Page 30

POLITIQUEMENT INCORRECT

032

P

The Great

Le sculpteur Jamie McCartney a observé de près 400 sexes féminins qu’il a moulés dans du plâtre… L’étonnant Mur de Vagins vise à montrer la diversité de la nature !

Wall of vagina Text: Tatiana Tissot Layout: Fabienne Crot

DES VULVES SANS VULGARITÉ Aucune ambiguïté : malgré son sujet, le Mur de Vagins n’a rien de pornographique. Il est composé de moulages détaillant 400 vulves, mais dans un plâtre blanc, en toute sobriété. Car le projet du sculpteur anglais Jamie McCartney a une visée sociologique avant tout : explorer la relation entre les femmes et leur sexe. « Les vulves et les lèvres sont aussi différentes d’une personne à l’autre que le visage. Pourtant de nombreuses personnes - et en particulier les femmes - ne semblent pas être au courant.» C’est sûr que l’oeuvre va ouvrir les yeux des incultes du vagin : la diversité des sexes représentés est surprenante. Des modèles de 18 à 76 ans se sont prêtés à l’expérience du moulage dans l’atelier de McCarthy. Parmi eux, des transsexuels, des jumelles ou une même femme avant et après son accouchement. LE VAGIN PARFAIT Presque féministe, le sculpteur veut démontrer que le vagin parfait universel n’existe pas -puisqu’ils sont tous différents. « Beaucoup de femmes sont anxieuses à propos de leur apparence génitale. Cela m’a consterné que notre société ait créé encore une façon de les faire complexer. » Il décide alors d’agir là contre. Chapeau! En dévoilant ce qui se cache entre nos cuisses, il brise une sorte de tabou sur la représentation du sexe féminin, sans tomber dans la vulgarité. http://www.brightonbodycasting.com/design-a-vagina.php http://www.greatwallofvagina.co.uk/

Gustav Mag No20 / FR  

Gustav Mag No20 / FR

Gustav Mag No20 / FR  

Gustav Mag No20 / FR

Advertisement