Page 1

................

Interview : « Fort de son ancrage territorial, Polepharma est légitime pour porter la parole des industriels. » Guillaume Clément, nouveau président de Polepharma • P. 22 et 23

55

JANVIER 2014

Passerelles LE LIEN ACTIF ENTRE LE GROUPE IMT ET VOUS

compétitivité

Les façonniers forment pour

sortir du lot

© T. Borredon

DOSSIER P. 6

groupe-imt.com


© Thomas Gogny

sommaire 6

Édito

étienne david, président de l’imt-efiip (école de formation initiale de l’industrie pharmaceutique)

C 9e

édition THÈME 2014 :

La performance industrielle : ses processus  et ses hommes Jeudi 15 mai 2014

Tours Centre de Congrès Vinci

Programme détaillé et inscription sur www.les-ppp.com

ertaines informations de conjonctures concordantes sont peu optimistes. Elles confirment un recul de l’emploi dans l’industrie du médicament et des baisses des ventes des spécialités remboursées comme de l’automédication. Cependant, dans les salons professionnels consacrés aux métiers de la cosmétique (Beyond Beauty Paris) et de la pharmacie (CPHIICSE Francfort), j’ai apprécié une dynamique et une expertise renforcées dans l’offre de services plus nombreux, plus spécialisés et toujours plus mondialisés. Dans ce numéro (pages 6 à 9), la sous-traitance est passée au scanner alors que le top 20 européen, avec déjà près de 40 000 salariés et plus de 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires, ne fait qu’initier une mutation plus importante. Dans ce cadre apparaît une offre de nouvelles unités de biotech : un terrain de choix pour les « Leonardo » qui y font leurs premières expériences !

Dynamisme au programme

Traditionnellement, cette période est aussi consacrée à vous sensibiliser au privilège qui vous revient de FLÉCHER votre taxe d’apprentissage, via votre organisme collecteur, au profit de l’IMT notamment. Pensez barème ET quota, notamment en regard de vos engagements avec des apprentis, via le CFA MIPC : provisionnez ces sommes lors de l’initialisation de cette démarche, puis libérez-vous par la contribution à la TA, via sa fraction quota, pour une somme au moins équivalente. Nos usines ont des besoins qu’il convient d’anticiper, par des politiques GPEC par exemple, afin de pourvoir et de renouveler des postes de plus en plus qualifiés. PRÉVOYEZ et venez rejoindre les FORUMS IMT pour y rencontrer les promotions nouvelles. Priorité est naturellement donnée aux contributeurs de la TA, dans un contexte où les succès de placements sont confirmés : 100 % des TSBI des sessions 2011 et 2012 ont trouvé des contrats de plus de six mois, et c’est déjà le cas pour 70 % des stagiaires sortis en septembre 2013. Cette année, l’amélioration de l’offre de formation aux métiers de la bioproduction bénéficiera en outre de notre implantation nouvelle au sein de Génopole®, selon la convention pluriannuelle d’objectifs signée en septembre : une nouvelle étape importante dans un parcours où créativité et dynamique ne se relâchent pas !

© T. Borredon

Fléchez, Prévoyez ! 4-5 dans notre ADN > Greffe réussie pour l'IMT au Génopole® > Reconversion et professionnalisation

6-9 au scanner

>D  es

exigences nouvelles, des formations qui s'adaptent

10 in vitro

> Bien vus, les candidats !

11 people > Valérie Lasneau : l'IMT m'a sauvée !

12-15 cas d’école

> Quand la professionnalisation conditionne la performance collective > Maîtriser chaque étape de la fabrication pour une conduite exemplaire

16 on en parle 17 boîte à outils

> L'innovation en formation

18-19 in vitro

20-21 on en parle 22-23 prospectives

> Expertises et savoir-faire au microscope

> « Pour gagner en compétitivité, partageons

nos ressources, nos bonnes pratiques, nos idées »

24 à noter 13

18

Avec les équipes IMT, et l’ensemble des administrateurs, je vous souhaite une bonne et innovante année 2014, pour vous et vos entreprises.

Passerelles N°55 I Janvier 2014

3


dans notre ADN

boîte à outils

Greffe réussie pour l’IMT au Génopole

En bref

®

guide des formations

Zoom sur les biotechnologies

Pour le Génopole d’Evry, la journée du 12 septembre 2013 aura été riche en événements : pose de la première pierre de Centre de recherche clinique et translationnelle, ouverture officielle du Généthon BioProd et signature d’une convention avec le Groupe IMT, officialisant l’ouverture, sur place, d’un établissement de formation professionnelle en mars 2014. Paraphé par Pierre Tambourin, directeur général de Génopole®, et par Patrick Hibon de Frohen, vice-président exécutif du Groupe IMT, en présence de nombreux élus et décideurs, le document fixe les missions du Groupe IMT pour les années à venir, en matière de formation initiale et continue. Grâce à un plateau technique de près de 750 m², ce dernier proposera, dès le mois de juin prochain, une quinzaine de formations de deux à cinq jours consacrées à la bioproduction et aux procédés stériles. ®

En 2014, le Groupe IMT développe son offre de formation dans le domaine de la biotechnologie et des procédés stériles. Il pourra construire des formations intra sur mesure qui répondront aux besoins spécifiques de votre site ou bien vous proposer des dispositifs qui permettront d’accompagner individuellement ou collectivement la montée en compétences de vos salariés. ......................................................

téléthon

Cette année encore, Le Groupe IMT s’associe à l’AFM Téléthon pour proposer à tous les élèves des classes de 3e de participer à un concours sur le thème de la génétique, des maladies rares et du handicap. Objectif : sensibiliser les adolescents à ces problématiques. L'élève gagnant fera bénéficier l’ensemble de sa classe d’une intervention, dans son collège, de l’école de l’ADN de Poitiers sous la forme d’un atelier financé par le Groupe IMT. Avec leur classe, tous les participants auront en outre la possibilité de visiter l’IMT et son Unité Technique et de Développement. ......................................................

téléthon encore

Les jeunes apprenants aussi ! Aurore, Christèle, Maxime, Joïc, Quentin, Julien et Anne : sept jeunes professionnels en formation à l’IMT ont mis en place différentes actions pour soutenir le Téléthon : une vente de chouquettes en partenariat avec le Carrefour Market du quartier des Fontaines (Tours) et deux tombolas organisées lors des matchs du Touraine Basket Club (TBC) et du Tours Volley Ball (TVB). Appuyée par l’association des IMTistes, cette mobilisation a permis de récolter 1200 €.

Vente de billets de tombola lors d’un match du TBC.

© Lionel Antoni

Générosité génétiquement amplifiée

bioproduction et cosmétologie

Reconversion

et professionnalisation En bioproduction comme en cosmétologie, le Groupe IMT développe des formations sur mesure, adaptées au contexte spécifique des entreprises. ..................................................................................................

C

omment passer sans heurt de la chimie vers la bioproduction ? Par un bon équilibre entre formation théorique et pratique. Pris en charge par le Groupe IMT, entre octobre 2011 et octobre 2013, 24 salariés de Sanofi Romainville ont suivi pendant deux jours un parcours de formation théorique sur site, puis une formation pratique sur les équipements de bioproduction de l’Unité Technique et de Développement de l’IMT, à Tours. Au programme  : découverte de la bioproduction industrielle et de son environnement, mises en situation de culture cellulaire et de purification (centrifugation,

Jean-Paul Huchon, président de la Région Ile-de-France, Jérôme Guedj, député et président du conseil général de l’Essonne, Thierry Mandon, député et président du Génopole, Laurence Tiennot-Herment, présidente de l’AFMTéléthon et de Généthon, Patrick Bourdy, président du Groupe IMT.

l´avis de michèle villaume, directrice des ressources humaines de généthon

« Nous allons accentuer nos échanges » « Nous sommes impatients et heureux de l’arrivée de l’IMT sur le campus. Généthon BioProd a produit ses premiers lots de vecteurs de thérapie génique, en 2013, pour des essais cliniques dans des maladies rares. Nos équipes s’approprient ce nouveau bâtiment et devront rapidement atteindre le niveau attendu des standards pharmaceutiques. L’installation de l’IMT représente un atout majeur pour le développement de la bioproduction et celui de nos collaborateurs respectifs. La proximité géographique entre nos professionnels permettra d’intensifier le partenariat initié ensemble en 2012. Nous accentuerons ainsi les échanges et le coconseil dont nous avons besoin, les uns et les autres : Généthon Bioprod pour acquérir les bonnes pratiques, les bonnes postures industrielles et pharmaceutiques ; l’IMT pour un accès direct aux technologies innovantes de thérapie génique et cellulaire. »

Le matériel de l’IMT, ici à l’UTD, permet de mettre les stagiaires en situation professionnelle.

Des intérimaires formés au conditionnement grâce à un partenariat L’Oréal-Adecco.

4 Passerelles N°55 I Janvier 2014

filtration profondeur, filtration tangentielle, chromatographie), étape très appréciée par les stagiaires qui ont pu retrouver des techniques déjà connues. L’IMT avait déjà accompagné leurs collègues de Sanofi Vitry-surSeine les années précédentes (2011 et 2012).

Intérimaires très qualifiés

Pour les 10 collaborateurs intérimaires d’Adecco, formés en contrat de professionnalisation, du 14 octobre 2013 au 15 mai 2014, à Vichy, pour le compte de L'Oréal, il s’agit plutôt d'élargir leurs qualifications, afin de pouvoir occuper des postes en conditionnement de produits cosmétiques. La formation proposée par l’IMT permet le développement de trois savoir-faire et savoir-être principaux : mise en application correcte des règles de travail propres à l’industrie cosmétique (réglementation, BPF)  ; compréhension des postes de travail et des contrôles associés (présentation des postes, apports en connaissances techniques industrielles, mises en situations…) ; l’acquisition ou le développement d’un comportement conforme à ce qui est attendu (esprit d’équipe, responsabilité, rigueur, autonomie…). La formation comportera de nombreuses mises en situations pratiques et fera l’objet d’évaluations tant techniques que comportementales.

En bref chez sanofi-pasteur

Lyon : des opérateurs en situation professionnelle Afin de répondre aux besoins de Sanofi Pasteur, des contrats de professionnalisation ont été mis en place à Lyon. Cette formation de 200 heures doit conduire les opérateurs à travailler en préparation, répartition et mirage. ................................

travail temporaire

Chartres : douze collaborateurs gagnent en compétence Afin de s’adapter aux besoins de leurs clients, quatre entreprises de travail temporaire d’Eureet-Loir (Manpower, Adecco, Randstad et Synergie) ont confié au Groupe IMT la formation d’un groupe de 12 collaborateurs intérimaires. Cette formation d’opérateurs de production de deux mois s’est achevée le 20 décembre. ................................

pharcos

Orléans : toujours et encore des contrats de pro Pour la 8e année consécutive, les sites industriels pharmaceutiques et cosmétiques du Loiret mutualisent leurs besoins pour former 35 demandeurs d’emploi aux métiers de fabrication et de conditionnement. Via des contrats de professionnalisation de 12 mois, financés par l’OPCA DEFI, ces derniers pourront valider un CQP ou tout ou partie d’un titre inscrit au RNCP.

Passerelles N°55 I Janvier 2014

5


au scanner

au scanner

façonnage et sous-traitance

Des exigences nouvelles, des formations qui s’adaptent ........................................................................................................................................

D

A l’origine de cette évolution, une conjoncture plus difficile pour les laboratoires : contraintes sur les prix en raison de politiques de santé publique orientées à l’économie, montée des génériques, durcissement de la réglementation

6 Passerelles N°55 I Janvier 2014

liée aux affaires sanitaires qui imposent des délais de plus en plus longs... « Tout cela accélère la volonté de certains grands groupes d’externaliser leur production pour se concentrer sur la recherche et le marketing, un peu sur le modèle de l’industrie automobile à la fin des années 80 », explique Xavier Monjanel, directeur des laboratoires en sous-traitance Chemineau et président du Grepic*.

Mise en pratique sur les équipements de l’Unité Technique et de Développement de l’IMT à Tours.

© T. Borredon

Des laboratoires sous pression

Une concurrence qui s’exacerbe

© T. Borredon

epuis la vente de son usine d’Orléans par Novartis à Famar en 2000, les transferts de sites entre big pharmas et façonniers s’enchainent en région Centre. En 2007, c’était Recipharm qui rachetait à AstraZeneca son usine de Monts et, cet été, à Amboise, Pfizer cédait à Fareva sa dernière unité de production hexagonale... Aujourd’hui, les sous-traitants y détiennent plus de 50 % des sites industriels. Des mutations particulièrement marquées sur ce territoire, mais qui reflètent une tendance générale vouée à prendre plus d’ampleur encore dans les années à venir. Sur l’ensemble de la France, en une décennie, le façonnage pharmaceutique a en effet déjà multiplié son chiffre d’affaires par cinq pour totaliser quelque 2 milliards d’euros. Selon le SPSIS (Syndicat professionnel des industriels soustraitants de la santé), avec plus de 11  000 collaborateurs et 20 % du marché, l’Hexagone se place au premier rang de ce secteur en Europe.

outil industriel, les sous-traitants ne manquent d’ailleurs pas d’atouts à faire valoir. Pour Xavier Monjanel, ce mouvement, inéluctable, est en passe de bouleverser complétement le paysage industriel, en plaçant le façonnage au premier plan : « Les relations entre donneurs d’ordres et sous-traitants se structurent progressivement, tandis que les modèles économiques se réajustent et que de nouveaux acteurs apparaissent… »

Parmi les médicaments les plus concernés par le façonnage, on trouve les unités commercialisées en faibles volumes et les produits compliqués à fabriquer, auxquels s’ajoutent les génériques. Avec leur souplesse organisationnelle, leur offre large et variée, leurs services intégrés et, surtout, leurs tarifs très compétitifs, rendus possibles par la mutualisation et la spécialisation de leur

dans un type de médicament, comme les comprimés, utilisant un même équipement avec des procédés et des réglages différents. D’autres possèdent des outils de production multiprocédés. Les unes privilégient une couverture internationale, les autres les marchés de niche. Mais toutes doivent viser l’excellence et donc… former leurs collaborateurs.

© Thomas Gogny

Si le façonnage apparaît comme un acteur majeur du secteur des industries de santé, ces entreprises doivent cependant relever de nombreux défis pour s’imposer : compétitivité, fiabilité, innovation… Dans ce cadre, la formation constitue un outil incontournable.

Des collaborateurs responsables

Avec quelles exigences particulières, en termes de contenu ? « En théorie nous n’avons pas Pour Michel Saudemon, direc- besoin de formation spécifique. teur du site Recipharm, à Monts, Les modes de remplissage aseptous ne tireront cependant pas tique de nos médicaments injecforcément leur épingle du jeu : tables, par exemple, ne varient « On compte une pléthore de pas beaucoup », souligne Mifaçonniers mais une dizaine, pas chel Saudemon. « En revanche, plus, dégagent une importance quand il s’agit de biotechnolosignificative. La compétition gie, les produits peuvent valoir est féroce ! » Une concurrence des millions ! Une erreur end’autant plus âpre que tous, traine de graves conséquences. ou presque, sont en quête de Nos opérateurs doivent donc nouvelles lignes de produits réfléchir beaucoup plus à ce et de clients supplémentaires qu’ils font, étape par étape, et éviter la roupour rentabilitine. Ils doivent ser leurs chaînes se montrer parde fabrication. ticulièrement « Ceux qui sur- « En une décennie, le façonnage a rigoureux et resvivront sont ceux qui auront déjà multiplié son ponsables. » sa DRH, construit une chiffre d’affaires Pour Isabelle Piégu, relation préfépar cinq. » Recipharm rentielle avec doit bel et bien de gros clients, faire face à un sur des critères de qualité et d’éthique. Les changement de culture  : « Les donneurs d’ordre attachent de contrats sont plus brefs donc l’importance aux prix, mais ils les changements de process plus attendent surtout de la qualité fréquents. Les salariés doivent et de la fiabilité chez les sous- monter en compétences pour traitants. » Ces entreprises pré- pouvoir se poser les bonnes sentent des profils multiples. questions à chaque fois, donCertaines se sont spécialisées ner l’alerte au bon moment en

Xavier Monjanel, directeur des laboratoires Chemineau et président du Grepic.

emploi et formation

Quel diagnostic ?

....................................................

Afin de dresser un diagnostic de l’évolution des métiers et des emplois à court et moyen termes, en régions Centre et Normandie, l’Etat et la filière des industries de santé (FEFIS, OPCA DEFI, Leem, organisations syndicales…) se sont engagés, en 2011, dans un contrat d’étude prospective. La montée du niveau de qualification des salariés de production constitue un enjeu majeur pour conserver l’attractivité du territoire et rester le premier pôle européen de production avec l’Ile-deFrance, indique cette étude. Le document souligne également la généralisation des accords de GPEC qui ont permis l’adaptation des compétences aux évolutions des métiers. Les entreprises ont également mis en œuvre des démarches de qualification en utilisant les dispositifs de la VAE et les CQP, en conduite d’équipements (en fabrication ou en conditionnement) et d’animation d’équipe, notamment : 42 % des entreprises ou sites industriels dans ce cas se trouvent en régions Centre et Normandie.

Passerelles N°55 I Janvier 2014

7


au scanner

Hervé Galtaud, directeur général du Groupe IMT.

savent déjà. » Les laboratoires Chemineau, qui fabriquent des produits hautement actifs, comme les hormones et les corticoïdes, mais aussi des produits génériques et de médication familiale, se montrent particulièrement intéressés par les bonnes pratiques, la formation à l’hygiène et à la sécurité ou le pilotage de matériel, mais avec les mêmes buts : « s’interroger en permanence être agile, réactif… », énumère Xavier Monjanel. « Nous devons fabriquer des médicaments qui présentent toujours le même haut niveau de qualité. La maintenance doit être parfaite. Cela implique une bonne autonomie à la production et la recherche d’efficience. »

© Image de Marc

L’innovation comme levier

Mise en situation dans le laboratoire liquide de l’Unité Technique et de Développement de l’IMT.

8 Passerelles N°55 I Janvier 2014

Pour améliorer la rentabilité sans perde en efficacité, outre l’habilitation au poste de travail, les outils et les méthodes de performance industrielle, supply chain et lean management

en tête, prennent encore plus d’importance. « Il y a quelques années, seul l’encadrement était concerné. Aujourd’hui, les opérateurs de productions les sont également », remarque Hervé Galtaud, directeur général du Groupe IMT. Dans un contexte de compétition, il s’avère également nécessaire de trouver d’autres leviers de différenciation  : en termes d’offre, avec des médicaments issus de la biotechnologie, par exemple, mais aussi en termes de services. Parmi les sources d’avantages concurrentiels, une étude de la société spécialisée Xerfi publiée en 2012 cite les full services, la capacité à construire des solutions adaptées aux attentes des cibles de clientèles. Certains misent donc sur l’innovation  : perfectionnement de formule, de présentation… Avec, en corolaire, une indispensable amélioration continue de l’expertise métier. « La formation doit se construire sur ce principe : faire progresser l’entreprise en expertise pour qu’elle puisse conseiller au client la meilleure solution. Spécialisés dans les aérosols, les produits pâteux et liquides, nous concentrons nos investissements sur ces technologies, ce qui nous permet d’apporter une valeur ajoutée aux donneurs d’ordre », souligne Xavier Monjanel. Autres atouts décisifs : bénéficier d’un savoir-faire social, un avantage lors d’une reprise de sites, et, malgré un contexte changeant, faire travailler des hommes et des femmes motivées. D’où l’utilité de mieux anticiper les formations, notamment grâce à la Gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (encadré page 7).

Des formations à la carte

Aux organismes de formation de cerner ces évolutions, parmi lesquelles les variations des productions, et de s’adapter

en bonne intelligence

L’IMT intègre le Grepic

................................................................. Co-fondateur historique de l’IMT, en 1980, le GREPIC en est également partenaire, depuis 1994, par le biais d’un accord cadre. Le Groupement a souhaité renforcer encore plus ces liens en permettant à l’IMT de devenir « membre associé ». « Nous l’en remercions vivement, précise Patrick Hibon de Frohen, vice-président exécutif du Groupe IMT. Nous sommes convaincu de pouvoir lui apporter, au sein de ses diverses commissions, toute la richesse de nos compétences trois fois décennales. »

par des offres plus souples, ga- les propres équipements des rantissant un retour sur inves- façonniers. « Cela aide les opétissement plus important. « Pas rateurs à mieux régler leur question de rater un contrat machine, à effectuer des interparce que le collaborateur est ventions technique de premier en formation. Plutôt que de pro- niveau, à optimiser leurs proposer des blocs de 200 heures, cédés de fabrication. La formanous privilégierons dix modules tion est réinvestie sur le champ. de vingt heures », indique Her- Cela signifie que nos formavé Galtaud. Par ailleurs, tous teurs, issus du monde industriel, jouent aussi un les modules ne rôle de conseil et sont pas forcéd‘accompagnement indispen- « Les donneurs ment au poste de sables à tous les d’ordre travail » souligne collaborateurs. attendent Hervé Galtaud. Evaluer leurs surtout qualité Enfin, il faut saconnaissances voir se renouveet leurs compéet la fiabilité « En utilisant tences en amont, chez leurs sous- ler. des supports difpar des entretraitants. » férents, comme le tiens, des tests jeu, le e-learning sur machine et ou la visio-confédes exercices à distance permet de cibler les rence, mais aussi des angles contenus indispensables et de d’attaques variés, notamment construire des parcours plus pour ce qui concerne les bonnes pratiques de fabrication », soucourts. Les entreprises attendent éga- ligne Isabelle Piégu. « Cette lement plus de sur-mesure, année nous nous sommes servis avec du e-learning quand cela de l’approche FDA (Food and s’avère pertinent, des ses- Drug Administration), l’année sions inter-entreprises lorsque dernière des contraintes enviquelques collaborateurs seule- ronnementales… » L’innovation, ment sont concernés et – cela toujours et encore… n’a rien de contradictoire – des Dossier réalisé par prestations intra-entreprises, Nadia Gorbatko dispensées par des formateurs bénéficiant d’une haute * Groupement régional des établissements pharmaceutiques industriels du centre culture pharmaceutique, sur

© T. Borredon

marche qui s’inscrit dans le développement de leur employabilité plus encore que dans celui de leur expertise. Nous voulons développer leur capacité à apprendre et à valoriser ce qu'ils

© T. Borredon

cas de problème, par exemple. » Depuis novembre et jusqu’en février prochain, six de ses collaborateurs sont ainsi formés à certains modules du CQP Conditionnement. « Une dé-

au scanner

CQP mode d’emploi Le repérage préalable des compétences du candidat permet de l'orienter vers de la formation ou vers la validation des acquis de l’expérience (VAE), pour tout ou partie du CQP. La formation elle-même porte sur des modules ciblés de courtes durées, unités de compétences non validées lors du repérage : Qualification/ Validation, Gestion de la qualité, Indicateurs de production, Méthodologie de projet… Elle prend appui sur des situations professionnelles réelles permettant la mise en œuvre des acquis de la formation. Le parcours de formation fait l’objet d’un dossier, envoyé à la commission paritaire nationale de l’emploi des industries de santé (CPNEIS).

Passerelles N°55 I Janvier 2014

9


in vitro

Apprentissage au féminin La promotion de l’apprentissage représente un axe fort de Capital Filles, concept imaginé par l’association du même nom, pour s'adresser aux jeunes filles sur le point de choisir leur formation. Dans ce cadre, le Groupe IMT est intervenu au lycée Grandmont de Tours, le 29 novembre dernier, afin de présenter le parcours de jeunes apprenties dans le secteur de l’industrie pharmaceutique et cosmétique. Plus d’informations : www. capitalfilles.fr ................................

en visite

L’IMT se dévoile Dans le cadre du partenariat qui unit Cap La Roche Posay et le Groupe IMT, trois salariées des Ressources Humaines de Cap La Roche Posay sont venues visiter l’Unité Technique et de Développement, le 13 novembre dernier, afin de découvrir l’environnement dans lequel évoluent leurs apprentis lorsqu’ils sont en formation.

Catherine Collet, Joëlle Richard et Fabienne Chauveau de Cap La Roche Posay, accompagnées de Christophe Duval, du Groupe IMT.

10 Passerelles N°55 I Janvier 2014

Bien vus, les candidats ! Mettre en relation employeurs et candidats qualifiés, made in IMT, telle est la vocation des forums de recrutement organisés par le Groupe dans ses locaux de Tours. Deux rencontres de ce type se sont déroulées en 2013, dont une cet automne. ..................................................................................................

M

unis de leur CV, ils étaient une quarantaine de jeunes diplômés de l’IMT, le 4 octobre dernier, à venir présenter leur profil aux représentants de six entreprises en quête de candidats : Chiesi, Delpharm, Novo Nordisk et Récipharm, pour les laboratoires, Manpower et Randstad pour les agences d’intérim spécialisées. Des recruteurs qui, à eux tous, totalisaient 250 offres de postes en production dont 200 en région Centre… « Une occasion unique de nouer des contacts intéressants ! », souligne Sébastien Busquet, Technicien Supérieur en Pharmacie et Cosmétique Industrielles. Accueillis par Aurélia Puillon, responsable du service emploi, les postulants ont été orientés selon leurs profils et leurs attentes, bénéficiant également de conseils personnalisés en termes d’orientation professionnelle. « Face à l’augmentation des demandes de recrutement des industries des produits de santé, il nous a semblé plus qu’opportun d’organiser un tel forum, avec de réelles ouvertures pour nos diplômés », explique Aurélia Puillon.

Une expérience capitalisable

« Lorsque j’ai été sollicitée pour intervenir dans le cadre de ce forum, j’ai trouvé l’idée excellente », confirme Bénédicte GranierFlatres, responsable du développement des ressources humaines du Groupe Delpharm, également chargée des partenariats avec les écoles. Une quinzaine de jeunes diplômés ont été reçus en entretien par les recruteurs, repartis par ailleurs avec un livret de 40 CV. Venue proposer sept offres d’emploi, Bénédicte Granier-Flatres estime avoir rencontré des candidats sortant du lot : « ils bénéficient d’une expérience capitalisable et souvent d’un réel potentiel d’évolution.» Responsable de la paye et de l’administration du personnel chez Delpharm sur le site de Chambray-lesTours, Joëlle Rochefort approuve  : « Ils ont une véritable connaissance du secteur d’acti-

Joëlle Rochefort en entretien de recrutement.

vité vers lequel ils postulent. » Au total, les deux forums auront permis une quarantaine de recrutements. Le Groupe IMT reconduira ces actions en 2014.

Contact

................................................ Aurélia Puillon : 02 47 713 713 a.puillon@groupe-imt.com

l'avis de marie-hélène oligo barthès, chargée de recrutement chez manpower « Notre partenariat avec l’IMT dure depuis plus de quinze ans. Je suis convaincue de la qualité de l’enseignement du Groupe et, dès le départ, la sélection des candidats à la formation est bien faite. J’apprécie de travailler en étroite collaboration avec Aurélia Puillon qui, outre sa bonne connaissance des stagiaires, de leur savoir-être et de leurs compétences, se montre toujours disponible. »

parcours d’imtiste

Valérie Lasneau : l’IMT m’a sauvée ! Il y a trois ans, Valérie Lasneau croise le chemin de l’IMT et décide de préparer la formation d’Opérateur Technique en Pharmacie et Cosmétique Industrielles. Une expérience déterminante. Aujourd’hui opératrice de conditionnement au sein des laboratoires Chemineau, elle voit l’avenir avec plus de sérénité. .................................................................................................. Quel parcours avez-vous suivi ? Ne sachant pas vers quel métier me tourner et aimant le contact avec la clientèle, j’ai d’abord préparé un CAP bar brasserie. Je n’ai pas exercé ce métier car j’ai eu un petit garçon. Pendant neuf ans, j’ai ensuite occupé un poste d’agent de service-lingère au sein de la fédération des œuvres laïques d’Ile-de-France. Arrivée dans la région de Tours, j’ai alterné périodes de chômage et Stabilité et sérénité le cadre de la formation, j’ai missions d’intérim  : c’était la retrouvées pour Valérie effectué un stage au sein des crise, les opportunités d’emploi Lasneau. laboratoires Chemineau. Dès le étaient rares. début, ma tutrice, Sylvie Guilbert, m’a fait confiance. J’ai ainsi Comment avez-vous connu pu découvrir tous les services l’IMT ? de l’entreprise et tirer profit de Grâce à une amie, salariée d’un cette expérience. laboratoire pharmaceutique. REPÈRES Elle m’a parlé du Groupe et de Où en êtes-vous aujourd’hui ? ses formations. Lorsque j’ai déJe travaille dans l’entreprise 2010 : couvert les opportunités d’emoù j’ai effectué mon stage ! Dès préparation et ploi de ce secteur d’activité, j’ai l’obtention de mon titre d’Opéobtention du tout de suite déposé ma canrateur, j’ai reçu un appel des diplôme OTPCI. didature pour une formation laboratoires Chemineau. Après 2006 – 2009 : d’Opérateur (OTPCI). Cette renquelques mois d’intérim, ma différentes missions contre avec l’IMT m’a sauvée… situation s’est stabilisée avec la d’intérim (agent signature d’un contrat en CDI. de production Que vous a apporté cette Depuis septembre, je travaille et employé aux formation ? sur une toute nouvelle ligne en inventaires). L’IMT, pour moi, c’est une avenZAC (zone atmosphère contrô1995-2004 : ture extraordinaire. Le deulée). Je suis vraiment heureuse agent de servicexième jour de la formation, j’ai dans mon poste. Je remercie lingère à la vécu un événement personnel l’IMT de m’avoir permis d’obFédération des très difficile, mais l’équipe de tenir un diplôme et un emploi œuvres laïques 92. l’IMT m’a accompagnée et sou1993 : dans ce secteur. J’espère un jour, CAP bar brasserie. tenue, ce qui m’a permis de y revenir pour préparer le titre m’accrocher et de réussir. Dans de Technicien. Pourquoi pas… © Groupe IMT

parité en pratique

service made in imt

© Groupe IMT

En bref

people En bref on line

Attirer les bacheliers Afin d’augmenter sa visibilité, le Groupe IMT s’est positionné, pour la 2e fois, sur le site APB (Admission Post Bac). Mis en place pour simplifier les démarches des jeunes désireux de poursuivre leurs études, ce dispositif regroupe l'ensemble des formations supérieures. Les terminales, bacheliers ou titulaires d'un diplôme équivalent peuvent donc y découvrir la formation de TSPCI. .......................................

in situ

Séduire les candidats Pour offrir aux candidats à la formation une information claire et régulière, le Groupe IMT organise, chaque troisième mercredi du mois, un rendez-vous de découverte des métiers de la production pharmaceutique et cosmétique et des formations proposées par le Groupe. Les dates sont à retrouver sur www. groupe-imt.com, rubrique actualités. .......................................

de visu

Trouver des apprentis Recruter un apprenti pour la prochaine rentrée de septembre ? C’est facile, grâce aux journées de sélection organisée au sein de l’IMT. Présélectionnés par le Groupe, des candidats sont invités à vous rencontrer sur une journée. Il vous reste à présenter votre structure et à recevoir individuellement les postulants. Mise en place en juillet 2013, cette action a prouvé son efficacité.

Passerelles N°55 I Janvier 2014

11


cas d’école

cas d’école

conduite du changement

Quand la professionnalisation conditionne la performance

collective

........................................................................................................................................

Entreprise concernée : Expanscience. Spécialité : produits dermo-cosmétiques et pharmaceutiques. Spécificité : du pré-pilote industriel au conditionnement de produits, toutes les étapes de la chaîne de production se déroulent à Epernon (Eure-et-Loir). Sur neuf hectares, les laboratoires disposent d’installations de production en constante évolution. Production : 56,8 millions d’unités, dont 35,2 millions en dermo-cosmétique et 21,6 millions en pharmacie.

l’analyse Cyril Collet, formateur consultant du Groupe IMT :

« Offrir plus d’autonomie, permettre plus d’initiatives »

la problématique

la solution

La direction industrielle et la direction des ressources humaines ont souhaité mettre en place un parcours de formation visant à renforcer les compétences du personnel de l’unité de production cosmétique. L’entreprise souhaite accompagner le changement technologique de son parc d’équipement par une évolution des compétences techniques sur ligne.

Le Groupe IMT a proposé un parcours de professionnalisation destiné à accroître la performance des équipes de production. Objectif des modules : développer l’autonomie des conducteurs d’équipement dans le domaine des opérations de première maintenance, de réglage et de changement de format, améliorer leur efficience d’une manière plus générale. D’ici un an, cette formation leur permettra d’obtenir le Certificat de Qualification Professionnel (CQP) Chimie

le conseil de l'imt

Afin de mieux préparer le parcours de formation et d’en structurer le contenu, il est important de réaliser un audit en amont et en interne des outils d’accompagnements : procédures, fiches de fonctions… Pour que la phase de formation au poste de travail se passe bien, il faut s’assurer d’avoir tous les documents nécessaires mis à jour – procédures de changement de format, gammes de maintenance, fiches de réglage… – et adaptés à la population concernée. Le but est de donner aux salariés des documents de formation facilement utilisables au poste.

12 Passerelles N°55 I Janvier 2014

de Conducteur de Ligne de Conditionnement reconnu par la Branche. Ce parcours qualifiant nécessitant également un accompagnement technique en interne, une formation de tutorat a été proposée aux techniciens de maintenance. Elle leur permettra de devenir des relais de qualité auprès de leurs collègues. S’appuyant sur l’investissement dans une équipe interne de formateurs/ tuteurs, cette démarche a créé une vraie dynamique de formation continue.

© Berti Hanna

........................................................................................................................................

Ce projet permet aux salariés de prendre conscience du contenu de leur activité et d’acquérir une meilleure connaissance des équipements qu’ils ont à conduire. Ils sont capables de détecter un dysfonctionnement et de le traiter de manière autonome, en fonction de sa complexité, en toute connaissance des tenants et des aboutissants de leurs ac-

tions, sans faire systématiquement appel aux techniciens de maintenance. Ils ont aussi pu réaliser une autocritique de leurs actions et se rendre compte que les outils utilisés n’étaient pas forcément en adéquation avec leurs attentes. A l’issue de la formation, un groupe de travail sera ainsi mis en place pour conduire des projets d’amélioration : remise à jour des procédures, fiches de fonction… Ces missions pourraient être confiées à ces mêmes salariés. Cette formation a aussi contribué à l’accroissement du professionnalisme des collaborateurs sur les tâches à plus forte valeur ajoutée, et à la performance du service conditionnement avec l’amélioration de la productivité. Enfin, en les mettant en situation progressive d’apprentissage, la démarche a offert une perspective d’évolution au personnel de production.

REPÈRES Apprendre à détecter un dysfonctionnement sur une machine permet de le traiter en toute autonomie.

Crée en 1950, le laboratoire Expanscience compte 871 collaborateurs (711 en France, 160 dans ses 10 filiales). Sa particularité : avoir misé sur une véritable communauté entre recherche et production. Un lien assuré par des pilotes de transposition industrielle gérés par des collaborateurs bénéficiant d’une double expertise. Véritable levier de croissance, l’activité internationale, dans 84 pays distributeurs, représente 41% du chiffre d’affaires.

Des installations en constante évolution sur neuf hectares.

le commentaire Fabrice Coriton, Directeur de Production du Laboratoire Expanscience

« Une démarche qui concerne l’ensemble du site » « Cette conduite du changement, menée par le site d’Epernon, s’inscrit dans l’objectif global d’amélioration de la performance du site industriel. Nous souhaitons une grande réussite à cette équipe engagée dans cette démarche et leur réitérons notre confiance. Notre volonté est de reconduire ce même projet dans les années à venir. De plus, la mise en place d’une formation de tuteur terrain, basée sur le référentiel de compétences du CQP « Conducteur de ligne de conditionnement », a permis de capitaliser et de développer de manière durable et autonome les savoirs, les savoir-faire et les savoir-être des collaborateurs. »

En savoir plus

........................ www.expanscience.com

Passerelles N°55 I Janvier 2014

13


cas d’école

cas d’école

Maîtriser chaque étape de la fabrication pour une condu ite ........................................................................................................................................

l’analyse

Site concerné : Pierre Fabre Médicament Production, site de Gien. Spécialité : ce site de production pharmaceutique, le plus important du groupe aujourd’hui, fabrique et conditionne des formes sèches (gélules, comprimés, sachets), pâteuses et liquides, sous les statuts pharmaceutique, dermo-cosmétique et dispositif médical. Effectifs : 550 collaborateurs.

Lydie Gatineau,

formatrice, Groupe IMT :

En savoir plus

........................ www.pierre-fabre.com

© Groupe IMT

les stagiaires ont pu échanger sur les pratiques de chacun en prenant conscience de la chaine des responsabilités.

14 Passerelles N°55 I Janvier 2014

REPÈRES

Eloi Brosseau, Responsable commercial, Ima Active Division :

Au-delà de la formation, cette action a permis de créer une véritable dynamique de groupe. Les apprenants ont pu échanger sur les pratiques de chacun en prenant conscience de la chaine de responsabilité et de l’importance d’harmoniser leurs pratiques autour des procédures. De plus, la présence d’un équipementier sur la partie Mise en gélule a été vécue comme une plusvalue. Les salariés ont en effet pu bénéficier d’une présentation des nouvelles technologies de dosage, réduisant les problèmes susceptibles d’être rencontrés.

Organisée sous forme d’ateliers spécifiques, la seconde phase a permis d’aborder de manière théorique chaque étape de fabrication, avant une mise en situation pratique, afin de développer une problématique process. La phase pratique s’est déroulée à l’IMT, sur les équipements de l’Unité Technique et de Développement. Enfin la troisième phase a permis une réflexion autour du système documentaire et des outils qualité mis en œuvre dans l’entreprise.

projets. Lorsque ses formateurs ont fait appel à moi pour participer aux phases de mises en situations professionnelles avec un groupe de salariés, j’ai tout de suite accepté. Cela permet d’échanger avec les clients qui utilisent nos équipements et de bénéficier de leur retour d’expérience. » ...................................................................... © Groupe IMT

Pour répondre à cette demande, le Groupe IMT a construit une action de formation en trois phases. La première, dite de tronc commun, a permis l’explication du cycle de vie du médicament (illustration avec les produits du site) avant d’aborder les différentes phases de fabrication : granulation, compression, mise en gélules, enrobage. L’objectif étant d’expliquer le rôle des excipients et l’impact des paramètres critiques sur les étapes en aval.

Pascal Furet, Technicien en compression, encapsulation et pelliculage :

« Un plateau technique de qualité »

© Berti Hanna

Le laboratoire souhaite former son personnel pour améliorer sa performance dans l’utilisation des paramètres de conduite et dans la détection d’une dérive Qualité. Le laboratoire Pierre Fabre souhaite également développer la capacité d’analyse des salariés dans les résolutions de problèmes afin qu’ils puissent effectuer avec une grande rigueur les taches de maintenance préventive simple : nettoyage, lubrification…

© Rafaël Trapet

la solution

commentaires

« Un retour d’expérience « La chaîne de sur nos équipements » responsabilité  travaille déjà avec l’IMT mise en évidence » « Je dans le cadre de plusieurs

........................................................................................................................................

la problématique

exemplaire

« Cette formation m’a permis d’améliorer mes connaissances et de mettre des mots sur ma pratique du terrain. Le fait d’avoir une vue d’ensemble sur le process permet une prise de conscience de l’importance du rôle de chacun. Je ne connaissais pas le plateau technique de l’IMT et j’ai été surpris par la qualité des équipements et l’environnement semblable à un laboratoire pharmaceutique. Si c’était à refaire, ce serait sans hésiter. »

Avec 41 sites en France et 42 filiales dans le monde, Pierre Fabre conjugue ancrage national et expansion internationale. Laboratoire fondé au début des années 60 par Pierre Fabre, pharmacien à Castres (Tarn), l'entreprise poursuit, depuis plus de 50 ans, une stratégie de développement axée sur les besoins des patients. Pierre Fabre compte 10 000 collaborateurs dans le monde, dont 6 700 en France.

mais encore… D’autres actions ont été menées avec les laboratoires Pierre Fabre en 2013. Avec le site Pierre Fabre Médicament Production de Gien et Châteaurenard, un parcours de formation des préparateurs de fabrication liquides et pâteuses a été construit, afin d’harmoniser leurs pratiques et leur portefeuille de compétences. Objectif : développer le niveau de connaissances des préparateurs sur les aspects process, qualité et environnement. Une importante partie pratique s’est déroulée au sein de l'Unité de Technologie et de Développement (UTD) du Groupe IMT. Sur place, les stagiaires ont eu l’occasion de développer leurs compétences sur leurs process, leurs produits et leurs matières. Sur le site de Gien, l’IMT a également mis en place un parcours dédié au développement des compétences techniques au conditionnement. Le site de Toulouse a bénéficié d’une formation sur le comportement nécessaire en ZAC et celui de Pau, d’une session sur la mise en œuvre des nouvelles orientations réglementaires BPF 2011/8 dans son activité de production.

Passerelles N°55 I Janvier 2014

15


on en parle

boîte à outils

16 Passerelles N°55 I Janvier 2014

© Groupe IMT

FORMATIONS INTER-EN

Techniques de pointe

Un accord de partenariat a été signé, le 25 septembre 2013, entre l’IMT et l’Ariaq, Institut de conseil et de formation en management de la qualité et performance, dédié à tous les secteurs industriels, en Suisse romande, dont celui de la Santé. L’Ariaq souhaite compléter son offre avec celle de l’IMT, dans les métiers de la production (fabrication, conditionnement) des industries pharmaceutiques et cosmétiques. Dès le début de l’année 2014, l’IMT et l’Ariaq proposeront donc ces formations, organisées par l’Ariaq à Genève et à Yverdon-les-Bains. La Swiss Association for Quality (SAQ) soutient ces développements. En Suisse, l’IMT accompagne déjà plusieurs laboratoires pharmaceutiques, leur apportant conseils et solutions sur mesure en intraentreprise.

La Biosécurité et ses enjeux, les spécificités du travail en ZAC, les procédés biotechnologiques, la culture cellulaire, les bases de la purification, les différentes techniques de purification, les procédés de fabrication des produits stériles, la lyophilisation, les Bonnes Pratiques en isotechnie… Voilà quelquesunes des nouvelles sessions de l’IMT, menées par une équipe de 10 formateurs consultants experts dans leur domaine de compétences.

L’objectif

Des nouveaux Leonardo

Animées sur les plateaux techniques du Groupe (Tours et Evry), elles permettent de réaliser toutes les mises en situation de fabrication sans contrainte de production ni de qualité.

Après 200h de préparation linguistique intensive, la promotion Leonardo 16 débutera son stage européen le 20 janvier 2014. Financé par la Région Centre et l’Europe, ce programme de mobilité permettra à 13 jeunes diplômés de l’IMT d’effectuer un stage européen de six mois. Leur actualité sur Facebook : https://www. facebook.com/pages/Programme-Leonardo-Groupe-IMT

IONS INTR

ction et

..............................................................

A ENTREPR

ISE

procédés

stériles

Vos collabo biologiques rateurs ne possèd ent pas pour maitris er les proces les bases scienti Notre solutio fiques et s de biopro n ductio

Vous souhai d’un secteu tez accompagner une évolut r chimie vers ion de un secteu r de biopro métier Notre solutio ductio

n. Animation les thèm s théoriques es nucléiques de la cellule, des et protéines, ludiques sur de comp ainsi que sur les rendre les bases de des acides chimi étapes de purification e permettant .

n. sur mesu n Un parcours re intégrant de forma tion le développem les ent cellul bases scientifiques, les étape aire (upst s les éléme de purification (dow ream), nts de la qualité indispnstream) et l’exercice des activi tés en biopr ensables à oduction.

So great ! 

Vous souhai comprennentez que vos techni ciens paramètres t et maîtrisent les bioproductio critiques de leur procédé de n.

Vous souhai vos collabo tez faire évoluer rateurs dans environneme nts ZAC. des

Notre solutio

Notre solutio

n

n Form spécifiques ations situation avec mises en sur les thém suivantes atiques : purificationculture cellulaire, centrifugatio(clarification par techniques n et/ou filtratio n, de chrom séparatives atographie s et diafiltratio, ultrafiltration précipitati n tangentielle, on).

Une forma au travail tion en ZAC, incluant mises en des situat et d’analyse ion d’habillage de risque (MFT,...). Vous souhai techniciens tez que vos opérat étapes et comprennent et eurs et maîtrisent les param procédé injecta ètres critiqu les es de leur ble.

Notre solutio

n Une galénique forma et technique tion procédés injectables sur les des forma tions sur associée à mesure sur des théma tiques que la filtratio spécifiques telles la lyophilisati n, la stérilisation conditions on, sans oublier , les maîtrise de travail en ZAC de la stérili et la té.

GUIDE

NOTRE EXPE

RTISE

p Une

Vos techni ciens sont seule partie affectés à souhaitez du process et vous une développer upstream leur polyva / downstream. lence

Vos techni ciens doiven les métho t maîtris des à l’isotechnie. de travail spécifi er ques

T IM 14 Notre solutio

n

Une pratique abordant formation l’ensemble des probl émat et comportem iques techniques nécessaires entales en isotec hnie.

équip dans leur e de 10 formateurs domaine consultants et procédés de des produ compétence Biopr experts oduction its stérile s plateaux qui perme techniques (Tour en situat ttent de réaliser s et Evry) toutes les ion de fabric de produ ction ni de ation sans contrmises ainte qualité p La réalis ation d’un de référe nce : BIO 3 ouvrage spécifique

TISE • RESSO

URCES

p2

5

GUIDE IMT

2014

20

p Des

e IMT Tours

Group ault Siège social Marcel-Dass 38-40, avenue 2 Lions 03 Quartier des Tours Cedex BP 600 - 37206 713 713 Tél. : 02 47 713 714 Fax : 02 47 upe-imt.com t@gro contac Lyon Groupe IMT rises Cité des Entrep Jean-Mermoz 66, avenue BP 8048 cedex 08 69351 Lyon 77 35 44 Tél. : 04 78 74 88 17 Fax : 04 78 -imt.com lyon@groupe

Val-de-Reuil Groupe IMT Parc des Saules es-Saules Ruelle du Coin-d -Reuil 27100 Val-de 50 90 25 Tél. : 02 32 59 50 40 Fax : 02 32 roupe-imt.com valdereuil@g Massy Groupe IMT février 2014) (jusqu’au 28 s des Femme 2-12, chemin e Immeuble Odyssé Bâtiment D 91300 Massy 13 54 00 60 01 : Tél. 13 77 45 Fax : 01 60 -imt.com groupe paris@

Evry Groupe IMT er 1 mars 2014) (à partir du Campus 3 Bâtiment 1 Fontaine Rue Pierre 91030 Evry -imt.com groupe paris@

des photos L’ensemble ents des équipem comportant au sein ont été prises ue et de de l’Unité Techniq Groupe IMT. du Développement

Notre solutio

n

Formations construites l’ensemble sur mesure intégr ant développemdes thématiques de purification ent cellulaire et de activités. qui constituent vos

formations qui s’adre et techniciens de produ ssent aux opéra ainsi qu’au x responsabl ction, aux servic teurs es es proce ss et produconnexes, p Une vision qui ction va du dével oppement p La possib à la mise ilité en produ aux spécifi d’adapter toutes ction cités de votre site les formations de produ p Une ction relation privilégiée et fournisseur s à traver avec les équipemen s une collab tiers oration perma nente

FORMATION

IL ET EXPER

L’association Campus 37, dont l’IMT est membre, a rédigé un guide bilingue (français/anglais) à l’intention des étudiants internationaux. Il réunit les informations essentielles à la construction de leur projet étudiant à Tours, ainsi qu’à la réussite de leur séjour dans la région. Edité à 7 000 exemplaires, ce livret est disponible dans les différents points d’accueil des étudiants internationaux de la ville.

FORMAT

Bioprodu

CONSEIL ET

EXPERTISE

RESSOURCE

S

iques Procédés galén stériles et procédés Bioproduction nt Conditionneme Maintenance Qualité Logistique industrielle Performance cation nt et Communi Manageme travail - Santé au Ergonomie taux Les fondamen

TREPRISES

LES FONDAMENTAUX

Anglais professionnel Contenu 1. HARMONISATION

• CONSE FORMATION

Quelle sera votre activité ? Poursuivre cette mission déjà engagée ! Promouvoir l’expertise du Groupe et ses produits. Etre à mon tour une passerelle entre notre département Formations industrielles et ses interlocuteurs à l’étranger. Impulser des rencontres, favoriser les échanges, afin d’accompagner au mieux nos clients. C’est un défi passionnant.

............................................................................................................

2014

Pourquoi avoir choisi l’IMT ? J’ai été attirée d’emblée par la capacité d’innovation du Groupe et son audace depuis trente ans. Je suis convaincue de l’importance d’une forte stratégie de développement. Je suis ravie de prendre la suite d’Angèle Ploquin. Au côté de Patrick Hibon de Frohen, elle a en effet initié un véritable réseau de clients et déployé de solides partenariats, tant en Europe qu’au Maghreb.

Le Groupe IMT organise chaque année une centaine de sessions de stages inter-entreprises pour des formations de courte durée individuelles ou collectives. En 2014, son offre s’enrichit de 26 sessions supplémentaires dont 12 dans le domaine de la biotechnologie et des procédés stériles.

GUIDE IMT

Quel parcours avant l’IMT ? J’ai évolué dans deux univers familiers au Groupe IMT : l’environnement associatif et celui de l’industrie. Je me suis investie, durant plusieurs années, au sein de l’AFEV (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville), structure animée de valeurs humaines fortes que je retrouve à l’IMT. Ma fonction était de promouvoir l’association auprès de nombreux partenaires : Universités, écoles, fondations d’entreprises, institutions. Dans le Groupe industriel en agroalimentaire B2B CSM, j’ai piloté la communication externe et déployé les stratégies de développement. Manager de projets, interface entre le groupe et ses clients, j’y ai mobilisé les énergies en interne comme à l’externe.

L’innovation en formation

Partenariat suisse

: Groupe IMT Thomas Gogny .fr • Rédaction Berti Hanna, - Mille-et-une Trapet), T.Borredon, : Hervé Poudret om (Rafaël graphique Conception Marc, Picturetankc : Image de Crédits photos

© Groupe IMT

Venue du monde associatif et de l'industrie, Géraldine Provoost vient d’intégrer le service des relations extérieures et internationales. Elle remplace Angèle Ploquin, partie vivre de nouvelles aventures en pays nantais.

26 sessions inter-entreprises supplémentaires

DES CONNAISSANCES

Test de positionnement

p Evaluation en ligne

de grammaire et de

Remise à niveau

p En fonction des

)

pour apprécier les connaissan syntaxe

ces du stagiaire en matière

résultats au test de positionnem ent, le formateur préconise thématiques de formation au stagiaire. Sur la plate-forme des à des cours et à des e-learning, il a accès exercices portent sur la conjugaison pour s’entraîner et s’auto-évaluer. Ces ressources , la construction de phrases à la forme af�irmative, négative et interrogativ e, les pronoms personnels, le superlatif, les verbes les prépositions, le comparatif, à particules et l’expression p Cette formation de la quantité. à distance permet la réactivation des connaissan d’accroître l’ef�icacité ces en vue de la session en présentiel. favorise également l’autonomie Cette modalité d’apprentis sage et la prise d’initiative des stagiaires. 2. MISE EN SITUATION RÉELLE DE COMMUNIC ATION (4 JOURS EN CENTRE)

Echanges linguistiqu es autour de 6 thématiqu au domaine pharmace es propres utique et cosmétiqu e:

p Le �lux de production

et les services / fonction le stagiaire pourra décrire associés (Manufactu ring) : son entreprise et les produits fabriqués, ainsi service dans lequel il travaille que le p La Sécurité (Safety) : le stagiaire intègre le périmètre de la sécurité étiquetages et Fiches a travers les de Données Sécurité p Participer à un débat (Agreeing and Disagreeing) : le stagiaire donner son avis et à apprend à le nuancer, ainsi qu’à synthétiser p Les procédures des résultats Qualité (Introducti on to Procedures) : expliquer à un visiteur le stagiaire pourra les règles à respecter dans l’entreprise, avant en zone classée toute entrée p Les process de fabrication et de conditionnement pharmaceutiques et de produits cosmétiques (Manufactu ring and Packaging SOP,…) : le stagiaire Processes, pourra décrire les modes opératoires de fonctionnem montage d’équipeme nts (rédaction de procédure) ent et de p La Recherche et Développement (R&D) : le stagiaire pourra les mots de vocabulaire réutiliser tous propre au domaine des Industries pharmaceut cosmétique ainsi que ique et les bases des statistiques

Le + de ce�e fo�ation • Notre formateur aborde l’ensemble des compétence orale et écrite, expression s linguistiques (compréhen orale sion sur notre plateau technique, et écrite) par des mises en situation pratiques des jeux de rôle et des favoriser les interactions exercices en binôme, pour et l’application concrète du vocabulaire abordé. Durée formation à distance + 4 jours en présentiel (28 heures)

Droit du travail facile

Objectifs

LINGUISTIQUES (EN E-LEARNING

Dates et lieu du 3 après-midi au 7 mars 2014 à midi à Tours du 29 septembre après-midi au 3 octobre midi à Tours

Comprendre des instructions écrites en anglais p Décrire les principaux process de production pharmaceutique et cosmétique en anglais p Rédiger des documents professionnels en anglais : courriels, procédures p

Public Toute personne qui doit utiliser l’anglais à l’écrit ou à l’oral dans son activité professionn elle

p

Pré requis

Niveau A1 du Cadre Européen commun de référence (test préalable de positionnement en ligne et remise à niveau) Intervenant Paul Malenfant

De langue maternelle anglaise, Paul MALENFANT est formateur d’anglais professionn el depuis 14 ans. Salarié du Groupe IMT, il forme chaque année plus de 200 personnes.

Tarif 1 500 €

GUIDE IMT 2014 68

SOS anglais Le Groupe IMT innove également, en proposant un stage inter-entreprises « Anglais Professionnel  ». Combinant une session à distance et quatre jours en présentiel, il aborde l’ensemble des compétences linguistiques.

La méthode

Des mises en situation pratiques en plateau technique, des jeux de rôle et des exercices en binômes favorisent les interactions et l’application concrète du vocabulaire adapté. Après un test de positionnement en ligne, une remise à niveau adaptée au stagiaire réactive ses connaissances pour optimiser l’efficacité de la session en présentiel. Prochaine session du 3 au 7 mars à Tours.

Dans le domaine du management et de la communication, un stage d’initiation au droit du travail pour les managers est proposé en e-learning.

La méthode

Un module est accessible toute l’année. D’une durée de 15 heures dont 4 en tutorat individualisé, il permet de prendre en compte les obligations légales pour la réalisation du planning de production, d’appliquer les règles de gestion du personnel ou de communiquer les informations pertinentes au service Ressources Humaines. FORMATIO

NS INTER-ENT

REPRISES

UNICATION

COMM AGEMENT ET

vail droit du tra Initiation au gers (en E-learning) na pour les ma

MAN

Objectifs

p

nu

Conte en France siècle du travail e tifs La législation évolution depuis le 19èmdécrets, accords collec ique et pause, l : lois et

temps de droit du travai de travail : sources du s et le temps p Les sur les 35 heure mentaires… p Zoom s supplé de repos, heure travail iduelles de intérim, l : CDI, CDD, relations indiv Le cadre des types de contrat de travai différents aidés ts p Les de travail , les contra de contrats l’alternance et succession vellement rupture p Renou (démission, e d’essai t de travail p La périod re du contra ruptu et nsion iement) p Suspe elle, licenc conventionn

p Histor

p Les

p Les

congés payés l arrêts de travai ération :

p La rémun

des collectives de paye : • Le bulletin les conventions chimiques et UNION ries ication dans a, • La classi� ques, indust salaires minim pharmaceuti des métiers, industries nts, dé�inition critères classa ication grille de classi� de travail ctives é colle nnel : Comit relations ves du perso Le cadre des représentati CHSCT institutions du travail personnel, p Les : l’Inspection , Délégué du et de justice d’entreprise de contrôle institutions ommes p Les il de Prud’h et le conse

outils nue et ses nelle conti : acteurs et é profession La formation un investissement partag formation, p La

légales continue obligations de formation dispositifs

p Les

s de

article : contenus, e fo�ation à distance Le + de ce� emploi ressources ives, �iches illimité aux ire dans tions collect • Un accès pagner le stagia ts de conven presse, extrai ce pour accom t assuré à distan ces • Un tutora et ses exerci Internet sa progression utiliser et accessible par à • Un outil facile

e Durée estimé environ 4h 15 heures (dont ualisé) de tutorat individ

Dates ible module access e toute l’anné

compte les Prendre en la légales pour obligations de du planning réalisation production les règles de Appliquer personnel gestion du es, RTT, (congés, horair s…) pause orateurs er ses collab p Inform ication s de classi� des critère les métiers en lien avec nts �ier les différe p Identi de formation dispositifs lle professionne ses iliser et sensib rs à ce sujet collaborateu uniquer les au p Comm pertinentes informations ines urces Huma service Resso

p

Public p

nsable

pe et respo

Chef d’équi de service

En bref bonnes pratiques

Une matière vivante ! Au total, neuf demandeurs d’emploi et salariés intérimaires ont participé à une session de formation Bonnes Pratiques de Fabrication, les 1er et 2 octobre 2013. Principalement théorique, souvent vécue comme une obligation, cette formation a été rendue vivante par la formatrice, Laëtitia Grenat, via une visite de l’UTD et des vidéos qui ont suscité beaucoup d’intérêt. Les échanges se sont révélés très riches, trois stagiaires ayant déjà fait l’expérience du travail dans l’industrie pharmaceutique. Deux participants souhaitent intégrer la prochaine promotion OTPCI, en février prochain. Prochaines sessions : les 11 et 12 mars à Tours, les 13 et 14 mai à Lyon, les 3 et 4 juin à Evry, les 8 et 9 juillet à Val de Reuil. Les inscriptions sont ouvertes.

Pré requis Aucun Intervenant Audrey Ndata

Tarif nt 500 € (inclua le tutorat)

2014 61 GUIDE IMT

Fiches extraites du Guide IMT 2014.

Plus de renseignements

© Thomas Gogny

Passeport pour l’international

........................................................................ Pour retrouver le calendrier complet des stages inter-entreprises, vous pouvez consulter notre site internet www.groupe-imt.com ou bien contacter Michèle Joly au 02 47 713 713 ou m.joly@groupe-imt.com

Passerelles N°55 I Janvier 2014

17


in vitro

in vitro

déjà 50 workshops organisés par l’imt en six ans

Expertises et savoir-faire au microscope Depuis 2008, le Groupe IMT organise des rencontres avec des experts, liées aux problématiques industrielles actuelles. Il vient de passer le cap de la cinquantaine… ........................................................................................................................................

A

teliers d’Experts, Conférences Scientifique, Journées Techniques et Rencontres Technologiques : l’IMT organise et anime régulièrement des workshops, dans ses locaux, en collaboration avec un ou plusieurs partenaires. Ces manifestations sont construites autour de thématiques liées aux problématiques industrielles actuelles, aux procédés pharmaceutiques, biotechnologiques, à la conduite d’équipements, à la formulation galénique, aux nouvelles technologies... Elles comprennent aussi bien des conférences que des ateliers pratiques, constitués de démonstrations et d’observations techniques.

Selon le format du workshop, l’approche sera généraliste ou plus approfondie. Mais, au-delà de l’expertise des animateurs, la richesse de ces rencontres, inscrites dans une logique de veille technologique et d'accompagnement de projets industriels, passe par l’interactivité et le partage entre participants. Réunissant industriels, équipementiers, fournisseurs et académiques, ils sont en effet propices à l’échange de savoir-faire, à la discussion et à la pratique sur des équipements pilotes. Chacun peut ainsi faire part de ses expériences et ses pratiques mais aussi appréhender celles développées par d’autres sites, d’autres industries.

Les Atex se suivent…

..............................

« La richesse de ces rencontres passe par l'interactivité et le partage. »

Compactage sur Alexanderwerk wp 120.

Au programme du prochain workshop, les 29 et 30 janvier : un atelier Granulation Humide. Le 29 janvier, 14 h à 17 h : Granulation des poudres – rappel des fondamentaux Technologies High Shear & Lit fluidisé Excipients usuels en granulation sèche & caractéristiques techniques spécifiques Mesure de granulométrie par diffraction laser Technologies de mesure de l’humidité Le 30 janvier, 8 h 30 à 17 h : Atelier pratique Granulation Humide avec vérification technique des équipements (pilotes High Shear & LAF 5 kg), mise en œuvre de lots techniques, variation des paramètres et mesure des variations, discussion. Déjeuner convivial Suite de l’atelier pratique avec contrôle granulométrique, contrôle d’humidité. Bilan des ateliers et jeu de questions-réponses.

18 Passerelles N°55 I Janvier 2014

Retour sur l’Atex Réunissant Alexanderwerk et Pharm-Alliance, avec des représentants de Delpharm, Institut de Recherche Pierre Fabre, Sanofi Winthrop Industrie, Technologie Servier et 3I Nature, une nouvelle édition de l’atelier « compactage » s’est déroulée cet automne. Au programme de ce cinquantième workshop : technologies & formulations, spécifiques du compactage, réglage et pilotage du compacteur, variations de process, mesures d’impact en compression sur presse industrielle.

En savoir plus

..................................

www.imt-atex.com

Le contact : Eric Levacher (e.levacher@groupe-imt.com)

Compactage de novembre 2013

l'avis de vincent deprez, chef des ventes Pharm-Alliance « Ce nouvel Atelier d’Expert Compactage permet aux participants d’avoir une vision objective des possibilités de la granulation sèche. L’équipe de l’IMT, par sa connaissance du process et du compacteur d’Alexanderwerk, apporte des informations de grandes qualités pour un nouvel utilisateur ou pour un client plus expérimenté. » ..............................................................................................

bekim bunjaku, international sales manager « Using various partnerships we at Alexanderwerk the foundation for a successful action on the market today and in the future. One of these partnerships we have with the French IMT since 1998. The technology research center located in Tours organizes regular events and practical workshops in which industrial users get important information for their daily work. Based on a Alexanderwerk roller compactor WP 120 Pharma is held , for example, within the training facility for the dry compaction from theory and practice combined, two-day workshop, which numerous experts from well-known company invites every month for exchange and discussion. We are excited about the long-term cooperation and intensive exchange with the IMT, welcomed by which we not only many new customers in Alexanderwerk, but also were able to continuously improve our machines. In the future, we are happy to rely on the expert dialogue! »

Distribution Sourcing dʼactifs

dʼexcipients

pharmaceutiques

techniques

Lʼexpertise au service de vos projets… Tel : +33(0)1 46 92 77 62 - E-mail : commercial.pharma@safic-alcan.fr

Passerelles N°55 I Janvier 2014

19


on en parle

on en parle

Handicap : formation théorique et pratique

s

0 an

d

E

1

IMT e VA

...........................................................................

Jeunes formés et informés Les actions du Planning familial, soutenues par l’équipe pédagogique de l’IMT, rencontrent toujours un vif succès. En novembre dernier, dans le hall de l’IMT, les jeunes apprenants ont pu découvrir les actions de promotion du Planning autour de la santé sexuelle et reproductive. Une action de prévention qui s’inscrit dans les objectifs « citoyens » de l’IMT.

© Groupe IMT

Les animateurs du Planning familial répondent aux questions des jeunes.

Comme mieux intégrer les personnes en situation de handicap ? Par la qualification doublée d’une expérience en entreprise. Depuis septembre 2013, l’IMT fait partie du Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ) « Avenir Handicap ». Créée en 2010, à Tours, cette structure regroupe une cinquantaine d’employeurs d’Indre-etLoire. Depuis quelques mois, elle propose aussi ses services à ceux du Loiret. Courriel : geiqth@avenirhandicap.fr

Une question de code

« Toute action de formation suivie par un salarié pour assurer son adaptation au poste de travail ou liée à l’évolution ou au maintien dans l’emploi dans l’entreprise constitue un temps de travail effectif et donne lieu, pendant sa réalisation, au maintien par l’entreprise de la rémunération », indique le code du travail. Un arrêt de la Cour de cassation du 10 juillet 2013 vient d’ouvrir une brèche sur cette règle intangible depuis plus de vingt ans. L’affaire concerne une entreprise ayant engagé une salariée en qualité de commerciale alors qu’elle ne disposait pas du permis de conduire. L’employeur avait inséré dans le contrat de travail une clause indiquant qu’une voiture de fonction lui serait confiée, à l’issue de sa période d’essai, dès qu’elle serait titulaire du permis B. Ce dernier n’ayant pas été obtenu, l’employeur procède à un licenciement au bout de dix-huit mois. La salariée conteste, faisant valoir qu’il incombait à l’employeur de prendre en charge la formation puisque le permis de conduire était jugé indispensable à ses fonctions. La haute juridiction a considéré que « s’il appartient à l’employeur (…) de faire dispenser la formation initiale qu’il juge nécessaire à l’exercice des fonctions pour lesquelles il l’a recruté (…), il peut en être convenu différemment lors de la formation du contrat. »

Polepharma Meeting mobilise « Production en France et compétitivité de notre industrie », «  Investissement : choc de la confiance », « Emploi et pacte social » : c’est autour de ces trois axes majeurs pour l’avenir de la filière que s’est déroulée la rencontre annuelle Polepharma Meetings, le 15 octobre 2013, à Dreux. Cette journée a réuni les acteurs de l’industrie pharmaceutique française, représentés par des directeurs de site, des dirigeants du Leem, les présidents de la Fefis, du G5 santé et de Polepharma, mais aussi des délégués des pouvoirs publics : élus et représentant du ministère de l’Economie. Les débats ont porté sur les enjeux de la filière industrielle pharmaceutique française, dans un contexte de préparation du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2014. Etaient également présents quatre apprentis en formation TSPCI à l’IMT et deux étudiants d’Interpharma, l’association des étudiants en pharmacie industrielle de la faculté de Tours. Aux côtés des permanents de Polepharma, ils ont participé à l’accueil des congressistes et ont assisté aux conférences.

.......................................................................

Contrôle sur toute la gamme pour Rettenmaier France Sept salariés de l’entreprise Rettenmaier France, tous comerciaux, ont bénéficié les 10 et 11 décembre dernier d’une formation pratique relative aux procédés, aux technologies et aux méthodes de contrôle pharmacotechniques. Ces collaborateurs ont ainsi pu mettre en œuvre leur gamme d’excipients sur les équipements des procédés formes sèches : compression et pelliculage.

Les apprentis en formation TSPCI accompagnés des étudiants d’Interpharma.

© Groupe IMT

La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) permet à tout individu disposant de trois ans d’expérience de faire reconnaître ses acquis par l’obtention d’une certification correspondante. L’IMT applique ce dispositif sur ses titres OTPCI, TPCI et TSPCI et, depuis dix ans, quelque 200 personnes ont ainsi obtenu un titre en lien avec leur expérience dans l’industrie pharmaceutique ou cosmétique. Pour fêter ces dix ans, l’IMT organise une demi-journée ludique et interactive sur le thème « Du développement personnel à l’employabilité ». Témoignages et conférences mettront en lumière les apports du dispositif : pour les candidats comme pour l’entreprise. Anne Massip, responsable du lieu ressources validation et certification des compétences au sein du GIP Alfa Centre, présentera l’intérêt de mettre en place des ingénieries collectives pour prolonger les effets positifs des VAE personnelles. Laurence Exbrayat du FAFTT Région Centre présentera le projet pilote de VAE collective, organisé à Orléans en 2013. Venez nombreux jouer à « la VAE dont vous êtes le héros » mercredi 26 mars 2014, à partir de 15 H 30. Renseignements et inscriptions, Audrey Ndata : a.ndata@groupe-imt.com.

Les progrès technologiques dans le domaine des solutions de production à usage unique permettent aujourd’hui de garantir cette approche du mélange jusqu’au point de remplissage. Faire le point sur ces solutions et partager les réflexions quant à leur utilisation : tel était l’objectif d’une rencontre technico-amicale SFSTP Centre-Val de Loire organisée le 26 novembre dernier, sur le site Monceau Assurances, à Vendôme, puis sur le site industriel de Getinge-la Calhène, tout spécialement mobilisé pour ce rendez-vous. Au programme : quatre conférences relatives à la mise en place de solutions single-use, animées par la PCA, Becton Dickinson, Getinge-la Calhène, Pall et Bausch & Strauble. Une visite du site de Getinge-la Calhène a été proposée aux participants, ainsi que trois ateliers pratiques : sur la préparation des solutions en mélangeur single-use entièrement automatisé ; sur le thème « transfert, filtration & test d’intégrité en ligne sur une installation single-use », sur les dispositifs de remplissage single-use.

© Auremar - Fotolia

La VAE dont vous êtes le héros

Les multiples facettes du single-use

Les salariés de Rettenmaier accompagnés d’Eric Levacher.

20 Passerelles N°55 I Janvier 2014

Passerelles N°55 I Janvier 2014

21


prospectives

prospectives

guillaume clément, président de polepharma

« Pour gagner en compétitivité, partageons nos ressources, nos bonnes pratiques, nos idées » Capitaine d’industrie, homme engagé, dirigeant responsable, Guillaume Clément préside désormais Polepharma. Ce cluster réunit au sein de son réseau près de 190 sites industriels de la filière pharma (Centre, Haute et Basse Normandie, Ile-de-France) qui aiment se développer sur le mode de la fertilisation croisée. ........................................................................................................................................ Vous venez d’être élu président de Polepharma. Comment voyez-vous l’avenir de ce cluster ? L’ambition aujourd’hui de Polepharma est de stimuler les industriels de la filière et les acteurs du développement économique dans un contexte où existe une vraie urgence à redorer l’image de la pharmacie  et une vraie problématique de compétitivité ! Polepharma est un écosystème fondé sur une notion forte de territoire. C’est la première filière pharma de France. Nous devons devenir un véritable partenaire des autres acteurs de cette filière qui, eux, ne portent pas cet ancrage territorial. Nous nous concentrons sur nos quatre régions. Les problématiques sont régionales, mais nous savons que certaines de leurs solutions seront nationales. Fort de son ancrage territorial, Polepharma est légitime pour porter la parole des industriels de la filière pharmaceutique et être force de proposition auprès des décideurs publics. Les besoins sont énormes. Aujourd’hui, nous sommes devant de vrais risques de voir décliner significativement la production pharmaceutique en France, et ce pour de nombreuses années. Le dernier Conseil stratégique

22 Passerelles N°55 I Janvier 2014

des industries de santé (CSIS) présente l’industrie du médicament comme une des solutions pour sortir de la crise. En même temps, après 2010 et 2011 sans croissance, notre secteur est en récession de - 3 % en 2012 et 2013 ! Nous entamons donc notre cinquième année sans croissance. L’observatoire national des Investissements Polepharma-LEEM a constaté cette année encore une baisse d’environ 10  % des investissements industriels. Cela conforte la tendance avec une baisse de 44 % des investissements pharmaceutiques industriels en France entre 2009 et 2012 ! Quelle marque souhaitezvous imprimer à Polepharma ? Nous restons concentrés sur les industriels, leurs besoins, la richesse du réseau, mais je tiens à apporter à Polepharma l’approche stratégique et marketing que nous avons au sein de nos groupes pour donner toujours plus de valeur ajoutée et de « satisfaction adhérents », autour de nos quatre piliers (lire ci-contre). J’essaie d’apporter une nouvelle énergie en gardant en tête des éléments essentiels  : l’ancrage sur nos territoires et le besoin de créer du lien. Nous continuerons

« Il nous faut du personnel bien formé pour gagner en productivité et en compétitivité. »

Un plan d’action sur quatre piliers

.....................

Compétitivité Rester les meilleurs dans la compétition mondiale Réseau Favoriser la relation donneurs d’ordresfournisseur Affaires publiques Porter les valeurs de la production pharmaceutique Innovation Devenir un acteur du médicament de demain

aussi à dynamiser notre réseau. Nous avons besoin de partager, de nous rencontrer, d’aller sur les sites, d’approfondir la connaissance des entreprises de nos adhérents. Nous allons aussi redynamiser www.polepharmamarketplace. com*, un outil business/achats au service de nos adhérents. Néanmoins, nos adhérents savent qu’ils viennent à Polepharma pour contribuer à consolider leur filière. Ils doivent le faire comme un engagement personnel parce qu'ils croient en leur capacité à influencer positivement le développement de notre industrie et des emplois sur nos territoires. En quoi Polepharma permet-il de développer ou de consolider l’emploi sur ses territoires ? Nous développerons notre filière en augmentant la compétitivité de nos industries et l’un des moyens de gagner en compétitivité est bien sûr de gagner

en compétence, à travers la mise en commun de ressources, le partage des best practices, comme le lean, par exemple. Il faut se parler, échanger sur les succès, les expérimentations, les échecs ! Polepharma a déjà prévu l’organisation d’un nouveau cycle de workshops sur ce thème avec le Grepic. Nous avons aussi décidé de travailler sur l’innovation et de nous impliquer fortement dans le projet de soutien de la Région Centre aux biotechs. Polepharma va recruter un chargé de mission qui aura pour mission d’assurer l’interface entre le monde académique, les laboratoires de recherche et les entreprises des territoires de Polepharma de façon à permettre le partage d’information, le développement de compétences et l’émergence de projets industriels dans le domaine des biotechs. La formation est-elle un levier pour améliorer la compétitivité globale de vos adhérents ? Le nouveau projet de Polepharma prévoit d’apporter beaucoup de valeur à nos adhérents sur ce thème RH-Formation en innovant en 2014 par un grand cycle de 6 workshops. Les Ressources Humaines constituent une problématique permanente. A ce jour, 250 postes ne sont pas pourvus, rien que chez nos adhérents d’Eure-et-Loir. Il y a un vrai lien à faire pour rapprocher l’offre et la demande, un vrai travail à mener avec les écoles, en particulier avec

« Polepharma est légitime pour porter la parole des industriels de la filière pharmaceutique et être force de proposition auprès des décideurs publics."

PA R C O U R S Guillaume Clément en 5 dates 2013 : présidence de Polepharma 2009 : présidence de Léo Pharma France 2007 : direction générale des opérations pharmaceutiques France de Cephalon

2000 : direction supply chain puis direction de business unit (ventes et marketing) dans les domaines de la réanimation puis des neurosciences au sein de Lilly France.

1992 : ingénieur de recherches puis responsable des opérations sur un site de production d’aluminium au sein de Pechiney

l’IMT, pour qu’elles fournissent des opérateurs hautement qualifiés, notamment en maintenance. Il nous faut du personnel bien formé pour gagner en productivité et en compétitivité. La puissance du réseau peut permettre d’améliorer cela !

Propos recueillis par Anne-Marie Jelonek .................................................... * Polepharma Market Place est la première place de marché BPF en ligne qui permet des échanges sécurisés entre donneurs d’ordres et fournisseurs et prestataires agréés.

Passerelles N°55 I Janvier 2014

23


à noter

9e

édition des Printemps de la Production Pharmaceutique sur le thème « La performance industrielle : ses processus et ses hommes ». Cet événement aura lieu à Tours, le jeudi 15 mai 2014, au centre de congrès Vinci. Conférences et ateliers permettront échanges et réflexions entre les participants. Pour s’inscrire ou pour plus de renseignements : www.les-ppp.com

9e

édition

La performance industrielle : ses processus et ses hommes Jeudi 15 mai 2014

Tours Centre de Congrès Vinci

24

C’est le nombre de forums emploi et d’orientation auxquels le Groupe IMT a participé en 2013, pour communiquer sur les métiers de production des industries pharmaceutiques et cosmétiques, auprès des lycéens, collégiens, jeunes, salariés et demandeurs d’emploi. La participation à ces forums est reconduite pour l’année 2014. La majorité d’entre eux auront lieu en janvier et en février.

24 Passerelles N°55 I Janvier 2014

20h13

850 C'est le nombre de candidats renseignés par l’IMT, en 2013, sur ses formations diplômantes. La provenance de ces candidats est diverse : salons et forums emploi, site Internet, réseaux sociaux, portes ouvertes, site de formulation des vœux d’orientation pour les futurs bacheliers... Mais, en majorité, les candidats prennent directement contact avec l’IMT par téléphone.

.............................................................

10 ans

de VAE à l’IMT !

Pour fêter cet anniversaire, le Groupe IMT propose une demi-journée ludique et interactive sur le thème « Du développement personnel à l’employabilité ». Rendez-vous à l’IMT, le mercredi 26 mars 2014, à 15 h 30. Le jeu « la VAE dont vous êtes le héros » illustrera les étapes, les apports, les ressources propres à la démarche. Pour plus de renseignements, contactez Claire Capon au 02 47 713 713.

C’est l’heure à laquelle a lieu, tous les mois, la diffusion sur la chaine locale TV Tours de courts reportages sur l’IMT traitant de différents sujets : les besoins en recrutement des industries pharmaceutiques et cosmétiques, la vie à l’IMT tout au long de la formation, le paysage industriel en région Centre, qu’est-ce qu’une formation professionnelle à l’IMT… Entre septembre 2013 et juin 2014, dix thèmes auront ainsi été traités. Retrouvez l’ensemble des vidéos sur le site internet de l’IMT : www.groupe-imt.com

.............................................................

2014 A l’occasion de la nouvelle année, le vice-président exécutif, la direction générale et l’ensemble des collaborateurs du Groupe IMT vous adressent leurs meilleurs vœux.

Passerelles LE LIEN ACTIF ENTRE LE GROUPE IMT ET VOUS

groupe-imt.com

Groupe IMT - Institut des métiers et des technologies industries pharmaceutiques et cosmétiques

38-40, avenue Marcel-Dassault • Quartier des 2 Lions • BP 600 • 37206 Tours Cedex 03 • Tél. : 02 47 713 713 Fax : 02 47 713 714 • E-mail : contact@groupe-imt.com • www.groupe-imt.com Directeur de la publication : Patrick Bourdy • Responsable de l’édition : Patrick Hibon de Frohen Rédactrice en chef : Aurélie Mouchard • Direction éditoriale : Anne-Marie Jelonek (Bergamote Presse : bergamotepresse.fr) Direction artistique : mille-et-une.fr • Ont participé à ce numéro : Nadia Gorbatko, Annelise Schonbach Photos : Groupe IMT, Rafaël Trapet, T. Borredon, Berti Hanna, Image de Marc, Thomas Gogny Imprimeur : Paul Imprimerie • Tirage : 4 200 exemplaires • Dépôt légal : janvier 2014 • N° ISSN : 1283-4610

Régie publicitaire : Aurélie Mouchard - 02 47 71 46 90

Passerelles n° 55 Janvier 2014  

Les façonniers forment pour sortir du lot

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you