Page 1

??

N°11

Soigner l’arthrose L’arthrose, qui est le rhumatisme le plus répandu, toucherait plus de 4 millions de personnes en France. Si elle peut apparaître comme la maladie du sujet âgé, il faut savoir que les adultes jeunes peuvent aussi être touchés, surtout depuis que se répand la pratique intensive de certains sports. L’arthrose correspond à la destruction de la couche de cartilage qui recouvre normalement l’extrémité des os au sein des articulations. Dans l’arthrose, le cartilage s’amincit peu à peu puis finit par disparaître. Les spécialistes pensent que le mécanisme initial de l’arthrose réside dans une fissuration du cartilage, s’étendant de la surface vers la profondeur. Ces fissurations apparaissent au niveau de la zone de pression principale des jointures. L’os réagit et peut se creuser de véritables lacunes ou au contraire s’élargir, réalisant les « becs de perroquet », que les médecins appellent des ostéophytes bien visibles sur les radiographies.

?

????

Quels sont ses symptômes ? Tout commence en général par une douleur persistante à une articulation lors d’un mouvement. L’articulation est gonflée, "chaude" et douloureuse à la pression. Toutes les articulations peuvent être atteintes, mais très rarement simultanément. Les plus fréquemment touchées sont celles des genoux, des hanches, de la colonne vertébrale, des doigts, mais parfois seulement du pouce. Les traumatismes, et aussi les microtraumatismes (sport, activité professionnelle...) répétés jouent un rôle facilitateur. L’arthrose n’évolue pas de manière uniforme. C’est ainsi qu’elle peut

s’aggraver rapidement durant plusieurs semaines ou mois, puis devenir peu douloureuse, voire même plus du tout à d’autres moments. Cela vient du fait que la destruction progressive du cartilage s’accompagne de la production de "débris" et d’enzymes très irritants pour les membranes qui enveloppent les articulations. On observe donc une succession de poussées douloureuses séparées par des intervalles plus ou moins libres, mais de plus en plus courts, jusqu’au moment ou la quasi disparition du cartilage de l’articulation atteinte entraîne une douleur presque permanente.

Quels sont les traitements ? Le traitement médicamenteux de l’arthrose fait appel essentiellement aux : tantidouleurs, subdivisés en plusieurs catégoemployés en application locale (pommades) ou ries en fonction de leur "puissance". en infiltration dans les articulations douloureuses. tanti-inflammatoires d’action rapide : très tanti-inflammatoires d’action lente : leur action efficaces, ceux administrés par voie génédemande un délai d’un à deux mois pour se rale, doivent être utilisés en cure courte et manifester ; il s’agit d’un traitement de fond. sous surveillance médicale ; certains sont


Prévention Les causes à l'origine de l'arthrose ne sont pas encore entièrement connues. Parmi les facteurs favorisants bien identifiés, certains sont modifiables, d'autres non. Il s'agit principalement de l'hérédité, du sexe, de l'obésité (hanches et genoux), des antécédents de traumatismes articulaires (nombreuses pratiques sportives) et du port de talons hauts (arthrose des genoux).

Les conseils de votre pharmacien

Si vous suivez un traitement anti-arthrosique et que vous ressentez des nausées, vomissements, brûlures gastriques, douleurs abdominales ou constatez une éruption cutanée, parlez-en sans délai à votre médecin ou à votre pharmacien. t Perdez un peu de poids, cela protège le fonctionnement des genoux. t Evitez les traumatismes articulaires, surtout répétés, quelle qu'en soit la cause. tN'insistez jamais si une douleur apparaît à l'effort ou en cas du gonflement d'une articulation. t Les "aides techniques", disponibles en pharmacie, peuvent être d'un grand secours pour améliorer la vie quotidienne des arthrosiques : cannes, couverts adaptés, sièges tournants pour baignoire, outils d'aide à la préhension... t Il existe des thérapeutiques complémentaires intéressantes, mettant à profit notamment les plantes (harpagophytum, reine-des-prés, prêle, cassis...) et les oligo-éléments (cuivre, or...) ; n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien Pharma Référence.

Contacts utiles

Associations de patients : Association française de lutte anti-rhumatismale (AFLAR) Tél. : 01 45 80 30 00 - http://aflar.unice.fr

Pour en savoir plus

Société française de rhumatologie : www.rhumatologie.asso.fr Mon arthrose.com : www.mon-arthrose.com

Groupe PHR : www.groupephr.fr - E-mail : contact@groupephr.fr

Groupe PHR - Février 2009 - Reproduction interdite

Une chirurgie préventive de l'arthrose est parfois proposée pour rectifier une malformation susceptible d'entraîner une usure prématurée du cartilage.


Arthrose_REF.indd  

? ? N°11 antidouleurs, subdivisés en plusieurs catégo- ries en fonction de leur "puissance". anti-inflammatoires d’action rapide : très ef...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you