Page 1

TRAVAIL SUR LE CONTE EXPLICATIF Collège Robert Desnos de Rives Année 2012-2013

CLASSES DE 6°B ET 6°C Professeur : Mme Castellazzi

En cours de PPRE, des élèves de 6ème ont travaillé sur le conte explicatif. A la fin de la séquence, ils ont dû choisir un animal et inventer une histoire expliquant l’origine d’un trait physique propre à cet animal. Ils ont ensuite réalisé un dessin qui représentait leur histoire.


POURQUOI LES ZÈBRES ONT-ILS DES RAYURES ?

Il était une fois, les zèbres étaient blancs. Ils vivaient dans la savane et tous les autres animaux se moquaient d’eux ; en particulier les tigres et les girafes, parce qu’ils disaient que les zèbres n’avaient pas une belle fourrure comme eux. A cause de cela, les zèbres étaient toujours tristes et souvent ils se cachaient pour éviter les moqueries. Leur vie était très solitaire. Un jour, ils en eurent assez et décidèrent de trouver une solution : ils partirent de la savane pour trouver un lieu plus adapté à eux. Ils arrivèrent à un endroit désert et chaud, ils se plurent et ils y restèrent. Mais, même là-bas, ils étaient tristes parce que leur fourrure blanche ne leur plaisait pas du tout. Un jour, l’un des zèbres trouva du sable rouge, il le rapporta aux autres et ils se firent des taches rouges sur la fourrure. Cela leur plaisait bien mais, dès que le vent souffla, le sable s’envola en les laissant tous blancs à nouveau. Alors ils essayèrent de se mettre de l’encre bleu sur la fourrure, mais la pluie le fit dissoudre. Enfin, désespérés, ils décidèrent de se coudre un vêtement avec des rayures noires. A force de le porter, avec la chaleur du soleil ce vêtement resta collé à leur peau. Les zèbres furent si contents et si fières qu’ils décidèrent de rentrer à la maison, et plus personne se moqua d’eux. Et c’est comme cela que les zèbres ont eu leurs rayures noires.


POURQUOI LES CHEVAUX ONT-ILS DES SABOTS ?

Il était une fois, sur les plaines, les chevaux avaient des pieds. Ces pieds ne leur convenaient pas du tout, parce qu’ils leur faisaient très mal : ils ne pouvaient pas galoper en toute liberté, parce qu’après quelques mètres ils avaient très mal aux pieds et devaient laisser tomber. Tout ce qu’il voulaient c’étaient des pieds plus solides pour pouvoir marcher et galoper sans problèmes. Un jour, ils décidèrent alors de trouver une solution. Ils essayèrent de ne plus marcher, mais cela n’était pas possible, parce qu’ils avaient besoin de se déplacer pour se nourrir. Alors ils essayèrent de moins galoper, mais ils ne pouvaient pas moins galoper parce que cela les faisait devenir des gros fainéants. Un jour, dans la plaine, ils trouvèrent des chaussures et ils les mirent à leur pieds. Mais ils n’arrivèrent pas à galoper avec, parce qu’elles étaient des chaussures à talon et ils n’arrêtaient pas de tomber ! Finalement, un beau jour, il décidèrent d’aller voir leur maître, Grand Galop. Ils marchèrent et marchèrent très longtemps : leurs pieds leur faisaient beaucoup de mal, mais ils ne s’arrêtèrent jamais, ils étaient très déterminés. Ils lui dirent : « Oh, Grand Galop nous n’en pouvons plus de ces pieds, nous vous en supplions, donnez-nous des pieds plus dur ! ». Grand Galop leur dit : « Je comprends votre doleur, vous avez fait beaucoup de chemin pour me trouver et vous avez beaucoup souffert. Comme récompense, je vais vous donner des sabots ». Avec leurs sabots, les chevaux purent enfin galoper et marcher sans avoir mal aux pieds et furent heureux. Et c’est depuis ce jour que nous pouvons voir des chevaux qui galopent tranquillement avec leurs sabots.


POURQUOI LES GIRAFES ONT-ELLES UN LONG COU ?

Il était de cela très longtemps, les girafes avaient un petit cou et ne pouvaient pas attraper les feuilles des arbres. Elles étaient jalouses des éléphants parce qu’ils pouvaient manger toutes les feuilles les plus appétissantes avec leur longue trompe. Elles arrivaient à se nourrir et à survivre, mais elles étaient tristes parce qu’elles devaient se contenter des feuilles sèches qui tombaient par terre, et ces feuilles n’avaient pas un bon goût ! Un jour, elles en eurent assez de cette vie, et décidèrent de trouver une solution. Elles firent une courte échelle pour attraper les feuilles mais elles étaient très maladroites et tombèrent toutes par terre. Alors elles prirent un petit bâton en bois pour accrocher les feuilles et les faire tomber, mais cette solutions ne marcha pas non plus : seulement deux ou trois feuilles restèrent accrochées au bâton. Enervée, une girafe commença à donner des coups de tête à l’arbre. Elle vit que des feuilles tombaient, donc elle ne s’arrêta pas. A force de donner des coups, elle se coinça la tête dans un trou de l’arbre. Pour s’en sortir, elle tira très très fort, et quand elle arriva à se libérer, son cou s’était allongé ! Avec son long cou, elle put attraper toutes les feuilles de l’arbre, même les plus hautes. Les autres alors décidèrent de faire pareil, et tous les cous devinrent longs. Et c’est depuis ce jour que les girafes ont un long cou.


POURQUOI LE PARESSEUX DORT-IL TOUJOURS?

Il était une fois, les paresseux travaillaient tous les jours et beaucoup. En effet, puisqu’ils étaient de caractère gentil et disponible, tous les animaux leur demandaient constamment des services : la girafe était gourmande donc les paresseux l’aidaient pour trouver des fruits, les oiseaux voulaient de l’aide pour construire leur nid, les tigres voulaient des massages du dos.. et les paresseux s’occupaient de tout le monde à temps plein. Cette vie était très fatigante : les paresseux aimaient beaucoup aider les autres, mais les animaux profitaient trop de leur gentillesse et disponibilité. Donc finalement ils n’en pouvaient plus. Finalement, un paresseux décida de trouver une solution : partir à Los Angeles pour prendre des vacances. Mais, bien sûr, les autres animaux n’étaient pas d’accord, donc il resta chez lui et continua ses longues journées de travail. Un jour, quelqu’un frappa à sa porte, il ouvrit et vit une paresseuse très belle et gentille. Il tomba amoureux d’elle et il se rendit compte qu’il devait penser plus à lui-même et à son bonheur. Les deux décidèrent alors de tout laisser tomber et de partir ensemble aux Etats-Unis et de se reposer toute la journée pour toujours (ils avaient déjà trop travaillé pendant leur vie !) Les autres paresseux eurent la nouvelle de ce courageux, et décidèrent de faire la même chose et d’abandonner le travail pour penser plus à eux-mêmes. Et c’est depuis ce jour que les paresseux dorment et se reposent toujours.

PPRE  

travail conte explicatif ppre