__MAIN_TEXT__

Page 1

sous le double commissariat de Géraldine Bareille et Guido Romero Pierini présentent

ÊTRE(S) AU MONDE Éric Antoine, Gérard Bignolais, Éric Bourguignon, Eugène Carrière, Jérôme Delépine, Edwige Fouvry, Eugène Leroy, Paul de Pignol, François Réau, Jean-Pierre Ruel, Jean Rustin, Samuel Yal Roula Safar et Jules Matton

CONCERT ALLIANCE FRANÇAISE VENDREDI 15 JANVIER 2016 À 20H

VERNISSAGE MERCREDI 20 JANVIER 2016 DE 19H À 22H

VERNISSAGE JEUDI 11 FÉVRIER 2016 DE 19H À 22H

EXPOSITION VOLET 1 DU 21 JANVIER AU 6 FÉVRIER 2016

EXPOSITION VOLET 2 DU 12 AU AU 27 FÉVRIER 2016

Alliance Française 101 Boulevard Raspail Paris 6

Loft 19 Passage de l’Atlas 5 Villa Marcel Lods Paris 19


ÊTRE(S) AU MONDE Il s’agit d’interroger avec les événements « Être(s) au monde » un mouvement double. En premier lieu, un mouvement intérieur, qui se focalise sur une réalité intime, propre à chaque être, à chaque individu. Quelle est la consistance spécifique de l’homme, non tant au niveau biologique, mais à l’échelle de sa pensée, de sa sensation, de son être? Qu’est-ce que l’être, finalement, et comment le traduire d’un point de vue plastique? En second lieu, un mouvement extérieur, ou d’ouverture, qui s’arrête sur le rapport que tout un chacun tisse avec le « monde »; un monde complexe, multiple et changeant, un monde sculpté par le temps qui passe et nous renvoie à notre finitude certaine. En cela, quelle place notre « être » occupe-t-il face à un monde qui nous préexiste et qui nous survivra? Si ces deux élans puisent leurs fondements dans des considérations philosophiques, toutefois, nul besoin d’être philosophe pour s’interroger sur soi et sur son rapport au monde. Bien au contraire, ces questions sont si essentielles qu’il appartient à chacun de se les approprier, dès lors que nous sommes tous des « êtres » éprouvant le monde. Chacun en effet perçoit à sa façon la réalité de son existence, tout comme il expérimente le temps, dans sa chair ou dans son rapport aux autres. Et, dans cette optique, parce que la perception, la sensation et l’expérience sont peut-être les maîtres-mots de notre « être au monde », peut-être revient-il d’autant plus aux artistes de figurer cette tension entre une essence propre à l’homme et ce qui l’environne.


Jean-Pierre Ruel, Atelier I, huile sur toile, 150x150 cm, 2013 Š Courtesy Galerie Espaces 54


Gérard Bignolais, Couple enlacé II, détail, pierre recomposée, 190x130 cm, 1984, photo: Enguerran Ouvray © Courtesy Anne Moser


Éric Bourguignon, Paysage, huile sur toile, 114x146 cm, 2015 © Courtesy Galerie Guido Romero Pierini


Samuel Yal, Spuma, détail, vidéo, boucle de 3 minutes, 2014 @ Courtesy Galerie Ariane C-Y


Paul de Pignol, Grand gisant, dessin au crayon sur papier, 46x187 cm, 2015 Š Courtesy Galerie Fred Lanzenberg


Les événements « Être(s) au monde » questionnent donc l’homme pour ce qu’il a de fondamental. Ils visent à mettre en évidence d’un point de vue plastique des réalités existentielles, des réalités vitales qui prennent l’allure d’une quête picturale ou formelle. En effet, qu’ils soient peintres, sculpteurs ou photographes, chacun des artistes présentés convoque ici peut-être plus qu’ailleurs, un temps bicéphale, celui de la recherche. Ce temps est celui du doute, de l’égarement et de l’incertitude propre à des méditations intimes, mais aussi celui de l’accomplissement, de l’étonnement et de la découverte. C’est précisément cette articulation entre un monde que l’on regarde depuis l’intérieur, et un monde partagé par d’autres qui décrit le fait d’être au monde. Propos recueillis par Julien Verhaeghe, critique d'art.


Edwige Fouvry, Les champs, huile sur toile, 140x200 cm, 2015 © photo: Michaël De Plaen © Courtesy Galerie Guido Romero Pierini


Éric Antoine, La douche, piezographie charbon d'après un ambrotype sur papier Hahnemühle Museum Etching 350g, 60x90 cm, 2014 © Courtesy Laurence Esnol Gallery


Jérôme Delépine, Orange, huile sur toile, 24x33 cm, 2015 © Courtesy Galerie Guido Romero Pierini


François Réau, Renaissance, cierges en cire blanche, dimensions variables, 2015 © Courtesy Galerie Felli


Programme Concert à l’Alliance Française

Roula Safar Enuma Elish Roula Safar mezzo soprano et percussion Roula Safar Le Jardin d’Alkinoos Roula Safar mezzo soprano, percussion et guitare Jules Matton Corolles tremblantes pour deux violoncelles et danse Charlotte Kaslin, Yan Levionnois violoncelle, Juliette Morel danse Roula Safar / Georg Friedrich Haendel Aux racines du rêve / Ombra mai fù Roula Safar mezzo soprano, percussion et guitare Samuel Yal et Jules Matton Improvisation sur des sculptures de Samuel Yal Entracte Barbara Strozzi Che si può fare Roula Safar mezzo soprano et guitare Jules Matton Trois Nocturnes pour piano Thibaud Epp piano Girolamo Frescobaldi Se l’aura spira Roula Safar mezzo soprano et guitare Jules Matton Cinq chansons sur des poèmes de Michel Houellebecq pour mezzo soprano, percussion, violon, deux violoncelles et contrebasse Roula Safar mezzo soprano et percussion, Yaoré Talibart violon, Yan Levionnois, Charlotte Kaslin violoncelle, Rémy Yulzari contrebasse


Guido Romero Pierini

Géraldine Bareille

Commissaire d’exposition

Commissaire d’exposition

guido@galerieguidoromeropierini.com + 33 (0)6 89 08 91 66

geraldinebareille@gmail.com + 33 (0)7 85 49 03 20

Foliobook Conception graphique foliobook.fr


sous le double commissariat de GĂŠraldine Bareille et Guido Romero Pierini

Profile for Guido Romero Pierini

Dossier de presse  

Galerie Guido Romero Pierini et Géraldine Bareille présentent Expositions et Concert Être(s) au monde

Dossier de presse  

Galerie Guido Romero Pierini et Géraldine Bareille présentent Expositions et Concert Être(s) au monde

Advertisement