Page 1

Lettre d’information de Françoise PÉRON et Roger MELLOUËT, Conseillers départementaux du canton de Pont-de-Buis-lès-Quimerch*

Lettre n°2/ Juillet 2016 *Pont-de-Buis-lès-Quimerch, Daoulas, Dirinon, Le Faou, Hanvec, Hôpital-Camfrout, Irvillac, Logonna-Daoulas, Loperhet, La Martyre, Ploudiry, Rosnoën, Saint-Eloy, Saint-Ségal, Saint-Urbain, Tréflévénez, Le Tréhou

Maintenir le lien avec les citoyen-nes. «Voici notre première lettre d’information en tant que Conseillers départementaux du canton de Pont-de-Buis-Lès-Quimerch. Cet outil, sans doute imparfait et qui ne remplacera jamais le contact direct et humain à tout de même l’objectif de rendre plus lisibles les politiques que nous portons et les actions que nous engageons en faveur des Finistérien-nes.

Cette première lettre évoque notamment le projet départemental et les priorités que nous souhaitons mettre en oeuvre durant les années futures. Nous restons à votre écoute et à disposition, n’hésitez pas à nous contacter.»

re ff i h Le c

70

millions d’euros en 2016

c’est le montant total des travaux de rénovation de la voie ferrée BrestQuimper dont 17 millions cofinancés Françoise Péron et Roger Mellouët par le Département. Cette ligne est importante pour notre canton de par la présence des gares de Pont-de-Buis et de Dirinon. Les élu.e.s de la droite au a Séance plénière du 23 juin dernier a été l’occasion de présenter notre Projet Département ont fait le choix de ne pas politique pour les 5 prochaines années. Ce projet réaffirme le sens de notre en- voter ces travaux ! gagement : offrir aux finistérien.ne.s les clés de leur émancipation personnelle et accompagner un developpement équilibré de l’ensemble du Finistère.

Un Projet pour l’avenir

L

Ce projet politique est le fruit des évolutions institutionnelles liées aux lois de réforme de l’Etat. Il prend en compte les contraintes budgétaires majeures. Ces profondes mutations du cadre de notre action publique nous obligent à repenser le sens de notre action tout en réaffirmant notre engagement à redonner aux solidarités leur place centrale dans le pacte républicain. Notre politique repose sur un principe, la confiance. La confiance car chacun.e doit pouvoir construire son parcours de vie, quelques soient les difficultés ou les fragilités rencontrées. A nous de trouver et de mettre en

oeuvre, avec nos partenaires, les réponses adaptées pour permettre l’émancipation de tous et répondre à la nécessité de faire société. La confiance dans nos partenaires des autres collectivités pour construire un Finistère attractif, connecté et ouvert. A nous de travailler ensemble pour en renforcer les atouts de notre Département, en améliorer l’accessibilité, en préserver le cadre de vie pour garantir une équité entre les territoires. La confiance enfin envers tout.e.s les femmes et les hommes, ces associations, ces entrepreneurs, qui créent au quotidien des projets qui transforment notre département. A nous d’accompagner les initiatives locales qui émergent en Finistère.

Nos engagements et priorités • Notre projet se base sur sept engagements : être solidaire et inclusif, équilibré et équitable, attractif, connecté et ouvert, partenaire et fédérateur, innovant et responsable. • 5 thématiques deviennent également des projets transversaux : la jeunesse, les usages du numérique, l’égalité femmes-hommes, l’accessibilité aux politiques publiques et l’alimentation sur notre territoire. Blog : www.finistereetsolidaires.fr

«Depuis plus d’un an, nous sommes attaché.e.s à mobiliser autour de nos projets, de nos propositions, mais aussi à participer aux projets portés par d’autres, à construire des partenariats solides. C’est dans cette réciprocité, dans cette ouverture, que nous trouverons les moyens de surmonter les difficultés...Nos vies, nos territoires, sont en mouvement et cela ne doit pas nous effrayer. Nous devons anticiper, être force de proposition, innover, nouer des relations plus étroites avec les citoyen.ne.s. C’est dans cet esprit que nous avons construit notre Projet politique. Il s’articule autour de deux axes principaux, la solidarité entre les habitant.e.s et la solidarité entre les territoires, qui inclut la question de l’attractivité du département.» Nathalie Sarrabezolles, Présidente


R

SU M O ZO

Le nouveau Plan départemental d’insertion

Il est essentiel de renforcer notre politique d’insertion pour accompagner l’ensemble des publics en précarité. Nous avons donc construit un nouveau Plan départemental d’insertion, voté lors de la Séance plénière du 23 juin. Malgré les contraintes qui pèsent fortement sur la collectivité il n’est pas question de réduire la voilure ! Près de 14 M€ y sont consacrés. Ce nouveau Plan départemental d’insertion s’appuie sur l’évaluation de nos dispositifs existants. Ainsi, 85 % des actions que nous avions prévues sont réalisées. Le Plan pour l’insertion comprend 3 axes : •favoriser l’accès aux droits et à l’autonomie avec de nouveaux projets autour

de l’inclusion bancaire ou de l’accès au numérique par exemple. •favoriser l’accès et le retour à l’emploi:

en situation de handicap. Pensons aussi aux exploitants ou salariés agricoles dont certains sont en difficulté.

La consolidation des actions portées par les chantiers et associations d’insertion par l’activité économique sera un enjeu important.

La période actuelle voit surgir des discours stigmatisants les bénéficiaires de la solidarité nationale et plus largement le modèle social de notre pays.

•favoriser la coordination des acteurs et la communication

Ces politiques représentent le dernier filet de sécurité pour des personnes sans ressources. Nous restons convaincus qu’elles participent de la cohésion sociale et du vivre-ensemble dans notre pays.

Nous aurons pour rôle de coordonner ces actions, de mutualiser les compétences et les analyses pour rationnaliser les actions. Les EPCI mais aussi Focus sur le canton : les chambres consulaires (CCI, CMA et chambre d’agriculture) seront davanLe pays de Brest dont notre canton fait tage impliquées. Le dialogue est la clé. partie est largement accompagné par le Pour construire ce nouveau Plan d’ac- Conseil départemental : tion, nous avons largement associé les bénéficiaires de nos politiques. Cette par- • Près de 3,8 M€ viennent soutenir nos partenaires. ticipation des citoyen.nes est essentielle. Nous avons trop souvent tendance à lier RSA et insertion or notre politique à vocation à toucher bien au-delà : les jeunes, les travailleurs pauvres, les personnes

En Bref

La Mission Locale, le Plie ou les structures comme «SATO intérim» accompagnent des habitants de notre canton (chantier d’insertion, aide sociale...).

Menez Meur : coeur historique du Parc naturel régional d’Armorique

De nouveaux locaux pour une école de Pont-de-buis : un exemple de soutien du Département aux projets communaux

Depuis janvier 2015, d’importants travaux se déroulent au sein du Domaine de Menez Meur.

Fin juin dernier étaient inaugurés par Roger Mellouët et en présence de Didier Le Gac, de nouveaux locaux (maternelle, périscolaire et cantine) pour une des écoles de Pont-de-Buis-lès Quimerch. Ce projet était indispensable pour renforcer l’accueil et la qualité d’enseignement des jeunes enfants. D’autant que les précédants locaux n’étaient plus adpatés aux normes de sécurité.

Pour Françoise Péron, présidente du Parc naturel régional d’Armorique : « l’objectif est faire du domaine un lieu tourisitique majeur en Finistère à même de faire découvrir aux visiteurs la richesse de ces lieux, aux contreforts des monts d’Arrée. »

Le Département a participé au financement de ce projet pour près de 62 500 €. Cet exemple concret démontre la volonté du Département de soutenir les communes. Au sein du budget 2016, 65M€ vont accompagner les projets locaux via les contrats de territoire, sans oublier l’assistance technique et les compétences en ingénierie misent à disposition pour définir au mieux les projets.

En cours de création : une nouvelle ferme d’exploitation pour la poursuite de l’élevage conservatoire de races domestiques bretonnes. Puis, de nouveaux lieux d’animation, d’exposition, parcours d’interprétation, ferme pédagogique… Ceci, tout en poursuivant ses missions d’éducation à l’environnement. Un beau projet accompagné par le Conseil départemental pour valoriser ce territoire Finistérien.

Contactez-nous et suivez-nous Par mail : contact@finistereetsolidaires.fr Par courrier : 32 boulevard Dupleix - 29196 Quimper Cedex

Sur Internet : www.finistereetsolidaires.fr Sur Facebook : finistereetsolidaires.fr

Profile for Finistère à gauche groupe

Lettre n°2 des Conseillers départementaux de Pont-de-Buis-lès-Quimerc'h  

Lettre n°2 des Conseillers départementaux de Pont-de-Buis-lès-Quimerc'h  

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded