Page 1

Belgique-Belgïe P.P. 1099 Bruxelles X 1/7079

Au sommaire Des résultats Un concours original Et encore plein de bonnes choses… !

Publication SGP P904074- Mensuel - n°156 - Juillet 2009 - Bureau de dépôt 1099 Bruxelles X Éditeur responsable: Vincent Vanderstocken - 82 rue Basse 1180 Bruxelles - www.honneur.be


Edito

W

aaaaaaaaaaaaaaaaaaayaaaaaaaaah ! Ca y est ! Je viens de finir ce UGH ! Il est 5h27 du matin, ça fait environ un quart d’heure que le soleil a commencé à se lever… nous partons demain pour le précamp du camp régional scout, et il ne me reste plus que l’édito à écrire ! Mais je ne sais plus trop si ce que j’écris est… lisible. Encore faut il que ce UGH arrive dans vos mains avant les grands départs ! Je l’espère... Pfiuuu, quelle affaire… Non pas que ce UGH soit rempli d’articles et fasse plus de 40 pages, loin de là ! Il en fait 20 mais aurait pu en faire davantage si vous aviez voulu partager (parce que vous avez le pouvoir de le faire, manque que la volonté, un zeste de motivation et d’inspiration !) avec tout le monde vos impressions sur la coupe Pierre Graux, sur le Concours Hands, ou sur notre inoubliable H-80 bien sûr ! Encore merci à tous les anciens, actifs et amis qui sont venus fêter notre anniversaire en notre compagnie. Merci aux organisateurs, et aux animateurs qui ont rendu tout cela possible ! Merci à l’Abbaye de Forest et au service jeunesse de la commune, merci à Audi Brussels et aux hôtels Les Tourelles et Plein Ciel. Un tout grand merci aux chefs cuistots qui ont régalé plus de 200 bouches, et merci au DJ pour avoir enflammé et mêlé sur la piste de danse tant de générations différentes ! Trêve de bavardages, il est 5h40 et j’ai encore une chose à vous dire. Elle concerne les scouts et guides de toutes les patrouilles du Groupe Honneur ! Il est grand temps de relancer...

le concours favori du UGH : celui de la carte postale d’explo pardi ! En deux mots : chaque patrouille est invitée à dégoter, lors de son explo, la plus belle (la plus folle, la plus incroyable!) des cartes postales de leur village, à écrire au dos la meilleure blague (selon l’humour propre à la patrouille!) et à la renvoyer à la rédaction de votre cher petit journal. UGH : 82 rue Basse - 1180 Uccle, Bruxelles Belgique. La rédaction désignera un grand gagnant dont la carte sera publiée ! … Quoi ? Un premier prix ? Ouais ouais y’en a un mais il est tellement au top qu’on doit le garder secret ! J’attends vos cartes ! Hobbes , Rédak’chef

-2-


Camp de patrouille chez les Hérons

P

our tout vous dire, c’était plus un camp de préparation de la coupe Pierre Graux. Nous sommes en effet arrivés ce vendredi 3 avril 2009 chez les grands-parents de Rafi, dans le but de mettre les choses au clair. Directement, nous avons monté la tente dans le jardin et avons mis au point la liste des choses à faire. Nous sommes ensuite partis au Delhaize pour acheter des œufs, des bonbons, du sucre ainsi que des petits verres en plastique. Nous avons ensuite été nous détendre en allant faire du basket. La première nuit fut pénible. Le lendemain, nous étions tous prêt à mettre la main à la pâte. Certains sont partis au Delhaize pour aller acheter de quoi nous nourrir tandis que d’autres préparaient le pavé. Une fois revenus du Delhaize, ces derniers nous ont rejoint afin de vendre les pots remplis d’œufs, de sucre et de bonbons pour renflouer la caisse qui (petit à petit) se vidait. Après quelques heures de dur travail, les Hérons ne s’arrêtent pas là. Une fois de retour à la maison de Rafi nous avons pensé. Pensé au sketch, pensé a l’invention que nous allions pouvoir réaliser,… Mais, dans tous les cas, les idées étaient multiples. Finalement, nous avons fini par trancher et par attribuer des rôles à chacun. Ensuite, nous sommes allés nous coucher pour être en forme le lendemain. C’était une bonne chose car, en effet, nous étions tous debout de bonne heure. (Peut -être à cause de l’inconfortabilité de nos couches). Nous avons lavé la malle et récuré nos ustensiles. Le Chef de Patrouille nous a appris à faire des nœuds comme le brelage et le nœud marin. Nous avons fait des drapeaux et cousus les insignes. Les autres seraient fatigués à notre place, mais, pas nous!

Nous sommes des Hérons ! Et cette coupe, on va la gagner. (C’est écrit en petit car ce n’est pas sur. Mais, on espère !) NDLR : Votre sixième place est plus qu’honorable ! Bravo à tous !

Nathan Lambion Patrouille des Hérons XIe troupe

-3-


Résultats du Concours Hands 2009

U

ne fois de plus, le Concours Hands a confronté les sections du Groupe entre elles, dans des matches d’une qualité sportive indéniable, tant habile et fine que brutale et sanglante. Le suspense a joué son rôle pendant toute la journée lui aussi, et les résultats finaux ont comme à chaque fois crée la surprise ! Les castors méritent le statut d’hommes et femmes du match, ils ont épaté la galerie et l’on raconte même que certains CP du Groupe rougissaient rien qu’à l’idée de les croiser sur la verte pelouse de la plaine des Artilleurs.

Les meutes de louveteaux ont offert des combats enflammés. La rage de vaincre des loups a plus que jamais dynamisé la compétition, tout en jouant amicalement et pour le plaisir, for sure.

-4-


Quant aux troupes, malgré la volonté de détrôner la 97e en fanfare, les autres troupes ont encore une fois dû se contenter des places suivantes… Mais l’on ose penser que ça changera bientôt !

Louveteaux 1 2 3 4 5 6

: : : : : :

-5-

Teepee Kaniwhara If Tha Peuple Libre Seeonee

Scouts & Guides 1 2 3 4

: : : :

97e 11e 111e 71e/145e


Un jour, au pays de l’If...

H

ier, nous sommes partis en mini-trek pour rechercher Laurent Veure (Lau-Veure). Laurent Veure est l’amoureux de Laurie Veuse (Lau -Veuse). À deux ils forment le couple des Lau -Lau’s. En fait tout a commencé parce que Laurie est venue nous voir, très inquiète parce qu’elle n’avait plus de nouvelles de Laurent. Nous sommes donc partis en expédition à travers les bois, les champs, les champignons et surtout à travers les horribles 44 canettes de « Jupiler © » trouvées en chemin et abandonnées sauvagement sur la route par d’irrespectueuses personnes. Malgré ces vilains déchets (que nous avons ramassé), le paysage était magnifique !!! Nous avons fini par retrouver Laurent mais il était bizarre, il avait deux trous dans la gorge, comme s’il avait été mordu et en plus ses dents lui faisaient très mal. Nous sommes donc rentrés et le soir, il est venu nous raconter son histoire en chanson. Il avait donc était mordu et il commençait à devenir de plus en plus étrange. Il avait ses canines qui poussaient, se sentait comme vidé de son sang et nous a avoué ne plus aimer la viande cuite, mais plutôt crue et bien saignante. Pour l’instant tout se passe bien, mais on ne sait jamais quand est ce qu’il peut réapparaître ni sous quelle forme. Nous dormons donc avec de l’ail plein les poches. Les Champignons

C

hers lecteurs, chères lectrices, BONJOUR ! Vous trouverez, sur la page droite, un super jeu, en rapport avec le thème, n’hésitez à cogiter pour vous entraîner les méninges !

Voici une colonne de mots et une grille de lettre. Le principe est simple, vous devez retrouver chaque mot de la colonne dans la grille de lettres. Mais attention, une lettre peut servir pour plusieurs mots et les mots peuvent s’écrire autant comme ça que comme ça Ou bien comme ça m a i s aussi comme ça et surtout comme ça ou même comme ça C’EST FOU NON ?

-6-


C

R

U

C

I

F

I

X

D

F

G

R

E

M

M

R

T

T

C

C

H

A

I

R

E

V

B

S

O

O

G

R

H

S

H

R

P

E

V

A

Y

H

U

R

R

V

A

Z

O

A

D

S

U

D

C

D

M

L

S

D

B

N

A

L

U

N

F

G

O

N

R

U

I

U

R

N

S

Z

E

V

I

G

H

V

L

A

Y

O

R

E

R

F

P

I

E

U

X

J

C

B

C

I

P

E

M

D

O

E

L

N

O

D

K

X

N

U

T

V

D

G

E

R

R

U

I

P

S

L

W

A

L

R

Q

U

A

R

M

T

Y

N

Q

R

M

E

Z

A

E

S

A

R

I

A

A

P

A

Q

S

O

U

R

I

S

H

E

O

P

T

Z

O

C

S

G

H

R

A

L

T

B

T

U

M

I

E

I

O

D

K

J

C

S

T

R

N

R

U

A

O

R

U

R

F

E

F

F

I

O

S

S

A

K

V

N

T

Y

C

E

R

C

E

U

I

L

D

M

M

Crucifix Souris Dracula Loup

Mordre Ail Cercueil Garou

Sang Vampire Marteau Morsure

Soleil Pieux Chaire Viande Croc Canine Transformation

Chauve Crue AssoiffĂŠ

Les Loups Blancs

-7-


H

istoire de chefs : On voulait vous présenter nos chefs, donc on a fait un petit tableau de présentation !

Akela : Akela a 20 ans, il veut devenir avocat, il hait le matin (c’est écrit sur son tee-shirt) ! Mais attention, même s’il n’aime pas le matin, il est SUPER DYNAMIQUE ! C’est le big-boss de If ! Il est super sympa. Messua : Elle a 20 ans et veut devenir journaliste ! Elle est trop sympa et tout aussi réconfortante qu’amusante ! elle étudie la philosophie et aussi la science politique. Hachille : Hachille est le chien mascotte de la meute ! Il a terriblement grandi ! Il a 8 mois, est toujours aussi mignon et est aussi dynamique que son maître ! Bagheera : Bagheera, c’est le pro de la construction ! il a 19 ans, il étudie un truc compliqué d’ingénieur industriel et veut réparer des maisons plus tard. Il est très sportif et joue très bien au foot ! Shere-khan : Sherekhan à 19 ans, il étudie la gestion (on sait pas ce que c’est) ! En même temps il étudie aussi la science politique ! C’est le responsable de tous les louveteaux du Groupe Honneur, c’est lui qui organise le Trophée Jungle ! Raksha : Raksha n’est plus chef mais elle revient parfois parce qu’on lui manque trop ! C’est la maman de tous les louveteaux (dans l’histoire du livre de la jungle) et c’est elle qui nous mijote de trop bon repas ! Elle est très vieille (22 ans) et elle étudie la traduction, elle aime le sport et les louveteaux (elle est à 97 ème depuis qu’elle 8 ans).

-8-


La marche des Castors Les Castors sont motivés… On n’est jamais fatigué ! Ils ont d’l’imagination… Parc’qu’on mange beaucoup d’poisson ! Les Castors sont solidaires… Les chefs ont les pieds sur terre ! Un Castor n’a jamais froid… 4 pulls, une veste...on a ça ! Un Castor n’a jamais peur… Car on n’est pas des p’tits beurres ! Les Castors adorent les camps… Même quand on marche tout l’temps ! Les Castors adorent les bois… Des cabanes on sait faire ça ! -9-


Honneur Retro 69e - 111e : une histoire de mixité

L

Un texte écrit par Laurent Slosse en 2009

e Groupe Honneur a été un pionnier en matière de scoutisme, toutes orientations confondues. La mixité n'en est qu'un des pivots. Il faudrait remonter à la génération au -dessus de la mienne pour dater la mixité chez les louveteaux, mais je pense bien qu'elle remonte avant la guerre de 40-45. La mixité chez les "aînés" s'est traduite d'abord par la création de "Clan, Cordée,…" réservée aux scouts et guides venant de quitter la troupe. Malheureusement, ce genre de groupement n'avait de pérennité que sur la durée du groupe qui en prenait l'initiative. Les clans présentaient un autre problème en ce qu'ils mobilisaient des assistants et chefs (1) potentiels dont le Groupe a toujours manqué.

Les troupes du Groupe Honneur à Repentigny, au Canada, à l’occasion du camp régional H50

La mixité "ados" existait déjà avec la composition des staffs louveteaux parmi lesquels on trouvait régulièrement des assistants et surtout des intendants de 15-16, voire même quatorze ans (2). Il n'est pas tout à fait exact que les camps régionaux ne se tiennent qu'aux anniversaires décennaux du Groupe Honneur. A l'occasion de H-40, la branche scoute et guide s'est déplacée en Irlande. Je n'en étais pas, je ne le regrette pas, mais manifestement, ce fût grandiose. (1) Je sais que l'appellation contrôlée a changé pour le terme de "responsables", que chacun traduise au fur et à mesure mes approximations syntaxiques. (2) Pour rappel, la majorité légale en Belgique n'est descendue de 21 ans à 18 ans que le 1er mai 1990.

- 10 -


C'était un premier jalon sur le chemin de la mixité scoute -guide. A cette époque, les CP avaient souvent 18 ans et leur permis de conduire. Ils avaient sans doute aussi d'autres envies (3). Quelques six mois après le camp d'Irlande, l'âge limite pour le scoutisme est passé à 16 ans. Autant dire une coupe sombre dans les effectifs et un rajeunissement drastique de l'âge moyen des cadres. Les scouts et guides nostalgiques de l'Irlande, devenus responsables de branches ou de sections 5 ans plus tard(4), mirent sur pied un camp régional scouts et guides en France, dans le massif du Cantal(5). Ce camp fût le deuxième jalon, décisif, pour la mixité des troupes scoutes et guides. Participaient à ce camp : Les 1ère, 3e, 15e et 69e troupes guides. Les 1ère, XIe-111e et 97e troupes scoutes. Un clan. Les 1ères, 3e et 97e troupes étaient des groupes solides mais les deux unités ne se parlaient guère pour des raisons de rivalités ou d'état d'esprit qui n'ont rien à voir avec le sujet. La 15e troupe (XIe unité) était malade. A peine une quinzaine de guides, et encore. La 69e troupe (111e unité), n'était en fait qu'une patrouille (6 -7 guides tout au plus). Il s'agissait d'un groupe de copines fraîchement issues de la meute et e ne trouvant leur bonheur dans aucune formation guide de l'époque. La 69 troupe avait disparu, faute d'effectifs. La XIe – 111e troupe était un peu moins malade que les autres. Mais elle revenait de loin. Issue d'une fusion entre la XI e, sur papier 30 inscrits mais 3 actifs en réalité, et la 111 e à peine plus, elle comportait alors 4 patrouilles régulières de 6 à 7 scouts. Le dynamisme et la volonté de Pierre Demaret (6) y ont été pour beaucoup dans cette affaire et ce n'était qu'un début. Un camp régional, à cette époque, était une occasion propice aux rencontres et liaisons, scouts-guides. Il en allait de même pour les chefs et c'est ainsi que les voyageurs nocturnes ont eu l'occasion de croiser sur la lande désertique, une lampe tempête tenue par Pierre Demaret qui, inspiré sans doute par la superbe voûte céleste, échafaudait des rêves de mixité guides -scouts en compagnie de Martine Vin. (3) Les camps d'été se déroulaient à cette époque durant la première quinzaine d'août. Il faudrait interroger les rescapés de l'Irlande, mais l'influence du festival de Woodstock qui s'est déroulé du 15 au 17 août 1969 a dû se faire sentir. Si pas pendant, sûrement après l'Irlande. (4) Donc H-45, non fêté. (5) La Taillade, 6 km au N-W de Chaudes-Aigues. (6) Pas l'ancien recteur de l'ULB, son contemporain le médecin.

- 11 -


C'est ainsi qu'avant la fin du camp, Pierre a réuni son staff, c'est -à-dire Serge Rits et moi (7), pour nous expliquer qu'à la rentrée, il allait proposer aux instances suprêmes une division de la XI e – 111e et une fusion de la 69e et la 111e. Serge Rits deviendrait chef XIe (8), Pierre chef 69e-111e, et Martine Vin et moi ses assistants. Le dimanche 8 septembre 1974 fut la première réunion commune XI 69e.

e

-111e et

Le Week-end de Toussaint la transmutation était complète, la première troupe scoute et guides mixte de Belgique était créée (9). La création était une chose, la survie une autre. La première difficulté rencontrée était simplement la fusion de deux groupes de copains et copines ayant déjà un passé commun séparé. La deuxième difficulté, et non la moindre, était de faire admettre à des parents d'adolescents et d'adolescentes que leurs précieuses progénitures allaient se côtoyer "intimement" durant les camps. A la réunion houleuse qui s'est tenue, il s'en est même trouvé l'un, assez remonté, pour nous inviter à accrocher des plaquettes de "pilules" au mat d'entrée des tentes (10). La 3e difficulté était de convaincre les chefs louveteaux en "amont", qu'ils pouvaient sans craintes inciter leurs chers petits loups à nous rejoindre le temps venu. Les premiers temps furent difficiles, en effet. Tout d'abord en raison du manque d'atomes crochus existant entre Martine Vin et moi. Pierre Demaret, pour palier ce handicap, ira dévoyer jusqu'à 5 autres assistants pour tenter d'équilibrer son staff. A son départ, en avril 1975, il laisse une troupe mixte avec à sa tête un organe bicéphale. (7) Pierrot Van Vliet avait déjà regagné Bruxelles, victime d'un ostracisme et d'une raison d'état motivée mais non-justifiée. (8) J'ai perdu tout souvenir de l'identité de son ou ses assistants. (9) Pour être tout à fait honnête, il existait une troupe de scouts et guide marins" Cap Nord" de l'Eléphant blanc d'Anderlecht, qui se déclarait mixte. J'ai eu l'occasion de parler avec eux à cette époque, c'était plutôt une mixité de moyens et non d'esprit. Il était d'ailleurs inenvisageable de parler de patrouilles mixtes. La troupe "Marine", en opposition aux troupes scoutes et guides non mixtes de ce Groupe, a été crée en 1972, il s'agissait manifestement plutôt d'un "clan" mixte. En 1976, les troupes classiques disparaissent, il ne reste plus que des troupes marines, mixtes, et des meutes (mixtes en 1952). L'EBA a une longue histoire (création en 1916). L'EBA jouera un rôle non négligeable en 1986 dans la crise "mixité" de la fédération. (10) Il s'agissait d'un père médecin, cela m'étonne toujours qu'il ait cité "pilules" plutôt que "capotes".

- 12 -


Le premier camp d'été (11), en 1975, pour les raisons évoquées d'être bicéphale, ne verra pas spécialement briller les techniques scoutes chères à Baden -Powell. Quelques brelages, des tables à feux, et surtout de la natation. Par contre, le ciment était de la partie, ciment entre les filles et les garçons : oui, il y avait de l'avenir pour la mixité scoute. A l'issue du camp, Martine Vin sera priée par Claire Penxten, CTR guides, de quitter la troupe, me laissant avec un statut supplémentaire et exceptionnel d'être le premier chef guide masculin de l'histoire du scoutisme. Le ciment prendra et se solidifiera au cours de la saison 75-76, à la fin du camp d'été de août 1976, le pari sera gagné, les scouts et les guides de la 69 e -111e troupe formeront un bloc uni, le programme du camp a été étudié pour leur permettre de réaliser que les activités dites "masculines" n'étaient pas spécialement une affaire de "mecs" et celles, qualifiées de féminines celles des "bonnes-femmes". On retrouvera donc des scouts tournant dans les casseroles comme des chefs et des guides piochant, hachant et faisant le coup de poing comme des bûcherons. A vivre dans la promiscuité, ils ont compris qu'il y pouvait y avoir autre chose que de l'appel sexuel entre eux et que l'amitié nouée était bien plus solide que les amours de vacances. La voie était, tracée, il ne restait plus qu'à maintenir le cap. La troupe et la mixité ont survécu au deuil de 1977, Marion Baetens ne l'aurait pas supporté, la 69 e-111e vit toujours et elle a fait des petits depuis : bravo à la relève qui a permis cela.

Laurent Slosse 11 janvier 2009 (11) La Bréole, au bord du Lac artificiel de Serre-Ponçon, sur la Durance. (12) Buis-les Baronies, département 26, sur les bords de l'Ouvèze.

- 13 -


Teepee, champion, le reste c’est du bidon !

E

h oui, cela vous étonne peut -être et pourtant Teepee, après avoir passé une année sur la deuxième place du podium revient sur la place qui lui est due : la première !

On pourrait croire que c’est la meute qui comporte le plus de louveteaux qui remporte à chaque fois le Concours Hands mais il n’en est rien. En effet nous ne sommes pas si nombreux comparés aux meutes de Tha, If, et Kaniwhara mais malgré ce handicap, nous sommes parvenus à décrocher le titre ! Par fair-play, je vais vous donner la recette d’une victoire au Concours Hands en trois étapes (à l’usage des chefs… et des autres). Premièrement, il faut faire jouer les louveteaux ensemble avant le Jour J. Il ne faut pas trop les faire jouer car cela risquerait de les saouler. Il faut leur expliquer les règles, leur apprendre que ce n’est pas en faisait des fautes que l’on gagne mais bien en établissant une stratégie sans faille (ou presque :P). Deuxièmement, il faut donner aux loups l’envie de gagner. Pour cela, il suffit de leur demander d’inventer une petite chanson à l’occasion du Concours Hands. Ne vous inquiétez pas, les loups ont toujours l’esprit créatif pour vous donner une petite idée, ils ont inventé une petite chanson pour le Concours Hands 09. Elle est sur l’air de Cette année -là de Claude François et je vais vous donner les paroles : « Cette année-ci On va gagner, on va tout remporter Eh oui le bruit parle du premier prix, Et il appartient à Teepee ! »

- 14 -


D’ailleurs, pour ceux qui ne l’auraient pas constaté, au carré final du concours Hands, les « va » de la 2e phrase se sont transformés en « a » :D. Encore bravo pour avoir inventé ce magnifique « chant de victoire » les loups :) Pour les motiver, il n’y a cependant rien de mieux que de leur faire dessiner des calicots ! Troisièmement, il suffit de les coacher correctement le jour fatidique. Si vous avez suivi la recette, les loups, chauffés à bloc, feront le reste !!! Eh oui, ils sont trop motivés ces loups. Ils le disent eux-mêmes : « Mot mot mot … Motivés » Encore BRAVO à tous les loups !!! Sans des loups d’exception, tout ça n’aurait JAMAIS été possible :) Baloo de Teepee (alias Caribou)

- 15 -


H-80 en images...

- 16 -


- 17 -


- 18 -

5 5 10 10 10 5

3,5 2 4,3 5,7 6 4

2,8 1,5 4,1 6,4 6,6 4

3,8 3,5 6,2 5,5 3,4 3,8

Hérissons - Rhinocéros 97e 3,0 2,6 7,1 8,1 7,3 3,5

7 6,25 6,7 8,1

1,4 2,9 1,8 8 7,8 3,1

3 8,75 8 8,5

Kangourous - Hippocampes 97e

Entrée Boisson Plat Dessert Animation Entente patrouille

Ecureuils 71e 9 6 8,2 9,5

2,1 3,8 1,3 5,3 7 2,6

10 8,33 7,6 9

Phénix 111e

Total sur 50

Hérons XIe 2 10 7 9

3,1 1,9 8,8 5 8,6 4

5 8,33 6,8 8,5

Cerbères 111e

Concours Bouffe

Martin-pêcheurs XIe 8 5,71 5,9 11

2,3 4,3 6,3 8 3,5 3,6

4 6 7,8 8,9

Minotaures - Hydres 111e

de 1 à 10 points selon ordre moyenne payements/scouts sur 10 10 10

4,5 3,2 7,6 6,1 5 3,8

1 6,67 6,4 9

Licornes 111e

Arrivée Kluis Payements Tente Uniforme

discipline / critère cotation

Hey ! En quelques mots : un grand bravo à tous les scouts et guides qui ont fait de cette CPG quelque chose de très agréable, pour lui avoir donné une ambiance particulièrement chaleureuse, malgré le temps pourri. Un bravo spécial aux Agoutis qui ont surpassé toutes les espérances des chefs qui vous ont jugé. Prenez -en de la graine, tous ! Rendez-vous l’année prochaine, pour ramener la coupe chez vous !

Coupe Pierre Graux 2009 : Les points !

4,3 4 9,2 8,6 9,3 4,8

6 8,33 9,5 11

Agoutis 145e


- 19 -

Total sur 50

20 20 5 5

Total sur 30

10 10 10 de 1 à 10 points selon ordre 10

Total sur 30

10 10 10 30 (+ bonus possible) 10 (+ bonus possible) 10 bonus de 1 à 5 p. bonus de 1 à 5 p. bonus de 1 à 5 p. bonus fixe de 5 p.

sur 280 points sur 10

Constructions

Table à feu Table Brelages Solidité-sécurité

Réalisation

Qualité/solidité Originalité Utilité/argumentation Ambassadeur Cri de patrouille

Animation

Originalité Participation Organisation/qualité Malle Pharma Maquette Bonus mascotte Bonus tallybook Bonus article UGH Bonus motivation +++

Total Moyenne

6,22 4

Classement par troupe

8

6

2

6,83

3

5 5

0 0 0 18 7 9,5 2 2

2 2 2 6 5,5

10 13 4 3,5

2,5

10

5,08

142,25

5,76

6,44

6 5 6,5 30 7,5 3

7 6,5 6 2 6

11 13,5 4 4

2,7

6,06 6,38 6,83

8,5 10 8 28 12 7

2 5 5 1 7,5

13 11,5 2 2,5

1,9 2,5 5

180,35

178,7

5

7 3 3 18 7 6

6 7 8 5 8

12 13,5 3,5 2,5

2,3 3,5 5

191,3

169,61

5

8 10 9 27 8 1

2 4 2,5 4 7

8 10,5 2,5 1

1,5 2,5

Moyenne par troupe sur 10

Classement par patrouille

5 5 5

Décorum Fanion Camp de patrouille

2

6,85

191,93

176,8

8 10 7 25 9 5

6,5 5 5 8 4

11,5 10 2,5 2

3,6

154,17

7 2 3 19 2 4

2 2 3 9 5

15 15 4 5

3,9

3

6,35

4

7

9

6,74 6,31 5,51

188,83

5

3 5

6 4 3 27 9 5

6,5 6 6 10 4

12 15 2,5 3,5

4,3

6,5 10 3 30 12 2

3 5 1 3 5

12,5 17 5 4

4,4 3,5

1

9,09

1

9,09

254,63

8 10 9,5 32 13 7 4 2

9 8 6 7 9

16 16 4,5 4,5

4,6 4,5 5


Prochain UGH Le prochain UGH sortira à la rentrée 2009

Le UGH veut tout savoir ! On veut tout voir ! Parlez-nous des camps d’été régionaux ! Envoyez tous vos articles, photos, chansons, jeux, souvenirs, … et publicités à

ugh@honneur.be 82 rue Basse, 1180 Bxl avant le 15 septembre 2009 ! Hep les patrouillards ! N’oubliez pas le concours de la carte postale d’explo !

UGH 07//2009  

Le UGH, le journal du Groupe Honneur, région Bruxelles Sud de la fédération des Scouts et Guides Pluralistes de Belgique.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you