le staff technique a pris le soin d'aligner les jeunes Brahim Saïdi et Aymen Abdelaziz Lhamri. Issus de l'équipe réserve du club, ces deux éléments ont pris part à un temps de jeu au cours de la rencontre face au SC Mecheria (1-1). Même le défenseur émigre Samy Slama a joué étant à l'essai depuis son arrivée à Bechar.

Bapidi a repris

De son côté, le défenseur Jules Bapidi a repris les entrainements avec ses coéquipiers. De retour de Yaoundé, le Camerounais a commencé par assister au match amical face au SCM au côtés de ses coéquipiers sur le banc des remplaçants. Il a profité de la présence de Mohamed Zerouati pour avoir une discussion avec lui.

HAMZAOUI e 4 RECRUE

Daïf va devoir trouver un club

La signature de Hamzaoui pousse un peu plus le gardien mobiste vers la sortie, le Bônois se cherche toujours une issue de sortie mais les candidats ne semblent pas se bousculer. Il faut bien se rendre à l'évidence que Ammara Daïf n'a pas beaucoup briller lors de son passage au club des martyrs avec un temps considérable passé sur le banc de touche à regarder ses camarades se battre sur le terrain.

d'être au MOB»

 «J'ai longtemps attendu cette occasion»  «Rahmani est le meilleur gardien d'Algérie» point de satisfaire les fans, ceci est aussi un objectif très important que je me suis fixé avant de venir au club.

Entretien réalisé par BADIS BESSAÏ

Vos premières réactions après votre signature au MOB ?

Je suis ravi d'avoir eu la chance de signer dans un aussi grand club que le MO Béjaïa qui a honoré la nation avec son parcours majestueux lors de la Coupe de la CAF 2016. Je remercie au passage les gens qui m'ont permis d'avoir cette opportunité sans oublier la direction du club qui m'a facilité la tâche lors de mon transfert. La transaction s'est faite convenablement et c'est grâce aux dirigeants du MOB et à mon

Etes-vous capable de concurrencer l'international Rahmani ?

Chemssedine Rahmani est actuellement au top de sa forme, on peut même le définir comme le meilleur gardien en Algérie. Jouer dans le même club qu'un aussi grand portier que Rahmani est un honneur pour moi mais comme vous le savez, la concurrence entre les gardiens de but existe partout et je ferai tout pour arriver à le remplacer. manager qui s'est occupé des négociations.

Pourquoi avoir choisi le MOB ?

Comme je vous l'ai déjà dit, le MOB possède un public hors norme avec des milliers de fidèles supporters qui vous poussent à donner le meilleur de vous-même, et ce, lors de chaque rencontre. J'ai longtemps attendu cette occasion qui me permettra de faire valoir mes capacités. Aussi, dès que cette occasion s'est présentée à moi, je n'ai pas hésité à dire oui.

Le classement du club ne vous inquiète pas ?

En effet, les résultats des Crabes

sont loin d'être satisfaisants, mais rien n'est impossible en football, cela va être un facteur de plus qui nous poussera à donner le meilleur de nous-mêmes afin de sortir le club de cette impasse et remettre l'équipe sur de bons rails.

Vos objectifs ?

Je suis très ambitieux. En ce qui concerne mon aventure, mes objectifs sont simples, je compte d'abord tout donner pour honorer mon contrat avec les Crabes et pour cela je concurrencerai le gardien de but actuel Chemssedine Rahmani pour essayer de devenir le gardien numéro un du club ensuite vient le

Un mot pour les supporters du club…

Je pense que les supporters mobistes sont le douzième homme de l'équipe, tout le monde sait que jouer devant un public du stade de l'Unité magrébine bien garni donne des ailes. Le public du MOB joue un très grand rôle dans les rencontres du club, il mérite beaucoup plus que le maintien. Je tiens aussi à rassurer les fans et leur dire que le classement n'est pas aussi catastrophique que l'ont le décrit, les points qui séparent les équipes actuellement sont minimes. B. B.

Départ en stage ce dimanche Les Mobistes prendront, dans la matinée de dimanche prochain, la direction d'Aïn Témouchent pour effectuer leur premier stage de préparation de cette nouvelle année 2017. Mohamed Henkouche et ses hommes passeront dix jours dans l'Ouest algérien où ils disputeront quelques matchs amicaux. Comme de coutume, ces dernières années les Crabes ne se sont pas éternisés à Béjaïa bien qu'ils accumulent actuellement un retard considérable par rapport aux clubs phares de Ligue 1 Mobilis qui sont actuellement en train de faire leur retour des différents sites qui ont servi de lieu de regroupement à ces clubs. C'est donc après deux semaines de la reprise que le groupe des Vert et Noir de Béjaïa prendra la route vers Aïn-Témouchent dans

leurs résultats car c'est au cours de cette deuxième partie de la compétition que va se jouer le destin du club de la ville de Yemma Gouraya.

4 joueurs seront absents

le but d'effectuer leur stage de préparation afin d'être prêts pour la reprise du championnat national qui se fera probablement au début du mois

13



«Honoré Ardemment désiré par Henkouche, Hamzaoui arrive en tant que numéro un dans la hiérarchie des gardiens de but du MO Béjaïa jusqu'au retour du keeper international, Chessedine Rahmani, de la coupe d'Afrique des nations. L'ancien technicien de l'ASM Oran souhaitait apparemment un gardien costaud sur sa ligne, un profil qui semble, d'après Henkouche, correspondre à celui de l'ex-portier de l'ASO Chlef. C'est donc hier dans la matinée qu'Ammar Hamzaoui a officialisé sa venue chez les Vert et Noir pour une durée de 18 mois.

Jeudi 12 janvier 2017

prochain pour les Crabes. Une deuxième phase qui s'annonce plus difficile que la première où ils devront donner le meilleur d'eux-mêmes pour améliorer

Le stage de préparation d'AïnTémouchent verra l'absence de quatre joueurs et non des moindres : Chemssedine Rahmani, Sofiane Khadir, Faouzi Yaya, Ismaïl Belkacemi retenus par les différentes sélections nationales pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2017 au Gabon et la Coupe du monde militaire à Oman. L'absence de ces quatre joueurs va sans doute chambouler le travail du coach Henkouche qui n'a jusqu'à présent toujours pas rencontré ses joueurs. B. B.



Lagoune n'a apparemment pas convaincu

Le gardien espoir de l'USM Alger, qui était de visite à Béjaïa les jours précédents afin d'effectuer des tests pour arracher un contrat et entamer une éventuelle aventure avec les Crabes, a apparemment échoué dans sa mission. Le jeune portier qui a déjà évolué dans le championnat suédois n'a pas beaucoup convaincu la commission chargée du recrutement du club qui a préféré conclure avec Hamzaoui comme gardien des cages mobistes.



Entraînement hier à 10h

Les joueurs mobsites ont eu le droit hier à un entraînement très danse d'une heure et demie, à la plage des Hammadites. Le travail physique a été à l'ordre du jour, le coach Mohamed Henkouche met tous ses moyens ces derniers temps pour remettre l'équipe au top sur le plan physique. Tous les joueurs était présents mis à part les convoqués en sélection nationale ainsi que le milieu de terrain des Crabes, Sidibé, toujours absent.



L'AG reportée encore une fois

Initialement prévue pour se tenir le mardi 10 janvier 2017 à 18h au sein de l'hôtel des Hammadites, l'assemblée générale de la SSPA/MOB a encore une fois été reportée à une date ultérieure. Selon des sources généralement bien informées, ce report serait lié à l'absence des pièces justificatives manquantes à l'ancien président Boubker Ikhlef pour se voir étudier son bilan par l'ensemble des actionnaires. Une histoire qui ne finira donc jamais avec ces multiples reports qui ont eu lieu lors de ces derniers mois toujours pour le même motif.


www.competition.dz

www.competition.dz

Jeudi 12 janvier 2017

CRB

12

Il a signé avant-hier soir

Naâmani rétabli

Le défenseur Mohamed Naâmani ou le roc de la défense belouizdadie lors de la phase aller est désormais apte au service. Il est complètement rétabli de sa blessure au genou qu'il a contractée vers le début du mois de décembre dernier. Le joueur est concerné par la préparation qu'effectue l'équipe actuellement. Il sera d'attaque à partir du 20 janvier prochain contre le MCO.

La régularisation des salaires reportée

En début de semaine, Hadj Mohamed s'est excusé en ce début de semaine auprès des joueurs de l'équipe fanion du CRB de ne pas pouvoir régulariser leurs salaires comme prévu. Il devait le faire avant-hier, mais il leur a expliqué qu'il a été retenu par des engagements, entre autres la réorganisation du club. Il leur a promis de tout régler au milieu de la semaine prochaine. Notons que la direction belouizdadie doit à la plupart des joueurs quatre salaires et plus.

CSA/CRB

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

En raison des formalités administratives rendues difficiles un jour férié (présence obligatoire d'un huissier de justice), l'AGEx prévue le samedi 14.01.2017 est reportée au lundi 16.01.2017 à 16h à la même adresse. Le responsable chargé des relations administratives de l'AG Belaïd Hachaïchi

MOB

Le CRB frappe fort en ce mercato d'hiver. Le club vient d'assurer les services d'un des attaquants les plus convoités, à savoir Karim Aribi.

ARIBI : «Je veux faire

comme Slimani»

PAR SOFIANE BOULAOUCHE Le joueur vient officiellement de s'engager pour le Chabab Riadhi de Belouizdad. Il a paraphé son contrat tard dans la soirée d'avant-hier. il s'engage pour une durée de trente mois contre un salaire d'un million de dinars. Ainsi, le CRB du nouveau président Hadj Mohamed vient de frapper en assurant sa quatrième recrue cet hiver, après Hamia, Lamhene et Heriat. Au niveau du staff technique, on est très satisfait de ce qui vient d'être réalisé. Badou Zaki a confié à ses proches qu'il a pratiquement eu tout ce qu'il voulait afin d'atteindre les objectifs qu'il vise, ainsi que le club, lors de la phase retour. Par ailleurs, la nouvelle recrue du Chabab a déclaré lors de la cérémonie de la signature de son contrat : "Je viens au CRB pour réussir et Slimani est un de mes meilleurs exemples et je veux faire comme lui". A propos de la concurrence, il affirme : "Je n'ai pas peur de la concurrence, bien au contraire cela va m'aider ainsi que mes

coéquipiers pour progresser et nous allons tout faire pour rendre le sourire aux supporters du club lors de la phase aller, à commencer par la coupe d'Algérie où nous sommes avantagés par le tirage au sort auquel nous avons eu droit". Il rejoindra le groupe demain Karim Aribi rejoindra ses nouveaux coéquipiers pour la première fois demain matin lors du début de seconde moitié de la préparation hivernale qui aura lieu

JSS

à la caserne de la protection civile à Dar El Beida. En l'absence de Hamia qui se trouve depuis plusieurs jours avec l'équipe nationale militaire, Aribi devrait avoir tous les atouts de son côté afin de s'assurer une place de titulaire le plus tôt possible. Notons qu'avant de rejoindre le Chabab, Aribi jouait pour le CA Batna et a été formé à l'académie de la FAF. Le nouvel attaquant belouizdadi n'a que 22 ans et n'a pas encore marqué de but cette saison. S. B.

BENSMAÏN :

«Notre stage a été une réussite totale»

L'entraîneur adjoint, Saber Bensmaïn, nous a affirmé hier que tout s'est bien passé lors du stage bloqué effectué à Aïn Benian. "Notre stage a été une réussite totale", a-t-il affirmé avant de poursuivre : "Que ce soit les moyens qui ont été mis à notre disposition ou rapport au contenu même des séances de préparation, tout a été parfait. Les joueurs ont très bien réagi à ce que nous avons programmé et ce regroupement d'ailleurs a été caractérisé par beaucoup de concurrence. Nous avons senti d'ailleurs qu'il y a une grande volonté chez chacun d'eux de s'imposer et de faire partie des plans tactiques du coach. C'est un signe très encourageant avant la reprise du championnat. Néanmoins, il reste encore du travail à faire. Nous avons encore une dizaine de jours où nous devons encore nous donner à fond afin de faire bonne figure dès notre prochain match contre le MCO". «Le CRB sera fort au retour» A propos de tous les changements que connait le Chabab, que ce soit au niveau de la direction où par rapport au recrutement des nouveaux joueurs, Bensmaïn souligne : "Les choses se sont beaucoup améliorées et nous le sentons de jour en jour. Les responsables sont à cheval par rapport à tout ce que l'équipe a besoin dont principalement le recrutement. A première vue, cela répond exactement à nos besoins, en espère donc que les résultats suivront. Je peux même dire qu'il n'y a pas de doute là-dessus, on sent que le CRB sera plus fort lors de la phase retour". S. B.

Une 4 recrue e

attendue aujourd'hui La direction du club de la Saoura poursuit son opération en vue de renforcer l'effectif de l'équipe première. Toujours discrets, les dirigeants becharis semblent avoir finalisé avec un joueur évoluant dans l'animation offensive, comme l'a indiqué une source fiable, hier. Ce joueur est attendu dans la journée de ce jeudi pour officialiser son transfert avec la JSS. Quels que soient son identité et son poste, ce dernier devra être la dernière recrue hivernale du club des Aiglons.

Saâd se distingue

Le seul but marqué par la JSS reste l'œuvre de l'attaquant Abdeldjallil Saâd. Ce dernier, aligné d'entrée face aux Mechraouas, a marqué son premier but sous les couleurs bécharies, ce qui lui donnera certainement plus d'appétit. Auteur de deux buts en championnat avec le MC Saida cette saison, ce joueur a donc bien entamé ses débuts, et son retour au sein de son club de coeur.

Saïdi, Lhamri et Slama de la partie

Match nul face au SCM (1-1)

Les Bécharis accrochés La formation de la JS Saoura a disputé son premier match amical avant-hier. Chez elle au stade du 20-Août, cette formation a affronté le SC Mecheria club de l'Interrégions groupe Ouest. Les deux équipes se sont quittées sur un score nul d'un but partout (1-1). D'après une source autorisée, ce match d'application s'est joué en trois mi-temps de trente minutes. Le coach Karim Khouda a eu toute latitude pour faire jouer tout le

monde. Chacun a eu son temps de jeu y compris les recrues actuelles, au nombre de quatre, à savoir Talah, Saâd, Belalem et Salah. Il est utile de rappeler que l'équipe des Aiglons de la Saoura disputera son deuxième match de préparation demain. Le groupe bechari affrontera en effet une sélection de la 3e Région militaire. Le match se jouera également sur le terrain du 20-Août de Bechar où le coup d'envoi est prévu à 16h. L. M. A.

En plus des nouveaux, le staff technique a pris le soin d'aligner les jeunes Brahim Saïdi et Aymen Abdelaziz Lhamri. Issus de l'équipe réserve du club, ces deux éléments ont pris part à un temps de jeu au cours de la rencontre face au SC Mecheria (1-1). Même le défenseur émigre Samy Slama a joué étant à l'essai depuis son arrivée à Bechar.

Bapidi a repris

De son côté, le défenseur Jules Bapidi a repris les entrainements avec ses coéquipiers. De retour de Yaoundé, le Camerounais a commencé par assister au match amical face au SCM au côtés de ses coéquipiers sur le banc des remplaçants. Il a profité de la présence de Mohamed Zerouati pour avoir une discussion avec lui.

HAMZAOUI e 4 RECRUE

Daïf va devoir trouver un club

La signature de Hamzaoui pousse un peu plus le gardien mobiste vers la sortie, le Bônois se cherche toujours une issue de sortie mais les candidats ne semblent pas se bousculer. Il faut bien se rendre à l'évidence que Ammara Daïf n'a pas beaucoup briller lors de son passage au club des martyrs avec un temps considérable passé sur le banc de touche à regarder ses camarades se battre sur le terrain.

d'être au MOB»

 «J'ai longtemps attendu cette occasion»  «Rahmani est le meilleur gardien d'Algérie» point de satisfaire les fans, ceci est aussi un objectif très important que je me suis fixé avant de venir au club.

Entretien réalisé par BADIS BESSAÏ

Vos premières réactions après votre signature au MOB ?

Je suis ravi d'avoir eu la chance de signer dans un aussi grand club que le MO Béjaïa qui a honoré la nation avec son parcours majestueux lors de la Coupe de la CAF 2016. Je remercie au passage les gens qui m'ont permis d'avoir cette opportunité sans oublier la direction du club qui m'a facilité la tâche lors de mon transfert. La transaction s'est faite convenablement et c'est grâce aux dirigeants du MOB et à mon

Etes-vous capable de concurrencer l'international Rahmani ?

Chemssedine Rahmani est actuellement au top de sa forme, on peut même le définir comme le meilleur gardien en Algérie. Jouer dans le même club qu'un aussi grand portier que Rahmani est un honneur pour moi mais comme vous le savez, la concurrence entre les gardiens de but existe partout et je ferai tout pour arriver à le remplacer. manager qui s'est occupé des négociations.

Pourquoi avoir choisi le MOB ?

Comme je vous l'ai déjà dit, le MOB possède un public hors norme avec des milliers de fidèles supporters qui vous poussent à donner le meilleur de vous-même, et ce, lors de chaque rencontre. J'ai longtemps attendu cette occasion qui me permettra de faire valoir mes capacités. Aussi, dès que cette occasion s'est présentée à moi, je n'ai pas hésité à dire oui.

Le classement du club ne vous inquiète pas ?

En effet, les résultats des Crabes

sont loin d'être satisfaisants, mais rien n'est impossible en football, cela va être un facteur de plus qui nous poussera à donner le meilleur de nous-mêmes afin de sortir le club de cette impasse et remettre l'équipe sur de bons rails.

Vos objectifs ?

Je suis très ambitieux. En ce qui concerne mon aventure, mes objectifs sont simples, je compte d'abord tout donner pour honorer mon contrat avec les Crabes et pour cela je concurrencerai le gardien de but actuel Chemssedine Rahmani pour essayer de devenir le gardien numéro un du club ensuite vient le

Un mot pour les supporters du club…

Je pense que les supporters mobistes sont le douzième homme de l'équipe, tout le monde sait que jouer devant un public du stade de l'Unité magrébine bien garni donne des ailes. Le public du MOB joue un très grand rôle dans les rencontres du club, il mérite beaucoup plus que le maintien. Je tiens aussi à rassurer les fans et leur dire que le classement n'est pas aussi catastrophique que l'ont le décrit, les points qui séparent les équipes actuellement sont minimes. B. B.

Départ en stage ce dimanche Les Mobistes prendront, dans la matinée de dimanche prochain, la direction d'Aïn Témouchent pour effectuer leur premier stage de préparation de cette nouvelle année 2017. Mohamed Henkouche et ses hommes passeront dix jours dans l'Ouest algérien où ils disputeront quelques matchs amicaux. Comme de coutume, ces dernières années les Crabes ne se sont pas éternisés à Béjaïa bien qu'ils accumulent actuellement un retard considérable par rapport aux clubs phares de Ligue 1 Mobilis qui sont actuellement en train de faire leur retour des différents sites qui ont servi de lieu de regroupement à ces clubs. C'est donc après deux semaines de la reprise que le groupe des Vert et Noir de Béjaïa prendra la route vers Aïn-Témouchent dans

leurs résultats car c'est au cours de cette deuxième partie de la compétition que va se jouer le destin du club de la ville de Yemma Gouraya.

4 joueurs seront absents

le but d'effectuer leur stage de préparation afin d'être prêts pour la reprise du championnat national qui se fera probablement au début du mois

13



«Honoré Ardemment désiré par Henkouche, Hamzaoui arrive en tant que numéro un dans la hiérarchie des gardiens de but du MO Béjaïa jusqu'au retour du keeper international, Chessedine Rahmani, de la coupe d'Afrique des nations. L'ancien technicien de l'ASM Oran souhaitait apparemment un gardien costaud sur sa ligne, un profil qui semble, d'après Henkouche, correspondre à celui de l'ex-portier de l'ASO Chlef. C'est donc hier dans la matinée qu'Ammar Hamzaoui a officialisé sa venue chez les Vert et Noir pour une durée de 18 mois.

Jeudi 12 janvier 2017

prochain pour les Crabes. Une deuxième phase qui s'annonce plus difficile que la première où ils devront donner le meilleur d'eux-mêmes pour améliorer

Le stage de préparation d'AïnTémouchent verra l'absence de quatre joueurs et non des moindres : Chemssedine Rahmani, Sofiane Khadir, Faouzi Yaya, Ismaïl Belkacemi retenus par les différentes sélections nationales pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2017 au Gabon et la Coupe du monde militaire à Oman. L'absence de ces quatre joueurs va sans doute chambouler le travail du coach Henkouche qui n'a jusqu'à présent toujours pas rencontré ses joueurs. B. B.



Lagoune n'a apparemment pas convaincu

Le gardien espoir de l'USM Alger, qui était de visite à Béjaïa les jours précédents afin d'effectuer des tests pour arracher un contrat et entamer une éventuelle aventure avec les Crabes, a apparemment échoué dans sa mission. Le jeune portier qui a déjà évolué dans le championnat suédois n'a pas beaucoup convaincu la commission chargée du recrutement du club qui a préféré conclure avec Hamzaoui comme gardien des cages mobistes.



Entraînement hier à 10h

Les joueurs mobsites ont eu le droit hier à un entraînement très danse d'une heure et demie, à la plage des Hammadites. Le travail physique a été à l'ordre du jour, le coach Mohamed Henkouche met tous ses moyens ces derniers temps pour remettre l'équipe au top sur le plan physique. Tous les joueurs était présents mis à part les convoqués en sélection nationale ainsi que le milieu de terrain des Crabes, Sidibé, toujours absent.



L'AG reportée encore une fois

Initialement prévue pour se tenir le mardi 10 janvier 2017 à 18h au sein de l'hôtel des Hammadites, l'assemblée générale de la SSPA/MOB a encore une fois été reportée à une date ultérieure. Selon des sources généralement bien informées, ce report serait lié à l'absence des pièces justificatives manquantes à l'ancien président Boubker Ikhlef pour se voir étudier son bilan par l'ensemble des actionnaires. Une histoire qui ne finira donc jamais avec ces multiples reports qui ont eu lieu lors de ces derniers mois toujours pour le même motif.


www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

Jeudi 12 janvier 2017

MCA

ESS

14

11

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Hamar : «Objectif,

reconquérir l’Afrique»

IBOUZIDEN

Dans les gradins du stade de La Nucia, on pouvait voir une cinquantaine de spectateurs qui adorent la balle ronde et qui ont tenu à suivre le rendez-vous entre le Deportivo et l’ESS.

attentes»

Mourad Touti et Karim Sali étaient là

«AMOKRANE VA JOUER DANS UN CLUB PORTUGAIS DE PREMIÈRE DIVISION» L’homme fort de l’Entente, Hassan Hamar, déballe tout. Il assure aux fans que le groupe est en train de bosser durement pour répondre présents lors de la suite des débats et satisfaire tous les Sétifiens en décrochant un titre en fin de saison. Si on rentrait dans le vif du sujet et qu’on parlait de ce mercato hivernal. Quelles sont les nouveautés de l’ESS ? Notre première recrue, c’est Bentoba qui vient de Tadjenanet. On va recruter 3 autres joueurs et le recrutement sera clos. On a un joueur qui est là, c’est Amaouche Kacem avec qui nous allons finaliser à Sétif. C’est un joueur qu’on voulait recruter depuis longtemps, mais à chaque fois, il nous disait être sous contrat avec son club. Il y a aussi l’arrière gauche qui est un très bon joueur et on a entendu de bonnes choses sur lui puisque notre ancien joueur Slimane Raho, qui est l’entraîneur de Noisy-le-Sec ne nous a dit que du bien de lui. Il s’est même illustré lors des entraînements qu’on effectue ici en Espagne. Il y a aussi l’autre FrancoAlgérien Bouzemada qui est ici… Oui, il est avec nous et le plus important pour nous lors de cette période des transferts, c’est qu’on a gardé l’ossature de l’équipe et pour nous, c’est notre meilleur recrutement. Il ne faut pas oublier aussi qu’on aura Nadji qui revient d’une blessure et qui sera compétitif dans deux semaines. Avec son retour, l’ESS sera encore plus forte.

Et pour le cas Bougueroua ? Pour l’instant, je ne peux pas vous dire si Bougueroua portera les couleurs de l’Entente. C’est un joueur qui est lié à son club. Donc s’il ramène ses papiers il sera avec nous, mais je dois d’abord avoir l’aval du staff technique. Il faut savoir aussi que s’il y a des satisfactions dans le match contre le Deportivo, il est fort possible que la piste Bougueroua soit écartée. On croit savoir que vous avez trouvé un club portugais pour le transfert de l’attaquant Amokrane, non ? Je vous annonce d’une manière officielle qu’Amokrane va jouer dans un club portugais de première division. S’il vous plaît, ne me demandez pas le nom du club, car ça reste top secret et Incha’Allah d’ici samedi, vous saurez l’identité du nouveau club d’Amokrane. Je profite de cette occasion pour lancer un appel à tous les joueurs : celui qui veut décrocher un contrat à l’étranger, il doit passer par l’Entente, car lors des dernières années on a transféré plusieurs joueurs, que ce soit dans les pays voisins ou en Europe. Parlons maintenant du parcours de l’équipe : qu’est-ce qui n’a pas marché pour l’ESS lors de la phase aller ? Est-ce que le recrutement d’Amrani était un mauvais choix ? Amrani a fait du bon boulot avec l’Entente et ce n’est pas de sa faute, mais je dirais que c’est notre disqualification en Ligue des champions qui a été la cause de notre parcours de la phase aller. Cela dit, notre parcours n’a

«EN COUPE, ÇA NE SERA PAS FACILE CONTRE L'US TÉBESSA» pas été catastrophique étant donné que l’ESS est toujours parmi le peloton de tête. Après le départ d’Amrani, vous avez opté pour Madoui qui connaît bien la maison… D’abord, il faut savoir qu’on n’a jamais voulu se séparer de Amrani. Car il a réalisé du très bon travail, mais c’est lui qui a pris la décision de quitter le club depuis deux mois et cela à cause de la pression. Il n’a pas pu tenir le coup et il est parti. Après, on a pensé a Madoui qui avait démissionné de son club saoudien. C’est un retour d’un enfant à la maison et les joueurs l’ont accueilli chaleureusement. D’ailleurs, tout le groupe s’est adapté facilement à sa méthode de travail. Est-ce que l’ESS va revenir en force lors de la phase retour ? Il faut dire la vérité, certaines équipes comme le MCA, ont pris une avance, mais il reste 45 points et je vous dis une chose que l’ESS a toujours ce deuxième souffle et je suis persuadé qu’on aura notre mot à dire. L’ESS est le club qui joue les premiers rôles, alors on sera parmi les trois premiers. Notre objectif c’est de jouer une compétition africaine la saison prochaine sans oublier la coupe d’Algérie qui reste aussi un objectif pour nous. En parlant de la coupe d’Algérie, vos joueurs souhaitent tomber sur le MCA en demi-finale… Je ne partage pas l’avis des joueurs ou des supporters. Moi je respecte l’adversaire, car le match de l’US Tébessa ne sera pas facile comme le pensent cer-

tains. Ça ne sera pas une simple formalité, car ses équipes dites petites, elles ont souvent fait sortir les grandes équipes de L1. La preuve la saison dernière cette équipe de Tébessa avait éliminé El Harrach. Il faut savoir que si on se qualifie, on va jouer d’abord des matchs de championnat. Donc, ce match contre le MCA, si bien sûr il se qualifie contre la JSK, est encore loin. Mais la demi-finale de 2013 contre le MCA reste un mauvais souvenir pour vous, président, non ? Non pas du tout. C’était un match que nous avons perdu et c’est ça le football. En tous les cas si on se retrouvera encore une fois en demi-finale, ça sera une très belle affiche et que le meilleur gagne. Quels sont les objectifs de l’ESS cette saison ? C’est simple notre objectif n°1, c’est de dérocher une place pour jouer la Ligue des champions africaine. Je ne dirais pas non si on arrive à gagner le championnat ou décrocher le doublé. Mais comme je l’ai déjà dit, on doit retrouver l’Afrique dès la saison prochaine. Que diriez-vous au public sétifien qui n’est pas rassasié de titres ? Il faut que nos supporters soient derrière l’équipe et la soutenir et Inch’Allah on va fêter un titre à la fin de cette saison. Ce qui est sûr, c’est que l’équipe travaille sans relâche pour être à la hauteur et de notre côté, on fait tout pour lui faciliter la tâche. M. Z.

Les représentants de JOMA Maghreb étaient présents hier à La Nucia pour suivre le match des Sétifiens face aux Espagnols. Ils étaient là pour suivre la rencontre et veiller à ce que tout soit réuni pour que l’ESS ne manque de rien.

Ferradji a accompagné Hamar en Espagne

L’ancien gardien de but de l’ESS, Ferradji a fait le déplacement en Espagne accompagnant le président Hamar pour rendre visite à son équipe de cœur, à savoir l’Entente qui a bossé durement à Benidorm.

Les dirigeants de l’ESS ont visité CIUTAT Esportiva Camelo Cano Lanucia

Profitant de leur présence dans la ville de La Nucia, le président Hamar, Sensaoui, le secrétaire Djeroudi, et Kamel Hechaichi ont visité le complexe CIUTAT Esportiva Camelo Cano Lanucia. Le président Hamar a eu une discussion avec les responsables de ce complexe. Il a pris des notes, car il est tombé sous le charme des infrastructures comme la salle omnisport et la piscine pour avoir les mêmes à Sétif. Si le boss sétifien arrive à réaliser cela, ce sera une première en Algérie.

Deportivo Alcoyano 0 - ESS 0

L’Entente boucle son stage par un bon test Hier au stade de La Nucia, les Sétifiens ont affronté l’équipe du Deportivo Alcoyano en amical. Une rencontre qui a permis à Madoui de voir ses poulains à l’œuvre et tester certains joueurs avant de prendre la décision de garder seulement Ibouziden. Les Sétifiens ne sont pas rentrés dans le match directement. Mais après cinq minutes de jeu, ils ont pris les rênes. A la 10’, Amada a failli ouvrir la marque, mais le poteau était là pour sauver les Espagnols. Il faut dire qu’Ibouziden, qui était aligné pour être testé, a su attirer le regard des présents par son savoir-faire. Tout le monde était unanime pour dire que l’ESS a fait la bonne affaire. Ce même Amada va récidiver encore une fois par un tir puissant à la 28’. Mais une fois encore le poteau ne lui a pas permis de marquer. Un froid de canard dans ce

stade de La Nucia, mais les 22 acteurs ont tenu à se surpasser pour être à la hauteur. Mais, malgré tous les efforts de part et d’autre le premier round se termine sur le score de parité de zéro

partout. La seconde mi-temps a vu d’autres changements dans l’équipe sétifienne, puisque Madoui a envie de voir tout le groupe à l’œuvre pour voir où ils en sont dans leur préparation. A

Djemaouni sera un concurrent redoutable

Une cinquantaine de spectateurs «Tout pour présents être à la au match hauteur des

la 58’, Bouzmada, d’un bolide, touche lui aussi le poteau. Les Sétifiens malgré plusieurs actions, n’ont pas pu ouvrir la marque et la partie s’est soldée sur le même score de zéro partout. Mais pour l’ESS, le plus important c’est d’avoir joué et le coach a pu voir à l’œuvre tout son groupe. Un bon test avant le retour à Alger. M. Z.

EQUIPE ALIGNÉE 1re MI-TEMPS

Khedaïria, Rebie, Ibouziden, Keniche, Laroussi, Aït Ouamer, Amada, Djahnit, Haddouche, Bakir, Djabou

2e MI-TEMPS

Kheiri, Ziti, Lamri, Keniche, Bedra, Laroussi, Tambang, Bouzmada, Amaouche, Saâdi, Bensahli

«Je remercie le président et le coach. C’est un honneur pour moi de faire partie d’un grand club comme l’ESS. Depuis 5 jours, je bosse avec les Sétifiens. J’ai été bien accueilli et les joueurs, à l’image de Ziti, Lamri, Djabou, Ait Ouamer qui ne sont pas à présenter, m’ont mis à l’aise. Je suis content d’avoir réussi mon test. Je vais Inch’Allah, tout faire pour être à la hauteur des attentes. Je ne crains pas la concurrence. Celle-ci va me permettre de me surpasser afin de m’imposer car c’est mon objectif à l’ESS. Je sais une chose, que l’Entente va m’ouvrir en grand les portes de l’EN et de grands clubs en Europe, et c’est ce que je veux.»

Madoui : «On va le garder» «On va garder Ibouziden. C’est un bon joueur qui a de très bonnes qualités, mais il doit travailler davantage. Pour les autres, ils ont des qualités, mais pour le moment, on a besoin de joueurs compétitifs. Par contre, en ce qui concerne la partie, je dirais que ce fut un bon test pour nous. On va continuer à travailler pour être prêt à la reprise du championnat.»

C’est l’ami de l’ancien international algérien, Ali Benhalima

TONI SELIGRAT (ent. Alcoyano) «Djabou et Aït Ouamer devraient jouer en Liga»

Approché par nos soins en fin de match, l’entraîneur du Deportivo Alcoyano a déclaré : «En toute sincérité, le numéro 10 (Djabou) et le numéro 8 (Aït Ouamer) sont exceptionnels. Ils devraient jouer en Liga. J’ai été bien surpris par le niveau des Algériens.»

HACHOUD «On a été exemplaires en Espagne» PAR AMINA Z. A son arrivée à l'aéroport d'Alger, le capitaine des Vert et Rouge s'est dit content de revoir Gourmi dans l'effectif du MCA. Il assure que le Doyen va faire le nécessaire pour réussir la suite du parcours. Pour lui, le stage de Benidorm a été une grande réussite. D'emblée, Hachoud interrogé sur le retour de Gourmi, dira : "Il a passé deux saisons au MCA où il a gagné une coupe d'Algérie. C'est un joueur qui va certainement apporter le plus

à l'équipe. Ce que je peux lui dire : Bienvenue Khaled chez toi. On souhaite qu'il sera à la hauteur des attentes de la direction qui lui a fait confiance et on lui souhaite d'être à la hauteur de ce qu'attend de lui le public, car les Chnaoua vont compter beaucoup sur lui." Ensuite, Hachoud revient sur le stage à Benidorm pour dire : "On a donné une belle image du MCA et des Algériens en Espagne et cela en passant un stage dans le sérieux, la rigueur et la concentration sur le travail et je remercie les joueurs pour tout cela. Et aussi les staffs tech-

Le responsable de la barre technique du Mouloudia d'Alger a signé un contrat qui expire en fin de saison. S'il reste en poste, Mouassa compte recruter l'été prochain un arrière gauche, un autre à droite et un attaquant de pointe. Le Mouloudia d'Alger se porte à merveille depuis l'arrivée de Mouassa à la barre technique. Ce dernier avait signé un contrat qui prendra fin l'été prochain. Seulement, s'il atteint ses objectifs, c'est sûr que le Doyen le gardera pour attaquer la saison prochaine. Ce qui est sûr, c'est que l'entraineur a confié à ses proches que s'il reste, il connait les postes à renforcer au Doyen. Il veut un arrière gauche qui sera une doublure pour Boudebouda. Ce dernier,

nique, médical et dirigeant qui ont veillé à ce qu'on bosse durement. On aurait voulu jouer le classico, mais celui-ci a été reporté pour des raisons qu'on peut comprendre. Et donc, on aura plus de temps, deux semaines pour préparer le derby contre l'USMH. On fera tout pour être à la hauteur des attentes de nos fans". Hachoud est rentré chez lui pour passer deux jours en famille et il reviendra vendredi pour continuer la préparation afin d'être au top du top contre l'USMH, le 28 janvier prochain. A. Z.

Au cas où il resterait la saison prochaine

Mouassa veut 2 latéraux et un attaquant pour rappel, quand il a été blessé, c'est Karaoui qui avait pris sa place en coupe d'Algérie. Il faudra donc avoir un arrière gauche pour en plus relancer la concurrence dans ce poste afin d'avoir des joueurs de grande qualité. Aussi, pour ce qui est du côté droit, le coach veut une doublure aussi pour Hachoud. Même s'il peut compter sur Azzi, car ce dernier jouait dans ce poste quand il s'est

Aouedj : «On jouera sur 3 fronts et Gourmi est un bon renfort» "On a bien bossé en Espagne et on va continuer à travailler ici à partir de vendredi. Pour ce qui est du recrutement de Gourmi, je dirais qu'un enfant revient chez lui. On a besoin de lui surtout qu'on jouera sur trois fronts. Gourmi est un bon renfort pour l'équipe."

trouvé à l'USMH, le coach veut un arrière droit pour la saison prochaine. Le troisième joueur que veut avoir le coach l'été prochain, c'est un attaquant de pointe. Il veut avoir une ligne offensive qui rase tout sur son passage. En tous les cas, il faut avant assurer lors de cette saison et faire le nécessaire pour s'imposer avant de penser à la préparation de la saison prochaine. Car le Doyen doit garder

Amachi : «Je saisirai ma chance quand elle viendra» "On est content du travail effectué en Espagne. On sait que la phase retour sera très difficile et Inch'Allah, on fera tout pour garder cette place de leader. En ce qui me concerne, je souhaite vraiment avoir le droit de jouer avec l'équipe première et je continuerai à bosser durement pour avoir ma chance. Je sais que les supporters du MCA aiment les jeunes et les enfants du club, et moi j'en fais partie. Je bosse durement et quand la chance me sourira, je la saisirais."

sa place de leader pour s'offrir le titre de champion et faire sensation en coupe d'Algérie comme le souhaitent tous les Chnaoua. Néanmoins, prôner la stabilité en maintenant l'ossature et le staff technique, ne peut être qu'une bonne chose pour un club qui se doit de gagner les titres chaque saison. A. Z.

Vu ce qu'il a donné lors du stage en Espagne, Djemaouni a envoyé des messages clairs à son entraîneur afin de compter sur lui lors de la seconde partie du championnat. Djemaouni a envie de s'illustrer et il compte mettre le feu quand le championnat reprendra. Parmi les joueurs qui se sont illustrés lors du stage en Espagne, figure l'attaquant Djemaouni. Après un début mitigé avec l'ex-coach au point où le joueur a songé à partir, il revient en force et il le montre à chaque fois. D'ailleurs, lors de la dernière séance d'entrainement, dans un match d'application, il s'est distingué en marquant un doublé. Djemaouni, en plus des buts, a montré de grandes qualités et a fait comprendre à tous les attaquants qu'il est de retour. Djemaouni est décidé en tous les cas à être un sérieux concurrent dans l'attaque du MCA. Il sait que son équipe va jouer sur les trois fronts et il est bien décidé à avoir son mot à dire dans tout cela. En tous les cas, comme tous les Mouloudéens, Djemaouni pète la forme et il va tout faire pour le démontrer en championnat. Cela ne peut être que bénéfique pour le Mouloudia d'Alger qui veut avoir des joueurs au top du top de leur forme, des joueurs qui vont tout faire pour imposer leur suprématie dans les trois compétitions. Le joueur a confié à ses camarades qu'il n'a plus envie de chauffer le banc et qu'il fera tout pour gagner la confiance de son coach afin d'avoir le droit de jouer. A. Z.

Bouguèche : «Le MCA a besoin de Gourmi» L'attaquant du MCA pense que le retour de Gourmi est une bonne chose pour le Mouloudia d'Alger qui a besoin de tous ses joueurs afin d'aborder la suite des débats en force. D'ailleurs, quand on parlera de Gourmi, Bouguèche déclare : "L'équipe a besoin de lui. On le connait, et lui connait l'équipe. Donc, tout va pour le mieux. On va se serrer les coudes et faire le nécessaire pour être au top à l'avenir. Il ne faut pas

oublier que ce qui nous attend est très difficile." Sur le stage, Bouguèche déclare : "Tout s'est bien passé. On a beaucoup travaillé et on a disputé un match amical qui a été un bon test pour nous. On va continuer notre préparation afin de répondre bien présent contre l'USMH. Ce sera difficile, mais on a envie d'entamer la phase retour avec force." A. Z.


www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

10

USMH

LIGUE 1 MOBILIS

NEKKACHE ANNONCE LA COULEUR

«Je veux revenir au top du top»

Karaoui est rentré directement en France

Les Vert et Rouge sont rentrés hier à Alger après la fin du stage, Amir Karaoui est rentré chez lui en France pour passer quelques temps avec sa famille avant de revenir à Alger, jeudi soir, pour continuer la préparation avec son équipe à partir de vendredi.

Laïb veut vite BENAMRA en finir avec le impressionne transfert de Harrag CHAREF Il devait s'engager hier soir

La prochaine destination de Chamseddine Harrag suscite toujours des interrogations chez les supporters de l'USMH mais également auprès des observateurs qui restent perplexes par rapport à ce sujet.

40 minutes d'attente à cause des bagages qui ont tardé à arriver

Comme tout le monde le sait, le Mouloudia d'Alger est arrivé à Alger mardi à 19h30. Les Mouloudéens se sont retrouvés à attendre pendant plus de 40 minutes les bagages qui ont tardé à arriver. Tout le monde était impatient de rentrer chez lui.

L'attaquant du Mouloudia d'Alger assure que sa blessure fait désormais partie du passé. Il continue sa rééducation avec la ferme intention d'être au top avant l'entame de la phase retour. Car il est bien décidé à intégrer le groupe à la reprise. Le joueur revient sur ses déboires en début de saison, tout en assurant qu'avec Mouassa, il a retrouvé le sourire et aussi son savoir-faire. Pour lui, le MCA va jouer à fond le championnat, la coupe d'Algérie et même la coupe d'Afrique. Entretien réalisé par AMINA Z. Que diriez-vous de ce stage d'Espagne ?

Ça va, le groupe a bien travaillé et on a pu faire le break. Ce regroupement nous a fait un grand bien. On est soudé et bien décidé à assurer lors de la suite des débats. Tout cela pour vous dire que ce stage s'est déroulé dans les meilleures conditions et on n'a manqué de rien pour assurer une belle préparation.

Et en ce qui vous concerne, vous qui avez été opéré du ménisque, comment vous sentez-vous maintenant ?

Je poursuis ma rééducation avec le staff médical et Inch'Allah, j'intégrerai le groupe à Alger à la reprise. Je suis bien décidé de tout faire afin de retrouver mes sensations pour participer à la réussite de mon équipe. On a une suite de parcours difficile où on se doit d'être au top sur tous les plans pour s'imposer comme on le souhaite.

Vous avez tapé dans le ballon lors de votre séjour en Espagne…

«

Championnat, coupe d'Algérie, coupe d'Afrique, on veut s'imposer sur tous les fronts

pas faire de problèmes et j'ai respecté les décisions du coach malgré tout.

Mais la chance vous a souri avec l'arrivée de Mouassa…

Mouassa est un grand monsieur, c'est l'un des meilleurs entraineurs que j'ai côtoyés depuis le début de ma carrière. Il m'a donné ma chance et je ne l'ai pas déçu. Malheureusement, la blessure m'a freiné alors que je commençais à retrouver mon meilleur niveau. Mais, ce n'est que partie remise, je veillerais à retrouver mes sensations pour devenir encore meilleur.

Au MCO et même au CRB vous étiez un joueur de couloir alors qu'avec Mouassa vous jouez carrément en pointe. Est-ce que vous êtes à l'aise dans ce poste ?

Un joueur qui se blesse a toujours hâte de retrouver le terrain. Je ne vous cache pas que ça me fait mal de voir mes coéquipiers jouer et travailler alors que moi je me contente de courir et de faire des exercices avec le staff médical. C'est pour cette raison que je touche le ballon de temps à autre, histoire de me remonter le moral. Car vraiment, j'aurais voulu profiter de cette préparation en Espagne pour devenir bien meilleur.

Je suis un joueur polyvalent et j'ai évolué dans les quatre compartiments de l'attaque par le passé. J'ai aussi le sens du but. Donc, je n'ai aucun problème à jouer dans n'importe quel poste en attaque. Je reste à la disposition du coach et je ferais tout pour être à la hauteur des attentes.

Peut-on savoir quand vous serez opérationnel ?

L'ancien entraîneur Valdo voulait vous voir au MCA…

Il faut poser cette question au staff médical. Je suis très mal placé pour vous répondre. Moi, je prendrai tout mon temps pour être prêt même si je veux rejouer le plus vite possible. Donc une fois que le staff médical me donnera le feu vert, je reprendrai les entraînements avec le groupe.

Parlons maintenant de votre difficile début de saison qui vous a beaucoup affecté, n'est-ce pas ?

Comme vous le savez, la saison dernière j'étais un titulaire indiscutable au CRB. Quand j'ai signé au MCA j'avais un statut à défendre, mais quand je me suis retrouvé sur le banc avec l'ancien entraineur, j'étais très mal, je ne voulais

Quand j'étais au MCO, j'ai failli signer au MCA. J'ai même négocié avec l'ancien président Raïssi, mais comme j'étais encore sous contrat, le transfert est tombé à l'eau. C'est un honneur pour moi qu'une star comme Valdo voulait me voir dans son équipe. C'est vraiment dommage que je n'ai pas été sous sa coupe.

Mais le destin a voulu que vous endossiez le maillot mouloudéen …

Depuis mon jeune âge, je voulais jouer au MCA et mon rêve a été exaucé. Maintenant, il faut que je bosse dure pour être à la hauteur pour procurer de la joie et du plaisir aux supporters. Je vais me soigner convenablement et dès

que je retrouverais mes sensations, je ferais tout pour être au top du top afin de participer à la réussite de mon équipe.

Ça vous fait quoi quand vous entendez vos supporters répéter le refrain : "Nekkache, Bouguèche, Lyoum matfrache" ?

Certes, on a été gâté par le tirage et cela en recevant à deux reprises, si on se qualifie. Cela dit, on a tout de même hérité d'une grande équipe qu'est la JSK. Il ne faut pas croire que c'est dans la poche. Cela dit, on va tout faire pour atteindre la finale. On a envie de se faire plaisir et procurer de la joie à notre public. Inch'Allah, on gagnera cette 9e coupe d'Algérie. J'espère la gagner avec le MCA.

C'est un rendez vous difficile contre une bonne équipe de la JSK. Comme je viens de le dire, on aura l'avantage du terrain et du public, mais ça reste un rendez-vous difficile, qu'il faudra bien préparer pour l'assurer. On fera tout pour passer en demi-finale.

Un autre choc en demi-finale pourrait avoir lieu, à savoir MCAESS, que diriez-vous dans ce sens ?

JSK puis ESS, ce sera deux finales avant la lettre. On le sait très bien et on va tout faire pour réussir le pari et aller en finale de la coupe d'Algérie. On va beaucoup travailler et bien préparer tout cela pour être à la hauteur. Car, à ce stade de la compétition, toutes les équipes vont se battre corps et âme pour avoir le dernier mot. Inch'Allah, on va faire le nécessaire pour animer la finale de la coupe d'Algérie.

Pour ce qui est du championnat, le Doyen doit s'imposer s'il veut le

Le joueur a été sollicité par le patron du CRB, Hadj Mohamed, qui était prêt à mettre le paquet et même une somme faramineuse pour s'attacher les services du joueur. Néanmoins, ce dernier a catégoriquement refusé de jouer au Chabab et a encore une fois exprimé son refus à ses proches, dans la journée d'hier avant son départ en compagnie de l'équipe nationale militaire à destination d'Oman. On parle de son départ au NAHD, mais, officiellement, rien n'est encore fait. On évoque même un accord secret entre lui

Chaouchi très sollicité pour les photos

titre de champion, non ?

On est conscient qu'on jouera cette saison sur trois fronts. On a le championnat où on se doit de maintenir le cap et garder cette place de leader jusqu'à la fin. Car, on va jouer à fond nos chances pour décrocher le titre de champion. On va faire tout ce qu'il faut pour assurer en coupe d'Algérie et on fera de même en coupe d'Afrique. On a envie de s'imposer sur tous les fronts, mais pour cela, on se doit de travailler et faire tout ce qu'il faut pour être régulier dans nos résultats. Ce ne sera pas facile, mais avec le soutien de notre public et cette rage de vaincre qu'on trouve dans le groupe, je reste persuadé qu'on peut réussir. A. Z.

«

Les 1/4 face à la JSK, faut pas se dire que c'est dans la poche

Tout le monde veut prendre une photo souvenir avec le numéro un des Vert et Rouge, à savoir Faouzi Chaouchi qui comme à son habitude ne laisse personne sur sa faim et prend toujours des photos avec le grand sourire. Plusieurs de ses fans étaient très contents d'avoir pris des photos à ses côtés.

Reprise vendredi

Les Vert et Rouge ont bénéficié de deux jours de repos après leur arrivée hier à Alger. Le responsable de la barre technique du MCA, Kamel Mouassa a donné rendez-vous à ses poulains ce vendredi à Aïn Benian afin d'attaquer la suite des préparatifs pour être au top lors du derby contre Essefra le 28 janvier au 5-Juillet.

et le Nasria contre une somme d'argent importante. Il devrait le rejoindre en fin de saison dès la fin de son contrat avec l'USMH. Pour sa part, le président harrachi Mohamed Laïb veut vite en finir avec cette histoire. La raison est toute simple : il a besoin d'argent et dans les plus brefs délais. Selon nos informations, il y aurait même eu un désaccord entre lui et son joueur en raison du refus de ce dernier de rejoindre le CRB. Laïb serait en colère contre lui puisque, selon des indiscrétions, le refus a été formulé d'une manière peu diplomatique mais également qui n'arrange pas les affaires du club. S. B.

Selon nos informations, l'USMH est sur le point d'engager sa première recrue en ce mercato d'hiver. C'est un attaquant de 22 ans qui impressionne déjà Boualem Charef.

Le président Moh Cherif Hannachi voulait également ce joueur mais, pour des raisons qu'on ignore, on ne l'a pas recruté. Tant mieux pour l'USMH qui est tombée sur l'oiseau rare. C'est ce que notre source nous a affirmé hier. Ce

joueur de 22 ans, qui s'appelle Marouane Benamra, a été mis aux tests depuis trois jours seulement. Ça a été suffisant pour convaincre. Il a même impressionné Boualem Charef avec son pied gauche et ses déplacements rapide sur le terrain. Il l'a vu à l'œuvre lors du match amical d'avant-hier contre la formation de Hadjret En Nouss, que les Harrachis ont remporté sur le score de 7 buts à 1. Le coach a vite donné son accord aux dirigeants pour recruter ce milieu offensif qui, selon lui, répond largement au profil recherché. Notons que ce joueur a été formé à l'Olympique Lyonnais où il a passé sept saisons en tant que jeune avant de rejoindre Evian puis un autre club français de CFA, Villefranche, avec qui il a inscrit 9 buts la saison passée. Selon son manager, la signature du contrat devait se faire dans la soirée d'hier. Il a passé la visite médicale et devait par la suite s'engager pour une durée de 18 mois. S. B.

Tamoud, un arrière gauche, dans le viseur

Certains supporters ont tenu à montrer à Chita qu'ils l'aiment beaucoup, et c'est avec les chants que le joueur est sorti de l'aéroport. Plusieurs lui ont chanté : "Chita wlid El Khadra, Inchallah yebra…" Chita était très ému.

Après le tirage au sort favorable au MCA, les Chnaoua rêvent de la 9e, qu'en dites-vous ?

Un clasico pour les quarts, le 5Juillet, un RDV de choc, n'est-ce pas ?

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Chita accueilli avec des chants

Quand je l'ai entendu la première fois, j'avais la chair de poule et Inch'Allah, je ferai tout pour que ce merveilleux public fasse la fête à la fin de la saison. On est conscient que les Chnaoua attendent beaucoup de nous, et on va tout faire pour redorer le blason du Mouloudia d'Alger.

15

Nous avons appris hier que l'USMH vise un arrière gauche qui s'appelle Anis Tamoud. C'est un jeune joueur qui n'a que 21 ans et qui évolue actuellement avec le WA Rouiba. On considère même que ce joueur est acquis. La seule chose qui retarde son recrutement de

manière officielle est la nouvelle réglementaire qui interdit aux clubs ''professionnels'' de faire appel aux services de joueurs amateurs lors de la période hivernale. D'ailleurs, un des proches de Mohamed Laïb nous a affirmé hier que ce dernier est allé solliciter les hauts res-

ponsables du football national dans le but de les convaincre de lui accorder une dérogation pour lui faciliter la tâche. On nous a même affirmé que le patron de l'USMH tentera de faire appel à des présidents de Ligues 1 et 2 Mobilis afin de former un front et mettre la

pression sur les instances compétentes afin de changer certains points de la réglementation qui ne les arrangent guère dans la gestion de leurs clubs, notamment en ce qui concerne le recrutement et le nombre de joueurs autorisés en équipe fanion. S. B.

USMBA

En amical : USMBA 2 - USMO 1 er

1 test réussi De notre correspondant

MALEK BOUZID

Pour sa première sortie en amical durant son stage hivernal effectué à Oran, la formation d'El Khadra a réussi a passer le cap de son voisin, l'USMO lors d'une joute disputée au stade Habib-Bouakeul et qui a vu les staffs techniques des deux clubs se mettre d'accord pour le déroulement de cette rencontre de 90' en trois périodes de 30 minutes. Ce premier test amical a été bouclé par un succès des BelAbbésiens sur le score de deux buts à un. Pourtant, ce sont les

Unionistes oranais qui ont ouvert le score dès la 3' de la partie. Le score n'a pas évolué, jusqu'à la 3e période, soit après l'heure du jeu où les capés de CEO ont réussi à renverser la vapeur en leur faveur en inscrivant deux buts, par deux jeunes espoirs, en l'occurrence

Belhocini et Chahed, appelés à effectuer le stage aux côtés des seniors. A noter que le coach en chef Si Tahar a fait intégrer les deux nouvelles recrues du mercato, à savoir Herbache, le transfuge de la JSK, et le portier Ghoul, en provenance du CSC. M. B.

Equipe alignée

1re période : Toual, Sidhoum (Abdelli, esp), Cherifi, Khali, Bachiri, Laâbani, Balegh, Bounoua, Koribâa,Tabti, Lamali 2e période : Zâarat, Abdelli (esp), Chérifi, Khali, Bachiri, Laâbani, Balegh, Bounoua, Koribâa,Tabti, Lamali 3e période : Ghoul, Abdelli, Bengorine, Kefaiti, Benabderrahmane, Herbache, Lebid (esp), Belhocini (esp), Ayaminoum, Maâtallah

Entraînements à El-Kerma mardi et mercredi

Après avoir assuré les premières séances d'entrainement sur le terrain du stade HabibBouakeul, la bande à CEO s'est entrainée mardi et mercredi au stade communal d'El-Kerma non loin du lieu de regroupement. Le groupe a assuré des séances physiques et technico-tactiques.

Kefaïti à l'essai

Le jeune défenseur Kefaiti qui n'a pas été retenu par le MCO, a profité de la présence de la formation bel-abbésienne pour tenter sa chance. Il a pris part quand même au match amical face à l'USMO, toutefois, selon quelques sources crédibles, il se pourrait que le staff technique de l'USMBA se passe de ses services pour insuffisance technique.

Plusieurs éléments n'ont pas joué

Au moins quatre joueurs n'ont pas joué cette première rencontre amicale disputée par leur équipe, l'USMBA face à l'USMO. En effet, il s'agit de Bouguelmouna (malade), Zenasni et Yaghni (blessés) ainsi que Hendou qui n'a pas été incorporé pour des raisons que seul le coach connait. D'après quelques échos émanant de la demeure d'El Khadra, Hendou pourrait être le cinquième libéré si un club se manifeste pour le recruter.

Sidhoum sort blessé

Le milieu de terain et nouveau capitaine de l'USMBA a été contraint de quitter ses camarades lors de la joute amicale livrée contre l'USM Oran, suite à une blessure contractée quelques minutes à peine après le début de la partie. Il a été remplacé par le jeune espoir Abdelli. Ainsi, Sidhoum a vite rejoint l'infirmerie qui désormais ne désemplit pas avec les présences des Yaghni, Bouguelmouna et Zenasni.

Seconde joute amicale vendredi

El-Khadra pourrait livrer une seconde joute amicale sur ce même terrain, vendredi prochain, face à un club de la ville d'Oran. Il se pourrait que ce soit le SCMO, un club qui a toujours répondu présent quand il s'agit d'une joute amicale avec les Vert et Rouge.

HAFFAF

(ent. adjoint) : «On est satisfaits de notre préparation» "Comme vous pouvez le constater, on a assuré cette séance de mercredi au stade El-Kerma. En cette occasion, nous remercions les responsables du stade pour nous avoir facilité la tâche. La préparation bat son plein. Tout le monde se prépare avec assiduité et application. On ne rechigne pas à l'effort. Tout porte à croire que cette préparation sera une réussite inch'Allah pour le groupe. Pour le match amical contre l'USMO, ce fut un bon test pour le groupe. On a noté des satisfactions et des insuffisances mais beaucoup plus de satisfactions. On sait que les joueurs ne se sont pas donnés à 100% en raison des gros efforts déployés durant ce stage hivernal. C'est un match de plus avec celui de vendredi prochain, les joueurs auront à conserver le rythme du championnat et entamer la phase retour en force." M. B.


www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

NAHD

16

JSK

Après la défaite face au CA Bizertin

Michel a encore du pain sur la planche Défaits par une très bonne équipe du CA bizertin sur le score d'un but à zéro, les Sang et Or ont rendu une copie plutôt intéressante, même si cette partie a pu révéler de nombreuses insuffisances que le coach Alain Michel a pu noter. PAR MOHAMED ADRAR Il faut dire que cette confrontation face à une excellente formation du CA Bizertin a permis au coach nahdiste de jauger les capacités de son équipe, d'autant plus que l'adversité d'en face était bien intéressante. Et bien que le match se soit joué sur un terrain impraticable, vu les conditions climatiques qui ont prévalues sur la ville de Bizerte, ce match peut être pris comme baromètre par l'entraîneur en chef du Nasria, lui qui a pu aligner son équipe-type, à un ou deux éléments près. Et si individuellement, ce sont toujours les mêmes éléments qui sont en train de donner satisfaction, on ne peut pas en dire autant sur le rendement collectif qui est en nette amélioration au fil des rencontres. Le Nasria ressemble de plus en plus à une équipe solide qui tient parfaitement la route, reste seulement à corriger quelques lacunes pour que les choses soient parfaites, comme le souhaite Alain Michel. L'efficacité fait encore défaut Ce qui a manqué au Nasria à l'occasion de cette confrontation face à la formation du CA Bizertin, c'est l'efficacité offensive qui a fait défaut à son équipe. En effet, et si le Nasria a perdu son match face au

CAB, c'est avant tout la faute au nombre incalculable d'occasions manquées face aux buts adverses, où les joueurs alignés par le coach nahdiste se sont illustrés par une maladresse inhabituelle. Mokhtar, Abid, Coumbassa, mais aussi et surtout Ferguène ont tous ratés des occasions très nettes de scorer, où certaines, ne demandaient qu'à être mises au fond des filets. Le coach nahdiste a toutefois pu relever la bonne animation offensive, qui a permis à son équipe de se procurer autant d'occasions de scorer, chose qui laisse présager d'un avenir radieux. La défense plutôt rassurante, malgré… Et si l'attaque nahdiste s'est montrée inefficace en vendangeant un nombre incalculable d'occasions de scorer, on ne peut pas en dire autant de l'arrière-garde nahdiste qui a été plutôt performante lors de cette partie. Les défenseurs nahdistes ont clairement pris le dessus sur les attaquants du CA Bizertin, qui n'ont dû leur salut qu'à coup de pied arrêté, qui a permis à leur attaquant Abdoulay Kanouté, d'inscrire le seul et unique but de la partie. Les défenseurs husseindéens ont dominé les débats face à leurs homologues du CA Bizertin, mais cela s'est révélé insuffisant. Que ce soit donc Satli, Zeddam, Ferhat ou

Satli, Herida, Zeddam

La concurrence bat son plein dans l'axe Alors que le Nasria a enregistré de nombreux renforts à l'occasion de cette trêve hivernale, notamment sur le plan défensif, la concurrence s'est clairement ravivée, notamment en ce qui concerne le secteur défensif, où de nombreux joueurs sont venus renforcer ce compartiment qui a été clairement le maillon faible du Nasria. Ils sont en tout et pour tout six éléments qui peuvent prétendre à une place de titulaire dans l'axe de la défense, mais certains d'entre eux seront a priori amenés à évoluer à d'autres postes, comme Khiat qui est régulièrement aligné au poste de latéral gauche, ou bien Laribi qui est quant à lui positionné au milieu de terrain. Ferhat, Zeddam, Satli et Herida sont donc les quatre préten-

dants aux deux places qui seront mises en jeu lors de la seconde partie de saison, des éléments d'égale valeur, qui auront pour chacun d'eux à tout donner pour tenter de convaincre leur entraîneur de leur faire confiance. Il n'en demeure pas moins que la forme ne sera pas le seul critère qui décidera de l'élément qui sera aligné, puisque la complémentarité et la compatibilité avec le schéma qui sera utilisé sera aussi un critère tout aussi important. Une chose est certaine, Zeddam et Satli semble avoir une longueur d'avance sur Herida, lequel ne s'avouera jamais vaincu, lui qui a toujours su sortir ses griffes lorsqu'il le fallait pour s'assurer une place de titulaire. M. A.

bien Herida, tous ont eu un rendement plutôt intéressant, seul petit bémol qui a été mis à nu lors de cette rencontre, c'est la complémentarité entre Satli et Zeddam, puisqu'il a été constaté une certaine mésentente entre les deux joueurs lors des 45 minutes que les deux éléments ont eu à disputer ensemble, chose qui peut certes se régler avec le temps, mais la question que l'on se pose est que le temps le permettra-t-il ? Pas si sûr, vu que la reprise du championnat est pour bientôt. Tel un match officiel Le point positif qui a également marqué ce match entre le Nasria et le CA Bizertin, c'est la présence massive des supporters du CAB, qui ont bien garni les tribunes du stade Ahmed-Bessiri. Dès leur arrivée sur les lieux, les Nahdistes ont été surpris par la grande foule qui se trouvait dans la périphérie du stade, croyant qu'un match de championnat était en train de se jouer en ouverture de leur match amical. Mais la grande foule était bel et bien venue pour assister à cette confrontation entre le Nasria et le CA Bizertin, une rencontre qui s'est jouée sous un air d'un match officiel, chose qui a donné du piment à cette rencontre. M. A.

Belarbi Mansour, la trouvaille du coach

Soucieux de renforcer les rangs de son équipe par un attaquant de qualité, le coach Alain Michel aurait proposé aux dirigeants du Nasria les services d'un jeune attaquant franco-algérien, répondant au nom de Belarbi Mansour. Ledit joueur a été d'ailleurs aligné lors du dernier match amical disputé par son équipe face au CA Bizertin. Natif de 1997, Belarbi Mansour peut bénéficier d'une licence espoir, qui permettrait ainsi à la direction du club de ne pas le compter parmi les 5 licences séniors autorisées lors de ce mercato hivernal, reste seulement à savoir si les règlements généraux de la FAF permettent ou pas d'engager un joueur au niveau des jeunes catégories. Une chose est certaine, le joueur a montré de très belles dispositions, et le coach Alain Michel semble conquis, lui qui veut à tout prix l'engager dès cet hiver.

Le Nasria affrontera cet aprèsmidi l'AS Hafsi

Comme prévu dans le programme préalablement établi par le staff technique du club, le Nasria affrontera cet aprèsmidi au stade d'ElMarsa, la formation de l'AS Hafsi, une équipe évoluant en 3e division tunisienne. La rencontre devrait toutefois permettre au coach Alain Michel d'aligner une équipe bis, lui qui devra laisser ses joueurs titulaires au repos, en perspective du match amical du lendemain, face au Club Africain.

Un autre test grandeur nature face au Club Africain

Le coach ne veut pas lancer Gasmi au charbon Non convoqué pour le match amical de mardi dernier, Ahmed Gasmi est resté à Gammarth où il a été pris en charge au même titre qu'un certain nombre de ses coéquipiers par le préparateur physique de l'équipe, avec un entraînement spécifique pour chacun des joueurs. Le coach Michel n'a pas voulu lancer son joueur au charbon, lui qui n'avait plus eu un entraînement collectif avec le groupe, depuis la rencontre de championnat qui avait opposé son équipe au Mouloudia de Béjaïa, soit un peu plus de deux semaines. Michel a préféré soumettre son joueur à un entraînement spécifiquement concocté pour lui, avant de le lancer dans le bain, probablement aujourd'hui face à Al-Hafsi, ou bien demain face au Club Africain.

Son transfert au NAHD dépend de celui de Mansouri

Le dossier Daouadji bientôt bouclé Annoncé en grande pompe au Nasria, Abdallah Daouadji devrait porter les couleurs du Nasria, pour la seconde moitié de saison. L'ex-pensionnaire de l'Entente de Sétif n'attend plus que la concrétisation de l'accord entre les deux présidents nahdiste et paciste, pour pouvoir s'engager avec le NAHD. Une source digne de foi nous fera savoir que le transfert de Daouadji vers le Nasria dépendra directement de celui de Mansouri, lequel serait en instance de départ du PAC. Reste seulement à savoir quelle sera la formule de trans-

fert de Mansouri vers le MCA ou le CRB, les deux clubs qui font tout pour s'attacher ses services, pour déterminer celle de Daouadji vers le NAHD. En effet, si Mansouri est prêté au MCA ou au CRB, Daouadji ne pourra qu'être transféré définitivement vers le NAHD, alors qu'un transfert définitif de Mansouri vers l'un des deux clubs qui souhaitent l'enrôler, ouvrira la porte à un prêt de Daouadji vers le NAHD, c'est l'unique problème qui retarde l'engagement du joueur avec le club husseindéen. M. A.

Ouali souffre de la cuisse Non aligné mardi dernier, lors de la rencontre amicale qui avait opposé

son équipe au CA Bizertin, Billel Ouali est resté à l'hôtel en compagnie d'un bon nombre de joueurs qui n'ont pas été convoqués par le coach Michel pour cette rencontre. Le milieu de terrain nahdiste s'était plaint de la cuisse à l'occasion de la séance du matin, chose qui a poussé le coach Alain Michel à ne pas faire appel à ses services, de façon à éviter de compliquer davantage sa blessure, voir compromettre sa participation à la rencontre de championnat face au RCR. Ouali était d'ailleurs pris en charge par le staff médical du club à l'hôtel El-Mouradi Gammarth

Alors qu'ils ont livré un très bon matchtest avant-hier après-midi face à la formation du CA Bizertin, les Sang et Or seront face à un test grandeur nature demain après-midi lorsqu'ils auront à affronter la formation du Club Africain. La rencontre entre les deux formations se jouera selon les dernières nouvelles sur le terrain du stade d'ElMenzah, lors d'une rencontre qui devrait permettre au coach Alain Michel de tester son équipetype face à un gros calibre tunisien.

Le CS Hammam Lif pour clore le stage

Les Sang et Or ne disputeront finalement pas cinq matchs amicaux lors de ce stage tunisien, mais bien six, puisqu'en plus des rencontres d'Al-Hafsi et celle du Club Africain, le Nasria sera confronté à la formation de Hammam Lif, une équipe qu'ils avaient déjà affronté le 7 janvier dernier (0-0), et qu'ils retrouveront de nouveau ce samedi après-midi sur le terrain du stade communal de Hammam-Lif.

Biquotidien au menu d'hier

Comme souvent depuis l'entame de ce stage tunisien, les Sang et Or ont eu droit à du biquotidien, avec une séance matinale au stade d'El-Marsa, et une seconde séance l'après-midi sur le terrain du stade Moundji-Ben-Brahim à Gammarth.

9

HANNACHI : «On a réalisé un recrutement judicieux» président Hannachi ne doute aucunement des capacités de ses joueurs à remonter la pente à la phase retour. Il a expliqué au cours de son intervention sur Radio Tizi-Ouzou qu'avec les bons joueurs qu'il a enrôlés en ce mercato hivernal, la JSK aura fière allure lors de la seconde manche du championnat. "Les résultats obtenus lors de la phase aller n'étaient pas à la hauteur, mais il ne faut pas oublier que la JSK a été victime du mauvais arbitrage à plusieurs reprises. Je le dis et le répète, c'est à cause des arbitres qu'on a perdu beaucoup de points lors de la première manche du championnat. Si mon équipe n'était pas lésée par les arbitres, on aurait terminé la phase aller en haut du tableau. Je suis confiant pour la suite du parcours surtout qu'on a réalisé un recrutement de qualité. Je pense qu'avec les joueurs qu'on a ramenés, la JSK sera encore plus forte et qu'elle reviendra en force à la phase retour."

Dans un entretien accordé à Radio Tizi-Ouzou à l'issue de la cérémonie de la présentation de ses deux dernières recrues, Youcef Zerguine et Karim Baïtèche, le président Hannachi se dit satisfait du recrutement réalisé en ce mercato hivernal. PAR N. BOUMALI «On a fait un recrutement de qualité en ce mercato hivernal. On a renforcé les postes qu'il fallait et j'estime que les joueurs qu'on a recrutés apporteront un plus à l'équipe. Notre recrutement a été bien étudié et je suis convaincu que les nouvelles recrues seront à la hauteur des attentes placées en elles", a annoncé le président Hannachi sur les ondes de Radio Tizi-Ouzou. «On a bouclé notre recrutement» En finalisant hier après-midi avec l'attaquant Baïtèche, le président Hannachi a indiqué dans l'entretien accordé à Radio TiziOuzou que la JSK a clos son recrutement. "On a bouclé notre recrutement avec la signature de Baïtèche. On a recruté 5 joueurs, à savoir Khelili, Izerghouf, Benaldjia, Zerguine et Baïtèche. Maintenant, on tâchera de réussir notre préparation afin de revenir en force à la phase retour."

«On a renforcé les postes qu'il fallait avec des joueurs de qualité» Le président Hannachi croit dur comme fer qu'il a réalisé un recrutement de qualité en ce mercato hivernal. Bien que les supporters ne soient pas satisfaits par certaines recrues, le président de la JSK a réaffirmé que son recrutement a été bien étudié et que les nouvelles recrues seront à la hauteur de la confiance placée en elles. "On a renforce les postes qu'il fallait avec des joueurs de qualité. On ne s'est pas précipité dans nos choix et j'espère que les joueurs qu'on a recrutés en ce mercato hivernal confirmeront leur talent avec la JSK."

CHEMALI, retour à l'envoyeur Comme annoncé dans notre dernière édition, Houssem Chemali ne portera pas le maillot des Jaune et Vert, du moins en ce mercato hivernal. Il a rallié la ville de Tizi Ouzou dans la soirée de lundi dernier pour être mis à l'essai, mais avec le refus du président de la Fédération algérienne de football d'accorder au président Hannachi une 6e licence, Chemali n'a pas d'autre choix que de rentrer chez lui où de chercher un autre club en Algérie. D'après une source proche de la direction, le président Hannachi s'est entretenu avec l'entraîneur Sofiene Hidoussi dans la soirée de mardi dernier pour lui dire qu'il a invité Chemali pour des essais, mais il ne peut pas le recruter étant donné qu'il a déjà conclu avec 5 joueurs, à savoir Sofiene Khelili, Thomas Izerghouf, Mehdi Benaldjia, Youcef Zerguine et

«Le staff technique réalise un excellent travail» Malgré les multiples échecs concédés lors de la première manche du championnat, le président Hannachi affirme qu'il est satisfait par le travail que réalise le staff technique

«La JSK est plus forte maintenant et elle reviendra en force à la phase retour» En dépit du parcours catastrophique enregistré par son équipe lors de la première manche du championnat, le

Karim Baïtèche. Le coach tunisien aurait affirmé à son président que le Franco-Algérien Chemali n'est pas meilleur que les joueurs dont il dispose. Bordj Bou-Arréridj Non retenu par la direction de la JS Kabylie, l'attaquant Chemali rentrera chez lui ce samedi. Son agent a annoncé aux proches du club qu'il reviendra au mois de mai pour poursuivre ses essais avec les Canaris. Il leur a ajouté que son joueur a reçu quelques offres en Algérie et qu'il n'est pas intéressé à l'idée de tenter une aventure avec un autre club algérien autre que la JSK. Sachant qu'il ne pourra pas signer à la JSK, Chemali se rendra ce jeudi à Bordj BouArréridj afin de rendre visite à sa famille. Il aurait aimé signer à la JSK en ce mercato hivernal, mais il est victime des règlements de la FAF qui limitent le nombre de recrues à 5 en ce mercato hivernal. N. B.

Biquotidien demain

Même si l'entraîneur Hidoussi a programmé un match amical pour aujourd'hui, il a prévu de soumettre au biquotidien ses joueurs demain. Il affirme que le problème de l'équipe lors de la phase aller était d'ordre physique et c'est pour cela qu'il fait suer ses joueurs en cette trêve hivernale.

composé du Tunisien Sofiane Hidoussi, Lakhdar Adjali et Mounaïm Kharroubi. "Le staff technique réalise un excellent travail. Il fait le maximum pour réussir la préparation hivernale", a-t-il dit sur Radio Tizi-Ouzou. «On programmera un stage à Alger» Alors que l'équipe continue à se préparer à Tizi Ouzou, le président Hannachi a indiqué hier qu'il attend que la Ligue de football professionnel lui communique la date de la tenue du clasico face au Mouloudia d'Alger pour programmer un stage à Alger. "On attend juste la confirmation de la date du déroulement de la rencontre face au MCA pour entrer en stage à Alger." «J'espère que l'EN ira loin en coupe d'Afrique» Questionné par le journaliste de Radio Tizi-Ouzou sur les chances de l'équipe nationale en coupe d'Afrique, le président de la JSK répond avec beaucoup de philosophie. "Même s'il y a des lacunes dans cette équipe nationale, on ne doit pas la critiquer, car cela risque de servir ses adversaires. On doit être tous derrière notre équipe nationale et j'espère qu'elle ira loin en coupe d'Afrique." N. B.

Ils participeront au match face à Médéa



JSK-OM cet après-midi à Boumerdès

Comme rapporté dans notre dernière édition, le premier match amical des Canaris en cette trêve hivernale sera face à une équipe de Ligue 1. En effet, ils affronteront cet après-midi, plus précisément à 15h sur le terrain de Boumerdès, l'O Médéa. Les relations entre les responsables de la JSK et ceux de la formation de Médéa ont connu un coup de froid après l'échec du transfert de Hamia et Lamhane, mais, pour ne pas pénaliser l'entraîneur Sofiene Hidoussi qui a exigé de jouer 3 joutes amicales en cette trêve hivernale, les responsables kabyles ont sollicité dans la journée de mardi dernier leurs homologues de l'OM pour un match amical et ces derniers leur ont donné leur accord la soirée d'avant-hier.

Premier test pour Khelili, Izerghouf et Benaldjia

La rencontre amicale que jouera son équipe cet après-midi sur le terrain de Boumerdès sera l'occcasion pour l'entraîneur Sofiene Hidoussi de voir à l'œuvre le défenseur Sofiene Khelili et les attaquants Thomas Izerghouf et Mehdi Benaldjia.

Ces trois nouvelles recrues ont montré de belles choses lors du match d'application joué entre les joueurs samedi dernier, mais la joute amicale d'aujourd'hui sera un bon test pour eux. L'O Médéa est un coriace adversaire et malgré la saignée qu'a connue cette équipe au mercato hivernal, elle reste toujours redoutable. En programmant un match amical face à l'OM, le coach tunisien veut voir si ses joueurs ont bien travaillé durant leur première semaine de préparation.

Faire tourner l'effectif Même si la priorité de l'entraîneur Hidoussi est d'être fixé sur les recrues hivernales, il fera tourner son effectif durant cette joute amicale afin de voir la forme de chacun de ses joueurs. Il tentera aussi plusieurs variantes pour voir celle qui convient le plus à son équipe à la phase retour. Il a joué avec le 3-5-2 lors des deux derniers matches de la première manche du championnat et tout porte à croire qu'il continuera à jouer avec 3 défenseurs dans l'axe

pour donner une certaine solidité à sa défense. Cette dernière a été l'un des talons d'Achille de l'équipe et il est contraint de trouver les solutions s'il veut tirer l'équipe vers le haut à la phase retour. Les supporters seront certainement nombreux au stade de Boumerdès afin de voir de plus près les nouvelles recrues. Si les Khelili, Izerghouf et Benaldjia laissent une bonne impression sur eux, ils seront certainement rassurés pour la suite du parcours. N. B.


www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

MCO

LIGUE 1 MOBILIS

8

BAÏTÈCHE

ZERGUINE

présenté hier à la presse

Comme convenu, l'attaquant Youcef Zerguine qui a signé son contrat au profit de la JS Kabylie dans la journée de mardi dernier, a été présenté hier après-midi à la presse. Le président Hannachi est soulagé de recruter un avantcentre de métier comme Zerguine qui a marqué 8 buts sous le maillot de l'USMB lors de la première manche du championnat. C'est luimême qui l'a présenté à la presse, alors que d'habitude, c'était ses collaborateurs qui procédaient à la présentation des nouvelles recrues. Récupérant sa lettre de libération dans la soirée de mardi dernier, Zerguine remercie les dirigeants de l'USMB qui se sont montrés compréhensifs avec lui.

«Je suis un homme de défis et je marquerai beaucoup de buts»

Très sûr de lui, Youcef Zerguine, affirme d'ores et déjà que l'attaque kabyle crachera le feu à la phase retour. "Comme je l'ai déjà dit, je suis un attaquant confirmé et que si j'ai opté pour la JSK, c'est pour apporter un plus. Je suis un homme de défis et je ferai tout pour marquer le maximum de buts possibles. Je sais que les supporters kabyles sont contents de ma venue et pour être à la hauteur de leurs attentes, je ne rechignerai pas sur l'effort. Je reste convaincu que la JSK reviendra en force à la phase retour et que ses supporters retrouveront de nouveau le sourire. Avec la contribution de tout un chacun, on parviendra à remonter la pente", déclare le désormais ancien buteur de l'USMB.



Baïtèche et Zerguine auront leur licence africaine

Selon une source autorisée, le président Hannachi a décidé d'établir des licences africaines à ses deux nouvelles recrues, à savoir Youcef Zerguine et Karim Baïtèche. Il paiera une amende financière pour avoir déposé leurs licences en retard, mais pour bénéficier de leurs services en coupe de la CAF, le président Hannachi déposera leurs dossiers avant le 15 de ce mois. Pour les trois premières recrues Sofiane Khelili, Thomas Izerghouf et Mehdi Benaldjia, leurs dossiers ont été déjà envoyés à la CAF par le biais de la FAF.

Ils débuteront les entraînements avec l'équipe demain Les deux dernières nouvelles recrues de la JS Kabylie, Youcef Zerguine et Karim Baïtèche, ne débuteront les entraînements avec les Canaris que demain. Il était prévu que le désormais ancien pensionnaire de l'USMB s'entraîne avec le groupe hier, mais, comme il n'a été présenté à la presse que dans l'après-midi, les dirigeants lui ont donné rendez-vous pour demain. Idem pour Baïtèche qui a officialisé

son transfert dans l'après-midi d'hier.

Pas de match

Vu qu'ils n'ont effectué aucune séance avec le groupe, Zerguine et Baïtèche ne sont pas concernés par le match de cet après-midi face à l'O Médéa. Ils pourraient se déplacer au stade pour suivre leur nouvelle équipe, mais l'entraîneur Sofiene Hidoussi ne s'aventurera pas à les faire jouer, alors qu'ils n'ont effectué aucune séance avec le groupe. N. B.

officialise enfin son transfert

L'attaquant Karim Baïtèche est officiellement Canari. Il a paraphé hier après-midi un contrat de deux saisons avant d'être présenté à la presse. PAR N. BOUMALI Son transfert a fait couler beaucoup d'encre et de salive, mais il a connu son dénouement hier. Il est ainsi la 5e et la dernière recrue de la JS Kabylie en ce mercato hivernal. Il a emboîté le pas à l'attaquant blidéen Youcef Zerguine, lequel a officialisé sa venue dans la journée de mardi dernier. Annoncé à la JSK depuis la fin du mois de décembre dernier, l'ex-pensionnaire de l'USMA n'a pu récupérer sa lettre de libération que dans la matinée d'hier avant de se déplacer à Tizi Ouzou pour concrétiser avec le président Hannachi. La signature de son contrat n'a été qu'une simple formalité puisque celui-ci s'est entendu sur tout avec le président Hannachi dimanche dernier, mais faute de lettre de libération, il n'a pu officialiser son transfert que dans l'après-midi d'hier.

350 millions de centimes pour permettre à Baïtèche qui a renoncé à deux mensualités pour qu'il rachète sa lettre de libération. N'ayant pas pu s'imposer sur l'échiquier des Sanafir, l'ex-pensionnaire des Rouge et Noir a insisté pour partir afin de rejoindre le club le plus titré d'Algérie. Il sait que s'il ne signe pas à la JSK en ce mercato hivernal, l'opportunité d'être transféré au club kabyle ne se présentera jamais à lui. Compétition La venue de Baïtèche a été différemment accueillie par les supporters kabyles. Si certains pensent qu'il sera d'un bon apport pour leur équipe, d'autres estiment qu'il

manque terriblement de compétition. Ils s'accordent tous à dire qu'il a d'énormes qualités et que s'il retrouve sa pleine forme, il rendra beaucoup de services à leur équipe lors de la seconde manche du championnat. Si avec les Rouge et Noir sous l'ère de Courbis, il avait fait parler de lui, il a connu des hauts et des bas par la suite. Mais les dirigeants de la JSK pensent qu'avec une bonne préparation, il pourrait aisément retrouver son meilleur niveau. Sa polyvalence pourrait être bénéfique pour les Canaris, mais il devra d'abord rattraper le retard qu'il accuse sur le plan physique par rapport à ses nouveaux partenaires. N. B.

Soulagement Après avoir attendu vainement que les responsables du CSC lui remettent sa lettre de libération, l'enfant d'Aïn Benian s'est déplacé avant-hier au siège de l'Entreprise nationale des travaux et des puits pour demander aux responsables de cette entreprise qui détient le CSC d'intervenir pour trouver une solution à son problème. Son déplacement au siège de l'ENTP n'a pas été une perte de temps puisque les responsables de cette entreprise l'ont rassuré avant de lui remettre le fameux document qui lui a permis de finaliser avec le président Hannachi. Pour le recruter le président de la JSK lui a accordé une avance sur salaires de

«Je relancerai ma carrière avec la JSK» Très heureux de signer un contrat de deux saisons au profit des Jaune et Vert, le désormais expensionnaire des Sanafir affirme qu'il fera tout pour apporter le plus attendu de lui. Dans un entretien accordé à Radio Tizi Ouzou à l'issue de la cérémonie de sa prestation, l'enfant d'Aïn Benian promet de donner le meilleur de lui-même pour ne pas décevoir ceux qui ont placé leur confiance en lui.

Votre transfert s'est tardé à se concrétiser, pourquoi vous aviez attendu tout ce temps avant de signer votre contrat au profit de la JSK ? (Entretien réalisé hier après-midi)

Cela fait plusieurs jours que je me suis entendu sur tout avec le président Hannachi, mais je ne pouvais pas signer mon contrat, alors que je n'avais pas encore récupéré ma lettre de libération. Mais dès que j'ai obtenu le fameux document qui me permettra d'être qualifié avec les Canaris, j'ai rejoint

le siège du club pour parapher un bail de deux saisons. Je suis très heureux de rejoindre un club comme la JSK. En signant pour ce club, je sais ce que les supporters attendent de moi.

D'aucuns disent que Baïtèche manque terriblement de compétition, comment vous vous sentez physiquement ?

Certes, je manquais de compétition, mais je n'ai jamais arrêté l'entraînement. Je m'entraînais régulièrement et je pense qu'avec une bonne préparation en cette trêve hivernale, je retrouverai bientôt mon meilleur niveau.

Votre passage au CSC n'a pas été une réussite, vous êtes sûrement déterminé à donner le meilleur de vous-même pour réussir avec les Canaris…

Absolument, je n'ai pas pu m'adapter au CSC et il fallait que je change d'air en ce mercato hivernal.

Je ne pouvais pas rester dans cette équipe, alors que je savais pertinemment que je ne lui serai d'un aucun apport. Toutefois, je garde de bons souvenirs de mon passage au CSC. Je tiens à dire aux supporters des Sanafir que la vie d'un footballeur est ainsi faite. J'ai signé dans un grand club et je ferai tout pour relancer ma carrière. Je sais que les supporters kabyles sont très exigeants et je ferai tout pour être à la hauteur des attentes placées en moi.

Pensez-vous que la JSK est capable de revenir en force à la phase retour ?

Oui, la JSK a largement les moyens pour faire une remontée spectaculaire à la phase retour. Elle jouera aussi la coupe d'Algérie et la coupe d'Afrique et on fera tout pour enregistrer les meilleurs résultats possibles. Je suis un joueur ambitieux et je ne rechignerai pas sur l'effort pour apporter le plus attendu de moi. N. B.

Touchez pas à l’équipe ! Portés par l’enthousiasme d’une première phase de saison positive à tous points de vue, les coéquipiers de Rachid Ferrahi sont déterminés à maintenir cette belle cadence. Alors que l’équipe ne débutera la phase retour que le 26 janvier, avec un périlleux déplacement à Médéa, le stage bloqué à l’hôtel Phoenix qui prendra fin demain, de l’avis de tous, a été une réussite, grâce notamment au sérieux des joueurs, qui travaillent dans une ambiance agréable. Toutefois, les responsables, à leur tête le président, craignent cette ambiance de l’extérieur. «Afin de protéger le groupe, de l’environnement extérieur, devenu très hostile, on songeait à déplacer l’équipe à l’étranger en Tunisie ou au Maroc, afin qu’elle continue sa préparation, dans la plus grande sérénité, mais en fin de compte on a renoncé à ce projet», nous confiait, avant-hier, Ahmed Belhadj qui n’appréhende qu’une chose, que son groupe soit affecté par les manœuvres de l’extérieur. Il est vrai que le classement actuel du MCO ne fait pas plaisir à tout le monde. Alors que les opposants de l’actuel président misaient sur un parcours cahoteux à l’aller, pour le pousser vers la sortie, leurs calculs ont été faussés par les bonnes performances de l’équipe, qui peut aspirer à jouer ses chances pour le titre. Avec un calendrier favorable au retour, le MCO jouera neuf matches à domicile, joueurs, entraîneurs, dirigeants et supporters, pourront y croire, à condition que l’équipe continue à travailler dans un climat serein ! M. S.

17

Sollicité par l’Etoile du Sahel

SOUIBAAH :

«JE NE PEUX

quitter le MCO» Convoité par l’Etoile du Sahel (Tunisie), ce jeune attaquant, qui s’est imposé au sein de la ligne offensive du MCO, affirme qu’il n’est pas chaud pour s’expatrier en Tunisie. Entretien réalisé par M. STITOU Votre absence depuis dimanche n’a fait qu’amplifier la rumeur de votre départ du club cet hiver…

Dimanche, j’étais malade, je souffrais d’un mal de dents, ce qui nécessita une intervention du chirurgien dentiste, il a fallu extraire deux dents, alors que je devais reprendre dans l’après-midi, comme je saignais énormément, j’ai préféré rester à l’hôtel. Demain (Ndlr, entretien réalisé mardi), je vais reprendre l’entraînement.

Vous n’avez pas répondu à notre question…

A propos de ces contacts avec l’Etoile du Sahel, le dernier mot revient au président. Même qu’il s’est opposé à mon transfert, car il estime que le club a besoin de mes services, chose tout à fait normale, pour tout l’or du monde, je ne peux tourner le dos au MCO, un club qui m’a ouvert ses portes et surtout permis d’évoluer dans le haut niveau, je ne suis pas quelqu’un d’ingrat.

A quand remonte l’intérêt de l’Etoile du Sahel pour vous ?

C’est un agent à Alger, qui travaille pour le club

«

C'est un honneur pour moi que de jouer dans ce club»

A mon âge, je veux surtout m’éclater, donner la plénitude de mon talent, or partir alors qu’il me reste encore des progrès à accomplir, pour moi, le challenge sportif est important, l’argent, j’espère que j’ai le temps devant moi, pour en gagner.

N’êtes-vous pas surpris

que ce grand club ait songé à vous enrôler ?

Non pas du tout. Pour la simple raison que je joue dans un grand club, bien que je n’aie pas beaucoup joué en L1, cela me flatte qu’un club du standing de l’Etoile de Sousse ait pensé à moi.

Allez-vous demander une revalorisation salariale ?

Je n’ai pas envie de parler de telles choses dans la presse, ça doit rester entre le président et moi. M. S.

La volte-face de Tiaïba a changé la donne ! Bien que Souibaah affirmait son attachement au maillot du MCO, il semblerait que son employeur allait le céder à l’Etoile du Sahel, si ce club transmettait une belle offre financière. Le président de l’ESS avait vainement tenté de joindre Ahmed Belhadj, avant le début de semaine. Le président du MCO, qui ne souhaitait pas donner sa parole à

son homologue tunisien, espérait toutefois que si le transfert de Tiaïba au MCO se concrétisait, il envisageait aussitôt après d’ouvrir les discussions avec le président de l’Etoile du Sahel, pour lui céder Amine Souibaah, moyennant une indemnité financière intéressante. Hélas pour les Tunisiens, la volte-face de Tiaïba a fait capoter ce transfert. M. S.

Kouachi devait signer hier Kouachi Farouk, un défenseur axial émigré, né en 1997, qui a laissé une bonne impression lors des matches disputés cette semaine, devait signer hier après-midi, un contrat avec le club. Toutefois vu son jeune âge, Kouachi sera engagé avec l’équipe des U21, indiquera un responsable du club.

Baba à Alger Le premier responsable du MCO devait se rendre hier à Alger, pour régler quelques affaires urgentes. Selon nos informations, Ahmed Belhadj devrait se rendre au siège de la LFP, pour remettre des documents à la commission des litiges ? Cette démarche à pour but de protéger les intérêts du club, en outre, il aurait rendez-vous avec Islam Herida (PAC), afin de finaliser avec cet élément. A rappeler que le président du MCO s’est entretenu avec Kheiredinne Zetchi, son homologue du PAC, à propos de la libération de Herida, il a eu la promesse de Zetchi de libérer son milieu offensif au profit du MCO.

Où est passé Benlahcène ?

tunisien, qui m’a recommandé aux dirigeants de ce club, cependant j’ai été clair avec lui, je ne veux pas m’exiler en Tunisie, car je dois encore prouver mes qualités ici en Algérie. Le MCO est aussi un grand club, même si j’ai pris la décision de rester, je ne perdrai rien au change car comme je l’ai dit, le MCO est un des grands clubs du pays, c’est un honneur pour moi que de jouer dans ce club.

Quelqu’un d’autre aurait sauté sur l’occasion, d’autant que financièrement, l’offre serait intéressante…

Jeudi 12 janvier 2017

Le secrétaire du club, Toufik Benlahcène, n’a pas été vu avec l’équipe depuis plusieurs jours. Ayant perdu sa mère, il y a deux semaines, le secrétaire n’a plus donné signe de vie depuis, d’où les interrogations à propos de son absence. Cette semaine, lors de la présentation des deux recrues, Zeghli et Bennaï, c’est Adda, le secrétaire de l’équipe réserve, qui avait préparé les contrats des deux joueurs.

MCO-SAM demain à 10h

Ce vendredi, les coéquipiers de Bentiba affronteront le SAM, à 10h du matin au stade Ahmed-Zabana. A l’issue de cette rencontre, pour rappel, les joueurs seront libérés. La reprise est prévue ce lundi.

WAT-MCO le 20 janvier à Tlemcen

Etant contraint au repos, pour la 1re journée de la phase retour, en raison du report du match MCOCRB, la formation oranaise va disputer une joute amicale à Tlemcen, contre le WAT de Kheiredine Kheris, vendredi prochain. Cette rencontre se déroulera au stade Akid Lotfi et sera l’occasion pour l’équipe du MCO, de jouer un match sur du gazon naturel.

Sebbah a fait un tour au stade Avant-hier après-midi, Abidine Sebbah s’est rendu au stade Ahmed-Zabana, où il a suivi une partie de la séance d’entrainement. A rappeler que souffrant d’une blessure au genou, Sebbah n’est pas entré en stage avec le groupe, vu que son médecin lui a prescrit un repos de plusieurs jours.

Bennaï et Zeghli ne se sont pas entraînés Les deux recrues du MCO, cet hiver, étaient absentes hier matin à l’entrainement, renseignements pris, Bennaï et Zeghli sont allés passés des examens, pour compléter leur dossier médical, un dossier qui accompagnera la demande de qualification qui sera déposée à la LFP, cette semaine.


www.competition.dz

www.competition.dz

Jeudi 12 janvier 2017

18

RCR

USMA

Nemdil : «On sera prêts pour la phase retour»

2 joueurs à l'essai

La deuxième séance d'entrainement qui s'est effectuée sur la pelouse du stade Zougari Taher fut marquée par la présence de deux joueurs qui sont venus faire des tests pour intégrer le club lors de ce mercato. Le premier est l'attaquant Roumadi Yanis, un émigré issu du centre de formation de l'AS Monaco, tandis que l'autre joueur s'appelle Armas Réda.

 «Demain, j'enlèverai le plâtre»

Benayad et Mekkaoui grippés

Souffrant d'une grippe, le latéral gauche des Lions de la Mina, Zinedine Mekkaoui, ainsi que le meilleur buteur de la formation relizanaise, Mourad Benayad n'ont pas assisté à la séance d'entrainement de l'aprèsmidi sur la pelouse du stade Zougari Taher. Les deux joueurs sont restés chez eux pour se rétablir avant de reprendre le travail lors de la séance d'hier matin.

L'attaquant relizanais, Zahir Nemdil, que nous avons rencontré après la séance d'entraînement d'avant-hier, nous parle de sa blessure, du recrutement effectué par le club et de la phase retour qui s'annonce très difficile pour lui et ses camarades. De notre correspondant B. BOUGUELMOUNA Tout d'abord, parlez-nous de votre blessure.

J'ai eu une blessure à la main qui a nécessité une petite intervention chirurgicale, ce qui m'a obligé à m'entraîner en solo lors du stage d'Aïn Témouchent et faire l'impasse sur le dernier match amical contre l'ASMO.

Cela veut dire que vous allez encore rater les prochaines séances d'entraînements…

Non, je vais enlever le plâtre ce vendredi, ce qui va me permettre de m'entrainer avec mes camarades et préparer la deuxième partie de l'exercice actuel.

Que pensez-vous de cette préparation hivernale ?

La préparation se déroule dans de très bonnes conditions. On a entamé le travail à AïnTemouchent pendant cinq jours avant de revenir à Relizane pour continuer la préparation, cela ne peut être que bénéfique pour nous, surtout que tous les moyens sont mis à notre disposition. On a suivi un programme bien étudié qui nous a permis de garder la forme. Il est clair qu'on a bossé très dur à l'entraînement et durant les rencontres d'application, mais, je pense que c'était très bénéfique. Aussi, je peux dire que notre préparation est, pour l'instant, une réussite.

Donc vous êtes satisfait du travail accompli durant cette période…

Absolument, je pense qu'on est en train d'atteindre notre objectif. C'est le plus important pour nous. Pour le moment, il nous reste encore quelques jours avant

la reprise. Le coach va certainement programmer d'autres matches d'application. On essayera surtout d'apporter les dernières retouches, afin d'être prêts pour la reprise.

Pensez-vous que le Rapid sera prêt pour la phase retour ?

Je pense qu'avec le travail qu'on est en train d'effectuer, l'équipe sera prête pour débuter la phase retour en force. On a un bon groupe qui s'est renforcé cet hiver. On fera le maximum pour réussir une bonne préparation et espérer un retour en force. Je suis persuadé qu'avec l'aide de tout le monde, on fera mieux que la phase aller.

Justement, comment analysez-vous le parcours de votre équipe durant cette première manche ?

Malgré notre position au classement, on a réalisé un bon parcours. D'ailleurs notre équipe est considérée parmi les révélations de la saison. On a su remonter notre retard de six points défalqués par la Ligue et réussir à quitter malgré cela la dernière place du classement, cependant nous sommes toujours relégables alors il faudra redoubler d'effort lors de cette trêve, pour redresser la barre et remettre le train du Rapid sur les bons rails.

Ne pensez-vous pas que cette trêve est une occasion de remettre de l'ordre dans la maison ?

Oui, cet arrêt sera bénéfique pour nous, car on a raté cette première manche du championnat. Il y a du travail à faire sur plusieurs plans. Cette trêve sera l'occasion pour nous de faire notre autocritique et de travailler plus, en pré-

vision de la phase retour et des prochaines confrontations.

Désormais, comment voyezvous la suite du parcours et l'avenir de votre équipe ?

On parle de Benchiha à Relizane

Ce sera sans doute très difficile, toutes les équipes tenteront de faire mieux que la phase aller, surtout celles du bas de tableau. Ce qui rendra notre tâche plus difficile. Toutefois, on doit sortir la tête de l'eau et essayer de glaner le maximum de points durant cette deuxième manche du championnat, afin de réaliser notre objectif qui est le maintien en Ligue 1 Mobilis.

Bien que plusieurs joueurs étaient sur l'agenda du Rapid, un seul joueur est acquis pour l'instant; quel est votre avis ?

Il y avait un manque au sein des trois compartiments et je suis sûr que la direction étudie plusieurs pistes et elle ne tardera pas à recruter des joueurs susceptibles de nous aider qui devront renforcer notre équipe et être à la hauteur des attentes, car la deuxième phase du championnat sera complètement différente de la première et le parcours sera plus difficile pour tous les clubs. A nous de savoir gérer ce qu'il nous reste comme chemin pour atteindre notre objectif et réjouir nos supporteurs.

Justement, quel message lancez- vous aux fans relizanais ?

Nos supporteurs sont parmi les meilleurs en Algérie, ils sont avec nous là où on évolue, c'est bien de se sentir soutenu de la part de nos supporteurs, c'est pour cela qu'on essayera par tous les moyens d'apporter de la joie dans leur cœur. B. B.

Le nom de l'ancien gardien de but des Vert et Blanc des années 1980 Nacer Benchiha circule dans les coulisses du Rapid. L'actuel attaché de communication du MCO devrait regagner son ancien club pour l'aider à se maintenir en championnat de Ligue 1 Mobilis, mais la question qui se pose est quel rôle aura Benchiha dans le groupe ? Manager ou porteparole du club ? Les prochaines heures nous le confirmeront.

Rien ne va plus à l'intérieur du club phare de la ville de Relizane. Après que le président du club Mohamed Hamri a déclaré haut et fort qu'il va ramener de grand joueurs lors de ce mercato, pour aider le Rapid à se mettre sur les bons rails, à trois jours seulement de la clôture du marché du mercato, un seul joueur a rejoint le groupe, il s'agit du défenseur latéral Lounis Merzoug, tandis que tous les autres joueurs que le boss du Rapid a cités se sont envolés ailleurs, puisque Mohamed Tiaiba s'est engagé au club Al-Markhiya de la Division 2 du championnat du Qatar, Ziaya a rejoint l'ASMO et on vient d'apprendre que Hocine Harouche a tout conclu avec le CABBA et il ne reste que la signature du contrat. Ce qui risque de faire rentrer le Rapid dans un long tunnel sombre. B. B.

Ils ont passé une échographie

Zidane et Guebli blessés La paire centrale du Rapid, en l'occurrence le capitaine d'équipe Zidane Mohamed Amine et Ishak Guebli n'ont pas pris part aux entrainements d'avant-hier. Les deux joueurs ont passé une échographie pour définir la

nature de la blessure, ce qui a révélé, pour le premier nommé qu'il souffre de l'ischio-jambier, tandis que le second souffre du tendon. Guebli et Zidane se sont dirigés vers la capitale pour des séances de soins.

Le stage s'achève aujourd'hui

«Toutes les conditions nécessaires étaient réunies pour que ce stage hivernal soit une totale réussite.» Telle fut la réplique d'un membre du staff dirigeant médéen lorsque nous lui avons posé une question à ce sujet. «Il y a des hommes à Médéa qui veillent sur le club et qui ne lui veulent que du bien", ajoute le même dirigeant. En effet, le bonhomme a entièrement raison car, si on se réfère au travail accompli par les deux staffs administratif et technique durant cette trêve, on voit clairement que la bande à Slimani s'est bien préparée. La preuve, les

Les absences

inquiètent

PUT

moindre but encaissé par la formation titterienne. Le sagace entraineur médéen est vraiment content. Le président, aussi, et particulièrement, les inconditionnels qui espèrent voir leur équipe préférée réaliser de telles performances au cours de la seconde moitié du championnat qui débutera dans une semaine. "C'est à partir du prochain match retour contre le club de Batna que nous pouvons nous faire une idée sur les prétentions de notre équipe pour le compte de cette saison", dira ainsi

un supporter des Olympiens d'un air peu inquiétant. Un raisonnement logique dans la mesure où la formation présidée par le boss Nezzar est quasiment intraitable dans son fief malgré les quelques problèmes que connait le club phare des Aurès, le

Bouali, 2e recrue

CAB, dans la conjoncture actuelle. Donc, tout le monde ici à Médéa attend la réaction des Orange et Bleu lors des trois premières joutes de la deuxième phase de la compétition. M. G.

L'émigré Oualid Bouali est désormais médéen, lui qui s'est entrainé tout au long de la trêve avec l'équipe de Médéa, a attiré l'attention du coach Slimani qui a proposé à la direction son recrutement. Et c'est avant-hier que tout a été conclu avec cet attaquant qui joue des deux pieds, et qui serait un apport précieux pour l'équipe en prévision de la seconde manche de la compétition.

Le match aura lieu à Hammam Lif

Le match amical d’aujourd’hui, qui mettra aux prises l’USMA avec le Club sportif de Hammam Lif aura lieu finalement au stade de ce dernier. Cette enceinte est dotée d’une pelouse gazonnée, ce qui va certainement permettre aux 22 acteurs de développer du beau jeu. Les Rouge et Noir se déplacement ce matin à la ville Hammam Lif. Le trajet devrait durer deux heures.

Abel aura sa chance

Non utilisé face à la réserve de l’ES Sahel pour des raisons qu’on ignore, Khaled Abel aura sa chance à l’occasion de la rencontre amicale d’aujourd’hui face au CS Hammam Lif. Devant les nombreuses absences que connaît l’équipe, Paul Put va l’utiliser. Une opportunité que le milieu de terrain francoalgérien ne devrait surtout pas rater pour faire valoir ses qualités.

Les jeunes veulent encore gagner des points

Vers un mercato «sans»

Tout s'est déroulé dans de bonnes conditions

joueurs médéens ont réagi de la plus belle manière lors des joutes amicales disputées par leur équipe. Ils en obtiennent trois victoires face à El-Harrach, Mascara et Ain-Defla (match joué avant-hier, Ndlr). Les attaquants de l'Olympique ont fait bien leur devoir en obligeant les keepers des parties adverses d'aller chercher le ballon de leurs filets à sept reprises. La manière y était également. Les défenseurs et les hommes du milieu étaient à la hauteur de ces évènements. Pas le

En amical : CS Hammam Lif USMA aujourd’hui à 15h

Ziaya à l'ASMO, Tiaïba au Qatar et Harrouche vers le CABBA

OM

De notre correspondant M. GRINI

Jeudi 12 janvier 2017

La formation usmiste disputera aujourd’hui son deuxième match amical du stage hivernal qui se déroule à Sousse. Elle affrontera le club sportif d’Hammam Lif cet après-midi à 15h. Un bon test pour les Rouge et Noir de l’USMA face à un adversaire d’un bon niveau qui évolue en première division du championnat tunisien. PAR ANIS S. Contrairement au match face à l’équipe réserve de l’ES Sahel, la formation de Soustara affrontera le CS Hammam Lif amoindrie puisqu’elle sera privée des services de sept joueurs. Smaïl Mansouri, Mohamed Benkhemassa, Ayoub Abdellaoui, Réda Bellahcène, Brahim Farhi, Rafik Bouderbal et Ziri Hammar souffrent de différentes blessures et ne pourront pas donc prendre part à la rencontre amicale d’aujourd’hui. Ce qui met le premier responsable de la barre technique dans une situation embarrassante car la présence de tous ses éléments lui permet d’accomplir son travail technico-tactique convenablement. Face à cette situation, il va faire avec ce qu’il a entre les mains pour combler les lacunes mais aussi essayer d’autres variantes face à une bonne équipe d’Hammam Lif. Ce sera sans nul doute un test riche en enseignements pour les Rouge et Noir. Benkablia et Bourenane appelés à confirmer Lors du premier match

amical face à la réserve de l’ES Sahel, les deux nouvelles recrues de l’USMA, en l’occurrence Mohamed Benkablia et Faouzi Bourenane, ont laissé une très bonne impression. Le premier a été l’auteur d’un joli but, tendis que le second était très intéressant au milieu de terrain, en montrant qu’il a le potentiel pour apporter le plus à la formation usmiste lors de la deuxième moitié de l’actuel exercice. Il faut dire que ces deux joueurs ne veulent pas rater le rendezvous de cet après-midi pour confirmer, notamment Benkablia, un attaquant confirmé sur lequel les supporters usmistes misent beaucoup pour apporter le plus au compartiment offensif. Conscients que les places sont chères à l’USMA, Benkablia et Bourenane feront en sorte de briller à l’occasion du match amical face au club sportif de Hammam Lif et prouver ainsi leur mérite de jouer titulaires à partir de la première rencontre de la phase retour, prévue le 28 janvier prochain face au RC Relizane. Ouadah sera fixé aujourd’hui Comme tout le monde le sait,

Abdelali Ouadah est en train d’effectuer des essais à l’USMA depuis l’entame du stage hivernal qui se déroule à Sousse. Le latéral droit franco-algérien a été supervisé à l’occasion du premier match amical du stage face à la réserve de l’ES Sahel, où il a donné le meilleur de lui-même. Seulement, le premier responsable de la barre technique, Paul Put, veut le voir à l’œuvre une nouvelle fois à l’occasion de la rencontre amicale de cet après-midi face au club sportif d’Hammam Lif. Selon les informations qui nous sont parvenues, c’est à l’issue de cette joute amicale que l’ex-pensionnaire de l’USMH sera fixé quant à son avenir, c’est-à-dire soit il sera retenu parmi l’effectif usmiste et signer son contrat après le retour de l’équipe à Alger, soit il sera libéré. Ainsi, Ouadah, qui attend avec impatience que son sort soit ficelé, ne devra pas rater cette opportunité pour montrer ce dont il est capable, sous l’œil attentif du coach usmiste, s’il veut décrocher un contrat professionnel avec l’USMA. A. S.

Mis à part Farhi, blessé, les cinq autres jeunes joueurs, en l’occurrence Hamra, Benchikhoune, Boumechra, Bengrina et Yaïche prendront part à la rencontre amicale d’aujourd’hui face au CS Hammam Lif. Ayant montré de belles choses lors du premier match amical face à l’équipe réserve de l’ES Sahel, les jeunes Usmistes veulent encore gagner des points et montrer à leur entraîneur Paul Put l’énorme potentiel dont ils jouissent. Ils veulent aussi rassurer le coach qu’il pourra compter sur eux lors des différents matchs du championnat que va disputer la formation de Soustara lors de la phase retour.

L’USMA affrontera la JS Kairouan ce dimanche

Après avoir affronté la réserve de l’ES Sahel et le CS Hammam Lif, la formation usmiste disputera un troisième et dernier match amical lors du stage de préparation hivernal qui se déroule à Sousse. Elle croisera le fer avec la Jeunesse sportive de Kairouan. Cette rencontre amicale aura lieu dimanche prochain à Sousse et le coup d’envoi est fixé à 15h. Un match amical sur lequel le coach mise beaucoup pour parfaire les derniers réglages avant de regagner le lendemain le pays où l’équipe va aborder la dernière ligne droite avant l’entame de la compétition officielle. A. S.

7

MEHDI GUEZOUI, le buteur du

National (France), que convoite Haddad Dans l’optique de renforcer le compartiment offensif de l’équipe en prévision de la deuxième moitié de la saison, la direction de l’USMA, en l’absence des attaquants de talent sur le marché national, a jeté son dévolu sur la filière franco-algérienne. Aux dernières nouvelles, les responsables usmistes seraient en négociations avec Mehdi Guezoui, pensionnaire de l’US Quevilly Rouen qui évolue en National (D3 française). En effet, cet attaquant âgé de 27 ans, de père marocain et de mère algérienne, a réalisé une phase aller très remarquable avec son club et est le meilleur buteur du National avec neuf unités au compteur. Mieux, il est doté d’un grand gabarit puisqu’il mesure 1m88 pour 80 kg. Il faut dire que le joueur est au sommet de son art depuis l’entame de la saison. C’est un attaquant confirmé mais aussi pétri de qualités. Il est capable de débloquer la situation dans le compartiment offensif de la formation de Soustara lors de la phase retour de la saison. Ce qui a incité les dirigeants

usmistes à lui faire les yeux doux. Rappelons que la JSK et l’ESS voulaient Guezoui l’année passée, mais elles n’avaient pas pu le recruter car la direction de son club s’était opposée à son départ. Sa libération pourrait le bloquer Les responsables usmistes veulent Mehdi Guezoui, mais sa venue à l’USMA semble un peu compliquée. Et pour cause, le joueur n’est pas maître de son destin puisqu’il est toujours sous contrat avec son club pensionnaire, l’US Quevilly Rouen, et son président ainsi que son entraîneur ne songent pas à se séparer de lui cet hiver car il est considéré comme un élément intéressant au sein de son équipe qui aura besoin de ses services pour réaliser l’accession en Ligue 2 française. Reste à savoir si les dirigeants du club algérois vont parvenir à trouver un accord avec leurs homologues français pour racheter la libération du joueur. A. S.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS CLUBS

1. MCA 2. MCO 3. USMA 4. 5. 6. 7.

ESS OM JSS NAHD

8. USMBA 9. USMH 10. 11. 12. 13.

DRBT CRB JSK CAB

14. CSC 15. RCR 16. MOB

MATCHS

BUTS P. C. Diff.

Pts J. G. N. P. 30 15 09 03 03 16 09 +07 28 15 07 07 01 16 09 +07 26 15 08 02 05 23 14 +09 25 15 07 04 04 21 14 +07

25 15 07 04 22 15 06 04 21 15 06 03 21 15 06 03 19 15 04 07 16 15 04 04 16 15 04 04 16 15 03 07 16 15 04 04

04 21 16 05 15 16 06 18 16 06 17 18 04 09 10 07 18 20 07 11 14 05 09 13

07 14 15 03 05 07 13 15 05 04 06 11 15 02 05 08

11 18 13 12

+05 -01 +02 -01 -01 -02 -03

-04 18 -07 20 -02 18 -05 23 -11

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK USMH-USMBA CAB-OM NAHD-RCR MCO-CRB ESS-CSC JSS-DRBT MOB-USMA

DRBT-MOB CSC-JSS CRB-ESS OM-MCO JSK-NAHD USMBA-CAB MCA-USMH RCR-USMA


www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

ASMO

À LA UNE

6

De notre envoyé

spécial au Gabon : Smaïl M. A.

GABON

Hayatou avait choisi le Gabon

LA FÊTE AURAIT PU ÊTRE

CAN

2017 Algérie-Zimbabwe J-3

CHEZ NOUS !

Les accréditations disponibles depuis le 5 janvier

Alors que les premiers journalistes étrangers commencent à peine de les recevoir à l'approche du début de la compétition qui coïncide avec l'arrivée des premières équipes participantes au Gabon, les accréditations pour la couverture de la CAN 21017 sont distribuées depuis déjà une semaine, nous dit-on à Libreville. C'est les journalistes gabonais qui ont commencé à recevoir le fameux sésame le jour du début de l'opération, ils ont pu ainsi se préparer pour l'événement, le dispositif mis en place par le COCAN et la CAF permet une distribution fluide du document.

Les journalistes sportifs gabonais à l'école

Ils ont été plus d'une centaine de journalistes appartenant à la presse indépendante à prendre part à une formation parrainée par le président de la fédération gabonaise, Pierre Alain Mounguengui et organisée par l'association gabonaise de la presse sportive indépendante, du 4 au 6 janvier dernier. "Informer, notre devoir ; se former, notre droit" est le slogan de ce séminaire de recyclage.

S. M. A.

Il y a presque 2 ans,

Le compte à rebours pour le coup d'envoi de la CAN 2017 a déjà commencé. 48 heures nous séparent de la cérémonie d'ouverture qui aura lieu à Libreville, plus précisément au stade de l'Amitié où de nombreuses personnalités du football africain et international sont attendues pour célébrer le retour de la CAN au Gabon, car faut-il le rappeler, le célèbre trophée de la CAF avait transité ici il y a tout juste 5 ans, lorsque le tournoi avait été conjointement organisé par le Gabon et la Guinée équatoriale. Comme tout le monde le sait, Hayatou a fait son choix, et c'est finalement le Gabon qui avait été choisi pour être la Mecque du ballon rond africain une nouvelle fois, pourtant, le pays des Bongo n'était pas le seul en course pour cette organisation, le retrait définitif de la Libye avait incité plusieurs pays dont l'Algérie à présenter leurs candidatures, un dossier décrit à l'époque comme étant en béton, mais qui s'est vite effrité, sans nul doute pour des raisons extrassportives. De Baraki à Oyem… La course aura été courte, et les moyens de pressions multiples, le lobbying aura joué un rôle très important dans la balance, il faut dire que juste après la CAN 2015 organisée en catastrophe par la Guinée équatoriale, les premiers indices étaient déjà visibles et annonçait un très étrange rapprochement entre les hauts responsables de la CAF et l'Etat gabonais, les relations amicales qui ont toujours lié Hayatou et Bongo auront pesé de tout leur poids pour offrir sur un plateau cette CAN à ce pays, car les atouts présentés par le Gabon n'étaient pas fameux, l'Algérie avait une idée, mais cela ne concernait que le côté infrastructurel de la bataille, Bongo a présenté un dossier avec 5 stades dont 2 étaient déjà opérationnels, celui de Franceville qui accueillera les Verts à partir du 15 et celui de l'amitié à Libreville, il restait donc de terminer deux grosses œuvres à Oyem pas loin de la frontière équato-guinéenne,

et Port Gentil au sud-ouest, les chantiers avaient été attribués à des entreprises chinoises qui ont présenté des garanties pour terminer les stades dans les délais, soit de la même sorte que celles qui étaient déjà en activité en Algérie, que ce soit à Oran, ou à Baraki, ou les pouvoirs publics avaient promis de mettre un coup d'accélérateur si la CAN allait nous revenir, mais finalement, et sans revenir aux détails, et à l'amertume de l'annonce et ses circonstances, le Gabon était plus lourd que l'Algérie, du moins dans ce dossier-là, et même le festin offert en l'honneur de Hayatou debut 2015 lors de sa visite en Algérie n'avait pas suffi, le sort de cette rude bataille avait été scellé en dehors du terrain, et loin des regards… Coulisses boueuses Aujourd'hui, nous y sommes enfin, un peu plus de 15 mois sont passés, et le Gabon va enfin avoir ce qu'il voulait, mais dans quelles conditions ? Les promesses ont-elles été tenues ? pas vraiment, car si l'on se réfère aux images et à la campagne médiatique menée par les opposants du régime Bongo, tout n'est encore pas rose, la population à Oyem et Port-Gentil est loin d'être prête a aller scander les noms de Salah, de Bony ou des autres stars qui se produiront dans leurs villes, un lourd climat, d'insatisfaction plane sur cette coupe d'Afrique, les stades qui devaient être prêts à 100% ont été juste " maquillés " là où la camera va filmer, alors que dans les angles morts, c'est encore en chantier

et le pauvre supporter devra d'abord traverser des terrains boueux pour enfin arriver à prendre place sur les gradins, sachant que les prix des billets sont, pour le moment, plus qu'accessibles (à partir de 1 euro pour le premier tour). Moins accueillants, mais plus stables… C'est donc dans ces conditions-là que le Gabon devra réussir son défi, le président Ali Bongo Ondimba multiplie les sorties depuis quelques jours, et s'est lui même assuré de l'aptitude de certains sites à abriter les invités de son pays, dernièrement, il a même appelé les services de sécurité à être plus vigilants durant la période du tournoi, il faut dire que le clan Ping menace toujours de gâcher la fête, et le clan présidentiel prend cette menace au sérieux, au point d'invoquer dans son discours une menace " terroriste ", histoire de mobiliser les citoyens à faire face à toute tentative d'incursion des " mains étrangères " dans cette CAN, cela nous donne un peu trop de raisons pour redouter un éventuel échec, que l'Algérie aurait pu éviter, car malgré les difficultés financières, le pays était prêt à tenter ce coup et épater l'Afrique si l'honneur d'organiser à nouveau la CAN, nous avait été accordé. Le pays est plus stable, même si le Gabon présente quelques avantages qu'on aurait peut-être eu du mal à présenter en si peu de temps, à l'image de l'hospitalité, et la capacité des citoyens a accepter des étrangers et une telle manifestation populaire

Compétition a croisé son chemin une nouvelle fois à Libreville

Akon de nouveau invité d'honneur du président Bongo Akon, de son vrai nom Alioune Badara Thiam, le chanteur et producteur de RnB américano-sénégalais, est actuellement à Libreville. Le célèbre chanteur est arrivé mardi soir à Libreville sans doute pour prendre part à la cérémonie d'ouverture de la CAN comme invité d'honneur du président Bongo. Très modeste et disponible, il s'affichait dans le hall

de l'aéroport sans souci et acceptait de prendre des photos avec les Gabonais qui l'ont reconnu. «A fond derrière le Sénégal» Rappelons qu'en 2012, il nous avait même accordé une petite interview où il nous parlait de son amour pour le foot affirmant qu'il supportait

encore la sélection sénégalaise et ne cachait pas sa déception à l'époque vis-à-vis de la situation de la sélection, il revient 5 ans plus tard avec une énorme envie de voir les Lions de la Teranga aller loin dans la CAN, mais pas aux dépens des Verts, on a d'ailleurs lancé un mot dans ce sens à Akon, il s'est contenté d'esquisser, cette fois, un petit sourire… S. M. A.

dans leur pays, ce fut même l'une des raisons avancées par un haut responsable algérien qui s'activait dans les coulisses du dossier pour pronostiquer l'échec de la candidature algérienne, et le peu d'efforts fournis pour convaincre Hayatou à déroger aux règles. Triompher serait la meilleure revanche La CAN 2017 aura bel et bien lieu au Gabon, Bongo tient à la réussite de son projet, pour lui cette réussite sera une victoire politique avant toute autre chose, il ne lésinera pas sur les efforts financiers notamment pour offrir à l'Afrique une meilleure compétition que celle de 2015, c'est d'ailleurs ces garanties-là qui ont persuadé le patron camerounais de la CAF de lui donner cet honneur. La fête du foot africain aura bel et bien lieu, en présence de l'Algérie mais sur le sol gabonais, quant à notre pays, il devra prendre son mal en patience, le Camerounais ayant offert sur un plateau les CAN 2019, 2021 et 2023 respectivement au Cameroun, à la Côte d'Ivoire et à la Guinée, une CAN à nouveau en Algérie, c'est pas avant 2025, sauf dans le cas d'un nouveau retrait, entre- temps, les Verts peuvent toujours y prendre part, et pourquoi pas y briller, voire tenter de la gagner, dès cette édition, pourquoi pas ? Après tout, les plus gros honneurs c'est cette 2e étoile qui viendra s'accrocher au maillot de la sélection et qui nous fera oublier l'amertume de l'échec du dossier de l'organisation. S. M. A.

19

MEGUENNI : «Prêts pour l'ABS» Fayçal Meguenni assure que le stage de Terga a été fort bénéfique pour l'équipe. C'est du moins ce qu'il a confié dans cet entretien réalisé hier matin par téléphone. De notre correspondant

L. M. AZZI

Fayçal, qu'avez-vous à dire sur le stage de Terga ?

Le stage a été bénéfique pour nous. Car toutes les conditions étaient réunies dans le centre de Terga où l'équipe a trouvé son compte en matière de préparation. Tout a été parfait dans ce stage. Je tiens à ajouter une chose à propos de ce stage.

Laquelle ?

Il faut remercier notre ami et frère Noureddine Mahrouz (Ndlr : ancien joueur de l'ASMO) qui nous a apporté son aide pour l'utilisation du terrain sur lequel nous avons travaillé. Son aide nous a été précieuse. Les gens du complexe sont à remercier aussi.

Peut-être que l'arrivée de Ziaya va arranger les choses…

Pour Ziaya, c'est un joueur qui n'est plus à présenter. On connait sa valeur on sait qu'il a des qualités, il peut apporter un plus de par son expérience. On verra s'il a gardé sa forme initiale et son niveau. J'espère qu'il va apporter ce plus qu'on attend au niveau offensif, au niveau de l'efficacité pour être plus précis. J'espère qu'il pourra apporter ce déclic qui manque.

 Vous aurez besoin d'un autre attaquant…

En principe oui ! On verra si la direction arrive à ramener un attaquant ou un milieu offensif. Comme ça on aura un groupe équilibré pour entamer la deuxième phase du championnat avec plus de force.

Que pensez-vous de l'arrivée de Hamdadou ?

Hamdadou lui aussi a des qualités. En ce moment il travaille sous les ordres du préparateur physique. Il accuse du retard sur le plan physique. On espère le récupé-

Les Jaune et Noir se sont déplacés hier matin, par route, à destination de Sidi Bel-Abbès où ils passeront deux nuits consécutives à l'hôtel Ben Tala, avant de reprendre la route vendredi matin vers Mascara pour affronter le GCM le jour même (1re journée de la phase retour de L2 Mobilis). D'emblée, la rencontre s'annonce très difficile pour les deux équipes dont les objectifs sont pourtant diamétralement opposés. En effet, si les Bordjiens ont clairement dévoilé leur objectif, à savoir l'accession en L1, les Mascaréens, eux, ne cachent pas leurs intentions en ciblant vaillamment un maintien en L2. Quoi qu'il en soit, Bira et ses poulains semblent très confiants, car ils refusent de parler de défaite : "On part pour revenir avec une bonne semence. J'ai toujours été optimis-

Victime d'une ancienne blessure, Benachour a eu du mal a débuté la saison au Ahly malgré le but qu'il avait inscrit dans le second match face à l'USB. Le joueur se sent en excellente forme, selon ses propos, ce qui promet une bonne suite dans la maison bordjienne.

Coupe d'Algérie Les U20 dans le tour national

rer bientôt inch'Allah.

Sinon comment s'annonce le match face à l'ABS ?

Ecoutez, il est certain que ça ne vas pas être facile. Il s'agit de la reprise d'une compétition après une trêve. Les équipes sont prêtes avec un renfort, tout le monde sera sur ses gardes. De notre côté on essayera de prendre ce match avec la même détermination par rapport à notre préparation et notre stage pour l'emporter d'autant qu'on jouera chez nous. On fera le nécessaire pour gagner et commencer la nouvelle année par une victoire inch'Allah. L. M. A.

La formation asémiste des U20 a arrach�� sa qualification pour le tour national. C'est arrivé mardi dernier à Témouchent où l'équipe des Vert et Blanc a pris le dessus sur le WA Tlemcen aux tirs au but (0-0, 4-2). Cette équipe drivée par Abdelghani Belhadj rejoint les U17 et U15 qualifiés également pour le tour national de la coupe d'Algérie.

MCEE

De notre correspondant LARBI BABOUCHE

Benachour : «Je me sens en super forme»

Après Henkouche et Benchadli, un autre technicien a signé son retour à l'ASM Oran en cette saison. Il s'agit de Hafed Bentazi qui a été rappelé par la direction du club pour prendre le poste de préparateur physique. Après le départ de Salim Kacem, Bentazi devient donc le nouveau préparateur de l'équipe première du club de M'dina J'dida. Actuellement, il prend en charge le défenseur Hamza Hamdadou qui accuse un déficit sur le plan physique pour être resté sans club depuis la fin de la saison écoulée. A noter que Bentazi a souvent travaillé sous la houlette de Benchadli.

Il y a quand même cette faiblesse au niveau de l'efficacité, qu'en dites-vous ?

Bordj à Mascara pour confirmer sa bonne santé

Après une petite pause d'une journée en raison du tournoi Tebbakhi, les Jaune et Noir ont repris les applications au stade du 20-Août-1955 sous la coupe de Bira, Slimani et Fodil.

Bentazi de retour

C'est vrai nous avons affronté le Rapid de Relizane puis le Chabab d'ElAmria. Dans les deux matches l'équipe a tiré son épingle du jeu. Les gars ont montré de belles choses. Les joueurs ont répondu à ce que nous avons attendu d'eux. Sur le plan physique, je pense qu'ils ont bien répondu à nos recommandations. Mais il faut attendre la réaction du groupe dans le match officiel face à l'équipe de Bou-Saâda ce vendredi.

CABBA

Le CABBA reprend les applications

Comment jugez-vous l'équipe après les deux matches amicaux ?

C'est le seul point faible actuel. Face aux buts, on a tendance à rater des buts tout faits. Face au RCR notamment, on s'est procuré de nombreuses possibilités, des occasions très faciles à mettre au fond. Sinon pour le reste, on peut dire que le groupe est prêt pour la compétition et le match contre l'ABS.

Jeudi 12 janvier 2017

te, mais cela n'implique pas pour autant que la rencontre sera facile", dira Bira. Aouamri, le capitaine de l'équipe mise sur une bonne couverture défensive en déclarant : "On ne doit pas encaisser le moindre but si nous voulons rester dans la course vers le podium." Un effectif complet Exception faite de Djellali, blessé, c'est le seul joueur qui n'a pas participé au match amical joué à Bira contre le MB Bouira et qui s'est soldé sur un score de parité (00), tous les joueurs seront présents vendredi dans ce duel décisif. Le CABBA en 4-5-1 C'est en 4-5-1 que le CABBA évoluera à Mascara avec un seul attaquant de pointe, Madouni. Notons que Benachour pourrait évoluer en pointe également à la place de Madouni si Bira envisage une autre stratégie. L. B.

Merzougui : «Boukhari et Ziad seront qualifiés» Selon le président du CA, Merzougui, les deux nouvelles recrues du mercato, en l'occurrence Boukhari (ASO) et Ziad (RCA) seront qualifiés avant le match du premier round de la phase retour. Le secrétaire de l'équipe a déposé les dossiers des deux joueurs mardi après-midi au niveau de la Ligue nationale et promet d'avoir leurs licences d'ici le week-end. Mais seront-ils alignés par Bira ? Dans le meilleur des cas, l'un des deux ou les deux seront incorporés en qualité de remplaçants, informe une autre source technique. «Je réserve une surprise au public» Merzougui, qui sait pertinemment que les nouvelles recrues du mercato n'ont pas séduit

les Criquets, a tenu à se racheter en leur promettant de leur réserver une surprise de taille. Selon nos sources, le président du CA serait en train de nouer des contacts avec Harrouche et que ce dernier signera aujourd'hui son contrat. Ziad attend toujours sa libération L'administration, qui avait déclaré officiellement que Hamza Ziad (RCA) était officiellement signataire au CABBA, a fini par déclarer que le joueur n'était pas en possession de sa libération de son club employeur. L'on retiendra que si Boukhari, l'ex-attaquant chélifien a officiellement adhéré au Ahly, ce n'est pas le cas de Hamza qui attend encore sa libération. L. B.

Ould Ali tient sa promesse Le ministre de la Jeunesse

et des Sports, El-Hadi Ould Ali, a tenu sa promesse en se présentant à la capitale des Bibans pour inaugurer le fameux tournoi à la mémoire de l'ex-président du CABBA, le défunt Farid Tebbakhi. Six équipes ont animé la manifestation sportive. Il faut noter que l'événement s'est résumé à trois rencontres qui relevaient plus de l'exhibition que d'une compétition footballistique. On notera, en outre, que des figures emblématiques du ballon rond ont répondu à l'appel, à l'instar de Bouiche, Menad, Megharia, Bourahli, Achiou et Lazizi. Séduit par le spectacle des vétérans, le public était quand même déçu par l'absence de quelques grands noms, comme Benchikh et Cherif El-Ouazzani, Madjer pour ne citer que ceux-là. Il a inauguré quelques infrastructures Le MJS a inauguré de nouvelles infrastructures comme le centre de loisirs scientifiques à proximité du stade du 20-Août-1955, deux piscines semi-olympiques à Ras El-Oued et Bir Kasd Ali et de petits terrains de quartiers. L. B.

Abbas veut réussir son 1er match De notre correspondant

AMAR T.

Abdelaziz Abbas, qui a accepté de prendre cette équipe en difficulté, sait que sa mission n'est pas facile compte tenu de la position qu'elle occupe au classement général et les problèmes qui l'accablent en matière de gestion. La veille du match de la reprise du championnat face au MC Saïda, il sent que ses joueurs ont envie de se battre pour obtenir un bon résultat. A bien des égards, le MCS se

présente comme favori de l'épreuve, mais l'optimisme du côté des Eulmis rassure leur entraîneur, exprimant son souhait de réussir son premier match à la tête de sa nouvelle équipe. Pour cela, il n'y a qu'un seul chemin, celui de la victoire. Une mission difficile, mais pas impossible. Capables dans un bon match de rentrer avec un bon résultat, les joueurs ont conscience du défi qui les attend ; à eux de prouver sur le terrain qu'ils n'ont pas un match à jouer, mais un défi à relever .A. T.

Ziane Chérif tout proche du MCEE

Le président du club eulmi affirme que l'ex-joueur de Médéa, Ziane Chérif s'apprête à signer dans son équipe, à l'issue d'une rencontre avec lui. Le joueur est attendu qu'il ramène sa libération pour opter pour le MCEE qui a annoncé qu'un accord sur tous les points a été trouvé. Ziane Chérif, qui évoluait à Médéa, a apparu rarement dans les matchs de son équipe depuis le début de la saison.

3 joueurs libérés

Après le départ de Noubli, transféré à Tadjenanet et celui de Chebana, que le club a limogé six mois après son arrivée au MCEE, la direction a décidé de libérer Guerab qui a accepté de résilier son contrat à l'amiable. Si ces trois joueurs sont partis, le club voudra au moins deux éléments pour les remplacer. Un milieu de terrain et un défenseur axial qui devront signer dans les prochains jours. Le MCEE est, en effet, en négociations avancées avec un club de L2 en vue d'un transfert rapide d'un défenseur axial. Le recrutement de ce joueur est souhaité par le nouvel entraîneur qui attend au moins un renfort dans le secteur offensif.


20

www.competition.dz

Jeudi 12 janvier 2017

PUBLICITÉ

À LA UNE

www.competition.dz

Jeudi 12 janvier 2017

5

De notre envoyé spécial au Gabon : Smaïl M. A.

CAN

Des supporters tunisiens et 4 journalistes à l’accueil

A leur arrivée hier à Franceville, les joueurs tunisiens ont trouvé à leur accueil quelques Tunisiens qui habitent la ville de Franceville, il faut dire que ces derniers sont de plus en plus nombreux à venir dans le pays de Bongo, les Tunisiens n’ayant pas besoin de visa pour accéder au Gabon. 4 journalistes étaient aussi sur place à l’attente de la délégation, parmi eux un journaliste du journal Echourouk, Essarih aussi, et la télé Al-Janoubia.

Ils ont dépêché un cuisinier, un vétérinaire et un agent administratif à Bongoville

Les Tunisiens font comme les Verts

Compétition / PUB

ANEP 501 185 du 12/01/2017

La Fédération tunisienne n’a rien laissé au hasard, elle a, comme la FAF dépêché 3 personnes à Bongoville, un cuisinier, un vétérinaire et un administrateur de la FTF pour préparer l’hôtel Heliconia Bongoville à accueillir les Aigles de Carthage, il faut dire que même si cet hôtel-là est largement meilleur que celui de l’EN puisqu’il existait déjà en 2012 où il venait d’être inauguré et a même accueilli la sélections du Mali, Wadie al Jarii a insisté pour que cette première équipe fasse le déplacement plus tôt que le groupe.

Les Sénégalais et les Zimbabwéens attendus aujourd’hui

Comme l’EN, c’est aujourd’hui que le premier adversaire des Verts, le Zimbabwe mais aussi le Sénégal devront arriver à Franceville, cela complétera la liste des équipes de ce groupe. L’aéroport de Franceville risque d’être très mouvementé.

L'ARRIVÉE RETARDÉE DE 2 HEURES À CAUSE D'UN PROBLÈME D'AUTORISATION D'ATTERRISSAGE

Les Aigles de Carthage

à pied d'œuvre au Gabon La Tunisie ouvre le bal, les Aigles de Carthage ont débarqué hier soir à 17h45 à Franceville, dans une ambiance typiquement africaine. Forte de 61 personnes, la délégation voisine a rejoint vers 18h15 son lieu d'hébergement à Bongoville, qui n'est autre que la ville du président. L'arrivée des Tunisiens a été retardée à cause d'un

ANEP 501 177 du 12/01/2017

Compétition / PUB

ANEP 501 207 du 12/01/2017

arrêt obligatoire au Niger, ils ont dû attendre jusqu'à ce qu'on leur donne le feu vert pour atterrir directement à Franceville. La plupart des joueurs ont été interdits de déclarations, mais cela n'a pas empêché certains à défier les règles puisque Khazri ou encore Siam Benyoucef ont eu la gentillesse de répondre aux questions des journalistes

tunisiens et algériens. Les quelques mots auxquels on a Une délégation eu droit reflètent un certain de 61 personnes optimisme et une envie de L'avion de Tunisair qui a transréussir cette participation à la porté l'équipe de la Tunisie CAN. Les Tunisiens et après avait à son bord quelques 61 une bonne nuit réparatrice, personnes. entameront dès aujourd'hui En effet, la Fédération tunisienla préparation du match ne a préféré dépêcher une contre le Sénégal. grande délégation où il y avait S. M. A. plusieurs journalistes, ce qui explique ce nombre.

Siam Benyoucef : «L'Algérie, un match très spécial pour moi» «Maman est de Dellys et je supporte la JSK» Le défenseur central tunisien qui évolue à Caen parle de la CAN, de sa double nationalité algéro-tunisienne et de son amour depuis toujours pour la JSK, son club algérien favori. Un peu long le voyage, vous arrivez tout de même déterminés à cette CAN, n'est-ce pas ? On a passé un bon voyage, en espérant que les conditions sont bonnes, on est arrivés ici avec beaucoup d'ambition. La Tunisie est l'une des rares équipes de cette CAN à avoir

PAR ASMA H. A.

Compétition / PUB

2017 Algérie-Zimbabwe

Comme annoncé en exclusivité hier sur nos colonnes, Carl Medjani est officiellement de retour à Trabzonspor, son ancien club et cela pour une durée de 18 mois. Ayant quitté le club suite à un conflit lié à plusieurs salaires impayés, la nouvelle direction du club turc a réussi à convaincre l'ancien capitaine des Verts à revenir. Les deux parties ont donc trouvé un accord à l'amiable quant aux différents qui les opposent, une affaire que le joueur avait porté devant la FIFA, mais qui fait à présent partie du passé. En effet Medjani et la nouvelle direction de Trabzonspor se sont mis d'accord pour la signature d'un nouveau contrat s'étalant jusqu'au mois de juin 2018. Un retour à Trabzonspor plutôt inattendu, mais la non-convocation du défenseur de l'EN pour la CAN du Gabon a accéléré les choses. La cérémonie de signature a donc eu lieu au camp de base de l'équipe à Belek en présence du joueur et du vice-président du club Okan Alemdaroglu. Ce dernier a d'ailleurs tenu à souhaiter la bienvenue à

joué 4 matches de préparation, cela veut-il dire que vous êtes fin prêts pour le tournoi ? Oui, je pense qu'on arrive prêts pour cette CAN, on a fait 4 matches amicaux, tout le monde a eu du temps de jeu, c'est bien pour nous, je crois qu'on a bien travaillé, tout le monde a eu du temps de jeu, on va essayer de bien commencer dès dimanche. Débuter par le Sénégal c'est un avantage ? De toute façon on va jouer tous les matches, tant mieux pour nous, ceci dit en Afrique

il n'y a plus de petits et de grands matches. Le match face aux Verts, vous y pensez ? Oui, clairement, et personnellement, mais on n'en est pas encore là, on essayera de prendre le tournoi match par match. Ça sera tout de même un match spécial pour vous … Très, très spécial même, comme vous le savez et pour ceux qui ne le savent pas ma maman est Algérienne, elle est de Dellys (wilaya Boumerdès).

C'est pourquoi vous êtes aussi supporters de la JSK, n'est-ce pas ? Oui, exactement, et ça vient des origines de ma maman, chez nous on aime ce club. S. M. A.

J-3

Khazri : «On a une belle équipe» Blessé contre l'Egypte, Khazri est revenu, il se prépare comme ses équipiers pour le début de la CAN, il joue en défense et affirme que la Tunisie a un bon groupe : "On a une belle défense, on est conscients que si on veut se qualifier il faut prendre un minimum de buts, après il y a une belle équipe, et ça ne concerne pas la défense, mais plutôt tous les secteurs de l'attaquant jusqu'au gardien." La défaite contre l'Egypte n'affecte pas le moral des Tunisiens. Explications : "Ils étaient juste un peu plus efficaces que nous, on ne méritait pas de perdre, on était meilleurs qu'eux, mais ils ont joué en contres, ils ont gagné." «On a un ascendant psychologique» Pour ce qui est du match contre l'EN, le joueur de Sunderland ajoute : "Penser au match contre les Verts ? Non, pas spécialement, toutes les rencontres seront serrées, je dirai même qu'on part avec un ascendant psychologique, les Algériens parlent de revanche et, nous, on reste sur une victoire." S. M. A.

Il a paraphé son contrat hier Medjani : «Ma meilleure saison fut à Trabzon, c'est pour ça que je suis revenu» Medjani : "Medjani est un joueur que nous apprécions beaucoup. Nous croyons beaucoup en ses capacités et j'espère qu'il nous apportera le plus qu'on attend de lui. Je lui souhaite donc un bon retour au sein de son ancien club et une grande saison à Tranzon", a confié le membre du comité directeur du club turc.

«Un nouveau stade et un grand projet, les autres raisons de mon retour»

De son côté, Carl Medjani a livré ses premières impressions en confiant : "Si j'ai décidé de revenir à Trabzonspor, c'est tout simplement parce c'est au sein de cette équipe que j'ai fait ma meilleure saison. Après, bien évidemment il y a eu un contact avec la direction. Le prési-

dent qui a fait appel à moi car le coach souhaitait me refaire signer au club. Nous avons donc eu une réunion avec le président afin de régler tous les différends que j'ai pu avoir avec Trabzonspor par le passé. Donc tout cela maintenant c'est de l'histoire ancienne. Actuellement il y a une nouvelle direction mais surtout un projet très intéressant, car l'année prochaine le club fêtera ses 50 ans. Il y a aussi le nouveau stade qui a été inauguré et dans lequel on jouera notre premier match le 29 janvier prochain. Avec les supporters ici j'entretiens une très bonne relation, et je suis conscient qu'ils attendent de moi que je marque autant de buts que j'en avais inscrit lors de mon premier passage (8 buts). Mais bon je ne peux pas promettre d'en marquer autant, mais

avec le soutien de nos fans j'espère qu'on réalisera une bonne saison, car les supporters de cette équipe sont de véritables passionnés, et cela ne peut que nous motiver et

nous pousser à nous surpasser lors de toutes nos rencontres", a précisé le défenseur de l'EN lors de la conférence de presse qu'il a animée hier. A. H. A.


www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

USMB

À LA UNE

4

De notre envoyé spécial au Gabon : Smaïl M. A.

Le stade de Franceville est un bijou, son terrain une merveille

CAN

2017 Algérie-Zimbabwe J-3



Temps lourd et humidité suffocante à Franceville

Même si la température ne dépasse pas les 29 degrés, l'humidité va énormément gêner les Verts lors de leurs 3 matches à Franceville. Hier en arrivant sur place, on a remarqué que c'est un point qui ne passera pas inaperçu, il faut dire que le temps est très, très lourd, et on ne voit presque pas le soleil, les gros nuages cachaient les rayons de soleil mais imposent une humidité incroyable. Rappelons que Franceville est située en plein milieu d'une jungle et elle est entourée par beaucoup de zones marécageuses, un barrage situé au sud de la ville serait la source de cette grosse humidité.



Franceville accueille ses invités avec une troupe folklorique

Le COCAN a fait en sorte d'accueillir toutes les équipes du groupe de Franceville en dépêchant à l'aéroport Bongo une trouve folklorique dansant et chantant à un rythme typiquement africain. C'est hier soir que cette équipe est entrée en scène avec l'arrivée de la sélection de Tunisie.



Le réseau internet installé hier et toujours pas de connexion !

Parmi les imperfections enregistrées au niveau du stage de Franceville, l'absence d'une connexion internet, puisque le centre de presse n'a été dotée de cette dernière qu'hier matin, et elle n'est pas encore parfaite.

CHERCHE VENDEUR EN PHARMACIE

Les Verts sûrs de jouer

sur la meilleure pelouse du tournoi Parmi les interrogations qu'on avait avant de venir à Franceville, c'est la qualité de la pelouse du stade. L'équipe nationale nous a habitués à des bons matches sur de belles pelouses et lorsque le tirage au sort de la CAN a été fait, et que l'EN a su qu'elle allait se produire sur ce terrain, la FAF ainsi que les joueurs se demandaient d'abord dans quelles conditions l'EN allait se produire. Il faut dire que l'expérience de 2015 à Mongomo leur est restée en travers de la gorge, la pelouse avait été pointée du doigt par Gourcuff mais aussi par des joueurs connus pour leur technicité. Cela nous a amenés à nous intéresser de très près à ce stade et ce terrain de Franceville qu'on a visité hier après-midi en marge de notre visite au centre de presse sis au stade. Le système de drainage a été refait à neuf Déjà en voyant des tribunes cette pelouse et en constatant le travail de fourmi qui se faisait à son niveau, on remarque qu'elle bénéficiait d'une attention parti-

5 ans plus tard

Compétition retrouve Libreville et la CAN

Pour ceux qui ne le savent pas, Compétition est le seul quotidien sportif algérien qui a toujours assuré les couvertures de la compétition phare de la CAF, même en l'absence de l'EN. Le tournoi africain dans sa 31e édition dont le coup d'envoi sera officiellement donné dans 2 jours à Libreville, sera l'occasion pour notre quotidien de vous faire vivre l'événement et surtout la participation de l'EN a la compétition, ça sera la première fois que l'EN se produira sur le sol de ce pays dans le cadre d'une CAN, ce qui n'est pas le cas de notre journal. Il y a de cela 5 ans en janvier 2012, on vous avait fait vivre la coupe d'Afrique en assurant sa couverture et ce du premier match jusqu'à la finale qui a vu la Zambie d'Hervé Renard remporter le trophée à la surprise générale. De Libreville, à Franceville, en passant par Bata et Malabo en Guinée équatoriale, nous vous avions proposé une large couverture, et en vous interviewant des stars de l'époque parmi eux Drogba, ou encore Seydou Keita, et même Eto'o et Yaya Touré, suivant pour vous aussi pas à pas la visite du Roi Pelé en Afrique noire, l'invité d'honneur du président Bongo que nous avons l'énorme chance de rencontrer en tête-à-tête à l'intérieur même du bus du président Bongo et en présence de ce dernier. Le tournoi africain revient donc sur cette terre, les gros d'Afrique aussi, le Cameroun, l'Egypte, et les Verts y seront également, en 2012, le tournoi a dû se jouer sans eux… S. M. A.

FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN Envoyer CV et photo à mirapharmacie@gmail.com

qui se posaient auparavant et qui la rendaient impraticable. Quant au stade en général, les clôtures qui n'existaient encore pas en 2012 ont été installées, la finition ayant été bien faite, ce qui rend la sécurité plus renforcée et les stades plus sûrs.

culière. Les jardiniers étaient aux petits soins et ne comptent pas s'arrêter là. La direction du stade a prévu un entretien encore plus intense durant les matches, mais il faut reconnaître que le gazon affiche une couleur digne des plus belles pelouses européennes. Bien taillée et tracée, elle est prête à accueillir les matches de la CAN, notamment le premier de ce dimanche entre les Verts

et le Zimbabwe. On a eu une discussion avec un des éclaireurs de la fédé tunisienne qui nous a fait savoir qu'il la considérait comme la meilleure pelouse de cette CAN. Des techniciens présents sur les lieux ont abordé le côté technique en affirmant que la pelouse a bénéficié d'un nouveau système de drainage, ce qui a éliminé les problèmes de fluidité d'eau

Ménagée quand même Voilà donc un petit peu une idée sur les conditions dans lesquelles joueront les Verts leurs matches ; les organisateurs semblent confiants quant à la fiabilité de ce terrain, mais des précautions vont quand même être prises, puisqu'aucun entraînement d'avant-match ne devrait avoir lieu sur ces terrains, surtout avec la pluie qui risque de s'inviter à n'importe quel moment, comme ça été le cas hier après-midi. L'Afrique reste l'Afrique et, heureusement, que l'EN le sait déjà. S. M. A.

Compétition a visité la capitale gabonaise à 72h de la cérémonie d'ouverture

LIBREVILLE se prépare pour la CAN

Contrairement au constat fait en 2015 en Guinée équatoriale où l'on avait du mal à voir des signes qu'une CAN allait se jouer dans ce pays, voire au niveau de la capitale Malabo, le Gabon, par contre, a tout prévu et semble déjà bien armé pour assurer une bonne réception de ses invités. Dès notre arrivée à l'aéroport Léon Mba, et à notre descente de l'avion, des agents du comité d'organisation étaient déjà en force pour recevoir une vingtaine de journalistes arrivés dans l'appareil d'Air France, l'objectif était d'avoir leurs passeports et faciliter les formalités douanières, voire leur faire délivrer un visa d'accès pour les personnes ne l'ayant pas encore. Le vol d'Air France a transporté un nombre important de journalistes, dont la plupart sont français, venus couvrir la CAN, et les agents du COCAN étaient aux petits soins. Sur ce même vol aussi de nombreux cas de perte de bagages ont été enregistrés (dont les nôtres) l'occasion pour les Gabonais de montrer leur envie d'aider et d'être à la hauteur de l'événement, un espace pour les médias est mis en place, juste à la sortie de l'aéroport, où du wifi gratuit et de l'eau fraiche sont offerts aux journalistes, tout est mis en place pour retarder au max' les critiques, il faut dire que la pression de l'opposition qui guette le moindre faux pas du régime actuel risque de mettre

la barre très haut. Une assistance pour hébergement et transport vers les hôtels, ainsi que des renseignements sur tout ce qui concerne l'accréditation et les voyages vers les autres villes de la CAN dont Franceville sont disponibles sur place.

En blanc ou en jaune, Samba omniprésente dans les rues Après Gaguie, le singe, en 2012, le Gabon a opté cette fois pour la panthère noire : Samba, d'ailleurs dès qu'on arrive au Gabon et sa vitrine qui n'est autre que l'aéroport Léon Mba, on remarque les affiches où figure cette panthère qui a créé, il n y a pas si longtemps, une vive polémique concernant l maillot qu'elle portait. Les opposants avaient reproché au régime Bongo d'être intervenu pour changer le maillot jaune de la mascotte en blanc, affirmant que l'Etat a préféré éliminer la couleur de la défiance, et cela nous

donne un spectacle assez bizarre dans les rues de Libreville, puisque Samba s'affiche désormais avec deux maillots, tantôt blanc et parfois jaune, mais l'essentiel c'est que sa présence est plus qu'assurée, que ce soir dans les rues ou à l'intérieur des différentes agences de services. On n'a d'yeux que pour Aubame Même si Riyad Mahrez a éliminé la concurrence grâce à sa saison réussie, et qu'il a succédé à Aubameyang pour le titre des Glo-CAF Awards, cela n'empêche pas les Gabonais de le considérer comme un " dieu " puisqu'ils attendent les sorties des Panthères avec impatience, et comptent sur l'apport de l'ancien équipier de Ghoulam à l'ASSE pour emmener le pays le plus loin dans leur propre tournoi. Les maillots bleu, vert et jaune floqués du nom de Pierre Emerick sont visibles partout, et le citoyen gabonais, du moins celui de la capitale, affiche avec fierté son envie d'aider à la réussite de l'événement. En attendant le grand test celui du public, l'Etat gabonais compte sur une présence massive des fans dans les stades pour montrer à l'opposition que leur défi est réussi, le stade de l'amitié sino-gabonaise affiche ses belles couleurs, un grand effort a été consenti pour offrir aux invités du pays, les meilleures conditions possibles, un centre de presse de qualité, un service d'accréditation fluide, tout y est pour éblouir le monde et faire taire les mauvaises langues. S. M. A.

Entre 2012 et 2017

La ville a beaucoup changé ! Notre petit tour à la capitale gabonaise avant-hier et hier nous a permis de constater que le pays a beaucoup changé en 5 ans, du moins pour ce qui est de la capitale où Libreville a embelli, aidée, il faut le dire, par une envie d'impressionner de la part de l'Etat local.

Les bâtiments ont poussé comme des champignons par rapport à notre visite de 2012, notamment pour ce qui est des infrastructures hôtelières dans cette capitale côtière, et qui donne une belle vue sur l'océan Atlantique. A noter que ce constat concerne la

capitale, au moment où au niveau des réseaux sociaux l'on se plaint encore de l'insalubrité régnant dans les autres villes retenues pour cette CAN, même si le constat est assez positif pour ce qui est des infrastructures hôtelières.

Les supporters mécontents

L'attaquant Abed nous a fait savoir dans cet entretien que lui et ses coéquipiers sont condamnés à battre la JSMS samedi au stade Mustapha Tchaker. Comment se déroule la préparation pour le compte du prochain match de championnat ?

Comme annoncé par notre journal, l'attaquant Youcef Zerguine a récupéré sa lettre de libération de la direction du club phare de la ville des Roses et a signé à la JSK. Cette libération du joueur a beaucoup contrarié les supporters blidéens qui n'ont pas compris la décision des dirigeants de l'USMB, eux qui ne cessent de crier sur tout les toits qu'ils garderont leurs meilleurs joueurs et en solliciteront d'autres, afin que le club réussisse à décrocher l'accession cette saison. Mais après la libération du meilleur joueur de l'équipe, de nombreux fans doutent des objectifs réels des dirigeants actuels et que ces derniers ont changé de politique et ont préféré privilégier les 800 millions et faire plaisir au joueur et à la JSK plutôt que de défendre les intérêts de leur club et jouer le tout pour le tout afin de revenir dans la cour des grands. Il a fait ses adieux aux Blidéens Zerguine et après l'accord trouvé avec Krebaza a tenu à remercier tout le monde à Blida, entre autres le président Boumaza et le manager général du club. Le baroudeur du club bli-

La préparation s'est déroulée dans de très bonnes conditions et avec un moral au beau fixe sous la houlette de l'entraîneur Calin. Maintenant, on est arrivés au terme de notre préparation et notre entraîneur axe son travail sur le volet tactique pour nous mettre dans de bonnes conditions le jour J.

déen a tenu à rendre visite à ses coéquipiers et aux membres du staff technique pour leur faire ses adieux avant de plier bagages. Il est irremplaçable Sans doute, le départ de Zerguine va laisser un grand vide au niveau de l'attaque et va obliger la direction Blidéenne à opter pour l'enrôlement d'un autre attaquant qui pourrait peut- être faire le bonheur des supporters blideens durant la phase retour du championnat et cela parait en toute honnêteté impossible vue que les bons attaquants ne sont pas libres. Krebaza table sur Bougueroua Le manager général Abdenour Krebaza, et selon une source digne de foi, veut s'offrir les services de l'attaquant Bougueroua. Krebaza a déjà contacté la direction du CRB pour négocier la lettre de libération de ce joueur. Le manager général a jugé utile de s'attacher les services de Bougueroua car il a vu en lui le bon profil. A. Dj.

21

Abed : «Jouer à Tchaker nous arrange»

Après la libération de Zerguine

De notre correspondant AMINE DJAÂFAR

Jeudi 12 janvier 2017

Justement, les yeux des supporters seront braqués vers vous face à la JSMS après le départ de Zerguine, cela ne va-t-il pas mettre une pression supplémentaire sur vos épaules ?

Sylla dément la rumeur

L'ancien attaquant guinéen de l'USMB nous a affirmé qu'il n'a pas été contacté par la direction blidéenne pour lui faire une proposition concernant sa dette non payée jusqu'à présent. Sylla et malgré la position incompréhensible de la direction blidéenne s'est montré compréhensif et a même ouvert la porte des négociations aux responsables blidéens pour lui faire une proposition concernant le payement de ses arriérés par tranches. Cela dit, la balle est dans le camp de la direction qui doit régler ce problème une fois pour toutes pour éviter les sanctions de la Ligue.

Calin prépare ses troupes pour la JSMS

Pas du tout, je suis un joueur professionnel et j'ai choisi d'endosser le maillot du club blidéen pour marquer des buts. Je ferais de mon mieux pour faire le bonheur de nos supporters et surtout pour aider mon équipe à battre la JSMS.

Le déroulement du match à Tchaker va-t-il vous permettre de bien vous exprimer devant les buts ?

Jouer sur une pelouse en gazon naturel est un atout de plus pour moi. Je ferais de mon mieux pour ne pas décevoir mon entraîneur, mais aussi pour mettre mon compteur buts en marche de nouveau. A. Dj.

Il veut clouer le bec à ses détracteurs

L'entraîneur Calin Augustin a axé son travail durant les dernières séances d'entraînement sur le volet technique. Cet entraineur est méfiant avant le match de la JSMS, surtout après le changement de la domiciliation du match par la ligue à cause des travaux de rénovation de la pelouse du stade Brakni. Calin a demandé à Meziane et ses coéquipiers de redoubler d'efforts et de prendre très au sérieux l'adversaire du jour, à savoir la JSMS qui ne viendra certainement pas en touriste à Blida.

Le Roumain a et avant la séance d'entraînement d'hier, a tenu une réunion avec ses joueurs pour les sensibiliser avant le match de la 16e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis. Calin a demandé aux joueurs d'être solidaires sur le terrain et de saisir les occasions qui se présenteront à eux devant les buts pour assommer leur adversaire. Le Roumain a fait savoir aux attaquants que la victoire face à la JSMS ne pourra être réalisée que grâce à leur efficacité et c'est pour cela qu'ils doivent ouvrir la marque le plus vite possible pour fausser les plans aux défenseurs de l'équipe adverse.

ASO

Les Chélifiens débarquent à Biskra La délégation chélifienne, qui a vu son stage prendre fin avant-hier, a pris la route vers Biskra depuis Aïn Draham où elle devait rejoindre la ville des Ziban pour y séjourner deux jours avant son match face à l'équipe locale, qui aura lieu demain. De notre correspondant ADAM BENABDELKADER Les coéquipiers de Melika ont pris leurs quartiers à l'hôtel Royal. Les Chélifiens auraient effectué une halte à Guelma pour profiter d'un temps de répit après avoir pris leur déjeuner. Un stage plus ou moins réussi Selon des informations parvenant du lieu du stage qu'a effectué l'ASO à savoir Aïn Draham en Tunisie, les choses se sont bien passées même si le groupe a été amoindri par plusieurs absences. Les intempéries ont aussi été pour gêner un tant soit peu le déroulement du stage. Le staff technique a quand même béni le travail effectué malgré le fait que l'équipe n'a pris part qu'à un seul match amical face au DRBT. Obligé de faire

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT»

appel à des jeunes du cru dont des éléments s'étant illustrés en équipe réserve, Bouzidi a pu voir de près les dispositions de plusieurs joueurs capables de combler les absences des joueurs de l'équipe fanion dont certains n'ont pas pris part à ce stage alors que d'autres s'y sont blessés. La formation chélifienne qui aspire reprendre de plus belle après trois défaites dont l'un en match amical en Tunisie, projette de réussir sa rentrée face à l'US Biskra où elle sera appelée à faire le maximum pour ne pas décevoir son large public qui a commencé à s'inquiéter après les deux matches ratés face à des relégables, à savoir le RCA à domicile et le GCM en déplacement. L'élimination en coupe face à un cendrillon a été la goutte qui a fait déborder le vase puisque les Djawarih ont perdu confiance. Le stage ayant pris fin, l'entourage du club dont le staff Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur de la rédaction Rafik Abib Rédacteurs en chef Amirouche Boudjedou Asma Halimi Taïbi

technique, les dirigeants et les joueurs semble reprendre espoir quant à réussir cette seconde phase de la compétition dont le début face à l'USB est déterminant. Le point noir : un seul match amical joué en Tunisie Faute de sparring-partners, l'ASO n'a joué qu'un seul match amical face au DRBT. Un match perdu par le score de 3 à 0. Il est vrai que le score n'a pas été pour plaire, mais toujours est-il que cela n'a pas influé sur le moral des troupes dont la plupart y ont vu un match de préparation qui a permis au staff technique d'avoir plus de visions sur le groupe. Que de correctifs apportés Après avoir constaté de près les défaillances autant tactiques que

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani Chef de rubrique : Nouredine Boumali Rédaction Abderrahmane Mimoun, Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki, Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun, Rachid Hamadi, Islam Zemam

techniques lors des trois matches auxquels il a assisté, Bouzidi a apporté le maximum de corrections possibles dans le jeu de l'équipe comme attendu. L'ex-driver du NAHD tenait à voir de près l'évolution de ses poulains dont il attend qu'ils répondent positivement au premier match de la phase retour. A. B.

Plusieurs joueurs absents

Outre les blessés que sont Keddad et Ouabdi quui sont convalescents, le groupe cher à Medouar est toujours handicapé par les défaillances des Boussaïd, toujours blessé, Mâamar Youcef et Semahi qui sont en équipe nationale militaire. Ces éléments ne sont pas concernés par le prochain match de l'équipe face à Biskra d'où l'obligation pour le coach chélifien de puiser dans l'effectif ayant effectué le stage en Tunisie.

Travail minutieux d’Ahmed Halem

Sachant que le stage était beaucoup plus porté sur le volet physique, le nouveau préparateur physique n'a pas chômé et a soumis les joueurs à un travail bien étudié. Même les joueurs qui souffraient de certains bobos ont été pris en charge par Ahmed Halem dont l'arrivée sur les lieux a réjoui Bouzidi.

Qui de Nezouani ou de Demmène sera l'heureux élu ? Après avoir réussi à faire signer l'ex-gardien de but du RCA, Mahsas, ainsi que l'exdéfenseur central de l'ASK, Ledraâ, l'entourage du club chélifien attend toujours le troisième joueur qui renforcera l'effectif de cette saison. Même si on parle d'un attaquant d'envergure, rien n'a encore été signalé dans ce sens puisque même le premier responsable technique du club, Bouzidi, ne cesse de s'enquérir auprès des dirigeants de l'arrivée de cet oiseau rare tant recherché. Selon des sources non encore confirmées, l'on s'attend toujours à ce que les deux attaquants du DRBT, Nezouani et Demmène, soient libérés par leur club. En effet, la direction du club chélifien compte négocier avec eux pour recruter l'un d'eux. La venue de l'un de ces deux éléments devrait clore le recrutement après celui des Ledraâ et Mahsas. Rédaction 87, Bd Mohamed V Tél. : (0770) 92 92 83 Fax : (023) 49 05 33 Site Internet www.competition.dz contact@competition.dz Compte bancaire CPA agence Didouche, n° 101-400-24762-3

Impression SIA Diffusion Compétition Tél : (0770) 92 92 82 Adressez votre courrier à Compétition BP 331 - RP Alger


www.competition.dz

Jeudi 12 janvier 2017

DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

INSOLITE

22 Aimer, c'est préférer un autre à soi-même.

Citation

www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

Paul Léautaud

À LA UNE De notre envoyé spécial au Gabon : Smaïl M. A.

Un «ami Facebook» n'est pas vraiment un ami, selon la justice Ami Facebook, ami dans la "vraie vie" ? La justice a tranché la question dans une décision datée du jeudi 5 janvier et relevée par Le Monde. Selon cet arrêt de la Cour de cassation, "le terme d'"ami" employé pour désigner les personnes qui acceptent d'entrer en contact par les réseaux sociaux ne renvoie pas à des relations d'amitié au sens traditionnel du terme". Cette décision fait suite à une histoire d'avocats. L'un d'entre eux, poursuivi devant le conseil de l'ordre, avait saisi la justice pour récuser plusieurs membres qui devaient le juger sous prétexte qu'ils étaient amis entre eux sur Facebook ainsi qu'avec la

plaignante. En clair : il craignait que ces relations d'amitié, prouvés sur le réseau social, ne jouent en sa défaveur. En décembre, la cour d'appel de Paris lui avait donné tort avant que la Cour de cassation ne confirme le jugement début janvier. Comme le relève Le Monde, le professeur de droit Bruno Dondero explique sur son blog que la justice "aurait pu juger que la relation entre des amis Facebook manifeste une véritable proximité, à la différence du réseau LinkedIn" mais ne l'a pas fait. Comme le souligne l'avocat au barreau de Paris Thierry Valat sur son site, l'existence de contacts entre ces différentes personnes par

l'intermédiaire de ces réseaux ne suffit donc pas à caractériser une partialité particulière, "le réseau social étant simplement un moyen de communication spécifique entre des personnes qui partagent les mêmes centres d'intérêt, et en l'espèce la même profession". Cette histoire n'est pas une première : en 2014 déjà, la cour d'appel de Lyon avait débouté un plaignant qui dénonçait le lien d'amitié sur Facebook entre son juge et un avocat du camp opposé. Ces décisions de justice confirment en réalité une intuition : il y a bien une différence entre nos amis "de la vraie vie" et ceux de Facebook.

LES FLÉCHÉS Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

LA BLAGUE

JOUR

R S E Q U E N C E U E E E E U

G E I L O P M I Q S N B T P Q

R U N L I O N A T P I U E L O

B E E I M M R M N H P S U I R

E O I R U B D I A E O Q Q Q F

U R S T I Q E E V R N U O U E

2 1 6 8 7 4 5 3 9

Q E E Q R S A N E E I E H E D

N A Q N E E U N U Q T E R R E

15

PAR ASMA. H. A.

7 3 5 6 8 9 4 1 2

5 1 cérémonie religieuse

O R I N N A T Q U H A L L E F

loue et glorifie (Dieu)

8 2 1 5 4 7 6 9 3 N Q O E U R R I M A C A Q U E

administre

mode d’écriture rapide

parfois pronom

émettent un son menaçant

7

temps des glaces

article de Tolède

monnaie jaune

radium

iridium

8

plante textile

12

apéritif

A U R M L U L E U Q I H T O G

C E E I O I A N T I Q U I T E

A R H P N T E U Q O R R E P F

5 M$ pour gagner la CAN

11

10 prendre le sein

fin de participe

point de saignée

LES MELÉS Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres restantes vous serviront à composer les nom et prénom du sportif caché. ANTIQUITE AQUILIN BOSQUET BRAQUE CANONIQUE CERAMIQUE DEFROQUE DEBUSQUER ENNEMI FELLAH GOTHIQUE GUERISON HEROIQUE HOQUETER IMPOLI

INOPINE LEVANT LION LUNE MACAQUE MIEN PERROQUET POURQUOI QUARTIER REMARQUER REPLIQUER SEQUENCE SPHERE TAQUINER TERRE

M I N I A T U R I S T E

D S E O O N S

A C E

S

A I R

V A R I A B L E S

T U Y A U X

O R I O N

S N

D C A S E

G E O L E S

O I N U I T S

O N R A

N S R A Q U E T T E T A S

I D E E S U R N E S S E C S

E T S E I N E B E A T E

E S S A R T S A S S O M M E R

LES FLÉCHÉS 1

2

3

4

5

S A M I R 6

7

8

9 10 11 12 13

B E N T A Y E B

Taïder. Immédiatement, son dossier médical a été déposé au niveau de la commission médicale de la CAF à Franceville, qui l'a accepté. Juste après avoir libéré Taïder, Georges Leekens a décidé de faire appel au jeune Smaïl Bennacer pour le remplacer. Ainsi, Bennacer disputera sa première grande compétition sous les couleurs nationales au Gabon. N'ayant pas joué de match avec l'équipe première d'Arsenal, Bennacer a néanmoins été aligné de manière régulière avec l'équipe réserve. Un premier forfait qui, certes, concerne un élément important de l'échiquier de l'entraîneur belge, mais qui ne devrait pas chambouler son plan de jeu puisqu'il existe déjà deux doublures

25 000 $/joueur pour chaque tour passé 140 000 $/joueur en cas de sacre final 215 000 $/joueur comme cagnotte totale

confession

9

plante potagère

cracheur du Pérou

6 9 4 2 3 1 8 7 5

Dans l'après-midi d'hier, une des pièces maîtresse des Verts, en l'occurrence Saphir Taïder, a été contrainte de déclarer forfait pour la compétition la veille du départ de notre équipe nationale pour Franceville. En fait, cela s'est passé lors de la séance de la matinée. A la fin de l'entraînement, Taïder, qui souffrait déjà d'une vieille blessure au ménisque, a eu le genou bloqué et cela sans qu'un de ses coéquipiers ne le touche. Ayant ressenti des douleurs, le staff médical a jugé utile de faire passer une IRM au milieu de terrain de l'EN. Pronostic de l'examen : un traumatisme du genou qui exige un long repos et donc impossible de guérir dans l'immédiat. Ainsi, le staff technique de l'équipe nationale a décidé de libérer Saphir

attacher

perdre du sang

chose latine

J-3

Le staff technique national pensait terminer ce stage de préparation d'avant la CAN au Gabon sans le moindre blessé, malheureusement ce ne fut pas le cas.

2 14

2017 Algérie-Zimbabwe

BENNACER POUR LE REMPLACER

du monde entier

arbrisseau vivace

CAN

POUR TAÏDER

fin de verbe

15

épais

I M U E U A O T L O A R F R A

14

soldat qui vient d’être levé

services secrets

X grec

1 5 2 4 9 8 3 6 7

13

3

8

4 8 9 7 6 3 2 5 1

12

défalquais

rabâche

3 6 7 1 2 5 9 4 8

11

sans éclat

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

E U Q I M A R E C F E D R R E

5 4 3 9 1 2 7 8 6

10

état d’hostilité

6

portions de cercle

SOLUTION DU NUMERO PRECEDENT

9 7 8 3 5 6 1 2 4

9

apparence

canard

6

REGLE DU JEU Une grille est composée de plusieurs carrés. Chaque carré contient tous les chiffres de 1 à 9. Chaque ligne comme chaque colonne contient aussi tous les chiffres de 1 à 9. Certains chiffres vous sont donnés, à vous de trouver les autres. Pour cela, procédez par déduction et élimination.

8

berges

sorte de mouette

5 8 3 7 6

1

7

vallée

1

6 8 7 5 1

6

très petit

sport

9

5

PAS DE CAN

13

vérifie et arrête un compte

8

4 2 1 3 9

4

oncle d’Amérique

col des Alpes

2 6 8 3 5

4

individu facétieux

ouvrages d’architecture

SUDOKU 8

représentation

3

Blessé au genou

4

Marie-Chantal demande à Eléonore : - Comment avez-vous fait pour empêcher Jean-Charles, votre mari, de rentrer si tard le soir ? - Oh… C'est très simple ! Une nuit où il est rentré particulièrement tard, je lui ai chuchoté à l'oreille : "C'est toi Henri ?"

5

sorte

2

SOLUTIONS

DU

éternels

1

3

LES MELÉS RAFIK BOUDIAF

Comme il est de coutume, le président de la FAF s'est réuni avec ses joueurs pour parler objectif et primes pour la CAN. Un sujet qui reste tabou pour nous, même si, ailleurs, chez nos voisins, les chiffres sont annoncés officiellement pour dissiper tout soupçon et tuer les rumeurs et les mauvaises informations. Il faut dire que la FAF a cassé sa tirelire pour cette CAN. Mohamed Raouraoua, en concertation avec l'Etat algérien, a décidé d'offrir aux joueurs une prime individuelle de 25 000 $ pour chaque tour passé. Soit 75 000 $ pour chacun des 23 joueurs présents au Gabon en cas de qualification en finale. En cas de sacre final, la fédération s'est engagée à verser à chaque joueur une somme de 140 000 $, en plus, bien sûr, des 75 000 $ empochés lors des tours précédents. En tout cas, Mohamed Raouraoua met sur la table 4,945 millions $ rien que pour les joueurs. Si on ajoutait les primes des entraîneurs et des différents staffs, on pourrait

atteindre facilement les 5,5 millions $. Ces chiffres semblent élevés, voire exagérés, mais si on les comparaît avec les primes promises aux grandes sélections présentes lors de cette Coupe d'Afrique des nations, on dirait qu'ils sont normaux. La Côte d'Ivoire, par exemple, via son ministre des Sports et Loisirs a annoncé mettre 5,9 M €, soit un peu plus de 6 millions $ pour conserver leur trophée. Le Maroc, l'Egypte et le Gabon ont à peu près mis les mêmes sommes…C'est dire que la prime proposée par l'Algérie à ses joueurs, comparée à celles des autres nations qui visent le sacre final, est similaire. La FAF ne payera que 0,9 M$ Il est important de préciser que la CAF a revu à la hausse les primes pour les équipes participant à cette CAN. Le vainqueur aura droit à un chèque de 4 millions de dollars, la moitié du montant sera raflée par le

deuxième, tandis que les demi-finalistes toucheront 1,5 million de dollars. Même les 14 finalistes auront droit à 800 000 dollars. Ainsi, on déduira que Mohamed Raouraoua a décidé d'offrir la totalité des primes à ses joueurs et a rajouté un petit bonus pour arrondir les chiffres et se mettre au même niveau que les pays favoris pour remporter la CAN 2017. Un petit calcul nous permettra de savoir que les caisses de la Fédération algérienne de football diminueront seulement de 0,9 M$, sans compter les primes des différents staffs techniques. Il est important de signaler que jamais il n'y a eu de problèmes de primes chez nous, et ce, même à l'époque où la FAF fut pauvre et ne proposait que des miettes aux joueurs. D'ailleurs, les réunions entre Raouraoua et les joueurs sont facultatives. Il n'y a jamais débat. Le président annonce les chiffres, les joueurs écoutent et le tour est joué. A. B.

dans ce poste, à savoir Adlène Guedioura et Mehdi Abeid.

Séance vidéo hier matin

Hier, dans la matinée, avant que les Verts ne bénéficient d'un quartier libre dans l'aprèsmidi, l'entraîneur de l'EN Georges Leekens a programmé une séance vidéo. Celle-ci concernait la dernière rencontre amicale du premier adversaire de Mahrez et ses coéquipiers, le Zimbabwe en l'occurrence. Un match qu'a disputé cette équipe du Zimbabwe avant-hier et qui l'a mise aux prises avec les Lions indomptables du Cameroun. Une rencontre qui s'était soldée par le score d'un but partout. Ce visionnage vidéo a donc permis au staff technique national de donner les dernières consignes à 48 heures du premier rendezvous prévu dimanche à Franceville à 17h.

Décrassage hier dans la matinée

Le lendemain de la rencontre qui a mis aux prises l'Algérie avec la Mauritanie et la victoire sur le score de 6 buts à 0, les joueurs de notre équipe nationale se sont entraînés en début de matinée. Les joueurs qui ont joué tout le match ont eu droit à une séance de décrassage, quant aux autres, ils se sont entraînés normalement.

2 jours de repos pour Bensebaïni Hier, on vous annonçait une blessure sans gravité pour Ramy Bensebaïni qui n'a pu terminer le match amical face à la Mauritanie, et qui a été remplacé par Hichem Belkaraoui. Hier, le joueur du Stade Rennais a passé une IRM dans la matinée, et l'examen a révélé une contusion du genou. Rien de grave donc pour l'ancien joueur du Paradou, qui pourra ainsi jouer sa première coupe d'Afrique des nations. Bensebaïni devra, selon nos infirmations, bénéficier de deux jours de repos et sa présence lors du match face au Zimbabwe se décidera à Mouanda. A. H. A.


www.competition.dz Jeudi 12 janvier 2017

www.competition.dz

À LA UNE

2

JSMB

De notre envoyé spécial au Gabon : Smaïl M. A.

La sélection algérienne aujourd'hui à Franceville

LE PEUPLE RÉCLAME

CAN

2017 Algérie-Zimbabwe J-3

LE TROPHÉE

Le vol à 12h30

Selon une source crédible le départ de l'EN à bord d'un vol spécial vers Franceville est prévue à 12h30 à partir de l'aéroport Houari-Boumediène. L'arrivée est prévue à 18h.

Une délégation de 54 personnes

La délégation algérienne qui quittera aujourd'hui Alger à 12h30 pour rejoindre Franceville sera composée de 54 membres dont 23 joueurs. Pour rappel le président de la FAF Mohamed Raouraoua et le manager général Walid Sadi ont devancé la délégation algérienne de quelques jours pour bien préparer leur arrivée.

Le DTN partira également au Gabon

La FAF a choisi le DTN Tewfik Korichi pour faire partie de la délégation algérienne qui se déplacera au Gabon. Raouraoua mise beaucoup sur les compétences de Korichi qui a une grande expérience dans le football africain et qui peut être utile dans ce tournoi continental. K. H.

Après un stage de 10 jours au CTN de Sidi Moussa, la sélection algérienne s'envolera aujourd'hui à 12h30 en direction de Franceville à bord d'un vol spécial pour participer à la 31e édition de la CAN qui aura lieu au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017. PAR KAMEL HASSANI Une compétition continentale qui verra la participation de 16 sélections africaines. Ce tournoi qui s'annonce palpitant et ouvert est attendu par tous les amoureux du football africain. L'Algérie sera présente dans cette grande fête continentale après avoir réussi un excellent parcours lors des éliminatoires en arrachant sa première place haut la main en dominant son groupe de la tête et des épaules. Les Verts considérés par les spécialistes et les observateurs comme l'un des favoris pour le sacre final devront prouver sur le terrain qu'ils ont les qualités pour aller jusqu'au bout de l'aventure. La préparation pour cette grande compétition africaine a débuté le 2 janvier passé au Centre technique de Sidi Moussa avec 19 joueurs avant que le groupe des 23 ne se complète le 5 janvier avec l'arrivée du dernier joueur en l'occurrence Guedioura. Les Fennecs ont disputé deux matches d'application contre la Mauritanie, le premier à Blida et le second à huis clos au CTN. Le sélectionneur Georges Leekens a certainement tiré les

enseignements nécessaires avant d'entamer la CAN même si beaucoup d'observateurs ont critiqué le choix de la Mauritanie considérée comme un adversaire de troisième palier dans le continent africain. La FAF met la pression La FAF avait fixé dans un premier temps comme objectif celui de se qualifier pour le dernier carré mais la défaite concédée par la sélection algérienne face au Nigeria au mois de novembre passé pour le compte des éliminatoires de la CM 2018 a fait changer l'avis du président de la FAF. En effet Mohamed Raouraoua a annoncé dans une intervention pour la TV Publique que l'objectif désormais est celui de remporter le trophée continental. Une déclaration qui est venue mettre la pression un peu plus sur les épaules de l'entraîneur belge qui, il faut le dire, n'a pas bénéficié de beaucoup de temps pour bien préparer son équipe pour cette CAN du Gabon. La mission s'annonce difficile pour les coéquipiers de Mahrez mais pas impossible. La sélection algérienne a hérité d'un groupe équilibré composé de la Tunisie, du Zimbabwe et du

Sénégal. Les Algériens devront tout d'abord à songer à passer au second tour et à partir de là jouer à fond leurs chances pour aller jusqu'au bout. L'ombre de Medjani et Feghouli Lorsque Leekens avait rendu publique sa liste des 23 le public algérien a été surpris de ne pas voir Feghouli et Medjani, deux joueurs importants de l'EN, qui ont toujours donné le maximum sur le terrain. Cette mise à l'écart surprenante n'a pas encore dévoilé tous ses secrets même si Leekens a essayé de justifier ses choix lors du point de presse qu'il a tenu le 2 janvier passé. Le technicien belge a pris un gros risque en éliminant deux éléments expérimentés dont la présence aurait beaucoup servi l'équipe car qu'on le veuille ou non leur influence est énorme dans le groupe. Une compétition comme la coupe d'Afrique des nations nécessite des joueurs costauds physiquement et mentalement de la trempe de Medjani et Feghouli. Le coach a pris ses responsabilités, c'est à lui d'assumer ses choix au Gabon. K. H.

Une dizaine de supporters des Verts déjà au Gabon

Un premier groupe de supporters algériens est arrivé hier au Gabon. Il était presque 5h du matin lorsqu'ils ont atterri à Libreville à bord d'un appareil de la compagnie Royal Air Maroc. Kadi, Issam et leurs amis ont passé le restant de la nuit à l'aéroport, histoire de bien se reposer avant d'allumer le feu vers 10h, ils ont sorti leur grand arsenal, tambours, trompettes et autre instruments de percussion pour offrir aux pré-

sents dans le hall de l'aéroport Leon Mba de Libreville un show typiquement algérien. Les Gabonais et autres voyageurs des différentes nationalités ont vite sorti leurs appareils photos et autres caméras pour immortaliser cette scène, non sans en être jaloux, il faut dire que le cadre était magnifique avec ces fans tous vêtus de maillots aux couleurs nationales, qui chantaient et dansaient en promettant une vic-

toire finale à la CAN, des propos qui ont provoqué les présents qui répondaient gentiment a la manière africaine, en avançant le nom de leur star locale Aubameyang, sur qui les espoirs de tout un pays reposent. Ils ont effectué le voyage vers Franceville par train Pour rallier Franceville à partir de Libreville, on emprunte

habituellement soit l'avion, soit le train, faire le parcours en voiture étant presque impossible. Et vu les prix élevés du voyage par avion (200 euros pour un simple aller) ils ont opté finalement pour un voyage par train, trop fatigant (12 heures) mais plus accessible. L'essentiel, nous dira Kadi de Réghaïa, c'est d'être sur place ce soir à 18h lorsque les Verts vont débarquer. D'ailleurs ils promettent beaucoup de bruit

dans le petit aéroport de Franceville qui mettra à côté son habituel calme grâce à l'arrivée des fans des Fennecs. A noter que d'autres supporters sont attendus dans les prochaines heures et prochains jours, parmi eux ammi Abdelkader de Frenda qui était attendu hier soir via Paris, en tout ils sont plus de 25 supporters qui se sont fait délivrer le visa d'entrée au Gabon à Alger. S. M. A.

IL A SUPERVISÉ ÉGYPTE-TUNISIE ET CAMEROUNZIMBABWE

Korichi remettra un rapport détaillé à Leekens

Selon une source proche de la FAF, le DTN Tewfik Korichi s'est déplacé cette semaine respectivement au Caire et à Yaoundé pour superviser deux matches amicaux Egypte-Tunisie et CamerounZimbabwe. L'expert algérien a supervisé les deux adversaires des Verts à la CAN, en l'occurrence la Tunisie et le Zimbabwe. Il a rassemblé un maximum de détails sur les deux sélections qui affronteront la sélection algérienne respectivement les 15 et 19 janvier à Franceville. Il devra remettre son rapport au sélectionneur national Georges Leekens incessamment. Ce dernier aura ainsi entre ses mains beaucoup d'informations avant d'attaquer la CAN du Gabon. K. H.

HADJIDJ S'ENGAGE POUR 18 MOIS BADR-EDDINE ZAOUCHE

A quelques jours seulement de la clôture du marché des transferts hivernal, le club phare de la Soummam vient de se renforcer par un élément qui pourrait apporter le plus escompté sur le plan offensif. Elément polyvalent qui peut évoluer dans tous les compartiments, Hadjidji était la priorité de la direction de la JSMB, durant cette fin de mercato. Après plusieurs rounds de négociation, les deux parties sont finalement parvenues à un accord, mardi soir. Hadjidj avait ainsi donné son accord de principe pour rejoindre la formation de la JSMB. Le joueur en question a été présenté hier dans la matinée au siège du club. Il évolue sur le flanc gauche Le nouvel arrivé au sein de l'effectif, en l'occurrence Hadjidj Mohamed Lokmane est un élément polyvalent. Le coach de la JSMB, Younes Ifticen qui avait dans un premier temps voulu bénéficier des services de deux attaquants et d'un milieu de terrain défensif, avait finalement changé d'avis à la fin du stage de préparation qu'avait effectué le club à Sétif. En effet, le premier responsable de la barre technique de la formation de Yemma Gouraya avait exprimé son vœu de renforcer son groupe par un défenseur gaucher. En l'absence d'une doublure au sein de l'effectif sur ce côté, les vues de l'entraineur se sont portés sur ce milieu de terrain du CRB Aïn Fakroun. Younes Ifticen qui aurait, selon des indiscrétions, insisté auprès du président Tiab et de ses collaborateurs pour trouver une solution, vient finalement d'avoir le joueur souhaité au sein de son effectif. Ifticen a beaucoup insisté pour l'avoir L'entraineur de la JSMB, Younès Ifticen qui avait été associé à l'opération de recrutement durant ce mercato hivernal, aurait, selon nos sources, beaucoup insisté pour s'attacher les services de cet élément qui a réalisé un début de saison remarqué sous les couleurs du CRBAF. Alors que plusieurs possibilités se sont offertes à la direction du club, où nous avions nous aussi évoqué les contacts entrepris avec des joueurs à l'image de Boukatouh qui évolue à l'ASMO et Mansour qui est un coéquipier de

Hadjidj au CRBAF, l'entraîneur de la JSMB avait beaucoup insisté pour convaincre ce dernier de s'engager sous les couleurs du club de la capitale des Hammadites. Il était courtisé par plusieurs clubs de Ligue 1 Mobilis L'arrivée de Hadjidj au sein de l'effectif de la JSMB, ne s'est pas effectuée de manière simple. En effet, nous avons appris de sources proches du joueur que ce dernier avait eu plusieurs contacts. Des formations, à l'image du DRBT et du CAB, ont tenté de faire le forcing sur son manager pour le convaincre de changer d'avis. Le joueur qui avait beaucoup insisté auprès du président Bekkouche pour bénéficier de sa lettre de libération, avait reçu des garanties de la part de la direction de la JSMB. Cette dernière aurait, elle aussi, promis, à l'image du transfert de Rebbouh, de prendre en charge une partie de la lettre de libération du joueur. Une démarche qui avait pour but de mettre à la disposition du coach des éléments que lui-même souhaitait pour cette seconde moitié de la saison. «Je suis venu pour aider le club à accéder» Arrivé dans les toutes dernières heures de ce mercato. Hadjidj Mohamed Lokmane s'est dit "très heureux de rejoindre la formation de la JSM Béjaia."

Le milieu gauche du CRB Aïn Fakroune qui avait plusieurs contacts avec des clubs de Ligue 1 et 2, ajoutera : "Je ne vous cache pas que les contacts avec la direction de la JSMB, remontent à plusieurs jours. Cette dernière avait pris attache avec moi et cela sur insistance

23

Un dernier entraînement hier à Béjaïa

La formation des Vert et Rouge a effectué sa dernière séance d'entrainement à Béjaïa avant le déplacement à Alger pour affronter le RC Arbaâ. Les hommes du coach Ifticen Younes ont effectué une séance qui avait duré plus de deux heures et cela comme une dernière mise au point avant de retrouver la compétition officielle.

La formation des Vert et Rouge vient d'enregistrer l'arrivée d'un milieu de terrain, Hadjidj Mohamed Lokmane, en provenance du CRB Aïn Fakroun. De notre correspondant

Jeudi 12 janvier 2017

du coach Younes Ifticen. Ce dernier qui me connaît très bien, voulait m'avoir dans son groupe pour la suite de la saison. Une offre de la JSMB ne se refuse pas et cela était un honneur pour moi de pouvoir bénéficier de l'attention des dirigeants du club. La JSMB est un club connu et c'est pour cette raison que j'avais donné mon accord pour rejoindre le club." Mohamed Lokmane qui s'est montré soulagé de signer son engagement avec les Vert et Rouge avouera : "J'avais eu quelques difficultés pour bénéficier de ma lettre de sortie de mon ancien club. D'ailleurs je profite de l'occasion pour remercier les dirigeants de la JSM Béjaia qui m'ont aidé dans cette démarche, et aussi les responsables du CRBAF qui après avoir compris que je voulais partir, ont fait le nécessaire." Concernant ses ambitions avec son nouveau club, ce dernier nous dira ; "J'ai signé pour un nouveau challenge. La JSMB veut accéder cette saison en ligue 1 et c'est pour cette raison que j'ai voulu m'engager avec la JSMB. J'espère être à la hauteur de la confiance placée en moi par les responsables et l'entraineur." B. E. Z.

La délégation éliera domicile à El-Foursane

La délégation de la JSMB qui prendra la route ce matin à destination de la capitale, éliera domicile à l'hôtel El-Foursane de Baraki. La JSMB qui entrera en mise au vert dans cet établissement hôtelier, tentera de réussir sa première sortie de l'année 2017, ce vendredi, face au RCA.

Décrassage sur place

Le staff technique de la JSMB a programmé une séance de décrassage sur place. Si le départ est prévu à 9h, les joueurs auront droit à une séance de décrassage au niveau de l'hôtel et cela tout juste après l'arrivée du groupe dans la capitale.

La JSMB boucle son recrutement Avec l'arrivée du désormais ex-milieu de terrain du CRB Aïn Fakroun, la direction de la JSMB vient ainsi de boucler son recrutement hivernal.

Contrairement à la saison écoulée, lorsque le club avait misé sur des éléments connus et qui font souvent la une de la presse, l'opération de recrutement chapeautée cette année par l'entraineur Younès Ifticen, avait fini par l'arrivée de trois éléments peu connus. Le coach de la JSMB qui avait exprimé son vœu de voir le groupe actuel se renforcer par certains éléments avait reçu une réponse favorable de la part de la direction du club. Rebbouh, Boumechra et Hadjidj font désormais par-

tie de l'effectif de la JSM Béjaïa durant cette deuxième moitié de saison. Des arrivées qui font suite au départ de Megatli, Hemiti et Attek. Un mercato ciblé Il semble que la direction de la JSMB avait pris soins de passer par l'avis du coach avant de faire son marché. Les noms des trois joueurs auraient, selon nos sources; été proposés par le technicien Younes Ifticen. Ce dernier qui avait supervisé l'équipe durant les deux dernières rencontres de la phase retour, avait fait son diagnostic et a bien sûr pensé à recruter juste. Alors que chez les observateurs, la priorité était de renforcer le compartiment offensif, qui reste l'un des plus faibles. C'est finalement un recrutement plus équilibré et qui a touché pratiquement à tous les compartiments. En effet, nous rappelons que la direction du club avait recruté un milieu de terrain offensif, un attaquant de pointe et un joueur polyvalent. Un recrutement ciblé qui a pour but d'offrir plus d'équilibre à l'effectif en place. B. E. Z.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La 4G de Ooredoo disponible dans 31 wilayas Ooredoo, innovateur technologique, annonce la disponibilité de ses services de téléphonie mobile de 4e génération dans 31 wilayas, et ce, après l'obtention de l'autorisation de déploiement de l'Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT). Ooredoo amorce la nouvelle année sous le signe du challenge technologique en lançant ses services 4G dans 28 nouvelles wilayas, à savoir: Alger, Oran,

Constantine, Sétif, Ouargla, Djelfa, Biskra, Ghardaïa, Adrar, Boumerdès, Béjaïa, Blida, Annaba, Tipasa, Sidi Bel-Abbès, Bouira, Chlef, Batna, Bordj Bou-Arréridj, Médéa, Mascara, M'sila, Tiaret, Skikda, Aïn Defla, Mostaganem, Relizane et Aïn Témouchent. Ces nouvelles wilayas viennent s'ajouter aux 3 wilayas que sont Tlemcen, Tizi Ouzou et Béchar, déjà couvertes par le réseau 4G de Ooredoo depuis octobre 2016. A l'occasion de ce large déploiement, le Directeur Général de Ooredoo Algérie, M. Hendrik Kasteel, a

déclaré : "Ooredoo entame la nouvelle année 2017 en relevant avec succès un nouveau challenge en déployant son réseau 4G dans 31 wilayas. Cette extension du réseau facilitera aux clients l'accessibilité à la 4G et permettra à Ooredoo de maintenir son leadership technologique grâce à son réseau 4G. Cela constitue une étape majeure et structurante pour Ooredoo qui veillera à mobiliser ses moyens humains et techniques afin de répondre au mieux aux préoccupations de ses clients en leur apportant des services à la

pointe de la technologie, et de faire de la 4G une réussite telle que l'a été la 3G.". Avec le déploiement de son réseau 4G dans 31 wilayas et un taux de couverture qui sera perpétuellement renforcé, Ooredoo demeure à l'écoute de ses clients en les mettant au cœur de ses préoccupations afin de leur offrir les meilleures offres et les services digitaux à haute valeur ajoutée. Il y a lieu de rappeler que les clients déjà détenteurs d'une ligne Ooredoo peuvent bénéficier

gratuitement d'une SIM 4G tout en gardant le même numéro de téléphone. Ooredoo continue d'œuvrer pour la consolidation de l'industrie numérique nationale et réaffirme sa position d'acteur économique majeur résolument engagé dans cette importante transformation. Ooredoo Dima Plus !


www.competition.dz

24

BAÏTÈCHE

Jeudi 12 janvier 2017

ARRET SUR IMAGE

SIGNE ENFIN

“Je vais relancer ma carrière” Hannachi : «C'est bon, on a bouclé le recrutement»

«Avec ces renforts, la JSK sera plus forte»



1/4 de finale de la Coupe d'Alger Des affiches intéressantes

Après la tenue des 8es de finale de la coupe d'Alger feu Lakhdari Khelifa, cette semaine, la Ligue de football de la wilaya d'Alger a programmé pour le samedi 14 janvier les matches des quarts de finale qui s'annoncent palpitantes. Le derby koubéen entre l'ASBK et le WRK sort du lot où l'opposition sera certainement spectaculaire. Le détenteur de la coupe, l'ES Kouba, tentera de passer l'écueil du NR Birtouta, mais sa mission sera difficile, les deux autres matches au programme seront ouvertes compte tenu du niveau des équipes en présence.

Programme complet

SAMEDI 14 JANVIER ESK-NR Birtouta FCB-AREH ASBK-WRK ESFC-ASPC Alger



La CFA arrête le calendrier des séminaires pour les arbitres inter-ligues

La CFA organise plusieurs séminaires au profit des arbitres inter-ligues avec tests physiques dans différentes villes du pays.

Calendrier des séminaires : Du 20 au 22 janvier à Alger pour les arbitres des régions d'Alger et de Blida.

Du 23 au 25 janvier à Mascara pour les arbitres des régions d'Oran, Saïda et Béchar. Du 26 au 28 janvier à Biskra pour les arbitres des régions de Batna et Ouargla. Du 29 au 31 janvier à Annaba pour les arbitres des régions de Annaba et Constantine.

«

DZIRI : Moi, je vois



BELLOUMI :

«Les Verts d'aujourd'hui jouent pour l'argent»

Au moment où beaucoup de gens sont sceptiques quant aux chances des Verts au Gabon, Billel Dziri, l'ancien capitaine des Fennecs, affiche son optimisme. Il voit l'Algérie en finale de la CAN 2017.

Il vous est arrivé d'aborder une CAN dans la même situation et de bien négocier finalement votre tournoi… Oui, justement. En 1996, alors que beaucoup ne donnaient pas cher de notre peau, on est allés en quart de finale de la CAN, on a été battus 2-1 après prolongations, par l'Afrique du Sud, le pays organisateur. En 2000, lors de la CAN co-organisée par le Ghana et le Nigeria, on est parvenus aussi en quart de finale, sortis par le Cameroun 21 après avoir réalisé une grande prestation.

Les deux fois, on a été éliminés par le futur vainqueur de l'épreuve. Au final, je crois que c'est une bonne chose d'aborder le tournoi africain sans en être le favori. On a souvent placé l'Algérie parmi les potentiels vainqueurs de la CAN, cela ne nous a pas trop souri. Donc, un mal pour un bien ? En quelque sorte, oui. La presse africaine mise sur la Côte d'Ivoire, laissons faire et soucions-nous de remonter la pente dans la sérénité pour espérer le meilleur tournoi possible au Gabon. Il ne faut pas faire une fixation sur cette équipe, on doit la laisser travailler tranquillement. Vous vous attendez à ce que l'EN aille jusqu'où lors de cette CAN ? Quitte à surprendre, je vois l'Algérie aller jusqu'en finale, inch'Allah ! N'est-ce pas trop d'optimisme ? Moi, je reste en tout cas optimiste pour cette équipe. Il faudra d'abord bien négocier le premier tour avec le Zimbabwe,

L'AAC et Ouchene rendent visite à Terha

L'Association des arbitres de BBA, représentée par son président, l'ex-arbitre fédéral Farouk Ouchene et l'AAC représentée par son vice-président Mohamed Hamani ont rendu visite cette semaine à l'ancien arbitre fédéral, Mohamed Terha, un peu fatigué. Ils ont tenu à le réconforter et le soutenir moralement. Ce dernier était tout content de cette visite. D'autres actions seront organisées pour les arbitres en difficulté.

Le geste des arbitres de l'élite envers l'ex-arbitre Semara

En marge du séminaire des arbitres d'élite tenu la semaine dernière à Tikjda, les referees ont été sensibles à la situation de l'ex-arbitre, Kouider Semara, victime d'un grave accident de la circulation le 13 octobre 2005. Invité par la CFA, Semara a tenu à remercier Khelil Hammoum pour son aide et son soutien indéfectible. De leur côté, l'ensemble des arbitres d'élite ont décidé d'aider financièrement Semara en lui faisant un don d'une indemnité d'une rencontre pour chacun d'eux.

le Sénégal et la Tunisie, ce qui ne sera pas facile… De toute façon, ce ne sera pas facile contre n'importe quel adversaire. Aujourd'hui plus qu'avant, il n'y a plus de petite équipe. On a vu comment la Zambie a remporté la CAN alors que personne ne la voyait même pas dépasser le premier tour. A l'inverse, la Côte d'Ivoire méritait d'être sacrée à chaque fois depuis 2006, ce pays aura attendu que Drogba et d'autres valeureux éléments ivoiriens arrêtent leur carrière internationale pour enfin brandir le trophée africain. Alors, malgré tout, l'Algérie aura son mot à dire ? Moi, j'en fais même mon favori pour remporter la CAN. Je lui souhaite bon courage et toute la réussite pour y parvenir. H. D.

Supercoupe des établissements pénitentiaires

Une opposition entre Constantine et Béjaïa

Dans le cadre des activités sportives au profit des détenus en milieu carcéral, l'association Ouled ElHouma organise sous le patronage de Monsieur le ministre de la Justice, en collaboration avec la direction générale des établissements pénitentiaires et la direction générale des sports, la Supercoupe de football des détenus placée sous le thème de la lutte contre la violence. La finale opposera l'équipe de l'établissement pénitentiaire de Béjaïa, détentrice de la coupe d'Algérie, à l'équipe de l'établissement pénitentiaire de Constantine, champion en titre.

Dans un entretien accordé à Goal, Lakhdar Belloumi, l'ancien meneur de jeu de la sélection algérienne, a chargé les joueurs actuels de l'EN. "Nous, dans les années 1980, on était presque tous des joueurs locaux. Eux (les joueurs d'aujourd'hui), ce sont tous des professionnels. Ils jouent pour leur avenir et c'est un peu normal. Je ne dirais pas qu'ils ne sont pas Algériens… Mais, la différence, c'est qu'on jouait beaucoup plus pour le pays, pour les couleurs. Il y avait la hargne de gagner, tandis qu'eux donnent la priorité à l'argent. Ce qui est tout à fait normal. Mais c'est ce qui fait qu'on était donc beaucoup plus motivés qu'eux. Il y avait un supplément d'âme qu'on ne retrouve plus", a indiqué Lakhdar Belloumi.



ALI BONGO :

«Le Gabon est désormais fin prêt»

Le président du Gabon, Ali Bongo, a procédé à l'inauguration des deux derniers stades retenus pour la CAN 2017, à Oyem et à Port-Gentil, ce lundi, le jour même où ses opposants ont lancé un nouvel appel au boycott de cette compétition. "Avec l'inauguration du stade de Port-Gentil, le Gabon est désormais fin prêt pour abriter les festivités de la CAN 2017. Ces nouvelles installations, nous devons les faire nôtres, pour que tous les Gabonais puissent en profiter pleinement. Profitons de ce bel événement qu'est la CAN pour célébrer ensemble l'Afrique et le sport, et faire honneur à l'hospitalité gabonaise", a déclaré Ali Bongo. Les deux autres villes retenues pour la CAN sont Libreville et Franceville où est domicilié le groupe de l'Algérie.

LA COULEUR

ON VEUT S'IMPOSER SUR TOUS LES FRONTS”

Hachoud : «On a été exemplaires en Espagne»

www.competition.dz JEUDI 12 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4876 ISSN 1111

Les Lions du Sénégal ont terminé leur préparation en beauté en s'imposant hier à Brazzaville face au Congo sur le score de 2-0 grâce à deux réalisations de Diao Balde et Pape Alioune Ndiaye. Les Sénégalais iront aujourd'hui au Gabon avec un bon moral.

l'Algérie en finale»

A quelque jours de l'entame de la CAN 2017, les Verts vous rassurent-ils ? Je constate que les gens n'ont d'yeux que pour les choses négatives de la sélection nationale et font même une fixation sur sa défense. Moi, je vois les choses différemment. D'abord, il y a un staff technique en place, il est là pour travailler, surtout les lacunes du bloc défensif. Ensuite, je crois qu'il est utile de rappeler que défendre n'est pas la seule affaire de quatre joueurs ou de cinq si on compte aussi le milieu défensif. C'est toute l'équipe qui est concernée par les tâches défensives, tout le monde doit y participer si on veut avoir un groupe compact et solide.

CHEMALI NON RETENU

LE SÉNÉGAL S'IMPOSE FACE AU CONGO

NEKKACHE REVIENT ET ANNONCE

PAS DE CAN POUR TAÏDER

CAN

De notre envoyé spécial au Gabon

BLESSÉ

2017 Algérie-Zimbabwe

AU GENOU

J-3

$TER 5R RM EMPOR

POU LE TROPHÉE

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

BENNACER POUR LE REMPLACER

Rien de grave pour Bensebaïni

Les Verts aujourd'hui à Franceville

LES TUNISIENS DÉBARQUENT À FRANCEVILLE Siam Benyoucef :

«L'Algérie, un match très spécial pour moi»

UNE DIZAINE DE SUPPORTERS ALGÉRIENS DÉJÀ AU GABON

USMA Guezoui convoité par Haddad

CRB Il a signé pour 30 mois MOB Aribi : «Je veux faire Hamzaoui e comme Slimani»

4 recrue


Compétition 12 01 2017