Issuu on Google+

« Dada ne veut rien, rien, rien, il fait quelque chose pour que le public dise : Nous ne comprenons rien, rien, rien » ! Comme le résume Francis Picabia,


Stefan Glerum


Samantha Casolari


Women de Charles Bukowski «C'est ça le problème avec la gnôle, songeai-je en me servant un verre. S'il se passe un truc moche, on boit pour essayer d'oublier; s'il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter, et s'il ne se passe rien, on boit pour qu'il se passe quelque chose.»


phyllis_galembo


Journal d'un vieux dégueulasse de Charles Bukowski «ces temps-ci, j'ai vu trop d'intellos. j'en ai par-dessus la tête de ces précieuses intelligences qui s'obligent à vous aligner des pensées plaquées or. et par-dessus la tête aussi de devoir batailler pour m'assurer un espace de liberté créatrice. c'est la raison pour laquelle je me suis si longtemps tenu à l'écart des masses, et maintenant que je recommunique avec mon prochain, je me dis que je ferais mieux de m'en retourner dans ma tanière. il n'y a pas que l'intelligence : il y a les insectes et les palmiers et les moulins à poivre, et dans mon souterrain, marrez-vous, j'apporterai un moulin à poivre. les foules trahissent toujours. ne faites confiance à personne.»


ÂŤ Les faits ne cessent pas d'exister parce qu'on les ignore. Âť de Aldous Huxley

Kenji Nakayama


Lee_Misenheimer


« Nulle vanité pourtant, chez cet homme simple, nul orgeuil. Au contraire, son indépendance jalouse est l’autre face d’une grande humilité, qui le fait se considérer égal en droits à tout ce qui vit : il a la sagesse de ne vouloir commander à personne, et son alimentation est végétarienne. Il connait trop bien le prix de la liberté et de la vie,...» H.D. Thoreau, La désobéissance Civile du devoir de désobéissance civique.


Au sud de nulle part de Charles Bukowski Le monde ne sera pas dĂŠtruit par une bombe atomique, mais englouti par un fleuve de merde.


charlotte_traynor


Emil Alzamora


Samuel Beckett En Attendant Godot : Vladimir. - Alors, on y va ? Estragon. -Allons-y.

rideau

Ils ne bougent pas.


andreas-nicolas-fischer


Contes de la folie ordinaire de Charles Bukowski On ne manque pas de sociologues à faible quotient intellectuel aujourd’hui. Pourquoi j’en ajouterais, avec mon intelligence supérieure ? On a tous entendu ces vieilles femmes qui disent : « Oh, comme c’est AFFREUX cette jeunesse qui se détruit avec toutes ces drogues ! C’est terrible ! » Et puis tu regardes la vieille peau : sans dents, sans yeux, sans cervelle, sans âme, sans cul, sans bouche, sans couleur, sans nerfs, sans rien, rien qu’un bâton, et tu te demandes ce que son thé, ses biscuits, son église et son petit pavillon ont fait pour ELLE.


jason gowans


Mulha va dans un bar et y commande toujours deux verres de whisky, un pour lui et un pour son ami qui n’est pas là, et tous les jours il se rend au même bar et y commande ses deux verres de whisky pour lui et son ami absent. Un jour, il arrive et ne commande qu’un seul verre de whisky, alors le barman lui demande : « Vous ne commandez pas pour votre ami aujourd’hui ?» « Non, mon ami a arrêté de boire. » extrait de la conférence d’Alexandro JODOROWSKY 2 juin 1999


anthony_zinonos


Koshi Kawachi -farm


Les portes de la perception (Extraits) Aldous Huxley La création, le mal, le temps – trois mystères, au sujet desquels, en dernière analyse, on peut dire seulement qu’ils sont en quelque sorte liés entre eux, et que leur rapport avec le mystère plus grand de la réalité divine est un rapport de limitation. La création et le temps sont les résultats de quelque processus cosmique de limitation de la substance spirituelle éternelle, alors que le mal est le nom que nous donnons à un processus secondaire de limitation effectué par les créatures envers son propre moi, à l’exclusion de toutes les autres créatures, et envers ce qui s’étend au-delà de toutes les créatures.


Anton Marrast


Once a year, tens of thousands of participants gather in Nevada’s Black Rock Desert to create Black Rock City, dedicated to community, art, self-expression, and self-reliance. They depart one week later, having left no trace whatsoever. This is the Burning Man

cody_cochrane


danielarsham


« Je défie un ermite de jeûner sans donner un goût exquis à son eau claire et à ses légumes. » de Aldous Huxley


«Je suis un chercheur du rire. Je ne sais pas où je vais, mais je sens que je suis dans la bonne direction.»

Dieudonné M’bala M’bala

didierblondeau


« Si ça se vend, c’est de l’art ! » de Frank Lloyd Wright

Fredrik Ödman Composed Animals


«Ben Laden ? Il a raison de ne pas considérer les états-unis comme le «bien». L’occident ne peut pas voler éternellement les autres sans , tôt ou tard, le payer. Dès qu’un démocrate sort du lot dans le sud, il est assassiné. L’occident ne peut pas se permettre de laisser la démocratie s’installer dans le sud. Pourquoi ? Les échangent commérciaux seraient enfin équitables, fini les matières premières au rabais,__la France puise son énergie pétrolière et son uranium du sud « Dieudonné M’bala M’bala

heiko


Immense paper cut tapestries by Tomoko Shioyasu


« Ô extase... extase divine... c’était splendeur et splendosité fait de chair. C’était comme un oiseau tissé en fil de paradis. Comme un nectar argenté coulant dans une cabine spatiale, et la pesanteur devenue une simple plaisanterie... Tout en slouchant, je voyais des images exquises !« Alex DeLarge - Orange mécanique


jeanneopgenhaffen


« Le silence, c’est la meilleure production qu’on puisse faire, parce qu’il se propage : on ne le signe pas et tout le monde en profite. » de Marcel Duchamp


Pulp de Charles Bukowski Je m’appliquai à viser le centre de la cuvette mais, sans que je comprenne pourquoi, j’inondai le carrelage. Me ressaisissant, je revisai le trou, et, cette fois, je baptisai le siège que j’avais oublié de relever. Pour éponger, un rouleau de papier cul y passa quasiment. Mais c’était nickel ! Il ne me resta plus qu’à tirer la chasse.


joan_salo


lauriefrick


Journalist - Are reality and the imagination fused, or are they completely separate? Alexandro Jodorowsky- No no no, it’s the same. You know, after we finish this interview, two minutes later, this interview will be as far away as the prehistoric epoch. It’s like a dream.


«Je suis humoriste, mon métier est d’aller chatouiller là où ça fait mal. Auprès des gens qui ont vécu dans leur chair le drame de la Shoah, je m’excuse. Mais si j’ai pu heurter le sentiment communautaire de l’extrême droite israélienne, tant mieux !» Dieudonné M’bala M’bala


When I was a young person I went to the university for two or three years, and I learned a rational language, to think with the left side of the brain. But in the right side of the brain you have intuition and imagination. Words are not the truth; they indicate the way to go, but you need to go alone, in silence. Symbols have a language that kill the words. They kill the rational side of you, and you need to find the meaning of that symbol with your creativity and intuition. Alexandro Jodorowsky about ÂŤ The Holy Mountain Âť

niall_mcclelland


So, okay, some novels probably will never be able to be made into good movies. But ley’s say you now decide that it is possible to make a movie out of it; the next questions are: does it have cinematic possibilities? Will it be interesting to look at? Are there good parts for the actors? Will anybody else be interested in it when you’ve finished with it? Those are the thoughts that cross my mind. But mostly, I would say, a sense of personal excitement about the thing; the fact that you just fell in love with the story. Stanley Kubrick An interview with Stanley Kubrick By Vicente Molina Foix

nick_van_woert


One man, 100,000 toothpicks, and 35 years An incredible kinetic sculpture of San Francisco


Bowling For Columbine, fair, giving the media power Innocence devoured like a chicken spot snack box Government cocain cooked into ghetto crack rock Corrupt cops false testimony at your arraignment Check to check, constant struggle to make the payments Working your whole life wondering where the day went The subway stays pakced like a multi-cultural slave ship It’s rush hour, 2:30 to 8, non stoppin’ Immortal Technique extrait de « Harlem Street » .


Philippe Ramette


Souvenirs d'un pas grandchose de Charles Bukowski À vingt-cinq ans, les trois quarts des gens étaient foutus. Il ne restait plus qu’une nation entière de trous du cul qui passaient leur temps à conduire des voitures, à bouffer, à avoir des gosses et à tout faire de la pire des façons, comme de voter pour le candidat à la présidence qui leur ressemblait le plus.


scott_wenner


“One of the reasons he’s fun to work with – he has a really fine, raw sense of horror. By way of exaggeration and selective grotesquery. His view of reality is not entirely normal. Ralph sees through the glass very darkly.” Dr. Hunter S. Thompson, June 1974 about Ralph Steadmant


Teo Pirisicorde


« Comment diable un homme peutil se réjouir d'être réveillé à 6h30 du matin par une alarme, bondir hors de son lit, avaler sans plaisir une tartine, chier, pisser, se brosser les dents et les cheveux, se débattre dans le trafic pour trouver une place, où essentiellement il produit du fric pour quelqu'un d'autre, qui en plus lui demande d'être reconnaissant pour cette opportunité ?» Charles Bukowski


16:20 Absorption de la substance. 17:00 Début d’étourdissement, angoisse, troubles de la vue, paralysies, rires. Je commençai alors progressivement à apprécier ce jeu insolite de formes et de couleurs qui continuait derrière mes yeux fermés. Des formes fantasmagoriques et bariolées déferlaient sur moi en se transformant à la manière d’un kaléidoscope, s’ouvrant et se refermant en cercles et en spirales, jaillissant en fontaines de couleur, se réorganisant et se croisant, le tout en un flot constant. Je remarquai notamment la façon dont toutes les perceptions acoustiques, telles que le bruit d’une poignée de porte ou celui d’une voiture passant devant la maison, se transformaient en sensations optiques. Chaque son produisait une image animée de forme et de couleur correspondante. Albert Hofmann


Thread Installations by SĂŠbastien Preschoux


tony-plant


Valerie Hegarty_04


Je conduisais lentement, cherchant un bon endroit où m’asseoir devant la première bière du matin et me remettre la tête d’aplomb... et tramer cette monstrueuse retraite. Hunter S. Thompson Las Vegas parano.


Vasco Mourao


Women de Charles Bukowski - Nous nous attendions à quelqu'un d'assez différent, a dit Cécelia. - Ah ! bon ? - Oui, ta voix est douce, tu as l'air si gentil. Bill s'attendait à ce que tu débarques soûl, en gueulant, draguant toutes les femmes qui passent à ta portée... - Je n'exhibe jamais ma vulgarité. J'attends qu'elle se manifeste d'ellemême.


Yojiro Imasakan


« Refuser leur existence occupée à poursuivre la subsistance quotidienne, pervertissant de fait leur liberté dans le désespoir » H.D. Thoreau


zdzisław beksiński


« L'art de trouver de mauvaises raisons à ce que l'on croit, en vertu d'autres mauvaises raisons, c'est de la philosophie. » de Aldous Huxley


Ben Grasso

« Il faut accepter de planter pour que d'autres récoltent ailleurs et plus tard. » de Bernard Werber Extrait du La Révolution des fourmis


Damion Silver


Vous pourriez vous indigner ? C’est très casse-gueule de répondre à ça dans un hôtel confortable, de parler des réalités sociales quand on a le cul dans le beurre. Je pense qu’il vaut mieux fermer sa gueule. Vu les salaires que nous touchons, nous les acteurs, nous sommes les premiers à devoir nous écraser. Benoit Poelvoorde


Fulvio Dipiazza

« Fais tout pour que le rêve ne baigne pas dans du formol. » de MC Solaar Paroles de la chanson Perfect


Kris Kuksi


« Certains ne deviennent jamais fous... Leurs vies doivent être bien ennuyeuses. » de Charles Bukowski


Je suis resté un plouc. Les acteurs sont des parvenus. Ils veulent singer les riches. Comme dans les romans de Scott Fitzgerald. Mais vous aurez beau avoir la même voiture qu'un riche, vivre dans les mêmes hôtels, sortir avec les mêmes femmes, vous êtes un plouc et vous resterez un plouc. Les riches sont les riches et resteront les riches. C'est la grande souffrance de Fitzgerald. J'aurais pu écrire Tendre est la nuit. Mais j'ai une chance inouïe, c'est que je continue à faire la fête avec mon garagiste et c'est comme ça que je m'amuse le plus. Benoit Poelvoorde

Kymian Awabi


« On n'écoute plus ce que les gens disent. On se contente de regarder comment ils le disent, quel regard ils ont en le disant, et si leur cravate est assortie à leur pochette. » de Bernard Werber Extrait du La révolution des fourmis

Mario Ceroli


« Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l’Histoire est la leçon la plus importante que l’Histoire nous enseigne. » de Aldous Huxley Extrait du Collected essays

Michael Younker


Nigel Cooke


Robyn Oneil


Un truc à donner dans toutes les écoles de théâtre : mettez une collerette aux acteurs ! GUSTAVE KERVERN


« La littérature est un grand mot, souvent utilisé avec emphase ; alors que c'est avant tout un rendez-vous qui nourrit chacun de nous. » de Benoît Poelvoorde Extrait d'une interview dans Studio Magazine - Juin 2001


Tyler Bewley


“Pyocotan” by Mushi Megane Books


Voilà ! Vois en moi l’image d’un humble Vétéran de VaudeVille. Distribué Vicieusement dans les rôles de Victime et de Vilain par les Vicissitudes de la Vie. Ce Visage, plus qu’un Vil Vernis de Vanité est un Vestige de la Vox populi aujourd’hui Vacante, éVanouie. Cependant cette Vaillante Visite d’une Vexation passée se retrouve ViVifiée et a fait Vœu de Vaincre cette Vénale et Virulente Vermine Vantant le Vice et Versant dans la Vicieusement Violente et Vorace Violation de la Volition ! [il trace un V sur une affiche] Un seul Verdict : la Vengeance. Une Vendetta telle une offrande VotiVe mais pas en Vain. Car sa Valeur et sa Véracité Viendront un jour faire Valoir le Vigilant et le Vertueux. [il ricane] En Vérité ce Velouté de Verbiage Vire Vraiment au Verbeux alors laisse moi simplement ajouter que c’est un Véritable honneur que de te rencontrer. Appelle moi V. V pour Vendetta.


Veille 1