Issuu on Google+

Belgique - Belgïe P.P. 1099 Bruxelles X 1/7079

Au sommaire Une femme RR ?!! Un nouveau look… Une nouvelle rubrique ! Publication SGP P904074 - Mensuel (sauf juillet) - n°162 - Décembre 2009 - Bureau de dépôt 1099 Bruxelles X Éditeur responsable : Vincent Vanderstocken - 82 rue Basse 1180 Bruxelles - © Groupe Honneur - www.honneur.be


Editorial

H

ello tout le monde ! Afin de terminer l’année de notre quatre-vingtième anniversaire en beauté, et de préparer ses pages à accueillir les merveilleux (et nombreux) récits que vous écrirez tous en 2010 (et dans la décennie à venir), le UGH a subi un petit lifting. Votre dévoué rédacteur en chef a quelque peu dépoussiéré le style typographique du journal, il était grand temps ! Quoi de neuf ? Eh bien c’est l’Unité du Bouleau qui est la plus bavarde chers amis, nous avons reçu des nouvelles de chaque section afin que vous soyez au courant de toutes leurs dernières aventures. Si c’est pas beau ça… Pour le reste : pas de nouvelles, bonnes nouvelles ?! Une fois de plus la rédaction regrette la paresse littéraire des chefs du Groupe… Outre les camps d’été, beaucoup de projets sont en cours de développement. Le premier semestre de l’année 2010 ne nous réserve que de bonnes surprises ! Ah oui j’oubliais, nous avons un nouveau RR* ! Enfin non … UNE nouvelle RR ! Bravo { la Spiplette pour son élection. Espérons qu’elle survive le plus longtemps possible aux commandes du Groupe, car les projets de lancement abondent, et le Comité d’Action actuel est plus hostile que jamais ! Mais ce n’en sera que plus constructif ;) Ne manquez pas la nouvelle rubrique des trucs et astuces d’Ourébi ! Il vous manque un cadeau pour Noël ou le nouvel an ? Ou vous avez tout simplement froid ? La 111e a la solution…

Joyeuse lecture, excellentes fêtes de fin d’année { tous, et bonne m… { tous ceux qui ont des examens !

Hobbes Rédak’chef © Bill Watterson

* Autrefois, on parlait du CR, le Commissaire Régional. C’est devenu le Responsable Régional, le RR. Bientôt (aujourd’hui?!), on devra parler d’Animateur Fédéral, car la fédération a récemment décidé de changer ses structures et certaines appelations. Depuis 1929, le Groupe Honneur a toujours préféré utiliser une appellation qui n’a jamais changé, celle de « Chef du Groupe ». Mais je m’interroge, du coup, devons nous appeler Géraldine la Cheftaine du Groupe ? :’D

~2~


Le mot de la RR ! Une femme RR pour Responsable Régionale ou devrais-je dire AF pour Animatrice Fédérale (nouvelle appellation)…

I

l est peut être inattendu de trouver une femme { ce poste mais j’essayerai de remplir ma tâche aussi bien que mes prédécesseurs, ce qui ne sera pas de tout repos au vu du travail accompli par mes ainés.

Le petit castor est devenu grand… A l’âge de 4 ans et demi, j’ai rejoint le Groupe Honneur et plus particulièrement la 11 ième Unité. J’ai commencé mon parcours en tant que petit castor pour gravir petit { petit les étapes du scoutisme en devenant, louvette, guide, Akéla, Responsable d’Unité Adjointe, Responsable de Troupe et pour terminer Responsable d’Unité. Mais après toutes ces années passées au sein d’une même unité, l’envie de m’investir de manière plus générale pour le Groupe Honneur { fait son petit bonhomme de chemin. C’est pourquoi je me suis proposée au poste de Responsable Régionale en septembre 2009 , poste pour lequel j’ai été élue. Après une année anniversaire, pleine de grandes activités, une nouvelle année tout aussi riche en projets a débuté. Et oui, ce début d’année en unités et en sections a déj{ été riche en partage, en retrouvailles et en projets de camp d’été. Je voudrais encore dire un immense merci { vous : parents, anciens, castors, louveteaux, scouts, animateurs, responsables d’unité et surtout { l’équipe organisatrice pour cette belle journée qu’a été le 25 avril 2009 commémorant les 80 ans de notre région Bruxelles-Sud. Dans mes projets, il est évident que le plus important est de faire vivre le Groupe Honneur et pour y arriver, il est essentiel que la région Bruxelles-Sud puisse bénéficier d’un local pour entreposer son matériel. C’est pourquoi je fais appel { vous et { vos bonnes idées pour nous aider à atteindre notre but. Il est également important pour moi de vous présenter les personnes qui m’entourent et qui m’aident (voir trombinoscope). Merci { mon équipe régionale, { mes équipiers régionaux, au CA composé de l’équipe régionale et de tous les Responsables d’Unité et Responsables d’Unité Adjoints mais il ne faut pas oublier tous les animateurs qui permettent { vos enfants de revenir des réunions et des camps plein de bonheur. Un grand merci à vous tous! Ce petit mot est aussi une pensée pour Kiwi (Responsable d’unité de la 145e ) qui nous a quitté prématurément en début d’année et également pour feu Monsieur Pierre Van Halteren, co-fondateur du Groupe Honneur. Je vous souhaite une merveilleuse année scoute pleine de rencontres et de rire ainsi qu’une très bonne année 2010 en avance. Géraldine Heyvaert G.H. – Spip

~3~


Officiel Déclaration d’absence aux activités sur le site du Groupe Honneur Tout membre est supposé participer à toutes les activités. Il ne lui est donc en principe pas nécessaire d'annoncer une participation ou de s'inscrire à une activité donnée. Par contre, il est indispensable de prévenir en cas d'absence: via le site web, par mail, par téléphone ou de n'importe quelle manière… Pour certaines activités (les camps en général), il est néanmoins demandé de confirmer sa participation. Par ailleurs, pour les camps d'été, il est aussi possible de mensualiser le paiement de la participation aux frais. Depuis peu, un nouvel outil a été incorporé { la page ‘Activités’ de chaque section sur le site du Groupe Honneur (www.honneur.be). Celui-ci vous permet de déclarer l'absence de votre (vos) enfant(s) à une ou plusieurs activités. Comment l’utiliser ? Rien de plus enfantin : une fois sur la page 'Activités' de la section désirée, vous n'avez plus qu'à cliquer sur le bouton "Absence" situé devant les infos de l’activité visée (réunion et/ou camp), puis { entrer le numéro de référence Honneur propre { votre (vos) enfant(s) (qui se trouve dans le VCNS de la section). Ensuite vous avez la possibilité de laisser un commentaire, ce que les chefs apprécient particulièrement. Nous vous encourageons à utiliser ce nouvel outil autant que possible !

Calendrier régional Samedi 27 & dimanche 28 février 2010 : Trek HP 2010 Samedi 6 mars 2010 : Fête d’Unité de la XIe ET de la 97e ! Mais où aller ?! Aux deux fêtes pardi ! Chiche ! Dimanche 14 mars 2010 : Activités régionales de branche : Trophée Jungle pour les louveteaux et Course autour de l’étang pour les castors Samedi 20 mars 2010 : Fête d’Unité de la 71e Samedi 27 et dimanche 28 mars 2010 : 24ème édition des 24 heures vélo du Bois de la Cambre : Les 97e et 111e troupes y participent chacune, passez nous voir si vous venez au bois ce WE là, et achetez un hamburger au stand de la 111e bien sûr ;D La meute de l’If participera également aux 5 heures VTT le samedi. Mercredi 14 > Samedi 17 avril 2010 : Coupe Pierre Graux 2010 (scouts et guides) Dimanche 25 avril 2010 : Concours Hands 2010 Dimanche 2 mai 2010 : Centenaire de la Première Troupe / Fête du Groupe Honneur (à confirmer - voir page de droite !) En résumé : que de fantastiques aventures en perspective ! N'oubliez pas que les fêtes d'unité ne sont pas uniquement réservées aux membres de ladite unité ! N'hésitez pas à aller faire un tour chez vos congénères bleus, jaunes, rouges, verts et noirs ! Une tête à foulard est toujours plus que bienvenue !

~4~


Comité d’organisation du centenaire de la Première : WANTED ! En 2010, le Scoutisme belge fêtera ses 100 ans d'existence... En effet, en 1910 naissait la première Troupe des Boy-Scouts en Belgique qui, bien des années plus tard, allait devenir... le Groupe Honneur ! Si si ! Pour marquer cette occasion, diverses activités seront organisées (notamment par la Fédération des S.G.P.). le Groupe Honneur ne peut laisser passer un anniversaire de cette ampleur ! Nous faisons appel à toute personne motivée pour organiser un tel événement (encore { définir) dans le courant du mois de mai/juin 2010. Vous êtes intéressé(e) ? Le moindre coup de main est plus que bienvenu ! Contactez-nous par courriel : vinsh@honneur.be ou bertrand@honneur.be Rendez-vous en 2010 !

Adresses courriel utiles info@honneur.be : Informations générales sur le Groupe Honneur rr@honneur.be ou geraldine@honneur.be : Responsable Régionale philippe@honneur.be : Philippe de Wergifosse, délégué affiliations et webmaster arbc@honneur.be : Olivier Petit, ARB Castors arbl@honneur.be : Arthur De Heusch, ARB Louveteaux arbs@honneur.be : Guillaume Pietrons, ARB Scouts-Guides-Pionniers ruX@honneur.be [où X = 11, 71, 97, 111 ou 145] : Responsables d’Unité (ex : ru11@honneur.be) ugh@honneur.be : Vincent Vanderstocken, Rédak’chef du UGH

Totem ~ 97e Troupe de l’If ~ Juliette Lafosse (AMx): ondicomikoalaccoladaj'aipeur Harold Sax (ARMx et RU 97e) : pacharlestonusécoutumecarambaribal Totémisés lors du camp de Toussaint de l’an de grâce 2009, { Graide (Belgique)

~5~


Le Groupe Honneur a le regret de devoir vous annoncer le décès ce 14 octobre 2009 de

Jean-Marc Dezille Responsable d’Unité de la 145ème et collaborateur de la fédération des Scouts et Guides Pluralistes de Belgique. Le Groupe Honneur exprime ses plus sincères condoléances à la famille de Jean-Marc, et spécialement à Colin, son fils, animateur responsable de la meute du Peuple Libre.

~6~


Kiwi

C

her Jean-Marc,

Tu nous as quittés soudainement, sans bruit et si brusquement que je n’ai pas eu l’occasion de te dire merci. Merci pour ta gentillesse, Merci pour ta générosité, Merci pour ta solidarité. Toutes valeurs que tu t’efforçais d’inculquer aux loups, castors et scouts de ton unité, par ton exemple, tes attitudes et ton écoute toujours patiente. J’ai eu l’occasion de te découvrir un peu par hasard, au détour du chemin, quand la 71 ème unité a perdu son chef et a fait appel aux parents pour reprendre le flambeau. Présent, tu l’as toujours été, pour guider mes pas, me conseiller, me rassurer même si c’était de loin en loin pour nous permettre de redémarrer l’unité en toute autonomie. Présent, tu as accepté de « soucher » notre meute et notre troupe sur celle de la 145ème. Présent, encore et toujours, tu as accepté de partager les camps et le matériel. Avec l’accord et le soutien des chefs de meute et de troupe, nous avons pu redémarrer la 71ème. Si la 71ème unité a pu se développer pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui, c’est par ce que nous avons pu bénéficier de ton aide et de celle de la 145 ème et de tous ses chefs, Sébastien, Gaël, et tous les autres. Le temps a passé trop vite, à préparer les camps, à organiser, à planifier. Il est passé trop vite pour te dire merci. Du fond du cœur et au nom de toute la 71ème. Adieu Jean-Marc, on t’aimait bien tu sais. Poursuis ta quête vers ton Inaccessible Etoile, Fraternellement, Cécile Delchambre – Sztalberg, ancienne RU de la 71ème

~7~


~8~


~9~


Honneur Retro Les Centres (suite du dernier UGH)

La route, les clans, … Eternel problème ! Extraits du journal « Honneur » paru en 1949 à l’occasion des vingt ans du Groupe

Le Centre Rocher par Jean MICHEL, ancien Chef d’Unité de la 97e Il y a ceux qui rêvent d’une terre toute plate et sans cailloux, où l’on marche sans fatigue, où l’on dort horizontal, où l’on reste où l’on vous met. Il y a ceux qui rêvent de montagnes lointaines, hérissées d’aiguilles rocheuses, où l’on s’esquinte avec enthousiasme, où l’on bivouaque les pieds dans le vide, d’où l’on descend pour pouvoir mieux remonter. Quand le Groupe aura cent ans, la légende répètera qu’« Honneur était de ceux là ». Elle dira qu’au printemps de l’an de grâce 1934 naquit le « Groupe Scout Alpin Belge », ancêtre du Centre Rocher. Que de l’M et l’N aux Cinq Ânes et des Cinq Ânes { Bayard, il n’y eut bientôt plus de choucas qui n’eût sacré contre le Groupe Honneur. Mais il restera sans doute encore de tristes sires pour penser : « A quoi ça sert ? ». Et ceux-l{ ne goûteront jamais le plaisir de s’éreinter au bout d’une corde… ni celui de pouvoir raconter.

~ 10 ~


Le Centre Cinéma par J. JONGEN, C.T. feu Forest et Khaniwara L’origine en est un mirifique voyage aux Amériques qui n’eût jamais lieu. Voulant en rapporter des souvenirs filmés, Jacques Huisman avait fait l’acquisition d’une splendide caméra et d’un stock de bobines. Pour utiliser l’appareil, on décida de « tourner » pour s’amuser, et c’est ainsi que quelques amis se réunirent promouvant ce qui plus tard devait s’appeler pompeusement Centre Cinéma. L’exode et la confiscation de la caméra entraînèrent la mort du Centre deux ans plus tard. Au début, peu soucieux de faire un film cohérent, nous nous bornâmes aux exercices qui nous permettaient d’acquérir un minimum de techniques indispensables, et de nombreux week-ends se passèrent ainsi en travellings, panoramiques, gros et moyens plans, enfin, à toutes les subtilités du 7e art. Pourtant, à mesure que nous progressions, s’affirmait notre désir de réaliser un film. Sans savoir, à vrai dire, très bien ce que nous voulions, si ce n’est sortir des chemins battus, faire œuvre originale ! Nous avions même pris contact avec un cinéaste de renom qui, tout en jugeant nos projets un peu grandioses, nous promettait son appui. Il n’y eut jamais plus de deux réunions et c’est dommage, car nous avions trouvé un thème charmant dans une nouvelle de Chesterton. Une fois de plus, ces projets furent abandonnés et l’équipe changeant ses batteries s’orienta vers des buts plus modestes. On profitait des week-ends, camps itinérants, représentations dans des villages ; les premières bobines montraient la vie des comédiens, des scènes villageoises, parades, foires, etc… Et il y avait, ma foi, de fort jolies choses ; je me souviens de « séquences » tournées en France par Zu Warnant que n’auraient pas désavoué les meilleurs professionnels. Tout cela était frais, vivant, sans chiqué ; nous nous efforcions d’éviter les écueils dont le principal consiste { balayer le sujet en tout sens et sans arrêt avec la caméra sous prétexte d’en mieux explorer les aspects et d’économiser la pellicule. On tourna également un peu dans les camps louveteaux. Un mariage fut enregistré sur le vif avec une agréable mise en scène qui en atténuait le caractère banal, et complété en « studio » { grand renfort d’imagination et de truquage. Cette bande eut le plus grand succès, sauf peut être auprès de certains membres de la famille… Ces films furent projetés { de nombreuses reprises { l’occasion de causeries et réunions diverses et furent un utile moyen de propagande en faveur du scoutisme et des comédiens routiers. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Matériellement pas grand-chose, sans doute ; ces films sont usés, dispersés, inutilisables. Mais quels gais souvenirs d’un merveilleux travail d’équipe qui répond intégralement à ce que nous demandons pour les jeunes que ne peuvent plus contenter les pistes et concours de secourisme.

~ 11 ~


Le Centre Tumbling par Pierre Van Halteren, 1938 Co-fondateur et deuxième Chef du Groupe Honneur. Joie de sentir les muscles rouler librement sous la peau ! Aisance du mouvement ! Equilibre du corps ! Se sentir aussi à son aise sur les mains ou sur les pieds ou encore ni sur les uns ni sur les autres, faisant dans le vide un saut souple et gracieux pour aboutir sur les mains, ou même parfois, sur les pieds, le sourire aux lèvres comme l’écuyère du cirque, après son quadruple saut périlleux au travers du tambour enflammé. Ou encore le saut vertigineux, corps allongé, mains en avant, au-dessus de quatre, cinq ou six camarades accroupis… Les bras qui plient, muscles durcis { l’arrivée au sol, le corps qui se courbe, roule et se redresse, debout immobile, sous la dernière impulsion de l’élan. « Tumbling » : Etymologiquement, « faire des cumulets ». Et c’est bien cela, mais quelle variété de cumulets : en force, en souplesse, en l’air, sur le sol, avec arrêt au milieu ou en vitesse, à deux, à trois ou à douze, « spéciaux »… Que faut-il pour commencer ? Un peu de souplesse et un peu de cran, un bon tapis ou un matelas ou du gazon élastique. Nous nous sommes procuré tout cela, et c’est ainsi que, dans une maison amie, tous les lundis soir, dans une poussière et une atmosphère très « coulisse de cirque », le Centre Tumbling a entrepris, pendant près d’un an, d’assouplir les colonnes vertébrales des chefs du Groupe. Et maintenant, en boule pour le tumbling.

Le Clan de Joie 1941 – Occupation – Gosses sous-alimentés, dominés par des préoccupations de marché noir et de guerre. Les enfants, particulièrement dans les quartiers surpeuplés, manquent autant de tartines que de distractions saines. Le « Clan de Joie » prend naissance et organise au début de l’hiver 41 une séance avec cacao, tartines beurrées, fruits. Cela se passe dans un garage de la chaussée de Waterloo avec une vingtaine de gosses de la rue Haute. 2 décembre 1941 – Saint-Nicolas : grand goûter et présentation de la première pièce du théâtre de marionnettes du Clan de Joie. A partir de ce moment, le Clan de Joie donne à peu près une séance de marionnettes par semaine { Bruxelles et en province. Les écoles, les homes de l’œuvre Nationale de l’Enfance, de la Société des Chemins de Fer, des Télégraphes et Téléphones, les colonies de vacances de l’Aide aux Enfants de Prisonniers, les sanas reçoivent sa visite. Des jeux sont organisés pour les enfants, le matériel se perfectionne, le répertoire augmente, la technique de maniement de marionnettes s’améliore. Petit à petit, le clan recueille les adresses de plus de 300 personnes habitant Bruxelles, chez qui passent chaque samedi une vingtaine de filles et garçons { vélo. C’est le ramassage du colis traditionnel : 2 sucres, 2 fruits, 2 tartines, 2 francs. Bientôt s’y ajoute la collecte systématique du même colis chez les élèves d’un certain nombre d’écoles. Le résultat : jusqu’{ la fin de la guerre, chaque samedi après-midi, 100 à 200 gosses de l’école communale n°6 reçoivent un plantureux goûter.

~ 12 ~


Continuons avec un peu d’histoire...

Le foulard Honneur Extrait du journal Honneur (ancêtre du UGH), paru en mai 1959

H

élas le foulard Honneur ne possède pas une histoire merveilleuse et féérique, voulant que cet illustre carré de tissus écossais soit rattaché à quelque fait héroïque ; certains diront que cette histoire, c’est nous (entre autres, actuels, depuis la guerre - car notre foulard Honneur est porté depuis lors), c’est nous qui sommes en train de la faire… Ou bien pouvons nous nous transporter en quelque temps glorieux et rêver que nous avons conquis ce tartan par un fait chevaleresque envers un écossais qui en reconnaissance nous aurait offert ses couleurs… Toujours est-il que nous portons le tartan du clan des COLQUHOUNS, dont voici quelques mots. Origine du nom : Lieu dans le Dunbartonshire Nom gaëlique : Maca’Chombaich » Devise : « Si je puis » (If I can) Musique à la cornemuse : The Colquhoun’s March Cri de guerre : « Cnoc Ealachain » (Montagne ronde - Cygne) Ce clan prend son nom de la contrée de Colquhoun dans le compté de Dunbarton. Ces terres furent accordées { Humphrey de Kilpatrick par Malcolm compte de Lennox, { l’époque d’Alexandre II. Sir Robert Kilpatrick de Colquhoun épousa la fille du Laird (lord écossais) de Luss et depuis lors le chef du clan est appelé « de Colquhoun et Luss ». En 1602 eut lieu une lutte acharnée entre le clan des Colquhouns et le clan des MacGregors. Alors qu’une trève avait été conclue, les Colquhouns, dressèrent un piège aux Mac Gregors à Glenfruin ; mais la ruse fut éventée par Alastair MacGregors de Glenstrae et après une bataille sanglante les Colquhouns furent battus et leur chef tué. Ces MacGregors étant très turbulents, plusieurs clans, dont les Colquhouns, les Cambells, etc. adressèrent une protestation énergique au Roi. Le clan MacGregors fut proscrit et ses membres persécutés. (Charles II leur rendit leur nom ; Guillaume d’Orange le proscrit { nouveau et ce n’est qu’en 1775 qu’ils furent remis en place). Sir John Colquhoun (1621-1676) connu sous le nom du « Coq Noir de l’Ouest », homme très habile et instruit, prit une grande part dans la gestion des affaires publiques et fut membre du premier parlement après la Restauration. Sir Humphrey, 18ème chef, n’ayant qu’une fille et ne voulant pas que le nom des Colquhouns et ses possessions passent au clan de son gendre, du abandonner une partie de ses terres pour obtenir ses conditions. Sa fille épousa James Grant de Pluscarden et les fils ainés (héritiers des Grants) ne purent hériter des domaines de Colquhoun. Ce fut le plus jeune fils qui les reçut et c’est de lui que descend la famille actuelle de Colquhoun et Luss.

~ 13 ~


Boutique Honneur

B

onjour à tous, peut-être ne le savez-vous pas mais la boutique Honneur a changé de responsable depuis le mois d’octobre. Lucie Lagrange, ancienne responsable, a passé le flambeau après plusieurs années de bons et loyaux services…

En pratique, rien n’a vraiment changé depuis. Mais il est toujours bon de rappeler comment fonctionnent les choses. Voici donc la marche à suivre si vous avez besoin d’insignes, de foulards, de chansonniers… Il suffit de remplir le bon de commande disponible sur le site www.honneur.be dans la rubrique Pratique > Boutique Honneur et puis me l’envoyer par mail, fax ou poste. Et puis aussi ne pas oublier d’effectuer le virement sur le compte du Groupe Honneur. La commande vous sera alors livrée au plus vite (selon la période, cela peut prendre un peu plus de temps…). Le catalogue complet ainsi que les prix des articles se trouve sur le site. Petite remarque complémentaire, il est important de bien préciser les spécifications des articles commandés. Par exemple pour les insignes de branche, il faut préciser Castor, Louveteau, Scout/Guide ou Pionnier. Et bien sûr pour les foulards, il faut bien préciser l’unité et la section. Depuis peu, les insignes d’unité sont disponibles pour toutes les unités, y compris la 1ère unité ! En plus de cette bande bleue qui se coud juste en dessous de l’insigne Europe/Belgique, les membres de la 71ème ont également la possibilité d’arborer l’insigne personnalisé de leur unité, flambant neuf ! Certaines unités du Groupe projettent d’en faire autant bientôt, soyez patients… Article collector : la broche Honneur pour accrocher son flot comme au bon vieux temps… Aussi disponible en porte-clefs, avec le flot en foulard chef ! Edition limitée ! Si vous voulez acheter une chemise, il faut alors se rendre au Magascout des SGP (38 av. de la Porte de Hal à Saint-Gilles - ouvert de 9h30 à 17h00 du lundi au vendredi - pas de paiement électronique !) ou à la Maison du Scout à Waterloo (rue de la Station, 36A - ouvert de 10h à 18h30, du mardi au samedi). Pour toute information sur la Boutique ou pour une commande, n’hésitez pas { me contacter. Claire Divoy Responsable Boutique Honneur boutique@honneur.be 0473/39 50 37

~ 14 ~


Le Clan à Dalhem...

E

t oui, le nouveau Clan régional du Groupe s’est offert le château de Dalhem, dans la région de Liège, { la Toussaint. Rien que ça. Et qu’a-t-il fait ? Et bien il est resté très discret… Mais nous attendons avec impatience les récits de l’intrépide chef du Clan, dit le Grand Chevelu, et de son staff… N’est-ce pas ? En attendant, nous avons quelques sympathiques photographies de leur camp à vous montrer. En 2010, chaque pionnier ira goûter { l’animation dans une des sections castors ou louveteaux du Groupe, lors d’une réunion. On leur souhaite plein d’épanouissement et de révélations dans cette nouvelle expérience ;’)

~ 15 ~


Le Gawadich

V

ous en avez marre des traditionnels hands, ballon-prisonnier et autres balle chasseurs ? Vous ne savez plus quoi inventer pour combler les longues heures de glande ? Vous êtes à la recherche d'un jeu extraordinaire à la portée de tous ?

LE GAWADICH EST FAIT POUR VOUS !! Au premier abord, ça a l'air fichtrement compliqué. Et pourtant… Histoire de vous faciliter la tâche, je vous ai conçu une fiche de jeu presque hyper bien foutue! Sympa, non ? Il y a trois types de balles : le zouave : sorte de grosse balle rouge (ou peu importe) de la taille d'une balle de foot. Il sert à marquer des buts (en touchant l'esquiveur dans sa zone). Il peut y avoir plusieurs zouaves (conseillé au del{ de trois équipes)… Le cas échéant, leur nombre est à définir en fonction du nombre d'équipes (entre 1 et 5). Les seuls joueurs autorisés à jouer avec le zouave sont les poursuiveurs. Chaque but rapporte 10 points. le vive dehors : Balle de la taille d'une balle de hands, pouvant facilement être manipulée à une main. Le point d'attache du vive dehors c'est la zone centrale (uniquement accessible aux arracheurs) dans laquelle les arracheurs se le disputent. Ils doivent arracher le vive dehors aux autres et tenter de le transmettre à un poursuiveur situé à l'extérieur de la zone, qui à son tour doit le ramener à l'esquiveur, situé dans la zone de son équipe. Chaque vive dehors ramené à l'esquiveur rapporte 50 points. Il n'y a qu'un seul vive dehors. les conars: Balles d'une taille approximativement moyenne qui servent { immobiliser un poursuiveur adverse en possession d'un zouave ou du vive dehors. L'adversaire touché par un conar est obligé de lâcher la balle qui est en sa possession et n'a pas le droit d'être le premier à la reprendre. Si un conar intercepte le vive dehors, ce dernier est alors immédiatement remis en jeu dans la zone centrale. Seuls les batards peuvent jouer avec les conars. Le nombre de conars est { déterminer en fonction du nombre d'équipes (entre 2 et 6). Le terrain : Une zone centrale pour les arracheurs, située au centre du terrain et d'un diamètre de 5m. Une zone par équipe pour l'esquiveur, qui doit { la fois esquiver les zouaves et récupérer le vive dehors. Situées de part et d'autre autour de la zone centrale. Diamètre de 3m. La zone libre ou circulent les batards et les poursuiveurs.

~ 16 ~


L'équipe : Chaque équipe est composée de 7 joueurs. Un esquiveur chargé d'esquiver les zouaves lancés par les poursuiveurs et de récupérer le vive dehors. Il ne peut en aucun cas sortir de sa zone. Trois poursuiveurs qui se déplacent dans le zone libre. Leur but est de toucher les esquiveurs adverses dans leur zone et de relayer le vive dehors de la zone centrale vers leur propre esquiveur. Deux batards munis de conars se déplacent dans la zone libre et tentent de toucher les adversaires en possession d'une balle. S'ils y arrivent les adversaires sont dans l'obligation de relâcher la balle. Il est vivement conseillé de ne pas dépasser le seuil des six équipes car au-delà la comptabilisation des points relève de la mission impossible. Eh oui, ce sport est aussi très éprouvant pour l'arbitre, qui doit avoir un œil sur chaque zouave ainsi que sur le vive dehors. Le respect des règles élémentaires est à miser sur le fair-play… pas évident non plus, c'est pourquoi ce jeu est fantastique... il fait mûrir !! Pour ceux qui ont compris en lisant cet article, bravo et bon amusement !! Pour les autres, désolé et bon ennui ! Sportivement, Ouistiti Première Unité

~ 17 ~


Saint-Nicolas et les castors

Q

uelle chance ! Les castors de la colonie Tic-Tac (XIe Unité) ont été rencontrer le grand Saint-Nicolas ! Votre rédak’chef a intercepté les photos de cette réunion envoyées par un parent d’un castor de la colonie, en voici quelques-unes...

~ 18 ~


Pourvu que ça dure !

S

alut à toutes et à tous. Comme beaucoup de personnes l'ont compris lors de la veillée louveteaux qui réunissait toutes les meutes au camp d’été, Teepee avait trop la classe avec sa chanson qui déchirait tout. Mais comme Teepee aime aider son prochain, je vais vous expliquer comment l'apprendre aux personnes que vous appréciez. Tout d'abord il faut leur apprendre les paroles qui sont des paroles assez compliquées et je vais vous écrire ces supers paroles ! Pourvu que ça dure (Patrick Sébastien) (Attendre 8 coups de guitare) T'es en pleine bourre et t'as la patate Même si ce soir t'as perdu aux cartes T'as plein de copains autour de la table Même si ta chambre n'est pas très confortable Tu plais aux gonzesses, les minauds te badent. Même si ta carte bleue est toute froide. T'as plus une tune pour payer ton taudis. Mais t'as quatre brunes dans le fond de ton lit. (Refrain) Au lieu de gueuler contre ce que t'as pas Chante le refrain que chantait ton papa. Pourvu que ça dure la belle figure. Les fêtes à Bayonne et les soirs sur la Garonne. Tant que t'as de l'eau pour laver la belette T'as pas les carreaux, au moins t'as la fenêtre. Pourvu que ça dure la belle aventure. Le ciel de Narbonne et les remparts de Carcassonne. Tant que t'as des yeux et le cœur sur la main C'est déjà beaucoup mieux que si c'était moins bien Allez ! La la la la lalalalala la la la la lalalalala la la la la lalalalalala la la la la la la la la … (attendre 4 coups de guitare) Pas de confiture au café le matin. T'as pris l'habitude des tartines aux pains. Ta chemise rouge a des trous plein les manches. T'es presque à la mode les pauvres c'est tendance. Tu joues de la gratte dans un petit groupe. Deux concerts par an ça peut pas payer la soupe. Mais t’as sanquette, de belles mirettes. Les cartouches pleines et le fusil qui va avec. (Refrain)… et encore (Refrain)...

~ 19 ~


Voilà ces magnifiques paroles de cette illustre chanson. Maintenant il faut y ajouter un point très important : la chorégraphie ! Alors à chaque phrase il y a un geste très important qui a été inventé par les chefs de Teepee avec l'aide de leurs louveteaux.

T'es en plein en bourre et t’as la patate (courir sur place). Même si ce soir t'as perdu aux cartes (mettre les deux mains l'une à coté de l'autre au niveau du nombril avec la paume vers le ciel). T’as plein de copains autour de la table (prendre ses copains et copines qui se trouvent autour de vous au niveau de l'épaule avec les mains). Même si ta chambre n'est pas très confortable (se frotter le dos avec le poing). Tu plais aux gonzesses les minots te badent (viser avec l'index vers les filles). Même si ta carte bleue est toute froide (croiser les bras et se frotter les biceps). T'as plus une thune (toucher avec ses pouce ses indexes en direction des gens) pour payer ton taudis (utiliser ses mains comme un coussin et les mettre sous sa tête). Mais t'as quatre brunes (montrer quatre doigts sauf le pouce) dans le fond de ton lit (serrer les quatre doigts puis les faire plonger vers les jambes). (Refrain) Au lieu de gueuler contre ce que t'as pas (mettre ses mains en watou autour de sa bouche) chante le refrain que chantait ton papa (chanter). Pourvu que ça dure (faire le moulinet avec ses mains) la belle figure (montrer ses yeux avec ses indexes). Les fêtes à Bayonne (mettre ses mains vers le haut et les agiter) et les soirs sur la Garonne (utiliser une rame imaginaire vers la gauche). Tant que t'as de l'eau (mettre ses mains devant son ventre et les agiter comme si c'était de l'eau) pour laver la belette (se frotter le ventre en cercle autour du nombril) T'as pas les carreaux (former un petit carré avec les indexes) au moins t’as la fenêtre (former un grand carré avec ses indexes). Pourvu que ça dure (faire un moulinet avec ses mains) la belle aventure (former deux vagues l'une après l'autre avec une seule main).

~ 20 ~


Le ciel de Narbonne (montrer le ciel avec ses indexes) et les remparts de Carcassonne (montrer sa gauche avec ses indexes et ses bras tendus). Tant que t'as des yeux (montrer ses yeux avec ses indexes) et le cœur sur la main (former un rond avec ses deux mains au niveau du cœur) C'est déjà beaucoup mieux (les pouces vers le haut avec les bras tendus horizontalement) que si c'était moins bien (les pouces vers le bas que lorsque vous chantez « moins bien »). La la la la lalalalala la la la la lalalalala la la la la lalalalalala la la la la la la la la ... (trois pas d'un coté et puis tendre sa jambe en avant et dans l'autre sens plusieurs fois). Pas de confiture (utiliser un couteau imaginaire sur votre main qui sera mise à plat) au café le matin (boire une tasse de café imaginaire). T’as pris l'habitude des tartines aux pains (manger une tartine imaginaire). Ta chemise rouge a des trous plein les manches (utiliser le pouce et l'index d'une même main pour faire semblant de tirer sur une manche de chemise). T'es presque à la mode (un sourire avec les pouces vers le haut) les pauvres c'est tendance (baisser la tête). Tu joues de la gratte (jouer de la guitare imaginaire) dans un petit groupe (mettez vos deux mains parallèlement devant vous). Deux concerts par an (montrer deux doigts) ça peut pas payer la soupe (retirer un doigt et faire un signe de négation). Mais t'as sanquette (mettre ses mains derrière ses oreilles), de belle mirettes (mettre ses mains autour de ses yeux) Les cartouches pleines (mettre la main sur l'entre-jambe et faire un geste du bassin vers l'avant) et le fusil qui va avec (prendre un fusil imaginaire et tirer). Puis il vous reste encore deux refrains à chanter et à danser.

Voilà maintenant vous avez tout pour enflammer une veillée pour que celle-ci réveille tout le monde grâce à cette chanson et sa super chorégraphie ... (même si normalement une veillée consiste à reposer les esprits pour mieux dormir). Nathan Akéla de Teepee XIe Unité

~ 21 ~


La patrouille des zHérons Compte-rendu de la I

ère

s Réunion de la Patrouille des Hérons

Lieux : Maison d’Emile, trajet du cortège d’Halloween de St-Gilles Date : le samedi 31 octobre 2009 Durée : de 18h à 20h30 But : Quémander des friandises aux habitants saint-gillois pour limiter le coût de l’achat des produits et augmenter de fait le bénéfice total (traduction : aller chercher des boules chez les gens pour après leur revendre) Scouts présents : Emile, Loïc, Loris (SP) Koudou (CP), Laureline, Lilia (SP), Samuel, Thomas

Loris arrive chez Emile. Celui-ci n’est pas l{. Un chat ronronnant comme une 2CV se jette sur lui. La mère d’Emile se sèche les cheveux. Loïc arrive. Le chat-2CV se jette sur lui. Emile arrive et va ensuite chercher son déguisement. Loïc et Loris se déguisent. Loïc et Loris, accompagnés de la 2CV, partent { la recherche d’Emile de la cave { la terrasse en passant par la salle de bain où la mère d’Emile se sèche les cheveux. Tout le monde se retrouve finalement et va au bout de la rue. Le cortège démarre avec, à sa tête, un robot en kilt qui joue de la cornemuse. Loïc se cache derrière son masque pour que personne ne le reconnaisse. Le cortège continue sa route. Les scouts vont sonner aux portes et reçoivent de nombreux bonbons. (voir annexe) Le cortège atteint le musée fantastique où, du haut d’un balcon, un homme avec un gros masque parle. Comme il parle avec son déguisement, personne ne sait ce qu’il dit mais la plupart comprennent l’essentiel, c’est-à-dire qu’on va nous donner des bonbons. Le bonhomme arrête enfin de parler. La moitié de la foule fait ouf, l’autre moitié se réveille. Des citrouilles nous bombardent ensuite de bonbons. Comme ceux-ci sont durs, ils atteignent des petits enfants au visage. C’est bon, se disent les scouts, des concurrents en moins. Pendant que les parents consolent leurs enfants, les scouts continuent leur quête sous les bombardements des citrouilles. Le lancer des bonbons finit finalement. Les scouts se dirigent vers la maison d’Emile en demandant des bonbons en compagnie d’une bande de petites filles qui crient : « On veut des bonbons ! » Les scouts veulent assiéger la maison de la bourgmestre pour avoir des bonbons mais la sœur d’Emile en sort (cette partie-l{ j’ai pas compris). Les scouts rentrent chez Emile et séparent les types de bonbons. Loïc rentre en voiture et Loris en tram.

~ 22 ~


~ 23 ~

Ca va commencer ou quoi ? C’est ça la 111 : toujours en retard !

Je me demande (j’espère que je vais le savoir…)

Il parle de quoi ?

Qu’est ce qu’on va faire ?

On s’ennuie !

T’es pas de mon unité !

T’ES FOLLE !!

Si je peux te donner mon collier ?

On s’ennuie !

Ils vont se réveiller ou quoi, purée dis !

Ils se lèvent...

Ah c’est pas trop tôt !

Hobbes is the Grinch

Quant à vous, scouts et guides qui étiez à Jausiers cet été, votre mollesse d’imagination sera punie lors de la CPG 2010. Je m’en porte garant !

Chère Chloé, bravo à toi, tu as gagné un lot de deux jeux de cartes et cinq autocollants Honneur ! La rédaction du UGH les donnera à ton Akela, qui te rendra tes prix lors de ta prochaine réunion en 2010.

Voici le scénario gagnant du concours lancé dans le dernier UGH. Il nous a été envoyé par Chloé Muriat-Le Dévic, une louvette de la meute de l’If (97e Unité). Et oui vous avez bien lu, Chloé n’était pas présente au camp d’été des scouts et guides { Jausiers, mais ça ne l’a pas empêchée de participer au concours !


VCNS Animateurs 2009-2010 Surnom

Fonction

Nom

Tel

Email

Groupe Honneur - Équipe Régionale [Spip]

RR

Géraldine HEYVAERT

0479814304

geraldine@honneur.be

[Kodiak]

ARBC

Olivier PETIT

0472715370

calimolo@msn.com

[Kangourou]

ARBL

Arthur DE HEUSCH

0479345548

arthur.deh@gmail.com

[Aguia]

ARB-S-P

Guillaume PIETRONS

0486906307

rimek001@hotmail.com

[Satan]

TR

Philippe DE WERGIFOSSE

0497599765

philippe@honneur.be

[Panda]

EqR

Bertrand DEBROUX

0479603226

betrand@honneur.be

[Hobbes]

UGH

Vincent VANDERSTOCKEN

0473609114

vinsh@honneur.be

Première Unité Clan régional de Rawal Pindi - 1ère Unité - clanstaff@honneur.be [Ouistiti] [Castor] [Tayra] [Chipmunk]

ARP AP AP AP

Quentin CLAESSENS Charlotte DILENS Charles DEMARET

0477192139 0479364123 0484982416

qclaessens@hotmail.com chachou00@hotmail.com charlotdemaret@hotmail.com

Jim GOOSSENS BARA

0475901657

jim_goba@hotmail.com

XIe Unité du Bouleau [Cabiai]

RU

0498218486

Gaël MERSCH

gaelmersch@hotmail.com

Colonie Tic-Tac – XIème Unité - tictacstaff@honneur.be [Trémolo]

ARC

Sébastien DE BOCK

0474322276

tremolo11@gmail.com

[Papaye]

AC

Lydie BAUDOUX

0479548007

lili-bidou@hotmail.com

[Picotin]

AC

Mary-Lou RODRIGUEZ

0479696663

pti-tigrou-malou@hotmail.com

AC

Laura SERENELLINI

0477314278

claire.garnier@hotmail.com

Meute de Teepee – XIème Unité - teepeestaff@honneur.be [Akela]

ARL

Nathan MERSCH

0499245693

nathanmersch@hotmail.com

AL

Sabine SOLVYNS

0484432433

sab12311@hotmail.com

AL

Violaine LAURENT

0470513071

vi_ouu@hotmail.com

XIème Troupe du Bouleau – XIème Unité - 11troupestaff@honneur.be [Fennec]

ARMx

Denis FRANSQUIN

0475347153

amoniac70@hotmail.com

[Capucin]

AMx

Loïc MICHAUX

0498169310

loicmich@hotmail.com

[Furet]

AMx

Antos VANHONNAEKER

0499420009

anvak02@hotmail.com

[Goupil]

AMx

Jonathan DESCHUTTER

0484280007

j_deskut@yahoo.fr

[Alpaga]

AMx

Nicolas VASTRADE

0478511094

nicovast13@hotmail.com

~ 24 ~


71e Unité du Gerfaut [Akela] [Baloo]

RU RUa

Raphaël CASSART Tony DELVAL

0477295218 0497798843

mad_raph@hotmail.com tony15_sport@hotmail.com

Colonie du Roseau – 71ème Unité - roseaustaff@honneur.be [Papaye] [Mistigri] [Canasta]

ARC AC AC

Zoé DEVOS Jessica DUMONT Nathalie AL KOURDI

0471012194 0475815872 0475876430

bloodangel1988@hotmail.com jessicamarine@hotmail.com nathaloche@hotmail.com

Meute de Seeonee – 71ème Unité - seeoneestaff@honneur.be [Baloo] [Akela] [Tegumaï] [Lardaki] [Frère Gris]

ARL AL AL AL AL AL

Tony DELVAL Raphaël CASSART Pierre LIENS Aurélie BUFFIN Olivier COURBE Thierry MARCHAND

0497798843 0477295218 0477758476 0477099415 0479524389 0497077594

tony15_sport@hotmail.com mad_raph@hotmail.com lienspierre@hotmail.com bubulilie@hotmail.com jo_moi@hotmail.com thierry.marchand@hotmail.com

71ème Troupe du Gerfaut – 71ème Unité - 71troupestaff@honneur.be [Draco] [Crista]

ARMx AMx

Pierre-Emmanuel BLOGIE Pauline DELOGNE

0478767705 0479550662

lindentaris@hotmail.com pauline.cherry@hotmail.com

97e Unité de l’If [Baribal] [Lynx]

RU RUa

Harold SAX Martin ERMANS

0474207409 0473690404

harold_sax@hotmail.com mart1_ermans@hotmail.com

Colonie Pollux – 97ème Unité - polluxstaff@honneur.be [Pipo] [Malac] [Messua] [Arbo]

ARC AC AC AC

Clio BALASSIS Annick JOTTRAND Jeanne WILMART Jonathan DE WERGIFOSSE

0472801872 0474469862 0475410714 0499259770

masterclic@hotmail.com annickjott@hotmail.com jeanne_wilmart@hotmail.com monsterak47@hotmail.com

Meute de l’If – 97ème Unité - ifstaff@honneur.be ARL AL AL

Igor JOTTRAND Boris DE VAERE Jeanne VANDE PERRE

0477444232 0474214998 0472331322

pro_football2003@hotmail.com b_de_vaere@hotmail.com

[Kotick] [Bagheera]

AL AL

César RICHELLE Sélim DECELLE

0474390714 0496070796

le_ces@hotmail.com selim.decelle@hotmail.com

[Tegumaï]

AL

Aline DAUSQUE

0493186259

dausque.aline@hotmail.fr

[Akela] [Baloo] [Raksha]

apocalypticodramatic64@hotmail.com

Meute de Kaniwhara – 97ème Unité - kaniwharastaff@honneur.be [Akéla] [Tegumaï] [Messua] [Louba] [Rikki] [Baloo] [Bagheera]

ARL AL AL AL AL AL

AL AL AL

Lewis BAUDOUX Barbara ESTIEVENART Justine RICHELLE Noémie DEMUYLDER Olivier PETIT Zoé VANDEVELDE Loïc MICHEL Maude RESTEAU Agate DONNER

~ 25 ~

0474451424 0475273020 0478920361 0472715370 0473243081 0479847352 0494410232 0472788636

lewlewlew1@hotmail.com baps_the_best@hotmail.com jousse@hotmail.com mimino22@hotmail.com calimolo@msn.com zoezoe58@hotmail.com lobos_781@hotmail.com mis_maude@hotmail.com agatedonner@hotmail.com


97ème Troupe de l’If - 97ème Unité - 97troupestaff@honneur.be [Baribal] [Kangourou]

[Panda] [Koala] [Harfang] [Lynx] [Pandeux]

ARMx AMx AMx AMx AMx AMx AMx

Harold SAX Arthur DE HEUSCH Jean COERS Juliette LAFOSSE Marie ERMANS Martin ERMANS Bertrand DEBROUX

0474207409 0479345548 0475544749 0498775412 0474320355 0473690404 0479603226

harold_sax@hotmail.com arthur.deh@gmail.com jeancooo@hotmail.com lafossejuliette@hotmail.com marie_ermans@hotmail.com mart1_ermans@hotmail.com betrand@honneur.be

111e Unité du Sarihgwan [Aguia] [Hobbes]

RU RUa

Guillaume PIETRONS Vincent VANDERSTOCKEN

0486906307 0473609114

rimek001@hotmail.com vinsh69@gmail.com

Meute de Tha – 111ème Unité - thastaff@honneur.be [Akela] [Bagheera] [Frère Gris] [Raksha] [Rama] [Kaa] [Baloo]

ARL AL AL AL AL AL AL AL

Constance FRERE Alex MARCIQUET Alex VANDERSTOCKEN Mathias BOUALEM Tiara SEGUY Robin VOLLEN Marie CAMBIE Rodolphe DE GEYNST

0474264331 0486377601 0485117743 0495737471 0499712082 0472701294 0479333443 0473241673

cf.sarabi@gmail.com am91wechwechcousin@hotmail.com

raghnarok13@hotmail.com mathb99@hotmail.com titi_tich_pal@hotmail.com salegosse33@hotmail.com cambie.marie@gmail.com the_dwarfman@hotmail.com

111ème Troupe du Sarihgwan – 111ème Unité - 111troupestaff@honneur.be [Hobbes] [Allactaga] [Argali] [Ourébi]

ARMx AMx AMx AMx

Vincent VANDERSTOCKEN Céline CHAMPAGNE Nathalie FONTAINE Sophie RICHELLE

0473609114 0499231977 0494031277 0473814669

vinsh@honneur.be celoumag@hotmail.com nanargali@hotmail.com superzozotte@hotmail.com

145e Unité Kim [Chow-chow]

[Suricate] [Gibbon]

RU RUa EqL EqL EqL EqL

Anne DEZILLE Gilles AMAND Brice LECLERCQ Georgette DEZILLE-GOBERT Jean-François NICAISE Nadine ROCHETTE

0479851068 0474195464 023802130 023802130 026606080

zilzil2002@yahoo.fr gilles_amand@hotmail.com bricegibbon@hotmail.com dezille1931@yahoo.fr

Meute du Peuple Libre – 145ème Unité - peuplelibrestaff@honneur.be [Akela] [Bagheera] [Baloo]

ARL AL AL

0494822680 0495169049

Colin DEZILLE Adrien DEZILLE Basile ROBERT

lecenttaur@msn.com adriendezille@hotmail.com

145ème Troupe du Rat – 145ème Unité - 145troupestaff@honneur.be ARMx AMx

Martin MEES Charles HOMBAU

0497153089 0499458697

gaius_helen_mohiam@hotmail.com

[Sanderling]

AMx AMx

0488874688 0476738293

[Tahr]

AMx

Jonathan DRIEN Camille JACQUES Thomas LEAHY

jonathan.drien@gmail;com camelia-88@hotmail.com taux53@hotmail.com

[Athène] [Loris] [Puma]

0497344305

~ 26 ~

charleshombau@hotmail.com


Annexes Collection Halloween Automne 2009 des Zhérons Loris : Blouse de médecin. Chapeau d’inquisiteur. Gant. Stéthoscope. La blouse donne un air inquiétant. Le chapeau permet de récolter des bonbons. Le stéthoscope est rassurant mais n’a en vérité jamais servi. Inquiétant. Cruel. Emile : Veste de vampire. Couteau planté dans la tête. Sceptre { tête de mort. Le sceptre rend jaloux et permet d’assommer un enfant un peu trop turbulent. Le couteau fascine. Morbide. Fascinant. Loïc : Masque de monstre. Drap de lit { trou pour passer la tête. Le masque permet de cacher son visage face à ses connaissances. Le drap de faire trébucher ses adversaires dans la chasse aux bonbons et, de ce fait, perd à chaque fois des lanières de tissus ; le déguisement ne peut donc servir qu’une nuit. Discret. Ephémère. Créatif. Les plus Belles Répliques pour ne pas Donner de Bonbons (Authentique) De nombreuses personnes prennent souvent des rôles pour ne pas donner de bonbons. Voici leurs répliques. Le classique : Je n’ai pas de bonbons L’étranger : Je pas comprends Le cambrioleur : Je n’habite pas ici L’occupé : C’est gentil merci mais je suis occupé La parano : Désolé monsieur je ne vous connais pas, je n’ouvre pas Le parano : Vous avez quel âge ? L’avare : J’ai déjà donné Le mélomane : Chantez-moi une chanson d’Halloween et je vous en donne Le xénophobe : Vous savez Halloween ça vient pas de chez nous

~ 27 ~


Compte-rendu de la IIème Réunion de la Patrouille des Hérons Lieu : Maison de Koudou, Uccle Date : mercredi 11 novembre 2009 Durée

: de 14h à 17h

But : Faire l’inventaire de la malle ; parler et décider de l’organisation d’une partie de la CPG et des Réunions de Patrouille Scouts présents : Koudou (CP), Loïc, Loris (SP) Scouts absents : Emile, Lauréline, Lilia (SP), Samuel, Thomas Résumé des épisodes précédents : Les Zhérons sont allés chercher des bonbons au porte-à-porte à Halloween Koudou et Loris arrivent. Koudou mange une mitraillette et Loris fait la conversation. Loïc appelle pour dire qu’il est perdu. Koudou va le chercher. Koudou revient avec Loïc. Koudou et Loris vont chercher la malle entre la boîte de bottes et la tondeuse à gazon dans le garage de Koudou où il y a tout sauf une voiture et la posent dans le salon. Koudou égrène le contenu de la malle, Loris fluore le matériel déclaré affaire classée et Loïc lit le compte-rendu de la Ière réunion et compte le nombre de couverts (ça prend du temps car il y a plus de couverts qu’il n’a de doigts). Suit un long débat sur une foule de sujets passionnants (dans le désordre) : Si la scie peut servir de pendule La fonction d’une râpe multiple Si les petits savent jouer au whist La façon atroce dont la louche s’est suicidée en se jetant dans la casserole { Jausiers S’il faut protéger le tallybook parce qu’on va marcher dessus (c’est sûr, d’après Loïc) S’il fallait acheter la poêle Tefal, finalement La tenue d’un camp de patrouille Si un jus peut être Tropicana tout en étant Minute Maid Si les poêles peuvent servir de couvercles S’il faut faire tout le concours bouffe au sirop d’érable A quoi sert le bouchon sans récipient de la malle Si Jaguarundi aurait dû rester chez les Hérons car une maison { Waterloo c’est bien pratique en fait Pourquoi est-ce que Loïc a un verre plus grand que Loris S’il faudrait vendre des hot-dogs à la Saint-Nicolas La rapidité des Martin-pêcheurs Comment le montant de l’argent de patrouille est subitement passé de plus de 25 € { 8,35 € juste quand c’est Koudou qui le gardait Si Lancelot n’aurait pas dû rester chez les Hérons car une pelle-pioche et une hache c’est bien pratique en fait S’il reste du jus de pamplemousse La définition d’une spatule Si un scout avisé ne vaudrait pas mieux qu’une boussole { visée

~ 28 ~


La différence entre une bassine et un saladier Si une gamelle peut servir de bol Si un sac de charbon peut servir de zip Si on-peut-avoir-du-chocolat-s’il-te-plaît-Koudou La taille des vis et des casseroles S’il faut vendre des gâteaux au Bois de la Cambre Si l’ouvre-boîte est bien dans le fond de la malle La capacité de Loris à couper deux barres de chocolat en deux. Le vieux débat perpétuel qui fait encore rage sur les couleurs des Zhérons Si Koudou mange plutôt épicé Après ces discussions houleuses et passionnantes et ces débats sujets à de nombreuses controverses, après ces coups de téléphone, après ces larmes, ces rires, ces trahisons, ces découvertes, ces coups de gueule, ses révoltes, ces coups bas, ces questions et surtout après quatre bouteilles entières de jus de pamplemousse Tropicana-MinuteMaid-Chiquita, les scouts arrivent enfin à trouver un accord. Les scouts rangent la malle. Les scouts rentrent chez eux sauf Koudou qui y est déjà.

Annexes Hérons / Les négociations continuent

S

uite au remaniement de septembre, Gabriel, Jaguarundi, Lancelot, Merlin et Nathan ont quitté la patrouille et les deux SP Lilia et Lorys ainsi que des nouveaux scouts sont arrivés. Les Hérons (enfin, ceux qui sont venus) se sont donc penchés mercredi sur de nombreux sujets tels que la CPG, le matériel et le budget. Les scouts ont mis l’accent sur le fonctionnement démocratique de la patrouille et sur la consultation de tous pour de grandes

décisions. Côté budget, il a été décidé que chaque scout pourra prêter un ou plusieurs objets à la patrouille et que chaque dépense sera examinée en privilégiant le prix le plus bas. Cependant, un violent débat a éclaté sur les couleurs des Hérons entre les conservateurs pro-vert-et-gris et les novateurs, partisans du changement de couleurs. La réunion s’est conclue par la nomination de Koudou au poste de trésorier et celle de Lorys à la fonction de rédacteur. Z.B.

Les Hérons lors de la coupe Pierre Graux 2009.

~ 29 ~


Compte-rendu de la IIIème Réunion de la Patrouille des Hérons Lieux : Maison de Loïc et Colruyt, Auderghem ; Magasin de chocolat Irsi, Ixelles Date : samedi 28 novembre 2009 Durée

: de 14h30 à 19h

But : Acheter des bonbons pour les revendre, faire des sachets de bonbons Scouts présents : Emile, Koudou (CP), Lauréline, Loïc, Lorys (SP), Samuel Scouts absents : Lilia (SP), Thomas Résumé des épisodes précédents : Les Zhérons sont allés chercher des bonbons au porte-à-porte à Halloween et ont fait une grande réunion-débat en parlant d’un peu de tout et de beaucoup de n’importe quoi. Emile et Laureline arrivent chez Loïc. Ils partent ensuite vers le Colruyt. Sur le chemin, ils rencontrent Martin, Lorys et Samuel. Martin apporte du papier ruban, Lorys des bonbons et des sachets et Samuel une voiture mais elle s’en va vite. Les scouts arrivent au Colruyt. Et là, surprise : c’est la journée spécial Saint-Nicolas ! Dans une des salles du Colruyt, Saint-Nicolas distribue des bonbons aux enfants. Le Conseil de Patrouille se réunit pour décider si c’est un vrai Saint-Nicolas parce que Koudou l’a déj{ vu hier et sa barbe était différente. Finalement, les scouts décident d’envoyer Laureline et Emile, les deux plus petits (s’attaquer aux plus petits, c’est plus facile) aller chercher des bonbons que donne SaintNicolas et que, vrai ou pas, l’important c’est qu’il donne des boules. Les scouts restants vont chercher un caddie car c’est marrant les caddies et puis c’est gratuit. Lorys met les bonbons d’Halloween dans le caddie. Ils se demandent si l’homme devant les escalators est un Père Fouettard qui distribue des bonbons ou un clochard qui mendie. Les scouts passent successivement par les rayons vins, boucherie, chips, pampers, céréales, hangar de stock de marchandise excusez-moi-jeunes-gens-ici-ce-n’est-plus-lemagasin-ouh-pardon-madame-demi-tour, café, balais, playmobil, pizzas surgelées, truffes au chocolat et arrivent enfin au rayon bonbons. Emile et Laureline reviennent de chez Saint-Nicolas et ramènent une multitude de bonbons. Vu le succès de leur opération, les scouts décident d’envoyer Samuel et Loïc chez Saint-Nicolas. Le Conseil de Patrouille, avec Koudou en chef-comptable, Lorys en expert marketing et Emile et Laureline en spécialistes goût, se réunit pour savoir quels bonbons prendre. Ils calculent, analysent et choisissent en bouffant des truffes au chocolat en dégustation. Ils trouvent les sachets « mika » de Lorys un peu petits et vont chercher un vendeur pour qu’il nous dise où c’est les grands sachets pendant que Koudou garde le caddie (« t’imagines si on nous vole le caddie avec les bonbons qu’on a pas encore achetés »). Les vendeurs qu’ils ont trouvés leur indiquent un rayon et les scouts s’y dirigent. Arrivés, ils lèvent les yeux et découvrent des sacs de congélation. (Les scouts s’imaginent : Bonjour madame, on vend des bonbons qui peuvent même être congelés. Si vous en achetez dix, vous gagnez un frigo.) Hem. Loïc et Samuel reviennent avec, eux aussi, beaucoup de bonbons. En sachant cela, les scouts vont acheter peu de bonbons car ils en ont assez avec ceux d’Halloween et de Saint-Nicolas. Pour payer, ils découvrent que Lorys a 10 €, Laureline 5 ah non 10, Loïc et Samuel une

~ 30 ~


carte de banque « mais j’ai pas trop envie de l’utiliser », Koudou des dollars canadiens et Emile rien. Les scouts font la file devant une caisse, n’importe laquelle de toute façon on sera perdant. Pendant que Koudou fait la file, les scouts partent à la recherche de choses gratuites dans le magasin. Les truffes au chocolat ont disparu, sans doute emportées par un vendeur fou furieux de voir ce mets si délicat engobé par des bouches de scouts barbares qui discutent « dis, les bonbons verts, ils sont bons ? – on s’en fout l’important c’est que les gens achètent ». Les scouts, dans leur quête, ne trouvent que des pots des restes de fond de café. Ce sera le cadeau pour les 25ème et 50ème acheteurs de sachets de bonbons, se disent les scouts, philanthropes. Revenus dans la file qui a avancé de vingt cm, ils hésitent entre un rasoir, une tasse Winnie l’Ourson et Saw 5 pour le cadeau offert { l’enfant du 100 ème acheteur. Ils passent à la caisse, payent et sortent du magasin. Ils essayent de voler le caddie en partant avec mais, juste à ce moment-là, les roues avant se bloquent. Pas de bol. Profitant de la panne, les scouts vont de nouveau prendre des bonbons et des tasses Winnie chez Saint-Nicolas. Ils soulèvent alors le caddie pour le remettre dans le local aux caddies sous les yeux soupçonneux d’un employé. L’employé sort du garage et nous dit que les roues se bloquent dès qu’on essaye de sortir du Colruyt. Les scouts répondent qu’« oh excusez-nous monsieur on avait pas vu et on est désolé et qu’on recommencera plus ». Les scouts rangent le caddie et prennent en main les bonbons. Ils rentrent chez Loïc et mettent tous les bonbons sur la table. Ils discutent pour savoir si les sachets de Lorys sont trop petits et vont donc chez l’épicier d’en face aller chercher des sachets. Les scouts restants se préparent à faire des sachets de bonbons en regardant la tv. Les autres reviennent avec des sachets. Le Conseil de Patrouille se réunit pour voir si les sachets de l’épicier sont assez esthétiques. La réponse est « mais non les gens ils s’en foutent du sachet – mais si, c’est important, c’est ce qui attire l’œil – Samuel, je te parle – ouh pardon, je regardais la tv – tu proposes quoi alors ? », plus simplement dit, non. Finalement, la Patrouille est scindée en deux. Un groupe (Koudou, Loïc, Samuel) va faire des petits sachets chez Loïc, un autre (Emile, Laureline, Lorys) va chercher des plus beaux sachets rue du Bailli. Le groupe 2 s’en va et fait le trajet Maison de Loïc – Arsenal – Buyl – Bailli en 23 et en 94 pendant que Lorys radote « L’Histoire de la XIème Troupe de 2007 { nos jours » { Emile et Laureline qui s’endorment peu { peu. Pendant ce temps-là, Samuel regarde la TV et, une fois le dessin animé fini, se lève tout à coup en disant « ouh là moi je dois y aller » et s’en va sous les yeux médusés des deux autres scouts. (D’après Loïc) Le groupe 2 arrive rue du Bailli. Emile et Laureline se réveillent car le tram s’est arrêté pendant que Lorys parlait tout seul : « …et puis le clodo de Barcelonnette a réparé la télé et on a eu TF1 avec… – Lorys, on est arrivé – ah oui tiens». Après être sortis du tram, les scouts entrent dans le premier « magasin à sachets », un magasin de chocolat de luxe. Dans la file, devant eux, une vieille au lifting encore frais, une liste de courses à la main, parle à la vendeuse comme si elle était chez le boucher : « Alors, je voudrais 200 grammes de pralines parfumées aux citrons, et puis 3 cuillérées de poudre de cacao fort

~ 31 ~


mais pas trop et puis… - Y a un peu plus, je laisse ? répond la vendeuse (non ça c’est une blague) ». Emile et Laureline, n’en pouvant plus, vont exploser de rire { l’extérieur et en profitent pour visiter le quartier et découvrent Denis (Fennec), vendeur de glaces (sans doute une étude pour son mémoire : L’influence des couleurs des partis politiques sur l’achat d’une glace). La liftinguée s’en va. Lorys achète 14 sachets. Pendant ce temps-là, Koudou et Loïc ont fini de remplir les petits sachets. Les scouts, en sortant, vont voir Denis et trouvent ensuite qu’ils n’ont pas assez acheté de sachets. Ils vont donc chercher de l’argent chez Emile. Les scouts, peu avant la maison, trouvent un homme devant le passage pour piétons. « Ah mais c’est mon père » dit Emile, après quelques secondes d’hésitation. Emile lui explique rapidement la situation et obtient 10 € de son père. Emile donne l’argent aux scouts car il doit aller quelque part et n’a pas le temps de rentrer (tout ça pour ne pas entendre la suite de L’Histoire de la XIème Troupe de 2007 à nos jours). Laureline et Lorys reviennent au magasin, achètent 40 sachets et rentrent chez Loïc. Laureline repart en voiture tandis que Lorys reste en haut. Les scouts continuent la préparation des bonbons avec les grands sachets. Lydie, la sœur de Loïc, amène du chocolat chaud froid qui ressemble à de l’eau sale (ou serait-ce l’inverse ?). Koudou s’en va. Les scouts finissent de préparer les bonbons et rangent tout. Lorys s’en va.

Les scouts de la XIe lors de leur camp d’été itinérant en Belgique en 2008.

~ 32 ~

Zac - Lorys SP des Zhérons XIème Troupe


Les secrets d’une préparation efficace

Ceci n’est que pure vérité !

Youhou, Alpaga debout ! Furet, enlève tes habits de tous les jours et viens ! Goupil cesse de draguer !

Une si belle journée, que va-t-on faire ?

Phase 1 : C’est bon, j’arrive !

Rassembler tout le staff.

Au moins, Loïc est toujours levé en premier. Je suis sûr qu’il a plein d’idées

C’est la tâche du big boss : Fennec. Celui-ci nous appelle avec la tendresse d’une taupe et la fermeté d’un cabiai

Ooh, quel homme ! La classe version XIème ! J’aimerais trop être classe comme eux

J’aurais aimé rester un peu plus de temps avec toi ! Mais le devoir m’appelle ! C’est ça être un homme à responsabilités

Merci de m’avoir donné un peu de ton temps !

~ 33 ~

Mon marcel et mon Bob sont trop classes ! Ils ne comprendront jamais rien

J’arrive ! Vous avez acheté le Girls « Spécial Eté » avec 50 pages de romanphoto, dont ‘Amour à la piscine’ ???


Phase 2 :

Me voilà

Une idée ?! Mhhh

Trouver l’idée qui tue.

Eureka

C’est la tâche du premier qui a trouvé. Croyez-nous, il n’y a que de bonnes idées qui sortent…

C’est ça que tu appelles te changer… Manquerait plus que les scouts te recopient* !

Je prends les vêtements les plus moches, je les mets, je leur fais peur et voilà ! Il ne reste plus qu’à me dessiner un tatoo sur le bras, pour faire vrai ! Vous en pensez quoi ?

Bof

Bof

Pour une fois que je trouvais une idée pédagogique

C’est toujours mieux que l’idée de se coiffer !!!

Je crois que j’ai une idée !

NON !

Vous voulez des idées… Jouer au coiffeur, c’est du pur DELIRE… Youpie… J’y retourne maintenant !

NON ! Quand vous voulez d’autres idées ‘MADE IN 145’, vous savez où me trouver**

NON !

BOF !

~ 34 ~


Et si on demandait à nos scouts de se déguiser avec de ridicules chasubles jaune fluo et qu’on les envoyait quelque part…

Mais où ?

Au hasard … … là !

Le lac des Sagnes !?

Au pire, si c’est nul, on dira que c’est la faute à l’office du tourisme…

Phase 3 :

L’application

Comme beaucoup le comprendront, être chef c’est du travail… Beaucoup… Alors prévenez quand vous êtes là ou pas… Sur le site du Groupe Honneur  Activités. Le prochain article XIe traitera du sport… Car croyez-le nous allons dans ce second semestre vous préparer à des sensations EXTREMES… Le podium pour les trois patrouilles à la CPG, la victoire sans contestation du concours Hands. Sans compter… si si… CA ! * On en parlera dans un futur UGH ** Nouveau concours, imaginez où peut-on trouver Puma (Drien)  toupexi@gmail.com N’oubliez pas de rejoindre le groupe XIe Troupe (NDLR : sur Facebook), pour ceux qui ne l’ont pas fait (demandez à votre CP).

~ 35 ~


L’histoire de la pierre de lune

D

ans les plaines et la forêt près de l’étang où vivaient les castors de la colonie du Roseau, le soleil se couchait { l’horizon. Quelques étoiles brillaient déj{.

Papaye, la chauve–souris reconnue pour son oreille attentive, survolant l’orée du bois, s’attarda sur un animal qui peinait { déplacer une énorme branche. Curieuse, elle descendit pour découvrir Canasta, la loutre. Elle lui demanda ce qu’elle était en train de faire, celle-ci répondit qu’elle transportait de longues branches près de l’étang afin que les petits castors puissent les utiliser pour construire leurs huttes. Elles furent surprises par Mistigri qui apparut devant elles, après avoir bondi de la branche sur laquelle elle était. Mistigri, la chatte qui avait fui la bruyante et malodorante ville, vivait maintenant dans la forêt se rendant utile auprès des castors en leur apprenant à marcher sans bruit et à respecter la nature.

Les trois amis continuèrent { discuter quand, tout { coup, la forêt où normalement l’on ne percevait que la brise du vent, était totalement silencieuse. Ce fut Papaye qui s’en rendit compte la première, et en informa ses compagnons. Mistigri regarda tout autour d’elle, attentive au moindre bruit. Canasta, elle, leva les yeux et vit une lumière blanche traverser le ciel s’abattant dans la plaine. Sans attendre ses compagnons, Mistigri se mit { courir en direction de cette lueur, { la suite de Papaye. Arrivées aux alentours de l’endroit, elle vit Tilali, la fourmi et Gri-Gri l’ours. Les quatre compères s’approchèrent de plus en plus près. Ils y découvrirent la chose la plus belle jamais vue auparavant : une pierre de lune s’était posée dans leur plaine. Mistigri et Papaye entendirent leurs amis, Canasta la loutre, Bambou le héron, Fara la biche, Keeo le loup, Moustache la souris, et tous les autres s’avancer lentement. Papaye, Mistigri, Tilali et Gri-Gri leurs expliquèrent ce qu’ils avaient vu, une chose remarquable qui allait changer la vie de la colonie du Roseau.

~ 36 ~


Quand ils voulurent montrer la pierre de lune, elle avait complètement disparu… Tout le monde était affolé. Papaye décida avec l’accord de tous les autres que Keeo, Mistigri, Canasta et elle-même allaient rechercher la pierre de lune partout. Après quelques semaines de recherche intensive, nos quatre compères découragés se décidèrent { aller demander de l’aide auprès des castors pour trouver l’auteur de cet acte abominable. Une fois que Papaye, Mistigri, Canasta et Keeo eurent expliqué la situation, les castors furent d’accord pour les aider ; c’est ainsi qu’ils montèrent dans le train en direction de la dernière zone de recherche, Habay-la-Neuve. Après un long voyage en train puis en bus, ils rejoignirent Akela sur l’endroit de camp… Une fois installés, les castors commencèrent par visiter les environs et faire des petits jeux afin de mieux se connaitre et mieux vivre ensemble. Après, ils purent fêter halloween et deux anniversaires de castors, car un castor ne perd jamais une occasion de faire la fête. Le soir venu Papaye leurs expliqua ce qu’il s’était vraiment passé, comment la pierre de lune avait atterri dans la prairie près de l’étang, comment elle avait disparu et les recherches qui avaient déjà été entreprises. Après une bonne nuit de repos, un bon petit déjeuner, ils se mirent en route dans l’enquête, suivant les pistes afin de trouver des indices sur le voleur de la pierre de lune. Une fois rentrés les castors questionnèrent Papaye, Keeo, Mistigri et Canasta sur leurs recherches précédentes. Ceux-ci proposèrent aux castors des défis afin qu’ils soient méritants de leurs indices. Bizarrement, ce serait un habitant de l’étang qui aurait volé la pierre. Rassemblant leurs renseignements, les castors ne mirent pas longtemps à découvrir que c’était Keeo, le voleur. Après une chasse { l’homme (ou au loup), Keeo nous rendit la pierre de lune et nous expliqua qu’il l’avait prise pour la montrer aux louveteaux mais, la trouvant trop belle, l’a gardé pour lui. Les castors lui expliquèrent que pour vivre à la colonie du Roseau il fallait savoir partager car un castor PARTAGE. Après de plates excuses, les castors, Papaye, Canasta et Mistigri lui pardonnèrent, Keeo avait compris la leçon. Ce fut fatiguée, mais contente que la colonie rentra vers Bruxelles, soulagée que la pierre de lune soit à nouveau parmi eux. Le staff de la colonie du Roseau 71e Unité

~ 37 ~


Kwâ d’9 à Tha ?

S

alutations cher Groupe Honneur ! Après un long moment d’absence dans le UGH, NOUS VOILAAAAAAAAA !

Tout d’abord nous voulions nous présenter car cela fait un an que nous sommes chefs et que nous y prenons goût <3. Constance, Tiara, Alex M, Rodolphe, (Lotfi), Alexandre V, Marie, et Robin viennent de la 111ème et ont repris le flambeau pour animer la meute de Tha. Rejoints un peu plus tard par Mathias afin de compléter cette équipe de ChoC.

En ce qui concerne Rodolphe il est { l’autre bout du monde pour découvrir la Nouvelle Zélande et ses contrées. Marie quant à elle a fait un petit séjour linguistique en Espagne et s’apprête { aller a Anvers pour améliorer son néerlandais. Pour les autres nous continuons { assurer notre rôle de chef à 100%. Mathias, Robin, Alex, et Marie poursuivent leurs formations cette année tandis que le restant du staff est maintenant breveté par la communauté française et possèdent désormais le statut de chef Hors Pair !

~ 38 ~


Et les loups ? Qu’est ce qu’ils font eux d’ailleurs? Très bonne question! A la fin de l’année 2008, lors de notre premier camp de Toussaint, ils ont eu l’occasion de s’entrainer avec les Men In Black afin de sauver le monde ! Suivie de la rencontre avec les Charlie’s Angels au camp de Pâques où nous avons assisté au mariage de l’une d’entre elle avec un beau et grand bucheron. Pour le camp d’été c’est l’Avatar qui est venu apprendre sa sagesse et sa maitrise des quatre éléments à nos louveteaux. Ce fut une rencontre des plus intéressantes, les louveteaux ont su prouver leur courage en vainquant l’empereur du feu { l’aide de trois grands maîtres du feu, de l’eau, de la terre et avec l’Avatar qui leur enseigna le pouvoir de l’air. Et finalement les louveteaux ont réconcilié tous les peuples d’Halloween lors du dernier camp de Toussaint. Les hommes citrouilles, sorcières, zombies et autres étaient au rendez vous ! Et oui, ils sont sympas nos loups hein :’)

Nous sommes impatients et frétillants a l’idée de recommencer les réunions avec nos petits loustiques. En effet pour 2010 nous prévoyons de grands moments d’amusement et certaines innovations ;) Voilà voilà, nous vous souhaitons à tous de très bonnes fêtes et nous espérons revoir tous nos petits loups en pleine forme le 7 février pour la première réunion ! Le super staff de THA ! 111e Unité

~ 39 ~


Dessin de Maxine Dutilleux, louvette de la meute de Tha.

~ 40 ~


Les trucs et astuces de Lady S.

D

evinette, devinette… Quelle a été l’activité principale des temps libres du camp de Toussaint de plusieurs des scouts de la 111ème ? Mais non ce n’était pas des combats de crapettes rapides (quoique…) Mais non, ce n’était pas embêter les chefs (quoique…) Mais non ce n’était pas d’aller regarder les filles se déshabiller (quoique…) Mais non, mais non, mais non ! Cette année l’occupation la plus tendance { la 111ème A été le crochet ! Hé oui, je dis bien le crochet, qui l’aurait cru… Mais non, pas crocheter des portes, comme certains parents l’ont imaginé, mais bien des jolis petits bonnets ! Alors voil{ pour vous, chers scouts et scoutesses qui n’auraient pas exactement compris toutes les explications dispensées par la très patiente Ourébi, un mode d’emploi : Attention, c’est costaud, accrochez vous ! 1. En tout premier lieu il faut choisir une laine et un crochet, demandez conseil { la vendeuse, ou à une grand-mère, { votre papa,… Petits conseils : a. Plus votre laine est grosse, au plus vite ça ira et au mieux ça donnera. b. Au plus vous faîtes de rangées, au plus vous aurez un bonnet qui ressemble à un béret. Au moins vous faîtes de rangée au plus vous aurez un bonnet serrant. 2.

Tout d’abord, réaliser une petite chaînette, constituée de mailles chaînette :

3. Une fois la chaînette réalisée, il faut repasser dans la première maille que vous avez faite afin de créer une petite banane ou un demi cercle (selon le point de vue) : (Un peu comme la figure A, ci-contre) 4. L’étape suivante consiste { fermer le demi-cercle pour obtenir un petit rond fermé : Le crochet va donc passer dans la A première maille de la chaînette et va aller chercher le fil (toujours celui relié à la pelote !!!!) pour le passer à l’intérieur des deux boucles qui sont déjà sur le crochet. En dessin ça donne les figures B et C. Vous êtes donc normalement à ce B stade ci, en possession d’un petit rond. C

~ 41 ~


5.

Vous allez donc maintenant commencer à crocheter autour de ce petit cercle. Pour commencer, et ce sera à recommencer après chaque nouveau cercle, il faut faire deux petites mailles chaînette pour obtenir la hauteur des mailles futures. Schématiquement ça devrait ressembler à ceci : Hauteur de 2 mailles chaînettes

6.

La demi bride est le point qui va vous servir pour tout le bonnet. Voici comment on doit le réaliser lors du premier cercle ; A. Tout d’abord il faut passer le fil autour du crochet B. ensuite il faut passez le crochet { l’intérieur du trou central pour aller chercher le 1 A B fil et le ramener de l’autre côté. Votre crochet doit donc 2 avoir trois boucles sur lui 3 C. Vous reprenez alors le fil encore une fois et vous le passez { l’intérieur des deux premières boucles. Vous vous retrouverez alors avec deux boucles sur votre crochet. Vous reprenez encore une fois le fil et vous le passez dans les deux dernières boucles Vous n’aurez donc plus sur votre crochet qu’une seule et unique bride. Comme ci-contre :

D

C

D. A force de répétition vous devriez obtenir une chose de ce genre là (figure D). Le mouvement qui est montré par la flèche permet de refermer le cercle. Selon le même principe que la fermeture de votre première chaînette du début. C'est-à-dire passez à travers la première maille réalisée, prendre le fil et le repasser à l’intérieur des deux mailles qui se trouvent sur le crochet.

7. Vous êtes donc maintenant en possession, si vous n’avez pas encore jeté de rage votre crochet sur le sol et déchiré le UGH dans lequel se trouve ces explications, d’un premier petit cercle fait de mailles chaînette et d’un deuxième cercle fait de maille demi bride qui se sont faites autour du trou central. Et si vous avez vraiment tout bien suivi, vous avez aussi refermé ce deuxième cercle et refait deux petites mailles chaînettes pour la prochaine rangée de votre bonnet. 8. Pour la troisième rangée et toutes celles qui vont suivre, au lieu de passer à travers le trou central vous allez utiliser les mailles de la rangée précédente pour réaliser les demi-brides. Un peu comme ci-contre. Prochaine maille par laquelle le crochet va passer pour réaliser la prochaine demi-bride

~ 42 ~


9.

Vous allez donc continuer ainsi : réaliser un tour de demi-bride. fermer le cercle. réaliser deux mailles chaînettes pour l’étage suivant.

10. Attention quelques petites astuces pour réussir son bonnet : a. Pour ne pas que votre bonnet se racrapote directement (comme si vous aviez l’intention de réaliser un bonnet pour votre pouce), vous avez intérêt à faire deux demi brides dans la même maille. b. Si par contre votre bonnet { tendance { gondoler, c’est que vous faites trop de mailles demi-bride par petit trou, n’en faîtes alors plus qu’une par petit trou ou même sautez un petit trou de temps en temps. 11. Pour terminer une bonne fois pour toutes votre bonnet, faites la même opération que lorsque vous devez fermez un cercle mais coupez ensuite le fil relié à la pelote. Le petit bout de fil restant que vous aurez passé entièrement { l’intérieur des mailles une fois serré ne peut plus se détacher. Et voila ce que ça peut donner entre autres. Rien de plus simple ! Courez vite chez Veritas ou autre magasin de matériel de couture et tous à vos crochets pour réaliser de magnifiques cadeaux « home-made », cela va de soi...

Lady S. 111e Troupe

~ 43 ~


Nouveaux Membres du Groupe Honneur Depuis le 14/09/2009, nous avons eu le plaisir d’accueillir les nouveaux membres suivants au sein d’une des sections du Groupe Honneur. Nous leur souhaitons la bienvenue parmi nous et espérons qu’ils y vivront une multitude d’exploits extraordinaires… [Nombre Total de Nouveaux depuis le 14/09/2009: 50]

11ème Unité Tic-Tac

Mary-Lou RODRIGUEZ Laura SERENELLINI Sébastien DE BOCK Lila DUHAUT

[Nombre de Nouveaux: 8] Animateur Castors Animateur Castors Animateur Responsable Castors Castor

Teepee

Sabine SOLVYNS Garance FONTEYN Yanis GLINNE Thomas VANDENBROUCK

Animateur Louveteaux Louveteau Louveteau Louveteau

71ème Unité

[Nombre de Nouveaux: 23]

Roseau

Léa CAGDAS Nathan DELPORTE Jia-Anne GOUDEMANT Alexandre NICOLAS Mathias POLLEFAIT Emile VAN BRANDE Mina VANHAELEN

Castor Castor Castor Castor Castor Castor Castor

Seeonee

Aurélie BUFFIN Olivier COURBE Thierry MARCHAND Virgile BUCQUOYE Simon D'ARCHAMBEAU Timour DE CALLATAY Thomas DECROLY Mathis DUMORTIER Félix HAERTEN Sali KALI Shadi OLABI Theo SCHIFFLERS Gaston VAN DEN BERG Pauline VANDEN DRIESCH Mekki VANHAELEN

Animateur Louveteaux Animateur Louveteaux Animateur Louveteaux Louveteau Louveteau Louveteau Louveteau Louveteau Louveteau Louveteau Louveteau Louveteau Louveteau Louveteau Louveteau

71ème Troupe Leo VILLEMIN

Scout/Guide

~ 44 ~


97ème Unité

[Nombre de Nouveaux: 10]

Pollux

Gaby DE CLERCK

Castor

If

Aline DAUSQUE Boris DE VAERE Jeanne VANDE PERRE Léa BORISSOV Pauline BORISSOV

Animateur Louveteaux Animateur Louveteaux Animateur Louveteaux Louveteau Louveteau

Noa HEYMANS Maxence PELSENEER Tiburce ROISIN

Louveteau Louveteau Louveteau

Kaniwhara

97ème Troupe Raphaëlle CORBISIER

Scout/Guide

111ème Unité

[Nombre de Nouveaux: 2]

111ème Unité

Julien STASZEWSKI

Intendant

Charlotte DE HENAU

Scout/Guide

111ème Troupe

145ème Unité

[Nombre de Nouveaux: 7]

Peuple Libre

Emin BEN KADDOUR Lila CHAMPAGNE Alicia GOMEZ Mattéo JURQUET Alec MUNDULA Giulia RZEWSKI

Louveteau Louveteau Louveteau Louveteau Louveteau Louveteau

145ème Troupe Mehdi BEN KADDOUR

Scout/Guide

Changements de section et/ou de fonction Depuis le 14/09/2009, les membres suivants ont changé de section et/ou de fonction. Nous les félicitons pour leur passage et leur souhaitons d’y vivre autant d’expériences et d’émerveillements que dans leur ancienne fonction ou section... [Nombre total de passages et transferts depuis le 14/09/2009: 25]

Equipe Régionale

[Nombre de Passages: 2]

Comité d’Action Olivier PETIT Bertrand DEBROUX

Animateur Régional de Branche Equipier Régional

~ 45 ~


1ère Unité

[Nombre de Passages: 1]

Clan régional Iris DELPIRE

11ème Unité

Pionnier [Nombre de Passages: 2]

11ème Unité Gaël MERSCH

Responsable d'Unité

Teepee

Violaine LAURENT

71ème Unité

Animateur Louveteaux [Nombre de Passages: 3]

71ème Unité Tony DELVAL

Responsable d'Unité Adjoint

71ème Troupe Pierre-Emmanuel BLOGIE Raphaël DELCHAMBRE

97ème Unité

Animateur Responsable Troupe Mixte Scout/Guide [Nombre de Passages: 8]

If Sélim DECELLE

Animateur Louveteaux

Agate DONNER Justine RICHELLE Elliot LEPEER Noâ LIBERT Camille MASURE

Animateur Louveteaux Animateur Louveteaux Louveteau Louveteau Louveteau

Kaniwhara

97ème Troupe Bertrand DEBROUX Valentin MICHAUX

111ème Unité

Animateur Troupe Mixte Scout/Guide [Nombre de Passages: 2]

111ème Unité Thomas AMROM

Intendant

Jason PETTIAUX

Scout/Guide

111ème Troupe

145ème Unité

[Nombre de Nouveaux: 7]

145ème Unité Anne DEZILLE Gilles AMAND

Responsable d'Unité Responsable d'Unité Adjoint

145ème Troupe Charles HOMBAU Camille JACQUES

Animateur Troupe Mixte Animateur Troupe Mixte

Peuple Libre Adrien DEZILLE Basile ROBERT Colin DEZILLE

Animateur Louveteaux Animateur Louveteaux Animateur Responsable Louveteaux

~ 46 ~


Votre publicité dans le UGH ? Désormais, rien de plus simple ! Soutenez le UGH en le sponsorisant, ou faites lui un don. Permettez au journal du Groupe Honneur de survivre. Soyez généreux !

Le prochain UGH sortira en

Mars 2010 ! Envoyez tous vos articles, photos, chansons, jeux, publicités, … à

ugh@honneur.be avant le 10 mars 2010 A couvrir : camps de Noël, FU’s, camps de Carnaval, Trek HP, ... ~ 47 ~



UGH 12/2009