Page 68

workaholics Mais qui veut

Texte Sébastien Daloze Photo Capucine Bailly

GET A JOB

«Ils sont insolents, individualistes, instables, incultes, …». Les clichés sur la génération Y (les jeunes de 18-30 ans) ne cessent de pleuvoir de toutes parts. C’est donc pour lutter contre ceux-ci que Julia Tissier (27 ans) et Myriam Levain (29 ans) ont décidé de prendre la plume et de rétablir la vérité sur les jeunes. Dans La génération Y par elle-même, elles dressent le portrait de la jeunesse actuelle. Rencontre avec Julia Tissier à l’occasion de la sortie de ce livre.

68

la peau de la

Génération Y?

GUIDO: Quelle motivation principale vous a poussées toutes les deux à écrire un livre sur votre génération? Julia Tissier: On travaille toutes les deux dans un magazine féminin français qui s’adresse aux 18-30 ans. Notre boulot est donc d’observer les phénomènes de société. Et ce que nous lisions sur les jeunes, dans le cadre de nos enquêtes, était souvent en décalage avec ce que l’on pouvait ressentir nous-mêmes. L’idée était donc de lancer un pavé dans la mare, de rétablir la vérité et de donner une vision positive de la jeunesse. GUIDO MAGAZINE | avril~mai 2012

LES 18-30 ANS VUS PAR EUXMÊMES reçues et on a remarqué que c’était souvent les mêmes qui revenaient. L’idée était de les démonter, grâce à une enquête journalistique. On a en quelque sorte la double casquette: journalistes d’un côté et témoin privilégié de l’autre. C’est là un parti-pris totalement assumé. GUIDO: Notre jeunesse n’est-elle pas davantage décriée que les précédentes? Julia Tissier: Pas spécialement. Déjà Socrate traitait les jeunes de fainéants. ça remonte donc à loin! La critique des jeunes générations a toujours existé. On a toujours entendu que les jeunes étaient fainéants, que les jeunes se défonçaient la tête, … On leur a toujours trouvé les pires maux de la terre.

GUIDO: C’est pour cette raison que vous avez divisé ce livre en douze chapitres, chacun égrainant une idée reçue sur les jeunes? Julia Tissier: On a rassemblé toutes ces idées

GUIDO: Notre génération a été fortement marquée par l’arrivée d’Internet, l’invasion des réseaux sociaux, … Julia Tissier: Internet a révolutionné tous les domaines de la société. On est la première génération à avoir grandi avec ça, à le maitriser intuitivement. C’est peut-être pour cette raison que l’on fait davantage peur que les autres

Guido Magazine N°62  

Miss Belgique: Laura Beyne, Dossier: pas une balle en poche? Nos bons plan pour lutter contre la crise! Interview: de premier kot-à-projet L...