Issuu on Google+

Les conseils de ÂŽ

N° 9

L’insomnie Un sommeil rĂŠparateur est indispensable Ă  une bonne qualitĂŠ de vie. Une insomnie peut avoir pour origine une cause banale (fatigue, surmenage, dĂŽner trop copieux et/ou trop "arrosĂŠ" - car l'alcool dĂŠsorganise le sommeil - stress, douleurs, ďŹ Ă¨vre, bruit, sensation de chaleur ou de froid, altitude, changement de lieu de sommeil‌), mais aussi parfois ĂŞtre une composante d'une maladie dont elle peut d'ailleurs ĂŞtre en partie rĂŠvĂŠlatrice (forte anxiĂŠtĂŠ, dĂŠpression, maladie mentale - comme la schizophrĂŠnie, maladies du sommeil, syndrome des jambes sans repos, apnĂŠes du sommeil‌). Les trois causes majeures de l'insomnie sont reprĂŠsentĂŠes par l'anxiĂŠtĂŠ (difďŹ cultĂŠ Ă  s'endormir), la dĂŠpression (le patient se rĂŠveille au cours de la nuit ou au "petit matin" et ne peut plus se rendormir) et une mauvaise "hygiène du sommeil" (mode de vie "dĂŠsorganisĂŠ").

Quels sont ses symptĂ´mes ? L’insomnie se caractĂŠrise d’abord par "l’impression" d’avoir mal dormi. Baisse des performances intellectuelles, difďŹ cultĂŠs Ă  se concentrer et accès de somnolence sont les consĂŠquences habituelles d’un sommeil non satisfaisant. Un traitement doit ĂŞtre instaurĂŠ si l’insomnie a des rĂŠpercussions nĂŠgatives lors de la journĂŠe, que le mĂŠdecin peut ĂŠvaluer Ă  l’aide de questionnaires. Selon leur durĂŠe, on distingue 3 types d’insomnie, caractĂŠrisĂŠes

par l’anciennetÊ des symptômes : tJOTPNOJFUSBOTJUPJSFËKPVST tJOTPNOJF EF DPVSUF EVS�F  NPJOT EF  semaines tJOTPNOJF EF MPOHVF EVS�F PV DISPOJRVF  plus de 3 semaines Une insomnie persistante nÊcessite une consultation mÊdicale.

Quels sont les traitements ? Un traitement efďŹ cace exige d'identiďŹ er la ou les causes de l'insomnie. Il existe 4 grandes catĂŠgories de thĂŠrapeutiques efďŹ caces dans l'insomnie. A savoir le traitement d'une cause identiďŹ ĂŠe (douleur, ďŹ Ă¨vre, angoisse, dĂŠpression‌), la mise en oeuvre de "mesures d'hygiène du sommeil", les thĂŠrapies non mĂŠdicamenteuses (techniques de relaxation, de contrĂ´le des stimuli, de restriction du temps

passÊ au lit, psychothÊrapies‌) et les somnifères. Plusieurs catÊgories de mÊdicaments peuvent être très utiles pour lutter contre l'insomnie. Selon la cause à l'origine de l'insomnie et sa durÊe, le mÊdecin pourra prescrire un anxiolytique - tranquillisant - un antidÊpresseur, un hypnotique, ou encore d'autres classes de produits adaptÊs à des cas particuliers.


PrÊvention : Quelques règles simples pour bien dormir ! Il est conseillÊ de ne se coucher que lorsque l'on ressent le besoin de dormir et de respecter son rythme personnel de sommeil. Il faut essayer de se coucher à des horaires rÊguliers, de veiller à ce que la tempÊrature de la chambre soit comprise entre 18 et ¥$3�TJTUF[ËMBUFOUBUJPOEFQSPMPOHFS le matin son sommeil en espÊrant rÊcupÊrer

d'une mauvaise nuit. En cas de rĂŠveil prolongĂŠ durant la nuit, ne pas demeurer au lit, mais au contraire se lever et avoir une activitĂŠ. L'envie de dormir va revenir au bout d'un moment. Bannir toute sieste, ĂŠviter d'avoir une activitĂŠ sportive en ďŹ n de journĂŠe et de prendre des excitants le soir.

Il ne faut jamais nÊgliger une insomnie "qui dure". Elle risque de se pÊrenniser, même si la cause qui l'a dÊclenchÊe a disparu. Si une insomnie survient peu de temps après la prise de mÊdicaments, quels qu'ils soient, ceux-ci ont peut-être une part de responsabilitÊ. N'hÊsitez pas à questionner votre pharmacien Viadys à ce sujet. Dans le cas d'une insomnie "transitoire", votre pharmacien peut vous conseiller un mÊdicament, à prendre quelques jours seulement. Tout traitement mÊdicamenteux prescrit par le mÊdecin doit être rÊgulièrement rÊ-ÊvaluÊ par celui-ci ; même s'il est efficace ! Les hypnotiques ne doivent pas être utilisÊs de manière prolongÊe (risque d'accoutumance et de dÊpendance). Ne jamais conduire dans les heures qui suivent l'absorption d'un somnifère (risque très ÊlevÊ d'endormissement brutal au volant). Ne pas absorber après 17h de mÊdicaments ou de substances pouvant exercer un effet "excitant" sur MBWJHJMBODF DPNNFMBDBG�JOFPVMBWJUBNJOF$ Ne jamais se rÊsigner à "ne pas dormir". Vous n'avez certainement pas ÊpuisÊ toutes les possibilitÊs !

Contacts utiles

- Associations de patients : Association sommeil et santÊ TÊl. : 01 46 32 50 04 - www.sommeilsante.asso.fr - Association française des personnes affectÊes par le syndrome des jambes sans repos - TÊl. : 02 38 34 32 80

Pour en savoir plus

- SociÊtÊ Française de Recherche sur le Sommeil : http://www.sfrms.org - RÊseau MorphÊe : http://www.reseau-morphee.org

Groupe PHR : www.groupephr.fr - E-mail : contact@groupephr.fr

(SPVQF1)3'Ă?WSJFS3FQSPEVDUJPOJOUFSEJUF

Les conseils de votre pharmacien


INSOMNIE.indd