Page 1

Lettre d’information des Conseillers départementaux de Brest métropole N°3- Juillet 2016

Bernadette ABIVEN

À

Franck RESPRIGET

E N U LA

Marie GUEYE

Réza SALAMI

Florence CANN

Marc LABBEY

Frédérique

Hosny TRABELSI

BONNARD-LE FLOC’H

Tout Commence en Finistère !

Les fêtes maritimes de Brest 2016 viennent de s’achever mais elles se poursuivent à Douarnenez. Pour le Finistère, ces festivités sont un des moments forts de l’été. Elles prouvent, s’il en était besoin, la capacité du Finistère à faire rêver les visiteurs et touristes. Le Département est fier d’être un partenaire de longue date de ces fêtes maritimes. Nous sommes également présents aux côtés des communes, professionnels et associations qui proposent partout en Finistère des dizaines de concerts, expositions, festivals d’arts vivants. Cette vitalité associative et culturelle est une chance pour notre Département. Elle vient renforcer, sublimer la beauté de ses paysages naturels et de son patrimoine. Profondement vivante et diverse dans notre Département, la culture est pourtant une variable d’ajustement budgétaire pour certaines collectivités. Au contraire, nous réaffirmons notre attachement à cette culture qui favorise l’épanouissement personnel et l’ouverture à l’autre. Les politiques culturelles dans leur ensemble ont un rôle majeur à jouer dans l’intégration sociale et la lutte contre les inégalités.

Nathalie SARRABEZOLLES

Stéphane PÉRON

RE F F I E CH

L

70

millions d’euros en 2016 c’est le montant total des travaux de rénovation de la voie ferrée Brest-Quimper dont 21 millions du Département. L’enjeu est double : répondre aux besoins de mobilité des finistérien-nes et pérenniser la desserte Brest-Nantes à long terme.

GE A M I L’ Institut universitaire péen de la mer

euro-

Pour le Finistère, ces manifestations culturelles estivales sont aussi facteurs d’attractivité. Toutes les études démontrent l’importance de la culture dans l’économie française; l’équivalent du secteur de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire. C’est dire sa force. Dans un département touristique comme le Finistère, qui profite à plein des retombées de la présence de ces millions de visiteurs, il faut rappeler la force d’attractivité que représente cette programmation culturelle. Les festivals comme les vieilles charrues, le Cornouaille, les Rias, les grandes fêtes maritimes, les expositions temporaires dans les musées ou au sein des lieux patrimoniaux de Département (Daoulas, Trévarez, Kernault...) : l’offre culturelle fait rayonner l’ensemble du territoire. Elle est aussi accessible à tous. C’est notre ambition politique.

Les élu.es Brestois de la majorité départementale

Suivez-nous Retrouvez-nous sur les réseaux Facebook Blog : www.finistereetsolidaires.fr

Accueillir des pôles de recherches de pointe est indispensable pour le Finistère et son developpement. Nous intervenons de manière volontariste à l’instar des 1,2 M€ injectés dans l’extension de l’IUEM, inauguré en fin février dernier.

Contactez-nous *    contact@finistereetsolidaires.fr 02 98 76 20 20


ION

RT INSE

Quand culture et insertion font belle alliance

En tant que chef de file des politiques de solidarités humaines nous déployons une large offre d’insertion : de l’accompagnement social, à l’aide à la création d’activité en passant par des actions destinées à lever les freins à l’emploi (accès au logement, à la santé et à la mobilité). Pour de nombreuses personnes, notre action doit d’abord permettre de rompre l’isolement avant même de préparer le retour à l’emploi. C’est le sens de l’action menée par le Théâtre du Grain que nous accompagnons avec le renfort de la Ville de Brest, de la Fondation Abbé Pierre et du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi de Brest (Plie). Pendant 9 mois, le Théâtre du Grain a ainsi travaillé sur le projet «Ressort». Ce projet a réuni des femmes et des hommes, des brestois, des usagers des

minimas sociaux, des travailleurs sociaux et des artistes. Le résultat a été à la hauteur du travail mené : un beau spectacle intitulé « Je ne suis pas seul-e » a été présenté. Ce projet a permis à ces Finistérien.ne.s de se retrouver au cœur d’un collectif, de créer du lien par la parole et le partage des expériences. Ce projet est pensé pour permettre aux participants de retrouver leur capacité à faire ensemble et leur confiance en soi. Culture et insertion font ainsi une belle alliance. Cette expérience réussie nous a poussé à lancer un appel à projet ”culture solidaire”, le 25 avril dernier. Ce dispositif vise à renforcer la place de la culture comme facteur d’inclusion sociale des publics prioritaires du Département et des personnes en insertion. Nous venons également de voter le nouveau

Première réprésentation de «Je ne suis pas seul.e» en présence de Marie Gueye

Plan départemental d’insertion. Celui-ci insiste sur la nécessité de mieux coordonner nos actions avec les partenaires locaux. Les acteurs du champ de l’insertion ont des idées innovantes à l’intérêt indéniable. L’action de Théâtre du Grain en est un bel exemple. Le Département des prochaines années renforcera son rôle de coordonnateur, de facilitateur de ces projets novateurs.

E

SANT

Travailler ensemble pour rendre la santé plus accessible

Collectivité des solidarités, le Conseil départemental intervient de manière volontariste dans le champ de la prévention et de la promotion de la santé. Nous avons la volonté d’agir au quotidien pour contribuer à l’inclusion sociale des personnes par la lutte contre les inégalités de santé.

addictions et dépendances...), nous nous engageons dans la co-construction de dispositifs au croisement des champs sociaux, médico-sociaux et sanitaires. Nous devons mettre les énergies et les compétences en commun pour éviter les ruptures dans les accompagnements et coordonner les politiques dans une logique de décloisonnement.

Pour cela le travail partenarial avec les acteurs du milieu sanitaire et l’Agence Régionale de Santé notamment est indispensable.

Ainsi, dans le domaine de l’insertion nous engageons avec l’ARS un travail pour répondre aux besoins en santé des bénéficiaires du RSA.

« éviter les ruptures dans les accompagnements, coordonner les politiques dans une logique de décloisonnement» En plus de nos interventions en lien avec les compétences propres du Département comme la protection maternelle et infantile (réalisation de bilan de santé pour les très jeunes enfants, accompagnement pour les parents en difficultés) ou les dispositifs de prévention (lutte contre les ruptures sociales, contre les

En liens avec les schémas «Vivre ensemble» et «Bien vieillir», des dispositifs vont permettre le rapprochement des services d’aide à domicile et de soins infirmiers à domicile afin d’offrir un accompagnement global aux personnes âgées ou handicapées.

Intervention de Florence Cann lors de Conférence régionale de la santé et de l’autonomie

Le Conseil départemental est attentif au maillage territorial des professions de santé, essentiel pour les personnes âgées et les personnes handicapées. Nous pilotons avec la Préfecture, le Shéma d’accessibilité des services au public pour répondre à cette problématique. Nos engagements ont pour objectifs de réduire les inégalités sociales et territoriales de santé et de proposer des parcours de santé plus cohérents, mieux adaptés à l’échelon local et aux besoins des Finistérien.nes.


R U S OM

ZO

L

Un Projet pour l’avenir

a Séance plénière du 23 juin dernier a été l’occasion de présenter notre Projet politique pour les 5 prochaines années. Ce projet réaffirme le sens de notre engagement : offrir aux finistérien.ne.s les clés de leur émancipation personnelle et accompagner un développement équilibré de l’ensemble du Finistère. Le projet politique que nous venons de voter est la base de toutes les actions à venir durant notre mandat. Il est le fruit des évolutions institutionnelles liées aux lois de réforme de l’Etat. Il prend en compte les contraintes budgétaires majeures. Il repose enfin sur le Programme politique que nous avions présenté aux électeurs l’année dernière et qui s’est renforcé par la consultation citoyenne menée au printemps. Ces profondes mutations du cadre de notre action publique nous obligent à repenser le sens de notre action. Elles sont surtout l’occasion de réaffirmer notre vision de la société et nos priorités : travailler à redonner aux solidarités leur place centrale dans le pacte républicain dans tous les territoires finistériens. Toutes nos politiques, toutes nos actions reposent sur un principe, la confiance et sur une posture d’action, le travail en partenariat, le faire ensemble. La confiance car chacun.e doit pouvoir construire son parcours de vie, quelques soient les difficultés ou les fragilités ren-

7 grands engagements contrées. A nous de trouver et de mettre en oeuvre, avec nos partenaires, les réponses adaptées pour permettre l’émancipation de tous et répondre à la nécessité de faire société. La confiance dans nos partenaires des

5 projets emblématiques

autres collectivités pour construire un Finistère attractif, connecté et ouvert. A nous de travailler ensemble pour en renforcer les atouts de notre Département, en améliorer l’accessibilité, en préserver le cadre de vie pour garantir une équité entre les territoires. La confiance enfin envers tout.e.s les femmes et les hommes, ces associations, ces entrepreneurs, qui créent au quotidien des projets qui transforment notre département. A nous d’accompagner les initiatives locales qui émergent en Finistère. Cliquez sur le lien pour lire le Projet !

«Depuis plus d’un an, nous sommes attaché.e.s à mobiliser autour de nos projets, de nos propositions, mais aussi à participer aux projets portés par d’autres, à construire des partenariats solides. C’est dans cette réciprocité, dans cette ouverture, que nous trouverons les moyens de surmonter les difficultés, les incitations au repli qui tentent de nous ronger et de nous couper les ailes. Nos vies, nos territoires, sont en mouvement et cela ne doit pas nous effrayer. Nous devons anticiper, être force de proposition, nous organiser différemment, innover, partager, nouer des relations plus étroites avec les citoyen.ne.s. C’est dans cet esprit que nous avons construit notre Projet politique. Il s’articule auT e x t e la solidarité entre les habitant.e.s et la solidarité tour de deux axes principaux, entre les territoires, qui inclut la question de l’attractivité du département.» Nathalie Sarrabezolles, Présidente


N

IO T R E NS

I

Un Plan ambitieux pour l’insertion

Il est essentiel de renforcer notre politique d’insertion pour accompagner l’ensemble des publics en précarité. Nous avons donc construit un nouveau Plan départemental d’insertion, voté lors de la Séance plénière du 23 juin. Malgré les contraintes qui pèsent fortement sur la collectivité il n’est pas question de réduire la voilure ! Près de 14 M€ de financements y sont consacrés. Ce nouveau Plan départemental d’insertion s’appuie sur l’évaluation de nos dispositifs existants. Ainsi, 85 % des actions que nous avions prévues sont réalisées dans un contexte pourtant marqué par l’augmentation du nombre de bénéficiaires du RSA. L’harmonisation des pratiques professionnelles et la mise en place d’une plate-forme dédiée à l’orientation, pour le Pays de Brest, ont permis le maintien d’un taux d’orientation au-delà des 85% . Le nouveau PDI : résultat d’un travail partagé Les usagers ont été parties prenantes des travaux. Cette participation des citoyen.nes est essentielle pour adapter nos dispositifs aux besoins concrets des usagers. Ce sera une constante durant le mandat. En plus des partenaires habituels de l’insertion, nous avons également souhaité associer plus fortement les EPCI mais aussi les chambres consulaires (CCI, CMA et chambre d’agriculture). Cela doit nous permettre d’avancer pour une meilleure gouvernance dans la mise en œuvre locale des actions. Cette participation est une condition essentielle de la réussite du futur PDI. Ce plan doit être Finistérien et non du seul Conseil départemental ! Les principes et axes de travail du nouveau PDI : Le travail a permis d’aboutir à la définition de 3 axes : •favoriser l’accès aux droits et à l’autonomie •favoriser l’accès et le retour à l’emploi •favoriser la coordination des acteurs et la communication Nous avons trop souvent tendance à lier RSA et insertion or notre politique à vocation à toucher bien au-delà : les jeunes,

les travailleurs pauvres, les personnes en situation de handicap. Pensons aussi aux exploitants ou salariés agricoles dont certains sont en difficulté. Nous sommes loin de la vision caricaturale exposée par certains élu.e.s et départements qui stigmatisent les bénéficiaires de la solidarité nationale. Enfin, en lien avec les engagements du Projet départemental, nous porterons une attention particulière aux renforcement de l’accès aux droits, à la lutte pour l’égalité femmeshommes... Les nouveaux plans d’actions, par Pays, seront votés lors de la Séance plénière de décembre prochain. Focus sur le Pays de Brest : De par sa population et le nombre important de structures œuvrant dans le champ de l’insertion, le pays de Brest est largement accompagné par le Conseil départemental. Près de 3,8 M€ viennent soutenir nos partenaires à l’instar du PLIE de Brest et d’associations comme « Un peu d’R » ou « SATO Relais.

En Bref Tous mobilisés pour nos athlètes Finistériens ! Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio approchent et le Finistère est bien représenté avec 6 athlètes dont plusieurs évoluent dans des clubs brestois nautiques et cyclistes. Avec les partenaires, Nautisme en Finistère, le comité olympique Finistérien, les fédérations sportives, les clubs et Brest métropole nous sommes mobilisés pour les soutenir. Un portail de soutien a été créé pour découvrir les athlètes engagés et surtout les encourager au travers de vidéos et de messages de soutien ! Rendez vous sur le site : www.finistereolympique2016. com Le Facebook : @2016FinistèreOlympique !

Agenda

Découvrez la progammation culturelle des sites «Chemins du patrimoine» : Kernault, Daoulas, Kerjean et au château de Trévarez... Profitez des fêtes maritimes de Brest et Douarnenez et des festivals finistériens grâce au réseau Penn-Ar Bed. Commission permanente : lundi 5 septembre Séminaire des élu.es : 12 et 29 septembre prochain

Nous rencontrer Nous rencontrons régulièrement les habitants et les acteurs du territoire. Si vous aussi vous souhaitez nous rencontrer, contactez-nous pour prendre rendez-vous :

*  contact@finistereetsolidaires.fr Tél. 02 98 76 20 20

Directeurs-rices de la publication : Les conseillers départementaux du territoire de Brest métropole, membres du groupe de la majorité «Finistère et Solidaires». Maquettage et éléments graphiques : Presses Associatives du Finistère.

Profile for Finistère à gauche groupe

Lettre n°3 des conseillers départementaux de Brest métropole  

Lettre n°3 des conseillers départementaux de Brest métropole  

Advertisement