Page 52

musique

Nos

coups de cœur pour des Nuits réussies

Texte Jean-Marcel Thienpont Photos Droits réservés

Media watch

Même si nous avons déjà pu goûter à quelques mises en bouche dès la fin de l’hiver et durant les vacances de Pâques, ce sont les Nuits Botanique qui traditionnellement lancent la saison des festivals belges. Cette année plus que jamais, ce lieu mythique sera incontournable. Pas de doute, du 10 au 21 mai, les nuits seront courtes, agitées et surtout festives…

52

Le temps qui passe n’a pas de prise sur l’équipe de Paul-Henri Wauters, le maître incontesté de la programmation du plus beau Centre Culturel bruxellois. Wauters est un découvreur de talents et on ne compte plus le nombre de stars confirmées qui sont un jour passées par l’une des salles du Botanique. Cette 19ème édition est un grand crû. Un bel exemple de fusion de talents nouveaux qui ne demandent qu’à éclore et de noms connus qui éprouvent le besoin de se remettre en question ou de présenter un projet novateur. Comme depuis quelques années, Les Nuits se délocalisent au Cirque Royal pour accueillir quelques belles pointures, tandis que les installations du Jardin Botanique se coupent en quatre pour notre plus grand plaisir: le Chapiteau, l’Orangerie, la Rotonde et le Grand Salon. Guido vous présente un petit tour d’horizon et sans vouloir vous imposer ses orientations musicales, vous propose ses choix pour chacune des soirées de ce beau mois de mai.

GUIDO MAGAZINE | avril~mai 2012

10 MAI

mier album, et une seconde partie consacrée à l’interprétation de son petit dernier, Vers les lueurs, avec son groupe et un quintet à vent.

12 MAI Même si le duo mancunien The Ting Tings enflammera le Cirque avec son rock indie-electro, c’est au Chapiteau que nous irons pour une soirée pop. Les Anglais de Bombay Bicycle Club joueront l’essentiel de leur troisième album (A Different Kind Of Mix) et nous aurons aussi l’occasion de (re)découvrir les Liégeois de Malibu Stacy et leur rock ardent et enjoué.

11 MAI

Dominique A est à ne louper sous aucun prétexte. Dès le deuxième jour, le Français constitue un des moments forts du festival. Pour fêter ses 20 ans de carrière, nous aurons droit à un concert-événement. Une première partie en trio pour revisiter La fossette, son pre-

Plein de bonnes choses à se mettre dans l’oreille. Nos envies hésitent entre l’Orangerie et le Cirque. A L’Orangerie, on découvrira Lianne La Havas, la nouvelle sensation folk/soul en provenance de Londres. C’est en avant-première qu’elle présente son premier opus à paraître en été, seule sur scène et guitare entre les mains. L’Irlandaise Lisa Hannigan et ses chansons folk/soul complètent l’affiche. Et pourtant, nous nous rendrons au Cirque pour saluer le retour de Spain. Il y a 15 ans, les Américains nous avaient conquis avec leur premier album, le devenu culte The Blue Moods. Reformé depuis peu, ils nous reviennent avec ce classique et quelques nouveautés.

Guido Magazine N°62  

Miss Belgique: Laura Beyne, Dossier: pas une balle en poche? Nos bons plan pour lutter contre la crise! Interview: de premier kot-à-projet L...